SlideShare une entreprise Scribd logo
60
Une maison passive en bois de
pays pour un couple d’anciens
agriculteurs.
Chronologie
Projet en réflexion depuis
2004.
Conception en 2010-2011.
Construction de février 2012
au 1er semestre 2014.
A la retraite, Bernard et Viviane ont eu le souhait d’une nouvelle maison.
Ils l’ont voulu confortable mais aussi autonome en énergie (sans besoin
de chauffage), afin de ne pas dépendre des énergies fossiles car ils sont
persuadés que leur prix va augmenter.
Ils ont aussi utilisé des arbres de la ferme pour sa construction et ils
l’ont isolé avec du journal recyclé (ouate de cellulose). L’ensemble de la
construction a été exécuté par des artisans locaux.
Présentation
Saint Brieuc
Quimper
Vannes
Rennes
Rostrenen
Coatleven
Façade Sud - Photo © Servane Guihaire - Constructys Bretagne
www.libnam.eu 2
Contexte
En plus de vivre dans une maison
«  sans chauffage  », les futurs
habitants ont ambitionné de
l’ériger avec du bois d’œuvre issu de
leur exploitation agricole et de faire
appel à des savoir-faire d’artisans
locaux. Ils souhaitaient également
qu’elle soit habitable en cas de
mobilité réduite.
L’architecte Christophe Gauffeny,
appuyé par le cabinet d’étude
thermique, a imaginé un bâtiment
modulaire, avec un noyau  « passif »
de 120 m² (pour 211 m² de surface
totale), orienté sud-sud/ouest.
Celui-ci est entouré de pièces
annexes, soit «  BBC  » (bâtiment
basse consommation), soit non
isolées, en zones tampons (arrière
cuisine, garage, jardin d’hiver).
Dans la partie passive de ce
bâtiment compact d’un étage,
aucun chauffage n’est installé en
dehors du système de ventilation
« double flux ».
Le bois de la ferme a pu être intégré
au projet de pavillon, édifié sur un
terrain de 2000 m², à la périphérie
d’un bourg rural de 3400 âmes.
Système constructif
L’ossature bois repose sur un
soubassement en parpaing et des
fondations en béton, au-dessus
d’un vide sanitaire de 60 cm de
Plan © Christophe Gauffeny
N
Collectif franco-britannique Libnam3
hauteur comportant un film en
polyane anti-radon.
Les poutres en «  I  » (marque
allemande Steico) permettent,
grâce à un potentiel de longueur
de 13 m, d’assurer une continuité
entre le grenier et le vide sanitaire,
éliminant ainsi les ponts thermiques
entre murs et planchers.
L’enveloppe, isolée en ouate de
cellulose insufflée de la marque
Isocell (22 cm en murs, 32 cm en
planchers, 36 cm en toiture) ou
en laine de ouate (cloisons), est
recouverte de panneaux de fibre de
bois perméables à la vapeur d’eau
(Pavatex 35 mm).
De nombreuses pièces de bois ont
été fabriquées à partir de bois local.
Les menuiseries extérieures
(Menuiserie André), certifiées par
l’Institut de la Maison Passive à
Darmstadt, sont en triple vitrage.
Les ouvrants et dormants sont
réduits au strict minimum, afin de
diminuer considérablement les
pertes thermiques (seul le vitrage
est visible de l’extérieur).
Le chauffage est assuré
naturellement par le soleil et
l’activité humaine. Une VMC
double-flux (marque danoise Nilan)
optimise la récupération de chaleur
de l’air sortant (rendement de 80%),
de façon à chauffer l’air intérieur
ainsi que l’eau chaude sanitaire. Son
placement à l’étage permet une
répartition optimale des gaines du
sous-sol jusqu’à la toiture.
Composition du plancher : support
parpaing et massif béton - toile de
protection - poutres en I et ouate -
Ossature bois - Photo © Christophe de Quelen - Menuiserie de Quelen
www.libnam.eu 4
Focus technique : Le
bois d’œuvre agricole
Dans ce bâtiment, le matériau bois
a été fortement promu. Il occupe un
volume de 20 à 25 m3 dans l’espace
fini.
contreventement de 16mm - pare-
vapeur - lambourdes - parquet en
chêne local.
Composition des parois extérieures :
bardage douglas ou plaques de
plâtre (BA13) - vide technique 5cm
– panneau de contreventement
- poutres en I (22 cm) et ouate -
pavatex 35 mm (panneaux collés
entre eux) - litelage 27 mm -
bardage douglas.
Composition de la toiture : plaque
de plâtre BA13 - litelage - vide
technique 5 cm - pare-vapeur -
contreventement 8mm - poutres en
I et ouate - panneau OSB 12mm -
pare-pluie - chevrons 6x4 - volige
de peuplier - toile « pico » - zinc.
Les pièces métalliques ont été
réduites au maximum. Même
l’armature des cloisons est en bois.
Le bois d’œuvre, issu de
l’exploitation agricole des maîtres
d’ouvrage, provient d’essences de
chênes, de cyprès et de sitka. Les
pièces de bois ont été façonnées
pour servir à l’empoutrellement, au
lambris, à l’étréssillonnage, au litage
et au parquet.
Le bois a été scié sur place, grâce
au service d’une scierie mobile. Il
a ensuite été séché en entrepôt et
lité sur place, avant d’être travaillé
dans les ateliers de la Menuiserie de
Quelen. Le maître d’ouvrage a suivi
le travail de son bois dans l’atelier,
afin d’observer les différentes étapes
de fabrication.
La finition est remarquable car il
s’agit d’un bois de talus noueux.
Ainsi, aucune lame de parquet ne
ressemble à une autre.
Sciage du bois - Photo © Christophe de Quelen - Menuiserie de Quelen
Collectif franco-britannique Libnam5
Freins et leviers
Il était préconisé, compte-tenu
du règlement d’urbanisme, que le
bâtiment soit aligné face à la route
plutôt qu’en fonction du soleil. Il a
fallu argumenter sur l’objectif de
performance énergétique pour
lever cet obstacle.
Lors des terrassements, les ouvriers
se sont confrontés à la proximité de
la roche-mère sous la surface du sol.
Le vide sanitaire s’est donc limité à
