SlideShare une entreprise Scribd logo
LES TARIFS 
DE CANTINE EN 
BAISSE DE 5% 
ACTUALITÉS P.10 
Les PPP 
en questions 
ACTUALITÉS P.13 
Pot d’accueil 
pour les 
nouveaux 
habitants 
DOSSIER P.16 
Rentrée scolaire 
BUSSY 
MAGAZINE MUNICIPAL DE BUSSY SAINT-GEORGES • SEPTEMBRE 2014 
N°167 
Votre guide des associations 2014 
détachable, à l'intérieur !
Le journal de Bussy n°167
S O M M A I R E É D I T O R I A L 
4 EN IMAGES 
11 ACTUALITÉ 
• Un terrain de foot pour l’été 
• Les tarifs de cantine en baisse de 5% 
• Les PPP en questions 
• Les sinistrés de l’incendie relogés 
• Pot d’accueil pour les nouveaux 
habitants 
• Bussy, ville propre à préserver 
• Quelque 38 000 € économisés 
en 3 mois ! 
16 LE DOSSIER 
Rentrée scolaire : 
Bussy entre dans le rythme 
21 ACTUALITÉ 
• La Focel 77 en redressement judiciaire 
• Journées Européennes du Patrimoine 
22 RENCONTRE 
• Amandine Roujas 
25 SPORTS 
• 4 podiums pour l’athlétisme UNSS 
de Bussy 
• Un séjour surf plein de vitalité ! 
• Belle fréquentation aux stages 
multisports 
• Le Judo club clôture l’année en beauté 
• Belle fin de saison pour le Zanshin 
28 VIE PRATIQUE 
• Tribunes 
• Vide-greniers du village 
• Stages multisports de la Toussaint : 
bientôt les inscriptions 
• La santé à Bussy 
Chers Buxangeorgiens, 
Le début de l’été fut marqué par le sinistre du 7 juillet 
dernier et le relogement des familles sinistrées. 
Je veux ici saluer l’action très efficace de 
Christine Aranda, Maire-Adjointe, et le 
dévouement du personnel municipal entiè-rement 
mobilisé pour faire face à cet incendie 
et solutionner les difficultés sociales qui en 
découlent. 
Au-delà des aspects polémiques et stériles 
d’une opposition amère, et de certains qui 
cherchent à développer leur petit fonds de 
commerce sur le malheur des autres en énonçant des contre-vérités, 
je veux redire ici que l’action de notre majorité est toute entière tournée 
vers deux objectifs : 
• Rendre du pouvoir d’achat aux Buxangeorgiens (c’est le cas par 
exemple avec la baisse significative des frais de cantine scolaire). 
• Stopper les dérives du passé. Sur ce point, en effet, en arrivant à 
la mairie en avril 2014, je me suis trouvée face aux réalités suivantes : 
- Des dépenses personnelles inconsidérées aux frais de la 
mairie et au profit de l’ancien maire (vins, alcools, saké, voitures, 
téléphones, restaurants, etc.). 
- Des opérations : PPP, location de locaux à un tiers (alors que 
la mairie est propriétaire de locaux vides), cessions de terrains 
ou de locaux qui ont permis à des entreprises immobilières 
(deux principalement) de bénéficier de conditions ultra favo-rables 
et de profits spectaculaires parfois plus rapides que les 
Allemands pour marquer un but contre l’équipe de France ! 
- Des contrats litigieux dans divers domaines que nos négo-ciations 
ont permis de baisser spectaculairement. 
Je le répète : nous allons rendre du pouvoir d’achat aux Buxangeorgiens, 
et si nous avons la preuve que de l’argent a été détourné, nous 
poursuivrons les auteurs pour que cet argent soit rendu. 
Puisque l’été rime avec sport, je m’adresse donc à l’arbitre pour siffler 
le hors-jeu ! Et je suis pleinement confiante, les Buxangeorgiens vont 
gagner ! 
Belle rentrée à tous ! 
Chantal Brunel 
Maire de Bussy Saint-Georges 
BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL. : 0164662424 DIRECTEUR 
DE LA PUBLICATION: CHANTAL BRUNEL RÉDACTEURS: FABIEN JAMBART, SABAH BOUSHABA, E-MEDIA PHOTOGRAPHES: TOUT EN PHOTO 
0687252300, E-MEDIA MAQUETTE, MISE EN PAGE: E-MEDI@ - 0155620040 IMPRESSION: LE RÉVEIL DE LA MARNE DÉPÔT LÉGAL: JUILLET 
10-31-1245 
Certifié PEFC 
Ce produit est issu 
de forêts gérées 
AOÛT 2014. ISSN: 1284-1978. 
durablement et de 
sources contrôlées. 
pefc-france.org 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 3
E N I M AG E S 
Barbecue annuel des aînés 
Depuis 12 ans, chaque année, le club des aînés 
organise une grande fête conviviale. Le dimanche 
29 juin, pendant que certains grillaient de bonnes 
brochettes sur la pelouse, en face de la salle 
Maurice-Koehl, d’autres discutaient en toute 
convivialité, à l’intérieur. Comme de coutume, 
tous les participants ont partagé un excellent 
moment autour d’un délicieux déjeuner. Chantal 
Brunel, Maire et Christine Aranda, maire-adjointe 
déléguée au social, ont répondu à l’invitation et 
rappelé leur attachement au club des aînés. 
Pour preuve, le prochain voyage à Marrakech 
financé en grande partie par la mairie. D’autres 
beaux moments en perspective… 
Journée sportive et culturelle Lao 
Comme chaque année, l’amicale Lao Bussy a 
organisé une grande journée de tournois, suivie 
d’une soirée. Au programme de ces rencontres 
sportives : golf, tennis de table, tennis, etc. Une 
dizaine de coupes ont été distribuées aux grands 
vainqueurs, lors d’une très belle soirée dansante, 
le samedi 5 juillet au gymnase Maurice-Herzog 
qui a rassemblé près de 500 personnes. Les élus 
Thi Hong Chau Abdoul Mazidou, Elise 
Phahongchanh et Serge Sithisak y étaient 
présents afin de montrer leur soutien à cette 
belle initiative. Rappelons que les fonds récoltés 
durant cette journée serviront à financer la 
construction d’écoles au Laos. 
Anne-Frank a fêté ses 20 ans ! 
Des danses rythmées, de la bonne musique, 
des chansons, du théâtre… Décoré comme il se 
doit, le collège Anne-Frank a proposé le 
samedi 28 juin un riche programme pour 
célébrer ses vingt ans. En marge des 
spectacles, les familles ont eu le loisir de 
découvrir les créations techniques et 
artistiques des élèves. Si tous les participants 
ont apprécié les différents mets proposés au 
cours du buffet, les élèves, munis de craies en 
couleur, ont adoré donner libre cours à leur 
créativité sur un grand mur du collège, dédié 
pour l’occasion à l’expression artistique. Bon 
anniversaire Anne-Frank ! 
Tiligolo, une ferme 
pédagogique pour 
les petits 
Les enfants des crèches de la ville ont 
profité des joies de la campagne, en 
plein Bussy. Le 1er juillet, la plaine située 
derrière le centre de loisirs Bleu-du-Ciel 
s’est transformée en une belle ferme 
pédagogique, pour le plus grand plaisir 
des familles et surtout des tout-petits. 
Les enfants étaient autorisés à entrer 
dans l’enclos abritant des petites 
chèvres, des porcelets, canards, poules 
et autres animaux de la ferme. Les 
apprentis fermiers ont pu ainsi les 
caresser librement. 
4 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
E N I M AG E S 
Un terrain de foot 
durant l’été 
Afin de vous offrir un espace 
supplémentaire pour jouer au 
football, le service des sports a 
réalisé cet été un tracé sur 
le gazon de la plaine du 
Bleu-du-Ciel, qui a été 
également équipée de deux buts 
à sept, avec filet. Ainsi, durant 
ces deux mois de vacances, un 
nouveau terrain de foot, en total 
libre accès, a pu accueillir les 
amateurs du ballon rond, et ils 
sont nombreux à Bussy ! 
Taste English : 
une nouvelle association à Bussy 
Bonne nouvelle pour les amateurs de langues 
vivantes ! Taste English organise des ateliers ludiques 
en immersion en anglais pour les enfants, dès l'âge de 
2 ans. Depuis le mois d’août, l’association accueille les 
enfants au 4 passage Carter. De langue maternelle 
anglaise, des animatrices animent des ateliers conçus 
pour allier jeu et apprentissage en douceur. Les 
Mini-classes hebdomadaires démarrent les mercredi 
et samedi durant la 2e semaine de septembre. Des 
stages seront proposés pendant les vacances. 
Informations sur les tarifs et horaires 
au 01 61 10 48 45, Email : tasteenglish@hotmail.fr 
et www.tasteenglish.com. 
Exposition coupé-collé 
Quelle finesse chez ce portraitiste dans l’art du 
collage ! Les oeuvres du peintre chinois Wu Jun 
étaient exposées à la médiathèque de l’Europe, du 
8 juillet au 22 août. Des paysages, des portraits 
de personnages célèbres tels que le général de 
Gaulle, des représentations de Bouddha ont ainsi 
été réalisés à partir de papiers journaux découpés 
en lanières et collés sur une toile. L’assemblage 
fait jouer l’harmonie des couleurs, des ombres et 
des formes. Reconnu en Chine, l’artiste reçoit 
régulièrement des commandes de personnalités 
du monde politique et artistique. Actuellement, il 
travaille sur un portrait de Nelson Mandela et du 
Grand-Duc du Luxembourg. 
Trois enfants en vacances grâce au Lions club ! 
Le mardi 22 juillet, trois enfants de Bussy sont partis de la gare 
Montparnasse pour un séjour de 15 jours à Gujan-Mestras, 
offert par le Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy, en partenariat 
avec le CCAS. Depuis plus de 23 ans, le Lions club a fait partir 
20000 enfants et anime 19 centres de vacances, dont celui de 
Gujan-Mestras, en Gironde, bordé d’un parc de 2 hectares. 
L’environnement était exceptionnel, avec notamment les plages 
océanes et la forêt des Landes. Très imaginatifs, les 
animateurs ont concocté un programme des plus attractifs 
pour occuper les 200 enfants en arts du cirque, en secourisme, 
en grands jeux et autres activités. Les trois jeunes 
Buxangeorgiens (deux filles et un garçon) sont revenus avec un 
large sourire et des images de bonheur plein la tête qui 
rendront la rentrée sans doute un peu plus douce… 
Pour contacter le Lions Club : 
lions-lagny-val-de-bussy.org / 06 86 42 13 68 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 5
E N I M AG E S 
Bussy Plage : 
Une fréquentation re 
Avec des animations divertissantes dès 11h le matin, deux semaines d’activités en plus, l’édition 20 
travailleurs durant la pause déjeuner ont apprécié les nombreux rendez-vous proposés par la munic 
détente, de rencontres et d’échanges. Retour en images… 
Un très beau feu d’artifice a embrasé le ciel de 
Bussy de mille couleurs. Pour la première fois, 
aucun incident n’est venu perturber la fête 
du 14 juillet. 
Des parasols, des transats, des structures gonflables, de nombreuses animations 
de loisirs et de détente… Le parc du Génitoy a pris de belles couleurs cet été. 
Autour de Chantal Brunel, maire de Bussy Saint-Georges, les 
Buxangeorgiens ont fait la fête jusqu’au bout de la nuit du 13 juillet ! 
Dans le grand bassin, les enfants ont adoré faire des 
courses sur des pédalos « manolos ». 
I 6 BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
E N I M AG E S 
014 de Bussy Plage a remporté un franc succès. Les familles, les jeunes, les séniors ou les 
cipalité durant ce bel été. Tout ce beau monde a investi le parc du Génitoy pour des moments de 
Élégance, convivialité et bonne humeur ! Joli succès et très belle ambiance 
pour la soirée en blanc, une première à Bussy ! 
Dimanche 4 août, la scène ouverte a permis à de 
jeunes talents locaux de se produire devant un 
public très réceptif. 
À côté des structures gonflables, les deux tables de ping-pong 
ont également eu beaucoup de succès auprès de 
petits et grands. 
Massage du visage, du dos, de la nuque, des pieds, mais aussi réflexologie, 
séances anti-stress…Quelques heureux Buxangeorgiens ont 
goûté avec plaisir aux bienfaits de l’après-midi bien-être ! 
cord ! 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 7
A C T U A L I T É 
Le skatepark sera 
inauguré le 4 octobre 
Outre le terrain de football mis en place sur la plaine du Bleu-du-Ciel, 
les jeunes Buxangeorgiens ont pu découvrir cet été un tout nouvel 
équipement sportif : le skatepark. Il sera inauguré le samedi 4 octobre. 
Si les termes Love Hip, Flow Ditch ou 
Roller Corner vous parlent, alors le nou-veau 
Skatepark est fait pour vous. Et s’ils 
ne vous inspirent pas grand-chose, venez 
découvrir les atouts de ce nouvel espace 
déjà très fréquenté par les jeunes 
Buxangeorgiens ! Entièrement conçu en 
béton sur une surface de 750 m2, avec 
une emprise totale de 1 240 m2, le ska-tepark 
de Bussy a en effet déjà séduit 
un grand nombre de riders, qui peuvent 
y pratiquer leur passion dans d’excel-lentes 
conditions. « C’est un équipement 
que tous les passionnés attendaient avec 
impatience, et ça valait le coup d’atten-dre, 
confiait Vincent, devenu un habitué 
du lieu. Il répond parfaitement à nos 
besoins, et l’on peut y pratiquer le skate, 
le roller ou le BMX en toute sécurité. » 
Venez nombreux le 4 octobre 
pour l’inauguration, des bons 
d’achat à gagner ! 
Situé boulevard des Genêts, dans le pro-longement 
du parc du Génitoy, le skate-park 
sera officiellement inauguré le 
samedi 4 octobre, avec toute une série 
d’animations. Un grapheur sera présent 
dès le matin pour décorer cet équipe-ment. 
L’après-midi, place à des démons-trations 
de skate, avec à la clé des bons 
d’achat à gagner ! Et puisque le skatepark 
n’a pas encore été baptisé, pourquoi ne 
pas vous y associer en proposant des 
noms ? 
Faites preuve d’imagination et envoyez 
dès maintenant vos suggestions au 
service des sports à cette adresse : 
sports@bussy-saint-georges.fr. 
Les Buxangeorgiens 
invités à trouver 
un nom au 
nouveau skatepark 
8 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
A C T U A L I T É 
Les tarifs de la cantine 
(septembre 2014 - juin 2015) 
baissent de 5% 
par rapport aux tarifs précédents 
Soucieuse de rendre aux Buxangeorgiens 
du pouvoir d’achat, la municipalité a sou-haité 
remettre à plat la délégation de ser-vice 
public de la restauration scolaire. 
Forte d’une négociation ferme et sans 
concession, la municipalité a ainsi obtenu 
une baisse du prix des repas, sans pour 
autant réduire la qualité du service proposé 
aux quelque 3300 enfants accueillis dans 
les écoles de la ville. 
Afin de faire profiter les familles de cette négo-ciation, 
Madame le Maire a proposé, lors du 
conseil municipal du mardi 19 août, de 
réduire de 5 % le tarif des repas 
servis dans les cantines, sans pour 
autant augmenter le coût total 
pour la ville (en 2013, la cantine a coûté 
aux Buxangeorgiens 1880961,30 €, dont 
229209 € pour la gratuité de janvier 2013). 
Cette baisse ne remet pas en cause le sys-tème 
de tarification progressif, qui tient 
compte du revenu imposable et de la com-position 
Élagage : ce que dit la loi ! 
Hauteur des arbres à la bordure des propriétés, obligations d'entretien… Pour un mieux-vivre 
ensemble, il est important de respecter certaines règles simples. Dans un quartier, 
beaucoup de problèmes qui gâchent la vie de tout le monde pourraient être évités, à condi-tion 
de veiller à respecter des principes très clairs énoncés par la loi : 
de la famille. 
Cet effort s’ajoute au maintien de la gra-tuité 
des repas pour les enfants accueillis 
en centres de loisirs le mercredi et pen-dant 
les vacances scolaires. Le travail quo-tidien 
de réduction des charges reste 
immense. « Il y a encore beaucoup à faire, 
et nous nous attaquons également à toute 
une série de contrats », conclut le maire de 
Bussy. 
• Tout propriétaire est tenu de couper les branches de ses arbres qui dépassent chez son 
voisin, au niveau de la limite séparatrice, 
• Le voisin n'a pas le droit de couper lui-même les branches qui dépassent. En revanche, 
il a le droit absolu d'exiger qu'elles soient coupées au niveau de la limite séparatrice. (Droit qui ne se perd jamais - Cassation civile 
17 septembre 1975) même si l'élagage risque de provoquer la mort du dit arbre. (Cassation civile, 16 janvier 1991. Chambre 3). 
• Dans le cadre d'une location, les frais d'entretien et d'élagage sont à la charge du locataire (Décret du 26 août 1987). 
• L'obligation de la taille d'une haie peut être reportée à une date ultérieure, pour effectuer cette dernière durant une période propice 
(Cour de cassation de Paris, 27 septembre 1989). 
Petit rappel : Le propriétaire du terrain sur lequel avancent les branches des arbres, arbustes et arbrisseaux du voisin peut contraindre 
celui-ci à les couper. Les fruits tombés naturellement de ces branches lui appartiennent. Si ce sont les racines, ronces ou brindilles qui 
avancent sur sa propriété, il a le droit de les couper lui-même à la limite de la ligne séparative. Le droit de couper les racines, ronces et 
brindilles ou de faire couper les branches des arbres, arbustes ou arbrisseaux est imprescriptible (Article.673 du Code Civil). 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 9
Bussy et les partenariats 
Les PPP (partenariats public-privé) représentent une famille de 
contrats faisant intervenir des prestataires privés dans le financement 
et la gestion d'ouvrages pour le compte de la personne publique. Alors 
que la majorité précédente avait contracté 3 PPP (largement remis en 
cause depuis l’installation de la nouvelle municipalité), une explication 
s’impose sur ce mode de financement controversé… 
Les travaux du complexe sportif reprennent en septembre pour une livraison prévue en novembre 2015. 
De quoi s’agit-il ? 
Les PPP constituent un moyen pour 
financer des équipements publics, comme 
l’hôpital d’Evry, le nouveau Ministère de 
la Défense à Balard, des établissements 
pénitentiaires… Un PPP comporte trois 
prestataires : 
• Un entrepreneur qui va construire le 
bâtiment selon un cahier des charges 
et le livrer 
• Une banque qui va apporter les finan-cements 
nécessaires 
• Une entreprise de services qui va assu-rer 
la maintenance, le gros entretien, 
voire d’autres prestations (accueil, 
espaces verts, repas…) 
Ceci étant, depuis le lancement des PPP, 
de nombreuses critiques se sont fait 
jour… 
Bussy et les PPP 
Très endettée il y a deux ans (Bussy était 
la 4e ville la plus endettée de France), la 
ville de Bussy ne pouvait trouver d’em-prunt 
bancaire classique. L’ancien maire 
est même allé jusqu’à Hong Kong, avec 
force dépenses et commissions, pour 
« essayer de trouver » un emprunt : les 
dépenses ont eu lieu, mais d’emprunt, 
point ! D’où, de la part de l’ancienne muni-cipalité, 
une débauche de PPP : éclairage 
et vidéo-surveillance, complexe sportif, 
salle de spectacle. 
Or, le montage des PPP (sans parler des 
éléments particuliers évoqués plus haut), 
très coûteux et complexe, n’est absolu-ment 
pas adapté à des opérations de taille 
relativement modeste. La ville se trouve 
donc liée pour 20 ans à des prestataires 
(éclairage, entretien…) pour lesquels elle 
n’a aucune assurance d’un bon rapport 
qualité/prix dans le temps. En ce qui 
concerne le premier PPP, la nouvelle 
A C T U A L I T É 
10 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
public-privé 
municipalité a même constaté de graves 
défaillances, comme les nombreuses 
pannes des candélabres. 
Les deux PPP salle de sport et salle de 
spectacle ont été attribués à… (devinette 
facile : au Groupe Saint-Germain !) Le 
Groupe Saint-Germain a encaissé sur le 
second près de 600000 €, sans que l’on 
trouve trace d’un travail évident. La muni-cipalité 
a résilié ce PPP et engagé une 
action pour récupérer l’argent versé. 
L’avenir : 
En ce qui concerne le complexe spor-tif, 
plusieurs éléments sont clairement 
apparus : 
• Un véritable besoin de salles de sport 
supplémentaires pour les écoles et les 
sportifs. 
• En revanche, le projet dont la nouvelle 
équipe municipale a hérité est dispro-portionné 
et trop coûteux : 20,2 millions 
d’investissement, plus de 32 millions sur 
les 20 prochaines années (investisse-ment, 
frais financiers, entretien). 
Pour donner un élément de comparaison, 
les recettes annuelles totales de la ville 
sont de l’ordre de 69millions d’euros. Mais 
le projet actuel a été signé et relativement 
« cadenassé » sur le plan juridique. Le 
Groupe Saint-Germain s’est trouvé être 
le seul groupe à la fois promoteur et entre-prise 
réalisatrice des travaux. Qu’a-t-il 
fait ? Le Groupe Saint-Germain a cédé la 
société de promotion pour près de 
500000 € et réclame plus de 220000 € 
à la commune pour la rupture de son 
contrat d’entreprise. Mme le Maire et sa 
majorité ont refusé de payer ces 
220000 €. 
Bref, beaucoup d’argent du contribua-ble 
buxangeorgien gaspillé à cause 
d’un montage extrêmement coûteux : 
des frais d’avocats, de conseils, d’experts, 
des commissions, des frais de gestion 
et de montage(…), pour 3,6 millions d’eu-ros. 
Un investissement dont le coût est 
passé successivement de 8 à 14, puis 
20 millions ! Même à 20 millions d’euros, 
3,6 millions, cela représente beaucoup ! 
Il est clair qu’avec un financement clas-sique, 
l’essentiel de ces frais aurait été 
économisé. Hélas, ces sommes sont soit 
déjà payées, soit engagées par un 
contrat. 
Reprise des travaux 
du gymnase dès septembre 
Les élus se sont donc trouvés devant un 
dilemme : casser le PPP, mais la ville aurait 
alors eu de lourdes pénalités (7 à 11 mil-lions 
selon son avocat), et aurait dû 
affronter un contentieux coûteux et long 
et un retard de 2 à 3 ans pour disposer 
A C T U A L I T É 
des salles de sport nécessaires. La nou-velle 
municipalité a donc choisi de 
négocier avec les trois interlocuteurs (le 
fonds qui a succédé au Groupe Saint- 
Germain, la banque et le constructeur), 
et elle a déjà obtenu environ 2,4 mil-lions 
de baisse de coûts ou de report. 
L’enveloppe de l’investissement a été bais-sée 
à 17,850 millions valeur 1er août 2014 
(au lieu de 20,2 millions valeur janvier 
2013), avec deux éléments : 
• Effort du promoteur Spie et réduction 
des dépenses ; 
• Report de la piste d’athlétisme pour 
1,2 million d’euros. Elle sera construite 
dans un délai maximum de 3 ans 
Par ailleurs, nous pouvons renégocier les 
conditions bancaires sans aucune péna-lité. 
Actuellement, le taux d’intérêt est de 
6,24 % avec la TVA que nous ne récupé-rons 
pas. 
Les travaux du complexe sportif 
repren nent début septembre et la livrai-son 
est prévue en novembre 2015. La 
municipalité est parvenue à baisser la 
dépense sans remettre en cause le service 
rendu, comme elle le fait sur beaucoup 
d’autres dossiers : Bussy a gagné ! 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 11
A C T U A L I T É 
Incendie du 7 juillet : 
les vérités à rappeler ! 
Le 7 juillet dernier, un incendie ravageait un immeuble de 4 étages situé 
avenue du Général-de-Gaulle. Évacués d’urgence, les sinistrés ont été pris 
en charge par les services municipaux, qui ont trouvé des solutions pour 
chacune des familles en difficulté. 
Il reste deux cas particuliers qui ont nécessité 
un accompagnement spécifique. Quant à l’ha-bitante 
qui a saisi la presse, quatre propositions 
de logements lui ont été faites sans qu’elle y 
donne suite. Il faut dire qu’elle séjournait au 
