SlideShare une entreprise Scribd logo
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 1
Sommaire
Introduction :................................................................................................................................ 5
Chapitre 1 : Présentation de la Société ............................................................................................ 6
Section 1. Présentation Générale ................................................................................................ 6
1. Généralité ...................................................................................................................... 6
2. Activité.......................................................................................................................... 6
3. Effectif.......................................................................................................................... 6
4. Carte visite de la société.................................................................................................. 6
5. L’organigramme de la société ......................................................................................... 7
Section 2 .Présentation des différents Services............................................................................. 8
1-Service Administratif .......................................................................................................... 8
2-Service comptabilité............................................................................................................ 8
3-Service Contrôle de gestion ................................................................................................. 9
4-Service Approvisionnement................................................................................................. 9
5- Service commercial........................................................................................................... 9
6-Service technique et production : ........................................................................................10
7-Service Stock et livraison ...................................................................................................11
8-Service Qualité ..................................................................................................................11
9-Service système d’information et gestion du parc Informatique.............................................11
10-Service de sécurité sureté..................................................................................................12
Section 3 : la production de la société INPACKT ..........................................................................12
I. Le processus de production ............................................................................................12
II. Les différents types des produits.....................................................................................15
Section 4 : La commercialisation de produit...................................................................................16
Chapitre 2 : concept et méthode d’approvisionnement et de gestion de stock :..................................18
Section 1 : concept et méthode d’approvisionnement :....................................................................18
I. Définition et mission .........................................................................................................18
1. Définition : ...................................................................................................................18
2. Mission :.......................................................................................................................18
II. L’origine : ........................................................................................................................19
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 2
III. Objectifs :.........................................................................................................................20
IV. Les principales phases d’approvisionnement : .....................................................................20
1. Calcul de besoin en achat :.............................................................................................20
2. Le choix des fournisseurs :.............................................................................................22
Section 2 : Concept et méthode de gestion de stock :......................................................................27
I. Définition :.......................................................................................................................27
II. Fonctions des stocks :........................................................................................................28
III. Les types ou catégories de stocks :.....................................................................................28
1. Stocks suivant l’usage industriel :...................................................................................28
2. Stocks suivant le flux.....................................................................................................29
IV. Méthode ABC...................................................................................................................29
1. Principe de la méthode :.................................................................................................29
2. La démarche de la méthode :............................................................................................30
3. Objectif de la méthode :.................................................................................................30
Chapitre 3 : Approvisionnement et gestion de stock « cas INPACKT »............................................33
Section 1 : Processus d’approvisionnent :.......................................................................................33
I. Besoin en achat :...............................................................................................................33
1. Calcul de besoin avec méthode MRP.............................................................................33
2. Solution MRP avec Storm :............................................................................................43
II. Choix de fournisseur : .......................................................................................................63
1. Sélection de nouveau fournisseur :..................................................................................63
2. Choix de meilleures offres :...........................................................................................64
3. Evaluation de fournisseur :(SABIC): ..............................................................................66
III. Méthode ABC :.................................................................................................................69
Conclusion ..................................................................................................................................72
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 3
Listes de figures
Figure 1: Modèle de machine ........................................................................................................13
Figure 2: différentes étapes de machine SIPA.................................................................................13
Figure 3: Rôle du stock entre le flux amont et flux aval...................................................................28
Figure 4: forme générale de courbe ABC.......................................................................................31
Figure 5 : nomenclature de produit 32 bleu Furat............................................................................33
Figure 6: nomenclature de 48 GR cristale ......................................................................................37
Figure 7 : Nomenclature 25,5 GR cristal........................................................................................40
Figure 8: logo de STORM ............................................................................................................45
Figure 9: page principale de STORM............................................................................................45
Figure 10: menue file (fichier).......................................................................................................46
Figure 11: menu principale ...........................................................................................................46
Figure 12: Bill of material (nomenclature) de MRP........................................................................47
Figure 13: fênetre bill of matrial....................................................................................................47
Figure 14: tableau des composants ................................................................................................48
Figure 15: menue enregistrement...................................................................................................48
Figure 16: l’enregistrement de BOM.DAT.....................................................................................49
Figure 17: Master schedule (Le schéma directeur) de MRP.............................................................49
Figure 18: créer à fichier partir de BOM.DAT................................................................................50
Figure 19: sélection des composants..............................................................................................50
Figure 20: insérer le période de prévision.......................................................................................51
Figure 21: tableau de vente prévisionnel ........................................................................................51
Figure 22: enregistrement MAST.DAT..........................................................................................52
Figure 23: inventory status (l'état des stocks) de MRP ....................................................................52
Figure 24: période maximale de planification prévisionnel..............................................................53
Figure 25: Remplir le colonne On hand (sur la main) ......................................................................53
Figure 26: enregistrement MRPINV.DAT......................................................................................54
Figure 27: item master (maître de l'article) de MRP........................................................................54
Figure 28: MRP ITEM.................................................................................................................55
Figure 29:multiple et période de composant ..................................................................................55
Figure 30: enregistrement de ITEM.DAT.......................................................................................56
Figure 31: menu File, open (Fichier, ouvrir)...................................................................................56
Figure 32: sélectionner le dossier BOM.DAT.................................................................................57
Figure 33: choisir nomenclature ....................................................................................................57
Figure 34: Process, execute (Processus, exécuté)............................................................................58
Figure 35: configuration de nom de fichier.....................................................................................58
Figure 36: option de rapport..........................................................................................................59
Figure 37:courbe de pourcentage cumul croissante de consommation en valeur................................71
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 4
Listes de tableaux
Tableau 1: les intervalles du ratio de discrimination........................................................................31
Tableau 2: vente unitaire en 2013..................................................................................................34
Tableau 3: vente prévisionnel en 2014...........................................................................................34
Tableau 4: vente prévisionnel en 2015...........................................................................................34
Tableau 5: vente prévisionnel par carton en 2015 ...........................................................................34
Tableau 6: le composant de préforme 32 bleu furat........................................................................35
Tableau 7: MRP 32 bleu furat .......................................................................................................36
Tableau 8: vente en 2013 ..............................................................................................................37
Tableau 9: vente prévisionnel en 2014...........................................................................................37
Tableau 10: vente prévisionnel 2015..............................................................................................38
Tableau 11: vente prévisionnel par carton en 2015.........................................................................38
Tableau 12: le composant de préforme 48 GR cristale....................................................................38
Tableau 13: MRP 48 GR cristale ..................................................................................................39
Tableau 14: vente en 2013 ............................................................................................................40
Tableau 15:Vente prévisionnel en 2014 .........................................................................................40
Tableau 16: vente prévisionnel en 2015 .........................................................................................41
Tableau 17: vente prévisionnel par carton en 2015 .........................................................................41
Tableau 18: les composants de 25,5 GR cristal...............................................................................41
Tableau 19: MRP 25 ,5 GR cristal................................................................................................42
Tableau 20: la quantité fournie par les fournisseurs ........................................................................64
Tableau 21: prix de la tonne grain .................................................................................................65
Tableau 22: délai de livraison par chaque fournisseur ....................................................................65
Tableau 23: les poids de critères de choix ......................................................................................66
Tableau24:note de critère qualité...................................................................................................67
Tableau 25: note de critère de livraison.........................................................................................67
Tableau 26: le consommation en valeur par article .........................................................................69
Tableau 27: calcul de valeurs cumulées décroissante et leur pourcentage .........................................70
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 5
Introduction :
La plupart des entreprises recourent à des agents extérieurs pour s’approvisionner
en matières premières, marchandises ou autres éléments indispensables pour
l’exercice de leurs activités.
La fonction approvisionnements comprend l’ensemble des opérations par
lesquelles sont mis à la disposition de l’entreprise tous les produits et services
dont elle a besoin et qu’elle doit se procurer à l’extérieur.
