SlideShare une entreprise Scribd logo
LE MODERNISME
LE STYLE INTERNATIONAL
Cours présenté par Merzeg Abdelkader
JACOBUS JOHANNES PIETER OUD (1890-1963), COFONDATEUR
DE LA REVUE « DE STIJL » EXIGEAIT POUR L’ARCHITECTURE :
«
».
 CROYANCE FORTE EN LA SCIENCE ET AU MACHINISME
 MATÉRIAUX ISSUS D’UNE PRODUCTION INDUSTRIELLE EN SÉRIE
 RATIONALISME ET FONCTIONNALISME
 USAGES ET BESOINS STRUCTURELS GUIDENT SEULS LE CHOIX DES FORMES,
DES VOLUMES
 REFUS DE TOUTE ORNEMENTATION (« LA DÉCORATION EST UN CRIME »)
 UTOPIE SOCIALE AFFIRMÉE
 L’ARCHITECTURE DOIT AMÉLIORER LA VIE QUOTIDIENNE DES MASSES ET
NON PAS ÊTRE UN EXERCICE DE STYLE ESTHÉTIQUE RÉSERVÉ À L’ÉLITE : «
MACHINES À HABITER » + URBANISME
 UNIVERSALISME: « STYLE INTERNATIONAL »
 CIAM : CONGRÈS INTERNATIONAL D’ARCHITECTURE MODERNE (À PARTIR
DE 1928)
Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
 MATÉRIAUX
 BÉTON, FER, VERRE
 DISPARITION DU MUR
 GRANDES BAIES VOIRE MURS RIDEAUX ENTIÈREMENT VITRÉS
STRUCTURE PORTEUSE APPARENTE
UN PROTOTYPE EMBLEMATIQUE : LE BAUHAUS
Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
 LES CINQ POINTS DE
L’ARCHITECTURE (LE CORBUSIER)
 PLAN LIBRE
 TOIT-JARDIN
 FENÊTRES EN BANDES
 PILOTIS (POUR LIBÉRER L’ESPACE)
 FAÇADE LIBRE
Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
PRÉOCCUPATION CENTRALE DE L’ARCHITECTURE MODERNE
Source: Jean-Yves Antoine
(http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
 EXTRÊME INFLUENCE DES THÉORIES DE LE CORBUSIER
 FIN DE LA VILLE AGGLOMÉRÉE (BÂTI INTÉGRÉ) À L’ANCIENNE
 URBANISME RATIONNEL AVEC IMMEUBLES ÉLEVÉS SÉPARÉS PAR UN
MAILLAGE HIÉRARCHISÉ DE VOIES DE COMMUNICATION (BOULEVARDS,
VOIES DE DESSERTES, CHEMINEMENTS PIÉTONS AÉRIENS).
 RUPTURE D’UNITÉ
Source: Jean-Yves Antoine
(http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
 STYLE DE LA RECONSTRUCTION DE L’APRES GUERRE ET DE L’ESSOR DES TRENTE GLORIEUSES
 INFLUENCE DU MODERNISME RADICAL DE MIES VAN DER ROHE « LESS IS MORE » :
SIMPLIFICATION À L’EXTRÊME DES VOLUMES (CUBES) GUIDÉE PAR LA STRUCTURE
 LIBERTÉ DE PLAN ET LIBERTÉ DE FAÇADE FORTEMENT LIMITÉES :
 RÉPÉTITION DES MOTIFS « GOOT STECKT IM DETAIL »
 DISSOCIATION DE L’ENVELOPPE ET DE LA STRUCTURE
Source: Jean-Yves Antoine
(http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
 AU NIVEAU THÉORIQUE, LE STYLE INTERNATIONAL APPARAÎT COMME
UNE RÉSULTANTE DES POSITIONS RATIONALISTES :
 INCORPORÉES À LA CULTURE AMÉRICAINE APRÈS 1933 (FUITE DEVANT LE
NAZISME ET FIXATION AUX ÉTATS-UNIS DES ANIMATEURS DU BAUHAUS),
 INTRODUITES EN AMÉRIQUE DU SUD PAR LES DISCIPLES DE LE CORBUSIER
(COSTA, NIEMEYER, REIDY, MOREIRA),
 AU JAPON ET AU MOYEN-ORIENT PAR DES CONTINUATEURS DE LE
CORBUSIER (MAEKAWA, WOGENSCKY), DES ÉLÈVES DU BAUHAUS
(MIZUTANI, YAMAWAKI) ET DES ADEPTES DU WERKBUND (KISHIDA,
SATO, YOSHIDA),
 ET DES TENDANCES CLASSIQUES DU BAUHAUS, DU STIJL ET DE L'ESPRIT
NOUVEAU.
Source: Robert L. DELEVOY
 AU NIVEAU PRATIQUE, LE STYLE INTERNATIONAL EST UN
COROLLAIRE DE L'ESSOR TECHNOLOGIQUE (NORMALISATION,
STANDARDISATION DES COMPOSANTES DU BÂTIMENT, BÉTON
ARMÉ, VOILE DE BÉTON, OSSATURE D'ACIER, MUR-RIDEAU).
 AU NIVEAU SOCIO-ÉCONOMIQUE, IL EST MARQUÉ PAR LE
DÉVELOPPEMENT (SOUVENT ANARCHIQUE) DE LA CONSTRUCTION
EN HAUTEUR, CONSÉQUENCE DE LA CROISSANCE DE LA
BUREAUCRATIE CAPITALISTE, DE LA SPÉCULATION FONCIÈRE, DE LA
COAGULATION URBAINE.
 IL EST AUSSI, AU NIVEAU SÉMIOLOGIQUE, LA RÉSULTANTE DE
L'ADOPTION (À L'ÉCHELLE MONDIALE) DE PROCÉDÉS CONSTRUCTIFS
IDENTIQUES (UNIFICATION DES CODES SYNTAXIQUES), DE LA
GÉNÉRALISATION D'USAGES, DE LA DIFFUSION DE MODÈLES
CULTURELS ANALOGUES (APPAUVRISSEMENT DES CODES
SÉMANTIQUES) : CONSÉQUENCES DU DÉVELOPPEMENT, DE LA
MULTIPLICATION ET DE LA RAPIDITÉ DES MOYENS DE
COMMUNICATION AUTANT QUE DE L'EXTENSION UNIVERSELLE DES
MASS MEDIA.
 EN RUPTURE TOTALE AVEC LE PASSÉ, LA MODERNITÉ EXIGEAIT DES
FORMES ESTHÉTIQUES RENOUVELÉES, DÉPOURVUES D’ÉLÉMENTS
PITTORESQUES, ASSOCIATIFS OU HISTORICISANTS.
 DANS LES ANNÉES 1930, LA NOTION DE « STYLE INTERNATIONAL »
S’AJOUTA AU RATIONALISME, QUI S’ÉTAIT LARGEMENT RÉPANDU
DANS LE MONDE.
 L’ARCHITECTURE S’UNIFORMISAIT AU MÊME RYTHME QUE LA
CULTURE, SUIVANT LES MOYENS DE COMMUNICATIONS MODERNES.
 LE GROUPE NÉERLANDAIS « DE STIJL » DANS SON PREMIER
MANIFESTE EXPLIQUAIT : « ABOLIR LE VOLUME NATUREL, ÉLIMINER
TOUT CE QUI GÈNE LA PURE EXPRESSION ARTISTIQUE, L’ULTIME
CONSÉQUENCE DE LA NOTION D’ART ».
 POUR L’ARCHITECTURE ALLEMANDE, NÉERLANDAISE ET TCHÈQUE, LA
« NOUVELLE OBJECTIVITÉ » SIGNIFIAIT : CLARTÉ DES FORMES,
PURETÉ DES SURFACES ET, DONC, LINÉARITÉ, ANGLES DROITS,
FORMES ÉPURÉES, LISSES ET ÉLÉMENTAIRES, TELLES QUE PRODUITES
PAR LES MACHINES.
 LOUIS SULLIVAN, OTTO WAGNER, ADOLF LOOS, PETER BEHRENS,
LES VISIONS FUTURISTES DE SANT’ELIA, LES TRAVAUX D’INGÉNIEURS
EUROPÉENS ET AMÉRICAINS, TOUS AVAIENT OUVERT LA VOIE AUX
ARCHITECTES PIONNIERS DE LA NOUVELLE ESTHÉTIQUE, CEUX DE LA
DEUXIÈME GÉNÉRATION, EN PARTICULIER, WALTER GROPIUS, LE
CORBUSIER, MIES VAN DER ROHE, GERRIT RIETVELD, J. J. P. OUD
…ETC
 L’EXPRESSION « STYLE INTERNATIONAL » EST POUR LA PREMIÈRE
FOIS UTILISÉE EN 1932 DANS UN OUVRAGE DE HENRY-RUSSEL
HITCHCOCK ET PHILIP JOHNSON, RÉDIGÉ À LA SUITE D’UNE
EXPOSITION DU MOMA (MUSEUM OF MODERN ART) DE NEW
YORK INTITULÉ « MODERN ARCHITECTURE ».
 L’ARCHITECTURE COMME VOLUME
 « L’EFFET DE MASSE, DE SOLIDITÉ STATIQUE QUI ÉTAIT JUSQU’À
MAINTENANT LA QUALITÉ PREMIÈRE DE L’ARCHITECTURE A PRESQUE
DISPARU; IL EST REMPLACÉ PAR UN EFFET DE VOLUME OU PLUS
PRÉCISÉMENT DE SURFACES PLANES DÉLIMITANT UN VOLUME […] LA
GRANDE MAJORITÉ DES ÉDIFICES SONT DANS LEUR RÉALITÉ, ET PAR LES
EFFETS QU’ILS PRODUISENT, DE SIMPLES SURFACES ENSERRANT UN
VOLUME. »
 LA RÉGULARITÉ
 « HABITUELLEMENT ET DE FAÇON CARACTÉRISTIQUE, LES POINTS
PORTEURS DE LA CONSTRUCTION À OSSATURE SONT PLACÉS À DES
DISTANCES ÉGALES DE MANIÈRE À REPARTIR ÉGALEMENT LES EFFORTS.
AINSI, LA PLUPART DES ÉDIFICES ONT UN RYTHME SOUS-JACENT QUI
EST CLAIREMENT PERCEPTIBLE AVANT QUE SOIENT APPLIQUÉES LES
SURFACES EXTÉRIEURES. (...) LA BONNE ARCHITECTURE MODERNE
EXPRIME DANS SA COMPOSITION CETTE ORDONNANCE
CARACTÉRISTIQUE DE LA STRUCTURE … ».
 L’ABSENCE DE DÉCORATION SURAJOUTÉE
 « IL SERAIT RIDICULE D’AFFIRMER CATÉGORIQUEMENT QU’IL N’Y AURA
PLUS JAMAIS EN ARCHITECTURE UNE ORNEMENTATION SURAJOUTÉE
RÉUSSIE. IL EST CLAIR NÉANMOINS QUE LES CONDITIONS DE
PRODUCTION DE L’ORNEMENT SONT MOINS PROPICES
AUJOURD’HUI QU’ELLES NE L’ONT ÉTÉ AU COURS DU SIÈCLE QUI VIENT
DE S’ÉCOULER. (...) LE DÉTAIL ARCHITECTURAL, NÉCESSITÉ AUTANT PAR
LA STRUCTURE MODERNE QUE PAR CELLE DU PASSÉ, REPRÉSENTE LA
DÉCORATION DE L’ARCHITECTURE CONTEMPORAINE. »
 PENDANT QUE QUELQUES ARCHITECTES VONT S’INSTALLER DÉFINITIVEMENT
EN ANGLETERRE, D’AUTRES VONT Y PASSER UN BREF SÉJOUR AVANT DE
TRAVERSER L’ATLANTIQUE (GROPIUS, BREUER, MENDELSOHN, CHEMAYEFF),
LAISSANT DERRIÈRE EUX UN CERTAIN NOMBRE D’OUVRAGES ET UN PETIT
GROUPE D’ARCHITECTES PROGRESSISTES ET URBANISTES BRITANNIQUES
CROYANT FERMEMENT QU’UN FUTUR UTOPIQUE POUVAIT ÊTRE RÉALISÉ
GRÂCE À L’ARCHITECTURE MODERNE.
 GROPIUS QUI A INFLUENCÉ POUR UN TEMPS MAXWELL FRY, VA COLLABORER
AVEC CE DERNIER DANS LA CONCEPTION DE KENSALL HOUSE À LONDRES
(1933) ET DANS UNE AUTRE À SEVENOAKS (1937) ; LA SUN HOUSE DE FRY
DOIT CERTAINEMENT BEAUCOUP À SON ÉMINENT PARTENAIRE. ENSEMBLE ILS
CONSTRUISIRENT « IMPINGTON VILLAGE COLLÈGE » (1936) À CAMBRIDGE.
Kensall House, Maxwell Fry, Londres (1933)
Sun House, Maxwell Fry
Impington Village Collège, M. Fry & W. Gropius
1937 - The Sea Lane House, East Preston, Angmering-On-Sea,
Sussex, England.
Berthold Lubetkin avec les membres du Tecton group en 1938
Six Pillars, Crescent Wood Road, Sydenham, 1935
Highpoint One Apartments, Highgate, 1933 – 35
Daily Express Building. Ellis & Clarke
Peter Jones Store, Londres, William Crabtree & co 1935–39
« 66 Frognal » à Hampstead (1938)
 CES INITIATIVES INNOVATRICES ÉTAIENT PROPOSÉES DANS LE BUT DE
CONVAINCRE LE GRAND PUBLIC MAIS DANS UN CLIMAT
D’INDIFFÉRENCE ET MÊME D’HOSTILITÉ. MALGRÉ LA CONVICTION DE
CE PETIT GROUPE D’ARCHITECTES QU’ILS AVAIENT LA RÉPONSE DE LA
SOCIÉTÉ, LE GRAND PUBLIC RESTAIT DISTANT ET S’OBSTINAIT À
APPRÉCIER LE STYLE « ACADÉMIQUE ».
 EN HOLLANDE, PAYS PAYS QUI A JOUÉ UN TRÈS GRAND RÔLE, AVEC