Relais Spa de Chessy à plus de 100 € la nuit 
aux frais des Buxangeorgiens… Finalement, au 
lendemain de son interview, la mairie ayant 
Après l’incendie, les installations électriques 
ayant été inondées, le Maire a pris un arrêté 
de péril empêchant l’accès à l’immeuble afin 
de garantir la sécurité de tous les habitants. 
Conformément à la loi, les propriétaires-bail-leurs 
ont été informés de leur obligation de 
reloger leurs locataires à leurs frais le temps 
de la durée des travaux de réhabilitation. 
Les familles qui n’ont pas trouvé de solutions 
de relogement par leurs propres moyens ou 
auprès de leurs bailleurs se sont fort logique-ment 
adressées à la mairie. La municipalité 
leur a trouvé un logement d’urgence puis, 
avec l’appui des services de l’État, a pu pro-poser 
à plusieurs d’entre elles des solutions 
de relogements pérennes dans le parc social 
de Bussy et aux alentours. 
Aucune famille n’a été 
laissée sans logement 
À ce jour, 90 % des situations ont été réglées. 
Polémiques stériles, récupération politique… : 
Mise au point de Christine ARANDA 
Après l’interven-tion 
12 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
des pompiers, 
les habitants de 
l’immeuble n’ont 
pas été autorisés 
à regagner leur logement. Pourquoi ? 
CA : Lorsque les pompiers sont intervenus, 
le feu s’était déjà bien propagé au 4e étage 
de l’immeuble. Après son extinction, les 
experts ont constaté que la toiture était tota-lement 
détruite et que les eaux de pluie s’in-filtreraient 
dans l’immeuble, notamment 
dans les gaines électriques. Cela présentait 
un danger pour les occupants. L’accès aux 
logements n’était donc plus possible, pour 
des questions évidentes de sécurité. 
Comment les sinistrés ont-ils été relogés ? 
CA : Dans un premier temps, certaines 
familles se sont relogées elles-mêmes dans 
leur famille ou chez des amis. Celles qui 
n’avaient pas de solution ont été relogées 
à l’hôtel par les services de la mairie. Les 
frais ont été pris en charge par les assu-rances 
pour une période de 2 à 6 jours après 
l’incendie. Dans un second temps, le Centre 
Communal d’Action Social a pris le relais 
et s’est mobilisé pour apporter son aide à 
l’ensemble des familles sinistrées qui en 
ont exprimé le besoin. 
De quelle manière la municipalité est-elle 
intervenue pour aider les sinistrés ? 
CA : Cette aide a pris plusieurs formes : les 
agents du CCAS se sont mobilisés pour inter-venir 
auprès des assurances, des banques, 
des agences immobilières ou des bailleurs 
sociaux pour trouver des solutions de relo-gement 
temporaires ou définitives. La police 
municipale a sécurisé l’immeuble et les ser-vices 
techniques ont mis des véhicules et 
un hangar à disposition des sinistrés pour 
entreposer quelques meubles. Parallèlement, 
un dossier de Fonds d'Aide au Relogement 
d'Urgence (FARU) a été initié auprès de la 
Direction Départementale de la Cohésion 
Sociale (DDCS). 
Après de nombreuses réunions avec les 
cessé de payer l’hôtel, elle acceptait la 5e pro-position 
d’appartement présentée par le CCAS. 
Enfin, une dernière famille est toujours héber-gée 
à l’hôtel et bénéficie d’un accompagnement 
spécifique du CCAS répondant à une situation 
sociale atypique. Ainsi, aucune famille sinis-trée 
n’a été laissée sans logement dès lors 
qu’elle a sollicité l’aide de la ville. 
sinistrés et les experts, Chantal Brunel et 
moi avons reçu individuellement une dizaine 
de familles les plus en difficulté, et nous 
avons résolu leurs problèmes dans 90 % 
des cas, en obtenant de nouveaux logements 
à Bussy ou dans les villes proches. 
Quand les autres familles pourront-elles 
réintégrer leur logement ? 
CA : Cela dépend des experts. Les travaux 
de couverture provisoire ont été réalisés 
en urgence cet été et l’immeuble est dés-ormais 
hors d’eau. Une colonne électrique 
provisoire a permis de brancher des assé-cheurs. 
Les experts et l’architecte doivent 
finaliser l’état des lieux de chacun des loge-ments. 
Dans une quinzaine de jours, une 
réunion technique doit permettre au Maire 
de décider de lever l’état de péril. Quoiqu’il 
en soit, les élus et les services municipaux 
restent mobilisés pour accompagner 
chaque famille jusqu’au règlement défi-nitif 
de chacune des situations particu-lières.
Bienvenue aux 
nouveaux habitants ! 
Le maire invite les nouveaux Buxangeorgiens à une réunion 
d’information et d’échanges, suivie d’un pot d’accueil, 
le samedi 4 octobre à 10h30 en salle du Conseil de la mairie. 
Au programme : une présentation de notre 
ville, son histoire, son patrimoine, ses pro-jets, 
ses infrastructures culturelles et spor-tives 
ainsi que les différents services 
offerts à la population. Ce sera également 
l’occasion de rencontrer les élus dans une 
ambiance de convivialité et d’échanges, 
autour d’un pot de l’amitié. 
Pour participer à cette journée d’accueil, 
une seule condition : résider à Bussy depuis 
moins d’un an. Il suffit de vous inscrire 
auprès du service communication en mai-rie, 
si possible avant le 24 septembre. Vous 
pouvezl’appeler au 01 64 66 24 24, envoyer 
un mail à com@bussy-saint-georges.fr en 
précisant vos nom, prénom, adresse pos-tale 
et votre date d’arrivée à Bussy ou lui 
retourner le bulletin ci-dessous. ✁ 
Des abris pour les vélos 
B 
Journée d’accueil des nouveaux habitants 
A C T U A L I T É 
Nom : ................................................................................................................................................................................................................ Prénom : .......................................................................................................................................... 
Adresse : ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 
Date d’arrivée à Bussy Saint-Georges : ....................................................................................................................... E-mail : .......................................................................................................................................... 
 Oui, j’assisterai à l’accueil des nouveaux habitants, accompagné de ............... personnes. 
 Non, je n’assisterai pas à cet accueil. 
Bulletin à renvoyer à : Service Communication - Mairie de Bussy Saint-Georges - Place de la Mairie - 77600 Bussy Saint-Georges. 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 13 
Dès que cela est possible, oubliez votre voiture pour vos petits déplace-ments 
en ville ! Écologique, le vélo permet de réduire les émissions de 
gaz polluants ainsi que les dépenses en carburant. Sans compter les 
avantages très bénéfiques sur la forme physique… 
Afin de faciliter vos déplacements et vous permettre d’utiliser vos bicy-clettes, 
3 abris d’une capacité de 10 vélos sont à votre disposition, à dif-férents 
emplacements stratégiques de la ville : 
• mairie principale : derrière le préfabriqué, à la sortie du parking visi-teur 
• maire annexe : sur le trottoir entre la sortie de l’espace Charlemagne 
et la voirie de la contre-allée, entre le panneau «mairie annexe » et les 
places de stationnement 
• devant le gymnase Jazy (à la place des anciens arceaux vélos qui ont 
été déplacés de l’autre côté du chemin d’accès au gymnase). 
Utilisables par tous, ces abris pour vélos permettent ainsi d’améliorer 
l’offre de stationnement des cycles à proximité des équipements publics, 
administrations, pôle gare, abords des commerces, etc. Bon vélo à tous !
A C T U A L I T É 
La propreté, 
c’est l’affaire de tous ! 
Appréciée pour son cadre de vie, Bussy Saint-Georges souffre pourtant 
d’un manque de civisme en matière de propreté urbaine. 
La municipalité mène actuellement une réflexion sur cette question 
importante et prépare une campagne de sensibilisation. 
Déjections canines, tags, graffitis, déchets divers… Les agents de la ville travaillent au quotidien pour conserver une ville propre. 
des bennes à ordures… La municipalité a 
engagé une réflexion de fond sur la propreté 
urbaine. Tous les moyens seront mis en 
oeuvre pour nettoyer Bussy et la garder pro-pre. 
Mais quels que soient les moyens attri-bués 
à l’hygiène, s’il n’y a pas une implication 
et une volonté des habitants, ce sera très 
difficile. Ainsi, la municipalité prépare une 
campagne de sensibilisation et en appelle 
à la responsabilité de chacun. L’enjeu est 
de faire comprendre aux Buxangeorgiens 
que la propreté concerne tout le monde. 
Soyons tous responsables et adoptons les 
bons gestes ! Vivre dans une ville propre et 
saine dépend de chacun d’entre nous. 
Préservons le cadre de vie de Bussy ! 
Des canettes à même le sol, des mégots de 
cigarettes sur l’herbe, des vieux matelas et 
meubles sur les trottoirs, des sacs en plas-tique 
qui volent, des emballages de fast-food 
usagers sur le parvis de la gare RER… Mais 
qui voudrait vivre dans une ville sale ? 
À titre d’exemple, depuis le 1er janvier 2013, 
l’équivalent de 2865 bennes de camions 
ont été ramassées. La brigade verte a ainsi 
récupéré plus de 700 bouteilles de gaz, élec-troménagers, 
batteries et pots de peintures. 
En raison des abus régulièrement constatés 
quant aux dépôts sauvages d’encombrants 
sur la voie publique et au manque de 
civisme de certains habitants, la municipalité 
souhaite rappeler les règles de base en 
matière d’hygiène. 
Si vous avez des encombrants, objets volu-mineux 
et autres déchets verts à évacuer, 
merci de les déposer dans les déchetteries 
environnantes. (Plus d’infos sur bussysaint-georges. 
fr/les-services/proprete/dechetteries). 
La ville se mobilise ! 
De nouvelles poubelles en centre-ville et à 
certains endroits stratégiques, un ramassage 
de déchets verts, un passage plus fréquent 
14 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
La brigade verte, à votre service ! 
La brigade verte assure un service d’hygiène en complément de ceux du SIETREM, dont 
le ramassage a toujours lieu le premier vendredi de chaque mois. N’hésitez pas à la 
contacter ! 
• Opérationnelle 7 jours sur 7, la brigade est composée de deux équipes qui tournent 
en alternance afin de sillonner les rues de la ville, 
• Les agents travaillent : 
• du lundi au jeudi de 7h30 à 20h, 
• le vendredi et samedi de 7h30 à 14h30 et 
• le dimanche de 8h à 15h. 
• Pour faciliter la tâche des agents, merci de veiller à ne pas dépasser les 20 kg et 
de déposer vos encombrants en fagots. 
• Pour contacter la brigade, composez le 06 83 03 46 62 (équipe 1) ou le 
06 33 14 86 42 (équipe 2).
A C T U A L I T É 
Des économies sur le 
train de vie de la mairie 
sont possibles… 
…Quelques exemples ! 
FRAIS DE CARBURANT 
Mai à juillet 2013 : 25761,29 € 
Mai à juillet 2014 : 19679,14 € 
FRAIS DE PÉAGE 
Mai à juillet 2013 : 2277,80 € 
Mai à juillet 2014 : 0 € 
ÉCONOMIE : 18 407,55 € 
Total des économies sur le train de vie de la mairie, 
en seulement 3 mois, sur quelques postes : 46516,45 €… 
Chronique des temps anciens (suite) 
De surprise en surprise 
Chaque mois ou presque amène son lot de (mauvaises) surprises ! 
• Deux groupes immobiliers bien connus à Bussy achètent chacun un immeuble à 
la ville. Ils font quelques travaux, louent les locaux à la ville (bail de 12 ans, loyer 
élevé), puis revendent en quelques mois à un investisseur. Bilan (très bon) de 
l’opération : plusieurs centaines de milliers d’euros nets au bénéfice de ces groupes 
très avisés ! 
• La salle de spectacle (PPP) : 600000 € dépensés par la ville en contrepartie de 
quoi ? La municipalité a engagé un contentieux pour récupérer cet argent. L’ancien 
maire, qui décidément aime beaucoup le titulaire de ces PPP, prétend que la ville 
va perdre des subventions. Les Buxangeorgiens peuvent être rassurés : les sub-ventions 
n’étaient versées que si la ville dépensait la totalité du budget (de l’ordre 
de 30M€). EPAMarne va reprendre le terrain et rembourser la ville. Les subventions 
seront, de surcroît, largement augmentées sur le complexe sportif. 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 15 
FRAIS DE 
RESTAURATION/RÉCEPTION 
Mai à juillet 2013 : 19821,41 € 
Mai à juillet 2014 : 1413,86 € 
FACTURE SABLE BUSSY PLAGE 
Juillet 2013 : 12701,75 € 
Juillet 2014 : 952,80 € 
FACTURE 
DU FEU D’ARTIFICE 
Juillet 2013 : 35000 € 
Juillet 2014 : 27000 € 
ÉCONOMIE : 8 000 € 
ÉCONOMIE : 6 082,15 € 
ÉCONOMIE : 2 277,80 € 
ÉCONOMIE : 11 748,95 €
D O S S I E R 
LA RENTRÉE 
SCOLAIRE SUR 
UN NOUVEAU 
RYTHME 
La rentrée, c’est le moment de revoir ses copains, de faire 
connaissance avec ses instituteurs, et aussi de découvrir des 
établissements scolaires rénovés pendant l’été. Mais cette année, 
la rentrée scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, c’est 
surtout l’application de la réforme des rythmes scolaires, qui a obligé 
toutes les municipalités à proposer, en concertation avec les 
enseignants et les parents d’élèves, de nouveaux horaires. 
La rentrée a eu lieu le mardi 2 septembre. Plus de 3300 enfants 
ont rejoint l’un des 9 groupes scolaires répartis sur le territoire de 
Bussy Saint-Georges. Pour leur retour de vacances, certains enfants 
ont retrouvé leur école, d’autres l’ont découverte pour la première 
fois, qu’ils soient arrivés en 1re année de maternelle ou en CP. Durant 
l’été, des travaux d’entretien ont permis de rénover les locaux (voir 
encadré), pour les embellir ou les sécuriser. De nouvelles tables ou 
chaises ont été installées, là où l’usure nécessitait leur remplacement, 
tout comme les draps et lits des plus petits. Bref, tout est prêt pour 
une nouvelle année scolaire pas tout à fait comme les autres. Car 
cette année, enseignants, parents et enfants vont vivre un grand 
bouleversement avec la modification des rythmes scolaires, qui pré-voit 
une semaine de 4 jours et demi contre 4 jours habituellement 
(voir la double-page suivante). Mais il y a aussi plein de petites choses 
qui changent. 
Dans les classes 
Les 48 classes de maternelles de Bussy Saint-Georges reçoivent 
plus de 1200 enfants. Cette année, il y aura désormais une Atsem 
(Agent spécialisé des écoles maternelles) par classe maternelle, y 
compris le mercredi matin, afin d’assister l’instituteur au quotidien. 
De leur côté, les classes élémentaires sont au nombre de 79 pour 
cette rentrée, et accueillent près de 2100 enfants. Pour ceux qui le 
souhaitent, les études surveillées sont maintenues tous les soirs de 
16h à 17h30. 
La classe élémentaire à horaires aménagés « Musique » à Charles- 
Perrault est pérennisée. Dorénavant, une classe équivalente en 6e 
existe au collège Jacques-Yves-Cousteau, permettant aux enfants 
de continuer à évoluer sur un rythme adapté à l’enseignement et la 
pratique de la musique. 
À la cantine 
Comme l’année précédente, les menus des cantines scolaires, qui 
servent environ 2400 repas quotidiens, intègrent une large part de 
produits « bio ». Cette année, le restaurant du groupe scolaire du 
Clos-Saint-Georges va subir de gros travaux pour une remise aux 
normes et une modernisation. Commencés cet été, ces travaux 
devraient s’achever en décembre prochain. En attendant, un restaurant 
provisoire a été installé dans la cour de l’école. 
Enfin, il faut noter que pour assurer la sécurité des enfants, des ASVP 
(agents de surveillance de la voie publique) seront présents chaque 
jour à l’entrée et à la sortie des écoles. 
16 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
D O S S I E R 
Des travaux de vacances 
Il n’y a pas que les enfants qui ont leurs 
devoirs de vacances. C’est aussi le cas 
des services de la ville chargés de l’en-tretien 
Comment les élèves réagissent-ils au changement de rythme? 
En novembre, la municipalité fera un premier bilan d'étape. 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 17 
des écoles, qui mettent les bou-chées 
doubles l’été pour entretenir, réno-ver, 
réparer les établissements scolaires 
en profitant de l’absence des enfants. 
Ainsi, de nombreux travaux de peinture 
ont eu lieu dans plusieurs groupes sco-laires 
au cours de l’été : 
• le local à ballon, les sanitaires des pri-maires 
et la tisanerie de la maternelle 
à Antoine-Giroust; 
• la tisanerie de la maternelle à Jules- 
Verne; 
• le dortoir de la maternelle et la salle de 
classe N° 10 de la primaire à Jean-de-la- 
Fontaine; 
• la tisanerie de la maternelle à Louis- 
Braille. 
Hormis ces travaux de peinture, d’autres 
interventions ont également été program-mées 
pendant l’été. Ainsi, la cuisine du 
groupe scolaire Antoine-Giroust a été 
remise en état, le local de réserve 
de Jules-Verne a été rénové et des cou-loirs 
de Jean-de-La-Fontaine ont été 
repeints. 
Un guichet 
unique 
Situé au centre administratif Charlemagne, à deux pas du 
RER, le guichet unique facilite les démarches administratives 
courantes comme l’inscription scolaire, le calcul du quotient 
familial, les paiements (études surveillées, périscolaire…) ou 
encore les séjours, les stages multisports ou la préinscription 
en crèche ou en halte-garderie. 
Espace Charlemagne, 2 passage Carter (proche gare RER, 
face au parking Champollion). 
Tél. 01 64 66 60 01. Ouvert les lundi, mercredi, jeudi de 8h30 
à 12h et de 14h à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h 
à 17h et le samedi matin de 9h à 12h. Fermé le mardi.
D O S S I E R 
Les nouveaux rythmes scolaires 
La grande modification de cette rentrée, déjà évoquée dans le 
n° 165 de Bussy Mag, concerne la modification des rythmes 
scolaires. Désormais, les enfants en maternelle comme en pri-maire, 
devront assister à cinq matinées d’enseignement, contre 
quatre auparavant. La réforme imposée par le Gouvernement 
quasiment sans concertation, applicable obligatoirement au 
plus tard en cette rentrée de septembre, prévoit une semaine 
de 4 jours et demi incluant le mercredi matin (avec une déro-gation 
possible pour le samedi) et comprenant 24 heures d’en-seignement 
hebdomadaires comme actuellement. Cela conduit 
à une année avec 180 jours de classe contre 144 jours avant la 
réforme. 
Imposée par le Gouvernement 
« La nouvelle organisation de la semaine scolaire doit contribuer 
à donner aux enfants confiance en eux et en leur capacité à 
bien apprendre. En effet, cinq matinées au lieu de quatre, c’est, 
chaque semaine, un temps supplémentaire pour travailler dans 
de bonnes conditions, le matin étant le moment de la journée 
où l’attention des enfants est la plus soutenue. », expliquait 
Benoit Hamon, alors Ministre de l’Éducation Nationale dans 
une lettre aux parents. Pour autant, nombre de spécialistes 
s’interrogent sur les bienfaits de ce changement dont les béné-fices 
sont loin d’être démontrés. 
Surtout, cette réforme a obligé les municipalités à repenser 
entièrement le temps scolaire. Pour parvenir à la fois au respect 
de la loi, mais aussi prendre en compte les légitimes inquiétudes 
des parents, la ville de Bussy Saint-Georges a donc mené une 
large concertation avec les enseignants et les parents d’élèves. 
Pas question, en effet, de faire comme le Gouvernement et d’im-poser 
la façon d’appliquer cette réforme, mais plutôt de trouver 
la meilleure solution pour tous. Car ces nouveaux rythmes sco-laires 
entraînent d’importants changements dans le temps péris-colaire 
et donc dans la garde d’enfants, induisant des coûts sup-plémentaires, 
tant pour la ville que pour les parents qui laissent 
leurs enfants en étude ou aux accueils de loisirs. 
Cinq matinées par semaine 
Afin de répartir le temps d’école sur cinq matinées, les enfants 
auront désormais des cours le mercredi matin entre 8h30 et 
10h30. L’enseignement se terminera les autres jours à 16h au 
lieu de 16h30 auparavant. Bien consciente que des parents qui 
s’étaient organisés pour venir chercher leur enfant à 16h30 ne 
pourront pas forcément le faire pour 16h, et seront donc obligés 
de l’inscrire en étude surveillée ou en accueil de loisirs, la muni-cipalité 
a décidé de diviser en deux la tranche horaire 16h-19h, 
avec une pause à 17h30. Cela permet une limitation des frais 
pour les parents qui devront laisser leur enfant à cause de ces 
nouveaux horaires et ne paieront ainsi que pour la tranche 16h- 
17h30 (entre 1,21 € et 2,45 € suivant le quotient familial) et pas 
pour la totalité de la fin de journée (1,97 € à 4,45 €). Pour la 
tranche horaire 16h-17h30 en accueil de loisirs, les enfants pour-ront 
être récupérés par les familles à partir de 16h30. Pour la 
tranche 17h30-19h, les enfants pourront être récupérés par les 
familles dès 17h30. 
Une organisation avec la même souplesse est également mise 
en place le mercredi matin, afin de ne pas pénaliser les enfants 
qui auraient des activités hors de l’école (musique, sport…). Ainsi, 
après l’accueil du matin dès 7h et l’école de 8h30 à 10h30, les 
enfants qui resteront dans les centres de loisirs pourront être 
inscrits dans plusieurs tranches horaires possibles : 
• 10h30 - 11h30 
• 10h30 - 13h30 
• 10h30 – 19h avec les mêmes heures de sorties qu’aujourd’hui : 
à partir de 17h. 
Il est aussi possible d'inscrire son enfant à l’après-midi seul. 
18 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
✁ 
Emploi du temps hebdomadaire 
lundi mardi mercredi jeudi vendredi 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 19 D O S S I E R 
7 h à 8 h 30 Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin 
8 h 30 à 11 h 45 École École 
École 
(8 h 30 à 10 h 30) École École 
Accueil 
11 h 45 à 13 h 45 Restauration Restauration Restauration Restauration 
dans le centre 
de loisirs habituel 
ou dans l'école 
de 10h30 à 11h30 
........................................... 
Jusqu’à 13h30 avec 
restauration du midi 
........................................... 
Jusqu’à 19h avec 
restauration et goûter 
Sortie possible à 17h 
13 h 45 à 16 h École École École École 
16 h à 17 h 30 
Goûter 
Étude surveillée 
ou 
Temps d’activités 
périscolaires, 
ou 
Accueil de loisirs 
Goûter 
Étude surveillée 
ou 
Temps d’activités 
périscolaires, 
ou 
Accueil de loisirs 
Goûter 
Étude surveillée 
ou 
Temps d’activités 
périscolaires, 
ou 
Accueil de loisirs 
Goûter 
Étude surveillée 
ou 
Temps d’activités 
périscolaires, 
ou 
Accueil de loisirs 
17 h 30 à 19 h Accueil de loisirs Accueil de loisirs Accueil de loisirs Accueil de loisirs 
Les modalités d’application de la réforme scolaire ont fait l’objet d’une concertation avec l’Éducation Nationale, les associations de parents, 