La séquence des principales opérations d’approvisionnement est la suivante :
- La fonction approvisionnement engendre deux activités intimement liées:
L’achat est le premier acte du processus d’approvisionnement, il implique un
choix sélectif des fournisseurs. Le choix de fournisseur dépendra de plusieurs
critères
- La gestion de stock: l’expérience montre que la livraison des marchandises pour
les fournisseurs n’est pas toujours régulière et satisfaisante pour diverse raisons
(problème de transport, de qualité, de variation de prix).Pour surmonter
ces problèmes et continuer à fonctionner sans rupture l’entreprise constitue les
stocks.
Soucieux de la performance de sa supply chain, INPACKT a décidé de mettre en
place une nouvelle stratégie en matière d’approvisionnement et de gestion des
stocks. Le présent travail s’inscrit dans ce contexte, il s’agit de modéliser et
optimiser le système d’approvisionnement dans le but d’améliorer les
performances de la chaine logistique.
Ce travail est divisé en trois chapitres, dans le premier nous présenterons
l’entreprise, le deuxième met l’accent sur la gestion de l’approvisionnement et
la gestion de stock d’une façon théorique et le troisième chapitre est consacré à
l’application de technique d’approvisionnement et de gestion de stock.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 6
Chapitre 1 : Présentation de la Société
Dans ce chapitre, en premier lieu on va présenter la société INPACKT, en
deuxième lieu on va d’écrire les différents services de la société.
Section 1. Présentation Générale
1. Généralité
INPACKT « Innovation Packaging Technologie » est une société anonyme au
capital de 4.500.000Dt.
Elle est situé à Koutine 16 Km de Médenine route de Gabés, cette entreprise a
été créé le 20 Novembre 2003, sa date d’entrée en production est le 07 Aout
2004.
2. Activité
INPACKT est spécialisée dans la production et la commercialisation des
préformes en pet destinées pour le marché local et étranger.
 Préformes pour eaux minérales
 Préformes pour Boissons gazeuses
 Préformes pour l’huile.
3. Effectif
Avec un groupe de 69 individus, la ressources humaines se présentent comme un
facteur très important dans la stratégie de INPACKT afin d’atteindre la
satisfaction de ses clients.
4. Carte visite de la société
Numéro Téléphone : 75 610 391/ 75 610 392
Fax : 75 610 393
Email : Contact@inpackt.com
Adresse web : www.préformes.com
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 7
5. L’organigramme de la société
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 8
Section 2 .Présentation des différents Services
1-Service Administratif
La direction administrative et financière (DAF) d'une organisation (entreprise,
association ou institution) regroupe les attributions du directeur financier,
du directeur des ressources humaines et du directeur juridique. Elle est
responsable du respect des obligations légales, administratives et réglementaires.
Elle est responsable de fixer en concertation avec la Direction Générale, les
objectifs fonctionnels, les programmes d’activités et les budgets du service
administratif et financier et veiller à la prospection des fonds nécessaires aux
financements de l’exploitation et des investissements et assurer au mieux
l’équilibre des flux financiers au sein de la société.
En plus elle est invitée à mettre à jour les différents relevés bancaires et réclamer
en cas de défaut de leur transmission.
2-Service comptabilité
La comptabilité désigne la saisie des opérations économiques et financières, ainsi
que leur classement dans des livres comptables. La comptabilité permet ainsi de
connaitre le montant et l'origine des résultats d'une entreprise, et d'aider à la prise
de décision via la saisie des situations périodiques et des états financiers
mensuels et annuels (Bilan, Balance, Etat de Flux….).
Le responsable comptabilité doit être en contact avec tous les services pour
assurer la fiabilité du système comptable de la société par la création
(codification) des comptes nécessaires à l’enregistrement des opérations de la
société (mise à jour du plan comptable) et assurer la conservation et le
classement des documents comptables conformément à la réglementation en
vigueur .
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 9
3-Service Contrôle de gestion
Le contrôle de gestion est un processus par lequel la direction générale influence
les membres de la société pour mettre en œuvre les stratégies de manière efficace
et efficiente.
Il doit élaborer les différents rapport de synthèses de l’activité de la société
servant de base à la prise de décisions de gestion pour assurer d’une façon
permanente la respect des budget d’investissement et de fonctionnement .
Le contrôle de gestion se consulte avec la Direction Générale et le Directeur
Administratif et Financier pour tout changement au niveau des rubriques
budgétaires.
L’une des fonctions essentielle de contrôleur de gestion est définir une procédure
clair et efficace pour calculer le cout de revient des produits finis en collaboration
avec les différents services concernées.
4-Service Approvisionnement
Il est appelé aussi service achat, il permet d’assurer la satisfaction des besoins
différents services en terme de matières première et des consommables en
respectant les budgets planifiés d’avant.
Le responsable d’achat suit un circuit prédéfini et clair qui commence par une
consultation et la négociation des différents prix avec les différents fournisseurs
afin d’assurer une qualité et un prix convenable.
Ensuite après le choix convenable le responsable achat valide un bon de
commande en respectant le délai de réception prévue
Enfin ce circuit est terminé par la réception des biens demandés avec un contrôle
sur la quantité et prix. Dans le cas d’une non-conformité le responsable achat
doit procéder aux réclamations auprès des fournisseurs et assurer leur suivi.
5- Service commercial
Les tâches de ce service consistent à :
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 10
Définir et élaborer la stratégie commerciale opérationnelle, déterminer les
objectifs à atteindre et les moyens à mettre en place pour un périmètre déterminé
(entreprise, gamme de produit, marque, zone géographique…), coordonner et
animer les réseaux et /ou équipes commerciales correspondant à ce périmètre.
Le responsable commercial participe à la décomposition et l’analyse des écarts
entre les prévisions et les réalisations et à la détermination des responsabilités et
des actions correctives, il fixe en concertation avec la direction générale, les
objectifs fonctionnels, les programmes d’activités et les budgets du service
commercial et veille à leur réalisation.
Comme il est le chef hiérarchique du circuit de vente le directeur c1ommercial
supervise et coordonne les opérations commerciales effectuées par la société :
vente, livraison ainsi que les soldes client après avoir collecté les différents
règlements (chèque, traite ….).
Le service commercial n’est un pas un service isolé il doit être en communication
avec tous les autres services afin d’atteindre ses objectifs surtout avec le service
production pour bien définir la relation offre et demande.
6-Service technique et production :
Il a plusieurs taches à savoir :
 Assurer l’activité production
 Assurer la maintenance des équipements
 Bien gérer l’équipe de production et de maintenance
 Transmettre les besoins en matières premières et pièces de rechange
 Planifier et ajuster le plan de maintenance et plan d’investissement
 Réaliser la maintenance corrective et préventive
 Etablir /Actualiser le planning de production
 Gérer l’équipe de production et de maintenance
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 11
7-Service Stock et livraison
Son rôle consiste à éditer et imprimer les différentes pièces commerciales liées
au circuit de facturation (bon de livraison, facture …) ainsi que le suivi de
chargement et la livraison des produits en respectant le délai demandé afin
d’optimiser l’utilisation des moyens de transport et suivre les déplacements des
chauffeurs et convoyeurs.
Il exige auprès des clients les décharges de tous les documents afin de l’archiver
dans la société et maintenir la traçabilité pour toutes pièces commerciale.
Dans le cas d’une vente Export le responsable livraison prépare un dossier
d’export en communiquant avec les différents acteurs (chambre de commerce,
UTICA, Bureau des douanes..).
8-Service Qualité
La satisfaction des clients n’est pas assurée qui avec une qualité de produit
respectant les différentes normes et les lois appliquées à la production de
préformes alimentaires
L’engagement du responsable qualité est nécessaire. Il dirige et coordonne tout
un groupe afin de mettre une politique de qualité convenable en appliquant un
ensemble de contrôles sur la préforme (poids, épaisseur, couleur …) via une
gamme des appareils efficaces.
En plus le responsable qualité maitrise les tableaux de bord de différents services
de société par le suivi d’un ensemble des indicateurs de performance et
l’organisation des différentes réunions de pilotage.
9-Service système d’information et gestiondu parc Informatique
Afin d’améliorer la disponibilité et la circulation d’information le responsable
système d’information a mis en place tout un système de mailing via Microsoft
office Outlook avec lequel les différents services peuvent échanger les différents
états statistiques (achat, vente…).
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 12
Après l’installation d’un nouveau progiciel de gestion nommé « Divalto », le
responsable système d’information exige la formation des utilisateurs finaux de
système ainsi il satisfait aux différents besoins software et hardware.
Via l’administration de paquet de sécurité kaspersky le responsable système
d’information assure la fiabilité et la sécurité des informations circulantes entre
les différents services.
10-Service de sécurité sureté
Le service de sécurité sureté assure le fonctionnement de système d’alarme et la
sécurité des ouvriers. Il identifie les issus de secours et assure des formations de
sécurité pour les ouvriers.
Section 3 : la production de la société INPACKT
Dans cette section, on va étudier les produits fabrique de la société INPACKT
Dans la première partie, on va voir le processus de production et dans la
deuxième partie on va présenter les différents types de préforme.
I. Le processus de production
Pour la production de préforme, on utilise les matières premières suivantes :
-Grain PET qui représenter presque 90% de la totalité de la quantité à produire.
-colorant dans le cas de l’article coloré.
Polyéthylène téréphtalate (traduction impropre de l'anglais) ou PET est
un plastique de type polyester saturé, par opposition aux polyesters
thermodurcissables. Pour simplifier, on peut décrire le PET comme un pétrole
raffiné.
La machine de production des préformes est SIPA. Elle est importée auprès de
l’Italie. Le modèle de la machine est traduit comme suit :
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 13
Modélisation
Figure 1: Modèle de machine
Schéma fonctionnel
Figure 2: différentes étapes de machine SIPA
Le cycle opérationnel de fabrication des préformes peut être divisé en six phases.
Graines de
PET
Aspirateur Sécheur+
trémie
Extrudeuse Moule
Unité de
livraison
Bloc de
refroidissement
Evacuation
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 14
1. Alimentation
La phase d’alimentation garantit le flux correct et continu de PET (granulés)
nécessaire à l’alimentation de la machine.
2. Plastification
Le PET déshumidifié atteint progressivement l’état plastique par effet de la
rotation lente et continue de la vis de l’extrudeuse associé au réchauffage généré
par les résistances à faisceau situées le long du fourreau de l’extrudeuse.
3. Injection
Le PET plastifié est acheminé au vérin d’injection et injecté dans les empreintes
du moule d’injection.
L’injecteur fonctionne en mode alternatif (charge et injection) et synchronisé
avec le mouvement de la vis de l’extrudeuse (avance et recul).
4. Déplacement
La phase d’injection terminée, le moule s’ouvre et le refroidisseur se place entre
les deux demi-moules.
Les préformes sont déchargées et tombent par gravité dans les supports du
refroidisseur.
5. Refroidissement
La phase de déplacement terminée les préformes doivent être refroidies jusqu’à
40°C environ. Cette température garantit l’indéformabilité et la résistance
superficielle requises pour éviter tout endommagement pendant la phase de
déchargement. Les préformes restent assujetties aux supports de refroidissement
grâce à un système pneumatique qui crée une dépression à l’intérieur des
supports.
6. Déchargement
Le système pneumatique de dépression cesse d’opérer au niveau des rangées de
supports contenant les préformes suffisamment refroidies en permettant ainsi à
ces dernières de tomber, par gravité, sur le tapis de collecte inférieur. Par contre
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 15
les préformes de rebut sont déchargées, suivant la même séquence sur le tapis de
collecte supérieur.
II. Les différents types des produits
Dans cette entreprise on produit trois types de préforme d’emballage :
 Préforme pour eau.
 Préforme pour boissons gazeuses.
 Préforme pour huile.
1. Les préformes pour l’eau
Elle se compose essentiellement de :
 Préforme 17gr col 30/25(cristal ; bleu sabrine ; bleu furat..,) destiner pour
les bouteilles d’eau de 0.5 litre
 Préforme 32grammes (cristal ; bleu furet..,) destiner pour les bouteilles
d’eau de 1.5litre.
 Préforme 34grammes (bleu8..,) destiné pour les bouteilles d’eau de
1.5litre.
 Préforme 39grammes (bleu30/25..,) destiner pour les bouteilles d’eau de 2
litres.
2. Les préformes pour boissons gazeuses
 Préforme 28gr Pco 28 (cristal ; vert..,) utilisée pour la fabrication de
boissons gazeuses de 0.75 litre.
 Préforme 37grammes (cristal pco28 ; blanc lait..,) utiliser pour la
fabrication de boissons gazeuses de 1litre.’
 Préforme 39grammes (vert turquoise pco28 ; vert pco28..,) destiner pour
des boissons gazeuses de 1litre.
 Préforme 48gr (vert ; cristal..,) destinée pour des boissons gazeuses de 1.5
litre.
 Préforme 51.5gr (cristal..,) destinée pour des boissons gazeuses de 1.5litre.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 16
 Préforme 52gr (vert Appla pco28 ; vert pco28..,) destinée pour des
boissons gazeuses de 2 litres.
3. Les préformes pour huile
 Préforme 25.5grammes cristal col 21/29 utilisé pour la fabrication des
bouteilles d’huile de 1 litre.
 Préforme 37grammes (cristal 21/29 ASB ; cristal 21/29 SIPA..,) destinée
pour des bouteilles d’huile de 1 litre ou 1.8 litre.
Section 4 : La commercialisation de produit
Les préformes produites par la société sont vendues à des clients nationaux ou
internationaux.
A l’échelle nationale, le responsable commercial contacte ces clients. En
première étape, il va envoyer un devis pour les articles à vendre. En deuxième
étape, le client envoie le bon de commande dans lequel il fixe la nature d’article
et la quantité à acheter. Le jour de livraison, le responsable de livraison fait un
bon de livraison et une facture pour le client. Dans la facture de vente sur le
marché local existe le TVA et FODEC.
TVA : La taxe sur la valeur ajoutée constitue l’axe du système fiscal tunisien. Il
s’élève au taux 18% sur le total de montant de la facture.
FODEC : indiquant le taux de la cotisation prélevée à l’importation sur certains
produits pour alimenter le fonds de développement de la compétitivité
industrielle. Il soumise au taux de 1% sur le montant de la facture.
Remarque : pour les déconsignations de bois le responsable de livraison fait un
avoir.
Parmi Les clients de l’INPACKT à l’échelle nationale on a:
 SOSTEM (SAFIA, MARWA, CRISTALINE,)
 SFBT (SFAX, TUNIS)
 HAYET
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 17
 SICEM
 SOPREM (JANET)
 SEEM (SABRINE)
 SONEM (FOURAT)
A l’échelle internationale le responsable logistique prépare un dossier d’export
pour le client il met en relation :
