SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Télécharger pour lire hors ligne
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
1
L’ESTHÉTIQUE À L’HEURE DE LA DISRUPTION
CONFÉRENCE DE PRESSE – VENDREDI 6 MARS 2020
2020, une 33ème
édition sous le signe de l’innovation et encore plus celui de la Disruption. Un programme qui
s’articulera autour des thèmes médico-chirurgicaux traditionnels, mais aussi des thèmes futuristes faisant référence
à l’humain « augmenté » au travers des NBIC (Nano-, Bio-, Info-, Cogno-technologies) et qui réunira plus de 500
chirurgiens plasticiens français et étrangers.
IA, robotique, génomique, peut-on parler de chirurgien augmenté ? Les Millennials sont – ils devenus les nouveaux
prescripteurs ? Injections, attention danger ! Eco-conception des soins : Primum Non Nocere à la planète, etc. D’ores
et déjà nous vous présentons en avant-première ces thèmes qui font l’actualité et les temps forts de ce congrès
présidé par Dr. Thierry Van Hemelryck, ainsi que les toutes dernières techniques et avancées scientifiques.
chirurgien plasticien, Président de la SOFCEP
• Disruption : IA, robotique, génomique...vers une optimisation du diagnostic et des actes chirurgicaux.
Olivier TOMA, CEO Agence Primum Non Nocere
• Eco-conception des soins : Primum Non Nocere à la planète !...
Dr. Michel ROUIF, chirurgien plasticien, Secrétaire Général de la SOFCEP
Dr. Sébastien GARSON, chirurgien plasticien, Past-Président SOFCEP
• Chirurgie mammaire : positions et recommandations sur le Lymphome anaplasique à grandes cellules
lié aux implants: Enquête SOFCEP Europe et Monde.
Dr. Flore DELAUNAY, chirurgien plasticien, chargée mission jeunes SOFCEP
• Médecine et chirurgie régénérative, PRP, Nanofat : quoi de neuf ?
Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien, membre du conseil d’administration SOFCEP
• L’influence des réseaux sociaux (Instagram, Snapchat...) attention danger ! l’injection est un acte
strictement médical.
Dr. Aurélie FABIE BOULARD, chirurgien plasticien, Vice-Présidente SOFCEP
• Millennials et génération Z : mythe ou réalité ?
A PROPOS DE LA SOFCEP
La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) est une société savante créée il y a 33 ans, qui
regroupe exclusivement des chirurgiens plasticiens français, diplômés en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et
Esthétique, et dont l’activité principale est la chirurgie esthétique. Ses 300 membres représentent aujourd’hui un
groupe de praticiens très présents au sein de la société internationale des chirurgiens esthétiques plasticiens (ISAPS)
les situant au 3ème
rang derrière les Etats - Unis et le Brésil.
Annuaire et informations : www.chirurgiens-esthetiques-plasticiens.com
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
2
DISRUPTION : IA, ROBOTIQUE, GÉNOMIQUE...
...Vers une optimisation du diagnostic et des actes chirurgicaux
Dr. Thierry VAN HEMELRYCK
Chirurgien plasticien
Président 2020 de la SOFCEP
Le thème central du congrès de la SOFCEP cette année sera l'esthétique à l'heure de la disruption.
Ce mot a été créé dans les années 80 avec la campagne d'APPLE au sujet du mac " think different"
dont le porte-parole était STEVE JOBS. Il s'agit d’identifier les habitudes , de casser les codes et de les exprimer
au travers d'une vision.
Ainsi on ne parle plus de la chirurgie des paupières mais de la chirurgie du regard passer d'un aspect technique
à un aspect émotionnel !
Qui sont les nouveaux maîtres du monde ? les GAFA et leurs équivalents chinois BATX mais aussi RbnB,
Netflix et bien d'autres sociétés qui changent le monde
Dans quel domaine allons-nous être impactés :
- l'économie, le management
- dans le cœur de notre métier la chirurgie
- les bouleversements sociaux et sociétaux
- la formation
Tout d'abord dans le cadre de nos activités chirurgicales, l’arrivée de la médecine esthétique a été une vraie
rupture mais aussi notre vision de la graisse avec les nanofat transfer et les cellules souches.
Par ailleurs, nos métiers sont impactés par l'intelligence artificielle les stimulateurs 3D la robotisation les
machines et au niveau de notre communication par les réseaux sociaux et les chatbots
C'est ainsi que les bio info cogno- technologies vont nous transporter, ainsi que la génomique, d'une
médecine curative à une médecine prédictive puis préventive.
Les neurosciences et l’épigénétique dans une approche holistique du patient nous amènent à
prendre en considération l'hypnose la méditation la nutrition le sport dans des considérations
environnementales et éthique vers un développement durable.
D'un autre côté nos patients ont évolué : certains produits font aujourd'hui partie d'une dynamique
d'entretien et on peut penser dans un futur proche qu’une patiente viendra faire son Botox dans des
endroits improbables, « the place to be ».
Enfin l'accès à la formation est modifié par l'arrivée des live-surgery et des formations sur Internet de type
MOOC et INVIVOX sortes de plate-formes de compagnonnage sur site ou en ligne.
Il convient donc d'être prêt et de disrupter avant d'être disrupté !
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
3
L’ÉCO CONCEPTION DES SOINS AU SERVICE DE LA SANTÉ
Olivier TOMA
Fondateur de l’Agence Primum Non Nocere ®
L’éco-conception est l’expression désignant la volonté de concevoir des produits ou des services en respectant les
principes de développement durable.