une profondeur de 60 cm et l’idée
d’un puits d’eau a été abandonnée.
En phase chantier, le responsable
Dans le Pays du Centre Ouest
Bretagne, une filière courte du
bois de construction est en cours
de développement, de façon à
optimiser l’utilisation de bois locaux.
Des achats groupés s’organisent.
du lot charpente a facilité les
échanges entre professionnels, du
fait de son expérience et de son
rôle de président de l’association
ECOB. Celle-ci fédère 25 adhérents
sensibilisés à l’écoconstruction,
dont une quinzaine d’artisans.
Plusieurs entreprises intervenues
sur ce chantier en font partie.
Le chantier a également bénéficié
de l’accompagnement, en matière
de construction passive, du Conseil
d’Architecture, d’Urbanisme et de
l’Environnement des Côtes d’Armor
(CAUE 22 - www.caue22.fr).
Par ailleurs, un «  éco-dôme  »
éphémère et gigantesque,
autrement dit une sorte de
montgolfière maintenue en
pression par des ventilateurs, a été
montée sur le site. Cela a permis
aux ouvriers de travailler à l’abri des
caprices météorologiques.
(http://domedebretagne.com/).
Sur un plan technique, une attention
Plancher bois - Photo © Servane Guihaire - Constructys Bretagne
www.libnam.eu 6
particulière a dû être portée aux
menuiseries passives. Compte-
tenu des dormants et ouvrants très
fins, il a été préférable d’effectuer
l’encastrement par l’extérieur du
bâtiment.
Parallèlement, il a été compliqué de
s’approvisionner en portes passives
sans seuils, alors que ceux-ci gênent
le déplacement des personnes à
mobilité réduite.
La marque de VMC double-flux
Nilan s’est imposée puisqu’elle est
la seule machine « compacte 4 en
1  » (VMC Double flux, chauffage
de l’air et de l’eau sanitaire,
rafraichissement d’été) certifiée à
la fois en France (agrément Titre V
RT2012) et par l’institut allemand
Passivhaus
D’unpointdevueéconomique,lefait
de concentrer la partie « passive »
sur une fraction du bâtiment, tout
en assurant une continuité de
toiture entre la partie passive et les
annexes, sans compter la simplicité
et la compacité du bâtiment, ont
permis un bon rapport qualité/coût.
L’écriture architecturale s’en trouve
simplifiée. Cependant, les annexes
permettent de limiter l’impression
de « cube ».
Quant à l’utilisation de bois local, mis
en œuvre de façon traditionnelle,
elle n’a pas eu d’impact majeur sur
le prix final.
D’un point de vue réglementaire, il
existe une obligation d’installer un
Pose de fenêtres - Photo © Christophe de Quelen - Menuiserie de Quelen
Collectif franco-britannique Libnam7
fournissant ses bons de commande,
avec le détail des matériaux.
Ce chantier était pourtant sa 1ère
maison passive. Il a d’ailleurs
suivi une formation assurée par
la menuiserie André, en plus
de Formations aux Economies
d’Energies dans le BATiment (FEE
BAT), de stages en résistance des
matériaux, en étanchéité à l’air
(www.averti-expertises.com), à la
mise en œuvre de ouate (Cellaouate
- www.cellaouate.com et Soprema)
et à la conception bioclimatique.
En revanche, pour ce chantier, il fut
difficile d’identifier une entreprise
compétente pour l’installation de la
VMC double-flux.
chauffage, même dans du logement
passif,malgrélecoûtsupplémentaire
inutile qu’il représente.
De même, la réglementation ne
prend pas systématiquement en
compte l’impératif de favoriser la
migration des vapeurs d’eau au
sein des parois. Par exemple, les
panneaux OSB sont prescrits côté
extérieur de l’enveloppe alors que
leur résistance à la vapeur d’eau
est relativement élevée (risque de
condensation).
Afin de garantir ses travaux, le
charpentier-menuisier rencontre
annuellement son assureur
et obtient sa confiance en lui
Eco-dôme - Photo © Christophe de Quelen - Dôme de Bretagne
8
Intervenants
Maître d’ouvrage : Bernard et Viviane
Coatleven
Maître d’œuvre : Christophe Gauffeny
(phase d’étude, plan, permis, descriptif)
Etude thermique : Passiflore Conseil
(Lannion – 22)
Maçonnerie : CKB (Rostrenen - 22)
Charpente, isolation, ouvertures :
Menuiserie de Quelen (Locarn - 22)
Couverture : Ets Glou (Rostrenen - 22)
Plomberie-électricité : Entreprise Goaziou
(Rostrenen - 22)
VMC double-flux : ATS
(La Méaugon - 22)
Second-œuvre finitions : auto construction
accompagnée
Scierie mobile : Letur (Sizun - 29) 
Conseil : CAUE 22 (Saint-Brieuc - 22)
Eco-dôme : Dôme de Bretagne 
(Locarn - 22)
Coûts
Terrain : 39 000 €
Maître d’œuvre : 13750 €
Etude thermique : 947.23 €
Etude de sol : 300 €
Terrassement : 3994 €
Maçonnerie : 15940.14 €
Charpente-menuiserie-isolation : 170 924 €
Plomberie-Électricité : 12991 €
VMC double-flux : 22945, 84 €
Découpage et séchage du bois : 5251.66 €
Plâtrerie : 1626.90 € :
Couverture : 17 208 €
Autres : 7055,11 €
Coût total de la construction hors terrain :
272 933.88€ TTC
Total par m² hors terrain : 1293 €
Le noyau passif de la maison
s’appuie essentiellement sur le
soleil et l’activité humaine pour se
chauffer. Eventuellement, en plein
hiver, en fonction de l’occupation
du logement, un réchauffement
ponctuel et léger de l’habitat peut
être utile (un sèche serviette y suffit).
Performances globales Grâce à la VMC double-flux, la
consommation en chauffage
n’excède pas 10 à 14 kWh/an/m².
Les maîtres d’ouvrages n’ont pas
visé la certification officielle mais
l’outil PHPP (Passive House Planning
Package), distribué en France par
«  La Maison Passive Service  », a
guidé la conception.
Insertion © Christophe Gauffeny
Contact
Constructys Bretagne
www.constructys-bretagne.fr