L’UTICA : l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de
l'Artisanat(UTICA) est l'Organisation patronale qui représente les employeurs
Tunisiens des secteurs industriel, commercial, de services et artisanal.
Transit : C'est une personne morale de droit privée (entreprise, société) ayant
pour objet, à titre principal ou accessoire, l'accomplissement pour autrui des
formalités de passage d'une marchandise d'un territoire douanier à un autre.
Chambre de commerce : est un organisme chargé de représenter les intérêts
des entreprises commerciales, industrielles et de service.
Bureau de douane : Administration chargée de percevoir les droits sur certaines
marchandises à l'entrée ou à la sortie d'un Etat.
Bureau de recette de finance : c’est l’organisation qui collectée les impôts et
taxes pour l’Etat.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 18
Chapitre 2 : concept et méthode
d’approvisionnement et de gestion de
stock :
La rentabilité d’une entreprise dépend, en grande partie, de la gestion de
l’approvisionnement et de la gestion de stock.
Section 1 : concept et méthode d’approvisionnement :
I. Définition et mission
1. Définition :
L’approvisionnement est l’ensemble des opérations qui consistent à déterminer la
quantité des biens nécessaire et le moment de les acheter, à fixer le prix, à payer,
à choisir le fournisseur, à acheter les biens et contrôler l’acheminent et la
réception.
Il est donc une opération globale qui ne se limite pas à faire des achats, il débute
au moment où le service est livré à celui qui en fait la demande (rayon, atelier ou
service)
L’approvisionnement désigne la fonction qui consiste à alimenter les sites de
production industrielle, cette fonction regroupe les étapes suivantes :
Etape 1 : le calcul de la quantité à commander et la date à laquelle cette quantité
doit être livrée
Etape 2 : le choix de fournisseur
Etape 3 : la passation de la commande et suivi de livraison
Etape 4 : la gestion de stock
2. Mission :
L’approvisionnement a pour but de répondre aux besoins de l’entreprise en
matière de produits ou de services nécessaires à son fonctionnement. Il consiste à
acheter, au bon moment et au meilleur prix, les quantités nécessaires de produits
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 19
de qualité à des fournisseurs qui respecteront les délais. Il comporte donc un
élément achat et un élément gestion des stocks. Cette fonction est d’autant plus
importante pour la compétitivité de l’entreprise que le rapport qualité- coût des
approvisionnements aura une incidence sur le rapport qualité-coût de la
production.
II. L’origine :
L’entreprise, doit tenir compte des besoins et des aspirations de ses propres
membres et des gens composant son marché.
Le mode de gestion de l’approvisionnement des stocks dans l’entreprise a évolué
au fil des ans. Ainsi, selon la pensée administrative et le style de gestion,
l’approvisionnement a relevé des secteurs suivants :
 Secteur comptabilité pour l’enregistrement des données. Ici, le gestionnaire
accorde toute l’importance à la valeur numérique de stocks pour mesurer la
valeur financière de cet actif
 Secteur finance en tant qu’allocation des couts en capital. Ici le gestionnaire
cherche des solutions à la question suivant : « Comment faire fructifier l’argent
disponible pour une plus grande efficacité financière de l’entreprise ? » Ou,
autrement dit, doit- on investir plus d’argent dans l’achat des stocks ou cesser
d’investir ?
 Secteur production à des fins de contrôle de quantité et de qualité à la fabrication.
L’objectif : Optimaliser les opérations.
 Secteur marketing, car la distribution des stocks répond aux besoins de
l’entreprise imposé par ceux de sa clientèle.
On désigne de plus en plus cette activité par l’expression « la logistique »,
laquelle inclut le concept du transport de stocks.
De nos jours donc, le gestionnaire s’occupe de l’approvisionnement et de la
gestion de stocks dans une perspective qui touche l’ensemble des fonctions de
l’entreprise.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 20
III. Objectifs :
Les objectifs du service approvisionnements sont :
 Réduire les coûts d’achat et les coûts de stockage.
 Privilégier la qualité de l’approvisionnement, c’est réduite les malfaçons, les
déchets et donc améliorer la qualité finale des produits.
 Assurer la sécurité et la régularité des approvisionnements ;
 Améliorer le rapport qualité/prix des produits achetés ;
 Limiter et optimiser le niveau des stocks de matières premières et des
fournitures.
 Fournir les quantités nécessaires de matières pour la production, tout en évitant
toute pénurie provoquant un arrêt ou ralentissement de la fabrication et en évitant
le sur stockage qui entraînerait des coûts supplémentaires ;
 Connaître la fiabilité (qualité) de ces matières ;
 Obtenir la quantité et la qualité dans les délais voulus et au prix minimum.
IV. Les principales phases d’approvisionnement :
1. Calcul de besoin en achat :
Pour la Planification d’approvisionnement et déclaration du besoin en achat, On
peut utiliser plusieurs méthodes.
Le MRP (Material Requirement Planing) est la méthode le plus performe pour la
planification de besoin et leur composant.
a. Définitionde la MRP :
La MRP (Material Requirement Planning) (ou bien planification de besoin en
composants) est une méthode de gestion de flux consistant à planifier
l’ensemble des ordres de fabrication et d’approvisionnement d’après la demande
commerciale prévisionnelle.
La planification de besoins en composant consiste à déterminer les quantités de
composants nécessaires à la réalisation du programme directeur de production a
partir des nomenclatures et des états de stock. Les quantités requises de
composants se calculent selon le principe d’explosion des nomenclatures. Le
besoins en composants du niveau 1 se déduit des débuts d’ordres de fabrication
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 21
en produit fini. On déterminer ensuite les besoins en articles du niveau 2, à partir
des débuts d’ordre de fabrication des produits du niveau 1. Ce procédé est réitéré
à chaque niveau jusqu’aux niveaux d’utilisation des articles achetés.
b. Historique :
La méthode MRP est apparue aux Etats-Unis dans les années soixante (1960).
Elle n’a cessé d’évoluer au cours de temps (MRP-0, MRP-1, MRP-2 et MRP-3).
M.R.P.0 : M.R.P. est un concept de gestion de production né aux Etats Unis en
1965 et signifiait « Material Requirement Planning », cette méthode ne
représente alors qu’une méthode de calcul des besoins matières.
M.R.P.1 : En 1971, le système intègre une boucle fermée avec adéquation charge
/ capacité.
M.R.P.2 : En 1979, M.R.P. s’étend à d’autres fonctions de l’entreprise
(commercial, finances,...) et intègre les différents horizons, il devient
« Manufacturing Ressource Planning », la plupart des logiciels de GPAO sont de
ce type.
M.R.P.3 : En 1985, M.R.P. s’associe aux techniques « juste à temps » et à la
« qualité totale », son appellation devient « M.R.P. à court délai ».
La plupart des logiciels de GPAO s’appuie sur cette méthode.
c. Objectif :
Le MRP a pour objectif :
 Définir les besoins en composants pour satisfaire la consommation sur une
période donnée, de produit fini assemblant ces composants ;
 Vérifier pour chaque article la cohérence des dates de livraison avec les dates des
besoins ;
 Assurer la disponibilité des ressources pour la production et pour la vente aux
clients ;
 Minimiser le stock ;
 Est utilisée par de nombreuses organisations comme un outil pour limiter,
anticipé et résoudre ces problèmes consternant l’achat
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 22
2. Le choix des fournisseurs :
Les fournisseurs sont des acteurs de première importance dans
l’approvisionnement, en fait ils en sont la source. Il est, par conséquent essentiel
que ceux que l’on s’adjoint soient dignes de confiance et désireux de collaborer à
la réalisation des objectifs de l’entreprise. L’approvisionnement doit être vu
comme un projet conjoint entre le vendeur et l’acheteur du produit. Le choix des
fournisseurs constitue donc une étape cruciale du processus
d’approvisionnement.
Avant de procéder à ce choix, l’entreprise devrait demander s’il vaut
mieux faire des affaires avec un ou plusieurs fournisseurs.
a. Selon le nombre de fournisseur
i. Un seul fournisseur
 Les principaux avantages sont les suivants :
- Les économies d’échelle réalisées par le fournisseur et qui permettront
une baisse de son prix de vente.
- Les remises sur quantité accordées par le fournisseur.
- La diminution du travail administratif relié aux achats.
-La diminution des coûts du transport parce que tout provient du même
endroit.
-Une qualité d'approvisionnement plus uniforme.
-L'amélioration du contrôle de la qualité et la réduction du nombre de
visites chez le fournisseur.
 Les principaux inconvénients sont:
-L'absence de concurrence permettant une négociation plus serrée des prix
et des conditions d'achats.
-L'absence de fournisseurs prenant la relève lorsqu'il y a une détérioration
de la qualité des produits ou du service et des conditions de livraison.
-Le risque d'un manque de produits advenant une augmentation imprévue
de la demande.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 23
-On peut toutefois éviter la plupart de ces inconvénients en négociant les
contrats d'approvisionnement comme il convient et en établissant de bons
mécanismes de collaboration. L'entreprise aura aussi à démontrer à son
fournisseur les avantages qu'il peut retirer de sa collaboration à la croissance et
au succès de son client.
ii. Plusieurs fournisseurs
 Les avantages sont les suivants (R. Prévost et A. Vervaet, 2010) :
-La concurrence qui existe entre les fournisseurs. Cette concurrence place
l'entreprise en situation de force lors de la négociation des prix et des conditions
d'achat.
-Une plus grande information sur les nouveaux développements des
produits ou des services.
-Une source d'approvisionnement plus importante en cas d'augmentation
imprévue de la demande.
-La possibilité de changer de fournisseur si la qualité et les conditions
deviennent insatisfaisantes.
 L’inconvénient le plus essentiel est la dépense en achat qui sera
diluée entre plusieurs fournisseurs .vous ne pourrez peut être pas
exigé le même niveau de réduction.
 L'examen que l'on vient de faire des avantages et des inconvénients de ces
deux choix démontre qu'il est, dans la plupart des cas, plus avantageux de
faire des affaires avec un seul fournisseur. Comme les biens fabriqués par les
entreprises comportent souvent des composants assortis de nombreuses
spécifications et que de plus en plus d'entreprises recherchent la qualité
absolue dans leurs approvisionnements, on peut sans contredit affirmer que
contracter auprès d'un seul fournisseur constitue presque toujours la meilleure
politique d'approvisionnement.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 24
b. Les critères généraux de choix:
Après avoir choisi les politiques générales que l'on vient de mentionner
(un ou plusieurs fournisseurs), l'entreprise doit d'abord, avant de passer une
commande, choisir un fournisseur répondant aux critères qu'elle juge importants.
Ce choix sera beaucoup plus facile et plus rationnel si on a défini d'avance ces
critères.
i. La qualité
C'est le principal critère à considérer. Un produit ou un service sera jugé
de qualité s'il satisfait aux exigences définies par l'acheteur. Il est possible que
l'on tolère un certain pourcentage de produits ou de services défectueux, mais
dans le contexte de plus en plus répandu de la qualité totale, ce pourcentage tend
vers zéro. Pour s'assurer de la qualité des produits fournis, il s'avère beaucoup
plus efficace de vérifier a priori la qualité du processus de production du
fournisseur que d'examiner après coup la qualité du produit reçu. En procédant
ainsi l'on prévient les problèmes et on évite les importants retards qu'entraînent
les correctifs à apporter aux produits défectueux. C'est pourquoi, aujourd'hui, les
entreprises tentent d'établir leur contrôle de qualité à la source en se rendant chez
le fournisseur pour examiner ses moyens de production et s'assurer que ceux-ci
permettent une production de qualité presque parfaite.
ii. Le contrôle des coûts de production
Pour établir ce critère, on évaluera la capacité du fournisseur à contrôler
ses coûts en vue d'obtenir un prix de revient lui permettant de vendre à un prix
raisonnable. On note que le prix demandé par le fournisseur correspond
habituellement au prix de revient du produit majoré d'une marge de profit
acceptable.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 25
iii. La compétence technique
La forte compétence technique d'un fournisseur comprend non seulement
une assurance de qualité, mais permet également de faire bénéficier l'entreprise
des améliorations qui pourraient être apportées au produit.
iv. La capacité (la rapidité) de production
La capacité de production constitue la principale garantie qu'il n'y aura pas
rupture des approvisionnements et que les d1élais de livraison seront respectés.
Elle permet aussi de s'ajuster rapidement à toute augmentation imprévue de la
demande.
Les critères suivants, bien qu'ils puissent sembler moins évidents devraient aussi
être examinés.
v. La situation financière du fournisseur
Il est préférable pour l'entreprise de s'approvisionner auprès de fournisseurs
dont la situation financière est saine.
vi. La qualité des relations de travail chez le fournisseur
Tout conflit de travail chez le fournisseur risque de ralentir ou de
compromettre la production. Ils peuvent également entraîner une diminution de
la qualité. Il est donc important de s'assurer que la qualité des relations de travail
chez le fournisseur permette d'éviter les débrayages, les ralentissements de travail
ou les grèves du zèle.
vii.La conformité aux législations et aux réglementations
De plus en plus de biens font l'objet de réglementations relatives
notamment à la santé, à la sécurité ou à l'environnement. Il est donc essentiel de
s'assurer que les fournisseurs soient en règle avec les législations concernant les
produits qu'ils fournissent aux entreprises.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 26
c. Les étapes de choix de fournisseur
i. Recherche et Consultation des fournisseurs :
Il s’agit ici de déterminer la meilleure source d’approvisionnements. Le
fournisseur choisi devrait être celui qui se montre le plus apte à fournir le bien
requis tout en offrant les meilleurs conditions d’achat et d’escompte ainsi qu’une
excellente fiabilité dans le respect des spécifications et des délais de livraison.
ii. Evaluation des offres et négociation avecles fournisseurs :
Après avoir choisi un fournisseur, on établira aves ce dernier une entente
contractuelle sur les quantités à fournir, les conditions de livraison, le prix, les
modalités de paiement et les ajustements du contrat qui pourraient être requis par
la suite.
iii. Choix de la meilleure offre et Suivi de bon de commande :
Il faut transmettre au fournisseur les demandes pour obtenir la livraison des
articles nécessaires, cette demande revêt la forme d’un papier appelé « bon de
commande », il doit comportée : la description de l’article, la quantité demandée,
le prix et les conditions de livraison.
On doit s’assurer que le fournisseur a bien reçu le bon de commande et qu’il en
accepte les conditions, l’acheteur se rendra chez le fournisseur pour vérifier
l’acheminement.
iv. Vérification de produits achètes :
Dès la réception des articles, il faut en vérifier la conformité en examinant les
spécifications inscrites sur le bon de commande. Si la vérification révèle un
problème, on doit aviser immédiatement le fournisseur qui agira en conséquence.
Cette vérification établie habituellement au moyen d’un document qui s’appelle
« bon de réception ».
v. Evaluation de fournisseur :
Le responsable d’approvisionnement doit évaluer le résultat du processus
d’approvisionnement.
