SlideShare une entreprise Scribd logo
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
 Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique ?
 Comment trouver son projet de recherche scientifique ?
 Le projet de recherche scientifique : comment le
structurer ?
Qu’est-ce qu’un projet de recherche
scientifique?
Un projet de recherche scientifique est un travail
qui vise à présenter une idée de recherche.
L’objectif peut être d’obtenir un financement, une
opportunité de publication ou d’intervention dans
une conférence.
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique?
Objectif: Un projet de recherche scientifique vise à
présenter une proposition de recherche. Cette
recherche pourra donner lieu à une ou des publications
scientifiques (conférences, article scientifiques) qui
seront ensuite rendues publiques.
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique?
En résumé, il s’agit de justifier l’intérêt d’une idée de
recherche. En suscitant de l’attention, un bon projet de
recherche peut être sélectionné, afin d’être financé ou
publié.
Il est donc primordial de présenter un projet de
recherche solide et pertinent.
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Pourquoi rédiger un projet de recherche scientifique ?
Il est possible de rédiger un projet de recherche pour
diverses raisons. La plupart du temps, cette initiative répond
à une demande extérieure. Dans un cadre scientifique, ces
demandes peuvent être de différentes natures :
 un appel à projet (de la part d’un organisme ou d’une entreprise)
 une opportunité de financement de recherche (de la part d’une
école doctorale, d’un laboratoire, d’un organisme ou d’une entreprise)
 un appel à contribution au sein d’une revue ou pour une conférence
(de la part d’une école doctorale, d’un établissement d’enseignement
supérieur, d’un organisme, d’une revue, etc.)
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Qui peut le rédiger ?
N’importe quel doctorant, chercheur ou même étudiant
(surtout en master) peut présenter un projet de
recherche. Parfois, certaines conditions peuvent être
établies par l’établissement qui lance l’appel à projet :
par exemple, il existe certains projets où seuls les
doctorants sont appelés à proposer une recherche.
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Qu’est ce que le Master Recherche?
Le master recherche est une initiation à la recherche qui
ouvre la voie à l’élaboration de projet de recherche
scientifique pour le DOCTORAT.
Cette initiation commence par l’élaboration d’un
protocole de recherche
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Un protocole de recherche complet doit contenir les
composantes suivantes : le titre ; l'introduction ; la
problématique ; cadre conceptuel / Généralités (état
de l’art ou revue de littérature); ; Questions de
recherche; objectifs et hypothèse ; la méthodologie ; le
cadre logique, intérêt et contribution de la recherche le
calendrier ; le budget et la bibliographie.
ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
Le protocole de recherche est le premier document écrit
par l’étudiant en Master recherche dans le cadre de
l’élaboration de son mémoire. Il s’agit d’un article
académique contenant toutes les informations
nécessaires à la réalisation du projet.
Il doit-être considéré comme un guide, une convention
ou un traité par l’étudiant.
Quelques généralités sur la recherche
Avant de décrire les différentes parties constituantes du
protocole de recherche, il est nécessaire de rappeler la
définition de certains concepts et les étapes d’une activité
de recherche en vue d’une meilleure compréhension du
contenu de notre texte.
Quelques généralités sur la recherche
Définitions:
 Qu’est ce que la recherche scientifique?
La recherche scientifique est une activité entreprise par un
chercheur en vue de la mise en évidence d’un fait ou d’un
phénomène nouveau ;
 Qu’est ce que le chercheur?
Le chercheur est toute personne réalisant des études en respectant
une méthodologie rigoureuse en vue d’apporter des connaissances
nouvelles
Quelques généralités sur la recherche
Etapes de la recherche
Le processus de recherche peut être divise en six étapes chronologiques :
1ère étape : Naissance de l’idée de recherche ;
2ème étape : Rédaction du protocole de recherche ;
3ème étape : Collecte des données : c’est l’opération qui consiste a
enregistrer des informations sur le terrain ou la phase de
l’expérimentation en recherche fondamentale;
4ème étape : Dépouillement, compilation, analyse et interprétation des
résultats ;
5ème étape : Rédaction du rapport de l’étude : c’est la publication des
résultats globaux ;
6ème tape : Publication de l’article scientifique : c’est le point final du
travail de recherche.
Quelques généralités sur la recherche
Différentes catégories de la recherche
On distingue deux catégories de recherche : la recherche
fondamentale et la recherche appliquée, laquelle se divise en
recherche opérationnelle et en recherche-action.
Quelle que soit la catégorie de recherche ou quel que soit le type
d’étude à réaliser, la démarche du chercheur est universelle. La
validité des résultats d’une étude doit être la préoccupation
permanente du chercheur en vue de rentabiliser les efforts a fournir
et les ressources a mobiliser. La clé de réussite d’un travail de
recherche est le protocole de recherche qui comporte onze phases (au
plus treize) obligatoires et chronologiques.
Le protocole de recherche
Définition
Le protocole de recherche est un document rédigé par le chercheur ou il
décrit les différentes phases d’une étude de recherche. Ce document doit
décrire aussi les règles qui seront observées dans les relations entre le
chercheur, les pouvoirs publics et la population concernée par l’étude.
Ainsi, le protocole de recherche est un engagement, un cahier de
charges, une convention, un guide qui dicte les règles de conduite du
chercheur pendant tout le processus du travail de recherche.
Puisque l’étude n’est pas encore réalisée mais que tout ce qui doit se faire
est annonce a l’avance, le protocole de recherche est considérée comme
un projet et le temps grammatical de rédaction du protocole de
recherche est le futur.
Le protocole de recherche
Les composantes du protocole de recherche
La composition d’un protocole de recherche est conçue en
s’intégrant dans la logique de la structuration du futur article
original de type IMRAD.
L’abréviation IMRAD correspond aux chapitres suivants:
 I=Introduction;
 M=Matériel et Méthode;
 R=Résultats;
 A=AND;
 D=Discussion.
Le protocole de recherche
Un protocole de recherche complet doit contenir ces 13 parties :
1. Titre de l’étude ;
2. Introduction ;
3. Problématique ;
4. Cadre conceptuel (état de l’art y compris les questions de recherche))
5. Hypothèse de travail ;
6. Objectifs de l’étude ;
7. Généralités ;
8. Méthode d’étude ;
9. Cadre logique
10. Calendrier de l’étude ;
11. Budget de l’étude ;
12. Intérêt et contribution de la recherche;
13. Référence bibliographique.
Le protocole de recherche
Comment trouver le sujet de son protocole de
recherche?
 Pour commencer son protocole de recherche, il est important de procéder
étapes par étapes. Que ce soit pour répondre à un appel à projet ou pour
anticiper toute recherche scientifique (rédaction de mémoire), Il est conseiller
de suivre les 3 étapes ci-dessous :
 Étape 1 : trouver le sujet
 Pour trouver le sujet de son projet de recherche, la première étape consiste à
mener des recherches bibliographiques.
 Dans un premier temps, relevez les articles les plus importants sur la
thématique souhaitée. Cela permet de prendre conscience des enjeux et
concepts que le sujet implique. Certains articles sont beaucoup cités et placés
en premier dans le web (www.scholar.google.fr) ils sont fiables et peuvent être
sélectionnés.
Le protocole de recherche
• Comment trouver le sujet de son protocole de
recherche?
•Voici les résultats de Google Scholar pour la requête
“intelligence artificielle article”. Les premiers résultats
affichent des ouvrages régulièrement cités spécialisés
dans le domaine.
•Exemple : recherche de « intelligence artificielle »
Le protocole de recherche
• Comment trouver le sujet de son protocole de recherche?
Le protocole de recherche
Comment trouver le sujet de son protocole de
recherche?
Étape 2 : Définir le sujet et ses notions principales
•Après avoir relevé une dizaine d’articles, il faut passer
à la lecture ! Cette étape importante permet de mieux
cerner le sujet et de comprendre ses concepts
centraux.
•Durant cette étape, la prise de notes est très
importante.
•Il est aussi possible de s’aider d’une grille de recherche
à remplir.
Comment trouver le sujet de son protocole de
recherche?
• Suite étape 2. Voici un exemple de grille de lecture d’article scientifique, qui
permet de synthétiser les informations centrales d’un contenu à remplir :
Titre de l’article
Auteur(s)
La question centrale Quelle est la problématique de l’article ?
L’angle d’attaque du problème
Quelles sont les hypothèses ? Quel est le résultat
nouveau proposé par cet article ?
Le résultat principal
Quel est le résultat principal et nouveau apporté
par cet article ?
Les limites de l’étude Qu’est ce qui pourrait manquer à l’étude ?
Les suites à donner
Faut-il aller plus loin ? Faut-il compléter l’étude ? Y
a t-il de nouvelles problématiques ?
Le protocole de recherche
• Comment trouver le sujet de son protocole de
recherche?
•Étape 3 : Cadrer le sujet et formuler les idées
principales du projet
•La dernière étape consiste à mieux cerner le sujet du
projet de recherche. Cette étape permet aussi de
commencer à faire émerger un angle nouveau,
d’émettre de premières idées de conceptualisation de
la problématique.
Le protocole de recherche
• Contenu des composantes du protocole de recherche
• Nous avons défini le protocole de recherche plus haut. C’est un guide,
un engagement, un cahier de charges, une convention qui dicte les
règles de conduite de l’étudiant par face à son directeur de mémoire
(enseignant-chercheur) l’auteur/chercheur pendant tout le processus
du travail de recherche.
• En négligeant ce document important, l’étudiant aura plus de
difficultés, plus d’obstacles et plus de complications tout au long de
son travail.
• Mais comment rédiger le protocole de recherche d’un mémoire ?
• Quel est le contenu des composantes?
• Pour une meilleure compréhension, quelques points essentiels de
chaque composante ci-dessus énumérée seront développés.
Le protocole de recherche
•Contenu des composantes du protocole de recherche
1. Titre de l’étude
• Premier élément du protocole de recherche, le titre évoque le sujet a traité de
façon courte, concise et descriptive. Il doit être écrit avec une clarté et une
complétude permettant sa compréhension sans recours au texte intégral du
projet d’étude. . Le titre doit être le plus précis possible bien qu’il soit
provisoire.
• Il est formellement déconseillé de mettre un titre trop long ou trop complexe
au risque de le rendre incompréhensible. Il faut donc indiqué le sujet, le lieu et
le cadre temporel du problème choisi. Un bon titre doit contenir quatre items.
Pour mémoriser cette règle, je vous proposons de retenir « le titre OTLP » : 1.
Objet ; 2. Temps ; 3. Lieu ; 4. Personne. Par exemple :
Etude : {Etude des espèces} = O {de chimpanzés transmettant le virus EBOLA}
=P {dans les forets d’Afrique} = L {en 2014} =T.
Le protocole de recherche
Contenu des composantes du protocole de recherche
2. Introduction
 L’introduction est la présentation contextuelle du futur mémoire.
C’est dans cette partie que l’étudiant évoque l’angle du départ, la
naissance de son idée de recherche, ainsi que ses principaux
intérêts. Du côté pragmatique, son rôle est plutôt de donner aux
lecteurs l’envie de continuer la lecture.
 Il annonce l’objet de la recherche (étude), fait un bref rappel des
données antérieures, circonscrit le sujet à l’étude en décrivant la
situation actuelle et termine par l’exposition du manque de
connaissances ou du vide existant, ce qui montre un intérêt à la
recherche qui va être menée pour apporter des nouvelles
informations. Il décrit de façon précise ce que l’étudiant veut faire
et comment il va le faire.
Le protocole de recherche
Contenu des composantes du protocole de recherche
2. Introduction (suite)
 L’introduction sert aussi à annoncer la problématique de l’étude et à
fournir l’information de base sur la recherche ou l’intervention. Pour
ce faire, l’auteur doit avoir une bonne connaissance de la littérature
sur le sujet, au-delà de la littérature qui appuie plus directement son
étude.
 En résumé, dans l’introduction, l’auteur doit absolument identifier :
• le problème;
• l’objectif de la recherche (répondre au problème identifié);
• l’hypothèse de la recherche.
En quelques mots : Qu'avez-vous fait, et pourquoi ? C'est
littéralement une annonce de ce que l'on trouvera dans le
document.
Le protocole de recherche
Contenu des composantes du protocole de recherche
2. Introduction (suite)
 L’introduction doit permettre de décrire ce qui fait problème. Elle a pour
but d’expliquer la nécessité de l’étude, de présenter la question de
recherche et de formuler des hypothèses. Lors de la rédaction de
l’introduction, trois objectifs principaux sont poursuivis :
 Établir le besoin et l’importance de la recherche en soulignant
notamment l’ampleur du problème ;
 Indiquer comment l’écart entre ce qui est connu et ce qui ne l’est pas
sera comblé. L’idée est de faire ressortir une faiblesse dans les
connaissances actuelles et d’expliquer clairement en quoi il est
important et pertinent de la combler. Il ne faut pas hésiter ici à
souligner pourquoi cette étude est nécessaire ;
Contenu des composantes du protocole de recherche
2. Introduction (suite)
Les principes à observer dans la rédaction de l’introduction:
• Doit respecter le principe de l’entonnoir ;
• Doit préciser l’importance de la recherche ;
• Doit énoncer la question de recherche ;
• Doit énoncer l’objectif ou les hypothèses de la recherche ;
• Ne doit pas dépasser plus de 10 à 15 % de l’ensemble du
document (1 page à 2 pages maximum).
Le protocole de recherche
Le protocole de recherche
Contenu des composantes du protocole de recherche
3. Problématique
Encore appelée énoncé du problème, la rédaction de la problématique
