SlideShare une entreprise Scribd logo
1
RÉPUBLIQUE DU BURUNDI
MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA
DIRECTION DES PROGRAMMES ET PROJETS DE SANTÉ
PROGRAMME NATIONAL INTEGRÉ D’ALIMENTATION
ET DE NUTRITION (PRONIANUT)
PROTOCOLE NATIONAL
DE PRISE EN CHARGE INTEGRÉE DE LA MALNUTRITION AIGUË
(PCIMA)
VERSION REVISEE OCTOBRE 2014
2
3
REMERCIEMENTS
L’atelier de formation et de révision du protocole qui a permis de finaliser le protocole
national PCIMA a été conduit par le PRONIANUT avec l’assistance du personnel UNICEF.
Le protocole est basé et dérivé de la version 6.6 du protocole générique PCIMA écrit par le
Professeur Michael H. Golden et Dr. Yvonne Grellety © 1992-2014, qui retiennent leur droit
d’auteurs sur le matériel génétique
La version révisée a été à la base de nombreux protocoles nationaux, qui ont ensuite été revus
régulièrement par leurs auteurs. Leur révision successive a pris en compte les évaluations de terrain
des programmes mis en œuvre, l’analyse des données, l’identification des problèmes et les points
qui n’avaient pas été correctement adressées dans les versions précédentes des protocoles, les
recherches entreprises par les étudiants de l’Université d’Aberdeen et les recommandations du
Comité Scientifique d’ACF. Ce dernier, composé de M Golden, A Briend, Y Grellety, C Prudhon, D
Bounie, a été à l’origine de la formulation, du développement et du test initial des Aliments
Thérapeutiques Prêts à l’Emploi (ATPE). Ceci a permis un traitement efficace à domicile et une mise
en œuvre à large échelle du traitement de la MAS dans la communauté.
Ce protocole a pris en compte les décisions prises lors de l’atelier régional de Dakar, Sénégal, de
décembre 2010, parrainé par l’UNICEF (Bureau Régional d’Afrique de l’Ouest et Central) sur les
critères d’admission et de décharge et le suivi-évaluation ; elles ont été incorporées dans le
protocole générique pour l’Afrique de l’Ouest. Les auteurs tiennent à remercier les contributions
faites par les représentants des gouvernements d’Afrique, les agences des Nations Unies (NU), les
bailleurs de fond, la Communauté Européenne, les Organisations Non Gouvernementales (ONG) et
les Universitaires.
Le présent protocole a été révisé lors de l’atelier à Bujumbura du 16 au 18 Septembre 2014
par les participants suivants : Mr HABONIMANA Déogratias , Dr BIHENZANDI Eric, Dr NIRAGIRA
Martin, Mme MUSANISONI Charlotte, Mr NTAFATIRO Fortunat, Mme KABUSONI Espérance, Mme
KWIZERA Aline Bella, Dr MUNEZERO Nadine, Dr HEZIMANA Aimé Thierry, Mr NIZIGIYIMANA
Célestin, Mr BARIHUTA Léonidas, Dr NDAYISABA Appolinaire, Dr NIYUNGEKO Déogratias, Dr
MUHOZA Chanelle, Mr GAHIRO Dismas, Dr BARUTWANAYO Richard, Dr CISHIBANJI Marcellin, Mme
KARIYO Léonide, Dr MAHORO Eloge, Mr NZABI Emile, Dr MANIRAKIZA Ambroise, Dr HAKIZIMANA
Dieudonné, Mr NINGABIRE Elie, Dr NKONGA BIKUNDA Junior, Dr MAGORWA Jean Bosco, Dr
NDUWAYO Philibert, Dr NDAYISENGA Diomède, Dr GAHUNGU Pacifique, Mme NDIGAYE Gloriose,
Mme BAZIZANE Goreth, Mme TWAGIRAYEZU Joséphine, Mr NKESHIMANA Gaston, Dr TRAORE
Antoinette, Dr NGOMIRAKIZA Evelyne.
Les modifications ont été faites en présence des auteurs du protocole avec leur plein accord.
Cet atelier de révision du protocole a été possible grâce á l’appui technique et financier d’UNICEF
au Burundi
4
ACRONYMES
ACT Combinaisons Thérapeutiques à base d’Artémisinine
AEN Actions Essentielles en Nutrition
ALD Aliments Lactés Diététiques pour nourrissons
ARV Anti-Rétro Viraux
AS Aide-Soignant
ASPE Aliment de Supplément Prêt à l’Emploi
ATPC Assainissement Total Piloté par la Communauté
ATPE Aliment Thérapeutique Prêt à l’Emploi
BPS Bureau Provincial de Santé
CMV Complexe Minéralo-Vitaminique
CD4 Cluster of différentiation 4 (type de globule blanc qui aide à diriger et active les cellules
de l’organisme qui combattent l’infection
CDS Centre de Santé
COSA Comité de la Santé
CPN Consultation Pré Natale
CSB Corn Soya Blend
DAC Dépistage et Activités de Conseils
DSNIS Direction du Système National d’Information Sanitaire
ECDS Equipe Cadre de District Sanitaire
ET Ecart-Type
F75 Lait Thérapeutique utilisé dans la phase aiguë du traitement en interne de la MAS
F100 Lait Thérapeutique utilisé dans les phases de transition/réhabilitation du traitement de la
MAS
F100-dilué Utilisé dans la PCIMAS chez les moins de 6 mois, moins de 3kg, et dans les régions
désertiques
FARN Foyer d’Apprentissage et de Réhabilitation Nutritionnelle
FBP Financement Base sur la Performance
FOSA Formation Sanitaire
Hb Hémoglobine
IDE Infirmier Diplômé d’Etat
IMC Indice de Masse Corporelle
MAM Malnutrition Aiguë Modérée
MAS Malnutrition aiguë Sévère
MCD Médecin Chef de District
MNP Micronutriments en poudre
MUAC Mid Upper Arm Circumference
OMS Organisation Mondiale de la Santé
NCHS National Centre for Health Statistics of USA (anciens standards anthropométriques)
PB Périmètre Brachial (MUAC)
PCC Prise en Charge Communautaire
PCIMA Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aiguë
PCIMAS Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aiguë Sévère
PCIME Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant
PEC Prise En Charge
PEV Programme Elargi de Vaccination
PFN Point Focal Nutrition du district
PMA Paquet Minimum d’Activités
PNILT Programme National Intégré de Lutte contre la Lèpre et la Tuberculose
PNLS Programme National de Lutte contre le Sida
PNSR Programme National de la Santé de la Reproduction
PRONIANUT Programme National Intégré d’Alimentation et de Nutrition
5
P/T Rapport Poids-pour-Taille
ReSoMal Solution de Réhydratation Orale pour Malnutris sévère
SIS Système d’Information Sanitaire
SME Santé de la Mère et de l’Enfant
SMI Santé Materno-Infantile
SNG Sonde Naso-Gastrique
SNIS Système National d’Information Sanitaire
SSME Semaine de Santé de la Mère et de l’Enfant
SSN Service de Supplémentation Nutritionnel
SST Service de Stabilisation
STA Service Thérapeutique Ambulatoire
TAR Traitement AntiRétroviral
TB Tuberculose
TPS Technicien de Promotion de la Santé
UI Unité Internationale
UNICEF Fonds des Nations Unies pour l’Enfance
VIH Virus de l’Immunodéficience Humaine
TABLE DES MATIERES
6
TABLE DES MATIERES
REMERCIEMENTS.............................................................................................................................................3
ACRONYMES....................................................................................................................................................4
TABLE DES MATIERES.......................................................................................................................................6
LISTE DES TABLEAUX......................................................................................................................................19
LISTE DES FIGURES.........................................................................................................................................19
CONTEXTE ET JUSTIFICATION.........................................................................................................................20
ORGANISATION DE LA PCIMA........................................................................................................................21
1. NIVEAU NATIONAL...................................................................................................................................21
2. NIVEAU DU DISTRICT ...............................................................................................................................22
2.1. Le Médecin Chef de District (MCD).......................................................................................................22
2.2. Le Point Focal Nutrition (PFN)...............................................................................................................22
2.3. Stock et distribution de médicaments...................................................................................................23
2.4. Services offerts au niveau du district ....................................................................................................23
ASPECTS COMMUNAUTAIRES DE LA PCIMA...................................................................................................25
1. ORGANISATION .......................................................................................................................................25
1.1. Niveau National ....................................................................................................................................25
1.2. Niveau District.......................................................................................................................................25
1.3. Niveau Centre de Santé et Communauté..............................................................................................26
2. SENSIBILISATION ET PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE........................................................................28
3. RECHERCHE ACTIVE DE CAS, REFERENCE POUR TRAITEMENT, SUIVI ET SEANCE D’EDUCATION .............29
3.1. Recherche active de cas ........................................................................................................................29
3.2. Suivi.......................................................................................................................................................32
3.3. Communication santé et nutrition, groupes de soutien aux mères pour la promotion de l’allaitement
maternel.......................................................................................................................................................32
DEPISTAGE PASSIF DANS TOUTES LES STRUCTURES DE SANTE.......................................................................34
1. ACTIVITES.................................................................................................................................................34
2. OUTILS ET MATERIEL................................................................................................................................34
TRIAGE MAM & MAS .....................................................................................................................................36
1. PRINCIPES ................................................................................................................................................36
2. ACTIVITES.................................................................................................................................................37
3. OUTILS .....................................................................................................................................................38
PRISE EN CHARGE AU SSN..............................................................................................................................39
1. OBJECTIFS ................................................................................................................................................39
TRIAGE DES PATIENTS MAS – STA/SST...........................................................................................................40
1. ACTIVITES.................................................................................................................................................41
2. MATERIELS...............................................................................................................................................42
3. DEFINITION DE LA MAS – CRITERE D’ADMISSION ....................................................................................42
4. TEST DE L’APPETIT ET FLUX DES PATIENTS...............................................................................................43
4.1. Pourquoi faire un test de l’appétit ?......................................................................................................43
4.2. Comment faire le test de l’appétit ?......................................................................................................43
POIDS CORPOREL...........................................................................................................................................44
ATPE – PATE EN SACHET ................................................................................................................................44
(PROPORTION D’UN SACHET ENTIER 92G).....................................................................................................44
TABLE DES MATIERES
7
ATPE – PATE EN POT ......................................................................................................................................44
(ML OU GRAMMES) .......................................................................................................................................44
1.1. Quand faire le test de l’appétit ?...........................................................................................................45
2. COMPLICATIONS MEDICALES ..................................................................................................................45
TRANSPORT DES PATIENTS ............................................................................................................................48
PRISE EN CHARGE AU STA..............................................................................................................................50
1. ORGANISATION .......................................................................................................................................50
1.1. Structure................................................................................................................................................50
1.1.1. Centre de santé et son organisation................................................................................................................50
1.2. Activités.................................................................................................................................................51
1.3. Matériels nécessaires pour le STA.........................................................................................................52
2. ADMISSION..............................................................................................................................................52
3. TRAITEMENT NUTRITIONNEL...................................................................................................................53
4. TRAITEMENT MEDICAL SYSTEMATIQUE ..................................................................................................56
4.1. Aucun autre nutriment ne doit être donné ...........................................................................................56
4.2. Antibiothérapie systématique...............................................................................................................56
½ COMP.*2....................................................................................................................................................57
5 – 10.............................................................................................................................................................57
250 MG * 2 ....................................................................................................................................................57
1 CAP * 2........................................................................................................................................................57
10 – 20...........................................................................................................................................................57
500 MG * 2 ....................................................................................................................................................57
2 CAP * 2........................................................................................................................................................57
20 - 35............................................................................................................................................................57
750 MG * 2 ....................................................................................................................................................57
3 CAP * 2........................................................................................................................................................57
> 35................................................................................................................................................................57
1000 MG * 2 ..................................................................................................................................................57
4 CAP * 2........................................................................................................................................................57
1.1. Traitement Antipaludique.....................................................................................................................58
1.2. Déparasitage.........................................................................................................................................58
1.3. Vaccination Rougeole............................................................................................................................58
1.4. Vitamine A.............................................................................................................................................59
1.5. Résumé du traitement systématique ....................................................................................................59
2. SURVEILLANCE.........................................................................................................................................60
3. CRITERE DE TRANSFERT DU STA AU SST : “TRANSFERT AU SST” ..............................................................61
3.1. Critère de transfert du STA au SST ........................................................................................................61
3.2. Procédure de transfert ..........................................................................................................................61
4. ECHEC DU TRAITEMENT AU STA ..............................................................................................................62
4.1. Diagnostic d’échec ................................................................................................................................62
4.2. Conduite à tenir en cas d’échec de réponse au traitement...................................................................64
5. PROCEDURES DE DECHARGE ...................................................................................................................66
5.1. Critère de décharge............................................................................................................................... 66
5.2. Enregistrer les résultats du traitement .................................................................................................67
6. SUIVI APRES DECHARGE...........................................................................................................................68
STIMULATION EMOTIONNELLE ET PHYSIQUE.................................................................................................70
TABLE DES MATIERES
8
1. IMPORTANCE DE LA STIMULATION .........................................................................................................70
2. SOINS AU SST ET STA................................................................................................................................70
2.1. Stimulation émotionnelle et jeux ..........................................................................................................71
2.2. Activités physiques................................................................................................................................71
SCHEMA FOURNI PAR PROFESSEUR S.GRANTHAM-MCGREGOR....................................................................72
PRISE EN CHARGE AU SST ..............................................................................................................................73
1. PRINCIPES DE PRISE EN CHARGE AU SST ..................................................................................................73
2. STRUCTURES ET ORGANISATIONS ...........................................................................................................73
2.1. Les types de structure ...........................................................................................................................73
2.2. Organisation .........................................................................................................................................74
3. ACTIVITES.................................................................................................................................................75
3.1. Médecin ................................................................................................................................................75
3.2. Infirmier et /ou nutritionniste ..............................................................................................................75
3.3. Aides-soignants (AS) .............................................................................................................................76
3.4. Le Point Focal Nutrition du District (PFN)..............................................................................................76
4. MATERIEL................................................................................................................................................. 76
4.1. Enregistrement......................................................................................................................................76
4.2. Traitement nutritionnel.........................................................................................................................77
4.3. Traitement médical...............................................................................................................................77
4.4. Divers ....................................................................................................................................................77
5. ADMISSION..............................................................................................................................................78
6. PHASE AIGUË (OU PHASE 1)........................................................................................................................79
6.1. Traitement nutritionnel (F75)................................................................................................................80
6.1.1. Activités...........................................................................................................................................................80
6.1.2. Préparation......................................................................................................................................................80
6.1.3. Volumes à donner ...........................................................................................................................................81
6.1.4. Sonde Naso-Gastrique (SNG)...........................................................................................................................82
6.1.5. Technique de renutrition.................................................................................................................................82
6.2. Traitement médical systématique.........................................................................................................83
6.2.1. Antibiothérapie systématique.........................................................................................................................83
½ COMP.*2....................................................................................................................................................84
5 – 10.............................................................................................................................................................84
6.2.2 Traitement antipaludique...........................................................................................................................85
6.2.3 Vaccination Rougeole .................................................................................................................................86
6.3 Médicaments donnés uniquement selon des circonstances spécifiques.........................................86
6.4 Surveillance à noter sur la fiche de suivi SST...................................................................................87
6.5 Critères de passage de la Phase Aiguë à la Phase de Transition.....................................................87
7 TRAITEMENT DES COMPLICATIONS.........................................................................................................88
7.1 Déshydratation chez le patient marasmique..................................................................................88
7.1.1 Diagnostic de déshydratation.....................................................................................................................88
7.1.2 Diagnostic de choc avec déshydratation.....................................................................................................89
7.1.3 Traitement de la déshydratation ................................................................................................................90
7.1.4 Traitement du choc par déshydratation chez le marasmique ....................................................................92
7.1.5 Surveillance de la réhydratation.................................................................................................................93
7.2 Déshydratation chez le kwashiorkor...............................................................................................94
7.3 Déshydratation Hypernatrémique ..................................................................................................95
7.3.1 Diagnostic ...................................................................................................................................................95
7.3.2 Traitement ......................................................................................................................................95
7.4 Diarrhée ..........................................................................................................................................97
7.4.1 Diarrhée Persistante ou Chronique.............................................................................................................97
7.4.2 Diarrhée de Renutrition après admission........................................................................................97
7.5 Choc Septique (ou Toxique).............................................................................................................98
Le choc septique présente des signes de réelle déshydratation ainsi que des signes de choc cardiogénique
et souvent de défaillance hépatique ; le diagnostic différentiel est souvent très difficile............................98
7.5.1 Réévaluer la situation .................................................................................................................................99
TABLE DES MATIERES
9
7.5.2 Diagnostic ...................................................................................................................................................99
7.5.3 Traitement ......................................................................................................................................99
7.6 Absence de bruits intestinaux, dilatation gastrique et « splash » (gargouillement) avec distension
abdominale ................................................................................................................................................101
7.7 Défaillance cardiaque ...................................................................................................................102
7.7.1 Signes et symptômes ....................................................................................................................102
7.7.2 Diagnostic différentiel...............................................................................................................................103
7.7.3 Traitement................................................................................................................................................104
7.8 Hypothermie .................................................................................................................................105
7.8.1 Prévention ................................................................................................................................................105
7.8.2 Traitement................................................................................................................................................105
7.9 Fièvre ............................................................................................................................................105
7.10 Anémie sévère...............................................................................................................................106
7.10.1 Diagnostic ............................................................................................................................................106
7.10.2 Traitement ...........................................................................................................................................106
7.11 Hypoglycémie................................................................................................................................107
7.11.1 Prévention de l’hypoglycémie..............................................................................................................107
7.11.2 Diagnostic ............................................................................................................................................107
7.11.3 Traitement ...........................................................................................................................................107
7.12 Dermatoses...................................................................................................................................108
7.12.1 Dermatoses chez le Kwashiorkor.........................................................................................................108
7.12.2 Excoriation périnéale ...........................................................................................................................108
7.12.3 Gâle/poux ............................................................................................................................................109
7.12.4 Infection fongique cutanée.................................................................................................................110
7.12.5 Impétigo (Infection bactérienne de la peau)........................................................................................110
7.12.6 Cancrum oris (Noma, stomatite gangréneuse) ....................................................................................110
7.13 Autres conditions ..........................................................................................................................111
7.14 Médicaments ................................................................................................................................111
7.15 Syndrome de renutrition ...............................................................................................................112
7.15.1 Prévention............................................................................................................................................112
7.15.2 Traitement ...........................................................................................................................................112