LE COURANT « DE STIJL », DANS LA PROMOTION DE LA NOUVELLE
ARCHITECTURE DEVIENDRA COMPLÉTEMENT SILENCIEUX APRÈS
L’OCCUPATION ALLEMANDE.
LA MAISON SCHRÖDER, À
UTRECHT, DE GERRIT RIETVELD,
EST L’UNE DES ŒUVRES LES PLUS
IMPORTANTES DE CE STYLE.
 EN SUISSE, UN NOMBRE
IMPORTANT DE GRANDS
BÂTIMENTS, TEL QUE LE
« BURGERSPITAL » ET
L’ÉDIFICE DE BUREAUX «
BLEICHERHOF » À
ZURICH, SONT
CONSTRUITS DANS LE
STYLE DE LA NOUVELLE
ESTHÉTIQUE.
BLEICHERHOF BUILDING, ZUERICH, 1940
ARCH: OTTO RUDOLF SALVISBERG.
 LE DÉVELOPPEMENT DE L’ARCHITECTURE ATTEINDRA UNE PARALYSIE
PRESQUE TOTALE, MÊME DANS LES PAYS NEUTRES, BIEN QU’EN
FINLANDE ALVAR AALTO RÉALISE QUELQUES PROJETS DANS LE STYLE
DE LA NOUVELLE ESTHÉTIQUE, TEL QUE LA BIBLIOTHÈQUE
MUNICIPALE DE VIIPURI (1927-1935) ET LE SANATORIUM DE
PAIMIO EN 1929.
Alvar Aalto - Bibliothèque Municipale de Viipuri (1927-1935)
Alvar Aalto - Bibliothèque Municipale de Viipuri (1927-1935)
Alvar Aalto - Sanatorium de Paimio (1929)
Alvar Aalto - Sanatorium de Paimio (1929)
 AU BRÉSIL, L’ORIGINE DE L’ARCHITECTURE MODERNE DATE DE
L’ASSOCIATION, AU MILIEU DES ANNÉES 1920, DE L’ARCHITECTE
BRÉSILIEN LUCIO GARCIA AVEC UN ÉMIGRÉ RUSSE, GRÉGORIE
WARCHAVCHIC, INFLUENCÉ PAR LE FUTURISTE SANT’ELIA.
WARCHAVCHIC EST AUSSI L’AUTEUR DES PREMIÈRES VILLAS AU STYLE
CUBISTE AU BRÉSIL. DE PLUS, L’ARCHITECTURE MODERNE AURA UN
STATUT OFFICIEL DANS CE PAYS LORSQUE LUCIO GARCIA DEVIENT
DIRECTEUR DE L’ÉCOLE DES BEAUX-ARTS. INSPIRÉ PAR LE
CORBUSIER, L’ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SERA CONSTRUITE DANS LES
ANNÉES 1937-1943 PAR LUCIO GARCIA AVEC LA COLLABORATION
DU JEUNE OSCAR NIEMEYER.
 AUTRE IMPACT DIRECT SUR L’ARCHITECTURE EN AMÉRIQUE DU SUD,
C’EST LE SÉJOUR DE LE CORBUSIER AU BRÉSIL EN TANT QUE
CONSEILLER POUR LA CONSTRUCTION DU BÂTIMENT DU MINISTÈRE
DE LA SANTÉ ET DE L’EDUCATION. LE CORBUSIER INFLUENCERA SES
COLLABORATEURS BRÉSILIENS DANS L’APPLICATION D’UNE MANIÈRE
MONUMENTALE DES ÉLÉMENTS PROPRE À SON STYLE : TOIT-JARDIN,
BRISE-SOLEIL ET LE PAN DE VERRE.
Bâtiment du Ministère de la Santé et de l’Education
 CET IMMEUBLE OFFICIEL EXERCERA UNE INFLUENCE INTERNATIONALE
EN TANT QU’ÉDIFICE REPRÉSENTATIF DU POUVOIR ET CONÇU
COMPLÉTEMENT SELON LES PRINCIPES DU MODERNISME.
 DANS CETTE PÉRIODE, IL CONSTITUERA AUSSI UNE CONTRE-
PROPOSITION AU « PSEUDO-NÉOCLASSICISME », STYLE QUE
REPRÉSENTAIENT ALORS TOUS LES ÉDIFICES D’ÉTATS EN EUROPE ET
AUX ETATS-UNIS.
 LES JEUNES ADMIRATEURS BRÉSILIENS DE LE CORBUSIER VONT
REPRENDRE SES ÉLÉMENTS PURISTES POUR LES TRANSPOSER DANS UNE
EXPRESSION LOCALE
 C’EST OSCAR NIEMEYER QUI EXCELLE DANS L’EMPLOI DE CE STYLE.
GRÂCE AU PAVILLON DU BRÉSIL, À LA CONCEPTION LIBRE, CONÇU POUR
L’EXPOSITION UNIVERSELLE DE NEW YORK DE 1939, LE MOUVEMENT
MODERNE AU BRÉSIL ALLAIT ACQUÉRIR UNE RÉPUTATION MONDIALE.
 DANS LE PAVILLON DU BRÉSIL, NIEMEYER RÉDUIT LE CONCEPT DU PLAN
LIBRE À UN NIVEAU NOUVEAU DE FLUIDITÉ ET D’INTERPRÉTATION.
 LE GÉNIE DE NIEMEYER ATTEINDRA SON APOTHÉOSE AVEC SON CHEF
D’ŒUVRE DE 1942, LE CASINO DE PAMPULHA. ICI AUSSI IL INTRODUIT
LE CONCEPT DE LA PROMENADE ARCHITECTURALE PROPRE AU STYLE
CORBUSÉEN.
O. Niemeyer, le pavillon du Brésil à l’exposition de New York, 1939
O. Niemeyer, casino de Pampulha
O. Niemeyer, casino de Pampulha
 LE JAPON QUI ÉTAIT DÉJÀ EN VOIE D’OCCIDENTALISATION ÉTAIT PAR
CONSÉQUENT BIEN PRÉPARÉ À L’ASSIMILATION DU STYLE INTERNATIONAL
DONT ON PEUT DATER L’ENRACINEMENT VERS 1923, AVEC LA PREMIÈRE
MAISON EN BÉTON ARMÉ À REINANZAKA PAR L’ARCHITECTE ANTONIN
RAYMOND, UN AMÉRICAIN D’ORIGINE TCHÈQUE.
 RAYMOND TRAVAILLAIT POUR LE COMPTE DE WRIGHT DANS LE CADRE DU
SUIVI DES TRAVAUX DE L’HOTEL IMPÉRIAL DONT LA CONSTRUCTION
DÉBUTE EN 1919. CETTE CONSTRUCTION SERA L’UNE DES PREMIÈRES AU
JAPON À ÊTRE CONSTRUITE AVEC LE NOUVEAU MATÉRIAU, BIEN QUE
RAYMOND EMPLOIE AUSSI DES ÉLÉMENTS TRADITIONNELS EN BOIS PROPRE
À CE PAYS. A L’INTÉRIEUR IL UTILISE UN MOBILIER EN ACIER TUBULAIRE
RAPELANT LE STYLE MARCEL BREUER. NOTONS QUE CETTE MAISON
RAPPELLE BEAUCOUP LE STYLE DE L’UNITY TEMPLE (1905) DE WRIGHT.
Maison d’Antonin Raymond, à Reinanzaka (1924-1926)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
 EN VÉRITÉ, LE STYLE INTERNATIONAL DOIT SON INCURSION AU JAPON
GRÂCE À LA SOLIDITÉ ET LA STABILITÉ DE L’HÔTEL IMPÉRIAL QUI
RÉSISTERA D’UNE FAÇON MIRACULEUSE AU SÉISME QUI DÉTRUIT UNE
BONNE PARTIE DE LA VILLE DE TOKYO EN 1932.
 APRÈS CETTE PREUVE DE LA RÉSISTANCE DES CONSTRUCTIONS EN BÉTON
ARMÉ, RAYMOND EN PROFITE POUR CONSTRUIRE DES GRATTE-CIEL POUR
LA « RISSING SUN PETROLEUM » (1926) À TOKYO ET LE « GOLF CLUB »
(1930) ET LES MAISONS « AKABOSHI » ET « FUKI » ENTRE 1933 ET
1935 DANS UN STYLE EURASIEN.
L’HÔTEL IMPÉRIAL A TOKYO, F. L. WRIGHT
Antonin Raymond, Maison Shiro Akaboshi, Tokyo
 DE JEUNES ARCHITECTES SONT FORMÉS CHEZ A. RAYMOND, UN CERTAIN
NOMBRE ONT FAIT LEURS ÉTUDES AU BAUHAUS, ET D’AUTRES, TELS QUE
MAYEKAWA ET JUNZO SAKAKURA ONT TRAVAILLÉ CHEZ LE CORBUSIER.
CE DERNIER RÉUSSIT À RÉALISER UN PROJET D’IMPORTANCE
INTERNATIONALE : LE PAVILLON DU JAPON DE L’EXPOSITION DE PARIS EN
1937, DANS LEQUEL L’ORDRE ARCHITECTONIQUE DE LA MAISON
TRADITIONNELLE JAPONAISE EST INTERPRÉTÉ DANS CE CAS AVEC DES
ÉLÉMENTS MODERNES QUI RAPPELLENT CEUX DE LE CORBUSIER.
Junzo Sakakaura and Le Corbusier at the Katsura Imperial Villa
Junzo Sakakaura , Pavillon du Japon, Paris 1937
 LES FONDEMENTS DÉCISIFS DE L’ÉTABLISSEMENT DU STYLE INTERNATIONAL
ONT ÉTÉ POSÉS PENDANT LA GUERRE AUX ETATS-UNIS PAR DES
ARCHITECTES ÉMIGRÉS. LES ALLEMANDS GROPIUS ET MIES, L’AUTRICHIEN
RICHARD NEUTRA, VONT DONNER UNE IMPULSION DÉCISIVE À
L’ARCHITECTURE MONDIALE DANS CE PAYS.
 APRÈS SON DÉPART D’ANGLETERRE, GROPIUS DEVIENDRA LE DIRECTEUR
DU DÉPARTEMENT D’ARCHITECTURE À L’UNIVERSITÉ DE HARVARD AVANT
LE DÉBUT DE LA GUERRE. SES MAISONS INDIVIDUELLES, CONSTRUITES EN
COLLABORATION AVEC BREUER ET SON « GRADUATE CENTER » À
HARVARD VONT SERVIR DE MODÈLE POUR CE QUI VA SUIVRE.
 EN OUTRE, UN GRAND NOMBRE D’ARCHITECTES AMÉRICAINS QUI VONT
DEVENIR CÉLÈBRES ONT ÉTÉ FORMÉ À HARVARD SOUS L’AUTORITÉ DE
GROPIUS ET CERTAINS DE CES COLLÈGUES DU BAUHAUS.
W. Gropius, « Graduate Center » à Harvard
 A L’ILLINOIS INSTITUTE OF TECHNOLOGY, MIES VAN DER ROHE ÉLABORE
EN 1939 LE PLAN DU CAMPUS COMPOSÉ PAR DES BÂTIMENTS EN FORME
DE BOITES EN VERRE ET DONNANT UN FONDEMENT DÉCISIF À
L’ESTHÉTIQUE DE LA MACHINE DANS SON PAYS D’ACCUEIL.
Illinois Institute of Technology by Mies van der Rohe (1940)
Illinois Institute of Technology by Mies van der Rohe (1940)
Illinois Institute of Technology by Mies van der Rohe (1940)
 A NEW YORK, PLUSIEURS MAISONS DANS LE STYLE INTERNATIONAL ONT
ÉTÉ CONSTRUITES DANS LES ANNÉES 1930, ET VONT PRÉPARER AUSSI LE
TERRAIN AU CHANGEMENT DE STYLE DE L’APRÈS-GUERRE.
 CEPENDANT, DANS LES CENTRES VILLES, PARTICULIÈREMENT CEUX DE
NEW YORK, CHICAGO ET PHILADELPHIE, LA VALEUR CROISSANTE DES
TERRAINS VA POUSSER LA CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS DE BUREAUX DE
PLUS EN PLUS HAUTS.
Gratte-ciel à New York
 LE GRATTE-CIEL TYPE NEW-YORKAIS APPARUT DANS LES ANNÉES 1920,
WALL STREET DEVIENT UNE FORÊT DE BÂTIMENTS HAUTS ET D’AUTRES
MÊME PLUS HAUTS COMMENCERONT À APPARAITRE AUX ABORDS DU
CENTRE VILLE,
 LA LÉGISLATION DU « CITY ZONING ORDINANCE » IMPOSERA DES
RETRAITS DANS LES FAÇADES APRÈS UN CERTAIN NOMBRE D’ÉTAGES PLUS
LE BÂTIMENT AUGMENTAIT EN HAUTEUR; CE QUI A PRODUIT LE PROFIL
CARACTÉRISTIQUE DU CHRYSLER BUILDING ET DE L’EMPIRE STATE
BUILDING. CE DERNIER, AVEC UNE HAUTEUR DE 370M ÉTAIT À L’ÉPOQUE
L’ÉDIFICE LE PLUS HAUT DU MONDE. LA CONSTRUCTION DU ROCKFELLER
CENTER DATE DE 1930.
THE CHRYSLER BUILDING, THE EMPIRE STATE BUILDING & THE ROCKFELLER CENTER
 L’EXPOSITION DE 1932 SUR LE STYLE INTERNATIONAL AU MUSÉE D’ART
MODERNE À NEW YORK, QUI COÏNCIDE AVEC LA PUBLICATION DU LIVRE
DE HENRY-RUSSEL HITCHCOCK ET PHILIP JOHNSON, « THE
INTERNATIONAL STYLE » (1932 ET RÉÉDITÉ EN 1966), AURA UN IMPACT
DÉCISIF.
 LE DIRECTEUR DU MUSÉE, ALFRED H. BARR JR ÉCRIT À CE SUJET DANS LE
LIVRE CITÉ PLUS HAUT : «CE LIVRE REPRÉSENTE … DES CONCLUSIONS
EXTRAORDINAIRES, PEUT-ÊTRE UNE ÉPOQUE EN FORMATION D’UNE
GRANDE IMPORTANCE. PARCE QU'IL A ÉTÉ PROUVÉ QUE, AU-DELÀ DE
TOUT DOUTE RAISONNABLE, IL EXISTE AUJOURD’HUI UN STYLE MODERNE,
AUSSI ORIGINAL, CONSISTANT, LOGIQUE ET AUTANT RÉPANDU QU’AUCUN
