SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
Télécharger pour lire hors ligne
51
51
Professeur :
M. K. MANSOURI
52
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple d ’étude de cas : Société d’intérim
Une société d’intérim met à disposition de ses clients des personnels
intérimaires.
Cette mise à disposition se fait par un contrat signé avec le client qui
précise le nombre de journées*hommes par qualification demandée, la
date de début et de fin du contrat et son objet.
Les personnels de la société ainsi mis à disposition sont individuellement
connus (N° matricule, nom, prénom, adresse) et affectés dans les
contrats signés.
Bien que les personnels aient une qualification standard, il peut
arriver que celle-ci soit redéfinie dans le cadre de leur affectation à un
contrat particulier.
La facturation est faite au client sur la base d’un tarif journalier propre
à chaque qualification, conformément aux clauses du contrat.
53
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim -Enoncé (suite)
Travail demandé :
A partir des données et règles du cahier des charges, établir :
1. Modèle conceptuel de données - Entité-Association.
2. Modèle Logique de données.
54
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
1. Modèle de données Entité-Association
1.1. En première analyse
Entités candidates à l'existence propre : le contrat, le client, la personne
1.2. Le problème des qualifications :
La qualification est un attribut de l'intérimaire. Cependant, il existe une
nomenclature des qualifications. Problème de la redondance.
55
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
Il faut faire de la qualification une entité, ceci constitue la façon de
pouvoir relier les contrats aux qualifications. La nouvelle version :
Reste à voir comment les intérimaires et les qualifications se rapportent
aux contrats.
56
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
1.3. Les intérimaires dans les contrats :
Un contrat est associé aux personnes, aux clients et aux qualifications.
57
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
Il y a une simplification qui résulte de la Contrainte d ’Intégrité
fonctionnelle entre contrats et clients. Si on sait dans quel contrat
intervient une personne, le client est immédiatement déductible :
Donc la patte intervenir-client est à supprimer.
De même, si on supprime la patte intervenir- qualification, tout
intérimaire intervenant dans un contrat devra y travailler au titre de
sa qualification standard.
Ceci rendra impossible la redéfinition de la qualification lors d'une
affectation à un contrat particulier.
Donc, cette patte doit être conservée
58
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
Il ne reste plus que l'histoire du nombre de journées*hommes.
59
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
1.4. Le nombre de journées*hommes
En première approximation, le nombre de journées*hommes est une
propriété des contrats. Cependant, on caractérise un contrat par la
liste des volumes d'activité pour chaque qualification (Champ
multivalué).
60
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
61
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
L'association intervenir précise pour chaque contrat les
qualifications qu'il utilise.
Une deuxième solution consiste à faire du nombre de
journées*hommes une propriété de l’association intervenir
62
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
Cette solution indique que le nb j.*h. dépende de la personne ce
qui est faux. Il faut donc créer une association spécifique et
indépendante entre contrats et qualifications.
63
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
64
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
1.5. Les factures
Une facture peut être modélisée comme une entité (identifiant : n°
Facture) associée à Contrat avec une cardinalité 1,1 des 2 côtés.
Cependant, il s'agit d'un objet calculable à partir des autres
propriétés du modèle. On dira qu'il s'agit d'une entité "dérivée".