Si les résultats sont positifs : la marchandise réceptionnée sera gérée selonles
règles déjà fixés. Si les résultats sont négatifs (qualité non conforme, délai non
respecté, moyens des communications inefficaces, apparition d’un nouveau
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 27
produit), le responsable des approvisionnements peut redéfinir en fonction des
besoins de la situation une ou plusieurs des étapes du processus
d’approvisionnement.
Section 2 : Concept et méthode de gestion de stock :
I. Définition :
D’après le dictionnaire « LE PETIT LAROUSSE » (1997), « le stock est :
- L’ensemble des marchandises, des matières, des produits semi-ouvrés, des
produits finis etc.…, qui sont la propriété d’une entreprise
- L’ensemble des choses possédées et gardées en réserves. »
Selon Pierre ZERMATI (1985), « le stock est la provision des produits de
consommation. »
Quant à André RAMBAUX, il définit le stock comme « l’ensemble des
marchandises ou des articles accumulés dans l’attente d’une utilisation ultérieure
plus ou moins proche et qui permet d’alimenter les utilisateurs au fur et à mesure
de leurs besoins sans leur imposer les délais et les à-coups d’une livraison par des
fournisseurs.
Un stockest placé entre deux opérations : l’une de fabrication et l’autre
commerciale (de vente) ; il subit donc l’influence de ces opérations et parfois de
celles situées en aval et en amont. »
D’une façon générale, le stock est défini comme l’accumulation d’une différence
de flux.
L’image la plus courante est celle d’un réservoir, dont le niveau traduit la
différence accumulée entre un flux entrant et un flux sortant. Le niveau d’un
stock est souvent mesuré par une durée d’écoulement, temps nécessaire à
l’épuisement du stock en cas d’arrêt total du flux entrant.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 28
Figure 3: Rôle du stock entre le flux amont et flux aval.
II. Fonctions des stocks :
Le stock assure dans l’entreprise 4 fonctions: régulation, économique,
d’anticipation et de sécurité.
Le stock coûte cher : frais financiers, espace de stockage, vieillissement. Dans
ces conditions, pourquoi les entreprises conservent-elles du stock ?
Les fonctions principales du stock consiste à :
 Assurer une régulation entre deux flux non synchronisés qui présentent
des irrégularités de débit.
 Eviter une pénurie passagère (stocks de précautions).
 Profiter des conditions favorables sur les prix (stocks de spéculations).
 Réduire les délais de mise à disposition (produits finis, pièces de
rechange).
III. Les types ou catégories de stocks :
Il y a deux types de stocks, selon l’usage industriel ou bien suivant le flux :
1. Stocks suivant l’usage industriel :
Les stocks dans une entreprise sont constitués de stocks de production et de
stocks hors production. Ce sont les stocks des
 Matières premières et composants.
 Encours de fabrication ; tous les articles dans le processus de transformation
mais non encore terminés.
 Produits finis.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 29
Les stocks hors production sont ceux qui n’entrent pas dans la transformation,
mais accompagnent la production. On retrouve dans cette catégorie les stocks
de :
 Pièces de rechange
 Consommables des machines (lubrifiants, carburants, nettoyants …)
 Emballages
2. Stocks suivant le flux
Une analyse des flux dans le magasin permet de distinguer les stocks de projet;
les stocks à commandes régulières, les stocks d’usure et enfin les stocks en
transit.
 Les stocks de projet : Ce sont des stocks qui prennent naissance au début d’un
projet et disparaissent à la fin de ce dernier.
 Les stocks à commandes régulières : Ce sont les stocks d’articles
régulièrement consommés. Ils sont réapprovisionnés par le gestionnaire des
stocks chaque fois que le point de commande est atteint.
 Les stocks d’usure : Il s’agit des articles placés en stock, qui sont sortis en cas
de besoin pour réaliser un travail et qui ensuite sont retournés au magasin.
 Les stocks en transit ou stock de transbordement : Il s'agit d'articles en cours
de transfert entre différents postes de la chaîne de valeur physique. Une partie
est considérée comme incluse au stock du cycle de commande, étant stockée
dans la zone de distribution de la chaîne de valeur physique. Ce stock devra
être considéré pour le calcul du coût intrinsèque des stocks.
IV. Méthode ABC
1. Principe de laméthode :
La méthode ABC est une méthode de classification connue aussi sous le nom
loi 80-20 ou loi de PARETO. Elle permet de déterminer l’importance relative
des éléments d’un ensemble dans un contexte donné en les répartissant en 3
classes d’importance :
-Classe A : éléments de forte importance
-Classe B : éléments d’importance normale
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 30
-Classe C : éléments de faible importance
2. La démarche de la méthode :
La méthode ABC propose de la démarche suivante :
 Recherche de critère d’analyse correspondant à la classification
désirée (quantité consommée, valeur de consommation …)
 Classification des articles par valeur décroissante du critère
d’analyse ;
 Tri des produits par valeur décroissante du critère d’analyse
(Xi)
 Calculer de cumul des valeurs du critère d’analyse
 Calculer du pourcentage d’importance
 Tracé de la courbe des pourcentages cumulés du critère où
 Les abscisses représentent les articles à classer
 Les ordonnées représentent les pourcentages cumulés du
critère
 Classification des articles
3. Objectif de la méthode :
La méthode ABC ou méthode 20/80 permet de :
 De consacrée de temps et de moyen ou produit stratégique : catégorie A
 D’évite un gaspillage de temps et ressource a cause d’une gestion
excessivement fine sur de produit d’importance mineur : catégorie C.
 Entre ce deux extrême il a y la catégorie B qui fera l’objet d’une attention
mesurer.
La courbe tracée est interpréter par rapport à 3 courbes :
 La courbe théorique de PARETO: 20% des produits ont 80% de la valeur
du critère et les 20% suivants 10%.
 La courbe extrême 1 : 1 produit possède 100% de la valeur du critère.
 La courbe extrême 2 : tous les produits ont la même importance.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 31
Figure 4: forme générale de courbe ABC
Pour étudier l’emplacement de la courbe, on utilise le ratio de discrimination
(RD)
 La ration RD permet de déterminer les classes de répartition des produits :
Valeur de RD Zone A B C
1>RD>0.9 1 10 10 80
0.9>RD>0.85 2 10 20 70
0.85>RD>0.75 3 20 20 60
0.75>RD>0.65 4 20 30 50
0.65>RD 5 Non interprétable
Tableau 1: les intervalles du ratio de discrimination
La pertinence de la méthode peut être teste a travers la RD
Permet de déterminer, avec l’aide de graphique, si le critère retenu est
pertinent. Pour l’être l’indice doit être > a 0.6
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 32
RD / Coefficient de Gini= [(Somme des achats consommée cumulées
en % * % d’un seul produit)-5000]/5000
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 33
Chapitre 3 : Approvisionnement et
gestion de stock « cas INPACKT »
Dans ce chapitre on va présenter dans un premier lieu comment la société Inpackt faire
le calcul de besoin en achat on utilisant la méthode MRP avec le logiciel Storm. Dans
un deuxième lieu on va montrer le principe de choix de fournisseur et dans un
troisième lieu on va classer l’article consomme avec la méthode ABC
Section 1 : Processus d’approvisionnent :
I. Besoinen achat : (on va choisir 3 produit à savoir un préforme pour l’eau et
un pour gazeuses et autre pour huile)
1. Calcul de besoin avec méthode MRP
a. Application de MRP dans Inpackt :
 Préforme pour eau : exemple 32 bleu Furat :
La nomenclature de produit prend cette forme :
Figure 5 : nomenclature de produit 32 bleu Furat
Préforme
grain colorant
230.4 kg
3 kg
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 34
Vente unitaire réalise en 2013 :
2
0
1
3
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
4000000 4000000 4000000 4500000 2000000 1000000
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
6000000 5000000 3500000 10000000 3000000 2000000
Tableau 2: vente unitaire en 2013
Sachant que le taux de croissance annuelle de vente = 5%
Alors le vente unitaire prévisionnel pour 2014 :
2
0
1
4
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
4200000 4200000 4200000 4725000 2100000 1050000
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
6300000 5250000 3675000 10500000 3150000 2100000
Tableau 3: vente prévisionnel en 2014
Vente prévisionnel par unité pour 2015 est :
2
0
1
5
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
4410000 4410000 4410000 4961250 2205000 1102500
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
6615000 5512500 3858750 11025000 3307500 2205000
Tableau 4: vente prévisionnel en 2015
Sachant que l’entreprise vente le préforme sous forme de carton comprend l’une
7200 donc le vente prévisionnel par carton pour 2015 :
2
0
1
5
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
613 613 613 689 306 153
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
919 766 536 1531 459 306
Tableau 5: vente prévisionnel par carton en 2015
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 35
Les informations nécessaires sont les suivants :
Préforme
(carton)
Colorant Grain
Stock initial 451 100 Kg 380000Kg
Délai
d’obtention
0 0 2 Mois
Matière
fabrique
Ou bien
acheter
1 20 kg 1100 Kg
Tableau 6: le composant de préforme 32 bleu furat
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 36
Application de MRP :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Préforme besoinbrut 613 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306
Réception 162 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306
Stock 451 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
besoinnet 162 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306
lancement 162 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306
Colorants besoinbrut 486 1839 1839 2067 918 459 2756 2297 1608 4594 1378 919
livraison
attendu
400 1840 1840 2060 920 460 2760 2300 1600 4600 1380 900
Stock 100 14 15 16 9 11 12 15 19 11 17 19 0
besoinnet 386 1825 1824 2051 909 448 2745 2282 1589 4583 1361 900
lancement 400 1840 1840 2060 920 460 2760 2300 1600 4600 1380 900
Grain besoinbrut 37325 141235 141235 158746 70502 35280 211680 176400 123480 352800 105840 70560
livraison
attendu
0 0 0 99000 70400 35200 212300 176000 123200 353100 105600 70400
Stock 380000 342675 201440 60205 459 357 277 897 497 217 517 277 117
besoinnet 0 0 0 98541 70043 34923 211403 175503 122983 352583 105323 70283
lancement 99000 70400 35200 212300 176000 123200 353100 105600 70400
Tableau 7: MRP 32 bleu furat
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 37
 Préforme pour boissons gazeuses : exemple 48 GR Cristale
Figure 6: nomenclature de 48 GR cristale
Vente unitaire réalise en 2013 :
2
0
1
3
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
5105600 3400000 3691200 4381300 6564800 4691200
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
3365000 6412200 5200000 3832500 2323700 500000
Tableau 8: vente en 2013
Sachant que le taux de croissance annuelle de vente = 5%
Alors le vente unitaire prévisionnel pour 2014 :
2
0
1
4
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
5360880 3570000 3875760 4600365 6893040 4925760
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
3533250 6732810 5460000 4024125 2439885 525000
Tableau 9: vente prévisionnel en 2014
Préforme
grain
268.8
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 38
Vente prévisionnel par unité pour 2015 est
2
0
1
5
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
5628924 3748500 4069658 4830383 7237692 5172048
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
3709913 7069450 5733000 4225331 2561879 551250
Tableau 10: vente prévisionnel 2015
Sachant que l’entreprise vente le préforme sous forme de carton comprend l’une
5600
Vente prévisionnel par carton pour 2015 :
2
0
1
5
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
1005 669 727 863 1292 924
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
662 1262 1024 755 457 98
Tableau 11: vente prévisionnel par carton en 2015
 Les informations nécessaires sont les suivants :
Préforme
(carton)
Grain
Stock
initiale
829 265000 KG
Délai
d’obtention
0 2 mois
Matière
fabrique
Ou bien
acheter
1 1100 KG
Tableau 12: le composant de préforme 48 GR cristale
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 39
Application MRP :
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Préforme
besoin brut 1005 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98
Réception 176 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98
Stock 829 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
besoin net 176 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98
lancement 176 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98
Grain
besoin brut 47309 179827 195418 231974 347290 248371 177946 339226 275251 202944 122842 26342
livraison
attendu
0 0 158400 232100 346500 248600 178200 338800 276100 202400 123200 26400
Stock 265000 217691 37864 846 972 182 411 666 240 1089 545 903 961
besoin net 0 0 157554 231128 346318 248189 177534 338560 275011 201855 122297 25439
lancement 158400 232100 346500 248600 178200 338800 276100 202400 123200 26400
Tableau 13: MRP 48 GR cristale
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 40
 Préforme pour huile : 25.5 GR cristal
Figure 7 : Nomenclature 25,5 GR cristal
Vente unitaire réalise en 2013 :
2
0
1
3
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
3646720 2735040 1000000 0 4000000 0
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
0 3500000 1500000 1500000 3000000 4000000
Tableau 14: vente en 2013
Sachant que le taux de croissance annuelle de vente = 5%
Alors le vente unitaire prévisionnel pour 2014
2
0
1
4
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
3829056 2871792 1050000 0 4200000 0
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
0 3675000 1575000 1575000 3150000 4200000
Tableau 15:Vente prévisionnel en 2014
Vente prévisionnel par unité pour 2015 est
Préforme
Grain
264.2
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 41
2
0
1
5
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
4020509 3015382 1102500 0 4410000 0
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
0 3858750 1653750 1102500 3307500 4410000
Tableau 16: vente prévisionnel en 2015
Sachant que l’entreprise vente le préforme sous forme de carton comprend l’une
10360
Vente prévisionnel par carton pour 2015 :
2
0
1
5
Janvier Février Mars Avril Mai Juin
388 291 106 0 426 0
Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre
0 372 160 106 319 426
Tableau 17: vente prévisionnel par carton en 2015
Les informations nécessaires sont les suivants :
Préforme
(carton)
Grain
Stock
initial
201 380000kg
Délai
d’obtention
- 2 mois
Matière
fabrique
Ou bien
acheter
1 1100 kg
Tableau 18: les composants de 25,5 GR cristal
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 42
Application MRP
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Préforme besoin
brut
388 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426
Réception 187 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426
Stock 201 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
besoin net 187 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426
lancement 187 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426
Grain besoin
brut
49405 76882 28005 0 112549 0 0 98282 42272 28005 84280 112549
livraison
attendu
0 0 0 0 0 0 0 0 27500 28600 83600 113300
Stock 380000 330595 253712 225707 225707 113158 113158 113158 14876 104 698 19 769
besoin net 0 0 0 0 0 0 0 0 27396 27902 83581 112531
lancement 0 0 0 0 0 0 27500 28600 83600 113300 0 0
Tableau 19: MRP 25 ,5 GR cristal
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 43
2. SolutionMRP avec Storm :
a. Définition et composants de logiciel Storm
i. Définition :
STORM est un progiciel intégré de la technique la plus fréquemment utilisée de
la modélisation quantitative de commerce et des ingénieurs problèmes. il est