AUTRE STYLE DANS LE PASSÉ ».
 FRANK LLOYD WRIGHT REVIENT AUX ETATS-UNIS EN AOÛT 1922, APRÈS
AVOIR DIRIGÉ PENDANT PLUSIEURS ANNÉES LA CONSTRUCTION DE L’HÔTEL
IMPÉRIAL DE TOKYO QU’IL A CONÇU.
 WRIGHT TRAVAILLE SANS RELÂCHE DURANT TOUTE LA DÉCENNIE. IL
REPREND UNE CORRESPONDANCE VARIÉE AVEC LES PENSEURS LES PLUS EN
VUE D’EUROPE, TANDIS QUE CERTAINES DES FIGURES MARQUANTES DE LA
NOUVELLE GÉNÉRATION PASSENT À SON ATELIER : RUDOLPH SCHINDLER,
RICHARD NEUTRA, WERNER MOSER, HEINRICH KLUMB…
 LES IDÉES QU’IL DÉVELOPPENT DE 1922 À 1932 (PÉRIODE OU IL CONÇUT
QUELQUES UNES DE CES PLUS PRESTIGIEUSES ŒUVRES TEL QUE :
BROADACRE CITY, FALLINGWATER HOUSE, S. C. JOHNSON BUILDING ET
USONIAN HOUSE) SERVIRONT DE BASE À LA PLUS GRANDE PARTIE DE SON
ŒUVRE FUTURE.
FALLINGWATER HOUSE
BROADACRE CITY
 CONTRAIREMENT AUX MAISONS FAITES DE PIÈCES, WRIGHT PROPOSE UNE
SEULE PIÈCE À L’ÉTAGE INFÉRIEUR, PARTITIONNÉ PAR DES ÉCRANS.
 LA DISSOLUTION DE L’ANGLE ET L’INTERPÉNÉTRATION DES ESPACES,
RENDENT LA PERCEPTION DÉPENDANTE DE LA POSITION, EN PRENANT
COMME VUE PRIVILÉGIÉE LA DIAGONALE. L’ÉVIDEMENT DE L’ANGLE
EXTÉRIEUR DE LA MAISON, PAR EXEMPLE PAR LA DISSOCIATION DE LA
STRUCTURE ET DE LA FAÇADE (ANGLE VITRÉ).
 LA HAUTEUR DIFFÉRENCIÉE DES ESPACES, PERMISE PAR LA LIBÉRATION DE
LA SUPERPOSITION STRUCTURELLE DU MUR, PERMET DE DIFFÉRENCIER LES
DIFFÉRENTES PARTIES D’UN ESPACE UNIQUE.
 LA LIBÉRATION DES CONTRAINTES STRUCTURELLES, EN CONCEVANT UNE
STRUCTURE QUI SUIT LES VOLONTÉS SPATIALES, OFFRE DE NOUVELLES
POSSIBILITÉS DU POINT DE VUE DU RAPPORT INTÉRIEUR-EXTÉRIEUR ET DE
L’APPORT DE LUMIÈRE.
UN DÉPOUILLEMENT DE LA MAISON DE LA CASCADE CARACTÉRISE
AUSSI LE BÂTIMENT D’ADMINISTRATION DE LA COMPAGNIE
« JOHNSON WAX » (1938) À RACINE DANS LE WISCONSIN.
IL N’Y A PAS DE DÉCORATION, BIEN QUE LES MATÉRIAUX (BRIQUE
ET VERRE) SOIENT EMPLOYÉS D’UNE FAÇON HONNÊTE, FORTE ET
ORIGINALE. LA RICHESSE DE CE BÂTIMENT PROVIENT SURTOUT DE
SON INGÉNIOSITÉ SPATIALE ET STRUCTURELLE.
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
 LA MÊME ANNÉE WRIGHT CONSTRUIT LE PLUS INTUITIF ET LE PLUS AMÉRICAIN DE
SES OUVRAGES. LE BÂTIMENT EST UNE RÉPONSE ROMANTIQUE AU SITE
DÉSERTIQUE PRÈS DE PHOENIX DANS L’ARIZONA. « TALIESIN WEST » INCORPORE
DES PETITS STUDIOS POUR LES PROPRES ÉTUDIANTS DE WRIGHT OÙ ILS POUVAIENT
DÉVELOPPER LEURS IDÉES ARCHITECTURALES DANS UNE RÉCLUSION MONASTIQUE.
 LE BÂTIMENT EST LONG ET BAS, UNE STRUCTURE RESSEMBLANT À UNE TENTE DONT
LE TOIT CONSISTE EN DES TOILES ET DES PIÈCES EN BOIS DE CÈDRE SOUTENUS PAR
DES PIERRES MASSIVES PROVENANT DU DÉSERT.
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
RICHARD NEUTRA
LOVELL « HEALTH HOUSE »
1927 - 1929
RICHARD NEUTRA
LOVELL « HEALTH HOUSE »
1927 - 1929
RICHARD NEUTRA KOFFMANN HOUSE 1946
RUDOLPH SCHINDLER
LOVELL « BEACH HOUSE »; 1930
RUDOLPH SCHINDLER
VICTORIA MC ALMON HOUSE 1935
 MIES VAN DER ROHE EST LE PREMIER À ADOPTER L’OSSATURE EN
ACIER AUX NOUVEAUX BESOINS DE L’HABITAT.
 IL CONSTRUIT EN 1927 LA CITÉ DE WEISSENHOF À STUTTGART
 LA STRUCTURE DES IMMEUBLES À PLUSIEURS ÉTAGES EST UNE
OSSATURE EN ACIER, QUI ENTRAINE L’ÉLIMINATION DES MURS
PORTEURS À L’INTÉRIEUR ET À L’EXTÉRIEUR.
 LES MURS EXTÉRIEURS SONT COMPOSÉS DE BRIQUE ET D’ISOLATION.
 LES CLOISONS INTÉRIEURES SONT EN CONTREPLAQUÉ ET PEUVENT ÊTRE
VISSÉES AU PLAFOND, PERMETTANT À L’OCCUPANT DE LES DISPOSER
COMME IL L’ENTEND.
 LES PILIERS EN ACIER TRAVERSENT LIBREMENT LES PIÈCES DANS
CERTAINS DES APPARTEMENTS
 EN 1927, MIES EST RESPOSABLE DU DEUTCHER WERKBUND ET FUT
CHARGÉ DE CRÉER L’IMMEUBLE D’HABITATION DU WEISSENHOF À
STUTTGART, DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION DU WERKBUND DE
1927, UN IMMEUBLE COLLECTIF PORTÉ PAR UNE STRUCTURE
MÉTALLIQUE PERMETTANT UN VÉRITABLE PLAN LIBRE.
 MIES TRAVAILLA AVEC WALTER GROPIUS, J. J. P. OUD, LE CORBUSIER,
PETER BEHRENS ET D’AUTRES, POUR CRÉER LA PREMIÈRE CITÉ
VÉRITABLEMENT MODERNE, PERSPECTIVE PARTICULIÈREMENT
SÉDUISANTES DE VILLAS CUBISTES BLANCHES À TOITS TERRASSES.
LE VILLAGE EXPO DU WERKBUND DE 1927 À STUTTGART
L’IMMEUBLE D’HABITATION DE WEISSENHOF À STUTTGART
L’IMMEUBLE D’HABITATION DE WEISSENHOF À STUTTGART
 MIES EST CÉLÈBRE POUR CES DEUX FAMEUSES PHRASES : « MOINS
C’EST PLUS » ET « DIEU EST DANS LE DÉTAIL »
 MIES A EXPLOITÉ TOUTES LES POSSIBILITÉS STRUCTURELLES DU BÉTON
ARMÉ EN FAVEUR DE LA LIBÉRATION DES ESPACES INTÉRIEURS, DE
L’INTERPÉNÉTRATION DES VOLUMES, DE LA TRANSPARENCE ET LA
COMMUNICATION INTÉRIEUR-EXTÉRIEUR, NOTAMMENT DANS SON
PROJET DE GRATTE-CIEL TRANSPARENT DE 1922.
 BIEN QU’IL S’AGISSE D’UNE
STRUCTURE FINIE, ON PEUT
AISÉMENT IMAGINER SES LIGNES
(VERTICALES ET HORIZONTALES)
S’ÉTENDRE À L’INFINI, EN QUÊTE DE
LA PERFECTION À L’INFINI.
SEAGRAM BUILDING
NEW YORK (1954-1958)
POURSUIVANT SUR SA LANCÉE, MIES VA CONCEVOIR LE PAVILLON ALLEMAND
POUR L’EXPOSITION INTERNATIONALE DE 1929 À BARCELONE.
C’EST UN BÂTIMENT DE PLAIN PIED, CALÉ SOUS UN GRAND TOIT HORIZONTAL ET
DIVISÉ PAR DES ÉCRANS DE VERRE ET DE MARBRE, L’ENSEMBLE REPOSANT SUR
UN SOL DE TRAVERTIN PONCTUÉ D’UN BASSIN.
LE PAVILLON ALLEMAND POUR L’EXPOSITION INTERNATIONALE À BARCELONE
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
SIMPLE, AVEC UN TOIT PLAT, LA STRUCTURE DE MIES DIFFÉRAIT
ÉNORMÉMENT DES PAVILLONS ENVIRONNANTS.
MÊME SI L'EMPLOI DU VERRE ET D'UN REVÊTEMENT CHROMÉ POUR
LES COLONNES SIGNALAIT LA MODERNITÉ, LE PAVILLON DE BARCELONE
A SUPPOSÉ LA «SYNTHÈSE DE LA FORME CLASSIQUE ET DE LA
TECHNOLOGIE MODERNE», CONFORMÉMENT À LA CONVICTION DE
MIES QU'IL ÉTAIT POSSIBLE DE RÉCONCILIER LE NOUVEAU ET L'ANCIEN.
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
bronze du sculpteur Georg Kolbe
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
DANS L'ÉDIFICE SE COMBINENT DES MATÉRIAUX INNOVANTS, COMME LE VERRE,
L'ACIER ET LE CHROME, ET DES MATIÈRES CLASSIQUES COMME LE MARBRE
TRAVERTIN ROMAIN, LE MARBRE VERT DES ALPES, LE MARBRE VERT ANTIQUE
DE LA GRÈCE ET L'ONYX DORÉ DES MONTAGNES DE L'ATLAS.
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
UN AUTRE EXEMPLE DE CETTE FUSION DU CONTEMPORAIN ET DE
L'ANTIQUE EST REPRÉSENTÉ PAR LES OBJETS QU'IL A SPÉCIALEMENT
CONÇUS POUR LE PAVILLON: CHAISES OTTOMANES ET TABLES
CONSTRUITES DANS LES NOUVEAUX MATÉRIAUX ET INSPIRÉES DE
L'ANTIQUE CHAISE CURULE ROMAINE EN FORME DE "X".
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
DE PLUS, DANS UN CLIN
D'ŒIL SUPPLÉMENTAIRE AU
CLASSICISME, UN BASSIN
EXTÉRIEUR REÇUT LA
SCULPTURE ALLÉGORIQUE
DE GEORG KOLBE.
PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)
ON RETROUVE LES CARACTÉRISTIQUES DU PAVILLON DE BARCELONE DANS LA
VILLA TUGENDAHT À BRNO EN TCHÉCOSLOVAQUIE (1925-1930). CETTE
CONSTRUCTION FAISANT UN LARGE USAGE DE VERRE ET DE MATÉRIAUX
LUXUEUX FIGURE, AVEC LA VILLA SAVOYE DE LE CORBUSIER ET LA ROBIE HOUSE
DE WRIGHT PARMI LES MAISONS LES PLUS IMPORTANTES DU 20E SIÈCLE.
La Villa Tugendhat, (1930), Brno, République tchèque
La Villa Tugendhat, (1930), Brno, République tchèque
La Villa Tugendhat, (1930), Brno, République tchèque
SES BÂTIMENTS ÉTAIENT RÉDUITS À LEURS PLUS SIMPLE EXPRESSION POUR
ÊTRE LE PLUS RAFFINÉS POSSIBLE ET RÉALISÉS DANS UN ART DU PLUS
HAUT NIVEAU
FARNSWORTH HOUSE À PLANO , ILLINOIS (1945-1951)
INSTITUT DE TECHNOLOGIE DE L’ILLINOIS À CHICAGO, LE CROWN HALL (1950-1956)
860 LAKE SHORE DRIVE, CHICAGO
GLASS HOUSE (1949)
GLASS HOUSE (1949)
RÉALISÉE, EN 1968, PAR L'AGENCE
D'ARCHITECTES SKIDMORE, OWINGS ET
MERRILL (S.O.M.), À CHICAGO, ILLINOIS,
ÉTATS-UNIS
SEARS TOWER
DE L'AGENCE D'ARCHITECTES
SKIDMORE, OWINGS ET MERRILL
(S.O.M.), EN 1969, À CHICAGO,
ILLINOIS, ÉTATS-UNIS.
JOHN HANCOCK CENTER
Références
Livre Auteur
Histoire de l’architecture Moderne L. Benevolo
Histoire critique de l’architecture M. Foura
L’architecture, les formes et les styles
de l’antiquité à nos jours
E. D’Alfonso & D. Samsa
L’architecture moderne Alan Colquhoun
Histoire de l’architecture de l’antiquité
à nos jours
Jan Gympel
L'architecture du XXe Siecle Peter_Gossel & Gabriele Lethauser
A Visual Dictionary Of Architecture F. Ching
Modern Architecture, A Critical
History
Kenneth Frampton
http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Jean-Yves Antoine
http://fr.wikipedia.org
MERCI DE VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

