SlideShare une entreprise Scribd logo
Les prises de position
    de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris



    Pour un chômage partiel
    réellement efficace                                                                   Juillet 2009




ETAT DE LA QUESTION
Contexte économique et législatif


Le dispositif du chômage partiel permet à une entreprise de réduire ou de suspendre
temporairement son activité pour atténuer les répercussions de la conjoncture économique, de
difficultés d’approvisionnement en matières premières ou en énergie, d’un sinistre, d’intempéries de
caractère exceptionnel, d’une transformation, restructuration ou modernisation de l’entreprise, ou de
toute autre circonstance de caractère exceptionnel.

La sous-activité doit donc répondre à trois critères cumulatifs : elle doit être exceptionnelle,
temporaire et collective, c’est-à-dire concerner un groupe identifié de salariés.

Afin de tenir compte de l’exceptionnelle gravité de la crise économique et sociale, les
conditions de mise en œuvre du chômage partiel ont été récemment assouplies. En ce sens,
l’Etat a relevé le contingent d’heures indemnisables, la durée maximale de suspension
d’activité, le montant de l’allocation spécifique et le taux d’indemnisation.

Par ailleurs, l’Etat a conclu avec l’UNEDIC une convention portant sur la mise en œuvre d’un
dispositif alternatif au chômage partiel : l’activité partielle de longue durée. Dans ce cadre,
l’employeur s’engage à indemniser les salariés qui subissent une réduction de leur temps de travail en
dessous de la durée légale ou conventionnelle pendant une période de longue durée à hauteur de
75% de leur rémunération horaire brute en contrepartie d’une majoration de l’allocation spécifique de
chômage partiel. Il est, en outre, débiteur d’obligations en termes d’emploi.

Malgré le nombre et l’importance des modifications entreprises, le régime du chômage partiel
n’est toujours pas réellement adapté à la prévention des licenciements économiques. Des
études ont ainsi démontré que le dispositif ne diminue pas les licenciements, mais ne fait que les
retarder.

Deux facteurs expliquent cet échec :


    -   la rigidité du dispositif dont les conditions d’éligibilité restrictives limitent de facto le
        bénéfice du chômage partiel aux entreprises du secteur industriel ;
    -   la complexité du dispositif dont la mise en œuvre suppose de satisfaire de lourdes
        obligations préalables : consultation du comité d’entreprise (CE), formulation d’une
        demande préalable d’indemnisation, délai d’instruction de la demande par le directeur
        départemental du travail (DDT) de 20 jours sans sanction en cas de non respect.


LE POINT DE VUE DE LA CCIP

La CCIP estime que les effets bénéfiques du chômage partiel sont triples : il prévient les
licenciements, il préserve la viabilité des entreprises et leur réactivité en leur permettant de
conserver leur main d’œuvre et donc leur expertise, et il évite au régime d’assurance chômage
une importante charge financière.
La mise au chômage partiel ne peut toutefois pas se prévoir, car elle est exceptionnelle et
temporaire. L’efficacité du dispositif dépend donc directement de la rapidité avec laquelle il est
engagé et du coût qu’il représente pour l’entreprise.

Par conséquent, il est primordial que la procédure soit plus souple et moins onéreuse.

Ce sont les conditions sine qua non pour que le dispositif de chômage partiel puisse réellement limiter
les licenciements économiques.

PRINCIPALES PROPOSITIONS

1 — Assouplir les conditions d’éligibilité au régime du chômage partiel

En raison de la rigueur de l’interprétation ministérielle du caractère nécessairement collectif de
la réduction/interruption d’activité, le dispositif du chômage partiel concerne quasi-exclusivement
les entreprises du secteur industriel.

Or de nombreuses entreprises (services aux entreprises), dont la situation correspond pourtant
parfaitement aux critères tenant au caractère exceptionnel et temporaire de la sous-activité, ne sont
pas en mesure de mettre leurs salariés au chômage partiel à défaut de pouvoir faire état d’une
suspension collective d’activité touchant une entité homogène de salariés. Cette impossibilité
remet en cause leur viabilité et provoque des licenciements qui auraient pu être évités.