les écoles, les établissements culturels, les clubs sportifs... 
« Les horaires des centres de loisirs ont été vus avec la commission 
de concertation des centres de loisirs, explique Isabelle Prieur, 
maire adjointe déléguée au Scolaire et Périscolaire. Concernant 
les rythmes scolaires, nous ferons un point d’étape avec la com-mission 
de concertation des rythmes scolaires à l’occasion des 
conseils d’écoles début novembre, puis de nouveau à la mi-décem-bre. 
Cela permettra de vérifier que cette nouvelle organisation 
fonctionne correctement et, au besoin, d’apporter quelques ajus-tements. 
Je tiens à souligner que les tranches horaires mises en 
place pour les accueils de loisirs et les négociations menées 
auprès de la Focel nous ont permis de limiter les surcoûts engen-drés 
par cette réforme, notamment pour les familles. Ainsi, un 
enfant inscrit tous les soirs et le mercredi en accueil de loisirs 
paiera, pour plus de 90% des quotients, moins cher que l'année 
précédente. » 
Les temps d’activités 
périscolaires 
L’une des grandes nouveautés de la 
réforme des rythmes scolaires, en plus 
des cinq matinées d’école, concerne la 
mise en place de temps d’activités péris-colaires 
(TAP). Les TAP visent à favoriser 
l’égal accès de tous les enfants aux pra-tiques 
culturelles, artistiques, sportives 
et aux loisirs éducatifs. Il s’agit de nou-velles 
plages horaires, d’une durée glo-bale 
d’environ trois heures hebdomadaires, 
dévolues aux activités périscolaires. Ces 
TAP seront facultatifs. 
« Nous n’avons pas encore arrêté le contenu 
des TAP car nous nous sommes concentrés 
avant tout sur le socle de cette réforme, 
c’est-à-dire les changements d’horaire », 
précise Isabelle Prieur. « Nous allons dès la 
rentrée travailler avec la commission des 
rythmes scolaires pour déterminer ce que 
nous allons proposer dans ces TAP, quelles 
seront les modalités pour les familles, puis 
nous rechercherons les prestataires, internes 
ou externes, pouvant répondre à notre 
demande. La mise en place des TAP aura 
lieu au plus tôt après les vacances de novem-bre 
et au plus tard à l’issue des vacances de 
Noël. »
Les nouveaux tarifs 
D O S S I E R 
20I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
Voici les nouveaux tarifs (en €) qui s’appliquent pour les activités périscolaires et la cantine, en fonction du quotient familial. Pour vous aider 
à calculer ce dernier, vous pouvez vous rendre au guichet unique de l’Espace Charlemagne (voir encadré page 15). 
Prévision 
Tranches 
Nombre 
d’enfants 
Cantine 
Accueils de loisirs (vacances scolaires) Accueils de loisirs (mercredis année scolaire) Espace 
Jeunes 
(Forfait 
mensuel) 
Accueils périscolaires Études 
Forfait 
Matin 
avec repas 
1/2 journée 
sans repas 
Fin 
matinée 
Fin matinée 
avec repas 
Journée 
après 10h30 
Après-midi 
sans repas 
Matin 
Soir 
Journée mensuel 
1re partie 
Soir 
2e partie 
Soir 
1 ou A 
0 
à 2000 
1 2,22 9,22 7,12 5,16 1,15 3,48 6,53 5,16 15 2,06 2,14 1,69 3,83 21,85 
2 1,80 8,87 5,80 4,17 0,93 2,82 6,28 4,17 15 1,85 1,70 1,25 2,95 20,72 
3 1,34 6,67 4,47 3,10 0,69 2,09 4,73 3,10 15 1,60 1,38 0,93 2,31 19,44 
4 1,03 5,86 3,98 2,67 0,59 1,67 4,15 2,67 15 1,39 1,27 0,82 2,09 18,38 
5 et + 1,00 5,35 3,55 2,50 0,55 1,55 3,79 2,50 15 1,29 1,21 0,76 1,97 17,51 
2 ou B 
2001 
à 2600 
1 3,41 14,45 9,00 6,28 1,40 4,97 10,24 6,28 15 2,05 2,13 1,68 3,81 23,69 
2 2,80 12,21 7,27 5,08 1,13 4,07 8,65 5,08 15 1,85 1,73 1,28 3,01 23,31 
3 2,02 9,20 5,54 3,91 0,87 2,99 6,52 3,91 15 1,64 1,43 0,98 2,42 22,50 
4 1,70 9,15 5,45 3,81 0,85 2,63 6,48 3,81 15 1,63 1,37 0,92 2,30 22,25 
5 et + 1,55 8,40 4,94 3,53 0,79 2,41 5,95 3,53 15 1,50 1,35 0,90 2,25 21,34 
3 ou C 
2601 
à 3200 
1 4,06 16,70 10,19 7,08 1,57 5,83 11,83 7,08 15 2,10 2,17 1,72 3,89 24,87 
2 3,52 13,50 8,25 5,72 1,27 4,96 9,56 5,72 15 1,85 1,73 1,28 3,01 24,57 
3 2,51 10,33 6,30 4,37 0,97 3,60 7,32 4,37 15 1,68 1,43 0,98 2,42 23,65 
4 2,11 10,16 6,18 4,29 0,95 3,16 7,20 4,29 15 1,63 1,37 0,92 2,30 23,48 
5 et + 1,97 9,64 5,69 3,92 0,87 2,93 6,83 3,92 15 1,52 1,35 0,90 2,25 22,46 
4 ou D 
3201 à 
3800 
1 4,88 19,19 11,85 8,45 1,88 7,00 13,59 8,45 15 2,35 2,24 1,79 4,03 26,65 
2 4,01 15,52 9,57 6,96 1,55 5,75 10,99 6,96 15 1,96 1,83 1,38 3,22 26,46 
3 3,03 11,78 7,31 5,21 1,16 4,34 8,34 5,21 15 1,74 1,48 1,03 2,50 25,38 
4 2,49 11,63 7,19 4,85 1,08 3,69 8,24 4,85 15 1,70 1,45 1,00 2,44 25,34 
5 et + 2,34 10,94 6,67 4,25 0,94 3,39 7,75 4,25 15 1,58 1,41 0,96 2,37 24,15 
5 ou E 
3801 
à 4400 
1 5,65 21,68 13,15 9,45 2,10 8,02 15,35 9,45 15 2,43 2,27 1,82 4,10 28,43 
2 4,61 17,48 10,61 7,64 1,70 6,53 12,38 7,64 15 1,96 1,83 1,38 3,22 28,35 
3 3,42 13,09 8,13 5,73 1,27 4,86 9,27 5,73 15 1,76 1,48 1,03 2,50 27,19 
4 2,92 13,04 7,92 5,42 1,20 4,26 9,24 5,42 15 1,71 1,45 1,00 2,44 27,11 
5 et + 2,76 12,36 7,42 4,94 1,10 3,99 8,76 4,94 15 1,58 1,41 0,96 2,37 25,83 
6 ou F 
4401 
à 5500 
1 6,20 22,98 13,98 10,13 2,25 8,75 16,28 10,13 15 2,49 2,35 1,90 4,25 30,24 
2 5,10 18,69 11,25 8,19 1,82 7,17 13,24 8,19 15 2,03 1,90 1,45 3,36 30,20 
3 3,71 14,05 8,57 6,13 1,36 5,25 9,95 6,13 15 1,89 1,55 1,10 2,65 29,05 
4 3,14 14,04 8,42 5,78 1,29 4,58 9,95 5,78 15 1,79 1,52 1,07 2,59 28,84 
5 et + 2,97 12,92 7,97 4,97 1,10 4,21 9,15 4,97 15 1,73 1,45 1,00 2,44 27,52 
7 ou G 
5501 
et + 
1 6,35 26,77 16,41 10,26 2,28 8,94 18,96 10,26 15 2,72 2,45 2,00 4,45 32,76 
2 5,25 22,15 14,71 8,29 1,84 7,34 15,69 8,29 15 2,26 2,01 1,56 3,56 32,14 
3 3,95 17,83 12,35 6,21 1,38 5,52 12,63 6,21 15 2,14 1,66 1,21 2,87 30,80 
4 3,68 17,35 11,79 5,86 1,30 5,16 12,29 5,86 15 2,01 1,62 1,17 2,79 29,99 
5 et + 3,23 16,69 11,68 5,07 1,13 4,52 11,82 5,07 15 1,98 1,56 1,11 2,66 29,20 
Hors Bussy Saint-Georges • 44,00 22,86 22,86 4,58 13,74 32,64 22,86 50 4,85 4,94 3,45 8,39 34,39 
*tarif facturé à la ville par type de repas. 
✁
RAECNT CUOANL ITTRÉE 
La Focel 77 en 
redressement judiciaire 
Le Maire de Bussy Saint-Georges a été infor-mée 
des difficultés financières que rencontre 
actuellement la FOCEL 77 qui gère, par 
Délégation de Service Public (DSP), pour le 
compte de la ville : 
• Les accueils de loisirs et périscolaires, 
• L'animation et l'encadrement des enfants 
sur les temps de restauration scolaire, 
• L'Espace jeunes pour les collégiens et les 
lycéens 
• Le Point Information Jeunesse 
• Les animations événementielles telles que 
Bussy Plage et la patinoire. 
À ce jour, la FOCEL 77 est soumise, à la 
demande de son Conseil d'Administration, à 
une procédure de redressement judiciaire. 
La ville est en contrat avec la FOCEL 77 depuis 
le mois d’octobre 2009 et la DSP actuelle a 
été signée par l’ancienne majorité le 30 mars 
2011. Depuis sa prise de fonction, la nouvelle 
majorité s’interroge sur le coût pour la col-lectivité 
(environ 3M € pour la ville après par-ticipation 
des parents et subvention de la 
CAF) et la qualité des prestations fournies 
par la FOCEL. Elle s’étonne que l’ancienne 
majorité ait fermé les yeux à cet égard, 
mais aussi sur le contrôle des prestations 
facturées et sur certains faits annoncia-teurs 
des difficultés actuelles. 
La municipalité vigilante 
Face à cette situation, Chantal Brunel, Maire 
de Bussy Saint-Georges et Isabelle Prieur, 
adjointe au maire en charge du scolaire et 
du périscolaire, suivent les événements de 
très près par des contacts réguliers avec les 
nouveaux responsables de la FOCEL 77. En 
parallèle, elles oeuvrent au quotidien, avec 
les services de la mairie, pour : 
• en priorité, garantir la continuité et la qua-lité 
de l'accueil de nos enfants, 
• assurer un relais des prestations actuelles, 
si la FOCEL 77 s'avérait défaillante, 
• être au côté du personnel de la FOCEL 77, 
qui emploie 140 personnes à Bussy Saint- 
Georges, si leur emploi venait à être menacé. 
Maîtriser, voire réduire 
les coûts des accueils de loisirs 
Enfin, Chantal Brunel et Isabelle Prieur tien-nent 
à assurer aux Buxangeorgiens que cette 
situation ne remet pas en cause tout le travail 
fourni, depuis leur prise de fonction, pour 
maîtriser, voire réduire les coûts des accueils 
de loisirs malgré la réforme des rythmes sco-laires, 
ainsi que le travail et les contrôles effec-tués 
pour améliorer la qualité des activités 
et de l'encadrement de la FOCEL 77, comme 
elles s'y étaient engagées pendant la cam-pagne. 
Pensez au service emploi… 
Besoin d’un conseil ou d’un accompagnement renforcé ? Le service Emploi vous ouvre ses portes afin de vous 
apporter la/les solution(s) la (les) mieux adaptée(s) à votre situation et votre profil. Le Service Emploi a déjà 
accompagné plus de 200 personnes depuis son ouverture, dont 30 % sont aujourd’hui en emploi. Soyez comme 
eux, actifs et déterminés, ils ont choisi le service Emploi pour les aider à gravir les marches vers l’emploi. 
Les rendez-vous sont à prendre sur place (40 bd Antoine-Giroust) ou par téléphone au 0164665903 tous les jours 
de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (jeudi 16h). 
Vous êtes motivés et dynamiques, le service Emploi vous conseille et vous oriente dans une démarche d’emploi 
porteuse et pérenne ! 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 21
R E N C O N T R E 
Amandine Roujas 
« Soutenir le monde associatif, faciliter l’accès 
à la culture et au sport ! » 
maire-adjointe déléguée à la culture, aux as-sociations 
et aux sports. 
Un souffle de nouveautés sur 
les animations de la ville ! 
Pour plus de cohérence, la jeune élue a sou-haité 
tout d’abord simplifier et harmoniser 
la gestion logistique liée aux besoins des 
associations. Désormais, qu’elles soient 
sportives, culturelles, relevant du dévelop-pement 
durable, du social ou autres, celles-ci 
n’ont plus qu’un seul référent à la mairie : 
le service vie associative. Elles bénéficient 
ainsi des mêmes procédures pour l’occupa-tion 
de salles, l’octroi de subventions etc. 
Autre objectif : leur permettre de s’investir 
davantage dans la vie de la cité, en partici-pant 
par exemple aux premières parties de 
spectacle. Véritable vitrine pour leurs acti-vités, 
ces événements permettent aussi aux 
habitants de profiter du riche tissu associatif 
de la ville. 
Plus de spectacles 
pour les 13-20 ans ! 
Afin d’offrir des spectacles divertissants à 
destination des jeunes, la ville mise sur des 
spectacles phares pour ce public exigeant, 
mais encore peu ciblé. « L’idée est d’offrir 
une programmation de qualité pour tout le 
monde, de développer les événements qui 
plaisent, comme ceux organisés à la média-thèque 
et apporter des idées nouvelles afin 
de satisfaire tous les goûts et tous les pu-blics. 
Cette année, par exemple, nous inau-gurerons 
un nouveau concept autour de la 
danse… ». 
Nos athlètes contribuent 
au rayonnement de Bussy 
Consciente que le sport est un outil de 
santé, d’éducation et de citoyenneté, la mu-nicipalité 
met un point d’honneur à soutenir 
les clubs afin de faciliter l’accès au sport 
pour tous. Soutenir les clubs, c’est aussi ai-der 
les athlètes à participer aux différents 
championnats. Notre ville est fière de comp-ter 
de nombreux médaillés, au niveau dé-partemental, 
national voire international, 
qui portent très haut les couleurs de Bussy. 
« Nous tenons à remercier l’investissement 
des associations et des clubs de sport, qui 
participent de manière active à l’animation 
de notre ville, un vecteur important de lien 
social qui en fait toute sa richesse. » tient à 
souligner Amandine Roujas. 
Sports et associations : 
vieassociative@bussy-saint-georges. 
fr, pour les animations 
culturelles : culturel@bussy-saint-georges. 
fr 
Agée de tout juste 26 ans, Amandine Roujas 
est la plus jeune des élus du conseil municipal, 
auquel elle apporte un souffle de jeunesse et 
des idées novatrices. Après une scolarité 
exemplaire à Bussy, elle a poursuivi ses études 
à l’Institut National des Sciences Appliquées 
de Lyon, où elle a décroché un diplôme d’in-génieur. 
De retour à Bussy, Amandine Roujas 
a intégré le célèbre magazine 60 millions de 
consommateurs, pour lequel elle mène des 
essais comparatifs. 
Très attachée à notre commune, où elle a 
grandi, Amandine Roujas a souhaité s’investir 
pleinement pour la ville où elle a « tout ap-pris 
». Elle s’est engagée alors avec enthou-siasme 
dans la vie politique locale. Flûtiste et 
violoncelliste au conservatoire depuis son en-fance, 
c’est tout naturellement qu’elle s’est 
tournée vers la culture, puis les associations 
et le sport qu’elle choisit par goût. 
C’est ainsi qu’elle est, depuis mars dernier, 
22I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
Faire de B ussy 
une ville vivante, 
attractive et festive 
à travers ses associations 
et ses animations, tel est 
l’objectif de la nouvelle 
municipalité, concernant 
l’événementiel. Côté sport, 
tout sera mis en oeuvre 
pour accompagner les 
clubs dans leurs projets. 
Amandine Roujas, maire-adjointe déléguée à la culture, aux associations et aux sports.
R E N C O N T R E 
A C T U A L I T É 
Une saison culturelle 
résolument éclectique 
De l’humour, de la fraîcheur, de la musique, de la danse, déclinés autour 
de la thématique « Mythes aux logis » : présentation… 
grande fête de la musique en juin, de mul-tiples 
Bar(s) en scène proposeront une pro-grammation 
de «musiques actuelles », dans 
différents bars et restaurants de la ville. 
Prochain rendez-vous : vendredi 26 sep-tembre 
à 20h30 aux Terrasses du Golf, 
au profit des Virades de l’Espoir. 
Scènes de danse 
Le samedi 30 mai, place à la danse ! Cette 
journée thématique débutera par des ate-liers 
d’initiation pour petits et grands en 
matinée. L’après-midi, une scène accueillera 
les plus belles prestations locales suivies 
d’une représentation professionnelle pour 
le plus grand plaisir des danseurs amateurs 
et des autres aussi ! 
Renseignements : service 
culturel au 01 64 66 60 01 
Informations sur les tarifs et la 
réservation : bussysaintgeorges.fr 
les-services/culture/billetterie 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 23 
Humour 
Le Comte de Bouderbala, le 15 novembre 
à Herzog (Tarifs : de 4 à 6 €). 
Complet depuis 6 ans à Paris, vedette des 
Comedy Club à New-York, Sami, dit Le Comte 
de Bouderbala joue les prolongations à Bussy. 
Dans son spectacle, Sami livre sa version des 
faits, une vision décalée et originale des 
grands thèmes de société qui s’appuie sur 
son parcours étonnant et atypique. De sa 
carrière de basketteur professionnel aux 
États-Unis à son expérience de prof en ZEP… 
Le nouveau spectacle de Gaspard Proust, 
le 8 mars à Herzog (Tarifs : de 4 à 6 €). 
L’humoriste au ton acerbe et corrosif est 
connu pour sa participation à l’émission 
« Salut les terriens ! » tous les samedis à 
20h sur Canal Plus. Après le succès pendant 
trois ans de « Gaspard Proust tapine », il 
revient chatouiller le public de son humour- 
La Belle et la Bête, le 13 décembre. 
moqueur avec son nouveau spectacle, où 
aucun sujet ne sera éludé. 
Jeune public 
Une multitude de spectacles pour les plus 
jeunes dont notamment : 
Le mois du conte 
Trois spectacles et une exposition ponctue-ront 
l’attente de Noël, des contes pour tous 
les âges, aux univers variés : Petites traces 
de neige, le 29 novembre, La Nuit du Visiteur, 
le 6 décembre, La Belle et la Bête, le 
13 décembre, et l’exposition Les maisons des 
contes du 25 novembre au 13 décembre. 
Le Festival en Culottes Courtes du 22 mars 
au 18 avril. 
La culture s’offre aux plus jeunes specta-teurs, 
de 3 mois à 5 ans. Dans le cadre de 
ce festival, expositions, spectacles, lectures, 
conférence et ateliers ponctueront le prin-temps 
2015. En voici quelques extraits : 
Légère comme une plume le 22 mars, À la 
recherche du doudou perdu le 28 mars, 
Avant toi, y’avait pas rien ! le 29 mars, Mille 
moutons pour m’endormir le 11 avril, Îlot le 
18 avril. 
Prochains rendez-vous, le dimanche 28 
septembre, à 10h30 à la Médiathèque de 
l’Europe, qui vous présentera un spectacle 
Jeune Public à partir de 2 ans « Pourquoi 
les fenêtres ont-elles des maisons ? », 
Théâtre de carton, figures à croquer et tour 
de main… Sans oublier l’atelier de percus-sions 
le samedi 4 octobre à 10h30 à la 
Médiathèque de l’Europe (à partir de 7 ans). 
Musique 
Tout au long de l’année, en marge de la
É V É N E M E N T 
Journées européennes du patrimoine 
Patrimoine culturel, 
patrimoine naturel 
Un planning des plus enrichissants vous attend tout au long du mois de 
septembre, notamment les 20 et 21. À vos agendas ! 
Médiathèque 
de l’Europe 
Lieu incontournable dans le paysage culturel 
buxangeorgien, la médiathèque de l'Europe 
vous propose de multiples animations et ex-positions, 
durant toute l’année. 
Faits divers au jar din, 
la biodiversité à sa porte 
Du 13 au 22 septembre 
L’exposition invite à comprendre les méca-nismes 
de la biodiversité dans un univers qui 
nous est proche : celui du jardin d’ornement 
qui entoure notre maison, celui de nos pa-rents 
ou de nos amis. 
Un espace complémentaire spécialement 
conçu pour les jeunes enfants non lecteurs, 
à partir de deux ans, leur permet de partir à 
la découverte du vivant des jardins, grâce à 
des jeux interactifs et des expériences sen-sorielles. 
Béton et chuchotements 
Du 13 au 27 septembre 
Photographies de l’artiste Kahina 
« Quand l’art se fait matériel, quand l’archi-tecture 
se fait vie… J’aime les lignes de fuite, 
les matériaux, les textures chaudes et froides 
qui révèlent nos angoisses et la beauté de ce 
nid qui nous construit dans nos villes. Cocon 
libérateur… » 
Kahina nous dévoile à travers ses photogra-phies 
l'esthétisme et la poésie du patrimoine 
urbain. 
Paysages briards 
Du 13 au 27 septembre 
Photographies de l’artiste Christian Georgel 
Christian Georgel photographie en argen-tique 
et en noir et blanc les paysages et les 
24I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
arbres qu'il rencontre lors de ses longues 
randonnées solitaires. 
Vernissage des expositions 
Vendredi 19 septembre, 19h30 
Médiathèque de l’Europe 
Renseignements : Médiathèque 
de l’Europe 01 64 67 47 00 
6 avenue du Général-de-Gaulle 
mediatheque@bussy-saintgeorges.fr 
www.mediathequebussy.net 
Service culturel 01 64 66 60 01 
Samedi 20 septembre 
La ville nouvelle de Bussy saint-georges : la 
nature au coeur de l’urbanisme (En partena-riat 
avec le service Développement Durable) 
Patrimoine naturel et ville nouvelle 
Parc du Génitoy 
Rendez-vous au Square Vitlina, 15h 
En partenariat avec l’association de La 
Ville des Parcs et Jardins 
Découverte de la biodiversité en milieu ur-bain 
au cours d'un rallye ludique et instructif 
aux abords de l’étang de l’Ile-Mystérieuse ! 
Cultivons notre Jardin 
Jardin expérimental -Ile-Mystérieuse, 17h 
Par l'association Alliance Terre et Vie 
Atelier-découvertes du premier jardin par-tagé, 
suivi d'un verre de l'amitié. 
Les sites cultuels ouvrent leurs portes 
au public durant les journées euro-péennes 
du Patrimoine… 
Église Notre-Dame du Val 
33, boulevard Thibaud-de-Champagne, de 
10h à 17h. 
Renseignements au 01 64 66 39 92 ou secre-tariat@ 
notredameduval.fr 
Pagode bouddhiste Fo Guang Shan 
3, allée Madame-de-Montespan, de 10h à 17h 
Renseignements au 01 30 21 36 36 ou 
sikmiaoda@gmail.com 
Dimanche 21 septembre 
Le village de Bussy Saint-Georges : la nature 
au coeur de l’histoire 
Les Coteaux de la Brosse - 
Patrimoine naturel et histoire 
à Bussy Saint-Georges 
Rue du Vignoble De 11h-15h 
Par l’association des Coteaux de la Brosse. 
Visite-dégustation au coeur des vignes des 
Coteaux de la Brosse. 
La représentation iconographique 
des saints dans l'histoire de l'art 
Église Saint Georges, 
3 rue de Ferrières, 11h, Durée : 1h 
Par la Médiathèque de l’Europe 
et le service culturel 
À l'occasion de la restauration du groupe sculpté 
Saint Georges, le service culturel et la média-thèque 
de l'Europe proposent des ateliers sur 
le thème de la présentation iconographique 
des saints dans l'histoire de l'art. 
Le lavoir 
Rue du lavoir, 14h30. Durée : 1h 
Adaptation et extraits de la création 
de la Cie Basoche. 
Par l'atelier-théâtre adulte de 
l'association Résonances, mise en scène 
par Emmanuelle Rozes. 
2 août 1914, empoignant le linge et le bat-toire, 
rassemblées par le rituel et le labeur 
de la lessive, onze lavandières libèrent leurs 
paroles et leurs émotions. 
Plus d’informations dans l’agenda 
du site de la ville bussysaintgeorges.fr 
©Christian Georgel
S P O R T 
CHAMPIONNATS DE FRANCE D’ATHLÉTISME UNSS 
Bussy frappe 
encore 4 fois 
Les jeunes Buxangeorgiens se sont une nouvelle fois illustrés lors des 
championnats de France UNSS d'athlétisme, plaçant les établissements 
de Bussy Saint-Georges à 4 reprises sur les podiums nationaux. 
ÀToulouse, les 5 et 6 juin, les cadettes et les 
cadets du lycée Martin-Luther-King sont re-partis 
avec deux titres de Vice-champions de 
France. 
Mais les collégiens ont aussi brillé ! Une dé-légation 
de 15 élèves de Claude-Monet avait 
fait le déplacement à Poitiers du 10 au 13 juin. 
Les jeunes athlètes sont également montés 
sur la deuxième marche du podium au relais 
8 x 200 et en équipe minimes filles. 
Il s'en est fallu de peu pour qu’elles rempor-tent 
le titre suprême, ce dernier se jouant à 
un tout petit point, au cours de la dernière 
épreuve. Également qualifié, le relais 4 x 
1000 termine à une honorable 4e place. 
À noter que 3 fois sur 4, seuls les sportifs 
martiniquais ont réussi à passer devant 
Bussy Saint-Georges, ce qui est un gage de 
qualité quand on connaît la valeur de l'athlé-tisme 
antillais. 
Bravo à nos vice-champions 
de France ! 
Lycée cadettes : Clara Chavassieux, Pauline 
Fouchy, Marine Nico, Mélissa Rachid, Auriane 
Renard, Mathilde Tortrat. 
Lycée cadets : Charles Callin, Julien Camail, 
Adrien Delage, Matthieu Harel, Zaccharie 
Pardo, Robin Sorel. 
Équipe minimes filles : Mélyna Diaz, Ilona 
Egblomasse, Fanny Rey, Alizéa Traque, Alizée 
Veigneaux, Maelys Vincent. 
Relais 8 x 200 : Janelle Yondo Nkembe, 
Maitena Rosillette, Yannis Labdoun, Clément 
Fournier, Ilona Egblomasse, Maelys Vincent, 
Maxime Fournier, Elliot Gbedo. 
Les jeunes athlètes de Claude-Monet peuvent être fières de leur belle médaille d’argent 
en minimes filles. 
Par ailleurs, saluons le joli travail d’Audrey La-faye 
qui a réussi son examen de jeune officiel 
national en lycée. Il faut savoir que pour les 
lycéens, un podium au championnat de 