L'éco conception est une démarche valorisante qui consiste à prendre en compte les questions environnementales
dans toutes les étapes du cycle de vie d'un produit ou d’un service : la conception, la fabrication, la distribution,
l’utilisation, la valorisation en fin de vie.
Pour notre agence PRIMUM NON NOCERE et depuis déjà une dizaine d’année, Eco concevoir un soin, c’est maîtriser
l’empreinte écologique et énergétique d’une pratique médicale.
Ce principe est rarement appliqué dans les services de santé, mais représente à notre sens, une voie d’innovation et
de progrès incontestable.
Nous sommes dans la période de genèse de cette vision nouvelle de la conception et de la réalisation des soins en
France.
Il faudra certainement 10 ans, pour la rendre implicite, mais l’enjeu est tel, en termes de santé publique, que nous
nous devons d’y réfléchir collectivement.
Eco concevoir un soin, c’est avant tout connaître précisément toutes les ressources utilisées pour sa réalisation,
identifier les impacts environnementaux et sanitaires qu’il génère et analyser toutes les alternatives.
C’est aussi, imaginer à chaque étape toutes les actions possibles à mettre en œuvre pour éviter la maladie.
(promotion de la santé…)
Cette démarche assure une utilisation efficace des ressources naturelles et la minimisation des impacts
environnementaux ainsi qu'une mise en place harmonieuse de la politique environnementale de l'organisation.
La réduction des risques chimiques liés aux produits d’entretien, les produits et techniques de stérilisation, la
réduction des dispositifs à usage unique, le nettoyage vapeur, sont autant de sujets qui méritent études et
évaluations, car leur utilisation peut participer à réduire l’impact écologique et énergétique des soins.
Les bactéries multi résistantes (BMR) sont un fléau aux États-Unis, et très certainement chez nous aussi très vite.
Surtout si on ne prend pas garde aux quantités astronomiques de produits chimiques que l’on utilise tous les jours et
parfois de manière inutile.
C’est également l’identification des perturbateurs endocriniens présents dans les dispositifs médicaux, les
médicaments, les produits d’hygiène corporelle pour les supprimer et assurer ainsi la prévention de cette exposition
tant pour les personnels hospitaliers que pour les patients.
Comment est-il encore possible de vendre des cosmétiques, des laits infantiles, des dispositifs médicaux contenants
des phtalates et des nanoparticules ? Si l’état les autorise, si les fournisseurs les produisent, alors les praticiens, les
établissements et les centrales d’achats prennent la main pour assurer des soins sécurisés !
Prenons un exemple précis sur la réalisation de soins hospitaliers :
Eco concevoir les soins, c’est connaître le cycle de vie des « consommables » utilisés et réaliser le bilan des ressources
en énergie, en matière première et en eau.
- Identifier tous les déchets que cet acte impose, les cartons d’emballages, les films plastiques, les DASRI, les palettes,
les flacons, les dispositifs médicaux à usage unique, …etc.
- Comprendre la provenance et le bilan carbone de ces produits, connaître les émissions de gaz à effet de serre
générées par le transport de ces diverses marchandises. C’est également travailler avec les industriels et les
transporteurs à la diminution de ces impacts.
-Analyser la quantité de médicaments utilisés, tant pour l’acte, lui-même, les soins, l’anesthésie et les soins post
opératoires.
- Explorer cette consommation de molécules médicamenteuses et d’élaborer un plan de réduction des
consommations ou choisir un indice PBT plus faible (cet indice utilisé en Norvège classe les médicaments de 0 à 9,
en fonction de leur toxicité, leur bio accumulation et leur persistance dans l’environnement).
- Cela peut être également de travailler avec les praticiens pour analyser les gestes et limiter au maximum
l’exposition aux risques en termes d’infections nosocomiales, tout en réduisant l’usage unique.
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
4
L’écoconception des soins en pratique, 3 cas pratiques :
1- Une séance de dialyse génère près de 4 kg de DASRI et 400 litres d’eau par séance, de multiples transports,
…
2- La chirurgie de la cataracte, avec plus de 700 000 interventions par an en France représente autant
d’émission de CO2, qu’un avion durant 400 « tours de terre ».
Une équipe de chirurgiens du sud de la France décidait en 2012 de nous faire réaliser un diagnostic « déchets et
émissions de CO2 » sur l’activité de chirurgie de la cataracte.
Les résultats de l’étude sont très intéressants à plusieurs titres :
- Tout d’abord prendre conscience de nos impacts en tant que professionnels de santé,
- Trouver les solutions réduisant nos impacts, pour donner plus de sens
à nos actions.
Voici les mesures d’impacts sur une année, ce sont pour chaque patients opérés :
- 1,5 kilo de déchets d’activité de soins qui doivent être transportés et incinérés,
- 830 grammes d’ordures ménagères,
- 340 grammes de cartons, 63 KWH d’électricité,
- 124 litres d’eau consommés
- 17,45 kilos de CO2,
Tout cela pour une seule opération. Grâce à cette approche, cinq années plus tard, les quantités de DASRI ont été
divisées par 20 ! Cette analyse permet de prendre conscience des enjeux et permet grâce à un travail en équipe,
d’exercer la créativité de chacun pour diminuer de 40 % nos impacts d’ici 2030, tel que nous l’exige le Grenelle de
l’environnement.
C’est un véritable défi pour les professionnels de santé.
3- Nous avons ensuite réalisé l’empreinte écologique d’une prise de sang, pour pouvoir éco-concevoir sa
réalisation :
Sur une année nous avons calculé :
- La consommation d’eau générée par cet acte : 288 M3
- Les émissions de gaz à effet de serre : 27 740 KG eq CO2
- Les ressources utilisées : 10 m3 de pétrole et 284 kg d’eq/cuivre
- Les surfaces de terres occupées pour produire le papier : 2737 m2 / an
Nous avons constaté :
La prise de sang sur voie veineuse périphérique a en moyenne
30% plus d’impacts environnementaux que la prise de sang par voie directe
En conclusion,
Les pouvoirs publics, les ministères n’ont pas pris la mesure de ces sujets, puisque nous les portons depuis 10 ans, et
n’avons aucun interlocuteur ! Les chirurgiens, les anesthésistes, les soignants, décident de prendre en main le sujet,
c’est la garantie de réduire considérablement l’empreinte écologique et énergétique des soins dans le pays…
Alors rêvons un peu, …
Demain, notre méthodologie fera l’objet d’un outil numérique d’aide au calcul de l’éco conception des soins, pour
aider les professionnels à faire des choix éclairés. Nous cherchons le modèle économique et sommes prêts ensuite à
l’offrir aux établissements de santé.
Nous imaginons déjà pour 2021, une application pour éditer l’empreinte environnementale des établissements de
santé pour pouvoir choisir son établissement en tenant compte aussi de son engagement RESPONSABLE.
Eco concevoir les soins, c’est assurer aujourd’hui une médecine de qualité à moindre impact mais aussi, garantir
une santé préservée pour les générations futures.
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
5
CHIRURGIE MAMMAIRE
Positions et recommandations sur le Lymphome anaplasique à grandes cellules lié aux implants
Enquête SOFCEP Europe et Monde
Dr. Michel ROUIF
Chirurgien plasticien
Secrétaire Général SOFCEP
ISAPS National Secretary France,
ISAPS and EASAPS Board member.
Chairman ASAPS International Committee
Depuis 2011 la communauté scientifique internationale s’est alertée de l’apparition d’un nouveau type de lymphome
associé aux implants mammaires extrêmement rare se manifestant par une augmentation de volume du sein par
l’accumulation de liquide voire des masses indurées dans les cas plus avancés.
L’ensemble de la communauté des plasticiens a rapidement appris à faire le diagnostic de cette ancienne maladie que
l’OMS a classé en 2016 associé aux implants mammaires: LAGC-AIM ou BIA ALCL en anglais.
Ce lymphome dont la physiopathologie est toujours à l’étude semble bien multifactoriel.
Lors du dernier recueil de donné de la dernière table ronde de l’IMCAS / SOFCEP nous avons retrouvé trois foyers de
lymphome le premier en Europe, le second aux USA et le troisième en Australie.
En Europe les trois premiers pays concernés sont la France, l’Angleterre et la Hollande. Chacun des pays a mis en
place un registre des implants afin d’avoir une vision plus précise de l’historique de chaque implant.
Un des facteurs participant au LAGC-AIM qui a attiré l’attention concerne la texturation des implants c’est à dire le
relief présent sur l’enveloppe de l’implant.
Depuis les années 2000 de nombreuses avancées technologiques ont permis l’émergence de nombreuses
texturations plus ou moins importantes pour assurer la stabilité et la qualité du résultat des implants en augmentation
ou en reconstruction.
Dés 2018 de fort soupçons portant sur la sur-représentation de la texture BIOCELL® d’Allergan® avait poussé le
directoire des chirurgiens plasticiens français à ne plus recommander leur pose bien avant la décision du laboratoire
de se retirer du marché ou de la suspension du marché français du 4 avril 2019. En effet à cette date le ministère de
la santé a ordonné via l’ANSM la suspension de 95 références d’implants présentant une texturation BIOCELL®, une
macrotexture ou polyuréthane.
Ce principe de précaution étendant aux macrotextures et polyuréthanes qui n’étaient pas représentées en France a
eu malheureusement un effet négatif pour les patientes françaises.
Dans une étude d’impact effectuée par la SOFCEP auprès de ses membres en fin d’année 2019, nous avons retrouvé
une perte de chance pour les patientes dans 54% des cas. L’impact a été négatif pour 36% des candidates à une
augmentation et pour 75% des reconstructions.
Les chirurgiens jugent leurs résultats moins bons dans 54% des reconstructions et dans 30% des augmentations. Cela
est dû à la perte d’une partie des implants dits anatomiques qui permettaient de répondre élégamment à ces cas
ciblés. Comme cela est indiqué dans la littérature, l’utilisation d’implants ronds en reconstruction est
malheureusement pourvoyeur d’un nombre d’interventions plus important pour espérer avoir un résultat similaire.
En dépit des annonces officielles toutes les patientes ne sont pas candidates à une reconstruction mammaire dite
autologue ( avec ses propres tissus) pour de multiples raisons et ces dernières ont été directement impactées par la
décision du 4 Avril 2019.
Dr. Sébastien GARSON
Chirurgien plasticien
Past-Président SOFCEP
Président Plastirisq
Président d'Honneur
SNCPRE
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
6
MÉDECINE ET CHIRURGIE RÉGÉNÉRATIVE : QUOI DE NEUF ?
Cernes, décolleté, mains, génitale
Dr. Flore DELAUNAY
Chirurgien plasticien
Chargée mission jeunes SOFCEP
La chirurgie régénérative est actuellement en plein essor en raison d’innovations concernant la graisse. Elle
prend depuis quelques années une place prépondérante dans l’activité des chirurgiens esthétiques mais
également dans les congrès nationaux ou internationaux, avec parfois plusieurs journées consacrées
entièrement à cette discipline.
Les évolutions de la graisse
La graisse est une incroyable et précieuse source de régénération. En effet elle est composée de nombreuses
cellules régénératrices qui se potentialisent entre elles.
Actuellement, le transfert autologue graisseux est utilisé dans de nombreuses indications et localisations et les
pratiques ne cessent d’évoluer et d’innover.
• Le macrofat est injecté au niveau des seins, et des fesses, afin de redonner galbe et volume.
• Le microfat peut s’apparenter en termes d’indication à un acide hyaluronique volumateur, il est utilisé
pour le comblement de petites pertes de volume : joues, lèvres, tempes, cerne, mains, et grandes lèvres
au niveau génital.
• Le nanofat (graisse émulsifiée), quant à lui, peut s’apparenter à un acide hyaluronique régénérateur et
hydratant. Ainsi, il est ainsi utilisé en prévention, mais également pour le traitement des cernes, des
rides, et au niveau du cou et du décolleté pour améliorer la qualité de peau, la texture et la coloration.
Les effets sont prometteurs, et peuvent également permettre d’améliorer le syndrome de Raynaud au niveau
des mains, les vergetures, et la perte de cheveux (alopécie).
Au niveau gynécologique, le nanofat va permettre une réhydratation des muqueuses, avec une amélioration
pour les patientes souffrant de sécheresse vaginale post ménopausique ou post chimiothérapie, et d’infections
urinaires liées à ce dérèglement de la flore vaginale. Cette thérapie permet non seulement une lubrification
vaginale, mais peut également entrainer une amplification du point G chez certaines patientes.
L’intérêt de la graisse est qu’elle est permanente et naturelle, contrairement aux acides hyaluroniques qui sont
temporaires et produits de synthèse.
Les évolutions du PRP
Le PRP, ou plasma riche en plaquettes, est un concentré de plaquettes, riche en facteurs de croissance, récupéré
grâce à une simple prise de sang suivie d’une centrifugation. Cette thérapie se révèle toujours efficace dans
certaines indications, notamment l’alopécie (perte de cheveux), la cicatrisation, et également dans les arthroses
du genou ou des lésions tendineuses. Le vampire lift reste toujours un moyen efficace pour l’amélioration du
teint mais en pratique en chirurgie esthétique, le PRP est surtout associé à l’injection de graisse pour en
améliorer son efficacité. Le PRP ne possède aucun effet indésirable connu à ce jour puisqu’il ne contient que des