piloté par menu pour plus de commodité et de flexibilité, et se compose de:
 Un éditeur flexible et facile à utiliser pour la saisie des données et la modification
 Dix-huit modules de calcul
 Une variété d'utilisateurs sorties sélectionnées pour l'affichage des résultats de
calcul
Les modules de calcules sont :
1. Programmation linéaire et entier
2. affectation
3. transport
4. réseaux à grande distance
5. les réseaux d'écoulement
6. gestion de projet
7. analyse des files d'attente
8. la gestion des stocks
9. l'aménagement des installations
10. ligne d'assemblage équilibrage
11. analyse des investissements
12. prévision
13. ordonnancement de la production
14. planification des besoins en matière
15. contrôle statistique du processus
16. statistique
17. analyse de la décision
18. arbres de décision
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 44
ii. Composants :
Pour ouvrir nouveau fichier
Pour ouvrir un fichier déjà existe
Pour enregistrer
Pour enregistrer sous
Pour insérer une ligne
Pour supprimer une ligne
Pour insérer une colonne
Pour supprimer une colonne
Pour modifier la donnée
Pour reporter la donnée
Pour aider
b. Démarche a suivie :
 Etape 1 :
- Ouvrir le dossier Storm
- Clique deux fois sur le fichier
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 45
Figure 8: logo de STORM
Figure 9: page principale de STORM
- Choisir file new
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 46
Figure 10: menue file (fichier)
- Sélectionner MRP
Figure 11: menu principale
- Sélectionner Bill off Material et clique sur OK
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 47
Figure 12: Bill of material (nomenclature) de MRP
- Remplir le tableau
Figure 13: fênetre bill of matrial
Et clique sur ok
- Remplir le tableau :
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 48
Figure 14: tableau des composants
- Clique une seule fois au dehors de tableau
- Faire l’enregistrement
- Choisir File Save As
Figure 15: menue enregistrement
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 49
Figure 16: l’enregistrement de BOM.DAT
Ferme sortir
 Etape 2 :
- Ouvrir storm et ouvrir MRP (File, New, MRP)
Figure 17: Master schedule (Le schéma directeur) de MRP
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 50
- Clique sur Browse (feuilleter), dans le nom de fichier il faut avoir BOM.dat et clique sur
OK
- Clique sur Selected.
Figure 18: créer à fichier partir de BOM.DAT
- Clique sur OK
- On sélection Préforme seulement et clique sur OK
Figure 19: sélection des composants
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 51
Figure 20: insérer le période de prévision
Remplir le tableau (vente prévisionnel)
Figure 21: tableau de vente prévisionnel
- Clique une seule fois au dehors de table
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 52
- Faire l’enregistrement (File, Save as)
Figure 22: enregistrement MAST.DAT
 Etape 3 :
- Ouvrir Storm et ouvrir MRP (File, New, MRP)
Figure 23: inventory status (l'état des stocks) de MRP
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 53
- Ok et Remplir le tableau
Figure 24: période maximale de planification prévisionnel
- Remplir seulement le stock initial (on Hand)
Figure 25: Remplir le colonne On hand (sur la main)
- File Save as « MRPINV.dat»
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 54
Figure 26: enregistrement MRPINV.DAT
- Fermer Quitter
 Etape 4 :
- Ouvrir Storm et ouvrir MRP
Figure 27: item master (maître de l'article) de MRP
Et clique sur OK
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 55
Figure 28: MRP ITEM
- Remplir le tableau colonne 4, 5 et 6
Figure 29:multiple et période de composant
- Clique une seule fois au dehors de tableau
- Faire l’enregistrement (file, Save as « Item.dat »)
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 56
Figure 30: enregistrement de ITEM.DAT
 Etape 5 :
Pour trouver la solution :
- File open
Figure 31: menu File, open (Fichier, ouvrir)
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 57
- « BOM.dat » et clique sur ok
Figure 32: sélectionner le dossier BOM.DAT
- Choisir Bill of Material et clique sur ok
Figure 33: choisir nomenclature
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 58
Choisir : Process Execute
Figure 34: Process, execute (Processus, exécuté)
Figure 35: configuration de nom de fichier
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 59
- Clique sur Report
Figure 36: option de rapport
- Et Clique sur OK
c. Solution pour 32 bleu furat :
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 60
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 61
d. Solution pour 48 GR Cristale:
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 62
e. Solution pour 25.5 GR Cristale:
On peut conclure que le logiciel Storm est plus détaillé que le calcul manuel de MRP.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 63
II. Choix de fournisseur :
Pour tous les achats effectuent, la société INPACKT applique une instruction de travail
concernant le produit suivant :
- Matière première (résine)
- Carton d’emballage
- Sac d’emballage
- Colorant
- L’achat de PET liée a fluctuation de prix de pétrole donc son prix varié d’une période à
une autre ce pour cela son achat se fait après la négociation avec plusieurs fournisseurs
soit que ces fournisseurs situé dans la liste des fournisseurs approuves ou des nouveaux
fournisseurs, alors que l’achat de les autres produits (carton d’emballage, sac
d’emballage, colorant) se fait avec un seul fournisseur qui était choisi par l’entreprise qui
peut garantir les besoin de INPACKT pendant une période.
1. Sélection de nouveau fournisseur :
Il s'agit d'un élément essentiel pour assurer votre propre compétitivité. Le choix de vos
fournisseurs est déterminant pour développer une activité rentable. Il s'agit d'ailleurs de la
mission principale des acheteurs ;
Dans la société INPACKT la sélectiond’un nouveau fournisseur se fait par le
responsable d’achat et le responsable de qualité selon des critères bien déterminer
Ces critères sont situé dans une fiche qu’appelle fiche de sélectiond’un nouveau
fournisseur (voir annexe 2)
Une note qualité est attribuée aux nouveaux fournisseurs pour favoriser ceux qui ont un
système qualité ou un produit de bonne qualité... Cette note est attribuée suivants les
critères mentionnés sur la fiche de sélectiondes nouveaux fournisseurs.
En peut remplir cette fiche en mettant une croit devant 0 si le critère et mouvais ou
devant 1 si le critère est moyenne et en fin devant 2 si le critère est de bonne qualité, en
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 64
suite nous faisons la somme et en donne une note sur 20 : Si la somme est supérieur à 10
en sélectionne le fournisseur si non en le rejeter
Une fois sélectionné, le fournisseur va être inséré dans la liste des fournisseurs
approuvés.
2. Choix de meilleures offres :
Après avoir calculé les besoins de la matière première(PET) qui représente presque 90%
de l’achat de société INPACKT, nous recevons quatre demandes d’offre de quatre
fournisseurs: LG, ACI, SABIC et GC.
Parmi ces fournisseurs nous avons choisissons le meilleur fournisseur selon des critères
qui sont essentielle pour le choix de fournisseur : Prix, quantité fournie, délai de
livraison.
La société INPACKT a besoin d’acheter une quantité de PET de 1540
a. Choix par quantité fournie :
En premier lieu nous effectuons un choix du fournisseur qui peut nous offrir la totalité
de notre demande
Fournisseurs Quantité fournie (T)
LG 1500
ACI 1000
SABIC 1540
GC 1540
Tableau 20: la quantité fournie par les fournisseurs
En élimine les deux premier fournisseurs (LG et ACI) car ne peuvent pas nous offrir tous
la quantité demandée.
Seulement deux fournisseurs (SABIC et GC) peuvent nous offrir tous la quantité
demandée. Dans ce qui suit nous choisissons le fournisseur qui offre notre demande au
plus bas prix.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 65
b. Choix par prix :
Fournisseurs Prix(usd/T)
LG (international corp) 1025
ACI (chemical asciainc) 1100
SABIC 990
GC 1020
Tableau 21: prix de la tonne grain
D’après ce tableau en constate que les deux fournisseurs choisis selon la quantité fournie
ne demandent pas le même prix :
 SABIC offre une quantité de 1540 T avec 990 (USD /t)
 GC offre cette quantité avec un prix plus cher que SABIC
Dans ce cas le responsable d’achat dans la société doit choisi le fournisseur le moins
cher : Donc en choisi SABIC.
D’après ce critère de choix, il est clair que le choix par prix est mieux que le choix par
quantité fournie.
c. Choix par délai de livraison :
Nous intégrons dans la procédure de choix de fournisseur un troisième critère de choix
celle de la date de livraison
Fournisseurs Délai de livraison
LG 1 mois
ACI 1 mois
SABIC 21 jours
GC 1 mois
Tableau 22: délai de livraison par chaque fournisseur
Nous avons choisi le fournisseur qui peut fournir la quantité avant la durée de
consommation du stock disponible
Après le prix d’achat le fournisseur SABIC est le fournisseur qui au délai de livraison la
plus courte.
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 66
Il a été convenu sur le fournisseur SABIC car il était le seul fournisseur qui offre à la
société la quantité demandé avec un prix moins cher que les autres fournisseurs et à un
délai ne passe pas 21 jours.
 Pour l’achat de carton et sac d’emballage et colorant la société INPACKT choisie
un seul fournisseur qui fournie leur besoin en ces matières pendant une ou deux
années.
3. Evaluation de fournisseur :(SABIC):
a. Critères de choix et leurs poids :
Chaque fournisseur est évalué sur la base de la qualité de son produit, son respect des
délais de livraison et le prix de son produit par rapport au prix le plus bas, lorsque c’est
applicable.
Critère de choix Poids du critère
(ni)
Qualité du produit (respect de critères
d’acceptation mentionné à la fiche
technique et au certificat Alimentaire)
40%
Respect des délais de livraison 30%
Prix 30%
Total : 100%
Tableau 23: les poids de critères de choix
b. Valorisation des critères de choix des fournisseurs :
Les critères de choix revêtent des significations différentes. Soit xi la note relative au
critère de choix et ni son poids.
i. Qualité du produit :
La note xi est attribuée selon la qualité du produit livré, elle est fixée comme suit
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 67
Tableau24:note de critère qualité
Chaque livraison est notée par le responsable de contrôle qualité comme c’est indiquée
ci-dessus, cette note est attribuée à la réception du produit au niveau magasin MP et
enregistrée dans la fiche « Fiche d’évaluation fournisseur ».
Dans ce cas, le responsable de contrôle qualité fixe xi = 5 car le Grain est de très bonne
qualité.
ii. Respect des délais de livraison :
Note (xi) Critères
5 Livraison dans les délais
4 Retard acceptable
3 Retard moyennement acceptable
2 Retard grave
1 Retard inacceptable
Tableau 25: note de critère de livraison
Pour chaque livraison, le responsable achats procède à l’attribution de la note relative au
délai de livraison et ce dans la fiche « Fiche d’évaluation fournisseur »
Dans notre cas dans la société INPACKT le fournisseur choisi (SABIC) fait un retard
acceptable (xi= 4)
Note (xi) Critères « qualité »
5 Très bonne qualité
4 Bonne qualité
3 Acceptable
2 Mauvaise qualité
1 Très mauvaise qualité
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 68
iii. Prix :
Cette note est aussi attribuée par le responsable achats, elle est fixée comme suit :
Soit P1 = le prix le plus bas
et P = le prix de l’offre
 E = ((P - P1)/P1) x 100, l’écart en % par rapport au prix le plus bas
La note xi est fixée comme suit :
E = 0  xi = 5
0  E  2%  xi = 4
2  E  4 %  xi = 3
4  E  6 %  xi = 2
E  6 %  xi = 1
Remarque : Lorsque le produit est fourni par un fournisseur unique, le responsable achats
attribue par défaut la note 5.
Application :
On a :
Le prix le plus bas = 990
Le prix de l’offre= 990
990−990
990
× 100 = 0
E = 0 donc xi = 5
c. Méthode de calcul :
Soit M la note relative à l’évaluation du fournisseur
 Formule M =  (xi x ni)
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 69
 Chaque fournisseur ayant une note M  2/5 avec xi pour la qualité du produit  3 sera
retenu pour approbation et sera maintenu dans la « Liste des fournisseurs approuvés ».
Le responsable achats établit et met à jour la liste des fournisseurs approuvés.
Application :
M= (4×40%) + (4 ×30%) + (5× 30%)
= (4 × 0,4) + (4×0,3) + (5×0,3)
=1,6 + 1,2 + 1,5
=4,3
On a M = 4,3 ≥ 2/5 Donc le fournisseur SABIC sera maintenu
Xi (qualité)= 4>3 dans la « Liste des fournisseurs approuvés ».
III. Méthode ABC :
Les articles et la consommation en valeur
Article consommation en valeur
Grain 21573532
Colorant 231654
Emballage 663213
pièce de rechange 775 000
Energie 1572586
Autre 540000
Total 25355985
Tableau 26: le consommation en valeur par article
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 70
Etape 1 : classement et calculs
articles
consommation
en valeur
pourcentage
d'importance
d'article
pourcentage
cumul
croissante
d'importance
consommatio
n en valeur
cumul
croissante
pourcentage
cumul croissante
de
consommation
en valeur
Grain 21573532 85 85 21573532 85
énergie 1572586 1 86 23146118 91
pièce de rechange 775 000 3 89 23921118 94
emballage 663213 3 92 24584331 97
autre 540000 6 98 25124331 99
Colorant 231654 2 100 25355985 100
Total
25355985
100 567
Tableau 27: calcul de valeurs cumulées décroissante et leur pourcentage
Pourcentage d’article =
1
𝑛𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑠𝑡𝑜𝑐𝑘
× 100
Pourcentage d’article =
1
6
× 100 = 16.66 {toujours constante}
RD / Coefficient de Gini= [(Somme des achats consommes cumulées en % × % d’un seul
produit) – 5000] /5000
= [(567 × 16.66) – 5000] /5000
= 0.89> 0.6
0.85 < RD = 0.89 < 0.9
La courbe suite dans la zone 2
Zone 3 :
Classe A : pourcentage * nombre des articles : 0.1* 6 = 0.6 ≈ 1
Classe B : pourcentage * nombre des articles : 0.2* 6 = 1.2 ≈ 1
Classe C : pourcentage * nombre des articles : 0.6* 6 = 3.6 ≈ 4
Etape 2 : Graphique et découpage des classes
- En va tracer la courbe pour calculer le ratio discrimination (RD).
Ce coefficient RD est calculé en traçant la droite AB (à noter que l’axe X et
Y doivent présenter la même échelle)
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 71
Figure 37:courbe de pourcentage cumul croissante de consommation en valeur
La courbe se suite dans la zone 3 : on a
{
20% 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑛 𝑐𝑙𝑎𝑠𝑠𝑒 𝐴: 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑛
20% 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑛 𝑐𝑙𝑎𝑠𝑠𝑒𝑟 𝐵: 𝑒𝑛𝑒𝑟𝑔𝑖𝑒
60% 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑛 𝑐𝑙𝑎𝑠𝑠𝑒 𝐶: 𝑙𝑒𝑠 𝑎𝑢𝑡𝑟𝑒𝑠
85%
91%
94%
97%
99% 100%
75%
80%
85%
90%
95%
100%
105%
Pourcentage cumul croissante de consommation
en valeur
Pourcentage cumul croissante
de consommation en valeur
A
C
B
Projet fin d’étude ISET Mé denine
Farah & Mariem Page 72
Conclusion
Grace à la formation que nous avons obtenus dans notre institut supérieur des études
technologiques de Médenine de l’assistance contenue des nous enseignants, nous avons pu
réaliser notre projet de fin d’étude qui porte sur l’approvisionnement et gestion de stock
Notre projet au sein de la société INPACKT nous a mis en face avec la réalité de la vie
professionnelle.
Ces projet nous a permis d’acquérir des nouvelles compétences constructives en terme de
savoir faire et de savoir être.
Tout au long de ce projet, nous avons essayé de faire une démarche d’approvisionnement.
Pour ce faire nous avons utilisé MRP pour calculer les besoins en matière première. Ensuite
nous avons faire le démarche de choix de fournisseurs pour choisir le meilleur offre. Ces
matières premières acheter on droit de stocker par la méthode ABC.
L’expérience au sein d'un cadre professionnel nous à été bénéfique. Ce stage nous a permis de
nous familiariser à la vie professionnelle, d'exploiter des notions fondamentales dans l'orienté
object et d'approfondie nos connaissances théorique.