France ou un examen de juge national rap-porte 
un « 16 » au baccalauréat, en option. 
C’est ce qui s’appelle un coup double ! 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 25 
Grande prestation pour l’équipe de relais 8 x 200 qui est montée sur la deuxième 
marche du podium. 
Concentrés jusqu’au bout, les petits 
prodiges du Lycée Martin-Luther-King 
raflent la médaille d’argent. 
Heureuses de leurs médailles d’argent, les 
cadettes de MLK posent avec la mascotte 
du championnat !
S P O R T 
SÉJOUR SURF 
La Bretagne, 
ça vous gagne ! 
Du 6 au 11 juillet dernier, une vingtaine 
de Buxangeorgiens sont allés goûter aux joies 
de l’Atlantique, lors d’un séjour surf à Crozon- 
Morgat, organisé par le service des sports. 
Le char à voile sollicite la coordination des actions, l’anticipation et l’adaptation à la surface. 
Encadrés par Aline, Franck et Cyril, 3 éduca-teurs 
sportifs de la ville, diplômés d’État et 
par Cécile Munch, responsable du service 
des sports, 24 jeunes âgés entre 10 et 13 ans 
sont allés tous les jours à la plage pour pro-fiter 
d’un panel d'activités, notamment au-tour 
de la glisse (kayak, stand up paddle, char 
à voile, mais aussi tournois de sport collectif, 
etc.), sans oublier le surf, naturellement ! 
La presqu’Île-de-Crozon offrant un littoral 
de toute beauté qui permet de multiples 
promenades, comme le célèbre sentier de 
grande randonnée 34 (GR 34), les jeunes 
n’ont pas boudé leur plaisir. Grâce à l’après-midi 
découverte, ils ont ainsi pu visiter Cro-zon 
et ses alentours… 
À peine rentrés de ce beau séjour, nos 
jeunes touristes aimeraient déjà connaître 
la prochaine expédition concoctée par le 
service des sports. 
Un cadre enchanteur pour un programme 
de rêve ! Voilà comment pourrait se résu-mer 
le séjour de six jours et cinq nuits, en 
pension complète, au centre de vacances à 
Postofort, en Bretagne. L’année dernière, le 
séjour à Brem-sur-Mer en Vendée avait déjà 
remporté un beau succès. Visiblement, la 
deuxième édition a été aussi riche et épa-nouissante 
que la précédente ! 
STAGES MULTISPORTS 
Activités, énergie et bonne humeur ! 
Course d’orientation, roller, VTT, football, gymnastique, toboggan 
aquatique, pétanque, piscine… Les jeunes Buxangeorgiens n’ont 
eu que l’embarras du choix pour profiter pleinement de l’été. 
Cette année, les activités étaient programmées sur 4 semaines : 
3 en juillet et une semaine en août. 
Concernant les sorties « nautiques », le village sportif de l’UCPA 
de Torcy a permis aux jeunes de profiter de diverses activités 
très prisées telles que le toboggan aquatique. À Noisy Plage et 
à la piscine de Marne-et-Gondoire, les jeunes ont pu nager libre-ment, 
histoire de se rafraîchir un peu. 
Sur le green de Bussy-Guermantes, les enfants ont apprécié 
les cours de golf dispensés par des professeurs expérimentés. 
En partenariat avec l’association Double Détente, le service des 
sports a aussi proposé des séances de tir à l’arc. Grande nou-veauté 
cette année, les enfants se sont initiés aux joies de la 
pétanque, avec la Boule Buxangeorgienne. 
26I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
Un professeur de surf a initié chaque jour 
les jeunes à l’art de la vague !
S P O R T 
JUDO 
Judo Club : 
une fin d’année très riche 
Après avoir célébré ses vingt ans en mai dernier, le Judo Club de Bussy 
Saint-Georges poursuit les festivités ! Ce qui ne l’empêche pas de 
réviser certaines techniques comme le balayage… 
Judo et balayages 
Au judo, le balayage est une technique bien 
connue qui demande de bons réflexes. Les 
judokas la pratiquent régulièrement sur le 
« tatami ». À la fin de la saison, le club a 
pour habitude de s’exercer à un autre type 
de balayage mais celui-là, « sous » les tata-mis. 
Lors de la dernière animation Poussins, 
les organisateurs ont eu la mauvaise surprise 
de découvrir un cumul important de pous-sières 
et autres résidus sous les tatamis, 
sans compter les… chewing-gums. 
Le club s’est donc donné pour objectif en 
fin de saison un grand nettoyage. Les posters 
arrachés ont également été changés, etc. 
Les organisateurs remercient les Judokas 
et parents volontaires de leur aide pour ce 
qui leur semble élémentaire : « un DOJO 
propre » pouvant accueillir les pratiquants 
et les scolaires sans avoir à affronter les 
« acariens ». 
Il faut savoir qu’au Japon, chaque fin de 
séance est accompagnée du nettoyage par 
les Judokas de tous grades des tatamis. 
Une fois par trimestre, ils remettent le Dojo 
en ordre et nettoient le dessous. À travers 
cette activité, le Judo club fait ainsi revivre 
une pratique héritée de la tradition des 
anciens. 
Une nouvelle ceinture noire est venue clô-turer 
en beauté cette très bonne année spor-tive. 
Après le premier dan de Philippe César 
et le 4e dan de Pascal Trefleze et Vincent Le 
Franc, Margot Blancher a reçu son 1er dan, le 
24 juin dernier. Elle devient ainsi la 3e féminine 
du club à accéder à ce grade. Cette remise 
de grade a été assurée par Vincent, son pro-fesseur, 
en présence d’André Pracht, repré-sentant 
la Ligue de Seine-et-Marne et la 
Commission des Grades. Quelques randoris 
ont permis aux élèves présents de se lancer 
dans des joutes amicales, avant le traditionnel 
pot de l’amitié. La saison 2013–2014 s’est 
donc très bien terminée, et le club espère 
que la prochaine sera aussi fructueuse. 
ZANSHIN-KARATE-DO 
Toutes les générations félicitées ! 
Le club ne pouvait rêver plus belle cérémonie pour terminer l’année en beauté. Ainsi, le dernier 
entraînement de la saison passée s’est terminé avec des félicitations. En effet, 3 élèves ont obtenu 
leur ceinture noire 1er dan et un élève a décroché son 3e dan à l’âge de 21 ans ! Tous les quatre 
ont passé leur examen les 20 et 21 juin à Fontainebleau, devant les juges de la Fédération Française 
de Karaté. Sylvie et Laurent sont des professeurs comblés ! Ils ont vivement félicité Jean-Guillaume 
Bardot, qui a commencé très jeune le karaté au club et dont le parcours est exemplaire. Ceinture 
noire 1er dan à 16 ans, 2e dan à 18 ans et 3e dan à 21 ans ! Quelle brillante ascension ! Puis, Sylvie 
et Laurent ont remis leur ceinture noire à Marie Guignochau, Marc Foure et Bernard Gendre. Le 
karaté est une histoire qui se transmet de génération en génération… et dans les deux sens. Pour 
chacun des trois, ce sont en fait leurs enfants inscrits au club depuis plusieurs années, qui les 
ont incités à faire du karaté. Ces enfants, qui ont bien grandi maintenant, et qui sont toujours 
élèves dans le club, sont aujourd’hui très fiers de leurs parents, tout comme les professeurs. Ce 
dernier cours du 28 juin a été clôturé par un pot de félicitations et d’amitié. 
Plus d’informations : Club de Karaté ZANSHIN-KARATE-DO-BUSSY 
Cours de karaté, Self-Défense, S’Body au Gymnase Michel-Jazy 
Tél. : 0160430688 • Email : zkd77@wanadoo.fr • Site : www.zkd-bussy.fr 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 27 
C’est un grand jour pour Margot Blancher qui a reçu son 1er dan.
T R I B U N E S 
Tribunes libres 
suivent la vente de leur programme et jus-tement 
les places de stationnement posent 
problème avec les quelques 1000 logements 
qu’ils vont faire. Une surface commerciale 
importante est prévue par les Nouveaux 
Constructeurs. Sans parking, elle est condam-née. 
Qui oserait signer un tel permis ? Et 
bien, je suis sûr que ces amateurs du droit 
de l’urbanisme vont le faire. Oserai-je aussi 
l’évocation du sinistre du 23 avenue du géné-ral 
de Gaulle ? En 16 ans, j’ai géré dix incendies 
de ce type (j’ai même présidé la conférence 
intercommunale du logement de Marne-la- 
Vallée qui oeuvrait sur ce sujet). À chaque 
fois, nous avons invoqué l’article 521 du code 
Vous n’aurez pas la chance d’entendre les 
perles de la nouvelle équipe municipale suite 
à un enregistrement des débats par nos soins 
lors du conseil du 24 juillet. La réunion a été 
annulée. Ce qui était prévisible vu le nombre 
d’absents à la séance précédente. Vous me 
direz qu’ils ont droit de prendre des vacances. 
Qu’avaient-ils de si pressé à faire voter ? Pas 
la modification du PLU initiée peu avant mon 
départ et qui a pour base de changer les 
normes de stationnement en centre-ville. En 
un mot, obliger les promoteurs à créer plus 
de places en sous-sol pour désengorger les 
parkings de surface. Je n’en entends plus 
parler. Les Nouveaux Constructeurs pour-de 
la construction et de l’habitat, et la mise 
en place du fond d’État dédié : le FARU. La 
commune constate le péril du lieu. Elle réqui-sitionne 
les logements nécessaires. Et se fait 
rembourser par l’État. Ils ne savent même 
pas qu’une telle procédure existe. 
Malheureusement pour toutes les victimes. 
À vrai dire, l’annulation du conseil du 24 juillet 
est une bonne nouvelle. Elle nous a épargné 
un vidéo-gag supplémentaire (c’est pour cela 
que les conseils ne sont plus filmés). 
Hugues Rondeau, Lynda Amami, 
Christian Bompart, Kim Ngouansavanh, 
Claude Louis, Brigitte Abergel 
GROUPE « Pour Bussy Continuons Ensemble » 
Chroniques d’un début d’été 
GROUPE «Tous Unis Pour Bussy» 
L'accueil de nos enfants sacrifiés sur les promesses intenables du maire ! 
10e groupe scolaire en entrée de ville, secteur 
en expansion, et un nouveau centre de loisirs 
à Jean de la Fontaine pour agrandir la cantine 
trop exigü e et accueillir les enfants de la Croix 
Saint-Georges (250 nouveaux logements). 
Or, ces 2 projets pourtant financés à 80 % 
par Epamarne, ont été sortis du budget 2014 
au motif que le besoin n'est pas avéré. Le 
problème est là : pour tenir sa promesse de 
baisser les impôts en 2015, Mme Brunel sacrifie 
le sort des jeunes Buxangeorgiens; son argu-ment 
de révision de la carte scolaire prendra 
du temps et ne tient pas devant l'urgence de 
la situation ! 
Pour que le bien-être de nos enfants soit vrai- 
Les écrits de Madame le Maire durant les 
dernières municipales sont formels : « bien 
entendu, je place le scolaire, l'avenir de nos 
enfants en priorité absolue » (lettre de 
Chantal Brunel du 4 février 2014). Mais la 
réalité est bien loin des promesses. 
La situation actuelle est périlleuse : groupes 
scolaires saturés, capacité d'accueil résiduelle 
sur la Ville de 150 enfants alors que les pro-grammes 
immobiliers déjà signés laissent 
présager des besoins supérieurs. Sans comp-ter 
les permis qu'elle signe elle-même faute 
de pouvoir les stopper comme elle l'avait 
promis ! 
Deux projets devaient y répondre : le 
ment une priorité absolue, nous demandons 
à la majorité de nous présenter les effectifs 
scolaires à 3 ans, nous l'alertons sur le retrait 
prévisible de l'État en matière de subventions, 
et lui rappelons que les écoles sont des équi-pements 
publics obligatoires dont la 
construction nécessite un temps incompres-sible 
d'au moins 18 mois. Toute erreur de pla-nification 
sera fatale ! 
Nabia Pisi, Pierre Lafaye, 
Claire Travers, Yvon Christman 
www.tousunispourbussy.fr 
C O M M E R C E 
Brocante de septembre 
Bientôt les inscriptions ! 
Que faire des effets et objets qui ne vous sont plus d’aucune utilité 
mais qui sont pourtant en bon état ? Pourquoi ne pas les revendre ? 
Cette année, le vide-greniers du village aura lieu, à la place de Ver-dun, 
le dimanche 28 septembre de 9h à 18h. 
De plus en plus visitées, les brocantes de Bussy attirent de nom-breux 
chineurs, à la quête de l’objet rare et de bonnes affaires à 
négocier. 
Modalités d’inscription : samedi 13 sept de 9h à 14h, au service 
« Bussy Coeur de ville » - 5, boulevard Pierre Mendès-France. 
Lors de votre inscription, munissez-vous : 
• De la photocopie d’une pièce d’identité; 
• De la photocopie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. 
Le vide-grenier est réservé aux Buxangeorgiens et aux particuliers. 
Par ailleurs, le nombre de stands est limité. Afin de satisfaire le 
28I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 
plus grand nombre de participants, un seul emplacement 
sera attribué par famille. Tarif : 10 € le stand de 2 m. 
Plus d’infos : 01 60 94 72 92, 
coeurdeville@bussy-saint-georges.fr
avons créé (enfin) une véritable coordination 
avec la Police nationale. Nos actions, par une 
verbalisation systématique (je salue celles 
du maire-adjoint en charge de la sécurité), 
ont évité beaucoup plus d'intrusions de gens 
du voyage, malgré un matériel coûteux et 
défaillant installé lors du dernier mandat… 
L'été fut aussi marqué par un incendie dans 
un immeuble : ce dossier sensible a été traité 
avec humanisme et rigueur afin de faire des 
propositions individuelles à tous les sinistrés 
et ce, malgré la désinformation ahurissante 
d'une certaine opposition ou la récupération 
de certains politiques. 
Comme vous pouvez le constater, la munici- 
Trois exemples peuvent illustrer le retour à 
la normalité à Bussy. 
La renégociation des partenariats public-privé 
a été notre priorité. Le PPP salle de 
spectacle est tombé par lui-même. Les condi-tions 
de financement du PPP gymnase, lourd 
héritage de l'ancienne majorité, nous auraient 
plongé dans une catastrophe financière 
reconnue et même annoncée par nos parte-naires. 
Aujourd'hui, le projet est revu et nous 
avons un nouvel accord avec les banques. 
Autre cheval de bataille de notre programme, 
la sécurité : nous avons mis à plat organisa-tion, 
effectifs, missions et vidéo protection 
(les caméras ne fonctionnaient pas !). Nous 
palité et ses services sont sur tous les fronts 
dans l'intérêt exclusif des habitants de Bussy. 
Yann Dubosc 
Premier Adjoint au Maire 
Majorité municipale 
GROUPE «Écrire un nouveau Bussy» 
Un été studieux pour la majorité 
T R I B U N E S 
Stages multisports de la Toussaint : 
Des vacances 
très dynamiques ! 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 29 
La rentrée sera énergique et sportive, notamment pour les 
jeunes inscrits aux stages multisports des vacances de la Tous-saint. 
Le service des sports propose aux 8-13 ans deux sessions, 
du 20 au 31 octobre. Durant la semaine du 20 au 23 octobre, ils 
pourront pratiquer, au gymnase Maurice-Herzog, le basketball, 
le badminton, le baseball, le skate, la gymnastique et faire une 
sortie toute la journée au Skate Park de Chelles. Au gymnase 
Michel-Jazy, du 27 au 31 octobre, les élèves pourront profiter 
de séances de baseball, ultimate, badminton, volley, initiation 
piscine, tennis de table, piscine loisir, boxe française, cirque, 
double dutch, danse, acrosport, tennis, foot, athlétisme et roller. 
Les enfants peuvent choisir les activités à la journée ou à la 
demi-journée. Pour celles à la journée, merci de prévoir le repas 
du midi, un goûter et une bouteille d’eau. 
Informations 
• Équipements à prévoir : pour l’animation rollers : rollers 
+ casques, coudières, genouillères… 
• Piscine : bonnet de bain, serviette, slip de bain (pas de short), 
lunettes de natation, gel douche… 
• Inscriptions à partir du lundi 29septembre, aux horaires d’ouverture 
du Guichet unique, à l’Espace Charlemagne, 2 passage Carter. 
Tarifs 
(Paiement par espèces ou chèque, à l’ordre du trésor public). 
• La journée : 11 € - La 1/2 journée : 5,50 € 
• Piscine (Marne-et-Gondoire) : 8 € 
• Stage piscine initiation : 62,17 € (5 jours obligatoires). 
Attention : pour les sorties, les places sont limitées. 
• Sortie : 15 €, (Inscription à la journée obligatoire) 
• Tarif extérieur : majoration de 2 €. 
Plus d’informations et retrait des dossiers 
en téléchargement, sur le site de la mairie : 
bussysaintgeorges.fr, à la page sport. 
S P O R T
Le journal de Bussy n°167
V I E P R AT I Q U E 
BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 31 
La santé à Bussy 
M. Le Bozec Jérôme - Tél. 0145146600 
Mme Porro Dominique - Tél. 0164663333 
M. Renaud Gilles - Tél. 0145146600 
M. Seing Sao - Tél. 0164772954 
M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 
M. Thao François - Tél. 0164766712 
Mme Tran Doan Phuong - Tél. 0164670256 
M. Zaghlan Atef - Tél. 0164667682 
Médecins Acupuncteurs 
M. Seing Sao - Tél. 0164772954 
Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 
Médecin endocrinologue 
Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 
Médecin hépato-gastro-entérologue 
M. El Naggar Ahmed - Tél. 01 64 44 13 32 
Médecins homéopathes 
M. Gozlan Michel - Tél. 0160176964 
Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 
M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 
Médecins Nutritionnistes 
Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 
Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 
Ophtalmologistes 
M. Bokobza Sébastien - Tél. 0164772279 
M. Rabah-Benabbas Salim - Tél. 0164774961 
M. Vitrice Sebe - Tél : 01 60 35 12 30 
Orthodontistes 
Mme Ho Vo Tuan - Tél. 0164661000 
Cardiologues 
M. Peyrot Jean-Marc - Tél. 0164764742 
M. Lussato Philippe - Tél. 0164764742 
Mme Jeunet-Hurreesing - Tél. 0164669121 
Dentistes 
Mme Carret Laurence - Tél. 0160944102 
Mme Dang Mong-Hoan - Tél. 0164660860 
Mme Dang-Vo - Tél. 0164668264 
Mme Daviaux Laure - Tél. 0164669595 
M. Durand Romain - Tél. 0164669595 
Mme Fourcade - Tél. 0160210127 
M. Jaubert Vincent - Tél. 0164662779 
M. Naili Abderrahim - Tél. 0164662525 
Mme Solinhac Fabienne - Tél. 0164662525 
Mme Vernier Sandrine - Tél. 0164662525 
Gynécologues Obstétriciens 
Mme Forascu Ruxandra - Tél. 0967177238 
Mme Hozer Brigitte - Tél. 0164660789 
M. Kouvahé Vincent - Tél. 01 75 73 62 91 
M. Séguret Philippe - Tél. 0164668559 
Médecins généralistes 
M. Apithy - Tél. 0164667488 
Mme Bachelard Elisabeth - Tél. 0145146600 
Mme Bellec Claire - Tél. 06 10 60 26 43 
Mme Blin Marie - Tél. 0145146600 
M. Dang Christian - Tél. 0164771057 
Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 
Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 
M. Klein Jean-Michel - Tél. 0164660609 
Mme Ho Bich - Tél. 0164661000 
Mme Si Kimget - Tél. 0164775008 
M. Tuil Philippe - Tél. 0164661000 
Pédiatres 
Mme Buzot Corinne - Tél. 0164662716 
Mme Seguret Brigitte - Tél. 0164664280 
Sages-femmes 
Mme Jacobee Martine - Tél. 0164662283 
Mme Bret Annie - Tél. 0164662283 
Mme Nestile Aliénor - Tél. 0164771374 
Mme Rivierre Caroline - Tél. 06 45 23 97 84 
Pharmacies 
Pharmacie Ancel - Tél. 0164772950 
Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 
Pharmacie de La Croix Saint-Georges - Tél. 0164661796 
Pharmacie de la Gare - Tél. 0164669007 
Pharmacie du RER - Tél. 0164669084 
Pharmacie O Vert - Tél. 0164763082 
Laboratoires d’analyses médicales 
Dr Rostoker - Tél. 0164772121 
Dr Harrabi - Tél. 0164662727 
Radiologie 
Centre d’imagerie médicale Galilée - Tél. 0164768094 
Vétérinaires 
Dr Leroux - Tél. 0164668484 
Dr Lacaze-Masmonteil - Tél. 0164668484 
MÉDECINS GÉNÉRALISTES ET SPÉCIALISÉS 
M. Menigoz Raphäel - Tél. 0160941284 
M. Reichenbach Guillaume - Tél. 0160941284 
M. Vogel Alexandre - Tél. 0951715546 
Naturopathes 
M. Huyghe Fabrice - Tél. 0607096617 
Sagesse de Vie - Tél. 0614391566 
Orthophonistes 
Mme Bertrand Jocelyne - Tél. 0164662009 
Melle Buet Sylvia - Tél. 0160039285 
Mme Duchaussoy Estelle - Tél. 0164772428 
Mme Facundo Frédérique - Tél. 0164668935 
Mme Grangeard Isabelle - Tél. 0164662009 
Mme Oudin Fabienne - Tél. 0164662009 
Mme Lemaire Diane - Tél. 0164668935 
Orthoptiste 
Mme Munch Anne-Lise - Tél. 0164766354 ou 0673611446 
Mme Taurand Fanny - Tél. 0160035996 ou 0683027897 
Ostéopathes 
Mme Courtois Véronique - Tél. 0164667927 
M. Coste Jean-Louis - Tél. 0164660143 
M. Faverolle Nicolas - Tél. 0164667927 
M. Lieuré Benjamin - Tél. 0160941363 
M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 
Diététicienne 
Mlle Baudouin Ludivine - Tél. 0638866659 
Mme Bertrand Emeline - Tél. 0164770142 
Ergothérapeute 
Mme Raffin - Tél. 0615583866 
Graphothérapeute 
Mme Sirica - Tél. 0668607036 
Infirmièr(e)s 
Cabinet d’infirmières Ajzenberg et Pietrobon - 
Tél. 0164664246 
Mme Corneil - Tél. 0164661731 
Mme Kieken - Tél. 0164661731 
Mme Delaval - Tél. 0164661133 
Mme Henrion - Tél. 01 64 66 05 77 
M. Bulard - Tél. 01 64 66 05 77 
Masseurs-Kinésithérapeutes 
Mme Barbé - Tél. 0164661012 
M. Belgacem Mounir - Tél. 0164670535 
M. Champrobert Francis - Tél. 0164660902 
M. Chauvel Stéphane - Tél. 0951715546 
M. Lemaire Cédric - Tél. 0164661012 
M. et Mme Lu et M. Coniac - Tél. 01 64 67 82 08 
M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 
Mme Techer Anne - Tél. 0632662411 
M. Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 
Mme Trécul Delphine -Tél. 0164662892 
Pédicures-Podologues 
Mlle Chardaire Sandrine - Tél. 0672270753 
M. Dessaux Geoffroy - Tél. 0164667862 
Mme Olier Marie-Christine - Tél. 0164661484 
Psychologues, Psychothérapeutes, Psychanalystes 
Mme Adélaïde Alexandra - Tél. 0625466661 
Mme Auzias Viviane - Tél. 0683087138 
Mme Choulze Marlène - Tél. 0667116480 
Cabinet de Mmes Ferreira et Jouannaud - Tél. 0164663399 
Mme Gil Catherine - Tél. 0687226252 
M. Girard Franck - Tél. 0676487972 
Mme Hidalgo Thi-Thu - Tél. 0686284143 
Mme Lachkar - Tél. 0663779741 
Mme Marçal Picart Rosane - Tél. 06 80 87 88 63 
Mme Mytnik Brigitte - Tél. 0682968552 
Mme Queyrel Sandrine - Tél. 0661107737 
Mme Rodier - Tél. 0164663069 
Mme Sirica Marie - Tél. 0164775159 
M. Stecher Alain - Tél. 0164660420 
PROFESSIONS PARA-MÉDICALES 
BIEN-ÊTRE ET SANTÉ 
Énergie traditionnelle chinoise 
M. Baldin - Tél. 0164661279 
Mme Meyer - Tél. 0660588050 
Étiopathie 
Mme Tran Julie - Tél. 06 22 12 28 37 
Réflexologie plantaire 
Relaxasia - Massages thaï 
Tél. 0684497345 
Mme Fayada - Tél. 0164763117 
Relaxologie-Massage-bien-être et nutripuncture 
Mme Fayada - Tél. 0164763117 
Massage-Relaxation 
Mme Barin Véronique - Tél.: 0628535992 
Essence Reiki - Tél.0620426098 
M. Luchez Lucien - Tél. 0610879706 
Michèle Magnétiseuse - Tél. 0688600461 
Mme Quinzanelli Laurence - Tél.0624405156 
Mme Robert Mahnoosh - Tél. 0670220565 
Mme Rouvier Tania - Tél. 0609630206 
Neurofeedback 
Mme Hollander - Tél. 06 74 90 89 71 
Shiatsu 
Mme Descroix Stéphane - Tél. 0680333678 
Soins énergetiques-trame 
Mme Ananian - Tél. 0603941732 
Sophrologues 
M. Degrincourt - Tél. 0671757416 
Mme Foubert Berlet - Tél. 0662326169 
Mme Givre Isabelle - Tél. 06 78 58 31 59 
Mme Hedwig Lötscher Chamodon - Tél. 0164661016 
ou 0675488784 
Mme Lecoq Brigitte - Tél. 0613464730 
Mme Mugard - Tél. 06 81 93 31 78 
Mme Nathalie Guillet - Tél : 07 82 19 38 95 
Mme Schnell Sandrine - Tél.0647114279
Le journal de Bussy n°167