facteurs croissance permettant la réparation tissulaire.
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
7
En pratique
Les interventions peuvent se réaliser sous anesthésie locale ou générale, mais systématiquement au bloc
opératoire. Les tarifs sont compris entre 1800 et 3000 euros, selon les zones à traiter. Le prélèvement de graisse
peut être réalisé au niveau des genoux, des hanches, du ventre ou des bras en fonction des patients. Ces
interventions sont également souvent associées à d’autres gestes opératoires comme le lifting cervicofacial,
blépharoplastie, mais également nymphoplastie par exemple.
Ces deux produits étant autologues (provenant de notre propre corps), il n’existe aucun effet d’intolérance et
les effets secondaires liés à l’injection sont particulièrement minimes. Ces thérapies sont 100% naturelles, et
s’inscrivent dans l’innovation thérapeutique, en particulier à l’époque des courants « bio », « vegan »,
protection environnementale etc. Leurs effets thérapeutiques sont majeurs dans de nombreuses pathologies,
en particulier auto-immunes, mais également en esthétique, et sont démocratisées avec l’industrie et les
sociétés savantes comme la SOFCEP afin de les rendre accessibles à des couts raisonnables.
Bibliographies;
- Subcutaneous injection of nanofat adipose derived stem cell grafting in facial rejuvenation. Menkès S, Luca M,
Soldati G, Polla L. Plast Reconstr Surg Glob Open. 2020;8(1):e2550
- Autologous adipose tissue-derived cells: are we talking about adipose derived stem cells, stromal vascular
fraction, or coleman fat grafting? Magalon J, Daumas A, Veran J, Magalon G, Rossi P, Granel B, Sabatier F. Cell
Transplant. 2015;24(12):2667-8
- Conventional vs. micro-fat harvesting: How fat harvesting technique affects tissue-engineering approaches using
adipose tissue-derived stem/stromal cells. Alharbi Z, Oplander C, Almakadi S, Fritz A, Vogt M, Pallua N. J Plast
Reconstr Aesthet Surg. 2013 Sep;66(9):1271-8
- Fat grafting to the hand in patients with Raynaud phenomenom: a novel therapeutic modality. Bank J, Fuller SM,
Henry GI, Zachary LS. Plast Reconstr Surg. 2014 May;133(5):1109-18
- Nanofat grafting : basic research and clinical applications. Tonnard P, Verpaele A, Peeters G, Hamdi M,
Cornelissen M, Heidi Declercq H. Plast Reconstr Surg. 2013 Oct;132(4):1017-26
- Efficacy of autologous microfat graft on facial handicap in systemic sclerosis patients. Sautereau N, Daumas A,
Truillet R, Jouve E, Magalon J, Véran J, Casanova D, Frances Y, Magalon G, Granel B. Plast Reconstr Surg Glob
Open. 2016 Mar 22;4(3):e660
- Fat grafting for treatment of facial scleroderma. Daumas A, Magalon J, Delaunay F, Abellan M, Philandrianos C,
Sabatier F, Granel B, Magalon G. Clin Plast Surg. 2020;47(1):155-163
- Fat grafting for facial rejuvenation with nanofat grafts. Tonnard P, Verpaele A, Carvas M. Clin Plast Surg
2020 ;47(1) :53-62
- Topical nanofat biocrème improves aesthetic outcomes of nonablative fractionated laser treatment: a
preliminary report. Cohen SR, Goodacre AK, Womack H, Delaunay F, Wood D, Wesson T, Tiryaki T Aesthet Surj J.
2019
- Treatment of nasal aging and possible long-term nasal enhancement with fat using injectable tissue replacement.
Cohen SR, Womack HA, Hauch AT, Delaunay F, Trivisonno A Plast Reconstr Surg Glob Open. 2019 May
17;7(5):e2242
- Progressive improvement in midfacial volume 18-24 months after simultaneous fat grafting and facelift: an
insight to fat graft remodeling. Cohen SR, Hewett S, Ross L, Fischer M, Saad A, Teubel S, Delaunay F. Aesthet Surg
J. 2018
- Regenerative cells for facial surgery: biofilling and biocontouring. Cohen SR, Hewett S, Ross L, Delaunay
F, Goodacre A, Ramos C, Leong T, Saad A. Aesthet Surg J. 2017 Jul 1;37(suppl_3):S16-S32.
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
8
L’INFLUENCE DES RÉSEAUX SOCIAUX
Attention danger !...l’injection est un acte strictement médical
Dr. Éric PLOT
Chirurgien plasticien
Membre du conseil d’administration SOFCEP
LE CÔTÉ SOMBRE DES RÉSEAUX SOCIAUX
La chirurgie esthétique est probablement la spécialité médicale la plus médiatisée peut être par les fantasmes
qu’elle génère en particulier auprès des jeunes.
L’essor des réseaux sociaux dont les jeunes sont la cible privilégiée a encore décuplé la communication autour
de notre spécialité.
Certains « acteurs » de notre spécialité ont bien compris l’intérêt d’une communication sur les réseaux sociaux
dans un pays où la publicité directe pour notre spécialité est interdite et ou existe actuellement un flou juridique
dont ils profitent….
Aussi n’est-il pas rare de voir des cliniques voire des médecins utiliser des influenceurs (star des réseaux sociaux
dont les followers se comptent parfois par millions) pour se faire une publicité ciblée et mettre en avant leurs
équipes matériels et/ ou « prouesses chirurgicales ».
Parmi ces réseaux sociaux, Instagram mérite une mention particulière par sa cible (un public jeune) et par son
contenu (photos avant/ après ; film des interventions, témoignages etc… ).
Outre le coté publicitaire choquant, plus grave encore est l’influence de ces influenceurs sur les critères de
beauté des jeunes …, créant de véritables dictats de la beauté souvent très éloignés de la recherche du naturel
qui fait la renommée de la chirurgie esthétique française.
Lorsque l’on regarde les stars de la télé-réalité, elles ou ils se ressemblent tous : lèvres pulpeuses, poitrine et
fesses généreuses, taille hyperfine, nez retroussé, menton projeté, visages inexpressifs, abdominaux sculptés,
mâchoires carrées
Ces stars de la télé -réalité sont suivis par un public de plus en plus jeune (dès 12 ans) et créent soit un désir
d’identification, soit des complexes pouvant avoir de graves retentissements.
Elles sont un peu les Ken et Barbie du 21éme siècle, la seule différence étant qu’on fait croire au jeune public
qu’il est possible de leur ressembler grâce aux miracles de la médecine ou de la chirurgie esthétique.
Enfin on ne peut pas parler du côté sombre des réseaux sociaux sans évoquer
La pratique de la médecine esthétique et en particulier des injections par des non-médecins.
Il est très facile aujourd’hui de trouver sur Instagram des personnes qui vous proposent des injections du visage
au grand jour, affichant même leurs tarifs (bien entendu moins élevés que les tarifs des médecins) des
témoignages de personnes injectées et des photos de résultat.
Outre le fait qu’il s’agit d’exercice illégal de la médecine, nous chirurgiens plasticiens de la SOFCEP nous battons
pour faire connaitre auprès du grand public les risques qui peuvent exister si l’injection est réalisée sans
formation préalable, sans une parfaite connaissance anatomique de la région faciale.
Une injection mal réalisée peut conduire à une nécrose de la peau, des lèvres du nez voire à une cécité ou un
accident vasculaire.
L’injection est un acte médical qui n’est pas anodin.
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
9
MILLÉNNIALS ET GÉNÉRATION Z : MYTHE OU RÉALITÉ ?
Dr. Aurélie FABIE-BOULARD
Chirurgien plasticien
Vice-Présidente SOFCEP
Devant la recrudescence de patients de plus en plus jeunes nous ne pouvons rester indifférents à l’analyse des
comportements des générations Y et Z.
Le nombre d’intervention sur les 18-24 ans a dépassé celui des 50-60 ans ce n’est donc pas un mythe mais bien
une réalité.
Les millénnials, génération Y, ont grandi avec les ordinateurs et les jeux vidéo. Ils sont la première génération à
être nés avec internet. Génération du digital omniprésent dans tous les secteurs privés et professionnels.
Réticents face à l’autorité, ils sont cependant sociables, consommateurs, ils communiquent et partagent
facilement.
Une étude de GALDERMA note que les moins de 35 ans sont deux fois plus nombreux que les plus de 55 ans à
faire des injections.
Les « jeunes » millénnials s’intéressent de plus en plus à la Chirurgie Esthétique. La dysmorphie Snapchat n’a
pas envahi notre pays, mais l’addiction aux selfies influence les demandes de cette génération qui s’observe
beaucoup et de près.
La tranche des 19-34 ans est celle qui effectue le plus d’actes chirurgicaux ; tandis que les 35-501
sont les plus
demandeurs d’actes non-invasifs et de traitements préventifs, retardant le vieillissement.
Les 18-34 ans sont la deuxième tranche d’âge en nombre d’actes à visée esthétique. Ils sont plus enclins à
recourir à la chirurgie que les plus âgés. La procédure qu’ils demandent le plus est la rhinoplastie (62,4% des
procédures de ce groupe d’âge), suivie de près par l’augmentation mammaire (53,9%)1
La génération Z, née à partir de 1996, se distingue par six caractéristiques :
- Globale : avec un comportement beaucoup plus homogène à travers le monde grâce à internet , les réseaux
sociaux, le rôle des célébrités et influenceurs internationaux qui facilitent comme jamais le partage d’idées et
l’accès aux mêmes informations.
- Influencée : les Z sont connectés en permanence et naviguent en moyenne sur 4 plateformes différentes, avec
un compte public et un compte privé, destiné à leur famille ou leurs proches. Ils plébiscitent Snapchat et
Instagram plus que Facebook. Ils sont fortement influencés par des amis et des célébrités dans leur choix de
consommation et interagissent en direct avec les marques. Ils créent des stories sur leurs interventions
esthétiques.
Une personne sur deux de moins de 21 ans suit fréquemment (31%) ou très souvent(18%) des marques sur les
réseaux sociaux et 46% font des partages. Les millénnials ne sont que 25% à le faire et les X 11%.
1
Source IMCAS Global Market Summit 2020
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
10
- Exigeante : les Z s’attachent plus à la qualité du service et aux avis Google avant de consulter.
- Désireuse de singularité : 14% de la génération Z trouve qu’il est important d’avoir un style unique (12% chez
les Y), recherchant des produits en édition limitée ou des collaborations avec des designers. Ils n’hésitent pas à
consulter .
- A la recherche d’expériences : Les Z accentuent la tendance des millennials d’une soif d’expérience mais avec
un souci du développement durable. Ils veulent acheter moins mais mieux. Les moins de 18 ans ont de plus en
plus accès à la chirurgie : en chirurgie mammaire, ils représentent 12,2% dans le monde mais avec une popularité
supérieure dans des pays comme le Brésil (32,6%) ou l’Australie (26,7%).
Nous sommes attentifs à l’arrivée de ces générations, décomplexées mais exigeantes. Le chirurgien esthétique
français doit proposer une approche globale en Médecine et Chirurgie Esthétique sans renier la FRENCH TOUCH,
qualité, sécurité et naturel.
La pratique chirurgicale et médicale en esthétique française propose des actes plus légers et plus précoces tout
en souhaitant viser des résultats efficaces et élégants. La consultation permet une vraie discussion, l’éducation
de ces futurs patients, notre réponse est loyale et claire .
33ème
Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020
Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine
Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr
11
RAJEUNIR SANS FÉMINISER UN VISAGE MASCULIN
Dr. Aurélie FABIE-BOULARD
Chirurgien plasticien
Vice-Présidente SOFCEP
L’homme est l’avenir de la femme !
La demande de rajeunissement du visage masculin est en pleine croissance. Elle doit tenir compte des
caractéristiques anatomiques et socio-culturelles propres à l’homme.
Le but est d’obtenir des résultats discrets, personnalisés, respectant le naturel et les expressions émotionnelles.
L’erreur serrait d’appliquer les standards de rajeunissement féminin dans la zone du regard et du tiers moyen
et inferieur.
La demande de féminisation des transgenres, plus rare, se développe également.
La demande esthétique masculine est en plein essor, 13% à 20% selon ISAPS2
.
Elle s’inscrit dans une dimension socio-professionnelle hyper-compétitive : il s’agit de conserver une image
dynamique moderne et performante dans le monde du travail. L’acte esthétique peut être un vrai
investissement : 1 homme sur 5 en France 1 sur 3 aux Etats Unis reconnaît que les traitements esthétiques sont
une véritable aide afin de paraître plus professionnel dans le monde du travail.
Il n’y a pas de modèle masculin idéal dans notre monde pluriculturel mais la conservation des critères masculins
morphologiques dans l’attitude thérapeutique est la base.
Nous avons donc réalisé une analyse de la demande masculine et des critères morphologiques distinctifs entre
l’homme et la femme .
Au niveau des 3 étages du visage se retrouvent des signes distinctifs.
Les demandes de rajeunissement masculin concernent le plus souvent le regard et le cou.
Les autres demandes fréquentes sont les rhinoplasties, le traitement de gynécomastie et la sculpture
abdominale.
Les techniques chirurgicales les plus proposées sont la blépharoplastie, lifting du sourcil, liposuccion du cou ,
lipostructure, macslift, lifting cervical, corset digastrique.
Les techniques médicales sont aussi prisées : injection de toxine botulinique, d’acide hyaluronique,
d’hydroxyapatite de calcium, l’ultherapy, la cryolipolyse du cou, la radiofréquence, les peelings et mésothérapie.
Deux zones à traiter avec prudence : la région malaire qui doit rester peu projetée et angulaire et les lèvres.
La prise en charge des hommes doit être conservatrice du naturel, charme et virilité.
La personnalisation reste essentielle.
2
International Society of Aesthetic Plastic Surgery