7.16 MALNUTRITION SEVERE ET VIH/SIDA, TUBERCULOSE (TB) ..........................................................112
7.16.1 Dépistage du VIH..................................................................................................................................112
7.16.2 Traitement ...........................................................................................................................................113
8. ECHEC AU TRAITEMENT (SST) ................................................................................................................114
8.1 Diagnostic .....................................................................................................................................114
8.2 Investigation sur les Causes d’Echec au traitement (SST).............................................................114
8.3 Conduites à tenir – Traitement .....................................................................................................115
9. PHASE DE TRANSITION...........................................................................................................................116
9.1. Traitement nutritionnel.......................................................................................................................116
9.2. Traitement médical systématique.......................................................................................................119
9.3. Surveillance .........................................................................................................................................119
9.4. Critère de retour de la Phase de Transition à la Phase Aiguë .............................................................119
9.5. Critères de transfert de la Phase de Transition au STA .......................................................................120
10. PROCEDURES DE DECHARGE/SORTIE ..................................................................................................120
PRISE EN CHARGE DES NOURRISSONS DE MOINS DE 6 MOIS OU DE MOINS DE 3KG, (SST)..........................121
1. AVEC ACCOMPAGNANTE (MERE)....................................................................................................................121
1.1. STRUCTURE ET ORGANISATION ..........................................................................................................121
1.2. ACTIVITES ET MATERIELS NECESSAIRES ..............................................................................................122
1.2.1. Activités.........................................................................................................................................................122
1.2.2. Matériels .......................................................................................................................................................122
1.3. ADMISSION .........................................................................................................................................122
1.3.1. Mesures Anthropométriques et examen clinique.........................................................................................122
1.3.2. Critères d’Admission......................................................................................................................................123
1.3.3. Enregistrement..............................................................................................................................................124
1.4. PRISE EN CHARGE................................................................................................................................124
1.4.1. Traitement nutritionnel.................................................................................................................................124
1.4.2. Technique de Supplémentation par Succion (T-SS).......................................................................................125
TABLE DES MATIERES
10
1.4.3. Nettoyage du tube ........................................................................................................................................126
1.5. Progrès et Suivi....................................................................................................................................126
1.5.1. Traitement médical .......................................................................................................................................128
1.5.2. Surveillance ...................................................................................................................................................128
1.5.3. Soins aux mères.............................................................................................................................................128
1.6. Sortie...................................................................................................................................................129
2. SANS ACCOMPAGNANTE (MERE)..................................................................................................................129
2.1. CRITERES D’ADMISSION ......................................................................................................................129
2.2. PHASE AIGUE.......................................................................................................................................129
2.3. PHASE DE TRANSITION........................................................................................................................129
2.4. PHASE DE REHABILITATION.................................................................................................................129
2.5. CRITERES DE SORTIE............................................................................................................................130
SUIVI - EVALUATION ....................................................................................................................................131
1 DEFINITIONS ..........................................................................................................................................131
1.1 « Numéro – MAS »........................................................................................................................131
1.2 « Le numéro d’ordre »...................................................................................................................132
1.3 « Nouvelle admission » .................................................................................................................132
1.4 « Rechute » ...................................................................................................................................132
1.5 « Réadmission »............................................................................................................................132
1.6 « Transfert »..................................................................................................................................132
1.7 « Autre Admission »......................................................................................................................133
1.8 « Erreur d’Admission »..................................................................................................................133
1.9 « Guéri »........................................................................................................................................133
1.10 « Traité avec succès » ...................................................................................................................133
1.11 « Durée de séjour » .......................................................................................................................133
1.12 « Décédé » ....................................................................................................................................134
1.13 « Abandon–Confirmé » .................................................................................................................134
1.14 « Abandon-Non-Confirmé »..........................................................................................................134
1.15 « Non- Réponse » (au traitement standard).................................................................................134
1.16 « Référé-Médical »........................................................................................................................134
1.17 « Refus-de-transfert »...................................................................................................................134
1.18 « Patient-Manquant »...................................................................................................................135
1.19 « Sortie ».......................................................................................................................................135
1.20 « Déchargé ».................................................................................................................................135
2. ENREGISTREMENT .................................................................................................................................135
2.1. Registre ...............................................................................................................................................135
2.2. Les fiches de suivi ................................................................................................................................136
3. RAPPORTS..............................................................................................................................................136
3.1. Rapport Mensuel.................................................................................................................................137
3.1.1. Catégories......................................................................................................................................................137
3.1.2. Nombre de patients par types d’admission et de sortie de la structure.......................................................137
3.1.3. Autres informations.......................................................................................................................................138
ANNEXES .....................................................................................................................................................140
ANNEXE 1 : LES MESURES ANTHROPOMETRIQUES ........................................................................................141
ANNEXE 2 : FICHE DE DEPISTAGE....................................................................................................................148
ANNEXE 3 : TABLE POIDS-POUR-TAILLE (OMS2006)..........................................................................................149
ANNEXE 4 : TABLE POIDS-POUR-TAILLE ADOLESCENTS..................................................................................151
ANNEXE 5 : TABLE IMC POUR ADULTES ..........................................................................................................153
ANNNEXE 6 : REGISTRE SST ET STA................................................................................................................154
ANNEXE 7 : FICHE DE SUIVI INDIVIDUELLE STA ...............................................................................................155
TABLE DES MATIERES
11
........................................................................................................................................................................155
ANNEXE 8 : FICHE DE TRANSFERT...................................................................................................................156
1. O=OUI ET N=NON.....................................................................................................................................156
ANNEXE 9 : QUANTITE MINIMUM D’ATPE A DONNER AU STA .......................................................................157
ANNEXE 10 : GAIN DE POIDS 5% - PERTE DE POIDS 5%...................................................................................158
Adm 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Conj. Pâles
(0 à ++)
Respirations /min
Temp. C˚ (Axi/Rect.)
Résultat Test Palu (0/-/+)
Test App. (gr/sachet)
Choix Accompagnant
(SST/STA)
ATPE (Nb sachets rendus)
Echec au traitement
Date (jj/mm)
Œdèmes (0, +, ++, +++)
Admission : Taille Couchée/Debout..............cm Poids Cible.............kg PB à atteindre .............mm
Poids (kg,g)
PB (mm)
Toux
(0 à nb jrs)
Fièvre (0
à nb jrs)
Test App.
(Bon/Moyen/Faible)
Diarrhées (0
à Nb jrs)
Date
Transfert VERS/Absent
Vomissement
(0 à Nb jrs)
ATPE (Nb sachets donnés)
Dose Médicaments Date (jj/mm) Dose
Besoin VAD (Oui/Non)
Anti-paludiques
Amoxicilline Anti-Helminthes
Vaccination Rougeole
Autre
Médicaments de Routine
Médicaments Date (jj/mm)
Vitamine A
Date (jj/mm) Traitement
Traitement Spécifique
Observation
TABLE DES MATIERES
12
ANNEXE 11 : GAIN DE POIDS SUR 14 JOURS....................................................................................................159
ANNEXE 12 : FICHE DE SUIVI INDIVIDUELLE SST..............................................................................................160
ANNEXE 13 : FICHE DE SURVEILLANCE INTENSIVE..........................................................................................164
ANNEXE 14 : COMMENT POSER UNE SONDE NASO GASTRIQUE....................................................................165
ANNEXE 15 : INCONVENIENTS DES CATHETERS..............................................................................................166
ANNEXE 16 : ANTECEDENTS ET EXAMEN CLINIQUE........................................................................................167
ANNEXE 17 : PHASE DE REHABILITATION (PHASE 2) AU SST...........................................................................169
ANNEXE 18 : FICHE DE SUIVI INDIVIDUELLE – TSS...........................................................................................172
TABLE DES MATIERES
13
........................................................................................................................................................................173
Date
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
# repas/day (nbre de repas/jour)
Lait Infantil/F100Dil (Lait 1er Age/F100 dilué)
ML T-SS /repas (ml de lait par TSS/repas)
2
3
4
5
6
7
8
9
=ml=extra (ml d'extra=)10
Alerte/Léthargique (A/L)
Selles (0 à IIII)
Vomissement (0 à IIII)
Déshydraté (0 à +++)
Toux (0 à +++)
Choc (0 à +++)
Resp/min
Conjonctive Pâle (0 à +++)
Temp. matin.Ax/Rec
Temp. A.M. Ax/Rec (Temp. soir Ax/Rec)
Date
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
Antibio. 1 Hre
Antibio. 2 Hre
Anti-Palu
Antibio. 3 Hre
Mutlivitamines
Vitamine A
Anti-Palu.
CSB
Huile
Hb/PCV (Hb/Ht)
Test Palu.
Glycémie
Carte DATES
O N Naiss. 1
BCG
Polio
DPT (Pentavalent)
SEANCES D'EDUCATION DE LA SANTE
Causes de malnutrition
Diarrhée, IRA, Fièvre
Maladies Sexuellement Transmissibles
Jeux et Stimulations
Nutrition des jeunes enfants
Soins aux enfants
Hygiène
Allaitement
Planification Familiale
Autre …………………..
Vaccinations à jour
Allaite à la sortie
SORTIE
DATES SIG.
O N
O N
A=Absent
V=vomit
R=refus
OBSERVATIONS
TraitementNutritionnelTraitementdeRoutineTrtMère
100%
TestsTrtSpécifique*
*Ecrire Nom, dose et voie d'administration (oral-po, intramusculaire-IM, intravéneux-IV) pour chaque médicament. Mettre un X si prescris- signé si médicament donné.
1/2
Surveillance
1/4
Hr 1
3/4
SNG=SondeNG
IV=Perfusion IV
Volume pris
X X
X X
X
X
X
X X
X
TABLE DES MATIERES
14
ANNEXE 19 : RAPPORT MENSUEL – STA .........................................................................................................174
........................................................................................................................................................................174
ANNEXE 20 : RAPPORT MENSUEL– SST...........................................................................................................176
M
F
M
F
M
F
INDICATEURS DE PERFORMANCE
Objectif
Taux de guérison > 75 %
< 5 %
< 13 %
Taux de non répondants< 7 %
Durée moyenne de séjour30 jours
Taux d abandons
En stock Entréés Sorties
Groupe d'Age et
Sexe
Total au
début du
mois
ABAN
DONS
RE-
ADMISS
ION
après
Aband
on
Nouvelles Admissions TRANS
FERT
INTERN
E
Total des
Admissio
ns STA
Sorties
P/T < -3
Z ou PB<
115 mm
ou
Dictrict Sanitaire
6-23 mois
24-59 mois
Province Sanitaire
DéchargéŒDEMES
RECHU
TE
NON
REPOND
ANT
TRANSFER
T
INTERNE
(vers
GUERI DECES
RAPPORT STATISTIQUE MENSUEL /STA
CODE du STA Rapport préparé par
NOM du STA Date de rapport
Autres medicaments
> 59 mois
Résultats
Taux de décès
Produits
TOTAL
RUTF(Plumpy) en
cartonAmoxycilline
Remarques:
TABLE DES MATIERES
15
........................................................................................................................................................................176
CALCUL DES INDICATEURS DE PERFORMANCES ...........................................................................................178
ANNEXE 21 : FICHE DE SUPERVISION POUR LE DISTRICT / POINT FOCAL........................................................179
ANNEXE 22 : FICHE DE SUPERVISION STA .......................................................................................................182
ANNEXE 23 : FICHE DE SUPERVISION SST........................................................................................................186
ANNEXE 24 : EXEMPLE DE RECETTES POUR LE LAIT F75/F100 ........................................................................191
ANNEXE 25 : SPECIFICATIONS DES ATPE.........................................................................................................192
PROTEINE ....................................................................................................................................................193
13,6 G ..........................................................................................................................................................193
12,5 G ..........................................................................................................................................................193
VITAMINE D.................................................................................................................................................193
16 µG...........................................................................................................................................................193
15 µG...........................................................................................................................................................193
LIPIDE ..........................................................................................................................................................193
35,7 G ..........................................................................................................................................................193
32,86 G ........................................................................................................................................................193
VITAMINE E .................................................................................................................................................193
20 MG..........................................................................................................................................................193
18,4 MG.......................................................................................................................................................193
CALCIUM......................................................................................................................................................193
M
F
M
F
M
F
M
F
INDICATEURS DE PERFORM ANCE
Objectif
> 75 %
< 10 %
< 15 %
Durée moyenne de séjour12 jours
Autres medicamnets
Autres medicamnets
RUTF(Plumpy) en carton
Amoxycilline
Produits
F-75
ReSoMal
Taux d abandons
En stock Entréés Sorties
F-100
Taux de guérison
6-23
mois
24-59
mois
> 59 mois
Taux de décès
Total au
début du
mois
Nouvelles Admissions
Province Sanitaire
P/T < -3 z
PB< 115
mm
ou
ŒDEM ES
RECHUT
E
RE-
ADM ISSION
après
Abandon
(< 2 mois)
TRANSFER
T INTERNE
Total
Déchargé
RAPPORT STATISTIQUE MENSUEL /SST
CODE du SST
NOM du SST
Dictrict Sanitaire
TOTAL
Date de rapport
Rapport préparé par
<
6mois
Résultats
Sorties
DECES
ABAND
ONS
NON
REPONDA
NT
Total
des
Admissi
ons STA
Traité
avec
succès
Groupe d'Age
et Sexe
Remarques:
TABLE DES MATIERES
16
300 MG........................................................................................................................................................193
276 MG........................................................................................................................................................193
VITAMINE C .................................................................................................................................................193
53 MG..........................................................................................................................................................193
49 MG..........................................................................................................................................................193
PHOSPHORE.................................................................................................................................................193
300 MG........................................................................................................................................................193
276 MG........................................................................................................................................................193
VITAMINE B1 ...............................................................................................................................................193
0,6 MG.........................................................................................................................................................193
0,55 MG.......................................................................................................................................................193
POTASSIUM .................................................................................................................................................193
1 111 MG .....................................................................................................................................................193
1 022 MG .....................................................................................................................................................193
VITAMINE B2 ...............................................................................................................................................193
1,8 MG.........................................................................................................................................................193
1,66 MG.......................................................................................................................................................193
MAGNESIUM ...............................................................................................................................................193
92 MG..........................................................................................................................................................193
84,6 MG.......................................................................................................................................................193
VITAMINE B6 ...............................................................................................................................................193
0,6 MG.........................................................................................................................................................193
0,55 MG.......................................................................................................................................................193
ZINC.............................................................................................................................................................193
14 MG..........................................................................................................................................................193
12,9 MG.......................................................................................................................................................193
VITAMINE B12 .............................................................................................................................................193
1,8 µG..........................................................................................................................................................193
1,7 µG..........................................................................................................................................................193
CUIVRE.........................................................................................................................................................193
1,8 MG.........................................................................................................................................................193
1,6 MG.........................................................................................................................................................193
VITAMINE K .................................................................................................................................................193
21 µG...........................................................................................................................................................193
19,3 µG........................................................................................................................................................193
FER...............................................................................................................................................................193
11,5 MG.......................................................................................................................................................193
10,6 MG.......................................................................................................................................................193
TABLE DES MATIERES
17
BIOTINE .......................................................................................................................................................193
65 µG...........................................................................................................................................................193
60 µG...........................................................................................................................................................193
IODE ............................................................................................................................................................193
100 µG.........................................................................................................................................................193
92 µG...........................................................................................................................................................193
ACIDE FOLIQUE............................................................................................................................................193
210 µG.........................................................................................................................................................193
193 µG.........................................................................................................................................................193
SELENIUM....................................................................................................................................................193
30 µG...........................................................................................................................................................193
27,6 µG........................................................................................................................................................193
ACIDE PANTOTHENIQUE ..............................................................................................................................193
3,1 MG.........................................................................................................................................................193
2,85 MG.......................................................................................................................................................193
ANNEXE 26 : DOSAGE DES MEDICAMENTS UTILISES POUR LE TRAITEMENT DE LA MAS..................................196
ANNEXE 27 : REGISTRE SSN ............................................................................................................................205
ANNEXE 28 : CARTE DE RATION POUR LES MAM............................................................................................207
ANNEXE 30 : AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES RATIONS DE SUPPLEMENTATION SECHES ET HUMIDES.209
ANNEXE 31 : DENSITE NUTRITIONNELLE DES PRODUITS DE SUPPLEMENTATION POUR LA MAM .................211
ANNEXE 32 : SSN................................................................................................................................................212
1. ORGANISATION..........................................................................................................................................212
1.1. Personnel.............................................................................................................................................212
1.2. Matériels.............................................................................................................................................213
2. ADMISSION............................................................................................................................................214
2.1. Type d’admission.................................................................................................................................214
2.2. Procédure d’admission........................................................................................................................215
3. TRAITEMENT NUTRITIONNEL.................................................................................................................215
4. TRAITEMENT MEDICAL ..........................................................................................................................216
4.1. Vitamine A...........................................................................................................................................216
4.2. Albendazole.........................................................................................................................................216
4.3. Fer/Acide Folique ................................................................................................................................216
Vérifier si le produit n’est pas fortifié en fer/acide folique avant son administration ...............................217
5. SURVEILLANCE.......................................................................................................................................217
6. DIAGNOSTIQUER LES ECHECS DE REPONSE AU TRAITEMENT................................................................218
6.1. Critères d’échec de réponse au traitement .........................................................................................218
6.2. Raisons d’échec au traitement............................................................................................................218
6.3. Procédures pour résoudre les échecs au traitement...........................................................................218