Mouvement fonctionaliste 01
Mouvement fonctionaliste 01Mouvement fonctionaliste 01
Mouvement fonctionaliste 01
Sami Sahli
 
Eclectisme, avaant garde & mouvement moderne
Eclectisme, avaant garde & mouvement moderneEclectisme, avaant garde & mouvement moderne
Eclectisme, avaant garde & mouvement moderne
Sami Sahli
 
Post moderne 05
Post moderne 05Post moderne 05
Post moderne 05
Sami Sahli
 
Mouvement moderne 06
Mouvement moderne 06Mouvement moderne 06
Mouvement moderne 06
Sami Sahli
 
Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01
Sami Sahli
 
Corbusier et ces principe
Corbusier et ces principe Corbusier et ces principe
Corbusier et ces principe
Abd El Malek Kermache
 
La démarche HQE²R
La démarche HQE²RLa démarche HQE²R
La démarche HQE²R
Soumia Rahmani
 
Architecture high tech
Architecture high techArchitecture high tech
Architecture high tech
Sami Sahli
 
Le mouvement post moderne déconstructivisme marwa larabi
Le  mouvement post moderne déconstructivisme  marwa larabiLe  mouvement post moderne déconstructivisme  marwa larabi
Le mouvement post moderne déconstructivisme marwa larabi
Marwa Larabi
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
Asma LAOUEDJ
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Mouvement moderne 03
Mouvement moderne 03Mouvement moderne 03
Mouvement moderne 03
Sami Sahli
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
Sami Sahli
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Mouvement fonctionaliste 01
Mouvement fonctionaliste 01Mouvement fonctionaliste 01
Mouvement fonctionaliste 01
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 
Eclectisme, avaant garde & mouvement moderne
Eclectisme, avaant garde & mouvement moderneEclectisme, avaant garde & mouvement moderne
Eclectisme, avaant garde & mouvement moderne
 
Post moderne 05
Post moderne 05Post moderne 05
Post moderne 05
 
Mouvement moderne 06
Mouvement moderne 06Mouvement moderne 06
Mouvement moderne 06
 
Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01Mouvement moderne 01
Mouvement moderne 01
 
Style moderne
Style moderneStyle moderne
Style moderne
 
Corbusier et ces principe
Corbusier et ces principe Corbusier et ces principe
Corbusier et ces principe
 
La démarche HQE²R
La démarche HQE²RLa démarche HQE²R
La démarche HQE²R
 
Architecture high tech
Architecture high techArchitecture high tech
Architecture high tech
 
Le mouvement post moderne déconstructivisme marwa larabi
Le  mouvement post moderne déconstructivisme  marwa larabiLe  mouvement post moderne déconstructivisme  marwa larabi
Le mouvement post moderne déconstructivisme marwa larabi
 
Methode typomorpho
Methode typomorphoMethode typomorpho
Methode typomorpho
 
Pouillon
PouillonPouillon
Pouillon
 
Approche fonctionnaliste
Approche fonctionnalisteApproche fonctionnaliste
Approche fonctionnaliste
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Mouvement moderne 03
Mouvement moderne 03Mouvement moderne 03
Mouvement moderne 03
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
 
Deconstructivisme
DeconstructivismeDeconstructivisme
Deconstructivisme
 

Similaire à Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)

Le BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémiqueLe BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémique
Archi Guelma
 
Histoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidentalHistoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidental
Sami Sahli
 
Siécle des lumiére 03
Siécle des lumiére 03Siécle des lumiére 03
Siécle des lumiére 03
Sami Sahli
 
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopieChapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopie
Azzam Madkour
 
Mouvement moderne 05
Mouvement moderne 05Mouvement moderne 05
Mouvement moderne 05
Sami Sahli
 
radicalisme en architecture
radicalisme en architectureradicalisme en architecture
radicalisme en architecture
Nour El Houda Mchr
 
Cours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and CraftsCours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and Crafts
Archi Guelma
 
Siécle des lumiére 04
Siécle des lumiére 04Siécle des lumiére 04
Siécle des lumiére 04
Sami Sahli
 
Le mouvement moderne
Le mouvement moderneLe mouvement moderne
Le mouvement moderne
Feriel Aouadi
 
Cours l'art nouveau
Cours l'art nouveauCours l'art nouveau
Cours l'art nouveau
Archi Guelma
 
la tendance Futuriste en architecture
la tendance Futuriste  en architecturela tendance Futuriste  en architecture
la tendance Futuriste en architecture
ToubaBenterki
 
Post moderne 04
Post moderne 04Post moderne 04
Post moderne 04
Sami Sahli
 
Exposée sur jean nouve.l
Exposée sur  jean nouve.lExposée sur  jean nouve.l
Exposée sur jean nouve.l
yahia menadi
 
MUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptx
MUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptxMUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptx
MUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptx
taghlaoui
 