Contenu connexe

Similaire à Dossier presse sofcep mars2020

Dp aime 2020 light
Dp aime 2020 lightDp aime 2020 light
Dp aime 2020 lightpbcom1998
 
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...Rémy TESTON
 
Financer la santé à l'ère des objets connectés
Financer la santé à l'ère des objets connectésFinancer la santé à l'ère des objets connectés
Financer la santé à l'ère des objets connectésInteraction Healthcare
 
Les métiers du futur de la santé
Les métiers du futur de la santéLes métiers du futur de la santé
Les métiers du futur de la santéLes Propulseurs
 
Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !
Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !
Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !pbcom1998
 
Dossier press imcas
Dossier press imcasDossier press imcas
Dossier press imcaspbcom1998
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfpbcom1998
 
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016UNITEC
 
Dp c2 ds 9 juin21_decarbonation
Dp c2 ds 9 juin21_decarbonationDp c2 ds 9 juin21_decarbonation
Dp c2 ds 9 juin21_decarbonationpbcom1998
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé Alain Tassy
 
Synthèse de la journée | 1ère Journée Innov'Asso
Synthèse de la journée | 1ère Journée Innov'AssoSynthèse de la journée | 1ère Journée Innov'Asso
Synthèse de la journée | 1ère Journée Innov'AssoInnov'Asso
 
Tome 9 - Santé et social
Tome 9 - Santé et socialTome 9 - Santé et social
Tome 9 - Santé et socialparoles d'élus
 
Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.Réseau Pro Santé
 
TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...
TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...
TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...TLM
 
International Marketing Trends Conference
International Marketing Trends Conference International Marketing Trends Conference
International Marketing Trends Conference Jan-Cedric Hansen
 
Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015
Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015
Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015Festival de la Communication Santé
 
Biotechnologie imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fiction
Biotechnologie   imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fictionBiotechnologie   imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fiction
Biotechnologie imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fictionRéseau Pro Santé
 

Similaire à Dossier presse sofcep mars2020 (20)

Dp aime 2020 light
Dp aime 2020 lightDp aime 2020 light
Dp aime 2020 light
 
Tech
TechTech
Tech
 
Les 10 tendances du digital en santé
Les 10 tendances du digital en santéLes 10 tendances du digital en santé
Les 10 tendances du digital en santé
 
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
 
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsante
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsanteLe Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsante
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsante
 
Financer la santé à l'ère des objets connectés
Financer la santé à l'ère des objets connectésFinancer la santé à l'ère des objets connectés
Financer la santé à l'ère des objets connectés
 
Les métiers du futur de la santé
Les métiers du futur de la santéLes métiers du futur de la santé
Les métiers du futur de la santé
 
Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !
Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !
Chirurgie esthétique : le futur a de l'avenir !
 