6.4. Traitement de l’échec au traitement...................................................................................................220
7. PROCEDURES DE DECHARGE .................................................................................................................222
N.B...........................................................................................................................................................................222
Toute femme ayant accouché au cours de sa prise en charge au SSN devra rester dans le programme pendant 3
mois, même si son PB est ≥ 230mm, avant d’être considérée déchargée guérie ; .................................................222
Les Femmes Allaitantes avec PB<230mm, devra continuer par bénéficier de l’assistance jusqu’à ce que l’enfant ait
6 mois. Cette femme sera considérée cas non répondant......................................................................................222
7.1. Type de décharge................................................................................................................................222
7.2. Procédures de décharge......................................................................................................................223
8. STOCKAGE ET GESTION DES INTRANTS..................................................................................................223
9. SUIVI ET EVALUATION............................................................................................................................224
9.1. Besoins ................................................................................................................................................224
TABLE DES MATIERES
18
9.2. Activités...............................................................................................................................................224
TABLE DES MATIERES
19
LISTE DES TABLEAUX
Tableau 1 : Différences et similitudes entre le traitement MAS et MAM ............................................37
Tableau 2 : Quantité d’ATPE pour évaluer l’appétit des patients sévèrement malnutris....................44
Tableau 3 : Résumé des critères d’admission pour un 2ième
tri : décision SST ou STA..........................46
Tableau 4 : Quantité d’ATPE à donner par jour et par semaine aux patients soignés au STA .............55
Tableau 5 : Dosage de l’Amoxicilline ....................................................................................................57
Tableau 6 : Traitement antihelminthique.............................................................................................58
Tableau 7 : Traitement systématique de vitamine A............................................................................59
Tableau 8 : Tableau résumé du traitement systématique....................................................................59
Tableau 9 : Résumé de la surveillance au STA......................................................................................60
Tableau 10 : Echec de réponse au traitement des patients au STA .....................................................62
Tableau 11 : Résumé des Critères d’admission/transfert en SST.........................................................79
Tableau 12 : Volume de lait F75 par classe de poids à donner durant la Phase Aiguë (Phase I)..........81
Tableau 13 : Doses de Gentamicine et Amoxicilline par classe de poids .............................................84
Tableau 14 : Résumé du traitement systématique à donner aux patients souffrant de MAS .............86
Tableau 15 : Diagnostic de « l’Echec au traitement » pour les patients en SST.................................114
Tableau 16 : ATPE par classe de poids et par jour en Phase de Transition ........................................118
Tableau 17 : F100 par classe de poids et par jour en Phase de Transition.........................................118
Tableau 18 : Quantités de lait pour la TSS par repas et classe de poids, pour nourrissons ...............125
Tableau 19 : Quantité de F100 dilué donné par la TSS par repas pour 100% - 50% - 75% de la quantité
recommandée ............................................................................................................................127
Tableau 20 : Volume de F100 dilué à donner aux nourrissons non allaités en Phase Aiguë, Phase de
Transition et Phase de Réhabilitation ........................................................................................130
Tableau 21 : Supplémentation en Vitamine A ....................................................................................216
Tableau 22 : Traitement Albendazole.................................................................................................216
Tableau 23 : Supplémentation en Fer/Acide Folique .........................................................................216
Tableau 24 : Résumé de la surveillance au SSN..................................................................................217
Tableau 25 : Standards SPHERE – SSN ................................................................................................224
LISTE DES FIGURES
Figure 1 : Etapes successives à suivre pour les patients ne répondant pas au traitement ..................64
Figure 2 : Traitement de la déshydratation ..........................................................................................94
Figure 3 : Conduite à tenir pendant la réhydratation...........................................................................94
Figure 4 : Conduite à tenir devant une détresse respiratoire.............................................................104
20
CONTEXTE ET JUSTIFICATION
Depuis près d’une décennie, le Burundi a placé la nutrition parmi les priorités de santé publique. Le
Gouvernement s’est donc engagé, avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, à
renforcer les interventions de nutrition d’une manière générale, et en particulier les activités de
nutrition au niveau des services de santé et au niveau communautaire.
Dans le domaine spécifique de l’alimentation et de la nutrition, la situation au Burundi est dominée
par une forte prévalence de la malnutrition qui constitue un problème majeur de santé publique. En
effet, selon l’Enquête Démographique et de Santé de 2010 (EDS2010), 6% des enfants de 6-59 mois
présentaient une Malnutrition Aiguë Globale (MAG) dont 1% Malnutris Aiguës Sévères (MAS). La
prévalence de la malnutrition chronique globale était de 58% et celle de l’insuffisance pondérale de
29%. Certaines provinces présentaient déjà des seuils d’urgence de malnutrition aiguë globale ou
presque (Rutana 11.6%, Ruyigi 8.6%, Kirundo 7.6%, Cibitoke 7.3%).
Face à cette situation le Ministère de la Santé et de la lutte contre le SIDA a décidé d’intégrer la prise
en charge de la malnutrition aiguë dans le système de Santé et en a fait une priorité. Avec l’appui
technique et financier des partenaires, un protocole national de prise en charge intégrée de la
malnutrition aiguë a été élaboré en 2010 et mis en œuvre aussitôt. L’application de ce protocole a
permis de sauver des vies des enfants à haut risque de mortalité suite à la malnutrition, et chaque
année, plus de 20.000 enfants sont admis et traités.
Après quelques années de mise en œuvre, des insuffisances ont été relevées aussi bien au niveau
des outils que dans l’application du protocole. En outre, tenant compte des nouvelles normes de
l’OMS en matière de prise en charge de la malnutrition aiguë et de l’approche communautaire de la
malnutrition aiguë sévère, le Burundi a révisé son protocole national de prise en charge de la
malnutrition aiguë d’où le présent document version octobre 2014 qui révise la version 2010.
ORGANISATION
21
ORGANISATION DE LA PCIMA
L'organisation d'un programme de Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aiguë Sévère
(PCIMAS) est cruciale afin d’assurer son succès. Son exécution exige un financement adéquat et un
personnel qualifié à chaque niveau d'organisation. Il ne sera durable que lorsque tous les
établissements de formation concernés auront inclus la malnutrition et sa gestion dans leurs
programmes de formation initiale (afin de palier à la rotation de personnel et à "la fuite des
cerveaux"); la participation des académiques et des universitaires doit faire partie intégrante de la
stratégie.
1. NIVEAU NATIONAL
Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA/Programme National Intégré
d’Alimentation et Nutrition (PRONIANUT) doit :
Fixer la stratégie et les normes ;
Développer et disséminer les protocoles, les outils et les directives nationales ;
Organiser les formations de formateurs ;
Se charger de la commande centralisée, du stockage et de la distribution des produits
thérapeutiques et supplémentaires ;
Établir les mécanismes nécessaires afin de faciliter l’intégration du programme PCIMA dans
les autres activités de santé coordonnées au niveau du district en appuyant les Points Focaux
nutritions ;
Instaurer une coopération efficace entre services thérapeutiques et services de santé
publique/communautaire en ce qui concerne la PCIMA et son intégration avec la Prise en
Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant (PCIME) ;
Assurer la décentralisation du SST au niveau du district ;
Prendre mensuellement les données au niveau de la DSNIS ;
Etablir des liens étroits avec le Ministère de l'Education pour assurer l’intégration de la
formation de la PCIMA dans les programmes des écoles/institutions de médecine, nutrition,
soins infirmiers et autres institutions de formation concernées ;
Développer des plans de contingence et un plan d’action concernant la communication, la
coordination, la surveillance et la mise en œuvre de la PCIMA, en cas d’apparition soudaine
d’une crise ou autre urgence alimentaire (habituellement il fait partie du Plan National de
Préparation au Désastre) ;
Lors d’une urgence déclarée ou prévisible ou lors d’une détérioration rapide et imprévisible
de la situation alimentaire, s'assurer de l’élaboration et de la soumission de rapports
hebdomadaires comptabilisant le nombre total de patients souffrant de Malnutrition Aiguë
Sévère (MAS) et de Malnutrition Aiguë Modérée (MAM) au Service de Surveillance National
d’Urgence.
Le /Point Focal Nutrition (PFN), qui supervise et contrôle le programme doit être basé au niveau du
district, avec la/les structures de prise en charge en hospitalier au niveau du district (Service de
Stabilisation Thérapeutique - SST) et les activités thérapeutiques ambulatoires (Service
Thérapeutique Ambulatoire - STA) et activités de prise en charge de la malnutrition modérée
ORGANISATION
22
(Service de Supplémentation Nutritionnelle – SSN et FARN) dans les centres de santé et sur d’autres
sites.
2. NIVEAU DU DISTRICT
Le district est l'unité administrative principale pour le développement et la gestion du programme de
PCIMA.
2.1. Le Médecin Chef de District (MCD)
Le Médecin Chef de District (MCD) doit nommer une personne responsable du programme de
PCIMA dans son district.
Il/elle doit planifier, mettre en œuvre, organiser, coordonner et gérer le programme de
PCIMA dans le district.
Mettre en place des mécanismes 1) pour le transfert des patients en toute sécurité entre les
STA et les SST (et SSN vers STA STA/SST si nécessaire) et 2) pour la transmission de
l’information des patients transférés vers la structure d’accueil (téléphone) ;
Il/elle est responsable de l'organisation globale du programme dans le district et faire des
propositions pour la formation continue et la supervision du personnel, le suivi – évaluation,
la gestion des produits thérapeutiques et supplémentaires, des médicaments de routine au
niveau du STA et la coordination avec les structures de prise en charge en hospitalier (SST) au
niveau du district (normalement le service de pédiatrie ou de médecine interne au sein de
l’hôpital du district).
2.2. Le Point Focal Nutrition (PFN)
Pré requis
Un médecin, un infirmier ou un nutritionniste formé sur la théorie et la pratique de la PCIMA, avec
des aptitudes en communication, organisation et ayant de bonnes connaissances professionnelles.
Activités
Ses tâches principales sont de :
Coordonner le programme de PCIMA avec les responsables d'autres programmes et activités
de santé du district : Programme Elargi de Vaccination (PEV), stratégie de PCIME, Tuberculose
(TB), VIH/SIDA, Santé de la Mère et de l’Enfant (SME), Système d’Information et de
Statistiques et Directeur et Personnel de l'hôpital du district ;
Organiser une réunion semestriel au niveau du district avec toutes les personnes impliquées
dans le programme de PCIMA du district, incluant aussi les chefs des communautés
administratifs locaux et un délégué du PRONIANUT;
Lors de cette réunion, le rapport semestriel (rédigé par le PFN et incluant les rapports
mensuels consolidés ainsi qu'une vue d'ensemble du progrès du programme, les problèmes
et contraintes rencontrés, et les données d’enquête/dépistage, etc.) est présenté. Les
différentes parties impliquées sont invitées à partager leurs commentaires, faire des
suggestions et faire part des difficultés. Les leçons apprises sont discutées, les plans et les
réajustements envisagés pour l’année prochaine sont présentés, les responsabilités sont
définies et les tâches distribuées. Profiter de l’organisation des réunions mensuelles de
coordination ou d’analyse de données au niveau du district avec tous les responsables des
FOSA ( FOSA avec STA,SST, SSN ) pour parler de rapports, approvisionnements en produits
thérapeutiques, médicaments et matériel ;
ORGANISATION
23
Évaluer les besoins du programme et faire le nécessaire en terme d’approvisionnement ;
Collaborer avec le gestionnaire de pharmacie de District pour assurer le flux des produits
thérapeutiques et supplémentaires du niveau central vers le district, le stockage au niveau du
district puis le transport du district vers les STA (CdS) et les SSN et l’approvisionnement du
SST ;
Dès qu’un nouveau STA ou SSN est ouvert, s'assurer que tout le matériel (outils, ATPE et
médicaments, etc.) soit disponible ;
Assurer des supervisions régulières (mensuelles) de la qualité du service fourni par toutes les
structures (SST et STA, SSN) dans le district ;
Assurer la bonne coordination entre SST (hôpital) et STA et entre STA et SSN ;
Examiner et corriger tous les problèmes relevés lors des supervisions des SST, STA, SSN,
entrepôts existants, réserves d’ATPE & ASPE/farines fortifiées et approvisionnement (fiches
de suivi, registres, etc.) en utilisant les fiches de supervision ;
Identifier les villages particulièrement vulnérables afin de fournir un appui additionnel si
nécessaire ;
Selon les besoins, réorganiser les STA et SSN, proposer de réaffecter le personnel et d’ouvrir
et/ou de fermer des STA et SSN en s’appuyant sur les rapports et les données de dépistage ;
Organiser des formations continues sur le lieu de travail selon les besoins et former le
personnel nouvellement recruté en s’appuyant sur les supervisions, les rapports et les
rotations de personnel ;
Ecrire des plans de contingence soulignant la conduite à tenir en cas de difficultés
croissantes ;
Collaborer avec le chargé du SIS District pour afficher les courbes de tendances des
admissions et de dépistages ;
Établir une liste des jours de consultation de chaque STA, SST et SSN du district en y incluant
le nom et les coordonnées téléphoniques des personnes responsables et disséminer cette
liste à toutes les structures de PCIMA ;
Mettre en application la stratégie de mobilisation communautaire ;
Faciliter les activités des Agents de Santé Communautaires (ASC).
2.3. Stock et distribution de médicaments
Un entrepôt est nécessaire au niveau du district pour l’entreposage de 3 mois et un mois de stock
tampon pour les produits thérapeutiques et supplémentaires et les médicaments de routine
nécessaires au traitement de la MAS, et pour le stockage adéquat du matériel et des outils
indispensables. Le circuit des produits nutritionnels et des médicaments de routine doit être
clairement identifié et calculé suivant le nombre de personnes en charge en fin du mois se basant
sur le rapport mensuel.
Les produits thérapeutiques et supplémentaires doivent être stockés séparément des médicaments,
de même que le matériel et les outils.
2.4. Services offerts au niveau du district
Le programme de PCIMA fournira une gamme de services et d’activités à chaque niveau. Le
protocole décrit ces activités, en commençant par la communauté, puis les structures de santé en
général avec l'importance du dépistage actif et passif, le STA au sein du centre de santé, et le SST
pour les cas compliqués de MAS (celui-ci est habituellement dans l’enceinte de l'hôpital).
ORGANISATION
24
Les SSN peuvent être, autant que faire se peut, en dehors des centres de santé pour la distribution
des produits supplémentaires.
25
ASPECTS COMMUNAUTAIRES DE LA
PCIMA
1. ORGANISATION
Les aspects communautaires doivent être planifiés et organisés au niveau national avant leur mise
en œuvre au niveau du district, du centre de santé et de la communauté.
1.1. Niveau National
Le Programme National Intégré d’Alimentation et de Nutrition (PRONIANUT) doit planifier la mise
en œuvre du programme communautaire pour les activités de MAS et de MAM avec les autres
secteurs communautaires. Elle doit être coordonnée avec les activités du Programme Elargi de
Vaccination (PEV), de la PCIME communautaire, de la Prise en Charge Communautaire (PCC), des
services de Santé Maternelle et Infantile (SMI) , du Service de l’hygiène et d’assainissement, du
Programme National de la Santé de la Reproduction (PNSR), du Programme National de Lutte contre
le SIDA (PNLS) ainsi que le Programme National Intégré de la lutte contre la Lèpre et la Tuberculose
(PNILT), de sécurité alimentaire, de l’agriculture, du microcrédit et des programmes générateurs de
revenu. Ces dernières caractéristiques de la mobilisation communautaire vont au-delà de la portée
de ce protocole.
Le Programme National Intégré d’Alimentation et de Nutrition(PRONIANUT) doit
Développer des supports visuels après les avoir testés, mettre des affiches dans des endroits
clés, organiser des débats, des discussions et faire de la publicité dans les médias nationaux
(radio et TV) ;
Développer des outils pour les agents de santé communautaire pour le dépistage actif au
sein de la communauté (fiche de dépistage, ruban MUAC pour la mesure du Périmètre
Brachial (PB), etc.) ;
Planifier l'organisation de la mobilisation communautaire avec le Médecin Provincial de la
Santé pour faciliter la coordination au niveau du district au sein de l’Equipe Cadre du District
Sanitaire (ECDS). Le Point Focal Nutrition du district doit être responsable de la mobilisation
communautaire au sein de l’ECDS ;
Standardiser les per-diem, primes et autres paiements en tout genre de même que les
méthodes de « motivations », les rémunérations des agents de santé communautaire (ASC)
et des volontaires, et s'assurer de l’absence de disparité ou de "compétition" entre
différentes agences ou programmes ;
Standardiser la formation des formateurs (dépistage actif de la PCIMA, Actions Essentielles
en Nutrition (AEN), etc.) ;
Coordonner au niveau provincial et au niveau du district l'intégration du dépistage actif et la
recherche des cas d’abandon dans le module de formation des formateurs au niveau de la
communauté.
1.2. Niveau District
Le dépistage actif doit être sous la direction du Médecin Chef de District (MCD), organisé par le PFN
et impliquant le Responsable du district pour le Développement Communautaire et le Chargé du SIS
pour assurer la coordination et faire en sorte que les différents programmes communautaires ne se
concurrencent pas les uns les autres ou ne surchargent pas le travail des ASC.
COMMUNAUTÉ
26
La formation des formateurs sur le dépistage actif, l’éducation nutritionnelle des ASC doit être
donnée au niveau du district à tous les techniciens de la promotion de la santé (TPS) et les infirmiers
des centres de santé responsables de la mobilisation communautaire.
La fréquence du dépistage actif doit être coordonnée avec le MCD et le PFN.
Les données de dépistage doivent être collectées au niveau du district sous les directives du
médecin chef de district pour déterminer :
1) le degré et le changement du statut nutritionnel au niveau des collines et dans l’ensemble du
district,
2) la fiabilité des données collectées.
Le dépistage actif pour la MAS et la MAM doit également être organisé en même temps que les
campagnes de vaccination ou de distribution de la vitamine A au niveau de la communauté, lors des
semaines santé mère-enfant (SSME).
1.3. Niveau Centre de Santé et Communauté
Au niveau du centre de santé (Public ou privé)
Le titulaire du Centre de Santé est habituellement responsable de :
Coordonner les ASC et leurs activités une fois par mois ;
Former les ASC à faire le dépistage actif en utilisant le PB et en vérifiant la présence
d’œdèmes bilatéraux, assurer le suivi des cas d’abandon du programme et intégrer ces
activités aux autres activités communautaires (PEV, PCIME communautaire, du Programme
National de la Santé de la Reproduction (PNSR) et du programme national de lutte contre le
SIDA (PNLS) ainsi que le Programme National Intégré de la lutte contre la Lèpre et la
Tuberculose (PNILT), etc.). Le programme de formation doit être conçu au niveau national ;
Rencontrer les ASC mensuellement pour collecter les informations en rapport avec la
communauté et résoudre les difficultés rencontrées ;
Assurer que les modalités et conditions de travail de l`ASC inscrit dans le manuel de
procédure de santé communautaire soient respectées (normalement, les ASC font un travail
bénévole, ils trouvent leur motivation dans le renforcement de capacité, frais de
déplacement, Kit approprié de matériels didactiques, implication dans les réalisations des
enquêtes/études communautaires, célébrations des évènements spéciaux et le
Financement Basé sur la Performance (FBP communautaire)
Activités communautaires
Dans les collines qui sont éloignées de plus de 5km (ou 2 heures de marche) des CDS,
l’adhésion au traitement est beaucoup plus faible que dans les collines proches des CDS –
« zone de couverture ». Dans ces collines éloignées un ASC doit être formé au dépistage actif
des enfants et les activités de dépistage doivent être organisées régulièrement.
Des sites de distribution des produits alimentaires peuvent être ouverts plus près des
collines, à condition que les contraintes logistiques le permettent.
Au niveau de la communauté
Les Agents de Santé Communautaire (ASC)
Les ASC travaillent à temps partiel dans les communautés ; ils effectuent le dépistage, le suivi et
autres activités communautaires. Ils sont en communication étroite avec les TPS, qui supervisent
leurs activités et les soutiennent.
COMMUNAUTÉ
27
Pré-requis
Selon le manuel de procédure de la santé communautaire au Burundi, les critères sont les suivants :
1. Avoir au moins terminé avec succès le niveau d’études primaires ou avoir le niveau de
cinquième en l’absence de candidat possédant ce niveau;
2. Parité d’un homme/ femme par colline de recensement ;
3. Election en tenant compte de la moralité, honnêteté et dynamisme;
4. Courtoisie et discrétion (umuntu w’ibanga);
5. Etre le modèle dans les bonnes pratiques de santé ;
6. Etre élu au niveau de la colline de résidence par la communauté ;
7. Avoir l’âge de 20 ans et plus;
8. Capacité physique et mentale;
9. Etre résident pendant une longue période dans la communauté ;
10. Etre disponible et accepter de servir bénévolement ;
11. Ne pas être un membre du COSA ;
12. Ne pas être un employé régulier de la fonction publique, un élu local, un membre du
personnel de santé, un responsable administratif local ou d’autre employeur.
Il est à noter que ces critères ne sont pas exhaustifs, la communauté aura la latitude d’ajouter
d’autres critères pertinents répondant à leur attente.
L’ASC doit :
Inciter la population à l’utilisation des services de santé y compris des services
nutritionnels ;
Sensibiliser la population à des changements de comportement en relation avec la nutrition ;
Mener des actions concrètes comme la supervision des comités de distributions des intrants
nutritionnels ;
Préparer le programme d’activités mensuel sous la supervision du TPS ;
Assurer le Paquet Minimum d’Activités (PMA) relatifs aux services de santé comprenant :
Identifier, récupérer et relancer les cas d’abandons et les conseiller à reprendre le
traitement
Faire le suivi de la croissance des enfants de 0 à 5 ans/dépistage et référence des cas de
malnutrition vers les structures de prise en charge ;
Identifier les cas de décès à domicile ;
Accompagner les cas d’urgence au CDS ;
Orienter pour le dépistage et informer la population sur les services nutritionnels disponibles
dans la localité.
COMMUNAUTÉ
28
2. SENSIBILISATION ET PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE
Avant la mise en œuvre, il est nécessaire que la communauté prenne connaissance du
programme et l’approuve ;
Les ASC doivent comprendre les objectifs, les méthodes utilisées pour identifier et traiter les
enfants, la nature de leur participation, comment ce programme est complémentaire des
autres programmes de santé dans la zone ;
Ils doivent être suffisamment impliqués pour s’approprier le programme une fois qu’il est
établi et s'avère efficace ;
Les informations au sujet du programme doivent inclure ses objectifs, méthodes,
organisation et les personnes impliquées incluant leurs responsabilités et à qui ils sont
redevables ;
Ils doivent être au courant du déroulement du programme et de leur implication pratique:
o ce qui va être fait,
o qui sera éligible pour en bénéficier et pourquoi ils seront sélectionnés,
o qui ne va pas bénéficier ou sera exclu,
o où cela va se passer, qui va l’exécuter,
o comment les gens vont y accéder et ce que le programme apportera aux individus
sélectionnés.
o Un quelconque malentendu peut, à ce stade, engendrer des frustrations et une
certaine désillusion ;
On ne pourra pas s’attendre à une entière acceptation du programme tant qu’il ne sera pas
mis en place et que la communauté ne le verra pas de ses propres yeux pour évaluer sa
valeur, donc il devrait y avoir une approche graduelle par un dialogue continu,
commentaires et échanges entre le personnel du programme et les chefs de file de la
communauté. Un tel programme ne doit jamais être "imposé" à la communauté.
Participation de la Communauté
Messages
Des messages simples et des slogans faciles à retenir doivent être conçus pour la communauté et
revus par la communauté elle-même. Les personnes influentes dans la communauté, les chefs
religieux, les notables et autres autorités telles que les administratifs à la base, les enseignants, les
agents de santé communautaire et le personnel du centre de santé, sont alors responsables de la
diffusion de l'information au sein de leurs communautés. Il est souvent plus efficace d'employer des
méthodes informelles pour transmettre les informations au sujet du programme.
L'information est transmise de manière plus efficace dans les endroits quotidiens de réunion, en
particulier le marché, là où les hommes se réunissent. L'utilisation des groupement/association de
femmes, des écoles (enfant-à-enfant ou enfant-à-parent), des lieux de loisirs et/ou de culte ou
d'autres réseaux qui pourraient être explorés. Un groupe particulièrement important à impliquer est
celui des chefs religieux de la communauté et la transmission de l'information dans les lieux de culte
peut être particulièrement influente. Les groupes cibles doivent inclure tout particulièrement les
chefs de famille et les grands-mères.
COMMUNAUTÉ
29
3. RECHERCHE ACTIVE DE CAS, REFERENCE POUR
TRAITEMENT, SUIVI ET SEANCE D’EDUCATION
Schéma 1: Dépistage de la Malnutrition Aiguë dans la communauté
Les principales activités qui ont lieu dans la communauté sont :
Dépister les enfants pour la MAS et la MAM, - ceci est une recherche active de cas ;
Référer les cas de MAG vers le CDS le plus proche. ;
Le suivi à domicile des cas qui :
o ne se sont pas rendu aux points de distribution lors d’une visite programmée
(absent, abandon),
o ont été déchargés du SST ou ont abandonné le traitement au SST et n’ont pas été
enregistrés dans un STA - SSN,
o n'ont pas répondu au traitement,
Promouvoir les bonnes pratiques par la communication pour le changement de
comportement, les normes sociales et les conseils pratiques.
3.1. Recherche active de cas
La recherche active de cas dans la communauté et à toutes autres occasions de rencontre entre
communauté et services de santé est une partie essentielle dans tous les programmes de PCIMA.
Avantages
Les patients sont identifiés et traités alors qu’ils sont encore relativement en bonne santé, avant
qu'ils ne développent des complications et lorsque le traitement peut être entièrement suivi dans la
communauté, permettant ainsi d’éviter l'admission au SST. En effet le traitement au SST a
d’importantes implications : coûts de transport, incapacité de générer des revenus, problème de
COMMUNAUTE
Mesure du PB et vérification
des œdèmes nutritionnels
(bilatéraux)
PB >= 115mm et <
125mm
et
absence d’œdèmes
bilatéraux
PB >= 125 mm
et
absence d’œdèmes
bilatéraux
PB < 115mm
et/ou
œdèmes bilatéraux
Centre de santé
SSN/FARN
Centre de santé
SST / STA
COMMUNAUTÉ
30
nourriture pour l’accompagnant, séparation de la famille, incapacité de terminer les travaux
essentiels, manque de soins pour les autres enfants, préparation des repas et problèmes concernant
la séparation en période d'insécurité, séparation du mari et de l'épouse.
Le dépistage actif permet l’accès au traitement et la capacité du programme à garantir un traitement
à tous ceux qui en ont besoin.
Activités
Dépister tous les enfants dans la communauté à l'aide d'un PB et vérifier s’il y a présence ou
non d’œdèmes bilatéraux, en allant de maison en maison et lors de n'importe quelle autre
occasion (en particulier les Semaines Santé Mère-Enfants, des programmes de
développement communautaire, etc.) ;
Référer ceux avec un PB < 125mm et/ou des œdèmes bilatéraux dans un centre de santé le
plus proche pour une prise de poids et de taille afin de déterminer l’indice P/T ;
Enregistrer chaque enfant sur une fiche de dépistage dans la colonne rouge, jaune ou verte
(MAS, MAM et normale – Répertorier tous les cas et non uniquement les cas de MAS et de
MAM) ;
Apporter au superviseur (TPS ou prestataire chargé de la nutrition au Centre de santé),
toutes les fiches de dépistage collectées à chaque rencontre ;
Participer à des réunions périodiques de coordination/partage d’expériences avec d'autres
ASC et le superviseur.
Le TPS/infirmier en charge de la nutrition doit se déplacer dans les collines chaque mois. Pendant la
visite, il/elle discute en personne avec l’ASC de tous les problèmes, rend visite aux notables pour
avoir leurs commentaires concernant le programme et les ASC, voit tout cas qui pose problème aux
ASC ou ceux qui ne peuvent pas se rendre au CDS, invite l’ASC à une réunion périodique de
coordination/partage d’expériences et collecte les fiches de dépistage.
Contraintes
Voyage.
Sans un ASC dans les communautés largement dispersées, les membres d'équipe du CDS devront se
déplacer sur de longues distances pour visiter les collines et les ménages.
Isolement.
Il est important que les ASC se sentent soutenus et puissent obtenir de l'aide toutes les fois qu'ils
font face à un problème. Ils doivent disposer chacun d’un téléphone portable (prépayé avec tous les
numéros de téléphone des personnes clés du programme local) et/ou du crédit là où il y a une
couverture en réseau.
Motivation.
Les ASC vivant au sein de la communauté font face à plusieurs contraintes en tant que parents de
patients au sein de la même communauté. Conformément au manuel de santé communautaire au
Burundi, on peut les motiver par : le renforcement des capacités, frais de déplacement, kit
approprié de matériels didactiques, implication dans les réalisations des enquêtes/études
communautaires, célébrations des événements spéciaux et le FBP communautaire selon le manuel
des procédures de la santé communautaire).
Il est important de maintenir le contact avec l’ASC pour s’assurer de la continuité de ses activités
(dépistage, suivi, éducation).
Coordination avec d'autres partenaires impliqués.
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe
Burundi protocole malnutrition aigue severe

