HYBRIDATION DE FORMESDENGAGEMENT AU PRISMEDES USAGES DES MÉDIASSOCIAUXSylvie JochemsProf. École de travail social UQAMSémi...
Plan de la présentation1. Quest-ce que lhybridation ?2. Que sont les formes dengagement ?3. Discussion à légard de cette h...
I. Quest-ce que lhybridation ?                                   3
UNE HYPOTHÈSE                                   Lhybridation de formes dengagement social et politiqueHYBRIDATIONÉTYMOLOGI...
UNE HYPOTHÈSE THÉORIQUE                         Lhybridation de formes dengagement social et politiqueHYBRIDATIONMot qui é...
UNE HYPOTHÈSE THÉORIQUE                            Lhybridation de formes dengagement social et politiqueDéfinition :"Jent...
UNE HYPOTHÈSE THÉORIQUE                                    Lhybridation de formes dengagement social et politiqueDes cultu...
2. Que sont les formes dengagementde mouvements sociaux?Action collective (Blumer, 1946, Neveu, 2002):-Agir ensemble comme...
HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENTDES FORMES DENGAGEMENT (Lamoureux, Lavoie et Kruzinsky, 2012)Sensibilisation et mobilisat...
HYBRIDATION DE FORMES                                 DENGAGEMENTRÉPERTOIRES DE FORMES DACTION COLLECTIVE (Tilly, 1986 cit...
HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENT3e RÉPERTOIRE DE FORMES DENGAGEMENT(Neveu, 2002; Ion, 1997; Bobineau, 2010; ...)"leffet S...
3. Invitation à la discussion                                12
Au prisme des usages des médias sociaux,quest-ce que le concept d’hybridation nous permetde voir/comprendre des formes den...
BIBLIOGRAPHIE•ANDUIZA, Eva , Marta Cantijoch & Aina Gallego (2009): POLITICAL PARTICIPATION AND THE INTERNET , Information...
Annexe                               PROBLÉMATISATIONUSAGES DES MÉDIAS SOCIAUX (TIC)             ENGAGEMENT SOCIAL ET POLI...
Annexe                         HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENTRÉPERTOIRES DE POSTURES (stratégies) DENGAGEMENT(Hirschman...
AnnexeObjectif de cette communication :Discuter avec les membres du LabCMO de lhypothèse delhybridation de formes dengagem...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lab cmo 01022013-presentationsj-hybridationformesengagement-v010213finale

323 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
323
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lab cmo 01022013-presentationsj-hybridationformesengagement-v010213finale

  1. 1. HYBRIDATION DE FORMESDENGAGEMENT AU PRISMEDES USAGES DES MÉDIASSOCIAUXSylvie JochemsProf. École de travail social UQAMSéminaire du LabCMO1er février 2013 1
  2. 2. Plan de la présentation1. Quest-ce que lhybridation ?2. Que sont les formes dengagement ?3. Discussion à légard de cette hypothèse"au prisme usages des médias sociauxpar les acteurs des mouvements sociaux depuis 2010" 2
  3. 3. I. Quest-ce que lhybridation ? 3
  4. 4. UNE HYPOTHÈSE Lhybridation de formes dengagement social et politiqueHYBRIDATIONÉTYMOLOGIE : Du latin ibrida « bâtard, de sang mêlé », et spécialement « produit dusanglier et de la truie », devenu hybrida par rapprochement avec le grec ὕβρις, húbris«excès» [1].USAGES: Croisement entre deux individus dune même espèce ou pas en vue dobtenirdes hybrides(Biologie) Qui provient de deux espèces différentes.• Les mulets, les bardots, les léporides sont des animaux hybrides.• Les hybrides sont stériles.• « Vous comprenez, disait Baillargeau, dans la vigne ce ne sont pas des espèces que nous croisons, ce sontdes races, des variétés. On devrait dire des métis et non pas des hybrides, mais la coutume est de parlerdhybrides, et puis cela fait plus noble. [...] — Vous soutenez que le terme dhybride est plus noble que celui demétis. Dabord il est impropre et vous en convenez puisquil désigne le croisement de deux espèces différentes;ensuite il est grossier, barbare et, de plus, outrageant puisquil est tiré du mot grec hybris qui a le sens de viol, violalors que métis vient du latin mixtus au sens exquis de ce qui est mêlé, tendrement mêlé, amoureusementmêlé. » — (Maurice Bedel, Le mariage des couleurs, 1951, I, 3)(Grammaire) Se dit de mots formés de radicaux pris dans deux langues différentes.• Monocle, bureaucratie, automobile sont des mots hybrides. → voir mot-valise(Automobile) Véhicule propulsé par deux sources d’énergie, généralement lessence et lélectricité. 4