65
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Définition du modèle :
Le modèle relationnel a été formalisé par CODD en 1970. Utilisé par
beaucoup de SGBD commerciaux (Oracle, Informix, DB2, Ingres,
Sybase, dBase, Access …)
C ’est un modèle proche du modèle entité-association 
présentation schématique. Il est basé sur les concepts :
Intérêt
- SGBD relationnels = tendance actuelle des réalisations
informatiques
 Langages d'interaction avec la BD tel que SQL
- modèle accompagné d’une algèbre relationnelle
 interrogation de la base de données
relation, attribut et domaine
66
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel – Définitions :
Domaine :
un domaine est un ensemble dénombrable de valeurs atomiques
caractérisé par un nom.
Produit cartésien :
Le produit cartésien d’une liste de domaines D1 ,..., Dn noté
D1 x ... x Dn est l’ensemble des n-uplets ou tuples <v1 ,v2 ,...,vn >
où v1 est une valeur de D1 , v2 est une valeur de D2 , ..., et vn une
valeur de Dn .
Exemple :
- couleurs = {blanc, rouge}
- sortes-de-raisin = {chardonnay, sémillon, pinot,cabernet}
- noms = l’ensemble des noms de personnes
67
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Définitions
Exemple
le produit cartésien sortes-de-raisin x couleurs
est composé des 8 tuples suivants
Chardonny Blanc
Chardonny Rouge
Sémillon Blanc
Sémillon Rouge
Pinot Blanc
Pinot Rouge
Cabernet Blanc
cabernet Rouge
Relation (Table) :
une relation est un sous-ensemble du produit
cartésien d’une liste de domaines. Une relation
est caractérisée par :
• la définition de sa sémantique
• son nom,
• sa liste de couples <nom d'attribut : domaine>
• son identifiant
68
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel – Définitions :
Exemple :
Etudiant (N°Etud : Dnum, Nom : Dnom, Prénom : Dnom, Age : Dâge)
Identifiant : N°Etud
Définition : tout étudiant actuellement immatriculé à l ’école
Attribut
Etudiant
N° Etud Nom Prénom Age
136 Dupont Jean 19
253 Aubry Annie
101 Duval 22
147 Dupont Marc 21
Tuple
Attribut :
colonne d’une relation ayant un nom. Rôle joué par un domaine
dans la relation.
69
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Définitions
Exemple : Schéma relationnel du suivi des enseignements
Schéma d’une base de données relationnelle :
Une base de données contient généralement plusieurs relations.
le schéma d’une base de données relationnelle est constitué :
• d’un ensemble de schémas de relation SR={R 1 ,R 2 ,...,R n }
• d’un ensemble de règles d’intégrité.
ELEVE (Num_elv, Num_uv, Nom_elv, Prenom_elv, Adresse_elv,
DatNais_elv)
UNITE_VALEUR (Num_uv, Intitule_val, Niveau_val, NB_val)
ENSEIGNANT (Num_ens, Num_uv)
70
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Règles d'intégrité
Définition :
les règles d’intégrité (R.I.) sont des conditions qui doivent être vérifiées
à tout moment par les données contenues dans la base de données :
• Intégrité de domaine
• Intégrité de relation
• Intégrité de référence
• Intégrité d’entité
Intégrité De Domaine :
contrôle des valeurs des attributs
contrôle entre valeurs des attributs
• Age [0 .. 130]
• Date_Début < Date_Fin
• x,y  Personne, (x,y)  mariage  x.état_civil = marié &
y.état_civil = marié & x.sexe <> y.sexe
• Montant > 0
71
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Règles d'intégrité :
Intégrité de relation (Contrainte De Clé)
Chaque relation doit posséder une clé  Unicité des tuplets
il peut exister plusieurs clés (Clés candidates)  on en choisit une
arbitrairement
 Impose que tout tuple d’une relation r qui se réfère à une relation
s doit se référer à un tuple existant dans la relation s.
Intégrité de référence (Clé étrangère)
Une telle contrainte s’applique sur des relations qui décrivent des
associations.
72
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Règles d'intégrité :
Intégrité d’entité :
la contrainte d’entité impose que tout attribut faisant partie de
la clé d’une relation soit non nul
Exemple :
la relation Travail a deux C.R
TRAVAIL
Nom NumMatrLocalité