Dossier press imcas
Dossier press imcasDossier press imcas
Dossier press imcas
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
 
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
 
Dp c2 ds 9 juin21_decarbonation
Dp c2 ds 9 juin21_decarbonationDp c2 ds 9 juin21_decarbonation
Dp c2 ds 9 juin21_decarbonation
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé
 
Synthèse de la journée | 1ère Journée Innov'Asso
Synthèse de la journée | 1ère Journée Innov'AssoSynthèse de la journée | 1ère Journée Innov'Asso
Synthèse de la journée | 1ère Journée Innov'Asso
 
Tome 9 - Santé et social
Tome 9 - Santé et socialTome 9 - Santé et social
Tome 9 - Santé et social
 
Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.Une chirurgie « durable » et sobre.
Une chirurgie « durable » et sobre.
 
TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...
TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...
TLM n°108 : Entretien avec le Dr Eric Bouchard : E-Santé, le médecin gardien ...
 
International Marketing Trends Conference
International Marketing Trends Conference International Marketing Trends Conference
International Marketing Trends Conference
 
Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015
Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015
Le programme complet du Festival de la Communication Santé 2015
 
Biotechnologie imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fiction
Biotechnologie   imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fictionBiotechnologie   imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fiction
Biotechnologie imprimante 3 d - imprimer des greffons… une fiction
 

Plus de pbcom1998

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023pbcom1998
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023pbcom1998
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023pbcom1998
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 pbcom1998
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023pbcom1998
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022pbcom1998
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022pbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfpbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfpbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...pbcom1998
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdfpbcom1998
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdfpbcom1998
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdfpbcom1998
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdfpbcom1998
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfpbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfpbcom1998
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfpbcom1998
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdfpbcom1998
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdfpbcom1998
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdfpbcom1998
 

Plus de pbcom1998 (20)

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf
 

Dernier

techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.pptfrancedjioleu4
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfpaterne6
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 

Dernier (6)

techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
 
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 

Dossier presse sofcep mars2020

  • 1. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 1 L’ESTHÉTIQUE À L’HEURE DE LA DISRUPTION CONFÉRENCE DE PRESSE – VENDREDI 6 MARS 2020 2020, une 33ème édition sous le signe de l’innovation et encore plus celui de la Disruption. Un programme qui s’articulera autour des thèmes médico-chirurgicaux traditionnels, mais aussi des thèmes futuristes faisant référence à l’humain « augmenté » au travers des NBIC (Nano-, Bio-, Info-, Cogno-technologies) et qui réunira plus de 500 chirurgiens plasticiens français et étrangers. IA, robotique, génomique, peut-on parler de chirurgien augmenté ? Les Millennials sont – ils devenus les nouveaux prescripteurs ? Injections, attention danger ! Eco-conception des soins : Primum Non Nocere à la planète, etc. D’ores et déjà nous vous présentons en avant-première ces thèmes qui font l’actualité et les temps forts de ce congrès présidé par Dr. Thierry Van Hemelryck, ainsi que les toutes dernières techniques et avancées scientifiques. chirurgien plasticien, Président de la SOFCEP • Disruption : IA, robotique, génomique...vers une optimisation du diagnostic et des actes chirurgicaux. Olivier TOMA, CEO Agence Primum Non Nocere • Eco-conception des soins : Primum Non Nocere à la planète !... Dr. Michel ROUIF, chirurgien plasticien, Secrétaire Général de la SOFCEP Dr. Sébastien GARSON, chirurgien plasticien, Past-Président SOFCEP • Chirurgie mammaire : positions et recommandations sur le Lymphome anaplasique à grandes cellules lié aux implants: Enquête SOFCEP Europe et Monde. Dr. Flore DELAUNAY, chirurgien plasticien, chargée mission jeunes SOFCEP • Médecine et chirurgie régénérative, PRP, Nanofat : quoi de neuf ? Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien, membre du conseil d’administration SOFCEP • L’influence des réseaux sociaux (Instagram, Snapchat...) attention danger ! l’injection est un acte strictement médical. Dr. Aurélie FABIE BOULARD, chirurgien plasticien, Vice-Présidente SOFCEP • Millennials et génération Z : mythe ou réalité ? A PROPOS DE LA SOFCEP La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) est une société savante créée il y a 33 ans, qui regroupe exclusivement des chirurgiens plasticiens français, diplômés en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, et dont l’activité principale est la chirurgie esthétique. Ses 300 membres représentent aujourd’hui un groupe de praticiens très présents au sein de la société internationale des chirurgiens esthétiques plasticiens (ISAPS) les situant au 3ème rang derrière les Etats - Unis et le Brésil. Annuaire et informations : www.chirurgiens-esthetiques-plasticiens.com
  • 2. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2 DISRUPTION : IA, ROBOTIQUE, GÉNOMIQUE... ...Vers une optimisation du diagnostic et des actes chirurgicaux Dr. Thierry VAN HEMELRYCK Chirurgien plasticien Président 2020 de la SOFCEP Le thème central du congrès de la SOFCEP cette année sera l'esthétique à l'heure de la disruption. Ce mot a été créé dans les années 80 avec la campagne d'APPLE au sujet du mac " think different" dont le porte-parole était STEVE JOBS. Il s'agit d’identifier les habitudes , de casser les codes et de les exprimer au travers d'une vision. Ainsi on ne parle plus de la chirurgie des paupières mais de la chirurgie du regard passer d'un aspect technique à un aspect émotionnel ! Qui sont les nouveaux maîtres du monde ? les GAFA et leurs équivalents chinois BATX mais aussi RbnB, Netflix et bien d'autres sociétés qui changent le monde Dans quel domaine allons-nous être impactés : - l'économie, le management - dans le cœur de notre métier la chirurgie - les bouleversements sociaux et sociétaux - la formation Tout d'abord dans le cadre de nos activités chirurgicales, l’arrivée de la médecine esthétique a été une vraie rupture mais aussi notre vision de la graisse avec les nanofat transfer et les cellules souches. Par ailleurs, nos métiers sont impactés par l'intelligence artificielle les stimulateurs 3D la robotisation les machines et au niveau de notre communication par les réseaux sociaux et les chatbots C'est ainsi que les bio info cogno- technologies vont nous transporter, ainsi que la génomique, d'une médecine curative à une médecine prédictive puis préventive. Les neurosciences et l’épigénétique dans une approche holistique du patient nous amènent à prendre en considération l'hypnose la méditation la nutrition le sport dans des considérations environnementales et éthique vers un développement durable. D'un autre côté nos patients ont évolué : certains produits font aujourd'hui partie d'une dynamique d'entretien et on peut penser dans un futur proche qu’une patiente viendra faire son Botox dans des endroits improbables, « the place to be ». Enfin l'accès à la formation est modifié par l'arrivée des live-surgery et des formations sur Internet de type MOOC et INVIVOX sortes de plate-formes de compagnonnage sur site ou en ligne. Il convient donc d'être prêt et de disrupter avant d'être disrupté !
  • 3. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 3 L’ÉCO CONCEPTION DES SOINS AU SERVICE DE LA SANTÉ Olivier TOMA Fondateur de l’Agence Primum Non Nocere ® L’éco-conception est l’expression désignant la volonté de concevoir des produits ou des services en respectant les principes de développement durable.
 L'éco conception est une démarche valorisante qui consiste à prendre en compte les questions environnementales dans toutes les étapes du cycle de vie d'un produit ou d’un service : la conception, la fabrication, la distribution, l’utilisation, la valorisation en fin de vie. Pour notre agence PRIMUM NON NOCERE et depuis déjà une dizaine d’année, Eco concevoir un soin, c’est maîtriser l’empreinte écologique et énergétique d’une pratique médicale. Ce principe est rarement appliqué dans les services de santé, mais représente à notre sens, une voie d’innovation et de progrès incontestable. Nous sommes dans la période de genèse de cette vision nouvelle de la conception et de la réalisation des soins en France. Il faudra certainement 10 ans, pour la rendre implicite, mais l’enjeu est tel, en termes de santé publique, que nous nous devons d’y réfléchir collectivement. Eco concevoir un soin, c’est avant tout connaître précisément toutes les ressources utilisées pour sa réalisation, identifier les impacts environnementaux et sanitaires qu’il génère et analyser toutes les alternatives. C’est aussi, imaginer à chaque étape toutes les actions possibles à mettre en œuvre pour éviter la maladie. (promotion de la santé…) Cette démarche assure une utilisation efficace des ressources naturelles et la minimisation des impacts environnementaux ainsi qu'une mise en place harmonieuse de la politique environnementale de l'organisation. La réduction des risques chimiques liés aux produits d’entretien, les produits et techniques de stérilisation, la réduction des dispositifs à usage unique, le nettoyage vapeur, sont autant de sujets qui méritent études et évaluations, car leur utilisation peut participer à réduire l’impact écologique et énergétique des soins. Les bactéries multi résistantes (BMR) sont un fléau aux États-Unis, et très certainement chez nous aussi très vite. Surtout si on ne prend pas garde aux quantités astronomiques de produits chimiques que l’on utilise tous les jours et parfois de manière inutile. C’est également l’identification des perturbateurs endocriniens présents dans les dispositifs médicaux, les médicaments, les produits d’hygiène corporelle pour les supprimer et assurer ainsi la prévention de cette exposition tant pour les personnels hospitaliers que pour les patients. Comment est-il encore possible de vendre des cosmétiques, des laits infantiles, des dispositifs médicaux contenants des phtalates et des nanoparticules ? Si l’état les autorise, si les fournisseurs les produisent, alors les praticiens, les établissements et les centrales d’achats prennent la main pour assurer des soins sécurisés ! Prenons un exemple précis sur la réalisation de soins hospitaliers : Eco concevoir les soins, c’est connaître le cycle de vie des « consommables » utilisés et réaliser le bilan des ressources en énergie, en matière première et en eau. - Identifier tous les déchets que cet acte impose, les cartons d’emballages, les films plastiques, les DASRI, les palettes, les flacons, les dispositifs médicaux à usage unique, …etc. - Comprendre la provenance et le bilan carbone de ces produits, connaître les émissions de gaz à effet de serre générées par le transport de ces diverses marchandises. C’est également travailler avec les industriels et les transporteurs à la diminution de ces impacts. -Analyser la quantité de médicaments utilisés, tant pour l’acte, lui-même, les soins, l’anesthésie et les soins post opératoires. - Explorer cette consommation de molécules médicamenteuses et d’élaborer un plan de réduction des consommations ou choisir un indice PBT plus faible (cet indice utilisé en Norvège classe les médicaments de 0 à 9, en fonction de leur toxicité, leur bio accumulation et leur persistance dans l’environnement). - Cela peut être également de travailler avec les praticiens pour analyser les gestes et limiter au maximum l’exposition aux risques en termes d’infections nosocomiales, tout en réduisant l’usage unique.