Contenu connexe

Tendances

Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Remi Pecheral
 
Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014
Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014
Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015
Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015
Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015
Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015
Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015
Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015
Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Journal n°16
Journal n°16 Journal n°16
Journal n°16
RebreuveRanchicourt1
 
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Journal n°15
Journal n°15Journal n°15
Journal n°15
RebreuveRanchicourt1
 

Tendances (20)

Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
 
Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
 
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
 
Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014
Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014
Saint-Seb' le mag 130 septembre-octobre 2014
 
Bussyscope n°169
Bussyscope n°169Bussyscope n°169
Bussyscope n°169
 
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
 
Bussyscope n°165
Bussyscope n°165Bussyscope n°165
Bussyscope n°165
 
Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015
Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015
Saint-Seb' Le mag 134 mai-juin 2015
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
 
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
 
Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015
Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015
Saint-Seb' le mag 136 septembre-octobre-2015
 
Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015
Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015
Saint-Seb' Le Mag 133 mars-avril 2015
 
Journal n°16
Journal n°16 Journal n°16
Journal n°16
 
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
 
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
 
Journal n°15
Journal n°15Journal n°15
Journal n°15
 

Similaire à Le journal de Bussy n°167

Petit Echo n°135.pdf
Petit Echo n°135.pdfPetit Echo n°135.pdf
Petit Echo n°135.pdf
MAIRIEORGERUS
 
Pessac en direct n°85
Pessac en direct n°85Pessac en direct n°85
Pessac en direct n°85
Aurélie Bonnet
 
Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015
Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015
Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015
Ducommun Jérôme
 
Echo 116 juillet aout 2019
Echo 116 juillet aout 2019Echo 116 juillet aout 2019
Echo 116 juillet aout 2019
Orgerus Mairie
 
Le saint marc quoi 44 cerid hr
Le saint marc quoi 44 cerid hr Le saint marc quoi 44 cerid hr
Le saint marc quoi 44 cerid hr
Prénom Nom de famille
 
Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44 Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44
lesaintmarcquoi
 
Echo 89 octobre 2016 bat
Echo 89 octobre 2016 batEcho 89 octobre 2016 bat
Echo 89 octobre 2016 bat
Orgerus Mairie
 
Bethune mag juillet 2018
Bethune mag juillet 2018Bethune mag juillet 2018
Bethune mag juillet 2018
LudovicDeclercq2
 
Echo 115 mai juin 2019 pour site
Echo 115 mai juin 2019 pour siteEcho 115 mai juin 2019 pour site
Echo 115 mai juin 2019 pour site
Orgerus Mairie
 

Similaire à Le journal de Bussy n°167 (20)

Le journal de Bussy n° 160
Le journal de Bussy n° 160Le journal de Bussy n° 160
Le journal de Bussy n° 160
 
BussyScope numéro 102
BussyScope numéro 102BussyScope numéro 102
BussyScope numéro 102
 
Le journal de Bussy n° 163
Le journal de Bussy n° 163Le journal de Bussy n° 163
Le journal de Bussy n° 163
 
Journal de Bussy numéro 156
Journal de Bussy numéro 156Journal de Bussy numéro 156
Journal de Bussy numéro 156
 
Bussyscope 158
Bussyscope 158Bussyscope 158
Bussyscope 158
 
Le journal de Bussy n° 159
Le journal de Bussy n° 159Le journal de Bussy n° 159
Le journal de Bussy n° 159
 
Journal de bussy numéro 97
Journal de bussy numéro 97Journal de bussy numéro 97
Journal de bussy numéro 97
 
Petit Echo n°135.pdf
Petit Echo n°135.pdfPetit Echo n°135.pdf
Petit Echo n°135.pdf
 
Pessac en direct n°85
Pessac en direct n°85Pessac en direct n°85
Pessac en direct n°85
 
BussyScope numéro 91
BussyScope numéro 91BussyScope numéro 91
BussyScope numéro 91
 
Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015
Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015
Le Pâquier remonte dans son passé (Source : Val-de-Ruz Info, 17.09.2015
 
Echo 116 juillet aout 2019
Echo 116 juillet aout 2019Echo 116 juillet aout 2019
Echo 116 juillet aout 2019
 
Journal de bussy numéro 154
Journal de bussy numéro 154Journal de bussy numéro 154
Journal de bussy numéro 154
 
Le saint marc quoi 44 cerid hr
Le saint marc quoi 44 cerid hr Le saint marc quoi 44 cerid hr
Le saint marc quoi 44 cerid hr
 
Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44 Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44
 
BussyScope numéro 155
BussyScope numéro 155BussyScope numéro 155
BussyScope numéro 155
 
Echo 89 octobre 2016 bat
Echo 89 octobre 2016 batEcho 89 octobre 2016 bat
Echo 89 octobre 2016 bat
 
Journal de Bussy numéro 158
Journal de Bussy numéro 158Journal de Bussy numéro 158
Journal de Bussy numéro 158
 
Bethune mag juillet 2018
Bethune mag juillet 2018Bethune mag juillet 2018
Bethune mag juillet 2018
 
Echo 115 mai juin 2019 pour site
Echo 115 mai juin 2019 pour siteEcho 115 mai juin 2019 pour site
Echo 115 mai juin 2019 pour site
 

Plus de Mairie de Bussy Saint-Georges (9)

Bussyscope n°166
Bussyscope n°166Bussyscope n°166
Bussyscope n°166
 
Bussyscope n° 164
Bussyscope n° 164 Bussyscope n° 164
Bussyscope n° 164
 
Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163
 
Le Bussyscope n° 162
Le Bussyscope n° 162Le Bussyscope n° 162
Le Bussyscope n° 162
 
Le Bussyscope n° 161
Le Bussyscope n° 161Le Bussyscope n° 161
Le Bussyscope n° 161
 
Le Bussyscope n° 160
Le Bussyscope n° 160Le Bussyscope n° 160
Le Bussyscope n° 160
 
Bussyscope n° 159
Bussyscope n° 159Bussyscope n° 159
Bussyscope n° 159
 
Journal de Bussy 157
Journal de Bussy 157Journal de Bussy 157
Journal de Bussy 157
 