MEDECIN S
NumMatr Nom
POLICLINIQUE
Nom TéléphoneLocalité
73
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
 Transformation du modèle E/A :
• transformation des associations n-aires en associations binaires
• entité  relation (Table)
• Identifiant  clé
• association  dépend de sa cardinalité
Règle 1 : Table et clé primaire
Toute entité est transformée en table (relation). Les propriétés de l’entité
deviennent celles de la table. L ’identifiant devient la clé primaire
Entité Entreprise Table Entreprise
74
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Règle 2 : Relation binaire (…,n) - (…,1)
La clé primaire de l ’entité reliée par (…,n) devient clé étrangère de
l’entité reliée par (…,1)
Livre
N° livre
Titre
Ecrire
1,n 1,1
Auteur
N° auteur
Nom
LIVRE
N° LIVRE
N° AUTEUR
TITRE
AUTEUR
N° AUTEUR
NOM
Ecrire
75
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Règle 3 : Relation binaire (0,1) - (1,1)
La clé primaire de l’entité reliée par (0,1) devient clé étrangère de l’entité
reliée par (1,1)
Facture
N° facture
Date facture
Payé ?
Impliquer
0,1 1,1
Commande
N° commande
Date commande
Montant
Impliquer
FACTURE
N° FACTURE
N° COMMANDE
DATE FACTURE
PAYÉ ?
COMMANDE
N° COMMANDE
DATE COMMANDE
MONTANT
76
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Règle 4 : Relation binaire et ternaire (…,n) - (…,n)
On crée une table supplémentaire ayant comme clé primaire une clé
composée des clés primaires des 2 entités. Lorsque la relation la relation
contient des propriétés celles-ci deviennent attributs de la table.
Commande
N° commande
Date
Article
N° article
Libellé
Prix unitaire
Se composer
quantité
1,n 0,n
COMMANDE
N° COMMANDE
DATE
SE COMPOSER
N° COMMANDE
N° ARTICLE
QUANTITE
ARTICLE
N° ARTICLE
LIBELLÉ
PRIX UNITAIRE
77
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Règle 4 :Relation binaire et ternaire (…,n) - (…,n) (suite)
Enseigner
1,n
Enseignant
N° enseignant
Nom
Prénom
Classe
N° Classe
Libellé
Cycle
Matière
N° Matière
Libellé
0,n 0,n
ENSEIGNANT
N° ENSEIGNANT
NOM
PRÉNOM
ENSEIGNER
N° ENSEIGNANT
N° MATIÈRE
N° CLASSE
MATIÈRE
N° MATIÈRE
LIBELLÉ
CLASSE
N° CLASSE
LIBELLÉ
CYCLE
78
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Règle 5 : Plusieurs relations entre 2 entités
Les règles générales s ’appliquent
0,n
1,n
1,n
1,1
Personne
N° personne
Nom
Prénom
Maison
N° maison
Adresse
Localité
Posséder
Habiter
MAISON
N° MAISON
ADRESSE
LOCALITÉ
PERSONNE
N° PERSONNE
N° MAISON
NOM
PRÉNOM
POSSÉDER
N° PERSONNE
N° MAISON
79
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Règles 6 : Relations réflexives
Les règles générales s ’appliquent avec la seule différence que la
relation est 2 fois reliée à la même entité
Société
N° société
Nom
Capital
Détenir
% du capital
Filiale 0,n
0,n
Mère
SOCIÉTÉ
N° SOCIÉTÉ
NOM
CAPITAL
Filiale
Mère
DETENIR
N° SOCIÉTÉ
N° SOCIÉTÉ FILIALE
% DU CAPITAL
80
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :
Relations réflexives (suite)
Module
N° module
désignation
prix inscription
Hièrarchie
Cours suivants 0,1
0,n
Cours précédents
MODULE
N° MODULE
N° MODULE COURS PRECEDENT
DESIGNATION
PRIX INSCRIPTION
Hiérarchie
81
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Exemple Société d intérim :
2. Le modèle logique de données relationnel
CLIENTS(Codclient, Nom, Prenom, AdRue, AdVille, CodePostal)
CONTRATS(NumeroContrat, Objet, DateSign, Datedeb, Datefin, #CodeCli)
PERSONNES(Matricule, Nom, Prenom, AdRue, Advil, CodePostal,
#CodeQualif)
QUALIFICATIONS(CodeQualif, Libelle, Tarif)
INTERVENIR(#NumContrat, #Matricule, #CodeQualif)
EXIGER(#NumContrat, #CodeQualif, Nbjh)
82
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Exemple Société d intérim :
3. Implantation :
Dans un SGBD relationnel on procède à :
- la création de toutes les tables constituant la base,
- la création des relations entre les tables,
- la remplissage des tables par des données,
- l’exploitation des données de la base.
83
BD - II. Fondement du modèle relationnel
II.2 Modèle relationnel - Exemple Société d intérim :
Implantation