Contenu connexe

Tendances

Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...
Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...
Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...
Travauxlib
 
Cupa Pizarras - Thermoslate FR
Cupa Pizarras - Thermoslate FRCupa Pizarras - Thermoslate FR
Cupa Pizarras - Thermoslate FR
Architectura
 
Koeschi fr
Koeschi   frKoeschi   fr
Koeschi fr
libnam
 

Tendances (19)

Toitures terrasses : diversité d'usages
Toitures terrasses : diversité d'usagesToitures terrasses : diversité d'usages
Toitures terrasses : diversité d'usages
 
Aménagement rénovation isolation comble
Aménagement rénovation isolation combleAménagement rénovation isolation comble
Aménagement rénovation isolation comble
 
Vues du Zinc n° 40 – mai 2010
Vues du Zinc n° 40 – mai 2010Vues du Zinc n° 40 – mai 2010
Vues du Zinc n° 40 – mai 2010
 
Mur végétaux
Mur végétauxMur végétaux
Mur végétaux
 
Qui est l'Agence Qualité Construction ?
Qui est l'Agence Qualité Construction ?Qui est l'Agence Qualité Construction ?
Qui est l'Agence Qualité Construction ?
 
Guide Pratique Isolation Logement par ADEME
Guide Pratique Isolation Logement par ADEMEGuide Pratique Isolation Logement par ADEME
Guide Pratique Isolation Logement par ADEME
 
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
toits végétaux-Terre Vivante- Les 4 saisons de septembre-octobre 2013
 
Guide renovation thermique par Travauxlib - matthieu burin
Guide renovation thermique par Travauxlib - matthieu burinGuide renovation thermique par Travauxlib - matthieu burin
Guide renovation thermique par Travauxlib - matthieu burin
 
norms - etude technique suisse
 norms - etude technique suisse norms - etude technique suisse
norms - etude technique suisse
 
Qu'est-ce que le dispositif REx Bâtiments Performants ? A quoi sert-il ?
Qu'est-ce que le dispositif REx Bâtiments Performants ? A quoi sert-il ?Qu'est-ce que le dispositif REx Bâtiments Performants ? A quoi sert-il ?
Qu'est-ce que le dispositif REx Bâtiments Performants ? A quoi sert-il ?
 