Contenu connexe

Tendances

Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)
Mehdi Razzok
 
ATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSAN
ATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSANATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSAN
ATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSAN
Pierre N'GUESSAN
 
Carte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROCCarte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROC
El Mostafa Makani
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Institut Pasteur de Madagascar
 
Importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
Importance du développement d'un tourisme durable à MadagascarImportance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
Importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)
Institut Pasteur de Madagascar
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Mehdi Razzok
 
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
elmontaserimane
 
Cours de nutrition module I
Cours de nutrition module ICours de nutrition module I
Cours de nutrition module I
USIGGENEVE
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)
AZOUZ HASNAOUI
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
Jamal Ti
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
ELBACHIRBANIAISSA
 
CV longue version Radouane Mrabet
CV longue version Radouane MrabetCV longue version Radouane Mrabet
CV longue version Radouane Mrabet
Radouane Mrabet
 
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesProgramme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Mehdi Razzok
 
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au MarocLutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Myriam L'AOUFFIR
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait ppt
Mî Rã
 
Planification strategique
 Planification strategique Planification strategique
Planification strategique
RACHID MABROUKI
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
Jamal Ti
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
SalmaZaghba1
 
Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire
Jamal Ti
 

Tendances (20)

Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)Plal (leishmaniose)
Plal (leishmaniose)
 
ATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSAN
ATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSANATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSAN
ATTESTATION DE FORMATION INTERNE NGUESSAN
 
Carte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROCCarte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROC
 
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparumDonnées actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
Données actuelles sur la physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum
 
Importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
Importance du développement d'un tourisme durable à MadagascarImportance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
Importance du développement d'un tourisme durable à Madagascar
 
IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)IEC (Information, Education et Communication)
IEC (Information, Education et Communication)
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
 
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
 
Cours de nutrition module I
Cours de nutrition module ICours de nutrition module I
Cours de nutrition module I
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
 
CV longue version Radouane Mrabet
CV longue version Radouane MrabetCV longue version Radouane Mrabet
CV longue version Radouane Mrabet
 
Programme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carencesProgramme national de lutte contre les maladies de carences
Programme national de lutte contre les maladies de carences
 
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au MarocLutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
Lutte contre la mortalité maternelle et néonatale au Maroc
 
Téchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait pptTéchnologie de lait ppt
Téchnologie de lait ppt
 
Planification strategique
 Planification strategique Planification strategique
Planification strategique
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
 
Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire
 

En vedette

malnutrition aigue sévère
malnutrition aigue sévèremalnutrition aigue sévère
malnutrition aigue sévère
Eugène NJEBARIKANUYE
 
manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose
 manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose
manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Malnutrition physiopath
Malnutrition physiopathMalnutrition physiopath
Malnutrition physiopath
Eugène NJEBARIKANUYE
 
alimentation du jeune enfant
alimentation du jeune enfantalimentation du jeune enfant
alimentation du jeune enfant
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail  Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Recueil des techniques de bandages et immobilisations
Recueil des techniques de bandages et immobilisationsRecueil des techniques de bandages et immobilisations
Recueil des techniques de bandages et immobilisations
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Scdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanieScdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanie
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Fiche bilan secouriste
Fiche bilan secouristeFiche bilan secouriste
Fiche bilan secouriste
David S
 
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
pascalbaudin
 
Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail) inrs 2012
Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail)   inrs 2012Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail)   inrs 2012
Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail) inrs 2012
pascalbaudin
 
Risque industriel canevas plan d'intervention interne
Risque industriel canevas plan d'intervention interne Risque industriel canevas plan d'intervention interne
Risque industriel canevas plan d'intervention interne
OUADA Yazid
 

En vedette (14)

malnutrition aigue sévère
malnutrition aigue sévèremalnutrition aigue sévère
malnutrition aigue sévère
 
manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose
 manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose
manuel-clinique-msf- hiv- tuberculose
 
Malnutrition physiopath
Malnutrition physiopathMalnutrition physiopath
Malnutrition physiopath
 
alimentation du jeune enfant
alimentation du jeune enfantalimentation du jeune enfant
alimentation du jeune enfant
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail  Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail
 
Recueil des techniques de bandages et immobilisations
Recueil des techniques de bandages et immobilisationsRecueil des techniques de bandages et immobilisations
Recueil des techniques de bandages et immobilisations
 
Canevas p.i.i revu
Canevas p.i.i revuCanevas p.i.i revu
Canevas p.i.i revu
 
Scdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanieScdpha t 2009_marchal_melanie
Scdpha t 2009_marchal_melanie
 
Fiche bilan secouriste
Fiche bilan secouristeFiche bilan secouriste
Fiche bilan secouriste
 
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
 
Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail) inrs 2012
Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail)   inrs 2012Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail)   inrs 2012
Formateur de sst (sauveteur secouriste du travail) inrs 2012
 
Gestes de 1ers secours
Gestes de 1ers secoursGestes de 1ers secours
Gestes de 1ers secours
 
Risque industriel canevas plan d'intervention interne
Risque industriel canevas plan d'intervention interne Risque industriel canevas plan d'intervention interne
Risque industriel canevas plan d'intervention interne
 

Similaire à Burundi protocole malnutrition aigue severe

Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France. Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France.
Ludovic Clerima
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Prev contre infec
Prev contre infecPrev contre infec
Prev contre infec
Picincu Irina Georgiana
 
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunesEvaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
TransformNutritionWe
 
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
HFG Project
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...
L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...
L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...
Réseau Pro Santé
 
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
HFG Project
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
HFG Project
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
RBFHealth
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
RBFHealth
 
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
IFPRI Africa
 

Similaire à Burundi protocole malnutrition aigue severe (20)

Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France. Plan d'action pour l'allaitement en France.
Plan d'action pour l'allaitement en France.
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
 
Prev contre infec
Prev contre infecPrev contre infec
Prev contre infec
 
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunesEvaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
Evaluation nutritionelle:Indicateurs, sources de données, et lacunes
 
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
Peut-on améliorer la lutte antipaludique basée sur l'utilisation des médicame...
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...
L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...
L'AFPA : Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : Qui sommes-nous ? Q...
 