Contenu connexe

Tendances

Chp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de ConceptionChp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de ConceptionLilia Sfaxi
 
UML Part2- diagramme des uses cases_mansouri
UML Part2- diagramme des uses cases_mansouriUML Part2- diagramme des uses cases_mansouri
UML Part2- diagramme des uses cases_mansouriMansouri Khalifa
 
TP2-UML-Correction
TP2-UML-CorrectionTP2-UML-Correction
TP2-UML-CorrectionLilia Sfaxi
 
Cours des bases de données
Cours des bases de données Cours des bases de données
Cours des bases de données yassine kchiri
 
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouriUML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouriMansouri Khalifa
 
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.pptBase de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.pptIdriss22
 
UML Part1-Introduction Mansouri
UML Part1-Introduction MansouriUML Part1-Introduction Mansouri
UML Part1-Introduction MansouriMansouri Khalifa
 
Introduction aux bases de données
Introduction aux bases de donnéesIntroduction aux bases de données
Introduction aux bases de donnéesAbdoulaye Dieng
 
Chp5 - Diagramme d'Etat Transition
Chp5 - Diagramme d'Etat TransitionChp5 - Diagramme d'Etat Transition
Chp5 - Diagramme d'Etat TransitionLilia Sfaxi
 
Cours Big Data Chap1
Cours Big Data Chap1Cours Big Data Chap1
Cours Big Data Chap1Amal Abid
 
Chp1 - Introduction à l'Informatique Décisionnelle
Chp1 - Introduction à l'Informatique DécisionnelleChp1 - Introduction à l'Informatique Décisionnelle
Chp1 - Introduction à l'Informatique DécisionnelleLilia Sfaxi
 
UML Part 6 diagramme etat transition mansouri
UML Part 6 diagramme etat transition mansouriUML Part 6 diagramme etat transition mansouri
UML Part 6 diagramme etat transition mansouriMansouri Khalifa
 
Conception datawarehouse
Conception datawarehouseConception datawarehouse
Conception datawarehouseHassane Dkhissi
 
Business Intelligence
Business IntelligenceBusiness Intelligence
Business IntelligenceLilia Sfaxi
 
Examen sybase - Administration base de donnees
Examen sybase - Administration base de donneesExamen sybase - Administration base de donnees
Examen sybase - Administration base de donneeswebreaker
 

Tendances (20)

Arbre de décision
Arbre de décisionArbre de décision
Arbre de décision
 
Chp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de ConceptionChp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
 
UML Part2- diagramme des uses cases_mansouri
UML Part2- diagramme des uses cases_mansouriUML Part2- diagramme des uses cases_mansouri
UML Part2- diagramme des uses cases_mansouri
 
TP2-UML-Correction
TP2-UML-CorrectionTP2-UML-Correction
TP2-UML-Correction
 
Cours des bases de données
Cours des bases de données Cours des bases de données
Cours des bases de données
 
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouriUML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
 
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.pptBase de donnees Avancees et Intro à  NoSQL.ppt
Base de donnees Avancees et Intro à NoSQL.ppt
 
TD4-UML
TD4-UMLTD4-UML
TD4-UML
 
UML Part1-Introduction Mansouri
UML Part1-Introduction MansouriUML Part1-Introduction Mansouri
UML Part1-Introduction Mansouri
 
Introduction aux bases de données
Introduction aux bases de donnéesIntroduction aux bases de données
Introduction aux bases de données
 
Chp5 - Diagramme d'Etat Transition
Chp5 - Diagramme d'Etat TransitionChp5 - Diagramme d'Etat Transition
Chp5 - Diagramme d'Etat Transition
 
Cours Big Data Chap1
Cours Big Data Chap1Cours Big Data Chap1
Cours Big Data Chap1
 
Chp1 - Introduction à l'Informatique Décisionnelle
Chp1 - Introduction à l'Informatique DécisionnelleChp1 - Introduction à l'Informatique Décisionnelle
Chp1 - Introduction à l'Informatique Décisionnelle
 
Sgbdr merise
Sgbdr meriseSgbdr merise
Sgbdr merise
 
UML Part 6 diagramme etat transition mansouri
UML Part 6 diagramme etat transition mansouriUML Part 6 diagramme etat transition mansouri
UML Part 6 diagramme etat transition mansouri
 
UML Diagrammes Statiques
UML Diagrammes StatiquesUML Diagrammes Statiques
UML Diagrammes Statiques
 
Conception datawarehouse
Conception datawarehouseConception datawarehouse
Conception datawarehouse
 
Business Intelligence
Business IntelligenceBusiness Intelligence
Business Intelligence
 
Examen sybase - Administration base de donnees
Examen sybase - Administration base de donneesExamen sybase - Administration base de donnees
Examen sybase - Administration base de donnees
 
Modélisation avec UML
Modélisation avec UMLModélisation avec UML
Modélisation avec UML
 

Similaire à Cours bases de données partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI

Chapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptx
Chapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptxChapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptx
Chapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptxanisanima1
 
Scbd cg conception
Scbd cg conceptionScbd cg conception
Scbd cg conceptionvangogue
 
ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...
ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...
ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...Pascal Delbrayelle
 
Plan cahier-des-charges
Plan cahier-des-chargesPlan cahier-des-charges
Plan cahier-des-chargeswalouziz
 
Gestion de projet #4 : spécification
Gestion de projet #4 : spécificationGestion de projet #4 : spécification
Gestion de projet #4 : spécificationJean Michel
 
ChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdf
ChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdfChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdf
ChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdfGlodyFwasa1
 
Chap1 Base de données
Chap1 Base de donnéesChap1 Base de données
Chap1 Base de donnéesSofiene Melki
 