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
BRIAN MOORE
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Le style art nouveau (1)szilvia
Le style art nouveau (1)szilviaLe style art nouveau (1)szilvia
Le style art nouveau (1)szilvia
Esther Monastil
 
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrieChapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Azzam Madkour
 

Similaire à Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader) (20)

Le BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémiqueLe BAUHAUS une école antiacadémique
Le BAUHAUS une école antiacadémique
 
Histoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidentalHistoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidental
 
Siécle des lumiére 03
Siécle des lumiére 03Siécle des lumiére 03
Siécle des lumiére 03
 
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopieChapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art-3- La grande utopie
 
Fra a la decouverte de l'art moderniste en catalogne - 230109
Fra   a la decouverte de l'art moderniste en catalogne - 230109Fra   a la decouverte de l'art moderniste en catalogne - 230109
Fra a la decouverte de l'art moderniste en catalogne - 230109
 
Mouvement moderne 05
Mouvement moderne 05Mouvement moderne 05
Mouvement moderne 05
 
radicalisme en architecture
radicalisme en architectureradicalisme en architecture
radicalisme en architecture
 
Cours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and CraftsCours HCA: Arts and Crafts
Cours HCA: Arts and Crafts
 
Siécle des lumiére 04
Siécle des lumiére 04Siécle des lumiére 04
Siécle des lumiére 04
 
Le mouvement moderne
Le mouvement moderneLe mouvement moderne
Le mouvement moderne
 
Cours l'art nouveau
Cours l'art nouveauCours l'art nouveau
Cours l'art nouveau
 
la tendance Futuriste en architecture
la tendance Futuriste  en architecturela tendance Futuriste  en architecture
la tendance Futuriste en architecture
 
Post moderne 04
Post moderne 04Post moderne 04
Post moderne 04
 
Exposée sur jean nouve.l
Exposée sur  jean nouve.lExposée sur  jean nouve.l
Exposée sur jean nouve.l
 
MUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptx
MUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptxMUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptx
MUSEE CONTEMPORAIN DE NEMYER ANALYSE DU PROJET.pptx
 
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
ARCHITECTURE- VIOLLET LE DUC 1
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Le style art nouveau (1)szilvia
Le style art nouveau (1)szilviaLe style art nouveau (1)szilvia
Le style art nouveau (1)szilvia
 
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrieChapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
 

Plus de Archi Guelma

دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08
Archi Guelma
 
الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017
Archi Guelma
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
Archi Guelma
 
Cours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème annéeCours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème année
Archi Guelma
 
Climatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de GuelmaClimatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de Guelma
Archi Guelma
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Archi Guelma
 
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et IdéesCours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Archi Guelma
 
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architectureCours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Archi Guelma
 
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architectureCours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Archi Guelma
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Archi Guelma
 
Cours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spacialesCours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spaciales
Archi Guelma
 
Dictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architectureDictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architecture
Archi Guelma
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
Archi Guelma
 
Oued Souf Gout
Oued Souf GoutOued Souf Gout
Oued Souf Gout
Archi Guelma
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
Archi Guelma
 
Guide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliersGuide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliers
Archi Guelma
 
Cours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielleCours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielle
Archi Guelma
 
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGOCours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Archi Guelma
 
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturaleL'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
Archi Guelma
 
Planification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRATPlanification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRAT
Archi Guelma
 

Plus de Archi Guelma (20)

دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08دراسة تطبيقية لقانون 15 08
دراسة تطبيقية لقانون 15 08
 
الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017الجريدة الرسمية 2017
الجريدة الرسمية 2017
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
 
Cours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème annéeCours photographie en architecture 2ème année
Cours photographie en architecture 2ème année
 
Climatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de GuelmaClimatologie de la wilaya de Guelma
Climatologie de la wilaya de Guelma
 
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de TerassementCours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
Cours Atelier de Construction 2ème année: Les Tarvaux de Terassement
 
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et IdéesCours Théorie du projet: Concepts et Idées
Cours Théorie du projet: Concepts et Idées
 
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architectureCours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
Cours théorie de projet: les Couleurs et l'architecture
 
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architectureCours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
Cours HCA: La mésopotamie ou le début de l'architecture
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
 
Cours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spacialesCours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spaciales
 
Dictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architectureDictionnaire d'architecture
Dictionnaire d'architecture
 
Cours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les ContreventementsCours Structure: Les Contreventements
Cours Structure: Les Contreventements
 
Oued Souf Gout
Oued Souf GoutOued Souf Gout
Oued Souf Gout
 
Systemes constructifs
Systemes constructifsSystemes constructifs
Systemes constructifs
 
Guide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliersGuide pratique Les escaliers
Guide pratique Les escaliers
 
Cours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielleCours HCA: Revolution industrielle
Cours HCA: Revolution industrielle
 
Cours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGOCours HCA: L'école de CHICAGO
Cours HCA: L'école de CHICAGO
 
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturaleL'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
L'utilisation de la métaphore dans le processus de conception architecturale
 
Planification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRATPlanification urbaine SNAT et SRAT
Planification urbaine SNAT et SRAT
 

Dernier

Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
NadineHG
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 

Dernier (9)

Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 

Cours Le modernisme - style international - (Mr.Merzzag Abdelkader)