consiste à décrire le contexte actuel et la justification de l’intérêt de mener
des recherches sur le sujet.
Tout en reprenant quelques éléments de l’introduction, dans le paragraphe
problématique, l’auteur fait références aux données antérieures, expose la
situation actuelle et montre l’ampleur ou la gravité du problème et ses
conséquences.
La rédaction de l’énoncé du problème se termine par la présentation de
l’objectif général de l’étude.
Ainsi, pour réussir à bien exposer le problème en le formulant clairement,
le chercheur doit faire une revue de la littérature (conceptualisation du
problème de recherche) sur le sujet afin de s’assurer que la solution
nouvelle qu’il croit apporter n’a pas été déjà publiée par d’autres
chercheurs.
3. Problématique
 Formuler une problématique se résume essentiellement à répondre
aux questions suivantes :
 Pourquoi a-t-on besoin de réaliser ce projet ou cette étude ?
 À quelles préoccupations répond cette étude ?
 Pour cela, il faut faire un état des préoccupations :
 des milieux de pratique (pertinence sociale et/ou économique)
 et de celles de la communauté scientifique (pertinence
scientifique).
 Il peut également être utile d’utiliser certains éléments de l’état
des connaissances afin de bien faire ressortir l’apport du projet
au développement des connaissances.
Contenu des composantes du protocole de recherche
Contenu des composantes du protocole de recherche
Problématique (suite)
 La problématique vise à convaincre le lecteur de la pertinence et de
l’importance du projet ; elle doit déboucher sur la formulation de
questions scientifiques, d’hypothèses et d’objectifs (surtout l’objectif
général) de recherche.
 Il s’agit de faire l’état de l’art aussi appelée revue de littérature,
constitue l’étape initiale d’un article scientifique et peut être, ou non,
incluse dans l’introduction. l’état de l’art sert à positionner la recherche
dans une perspective et à mettre l’accent sur les travaux qui ont été
effectués dans le même champ d’étude.
 : Qu'est-ce qui a été fait et qu'est-ce que vous faites de plus ?
Le protocole de recherche
Le protocole de recherche
Contenu des composantes du protocole de recherche
Problématique (suite)
À cet effet, elle expose l’état des connaissances sur un sujet spécifique en
présentant les méthodes, les résultats et les conclusions des recherches
consultées.
Ainsi, elle ne devrait pas se limiter à présenter des résultats qui vont dans le
sens des hypothèses du chercheur, mais également faire état de travaux qui
ont obtenu des résultats contradictoires. Une telle stratégie démontre la
rigueur et la transparence du processus.
Il est primordial de soutenir tous les énoncés de cette section par des
références bibliographiques provenant de données originales. Il est
recommandé d’éviter de citer des sources secondaires et de privilégier
plutôt l’article original lorsque possible.
Il faut dépasser la simple liste de références consultées. On s'attend à y
retrouver des analyses, comparaisons, critiques et synthèses, et ce, en
toute objectivité.
4. Hypothèses de travail
 A cette étape de rédaction, l’auteur de la recherche émet une ou plusieurs
hypothèses sous forme d’affirmations. Il base ses affirmations sur son
observation de l’existant et son expérience : c’est tout simplement son idée
de recherche. C’est dans cette partie du projet de recherche que l’on
retrouve la courageuse prise de risque de l’auteur qui avance une hypothèse
de recherche qu’il s’engage a vérifier.
Chaque mémoire doit défendre, compléter et appuyer des affirmations
prédéfinies. Présentées sous formes d’hypothèses, elles sont généralement
basées sur l’expérience, l’observation et les connaissances personnelles de
l’auteur/chercheur.
 Il faut déterminer la question principale autour de laquelle s'articulera le
travail de recherche et émettre de façon hypothétique une réponse à cette
question.
 L’hypothèse de recherche est formulée à partir de la question de recherche.
Le problème de recherche énoncé ou explicité par la question de recherche
amène à faire une supposition ou à anticiper une réponse; c’est hypothèse.
Le protocole de recherche
Hypothèses de travail (suite).
 Une supposition que l’on veut défendre ou discuter. Cette supposition
est la réponse à votre questionnement lors de l’élaboration de la
problématique.
 Une hypothèse est un énoncé particulier spécifiant une relation (de
causalité ou autre) qu’il est possible de corroborer par
l’expérimentation ou l’observation.
 L'hypothèse est en effet une réponse provisoire à la question
principale préalablement posée.
L’hypothèse, pour être crédible, doit s’appuyer sur des faits réels et
elle être vérifiable selon des données qualitatives ou quantitatives. Il
s'agit d'une ou de plusieurs phrases déclaratives.
Le protocole de recherche
Hypothèses de travail (suite).
 Une bonne hypothèse sera donc issue d’une bonne question
de recherche et elle sera simple, spécifique (sans ambiguïté
relativement aux sujets) et écrite d’avance, c’est-à-dire au début
de l’étude afin d’assurer que les efforts soient concentrés aux
objectifs de l’étude.
 Ainsi On détermine:
 une question principale qui correspond à une hypothèse
principale;
Des questions secondaires qui correspondent à des
hypothèses secondaires.
N.B.: Ne pas dépasser trois hypothèses secondaires.
Le protocole de recherche
Le protocole de recherche
5. Objectifs de la recherche (ou de l’étude)
 Les objectifs de l’étude découlent des hypothèses émises. Un objectif est
un énoncé indiquant ce qu’on désire obtenir, réaliser, ou vérifier dans le
cadre d’une recherche. A cette section, l’auteur va formuler les objectifs
précis lui permettant de vérifier les hypothèses émises. La rédaction des
objectifs dans un protocole de recherche se fait en deux phases :
 D’abord, énoncer l’objectif général de l’étude : il fixe l’objectif
global de l’étude ; il est écrit en des termes génériques globalisant en
utilisant les verbes appropries.
 Ensuite, énoncer les objectifs spécifiques : ils sont ecrits avec une
précision maximale permettant d’identifier les moyens exacts pour les
atteindre. Les objectifs spécifiques sont plus précis et nécessaires à
l’atteinte de l’objectif général. C’est ainsi que les objectifs spécifiques
sont énoncés à l’aide des verbes d’action.
Objectifs de la recherche (suite).
 Il est à remarquer qu’on parle de:
 D’objectifs généraux et objectifs spécifiques;
D’objectifs principaux et objectifs secondaires.
 De même, les hypothèses sont en lien avec chaque objectif.
 Les objectifs et hypothèses ont normalement été évoqués dans la
problématique, mais ils doivent être ici clairement énumérés et
exprimés. En effet, ils serviront de fondement à l’évaluation du
projet lorsque celui-ci sera terminé, alors que l’on devra
confronter ce que le projet visait et ce qui en a résulté en réalité.
Le protocole de recherche
6. Généralités (facultatif car déjà traité dans le cadre conceptuel ou
théorique))
 Dans le chapitre ≪ Généralités ≫, on fait une mise au point
complète des connaissances acquises sur le sujet a l’étude.
 L’auteur doit faire ici une définition claire des mots qui pourront
faire l’objet d’interprétations différentes par les lecteurs.
 Le chapitre ≪ Généralités ≫ fait une revue abondante de la
littérature qui permettra a l’auteur de sélectionner les travaux qui
lui serviront de références dans son futur mémoire.
Le protocole de recherche
7. Méthodologie d’étude
 La méthodologie est la partie la plus essentielle du protocole de
recherche. Elle est le fondement d’un document scientifique. Sa
pertinence et sa rigueur détermineront le bien-fondé de
l’adéquation entre les résultats et les preuves que ceux-ci
représentent.
 Une section méthodologique déficiente peut conduire au rejet
du document.
 La méthode d’étude doit être clairement expliquée et écrite de
telle sorte que sa compréhension soit facile permettant sa
reproductibilité par d’autres chercheurs.
Le protocole de recherche
Le protocole de recherche
Méthodologie d’étude (suite)
 C’est la description des activités qui seront à effectuer pour
obtenir des résultats pendant l’étude (enquêtes, travail de terrain,
informations nécessaires, besoin en matériel, inventaires, tests en
laboratoire, etc.). :
 La section méthodologie doit décrire comment a été conduite la
recherche.
 Elle dresse un portrait du lieu (site d’étude) et de la période des
recherches, des paramètres qui ont été mesurés (échantillonnage),
tout comme des méthodes d’analyse utilisées (analyses).
Méthodologie d’étude (suite)
 L’auteur doit :
 décrire le cadre de sa recherche : Où se déroulera-t-elle ? De quelle
manière sera-t-elle effectuée ? De quels outils aura-t-il besoin ? Etc.
 présenter clairement la population cible de son étude : De quelle
population s’agit-il ? Pourquoi est-elle choisie ?
 expliquer le traitement des données : comment les données seront-elles
traitées ?
N.B. : La rigueur ici est de mise car une fois sur le terrain de
l’expérimentation ou de collecte des informations, c’est-a-dire pendant la
réalisation de l’étude, le chercheur ne pourra plus modifier la méthode en
cours de route au risque de fausser les résultats…
Le protocole de recherche
Méthodologie d’étude (suite)
 La méthodologie d’étude comprends principalement les
éléments ci-après:
 Le cadre ou site de l’étude ;
 Le type de l’étude ;
 La période de l’étude ;
 La population de l’étude incluant
(l’échantillonnage et ses critères);
 Les techniques et outils de collecte.
Le protocole de recherche
• Méthodologie d’étude (suite)
7.1. Le Site d’étude
Cette sous-section situe le lieu d’étude et décrit succinctement les caractéristiques
du site ou encore de la population à l’étude. Elle doit permettre au lecteur de se
faire une idée précise du lieu ou de la population. Les caractéristiques pertinentes
pour la discussion sont rapportées dans cette section (profil démographique de la
population, caractéristiques des sites, etc.)
7.2. Échantillonnage
Cette sous-section inclut la période d’échantillonnage, la distribution spatiale de
l’échantillonnage (nombre de stations par site, nombre de prélèvements par sites,
etc.) ou sociale (type d'acteurs, nombre de personnes, etc.). Elle résume aussi la
méthodologie utilisée pour l’échantillonnage (aléatoire ou hiérarchique). Le cas
échéant, elle inclut les critères de sélection des sites de prélèvement ou des
personnes interrogées.
Le protocole de recherche
• Méthodologie d’étude (suite)
7.2. Échantillonnage (suite)
Cette sous-section est primordiale; un intérêt particulier doit lui être apporté, car elle
déterminera la validité de l’échantillonnage (représentativité ou pertinence) pour
répondre à l’objectif du document. La représentativité de l’échantillonnage devrait
déjà avoir été traitée lors de la rédaction du projet de recherche. Mais lors de la
rédaction du plan du mémoire, une attention particulière doit être portée à cette
sous-section.
Enfin, cette sous-section fait état des différentes mesures effectuées et des méthodes
utilisées (incubation, piézomètres, sondages, entrevues, etc.) pour faire le
prélèvement des échantillons. La description de la méthodologie d’échantillonnage
doit être suffisante pour qu’un scientifique puisse refaire les échantillonnages. Il faut
éviter de décrire en détail les méthodes lorsqu’elles ont déjà été utilisées par d’autres
chercheurs. Dans ce cas, il suffit d’y faire référence. En outre, les incertitudes
occasionnées par l’échantillonnage doivent être déterminées.
Cette sous-section doit décrire suffisamment la méthodologie pour qu’un scientifique
compétent puisse comprendre la portée de la recherche.
Le protocole de recherche
Méthodologie d’étude (suite)
7.2. Échantillonnage (suite)
 Concepts de population et d’échantillon
La population est l’ensemble des sujets possibles pour une étude. C’est un
groupe de personnes auxquelles on s’intéresse et dont on veut connaître,
observer certaines caractéristiques ou comportements et auquel on veut
généraliser les résultats. Exemple : tous les étudiants inscrits en Master
environnement et développement durable à U-AUBEN.
Population
de référence
échantillon
Le protocole de recherche
7.2. Échantillonnage (suite)
 Concepts de population et d’échantillon
les observations et les mesures sont généralement effectuées sur un
ensemble limité de sujets: un échantillon de la population de
référence.
Ensuite, le chercheur tente de généraliser ses conclusions sur
l’ensemble des sujets.
l’échantillon doit être représentatif de la population étudiée
(«comment réaliser l’échantillonnage?)
l’échantillon doit avoir une taille suffisante («quelle doit être la taille
de l’échantillon?»)
Ex: un groupe de 50 étudiants tirés aléatoirement à partir des listes
des étudiants.
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations
 Le recueil d’information peut avoir les buts suivants :
 chercher à comprendre un phénomène
chercher à décrire un phénomène ou une situation
explorer un nouveau domaine ou un problème
poser ou vérifier une hypothèse
évaluer les performances ou les acquis d’une personne
évaluer un projet ou une action
analyser des besoins
etc.
En vue de:
prendre une décision ou
produire un savoir
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Objectifs du recueil d’informations: De façon générale, on peut dire qu’on est
amené à rechercher de l’information lorsqu’on désire cerner de plus près une
situation donnée, que ce soit pour :
détecter des besoins
poser un choix, prendre une décision
améliorer un fonctionnement, des performances
former
résoudre un problème
cerner un phénomène
tester des hypothèses scientifiques (confirmer ou infirmer une
proposition explicative ou prédictive)
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Quelques caractéristiques du recueil d’informations:
 le caractère délibéré de la démarche, c’est-à-dire orienté vers une action bien
précise ;
 le caractère multilatéral de la démarche: on recueille l’information à partir de
plusieurs sources on interroge un groupe de personnes (un échantillon);
 le caractère organisé de la démarche: il s’agit de mettre en place un dispositif
de recueil d’information réfléchi et structuré;
 le caractère de validité suffisante de la démarche: garanties de validité au