Rappel Base de donnees (1) database .pdf
Rappel Base de donnees (1) database .pdfRappel Base de donnees (1) database .pdf
Rappel Base de donnees (1) database .pdfMohamedReDaSerroukh
 
cours base de données
cours base de donnéescours base de données
cours base de donnéesYassine Badri
 
00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf
00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf
00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdfLaaouissiAzed
 
Introduction au Business Model Canvas by MAZAM
Introduction au Business Model Canvas by MAZAMIntroduction au Business Model Canvas by MAZAM
Introduction au Business Model Canvas by MAZAMMAZAM
 
IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2
IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2
IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2COMPETENSIS
 
6-Cours de Géniel Logiciel
6-Cours de Géniel Logiciel6-Cours de Géniel Logiciel
6-Cours de Géniel Logiciellauraty3204
 
10 ams ril introductionpptx
10 ams ril introductionpptx10 ams ril introductionpptx
10 ams ril introductionpptxMichel Watrin
 
Processus recrutement
Processus recrutementProcessus recrutement
Processus recrutementSalah KHEMIS
 

Similaire à Cours bases de données partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI (20)

Chapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptx
Chapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptxChapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptx
Chapitre II. METHODE D'ANALYSE P2 MCD .pptx
 
D318 ch3
D318 ch3D318 ch3
D318 ch3
 
Modelisation conception SI
Modelisation conception SIModelisation conception SI
Modelisation conception SI
 
Scbd cg conception
Scbd cg conceptionScbd cg conception
Scbd cg conception
 
coursMerise.ppt
coursMerise.pptcoursMerise.ppt
coursMerise.ppt
 
ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...
ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...
ITSM: Définir le marché et identifier les clients (élaborer le catalogue de s...
 
Plan cahier-des-charges
Plan cahier-des-chargesPlan cahier-des-charges
Plan cahier-des-charges
 
Gestion de projet #4 : spécification
Gestion de projet #4 : spécificationGestion de projet #4 : spécification
Gestion de projet #4 : spécification
 
ChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdf
ChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdfChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdf
ChapII_Modele_Conceptuel_de_Donnees_MCD.pdf
 
Chap1 Base de données
Chap1 Base de donnéesChap1 Base de données
Chap1 Base de données
 
Rappel Base de donnees (1) database .pdf
Rappel Base de donnees (1) database .pdfRappel Base de donnees (1) database .pdf
Rappel Base de donnees (1) database .pdf
 
cours base de données
cours base de donnéescours base de données
cours base de données
 
Chapitre 3
Chapitre 3Chapitre 3
Chapitre 3
 
00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf
00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf
00_intro_PrincipRelatConceptOracle.pdf
 
Introduction au Business Model Canvas by MAZAM
Introduction au Business Model Canvas by MAZAMIntroduction au Business Model Canvas by MAZAM
Introduction au Business Model Canvas by MAZAM
 
IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2
IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2
IIBA Initiation au Business Analysis Book of Knowledge V2
 
6-Cours de Géniel Logiciel
6-Cours de Géniel Logiciel6-Cours de Géniel Logiciel
6-Cours de Géniel Logiciel
 
10 ams ril introductionpptx
10 ams ril introductionpptx10 ams ril introductionpptx
10 ams ril introductionpptx
 
Processus recrutement
Processus recrutementProcessus recrutement
Processus recrutement
 
Chapitre 3
Chapitre 3Chapitre 3
Chapitre 3
 

Plus de Mansouri Khalifa

Cours systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours  systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURICours  systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 
Cours systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours  systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURICours  systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 
Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI Mansouri Khalifa
 
Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Mansouri Khalifa
 
Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Mansouri Khalifa
 
Cours : les listes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les listes chainées  Prof. KHALIFA MANSOURI Cours : les listes chainées  Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les listes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Mansouri Khalifa
 
UML Part 5- diagramme d'activités mansouri
UML Part 5- diagramme d'activités mansouriUML Part 5- diagramme d'activités mansouri
UML Part 5- diagramme d'activités mansouriMansouri Khalifa
 
Systèmes d'Information dans les organisations
Systèmes d'Information dans les organisationsSystèmes d'Information dans les organisations
Systèmes d'Information dans les organisationsMansouri Khalifa
 
Analyse merise Prof. Khalifa MANSOURI
Analyse merise Prof. Khalifa MANSOURIAnalyse merise Prof. Khalifa MANSOURI
Analyse merise Prof. Khalifa MANSOURIMansouri Khalifa
 