Contenu connexe

Tendances

Projet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finaleProjet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finaleHoussem AZZOUZ
 
La fonction Approvisionnement
La fonction ApprovisionnementLa fonction Approvisionnement
La fonction Approvisionnement
Mohamed Saber ELGHOUAL
 
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...darckdaxter
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
Abderrahim Nakkat
 
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
HAFID Ait Bihi
 
Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
asalmi4
 
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSRapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Zouhair Boufakri
 
Rapport pfe v1
Rapport pfe v1Rapport pfe v1
Rapport pfe v1
Mina Riyahi
 
Rapport de stage achat
Rapport de stage achatRapport de stage achat
Rapport de stage achat
Loubna Guelfani
 
Rapport De PFE
Rapport De PFERapport De PFE
Rapport De PFE
Nadir Haouari
 
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjaneAppréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjaneKHALID ESSBAI
 
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-marocantilaman
 
Présentation Projet de fin d'études
Présentation Projet de fin d'étudesPrésentation Projet de fin d'études
Présentation Projet de fin d'études
Salah Eddine BENTALBA (+15K Connections)
 
Gestion de Stock Sous Open ERP
Gestion de Stock  Sous Open ERP Gestion de Stock  Sous Open ERP
Gestion de Stock Sous Open ERP
Said Sadik
 
Risque achat , scm
Risque achat , scmRisque achat , scm
Risque achat , scm
Ilham Yachaoui
 
Management des risques
Management des risquesManagement des risques
Management des risques
abdelghani Koura
 
Rapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbiRapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbi
Faten Chalbi
 
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursExercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursessa1988
 
exercices gestion de stock
exercices gestion de stock exercices gestion de stock
exercices gestion de stock
Yassine Badri
 

Tendances (20)

Projet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finaleProjet Fin d'année version finale
Projet Fin d'année version finale
 
La fonction Approvisionnement
La fonction ApprovisionnementLa fonction Approvisionnement
La fonction Approvisionnement
 
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
Etude critique et amélioration de la gestion de la performance du service mai...
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
Projet de fin d'études licence Pro TCF Université Ibn Zohr Agadir {Gestion de...
 
Etude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imiEtude de cas_vsm_2013_imi
Etude de cas_vsm_2013_imi
 
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMSRapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
Rapport PFE | Eolane | Amélioration de la productivité de l'atelier CMS
 
Rapport pfe v1
Rapport pfe v1Rapport pfe v1
Rapport pfe v1
 
Rapport de stage achat
Rapport de stage achatRapport de stage achat
Rapport de stage achat
 
Rapport De PFE
Rapport De PFERapport De PFE
Rapport De PFE
 
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjaneAppréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
Appréciation du contrôle cycle achat fournisseur marjane
 
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
21252637 optimisation-du-systeme-d’approvisionnement-de-la-fromagerie-bel-maroc
 
presentation PFE
presentation PFEpresentation PFE
presentation PFE
 
Présentation Projet de fin d'études
Présentation Projet de fin d'étudesPrésentation Projet de fin d'études
Présentation Projet de fin d'études
 
Gestion de Stock Sous Open ERP
Gestion de Stock  Sous Open ERP Gestion de Stock  Sous Open ERP
Gestion de Stock Sous Open ERP
 
Risque achat , scm
Risque achat , scmRisque achat , scm
Risque achat , scm
 
Management des risques
Management des risquesManagement des risques
Management des risques
 
Rapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbiRapport PFE faten_chalbi
Rapport PFE faten_chalbi
 
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursExercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
 
exercices gestion de stock
exercices gestion de stock exercices gestion de stock
exercices gestion de stock
 

En vedette

Gestion de production exercices
Gestion de production exercicesGestion de production exercices
Gestion de production exercices
Christian Kajeje
 
Gestion De Stock 01
Gestion De Stock 01Gestion De Stock 01
Gestion De Stock 01guest9df1f5
 
Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...
Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...
Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...
Pasteur_Tunis
 
introduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objetintroduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objet
Amir Souissi
 
diagramme des cas d'utilisation
diagramme des cas d'utilisationdiagramme des cas d'utilisation
diagramme des cas d'utilisation
Amir Souissi
 
John O'Hagan CV170217
John O'Hagan CV170217John O'Hagan CV170217
John O'Hagan CV170217
John O'Hagan
 
El Bicho Azul
El Bicho AzulEl Bicho Azul
El Bicho Azul
guestb31b213
 
ομήρου οδύσσεια βασικές έννοιες
ομήρου οδύσσεια βασικές έννοιεςομήρου οδύσσεια βασικές έννοιες
ομήρου οδύσσεια βασικές έννοιες
sotirisgar
 
Capacitores
CapacitoresCapacitores
Capacitores
CarolRf
 
Materiales y procesos (22 feb)
Materiales y procesos (22 feb)Materiales y procesos (22 feb)
Materiales y procesos (22 feb)
romanvillegas
 
Tema. Responsabilidad
Tema. ResponsabilidadTema. Responsabilidad
Clap operated notice board
Clap operated notice boardClap operated notice board
Clap operated notice board
ajeet singh
 
Funciones de You tube
Funciones de You tubeFunciones de You tube
Funciones de You tube
Kashton Kucher
 
2015 한국 부자 보고서
2015 한국 부자 보고서2015 한국 부자 보고서
2015 한국 부자 보고서
Ricky Cha
 
1.1.4.- Derechos Humanos
1.1.4.- Derechos Humanos1.1.4.- Derechos Humanos
1.1.4.- Derechos Humanos
Instituto Tecnológico de Tuxtepec
 
Design patterns - Exemples en Java
Design patterns - Exemples en JavaDesign patterns - Exemples en Java
Design patterns - Exemples en Java
Oussama BEN KHIROUN
 
Tema. Justicia
Tema. JusticiaTema. Justicia
Gestion des ressources humaines dans l’entreprise
Gestion des ressources humaines dans l’entrepriseGestion des ressources humaines dans l’entreprise
Gestion des ressources humaines dans l’entreprise
Herman KOALA
 
Novedades Windows Server 2016 TP5
Novedades Windows Server 2016 TP5Novedades Windows Server 2016 TP5
Novedades Windows Server 2016 TP5
Ivan Martinez
 
Los usos del internet en la educación
Los usos del internet en la educaciónLos usos del internet en la educación
Los usos del internet en la educación
Ana Maria Tavarez Romano
 

En vedette (20)

Gestion de production exercices
Gestion de production exercicesGestion de production exercices
Gestion de production exercices
 
Gestion De Stock 01
Gestion De Stock 01Gestion De Stock 01
Gestion De Stock 01
 
Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...
Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...
Mise en place d’un système de gestion du risque chimique à l’Institut Pasteur...
 
introduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objetintroduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objet
 
diagramme des cas d'utilisation
diagramme des cas d'utilisationdiagramme des cas d'utilisation
diagramme des cas d'utilisation
 
John O'Hagan CV170217
John O'Hagan CV170217John O'Hagan CV170217
John O'Hagan CV170217
 
El Bicho Azul
El Bicho AzulEl Bicho Azul
El Bicho Azul
 
ομήρου οδύσσεια βασικές έννοιες
ομήρου οδύσσεια βασικές έννοιεςομήρου οδύσσεια βασικές έννοιες
ομήρου οδύσσεια βασικές έννοιες
 
Capacitores
CapacitoresCapacitores
Capacitores
 
Materiales y procesos (22 feb)
Materiales y procesos (22 feb)Materiales y procesos (22 feb)
Materiales y procesos (22 feb)
 
Tema. Responsabilidad
Tema. ResponsabilidadTema. Responsabilidad
Tema. Responsabilidad
 
Clap operated notice board
Clap operated notice boardClap operated notice board
Clap operated notice board
 
Funciones de You tube
Funciones de You tubeFunciones de You tube
Funciones de You tube
 
2015 한국 부자 보고서
2015 한국 부자 보고서2015 한국 부자 보고서
2015 한국 부자 보고서
 
1.1.4.- Derechos Humanos
1.1.4.- Derechos Humanos1.1.4.- Derechos Humanos
1.1.4.- Derechos Humanos
 
Design patterns - Exemples en Java
Design patterns - Exemples en JavaDesign patterns - Exemples en Java
Design patterns - Exemples en Java
 
Tema. Justicia
Tema. JusticiaTema. Justicia
Tema. Justicia
 
Gestion des ressources humaines dans l’entreprise
Gestion des ressources humaines dans l’entrepriseGestion des ressources humaines dans l’entreprise
Gestion des ressources humaines dans l’entreprise
 
Novedades Windows Server 2016 TP5
Novedades Windows Server 2016 TP5Novedades Windows Server 2016 TP5
Novedades Windows Server 2016 TP5
 
Los usos del internet en la educación
Los usos del internet en la educaciónLos usos del internet en la educación
Los usos del internet en la educación
 

Similaire à gestion d'approvisionnement et gestion de stock

L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entrepriseL'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
Idnition
 
Atelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entrepriseAtelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entreprise
Ahmed BEN DAHMEN
 
Bureau virtuel
Bureau virtuelBureau virtuel
Bureau virtuelraymen87
 
1.Sommaire Cours gestion de l'Entreprise
1.Sommaire   Cours gestion de l'Entreprise1.Sommaire   Cours gestion de l'Entreprise
1.Sommaire Cours gestion de l'Entreprise
Nebil MRABET
 
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
Nassim Bahri
 
Marketing B to B pour praticien
Marketing B to B pour praticienMarketing B to B pour praticien
Marketing B to B pour praticien
Faurie Christophe
 
Advergaming et génération Y
Advergaming et génération YAdvergaming et génération Y
Advergaming et génération Y
Camille Anscombre
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Mohamed Aziz Chetoui
 
S3 cours architectureord
S3 cours architectureordS3 cours architectureord
S3 cours architectureordyarsenv47
 
Work experience Lea Bloom
Work experience Lea BloomWork experience Lea Bloom
Work experience Lea Bloom
leabloom2000
 
Barometre des Pratiques de Veille 2008
Barometre des Pratiques de Veille 2008Barometre des Pratiques de Veille 2008
Barometre des Pratiques de Veille 2008
Digimind
 
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventionsMémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mohamed Arar
 
Les 5S bureau
Les 5S bureauLes 5S bureau
Les 5S bureau
Eric Métais
 
Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...
Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...
Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...
Rihani Mohamed
 
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
POD Maatschappelijke Integratie - SPP Intégration Sociale
 
INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE
INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE
INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE HINDOUSSATI
 
Guide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmainesGuide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmainesOULAAJEB YOUSSEF
 

Similaire à gestion d'approvisionnement et gestion de stock (20)

L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entrepriseL'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
 
Atelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entrepriseAtelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entreprise
 
Bureau virtuel
Bureau virtuelBureau virtuel
Bureau virtuel
 
1.Sommaire Cours gestion de l'Entreprise
1.Sommaire   Cours gestion de l'Entreprise1.Sommaire   Cours gestion de l'Entreprise
1.Sommaire Cours gestion de l'Entreprise
 
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
 
Marketing B to B pour praticien
Marketing B to B pour praticienMarketing B to B pour praticien
Marketing B to B pour praticien
 
Mucha laura
Mucha lauraMucha laura
Mucha laura
 
Advergaming et génération Y
Advergaming et génération YAdvergaming et génération Y
Advergaming et génération Y
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
 
S3 cours architectureord
S3 cours architectureordS3 cours architectureord
S3 cours architectureord
 
Work experience Lea Bloom
Work experience Lea BloomWork experience Lea Bloom
Work experience Lea Bloom
 
Barometre des Pratiques de Veille 2008
Barometre des Pratiques de Veille 2008Barometre des Pratiques de Veille 2008
Barometre des Pratiques de Veille 2008
 
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventionsMémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
 
Les 5S bureau
Les 5S bureauLes 5S bureau
Les 5S bureau
 
Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...
Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...
Rapport PFA Ingénieur_Etude technico-économique de mise en place d'un champ P...
 
Pfe 2015
Pfe 2015Pfe 2015
Pfe 2015
 
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
Etude des effets de l'instauration de la loi concernant le droit à l'intégrat...
 