  5. 5. UNE HYPOTHÈSE THÉORIQUE Lhybridation de formes dengagement social et politiqueHYBRIDATIONMot qui évoque:• croisement, métis, bâtard, mulâtre, sang-mêlé• mutation, lhétérogénéité, mélanges, fusion, cohésion, losmose, ...• cyborg, monstre, chimère, mixité, ... (Haraway)• la fluidité, la mouvance, ...• le syncrétisme, la stérilité, ...A été utilisé pour décrire (Canclini, 2010, p.18) :• la coexistence (Bakhtine)• les processus interethniques et de décolonisation (Bhabba, Young)• les processus globalisateurs (Hannerz)• des voyages et des passages de frontières (Clifford)• des fusions artistiques, littéraires et communicationnelles (De la Campa, Hall, Martin Barbaro, Papastergiadis, Werbner).• de la gastronomie de diverses origines (Archetti)• association entreprises privées à institutions publiques (Harvey)Subversif à légard du fixisme identitaire et luniversalisme :• la pureté, la vérité, le naturel, lauthentique, ...• le modèle, lentité comme "tout", la catégorie, ...• la dichotomisation, la pensée binaire, la diversité ou la pluralité "externes", ... 5
  6. 6. UNE HYPOTHÈSE THÉORIQUE Lhybridation de formes dengagement social et politiqueDéfinition :"Jentends par hybridation des processus socioculturels dans lesquels des structuresou des pratiques discrètes, qui existaient de façon séparée, se combinent pourengendrer de nouvelles structures, de nouveaux objets et de nouvelles pratiques"(Canclini, 2010: 19)."Lhybridation, comme processus dintersection et de transactions, est ce qui rend transactionspossible que la multiculturalité évite ce quelle a de ségrégation et se transforme eninterculturalité. Les politiques dhybridation serviraient à travailler démocratiquementavec les divergences ..." (ibid: p. 26). 6
  7. 7. UNE HYPOTHÈSE THÉORIQUE Lhybridation de formes dengagement social et politiqueDes cultures hybrides: pour sortir de la modernité ?Progrès, universalité, triomphe de la raison, unité et hiérarchisation, représentation et médiation, ...Une discipline ou un domaine de connaissances subit un changement lorsquecertains concepts apparaissent avec "force, en déplacent dautres ou exigent quilssoient reformulés". Lhybridation est lun de ces concepts (ibid: p.17)Comment lhybridation fusionne-t-elle les structures ou les pratiques socialesdiscrètes pour créer de nouvelles structures et de nouvelles pratiques ?Parfois de manière non planifiée• Souvent par la créativité individuelle et collectiveLhybridation est un processus (Canclini, 2010: 21)• pour reconvertir, adapter à un contexte nouveau 7
  8. 8. 2. Que sont les formes dengagementde mouvements sociaux?Action collective (Blumer, 1946, Neveu, 2002):-Agir ensemble comme projet volontaireMouvement social:-Les formes d’action collective concertée en faveur d’une cause ou d’un nouvel ordre de vieS’engager (Bobineau, 2010)-se contraindre et agir, militer, se lier les mains et s’émanciper par l’action,-c’est se heurter aux choses en reconnaissant leur force et servir en se dépassant 8
