La production de l’information web : quelles alternatives ? Une comparaison entre médias traditionnels et  pure -players  ...
La mise en ligne de l’information : d’autres conditions de production, une autre façon d’exercer le journalisme ? <ul><li>...
Des enqu êtes réalisées en 2007-2008 <ul><li>Auprès de  pure-players  </li></ul><ul><ul><li>Rue 89, Backchich.info, PaperB...
Similitudes et distinctions dans l’organisation des rédactions et de leurs personnels <ul><li>La prégnance des modèles jou...
Similitudes et distinctions dans l’organisation des rédactions et de leurs personnels <ul><li>Des responsables venant du  ...
Des modalités de production alternatives pour des informations originales? <ul><li>La gestion du personnel au sein des  pu...
Des modalités de production alternatives pour des informations originales? <ul><li>Positionnement éditorial des sites-médi...
Des modèles économiques et éditoriaux divers <ul><li>Pure-players : un modèle éditorial sous-contrainte </li></ul><ul><li>...
Des modèles économiques et éditoriaux divers <ul><li>Pure-players: une acculturation plus forte à l’internet </li></ul><ul...
Conclusion <ul><li>Les pure-players essayent de construire un modèle éditorial alternatif aux sites-médias: </li></ul><ul>...
Merci! Ευχαριστο ύμε για την προσοχή σας Texte de la communication disponible en ligne:  http://nikos.smyrnaios.free.fr/Da...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La production de l’information web : quelles alternatives ? Une comparaison entre médias traditionnels et pure -players de l’internet

4 675 vues

Publié le

La mise en ligne de l’information réinterroge ses conditions de production, et
le travail journalistique. Le questionnement compare les modalités de production de
plusieurs sites d’information en ligne - des pure-players et des sites liés à une
publication imprimée - pour évaluer leurs incidences sur les projets éditoriaux. Il
s’agit d’abord de comparer l’organisation du travail journalistique entre les
rédactions, et du point de vue des professionnels mobilisés. La réflexion porte ensuite
sur les corrélations entre spécificités des structures organisationnelles et des modalités
de construction des informations. L’article articule enfin modèles économiques et
éditoriaux en lien avec les enjeux professionnels, commerciaux de l’offre de contenus
d’actualité sur le Web. On s’aperçoit alors que développer une information alternative
s’inscrit dans une stratégie de reprise, de publicité du site, en vue de la captation
d’internautes. Cette recherche de la distinction exacerbe la concurrence entre acteurs
anciennement présents dans l’espace médiatique et acteurs exclusivement
numériques.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 675
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 510
Actions
Partages
0
Téléchargements
39
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La production de l’information web : quelles alternatives ? Une comparaison entre médias traditionnels et pure -players de l’internet