RAINBOW by ECS-3.COM: norms -fdes paille 130901-v3
RAINBOW by ECS-3.COM: norms -fdes paille 130901-v3RAINBOW by ECS-3.COM: norms -fdes paille 130901-v3
RAINBOW by ECS-3.COM: norms -fdes paille 130901-v3
 
Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...
Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...
Connaître les principales étapes d'un chantier de rénovation énergétique.unlo...
 
Cupa Pizarras - Thermoslate FR
Cupa Pizarras - Thermoslate FRCupa Pizarras - Thermoslate FR
Cupa Pizarras - Thermoslate FR
 
The emerald-fr
The emerald-frThe emerald-fr
The emerald-fr
 
Règles professionnelles de construction en Paille (CP 2012)
Règles professionnelles de construction en Paille (CP 2012)Règles professionnelles de construction en Paille (CP 2012)
Règles professionnelles de construction en Paille (CP 2012)
 
Camif Habitat - Brochure extension
Camif Habitat - Brochure extensionCamif Habitat - Brochure extension
Camif Habitat - Brochure extension
 
La construction en paille
La construction en pailleLa construction en paille
La construction en paille
 
RAINBOW by ECS-3.COM: Avantages de nos produits (version française)
RAINBOW by ECS-3.COM: Avantages de nos produits (version française)RAINBOW by ECS-3.COM: Avantages de nos produits (version française)
RAINBOW by ECS-3.COM: Avantages de nos produits (version française)
 
Koeschi fr
Koeschi   frKoeschi   fr
Koeschi fr
 

En vedette

M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2
M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2
M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2
reefreef
 
Metodo Para Realizar Una InvestigacióN
Metodo Para Realizar Una InvestigacióNMetodo Para Realizar Una InvestigacióN
Metodo Para Realizar Una InvestigacióN
Laura Velazquez
 

En vedette (20)

Compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels - St Marc Le Blanc J...
Compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels - St Marc Le Blanc J...Compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels - St Marc Le Blanc J...
Compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels - St Marc Le Blanc J...
 
Evideon 1 - Corrado Malanga Français
Evideon 1  - Corrado Malanga FrançaisEvideon 1  - Corrado Malanga Français
Evideon 1 - Corrado Malanga Français
 
Brunet jean marc - dossier fluor
Brunet jean marc - dossier fluorBrunet jean marc - dossier fluor
Brunet jean marc - dossier fluor
 
M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2
M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2
M mento missions_de_ma_o_etrise_d_oeuvre-2
 
Travaux de peinture dans la salle socioculturelle
Travaux de peinture dans la salle socioculturelleTravaux de peinture dans la salle socioculturelle
Travaux de peinture dans la salle socioculturelle
 
Consumer Insights - Desnudando la mente del consumidor
Consumer Insights - Desnudando la mente del consumidorConsumer Insights - Desnudando la mente del consumidor
Consumer Insights - Desnudando la mente del consumidor
 
Fiche technique filière bois
Fiche technique filière boisFiche technique filière bois
Fiche technique filière bois
 
fiche pédagogique chanvre projeté
fiche pédagogique chanvre projetéfiche pédagogique chanvre projeté
fiche pédagogique chanvre projeté
 
Collectif v3
Collectif v3Collectif v3
Collectif v3
 
La newsletter de mgrh 19
La newsletter de mgrh 19La newsletter de mgrh 19
La newsletter de mgrh 19
 
Metodo Para Realizar Una InvestigacióN
Metodo Para Realizar Una InvestigacióNMetodo Para Realizar Una InvestigacióN
Metodo Para Realizar Una InvestigacióN
 
Programa Otura para la Gente
Programa Otura para la GentePrograma Otura para la Gente
Programa Otura para la Gente
 
Rapport annuel 2007 2008
Rapport annuel 2007 2008Rapport annuel 2007 2008
Rapport annuel 2007 2008
 
Cartell M.Petra
Cartell M.PetraCartell M.Petra
Cartell M.Petra
 
Ppt impots
Ppt impotsPpt impots
Ppt impots
 
Bordereau des prix
Bordereau des prixBordereau des prix
Bordereau des prix
 
Sander parijs
Sander parijsSander parijs
Sander parijs
 
Points forts d'OpenStreetMap
Points forts d'OpenStreetMapPoints forts d'OpenStreetMap
Points forts d'OpenStreetMap
 
Introduction au forum interactif du tourisme 2015
Introduction au forum interactif du tourisme 2015Introduction au forum interactif du tourisme 2015
Introduction au forum interactif du tourisme 2015
 
Compte rendu photos bauge et torchis - 18 mars 2014 - Cornwall
Compte rendu photos bauge et torchis - 18 mars 2014 - CornwallCompte rendu photos bauge et torchis - 18 mars 2014 - Cornwall
Compte rendu photos bauge et torchis - 18 mars 2014 - Cornwall
 