  9. 9. HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENTDES FORMES DENGAGEMENT (Lamoureux, Lavoie et Kruzinsky, 2012)Sensibilisation et mobilisation : un répertoire de techniques•La rencontre de sensibilisation•La session ou l’atelier de formation•L’assemblée publique d’information•La journée thématique•Le colloque, le forum et le sommet citoyen•Le théâtre d’intervention, le spectacle populaire et la fête de quartier•Les installations et les manifestations d’art engagé•La pétition•L’envoi massif de cartes postales, de lettres, de messages textes•Le canular engagé•Le kiosque•Le porte-à-porte•Les représentations auprès de divers paliers de gouvernement•La manifestation, la marche et la vigile•La Flash mob•Les actions de non-coopération•Les actions de désobéissance civile•Tactiques d’une politique de l’agir Comment y voir plus clair dans toutes ces formes dengagement ? 9
  10. 10. HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENTRÉPERTOIRES DE FORMES DACTION COLLECTIVE (Tilly, 1986 cité par Neveu, 2002:21,22) Formes dinstitutionnalisation (?) propres aux mouvements sociaux. 1. Formes "précapitalistes" ie davant la révolution industrielle: •les actions protestataires se déploient dans la communauté locale •par détournements, parodies ou parasitage de rituels sociaux préexistants; •La dimension du patronage ie par soutien dun notable local comme intercesseur ou protecteur.2. Formes "national-autonome": Grèves et mobilisations nationales,revendications portées vers le pouvoir central (XIXe siècle) •autonomie •formes plus intellectualisées: programmes, slogans, usage de symboles •nouvelles formes: grève et manifestation •pacification, recul et maîtrise de lusage de la violence3. Formes de "leffet Seattle" du web 1.0 à ... •internationalisation de la protestation •hacktivisme •expertise 10 •activité symbolique et expressivité
  11. 11. HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENT3e RÉPERTOIRE DE FORMES DENGAGEMENT(Neveu, 2002; Ion, 1997; Bobineau, 2010; ...)"leffet Seattle" du web 1.0 à ... •internationalisation de la protestation •hacktivisme •expertise •activité symbolique et expressivitéDémarche confinitaire •coalition affinitaire (Haraway, 1985)Formes réticulaires •coordination en réseaux •viralité 11
  12. 12. 3. Invitation à la discussion 12
  13. 13. Au prisme des usages des médias sociaux,quest-ce que le concept d’hybridation nous permetde voir/comprendre des formes dengagement ? •Autrement dit, quelles sont ces hybridations de formes dengagement dans les mouvements sociaux récents : Indignés, Occupy, Printemps arabe, Carrés rouges, ... ? •Dans quelles conditions ces hybridations prennent-elles formes ? •Dans quel contexte ces hybridations de formes dengagement sont-elles souhaitables? Merci ! 13
  14. 14. BIBLIOGRAPHIE•ANDUIZA, Eva , Marta Cantijoch & Aina Gallego (2009): POLITICAL PARTICIPATION AND THE INTERNET , Information, Communication& Society, 12:6, 860-878To link to this article: http://dx.doi.org/10.1080/13691180802282720•BLONDEAU, Olivier (2007). Devenir média. L’activisme sur Internet, entre défection et expérimentation, Éditions Amsterdam, 390pages.•BOULIANNE, Shelley (2009): Does Internet Use Affect Engagement? A Meta-Analysis of Research, Political Communication, 26:2,193-211 http://dx.doi.org/10.1080/10584600902854363•CALENDA, Davide & Albert Meijer (2009): YOUNG PEOPLE, THE INTERNET AND POLITICAL PARTICIPATION, Information,Communication & Society, 12:6,879-898To link to this article: http://dx.doi.org/10.1080/13691180802158508•CANCLINI, Néstor Garcia (2010; 1989). Cultures hybrides: stratégies pour entrer et sortir de la modernité, traduction de FrancineBertrand Gonzalez, Collection Américana, PUL, 394 pages.•CARDON, Dominique (2010). La démocratie Internet. Promesses et limites, éditions Seuil et La république des Idées, 102 pages.•CARDON Dominique et Fabien Granjon (2010). Médiactivistes, collection Contester 09, SciencesPo. Les Presses, Paris, 147 pages.