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
Financing of Universal Health Coverage and Family Planning: A Multi-Regional ...
 
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
Le financement de la couverture sanitaire universelle et de la planification ...
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Seven - Plan Suma...
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Three - Plan Nace...
 
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
Rapport 2014 sur la nutrition mondiale
 
C V josé
C V joséC V josé
C V josé
 
RAPPORT FINAL UNICEF PASA
RAPPORT FINAL UNICEF PASARAPPORT FINAL UNICEF PASA
RAPPORT FINAL UNICEF PASA
 

Plus de Eugène NJEBARIKANUYE

Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04
Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04
Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04
Eugène NJEBARIKANUYE
 
8. warzee marche (6)[1]
8. warzee marche (6)[1]8. warzee marche (6)[1]
8. warzee marche (6)[1]
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Ecn referentiel-de-psychiatrie2015
Ecn referentiel-de-psychiatrie2015Ecn referentiel-de-psychiatrie2015
Ecn referentiel-de-psychiatrie2015
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
Eugène NJEBARIKANUYE
 

Plus de Eugène NJEBARIKANUYE (20)

Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04
Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04
Rms id pas_d_isbn_pu2008-40s_sa04_art04
 
Chirped99
Chirped99Chirped99
Chirped99
 
2015 tou31108 1109
2015 tou31108 11092015 tou31108 1109
2015 tou31108 1109
 
2015 limo0018
2015 limo00182015 limo0018
2015 limo0018
 
2012 lil2s010 bis
2012 lil2s010 bis2012 lil2s010 bis
2012 lil2s010 bis
 
8. warzee marche (6)[1]
8. warzee marche (6)[1]8. warzee marche (6)[1]
8. warzee marche (6)[1]
 
1 er pas epi info 7
1 er  pas epi info 71 er  pas epi info 7
1 er pas epi info 7
 
programme psychiatrie
programme psychiatrieprogramme psychiatrie
programme psychiatrie
 
Ecn referentiel-de-psychiatrie2015
Ecn referentiel-de-psychiatrie2015Ecn referentiel-de-psychiatrie2015
Ecn referentiel-de-psychiatrie2015
 
psychiatrie 2015
psychiatrie 2015psychiatrie 2015
psychiatrie 2015
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 
gestion hospitalire
gestion hospitaliregestion hospitalire
gestion hospitalire
 
Gestion hospitaliere
Gestion hospitaliereGestion hospitaliere
Gestion hospitaliere
 