Rapport pfev7
Rapport pfev7Rapport pfev7
Rapport pfev7
 
INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE
INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE
INFORMATIQUE DES GESTION : MERISE
 
Guide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmainesGuide de gestion des ressources hmaines
Guide de gestion des ressources hmaines
 

gestion d'approvisionnement et gestion de stock

  • 1. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 1 Sommaire Introduction :................................................................................................................................ 5 Chapitre 1 : Présentation de la Société ............................................................................................ 6 Section 1. Présentation Générale ................................................................................................ 6 1. Généralité ...................................................................................................................... 6 2. Activité.......................................................................................................................... 6 3. Effectif.......................................................................................................................... 6 4. Carte visite de la société.................................................................................................. 6 5. L’organigramme de la société ......................................................................................... 7 Section 2 .Présentation des différents Services............................................................................. 8 1-Service Administratif .......................................................................................................... 8 2-Service comptabilité............................................................................................................ 8 3-Service Contrôle de gestion ................................................................................................. 9 4-Service Approvisionnement................................................................................................. 9 5- Service commercial........................................................................................................... 9 6-Service technique et production : ........................................................................................10 7-Service Stock et livraison ...................................................................................................11 8-Service Qualité ..................................................................................................................11 9-Service système d’information et gestion du parc Informatique.............................................11 10-Service de sécurité sureté..................................................................................................12 Section 3 : la production de la société INPACKT ..........................................................................12 I. Le processus de production ............................................................................................12 II. Les différents types des produits.....................................................................................15 Section 4 : La commercialisation de produit...................................................................................16 Chapitre 2 : concept et méthode d’approvisionnement et de gestion de stock :..................................18 Section 1 : concept et méthode d’approvisionnement :....................................................................18 I. Définition et mission .........................................................................................................18 1. Définition : ...................................................................................................................18 2. Mission :.......................................................................................................................18 II. L’origine : ........................................................................................................................19
  • 2. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 2 III. Objectifs :.........................................................................................................................20 IV. Les principales phases d’approvisionnement : .....................................................................20 1. Calcul de besoin en achat :.............................................................................................20 2. Le choix des fournisseurs :.............................................................................................22 Section 2 : Concept et méthode de gestion de stock :......................................................................27 I. Définition :.......................................................................................................................27 II. Fonctions des stocks :........................................................................................................28 III. Les types ou catégories de stocks :.....................................................................................28 1. Stocks suivant l’usage industriel :...................................................................................28 2. Stocks suivant le flux.....................................................................................................29 IV. Méthode ABC...................................................................................................................29 1. Principe de la méthode :.................................................................................................29 2. La démarche de la méthode :............................................................................................30 3. Objectif de la méthode :.................................................................................................30 Chapitre 3 : Approvisionnement et gestion de stock « cas INPACKT »............................................33 Section 1 : Processus d’approvisionnent :.......................................................................................33 I. Besoin en achat :...............................................................................................................33 1. Calcul de besoin avec méthode MRP.............................................................................33 2. Solution MRP avec Storm :............................................................................................43 II. Choix de fournisseur : .......................................................................................................63 1. Sélection de nouveau fournisseur :..................................................................................63 2. Choix de meilleures offres :...........................................................................................64 3. Evaluation de fournisseur :(SABIC): ..............................................................................66 III. Méthode ABC :.................................................................................................................69 Conclusion ..................................................................................................................................72
  • 3. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 3 Listes de figures Figure 1: Modèle de machine ........................................................................................................13 Figure 2: différentes étapes de machine SIPA.................................................................................13 Figure 3: Rôle du stock entre le flux amont et flux aval...................................................................28 Figure 4: forme générale de courbe ABC.......................................................................................31 Figure 5 : nomenclature de produit 32 bleu Furat............................................................................33 Figure 6: nomenclature de 48 GR cristale ......................................................................................37 Figure 7 : Nomenclature 25,5 GR cristal........................................................................................40 Figure 8: logo de STORM ............................................................................................................45 Figure 9: page principale de STORM............................................................................................45 Figure 10: menue file (fichier).......................................................................................................46 Figure 11: menu principale ...........................................................................................................46 Figure 12: Bill of material (nomenclature) de MRP........................................................................47 Figure 13: fênetre bill of matrial....................................................................................................47 Figure 14: tableau des composants ................................................................................................48 Figure 15: menue enregistrement...................................................................................................48 Figure 16: l’enregistrement de BOM.DAT.....................................................................................49 Figure 17: Master schedule (Le schéma directeur) de MRP.............................................................49 Figure 18: créer à fichier partir de BOM.DAT................................................................................50 Figure 19: sélection des composants..............................................................................................50 Figure 20: insérer le période de prévision.......................................................................................51 Figure 21: tableau de vente prévisionnel ........................................................................................51 Figure 22: enregistrement MAST.DAT..........................................................................................52 Figure 23: inventory status (l'état des stocks) de MRP ....................................................................52 Figure 24: période maximale de planification prévisionnel..............................................................53 Figure 25: Remplir le colonne On hand (sur la main) ......................................................................53 Figure 26: enregistrement MRPINV.DAT......................................................................................54 Figure 27: item master (maître de l'article) de MRP........................................................................54 Figure 28: MRP ITEM.................................................................................................................55 Figure 29:multiple et période de composant ..................................................................................55 Figure 30: enregistrement de ITEM.DAT.......................................................................................56 Figure 31: menu File, open (Fichier, ouvrir)...................................................................................56 Figure 32: sélectionner le dossier BOM.DAT.................................................................................57 Figure 33: choisir nomenclature ....................................................................................................57 Figure 34: Process, execute (Processus, exécuté)............................................................................58 Figure 35: configuration de nom de fichier.....................................................................................58 Figure 36: option de rapport..........................................................................................................59 Figure 37:courbe de pourcentage cumul croissante de consommation en valeur................................71
  • 4. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 4 Listes de tableaux Tableau 1: les intervalles du ratio de discrimination........................................................................31 Tableau 2: vente unitaire en 2013..................................................................................................34 Tableau 3: vente prévisionnel en 2014...........................................................................................34 Tableau 4: vente prévisionnel en 2015...........................................................................................34 Tableau 5: vente prévisionnel par carton en 2015 ...........................................................................34 Tableau 6: le composant de préforme 32 bleu furat........................................................................35 Tableau 7: MRP 32 bleu furat .......................................................................................................36 Tableau 8: vente en 2013 ..............................................................................................................37 Tableau 9: vente prévisionnel en 2014...........................................................................................37 Tableau 10: vente prévisionnel 2015..............................................................................................38 Tableau 11: vente prévisionnel par carton en 2015.........................................................................38 Tableau 12: le composant de préforme 48 GR cristale....................................................................38 Tableau 13: MRP 48 GR cristale ..................................................................................................39 Tableau 14: vente en 2013 ............................................................................................................40 Tableau 15:Vente prévisionnel en 2014 .........................................................................................40 Tableau 16: vente prévisionnel en 2015 .........................................................................................41 Tableau 17: vente prévisionnel par carton en 2015 .........................................................................41 Tableau 18: les composants de 25,5 GR cristal...............................................................................41 Tableau 19: MRP 25 ,5 GR cristal................................................................................................42 Tableau 20: la quantité fournie par les fournisseurs ........................................................................64 Tableau 21: prix de la tonne grain .................................................................................................65 Tableau 22: délai de livraison par chaque fournisseur ....................................................................65 Tableau 23: les poids de critères de choix ......................................................................................66 Tableau24:note de critère qualité...................................................................................................67 Tableau 25: note de critère de livraison.........................................................................................67 Tableau 26: le consommation en valeur par article .........................................................................69 Tableau 27: calcul de valeurs cumulées décroissante et leur pourcentage .........................................70
  • 5. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 5 Introduction : La plupart des entreprises recourent à des agents extérieurs pour s’approvisionner en matières premières, marchandises ou autres éléments indispensables pour l’exercice de leurs activités. La fonction approvisionnements comprend l’ensemble des opérations par lesquelles sont mis à la disposition de l’entreprise tous les produits et services dont elle a besoin et qu’elle doit se procurer à l’extérieur. La séquence des principales opérations d’approvisionnement est la suivante : - La fonction approvisionnement engendre deux activités intimement liées: L’achat est le premier acte du processus d’approvisionnement, il implique un choix sélectif des fournisseurs. Le choix de fournisseur dépendra de plusieurs critères - La gestion de stock: l’expérience montre que la livraison des marchandises pour les fournisseurs n’est pas toujours régulière et satisfaisante pour diverse raisons (problème de transport, de qualité, de variation de prix).Pour surmonter ces problèmes et continuer à fonctionner sans rupture l’entreprise constitue les stocks. Soucieux de la performance de sa supply chain, INPACKT a décidé de mettre en place une nouvelle stratégie en matière d’approvisionnement et de gestion des stocks. Le présent travail s’inscrit dans ce contexte, il s’agit de modéliser et optimiser le système d’approvisionnement dans le but d’améliorer les performances de la chaine logistique. Ce travail est divisé en trois chapitres, dans le premier nous présenterons l’entreprise, le deuxième met l’accent sur la gestion de l’approvisionnement et la gestion de stock d’une façon théorique et le troisième chapitre est consacré à l’application de technique d’approvisionnement et de gestion de stock.
  • 6. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 6 Chapitre 1 : Présentation de la Société Dans ce chapitre, en premier lieu on va présenter la société INPACKT, en deuxième lieu on va d’écrire les différents services de la société. Section 1. Présentation Générale 1. Généralité INPACKT « Innovation Packaging Technologie » est une société anonyme au capital de 4.500.000Dt. Elle est situé à Koutine 16 Km de Médenine route de Gabés, cette entreprise a été créé le 20 Novembre 2003, sa date d’entrée en production est le 07 Aout 2004. 2. Activité INPACKT est spécialisée dans la production et la commercialisation des préformes en pet destinées pour le marché local et étranger.  Préformes pour eaux minérales  Préformes pour Boissons gazeuses  Préformes pour l’huile. 3. Effectif Avec un groupe de 69 individus, la ressources humaines se présentent comme un facteur très important dans la stratégie de INPACKT afin d’atteindre la satisfaction de ses clients. 4. Carte visite de la société Numéro Téléphone : 75 610 391/ 75 610 392 Fax : 75 610 393 Email : Contact@inpackt.com Adresse web : www.préformes.com
  • 7. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 7 5. L’organigramme de la société