Similaire à Coatleven fr

Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
dida91
 
Robinard fr
Robinard   frRobinard   fr
Robinard fr
libnam
 
Presentation procedes subertres mode diapo
Presentation procedes subertres mode diapoPresentation procedes subertres mode diapo
Presentation procedes subertres mode diapo
Subertres
 

Similaire à Coatleven fr (20)

Muël fr
Muël   frMuël   fr
Muël fr
 
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
 
Mellé-fr
Mellé-frMellé-fr
Mellé-fr
 
Vues du Zinc n° 44 – juin 2011
Vues du Zinc n° 44 – juin 2011Vues du Zinc n° 44 – juin 2011
Vues du Zinc n° 44 – juin 2011
 
Vues du Zinc n° 57 – novembre 2015
Vues du Zinc n° 57 – novembre 2015Vues du Zinc n° 57 – novembre 2015
Vues du Zinc n° 57 – novembre 2015
 
Combien coute une extension en ossature bois (migné auxances). ppt copie
Combien coute une extension en ossature bois (migné auxances). ppt   copieCombien coute une extension en ossature bois (migné auxances). ppt   copie
Combien coute une extension en ossature bois (migné auxances). ppt copie
 
Robinard fr
Robinard   frRobinard   fr
Robinard fr
 
Robinard fr
Robinard   frRobinard   fr
Robinard fr
 
Presentation procedes subertres mode diapo
Presentation procedes subertres mode diapoPresentation procedes subertres mode diapo
Presentation procedes subertres mode diapo
 
Vues du Zinc n° 56 – juillet 2015
Vues du Zinc n° 56 – juillet 2015Vues du Zinc n° 56 – juillet 2015
Vues du Zinc n° 56 – juillet 2015
 
Fiche - Bâtiments exemplaires - Bâtiment STGM Architectes
Fiche - Bâtiments exemplaires - Bâtiment STGM ArchitectesFiche - Bâtiments exemplaires - Bâtiment STGM Architectes
Fiche - Bâtiments exemplaires - Bâtiment STGM Architectes
 
La construction en botte de paille
La construction en botte de pailleLa construction en botte de paille
La construction en botte de paille
 
Smictom du pays de fougères fr
Smictom du pays de fougères   frSmictom du pays de fougères   fr
Smictom du pays de fougères fr
 
Silverton-fr
Silverton-frSilverton-fr
Silverton-fr
 
Exemples de réalisations possibles
Exemples de réalisations possiblesExemples de réalisations possibles
Exemples de réalisations possibles
 
Hillstone-fr
Hillstone-frHillstone-fr
Hillstone-fr
 
Pôle scolaire le picaou fr
Pôle scolaire le picaou   frPôle scolaire le picaou   fr
Pôle scolaire le picaou fr
 
Conférence isolation maison ancienne et perspiration
Conférence isolation maison ancienne et perspirationConférence isolation maison ancienne et perspiration
Conférence isolation maison ancienne et perspiration
 
Montès-fr
Montès-frMontès-fr
Montès-fr
 
Ageka isolation 2014
Ageka isolation 2014Ageka isolation 2014
Ageka isolation 2014
 

Plus de libnam

En tool 4 educational sheet thermal regulation in england
En tool 4 educational sheet thermal regulation in englandEn tool 4 educational sheet thermal regulation in england
En tool 4 educational sheet thermal regulation in england
libnam
 
Fr outil 7 compte rendu photos tests bottes de paille
Fr outil 7 compte rendu photos tests bottes de pailleFr outil 7 compte rendu photos tests bottes de paille
Fr outil 7 compte rendu photos tests bottes de paille
libnam
 
Fr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchis
Fr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchisFr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchis
Fr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchis
libnam
 
Fr outil 7 compte rendu photos isolation terre paille
Fr outil 7 compte rendu photos isolation terre pailleFr outil 7 compte rendu photos isolation terre paille
Fr outil 7 compte rendu photos isolation terre paille
libnam
 
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre projeté
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre projetéFr outil 7 compte rendu photos chanvre projeté
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre projeté
libnam
 
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre banché
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre banchéFr outil 7 compte rendu photos chanvre banché
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre banché
libnam
 

Plus de libnam (20)

Booklet supporting methods sustainable construction
Booklet supporting methods sustainable constructionBooklet supporting methods sustainable construction
Booklet supporting methods sustainable construction
 
Livret méthodologies d'accompagnement construction durable
Livret méthodologies d'accompagnement construction durableLivret méthodologies d'accompagnement construction durable
Livret méthodologies d'accompagnement construction durable
 
Booklet two integrated building designs
Booklet two integrated building designsBooklet two integrated building designs
Booklet two integrated building designs
 
Livret deux méthodes de conception collaboratives
Livret deux méthodes de conception collaborativesLivret deux méthodes de conception collaboratives
Livret deux méthodes de conception collaboratives
 