Cette difficulté, soulevée également par les partenaires sociaux, peut être résolue par une révision de
l’interprétation ministérielle des conditions d’accès au chômage partiel.

Par conséquent, la CCIP souhaite que l’interprétation ministérielle du caractère nécessairement
collectif de la réduction/interruption d’activité, inadaptée à la réalité, soit assouplie.



2 — Raccourcir les délais préalables pour améliorer la réactivité des entreprises
Le délai de 20 jours octroyé à la direction départementale du travail pour décider de
l’attribution du chômage partiel est un délai de bonne administration. L’absence de réponse au
terme de cette période ne crée donc aucun droit au profit du demandeur et la décision implicite de
rejet n’interviendra, conformément au droit commun, qu’après l’écoulement d’un silence de deux mois.

Ce délai handicape donc fortement les entreprises. En effet, celles-ci ont le choix entre :
    -   attendre la réponse de l’autorité administrative pour mettre les salariés au chômage
        partiel, empêchant par là-même toute prévention des licenciements et risquant donc de
        conduire l’entreprise à déposer le bilan ;
    -   mettre les salariés au chômage partiel dès la réception par le DDT de la demande
        d’indemnisation, sans attendre sa décision. Or en cas de refus d’indemnisation,
        l’employeur aura l’obligation de payer l’intégralité des salaires à compter de la date de
        mise au chômage partiel, alors même que l’activité aura été réduite ou interrompue.


C’est pourquoi, afin de remédier à ces difficultés, la CCIP avance certaines préconisations.

    Alléger les obligations préalables à la mise en œuvre du chômage partiel (consultation du
    CE et demande d’indemnisation préalable) car le caractère a priori de ces procédures
    empêche toute réactivité des employeurs et compromet donc la viabilité de l’entreprise et la
    préservation de l’emploi. En ce sens, une simple information du CE, par ailleurs consulté
    régulièrement sur la situation économique de l’entreprise, serait suffisante.
Considérer que tout dépassement des délais impartis à l’administration du travail pour
    rendre ses décisions constitue une acceptation tacite de la situation au regard du régime
    de chômage partiel. Ainsi, une fois écoulé le délai d’instruction de 20 jours accordé au DDT,
    l’absence de réponse de sa part équivaudrait à une autorisation de recours au chômage partiel.

    Mettre en place un nouveau processus d’autorisation administrative basé sur trois
    principes :

    -   une demande d’accord préalable de principe de prise en charge du chômage partiel
        en ligne (avec un récépissé informatique) sur le site de chaque direction départementale
        du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle ;
    -   un bref délai, de trois jours ouvrables par exemple, à compter de la délivrance du
        récépissé électronique, afin que le DDT rende une décision de principe ;
    -   une prise en charge automatique des salariés au titre du chômage partiel en
        l’absence de réponse de l’administration dans ce bref délai, ce jusqu’à la fin de
        l’instruction du dossier qui ne devrait pas dépasser 20 jours.


A tout le moins, si cette dernière proposition ne devait pas prospérer, il est essentiel de ramener le
délai de 20 jours à un délai plus raisonnable, de dix jours par exemple, qui prenne réellement en
compte la nécessaire réactivité du dispositif.


3 — Diminuer le coût net du chômage partiel pour les entreprises
Malgré les différents efforts de l’Etat, des partenaires sociaux et de l‘UNEDIC, la part restant à charge
des entreprises dans le cadre de l’indemnisation du chômage partiel est, surtout lorsqu’il s’agit de
PME, trop importante pour permettre à une entreprise en difficulté de ne pas procéder à des
licenciements.

Aussi, la CCIP recommande de :

    diminuer sensiblement la part de l’indemnisation restant à la charge des entreprises par
    l’intervention conjointe de l’Etat et de l’UNEDIC ;

    réserver l’indemnisation du chômage partiel aux situations réellement conjoncturelles et
    passagères ;

    prévoir des garanties d’emploi pour les salariés ayant bénéficié du chômage partiel.