Bussyscope 157
Bussyscope 157Bussyscope 157
Bussyscope 157
 

Le journal de Bussy n°167

  • 1. LES TARIFS DE CANTINE EN BAISSE DE 5% ACTUALITÉS P.10 Les PPP en questions ACTUALITÉS P.13 Pot d’accueil pour les nouveaux habitants DOSSIER P.16 Rentrée scolaire BUSSY MAGAZINE MUNICIPAL DE BUSSY SAINT-GEORGES • SEPTEMBRE 2014 N°167 Votre guide des associations 2014 détachable, à l'intérieur !
  • 3. S O M M A I R E É D I T O R I A L 4 EN IMAGES 11 ACTUALITÉ • Un terrain de foot pour l’été • Les tarifs de cantine en baisse de 5% • Les PPP en questions • Les sinistrés de l’incendie relogés • Pot d’accueil pour les nouveaux habitants • Bussy, ville propre à préserver • Quelque 38 000 € économisés en 3 mois ! 16 LE DOSSIER Rentrée scolaire : Bussy entre dans le rythme 21 ACTUALITÉ • La Focel 77 en redressement judiciaire • Journées Européennes du Patrimoine 22 RENCONTRE • Amandine Roujas 25 SPORTS • 4 podiums pour l’athlétisme UNSS de Bussy • Un séjour surf plein de vitalité ! • Belle fréquentation aux stages multisports • Le Judo club clôture l’année en beauté • Belle fin de saison pour le Zanshin 28 VIE PRATIQUE • Tribunes • Vide-greniers du village • Stages multisports de la Toussaint : bientôt les inscriptions • La santé à Bussy Chers Buxangeorgiens, Le début de l’été fut marqué par le sinistre du 7 juillet dernier et le relogement des familles sinistrées. Je veux ici saluer l’action très efficace de Christine Aranda, Maire-Adjointe, et le dévouement du personnel municipal entiè-rement mobilisé pour faire face à cet incendie et solutionner les difficultés sociales qui en découlent. Au-delà des aspects polémiques et stériles d’une opposition amère, et de certains qui cherchent à développer leur petit fonds de commerce sur le malheur des autres en énonçant des contre-vérités, je veux redire ici que l’action de notre majorité est toute entière tournée vers deux objectifs : • Rendre du pouvoir d’achat aux Buxangeorgiens (c’est le cas par exemple avec la baisse significative des frais de cantine scolaire). • Stopper les dérives du passé. Sur ce point, en effet, en arrivant à la mairie en avril 2014, je me suis trouvée face aux réalités suivantes : - Des dépenses personnelles inconsidérées aux frais de la mairie et au profit de l’ancien maire (vins, alcools, saké, voitures, téléphones, restaurants, etc.). - Des opérations : PPP, location de locaux à un tiers (alors que la mairie est propriétaire de locaux vides), cessions de terrains ou de locaux qui ont permis à des entreprises immobilières (deux principalement) de bénéficier de conditions ultra favo-rables et de profits spectaculaires parfois plus rapides que les Allemands pour marquer un but contre l’équipe de France ! - Des contrats litigieux dans divers domaines que nos négo-ciations ont permis de baisser spectaculairement. Je le répète : nous allons rendre du pouvoir d’achat aux Buxangeorgiens, et si nous avons la preuve que de l’argent a été détourné, nous poursuivrons les auteurs pour que cet argent soit rendu. Puisque l’été rime avec sport, je m’adresse donc à l’arbitre pour siffler le hors-jeu ! Et je suis pleinement confiante, les Buxangeorgiens vont gagner ! Belle rentrée à tous ! Chantal Brunel Maire de Bussy Saint-Georges BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL. : 0164662424 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: CHANTAL BRUNEL RÉDACTEURS: FABIEN JAMBART, SABAH BOUSHABA, E-MEDIA PHOTOGRAPHES: TOUT EN PHOTO 0687252300, E-MEDIA MAQUETTE, MISE EN PAGE: E-MEDI@ - 0155620040 IMPRESSION: LE RÉVEIL DE LA MARNE DÉPÔT LÉGAL: JUILLET 10-31-1245 Certifié PEFC Ce produit est issu de forêts gérées AOÛT 2014. ISSN: 1284-1978. durablement et de sources contrôlées. pefc-france.org BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 3
  • 4. E N I M AG E S Barbecue annuel des aînés Depuis 12 ans, chaque année, le club des aînés organise une grande fête conviviale. Le dimanche 29 juin, pendant que certains grillaient de bonnes brochettes sur la pelouse, en face de la salle Maurice-Koehl, d’autres discutaient en toute convivialité, à l’intérieur. Comme de coutume, tous les participants ont partagé un excellent moment autour d’un délicieux déjeuner. Chantal Brunel, Maire et Christine Aranda, maire-adjointe déléguée au social, ont répondu à l’invitation et rappelé leur attachement au club des aînés. Pour preuve, le prochain voyage à Marrakech financé en grande partie par la mairie. D’autres beaux moments en perspective… Journée sportive et culturelle Lao Comme chaque année, l’amicale Lao Bussy a organisé une grande journée de tournois, suivie d’une soirée. Au programme de ces rencontres sportives : golf, tennis de table, tennis, etc. Une dizaine de coupes ont été distribuées aux grands vainqueurs, lors d’une très belle soirée dansante, le samedi 5 juillet au gymnase Maurice-Herzog qui a rassemblé près de 500 personnes. Les élus Thi Hong Chau Abdoul Mazidou, Elise Phahongchanh et Serge Sithisak y étaient présents afin de montrer leur soutien à cette belle initiative. Rappelons que les fonds récoltés durant cette journée serviront à financer la construction d’écoles au Laos. Anne-Frank a fêté ses 20 ans ! Des danses rythmées, de la bonne musique, des chansons, du théâtre… Décoré comme il se doit, le collège Anne-Frank a proposé le samedi 28 juin un riche programme pour célébrer ses vingt ans. En marge des spectacles, les familles ont eu le loisir de découvrir les créations techniques et artistiques des élèves. Si tous les participants ont apprécié les différents mets proposés au cours du buffet, les élèves, munis de craies en couleur, ont adoré donner libre cours à leur créativité sur un grand mur du collège, dédié pour l’occasion à l’expression artistique. Bon anniversaire Anne-Frank ! Tiligolo, une ferme pédagogique pour les petits Les enfants des crèches de la ville ont profité des joies de la campagne, en plein Bussy. Le 1er juillet, la plaine située derrière le centre de loisirs Bleu-du-Ciel s’est transformée en une belle ferme pédagogique, pour le plus grand plaisir des familles et surtout des tout-petits. Les enfants étaient autorisés à entrer dans l’enclos abritant des petites chèvres, des porcelets, canards, poules et autres animaux de la ferme. Les apprentis fermiers ont pu ainsi les caresser librement. 4 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
  • 5. E N I M AG E S Un terrain de foot durant l’été Afin de vous offrir un espace supplémentaire pour jouer au football, le service des sports a réalisé cet été un tracé sur le gazon de la plaine du Bleu-du-Ciel, qui a été également équipée de deux buts à sept, avec filet. Ainsi, durant ces deux mois de vacances, un nouveau terrain de foot, en total libre accès, a pu accueillir les amateurs du ballon rond, et ils sont nombreux à Bussy ! Taste English : une nouvelle association à Bussy Bonne nouvelle pour les amateurs de langues vivantes ! Taste English organise des ateliers ludiques en immersion en anglais pour les enfants, dès l'âge de 2 ans. Depuis le mois d’août, l’association accueille les enfants au 4 passage Carter. De langue maternelle anglaise, des animatrices animent des ateliers conçus pour allier jeu et apprentissage en douceur. Les Mini-classes hebdomadaires démarrent les mercredi et samedi durant la 2e semaine de septembre. Des stages seront proposés pendant les vacances. Informations sur les tarifs et horaires au 01 61 10 48 45, Email : tasteenglish@hotmail.fr et www.tasteenglish.com. Exposition coupé-collé Quelle finesse chez ce portraitiste dans l’art du collage ! Les oeuvres du peintre chinois Wu Jun étaient exposées à la médiathèque de l’Europe, du 8 juillet au 22 août. Des paysages, des portraits de personnages célèbres tels que le général de Gaulle, des représentations de Bouddha ont ainsi été réalisés à partir de papiers journaux découpés en lanières et collés sur une toile. L’assemblage fait jouer l’harmonie des couleurs, des ombres et des formes. Reconnu en Chine, l’artiste reçoit régulièrement des commandes de personnalités du monde politique et artistique. Actuellement, il travaille sur un portrait de Nelson Mandela et du Grand-Duc du Luxembourg. Trois enfants en vacances grâce au Lions club ! Le mardi 22 juillet, trois enfants de Bussy sont partis de la gare Montparnasse pour un séjour de 15 jours à Gujan-Mestras, offert par le Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy, en partenariat avec le CCAS. Depuis plus de 23 ans, le Lions club a fait partir 20000 enfants et anime 19 centres de vacances, dont celui de Gujan-Mestras, en Gironde, bordé d’un parc de 2 hectares. L’environnement était exceptionnel, avec notamment les plages océanes et la forêt des Landes. Très imaginatifs, les animateurs ont concocté un programme des plus attractifs pour occuper les 200 enfants en arts du cirque, en secourisme, en grands jeux et autres activités. Les trois jeunes Buxangeorgiens (deux filles et un garçon) sont revenus avec un large sourire et des images de bonheur plein la tête qui rendront la rentrée sans doute un peu plus douce… Pour contacter le Lions Club : lions-lagny-val-de-bussy.org / 06 86 42 13 68 BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 5
  • 6. E N I M AG E S Bussy Plage : Une fréquentation re Avec des animations divertissantes dès 11h le matin, deux semaines d’activités en plus, l’édition 20 travailleurs durant la pause déjeuner ont apprécié les nombreux rendez-vous proposés par la munic détente, de rencontres et d’échanges. Retour en images… Un très beau feu d’artifice a embrasé le ciel de Bussy de mille couleurs. Pour la première fois, aucun incident n’est venu perturber la fête du 14 juillet. Des parasols, des transats, des structures gonflables, de nombreuses animations de loisirs et de détente… Le parc du Génitoy a pris de belles couleurs cet été. Autour de Chantal Brunel, maire de Bussy Saint-Georges, les Buxangeorgiens ont fait la fête jusqu’au bout de la nuit du 13 juillet ! Dans le grand bassin, les enfants ont adoré faire des courses sur des pédalos « manolos ». I 6 BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
  • 7. E N I M AG E S 014 de Bussy Plage a remporté un franc succès. Les familles, les jeunes, les séniors ou les cipalité durant ce bel été. Tout ce beau monde a investi le parc du Génitoy pour des moments de Élégance, convivialité et bonne humeur ! Joli succès et très belle ambiance pour la soirée en blanc, une première à Bussy ! Dimanche 4 août, la scène ouverte a permis à de jeunes talents locaux de se produire devant un public très réceptif. À côté des structures gonflables, les deux tables de ping-pong ont également eu beaucoup de succès auprès de petits et grands. Massage du visage, du dos, de la nuque, des pieds, mais aussi réflexologie, séances anti-stress…Quelques heureux Buxangeorgiens ont goûté avec plaisir aux bienfaits de l’après-midi bien-être ! cord ! BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 7
  • 8. A C T U A L I T É Le skatepark sera inauguré le 4 octobre Outre le terrain de football mis en place sur la plaine du Bleu-du-Ciel, les jeunes Buxangeorgiens ont pu découvrir cet été un tout nouvel équipement sportif : le skatepark. Il sera inauguré le samedi 4 octobre. Si les termes Love Hip, Flow Ditch ou Roller Corner vous parlent, alors le nou-veau Skatepark est fait pour vous. Et s’ils ne vous inspirent pas grand-chose, venez découvrir les atouts de ce nouvel espace déjà très fréquenté par les jeunes Buxangeorgiens ! Entièrement conçu en béton sur une surface de 750 m2, avec une emprise totale de 1 240 m2, le ska-tepark de Bussy a en effet déjà séduit un grand nombre de riders, qui peuvent y pratiquer leur passion dans d’excel-lentes conditions. « C’est un équipement que tous les passionnés attendaient avec impatience, et ça valait le coup d’atten-dre, confiait Vincent, devenu un habitué du lieu. Il répond parfaitement à nos besoins, et l’on peut y pratiquer le skate, le roller ou le BMX en toute sécurité. » Venez nombreux le 4 octobre pour l’inauguration, des bons d’achat à gagner ! Situé boulevard des Genêts, dans le pro-longement du parc du Génitoy, le skate-park sera officiellement inauguré le samedi 4 octobre, avec toute une série d’animations. Un grapheur sera présent dès le matin pour décorer cet équipe-ment. L’après-midi, place à des démons-trations de skate, avec à la clé des bons d’achat à gagner ! Et puisque le skatepark n’a pas encore été baptisé, pourquoi ne pas vous y associer en proposant des noms ? Faites preuve d’imagination et envoyez dès maintenant vos suggestions au service des sports à cette adresse : sports@bussy-saint-georges.fr. Les Buxangeorgiens invités à trouver un nom au nouveau skatepark 8 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
  • 9. A C T U A L I T É Les tarifs de la cantine (septembre 2014 - juin 2015) baissent de 5% par rapport aux tarifs précédents Soucieuse de rendre aux Buxangeorgiens du pouvoir d’achat, la municipalité a sou-haité remettre à plat la délégation de ser-vice public de la restauration scolaire. Forte d’une négociation ferme et sans concession, la municipalité a ainsi obtenu une baisse du prix des repas, sans pour autant réduire la qualité du service proposé aux quelque 3300 enfants accueillis dans les écoles de la ville. Afin de faire profiter les familles de cette négo-ciation, Madame le Maire a proposé, lors du conseil municipal du mardi 19 août, de réduire de 5 % le tarif des repas servis dans les cantines, sans pour autant augmenter le coût total pour la ville (en 2013, la cantine a coûté aux Buxangeorgiens 1880961,30 €, dont 229209 € pour la gratuité de janvier 2013). Cette baisse ne remet pas en cause le sys-tème de tarification progressif, qui tient compte du revenu imposable et de la com-position Élagage : ce que dit la loi ! Hauteur des arbres à la bordure des propriétés, obligations d'entretien… Pour un mieux-vivre ensemble, il est important de respecter certaines règles simples. Dans un quartier, beaucoup de problèmes qui gâchent la vie de tout le monde pourraient être évités, à condi-tion de veiller à respecter des principes très clairs énoncés par la loi : de la famille. Cet effort s’ajoute au maintien de la gra-tuité des repas pour les enfants accueillis en centres de loisirs le mercredi et pen-dant les vacances scolaires. Le travail quo-tidien de réduction des charges reste immense. « Il y a encore beaucoup à faire, et nous nous attaquons également à toute une série de contrats », conclut le maire de Bussy. • Tout propriétaire est tenu de couper les branches de ses arbres qui dépassent chez son voisin, au niveau de la limite séparatrice, • Le voisin n'a pas le droit de couper lui-même les branches qui dépassent. En revanche, il a le droit absolu d'exiger qu'elles soient coupées au niveau de la limite séparatrice. (Droit qui ne se perd jamais - Cassation civile 17 septembre 1975) même si l'élagage risque de provoquer la mort du dit arbre. (Cassation civile, 16 janvier 1991. Chambre 3). • Dans le cadre d'une location, les frais d'entretien et d'élagage sont à la charge du locataire (Décret du 26 août 1987). • L'obligation de la taille d'une haie peut être reportée à une date ultérieure, pour effectuer cette dernière durant une période propice (Cour de cassation de Paris, 27 septembre 1989). Petit rappel : Le propriétaire du terrain sur lequel avancent les branches des arbres, arbustes et arbrisseaux du voisin peut contraindre celui-ci à les couper. Les fruits tombés naturellement de ces branches lui appartiennent. Si ce sont les racines, ronces ou brindilles qui avancent sur sa propriété, il a le droit de les couper lui-même à la limite de la ligne séparative. Le droit de couper les racines, ronces et brindilles ou de faire couper les branches des arbres, arbustes ou arbrisseaux est imprescriptible (Article.673 du Code Civil). BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 9
  • 10. Bussy et les partenariats Les PPP (partenariats public-privé) représentent une famille de contrats faisant intervenir des prestataires privés dans le financement et la gestion d'ouvrages pour le compte de la personne publique. Alors que la majorité précédente avait contracté 3 PPP (largement remis en cause depuis l’installation de la nouvelle municipalité), une explication s’impose sur ce mode de financement controversé… Les travaux du complexe sportif reprennent en septembre pour une livraison prévue en novembre 2015. De quoi s’agit-il ? Les PPP constituent un moyen pour financer des équipements publics, comme l’hôpital d’Evry, le nouveau Ministère de la Défense à Balard, des établissements pénitentiaires… Un PPP comporte trois prestataires : • Un entrepreneur qui va construire le bâtiment selon un cahier des charges et le livrer • Une banque qui va apporter les finan-cements nécessaires • Une entreprise de services qui va assu-rer la maintenance, le gros entretien, voire d’autres prestations (accueil, espaces verts, repas…) Ceci étant, depuis le lancement des PPP, de nombreuses critiques se sont fait jour… Bussy et les PPP Très endettée il y a deux ans (Bussy était la 4e ville la plus endettée de France), la ville de Bussy ne pouvait trouver d’em-prunt bancaire classique. L’ancien maire est même allé jusqu’à Hong Kong, avec force dépenses et commissions, pour « essayer de trouver » un emprunt : les dépenses ont eu lieu, mais d’emprunt, point ! D’où, de la part de l’ancienne muni-cipalité, une débauche de PPP : éclairage et vidéo-surveillance, complexe sportif, salle de spectacle. Or, le montage des PPP (sans parler des éléments particuliers évoqués plus haut), très coûteux et complexe, n’est absolu-ment pas adapté à des opérations de taille relativement modeste. La ville se trouve donc liée pour 20 ans à des prestataires (éclairage, entretien…) pour lesquels elle n’a aucune assurance d’un bon rapport qualité/prix dans le temps. En ce qui concerne le premier PPP, la nouvelle A C T U A L I T É 10 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
  • 11. public-privé municipalité a même constaté de graves défaillances, comme les nombreuses pannes des candélabres. Les deux PPP salle de sport et salle de spectacle ont été attribués à… (devinette facile : au Groupe Saint-Germain !) Le Groupe Saint-Germain a encaissé sur le second près de 600000 €, sans que l’on trouve trace d’un travail évident. La muni-cipalité a résilié ce PPP et engagé une action pour récupérer l’argent versé. L’avenir : En ce qui concerne le complexe spor-tif, plusieurs éléments sont clairement apparus : • Un véritable besoin de salles de sport supplémentaires pour les écoles et les sportifs. • En revanche, le projet dont la nouvelle équipe municipale a hérité est dispro-portionné et trop coûteux : 20,2 millions d’investissement, plus de 32 millions sur les 20 prochaines années (investisse-ment, frais financiers, entretien). Pour donner un élément de comparaison, les recettes annuelles totales de la ville sont de l’ordre de 69millions d’euros. Mais le projet actuel a été signé et relativement « cadenassé » sur le plan juridique. Le Groupe Saint-Germain s’est trouvé être le seul groupe à la fois promoteur et entre-prise réalisatrice des travaux. Qu’a-t-il fait ? Le Groupe Saint-Germain a cédé la société de promotion pour près de 500000 € et réclame plus de 220000 € à la commune pour la rupture de son contrat d’entreprise. Mme le Maire et sa majorité ont refusé de payer ces 220000 €. Bref, beaucoup d’argent du contribua-ble buxangeorgien gaspillé à cause d’un montage extrêmement coûteux : des frais d’avocats, de conseils, d’experts, des commissions, des frais de gestion et de montage(…), pour 3,6 millions d’eu-ros. Un investissement dont le coût est passé successivement de 8 à 14, puis 20 millions ! Même à 20 millions d’euros, 3,6 millions, cela représente beaucoup ! Il est clair qu’avec un financement clas-sique, l’essentiel de ces frais aurait été économisé. Hélas, ces sommes sont soit déjà payées, soit engagées par un contrat. Reprise des travaux du gymnase dès septembre Les élus se sont donc trouvés devant un dilemme : casser le PPP, mais la ville aurait alors eu de lourdes pénalités (7 à 11 mil-lions selon son avocat), et aurait dû affronter un contentieux coûteux et long et un retard de 2 à 3 ans pour disposer A C T U A L I T É des salles de sport nécessaires. La nou-velle municipalité a donc choisi de négocier avec les trois interlocuteurs (le fonds qui a succédé au Groupe Saint- Germain, la banque et le constructeur), et elle a déjà obtenu environ 2,4 mil-lions de baisse de coûts ou de report. L’enveloppe de l’investissement a été bais-sée à 17,850 millions valeur 1er août 2014 (au lieu de 20,2 millions valeur janvier 2013), avec deux éléments : • Effort du promoteur Spie et réduction des dépenses ; • Report de la piste d’athlétisme pour 1,2 million d’euros. Elle sera construite dans un délai maximum de 3 ans Par ailleurs, nous pouvons renégocier les conditions bancaires sans aucune péna-lité. Actuellement, le taux d’intérêt est de 6,24 % avec la TVA que nous ne récupé-rons pas. Les travaux du complexe sportif repren nent début septembre et la livrai-son est prévue en novembre 2015. La municipalité est parvenue à baisser la dépense sans remettre en cause le service rendu, comme elle le fait sur beaucoup d’autres dossiers : Bussy a gagné ! BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 11
  • 12. A C T U A L I T É Incendie du 7 juillet : les vérités à rappeler ! Le 7 juillet dernier, un incendie ravageait un immeuble de 4 étages situé avenue du Général-de-Gaulle. Évacués d’urgence, les sinistrés ont été pris en charge par les services municipaux, qui ont trouvé des solutions pour chacune des familles en difficulté. Il reste deux cas particuliers qui ont nécessité un accompagnement spécifique. Quant à l’ha-bitante qui a saisi la presse, quatre propositions de logements lui ont été faites sans qu’elle y donne suite. Il faut dire qu’elle séjournait au Relais Spa de Chessy à plus de 100 € la nuit aux frais des Buxangeorgiens… Finalement, au lendemain de son interview, la mairie ayant Après l’incendie, les installations électriques ayant été inondées, le Maire a pris un arrêté de péril empêchant l’accès à l’immeuble afin de garantir la sécurité de tous les habitants. Conformément à la loi, les propriétaires-bail-leurs ont été informés de leur obligation de reloger leurs locataires à leurs frais le temps de la durée des travaux de réhabilitation. Les familles qui n’ont pas trouvé de solutions de relogement par leurs propres moyens ou auprès de leurs bailleurs se sont fort logique-ment adressées à la mairie. La municipalité leur a trouvé un logement d’urgence puis, avec l’appui des services de l’État, a pu pro-poser à plusieurs d’entre elles des solutions de relogements pérennes dans le parc social de Bussy et aux alentours. Aucune famille n’a été laissée sans logement À ce jour, 90 % des situations ont été réglées. Polémiques stériles, récupération politique… : Mise au point de Christine ARANDA Après l’interven-tion 12 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 des pompiers, les habitants de l’immeuble n’ont pas été autorisés à regagner leur logement. Pourquoi ? CA : Lorsque les pompiers sont intervenus, le feu s’était déjà bien propagé au 4e étage de l’immeuble. Après son extinction, les experts ont constaté que la toiture était tota-lement détruite et que les eaux de pluie s’in-filtreraient dans l’immeuble, notamment dans les gaines électriques. Cela présentait un danger pour les occupants. L’accès aux logements n’était donc plus possible, pour des questions évidentes de sécurité. Comment les sinistrés ont-ils été relogés ? CA : Dans un premier temps, certaines familles se sont relogées elles-mêmes dans leur famille ou chez des amis. Celles qui n’avaient pas de solution ont été relogées à l’hôtel par les services de la mairie. Les frais ont été pris en charge par les assu-rances pour une période de 2 à 6 jours après l’incendie. Dans un second temps, le Centre Communal d’Action Social a pris le relais et s’est mobilisé pour apporter son aide à l’ensemble des familles sinistrées qui en ont exprimé le besoin. De quelle manière la municipalité est-elle intervenue pour aider les sinistrés ? CA : Cette aide a pris plusieurs formes : les agents du CCAS se sont mobilisés pour inter-venir auprès des assurances, des banques, des agences immobilières ou des bailleurs sociaux pour trouver des solutions de relo-gement temporaires ou définitives. La police municipale a sécurisé l’immeuble et les ser-vices techniques ont mis des véhicules et un hangar à disposition des sinistrés pour entreposer quelques meubles. Parallèlement, un dossier de Fonds d'Aide au Relogement d'Urgence (FARU) a été initié auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS). Après de nombreuses réunions avec les cessé de payer l’hôtel, elle acceptait la 5e pro-position d’appartement présentée par le CCAS. Enfin, une dernière famille est toujours héber-gée à l’hôtel et bénéficie d’un accompagnement spécifique du CCAS répondant à une situation sociale atypique. Ainsi, aucune famille sinis-trée n’a été laissée sans logement dès lors qu’elle a sollicité l’aide de la ville. sinistrés et les experts, Chantal Brunel et moi avons reçu individuellement une dizaine de familles les plus en difficulté, et nous avons résolu leurs problèmes dans 90 % des cas, en obtenant de nouveaux logements à Bussy ou dans les villes proches. Quand les autres familles pourront-elles réintégrer leur logement ? CA : Cela dépend des experts. Les travaux de couverture provisoire ont été réalisés en urgence cet été et l’immeuble est dés-ormais hors d’eau. Une colonne électrique provisoire a permis de brancher des assé-cheurs. Les experts et l’architecte doivent finaliser l’état des lieux de chacun des loge-ments. Dans une quinzaine de jours, une réunion technique doit permettre au Maire de décider de lever l’état de péril. Quoiqu’il en soit, les élus et les services municipaux restent mobilisés pour accompagner chaque famille jusqu’au règlement défi-nitif de chacune des situations particu-lières.
  • 13. Bienvenue aux nouveaux habitants ! Le maire invite les nouveaux Buxangeorgiens à une réunion d’information et d’échanges, suivie d’un pot d’accueil, le samedi 4 octobre à 10h30 en salle du Conseil de la mairie. Au programme : une présentation de notre ville, son histoire, son patrimoine, ses pro-jets, ses infrastructures culturelles et spor-tives ainsi que les différents services offerts à la population. Ce sera également l’occasion de rencontrer les élus dans une ambiance de convivialité et d’échanges, autour d’un pot de l’amitié. Pour participer à cette journée d’accueil, une seule condition : résider à Bussy depuis moins d’un an. Il suffit de vous inscrire auprès du service communication en mai-rie, si possible avant le 24 septembre. Vous pouvezl’appeler au 01 64 66 24 24, envoyer un mail à com@bussy-saint-georges.fr en précisant vos nom, prénom, adresse pos-tale et votre date d’arrivée à Bussy ou lui retourner le bulletin ci-dessous. ✁ Des abris pour les vélos B Journée d’accueil des nouveaux habitants A C T U A L I T É Nom : ................................................................................................................................................................................................................ Prénom : .......................................................................................................................................... Adresse : ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Date d’arrivée à Bussy Saint-Georges : ....................................................................................................................... E-mail : .......................................................................................................................................... Oui, j’assisterai à l’accueil des nouveaux habitants, accompagné de ............... personnes. Non, je n’assisterai pas à cet accueil. Bulletin à renvoyer à : Service Communication - Mairie de Bussy Saint-Georges - Place de la Mairie - 77600 Bussy Saint-Georges. BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 13 Dès que cela est possible, oubliez votre voiture pour vos petits déplace-ments en ville ! Écologique, le vélo permet de réduire les émissions de gaz polluants ainsi que les dépenses en carburant. Sans compter les avantages très bénéfiques sur la forme physique… Afin de faciliter vos déplacements et vous permettre d’utiliser vos bicy-clettes, 3 abris d’une capacité de 10 vélos sont à votre disposition, à dif-férents emplacements stratégiques de la ville : • mairie principale : derrière le préfabriqué, à la sortie du parking visi-teur • maire annexe : sur le trottoir entre la sortie de l’espace Charlemagne et la voirie de la contre-allée, entre le panneau «mairie annexe » et les places de stationnement • devant le gymnase Jazy (à la place des anciens arceaux vélos qui ont été déplacés de l’autre côté du chemin d’accès au gymnase). Utilisables par tous, ces abris pour vélos permettent ainsi d’améliorer l’offre de stationnement des cycles à proximité des équipements publics, administrations, pôle gare, abords des commerces, etc. Bon vélo à tous !