Plus de Mansouri Khalifa (12)

Cours systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours  systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURICours  systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours systèmes temps réel partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI
 
Cours systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours  systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURICours  systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
Cours systèmes temps réel partie 1 Prof. Khalifa MANSOURI
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 2 prof. Khalifa MANSOURI
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 1 prof. Khalifa MANSOURI
 
Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les arbres Prof. KHALIFA MANSOURI
 
Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours Piles et files en utilisant lesl istes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
 
Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours les Listes doublement chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
 
Cours : les listes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les listes chainées  Prof. KHALIFA MANSOURI Cours : les listes chainées  Prof. KHALIFA MANSOURI
Cours : les listes chainées Prof. KHALIFA MANSOURI
 
UML Part 5- diagramme d'activités mansouri
UML Part 5- diagramme d'activités mansouriUML Part 5- diagramme d'activités mansouri
UML Part 5- diagramme d'activités mansouri
 
Systèmes d'Information dans les organisations
Systèmes d'Information dans les organisationsSystèmes d'Information dans les organisations
Systèmes d'Information dans les organisations
 
Analyse merise Prof. Khalifa MANSOURI
Analyse merise Prof. Khalifa MANSOURIAnalyse merise Prof. Khalifa MANSOURI
Analyse merise Prof. Khalifa MANSOURI
 

Dernier

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 

Dernier (13)