  • 4. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 4 L’écoconception des soins en pratique, 3 cas pratiques : 1- Une séance de dialyse génère près de 4 kg de DASRI et 400 litres d’eau par séance, de multiples transports, … 2- La chirurgie de la cataracte, avec plus de 700 000 interventions par an en France représente autant d’émission de CO2, qu’un avion durant 400 « tours de terre ». Une équipe de chirurgiens du sud de la France décidait en 2012 de nous faire réaliser un diagnostic « déchets et émissions de CO2 » sur l’activité de chirurgie de la cataracte. Les résultats de l’étude sont très intéressants à plusieurs titres : - Tout d’abord prendre conscience de nos impacts en tant que professionnels de santé, - Trouver les solutions réduisant nos impacts, pour donner plus de sens à nos actions. Voici les mesures d’impacts sur une année, ce sont pour chaque patients opérés : - 1,5 kilo de déchets d’activité de soins qui doivent être transportés et incinérés, - 830 grammes d’ordures ménagères, - 340 grammes de cartons, 63 KWH d’électricité, - 124 litres d’eau consommés - 17,45 kilos de CO2, Tout cela pour une seule opération. Grâce à cette approche, cinq années plus tard, les quantités de DASRI ont été divisées par 20 ! Cette analyse permet de prendre conscience des enjeux et permet grâce à un travail en équipe, d’exercer la créativité de chacun pour diminuer de 40 % nos impacts d’ici 2030, tel que nous l’exige le Grenelle de l’environnement. C’est un véritable défi pour les professionnels de santé. 3- Nous avons ensuite réalisé l’empreinte écologique d’une prise de sang, pour pouvoir éco-concevoir sa réalisation : Sur une année nous avons calculé : - La consommation d’eau générée par cet acte : 288 M3 - Les émissions de gaz à effet de serre : 27 740 KG eq CO2 - Les ressources utilisées : 10 m3 de pétrole et 284 kg d’eq/cuivre - Les surfaces de terres occupées pour produire le papier : 2737 m2 / an Nous avons constaté : La prise de sang sur voie veineuse périphérique a en moyenne 30% plus d’impacts environnementaux que la prise de sang par voie directe En conclusion, Les pouvoirs publics, les ministères n’ont pas pris la mesure de ces sujets, puisque nous les portons depuis 10 ans, et n’avons aucun interlocuteur ! Les chirurgiens, les anesthésistes, les soignants, décident de prendre en main le sujet, c’est la garantie de réduire considérablement l’empreinte écologique et énergétique des soins dans le pays… Alors rêvons un peu, … Demain, notre méthodologie fera l’objet d’un outil numérique d’aide au calcul de l’éco conception des soins, pour aider les professionnels à faire des choix éclairés. Nous cherchons le modèle économique et sommes prêts ensuite à l’offrir aux établissements de santé. Nous imaginons déjà pour 2021, une application pour éditer l’empreinte environnementale des établissements de santé pour pouvoir choisir son établissement en tenant compte aussi de son engagement RESPONSABLE. Eco concevoir les soins, c’est assurer aujourd’hui une médecine de qualité à moindre impact mais aussi, garantir une santé préservée pour les générations futures.
  • 5. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 5 CHIRURGIE MAMMAIRE Positions et recommandations sur le Lymphome anaplasique à grandes cellules lié aux implants Enquête SOFCEP Europe et Monde Dr. Michel ROUIF Chirurgien plasticien Secrétaire Général SOFCEP ISAPS National Secretary France, ISAPS and EASAPS Board member. Chairman ASAPS International Committee Depuis 2011 la communauté scientifique internationale s’est alertée de l’apparition d’un nouveau type de lymphome associé aux implants mammaires extrêmement rare se manifestant par une augmentation de volume du sein par l’accumulation de liquide voire des masses indurées dans les cas plus avancés. L’ensemble de la communauté des plasticiens a rapidement appris à faire le diagnostic de cette ancienne maladie que l’OMS a classé en 2016 associé aux implants mammaires: LAGC-AIM ou BIA ALCL en anglais. Ce lymphome dont la physiopathologie est toujours à l’étude semble bien multifactoriel. Lors du dernier recueil de donné de la dernière table ronde de l’IMCAS / SOFCEP nous avons retrouvé trois foyers de lymphome le premier en Europe, le second aux USA et le troisième en Australie. En Europe les trois premiers pays concernés sont la France, l’Angleterre et la Hollande. Chacun des pays a mis en place un registre des implants afin d’avoir une vision plus précise de l’historique de chaque implant. Un des facteurs participant au LAGC-AIM qui a attiré l’attention concerne la texturation des implants c’est à dire le relief présent sur l’enveloppe de l’implant. Depuis les années 2000 de nombreuses avancées technologiques ont permis l’émergence de nombreuses texturations plus ou moins importantes pour assurer la stabilité et la qualité du résultat des implants en augmentation ou en reconstruction. Dés 2018 de fort soupçons portant sur la sur-représentation de la texture BIOCELL® d’Allergan® avait poussé le directoire des chirurgiens plasticiens français à ne plus recommander leur pose bien avant la décision du laboratoire de se retirer du marché ou de la suspension du marché français du 4 avril 2019. En effet à cette date le ministère de la santé a ordonné via l’ANSM la suspension de 95 références d’implants présentant une texturation BIOCELL®, une macrotexture ou polyuréthane. Ce principe de précaution étendant aux macrotextures et polyuréthanes qui n’étaient pas représentées en France a eu malheureusement un effet négatif pour les patientes françaises. Dans une étude d’impact effectuée par la SOFCEP auprès de ses membres en fin d’année 2019, nous avons retrouvé une perte de chance pour les patientes dans 54% des cas. L’impact a été négatif pour 36% des candidates à une augmentation et pour 75% des reconstructions. Les chirurgiens jugent leurs résultats moins bons dans 54% des reconstructions et dans 30% des augmentations. Cela est dû à la perte d’une partie des implants dits anatomiques qui permettaient de répondre élégamment à ces cas ciblés. Comme cela est indiqué dans la littérature, l’utilisation d’implants ronds en reconstruction est malheureusement pourvoyeur d’un nombre d’interventions plus important pour espérer avoir un résultat similaire. En dépit des annonces officielles toutes les patientes ne sont pas candidates à une reconstruction mammaire dite autologue ( avec ses propres tissus) pour de multiples raisons et ces dernières ont été directement impactées par la décision du 4 Avril 2019. Dr. Sébastien GARSON Chirurgien plasticien Past-Président SOFCEP Président Plastirisq Président d'Honneur SNCPRE
  • 6. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 6 MÉDECINE ET CHIRURGIE RÉGÉNÉRATIVE : QUOI DE NEUF ? Cernes, décolleté, mains, génitale Dr. Flore DELAUNAY Chirurgien plasticien Chargée mission jeunes SOFCEP La chirurgie régénérative est actuellement en plein essor en raison d’innovations concernant la graisse. Elle prend depuis quelques années une place prépondérante dans l’activité des chirurgiens esthétiques mais également dans les congrès nationaux ou internationaux, avec parfois plusieurs journées consacrées entièrement à cette discipline. Les évolutions de la graisse La graisse est une incroyable et précieuse source de régénération. En effet elle est composée de nombreuses cellules régénératrices qui se potentialisent entre elles. Actuellement, le transfert autologue graisseux est utilisé dans de nombreuses indications et localisations et les pratiques ne cessent d’évoluer et d’innover. • Le macrofat est injecté au niveau des seins, et des fesses, afin de redonner galbe et volume. • Le microfat peut s’apparenter en termes d’indication à un acide hyaluronique volumateur, il est utilisé pour le comblement de petites pertes de volume : joues, lèvres, tempes, cerne, mains, et grandes lèvres au niveau génital. • Le nanofat (graisse émulsifiée), quant à lui, peut s’apparenter à un acide hyaluronique régénérateur et hydratant. Ainsi, il est ainsi utilisé en prévention, mais également pour le traitement des cernes, des rides, et au niveau du cou et du décolleté pour améliorer la qualité de peau, la texture et la coloration. Les effets sont prometteurs, et peuvent également permettre d’améliorer le syndrome de Raynaud au niveau des mains, les vergetures, et la perte de cheveux (alopécie). Au niveau gynécologique, le nanofat va permettre une réhydratation des muqueuses, avec une amélioration pour les patientes souffrant de sécheresse vaginale post ménopausique ou post chimiothérapie, et d’infections urinaires liées à ce dérèglement de la flore vaginale. Cette thérapie permet non seulement une lubrification vaginale, mais peut également entrainer une amplification du point G chez certaines patientes. L’intérêt de la graisse est qu’elle est permanente et naturelle, contrairement aux acides hyaluroniques qui sont temporaires et produits de synthèse. Les évolutions du PRP Le PRP, ou plasma riche en plaquettes, est un concentré de plaquettes, riche en facteurs de croissance, récupéré grâce à une simple prise de sang suivie d’une centrifugation. Cette thérapie se révèle toujours efficace dans certaines indications, notamment l’alopécie (perte de cheveux), la cicatrisation, et également dans les arthroses du genou ou des lésions tendineuses. Le vampire lift reste toujours un moyen efficace pour l’amélioration du teint mais en pratique en chirurgie esthétique, le PRP est surtout associé à l’injection de graisse pour en améliorer son efficacité. Le PRP ne possède aucun effet indésirable connu à ce jour puisqu’il ne contient que des facteurs croissance permettant la réparation tissulaire.
  • 7. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 7 En pratique Les interventions peuvent se réaliser sous anesthésie locale ou générale, mais systématiquement au bloc opératoire. Les tarifs sont compris entre 1800 et 3000 euros, selon les zones à traiter. Le prélèvement de graisse peut être réalisé au niveau des genoux, des hanches, du ventre ou des bras en fonction des patients. Ces interventions sont également souvent associées à d’autres gestes opératoires comme le lifting cervicofacial, blépharoplastie, mais également nymphoplastie par exemple. Ces deux produits étant autologues (provenant de notre propre corps), il n’existe aucun effet d’intolérance et les effets secondaires liés à l’injection sont particulièrement minimes. Ces thérapies sont 100% naturelles, et s’inscrivent dans l’innovation thérapeutique, en particulier à l’époque des courants « bio », « vegan », protection environnementale etc. Leurs effets thérapeutiques sont majeurs dans de nombreuses pathologies, en particulier auto-immunes, mais également en esthétique, et sont démocratisées avec l’industrie et les sociétés savantes comme la SOFCEP afin de les rendre accessibles à des couts raisonnables. Bibliographies; - Subcutaneous injection of nanofat adipose derived stem cell grafting in facial rejuvenation. Menkès S, Luca M, Soldati G, Polla L. Plast Reconstr Surg Glob Open. 2020;8(1):e2550 - Autologous adipose tissue-derived cells: are we talking about adipose derived stem cells, stromal vascular fraction, or coleman fat grafting? Magalon J, Daumas A, Veran J, Magalon G, Rossi P, Granel B, Sabatier F. Cell Transplant. 2015;24(12):2667-8 - Conventional vs. micro-fat harvesting: How fat harvesting technique affects tissue-engineering approaches using adipose tissue-derived stem/stromal cells. Alharbi Z, Oplander C, Almakadi S, Fritz A, Vogt M, Pallua N. J Plast Reconstr Aesthet Surg. 2013 Sep;66(9):1271-8 - Fat grafting to the hand in patients with Raynaud phenomenom: a novel therapeutic modality. Bank J, Fuller SM, Henry GI, Zachary LS. Plast Reconstr Surg. 2014 May;133(5):1109-18 - Nanofat grafting : basic research and clinical applications. Tonnard P, Verpaele A, Peeters G, Hamdi M, Cornelissen M, Heidi Declercq H. Plast Reconstr Surg. 2013 Oct;132(4):1017-26 - Efficacy of autologous microfat graft on facial handicap in systemic sclerosis patients. Sautereau N, Daumas A, Truillet R, Jouve E, Magalon J, Véran J, Casanova D, Frances Y, Magalon G, Granel B. Plast Reconstr Surg Glob Open. 2016 Mar 22;4(3):e660 - Fat grafting for treatment of facial scleroderma. Daumas A, Magalon J, Delaunay F, Abellan M, Philandrianos C, Sabatier F, Granel B, Magalon G. Clin Plast Surg. 2020;47(1):155-163 - Fat grafting for facial rejuvenation with nanofat grafts. Tonnard P, Verpaele A, Carvas M. Clin Plast Surg 2020 ;47(1) :53-62 - Topical nanofat biocrème improves aesthetic outcomes of nonablative fractionated laser treatment: a preliminary report. Cohen SR, Goodacre AK, Womack H, Delaunay F, Wood D, Wesson T, Tiryaki T Aesthet Surj J. 2019 - Treatment of nasal aging and possible long-term nasal enhancement with fat using injectable tissue replacement. Cohen SR, Womack HA, Hauch AT, Delaunay F, Trivisonno A Plast Reconstr Surg Glob Open. 2019 May 17;7(5):e2242 - Progressive improvement in midfacial volume 18-24 months after simultaneous fat grafting and facelift: an insight to fat graft remodeling. Cohen SR, Hewett S, Ross L, Fischer M, Saad A, Teubel S, Delaunay F. Aesthet Surg J. 2018 - Regenerative cells for facial surgery: biofilling and biocontouring. Cohen SR, Hewett S, Ross L, Delaunay F, Goodacre A, Ramos C, Leong T, Saad A. Aesthet Surg J. 2017 Jul 1;37(suppl_3):S16-S32.