niveau de la collecte, du traitement et de l’analyse des informations.
 Ces 4 caractéristiques sont indispensables pour qu’il y ait fiabilité du recueil
d’information
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Définition du recueil d’informations: on peut dire, in fine que :
Le recueil d’informations est un
«PROCESSUS ORGANISE mis en œuvre pour OBTENIR DES
INFORMATIONS auprès de SOURCES MULTIPLES, en vue de
passer d’un niveau de connaissance ou de représentation
d’une situation donnée àun autre niveau de connaissance ou
de représentation de la même situation, dans le cadre d’une
ACTION DELIBEREE dont les OBJECTIFS ont été clairement
DEFINIS, et qui donne des garanties suffisantes de VALIDITE».
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Les méthodes du recueil d’informations: on compte 4
méthodes principales de recueil de l’information :
1. L’étude de documents;
2. Le recours à des questionnaires;
3. L’observation;
4. La pratique d’interviews ou encore ou entrevue ou
entretien.
N.B. : ces 4 méthodes ne sont pas exclusives. Il y en a bien
d’autres.
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 L’étude de documents
L’étude de documents peut recouvrir diverses formes qui dépendront de
plusieurs éléments :
• De la nature des documents à analyser;
• De la quantité des documents à analyser;
• Du but et de l’objet de l’investigation.
On peut distinguer 2 grands types d’analyse de documents :
• La recherche documentaire = revue de littérature
• Le dépouillement d’archives
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Le questionnaire
Il s’agit de recueillir de l’information utile au chercheur et qui n’est connue
que des seuls sujets.
Deux types de problèmes sont susceptibles de relever d’une enquête par
questionnaire :
 des problèmes précis
 Des problèmes complexes
Le bon usage d’un questionnaire dépend:
 de la pertinence des objectifs de la recherche
 de la qualité des hypothèses préalables
 de la validité des questions posées
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Le questionnaire
On peut distinguer:
 Les questionnaires de contrôle de connaissances
 Les questionnaires d’enquête
Dans l’élaboration d’un questionnaire, il faudra être attentif:
 au format des questions (questions ouvertes, semi-ouvertes et questions à
choix multiples ou fermées)
 à la formulation des items (questions trop longues, ambiguës, vocabulaires
complexes...)
 à l’organisation générale du questionnaire ( L’ordre des questions en
partant du général vers le particulier, regrouper selon le thème, même
format ...).
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Le questionnaire
 Avantages du questionnaire
o C’est un outil facile à manipuler
o la technique est rapide
o elle permet d’atteindre des personnes fort éloignées
o le coût apparent est inférieur àcelui de l’interview
o l’enquête reste plus anonyme
o il n’y a pas de biais introduit par la présence de l’enquêteur
o les réponses peuvent être réfléchies
o les répondants peuvent choisir de répondre quand cela leur convient le
mieux, ce qui peut faciliter leur participation.
o un public nombreux peut être touché
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 Le questionnaire
Inconvénients du questionnaire
o Il peut apparaître comme un outil d’élaboration facile
mais il requiert une certaine compétence basée sur une
technique sûre
o Il prive le chercheur de beaucoup d’observations
accessibles lors d’un contact direct
o Certains thèmes sont difficilement abordables dans un
questionnaire
o Difficulté liée taux et au contrôle des non-réponses
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 L’observation
permet de recueillir des informations sur les
comportements non-verbaux des sujets.
«Observer est un processus incluant l’ATTENTION
VOLONTAIRE et l’INTELLIGENCE, orienté par un OBJECTIF
terminal ou organisateur et dirigé sur un OBJET pour en
recueillir des informations
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
L’observation
Il existe différentes procédures d’observation:
 l’observation systématique
o grille d’observation standardisée utilisée de manière systématique
o Pas d’implication personnelle
o Degré de réactivité des sujets
 l’observation participante
o Implication active
o Degré de participation variable
o Grille d’observation
 l’observation libre
o Pas de grille
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
L’observation
Avantages de l’observation
o les observations permettent d’appréhender une réalité vécue,
plutôt que d’en obtenir un écho éventuellement déformé au
travers des représentations que les gens s’en forgent
Inconvénients de l’observation
o Les événements sont non répétitifs
o Les limites sont aussi d’ordre géographique
o Dans toute procédure d’observation, les personnes observées ont
tendance à modifier leur comportement
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 L’interview (ou entrevue ou entretien)
L’entretien est une «méthode de recueil d’informations qui consiste en des
ENTRETIENS ORAUX, individuels ou de groupes, avec plusieurs PERSONNES
SELECTIONNEES soigneusement, afin d’obtenir des informations SUR DES FAITS
OU DES REPRESENTATIONS, dont on analyse le degré de PERTINENCE, de
VALIDITE et de FIABILITE déterminé en regard des objectifs du recueil
d’informations.»
Les questions peuvent être:
• ouvertes
• semi-ouvertes
• fermées
Le protocole de recherche
 L’interview (ou entrevue ou entretien)
Entretien dirigé Entretien semi-dirigé Entretien libre
Discours qui suit l’ordre des
questions posées
Discours «par paquets»,
dont l’ordre peut être plus
ou moins déterminé
Discours continu
Questions préparées à
l’avance et posées dans un
ordre bien précis
Information partielle et
raccourcie
Quelques points de repère
pour l’interviewer
Information de bonne
qualité, orientée vers le but
poursuivi
Aucune question préparée
à l’avance
Information de très bonne
qualité, mais pas
nécessairement pertinente
Information recueillie
rapidement ou très
rapidement
Information recueillie dans
un laps de temps
raisonnable
Durée de recueil
d’informations non
prévisible
Le protocole de recherche
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 L’interview (ou entrevue ou entretien)
 La préparation de l’interview
 Préciser les questions générales et spécifiques de recherche
 Faire une première rédaction des questions
 Organiser la séquence des questions
 Adapter le processus de l’interview aux objectifs visés
(transitions entre thèmes)
 Préparer l’introduction et les conclusions
 Préparer le système de notation des réponses
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 L’interview (ou entrevue ou entretien)
 Avantages
 un plus haut pourcentage de réponses peut être obtenu
 les personnes réellement sélectionnées peuvent être atteintes
 tout type de population peut être atteint
 on est mieux informé sur les caractéristiques de ceux qui ne répondent pas
 les réponses sont spontanées
 les réponses sont définitives
 les réponses sont surtout plus riches, plus nuancées
 Permet d’explorer le ressenti, les sentiments, les impressions, les opinions, les
attitudes
 L’enquête peut porter sur des sujets plus délicats et personnels
 L’enquête peut être rendue plus divertissante et donc mieux acceptée
7.3. Le recueil d’informations (suite)
 L’interview (ou entrevue ou entretien)
 Inconvénients
 L’apprentissage est indispensable pour bien manipuler la
technique de l’entretien semi-directif.
 C’est un outil qui demande du temps (temps d’entretien,
temps de dépouillement, temps d’analyse)
 Méthode très coûteuse
 Réactivité maximale
 L’enregistrement papier des réponse peut être difficile
 L’attitude de l’interviewer peut affecter la validité des réponses
8. Cadre logique
Le cadre logique est un outil de conception et de conduite de projet
qui est flexible et un support opérationnel tout au long du projet. Il
peut et doit refléter, le cas échéant, l’évolution du projet.
A ce titre, il incorpore un dispositif de suivi et d’évaluation. C’est une
méthode de Gestion axée sur les résultats (GAR) qui permet de
confronter, déjà sur le papier, la cohérence entre différents niveaux de
résultats, en prenant comme point de référence son objectif le plus
élevé.
Le cadre logique synthétise sous forme de tableau (à l’origine une
matrice de 4 lignes sur 4 colonnes) toutes les informations clés d’un
projet : objectifs, résultats, activités, hypothèses/risques,
programmation, ressources.
8. Cadre logique (suite)
 Le cadre logique va permettre de répondre aux questions
suivantes :
 Quel est le but du projet et quels sont les résultats attendus ?
 Quelles activités devraient être menées pour atteindre ces
résultats ? Est-ce que ces résultats concourent réellement aux
objectifs de rangs supérieurs ?
 Quels risques pourraient affecter l’atteinte des objectifs et le
déroulé du projet comme anticipé ?
 Comment seront mesurés l’évolution des activités et l’atteinte
des objectifs?
 Comment et sous quelle forme seront obtenues ces données ?
8. Cadre logique (suite)
Voici le format de matrice généralement utilisée:
Le protocole de recherche
Le protocole de recherche
Logique
d’intervention
Description
du projet
Indicateurs
objectivement
vérifiables et quantifiés
Sources
et moyens de
vérification
Objectif(s)
global(aux)
Quels sont le ou les
objectif (s) global (aux)
d'ensemble auquel le
projet va contribuer ?
Quel est l'indicateur-
clef lié à ce ou ces
objectif (s) global (aux)
?
Comment le projet va-t-
il mesurer sa
contribution à ce ou ces
objectif (s) ?
Objectif(s)
spécifique(s)
Quels objectifs
spécifiques l'action
doit-elle atteindre pour
contribuer à l’objectif
global ?
Quels indicateurs
montrent en détail, que
les objectifs de l'action
sont atteints ?
Quelles sources
d'information existent
et peuvent être
rassemblées ?
Quelles sont les
méthodes pour obtenir
ces informations ?
Résultats
attendus
Les résultats sont les
réalisations qui vont
permettre d’atteindre
Quels indicateurs
permettent de vérifier
et de mesurer que
Quelles sont les sources
d'information pour ces
indicateurs ?
Le protocole de recherche
8. Cadre logique (suite)
Format proposée pour le protocole de recherche en Master MEDD
Questions de
recherche
Hypothèses Objectifs Démarche
méthodologique
Indicateurs
objectivement
vérifiable
Matériels et
Moyens
Question
principale
Hypothèse
principale
Objectif
général
Question 1 Hypothèse 1 Objectif
spécifique 1
Question 2 Hypothèse 2 Objectif
spécifique 2
Question 3 Hypothèse 3 Objectif
spécifique 3
Le protocole de recherche
8. Cadre logique (suite)
 Les caractéristiques et avantages de cette méthode :
• Engage un processus qui permet de laisser une trace écrite, explicite et
mesurable de ce qui est attendu en cas de succès
• Explicite ce qui est sous la responsabilité du gestionnaire de projet (la mise en
œuvre) et ce qui est du domaine de la stratégie d’intervention (la meilleure
option pour l’atteinte des résultats, reposant sur la qualité des phases d’analyses
préliminaires à la conception du cadre logique)
• Aide à définir puis articuler les objectifs, cadre le suivi et informe l’évaluation
• Permet de résumer un projet et une uniformisation des documents
• Un support de communication et surtout de contractualisation entre les parties
prenantes : bénéficiaires, bailleurs de fonds, gestionnaires du projet
• Un document dynamique qui s’enrichit à chaque étape de la vie du projet et
reflète son évolution
Le protocole de recherche
9. Calendrier
• Une fois que l’idée de recherche est née et que l’engagement
de réaliser l’étude est pris, l’auteur doit élaborer un calendrier
de travail.
• Le calendrier de travail établit un chronogramme des activités a
mener en précisant l’ordre des priorités, le type d’activité
(déroulement chronologique des dates de réalisation, de
chaque étape (engagement et formation des enquêteurs, des
techniciens, etc.), la collecte des données, saisie et analyse des
données, rédaction du mémoire et la soutenance).
• Le calendrier de l’étude est le tableau de bord du chercheur qui
prévoit la réussite dans les délais souhaites. Le calendrier de
l’étude conditionne le budget de l’étude.
10. Budget
• Tout étudiant chercheur doit savoir qu’il n’existe pas de
recherche sans cout ! La mobilisation des ressources
financières est une condition obligatoire pour réussir
l’opération de recherche.
• Ainsi, il doit être capable d’élaborer, de défendre et de
mobiliser un budget d’étude avant de s’engager sur le
terrain.
Le protocole de recherche
11. Références bibliographiques
A l’intérieur du document de mémoire ou du protocole de
recherche, l’auteur d’un ouvrage est cité comme suit : Le Nom de
l’auteur suivi de la date de publication le tout entre parenthèse.
• A la fin du document du protocole de recherche, l’auteur doit
mentionner la liste des articles scientifiques et autres documents
exploites lui ayant permis de rédiger l’introduction, la problématique
et les généralités.
• Dans la liste de références bibliographiques, les sources
documentaires sont présentées par ordre alphabétique de noms
d’auteurs.
• La bibliographie constitue la dernière partie du corps du texte d’un
protocole de recherche bien rédige.
Le protocole de recherche
Le protocole de recherche
11. Références bibliographiques
• Voici une liste et l’ordre de présentation des informations
généralement nécessaires à l’identification d’une référence
bibliographique. Ces informations sont :
1. Le nom de l’auteur;
2. L’initiale du prénom de l’auteur en majuscule;
3. L’année de parution de l’ouvrage, écrit entre parenthèses;
4. Le titre complet;
5. Le nom de la maison d’édition ou de l’organisme qui a réalisé
l’ouvrage;
5. Le volume de la parution (nombre de pages).
Le protocole de recherche
• Conclusions
 Démarche scientifique:
• 1) bien définir la question-problème et l’objectif de la recherche
• 2) choisir les moyens adéquats pour l’atteindre
• 3) être conscient des limites de son observation
• 4) discerner la sphère de déductions possibles et de transférabilité des
conclusions.
 être attentif à:
• la cohérence du dispositif du recueil d’information: choix des méthodes et
des outils par rapport àla question et à l’hypothèse de départ
• cohérence entre le type de résultats et le dispositif de recueil d’informations
• validation: pertinence, validité, fiabilité