  • 14. A C T U A L I T É La propreté, c’est l’affaire de tous ! Appréciée pour son cadre de vie, Bussy Saint-Georges souffre pourtant d’un manque de civisme en matière de propreté urbaine. La municipalité mène actuellement une réflexion sur cette question importante et prépare une campagne de sensibilisation. Déjections canines, tags, graffitis, déchets divers… Les agents de la ville travaillent au quotidien pour conserver une ville propre. des bennes à ordures… La municipalité a engagé une réflexion de fond sur la propreté urbaine. Tous les moyens seront mis en oeuvre pour nettoyer Bussy et la garder pro-pre. Mais quels que soient les moyens attri-bués à l’hygiène, s’il n’y a pas une implication et une volonté des habitants, ce sera très difficile. Ainsi, la municipalité prépare une campagne de sensibilisation et en appelle à la responsabilité de chacun. L’enjeu est de faire comprendre aux Buxangeorgiens que la propreté concerne tout le monde. Soyons tous responsables et adoptons les bons gestes ! Vivre dans une ville propre et saine dépend de chacun d’entre nous. Préservons le cadre de vie de Bussy ! Des canettes à même le sol, des mégots de cigarettes sur l’herbe, des vieux matelas et meubles sur les trottoirs, des sacs en plas-tique qui volent, des emballages de fast-food usagers sur le parvis de la gare RER… Mais qui voudrait vivre dans une ville sale ? À titre d’exemple, depuis le 1er janvier 2013, l’équivalent de 2865 bennes de camions ont été ramassées. La brigade verte a ainsi récupéré plus de 700 bouteilles de gaz, élec-troménagers, batteries et pots de peintures. En raison des abus régulièrement constatés quant aux dépôts sauvages d’encombrants sur la voie publique et au manque de civisme de certains habitants, la municipalité souhaite rappeler les règles de base en matière d’hygiène. Si vous avez des encombrants, objets volu-mineux et autres déchets verts à évacuer, merci de les déposer dans les déchetteries environnantes. (Plus d’infos sur bussysaint-georges. fr/les-services/proprete/dechetteries). La ville se mobilise ! De nouvelles poubelles en centre-ville et à certains endroits stratégiques, un ramassage de déchets verts, un passage plus fréquent 14 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 La brigade verte, à votre service ! La brigade verte assure un service d’hygiène en complément de ceux du SIETREM, dont le ramassage a toujours lieu le premier vendredi de chaque mois. N’hésitez pas à la contacter ! • Opérationnelle 7 jours sur 7, la brigade est composée de deux équipes qui tournent en alternance afin de sillonner les rues de la ville, • Les agents travaillent : • du lundi au jeudi de 7h30 à 20h, • le vendredi et samedi de 7h30 à 14h30 et • le dimanche de 8h à 15h. • Pour faciliter la tâche des agents, merci de veiller à ne pas dépasser les 20 kg et de déposer vos encombrants en fagots. • Pour contacter la brigade, composez le 06 83 03 46 62 (équipe 1) ou le 06 33 14 86 42 (équipe 2).
  • 15. A C T U A L I T É Des économies sur le train de vie de la mairie sont possibles… …Quelques exemples ! FRAIS DE CARBURANT Mai à juillet 2013 : 25761,29 € Mai à juillet 2014 : 19679,14 € FRAIS DE PÉAGE Mai à juillet 2013 : 2277,80 € Mai à juillet 2014 : 0 € ÉCONOMIE : 18 407,55 € Total des économies sur le train de vie de la mairie, en seulement 3 mois, sur quelques postes : 46516,45 €… Chronique des temps anciens (suite) De surprise en surprise Chaque mois ou presque amène son lot de (mauvaises) surprises ! • Deux groupes immobiliers bien connus à Bussy achètent chacun un immeuble à la ville. Ils font quelques travaux, louent les locaux à la ville (bail de 12 ans, loyer élevé), puis revendent en quelques mois à un investisseur. Bilan (très bon) de l’opération : plusieurs centaines de milliers d’euros nets au bénéfice de ces groupes très avisés ! • La salle de spectacle (PPP) : 600000 € dépensés par la ville en contrepartie de quoi ? La municipalité a engagé un contentieux pour récupérer cet argent. L’ancien maire, qui décidément aime beaucoup le titulaire de ces PPP, prétend que la ville va perdre des subventions. Les Buxangeorgiens peuvent être rassurés : les sub-ventions n’étaient versées que si la ville dépensait la totalité du budget (de l’ordre de 30M€). EPAMarne va reprendre le terrain et rembourser la ville. Les subventions seront, de surcroît, largement augmentées sur le complexe sportif. BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 15 FRAIS DE RESTAURATION/RÉCEPTION Mai à juillet 2013 : 19821,41 € Mai à juillet 2014 : 1413,86 € FACTURE SABLE BUSSY PLAGE Juillet 2013 : 12701,75 € Juillet 2014 : 952,80 € FACTURE DU FEU D’ARTIFICE Juillet 2013 : 35000 € Juillet 2014 : 27000 € ÉCONOMIE : 8 000 € ÉCONOMIE : 6 082,15 € ÉCONOMIE : 2 277,80 € ÉCONOMIE : 11 748,95 €
  • 16. D O S S I E R LA RENTRÉE SCOLAIRE SUR UN NOUVEAU RYTHME La rentrée, c’est le moment de revoir ses copains, de faire connaissance avec ses instituteurs, et aussi de découvrir des établissements scolaires rénovés pendant l’été. Mais cette année, la rentrée scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, c’est surtout l’application de la réforme des rythmes scolaires, qui a obligé toutes les municipalités à proposer, en concertation avec les enseignants et les parents d’élèves, de nouveaux horaires. La rentrée a eu lieu le mardi 2 septembre. Plus de 3300 enfants ont rejoint l’un des 9 groupes scolaires répartis sur le territoire de Bussy Saint-Georges. Pour leur retour de vacances, certains enfants ont retrouvé leur école, d’autres l’ont découverte pour la première fois, qu’ils soient arrivés en 1re année de maternelle ou en CP. Durant l’été, des travaux d’entretien ont permis de rénover les locaux (voir encadré), pour les embellir ou les sécuriser. De nouvelles tables ou chaises ont été installées, là où l’usure nécessitait leur remplacement, tout comme les draps et lits des plus petits. Bref, tout est prêt pour une nouvelle année scolaire pas tout à fait comme les autres. Car cette année, enseignants, parents et enfants vont vivre un grand bouleversement avec la modification des rythmes scolaires, qui pré-voit une semaine de 4 jours et demi contre 4 jours habituellement (voir la double-page suivante). Mais il y a aussi plein de petites choses qui changent. Dans les classes Les 48 classes de maternelles de Bussy Saint-Georges reçoivent plus de 1200 enfants. Cette année, il y aura désormais une Atsem (Agent spécialisé des écoles maternelles) par classe maternelle, y compris le mercredi matin, afin d’assister l’instituteur au quotidien. De leur côté, les classes élémentaires sont au nombre de 79 pour cette rentrée, et accueillent près de 2100 enfants. Pour ceux qui le souhaitent, les études surveillées sont maintenues tous les soirs de 16h à 17h30. La classe élémentaire à horaires aménagés « Musique » à Charles- Perrault est pérennisée. Dorénavant, une classe équivalente en 6e existe au collège Jacques-Yves-Cousteau, permettant aux enfants de continuer à évoluer sur un rythme adapté à l’enseignement et la pratique de la musique. À la cantine Comme l’année précédente, les menus des cantines scolaires, qui servent environ 2400 repas quotidiens, intègrent une large part de produits « bio ». Cette année, le restaurant du groupe scolaire du Clos-Saint-Georges va subir de gros travaux pour une remise aux normes et une modernisation. Commencés cet été, ces travaux devraient s’achever en décembre prochain. En attendant, un restaurant provisoire a été installé dans la cour de l’école. Enfin, il faut noter que pour assurer la sécurité des enfants, des ASVP (agents de surveillance de la voie publique) seront présents chaque jour à l’entrée et à la sortie des écoles. 16 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
  • 17. D O S S I E R Des travaux de vacances Il n’y a pas que les enfants qui ont leurs devoirs de vacances. C’est aussi le cas des services de la ville chargés de l’en-tretien Comment les élèves réagissent-ils au changement de rythme? En novembre, la municipalité fera un premier bilan d'étape. BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 17 des écoles, qui mettent les bou-chées doubles l’été pour entretenir, réno-ver, réparer les établissements scolaires en profitant de l’absence des enfants. Ainsi, de nombreux travaux de peinture ont eu lieu dans plusieurs groupes sco-laires au cours de l’été : • le local à ballon, les sanitaires des pri-maires et la tisanerie de la maternelle à Antoine-Giroust; • la tisanerie de la maternelle à Jules- Verne; • le dortoir de la maternelle et la salle de classe N° 10 de la primaire à Jean-de-la- Fontaine; • la tisanerie de la maternelle à Louis- Braille. Hormis ces travaux de peinture, d’autres interventions ont également été program-mées pendant l’été. Ainsi, la cuisine du groupe scolaire Antoine-Giroust a été remise en état, le local de réserve de Jules-Verne a été rénové et des cou-loirs de Jean-de-La-Fontaine ont été repeints. Un guichet unique Situé au centre administratif Charlemagne, à deux pas du RER, le guichet unique facilite les démarches administratives courantes comme l’inscription scolaire, le calcul du quotient familial, les paiements (études surveillées, périscolaire…) ou encore les séjours, les stages multisports ou la préinscription en crèche ou en halte-garderie. Espace Charlemagne, 2 passage Carter (proche gare RER, face au parking Champollion). Tél. 01 64 66 60 01. Ouvert les lundi, mercredi, jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h et le samedi matin de 9h à 12h. Fermé le mardi.
  • 18. D O S S I E R Les nouveaux rythmes scolaires La grande modification de cette rentrée, déjà évoquée dans le n° 165 de Bussy Mag, concerne la modification des rythmes scolaires. Désormais, les enfants en maternelle comme en pri-maire, devront assister à cinq matinées d’enseignement, contre quatre auparavant. La réforme imposée par le Gouvernement quasiment sans concertation, applicable obligatoirement au plus tard en cette rentrée de septembre, prévoit une semaine de 4 jours et demi incluant le mercredi matin (avec une déro-gation possible pour le samedi) et comprenant 24 heures d’en-seignement hebdomadaires comme actuellement. Cela conduit à une année avec 180 jours de classe contre 144 jours avant la réforme. Imposée par le Gouvernement « La nouvelle organisation de la semaine scolaire doit contribuer à donner aux enfants confiance en eux et en leur capacité à bien apprendre. En effet, cinq matinées au lieu de quatre, c’est, chaque semaine, un temps supplémentaire pour travailler dans de bonnes conditions, le matin étant le moment de la journée où l’attention des enfants est la plus soutenue. », expliquait Benoit Hamon, alors Ministre de l’Éducation Nationale dans une lettre aux parents. Pour autant, nombre de spécialistes s’interrogent sur les bienfaits de ce changement dont les béné-fices sont loin d’être démontrés. Surtout, cette réforme a obligé les municipalités à repenser entièrement le temps scolaire. Pour parvenir à la fois au respect de la loi, mais aussi prendre en compte les légitimes inquiétudes des parents, la ville de Bussy Saint-Georges a donc mené une large concertation avec les enseignants et les parents d’élèves. Pas question, en effet, de faire comme le Gouvernement et d’im-poser la façon d’appliquer cette réforme, mais plutôt de trouver la meilleure solution pour tous. Car ces nouveaux rythmes sco-laires entraînent d’importants changements dans le temps péris-colaire et donc dans la garde d’enfants, induisant des coûts sup-plémentaires, tant pour la ville que pour les parents qui laissent leurs enfants en étude ou aux accueils de loisirs. Cinq matinées par semaine Afin de répartir le temps d’école sur cinq matinées, les enfants auront désormais des cours le mercredi matin entre 8h30 et 10h30. L’enseignement se terminera les autres jours à 16h au lieu de 16h30 auparavant. Bien consciente que des parents qui s’étaient organisés pour venir chercher leur enfant à 16h30 ne pourront pas forcément le faire pour 16h, et seront donc obligés de l’inscrire en étude surveillée ou en accueil de loisirs, la muni-cipalité a décidé de diviser en deux la tranche horaire 16h-19h, avec une pause à 17h30. Cela permet une limitation des frais pour les parents qui devront laisser leur enfant à cause de ces nouveaux horaires et ne paieront ainsi que pour la tranche 16h- 17h30 (entre 1,21 € et 2,45 € suivant le quotient familial) et pas pour la totalité de la fin de journée (1,97 € à 4,45 €). Pour la tranche horaire 16h-17h30 en accueil de loisirs, les enfants pour-ront être récupérés par les familles à partir de 16h30. Pour la tranche 17h30-19h, les enfants pourront être récupérés par les familles dès 17h30. Une organisation avec la même souplesse est également mise en place le mercredi matin, afin de ne pas pénaliser les enfants qui auraient des activités hors de l’école (musique, sport…). Ainsi, après l’accueil du matin dès 7h et l’école de 8h30 à 10h30, les enfants qui resteront dans les centres de loisirs pourront être inscrits dans plusieurs tranches horaires possibles : • 10h30 - 11h30 • 10h30 - 13h30 • 10h30 – 19h avec les mêmes heures de sorties qu’aujourd’hui : à partir de 17h. Il est aussi possible d'inscrire son enfant à l’après-midi seul. 18 I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014
  • 19. ✁ Emploi du temps hebdomadaire lundi mardi mercredi jeudi vendredi BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 19 D O S S I E R 7 h à 8 h 30 Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin 8 h 30 à 11 h 45 École École École (8 h 30 à 10 h 30) École École Accueil 11 h 45 à 13 h 45 Restauration Restauration Restauration Restauration dans le centre de loisirs habituel ou dans l'école de 10h30 à 11h30 ........................................... Jusqu’à 13h30 avec restauration du midi ........................................... Jusqu’à 19h avec restauration et goûter Sortie possible à 17h 13 h 45 à 16 h École École École École 16 h à 17 h 30 Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou Accueil de loisirs Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou Accueil de loisirs Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou Accueil de loisirs Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou Accueil de loisirs 17 h 30 à 19 h Accueil de loisirs Accueil de loisirs Accueil de loisirs Accueil de loisirs Les modalités d’application de la réforme scolaire ont fait l’objet d’une concertation avec l’Éducation Nationale, les associations de parents, les écoles, les établissements culturels, les clubs sportifs... « Les horaires des centres de loisirs ont été vus avec la commission de concertation des centres de loisirs, explique Isabelle Prieur, maire adjointe déléguée au Scolaire et Périscolaire. Concernant les rythmes scolaires, nous ferons un point d’étape avec la com-mission de concertation des rythmes scolaires à l’occasion des conseils d’écoles début novembre, puis de nouveau à la mi-décem-bre. Cela permettra de vérifier que cette nouvelle organisation fonctionne correctement et, au besoin, d’apporter quelques ajus-tements. Je tiens à souligner que les tranches horaires mises en place pour les accueils de loisirs et les négociations menées auprès de la Focel nous ont permis de limiter les surcoûts engen-drés par cette réforme, notamment pour les familles. Ainsi, un enfant inscrit tous les soirs et le mercredi en accueil de loisirs paiera, pour plus de 90% des quotients, moins cher que l'année précédente. » Les temps d’activités périscolaires L’une des grandes nouveautés de la réforme des rythmes scolaires, en plus des cinq matinées d’école, concerne la mise en place de temps d’activités péris-colaires (TAP). Les TAP visent à favoriser l’égal accès de tous les enfants aux pra-tiques culturelles, artistiques, sportives et aux loisirs éducatifs. Il s’agit de nou-velles plages horaires, d’une durée glo-bale d’environ trois heures hebdomadaires, dévolues aux activités périscolaires. Ces TAP seront facultatifs. « Nous n’avons pas encore arrêté le contenu des TAP car nous nous sommes concentrés avant tout sur le socle de cette réforme, c’est-à-dire les changements d’horaire », précise Isabelle Prieur. « Nous allons dès la rentrée travailler avec la commission des rythmes scolaires pour déterminer ce que nous allons proposer dans ces TAP, quelles seront les modalités pour les familles, puis nous rechercherons les prestataires, internes ou externes, pouvant répondre à notre demande. La mise en place des TAP aura lieu au plus tôt après les vacances de novem-bre et au plus tard à l’issue des vacances de Noël. »
  • 20. Les nouveaux tarifs D O S S I E R 20I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 Voici les nouveaux tarifs (en €) qui s’appliquent pour les activités périscolaires et la cantine, en fonction du quotient familial. Pour vous aider à calculer ce dernier, vous pouvez vous rendre au guichet unique de l’Espace Charlemagne (voir encadré page 15). Prévision Tranches Nombre d’enfants Cantine Accueils de loisirs (vacances scolaires) Accueils de loisirs (mercredis année scolaire) Espace Jeunes (Forfait mensuel) Accueils périscolaires Études Forfait Matin avec repas 1/2 journée sans repas Fin matinée Fin matinée avec repas Journée après 10h30 Après-midi sans repas Matin Soir Journée mensuel 1re partie Soir 2e partie Soir 1 ou A 0 à 2000 1 2,22 9,22 7,12 5,16 1,15 3,48 6,53 5,16 15 2,06 2,14 1,69 3,83 21,85 2 1,80 8,87 5,80 4,17 0,93 2,82 6,28 4,17 15 1,85 1,70 1,25 2,95 20,72 3 1,34 6,67 4,47 3,10 0,69 2,09 4,73 3,10 15 1,60 1,38 0,93 2,31 19,44 4 1,03 5,86 3,98 2,67 0,59 1,67 4,15 2,67 15 1,39 1,27 0,82 2,09 18,38 5 et + 1,00 5,35 3,55 2,50 0,55 1,55 3,79 2,50 15 1,29 1,21 0,76 1,97 17,51 2 ou B 2001 à 2600 1 3,41 14,45 9,00 6,28 1,40 4,97 10,24 6,28 15 2,05 2,13 1,68 3,81 23,69 2 2,80 12,21 7,27 5,08 1,13 4,07 8,65 5,08 15 1,85 1,73 1,28 3,01 23,31 3 2,02 9,20 5,54 3,91 0,87 2,99 6,52 3,91 15 1,64 1,43 0,98 2,42 22,50 4 1,70 9,15 5,45 3,81 0,85 2,63 6,48 3,81 15 1,63 1,37 0,92 2,30 22,25 5 et + 1,55 8,40 4,94 3,53 0,79 2,41 5,95 3,53 15 1,50 1,35 0,90 2,25 21,34 3 ou C 2601 à 3200 1 4,06 16,70 10,19 7,08 1,57 5,83 11,83 7,08 15 2,10 2,17 1,72 3,89 24,87 2 3,52 13,50 8,25 5,72 1,27 4,96 9,56 5,72 15 1,85 1,73 1,28 3,01 24,57 3 2,51 10,33 6,30 4,37 0,97 3,60 7,32 4,37 15 1,68 1,43 0,98 2,42 23,65 4 2,11 10,16 6,18 4,29 0,95 3,16 7,20 4,29 15 1,63 1,37 0,92 2,30 23,48 5 et + 1,97 9,64 5,69 3,92 0,87 2,93 6,83 3,92 15 1,52 1,35 0,90 2,25 22,46 4 ou D 3201 à 3800 1 4,88 19,19 11,85 8,45 1,88 7,00 13,59 8,45 15 2,35 2,24 1,79 4,03 26,65 2 4,01 15,52 9,57 6,96 1,55 5,75 10,99 6,96 15 1,96 1,83 1,38 3,22 26,46 3 3,03 11,78 7,31 5,21 1,16 4,34 8,34 5,21 15 1,74 1,48 1,03 2,50 25,38 4 2,49 11,63 7,19 4,85 1,08 3,69 8,24 4,85 15 1,70 1,45 1,00 2,44 25,34 5 et + 2,34 10,94 6,67 4,25 0,94 3,39 7,75 4,25 15 1,58 1,41 0,96 2,37 24,15 5 ou E 3801 à 4400 1 5,65 21,68 13,15 9,45 2,10 8,02 15,35 9,45 15 2,43 2,27 1,82 4,10 28,43 2 4,61 17,48 10,61 7,64 1,70 6,53 12,38 7,64 15 1,96 1,83 1,38 3,22 28,35 3 3,42 13,09 8,13 5,73 1,27 4,86 9,27 5,73 15 1,76 1,48 1,03 2,50 27,19 4 2,92 13,04 7,92 5,42 1,20 4,26 9,24 5,42 15 1,71 1,45 1,00 2,44 27,11 5 et + 2,76 12,36 7,42 4,94 1,10 3,99 8,76 4,94 15 1,58 1,41 0,96 2,37 25,83 6 ou F 4401 à 5500 1 6,20 22,98 13,98 10,13 2,25 8,75 16,28 10,13 15 2,49 2,35 1,90 4,25 30,24 2 5,10 18,69 11,25 8,19 1,82 7,17 13,24 8,19 15 2,03 1,90 1,45 3,36 30,20 3 3,71 14,05 8,57 6,13 1,36 5,25 9,95 6,13 15 1,89 1,55 1,10 2,65 29,05 4 3,14 14,04 8,42 5,78 1,29 4,58 9,95 5,78 15 1,79 1,52 1,07 2,59 28,84 5 et + 2,97 12,92 7,97 4,97 1,10 4,21 9,15 4,97 15 1,73 1,45 1,00 2,44 27,52 7 ou G 5501 et + 1 6,35 26,77 16,41 10,26 2,28 8,94 18,96 10,26 15 2,72 2,45 2,00 4,45 32,76 2 5,25 22,15 14,71 8,29 1,84 7,34 15,69 8,29 15 2,26 2,01 1,56 3,56 32,14 3 3,95 17,83 12,35 6,21 1,38 5,52 12,63 6,21 15 2,14 1,66 1,21 2,87 30,80 4 3,68 17,35 11,79 5,86 1,30 5,16 12,29 5,86 15 2,01 1,62 1,17 2,79 29,99 5 et + 3,23 16,69 11,68 5,07 1,13 4,52 11,82 5,07 15 1,98 1,56 1,11 2,66 29,20 Hors Bussy Saint-Georges • 44,00 22,86 22,86 4,58 13,74 32,64 22,86 50 4,85 4,94 3,45 8,39 34,39 *tarif facturé à la ville par type de repas. ✁
  • 21. RAECNT CUOANL ITTRÉE La Focel 77 en redressement judiciaire Le Maire de Bussy Saint-Georges a été infor-mée des difficultés financières que rencontre actuellement la FOCEL 77 qui gère, par Délégation de Service Public (DSP), pour le compte de la ville : • Les accueils de loisirs et périscolaires, • L'animation et l'encadrement des enfants sur les temps de restauration scolaire, • L'Espace jeunes pour les collégiens et les lycéens • Le Point Information Jeunesse • Les animations événementielles telles que Bussy Plage et la patinoire. À ce jour, la FOCEL 77 est soumise, à la demande de son Conseil d'Administration, à une procédure de redressement judiciaire. La ville est en contrat avec la FOCEL 77 depuis le mois d’octobre 2009 et la DSP actuelle a été signée par l’ancienne majorité le 30 mars 2011. Depuis sa prise de fonction, la nouvelle majorité s’interroge sur le coût pour la col-lectivité (environ 3M € pour la ville après par-ticipation des parents et subvention de la CAF) et la qualité des prestations fournies par la FOCEL. Elle s’étonne que l’ancienne majorité ait fermé les yeux à cet égard, mais aussi sur le contrôle des prestations facturées et sur certains faits annoncia-teurs des difficultés actuelles. La municipalité vigilante Face à cette situation, Chantal Brunel, Maire de Bussy Saint-Georges et Isabelle Prieur, adjointe au maire en charge du scolaire et du périscolaire, suivent les événements de très près par des contacts réguliers avec les nouveaux responsables de la FOCEL 77. En parallèle, elles oeuvrent au quotidien, avec les services de la mairie, pour : • en priorité, garantir la continuité et la qua-lité de l'accueil de nos enfants, • assurer un relais des prestations actuelles, si la FOCEL 77 s'avérait défaillante, • être au côté du personnel de la FOCEL 77, qui emploie 140 personnes à Bussy Saint- Georges, si leur emploi venait à être menacé. Maîtriser, voire réduire les coûts des accueils de loisirs Enfin, Chantal Brunel et Isabelle Prieur tien-nent à assurer aux Buxangeorgiens que cette situation ne remet pas en cause tout le travail fourni, depuis leur prise de fonction, pour maîtriser, voire réduire les coûts des accueils de loisirs malgré la réforme des rythmes sco-laires, ainsi que le travail et les contrôles effec-tués pour améliorer la qualité des activités et de l'encadrement de la FOCEL 77, comme elles s'y étaient engagées pendant la cam-pagne. Pensez au service emploi… Besoin d’un conseil ou d’un accompagnement renforcé ? Le service Emploi vous ouvre ses portes afin de vous apporter la/les solution(s) la (les) mieux adaptée(s) à votre situation et votre profil. Le Service Emploi a déjà accompagné plus de 200 personnes depuis son ouverture, dont 30 % sont aujourd’hui en emploi. Soyez comme eux, actifs et déterminés, ils ont choisi le service Emploi pour les aider à gravir les marches vers l’emploi. Les rendez-vous sont à prendre sur place (40 bd Antoine-Giroust) ou par téléphone au 0164665903 tous les jours de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (jeudi 16h). Vous êtes motivés et dynamiques, le service Emploi vous conseille et vous oriente dans une démarche d’emploi porteuse et pérenne ! BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 21
  • 22. R E N C O N T R E Amandine Roujas « Soutenir le monde associatif, faciliter l’accès à la culture et au sport ! » maire-adjointe déléguée à la culture, aux as-sociations et aux sports. Un souffle de nouveautés sur les animations de la ville ! Pour plus de cohérence, la jeune élue a sou-haité tout d’abord simplifier et harmoniser la gestion logistique liée aux besoins des associations. Désormais, qu’elles soient sportives, culturelles, relevant du dévelop-pement durable, du social ou autres, celles-ci n’ont plus qu’un seul référent à la mairie : le service vie associative. Elles bénéficient ainsi des mêmes procédures pour l’occupa-tion de salles, l’octroi de subventions etc. Autre objectif : leur permettre de s’investir davantage dans la vie de la cité, en partici-pant par exemple aux premières parties de spectacle. Véritable vitrine pour leurs acti-vités, ces événements permettent aussi aux habitants de profiter du riche tissu associatif de la ville. Plus de spectacles pour les 13-20 ans ! Afin d’offrir des spectacles divertissants à destination des jeunes, la ville mise sur des spectacles phares pour ce public exigeant, mais encore peu ciblé. « L’idée est d’offrir une programmation de qualité pour tout le monde, de développer les événements qui plaisent, comme ceux organisés à la média-thèque et apporter des idées nouvelles afin de satisfaire tous les goûts et tous les pu-blics. Cette année, par exemple, nous inau-gurerons un nouveau concept autour de la danse… ». Nos athlètes contribuent au rayonnement de Bussy Consciente que le sport est un outil de santé, d’éducation et de citoyenneté, la mu-nicipalité met un point d’honneur à soutenir les clubs afin de faciliter l’accès au sport pour tous. Soutenir les clubs, c’est aussi ai-der les athlètes à participer aux différents championnats. Notre ville est fière de comp-ter de nombreux médaillés, au niveau dé-partemental, national voire international, qui portent très haut les couleurs de Bussy. « Nous tenons à remercier l’investissement des associations et des clubs de sport, qui participent de manière active à l’animation de notre ville, un vecteur important de lien social qui en fait toute sa richesse. » tient à souligner Amandine Roujas. Sports et associations : vieassociative@bussy-saint-georges. fr, pour les animations culturelles : culturel@bussy-saint-georges. fr Agée de tout juste 26 ans, Amandine Roujas est la plus jeune des élus du conseil municipal, auquel elle apporte un souffle de jeunesse et des idées novatrices. Après une scolarité exemplaire à Bussy, elle a poursuivi ses études à l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, où elle a décroché un diplôme d’in-génieur. De retour à Bussy, Amandine Roujas a intégré le célèbre magazine 60 millions de consommateurs, pour lequel elle mène des essais comparatifs. Très attachée à notre commune, où elle a grandi, Amandine Roujas a souhaité s’investir pleinement pour la ville où elle a « tout ap-pris ». Elle s’est engagée alors avec enthou-siasme dans la vie politique locale. Flûtiste et violoncelliste au conservatoire depuis son en-fance, c’est tout naturellement qu’elle s’est tournée vers la culture, puis les associations et le sport qu’elle choisit par goût. C’est ainsi qu’elle est, depuis mars dernier, 22I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 Faire de B ussy une ville vivante, attractive et festive à travers ses associations et ses animations, tel est l’objectif de la nouvelle municipalité, concernant l’événementiel. Côté sport, tout sera mis en oeuvre pour accompagner les clubs dans leurs projets. Amandine Roujas, maire-adjointe déléguée à la culture, aux associations et aux sports.
  • 23. R E N C O N T R E A C T U A L I T É Une saison culturelle résolument éclectique De l’humour, de la fraîcheur, de la musique, de la danse, déclinés autour de la thématique « Mythes aux logis » : présentation… grande fête de la musique en juin, de mul-tiples Bar(s) en scène proposeront une pro-grammation de «musiques actuelles », dans différents bars et restaurants de la ville. Prochain rendez-vous : vendredi 26 sep-tembre à 20h30 aux Terrasses du Golf, au profit des Virades de l’Espoir. Scènes de danse Le samedi 30 mai, place à la danse ! Cette journée thématique débutera par des ate-liers d’initiation pour petits et grands en matinée. L’après-midi, une scène accueillera les plus belles prestations locales suivies d’une représentation professionnelle pour le plus grand plaisir des danseurs amateurs et des autres aussi ! Renseignements : service culturel au 01 64 66 60 01 Informations sur les tarifs et la réservation : bussysaintgeorges.fr les-services/culture/billetterie BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 23 Humour Le Comte de Bouderbala, le 15 novembre à Herzog (Tarifs : de 4 à 6 €). Complet depuis 6 ans à Paris, vedette des Comedy Club à New-York, Sami, dit Le Comte de Bouderbala joue les prolongations à Bussy. Dans son spectacle, Sami livre sa version des faits, une vision décalée et originale des grands thèmes de société qui s’appuie sur son parcours étonnant et atypique. De sa carrière de basketteur professionnel aux États-Unis à son expérience de prof en ZEP… Le nouveau spectacle de Gaspard Proust, le 8 mars à Herzog (Tarifs : de 4 à 6 €). L’humoriste au ton acerbe et corrosif est connu pour sa participation à l’émission « Salut les terriens ! » tous les samedis à 20h sur Canal Plus. Après le succès pendant trois ans de « Gaspard Proust tapine », il revient chatouiller le public de son humour- La Belle et la Bête, le 13 décembre. moqueur avec son nouveau spectacle, où aucun sujet ne sera éludé. Jeune public Une multitude de spectacles pour les plus jeunes dont notamment : Le mois du conte Trois spectacles et une exposition ponctue-ront l’attente de Noël, des contes pour tous les âges, aux univers variés : Petites traces de neige, le 29 novembre, La Nuit du Visiteur, le 6 décembre, La Belle et la Bête, le 13 décembre, et l’exposition Les maisons des contes du 25 novembre au 13 décembre. Le Festival en Culottes Courtes du 22 mars au 18 avril. La culture s’offre aux plus jeunes specta-teurs, de 3 mois à 5 ans. Dans le cadre de ce festival, expositions, spectacles, lectures, conférence et ateliers ponctueront le prin-temps 2015. En voici quelques extraits : Légère comme une plume le 22 mars, À la recherche du doudou perdu le 28 mars, Avant toi, y’avait pas rien ! le 29 mars, Mille moutons pour m’endormir le 11 avril, Îlot le 18 avril. Prochains rendez-vous, le dimanche 28 septembre, à 10h30 à la Médiathèque de l’Europe, qui vous présentera un spectacle Jeune Public à partir de 2 ans « Pourquoi les fenêtres ont-elles des maisons ? », Théâtre de carton, figures à croquer et tour de main… Sans oublier l’atelier de percus-sions le samedi 4 octobre à 10h30 à la Médiathèque de l’Europe (à partir de 7 ans). Musique Tout au long de l’année, en marge de la