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 

Cours bases de données partie 2 Prof. Khalifa MANSOURI

  • 2. 52 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple d ’étude de cas : Société d’intérim Une société d’intérim met à disposition de ses clients des personnels intérimaires. Cette mise à disposition se fait par un contrat signé avec le client qui précise le nombre de journées*hommes par qualification demandée, la date de début et de fin du contrat et son objet. Les personnels de la société ainsi mis à disposition sont individuellement connus (N° matricule, nom, prénom, adresse) et affectés dans les contrats signés. Bien que les personnels aient une qualification standard, il peut arriver que celle-ci soit redéfinie dans le cadre de leur affectation à un contrat particulier. La facturation est faite au client sur la base d’un tarif journalier propre à chaque qualification, conformément aux clauses du contrat.
  • 3. 53 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim -Enoncé (suite) Travail demandé : A partir des données et règles du cahier des charges, établir : 1. Modèle conceptuel de données - Entité-Association. 2. Modèle Logique de données.
  • 4. 54 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » 1. Modèle de données Entité-Association 1.1. En première analyse Entités candidates à l'existence propre : le contrat, le client, la personne 1.2. Le problème des qualifications : La qualification est un attribut de l'intérimaire. Cependant, il existe une nomenclature des qualifications. Problème de la redondance.
  • 5. 55 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » Il faut faire de la qualification une entité, ceci constitue la façon de pouvoir relier les contrats aux qualifications. La nouvelle version : Reste à voir comment les intérimaires et les qualifications se rapportent aux contrats.
  • 6. 56 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » 1.3. Les intérimaires dans les contrats : Un contrat est associé aux personnes, aux clients et aux qualifications.
  • 7. 57 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » Il y a une simplification qui résulte de la Contrainte d ’Intégrité fonctionnelle entre contrats et clients. Si on sait dans quel contrat intervient une personne, le client est immédiatement déductible : Donc la patte intervenir-client est à supprimer. De même, si on supprime la patte intervenir- qualification, tout intérimaire intervenant dans un contrat devra y travailler au titre de sa qualification standard. Ceci rendra impossible la redéfinition de la qualification lors d'une affectation à un contrat particulier. Donc, cette patte doit être conservée
  • 8. 58 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » Il ne reste plus que l'histoire du nombre de journées*hommes.
  • 9. 59 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » 1.4. Le nombre de journées*hommes En première approximation, le nombre de journées*hommes est une propriété des contrats. Cependant, on caractérise un contrat par la liste des volumes d'activité pour chaque qualification (Champ multivalué).
  • 10. 60 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
  • 11. 61 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » L'association intervenir précise pour chaque contrat les qualifications qu'il utilise. Une deuxième solution consiste à faire du nombre de journées*hommes une propriété de l’association intervenir
  • 12. 62 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » Cette solution indique que le nb j.*h. dépende de la personne ce qui est faux. Il faut donc créer une association spécifique et indépendante entre contrats et qualifications.
  • 13. 63 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions »
  • 14. 64 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.1 Modèle EA -Exemple : société d’intérim « Solutions » 1.5. Les factures Une facture peut être modélisée comme une entité (identifiant : n° Facture) associée à Contrat avec une cardinalité 1,1 des 2 côtés. Cependant, il s'agit d'un objet calculable à partir des autres propriétés du modèle. On dira qu'il s'agit d'une entité "dérivée".
  • 15. 65 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Définition du modèle : Le modèle relationnel a été formalisé par CODD en 1970. Utilisé par beaucoup de SGBD commerciaux (Oracle, Informix, DB2, Ingres, Sybase, dBase, Access …) C ’est un modèle proche du modèle entité-association  présentation schématique. Il est basé sur les concepts : Intérêt - SGBD relationnels = tendance actuelle des réalisations informatiques  Langages d'interaction avec la BD tel que SQL - modèle accompagné d’une algèbre relationnelle  interrogation de la base de données relation, attribut et domaine
  • 16. 66 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel – Définitions : Domaine : un domaine est un ensemble dénombrable de valeurs atomiques caractérisé par un nom. Produit cartésien : Le produit cartésien d’une liste de domaines D1 ,..., Dn noté D1 x ... x Dn est l’ensemble des n-uplets ou tuples <v1 ,v2 ,...,vn > où v1 est une valeur de D1 , v2 est une valeur de D2 , ..., et vn une valeur de Dn . Exemple : - couleurs = {blanc, rouge} - sortes-de-raisin = {chardonnay, sémillon, pinot,cabernet} - noms = l’ensemble des noms de personnes
  • 17. 67 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Définitions Exemple le produit cartésien sortes-de-raisin x couleurs est composé des 8 tuples suivants Chardonny Blanc Chardonny Rouge Sémillon Blanc Sémillon Rouge Pinot Blanc Pinot Rouge Cabernet Blanc cabernet Rouge Relation (Table) : une relation est un sous-ensemble du produit cartésien d’une liste de domaines. Une relation est caractérisée par : • la définition de sa sémantique • son nom, • sa liste de couples <nom d'attribut : domaine> • son identifiant
  • 18. 68 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel – Définitions : Exemple : Etudiant (N°Etud : Dnum, Nom : Dnom, Prénom : Dnom, Age : Dâge) Identifiant : N°Etud Définition : tout étudiant actuellement immatriculé à l ’école Attribut Etudiant N° Etud Nom Prénom Age 136 Dupont Jean 19 253 Aubry Annie 101 Duval 22 147 Dupont Marc 21 Tuple Attribut : colonne d’une relation ayant un nom. Rôle joué par un domaine dans la relation.