Burundi protocole malnutrition aigue severe

  • 1. 1 RÉPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA DIRECTION DES PROGRAMMES ET PROJETS DE SANTÉ PROGRAMME NATIONAL INTEGRÉ D’ALIMENTATION ET DE NUTRITION (PRONIANUT) PROTOCOLE NATIONAL DE PRISE EN CHARGE INTEGRÉE DE LA MALNUTRITION AIGUË (PCIMA) VERSION REVISEE OCTOBRE 2014
  • 2. 2
  • 3. 3 REMERCIEMENTS L’atelier de formation et de révision du protocole qui a permis de finaliser le protocole national PCIMA a été conduit par le PRONIANUT avec l’assistance du personnel UNICEF. Le protocole est basé et dérivé de la version 6.6 du protocole générique PCIMA écrit par le Professeur Michael H. Golden et Dr. Yvonne Grellety © 1992-2014, qui retiennent leur droit d’auteurs sur le matériel génétique La version révisée a été à la base de nombreux protocoles nationaux, qui ont ensuite été revus régulièrement par leurs auteurs. Leur révision successive a pris en compte les évaluations de terrain des programmes mis en œuvre, l’analyse des données, l’identification des problèmes et les points qui n’avaient pas été correctement adressées dans les versions précédentes des protocoles, les recherches entreprises par les étudiants de l’Université d’Aberdeen et les recommandations du Comité Scientifique d’ACF. Ce dernier, composé de M Golden, A Briend, Y Grellety, C Prudhon, D Bounie, a été à l’origine de la formulation, du développement et du test initial des Aliments Thérapeutiques Prêts à l’Emploi (ATPE). Ceci a permis un traitement efficace à domicile et une mise en œuvre à large échelle du traitement de la MAS dans la communauté. Ce protocole a pris en compte les décisions prises lors de l’atelier régional de Dakar, Sénégal, de décembre 2010, parrainé par l’UNICEF (Bureau Régional d’Afrique de l’Ouest et Central) sur les critères d’admission et de décharge et le suivi-évaluation ; elles ont été incorporées dans le protocole générique pour l’Afrique de l’Ouest. Les auteurs tiennent à remercier les contributions faites par les représentants des gouvernements d’Afrique, les agences des Nations Unies (NU), les bailleurs de fond, la Communauté Européenne, les Organisations Non Gouvernementales (ONG) et les Universitaires. Le présent protocole a été révisé lors de l’atelier à Bujumbura du 16 au 18 Septembre 2014 par les participants suivants : Mr HABONIMANA Déogratias , Dr BIHENZANDI Eric, Dr NIRAGIRA Martin, Mme MUSANISONI Charlotte, Mr NTAFATIRO Fortunat, Mme KABUSONI Espérance, Mme KWIZERA Aline Bella, Dr MUNEZERO Nadine, Dr HEZIMANA Aimé Thierry, Mr NIZIGIYIMANA Célestin, Mr BARIHUTA Léonidas, Dr NDAYISABA Appolinaire, Dr NIYUNGEKO Déogratias, Dr MUHOZA Chanelle, Mr GAHIRO Dismas, Dr BARUTWANAYO Richard, Dr CISHIBANJI Marcellin, Mme KARIYO Léonide, Dr MAHORO Eloge, Mr NZABI Emile, Dr MANIRAKIZA Ambroise, Dr HAKIZIMANA Dieudonné, Mr NINGABIRE Elie, Dr NKONGA BIKUNDA Junior, Dr MAGORWA Jean Bosco, Dr NDUWAYO Philibert, Dr NDAYISENGA Diomède, Dr GAHUNGU Pacifique, Mme NDIGAYE Gloriose, Mme BAZIZANE Goreth, Mme TWAGIRAYEZU Joséphine, Mr NKESHIMANA Gaston, Dr TRAORE Antoinette, Dr NGOMIRAKIZA Evelyne. Les modifications ont été faites en présence des auteurs du protocole avec leur plein accord. Cet atelier de révision du protocole a été possible grâce á l’appui technique et financier d’UNICEF au Burundi
  • 4. 4 ACRONYMES ACT Combinaisons Thérapeutiques à base d’Artémisinine AEN Actions Essentielles en Nutrition ALD Aliments Lactés Diététiques pour nourrissons ARV Anti-Rétro Viraux AS Aide-Soignant ASPE Aliment de Supplément Prêt à l’Emploi ATPC Assainissement Total Piloté par la Communauté ATPE Aliment Thérapeutique Prêt à l’Emploi BPS Bureau Provincial de Santé CMV Complexe Minéralo-Vitaminique CD4 Cluster of différentiation 4 (type de globule blanc qui aide à diriger et active les cellules de l’organisme qui combattent l’infection CDS Centre de Santé COSA Comité de la Santé CPN Consultation Pré Natale CSB Corn Soya Blend DAC Dépistage et Activités de Conseils DSNIS Direction du Système National d’Information Sanitaire ECDS Equipe Cadre de District Sanitaire ET Ecart-Type F75 Lait Thérapeutique utilisé dans la phase aiguë du traitement en interne de la MAS F100 Lait Thérapeutique utilisé dans les phases de transition/réhabilitation du traitement de la MAS F100-dilué Utilisé dans la PCIMAS chez les moins de 6 mois, moins de 3kg, et dans les régions désertiques FARN Foyer d’Apprentissage et de Réhabilitation Nutritionnelle FBP Financement Base sur la Performance FOSA Formation Sanitaire Hb Hémoglobine IDE Infirmier Diplômé d’Etat IMC Indice de Masse Corporelle MAM Malnutrition Aiguë Modérée MAS Malnutrition aiguë Sévère MCD Médecin Chef de District MNP Micronutriments en poudre MUAC Mid Upper Arm Circumference OMS Organisation Mondiale de la Santé NCHS National Centre for Health Statistics of USA (anciens standards anthropométriques) PB Périmètre Brachial (MUAC) PCC Prise en Charge Communautaire PCIMA Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aiguë PCIMAS Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aiguë Sévère PCIME Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant PEC Prise En Charge PEV Programme Elargi de Vaccination PFN Point Focal Nutrition du district PMA Paquet Minimum d’Activités PNILT Programme National Intégré de Lutte contre la Lèpre et la Tuberculose PNLS Programme National de Lutte contre le Sida PNSR Programme National de la Santé de la Reproduction PRONIANUT Programme National Intégré d’Alimentation et de Nutrition
  • 5. 5 P/T Rapport Poids-pour-Taille ReSoMal Solution de Réhydratation Orale pour Malnutris sévère SIS Système d’Information Sanitaire SME Santé de la Mère et de l’Enfant SMI Santé Materno-Infantile SNG Sonde Naso-Gastrique SNIS Système National d’Information Sanitaire SSME Semaine de Santé de la Mère et de l’Enfant SSN Service de Supplémentation Nutritionnel SST Service de Stabilisation STA Service Thérapeutique Ambulatoire TAR Traitement AntiRétroviral TB Tuberculose TPS Technicien de Promotion de la Santé UI Unité Internationale UNICEF Fonds des Nations Unies pour l’Enfance VIH Virus de l’Immunodéficience Humaine
  • 6. TABLE DES MATIERES 6 TABLE DES MATIERES REMERCIEMENTS.............................................................................................................................................3 ACRONYMES....................................................................................................................................................4 TABLE DES MATIERES.......................................................................................................................................6 LISTE DES TABLEAUX......................................................................................................................................19 LISTE DES FIGURES.........................................................................................................................................19 CONTEXTE ET JUSTIFICATION.........................................................................................................................20 ORGANISATION DE LA PCIMA........................................................................................................................21 1. NIVEAU NATIONAL...................................................................................................................................21 2. NIVEAU DU DISTRICT ...............................................................................................................................22 2.1. Le Médecin Chef de District (MCD).......................................................................................................22 2.2. Le Point Focal Nutrition (PFN)...............................................................................................................22 2.3. Stock et distribution de médicaments...................................................................................................23 2.4. Services offerts au niveau du district ....................................................................................................23 ASPECTS COMMUNAUTAIRES DE LA PCIMA...................................................................................................25 1. ORGANISATION .......................................................................................................................................25 1.1. Niveau National ....................................................................................................................................25 1.2. Niveau District.......................................................................................................................................25 1.3. Niveau Centre de Santé et Communauté..............................................................................................26 2. SENSIBILISATION ET PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE........................................................................28 3. RECHERCHE ACTIVE DE CAS, REFERENCE POUR TRAITEMENT, SUIVI ET SEANCE D’EDUCATION .............29 3.1. Recherche active de cas ........................................................................................................................29 3.2. Suivi.......................................................................................................................................................32 3.3. Communication santé et nutrition, groupes de soutien aux mères pour la promotion de l’allaitement maternel.......................................................................................................................................................32 DEPISTAGE PASSIF DANS TOUTES LES STRUCTURES DE SANTE.......................................................................34 1. ACTIVITES.................................................................................................................................................34 2. OUTILS ET MATERIEL................................................................................................................................34 TRIAGE MAM & MAS .....................................................................................................................................36 1. PRINCIPES ................................................................................................................................................36 2. ACTIVITES.................................................................................................................................................37 3. OUTILS .....................................................................................................................................................38 PRISE EN CHARGE AU SSN..............................................................................................................................39 1. OBJECTIFS ................................................................................................................................................39 TRIAGE DES PATIENTS MAS – STA/SST...........................................................................................................40 1. ACTIVITES.................................................................................................................................................41 2. MATERIELS...............................................................................................................................................42 3. DEFINITION DE LA MAS – CRITERE D’ADMISSION ....................................................................................42 4. TEST DE L’APPETIT ET FLUX DES PATIENTS...............................................................................................43 4.1. Pourquoi faire un test de l’appétit ?......................................................................................................43 4.2. Comment faire le test de l’appétit ?......................................................................................................43 POIDS CORPOREL...........................................................................................................................................44 ATPE – PATE EN SACHET ................................................................................................................................44 (PROPORTION D’UN SACHET ENTIER 92G).....................................................................................................44
  • 7. TABLE DES MATIERES 7 ATPE – PATE EN POT ......................................................................................................................................44 (ML OU GRAMMES) .......................................................................................................................................44 1.1. Quand faire le test de l’appétit ?...........................................................................................................45 2. COMPLICATIONS MEDICALES ..................................................................................................................45 TRANSPORT DES PATIENTS ............................................................................................................................48 PRISE EN CHARGE AU STA..............................................................................................................................50 1. ORGANISATION .......................................................................................................................................50 1.1. Structure................................................................................................................................................50 1.1.1. Centre de santé et son organisation................................................................................................................50 1.2. Activités.................................................................................................................................................51 1.3. Matériels nécessaires pour le STA.........................................................................................................52 2. ADMISSION..............................................................................................................................................52 3. TRAITEMENT NUTRITIONNEL...................................................................................................................53 4. TRAITEMENT MEDICAL SYSTEMATIQUE ..................................................................................................56 4.1. Aucun autre nutriment ne doit être donné ...........................................................................................56 4.2. Antibiothérapie systématique...............................................................................................................56 ½ COMP.*2....................................................................................................................................................57 5 – 10.............................................................................................................................................................57 250 MG * 2 ....................................................................................................................................................57 1 CAP * 2........................................................................................................................................................57 10 – 20...........................................................................................................................................................57 500 MG * 2 ....................................................................................................................................................57 2 CAP * 2........................................................................................................................................................57 20 - 35............................................................................................................................................................57 750 MG * 2 ....................................................................................................................................................57 3 CAP * 2........................................................................................................................................................57 > 35................................................................................................................................................................57 1000 MG * 2 ..................................................................................................................................................57 4 CAP * 2........................................................................................................................................................57 1.1. Traitement Antipaludique.....................................................................................................................58 1.2. Déparasitage.........................................................................................................................................58 1.3. Vaccination Rougeole............................................................................................................................58 1.4. Vitamine A.............................................................................................................................................59 1.5. Résumé du traitement systématique ....................................................................................................59 2. SURVEILLANCE.........................................................................................................................................60 3. CRITERE DE TRANSFERT DU STA AU SST : “TRANSFERT AU SST” ..............................................................61 3.1. Critère de transfert du STA au SST ........................................................................................................61 3.2. Procédure de transfert ..........................................................................................................................61 4. ECHEC DU TRAITEMENT AU STA ..............................................................................................................62 4.1. Diagnostic d’échec ................................................................................................................................62 4.2. Conduite à tenir en cas d’échec de réponse au traitement...................................................................64 5. PROCEDURES DE DECHARGE ...................................................................................................................66 5.1. Critère de décharge............................................................................................................................... 66 5.2. Enregistrer les résultats du traitement .................................................................................................67 6. SUIVI APRES DECHARGE...........................................................................................................................68 STIMULATION EMOTIONNELLE ET PHYSIQUE.................................................................................................70
  • 8. TABLE DES MATIERES 8 1. IMPORTANCE DE LA STIMULATION .........................................................................................................70 2. SOINS AU SST ET STA................................................................................................................................70 2.1. Stimulation émotionnelle et jeux ..........................................................................................................71 2.2. Activités physiques................................................................................................................................71 SCHEMA FOURNI PAR PROFESSEUR S.GRANTHAM-MCGREGOR....................................................................72 PRISE EN CHARGE AU SST ..............................................................................................................................73 1. PRINCIPES DE PRISE EN CHARGE AU SST ..................................................................................................73 2. STRUCTURES ET ORGANISATIONS ...........................................................................................................73 2.1. Les types de structure ...........................................................................................................................73 2.2. Organisation .........................................................................................................................................74 3. ACTIVITES.................................................................................................................................................75 3.1. Médecin ................................................................................................................................................75 3.2. Infirmier et /ou nutritionniste ..............................................................................................................75 3.3. Aides-soignants (AS) .............................................................................................................................76 3.4. Le Point Focal Nutrition du District (PFN)..............................................................................................76 4. MATERIEL................................................................................................................................................. 76 4.1. Enregistrement......................................................................................................................................76 4.2. Traitement nutritionnel.........................................................................................................................77 4.3. Traitement médical...............................................................................................................................77 4.4. Divers ....................................................................................................................................................77 5. ADMISSION..............................................................................................................................................78 6. PHASE AIGUË (OU PHASE 1)........................................................................................................................79 6.1. Traitement nutritionnel (F75)................................................................................................................80 6.1.1. Activités...........................................................................................................................................................80 6.1.2. Préparation......................................................................................................................................................80 6.1.3. Volumes à donner ...........................................................................................................................................81 6.1.4. Sonde Naso-Gastrique (SNG)...........................................................................................................................82 6.1.5. Technique de renutrition.................................................................................................................................82 6.2. Traitement médical systématique.........................................................................................................83 6.2.1. Antibiothérapie systématique.........................................................................................................................83 ½ COMP.*2....................................................................................................................................................84 5 – 10.............................................................................................................................................................84 6.2.2 Traitement antipaludique...........................................................................................................................85 6.2.3 Vaccination Rougeole .................................................................................................................................86 6.3 Médicaments donnés uniquement selon des circonstances spécifiques.........................................86 6.4 Surveillance à noter sur la fiche de suivi SST...................................................................................87 6.5 Critères de passage de la Phase Aiguë à la Phase de Transition.....................................................87 7 TRAITEMENT DES COMPLICATIONS.........................................................................................................88 7.1 Déshydratation chez le patient marasmique..................................................................................88 7.1.1 Diagnostic de déshydratation.....................................................................................................................88 7.1.2 Diagnostic de choc avec déshydratation.....................................................................................................89 7.1.3 Traitement de la déshydratation ................................................................................................................90 7.1.4 Traitement du choc par déshydratation chez le marasmique ....................................................................92 7.1.5 Surveillance de la réhydratation.................................................................................................................93 7.2 Déshydratation chez le kwashiorkor...............................................................................................94 7.3 Déshydratation Hypernatrémique ..................................................................................................95 7.3.1 Diagnostic ...................................................................................................................................................95 7.3.2 Traitement ......................................................................................................................................95 7.4 Diarrhée ..........................................................................................................................................97 7.4.1 Diarrhée Persistante ou Chronique.............................................................................................................97 7.4.2 Diarrhée de Renutrition après admission........................................................................................97 7.5 Choc Septique (ou Toxique).............................................................................................................98 Le choc septique présente des signes de réelle déshydratation ainsi que des signes de choc cardiogénique et souvent de défaillance hépatique ; le diagnostic différentiel est souvent très difficile............................98 7.5.1 Réévaluer la situation .................................................................................................................................99
  • 9. TABLE DES MATIERES 9 7.5.2 Diagnostic ...................................................................................................................................................99 7.5.3 Traitement ......................................................................................................................................99 7.6 Absence de bruits intestinaux, dilatation gastrique et « splash » (gargouillement) avec distension abdominale ................................................................................................................................................101 7.7 Défaillance cardiaque ...................................................................................................................102 7.7.1 Signes et symptômes ....................................................................................................................102 7.7.2 Diagnostic différentiel...............................................................................................................................103 7.7.3 Traitement................................................................................................................................................104 7.8 Hypothermie .................................................................................................................................105 7.8.1 Prévention ................................................................................................................................................105 7.8.2 Traitement................................................................................................................................................105 7.9 Fièvre ............................................................................................................................................105 7.10 Anémie sévère...............................................................................................................................106 7.10.1 Diagnostic ............................................................................................................................................106 7.10.2 Traitement ...........................................................................................................................................106 7.11 Hypoglycémie................................................................................................................................107 7.11.1 Prévention de l’hypoglycémie..............................................................................................................107 7.11.2 Diagnostic ............................................................................................................................................107 7.11.3 Traitement ...........................................................................................................................................107 7.12 Dermatoses...................................................................................................................................108 7.12.1 Dermatoses chez le Kwashiorkor.........................................................................................................108 7.12.2 Excoriation périnéale ...........................................................................................................................108 7.12.3 Gâle/poux ............................................................................................................................................109 7.12.4 Infection fongique cutanée.................................................................................................................110 7.12.5 Impétigo (Infection bactérienne de la peau)........................................................................................110 7.12.6 Cancrum oris (Noma, stomatite gangréneuse) ....................................................................................110 7.13 Autres conditions ..........................................................................................................................111 7.14 Médicaments ................................................................................................................................111 7.15 Syndrome de renutrition ...............................................................................................................112 7.15.1 Prévention............................................................................................................................................112 7.15.2 Traitement ...........................................................................................................................................112 7.16 MALNUTRITION SEVERE ET VIH/SIDA, TUBERCULOSE (TB) ..........................................................112 7.16.1 Dépistage du VIH..................................................................................................................................112 7.16.2 Traitement ...........................................................................................................................................113 8. ECHEC AU TRAITEMENT (SST) ................................................................................................................114 8.1 Diagnostic .....................................................................................................................................114 8.2 Investigation sur les Causes d’Echec au traitement (SST).............................................................114 8.3 Conduites à tenir – Traitement .....................................................................................................115 9. PHASE DE TRANSITION...........................................................................................................................116 9.1. Traitement nutritionnel.......................................................................................................................116 9.2. Traitement médical systématique.......................................................................................................119 9.3. Surveillance .........................................................................................................................................119 9.4. Critère de retour de la Phase de Transition à la Phase Aiguë .............................................................119 9.5. Critères de transfert de la Phase de Transition au STA .......................................................................120 10. PROCEDURES DE DECHARGE/SORTIE ..................................................................................................120 PRISE EN CHARGE DES NOURRISSONS DE MOINS DE 6 MOIS OU DE MOINS DE 3KG, (SST)..........................121 1. AVEC ACCOMPAGNANTE (MERE)....................................................................................................................121 1.1. STRUCTURE ET ORGANISATION ..........................................................................................................121 1.2. ACTIVITES ET MATERIELS NECESSAIRES ..............................................................................................122 1.2.1. Activités.........................................................................................................................................................122 1.2.2. Matériels .......................................................................................................................................................122 1.3. ADMISSION .........................................................................................................................................122 1.3.1. Mesures Anthropométriques et examen clinique.........................................................................................122 1.3.2. Critères d’Admission......................................................................................................................................123 1.3.3. Enregistrement..............................................................................................................................................124 1.4. PRISE EN CHARGE................................................................................................................................124 1.4.1. Traitement nutritionnel.................................................................................................................................124 1.4.2. Technique de Supplémentation par Succion (T-SS).......................................................................................125