Educational sheet hqe
Educational sheet hqeEducational sheet hqe
Educational sheet hqe
 
educational sheet breeam
 educational sheet breeam educational sheet breeam
educational sheet breeam
 
Educational sheet rt 2020
Educational sheet rt 2020Educational sheet rt 2020
Educational sheet rt 2020
 
Thermal regulation 2013 in england
Thermal regulation 2013 in englandThermal regulation 2013 in england
Thermal regulation 2013 in england
 
En tool 4 educational sheet thermal regulation in england
En tool 4 educational sheet thermal regulation in englandEn tool 4 educational sheet thermal regulation in england
En tool 4 educational sheet thermal regulation in england
 
Réglementation thermique 2013 en angleterre
Réglementation thermique 2013 en angleterreRéglementation thermique 2013 en angleterre
Réglementation thermique 2013 en angleterre
 
Fr outil 1 fiche enquête vierge livret études de cas
Fr outil 1 fiche enquête vierge livret études de casFr outil 1 fiche enquête vierge livret études de cas
Fr outil 1 fiche enquête vierge livret études de cas
 
En tool 1 blank survey data sheet case studies booklet
En tool 1 blank survey data sheet case studies booklet En tool 1 blank survey data sheet case studies booklet
En tool 1 blank survey data sheet case studies booklet
 
Fr outil 7 compte rendu photos tests bottes de paille
Fr outil 7 compte rendu photos tests bottes de pailleFr outil 7 compte rendu photos tests bottes de paille
Fr outil 7 compte rendu photos tests bottes de paille
 
Fr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchis
Fr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchisFr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchis
Fr outil 7 compte rendu photos terre bauge mécanisée btc torchis
 
Fr outil 7 compte rendu photos ossature bois, ouate de cellulose et laine de ...
Fr outil 7 compte rendu photos ossature bois, ouate de cellulose et laine de ...Fr outil 7 compte rendu photos ossature bois, ouate de cellulose et laine de ...
Fr outil 7 compte rendu photos ossature bois, ouate de cellulose et laine de ...
 
Fr outil 7 compte rendu photos isolation terre paille
Fr outil 7 compte rendu photos isolation terre pailleFr outil 7 compte rendu photos isolation terre paille
Fr outil 7 compte rendu photos isolation terre paille
 
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre projeté
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre projetéFr outil 7 compte rendu photos chanvre projeté
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre projeté
 
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre dans tous ses états
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre dans tous ses étatsFr outil 7 compte rendu photos chanvre dans tous ses états
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre dans tous ses états
 
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre banché
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre banchéFr outil 7 compte rendu photos chanvre banché
Fr outil 7 compte rendu photos chanvre banché
 
Fr outil 7 compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels
Fr outil 7 compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturelsFr outil 7 compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels
Fr outil 7 compte rendu photos blocs de chanvre et enduits naturels
 