Contenu connexe

Similaire à 20112023_Cours_Protocole de recherche_VF[4509].pdf

cours master2.ppt
cours master2.pptcours master2.ppt
cours master2.ppt
ISaf3
 
Organiser son Doctorat
Organiser son DoctoratOrganiser son Doctorat
Organiser son Doctorat
lorraine2
 
Techniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdfTechniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdf
LeslyTSOPTIOFOUGANG
 
Techniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdfTechniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdf
LeslyTSOPTIOFOUGANG
 
Organiser son temps de recherche
Organiser son temps de rechercheOrganiser son temps de recherche
Organiser son temps de recherche
fatimadouimi
 
Projet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdf
Projet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdfProjet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdf
Projet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdf
YAHIAMENASSEL
 
Présentation-AAP1- Béziat.pptx
Présentation-AAP1- Béziat.pptxPrésentation-AAP1- Béziat.pptx
Présentation-AAP1- Béziat.pptx
SophieDobosz
 
REDACTION SCIENTIFIQUE.pdf
REDACTION SCIENTIFIQUE.pdfREDACTION SCIENTIFIQUE.pdf
REDACTION SCIENTIFIQUE.pdf
najwa2053
 
Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...
Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...
Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...
Université de Dschang
 
Mémoire lecon 2 methodologie 10 11 (1)
Mémoire lecon 2 methodologie  10 11 (1)Mémoire lecon 2 methodologie  10 11 (1)
Mémoire lecon 2 methodologie 10 11 (1)
Sue Guzek
 
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013aymenkhalki
 
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
AhlemTouami
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
ezzeddine mbarek
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
ezzeddine mbarek
 
Fiche d information_projet_pro
Fiche d information_projet_proFiche d information_projet_pro
Fiche d information_projet_pro
Sylvain Tchuenteu
 
Methodologie générale (1).pdf
Methodologie générale (1).pdfMethodologie générale (1).pdf
Methodologie générale (1).pdf
raciaamaad
 
Le Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnelLe Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnel
S/Abdessemed
 
cours 4 compte rendu.pptx
cours 4 compte rendu.pptxcours 4 compte rendu.pptx
cours 4 compte rendu.pptx
ssuser024623
 

Similaire à 20112023_Cours_Protocole de recherche_VF[4509].pdf (20)

cours master2.ppt
cours master2.pptcours master2.ppt
cours master2.ppt
 
Organiser son Doctorat
Organiser son DoctoratOrganiser son Doctorat
Organiser son Doctorat
 
Techniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdfTechniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdf
 
Techniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdfTechniques de recherche scientifique .pdf
Techniques de recherche scientifique .pdf
 
Organiser son temps de recherche
Organiser son temps de rechercheOrganiser son temps de recherche
Organiser son temps de recherche
 
Projet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdf
Projet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdfProjet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdf
Projet d'initiation à la recherche - Partie 1.pdf
 
Présentation-AAP1- Béziat.pptx
Présentation-AAP1- Béziat.pptxPrésentation-AAP1- Béziat.pptx
Présentation-AAP1- Béziat.pptx
 
REDACTION SCIENTIFIQUE.pdf
REDACTION SCIENTIFIQUE.pdfREDACTION SCIENTIFIQUE.pdf
REDACTION SCIENTIFIQUE.pdf
 
Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...
Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...
Ingénierie du processus de recherche: conception et réalisation d'un projet d...
 