  • 1. LE MODERNISME LE STYLE INTERNATIONAL Cours présenté par Merzeg Abdelkader
  • 2. JACOBUS JOHANNES PIETER OUD (1890-1963), COFONDATEUR DE LA REVUE « DE STIJL » EXIGEAIT POUR L’ARCHITECTURE : « ».
  • 3.  CROYANCE FORTE EN LA SCIENCE ET AU MACHINISME  MATÉRIAUX ISSUS D’UNE PRODUCTION INDUSTRIELLE EN SÉRIE  RATIONALISME ET FONCTIONNALISME  USAGES ET BESOINS STRUCTURELS GUIDENT SEULS LE CHOIX DES FORMES, DES VOLUMES  REFUS DE TOUTE ORNEMENTATION (« LA DÉCORATION EST UN CRIME »)  UTOPIE SOCIALE AFFIRMÉE  L’ARCHITECTURE DOIT AMÉLIORER LA VIE QUOTIDIENNE DES MASSES ET NON PAS ÊTRE UN EXERCICE DE STYLE ESTHÉTIQUE RÉSERVÉ À L’ÉLITE : « MACHINES À HABITER » + URBANISME  UNIVERSALISME: « STYLE INTERNATIONAL »  CIAM : CONGRÈS INTERNATIONAL D’ARCHITECTURE MODERNE (À PARTIR DE 1928) Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
  • 4.  MATÉRIAUX  BÉTON, FER, VERRE  DISPARITION DU MUR  GRANDES BAIES VOIRE MURS RIDEAUX ENTIÈREMENT VITRÉS STRUCTURE PORTEUSE APPARENTE UN PROTOTYPE EMBLEMATIQUE : LE BAUHAUS Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
  • 5.  LES CINQ POINTS DE L’ARCHITECTURE (LE CORBUSIER)  PLAN LIBRE  TOIT-JARDIN  FENÊTRES EN BANDES  PILOTIS (POUR LIBÉRER L’ESPACE)  FAÇADE LIBRE Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
  • 6. PRÉOCCUPATION CENTRALE DE L’ARCHITECTURE MODERNE Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
  • 7.  EXTRÊME INFLUENCE DES THÉORIES DE LE CORBUSIER  FIN DE LA VILLE AGGLOMÉRÉE (BÂTI INTÉGRÉ) À L’ANCIENNE  URBANISME RATIONNEL AVEC IMMEUBLES ÉLEVÉS SÉPARÉS PAR UN MAILLAGE HIÉRARCHISÉ DE VOIES DE COMMUNICATION (BOULEVARDS, VOIES DE DESSERTES, CHEMINEMENTS PIÉTONS AÉRIENS).  RUPTURE D’UNITÉ Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
  • 8.  STYLE DE LA RECONSTRUCTION DE L’APRES GUERRE ET DE L’ESSOR DES TRENTE GLORIEUSES  INFLUENCE DU MODERNISME RADICAL DE MIES VAN DER ROHE « LESS IS MORE » : SIMPLIFICATION À L’EXTRÊME DES VOLUMES (CUBES) GUIDÉE PAR LA STRUCTURE  LIBERTÉ DE PLAN ET LIBERTÉ DE FAÇADE FORTEMENT LIMITÉES :  RÉPÉTITION DES MOTIFS « GOOT STECKT IM DETAIL »  DISSOCIATION DE L’ENVELOPPE ET DE LA STRUCTURE Source: Jean-Yves Antoine (http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/)
  • 9.  AU NIVEAU THÉORIQUE, LE STYLE INTERNATIONAL APPARAÎT COMME UNE RÉSULTANTE DES POSITIONS RATIONALISTES :  INCORPORÉES À LA CULTURE AMÉRICAINE APRÈS 1933 (FUITE DEVANT LE NAZISME ET FIXATION AUX ÉTATS-UNIS DES ANIMATEURS DU BAUHAUS),  INTRODUITES EN AMÉRIQUE DU SUD PAR LES DISCIPLES DE LE CORBUSIER (COSTA, NIEMEYER, REIDY, MOREIRA),  AU JAPON ET AU MOYEN-ORIENT PAR DES CONTINUATEURS DE LE CORBUSIER (MAEKAWA, WOGENSCKY), DES ÉLÈVES DU BAUHAUS (MIZUTANI, YAMAWAKI) ET DES ADEPTES DU WERKBUND (KISHIDA, SATO, YOSHIDA),  ET DES TENDANCES CLASSIQUES DU BAUHAUS, DU STIJL ET DE L'ESPRIT NOUVEAU. Source: Robert L. DELEVOY
  • 10.  AU NIVEAU PRATIQUE, LE STYLE INTERNATIONAL EST UN COROLLAIRE DE L'ESSOR TECHNOLOGIQUE (NORMALISATION, STANDARDISATION DES COMPOSANTES DU BÂTIMENT, BÉTON ARMÉ, VOILE DE BÉTON, OSSATURE D'ACIER, MUR-RIDEAU).  AU NIVEAU SOCIO-ÉCONOMIQUE, IL EST MARQUÉ PAR LE DÉVELOPPEMENT (SOUVENT ANARCHIQUE) DE LA CONSTRUCTION EN HAUTEUR, CONSÉQUENCE DE LA CROISSANCE DE LA BUREAUCRATIE CAPITALISTE, DE LA SPÉCULATION FONCIÈRE, DE LA COAGULATION URBAINE.
  • 11.  IL EST AUSSI, AU NIVEAU SÉMIOLOGIQUE, LA RÉSULTANTE DE L'ADOPTION (À L'ÉCHELLE MONDIALE) DE PROCÉDÉS CONSTRUCTIFS IDENTIQUES (UNIFICATION DES CODES SYNTAXIQUES), DE LA GÉNÉRALISATION D'USAGES, DE LA DIFFUSION DE MODÈLES CULTURELS ANALOGUES (APPAUVRISSEMENT DES CODES SÉMANTIQUES) : CONSÉQUENCES DU DÉVELOPPEMENT, DE LA MULTIPLICATION ET DE LA RAPIDITÉ DES MOYENS DE COMMUNICATION AUTANT QUE DE L'EXTENSION UNIVERSELLE DES MASS MEDIA.
  • 12.  EN RUPTURE TOTALE AVEC LE PASSÉ, LA MODERNITÉ EXIGEAIT DES FORMES ESTHÉTIQUES RENOUVELÉES, DÉPOURVUES D’ÉLÉMENTS PITTORESQUES, ASSOCIATIFS OU HISTORICISANTS.  DANS LES ANNÉES 1930, LA NOTION DE « STYLE INTERNATIONAL » S’AJOUTA AU RATIONALISME, QUI S’ÉTAIT LARGEMENT RÉPANDU DANS LE MONDE.  L’ARCHITECTURE S’UNIFORMISAIT AU MÊME RYTHME QUE LA CULTURE, SUIVANT LES MOYENS DE COMMUNICATIONS MODERNES.
  • 13.  LE GROUPE NÉERLANDAIS « DE STIJL » DANS SON PREMIER MANIFESTE EXPLIQUAIT : « ABOLIR LE VOLUME NATUREL, ÉLIMINER TOUT CE QUI GÈNE LA PURE EXPRESSION ARTISTIQUE, L’ULTIME CONSÉQUENCE DE LA NOTION D’ART ».  POUR L’ARCHITECTURE ALLEMANDE, NÉERLANDAISE ET TCHÈQUE, LA « NOUVELLE OBJECTIVITÉ » SIGNIFIAIT : CLARTÉ DES FORMES, PURETÉ DES SURFACES ET, DONC, LINÉARITÉ, ANGLES DROITS, FORMES ÉPURÉES, LISSES ET ÉLÉMENTAIRES, TELLES QUE PRODUITES PAR LES MACHINES.
  • 14.  LOUIS SULLIVAN, OTTO WAGNER, ADOLF LOOS, PETER BEHRENS, LES VISIONS FUTURISTES DE SANT’ELIA, LES TRAVAUX D’INGÉNIEURS EUROPÉENS ET AMÉRICAINS, TOUS AVAIENT OUVERT LA VOIE AUX ARCHITECTES PIONNIERS DE LA NOUVELLE ESTHÉTIQUE, CEUX DE LA DEUXIÈME GÉNÉRATION, EN PARTICULIER, WALTER GROPIUS, LE CORBUSIER, MIES VAN DER ROHE, GERRIT RIETVELD, J. J. P. OUD …ETC
  • 15.  L’EXPRESSION « STYLE INTERNATIONAL » EST POUR LA PREMIÈRE FOIS UTILISÉE EN 1932 DANS UN OUVRAGE DE HENRY-RUSSEL HITCHCOCK ET PHILIP JOHNSON, RÉDIGÉ À LA SUITE D’UNE EXPOSITION DU MOMA (MUSEUM OF MODERN ART) DE NEW YORK INTITULÉ « MODERN ARCHITECTURE ».
  • 16.  L’ARCHITECTURE COMME VOLUME  « L’EFFET DE MASSE, DE SOLIDITÉ STATIQUE QUI ÉTAIT JUSQU’À MAINTENANT LA QUALITÉ PREMIÈRE DE L’ARCHITECTURE A PRESQUE DISPARU; IL EST REMPLACÉ PAR UN EFFET DE VOLUME OU PLUS PRÉCISÉMENT DE SURFACES PLANES DÉLIMITANT UN VOLUME […] LA GRANDE MAJORITÉ DES ÉDIFICES SONT DANS LEUR RÉALITÉ, ET PAR LES EFFETS QU’ILS PRODUISENT, DE SIMPLES SURFACES ENSERRANT UN VOLUME. »
  • 17.  LA RÉGULARITÉ  « HABITUELLEMENT ET DE FAÇON CARACTÉRISTIQUE, LES POINTS PORTEURS DE LA CONSTRUCTION À OSSATURE SONT PLACÉS À DES DISTANCES ÉGALES DE MANIÈRE À REPARTIR ÉGALEMENT LES EFFORTS. AINSI, LA PLUPART DES ÉDIFICES ONT UN RYTHME SOUS-JACENT QUI EST CLAIREMENT PERCEPTIBLE AVANT QUE SOIENT APPLIQUÉES LES SURFACES EXTÉRIEURES. (...) LA BONNE ARCHITECTURE MODERNE EXPRIME DANS SA COMPOSITION CETTE ORDONNANCE CARACTÉRISTIQUE DE LA STRUCTURE … ».
  • 18.  L’ABSENCE DE DÉCORATION SURAJOUTÉE  « IL SERAIT RIDICULE D’AFFIRMER CATÉGORIQUEMENT QU’IL N’Y AURA PLUS JAMAIS EN ARCHITECTURE UNE ORNEMENTATION SURAJOUTÉE RÉUSSIE. IL EST CLAIR NÉANMOINS QUE LES CONDITIONS DE PRODUCTION DE L’ORNEMENT SONT MOINS PROPICES AUJOURD’HUI QU’ELLES NE L’ONT ÉTÉ AU COURS DU SIÈCLE QUI VIENT DE S’ÉCOULER. (...) LE DÉTAIL ARCHITECTURAL, NÉCESSITÉ AUTANT PAR LA STRUCTURE MODERNE QUE PAR CELLE DU PASSÉ, REPRÉSENTE LA DÉCORATION DE L’ARCHITECTURE CONTEMPORAINE. »
  • 19.  PENDANT QUE QUELQUES ARCHITECTES VONT S’INSTALLER DÉFINITIVEMENT EN ANGLETERRE, D’AUTRES VONT Y PASSER UN BREF SÉJOUR AVANT DE TRAVERSER L’ATLANTIQUE (GROPIUS, BREUER, MENDELSOHN, CHEMAYEFF), LAISSANT DERRIÈRE EUX UN CERTAIN NOMBRE D’OUVRAGES ET UN PETIT GROUPE D’ARCHITECTES PROGRESSISTES ET URBANISTES BRITANNIQUES CROYANT FERMEMENT QU’UN FUTUR UTOPIQUE POUVAIT ÊTRE RÉALISÉ GRÂCE À L’ARCHITECTURE MODERNE.  GROPIUS QUI A INFLUENCÉ POUR UN TEMPS MAXWELL FRY, VA COLLABORER AVEC CE DERNIER DANS LA CONCEPTION DE KENSALL HOUSE À LONDRES (1933) ET DANS UNE AUTRE À SEVENOAKS (1937) ; LA SUN HOUSE DE FRY DOIT CERTAINEMENT BEAUCOUP À SON ÉMINENT PARTENAIRE. ENSEMBLE ILS CONSTRUISIRENT « IMPINGTON VILLAGE COLLÈGE » (1936) À CAMBRIDGE.
  • 20. Kensall House, Maxwell Fry, Londres (1933)
  • 22. Impington Village Collège, M. Fry & W. Gropius
  • 23. 1937 - The Sea Lane House, East Preston, Angmering-On-Sea, Sussex, England.
  • 24. Berthold Lubetkin avec les membres du Tecton group en 1938
  • 25. Six Pillars, Crescent Wood Road, Sydenham, 1935
  • 26. Highpoint One Apartments, Highgate, 1933 – 35
  • 27. Daily Express Building. Ellis & Clarke
  • 28. Peter Jones Store, Londres, William Crabtree & co 1935–39
  • 29. « 66 Frognal » à Hampstead (1938)
  • 30.  CES INITIATIVES INNOVATRICES ÉTAIENT PROPOSÉES DANS LE BUT DE CONVAINCRE LE GRAND PUBLIC MAIS DANS UN CLIMAT D’INDIFFÉRENCE ET MÊME D’HOSTILITÉ. MALGRÉ LA CONVICTION DE CE PETIT GROUPE D’ARCHITECTES QU’ILS AVAIENT LA RÉPONSE DE LA SOCIÉTÉ, LE GRAND PUBLIC RESTAIT DISTANT ET S’OBSTINAIT À APPRÉCIER LE STYLE « ACADÉMIQUE ».
  • 31.  EN HOLLANDE, PAYS PAYS QUI A JOUÉ UN TRÈS GRAND RÔLE, AVEC LE COURANT « DE STIJL », DANS LA PROMOTION DE LA NOUVELLE ARCHITECTURE DEVIENDRA COMPLÉTEMENT SILENCIEUX APRÈS L’OCCUPATION ALLEMANDE. LA MAISON SCHRÖDER, À UTRECHT, DE GERRIT RIETVELD, EST L’UNE DES ŒUVRES LES PLUS IMPORTANTES DE CE STYLE.