Coatleven fr

  • 1. 60 Une maison passive en bois de pays pour un couple d’anciens agriculteurs. Chronologie Projet en réflexion depuis 2004. Conception en 2010-2011. Construction de février 2012 au 1er semestre 2014. A la retraite, Bernard et Viviane ont eu le souhait d’une nouvelle maison. Ils l’ont voulu confortable mais aussi autonome en énergie (sans besoin de chauffage), afin de ne pas dépendre des énergies fossiles car ils sont persuadés que leur prix va augmenter. Ils ont aussi utilisé des arbres de la ferme pour sa construction et ils l’ont isolé avec du journal recyclé (ouate de cellulose). L’ensemble de la construction a été exécuté par des artisans locaux. Présentation Saint Brieuc Quimper Vannes Rennes Rostrenen Coatleven Façade Sud - Photo © Servane Guihaire - Constructys Bretagne
  • 2. www.libnam.eu 2 Contexte En plus de vivre dans une maison «  sans chauffage  », les futurs habitants ont ambitionné de l’ériger avec du bois d’œuvre issu de leur exploitation agricole et de faire appel à des savoir-faire d’artisans locaux. Ils souhaitaient également qu’elle soit habitable en cas de mobilité réduite. L’architecte Christophe Gauffeny, appuyé par le cabinet d’étude thermique, a imaginé un bâtiment modulaire, avec un noyau  « passif » de 120 m² (pour 211 m² de surface totale), orienté sud-sud/ouest. Celui-ci est entouré de pièces annexes, soit «  BBC  » (bâtiment basse consommation), soit non isolées, en zones tampons (arrière cuisine, garage, jardin d’hiver). Dans la partie passive de ce bâtiment compact d’un étage, aucun chauffage n’est installé en dehors du système de ventilation « double flux ». Le bois de la ferme a pu être intégré au projet de pavillon, édifié sur un terrain de 2000 m², à la périphérie d’un bourg rural de 3400 âmes. Système constructif L’ossature bois repose sur un soubassement en parpaing et des fondations en béton, au-dessus d’un vide sanitaire de 60 cm de Plan © Christophe Gauffeny N
  • 3. Collectif franco-britannique Libnam3 hauteur comportant un film en polyane anti-radon. Les poutres en «  I  » (marque allemande Steico) permettent, grâce à un potentiel de longueur de 13 m, d’assurer une continuité entre le grenier et le vide sanitaire, éliminant ainsi les ponts thermiques entre murs et planchers. L’enveloppe, isolée en ouate de cellulose insufflée de la marque Isocell (22 cm en murs, 32 cm en planchers, 36 cm en toiture) ou en laine de ouate (cloisons), est recouverte de panneaux de fibre de bois perméables à la vapeur d’eau (Pavatex 35 mm). De nombreuses pièces de bois ont été fabriquées à partir de bois local. Les menuiseries extérieures (Menuiserie André), certifiées par l’Institut de la Maison Passive à Darmstadt, sont en triple vitrage. Les ouvrants et dormants sont réduits au strict minimum, afin de diminuer considérablement les pertes thermiques (seul le vitrage est visible de l’extérieur). Le chauffage est assuré naturellement par le soleil et l’activité humaine. Une VMC double-flux (marque danoise Nilan) optimise la récupération de chaleur de l’air sortant (rendement de 80%), de façon à chauffer l’air intérieur ainsi que l’eau chaude sanitaire. Son placement à l’étage permet une répartition optimale des gaines du sous-sol jusqu’à la toiture. Composition du plancher : support parpaing et massif béton - toile de protection - poutres en I et ouate - Ossature bois - Photo © Christophe de Quelen - Menuiserie de Quelen
  • 4. www.libnam.eu 4 Focus technique : Le bois d’œuvre agricole Dans ce bâtiment, le matériau bois a été fortement promu. Il occupe un volume de 20 à 25 m3 dans l’espace fini. contreventement de 16mm - pare- vapeur - lambourdes - parquet en chêne local. Composition des parois extérieures : bardage douglas ou plaques de plâtre (BA13) - vide technique 5cm – panneau de contreventement - poutres en I (22 cm) et ouate - pavatex 35 mm (panneaux collés entre eux) - litelage 27 mm - bardage douglas. Composition de la toiture : plaque de plâtre BA13 - litelage - vide technique 5 cm - pare-vapeur - contreventement 8mm - poutres en I et ouate - panneau OSB 12mm - pare-pluie - chevrons 6x4 - volige de peuplier - toile « pico » - zinc. Les pièces métalliques ont été réduites au maximum. Même l’armature des cloisons est en bois. Le bois d’œuvre, issu de l’exploitation agricole des maîtres d’ouvrage, provient d’essences de chênes, de cyprès et de sitka. Les pièces de bois ont été façonnées pour servir à l’empoutrellement, au lambris, à l’étréssillonnage, au litage et au parquet. Le bois a été scié sur place, grâce au service d’une scierie mobile. Il a ensuite été séché en entrepôt et lité sur place, avant d’être travaillé dans les ateliers de la Menuiserie de Quelen. Le maître d’ouvrage a suivi le travail de son bois dans l’atelier, afin d’observer les différentes étapes de fabrication. La finition est remarquable car il s’agit d’un bois de talus noueux. Ainsi, aucune lame de parquet ne ressemble à une autre. Sciage du bois - Photo © Christophe de Quelen - Menuiserie de Quelen