Avis savoir ou_on_va
Avis savoir ou_on_vaAvis savoir ou_on_va
Avis savoir ou_on_va
 
Mémoire lecon 2 methodologie 10 11 (1)
Mémoire lecon 2 methodologie  10 11 (1)Mémoire lecon 2 methodologie  10 11 (1)
Mémoire lecon 2 methodologie 10 11 (1)
 
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
Comment ellaborer un pfe 06 02-2013
 
Projet VAE
Projet VAEProjet VAE
Projet VAE
 
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
 
Fiche d information_projet_pro
Fiche d information_projet_proFiche d information_projet_pro
Fiche d information_projet_pro
 
Methodologie générale (1).pdf
Methodologie générale (1).pdfMethodologie générale (1).pdf
Methodologie générale (1).pdf
 
Le Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnelLe Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnel
 
cours 4 compte rendu.pptx
cours 4 compte rendu.pptxcours 4 compte rendu.pptx
cours 4 compte rendu.pptx
 

20112023_Cours_Protocole de recherche_VF[4509].pdf

  • 1. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE  Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique ?  Comment trouver son projet de recherche scientifique ?  Le projet de recherche scientifique : comment le structurer ?
  • 2. Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique? Un projet de recherche scientifique est un travail qui vise à présenter une idée de recherche. L’objectif peut être d’obtenir un financement, une opportunité de publication ou d’intervention dans une conférence. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
  • 3. Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique? Objectif: Un projet de recherche scientifique vise à présenter une proposition de recherche. Cette recherche pourra donner lieu à une ou des publications scientifiques (conférences, article scientifiques) qui seront ensuite rendues publiques. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE
  • 4. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE Qu’est-ce qu’un projet de recherche scientifique? En résumé, il s’agit de justifier l’intérêt d’une idée de recherche. En suscitant de l’attention, un bon projet de recherche peut être sélectionné, afin d’être financé ou publié. Il est donc primordial de présenter un projet de recherche solide et pertinent.
  • 5. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE Pourquoi rédiger un projet de recherche scientifique ? Il est possible de rédiger un projet de recherche pour diverses raisons. La plupart du temps, cette initiative répond à une demande extérieure. Dans un cadre scientifique, ces demandes peuvent être de différentes natures :  un appel à projet (de la part d’un organisme ou d’une entreprise)  une opportunité de financement de recherche (de la part d’une école doctorale, d’un laboratoire, d’un organisme ou d’une entreprise)  un appel à contribution au sein d’une revue ou pour une conférence (de la part d’une école doctorale, d’un établissement d’enseignement supérieur, d’un organisme, d’une revue, etc.)
  • 6. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE Qui peut le rédiger ? N’importe quel doctorant, chercheur ou même étudiant (surtout en master) peut présenter un projet de recherche. Parfois, certaines conditions peuvent être établies par l’établissement qui lance l’appel à projet : par exemple, il existe certains projets où seuls les doctorants sont appelés à proposer une recherche.
  • 7. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE Qu’est ce que le Master Recherche? Le master recherche est une initiation à la recherche qui ouvre la voie à l’élaboration de projet de recherche scientifique pour le DOCTORAT. Cette initiation commence par l’élaboration d’un protocole de recherche
  • 8. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE Un protocole de recherche complet doit contenir les composantes suivantes : le titre ; l'introduction ; la problématique ; cadre conceptuel / Généralités (état de l’art ou revue de littérature); ; Questions de recherche; objectifs et hypothèse ; la méthodologie ; le cadre logique, intérêt et contribution de la recherche le calendrier ; le budget et la bibliographie.
  • 9. ELABORATION D’UN PROTOCOLE DE RECHERCHE Le protocole de recherche est le premier document écrit par l’étudiant en Master recherche dans le cadre de l’élaboration de son mémoire. Il s’agit d’un article académique contenant toutes les informations nécessaires à la réalisation du projet. Il doit-être considéré comme un guide, une convention ou un traité par l’étudiant.
  • 10. Quelques généralités sur la recherche Avant de décrire les différentes parties constituantes du protocole de recherche, il est nécessaire de rappeler la définition de certains concepts et les étapes d’une activité de recherche en vue d’une meilleure compréhension du contenu de notre texte.
  • 11. Quelques généralités sur la recherche Définitions:  Qu’est ce que la recherche scientifique? La recherche scientifique est une activité entreprise par un chercheur en vue de la mise en évidence d’un fait ou d’un phénomène nouveau ;  Qu’est ce que le chercheur? Le chercheur est toute personne réalisant des études en respectant une méthodologie rigoureuse en vue d’apporter des connaissances nouvelles
  • 12. Quelques généralités sur la recherche Etapes de la recherche Le processus de recherche peut être divise en six étapes chronologiques : 1ère étape : Naissance de l’idée de recherche ; 2ème étape : Rédaction du protocole de recherche ; 3ème étape : Collecte des données : c’est l’opération qui consiste a enregistrer des informations sur le terrain ou la phase de l’expérimentation en recherche fondamentale; 4ème étape : Dépouillement, compilation, analyse et interprétation des résultats ; 5ème étape : Rédaction du rapport de l’étude : c’est la publication des résultats globaux ; 6ème tape : Publication de l’article scientifique : c’est le point final du travail de recherche.
  • 13. Quelques généralités sur la recherche Différentes catégories de la recherche On distingue deux catégories de recherche : la recherche fondamentale et la recherche appliquée, laquelle se divise en recherche opérationnelle et en recherche-action. Quelle que soit la catégorie de recherche ou quel que soit le type d’étude à réaliser, la démarche du chercheur est universelle. La validité des résultats d’une étude doit être la préoccupation permanente du chercheur en vue de rentabiliser les efforts a fournir et les ressources a mobiliser. La clé de réussite d’un travail de recherche est le protocole de recherche qui comporte onze phases (au plus treize) obligatoires et chronologiques.
  • 14. Le protocole de recherche Définition Le protocole de recherche est un document rédigé par le chercheur ou il décrit les différentes phases d’une étude de recherche. Ce document doit décrire aussi les règles qui seront observées dans les relations entre le chercheur, les pouvoirs publics et la population concernée par l’étude. Ainsi, le protocole de recherche est un engagement, un cahier de charges, une convention, un guide qui dicte les règles de conduite du chercheur pendant tout le processus du travail de recherche. Puisque l’étude n’est pas encore réalisée mais que tout ce qui doit se faire est annonce a l’avance, le protocole de recherche est considérée comme un projet et le temps grammatical de rédaction du protocole de recherche est le futur.
  • 15. Le protocole de recherche Les composantes du protocole de recherche La composition d’un protocole de recherche est conçue en s’intégrant dans la logique de la structuration du futur article original de type IMRAD. L’abréviation IMRAD correspond aux chapitres suivants:  I=Introduction;  M=Matériel et Méthode;  R=Résultats;  A=AND;  D=Discussion.
  • 16. Le protocole de recherche Un protocole de recherche complet doit contenir ces 13 parties : 1. Titre de l’étude ; 2. Introduction ; 3. Problématique ; 4. Cadre conceptuel (état de l’art y compris les questions de recherche)) 5. Hypothèse de travail ; 6. Objectifs de l’étude ; 7. Généralités ; 8. Méthode d’étude ; 9. Cadre logique 10. Calendrier de l’étude ; 11. Budget de l’étude ; 12. Intérêt et contribution de la recherche; 13. Référence bibliographique.
  • 17. Le protocole de recherche Comment trouver le sujet de son protocole de recherche?  Pour commencer son protocole de recherche, il est important de procéder étapes par étapes. Que ce soit pour répondre à un appel à projet ou pour anticiper toute recherche scientifique (rédaction de mémoire), Il est conseiller de suivre les 3 étapes ci-dessous :  Étape 1 : trouver le sujet  Pour trouver le sujet de son projet de recherche, la première étape consiste à mener des recherches bibliographiques.  Dans un premier temps, relevez les articles les plus importants sur la thématique souhaitée. Cela permet de prendre conscience des enjeux et concepts que le sujet implique. Certains articles sont beaucoup cités et placés en premier dans le web (www.scholar.google.fr) ils sont fiables et peuvent être sélectionnés.
  • 18. Le protocole de recherche • Comment trouver le sujet de son protocole de recherche? •Voici les résultats de Google Scholar pour la requête “intelligence artificielle article”. Les premiers résultats affichent des ouvrages régulièrement cités spécialisés dans le domaine. •Exemple : recherche de « intelligence artificielle »
  • 19. Le protocole de recherche • Comment trouver le sujet de son protocole de recherche?
  • 20. Le protocole de recherche Comment trouver le sujet de son protocole de recherche? Étape 2 : Définir le sujet et ses notions principales •Après avoir relevé une dizaine d’articles, il faut passer à la lecture ! Cette étape importante permet de mieux cerner le sujet et de comprendre ses concepts centraux. •Durant cette étape, la prise de notes est très importante. •Il est aussi possible de s’aider d’une grille de recherche à remplir.
  • 21. Comment trouver le sujet de son protocole de recherche? • Suite étape 2. Voici un exemple de grille de lecture d’article scientifique, qui permet de synthétiser les informations centrales d’un contenu à remplir : Titre de l’article Auteur(s) La question centrale Quelle est la problématique de l’article ? L’angle d’attaque du problème Quelles sont les hypothèses ? Quel est le résultat nouveau proposé par cet article ? Le résultat principal Quel est le résultat principal et nouveau apporté par cet article ? Les limites de l’étude Qu’est ce qui pourrait manquer à l’étude ? Les suites à donner Faut-il aller plus loin ? Faut-il compléter l’étude ? Y a t-il de nouvelles problématiques ?
  • 22. Le protocole de recherche • Comment trouver le sujet de son protocole de recherche? •Étape 3 : Cadrer le sujet et formuler les idées principales du projet •La dernière étape consiste à mieux cerner le sujet du projet de recherche. Cette étape permet aussi de commencer à faire émerger un angle nouveau, d’émettre de premières idées de conceptualisation de la problématique.