On remarquera, enfin, que l’intervention de l’Etat dans le processus de chômage partiel est souvent
un frein aux demandes des entreprises qui craignent une intrusion des pouvoirs publics dans la
gestion de leur activité. On peut donc s’interroger sur l’opportunité, sous réserve des transferts de
fonds nécessaires, d’une gestion intégrale du processus par l’UNEDIC.



                                      Direction Générale Adjointe
                         chargée des Etudes, de la Prospective et de l’Innovation
    Rapports, prises de positions et études de la                       Contact expert
        CCIP sont consultables sur le site
                                                                    Département droit social
                http://www.etudes.ccip.fr                          Téléphone : 01.55.65.75.55
                                                                   Courriel : rfriederich@ccip.fr

Contenu connexe

Tendances

Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !
Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !
Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !
Eurécia
 
Le contrat de sécurisation professionnelle
Le contrat de sécurisation professionnelleLe contrat de sécurisation professionnelle
Le contrat de sécurisation professionnelle
Unédic
 
Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014
Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014
Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014
BBK Management
 
Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020
Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020
Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020
SverineF
 
Droits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploi
Droits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploiDroits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploi
Droits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploi
Unédic
 
Le Précis de l'indemnisation du chômage
Le Précis de l'indemnisation du chômageLe Précis de l'indemnisation du chômage
Le Précis de l'indemnisation du chômage
Unédic
 
Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...
Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...
Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...
Guillaume Allix
 
Thème 7 ch4
Thème 7 ch4Thème 7 ch4
Thème 7 ch4
Iolibet
 
Powerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paie
Powerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paiePowerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paie
Powerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paie
GERESO
 
Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
Unédic
 
Bénéficiaires du CSP et sortie du dispositif
Bénéficiaires du CSP et sortie du dispositifBénéficiaires du CSP et sortie du dispositif
Bénéficiaires du CSP et sortie du dispositif
Unédic
 
Slides licenciement collectif 10032016-fr
Slides licenciement collectif 10032016-frSlides licenciement collectif 10032016-fr
Slides licenciement collectif 10032016-fr
Emmanuel Wauters
 
Luxembourg plans sociaux
Luxembourg plans sociauxLuxembourg plans sociaux
Luxembourg plans sociaux
lauremd
 
Ordonnances macron présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...
Ordonnances macron   présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...Ordonnances macron   présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...
Ordonnances macron présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...
PhilippeRBailly
 
Alma News Innovation n°43
Alma News Innovation n°43Alma News Innovation n°43
Alma News Innovation n°43
Ayming Finance & Innovation performance
 
Cgpme10 mesuresurgencesemploi
Cgpme10 mesuresurgencesemploiCgpme10 mesuresurgencesemploi
Cgpme10 mesuresurgencesemploi
Nathalie SALLES
 
LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...
LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...
LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...
Solidairnet Chomactif
 

Tendances (19)

Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !
Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !
Activité partielle : les nouveautés au 1er juillet 2021 !
 
Gestion des Seniors
Gestion des SeniorsGestion des Seniors
Gestion des Seniors
 
Le contrat de sécurisation professionnelle
Le contrat de sécurisation professionnelleLe contrat de sécurisation professionnelle
Le contrat de sécurisation professionnelle
 
Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014
Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014
Loi de Sécurisation de l'Emploi & Projet Loi de Finance 2014
 
Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020
Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020
Covid19 Activité partielle mise à jour au 03/04/2020
 
Droits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploi
Droits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploiDroits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploi
Droits rechargeables et cumul allocation/salaire vus par les demandeurs d'emploi
 
Le Précis de l'indemnisation du chômage
Le Précis de l'indemnisation du chômageLe Précis de l'indemnisation du chômage
Le Précis de l'indemnisation du chômage
 
Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...
Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...
Tableaux comparatifs des mesures exceptionnelles d'organisation du travail 16...
 