  • 10. TABLE DES MATIERES 10 1.4.3. Nettoyage du tube ........................................................................................................................................126 1.5. Progrès et Suivi....................................................................................................................................126 1.5.1. Traitement médical .......................................................................................................................................128 1.5.2. Surveillance ...................................................................................................................................................128 1.5.3. Soins aux mères.............................................................................................................................................128 1.6. Sortie...................................................................................................................................................129 2. SANS ACCOMPAGNANTE (MERE)..................................................................................................................129 2.1. CRITERES D’ADMISSION ......................................................................................................................129 2.2. PHASE AIGUE.......................................................................................................................................129 2.3. PHASE DE TRANSITION........................................................................................................................129 2.4. PHASE DE REHABILITATION.................................................................................................................129 2.5. CRITERES DE SORTIE............................................................................................................................130 SUIVI - EVALUATION ....................................................................................................................................131 1 DEFINITIONS ..........................................................................................................................................131 1.1 « Numéro – MAS »........................................................................................................................131 1.2 « Le numéro d’ordre »...................................................................................................................132 1.3 « Nouvelle admission » .................................................................................................................132 1.4 « Rechute » ...................................................................................................................................132 1.5 « Réadmission »............................................................................................................................132 1.6 « Transfert »..................................................................................................................................132 1.7 « Autre Admission »......................................................................................................................133 1.8 « Erreur d’Admission »..................................................................................................................133 1.9 « Guéri »........................................................................................................................................133 1.10 « Traité avec succès » ...................................................................................................................133 1.11 « Durée de séjour » .......................................................................................................................133 1.12 « Décédé » ....................................................................................................................................134 1.13 « Abandon–Confirmé » .................................................................................................................134 1.14 « Abandon-Non-Confirmé »..........................................................................................................134 1.15 « Non- Réponse » (au traitement standard).................................................................................134 1.16 « Référé-Médical »........................................................................................................................134 1.17 « Refus-de-transfert »...................................................................................................................134 1.18 « Patient-Manquant »...................................................................................................................135 1.19 « Sortie ».......................................................................................................................................135 1.20 « Déchargé ».................................................................................................................................135 2. ENREGISTREMENT .................................................................................................................................135 2.1. Registre ...............................................................................................................................................135 2.2. Les fiches de suivi ................................................................................................................................136 3. RAPPORTS..............................................................................................................................................136 3.1. Rapport Mensuel.................................................................................................................................137 3.1.1. Catégories......................................................................................................................................................137 3.1.2. Nombre de patients par types d’admission et de sortie de la structure.......................................................137 3.1.3. Autres informations.......................................................................................................................................138 ANNEXES .....................................................................................................................................................140 ANNEXE 1 : LES MESURES ANTHROPOMETRIQUES ........................................................................................141 ANNEXE 2 : FICHE DE DEPISTAGE....................................................................................................................148 ANNEXE 3 : TABLE POIDS-POUR-TAILLE (OMS2006)..........................................................................................149 ANNEXE 4 : TABLE POIDS-POUR-TAILLE ADOLESCENTS..................................................................................151 ANNEXE 5 : TABLE IMC POUR ADULTES ..........................................................................................................153 ANNNEXE 6 : REGISTRE SST ET STA................................................................................................................154 ANNEXE 7 : FICHE DE SUIVI INDIVIDUELLE STA ...............................................................................................155
  • 11. TABLE DES MATIERES 11 ........................................................................................................................................................................155 ANNEXE 8 : FICHE DE TRANSFERT...................................................................................................................156 1. O=OUI ET N=NON.....................................................................................................................................156 ANNEXE 9 : QUANTITE MINIMUM D’ATPE A DONNER AU STA .......................................................................157 ANNEXE 10 : GAIN DE POIDS 5% - PERTE DE POIDS 5%...................................................................................158 Adm 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Conj. Pâles (0 à ++) Respirations /min Temp. C˚ (Axi/Rect.) Résultat Test Palu (0/-/+) Test App. (gr/sachet) Choix Accompagnant (SST/STA) ATPE (Nb sachets rendus) Echec au traitement Date (jj/mm) Œdèmes (0, +, ++, +++) Admission : Taille Couchée/Debout..............cm Poids Cible.............kg PB à atteindre .............mm Poids (kg,g) PB (mm) Toux (0 à nb jrs) Fièvre (0 à nb jrs) Test App. (Bon/Moyen/Faible) Diarrhées (0 à Nb jrs) Date Transfert VERS/Absent Vomissement (0 à Nb jrs) ATPE (Nb sachets donnés) Dose Médicaments Date (jj/mm) Dose Besoin VAD (Oui/Non) Anti-paludiques Amoxicilline Anti-Helminthes Vaccination Rougeole Autre Médicaments de Routine Médicaments Date (jj/mm) Vitamine A Date (jj/mm) Traitement Traitement Spécifique Observation
  • 12. TABLE DES MATIERES 12 ANNEXE 11 : GAIN DE POIDS SUR 14 JOURS....................................................................................................159 ANNEXE 12 : FICHE DE SUIVI INDIVIDUELLE SST..............................................................................................160 ANNEXE 13 : FICHE DE SURVEILLANCE INTENSIVE..........................................................................................164 ANNEXE 14 : COMMENT POSER UNE SONDE NASO GASTRIQUE....................................................................165 ANNEXE 15 : INCONVENIENTS DES CATHETERS..............................................................................................166 ANNEXE 16 : ANTECEDENTS ET EXAMEN CLINIQUE........................................................................................167 ANNEXE 17 : PHASE DE REHABILITATION (PHASE 2) AU SST...........................................................................169 ANNEXE 18 : FICHE DE SUIVI INDIVIDUELLE – TSS...........................................................................................172
  • 13. TABLE DES MATIERES 13 ........................................................................................................................................................................173 Date 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 # repas/day (nbre de repas/jour) Lait Infantil/F100Dil (Lait 1er Age/F100 dilué) ML T-SS /repas (ml de lait par TSS/repas) 2 3 4 5 6 7 8 9 =ml=extra (ml d'extra=)10 Alerte/Léthargique (A/L) Selles (0 à IIII) Vomissement (0 à IIII) Déshydraté (0 à +++) Toux (0 à +++) Choc (0 à +++) Resp/min Conjonctive Pâle (0 à +++) Temp. matin.Ax/Rec Temp. A.M. Ax/Rec (Temp. soir Ax/Rec) Date 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Antibio. 1 Hre Antibio. 2 Hre Anti-Palu Antibio. 3 Hre Mutlivitamines Vitamine A Anti-Palu. CSB Huile Hb/PCV (Hb/Ht) Test Palu. Glycémie Carte DATES O N Naiss. 1 BCG Polio DPT (Pentavalent) SEANCES D'EDUCATION DE LA SANTE Causes de malnutrition Diarrhée, IRA, Fièvre Maladies Sexuellement Transmissibles Jeux et Stimulations Nutrition des jeunes enfants Soins aux enfants Hygiène Allaitement Planification Familiale Autre ………………….. Vaccinations à jour Allaite à la sortie SORTIE DATES SIG. O N O N A=Absent V=vomit R=refus OBSERVATIONS TraitementNutritionnelTraitementdeRoutineTrtMère 100% TestsTrtSpécifique* *Ecrire Nom, dose et voie d'administration (oral-po, intramusculaire-IM, intravéneux-IV) pour chaque médicament. Mettre un X si prescris- signé si médicament donné. 1/2 Surveillance 1/4 Hr 1 3/4 SNG=SondeNG IV=Perfusion IV Volume pris X X X X X X X X X X
  • 14. TABLE DES MATIERES 14 ANNEXE 19 : RAPPORT MENSUEL – STA .........................................................................................................174 ........................................................................................................................................................................174 ANNEXE 20 : RAPPORT MENSUEL– SST...........................................................................................................176 M F M F M F INDICATEURS DE PERFORMANCE Objectif Taux de guérison > 75 % < 5 % < 13 % Taux de non répondants< 7 % Durée moyenne de séjour30 jours Taux d abandons En stock Entréés Sorties Groupe d'Age et Sexe Total au début du mois ABAN DONS RE- ADMISS ION après Aband on Nouvelles Admissions TRANS FERT INTERN E Total des Admissio ns STA Sorties P/T < -3 Z ou PB< 115 mm ou Dictrict Sanitaire 6-23 mois 24-59 mois Province Sanitaire DéchargéŒDEMES RECHU TE NON REPOND ANT TRANSFER T INTERNE (vers GUERI DECES RAPPORT STATISTIQUE MENSUEL /STA CODE du STA Rapport préparé par NOM du STA Date de rapport Autres medicaments > 59 mois Résultats Taux de décès Produits TOTAL RUTF(Plumpy) en cartonAmoxycilline Remarques:
  • 15. TABLE DES MATIERES 15 ........................................................................................................................................................................176 CALCUL DES INDICATEURS DE PERFORMANCES ...........................................................................................178 ANNEXE 21 : FICHE DE SUPERVISION POUR LE DISTRICT / POINT FOCAL........................................................179 ANNEXE 22 : FICHE DE SUPERVISION STA .......................................................................................................182 ANNEXE 23 : FICHE DE SUPERVISION SST........................................................................................................186 ANNEXE 24 : EXEMPLE DE RECETTES POUR LE LAIT F75/F100 ........................................................................191 ANNEXE 25 : SPECIFICATIONS DES ATPE.........................................................................................................192 PROTEINE ....................................................................................................................................................193 13,6 G ..........................................................................................................................................................193 12,5 G ..........................................................................................................................................................193 VITAMINE D.................................................................................................................................................193 16 µG...........................................................................................................................................................193 15 µG...........................................................................................................................................................193 LIPIDE ..........................................................................................................................................................193 35,7 G ..........................................................................................................................................................193 32,86 G ........................................................................................................................................................193 VITAMINE E .................................................................................................................................................193 20 MG..........................................................................................................................................................193 18,4 MG.......................................................................................................................................................193 CALCIUM......................................................................................................................................................193 M F M F M F M F INDICATEURS DE PERFORM ANCE Objectif > 75 % < 10 % < 15 % Durée moyenne de séjour12 jours Autres medicamnets Autres medicamnets RUTF(Plumpy) en carton Amoxycilline Produits F-75 ReSoMal Taux d abandons En stock Entréés Sorties F-100 Taux de guérison 6-23 mois 24-59 mois > 59 mois Taux de décès Total au début du mois Nouvelles Admissions Province Sanitaire P/T < -3 z PB< 115 mm ou ŒDEM ES RECHUT E RE- ADM ISSION après Abandon (< 2 mois) TRANSFER T INTERNE Total Déchargé RAPPORT STATISTIQUE MENSUEL /SST CODE du SST NOM du SST Dictrict Sanitaire TOTAL Date de rapport Rapport préparé par < 6mois Résultats Sorties DECES ABAND ONS NON REPONDA NT Total des Admissi ons STA Traité avec succès Groupe d'Age et Sexe Remarques:
  • 16. TABLE DES MATIERES 16 300 MG........................................................................................................................................................193 276 MG........................................................................................................................................................193 VITAMINE C .................................................................................................................................................193 53 MG..........................................................................................................................................................193 49 MG..........................................................................................................................................................193 PHOSPHORE.................................................................................................................................................193 300 MG........................................................................................................................................................193 276 MG........................................................................................................................................................193 VITAMINE B1 ...............................................................................................................................................193 0,6 MG.........................................................................................................................................................193 0,55 MG.......................................................................................................................................................193 POTASSIUM .................................................................................................................................................193 1 111 MG .....................................................................................................................................................193 1 022 MG .....................................................................................................................................................193 VITAMINE B2 ...............................................................................................................................................193 1,8 MG.........................................................................................................................................................193 1,66 MG.......................................................................................................................................................193 MAGNESIUM ...............................................................................................................................................193 92 MG..........................................................................................................................................................193 84,6 MG.......................................................................................................................................................193 VITAMINE B6 ...............................................................................................................................................193 0,6 MG.........................................................................................................................................................193 0,55 MG.......................................................................................................................................................193 ZINC.............................................................................................................................................................193 14 MG..........................................................................................................................................................193 12,9 MG.......................................................................................................................................................193 VITAMINE B12 .............................................................................................................................................193 1,8 µG..........................................................................................................................................................193 1,7 µG..........................................................................................................................................................193 CUIVRE.........................................................................................................................................................193 1,8 MG.........................................................................................................................................................193 1,6 MG.........................................................................................................................................................193 VITAMINE K .................................................................................................................................................193 21 µG...........................................................................................................................................................193 19,3 µG........................................................................................................................................................193 FER...............................................................................................................................................................193 11,5 MG.......................................................................................................................................................193 10,6 MG.......................................................................................................................................................193
  • 17. TABLE DES MATIERES 17 BIOTINE .......................................................................................................................................................193 65 µG...........................................................................................................................................................193 60 µG...........................................................................................................................................................193 IODE ............................................................................................................................................................193 100 µG.........................................................................................................................................................193 92 µG...........................................................................................................................................................193 ACIDE FOLIQUE............................................................................................................................................193 210 µG.........................................................................................................................................................193 193 µG.........................................................................................................................................................193 SELENIUM....................................................................................................................................................193 30 µG...........................................................................................................................................................193 27,6 µG........................................................................................................................................................193 ACIDE PANTOTHENIQUE ..............................................................................................................................193 3,1 MG.........................................................................................................................................................193 2,85 MG.......................................................................................................................................................193 ANNEXE 26 : DOSAGE DES MEDICAMENTS UTILISES POUR LE TRAITEMENT DE LA MAS..................................196 ANNEXE 27 : REGISTRE SSN ............................................................................................................................205 ANNEXE 28 : CARTE DE RATION POUR LES MAM............................................................................................207 ANNEXE 30 : AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES RATIONS DE SUPPLEMENTATION SECHES ET HUMIDES.209 ANNEXE 31 : DENSITE NUTRITIONNELLE DES PRODUITS DE SUPPLEMENTATION POUR LA MAM .................211 ANNEXE 32 : SSN................................................................................................................................................212 1. ORGANISATION..........................................................................................................................................212 1.1. Personnel.............................................................................................................................................212 1.2. Matériels.............................................................................................................................................213 2. ADMISSION............................................................................................................................................214 2.1. Type d’admission.................................................................................................................................214 2.2. Procédure d’admission........................................................................................................................215 3. TRAITEMENT NUTRITIONNEL.................................................................................................................215 4. TRAITEMENT MEDICAL ..........................................................................................................................216 4.1. Vitamine A...........................................................................................................................................216 4.2. Albendazole.........................................................................................................................................216 4.3. Fer/Acide Folique ................................................................................................................................216 Vérifier si le produit n’est pas fortifié en fer/acide folique avant son administration ...............................217 5. SURVEILLANCE.......................................................................................................................................217 6. DIAGNOSTIQUER LES ECHECS DE REPONSE AU TRAITEMENT................................................................218 6.1. Critères d’échec de réponse au traitement .........................................................................................218 6.2. Raisons d’échec au traitement............................................................................................................218 6.3. Procédures pour résoudre les échecs au traitement...........................................................................218 6.4. Traitement de l’échec au traitement...................................................................................................220 7. PROCEDURES DE DECHARGE .................................................................................................................222 N.B...........................................................................................................................................................................222 Toute femme ayant accouché au cours de sa prise en charge au SSN devra rester dans le programme pendant 3 mois, même si son PB est ≥ 230mm, avant d’être considérée déchargée guérie ; .................................................222 Les Femmes Allaitantes avec PB<230mm, devra continuer par bénéficier de l’assistance jusqu’à ce que l’enfant ait 6 mois. Cette femme sera considérée cas non répondant......................................................................................222 7.1. Type de décharge................................................................................................................................222 7.2. Procédures de décharge......................................................................................................................223 8. STOCKAGE ET GESTION DES INTRANTS..................................................................................................223 9. SUIVI ET EVALUATION............................................................................................................................224 9.1. Besoins ................................................................................................................................................224