  • 23. Le protocole de recherche • Contenu des composantes du protocole de recherche • Nous avons défini le protocole de recherche plus haut. C’est un guide, un engagement, un cahier de charges, une convention qui dicte les règles de conduite de l’étudiant par face à son directeur de mémoire (enseignant-chercheur) l’auteur/chercheur pendant tout le processus du travail de recherche. • En négligeant ce document important, l’étudiant aura plus de difficultés, plus d’obstacles et plus de complications tout au long de son travail. • Mais comment rédiger le protocole de recherche d’un mémoire ? • Quel est le contenu des composantes? • Pour une meilleure compréhension, quelques points essentiels de chaque composante ci-dessus énumérée seront développés.
  • 24. Le protocole de recherche •Contenu des composantes du protocole de recherche 1. Titre de l’étude • Premier élément du protocole de recherche, le titre évoque le sujet a traité de façon courte, concise et descriptive. Il doit être écrit avec une clarté et une complétude permettant sa compréhension sans recours au texte intégral du projet d’étude. . Le titre doit être le plus précis possible bien qu’il soit provisoire. • Il est formellement déconseillé de mettre un titre trop long ou trop complexe au risque de le rendre incompréhensible. Il faut donc indiqué le sujet, le lieu et le cadre temporel du problème choisi. Un bon titre doit contenir quatre items. Pour mémoriser cette règle, je vous proposons de retenir « le titre OTLP » : 1. Objet ; 2. Temps ; 3. Lieu ; 4. Personne. Par exemple : Etude : {Etude des espèces} = O {de chimpanzés transmettant le virus EBOLA} =P {dans les forets d’Afrique} = L {en 2014} =T.
  • 25. Le protocole de recherche Contenu des composantes du protocole de recherche 2. Introduction  L’introduction est la présentation contextuelle du futur mémoire. C’est dans cette partie que l’étudiant évoque l’angle du départ, la naissance de son idée de recherche, ainsi que ses principaux intérêts. Du côté pragmatique, son rôle est plutôt de donner aux lecteurs l’envie de continuer la lecture.  Il annonce l’objet de la recherche (étude), fait un bref rappel des données antérieures, circonscrit le sujet à l’étude en décrivant la situation actuelle et termine par l’exposition du manque de connaissances ou du vide existant, ce qui montre un intérêt à la recherche qui va être menée pour apporter des nouvelles informations. Il décrit de façon précise ce que l’étudiant veut faire et comment il va le faire.
  • 26. Le protocole de recherche Contenu des composantes du protocole de recherche 2. Introduction (suite)  L’introduction sert aussi à annoncer la problématique de l’étude et à fournir l’information de base sur la recherche ou l’intervention. Pour ce faire, l’auteur doit avoir une bonne connaissance de la littérature sur le sujet, au-delà de la littérature qui appuie plus directement son étude.  En résumé, dans l’introduction, l’auteur doit absolument identifier : • le problème; • l’objectif de la recherche (répondre au problème identifié); • l’hypothèse de la recherche. En quelques mots : Qu'avez-vous fait, et pourquoi ? C'est littéralement une annonce de ce que l'on trouvera dans le document.
  • 27. Le protocole de recherche Contenu des composantes du protocole de recherche 2. Introduction (suite)  L’introduction doit permettre de décrire ce qui fait problème. Elle a pour but d’expliquer la nécessité de l’étude, de présenter la question de recherche et de formuler des hypothèses. Lors de la rédaction de l’introduction, trois objectifs principaux sont poursuivis :  Établir le besoin et l’importance de la recherche en soulignant notamment l’ampleur du problème ;  Indiquer comment l’écart entre ce qui est connu et ce qui ne l’est pas sera comblé. L’idée est de faire ressortir une faiblesse dans les connaissances actuelles et d’expliquer clairement en quoi il est important et pertinent de la combler. Il ne faut pas hésiter ici à souligner pourquoi cette étude est nécessaire ;
  • 28. Contenu des composantes du protocole de recherche 2. Introduction (suite) Les principes à observer dans la rédaction de l’introduction: • Doit respecter le principe de l’entonnoir ; • Doit préciser l’importance de la recherche ; • Doit énoncer la question de recherche ; • Doit énoncer l’objectif ou les hypothèses de la recherche ; • Ne doit pas dépasser plus de 10 à 15 % de l’ensemble du document (1 page à 2 pages maximum). Le protocole de recherche
  • 29. Le protocole de recherche Contenu des composantes du protocole de recherche 3. Problématique Encore appelée énoncé du problème, la rédaction de la problématique consiste à décrire le contexte actuel et la justification de l’intérêt de mener des recherches sur le sujet. Tout en reprenant quelques éléments de l’introduction, dans le paragraphe problématique, l’auteur fait références aux données antérieures, expose la situation actuelle et montre l’ampleur ou la gravité du problème et ses conséquences. La rédaction de l’énoncé du problème se termine par la présentation de l’objectif général de l’étude. Ainsi, pour réussir à bien exposer le problème en le formulant clairement, le chercheur doit faire une revue de la littérature (conceptualisation du problème de recherche) sur le sujet afin de s’assurer que la solution nouvelle qu’il croit apporter n’a pas été déjà publiée par d’autres chercheurs.
  • 30. 3. Problématique  Formuler une problématique se résume essentiellement à répondre aux questions suivantes :  Pourquoi a-t-on besoin de réaliser ce projet ou cette étude ?  À quelles préoccupations répond cette étude ?  Pour cela, il faut faire un état des préoccupations :  des milieux de pratique (pertinence sociale et/ou économique)  et de celles de la communauté scientifique (pertinence scientifique).  Il peut également être utile d’utiliser certains éléments de l’état des connaissances afin de bien faire ressortir l’apport du projet au développement des connaissances. Contenu des composantes du protocole de recherche
  • 31. Contenu des composantes du protocole de recherche Problématique (suite)  La problématique vise à convaincre le lecteur de la pertinence et de l’importance du projet ; elle doit déboucher sur la formulation de questions scientifiques, d’hypothèses et d’objectifs (surtout l’objectif général) de recherche.  Il s’agit de faire l’état de l’art aussi appelée revue de littérature, constitue l’étape initiale d’un article scientifique et peut être, ou non, incluse dans l’introduction. l’état de l’art sert à positionner la recherche dans une perspective et à mettre l’accent sur les travaux qui ont été effectués dans le même champ d’étude.  : Qu'est-ce qui a été fait et qu'est-ce que vous faites de plus ? Le protocole de recherche
  • 32. Le protocole de recherche Contenu des composantes du protocole de recherche Problématique (suite) À cet effet, elle expose l’état des connaissances sur un sujet spécifique en présentant les méthodes, les résultats et les conclusions des recherches consultées. Ainsi, elle ne devrait pas se limiter à présenter des résultats qui vont dans le sens des hypothèses du chercheur, mais également faire état de travaux qui ont obtenu des résultats contradictoires. Une telle stratégie démontre la rigueur et la transparence du processus. Il est primordial de soutenir tous les énoncés de cette section par des références bibliographiques provenant de données originales. Il est recommandé d’éviter de citer des sources secondaires et de privilégier plutôt l’article original lorsque possible. Il faut dépasser la simple liste de références consultées. On s'attend à y retrouver des analyses, comparaisons, critiques et synthèses, et ce, en toute objectivité.
  • 33. 4. Hypothèses de travail  A cette étape de rédaction, l’auteur de la recherche émet une ou plusieurs hypothèses sous forme d’affirmations. Il base ses affirmations sur son observation de l’existant et son expérience : c’est tout simplement son idée de recherche. C’est dans cette partie du projet de recherche que l’on retrouve la courageuse prise de risque de l’auteur qui avance une hypothèse de recherche qu’il s’engage a vérifier. Chaque mémoire doit défendre, compléter et appuyer des affirmations prédéfinies. Présentées sous formes d’hypothèses, elles sont généralement basées sur l’expérience, l’observation et les connaissances personnelles de l’auteur/chercheur.  Il faut déterminer la question principale autour de laquelle s'articulera le travail de recherche et émettre de façon hypothétique une réponse à cette question.  L’hypothèse de recherche est formulée à partir de la question de recherche. Le problème de recherche énoncé ou explicité par la question de recherche amène à faire une supposition ou à anticiper une réponse; c’est hypothèse. Le protocole de recherche
  • 34. Hypothèses de travail (suite).  Une supposition que l’on veut défendre ou discuter. Cette supposition est la réponse à votre questionnement lors de l’élaboration de la problématique.  Une hypothèse est un énoncé particulier spécifiant une relation (de causalité ou autre) qu’il est possible de corroborer par l’expérimentation ou l’observation.  L'hypothèse est en effet une réponse provisoire à la question principale préalablement posée. L’hypothèse, pour être crédible, doit s’appuyer sur des faits réels et elle être vérifiable selon des données qualitatives ou quantitatives. Il s'agit d'une ou de plusieurs phrases déclaratives. Le protocole de recherche
  • 35. Hypothèses de travail (suite).  Une bonne hypothèse sera donc issue d’une bonne question de recherche et elle sera simple, spécifique (sans ambiguïté relativement aux sujets) et écrite d’avance, c’est-à-dire au début de l’étude afin d’assurer que les efforts soient concentrés aux objectifs de l’étude.  Ainsi On détermine:  une question principale qui correspond à une hypothèse principale; Des questions secondaires qui correspondent à des hypothèses secondaires. N.B.: Ne pas dépasser trois hypothèses secondaires. Le protocole de recherche
  • 36. Le protocole de recherche 5. Objectifs de la recherche (ou de l’étude)  Les objectifs de l’étude découlent des hypothèses émises. Un objectif est un énoncé indiquant ce qu’on désire obtenir, réaliser, ou vérifier dans le cadre d’une recherche. A cette section, l’auteur va formuler les objectifs précis lui permettant de vérifier les hypothèses émises. La rédaction des objectifs dans un protocole de recherche se fait en deux phases :  D’abord, énoncer l’objectif général de l’étude : il fixe l’objectif global de l’étude ; il est écrit en des termes génériques globalisant en utilisant les verbes appropries.  Ensuite, énoncer les objectifs spécifiques : ils sont ecrits avec une précision maximale permettant d’identifier les moyens exacts pour les atteindre. Les objectifs spécifiques sont plus précis et nécessaires à l’atteinte de l’objectif général. C’est ainsi que les objectifs spécifiques sont énoncés à l’aide des verbes d’action.
  • 37. Objectifs de la recherche (suite).  Il est à remarquer qu’on parle de:  D’objectifs généraux et objectifs spécifiques; D’objectifs principaux et objectifs secondaires.  De même, les hypothèses sont en lien avec chaque objectif.  Les objectifs et hypothèses ont normalement été évoqués dans la problématique, mais ils doivent être ici clairement énumérés et exprimés. En effet, ils serviront de fondement à l’évaluation du projet lorsque celui-ci sera terminé, alors que l’on devra confronter ce que le projet visait et ce qui en a résulté en réalité. Le protocole de recherche