Thème 7 ch4
Thème 7 ch4Thème 7 ch4
Thème 7 ch4
 
Powerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paie
Powerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paiePowerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paie
Powerpoint webinaire Activite Partielle : incidences en paie
 
Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
Dossier de référence sur le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
 
Bénéficiaires du CSP et sortie du dispositif
Bénéficiaires du CSP et sortie du dispositifBénéficiaires du CSP et sortie du dispositif
Bénéficiaires du CSP et sortie du dispositif
 
Ani
AniAni
Ani
 
Slides licenciement collectif 10032016-fr
Slides licenciement collectif 10032016-frSlides licenciement collectif 10032016-fr
Slides licenciement collectif 10032016-fr
 
Luxembourg plans sociaux
Luxembourg plans sociauxLuxembourg plans sociaux
Luxembourg plans sociaux
 
Ordonnances macron présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...
Ordonnances macron   présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...Ordonnances macron   présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...
Ordonnances macron présentation webikeo 19122017 - de 49 salariés sans an...
 
Alma News Innovation n°43
Alma News Innovation n°43Alma News Innovation n°43
Alma News Innovation n°43
 
Cgpme10 mesuresurgencesemploi
Cgpme10 mesuresurgencesemploiCgpme10 mesuresurgencesemploi
Cgpme10 mesuresurgencesemploi
 
LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...
LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...
LA CONVENTION DU 14 MAI 2014 relative à l’indemnisation du chômage Présentati...
 

En vedette

L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...
L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...
L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...
Vih.org
 
Tutorial netvibes
Tutorial netvibesTutorial netvibes
Tutorial netvibes
joycehenrriquez
 
practica de las tips
practica de las tipspractica de las tips
practica de las tips
yayitalaunica
 
Les imatges
Les imatgesLes imatges
Les imatges
jurigilabert
 
Nivel v
Nivel vNivel v
Nivel v
alex-cordoba
 
IMPACTOS DE LA TECNOLOGIA
IMPACTOS DE LA TECNOLOGIAIMPACTOS DE LA TECNOLOGIA
IMPACTOS DE LA TECNOLOGIA
Vleslie
 
Acces
AccesAcces
S Trucs De Grand Mere
S Trucs De Grand MereS Trucs De Grand Mere
S Trucs De Grand Mere
gueste6ddba
 
100408154156 3 -_approche_anthropologique
100408154156 3 -_approche_anthropologique100408154156 3 -_approche_anthropologique
100408154156 3 -_approche_anthropologique
Vih.org
 
practica de las tics
practica de las ticspractica de las tics
practica de las tics
SilviaFigueroa16
 
Phone hackear android
Phone hackear androidPhone hackear android
Phone hackear android
Sagit Adsgar Zepeda Cerda
 
Sistemas operativos
Sistemas operativosSistemas operativos
Sistemas operativos
Richard Sanchez
 
Marie Pierce
Marie PierceMarie Pierce
Marie Pierce
Curso Francés
 
Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...
Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...
Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...
Vih.org
 
Le portail national de l’orientation et de la formation
Le portail national de l’orientation et de la formationLe portail national de l’orientation et de la formation
Le portail national de l’orientation et de la formation
FFFOD
 
L'inclusion techno à Lamballe Communauté
L'inclusion techno à Lamballe CommunautéL'inclusion techno à Lamballe Communauté
L'inclusion techno à Lamballe Communauté
FFFOD
 
La géomatique au service des citoyens
La géomatique au service des citoyensLa géomatique au service des citoyens
La géomatique au service des citoyens
ACSG Section Montréal
 
10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients
10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients
10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients
FFFOD
 
Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011
Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011
Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011
WITNESS
 

En vedette (20)

L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...
L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...
L’émergence d’une expertise profane dans la lutte contre le VIH à Dakar (Séné...
 
Tutorial netvibes
Tutorial netvibesTutorial netvibes
Tutorial netvibes
 
practica de las tips
practica de las tipspractica de las tips
practica de las tips
 
Les imatges
Les imatgesLes imatges
Les imatges
 
Nivel v
Nivel vNivel v
Nivel v
 
IMPACTOS DE LA TECNOLOGIA
IMPACTOS DE LA TECNOLOGIAIMPACTOS DE LA TECNOLOGIA
IMPACTOS DE LA TECNOLOGIA
 
Acces
AccesAcces
Acces
 
S Trucs De Grand Mere
S Trucs De Grand MereS Trucs De Grand Mere
S Trucs De Grand Mere
 