  • 24. É V É N E M E N T Journées européennes du patrimoine Patrimoine culturel, patrimoine naturel Un planning des plus enrichissants vous attend tout au long du mois de septembre, notamment les 20 et 21. À vos agendas ! Médiathèque de l’Europe Lieu incontournable dans le paysage culturel buxangeorgien, la médiathèque de l'Europe vous propose de multiples animations et ex-positions, durant toute l’année. Faits divers au jar din, la biodiversité à sa porte Du 13 au 22 septembre L’exposition invite à comprendre les méca-nismes de la biodiversité dans un univers qui nous est proche : celui du jardin d’ornement qui entoure notre maison, celui de nos pa-rents ou de nos amis. Un espace complémentaire spécialement conçu pour les jeunes enfants non lecteurs, à partir de deux ans, leur permet de partir à la découverte du vivant des jardins, grâce à des jeux interactifs et des expériences sen-sorielles. Béton et chuchotements Du 13 au 27 septembre Photographies de l’artiste Kahina « Quand l’art se fait matériel, quand l’archi-tecture se fait vie… J’aime les lignes de fuite, les matériaux, les textures chaudes et froides qui révèlent nos angoisses et la beauté de ce nid qui nous construit dans nos villes. Cocon libérateur… » Kahina nous dévoile à travers ses photogra-phies l'esthétisme et la poésie du patrimoine urbain. Paysages briards Du 13 au 27 septembre Photographies de l’artiste Christian Georgel Christian Georgel photographie en argen-tique et en noir et blanc les paysages et les 24I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 arbres qu'il rencontre lors de ses longues randonnées solitaires. Vernissage des expositions Vendredi 19 septembre, 19h30 Médiathèque de l’Europe Renseignements : Médiathèque de l’Europe 01 64 67 47 00 6 avenue du Général-de-Gaulle mediatheque@bussy-saintgeorges.fr www.mediathequebussy.net Service culturel 01 64 66 60 01 Samedi 20 septembre La ville nouvelle de Bussy saint-georges : la nature au coeur de l’urbanisme (En partena-riat avec le service Développement Durable) Patrimoine naturel et ville nouvelle Parc du Génitoy Rendez-vous au Square Vitlina, 15h En partenariat avec l’association de La Ville des Parcs et Jardins Découverte de la biodiversité en milieu ur-bain au cours d'un rallye ludique et instructif aux abords de l’étang de l’Ile-Mystérieuse ! Cultivons notre Jardin Jardin expérimental -Ile-Mystérieuse, 17h Par l'association Alliance Terre et Vie Atelier-découvertes du premier jardin par-tagé, suivi d'un verre de l'amitié. Les sites cultuels ouvrent leurs portes au public durant les journées euro-péennes du Patrimoine… Église Notre-Dame du Val 33, boulevard Thibaud-de-Champagne, de 10h à 17h. Renseignements au 01 64 66 39 92 ou secre-tariat@ notredameduval.fr Pagode bouddhiste Fo Guang Shan 3, allée Madame-de-Montespan, de 10h à 17h Renseignements au 01 30 21 36 36 ou sikmiaoda@gmail.com Dimanche 21 septembre Le village de Bussy Saint-Georges : la nature au coeur de l’histoire Les Coteaux de la Brosse - Patrimoine naturel et histoire à Bussy Saint-Georges Rue du Vignoble De 11h-15h Par l’association des Coteaux de la Brosse. Visite-dégustation au coeur des vignes des Coteaux de la Brosse. La représentation iconographique des saints dans l'histoire de l'art Église Saint Georges, 3 rue de Ferrières, 11h, Durée : 1h Par la Médiathèque de l’Europe et le service culturel À l'occasion de la restauration du groupe sculpté Saint Georges, le service culturel et la média-thèque de l'Europe proposent des ateliers sur le thème de la présentation iconographique des saints dans l'histoire de l'art. Le lavoir Rue du lavoir, 14h30. Durée : 1h Adaptation et extraits de la création de la Cie Basoche. Par l'atelier-théâtre adulte de l'association Résonances, mise en scène par Emmanuelle Rozes. 2 août 1914, empoignant le linge et le bat-toire, rassemblées par le rituel et le labeur de la lessive, onze lavandières libèrent leurs paroles et leurs émotions. Plus d’informations dans l’agenda du site de la ville bussysaintgeorges.fr ©Christian Georgel
  • 25. S P O R T CHAMPIONNATS DE FRANCE D’ATHLÉTISME UNSS Bussy frappe encore 4 fois Les jeunes Buxangeorgiens se sont une nouvelle fois illustrés lors des championnats de France UNSS d'athlétisme, plaçant les établissements de Bussy Saint-Georges à 4 reprises sur les podiums nationaux. ÀToulouse, les 5 et 6 juin, les cadettes et les cadets du lycée Martin-Luther-King sont re-partis avec deux titres de Vice-champions de France. Mais les collégiens ont aussi brillé ! Une dé-légation de 15 élèves de Claude-Monet avait fait le déplacement à Poitiers du 10 au 13 juin. Les jeunes athlètes sont également montés sur la deuxième marche du podium au relais 8 x 200 et en équipe minimes filles. Il s'en est fallu de peu pour qu’elles rempor-tent le titre suprême, ce dernier se jouant à un tout petit point, au cours de la dernière épreuve. Également qualifié, le relais 4 x 1000 termine à une honorable 4e place. À noter que 3 fois sur 4, seuls les sportifs martiniquais ont réussi à passer devant Bussy Saint-Georges, ce qui est un gage de qualité quand on connaît la valeur de l'athlé-tisme antillais. Bravo à nos vice-champions de France ! Lycée cadettes : Clara Chavassieux, Pauline Fouchy, Marine Nico, Mélissa Rachid, Auriane Renard, Mathilde Tortrat. Lycée cadets : Charles Callin, Julien Camail, Adrien Delage, Matthieu Harel, Zaccharie Pardo, Robin Sorel. Équipe minimes filles : Mélyna Diaz, Ilona Egblomasse, Fanny Rey, Alizéa Traque, Alizée Veigneaux, Maelys Vincent. Relais 8 x 200 : Janelle Yondo Nkembe, Maitena Rosillette, Yannis Labdoun, Clément Fournier, Ilona Egblomasse, Maelys Vincent, Maxime Fournier, Elliot Gbedo. Les jeunes athlètes de Claude-Monet peuvent être fières de leur belle médaille d’argent en minimes filles. Par ailleurs, saluons le joli travail d’Audrey La-faye qui a réussi son examen de jeune officiel national en lycée. Il faut savoir que pour les lycéens, un podium au championnat de France ou un examen de juge national rap-porte un « 16 » au baccalauréat, en option. C’est ce qui s’appelle un coup double ! BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 25 Grande prestation pour l’équipe de relais 8 x 200 qui est montée sur la deuxième marche du podium. Concentrés jusqu’au bout, les petits prodiges du Lycée Martin-Luther-King raflent la médaille d’argent. Heureuses de leurs médailles d’argent, les cadettes de MLK posent avec la mascotte du championnat !
  • 26. S P O R T SÉJOUR SURF La Bretagne, ça vous gagne ! Du 6 au 11 juillet dernier, une vingtaine de Buxangeorgiens sont allés goûter aux joies de l’Atlantique, lors d’un séjour surf à Crozon- Morgat, organisé par le service des sports. Le char à voile sollicite la coordination des actions, l’anticipation et l’adaptation à la surface. Encadrés par Aline, Franck et Cyril, 3 éduca-teurs sportifs de la ville, diplômés d’État et par Cécile Munch, responsable du service des sports, 24 jeunes âgés entre 10 et 13 ans sont allés tous les jours à la plage pour pro-fiter d’un panel d'activités, notamment au-tour de la glisse (kayak, stand up paddle, char à voile, mais aussi tournois de sport collectif, etc.), sans oublier le surf, naturellement ! La presqu’Île-de-Crozon offrant un littoral de toute beauté qui permet de multiples promenades, comme le célèbre sentier de grande randonnée 34 (GR 34), les jeunes n’ont pas boudé leur plaisir. Grâce à l’après-midi découverte, ils ont ainsi pu visiter Cro-zon et ses alentours… À peine rentrés de ce beau séjour, nos jeunes touristes aimeraient déjà connaître la prochaine expédition concoctée par le service des sports. Un cadre enchanteur pour un programme de rêve ! Voilà comment pourrait se résu-mer le séjour de six jours et cinq nuits, en pension complète, au centre de vacances à Postofort, en Bretagne. L’année dernière, le séjour à Brem-sur-Mer en Vendée avait déjà remporté un beau succès. Visiblement, la deuxième édition a été aussi riche et épa-nouissante que la précédente ! STAGES MULTISPORTS Activités, énergie et bonne humeur ! Course d’orientation, roller, VTT, football, gymnastique, toboggan aquatique, pétanque, piscine… Les jeunes Buxangeorgiens n’ont eu que l’embarras du choix pour profiter pleinement de l’été. Cette année, les activités étaient programmées sur 4 semaines : 3 en juillet et une semaine en août. Concernant les sorties « nautiques », le village sportif de l’UCPA de Torcy a permis aux jeunes de profiter de diverses activités très prisées telles que le toboggan aquatique. À Noisy Plage et à la piscine de Marne-et-Gondoire, les jeunes ont pu nager libre-ment, histoire de se rafraîchir un peu. Sur le green de Bussy-Guermantes, les enfants ont apprécié les cours de golf dispensés par des professeurs expérimentés. En partenariat avec l’association Double Détente, le service des sports a aussi proposé des séances de tir à l’arc. Grande nou-veauté cette année, les enfants se sont initiés aux joies de la pétanque, avec la Boule Buxangeorgienne. 26I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 Un professeur de surf a initié chaque jour les jeunes à l’art de la vague !
  • 27. S P O R T JUDO Judo Club : une fin d’année très riche Après avoir célébré ses vingt ans en mai dernier, le Judo Club de Bussy Saint-Georges poursuit les festivités ! Ce qui ne l’empêche pas de réviser certaines techniques comme le balayage… Judo et balayages Au judo, le balayage est une technique bien connue qui demande de bons réflexes. Les judokas la pratiquent régulièrement sur le « tatami ». À la fin de la saison, le club a pour habitude de s’exercer à un autre type de balayage mais celui-là, « sous » les tata-mis. Lors de la dernière animation Poussins, les organisateurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir un cumul important de pous-sières et autres résidus sous les tatamis, sans compter les… chewing-gums. Le club s’est donc donné pour objectif en fin de saison un grand nettoyage. Les posters arrachés ont également été changés, etc. Les organisateurs remercient les Judokas et parents volontaires de leur aide pour ce qui leur semble élémentaire : « un DOJO propre » pouvant accueillir les pratiquants et les scolaires sans avoir à affronter les « acariens ». Il faut savoir qu’au Japon, chaque fin de séance est accompagnée du nettoyage par les Judokas de tous grades des tatamis. Une fois par trimestre, ils remettent le Dojo en ordre et nettoient le dessous. À travers cette activité, le Judo club fait ainsi revivre une pratique héritée de la tradition des anciens. Une nouvelle ceinture noire est venue clô-turer en beauté cette très bonne année spor-tive. Après le premier dan de Philippe César et le 4e dan de Pascal Trefleze et Vincent Le Franc, Margot Blancher a reçu son 1er dan, le 24 juin dernier. Elle devient ainsi la 3e féminine du club à accéder à ce grade. Cette remise de grade a été assurée par Vincent, son pro-fesseur, en présence d’André Pracht, repré-sentant la Ligue de Seine-et-Marne et la Commission des Grades. Quelques randoris ont permis aux élèves présents de se lancer dans des joutes amicales, avant le traditionnel pot de l’amitié. La saison 2013–2014 s’est donc très bien terminée, et le club espère que la prochaine sera aussi fructueuse. ZANSHIN-KARATE-DO Toutes les générations félicitées ! Le club ne pouvait rêver plus belle cérémonie pour terminer l’année en beauté. Ainsi, le dernier entraînement de la saison passée s’est terminé avec des félicitations. En effet, 3 élèves ont obtenu leur ceinture noire 1er dan et un élève a décroché son 3e dan à l’âge de 21 ans ! Tous les quatre ont passé leur examen les 20 et 21 juin à Fontainebleau, devant les juges de la Fédération Française de Karaté. Sylvie et Laurent sont des professeurs comblés ! Ils ont vivement félicité Jean-Guillaume Bardot, qui a commencé très jeune le karaté au club et dont le parcours est exemplaire. Ceinture noire 1er dan à 16 ans, 2e dan à 18 ans et 3e dan à 21 ans ! Quelle brillante ascension ! Puis, Sylvie et Laurent ont remis leur ceinture noire à Marie Guignochau, Marc Foure et Bernard Gendre. Le karaté est une histoire qui se transmet de génération en génération… et dans les deux sens. Pour chacun des trois, ce sont en fait leurs enfants inscrits au club depuis plusieurs années, qui les ont incités à faire du karaté. Ces enfants, qui ont bien grandi maintenant, et qui sont toujours élèves dans le club, sont aujourd’hui très fiers de leurs parents, tout comme les professeurs. Ce dernier cours du 28 juin a été clôturé par un pot de félicitations et d’amitié. Plus d’informations : Club de Karaté ZANSHIN-KARATE-DO-BUSSY Cours de karaté, Self-Défense, S’Body au Gymnase Michel-Jazy Tél. : 0160430688 • Email : zkd77@wanadoo.fr • Site : www.zkd-bussy.fr BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 27 C’est un grand jour pour Margot Blancher qui a reçu son 1er dan.
  • 28. T R I B U N E S Tribunes libres suivent la vente de leur programme et jus-tement les places de stationnement posent problème avec les quelques 1000 logements qu’ils vont faire. Une surface commerciale importante est prévue par les Nouveaux Constructeurs. Sans parking, elle est condam-née. Qui oserait signer un tel permis ? Et bien, je suis sûr que ces amateurs du droit de l’urbanisme vont le faire. Oserai-je aussi l’évocation du sinistre du 23 avenue du géné-ral de Gaulle ? En 16 ans, j’ai géré dix incendies de ce type (j’ai même présidé la conférence intercommunale du logement de Marne-la- Vallée qui oeuvrait sur ce sujet). À chaque fois, nous avons invoqué l’article 521 du code Vous n’aurez pas la chance d’entendre les perles de la nouvelle équipe municipale suite à un enregistrement des débats par nos soins lors du conseil du 24 juillet. La réunion a été annulée. Ce qui était prévisible vu le nombre d’absents à la séance précédente. Vous me direz qu’ils ont droit de prendre des vacances. Qu’avaient-ils de si pressé à faire voter ? Pas la modification du PLU initiée peu avant mon départ et qui a pour base de changer les normes de stationnement en centre-ville. En un mot, obliger les promoteurs à créer plus de places en sous-sol pour désengorger les parkings de surface. Je n’en entends plus parler. Les Nouveaux Constructeurs pour-de la construction et de l’habitat, et la mise en place du fond d’État dédié : le FARU. La commune constate le péril du lieu. Elle réqui-sitionne les logements nécessaires. Et se fait rembourser par l’État. Ils ne savent même pas qu’une telle procédure existe. Malheureusement pour toutes les victimes. À vrai dire, l’annulation du conseil du 24 juillet est une bonne nouvelle. Elle nous a épargné un vidéo-gag supplémentaire (c’est pour cela que les conseils ne sont plus filmés). Hugues Rondeau, Lynda Amami, Christian Bompart, Kim Ngouansavanh, Claude Louis, Brigitte Abergel GROUPE « Pour Bussy Continuons Ensemble » Chroniques d’un début d’été GROUPE «Tous Unis Pour Bussy» L'accueil de nos enfants sacrifiés sur les promesses intenables du maire ! 10e groupe scolaire en entrée de ville, secteur en expansion, et un nouveau centre de loisirs à Jean de la Fontaine pour agrandir la cantine trop exigü e et accueillir les enfants de la Croix Saint-Georges (250 nouveaux logements). Or, ces 2 projets pourtant financés à 80 % par Epamarne, ont été sortis du budget 2014 au motif que le besoin n'est pas avéré. Le problème est là : pour tenir sa promesse de baisser les impôts en 2015, Mme Brunel sacrifie le sort des jeunes Buxangeorgiens; son argu-ment de révision de la carte scolaire prendra du temps et ne tient pas devant l'urgence de la situation ! Pour que le bien-être de nos enfants soit vrai- Les écrits de Madame le Maire durant les dernières municipales sont formels : « bien entendu, je place le scolaire, l'avenir de nos enfants en priorité absolue » (lettre de Chantal Brunel du 4 février 2014). Mais la réalité est bien loin des promesses. La situation actuelle est périlleuse : groupes scolaires saturés, capacité d'accueil résiduelle sur la Ville de 150 enfants alors que les pro-grammes immobiliers déjà signés laissent présager des besoins supérieurs. Sans comp-ter les permis qu'elle signe elle-même faute de pouvoir les stopper comme elle l'avait promis ! Deux projets devaient y répondre : le ment une priorité absolue, nous demandons à la majorité de nous présenter les effectifs scolaires à 3 ans, nous l'alertons sur le retrait prévisible de l'État en matière de subventions, et lui rappelons que les écoles sont des équi-pements publics obligatoires dont la construction nécessite un temps incompres-sible d'au moins 18 mois. Toute erreur de pla-nification sera fatale ! Nabia Pisi, Pierre Lafaye, Claire Travers, Yvon Christman www.tousunispourbussy.fr C O M M E R C E Brocante de septembre Bientôt les inscriptions ! Que faire des effets et objets qui ne vous sont plus d’aucune utilité mais qui sont pourtant en bon état ? Pourquoi ne pas les revendre ? Cette année, le vide-greniers du village aura lieu, à la place de Ver-dun, le dimanche 28 septembre de 9h à 18h. De plus en plus visitées, les brocantes de Bussy attirent de nom-breux chineurs, à la quête de l’objet rare et de bonnes affaires à négocier. Modalités d’inscription : samedi 13 sept de 9h à 14h, au service « Bussy Coeur de ville » - 5, boulevard Pierre Mendès-France. Lors de votre inscription, munissez-vous : • De la photocopie d’une pièce d’identité; • De la photocopie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Le vide-grenier est réservé aux Buxangeorgiens et aux particuliers. Par ailleurs, le nombre de stands est limité. Afin de satisfaire le 28I BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 plus grand nombre de participants, un seul emplacement sera attribué par famille. Tarif : 10 € le stand de 2 m. Plus d’infos : 01 60 94 72 92, coeurdeville@bussy-saint-georges.fr
  • 29. avons créé (enfin) une véritable coordination avec la Police nationale. Nos actions, par une verbalisation systématique (je salue celles du maire-adjoint en charge de la sécurité), ont évité beaucoup plus d'intrusions de gens du voyage, malgré un matériel coûteux et défaillant installé lors du dernier mandat… L'été fut aussi marqué par un incendie dans un immeuble : ce dossier sensible a été traité avec humanisme et rigueur afin de faire des propositions individuelles à tous les sinistrés et ce, malgré la désinformation ahurissante d'une certaine opposition ou la récupération de certains politiques. Comme vous pouvez le constater, la munici- Trois exemples peuvent illustrer le retour à la normalité à Bussy. La renégociation des partenariats public-privé a été notre priorité. Le PPP salle de spectacle est tombé par lui-même. Les condi-tions de financement du PPP gymnase, lourd héritage de l'ancienne majorité, nous auraient plongé dans une catastrophe financière reconnue et même annoncée par nos parte-naires. Aujourd'hui, le projet est revu et nous avons un nouvel accord avec les banques. Autre cheval de bataille de notre programme, la sécurité : nous avons mis à plat organisa-tion, effectifs, missions et vidéo protection (les caméras ne fonctionnaient pas !). Nous palité et ses services sont sur tous les fronts dans l'intérêt exclusif des habitants de Bussy. Yann Dubosc Premier Adjoint au Maire Majorité municipale GROUPE «Écrire un nouveau Bussy» Un été studieux pour la majorité T R I B U N E S Stages multisports de la Toussaint : Des vacances très dynamiques ! BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 29 La rentrée sera énergique et sportive, notamment pour les jeunes inscrits aux stages multisports des vacances de la Tous-saint. Le service des sports propose aux 8-13 ans deux sessions, du 20 au 31 octobre. Durant la semaine du 20 au 23 octobre, ils pourront pratiquer, au gymnase Maurice-Herzog, le basketball, le badminton, le baseball, le skate, la gymnastique et faire une sortie toute la journée au Skate Park de Chelles. Au gymnase Michel-Jazy, du 27 au 31 octobre, les élèves pourront profiter de séances de baseball, ultimate, badminton, volley, initiation piscine, tennis de table, piscine loisir, boxe française, cirque, double dutch, danse, acrosport, tennis, foot, athlétisme et roller. Les enfants peuvent choisir les activités à la journée ou à la demi-journée. Pour celles à la journée, merci de prévoir le repas du midi, un goûter et une bouteille d’eau. Informations • Équipements à prévoir : pour l’animation rollers : rollers + casques, coudières, genouillères… • Piscine : bonnet de bain, serviette, slip de bain (pas de short), lunettes de natation, gel douche… • Inscriptions à partir du lundi 29septembre, aux horaires d’ouverture du Guichet unique, à l’Espace Charlemagne, 2 passage Carter. Tarifs (Paiement par espèces ou chèque, à l’ordre du trésor public). • La journée : 11 € - La 1/2 journée : 5,50 € • Piscine (Marne-et-Gondoire) : 8 € • Stage piscine initiation : 62,17 € (5 jours obligatoires). Attention : pour les sorties, les places sont limitées. • Sortie : 15 €, (Inscription à la journée obligatoire) • Tarif extérieur : majoration de 2 €. Plus d’informations et retrait des dossiers en téléchargement, sur le site de la mairie : bussysaintgeorges.fr, à la page sport. S P O R T
  • 31. V I E P R AT I Q U E BUSSY MAG N° 167 - SEPTEMBRE 2014 I 31 La santé à Bussy M. Le Bozec Jérôme - Tél. 0145146600 Mme Porro Dominique - Tél. 0164663333 M. Renaud Gilles - Tél. 0145146600 M. Seing Sao - Tél. 0164772954 M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 M. Thao François - Tél. 0164766712 Mme Tran Doan Phuong - Tél. 0164670256 M. Zaghlan Atef - Tél. 0164667682 Médecins Acupuncteurs M. Seing Sao - Tél. 0164772954 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 Médecin endocrinologue Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 Médecin hépato-gastro-entérologue M. El Naggar Ahmed - Tél. 01 64 44 13 32 Médecins homéopathes M. Gozlan Michel - Tél. 0160176964 Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 Médecins Nutritionnistes Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 Ophtalmologistes M. Bokobza Sébastien - Tél. 0164772279 M. Rabah-Benabbas Salim - Tél. 0164774961 M. Vitrice Sebe - Tél : 01 60 35 12 30 Orthodontistes Mme Ho Vo Tuan - Tél. 0164661000 Cardiologues M. Peyrot Jean-Marc - Tél. 0164764742 M. Lussato Philippe - Tél. 0164764742 Mme Jeunet-Hurreesing - Tél. 0164669121 Dentistes Mme Carret Laurence - Tél. 0160944102 Mme Dang Mong-Hoan - Tél. 0164660860 Mme Dang-Vo - Tél. 0164668264 Mme Daviaux Laure - Tél. 0164669595 M. Durand Romain - Tél. 0164669595 Mme Fourcade - Tél. 0160210127 M. Jaubert Vincent - Tél. 0164662779 M. Naili Abderrahim - Tél. 0164662525 Mme Solinhac Fabienne - Tél. 0164662525 Mme Vernier Sandrine - Tél. 0164662525 Gynécologues Obstétriciens Mme Forascu Ruxandra - Tél. 0967177238 Mme Hozer Brigitte - Tél. 0164660789 M. Kouvahé Vincent - Tél. 01 75 73 62 91 M. Séguret Philippe - Tél. 0164668559 Médecins généralistes M. Apithy - Tél. 0164667488 Mme Bachelard Elisabeth - Tél. 0145146600 Mme Bellec Claire - Tél. 06 10 60 26 43 Mme Blin Marie - Tél. 0145146600 M. Dang Christian - Tél. 0164771057 Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 M. Klein Jean-Michel - Tél. 0164660609 Mme Ho Bich - Tél. 0164661000 Mme Si Kimget - Tél. 0164775008 M. Tuil Philippe - Tél. 0164661000 Pédiatres Mme Buzot Corinne - Tél. 0164662716 Mme Seguret Brigitte - Tél. 0164664280 Sages-femmes Mme Jacobee Martine - Tél. 0164662283 Mme Bret Annie - Tél. 0164662283 Mme Nestile Aliénor - Tél. 0164771374 Mme Rivierre Caroline - Tél. 06 45 23 97 84 Pharmacies Pharmacie Ancel - Tél. 0164772950 Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 Pharmacie de La Croix Saint-Georges - Tél. 0164661796 Pharmacie de la Gare - Tél. 0164669007 Pharmacie du RER - Tél. 0164669084 Pharmacie O Vert - Tél. 0164763082 Laboratoires d’analyses médicales Dr Rostoker - Tél. 0164772121 Dr Harrabi - Tél. 0164662727 Radiologie Centre d’imagerie médicale Galilée - Tél. 0164768094 Vétérinaires Dr Leroux - Tél. 0164668484 Dr Lacaze-Masmonteil - Tél. 0164668484 MÉDECINS GÉNÉRALISTES ET SPÉCIALISÉS M. Menigoz Raphäel - Tél. 0160941284 M. Reichenbach Guillaume - Tél. 0160941284 M. Vogel Alexandre - Tél. 0951715546 Naturopathes M. Huyghe Fabrice - Tél. 0607096617 Sagesse de Vie - Tél. 0614391566 Orthophonistes Mme Bertrand Jocelyne - Tél. 0164662009 Melle Buet Sylvia - Tél. 0160039285 Mme Duchaussoy Estelle - Tél. 0164772428 Mme Facundo Frédérique - Tél. 0164668935 Mme Grangeard Isabelle - Tél. 0164662009 Mme Oudin Fabienne - Tél. 0164662009 Mme Lemaire Diane - Tél. 0164668935 Orthoptiste Mme Munch Anne-Lise - Tél. 0164766354 ou 0673611446 Mme Taurand Fanny - Tél. 0160035996 ou 0683027897 Ostéopathes Mme Courtois Véronique - Tél. 0164667927 M. Coste Jean-Louis - Tél. 0164660143 M. Faverolle Nicolas - Tél. 0164667927 M. Lieuré Benjamin - Tél. 0160941363 M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 Diététicienne Mlle Baudouin Ludivine - Tél. 0638866659 Mme Bertrand Emeline - Tél. 0164770142 Ergothérapeute Mme Raffin - Tél. 0615583866 Graphothérapeute Mme Sirica - Tél. 0668607036 Infirmièr(e)s Cabinet d’infirmières Ajzenberg et Pietrobon - Tél. 0164664246 Mme Corneil - Tél. 0164661731 Mme Kieken - Tél. 0164661731 Mme Delaval - Tél. 0164661133 Mme Henrion - Tél. 01 64 66 05 77 M. Bulard - Tél. 01 64 66 05 77 Masseurs-Kinésithérapeutes Mme Barbé - Tél. 0164661012 M. Belgacem Mounir - Tél. 0164670535 M. Champrobert Francis - Tél. 0164660902 M. Chauvel Stéphane - Tél. 0951715546 M. Lemaire Cédric - Tél. 0164661012 M. et Mme Lu et M. Coniac - Tél. 01 64 67 82 08 M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 Mme Techer Anne - Tél. 0632662411 M. Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 Mme Trécul Delphine -Tél. 0164662892 Pédicures-Podologues Mlle Chardaire Sandrine - Tél. 0672270753 M. Dessaux Geoffroy - Tél. 0164667862 Mme Olier Marie-Christine - Tél. 0164661484 Psychologues, Psychothérapeutes, Psychanalystes Mme Adélaïde Alexandra - Tél. 0625466661 Mme Auzias Viviane - Tél. 0683087138 Mme Choulze Marlène - Tél. 0667116480 Cabinet de Mmes Ferreira et Jouannaud - Tél. 0164663399 Mme Gil Catherine - Tél. 0687226252 M. Girard Franck - Tél. 0676487972 Mme Hidalgo Thi-Thu - Tél. 0686284143 Mme Lachkar - Tél. 0663779741 Mme Marçal Picart Rosane - Tél. 06 80 87 88 63 Mme Mytnik Brigitte - Tél. 0682968552 Mme Queyrel Sandrine - Tél. 0661107737 Mme Rodier - Tél. 0164663069 Mme Sirica Marie - Tél. 0164775159 M. Stecher Alain - Tél. 0164660420 PROFESSIONS PARA-MÉDICALES BIEN-ÊTRE ET SANTÉ Énergie traditionnelle chinoise M. Baldin - Tél. 0164661279 Mme Meyer - Tél. 0660588050 Étiopathie Mme Tran Julie - Tél. 06 22 12 28 37 Réflexologie plantaire Relaxasia - Massages thaï Tél. 0684497345 Mme Fayada - Tél. 0164763117 Relaxologie-Massage-bien-être et nutripuncture Mme Fayada - Tél. 0164763117 Massage-Relaxation Mme Barin Véronique - Tél.: 0628535992 Essence Reiki - Tél.0620426098 M. Luchez Lucien - Tél. 0610879706 Michèle Magnétiseuse - Tél. 0688600461 Mme Quinzanelli Laurence - Tél.0624405156 Mme Robert Mahnoosh - Tél. 0670220565 Mme Rouvier Tania - Tél. 0609630206 Neurofeedback Mme Hollander - Tél. 06 74 90 89 71 Shiatsu Mme Descroix Stéphane - Tél. 0680333678 Soins énergetiques-trame Mme Ananian - Tél. 0603941732 Sophrologues M. Degrincourt - Tél. 0671757416 Mme Foubert Berlet - Tél. 0662326169 Mme Givre Isabelle - Tél. 06 78 58 31 59 Mme Hedwig Lötscher Chamodon - Tél. 0164661016 ou 0675488784 Mme Lecoq Brigitte - Tél. 0613464730 Mme Mugard - Tél. 06 81 93 31 78 Mme Nathalie Guillet - Tél : 07 82 19 38 95 Mme Schnell Sandrine - Tél.0647114279