  • 38. 6. Généralités (facultatif car déjà traité dans le cadre conceptuel ou théorique))  Dans le chapitre ≪ Généralités ≫, on fait une mise au point complète des connaissances acquises sur le sujet a l’étude.  L’auteur doit faire ici une définition claire des mots qui pourront faire l’objet d’interprétations différentes par les lecteurs.  Le chapitre ≪ Généralités ≫ fait une revue abondante de la littérature qui permettra a l’auteur de sélectionner les travaux qui lui serviront de références dans son futur mémoire. Le protocole de recherche
  • 39. 7. Méthodologie d’étude  La méthodologie est la partie la plus essentielle du protocole de recherche. Elle est le fondement d’un document scientifique. Sa pertinence et sa rigueur détermineront le bien-fondé de l’adéquation entre les résultats et les preuves que ceux-ci représentent.  Une section méthodologique déficiente peut conduire au rejet du document.  La méthode d’étude doit être clairement expliquée et écrite de telle sorte que sa compréhension soit facile permettant sa reproductibilité par d’autres chercheurs. Le protocole de recherche
  • 40. Le protocole de recherche Méthodologie d’étude (suite)  C’est la description des activités qui seront à effectuer pour obtenir des résultats pendant l’étude (enquêtes, travail de terrain, informations nécessaires, besoin en matériel, inventaires, tests en laboratoire, etc.). :  La section méthodologie doit décrire comment a été conduite la recherche.  Elle dresse un portrait du lieu (site d’étude) et de la période des recherches, des paramètres qui ont été mesurés (échantillonnage), tout comme des méthodes d’analyse utilisées (analyses).
  • 41. Méthodologie d’étude (suite)  L’auteur doit :  décrire le cadre de sa recherche : Où se déroulera-t-elle ? De quelle manière sera-t-elle effectuée ? De quels outils aura-t-il besoin ? Etc.  présenter clairement la population cible de son étude : De quelle population s’agit-il ? Pourquoi est-elle choisie ?  expliquer le traitement des données : comment les données seront-elles traitées ? N.B. : La rigueur ici est de mise car une fois sur le terrain de l’expérimentation ou de collecte des informations, c’est-a-dire pendant la réalisation de l’étude, le chercheur ne pourra plus modifier la méthode en cours de route au risque de fausser les résultats… Le protocole de recherche
  • 42. Méthodologie d’étude (suite)  La méthodologie d’étude comprends principalement les éléments ci-après:  Le cadre ou site de l’étude ;  Le type de l’étude ;  La période de l’étude ;  La population de l’étude incluant (l’échantillonnage et ses critères);  Les techniques et outils de collecte. Le protocole de recherche
  • 43. • Méthodologie d’étude (suite) 7.1. Le Site d’étude Cette sous-section situe le lieu d’étude et décrit succinctement les caractéristiques du site ou encore de la population à l’étude. Elle doit permettre au lecteur de se faire une idée précise du lieu ou de la population. Les caractéristiques pertinentes pour la discussion sont rapportées dans cette section (profil démographique de la population, caractéristiques des sites, etc.) 7.2. Échantillonnage Cette sous-section inclut la période d’échantillonnage, la distribution spatiale de l’échantillonnage (nombre de stations par site, nombre de prélèvements par sites, etc.) ou sociale (type d'acteurs, nombre de personnes, etc.). Elle résume aussi la méthodologie utilisée pour l’échantillonnage (aléatoire ou hiérarchique). Le cas échéant, elle inclut les critères de sélection des sites de prélèvement ou des personnes interrogées. Le protocole de recherche
  • 44. • Méthodologie d’étude (suite) 7.2. Échantillonnage (suite) Cette sous-section est primordiale; un intérêt particulier doit lui être apporté, car elle déterminera la validité de l’échantillonnage (représentativité ou pertinence) pour répondre à l’objectif du document. La représentativité de l’échantillonnage devrait déjà avoir été traitée lors de la rédaction du projet de recherche. Mais lors de la rédaction du plan du mémoire, une attention particulière doit être portée à cette sous-section. Enfin, cette sous-section fait état des différentes mesures effectuées et des méthodes utilisées (incubation, piézomètres, sondages, entrevues, etc.) pour faire le prélèvement des échantillons. La description de la méthodologie d’échantillonnage doit être suffisante pour qu’un scientifique puisse refaire les échantillonnages. Il faut éviter de décrire en détail les méthodes lorsqu’elles ont déjà été utilisées par d’autres chercheurs. Dans ce cas, il suffit d’y faire référence. En outre, les incertitudes occasionnées par l’échantillonnage doivent être déterminées. Cette sous-section doit décrire suffisamment la méthodologie pour qu’un scientifique compétent puisse comprendre la portée de la recherche. Le protocole de recherche
  • 45. Méthodologie d’étude (suite) 7.2. Échantillonnage (suite)  Concepts de population et d’échantillon La population est l’ensemble des sujets possibles pour une étude. C’est un groupe de personnes auxquelles on s’intéresse et dont on veut connaître, observer certaines caractéristiques ou comportements et auquel on veut généraliser les résultats. Exemple : tous les étudiants inscrits en Master environnement et développement durable à U-AUBEN. Population de référence échantillon Le protocole de recherche
  • 46. 7.2. Échantillonnage (suite)  Concepts de population et d’échantillon les observations et les mesures sont généralement effectuées sur un ensemble limité de sujets: un échantillon de la population de référence. Ensuite, le chercheur tente de généraliser ses conclusions sur l’ensemble des sujets. l’échantillon doit être représentatif de la population étudiée («comment réaliser l’échantillonnage?) l’échantillon doit avoir une taille suffisante («quelle doit être la taille de l’échantillon?») Ex: un groupe de 50 étudiants tirés aléatoirement à partir des listes des étudiants. Le protocole de recherche
  • 47. 7.3. Le recueil d’informations  Le recueil d’information peut avoir les buts suivants :  chercher à comprendre un phénomène chercher à décrire un phénomène ou une situation explorer un nouveau domaine ou un problème poser ou vérifier une hypothèse évaluer les performances ou les acquis d’une personne évaluer un projet ou une action analyser des besoins etc. En vue de: prendre une décision ou produire un savoir Le protocole de recherche
  • 48. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Objectifs du recueil d’informations: De façon générale, on peut dire qu’on est amené à rechercher de l’information lorsqu’on désire cerner de plus près une situation donnée, que ce soit pour : détecter des besoins poser un choix, prendre une décision améliorer un fonctionnement, des performances former résoudre un problème cerner un phénomène tester des hypothèses scientifiques (confirmer ou infirmer une proposition explicative ou prédictive) Le protocole de recherche
  • 49. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Quelques caractéristiques du recueil d’informations:  le caractère délibéré de la démarche, c’est-à-dire orienté vers une action bien précise ;  le caractère multilatéral de la démarche: on recueille l’information à partir de plusieurs sources on interroge un groupe de personnes (un échantillon);  le caractère organisé de la démarche: il s’agit de mettre en place un dispositif de recueil d’information réfléchi et structuré;  le caractère de validité suffisante de la démarche: garanties de validité au niveau de la collecte, du traitement et de l’analyse des informations.  Ces 4 caractéristiques sont indispensables pour qu’il y ait fiabilité du recueil d’information Le protocole de recherche
  • 50. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Définition du recueil d’informations: on peut dire, in fine que : Le recueil d’informations est un «PROCESSUS ORGANISE mis en œuvre pour OBTENIR DES INFORMATIONS auprès de SOURCES MULTIPLES, en vue de passer d’un niveau de connaissance ou de représentation d’une situation donnée àun autre niveau de connaissance ou de représentation de la même situation, dans le cadre d’une ACTION DELIBEREE dont les OBJECTIFS ont été clairement DEFINIS, et qui donne des garanties suffisantes de VALIDITE». Le protocole de recherche
  • 51. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Les méthodes du recueil d’informations: on compte 4 méthodes principales de recueil de l’information : 1. L’étude de documents; 2. Le recours à des questionnaires; 3. L’observation; 4. La pratique d’interviews ou encore ou entrevue ou entretien. N.B. : ces 4 méthodes ne sont pas exclusives. Il y en a bien d’autres. Le protocole de recherche
  • 52. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  L’étude de documents L’étude de documents peut recouvrir diverses formes qui dépendront de plusieurs éléments : • De la nature des documents à analyser; • De la quantité des documents à analyser; • Du but et de l’objet de l’investigation. On peut distinguer 2 grands types d’analyse de documents : • La recherche documentaire = revue de littérature • Le dépouillement d’archives Le protocole de recherche
  • 53. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Le questionnaire Il s’agit de recueillir de l’information utile au chercheur et qui n’est connue que des seuls sujets. Deux types de problèmes sont susceptibles de relever d’une enquête par questionnaire :  des problèmes précis  Des problèmes complexes Le bon usage d’un questionnaire dépend:  de la pertinence des objectifs de la recherche  de la qualité des hypothèses préalables  de la validité des questions posées Le protocole de recherche
  • 54. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Le questionnaire On peut distinguer:  Les questionnaires de contrôle de connaissances  Les questionnaires d’enquête Dans l’élaboration d’un questionnaire, il faudra être attentif:  au format des questions (questions ouvertes, semi-ouvertes et questions à choix multiples ou fermées)  à la formulation des items (questions trop longues, ambiguës, vocabulaires complexes...)  à l’organisation générale du questionnaire ( L’ordre des questions en partant du général vers le particulier, regrouper selon le thème, même format ...). Le protocole de recherche
  • 55. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Le questionnaire  Avantages du questionnaire o C’est un outil facile à manipuler o la technique est rapide o elle permet d’atteindre des personnes fort éloignées o le coût apparent est inférieur àcelui de l’interview o l’enquête reste plus anonyme o il n’y a pas de biais introduit par la présence de l’enquêteur o les réponses peuvent être réfléchies o les répondants peuvent choisir de répondre quand cela leur convient le mieux, ce qui peut faciliter leur participation. o un public nombreux peut être touché Le protocole de recherche