100408154156 3 -_approche_anthropologique
100408154156 3 -_approche_anthropologique100408154156 3 -_approche_anthropologique
100408154156 3 -_approche_anthropologique
 
practica de las tics
practica de las ticspractica de las tics
practica de las tics
 
Phone hackear android
Phone hackear androidPhone hackear android
Phone hackear android
 
Sistemas operativos
Sistemas operativosSistemas operativos
Sistemas operativos
 
Marie Pierce
Marie PierceMarie Pierce
Marie Pierce
 
Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...
Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...
Les germes d’un nouveau champ d’intervention de l’expertise profane dans la l...
 
Le portail national de l’orientation et de la formation
Le portail national de l’orientation et de la formationLe portail national de l’orientation et de la formation
Le portail national de l’orientation et de la formation
 
L'inclusion techno à Lamballe Communauté
L'inclusion techno à Lamballe CommunautéL'inclusion techno à Lamballe Communauté
L'inclusion techno à Lamballe Communauté
 
La géomatique au service des citoyens
La géomatique au service des citoyensLa géomatique au service des citoyens
La géomatique au service des citoyens
 
10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients
10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients
10R - Formatic Santé : communautés de pratiques de patients
 
Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011
Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011
Witness curriculum 19-faites sortir votre message-2011
 
Gazette du 28 août au 4 octobre 2012
Gazette du 28 août au 4 octobre 2012Gazette du 28 août au 4 octobre 2012
Gazette du 28 août au 4 octobre 2012
 

Similaire à Chomage Partiel 0907

Covid19 activite partielle 29 mars 2020
Covid19 activite partielle 29 mars 2020Covid19 activite partielle 29 mars 2020
Covid19 activite partielle 29 mars 2020
SverineF
 
Idcc 3043 accord collectif contrats courts
Idcc 3043 accord collectif contrats courtsIdcc 3043 accord collectif contrats courts
Idcc 3043 accord collectif contrats courts
Société Tripalio
 
A3C L'activité partielle remplace le chomage partiel
A3C L'activité partielle remplace le chomage partielA3C L'activité partielle remplace le chomage partiel
A3C L'activité partielle remplace le chomage partiel
A3C - Expert Comptable à Dunkerque
 
Covid19 precisions-activite-partielle
Covid19 precisions-activite-partielleCovid19 precisions-activite-partielle
Covid19 precisions-activite-partielle
SverineF
 
Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020
Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020
Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020
SverineF
 
Idcc 2706 accord de branche activite réduite ARME
Idcc 2706 accord de branche activite réduite ARMEIdcc 2706 accord de branche activite réduite ARME
Idcc 2706 accord de branche activite réduite ARME
Léo Guittet
 
Idcc 1794 accord activite partielle covid 19
Idcc 1794 accord activite partielle covid 19Idcc 1794 accord activite partielle covid 19
Idcc 1794 accord activite partielle covid 19
Léo Guittet
 
Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...
Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...
Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...
Deloitte Société d'Avocats
 
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apldIdcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
Léo Guittet
 
Actualités du Code du Travail
Actualités du Code du TravailActualités du Code du Travail
Actualités du Code du Travail
Jean-Christophe Bussy
 
Contribution medef juillet2017
Contribution medef juillet2017Contribution medef juillet2017
Contribution medef juillet2017
Société Tripalio
 
Communication ato s groupe cfe cgc 201203[v-final]
Communication ato s groupe cfe cgc  201203[v-final]Communication ato s groupe cfe cgc  201203[v-final]
Communication ato s groupe cfe cgc 201203[v-final]
cgcatos
 
Idcc 1580 accord collectif activite partielle apld
Idcc 1580 accord collectif activite partielle apldIdcc 1580 accord collectif activite partielle apld
Idcc 1580 accord collectif activite partielle apld
Léo Guittet
 
Idcc 675 accord activite partielle apld
Idcc 675 accord activite partielle apldIdcc 675 accord activite partielle apld
Idcc 675 accord activite partielle apld
Léo Guittet
 
Idcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite armeIdcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite arme
Léo Guittet
 
Idcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite armeIdcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite arme
Léo Guittet
 
Idcc 2528 accord activite partielle apld
Idcc 2528 accord activite partielle apldIdcc 2528 accord activite partielle apld
Idcc 2528 accord activite partielle apld
Léo Guittet
 
Proposition CGPME pour l'emploi
Proposition CGPME pour l'emploiProposition CGPME pour l'emploi
Proposition CGPME pour l'emploi
Société Tripalio
 
Idcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite armeIdcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite arme
Léo Guittet
 
Cour des comptes assurance chômage
Cour des comptes assurance chômageCour des comptes assurance chômage
Cour des comptes assurance chômage
Société Tripalio
 

Similaire à Chomage Partiel 0907 (20)

Covid19 activite partielle 29 mars 2020
Covid19 activite partielle 29 mars 2020Covid19 activite partielle 29 mars 2020
Covid19 activite partielle 29 mars 2020
 
Idcc 3043 accord collectif contrats courts
Idcc 3043 accord collectif contrats courtsIdcc 3043 accord collectif contrats courts
Idcc 3043 accord collectif contrats courts
 
A3C L'activité partielle remplace le chomage partiel
A3C L'activité partielle remplace le chomage partielA3C L'activité partielle remplace le chomage partiel
A3C L'activité partielle remplace le chomage partiel
 
Covid19 precisions-activite-partielle
Covid19 precisions-activite-partielleCovid19 precisions-activite-partielle
Covid19 precisions-activite-partielle
 
Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020
Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020
Covid19 Fonctionnement de l'activité partielle 01/04/2020
 
Idcc 2706 accord de branche activite réduite ARME
Idcc 2706 accord de branche activite réduite ARMEIdcc 2706 accord de branche activite réduite ARME
Idcc 2706 accord de branche activite réduite ARME
 
Idcc 1794 accord activite partielle covid 19
Idcc 1794 accord activite partielle covid 19Idcc 1794 accord activite partielle covid 19
Idcc 1794 accord activite partielle covid 19
 
Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...
Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...
Les entreprises face au coronavirus : le maintien de l’activité et la protect...
 
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apldIdcc 1951 avenant activite partielle apld
Idcc 1951 avenant activite partielle apld
 
Actualités du Code du Travail
Actualités du Code du TravailActualités du Code du Travail
Actualités du Code du Travail
 
Contribution medef juillet2017
Contribution medef juillet2017Contribution medef juillet2017
Contribution medef juillet2017
 
Communication ato s groupe cfe cgc 201203[v-final]
Communication ato s groupe cfe cgc  201203[v-final]Communication ato s groupe cfe cgc  201203[v-final]
Communication ato s groupe cfe cgc 201203[v-final]
 
Idcc 1580 accord collectif activite partielle apld
Idcc 1580 accord collectif activite partielle apldIdcc 1580 accord collectif activite partielle apld
Idcc 1580 accord collectif activite partielle apld
 
Idcc 675 accord activite partielle apld
Idcc 675 accord activite partielle apldIdcc 675 accord activite partielle apld
Idcc 675 accord activite partielle apld
 
Idcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite armeIdcc 292 accord activite reduite arme
Idcc 292 accord activite reduite arme
 
Idcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite armeIdcc 3016 accord activite reduite arme
Idcc 3016 accord activite reduite arme
 
Idcc 2528 accord activite partielle apld
Idcc 2528 accord activite partielle apldIdcc 2528 accord activite partielle apld
Idcc 2528 accord activite partielle apld
 
Proposition CGPME pour l'emploi
Proposition CGPME pour l'emploiProposition CGPME pour l'emploi
Proposition CGPME pour l'emploi
 
Idcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite armeIdcc 1483 accord activite reduite arme
Idcc 1483 accord activite reduite arme
 
Cour des comptes assurance chômage
Cour des comptes assurance chômageCour des comptes assurance chômage
Cour des comptes assurance chômage
 