  • 18. TABLE DES MATIERES 18 9.2. Activités...............................................................................................................................................224
  • 19. TABLE DES MATIERES 19 LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 : Différences et similitudes entre le traitement MAS et MAM ............................................37 Tableau 2 : Quantité d’ATPE pour évaluer l’appétit des patients sévèrement malnutris....................44 Tableau 3 : Résumé des critères d’admission pour un 2ième tri : décision SST ou STA..........................46 Tableau 4 : Quantité d’ATPE à donner par jour et par semaine aux patients soignés au STA .............55 Tableau 5 : Dosage de l’Amoxicilline ....................................................................................................57 Tableau 6 : Traitement antihelminthique.............................................................................................58 Tableau 7 : Traitement systématique de vitamine A............................................................................59 Tableau 8 : Tableau résumé du traitement systématique....................................................................59 Tableau 9 : Résumé de la surveillance au STA......................................................................................60 Tableau 10 : Echec de réponse au traitement des patients au STA .....................................................62 Tableau 11 : Résumé des Critères d’admission/transfert en SST.........................................................79 Tableau 12 : Volume de lait F75 par classe de poids à donner durant la Phase Aiguë (Phase I)..........81 Tableau 13 : Doses de Gentamicine et Amoxicilline par classe de poids .............................................84 Tableau 14 : Résumé du traitement systématique à donner aux patients souffrant de MAS .............86 Tableau 15 : Diagnostic de « l’Echec au traitement » pour les patients en SST.................................114 Tableau 16 : ATPE par classe de poids et par jour en Phase de Transition ........................................118 Tableau 17 : F100 par classe de poids et par jour en Phase de Transition.........................................118 Tableau 18 : Quantités de lait pour la TSS par repas et classe de poids, pour nourrissons ...............125 Tableau 19 : Quantité de F100 dilué donné par la TSS par repas pour 100% - 50% - 75% de la quantité recommandée ............................................................................................................................127 Tableau 20 : Volume de F100 dilué à donner aux nourrissons non allaités en Phase Aiguë, Phase de Transition et Phase de Réhabilitation ........................................................................................130 Tableau 21 : Supplémentation en Vitamine A ....................................................................................216 Tableau 22 : Traitement Albendazole.................................................................................................216 Tableau 23 : Supplémentation en Fer/Acide Folique .........................................................................216 Tableau 24 : Résumé de la surveillance au SSN..................................................................................217 Tableau 25 : Standards SPHERE – SSN ................................................................................................224 LISTE DES FIGURES Figure 1 : Etapes successives à suivre pour les patients ne répondant pas au traitement ..................64 Figure 2 : Traitement de la déshydratation ..........................................................................................94 Figure 3 : Conduite à tenir pendant la réhydratation...........................................................................94 Figure 4 : Conduite à tenir devant une détresse respiratoire.............................................................104
  • 20. 20 CONTEXTE ET JUSTIFICATION Depuis près d’une décennie, le Burundi a placé la nutrition parmi les priorités de santé publique. Le Gouvernement s’est donc engagé, avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, à renforcer les interventions de nutrition d’une manière générale, et en particulier les activités de nutrition au niveau des services de santé et au niveau communautaire. Dans le domaine spécifique de l’alimentation et de la nutrition, la situation au Burundi est dominée par une forte prévalence de la malnutrition qui constitue un problème majeur de santé publique. En effet, selon l’Enquête Démographique et de Santé de 2010 (EDS2010), 6% des enfants de 6-59 mois présentaient une Malnutrition Aiguë Globale (MAG) dont 1% Malnutris Aiguës Sévères (MAS). La prévalence de la malnutrition chronique globale était de 58% et celle de l’insuffisance pondérale de 29%. Certaines provinces présentaient déjà des seuils d’urgence de malnutrition aiguë globale ou presque (Rutana 11.6%, Ruyigi 8.6%, Kirundo 7.6%, Cibitoke 7.3%). Face à cette situation le Ministère de la Santé et de la lutte contre le SIDA a décidé d’intégrer la prise en charge de la malnutrition aiguë dans le système de Santé et en a fait une priorité. Avec l’appui technique et financier des partenaires, un protocole national de prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë a été élaboré en 2010 et mis en œuvre aussitôt. L’application de ce protocole a permis de sauver des vies des enfants à haut risque de mortalité suite à la malnutrition, et chaque année, plus de 20.000 enfants sont admis et traités. Après quelques années de mise en œuvre, des insuffisances ont été relevées aussi bien au niveau des outils que dans l’application du protocole. En outre, tenant compte des nouvelles normes de l’OMS en matière de prise en charge de la malnutrition aiguë et de l’approche communautaire de la malnutrition aiguë sévère, le Burundi a révisé son protocole national de prise en charge de la malnutrition aiguë d’où le présent document version octobre 2014 qui révise la version 2010.
  • 21. ORGANISATION 21 ORGANISATION DE LA PCIMA L'organisation d'un programme de Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aiguë Sévère (PCIMAS) est cruciale afin d’assurer son succès. Son exécution exige un financement adéquat et un personnel qualifié à chaque niveau d'organisation. Il ne sera durable que lorsque tous les établissements de formation concernés auront inclus la malnutrition et sa gestion dans leurs programmes de formation initiale (afin de palier à la rotation de personnel et à "la fuite des cerveaux"); la participation des académiques et des universitaires doit faire partie intégrante de la stratégie. 1. NIVEAU NATIONAL Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA/Programme National Intégré d’Alimentation et Nutrition (PRONIANUT) doit : Fixer la stratégie et les normes ; Développer et disséminer les protocoles, les outils et les directives nationales ; Organiser les formations de formateurs ; Se charger de la commande centralisée, du stockage et de la distribution des produits thérapeutiques et supplémentaires ; Établir les mécanismes nécessaires afin de faciliter l’intégration du programme PCIMA dans les autres activités de santé coordonnées au niveau du district en appuyant les Points Focaux nutritions ; Instaurer une coopération efficace entre services thérapeutiques et services de santé publique/communautaire en ce qui concerne la PCIMA et son intégration avec la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant (PCIME) ; Assurer la décentralisation du SST au niveau du district ; Prendre mensuellement les données au niveau de la DSNIS ; Etablir des liens étroits avec le Ministère de l'Education pour assurer l’intégration de la formation de la PCIMA dans les programmes des écoles/institutions de médecine, nutrition, soins infirmiers et autres institutions de formation concernées ; Développer des plans de contingence et un plan d’action concernant la communication, la coordination, la surveillance et la mise en œuvre de la PCIMA, en cas d’apparition soudaine d’une crise ou autre urgence alimentaire (habituellement il fait partie du Plan National de Préparation au Désastre) ; Lors d’une urgence déclarée ou prévisible ou lors d’une détérioration rapide et imprévisible de la situation alimentaire, s'assurer de l’élaboration et de la soumission de rapports hebdomadaires comptabilisant le nombre total de patients souffrant de Malnutrition Aiguë Sévère (MAS) et de Malnutrition Aiguë Modérée (MAM) au Service de Surveillance National d’Urgence. Le /Point Focal Nutrition (PFN), qui supervise et contrôle le programme doit être basé au niveau du district, avec la/les structures de prise en charge en hospitalier au niveau du district (Service de Stabilisation Thérapeutique - SST) et les activités thérapeutiques ambulatoires (Service Thérapeutique Ambulatoire - STA) et activités de prise en charge de la malnutrition modérée
  • 22. ORGANISATION 22 (Service de Supplémentation Nutritionnelle – SSN et FARN) dans les centres de santé et sur d’autres sites. 2. NIVEAU DU DISTRICT Le district est l'unité administrative principale pour le développement et la gestion du programme de PCIMA. 2.1. Le Médecin Chef de District (MCD) Le Médecin Chef de District (MCD) doit nommer une personne responsable du programme de PCIMA dans son district. Il/elle doit planifier, mettre en œuvre, organiser, coordonner et gérer le programme de PCIMA dans le district. Mettre en place des mécanismes 1) pour le transfert des patients en toute sécurité entre les STA et les SST (et SSN vers STA STA/SST si nécessaire) et 2) pour la transmission de l’information des patients transférés vers la structure d’accueil (téléphone) ; Il/elle est responsable de l'organisation globale du programme dans le district et faire des propositions pour la formation continue et la supervision du personnel, le suivi – évaluation, la gestion des produits thérapeutiques et supplémentaires, des médicaments de routine au niveau du STA et la coordination avec les structures de prise en charge en hospitalier (SST) au niveau du district (normalement le service de pédiatrie ou de médecine interne au sein de l’hôpital du district). 2.2. Le Point Focal Nutrition (PFN) Pré requis Un médecin, un infirmier ou un nutritionniste formé sur la théorie et la pratique de la PCIMA, avec des aptitudes en communication, organisation et ayant de bonnes connaissances professionnelles. Activités Ses tâches principales sont de : Coordonner le programme de PCIMA avec les responsables d'autres programmes et activités de santé du district : Programme Elargi de Vaccination (PEV), stratégie de PCIME, Tuberculose (TB), VIH/SIDA, Santé de la Mère et de l’Enfant (SME), Système d’Information et de Statistiques et Directeur et Personnel de l'hôpital du district ; Organiser une réunion semestriel au niveau du district avec toutes les personnes impliquées dans le programme de PCIMA du district, incluant aussi les chefs des communautés administratifs locaux et un délégué du PRONIANUT; Lors de cette réunion, le rapport semestriel (rédigé par le PFN et incluant les rapports mensuels consolidés ainsi qu'une vue d'ensemble du progrès du programme, les problèmes et contraintes rencontrés, et les données d’enquête/dépistage, etc.) est présenté. Les différentes parties impliquées sont invitées à partager leurs commentaires, faire des suggestions et faire part des difficultés. Les leçons apprises sont discutées, les plans et les réajustements envisagés pour l’année prochaine sont présentés, les responsabilités sont définies et les tâches distribuées. Profiter de l’organisation des réunions mensuelles de coordination ou d’analyse de données au niveau du district avec tous les responsables des FOSA ( FOSA avec STA,SST, SSN ) pour parler de rapports, approvisionnements en produits thérapeutiques, médicaments et matériel ;
  • 23. ORGANISATION 23 Évaluer les besoins du programme et faire le nécessaire en terme d’approvisionnement ; Collaborer avec le gestionnaire de pharmacie de District pour assurer le flux des produits thérapeutiques et supplémentaires du niveau central vers le district, le stockage au niveau du district puis le transport du district vers les STA (CdS) et les SSN et l’approvisionnement du SST ; Dès qu’un nouveau STA ou SSN est ouvert, s'assurer que tout le matériel (outils, ATPE et médicaments, etc.) soit disponible ; Assurer des supervisions régulières (mensuelles) de la qualité du service fourni par toutes les structures (SST et STA, SSN) dans le district ; Assurer la bonne coordination entre SST (hôpital) et STA et entre STA et SSN ; Examiner et corriger tous les problèmes relevés lors des supervisions des SST, STA, SSN, entrepôts existants, réserves d’ATPE & ASPE/farines fortifiées et approvisionnement (fiches de suivi, registres, etc.) en utilisant les fiches de supervision ; Identifier les villages particulièrement vulnérables afin de fournir un appui additionnel si nécessaire ; Selon les besoins, réorganiser les STA et SSN, proposer de réaffecter le personnel et d’ouvrir et/ou de fermer des STA et SSN en s’appuyant sur les rapports et les données de dépistage ; Organiser des formations continues sur le lieu de travail selon les besoins et former le personnel nouvellement recruté en s’appuyant sur les supervisions, les rapports et les rotations de personnel ; Ecrire des plans de contingence soulignant la conduite à tenir en cas de difficultés croissantes ; Collaborer avec le chargé du SIS District pour afficher les courbes de tendances des admissions et de dépistages ; Établir une liste des jours de consultation de chaque STA, SST et SSN du district en y incluant le nom et les coordonnées téléphoniques des personnes responsables et disséminer cette liste à toutes les structures de PCIMA ; Mettre en application la stratégie de mobilisation communautaire ; Faciliter les activités des Agents de Santé Communautaires (ASC). 2.3. Stock et distribution de médicaments Un entrepôt est nécessaire au niveau du district pour l’entreposage de 3 mois et un mois de stock tampon pour les produits thérapeutiques et supplémentaires et les médicaments de routine nécessaires au traitement de la MAS, et pour le stockage adéquat du matériel et des outils indispensables. Le circuit des produits nutritionnels et des médicaments de routine doit être clairement identifié et calculé suivant le nombre de personnes en charge en fin du mois se basant sur le rapport mensuel. Les produits thérapeutiques et supplémentaires doivent être stockés séparément des médicaments, de même que le matériel et les outils. 2.4. Services offerts au niveau du district Le programme de PCIMA fournira une gamme de services et d’activités à chaque niveau. Le protocole décrit ces activités, en commençant par la communauté, puis les structures de santé en général avec l'importance du dépistage actif et passif, le STA au sein du centre de santé, et le SST pour les cas compliqués de MAS (celui-ci est habituellement dans l’enceinte de l'hôpital).
  • 24. ORGANISATION 24 Les SSN peuvent être, autant que faire se peut, en dehors des centres de santé pour la distribution des produits supplémentaires.
  • 25. 25 ASPECTS COMMUNAUTAIRES DE LA PCIMA 1. ORGANISATION Les aspects communautaires doivent être planifiés et organisés au niveau national avant leur mise en œuvre au niveau du district, du centre de santé et de la communauté. 1.1. Niveau National Le Programme National Intégré d’Alimentation et de Nutrition (PRONIANUT) doit planifier la mise en œuvre du programme communautaire pour les activités de MAS et de MAM avec les autres secteurs communautaires. Elle doit être coordonnée avec les activités du Programme Elargi de Vaccination (PEV), de la PCIME communautaire, de la Prise en Charge Communautaire (PCC), des services de Santé Maternelle et Infantile (SMI) , du Service de l’hygiène et d’assainissement, du Programme National de la Santé de la Reproduction (PNSR), du Programme National de Lutte contre le SIDA (PNLS) ainsi que le Programme National Intégré de la lutte contre la Lèpre et la Tuberculose (PNILT), de sécurité alimentaire, de l’agriculture, du microcrédit et des programmes générateurs de revenu. Ces dernières caractéristiques de la mobilisation communautaire vont au-delà de la portée de ce protocole. Le Programme National Intégré d’Alimentation et de Nutrition(PRONIANUT) doit Développer des supports visuels après les avoir testés, mettre des affiches dans des endroits clés, organiser des débats, des discussions et faire de la publicité dans les médias nationaux (radio et TV) ; Développer des outils pour les agents de santé communautaire pour le dépistage actif au sein de la communauté (fiche de dépistage, ruban MUAC pour la mesure du Périmètre Brachial (PB), etc.) ; Planifier l'organisation de la mobilisation communautaire avec le Médecin Provincial de la Santé pour faciliter la coordination au niveau du district au sein de l’Equipe Cadre du District Sanitaire (ECDS). Le Point Focal Nutrition du district doit être responsable de la mobilisation communautaire au sein de l’ECDS ; Standardiser les per-diem, primes et autres paiements en tout genre de même que les méthodes de « motivations », les rémunérations des agents de santé communautaire (ASC) et des volontaires, et s'assurer de l’absence de disparité ou de "compétition" entre différentes agences ou programmes ; Standardiser la formation des formateurs (dépistage actif de la PCIMA, Actions Essentielles en Nutrition (AEN), etc.) ; Coordonner au niveau provincial et au niveau du district l'intégration du dépistage actif et la recherche des cas d’abandon dans le module de formation des formateurs au niveau de la communauté. 1.2. Niveau District Le dépistage actif doit être sous la direction du Médecin Chef de District (MCD), organisé par le PFN et impliquant le Responsable du district pour le Développement Communautaire et le Chargé du SIS pour assurer la coordination et faire en sorte que les différents programmes communautaires ne se concurrencent pas les uns les autres ou ne surchargent pas le travail des ASC.
  • 26. COMMUNAUTÉ 26 La formation des formateurs sur le dépistage actif, l’éducation nutritionnelle des ASC doit être donnée au niveau du district à tous les techniciens de la promotion de la santé (TPS) et les infirmiers des centres de santé responsables de la mobilisation communautaire. La fréquence du dépistage actif doit être coordonnée avec le MCD et le PFN. Les données de dépistage doivent être collectées au niveau du district sous les directives du médecin chef de district pour déterminer : 1) le degré et le changement du statut nutritionnel au niveau des collines et dans l’ensemble du district, 2) la fiabilité des données collectées. Le dépistage actif pour la MAS et la MAM doit également être organisé en même temps que les campagnes de vaccination ou de distribution de la vitamine A au niveau de la communauté, lors des semaines santé mère-enfant (SSME). 1.3. Niveau Centre de Santé et Communauté Au niveau du centre de santé (Public ou privé) Le titulaire du Centre de Santé est habituellement responsable de : Coordonner les ASC et leurs activités une fois par mois ; Former les ASC à faire le dépistage actif en utilisant le PB et en vérifiant la présence d’œdèmes bilatéraux, assurer le suivi des cas d’abandon du programme et intégrer ces activités aux autres activités communautaires (PEV, PCIME communautaire, du Programme National de la Santé de la Reproduction (PNSR) et du programme national de lutte contre le SIDA (PNLS) ainsi que le Programme National Intégré de la lutte contre la Lèpre et la Tuberculose (PNILT), etc.). Le programme de formation doit être conçu au niveau national ; Rencontrer les ASC mensuellement pour collecter les informations en rapport avec la communauté et résoudre les difficultés rencontrées ; Assurer que les modalités et conditions de travail de l`ASC inscrit dans le manuel de procédure de santé communautaire soient respectées (normalement, les ASC font un travail bénévole, ils trouvent leur motivation dans le renforcement de capacité, frais de déplacement, Kit approprié de matériels didactiques, implication dans les réalisations des enquêtes/études communautaires, célébrations des évènements spéciaux et le Financement Basé sur la Performance (FBP communautaire) Activités communautaires Dans les collines qui sont éloignées de plus de 5km (ou 2 heures de marche) des CDS, l’adhésion au traitement est beaucoup plus faible que dans les collines proches des CDS – « zone de couverture ». Dans ces collines éloignées un ASC doit être formé au dépistage actif des enfants et les activités de dépistage doivent être organisées régulièrement. Des sites de distribution des produits alimentaires peuvent être ouverts plus près des collines, à condition que les contraintes logistiques le permettent. Au niveau de la communauté Les Agents de Santé Communautaire (ASC) Les ASC travaillent à temps partiel dans les communautés ; ils effectuent le dépistage, le suivi et autres activités communautaires. Ils sont en communication étroite avec les TPS, qui supervisent leurs activités et les soutiennent.
  • 27. COMMUNAUTÉ 27 Pré-requis Selon le manuel de procédure de la santé communautaire au Burundi, les critères sont les suivants : 1. Avoir au moins terminé avec succès le niveau d’études primaires ou avoir le niveau de cinquième en l’absence de candidat possédant ce niveau; 2. Parité d’un homme/ femme par colline de recensement ; 3. Election en tenant compte de la moralité, honnêteté et dynamisme; 4. Courtoisie et discrétion (umuntu w’ibanga); 5. Etre le modèle dans les bonnes pratiques de santé ; 6. Etre élu au niveau de la colline de résidence par la communauté ; 7. Avoir l’âge de 20 ans et plus; 8. Capacité physique et mentale; 9. Etre résident pendant une longue période dans la communauté ; 10. Etre disponible et accepter de servir bénévolement ; 11. Ne pas être un membre du COSA ; 12. Ne pas être un employé régulier de la fonction publique, un élu local, un membre du personnel de santé, un responsable administratif local ou d’autre employeur. Il est à noter que ces critères ne sont pas exhaustifs, la communauté aura la latitude d’ajouter d’autres critères pertinents répondant à leur attente. L’ASC doit : Inciter la population à l’utilisation des services de santé y compris des services nutritionnels ; Sensibiliser la population à des changements de comportement en relation avec la nutrition ; Mener des actions concrètes comme la supervision des comités de distributions des intrants nutritionnels ; Préparer le programme d’activités mensuel sous la supervision du TPS ; Assurer le Paquet Minimum d’Activités (PMA) relatifs aux services de santé comprenant : Identifier, récupérer et relancer les cas d’abandons et les conseiller à reprendre le traitement Faire le suivi de la croissance des enfants de 0 à 5 ans/dépistage et référence des cas de malnutrition vers les structures de prise en charge ; Identifier les cas de décès à domicile ; Accompagner les cas d’urgence au CDS ; Orienter pour le dépistage et informer la population sur les services nutritionnels disponibles dans la localité.
  • 28. COMMUNAUTÉ 28 2. SENSIBILISATION ET PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Avant la mise en œuvre, il est nécessaire que la communauté prenne connaissance du programme et l’approuve ; Les ASC doivent comprendre les objectifs, les méthodes utilisées pour identifier et traiter les enfants, la nature de leur participation, comment ce programme est complémentaire des autres programmes de santé dans la zone ; Ils doivent être suffisamment impliqués pour s’approprier le programme une fois qu’il est établi et s'avère efficace ; Les informations au sujet du programme doivent inclure ses objectifs, méthodes, organisation et les personnes impliquées incluant leurs responsabilités et à qui ils sont redevables ; Ils doivent être au courant du déroulement du programme et de leur implication pratique: o ce qui va être fait, o qui sera éligible pour en bénéficier et pourquoi ils seront sélectionnés, o qui ne va pas bénéficier ou sera exclu, o où cela va se passer, qui va l’exécuter, o comment les gens vont y accéder et ce que le programme apportera aux individus sélectionnés. o Un quelconque malentendu peut, à ce stade, engendrer des frustrations et une certaine désillusion ; On ne pourra pas s’attendre à une entière acceptation du programme tant qu’il ne sera pas mis en place et que la communauté ne le verra pas de ses propres yeux pour évaluer sa valeur, donc il devrait y avoir une approche graduelle par un dialogue continu, commentaires et échanges entre le personnel du programme et les chefs de file de la communauté. Un tel programme ne doit jamais être "imposé" à la communauté. Participation de la Communauté Messages Des messages simples et des slogans faciles à retenir doivent être conçus pour la communauté et revus par la communauté elle-même. Les personnes influentes dans la communauté, les chefs religieux, les notables et autres autorités telles que les administratifs à la base, les enseignants, les agents de santé communautaire et le personnel du centre de santé, sont alors responsables de la diffusion de l'information au sein de leurs communautés. Il est souvent plus efficace d'employer des méthodes informelles pour transmettre les informations au sujet du programme. L'information est transmise de manière plus efficace dans les endroits quotidiens de réunion, en particulier le marché, là où les hommes se réunissent. L'utilisation des groupement/association de femmes, des écoles (enfant-à-enfant ou enfant-à-parent), des lieux de loisirs et/ou de culte ou d'autres réseaux qui pourraient être explorés. Un groupe particulièrement important à impliquer est celui des chefs religieux de la communauté et la transmission de l'information dans les lieux de culte peut être particulièrement influente. Les groupes cibles doivent inclure tout particulièrement les chefs de famille et les grands-mères.
  • 29. COMMUNAUTÉ 29 3. RECHERCHE ACTIVE DE CAS, REFERENCE POUR TRAITEMENT, SUIVI ET SEANCE D’EDUCATION Schéma 1: Dépistage de la Malnutrition Aiguë dans la communauté Les principales activités qui ont lieu dans la communauté sont : Dépister les enfants pour la MAS et la MAM, - ceci est une recherche active de cas ; Référer les cas de MAG vers le CDS le plus proche. ; Le suivi à domicile des cas qui : o ne se sont pas rendu aux points de distribution lors d’une visite programmée (absent, abandon), o ont été déchargés du SST ou ont abandonné le traitement au SST et n’ont pas été enregistrés dans un STA - SSN, o n'ont pas répondu au traitement, Promouvoir les bonnes pratiques par la communication pour le changement de comportement, les normes sociales et les conseils pratiques. 3.1. Recherche active de cas La recherche active de cas dans la communauté et à toutes autres occasions de rencontre entre communauté et services de santé est une partie essentielle dans tous les programmes de PCIMA. Avantages Les patients sont identifiés et traités alors qu’ils sont encore relativement en bonne santé, avant qu'ils ne développent des complications et lorsque le traitement peut être entièrement suivi dans la communauté, permettant ainsi d’éviter l'admission au SST. En effet le traitement au SST a d’importantes implications : coûts de transport, incapacité de générer des revenus, problème de COMMUNAUTE Mesure du PB et vérification des œdèmes nutritionnels (bilatéraux) PB >= 115mm et < 125mm et absence d’œdèmes bilatéraux PB >= 125 mm et absence d’œdèmes bilatéraux PB < 115mm et/ou œdèmes bilatéraux Centre de santé SSN/FARN Centre de santé SST / STA
  • 30. COMMUNAUTÉ 30 nourriture pour l’accompagnant, séparation de la famille, incapacité de terminer les travaux essentiels, manque de soins pour les autres enfants, préparation des repas et problèmes concernant la séparation en période d'insécurité, séparation du mari et de l'épouse. Le dépistage actif permet l’accès au traitement et la capacité du programme à garantir un traitement à tous ceux qui en ont besoin. Activités Dépister tous les enfants dans la communauté à l'aide d'un PB et vérifier s’il y a présence ou non d’œdèmes bilatéraux, en allant de maison en maison et lors de n'importe quelle autre occasion (en particulier les Semaines Santé Mère-Enfants, des programmes de développement communautaire, etc.) ; Référer ceux avec un PB < 125mm et/ou des œdèmes bilatéraux dans un centre de santé le plus proche pour une prise de poids et de taille afin de déterminer l’indice P/T ; Enregistrer chaque enfant sur une fiche de dépistage dans la colonne rouge, jaune ou verte (MAS, MAM et normale – Répertorier tous les cas et non uniquement les cas de MAS et de MAM) ; Apporter au superviseur (TPS ou prestataire chargé de la nutrition au Centre de santé), toutes les fiches de dépistage collectées à chaque rencontre ; Participer à des réunions périodiques de coordination/partage d’expériences avec d'autres ASC et le superviseur. Le TPS/infirmier en charge de la nutrition doit se déplacer dans les collines chaque mois. Pendant la visite, il/elle discute en personne avec l’ASC de tous les problèmes, rend visite aux notables pour avoir leurs commentaires concernant le programme et les ASC, voit tout cas qui pose problème aux ASC ou ceux qui ne peuvent pas se rendre au CDS, invite l’ASC à une réunion périodique de coordination/partage d’expériences et collecte les fiches de dépistage. Contraintes Voyage. Sans un ASC dans les communautés largement dispersées, les membres d'équipe du CDS devront se déplacer sur de longues distances pour visiter les collines et les ménages. Isolement. Il est important que les ASC se sentent soutenus et puissent obtenir de l'aide toutes les fois qu'ils font face à un problème. Ils doivent disposer chacun d’un téléphone portable (prépayé avec tous les numéros de téléphone des personnes clés du programme local) et/ou du crédit là où il y a une couverture en réseau. Motivation. Les ASC vivant au sein de la communauté font face à plusieurs contraintes en tant que parents de patients au sein de la même communauté. Conformément au manuel de santé communautaire au Burundi, on peut les motiver par : le renforcement des capacités, frais de déplacement, kit approprié de matériels didactiques, implication dans les réalisations des enquêtes/études communautaires, célébrations des événements spéciaux et le FBP communautaire selon le manuel des procédures de la santé communautaire). Il est important de maintenir le contact avec l’ASC pour s’assurer de la continuité de ses activités (dépistage, suivi, éducation). Coordination avec d'autres partenaires impliqués.