  • 32.  EN SUISSE, UN NOMBRE IMPORTANT DE GRANDS BÂTIMENTS, TEL QUE LE « BURGERSPITAL » ET L’ÉDIFICE DE BUREAUX « BLEICHERHOF » À ZURICH, SONT CONSTRUITS DANS LE STYLE DE LA NOUVELLE ESTHÉTIQUE. BLEICHERHOF BUILDING, ZUERICH, 1940 ARCH: OTTO RUDOLF SALVISBERG.
  • 33.  LE DÉVELOPPEMENT DE L’ARCHITECTURE ATTEINDRA UNE PARALYSIE PRESQUE TOTALE, MÊME DANS LES PAYS NEUTRES, BIEN QU’EN FINLANDE ALVAR AALTO RÉALISE QUELQUES PROJETS DANS LE STYLE DE LA NOUVELLE ESTHÉTIQUE, TEL QUE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE DE VIIPURI (1927-1935) ET LE SANATORIUM DE PAIMIO EN 1929.
  • 34. Alvar Aalto - Bibliothèque Municipale de Viipuri (1927-1935)
  • 35. Alvar Aalto - Bibliothèque Municipale de Viipuri (1927-1935)
  • 36. Alvar Aalto - Sanatorium de Paimio (1929)
  • 37. Alvar Aalto - Sanatorium de Paimio (1929)
  • 38.  AU BRÉSIL, L’ORIGINE DE L’ARCHITECTURE MODERNE DATE DE L’ASSOCIATION, AU MILIEU DES ANNÉES 1920, DE L’ARCHITECTE BRÉSILIEN LUCIO GARCIA AVEC UN ÉMIGRÉ RUSSE, GRÉGORIE WARCHAVCHIC, INFLUENCÉ PAR LE FUTURISTE SANT’ELIA. WARCHAVCHIC EST AUSSI L’AUTEUR DES PREMIÈRES VILLAS AU STYLE CUBISTE AU BRÉSIL. DE PLUS, L’ARCHITECTURE MODERNE AURA UN STATUT OFFICIEL DANS CE PAYS LORSQUE LUCIO GARCIA DEVIENT DIRECTEUR DE L’ÉCOLE DES BEAUX-ARTS. INSPIRÉ PAR LE CORBUSIER, L’ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SERA CONSTRUITE DANS LES ANNÉES 1937-1943 PAR LUCIO GARCIA AVEC LA COLLABORATION DU JEUNE OSCAR NIEMEYER.
  • 39.  AUTRE IMPACT DIRECT SUR L’ARCHITECTURE EN AMÉRIQUE DU SUD, C’EST LE SÉJOUR DE LE CORBUSIER AU BRÉSIL EN TANT QUE CONSEILLER POUR LA CONSTRUCTION DU BÂTIMENT DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE L’EDUCATION. LE CORBUSIER INFLUENCERA SES COLLABORATEURS BRÉSILIENS DANS L’APPLICATION D’UNE MANIÈRE MONUMENTALE DES ÉLÉMENTS PROPRE À SON STYLE : TOIT-JARDIN, BRISE-SOLEIL ET LE PAN DE VERRE.
  • 40. Bâtiment du Ministère de la Santé et de l’Education
  • 41.  CET IMMEUBLE OFFICIEL EXERCERA UNE INFLUENCE INTERNATIONALE EN TANT QU’ÉDIFICE REPRÉSENTATIF DU POUVOIR ET CONÇU COMPLÉTEMENT SELON LES PRINCIPES DU MODERNISME.  DANS CETTE PÉRIODE, IL CONSTITUERA AUSSI UNE CONTRE- PROPOSITION AU « PSEUDO-NÉOCLASSICISME », STYLE QUE REPRÉSENTAIENT ALORS TOUS LES ÉDIFICES D’ÉTATS EN EUROPE ET AUX ETATS-UNIS.
  • 42.  LES JEUNES ADMIRATEURS BRÉSILIENS DE LE CORBUSIER VONT REPRENDRE SES ÉLÉMENTS PURISTES POUR LES TRANSPOSER DANS UNE EXPRESSION LOCALE  C’EST OSCAR NIEMEYER QUI EXCELLE DANS L’EMPLOI DE CE STYLE. GRÂCE AU PAVILLON DU BRÉSIL, À LA CONCEPTION LIBRE, CONÇU POUR L’EXPOSITION UNIVERSELLE DE NEW YORK DE 1939, LE MOUVEMENT MODERNE AU BRÉSIL ALLAIT ACQUÉRIR UNE RÉPUTATION MONDIALE.  DANS LE PAVILLON DU BRÉSIL, NIEMEYER RÉDUIT LE CONCEPT DU PLAN LIBRE À UN NIVEAU NOUVEAU DE FLUIDITÉ ET D’INTERPRÉTATION.  LE GÉNIE DE NIEMEYER ATTEINDRA SON APOTHÉOSE AVEC SON CHEF D’ŒUVRE DE 1942, LE CASINO DE PAMPULHA. ICI AUSSI IL INTRODUIT LE CONCEPT DE LA PROMENADE ARCHITECTURALE PROPRE AU STYLE CORBUSÉEN.
  • 43. O. Niemeyer, le pavillon du Brésil à l’exposition de New York, 1939
  • 44. O. Niemeyer, casino de Pampulha
  • 45. O. Niemeyer, casino de Pampulha
  • 46.  LE JAPON QUI ÉTAIT DÉJÀ EN VOIE D’OCCIDENTALISATION ÉTAIT PAR CONSÉQUENT BIEN PRÉPARÉ À L’ASSIMILATION DU STYLE INTERNATIONAL DONT ON PEUT DATER L’ENRACINEMENT VERS 1923, AVEC LA PREMIÈRE MAISON EN BÉTON ARMÉ À REINANZAKA PAR L’ARCHITECTE ANTONIN RAYMOND, UN AMÉRICAIN D’ORIGINE TCHÈQUE.  RAYMOND TRAVAILLAIT POUR LE COMPTE DE WRIGHT DANS LE CADRE DU SUIVI DES TRAVAUX DE L’HOTEL IMPÉRIAL DONT LA CONSTRUCTION DÉBUTE EN 1919. CETTE CONSTRUCTION SERA L’UNE DES PREMIÈRES AU JAPON À ÊTRE CONSTRUITE AVEC LE NOUVEAU MATÉRIAU, BIEN QUE RAYMOND EMPLOIE AUSSI DES ÉLÉMENTS TRADITIONNELS EN BOIS PROPRE À CE PAYS. A L’INTÉRIEUR IL UTILISE UN MOBILIER EN ACIER TUBULAIRE RAPELANT LE STYLE MARCEL BREUER. NOTONS QUE CETTE MAISON RAPPELLE BEAUCOUP LE STYLE DE L’UNITY TEMPLE (1905) DE WRIGHT.
  • 47. Maison d’Antonin Raymond, à Reinanzaka (1924-1926)
  • 49.  EN VÉRITÉ, LE STYLE INTERNATIONAL DOIT SON INCURSION AU JAPON GRÂCE À LA SOLIDITÉ ET LA STABILITÉ DE L’HÔTEL IMPÉRIAL QUI RÉSISTERA D’UNE FAÇON MIRACULEUSE AU SÉISME QUI DÉTRUIT UNE BONNE PARTIE DE LA VILLE DE TOKYO EN 1932.  APRÈS CETTE PREUVE DE LA RÉSISTANCE DES CONSTRUCTIONS EN BÉTON ARMÉ, RAYMOND EN PROFITE POUR CONSTRUIRE DES GRATTE-CIEL POUR LA « RISSING SUN PETROLEUM » (1926) À TOKYO ET LE « GOLF CLUB » (1930) ET LES MAISONS « AKABOSHI » ET « FUKI » ENTRE 1933 ET 1935 DANS UN STYLE EURASIEN.
  • 50. L’HÔTEL IMPÉRIAL A TOKYO, F. L. WRIGHT
  • 51. Antonin Raymond, Maison Shiro Akaboshi, Tokyo
  • 52.  DE JEUNES ARCHITECTES SONT FORMÉS CHEZ A. RAYMOND, UN CERTAIN NOMBRE ONT FAIT LEURS ÉTUDES AU BAUHAUS, ET D’AUTRES, TELS QUE MAYEKAWA ET JUNZO SAKAKURA ONT TRAVAILLÉ CHEZ LE CORBUSIER. CE DERNIER RÉUSSIT À RÉALISER UN PROJET D’IMPORTANCE INTERNATIONALE : LE PAVILLON DU JAPON DE L’EXPOSITION DE PARIS EN 1937, DANS LEQUEL L’ORDRE ARCHITECTONIQUE DE LA MAISON TRADITIONNELLE JAPONAISE EST INTERPRÉTÉ DANS CE CAS AVEC DES ÉLÉMENTS MODERNES QUI RAPPELLENT CEUX DE LE CORBUSIER.
  • 53. Junzo Sakakaura and Le Corbusier at the Katsura Imperial Villa
  • 54. Junzo Sakakaura , Pavillon du Japon, Paris 1937
  • 55.  LES FONDEMENTS DÉCISIFS DE L’ÉTABLISSEMENT DU STYLE INTERNATIONAL ONT ÉTÉ POSÉS PENDANT LA GUERRE AUX ETATS-UNIS PAR DES ARCHITECTES ÉMIGRÉS. LES ALLEMANDS GROPIUS ET MIES, L’AUTRICHIEN RICHARD NEUTRA, VONT DONNER UNE IMPULSION DÉCISIVE À L’ARCHITECTURE MONDIALE DANS CE PAYS.
  • 56.  APRÈS SON DÉPART D’ANGLETERRE, GROPIUS DEVIENDRA LE DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT D’ARCHITECTURE À L’UNIVERSITÉ DE HARVARD AVANT LE DÉBUT DE LA GUERRE. SES MAISONS INDIVIDUELLES, CONSTRUITES EN COLLABORATION AVEC BREUER ET SON « GRADUATE CENTER » À HARVARD VONT SERVIR DE MODÈLE POUR CE QUI VA SUIVRE.  EN OUTRE, UN GRAND NOMBRE D’ARCHITECTES AMÉRICAINS QUI VONT DEVENIR CÉLÈBRES ONT ÉTÉ FORMÉ À HARVARD SOUS L’AUTORITÉ DE GROPIUS ET CERTAINS DE CES COLLÈGUES DU BAUHAUS.
  • 57. W. Gropius, « Graduate Center » à Harvard
  • 58.  A L’ILLINOIS INSTITUTE OF TECHNOLOGY, MIES VAN DER ROHE ÉLABORE EN 1939 LE PLAN DU CAMPUS COMPOSÉ PAR DES BÂTIMENTS EN FORME DE BOITES EN VERRE ET DONNANT UN FONDEMENT DÉCISIF À L’ESTHÉTIQUE DE LA MACHINE DANS SON PAYS D’ACCUEIL.
  • 59. Illinois Institute of Technology by Mies van der Rohe (1940)
  • 60. Illinois Institute of Technology by Mies van der Rohe (1940)
  • 61. Illinois Institute of Technology by Mies van der Rohe (1940)
  • 62.  A NEW YORK, PLUSIEURS MAISONS DANS LE STYLE INTERNATIONAL ONT ÉTÉ CONSTRUITES DANS LES ANNÉES 1930, ET VONT PRÉPARER AUSSI LE TERRAIN AU CHANGEMENT DE STYLE DE L’APRÈS-GUERRE.  CEPENDANT, DANS LES CENTRES VILLES, PARTICULIÈREMENT CEUX DE NEW YORK, CHICAGO ET PHILADELPHIE, LA VALEUR CROISSANTE DES TERRAINS VA POUSSER LA CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS DE BUREAUX DE PLUS EN PLUS HAUTS.
  • 64.  LE GRATTE-CIEL TYPE NEW-YORKAIS APPARUT DANS LES ANNÉES 1920, WALL STREET DEVIENT UNE FORÊT DE BÂTIMENTS HAUTS ET D’AUTRES MÊME PLUS HAUTS COMMENCERONT À APPARAITRE AUX ABORDS DU CENTRE VILLE,  LA LÉGISLATION DU « CITY ZONING ORDINANCE » IMPOSERA DES RETRAITS DANS LES FAÇADES APRÈS UN CERTAIN NOMBRE D’ÉTAGES PLUS LE BÂTIMENT AUGMENTAIT EN HAUTEUR; CE QUI A PRODUIT LE PROFIL CARACTÉRISTIQUE DU CHRYSLER BUILDING ET DE L’EMPIRE STATE BUILDING. CE DERNIER, AVEC UNE HAUTEUR DE 370M ÉTAIT À L’ÉPOQUE L’ÉDIFICE LE PLUS HAUT DU MONDE. LA CONSTRUCTION DU ROCKFELLER CENTER DATE DE 1930.
  • 65. THE CHRYSLER BUILDING, THE EMPIRE STATE BUILDING & THE ROCKFELLER CENTER
  • 66.  L’EXPOSITION DE 1932 SUR LE STYLE INTERNATIONAL AU MUSÉE D’ART MODERNE À NEW YORK, QUI COÏNCIDE AVEC LA PUBLICATION DU LIVRE DE HENRY-RUSSEL HITCHCOCK ET PHILIP JOHNSON, « THE INTERNATIONAL STYLE » (1932 ET RÉÉDITÉ EN 1966), AURA UN IMPACT DÉCISIF.
  • 67.  LE DIRECTEUR DU MUSÉE, ALFRED H. BARR JR ÉCRIT À CE SUJET DANS LE LIVRE CITÉ PLUS HAUT : «CE LIVRE REPRÉSENTE … DES CONCLUSIONS EXTRAORDINAIRES, PEUT-ÊTRE UNE ÉPOQUE EN FORMATION D’UNE GRANDE IMPORTANCE. PARCE QU'IL A ÉTÉ PROUVÉ QUE, AU-DELÀ DE TOUT DOUTE RAISONNABLE, IL EXISTE AUJOURD’HUI UN STYLE MODERNE, AUSSI ORIGINAL, CONSISTANT, LOGIQUE ET AUTANT RÉPANDU QU’AUCUN AUTRE STYLE DANS LE PASSÉ ».