Chomage Partiel 0907

  • 1. Les prises de position de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Pour un chômage partiel réellement efficace Juillet 2009 ETAT DE LA QUESTION Contexte économique et législatif Le dispositif du chômage partiel permet à une entreprise de réduire ou de suspendre temporairement son activité pour atténuer les répercussions de la conjoncture économique, de difficultés d’approvisionnement en matières premières ou en énergie, d’un sinistre, d’intempéries de caractère exceptionnel, d’une transformation, restructuration ou modernisation de l’entreprise, ou de toute autre circonstance de caractère exceptionnel. La sous-activité doit donc répondre à trois critères cumulatifs : elle doit être exceptionnelle, temporaire et collective, c’est-à-dire concerner un groupe identifié de salariés. Afin de tenir compte de l’exceptionnelle gravité de la crise économique et sociale, les conditions de mise en œuvre du chômage partiel ont été récemment assouplies. En ce sens, l’Etat a relevé le contingent d’heures indemnisables, la durée maximale de suspension d’activité, le montant de l’allocation spécifique et le taux d’indemnisation. Par ailleurs, l’Etat a conclu avec l’UNEDIC une convention portant sur la mise en œuvre d’un dispositif alternatif au chômage partiel : l’activité partielle de longue durée. Dans ce cadre, l’employeur s’engage à indemniser les salariés qui subissent une réduction de leur temps de travail en dessous de la durée légale ou conventionnelle pendant une période de longue durée à hauteur de 75% de leur rémunération horaire brute en contrepartie d’une majoration de l’allocation spécifique de chômage partiel. Il est, en outre, débiteur d’obligations en termes d’emploi. Malgré le nombre et l’importance des modifications entreprises, le régime du chômage partiel n’est toujours pas réellement adapté à la prévention des licenciements économiques. Des études ont ainsi démontré que le dispositif ne diminue pas les licenciements, mais ne fait que les retarder. Deux facteurs expliquent cet échec : - la rigidité du dispositif dont les conditions d’éligibilité restrictives limitent de facto le bénéfice du chômage partiel aux entreprises du secteur industriel ; - la complexité du dispositif dont la mise en œuvre suppose de satisfaire de lourdes obligations préalables : consultation du comité d’entreprise (CE), formulation d’une demande préalable d’indemnisation, délai d’instruction de la demande par le directeur départemental du travail (DDT) de 20 jours sans sanction en cas de non respect. LE POINT DE VUE DE LA CCIP La CCIP estime que les effets bénéfiques du chômage partiel sont triples : il prévient les licenciements, il préserve la viabilité des entreprises et leur réactivité en leur permettant de conserver leur main d’œuvre et donc leur expertise, et il évite au régime d’assurance chômage une importante charge financière.
  • 2. La mise au chômage partiel ne peut toutefois pas se prévoir, car elle est exceptionnelle et temporaire. L’efficacité du dispositif dépend donc directement de la rapidité avec laquelle il est engagé et du coût qu’il représente pour l’entreprise. Par conséquent, il est primordial que la procédure soit plus souple et moins onéreuse. Ce sont les conditions sine qua non pour que le dispositif de chômage partiel puisse réellement limiter les licenciements économiques. PRINCIPALES PROPOSITIONS 1 — Assouplir les conditions d’éligibilité au régime du chômage partiel En raison de la rigueur de l’interprétation ministérielle du caractère nécessairement collectif de la réduction/interruption d’activité, le dispositif du chômage partiel concerne quasi-exclusivement les entreprises du secteur industriel. Or de nombreuses entreprises (services aux entreprises), dont la situation correspond pourtant parfaitement aux critères tenant au caractère exceptionnel et temporaire de la sous-activité, ne sont pas en mesure de mettre leurs salariés au chômage partiel à défaut de pouvoir faire état d’une suspension collective d’activité touchant une entité homogène de salariés. Cette impossibilité remet en cause leur viabilité et provoque des licenciements qui auraient pu être évités. Cette difficulté, soulevée également par les partenaires sociaux, peut être résolue par une révision de l’interprétation ministérielle des conditions d’accès au chômage partiel. Par conséquent, la CCIP souhaite que l’interprétation ministérielle du caractère nécessairement collectif de la réduction/interruption d’activité, inadaptée à la réalité, soit assouplie. 