  1. 1. La production de l’information web : quelles alternatives ? Une comparaison entre médias traditionnels et pure -players de l’internet Béatrice Damian-Gaillard, Université Rennes 1/CRAPE , Lannion, France Franck Rebillard , Université de Lyon/ELICO, Lyon, France Nikos Smyrnaios, Université Toulouse 3/ LERASS, Toulouse, France Programme de recherche IPRI (Internet, pluralisme, redondance de l’information), MSH Paris Nord May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  2. 2. La mise en ligne de l’information : d’autres conditions de production, une autre façon d’exercer le journalisme ? <ul><li>Une diversité des acteurs </li></ul><ul><ul><li>Pure-players de l’Internet </li></ul></ul><ul><ul><li>Des rédactions Web de titres imprimés </li></ul></ul><ul><li>Émergence de pratiques de construction de l’information alternatives ? </li></ul><ul><ul><li>Logique public connectivity versus editorial content </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Choix des et rapport aux sources </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La participation des lecteurs-internautes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Projet éditorial et agenda médiatique </li></ul></ul></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  3. 3. Des enqu êtes réalisées en 2007-2008 <ul><li>Auprès de pure-players </li></ul><ul><ul><li>Rue 89, Backchich.info, PaperBlog </li></ul></ul><ul><li>Auprès de rédactions Web dépendant de publications imprimées </li></ul><ul><ul><li>Libération, Les Echos, ELLE et Public </li></ul></ul><ul><li>Des observations ethnographiques au sein des salles de rédaction </li></ul><ul><li>Pour une démarche comparative </li></ul><ul><ul><li>Modalités de production et projet éditoriaux </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’impasse de l’opposition entre pure-players et sites d’information adossés à des structures médiatiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des différences dans le choix des informations </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>P ôle « productiviste » versus pôle « angliste » </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèles éditoriaux, économiques et positions dans le champ médiatique </li></ul></ul></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  4. 4. Similitudes et distinctions dans l’organisation des rédactions et de leurs personnels <ul><li>La prégnance des modèles journalistiques traditionnels </li></ul><ul><ul><li>Division et organisation du travail journalistique : imitation et adaptation des modèles des entreprises de presse au Web </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des assignations thématiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Légitimées par une expertise, le capital social des journalistes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dans une structure de concurrence et de hiérarchies entre les spécialités journalistiques </li></ul></ul></ul><ul><li>Une adaptation aux contextes organisationnel, économique et social </li></ul><ul><ul><li>Polyvalence des journalistes et souplesse organisationnel plus forte chez les pure-players </li></ul></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  5. 5. Similitudes et distinctions dans l’organisation des rédactions et de leurs personnels <ul><li>Des responsables venant du print </li></ul><ul><ul><li>Garants d’une reconnaissance professionnelle des pure-players </li></ul></ul><ul><ul><li>Socialisés aux représentations et pratiques professionnels de la presse écrite </li></ul></ul><ul><ul><li>Influence sur les projets éditoriaux </li></ul></ul><ul><li>Des journalistes intégrés par professionnellement le Web </li></ul><ul><ul><li>Entrée dans le métier </li></ul></ul><ul><ul><li>Une socialisation à une forme d’organisation du travail multi-t âche </li></ul></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  6. 6. Des modalités de production alternatives pour des informations originales? <ul><li>La gestion du personnel au sein des pure-players </li></ul><ul><li>- Fortes ressemblances avec les start-up de la « nouvelle économie » </li></ul><ul><li>- Distribution souple des spécialités journalistiques </li></ul><ul><li>- Polyvalence/cumul des fonctions (secrétaire de rédaction, editing, pigistes) </li></ul><ul><li>- Engagement total au projet, faible rémunération, disponibilité accrue </li></ul><ul><li>Les conditions de travail sont conditionnées par deux facteurs décisifs qui facilitent cette organisation flexible mais génèrent aussi des conflits : </li></ul><ul><li>- Absence de formalisation des statuts et des règles </li></ul><ul><li>- Menaces permanente concernant la survie de l’organisation </li></ul><ul><li>Inversement au sein des sites-médias l’organisation est rigide, les règles formels et l’innovation éditoriale se situe aux niches, la protection des salariés plus forte </li></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  7. 7. Des modalités de production alternatives pour des informations originales? <ul><li>Positionnement éditorial des sites-médias </li></ul><ul><li>- Couverture continue et exhaustive de l’actualité </li></ul><ul><li>Comment produire beaucoup avec des moyens limités ? </li></ul><ul><li>- Orientation « productiviste » </li></ul><ul><li>- Reutilisation les contenus de l’edition papier </li></ul><ul><li>- Production des contenus propres en flux tendu par retraitement des informations existantes (agences de presse) </li></ul><ul><li>- Sans enquêtes, sans angles originales, </li></ul><ul><li>Positionnement éditorial des pure-players </li></ul><ul><li>- Couverture sélective de l’actualité, production relativement faible </li></ul><ul><li>- Orientation « angliste » </li></ul><ul><li>- Sélection des rubriques et des sujets à privilégier </li></ul><ul><li>- Différenciation de l’agenda dominante </li></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  8. 8. Des modèles économiques et éditoriaux divers <ul><li>Pure-players : un modèle éditorial sous-contrainte </li></ul><ul><li>- Moyens financiers et humains limités </li></ul><ul><li>- Pas d’économies d’échelle, peu des synergies organisationnelles </li></ul><ul><li>- Dépendance de la publicité dont les recettes sont insuffisantes </li></ul><ul><li>- Faible notoriété de la « marque » et problèmes de reconnaissance des pairs </li></ul><ul><li>Recherche des solutions économiques rejaillit sur le modèle éditorial </li></ul><ul><li>- Production des scoops dont dépend la survie de l’organisation </li></ul><ul><li>- Utilisation des réseaux professionnels des cadres en provenance des médias </li></ul><ul><li>- Recherche des reprises pour construire une image de marque </li></ul><ul><li>- Création d’offres publicitaires groupées </li></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  9. 9. Des modèles économiques et éditoriaux divers <ul><li>Pure-players: une acculturation plus forte à l’internet </li></ul><ul><li>- Intégration poussée dans les réseaux de la blogosphère </li></ul><ul><li>- Mise en valeur des commentaires </li></ul><ul><li>- Attributs participatifs plus développés </li></ul><ul><li>- participation des lecteurs dans la collecte des information et la sélection des sujets </li></ul><ul><li>Paperblog,: le user generated content en vedette </li></ul><ul><li>- Pas de production de contenu propre </li></ul><ul><li>- Reprise systématique et automatisée des posts en provenance des blogs </li></ul><ul><li>- Approche quantitative de l’information : vivier de 5 000 auteurs, 2 000 articles repris/jour </li></ul><ul><li>- Pas de stratégie de marque mais excellent référencement </li></ul><ul><li>- Coût marginal quasi-nul, cout de la publicité faible </li></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  10. 10. Conclusion <ul><li>Les pure-players essayent de construire un modèle éditorial alternatif aux sites-médias: </li></ul><ul><li>Choix des thématiques, angles de traitement, sources d’information </li></ul><ul><li>C’est une construction sous contrainte économique: </li></ul><ul><li>Financement limité, sources de revenus faibles, taille des équipes réduite </li></ul><ul><li>Recherche de différenciation avec les moyens du bord, recours au modèle payant (Bakchich, Mediapart, Arretsurimages) </li></ul><ul><li>La survie de ces nouveaux acteurs dépendra largement de leur capacité à rentabiliser une activité de production d’information originale sur l’internet </li></ul>May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences
  11. 11. Merci! Ευχαριστο ύμε για την προσοχή σας Texte de la communication disponible en ligne: http://nikos.smyrnaios.free.fr/DamianGaillard_Rebillard_Smyrnaios_Athens_2009.pdf May 6th-9th, 2009 Athens Conference on New Media and Information : Convergences and Divergences

×