  • 19. 69 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Définitions Exemple : Schéma relationnel du suivi des enseignements Schéma d’une base de données relationnelle : Une base de données contient généralement plusieurs relations. le schéma d’une base de données relationnelle est constitué : • d’un ensemble de schémas de relation SR={R 1 ,R 2 ,...,R n } • d’un ensemble de règles d’intégrité. ELEVE (Num_elv, Num_uv, Nom_elv, Prenom_elv, Adresse_elv, DatNais_elv) UNITE_VALEUR (Num_uv, Intitule_val, Niveau_val, NB_val) ENSEIGNANT (Num_ens, Num_uv)
  • 20. 70 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Règles d'intégrité Définition : les règles d’intégrité (R.I.) sont des conditions qui doivent être vérifiées à tout moment par les données contenues dans la base de données : • Intégrité de domaine • Intégrité de relation • Intégrité de référence • Intégrité d’entité Intégrité De Domaine : contrôle des valeurs des attributs contrôle entre valeurs des attributs • Age [0 .. 130] • Date_Début < Date_Fin • x,y  Personne, (x,y)  mariage  x.état_civil = marié & y.état_civil = marié & x.sexe <> y.sexe • Montant > 0
  • 21. 71 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Règles d'intégrité : Intégrité de relation (Contrainte De Clé) Chaque relation doit posséder une clé  Unicité des tuplets il peut exister plusieurs clés (Clés candidates)  on en choisit une arbitrairement  Impose que tout tuple d’une relation r qui se réfère à une relation s doit se référer à un tuple existant dans la relation s. Intégrité de référence (Clé étrangère) Une telle contrainte s’applique sur des relations qui décrivent des associations.
  • 22. 72 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Règles d'intégrité : Intégrité d’entité : la contrainte d’entité impose que tout attribut faisant partie de la clé d’une relation soit non nul Exemple : la relation Travail a deux C.R TRAVAIL Nom NumMatrLocalité MEDECIN S NumMatr Nom POLICLINIQUE Nom TéléphoneLocalité
  • 23. 73 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation :  Transformation du modèle E/A : • transformation des associations n-aires en associations binaires • entité  relation (Table) • Identifiant  clé • association  dépend de sa cardinalité Règle 1 : Table et clé primaire Toute entité est transformée en table (relation). Les propriétés de l’entité deviennent celles de la table. L ’identifiant devient la clé primaire Entité Entreprise Table Entreprise
  • 24. 74 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Règle 2 : Relation binaire (…,n) - (…,1) La clé primaire de l ’entité reliée par (…,n) devient clé étrangère de l’entité reliée par (…,1) Livre N° livre Titre Ecrire 1,n 1,1 Auteur N° auteur Nom LIVRE N° LIVRE N° AUTEUR TITRE AUTEUR N° AUTEUR NOM Ecrire
  • 25. 75 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Règle 3 : Relation binaire (0,1) - (1,1) La clé primaire de l’entité reliée par (0,1) devient clé étrangère de l’entité reliée par (1,1) Facture N° facture Date facture Payé ? Impliquer 0,1 1,1 Commande N° commande Date commande Montant Impliquer FACTURE N° FACTURE N° COMMANDE DATE FACTURE PAYÉ ? COMMANDE N° COMMANDE DATE COMMANDE MONTANT
  • 26. 76 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Règle 4 : Relation binaire et ternaire (…,n) - (…,n) On crée une table supplémentaire ayant comme clé primaire une clé composée des clés primaires des 2 entités. Lorsque la relation la relation contient des propriétés celles-ci deviennent attributs de la table. Commande N° commande Date Article N° article Libellé Prix unitaire Se composer quantité 1,n 0,n COMMANDE N° COMMANDE DATE SE COMPOSER N° COMMANDE N° ARTICLE QUANTITE ARTICLE N° ARTICLE LIBELLÉ PRIX UNITAIRE
  • 27. 77 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Règle 4 :Relation binaire et ternaire (…,n) - (…,n) (suite) Enseigner 1,n Enseignant N° enseignant Nom Prénom Classe N° Classe Libellé Cycle Matière N° Matière Libellé 0,n 0,n ENSEIGNANT N° ENSEIGNANT NOM PRÉNOM ENSEIGNER N° ENSEIGNANT N° MATIÈRE N° CLASSE MATIÈRE N° MATIÈRE LIBELLÉ CLASSE N° CLASSE LIBELLÉ CYCLE
  • 28. 78 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Règle 5 : Plusieurs relations entre 2 entités Les règles générales s ’appliquent 0,n 1,n 1,n 1,1 Personne N° personne Nom Prénom Maison N° maison Adresse Localité Posséder Habiter MAISON N° MAISON ADRESSE LOCALITÉ PERSONNE N° PERSONNE N° MAISON NOM PRÉNOM POSSÉDER N° PERSONNE N° MAISON
  • 29. 79 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Règles 6 : Relations réflexives Les règles générales s ’appliquent avec la seule différence que la relation est 2 fois reliée à la même entité Société N° société Nom Capital Détenir % du capital Filiale 0,n 0,n Mère SOCIÉTÉ N° SOCIÉTÉ NOM CAPITAL Filiale Mère DETENIR N° SOCIÉTÉ N° SOCIÉTÉ FILIALE % DU CAPITAL
  • 30. 80 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Méthode d ’implantation : Relations réflexives (suite) Module N° module désignation prix inscription Hièrarchie Cours suivants 0,1 0,n Cours précédents MODULE N° MODULE N° MODULE COURS PRECEDENT DESIGNATION PRIX INSCRIPTION Hiérarchie
  • 31. 81 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Exemple Société d intérim : 2. Le modèle logique de données relationnel CLIENTS(Codclient, Nom, Prenom, AdRue, AdVille, CodePostal) CONTRATS(NumeroContrat, Objet, DateSign, Datedeb, Datefin, #CodeCli) PERSONNES(Matricule, Nom, Prenom, AdRue, Advil, CodePostal, #CodeQualif) QUALIFICATIONS(CodeQualif, Libelle, Tarif) INTERVENIR(#NumContrat, #Matricule, #CodeQualif) EXIGER(#NumContrat, #CodeQualif, Nbjh)
  • 32. 82 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Exemple Société d intérim : 3. Implantation : Dans un SGBD relationnel on procède à : - la création de toutes les tables constituant la base, - la création des relations entre les tables, - la remplissage des tables par des données, - l’exploitation des données de la base.
  • 33. 83 BD - II. Fondement du modèle relationnel II.2 Modèle relationnel - Exemple Société d intérim : Implantation