  • 56. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  Le questionnaire Inconvénients du questionnaire o Il peut apparaître comme un outil d’élaboration facile mais il requiert une certaine compétence basée sur une technique sûre o Il prive le chercheur de beaucoup d’observations accessibles lors d’un contact direct o Certains thèmes sont difficilement abordables dans un questionnaire o Difficulté liée taux et au contrôle des non-réponses Le protocole de recherche
  • 57. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  L’observation permet de recueillir des informations sur les comportements non-verbaux des sujets. «Observer est un processus incluant l’ATTENTION VOLONTAIRE et l’INTELLIGENCE, orienté par un OBJECTIF terminal ou organisateur et dirigé sur un OBJET pour en recueillir des informations Le protocole de recherche
  • 58. 7.3. Le recueil d’informations (suite) L’observation Il existe différentes procédures d’observation:  l’observation systématique o grille d’observation standardisée utilisée de manière systématique o Pas d’implication personnelle o Degré de réactivité des sujets  l’observation participante o Implication active o Degré de participation variable o Grille d’observation  l’observation libre o Pas de grille Le protocole de recherche
  • 59. 7.3. Le recueil d’informations (suite) L’observation Avantages de l’observation o les observations permettent d’appréhender une réalité vécue, plutôt que d’en obtenir un écho éventuellement déformé au travers des représentations que les gens s’en forgent Inconvénients de l’observation o Les événements sont non répétitifs o Les limites sont aussi d’ordre géographique o Dans toute procédure d’observation, les personnes observées ont tendance à modifier leur comportement Le protocole de recherche
  • 60. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  L’interview (ou entrevue ou entretien) L’entretien est une «méthode de recueil d’informations qui consiste en des ENTRETIENS ORAUX, individuels ou de groupes, avec plusieurs PERSONNES SELECTIONNEES soigneusement, afin d’obtenir des informations SUR DES FAITS OU DES REPRESENTATIONS, dont on analyse le degré de PERTINENCE, de VALIDITE et de FIABILITE déterminé en regard des objectifs du recueil d’informations.» Les questions peuvent être: • ouvertes • semi-ouvertes • fermées Le protocole de recherche
  • 61.  L’interview (ou entrevue ou entretien) Entretien dirigé Entretien semi-dirigé Entretien libre Discours qui suit l’ordre des questions posées Discours «par paquets», dont l’ordre peut être plus ou moins déterminé Discours continu Questions préparées à l’avance et posées dans un ordre bien précis Information partielle et raccourcie Quelques points de repère pour l’interviewer Information de bonne qualité, orientée vers le but poursuivi Aucune question préparée à l’avance Information de très bonne qualité, mais pas nécessairement pertinente Information recueillie rapidement ou très rapidement Information recueillie dans un laps de temps raisonnable Durée de recueil d’informations non prévisible
  • 62. Le protocole de recherche 7.3. Le recueil d’informations (suite)  L’interview (ou entrevue ou entretien)  La préparation de l’interview  Préciser les questions générales et spécifiques de recherche  Faire une première rédaction des questions  Organiser la séquence des questions  Adapter le processus de l’interview aux objectifs visés (transitions entre thèmes)  Préparer l’introduction et les conclusions  Préparer le système de notation des réponses
  • 63. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  L’interview (ou entrevue ou entretien)  Avantages  un plus haut pourcentage de réponses peut être obtenu  les personnes réellement sélectionnées peuvent être atteintes  tout type de population peut être atteint  on est mieux informé sur les caractéristiques de ceux qui ne répondent pas  les réponses sont spontanées  les réponses sont définitives  les réponses sont surtout plus riches, plus nuancées  Permet d’explorer le ressenti, les sentiments, les impressions, les opinions, les attitudes  L’enquête peut porter sur des sujets plus délicats et personnels  L’enquête peut être rendue plus divertissante et donc mieux acceptée
  • 64. 7.3. Le recueil d’informations (suite)  L’interview (ou entrevue ou entretien)  Inconvénients  L’apprentissage est indispensable pour bien manipuler la technique de l’entretien semi-directif.  C’est un outil qui demande du temps (temps d’entretien, temps de dépouillement, temps d’analyse)  Méthode très coûteuse  Réactivité maximale  L’enregistrement papier des réponse peut être difficile  L’attitude de l’interviewer peut affecter la validité des réponses
  • 65. 8. Cadre logique Le cadre logique est un outil de conception et de conduite de projet qui est flexible et un support opérationnel tout au long du projet. Il peut et doit refléter, le cas échéant, l’évolution du projet. A ce titre, il incorpore un dispositif de suivi et d’évaluation. C’est une méthode de Gestion axée sur les résultats (GAR) qui permet de confronter, déjà sur le papier, la cohérence entre différents niveaux de résultats, en prenant comme point de référence son objectif le plus élevé. Le cadre logique synthétise sous forme de tableau (à l’origine une matrice de 4 lignes sur 4 colonnes) toutes les informations clés d’un projet : objectifs, résultats, activités, hypothèses/risques, programmation, ressources.
  • 66. 8. Cadre logique (suite)  Le cadre logique va permettre de répondre aux questions suivantes :  Quel est le but du projet et quels sont les résultats attendus ?  Quelles activités devraient être menées pour atteindre ces résultats ? Est-ce que ces résultats concourent réellement aux objectifs de rangs supérieurs ?  Quels risques pourraient affecter l’atteinte des objectifs et le déroulé du projet comme anticipé ?  Comment seront mesurés l’évolution des activités et l’atteinte des objectifs?  Comment et sous quelle forme seront obtenues ces données ?
  • 67. 8. Cadre logique (suite) Voici le format de matrice généralement utilisée: Le protocole de recherche
  • 68. Le protocole de recherche Logique d’intervention Description du projet Indicateurs objectivement vérifiables et quantifiés Sources et moyens de vérification Objectif(s) global(aux) Quels sont le ou les objectif (s) global (aux) d'ensemble auquel le projet va contribuer ? Quel est l'indicateur- clef lié à ce ou ces objectif (s) global (aux) ? Comment le projet va-t- il mesurer sa contribution à ce ou ces objectif (s) ? Objectif(s) spécifique(s) Quels objectifs spécifiques l'action doit-elle atteindre pour contribuer à l’objectif global ? Quels indicateurs montrent en détail, que les objectifs de l'action sont atteints ? Quelles sources d'information existent et peuvent être rassemblées ? Quelles sont les méthodes pour obtenir ces informations ? Résultats attendus Les résultats sont les réalisations qui vont permettre d’atteindre Quels indicateurs permettent de vérifier et de mesurer que Quelles sont les sources d'information pour ces indicateurs ?
  • 69. Le protocole de recherche 8. Cadre logique (suite) Format proposée pour le protocole de recherche en Master MEDD Questions de recherche Hypothèses Objectifs Démarche méthodologique Indicateurs objectivement vérifiable Matériels et Moyens Question principale Hypothèse principale Objectif général Question 1 Hypothèse 1 Objectif spécifique 1 Question 2 Hypothèse 2 Objectif spécifique 2 Question 3 Hypothèse 3 Objectif spécifique 3
  • 70. Le protocole de recherche 8. Cadre logique (suite)  Les caractéristiques et avantages de cette méthode : • Engage un processus qui permet de laisser une trace écrite, explicite et mesurable de ce qui est attendu en cas de succès • Explicite ce qui est sous la responsabilité du gestionnaire de projet (la mise en œuvre) et ce qui est du domaine de la stratégie d’intervention (la meilleure option pour l’atteinte des résultats, reposant sur la qualité des phases d’analyses préliminaires à la conception du cadre logique) • Aide à définir puis articuler les objectifs, cadre le suivi et informe l’évaluation • Permet de résumer un projet et une uniformisation des documents • Un support de communication et surtout de contractualisation entre les parties prenantes : bénéficiaires, bailleurs de fonds, gestionnaires du projet • Un document dynamique qui s’enrichit à chaque étape de la vie du projet et reflète son évolution
  • 71. Le protocole de recherche 9. Calendrier • Une fois que l’idée de recherche est née et que l’engagement de réaliser l’étude est pris, l’auteur doit élaborer un calendrier de travail. • Le calendrier de travail établit un chronogramme des activités a mener en précisant l’ordre des priorités, le type d’activité (déroulement chronologique des dates de réalisation, de chaque étape (engagement et formation des enquêteurs, des techniciens, etc.), la collecte des données, saisie et analyse des données, rédaction du mémoire et la soutenance). • Le calendrier de l’étude est le tableau de bord du chercheur qui prévoit la réussite dans les délais souhaites. Le calendrier de l’étude conditionne le budget de l’étude.
  • 72. 10. Budget • Tout étudiant chercheur doit savoir qu’il n’existe pas de recherche sans cout ! La mobilisation des ressources financières est une condition obligatoire pour réussir l’opération de recherche. • Ainsi, il doit être capable d’élaborer, de défendre et de mobiliser un budget d’étude avant de s’engager sur le terrain. Le protocole de recherche
  • 73. 11. Références bibliographiques A l’intérieur du document de mémoire ou du protocole de recherche, l’auteur d’un ouvrage est cité comme suit : Le Nom de l’auteur suivi de la date de publication le tout entre parenthèse. • A la fin du document du protocole de recherche, l’auteur doit mentionner la liste des articles scientifiques et autres documents exploites lui ayant permis de rédiger l’introduction, la problématique et les généralités. • Dans la liste de références bibliographiques, les sources documentaires sont présentées par ordre alphabétique de noms d’auteurs. • La bibliographie constitue la dernière partie du corps du texte d’un protocole de recherche bien rédige. Le protocole de recherche
  • 74. Le protocole de recherche 11. Références bibliographiques • Voici une liste et l’ordre de présentation des informations généralement nécessaires à l’identification d’une référence bibliographique. Ces informations sont : 1. Le nom de l’auteur; 2. L’initiale du prénom de l’auteur en majuscule; 3. L’année de parution de l’ouvrage, écrit entre parenthèses; 4. Le titre complet; 5. Le nom de la maison d’édition ou de l’organisme qui a réalisé l’ouvrage; 5. Le volume de la parution (nombre de pages).
  • 75. Le protocole de recherche • Conclusions  Démarche scientifique: • 1) bien définir la question-problème et l’objectif de la recherche • 2) choisir les moyens adéquats pour l’atteindre • 3) être conscient des limites de son observation • 4) discerner la sphère de déductions possibles et de transférabilité des conclusions.  être attentif à: • la cohérence du dispositif du recueil d’information: choix des méthodes et des outils par rapport àla question et à l’hypothèse de départ • cohérence entre le type de résultats et le dispositif de recueil d’informations • validation: pertinence, validité, fiabilité