2 — Raccourcir les délais préalables pour améliorer la réactivité des entreprises Le délai de 20 jours octroyé à la direction départementale du travail pour décider de l’attribution du chômage partiel est un délai de bonne administration. L’absence de réponse au terme de cette période ne crée donc aucun droit au profit du demandeur et la décision implicite de rejet n’interviendra, conformément au droit commun, qu’après l’écoulement d’un silence de deux mois. Ce délai handicape donc fortement les entreprises. En effet, celles-ci ont le choix entre : - attendre la réponse de l’autorité administrative pour mettre les salariés au chômage partiel, empêchant par là-même toute prévention des licenciements et risquant donc de conduire l’entreprise à déposer le bilan ; - mettre les salariés au chômage partiel dès la réception par le DDT de la demande d’indemnisation, sans attendre sa décision. Or en cas de refus d’indemnisation, l’employeur aura l’obligation de payer l’intégralité des salaires à compter de la date de mise au chômage partiel, alors même que l’activité aura été réduite ou interrompue. C’est pourquoi, afin de remédier à ces difficultés, la CCIP avance certaines préconisations. Alléger les obligations préalables à la mise en œuvre du chômage partiel (consultation du CE et demande d’indemnisation préalable) car le caractère a priori de ces procédures empêche toute réactivité des employeurs et compromet donc la viabilité de l’entreprise et la préservation de l’emploi. En ce sens, une simple information du CE, par ailleurs consulté régulièrement sur la situation économique de l’entreprise, serait suffisante.
  • 3. Considérer que tout dépassement des délais impartis à l’administration du travail pour rendre ses décisions constitue une acceptation tacite de la situation au regard du régime de chômage partiel. Ainsi, une fois écoulé le délai d’instruction de 20 jours accordé au DDT, l’absence de réponse de sa part équivaudrait à une autorisation de recours au chômage partiel. Mettre en place un nouveau processus d’autorisation administrative basé sur trois principes : - une demande d’accord préalable de principe de prise en charge du chômage partiel en ligne (avec un récépissé informatique) sur le site de chaque direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle ; - un bref délai, de trois jours ouvrables par exemple, à compter de la délivrance du récépissé électronique, afin que le DDT rende une décision de principe ; - une prise en charge automatique des salariés au titre du chômage partiel en l’absence de réponse de l’administration dans ce bref délai, ce jusqu’à la fin de l’instruction du dossier qui ne devrait pas dépasser 20 jours. A tout le moins, si cette dernière proposition ne devait pas prospérer, il est essentiel de ramener le délai de 20 jours à un délai plus raisonnable, de dix jours par exemple, qui prenne réellement en compte la nécessaire réactivité du dispositif. 3 — Diminuer le coût net du chômage partiel pour les entreprises Malgré les différents efforts de l’Etat, des partenaires sociaux et de l‘UNEDIC, la part restant à charge des entreprises dans le cadre de l’indemnisation du chômage partiel est, surtout lorsqu’il s’agit de PME, trop importante pour permettre à une entreprise en difficulté de ne pas procéder à des licenciements. Aussi, la CCIP recommande de : diminuer sensiblement la part de l’indemnisation restant à la charge des entreprises par l’intervention conjointe de l’Etat et de l’UNEDIC ; réserver l’indemnisation du chômage partiel aux situations réellement conjoncturelles et passagères ; prévoir des garanties d’emploi pour les salariés ayant bénéficié du chômage partiel. On remarquera, enfin, que l’intervention de l’Etat dans le processus de chômage partiel est souvent un frein aux demandes des entreprises qui craignent une intrusion des pouvoirs publics dans la gestion de leur activité. On peut donc s’interroger sur l’opportunité, sous réserve des transferts de fonds nécessaires, d’une gestion intégrale du processus par l’UNEDIC. Direction Générale Adjointe chargée des Etudes, de la Prospective et de l’Innovation Rapports, prises de positions et études de la Contact expert CCIP sont consultables sur le site Département droit social http://www.etudes.ccip.fr Téléphone : 01.55.65.75.55 Courriel : rfriederich@ccip.fr