  • 5. Collectif franco-britannique Libnam5 Freins et leviers Il était préconisé, compte-tenu du règlement d’urbanisme, que le bâtiment soit aligné face à la route plutôt qu’en fonction du soleil. Il a fallu argumenter sur l’objectif de performance énergétique pour lever cet obstacle. Lors des terrassements, les ouvriers se sont confrontés à la proximité de la roche-mère sous la surface du sol. Le vide sanitaire s’est donc limité à une profondeur de 60 cm et l’idée d’un puits d’eau a été abandonnée. En phase chantier, le responsable Dans le Pays du Centre Ouest Bretagne, une filière courte du bois de construction est en cours de développement, de façon à optimiser l’utilisation de bois locaux. Des achats groupés s’organisent. du lot charpente a facilité les échanges entre professionnels, du fait de son expérience et de son rôle de président de l’association ECOB. Celle-ci fédère 25 adhérents sensibilisés à l’écoconstruction, dont une quinzaine d’artisans. Plusieurs entreprises intervenues sur ce chantier en font partie. Le chantier a également bénéficié de l’accompagnement, en matière de construction passive, du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Côtes d’Armor (CAUE 22 - www.caue22.fr). Par ailleurs, un «  éco-dôme  » éphémère et gigantesque, autrement dit une sorte de montgolfière maintenue en pression par des ventilateurs, a été montée sur le site. Cela a permis aux ouvriers de travailler à l’abri des caprices météorologiques. (http://domedebretagne.com/). Sur un plan technique, une attention Plancher bois - Photo © Servane Guihaire - Constructys Bretagne
  • 6. www.libnam.eu 6 particulière a dû être portée aux menuiseries passives. Compte- tenu des dormants et ouvrants très fins, il a été préférable d’effectuer l’encastrement par l’extérieur du bâtiment. Parallèlement, il a été compliqué de s’approvisionner en portes passives sans seuils, alors que ceux-ci gênent le déplacement des personnes à mobilité réduite. La marque de VMC double-flux Nilan s’est imposée puisqu’elle est la seule machine « compacte 4 en 1  » (VMC Double flux, chauffage de l’air et de l’eau sanitaire, rafraichissement d’été) certifiée à la fois en France (agrément Titre V RT2012) et par l’institut allemand Passivhaus D’unpointdevueéconomique,lefait de concentrer la partie « passive » sur une fraction du bâtiment, tout en assurant une continuité de toiture entre la partie passive et les annexes, sans compter la simplicité et la compacité du bâtiment, ont permis un bon rapport qualité/coût. L’écriture architecturale s’en trouve simplifiée. Cependant, les annexes permettent de limiter l’impression de « cube ». Quant à l’utilisation de bois local, mis en œuvre de façon traditionnelle, elle n’a pas eu d’impact majeur sur le prix final. D’un point de vue réglementaire, il existe une obligation d’installer un Pose de fenêtres - Photo © Christophe de Quelen - Menuiserie de Quelen
  • 7. Collectif franco-britannique Libnam7 fournissant ses bons de commande, avec le détail des matériaux. Ce chantier était pourtant sa 1ère maison passive. Il a d’ailleurs suivi une formation assurée par la menuiserie André, en plus de Formations aux Economies d’Energies dans le BATiment (FEE BAT), de stages en résistance des matériaux, en étanchéité à l’air (www.averti-expertises.com), à la mise en œuvre de ouate (Cellaouate - www.cellaouate.com et Soprema) et à la conception bioclimatique. En revanche, pour ce chantier, il fut difficile d’identifier une entreprise compétente pour l’installation de la VMC double-flux. chauffage, même dans du logement passif,malgrélecoûtsupplémentaire inutile qu’il représente. De même, la réglementation ne prend pas systématiquement en compte l’impératif de favoriser la migration des vapeurs d’eau au sein des parois. Par exemple, les panneaux OSB sont prescrits côté extérieur de l’enveloppe alors que leur résistance à la vapeur d’eau est relativement élevée (risque de condensation). Afin de garantir ses travaux, le charpentier-menuisier rencontre annuellement son assureur et obtient sa confiance en lui Eco-dôme - Photo © Christophe de Quelen - Dôme de Bretagne
  • 8. 8 Intervenants Maître d’ouvrage : Bernard et Viviane Coatleven Maître d’œuvre : Christophe Gauffeny (phase d’étude, plan, permis, descriptif) Etude thermique : Passiflore Conseil (Lannion – 22) Maçonnerie : CKB (Rostrenen - 22) Charpente, isolation, ouvertures : Menuiserie de Quelen (Locarn - 22) Couverture : Ets Glou (Rostrenen - 22) Plomberie-électricité : Entreprise Goaziou (Rostrenen - 22) VMC double-flux : ATS (La Méaugon - 22) Second-œuvre finitions : auto construction accompagnée Scierie mobile : Letur (Sizun - 29)  Conseil : CAUE 22 (Saint-Brieuc - 22) Eco-dôme : Dôme de Bretagne  (Locarn - 22) Coûts Terrain : 39 000 € Maître d’œuvre : 13750 € Etude thermique : 947.23 € Etude de sol : 300 € Terrassement : 3994 € Maçonnerie : 15940.14 € Charpente-menuiserie-isolation : 170 924 € Plomberie-Électricité : 12991 € VMC double-flux : 22945, 84 € Découpage et séchage du bois : 5251.66 € Plâtrerie : 1626.90 € : Couverture : 17 208 € Autres : 7055,11 € Coût total de la construction hors terrain : 272 933.88€ TTC Total par m² hors terrain : 1293 € Le noyau passif de la maison s’appuie essentiellement sur le soleil et l’activité humaine pour se chauffer. Eventuellement, en plein hiver, en fonction de l’occupation du logement, un réchauffement ponctuel et léger de l’habitat peut être utile (un sèche serviette y suffit). Performances globales Grâce à la VMC double-flux, la consommation en chauffage n’excède pas 10 à 14 kWh/an/m². Les maîtres d’ouvrages n’ont pas visé la certification officielle mais l’outil PHPP (Passive House Planning Package), distribué en France par «  La Maison Passive Service  », a guidé la conception. Insertion © Christophe Gauffeny Contact Constructys Bretagne www.constructys-bretagne.fr