  • 68.  FRANK LLOYD WRIGHT REVIENT AUX ETATS-UNIS EN AOÛT 1922, APRÈS AVOIR DIRIGÉ PENDANT PLUSIEURS ANNÉES LA CONSTRUCTION DE L’HÔTEL IMPÉRIAL DE TOKYO QU’IL A CONÇU.  WRIGHT TRAVAILLE SANS RELÂCHE DURANT TOUTE LA DÉCENNIE. IL REPREND UNE CORRESPONDANCE VARIÉE AVEC LES PENSEURS LES PLUS EN VUE D’EUROPE, TANDIS QUE CERTAINES DES FIGURES MARQUANTES DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION PASSENT À SON ATELIER : RUDOLPH SCHINDLER, RICHARD NEUTRA, WERNER MOSER, HEINRICH KLUMB…  LES IDÉES QU’IL DÉVELOPPENT DE 1922 À 1932 (PÉRIODE OU IL CONÇUT QUELQUES UNES DE CES PLUS PRESTIGIEUSES ŒUVRES TEL QUE : BROADACRE CITY, FALLINGWATER HOUSE, S. C. JOHNSON BUILDING ET USONIAN HOUSE) SERVIRONT DE BASE À LA PLUS GRANDE PARTIE DE SON ŒUVRE FUTURE.
  • 71.  CONTRAIREMENT AUX MAISONS FAITES DE PIÈCES, WRIGHT PROPOSE UNE SEULE PIÈCE À L’ÉTAGE INFÉRIEUR, PARTITIONNÉ PAR DES ÉCRANS.  LA DISSOLUTION DE L’ANGLE ET L’INTERPÉNÉTRATION DES ESPACES, RENDENT LA PERCEPTION DÉPENDANTE DE LA POSITION, EN PRENANT COMME VUE PRIVILÉGIÉE LA DIAGONALE. L’ÉVIDEMENT DE L’ANGLE EXTÉRIEUR DE LA MAISON, PAR EXEMPLE PAR LA DISSOCIATION DE LA STRUCTURE ET DE LA FAÇADE (ANGLE VITRÉ).  LA HAUTEUR DIFFÉRENCIÉE DES ESPACES, PERMISE PAR LA LIBÉRATION DE LA SUPERPOSITION STRUCTURELLE DU MUR, PERMET DE DIFFÉRENCIER LES DIFFÉRENTES PARTIES D’UN ESPACE UNIQUE.  LA LIBÉRATION DES CONTRAINTES STRUCTURELLES, EN CONCEVANT UNE STRUCTURE QUI SUIT LES VOLONTÉS SPATIALES, OFFRE DE NOUVELLES POSSIBILITÉS DU POINT DE VUE DU RAPPORT INTÉRIEUR-EXTÉRIEUR ET DE L’APPORT DE LUMIÈRE.
  • 72. UN DÉPOUILLEMENT DE LA MAISON DE LA CASCADE CARACTÉRISE AUSSI LE BÂTIMENT D’ADMINISTRATION DE LA COMPAGNIE « JOHNSON WAX » (1938) À RACINE DANS LE WISCONSIN. IL N’Y A PAS DE DÉCORATION, BIEN QUE LES MATÉRIAUX (BRIQUE ET VERRE) SOIENT EMPLOYÉS D’UNE FAÇON HONNÊTE, FORTE ET ORIGINALE. LA RICHESSE DE CE BÂTIMENT PROVIENT SURTOUT DE SON INGÉNIOSITÉ SPATIALE ET STRUCTURELLE.
  • 76.  LA MÊME ANNÉE WRIGHT CONSTRUIT LE PLUS INTUITIF ET LE PLUS AMÉRICAIN DE SES OUVRAGES. LE BÂTIMENT EST UNE RÉPONSE ROMANTIQUE AU SITE DÉSERTIQUE PRÈS DE PHOENIX DANS L’ARIZONA. « TALIESIN WEST » INCORPORE DES PETITS STUDIOS POUR LES PROPRES ÉTUDIANTS DE WRIGHT OÙ ILS POUVAIENT DÉVELOPPER LEURS IDÉES ARCHITECTURALES DANS UNE RÉCLUSION MONASTIQUE.  LE BÂTIMENT EST LONG ET BAS, UNE STRUCTURE RESSEMBLANT À UNE TENTE DONT LE TOIT CONSISTE EN DES TOILES ET DES PIÈCES EN BOIS DE CÈDRE SOUTENUS PAR DES PIERRES MASSIVES PROVENANT DU DÉSERT.
  • 84. RICHARD NEUTRA LOVELL « HEALTH HOUSE » 1927 - 1929
  • 85. RICHARD NEUTRA LOVELL « HEALTH HOUSE » 1927 - 1929
  • 87. RUDOLPH SCHINDLER LOVELL « BEACH HOUSE »; 1930
  • 88. RUDOLPH SCHINDLER VICTORIA MC ALMON HOUSE 1935
  • 89.  MIES VAN DER ROHE EST LE PREMIER À ADOPTER L’OSSATURE EN ACIER AUX NOUVEAUX BESOINS DE L’HABITAT.  IL CONSTRUIT EN 1927 LA CITÉ DE WEISSENHOF À STUTTGART  LA STRUCTURE DES IMMEUBLES À PLUSIEURS ÉTAGES EST UNE OSSATURE EN ACIER, QUI ENTRAINE L’ÉLIMINATION DES MURS PORTEURS À L’INTÉRIEUR ET À L’EXTÉRIEUR.  LES MURS EXTÉRIEURS SONT COMPOSÉS DE BRIQUE ET D’ISOLATION.  LES CLOISONS INTÉRIEURES SONT EN CONTREPLAQUÉ ET PEUVENT ÊTRE VISSÉES AU PLAFOND, PERMETTANT À L’OCCUPANT DE LES DISPOSER COMME IL L’ENTEND.  LES PILIERS EN ACIER TRAVERSENT LIBREMENT LES PIÈCES DANS CERTAINS DES APPARTEMENTS
  • 90.  EN 1927, MIES EST RESPOSABLE DU DEUTCHER WERKBUND ET FUT CHARGÉ DE CRÉER L’IMMEUBLE D’HABITATION DU WEISSENHOF À STUTTGART, DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION DU WERKBUND DE 1927, UN IMMEUBLE COLLECTIF PORTÉ PAR UNE STRUCTURE MÉTALLIQUE PERMETTANT UN VÉRITABLE PLAN LIBRE.  MIES TRAVAILLA AVEC WALTER GROPIUS, J. J. P. OUD, LE CORBUSIER, PETER BEHRENS ET D’AUTRES, POUR CRÉER LA PREMIÈRE CITÉ VÉRITABLEMENT MODERNE, PERSPECTIVE PARTICULIÈREMENT SÉDUISANTES DE VILLAS CUBISTES BLANCHES À TOITS TERRASSES.
  • 91. LE VILLAGE EXPO DU WERKBUND DE 1927 À STUTTGART
  • 92. L’IMMEUBLE D’HABITATION DE WEISSENHOF À STUTTGART
  • 93. L’IMMEUBLE D’HABITATION DE WEISSENHOF À STUTTGART
  • 94.  MIES EST CÉLÈBRE POUR CES DEUX FAMEUSES PHRASES : « MOINS C’EST PLUS » ET « DIEU EST DANS LE DÉTAIL »  MIES A EXPLOITÉ TOUTES LES POSSIBILITÉS STRUCTURELLES DU BÉTON ARMÉ EN FAVEUR DE LA LIBÉRATION DES ESPACES INTÉRIEURS, DE L’INTERPÉNÉTRATION DES VOLUMES, DE LA TRANSPARENCE ET LA COMMUNICATION INTÉRIEUR-EXTÉRIEUR, NOTAMMENT DANS SON PROJET DE GRATTE-CIEL TRANSPARENT DE 1922.
  • 95.  BIEN QU’IL S’AGISSE D’UNE STRUCTURE FINIE, ON PEUT AISÉMENT IMAGINER SES LIGNES (VERTICALES ET HORIZONTALES) S’ÉTENDRE À L’INFINI, EN QUÊTE DE LA PERFECTION À L’INFINI. SEAGRAM BUILDING NEW YORK (1954-1958)
  • 96. POURSUIVANT SUR SA LANCÉE, MIES VA CONCEVOIR LE PAVILLON ALLEMAND POUR L’EXPOSITION INTERNATIONALE DE 1929 À BARCELONE. C’EST UN BÂTIMENT DE PLAIN PIED, CALÉ SOUS UN GRAND TOIT HORIZONTAL ET DIVISÉ PAR DES ÉCRANS DE VERRE ET DE MARBRE, L’ENSEMBLE REPOSANT SUR UN SOL DE TRAVERTIN PONCTUÉ D’UN BASSIN. LE PAVILLON ALLEMAND POUR L’EXPOSITION INTERNATIONALE À BARCELONE
  • 97. PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
  • 98. SIMPLE, AVEC UN TOIT PLAT, LA STRUCTURE DE MIES DIFFÉRAIT ÉNORMÉMENT DES PAVILLONS ENVIRONNANTS. MÊME SI L'EMPLOI DU VERRE ET D'UN REVÊTEMENT CHROMÉ POUR LES COLONNES SIGNALAIT LA MODERNITÉ, LE PAVILLON DE BARCELONE A SUPPOSÉ LA «SYNTHÈSE DE LA FORME CLASSIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE MODERNE», CONFORMÉMENT À LA CONVICTION DE MIES QU'IL ÉTAIT POSSIBLE DE RÉCONCILIER LE NOUVEAU ET L'ANCIEN. PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929) bronze du sculpteur Georg Kolbe
  • 99. PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
  • 100. PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
  • 101. DANS L'ÉDIFICE SE COMBINENT DES MATÉRIAUX INNOVANTS, COMME LE VERRE, L'ACIER ET LE CHROME, ET DES MATIÈRES CLASSIQUES COMME LE MARBRE TRAVERTIN ROMAIN, LE MARBRE VERT DES ALPES, LE MARBRE VERT ANTIQUE DE LA GRÈCE ET L'ONYX DORÉ DES MONTAGNES DE L'ATLAS. PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
  • 102. UN AUTRE EXEMPLE DE CETTE FUSION DU CONTEMPORAIN ET DE L'ANTIQUE EST REPRÉSENTÉ PAR LES OBJETS QU'IL A SPÉCIALEMENT CONÇUS POUR LE PAVILLON: CHAISES OTTOMANES ET TABLES CONSTRUITES DANS LES NOUVEAUX MATÉRIAUX ET INSPIRÉES DE L'ANTIQUE CHAISE CURULE ROMAINE EN FORME DE "X". PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
  • 103. DE PLUS, DANS UN CLIN D'ŒIL SUPPLÉMENTAIRE AU CLASSICISME, UN BASSIN EXTÉRIEUR REÇUT LA SCULPTURE ALLÉGORIQUE DE GEORG KOLBE. PAVILLON ALLEMAND DE BARCELONE (1929)
  • 105. ON RETROUVE LES CARACTÉRISTIQUES DU PAVILLON DE BARCELONE DANS LA VILLA TUGENDAHT À BRNO EN TCHÉCOSLOVAQUIE (1925-1930). CETTE CONSTRUCTION FAISANT UN LARGE USAGE DE VERRE ET DE MATÉRIAUX LUXUEUX FIGURE, AVEC LA VILLA SAVOYE DE LE CORBUSIER ET LA ROBIE HOUSE DE WRIGHT PARMI LES MAISONS LES PLUS IMPORTANTES DU 20E SIÈCLE. La Villa Tugendhat, (1930), Brno, République tchèque
  • 106. La Villa Tugendhat, (1930), Brno, République tchèque
  • 107. La Villa Tugendhat, (1930), Brno, République tchèque
  • 108. SES BÂTIMENTS ÉTAIENT RÉDUITS À LEURS PLUS SIMPLE EXPRESSION POUR ÊTRE LE PLUS RAFFINÉS POSSIBLE ET RÉALISÉS DANS UN ART DU PLUS HAUT NIVEAU FARNSWORTH HOUSE À PLANO , ILLINOIS (1945-1951)
  • 109. INSTITUT DE TECHNOLOGIE DE L’ILLINOIS À CHICAGO, LE CROWN HALL (1950-1956)
  • 110. 860 LAKE SHORE DRIVE, CHICAGO
  • 113. RÉALISÉE, EN 1968, PAR L'AGENCE D'ARCHITECTES SKIDMORE, OWINGS ET MERRILL (S.O.M.), À CHICAGO, ILLINOIS, ÉTATS-UNIS SEARS TOWER
  • 114. DE L'AGENCE D'ARCHITECTES SKIDMORE, OWINGS ET MERRILL (S.O.M.), EN 1969, À CHICAGO, ILLINOIS, ÉTATS-UNIS. JOHN HANCOCK CENTER
  • 115. Références Livre Auteur Histoire de l’architecture Moderne L. Benevolo Histoire critique de l’architecture M. Foura L’architecture, les formes et les styles de l’antiquité à nos jours E. D’Alfonso & D. Samsa L’architecture moderne Alan Colquhoun Histoire de l’architecture de l’antiquité à nos jours Jan Gympel L'architecture du XXe Siecle Peter_Gossel & Gabriele Lethauser A Visual Dictionary Of Architecture F. Ching Modern Architecture, A Critical History Kenneth Frampton http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Jean-Yves Antoine http://fr.wikipedia.org
  • 116. MERCI DE VOTRE ATTENTION