  • 8. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 8 L’INFLUENCE DES RÉSEAUX SOCIAUX Attention danger !...l’injection est un acte strictement médical Dr. Éric PLOT Chirurgien plasticien Membre du conseil d’administration SOFCEP LE CÔTÉ SOMBRE DES RÉSEAUX SOCIAUX La chirurgie esthétique est probablement la spécialité médicale la plus médiatisée peut être par les fantasmes qu’elle génère en particulier auprès des jeunes. L’essor des réseaux sociaux dont les jeunes sont la cible privilégiée a encore décuplé la communication autour de notre spécialité. Certains « acteurs » de notre spécialité ont bien compris l’intérêt d’une communication sur les réseaux sociaux dans un pays où la publicité directe pour notre spécialité est interdite et ou existe actuellement un flou juridique dont ils profitent…. Aussi n’est-il pas rare de voir des cliniques voire des médecins utiliser des influenceurs (star des réseaux sociaux dont les followers se comptent parfois par millions) pour se faire une publicité ciblée et mettre en avant leurs équipes matériels et/ ou « prouesses chirurgicales ». Parmi ces réseaux sociaux, Instagram mérite une mention particulière par sa cible (un public jeune) et par son contenu (photos avant/ après ; film des interventions, témoignages etc… ). Outre le coté publicitaire choquant, plus grave encore est l’influence de ces influenceurs sur les critères de beauté des jeunes …, créant de véritables dictats de la beauté souvent très éloignés de la recherche du naturel qui fait la renommée de la chirurgie esthétique française. Lorsque l’on regarde les stars de la télé-réalité, elles ou ils se ressemblent tous : lèvres pulpeuses, poitrine et fesses généreuses, taille hyperfine, nez retroussé, menton projeté, visages inexpressifs, abdominaux sculptés, mâchoires carrées Ces stars de la télé -réalité sont suivis par un public de plus en plus jeune (dès 12 ans) et créent soit un désir d’identification, soit des complexes pouvant avoir de graves retentissements. Elles sont un peu les Ken et Barbie du 21éme siècle, la seule différence étant qu’on fait croire au jeune public qu’il est possible de leur ressembler grâce aux miracles de la médecine ou de la chirurgie esthétique. Enfin on ne peut pas parler du côté sombre des réseaux sociaux sans évoquer La pratique de la médecine esthétique et en particulier des injections par des non-médecins. Il est très facile aujourd’hui de trouver sur Instagram des personnes qui vous proposent des injections du visage au grand jour, affichant même leurs tarifs (bien entendu moins élevés que les tarifs des médecins) des témoignages de personnes injectées et des photos de résultat. Outre le fait qu’il s’agit d’exercice illégal de la médecine, nous chirurgiens plasticiens de la SOFCEP nous battons pour faire connaitre auprès du grand public les risques qui peuvent exister si l’injection est réalisée sans formation préalable, sans une parfaite connaissance anatomique de la région faciale. Une injection mal réalisée peut conduire à une nécrose de la peau, des lèvres du nez voire à une cécité ou un accident vasculaire. L’injection est un acte médical qui n’est pas anodin.
  • 9. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 9 MILLÉNNIALS ET GÉNÉRATION Z : MYTHE OU RÉALITÉ ? Dr. Aurélie FABIE-BOULARD Chirurgien plasticien Vice-Présidente SOFCEP Devant la recrudescence de patients de plus en plus jeunes nous ne pouvons rester indifférents à l’analyse des comportements des générations Y et Z. Le nombre d’intervention sur les 18-24 ans a dépassé celui des 50-60 ans ce n’est donc pas un mythe mais bien une réalité. Les millénnials, génération Y, ont grandi avec les ordinateurs et les jeux vidéo. Ils sont la première génération à être nés avec internet. Génération du digital omniprésent dans tous les secteurs privés et professionnels. Réticents face à l’autorité, ils sont cependant sociables, consommateurs, ils communiquent et partagent facilement. Une étude de GALDERMA note que les moins de 35 ans sont deux fois plus nombreux que les plus de 55 ans à faire des injections. Les « jeunes » millénnials s’intéressent de plus en plus à la Chirurgie Esthétique. La dysmorphie Snapchat n’a pas envahi notre pays, mais l’addiction aux selfies influence les demandes de cette génération qui s’observe beaucoup et de près. La tranche des 19-34 ans est celle qui effectue le plus d’actes chirurgicaux ; tandis que les 35-501 sont les plus demandeurs d’actes non-invasifs et de traitements préventifs, retardant le vieillissement. Les 18-34 ans sont la deuxième tranche d’âge en nombre d’actes à visée esthétique. Ils sont plus enclins à recourir à la chirurgie que les plus âgés. La procédure qu’ils demandent le plus est la rhinoplastie (62,4% des procédures de ce groupe d’âge), suivie de près par l’augmentation mammaire (53,9%)1 La génération Z, née à partir de 1996, se distingue par six caractéristiques : - Globale : avec un comportement beaucoup plus homogène à travers le monde grâce à internet , les réseaux sociaux, le rôle des célébrités et influenceurs internationaux qui facilitent comme jamais le partage d’idées et l’accès aux mêmes informations. - Influencée : les Z sont connectés en permanence et naviguent en moyenne sur 4 plateformes différentes, avec un compte public et un compte privé, destiné à leur famille ou leurs proches. Ils plébiscitent Snapchat et Instagram plus que Facebook. Ils sont fortement influencés par des amis et des célébrités dans leur choix de consommation et interagissent en direct avec les marques. Ils créent des stories sur leurs interventions esthétiques. Une personne sur deux de moins de 21 ans suit fréquemment (31%) ou très souvent(18%) des marques sur les réseaux sociaux et 46% font des partages. Les millénnials ne sont que 25% à le faire et les X 11%. 1 Source IMCAS Global Market Summit 2020
  • 10. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 10 - Exigeante : les Z s’attachent plus à la qualité du service et aux avis Google avant de consulter. - Désireuse de singularité : 14% de la génération Z trouve qu’il est important d’avoir un style unique (12% chez les Y), recherchant des produits en édition limitée ou des collaborations avec des designers. Ils n’hésitent pas à consulter . - A la recherche d’expériences : Les Z accentuent la tendance des millennials d’une soif d’expérience mais avec un souci du développement durable. Ils veulent acheter moins mais mieux. Les moins de 18 ans ont de plus en plus accès à la chirurgie : en chirurgie mammaire, ils représentent 12,2% dans le monde mais avec une popularité supérieure dans des pays comme le Brésil (32,6%) ou l’Australie (26,7%). Nous sommes attentifs à l’arrivée de ces générations, décomplexées mais exigeantes. Le chirurgien esthétique français doit proposer une approche globale en Médecine et Chirurgie Esthétique sans renier la FRENCH TOUCH, qualité, sécurité et naturel. La pratique chirurgicale et médicale en esthétique française propose des actes plus légers et plus précoces tout en souhaitant viser des résultats efficaces et élégants. La consultation permet une vraie discussion, l’éducation de ces futurs patients, notre réponse est loyale et claire .
  • 11. 33ème Congrès SOFCEP DOSSIER DE PRESSE//Mars 2020 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION- 7 Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91 - Mob: 06.29.44.83.09 - Mail : pbcom@pbcommunication.fr 11 RAJEUNIR SANS FÉMINISER UN VISAGE MASCULIN Dr. Aurélie FABIE-BOULARD Chirurgien plasticien Vice-Présidente SOFCEP L’homme est l’avenir de la femme ! La demande de rajeunissement du visage masculin est en pleine croissance. Elle doit tenir compte des caractéristiques anatomiques et socio-culturelles propres à l’homme. Le but est d’obtenir des résultats discrets, personnalisés, respectant le naturel et les expressions émotionnelles. L’erreur serrait d’appliquer les standards de rajeunissement féminin dans la zone du regard et du tiers moyen et inferieur. La demande de féminisation des transgenres, plus rare, se développe également. La demande esthétique masculine est en plein essor, 13% à 20% selon ISAPS2 . Elle s’inscrit dans une dimension socio-professionnelle hyper-compétitive : il s’agit de conserver une image dynamique moderne et performante dans le monde du travail. L’acte esthétique peut être un vrai investissement : 1 homme sur 5 en France 1 sur 3 aux Etats Unis reconnaît que les traitements esthétiques sont une véritable aide afin de paraître plus professionnel dans le monde du travail. Il n’y a pas de modèle masculin idéal dans notre monde pluriculturel mais la conservation des critères masculins morphologiques dans l’attitude thérapeutique est la base. Nous avons donc réalisé une analyse de la demande masculine et des critères morphologiques distinctifs entre l’homme et la femme . Au niveau des 3 étages du visage se retrouvent des signes distinctifs. Les demandes de rajeunissement masculin concernent le plus souvent le regard et le cou. Les autres demandes fréquentes sont les rhinoplasties, le traitement de gynécomastie et la sculpture abdominale. Les techniques chirurgicales les plus proposées sont la blépharoplastie, lifting du sourcil, liposuccion du cou , lipostructure, macslift, lifting cervical, corset digastrique. Les techniques médicales sont aussi prisées : injection de toxine botulinique, d’acide hyaluronique, d’hydroxyapatite de calcium, l’ultherapy, la cryolipolyse du cou, la radiofréquence, les peelings et mésothérapie. Deux zones à traiter avec prudence : la région malaire qui doit rester peu projetée et angulaire et les lèvres. La prise en charge des hommes doit être conservatrice du naturel, charme et virilité. La personnalisation reste essentielle. 2 International Society of Aesthetic Plastic Surgery