•DAHLGREN, L., 2007. Rethinking the fragmentation of the cyberpublic: from consensus to contestation. New MediaSociety, [e-journal] vol. 9, 5: p. 827–847•HIRSCHMAN, A. (1995; 1ère édition 1970). Défection, prise de parole et loyauté, éditions Fayard, Paris.•ION, Jacques (1997). La fin des militants ?, Les éditions ouvrières, Collection Enjeux de société, 124 pages.•LAMOUREUX, Diane (2008). « Québec 2001: un tournant pour les mouvements sociaux québécois? » dans Dupuis-Déri, F. (dir).Québec en mouvements. Idées et pratiques militantes contemporaines, Montréal : Lux, Collection futur proche: pp. 11-34.•MILLETTE, Mélanie, Millette, Josianne et Serge Proulx (2012). “Hashtags et casseroles : De l’auto-organisation du mouvement socialétudiant”, dossier “Out of the Mouth of Casseroles. Textes qui bougent au rythme du carré rouge”, dans WI, journal of mobile media,Disponible en ligne à : http://wi.mobilities.ca/hashtags-et-casseroles-de-lauto-organisation-du-mouvement-social-etudiant/•MONNOYER-SMITH et al... http://certop.fr/DEL/spip.php?article2617•MONNOYER-SMITH, Laurence (2011). La participation en ligne, révélateur d’une évolution des pratiques politiques?, revueParticipations, 1(1) : 156-185.•NEVEU, Erik (2011, 5e édition). Sociologie des mouvements sociaux, Collection Repères.•PAPACHARISSI, Z., 2002. The virtual sphere, the internet as a public sphere. New Media Society [e-journal] vol. 14, 1:p.9 –27.•PUTNAM, Robert D. (2000). Bowling alone : The Collapse and Revival of American Community, New York: Simon & Schuster.•SOMMIER, Isabelle (2003). « Avant-propos » dans Le renouveau des mouvements contestataires à lheure de la mondialisation,Collection Champs, Éditions Flammarion, 343 pages: pp. 15-34. 14
  15. 15. Annexe PROBLÉMATISATIONUSAGES DES MÉDIAS SOCIAUX (TIC) ENGAGEMENT SOCIAL ET POLITIQUE3 Thèses (Jauréguiberry et Proulx, 2011) (Putnam, 2006; Bauman, 2000 // Ion, 1997;Bobineau,2011)I. Déterminisme technologique •Postulat de lindividualisme grandissant•Impacts et effets des technos sur le donc du "désengagement"social •Domination du discours cybernéticien dans lorganisation du travail socialII. Déterminisme social •Prescription à reproduire le paradigme•La structuration sociale (la "militant": Nostalgie et certitude p/r auxdomination) comme déterminant des modèles daction collective anti-usages des technologies oppressive (action sociale militante).III. USAGES Différences et multitude de sens et•comme révélateurs de pratiques formes dengagement social et politiquesociales 15
  16. 16. Annexe HYBRIDATION DE FORMES DENGAGEMENTRÉPERTOIRES DE POSTURES (stratégies) DENGAGEMENT(Hirschman, 1995; 1970 dans Bobineau, 2010)Défection (Exit) •Quitter le système •Non-participation •Abstention ou désobéissance civile •grève, boycottage, objection de conscience, démission, ... •Rupture •casser un lien, briser une relation •geste fort, hautement symbolique : limmolationParole (Voice) • Quand dire, cest faire ! : Performativité de la prise de parole (Austin) • Porte-parole: la médiation de la parole, représentation • Lexpressivisme, lironie, le sarcasme, le détournement de contenu, ...•Loyauté (Loyalty) •Logique dalliance, dappartenance, identitaire, ... •La complicité, le don, ... 16
  17. 17. AnnexeObjectif de cette communication :Discuter avec les membres du LabCMO de lhypothèse delhybridation de formes dengagement au prisme des usages des médias sociauxContexte :Les mouvements sociaux depuis 2010 : Printemps arabe, Yo Soy, 15M, Indignés,Occupy, Carrés rouges, Idle no more, ...Pertinence pour le LabCMO (Jochems, Sylvie, Millette, Mélanie et Josianne Millette ) :• Communication scientifique acceptée 24-26 avril 2013• Résumé darticle accepté et texte de larticle à soumettre pour le 1er mai 2013 17

×