  • 8. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 8 Section 2 .Présentation des différents Services 1-Service Administratif La direction administrative et financière (DAF) d'une organisation (entreprise, association ou institution) regroupe les attributions du directeur financier, du directeur des ressources humaines et du directeur juridique. Elle est responsable du respect des obligations légales, administratives et réglementaires. Elle est responsable de fixer en concertation avec la Direction Générale, les objectifs fonctionnels, les programmes d’activités et les budgets du service administratif et financier et veiller à la prospection des fonds nécessaires aux financements de l’exploitation et des investissements et assurer au mieux l’équilibre des flux financiers au sein de la société. En plus elle est invitée à mettre à jour les différents relevés bancaires et réclamer en cas de défaut de leur transmission. 2-Service comptabilité La comptabilité désigne la saisie des opérations économiques et financières, ainsi que leur classement dans des livres comptables. La comptabilité permet ainsi de connaitre le montant et l'origine des résultats d'une entreprise, et d'aider à la prise de décision via la saisie des situations périodiques et des états financiers mensuels et annuels (Bilan, Balance, Etat de Flux….). Le responsable comptabilité doit être en contact avec tous les services pour assurer la fiabilité du système comptable de la société par la création (codification) des comptes nécessaires à l’enregistrement des opérations de la société (mise à jour du plan comptable) et assurer la conservation et le classement des documents comptables conformément à la réglementation en vigueur .
  • 9. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 9 3-Service Contrôle de gestion Le contrôle de gestion est un processus par lequel la direction générale influence les membres de la société pour mettre en œuvre les stratégies de manière efficace et efficiente. Il doit élaborer les différents rapport de synthèses de l’activité de la société servant de base à la prise de décisions de gestion pour assurer d’une façon permanente la respect des budget d’investissement et de fonctionnement . Le contrôle de gestion se consulte avec la Direction Générale et le Directeur Administratif et Financier pour tout changement au niveau des rubriques budgétaires. L’une des fonctions essentielle de contrôleur de gestion est définir une procédure clair et efficace pour calculer le cout de revient des produits finis en collaboration avec les différents services concernées. 4-Service Approvisionnement Il est appelé aussi service achat, il permet d’assurer la satisfaction des besoins différents services en terme de matières première et des consommables en respectant les budgets planifiés d’avant. Le responsable d’achat suit un circuit prédéfini et clair qui commence par une consultation et la négociation des différents prix avec les différents fournisseurs afin d’assurer une qualité et un prix convenable. Ensuite après le choix convenable le responsable achat valide un bon de commande en respectant le délai de réception prévue Enfin ce circuit est terminé par la réception des biens demandés avec un contrôle sur la quantité et prix. Dans le cas d’une non-conformité le responsable achat doit procéder aux réclamations auprès des fournisseurs et assurer leur suivi. 5- Service commercial Les tâches de ce service consistent à :
  • 10. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 10 Définir et élaborer la stratégie commerciale opérationnelle, déterminer les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en place pour un périmètre déterminé (entreprise, gamme de produit, marque, zone géographique…), coordonner et animer les réseaux et /ou équipes commerciales correspondant à ce périmètre. Le responsable commercial participe à la décomposition et l’analyse des écarts entre les prévisions et les réalisations et à la détermination des responsabilités et des actions correctives, il fixe en concertation avec la direction générale, les objectifs fonctionnels, les programmes d’activités et les budgets du service commercial et veille à leur réalisation. Comme il est le chef hiérarchique du circuit de vente le directeur c1ommercial supervise et coordonne les opérations commerciales effectuées par la société : vente, livraison ainsi que les soldes client après avoir collecté les différents règlements (chèque, traite ….). Le service commercial n’est un pas un service isolé il doit être en communication avec tous les autres services afin d’atteindre ses objectifs surtout avec le service production pour bien définir la relation offre et demande. 6-Service technique et production : Il a plusieurs taches à savoir :  Assurer l’activité production  Assurer la maintenance des équipements  Bien gérer l’équipe de production et de maintenance  Transmettre les besoins en matières premières et pièces de rechange  Planifier et ajuster le plan de maintenance et plan d’investissement  Réaliser la maintenance corrective et préventive  Etablir /Actualiser le planning de production  Gérer l’équipe de production et de maintenance
  • 11. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 11 7-Service Stock et livraison Son rôle consiste à éditer et imprimer les différentes pièces commerciales liées au circuit de facturation (bon de livraison, facture …) ainsi que le suivi de chargement et la livraison des produits en respectant le délai demandé afin d’optimiser l’utilisation des moyens de transport et suivre les déplacements des chauffeurs et convoyeurs. Il exige auprès des clients les décharges de tous les documents afin de l’archiver dans la société et maintenir la traçabilité pour toutes pièces commerciale. Dans le cas d’une vente Export le responsable livraison prépare un dossier d’export en communiquant avec les différents acteurs (chambre de commerce, UTICA, Bureau des douanes..). 8-Service Qualité La satisfaction des clients n’est pas assurée qui avec une qualité de produit respectant les différentes normes et les lois appliquées à la production de préformes alimentaires L’engagement du responsable qualité est nécessaire. Il dirige et coordonne tout un groupe afin de mettre une politique de qualité convenable en appliquant un ensemble de contrôles sur la préforme (poids, épaisseur, couleur …) via une gamme des appareils efficaces. En plus le responsable qualité maitrise les tableaux de bord de différents services de société par le suivi d’un ensemble des indicateurs de performance et l’organisation des différentes réunions de pilotage. 9-Service système d’information et gestiondu parc Informatique Afin d’améliorer la disponibilité et la circulation d’information le responsable système d’information a mis en place tout un système de mailing via Microsoft office Outlook avec lequel les différents services peuvent échanger les différents états statistiques (achat, vente…).
  • 12. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 12 Après l’installation d’un nouveau progiciel de gestion nommé « Divalto », le responsable système d’information exige la formation des utilisateurs finaux de système ainsi il satisfait aux différents besoins software et hardware. Via l’administration de paquet de sécurité kaspersky le responsable système d’information assure la fiabilité et la sécurité des informations circulantes entre les différents services. 10-Service de sécurité sureté Le service de sécurité sureté assure le fonctionnement de système d’alarme et la sécurité des ouvriers. Il identifie les issus de secours et assure des formations de sécurité pour les ouvriers. Section 3 : la production de la société INPACKT Dans cette section, on va étudier les produits fabrique de la société INPACKT Dans la première partie, on va voir le processus de production et dans la deuxième partie on va présenter les différents types de préforme. I. Le processus de production Pour la production de préforme, on utilise les matières premières suivantes : -Grain PET qui représenter presque 90% de la totalité de la quantité à produire. -colorant dans le cas de l’article coloré. Polyéthylène téréphtalate (traduction impropre de l'anglais) ou PET est un plastique de type polyester saturé, par opposition aux polyesters thermodurcissables. Pour simplifier, on peut décrire le PET comme un pétrole raffiné. La machine de production des préformes est SIPA. Elle est importée auprès de l’Italie. Le modèle de la machine est traduit comme suit :
  • 13. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 13 Modélisation Figure 1: Modèle de machine Schéma fonctionnel Figure 2: différentes étapes de machine SIPA Le cycle opérationnel de fabrication des préformes peut être divisé en six phases. Graines de PET Aspirateur Sécheur+ trémie Extrudeuse Moule Unité de livraison Bloc de refroidissement Evacuation
  • 14. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 14 1. Alimentation La phase d’alimentation garantit le flux correct et continu de PET (granulés) nécessaire à l’alimentation de la machine. 2. Plastification Le PET déshumidifié atteint progressivement l’état plastique par effet de la rotation lente et continue de la vis de l’extrudeuse associé au réchauffage généré par les résistances à faisceau situées le long du fourreau de l’extrudeuse. 3. Injection Le PET plastifié est acheminé au vérin d’injection et injecté dans les empreintes du moule d’injection. L’injecteur fonctionne en mode alternatif (charge et injection) et synchronisé avec le mouvement de la vis de l’extrudeuse (avance et recul). 4. Déplacement La phase d’injection terminée, le moule s’ouvre et le refroidisseur se place entre les deux demi-moules. Les préformes sont déchargées et tombent par gravité dans les supports du refroidisseur. 5. Refroidissement La phase de déplacement terminée les préformes doivent être refroidies jusqu’à 40°C environ. Cette température garantit l’indéformabilité et la résistance superficielle requises pour éviter tout endommagement pendant la phase de déchargement. Les préformes restent assujetties aux supports de refroidissement grâce à un système pneumatique qui crée une dépression à l’intérieur des supports. 6. Déchargement Le système pneumatique de dépression cesse d’opérer au niveau des rangées de supports contenant les préformes suffisamment refroidies en permettant ainsi à ces dernières de tomber, par gravité, sur le tapis de collecte inférieur. Par contre
  • 15. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 15 les préformes de rebut sont déchargées, suivant la même séquence sur le tapis de collecte supérieur. II. Les différents types des produits Dans cette entreprise on produit trois types de préforme d’emballage :  Préforme pour eau.  Préforme pour boissons gazeuses.  Préforme pour huile. 1. Les préformes pour l’eau Elle se compose essentiellement de :  Préforme 17gr col 30/25(cristal ; bleu sabrine ; bleu furat..,) destiner pour les bouteilles d’eau de 0.5 litre  Préforme 32grammes (cristal ; bleu furet..,) destiner pour les bouteilles d’eau de 1.5litre.  Préforme 34grammes (bleu8..,) destiné pour les bouteilles d’eau de 1.5litre.  Préforme 39grammes (bleu30/25..,) destiner pour les bouteilles d’eau de 2 litres. 2. Les préformes pour boissons gazeuses  Préforme 28gr Pco 28 (cristal ; vert..,) utilisée pour la fabrication de boissons gazeuses de 0.75 litre.  Préforme 37grammes (cristal pco28 ; blanc lait..,) utiliser pour la fabrication de boissons gazeuses de 1litre.’  Préforme 39grammes (vert turquoise pco28 ; vert pco28..,) destiner pour des boissons gazeuses de 1litre.  Préforme 48gr (vert ; cristal..,) destinée pour des boissons gazeuses de 1.5 litre.  Préforme 51.5gr (cristal..,) destinée pour des boissons gazeuses de 1.5litre.
  • 16. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 16  Préforme 52gr (vert Appla pco28 ; vert pco28..,) destinée pour des boissons gazeuses de 2 litres. 3. Les préformes pour huile  Préforme 25.5grammes cristal col 21/29 utilisé pour la fabrication des bouteilles d’huile de 1 litre.  Préforme 37grammes (cristal 21/29 ASB ; cristal 21/29 SIPA..,) destinée pour des bouteilles d’huile de 1 litre ou 1.8 litre. Section 4 : La commercialisation de produit Les préformes produites par la société sont vendues à des clients nationaux ou internationaux. A l’échelle nationale, le responsable commercial contacte ces clients. En première étape, il va envoyer un devis pour les articles à vendre. En deuxième étape, le client envoie le bon de commande dans lequel il fixe la nature d’article et la quantité à acheter. Le jour de livraison, le responsable de livraison fait un bon de livraison et une facture pour le client. Dans la facture de vente sur le marché local existe le TVA et FODEC. TVA : La taxe sur la valeur ajoutée constitue l’axe du système fiscal tunisien. Il s’élève au taux 18% sur le total de montant de la facture. FODEC : indiquant le taux de la cotisation prélevée à l’importation sur certains produits pour alimenter le fonds de développement de la compétitivité industrielle. Il soumise au taux de 1% sur le montant de la facture. Remarque : pour les déconsignations de bois le responsable de livraison fait un avoir. Parmi Les clients de l’INPACKT à l’échelle nationale on a:  SOSTEM (SAFIA, MARWA, CRISTALINE,)  SFBT (SFAX, TUNIS)  HAYET
  • 17. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 17  SICEM  SOPREM (JANET)  SEEM (SABRINE)  SONEM (FOURAT) A l’échelle internationale le responsable logistique prépare un dossier d’export pour le client il met en relation : L’UTICA : l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat(UTICA) est l'Organisation patronale qui représente les employeurs Tunisiens des secteurs industriel, commercial, de services et artisanal. Transit : C'est une personne morale de droit privée (entreprise, société) ayant pour objet, à titre principal ou accessoire, l'accomplissement pour autrui des formalités de passage d'une marchandise d'un territoire douanier à un autre. Chambre de commerce : est un organisme chargé de représenter les intérêts des entreprises commerciales, industrielles et de service. Bureau de douane : Administration chargée de percevoir les droits sur certaines marchandises à l'entrée ou à la sortie d'un Etat. Bureau de recette de finance : c’est l’organisation qui collectée les impôts et taxes pour l’Etat.
  • 18. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 18 Chapitre 2 : concept et méthode d’approvisionnement et de gestion de stock : La rentabilité d’une entreprise dépend, en grande partie, de la gestion de l’approvisionnement et de la gestion de stock. Section 1 : concept et méthode d’approvisionnement : I. Définition et mission 1. Définition : L’approvisionnement est l’ensemble des opérations qui consistent à déterminer la quantité des biens nécessaire et le moment de les acheter, à fixer le prix, à payer, à choisir le fournisseur, à acheter les biens et contrôler l’acheminent et la réception. Il est donc une opération globale qui ne se limite pas à faire des achats, il débute au moment où le service est livré à celui qui en fait la demande (rayon, atelier ou service) L’approvisionnement désigne la fonction qui consiste à alimenter les sites de production industrielle, cette fonction regroupe les étapes suivantes : Etape 1 : le calcul de la quantité à commander et la date à laquelle cette quantité doit être livrée Etape 2 : le choix de fournisseur Etape 3 : la passation de la commande et suivi de livraison Etape 4 : la gestion de stock 2. Mission : L’approvisionnement a pour but de répondre aux besoins de l’entreprise en matière de produits ou de services nécessaires à son fonctionnement. Il consiste à acheter, au bon moment et au meilleur prix, les quantités nécessaires de produits
  • 19. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 19 de qualité à des fournisseurs qui respecteront les délais. Il comporte donc un élément achat et un élément gestion des stocks. Cette fonction est d’autant plus importante pour la compétitivité de l’entreprise que le rapport qualité- coût des approvisionnements aura une incidence sur le rapport qualité-coût de la production. II. L’origine : L’entreprise, doit tenir compte des besoins et des aspirations de ses propres membres et des gens composant son marché. Le mode de gestion de l’approvisionnement des stocks dans l’entreprise a évolué au fil des ans. Ainsi, selon la pensée administrative et le style de gestion, l’approvisionnement a relevé des secteurs suivants :  Secteur comptabilité pour l’enregistrement des données. Ici, le gestionnaire accorde toute l’importance à la valeur numérique de stocks pour mesurer la valeur financière de cet actif  Secteur finance en tant qu’allocation des couts en capital. Ici le gestionnaire cherche des solutions à la question suivant : « Comment faire fructifier l’argent disponible pour une plus grande efficacité financière de l’entreprise ? » Ou, autrement dit, doit- on investir plus d’argent dans l’achat des stocks ou cesser d’investir ?  Secteur production à des fins de contrôle de quantité et de qualité à la fabrication. L’objectif : Optimaliser les opérations.  Secteur marketing, car la distribution des stocks répond aux besoins de l’entreprise imposé par ceux de sa clientèle. On désigne de plus en plus cette activité par l’expression « la logistique », laquelle inclut le concept du transport de stocks. De nos jours donc, le gestionnaire s’occupe de l’approvisionnement et de la gestion de stocks dans une perspective qui touche l’ensemble des fonctions de l’entreprise.
  • 20. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 20 III. Objectifs : Les objectifs du service approvisionnements sont :  Réduire les coûts d’achat et les coûts de stockage.  Privilégier la qualité de l’approvisionnement, c’est réduite les malfaçons, les déchets et donc améliorer la qualité finale des produits.  Assurer la sécurité et la régularité des approvisionnements ;  Améliorer le rapport qualité/prix des produits achetés ;  Limiter et optimiser le niveau des stocks de matières premières et des fournitures.  Fournir les quantités nécessaires de matières pour la production, tout en évitant toute pénurie provoquant un arrêt ou ralentissement de la fabrication et en évitant le sur stockage qui entraînerait des coûts supplémentaires ;  Connaître la fiabilité (qualité) de ces matières ;  Obtenir la quantité et la qualité dans les délais voulus et au prix minimum. IV. Les principales phases d’approvisionnement : 1. Calcul de besoin en achat : Pour la Planification d’approvisionnement et déclaration du besoin en achat, On peut utiliser plusieurs méthodes. Le MRP (Material Requirement Planing) est la méthode le plus performe pour la planification de besoin et leur composant. a. Définitionde la MRP : La MRP (Material Requirement Planning) (ou bien planification de besoin en composants) est une méthode de gestion de flux consistant à planifier l’ensemble des ordres de fabrication et d’approvisionnement d’après la demande commerciale prévisionnelle. La planification de besoins en composant consiste à déterminer les quantités de composants nécessaires à la réalisation du programme directeur de production a partir des nomenclatures et des états de stock. Les quantités requises de composants se calculent selon le principe d’explosion des nomenclatures. Le besoins en composants du niveau 1 se déduit des débuts d’ordres de fabrication
  • 21. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 21 en produit fini. On déterminer ensuite les besoins en articles du niveau 2, à partir des débuts d’ordre de fabrication des produits du niveau 1. Ce procédé est réitéré à chaque niveau jusqu’aux niveaux d’utilisation des articles achetés. b. Historique : La méthode MRP est apparue aux Etats-Unis dans les années soixante (1960). Elle n’a cessé d’évoluer au cours de temps (MRP-0, MRP-1, MRP-2 et MRP-3). M.R.P.0 : M.R.P. est un concept de gestion de production né aux Etats Unis en 1965 et signifiait « Material Requirement Planning », cette méthode ne représente alors qu’une méthode de calcul des besoins matières. M.R.P.1 : En 1971, le système intègre une boucle fermée avec adéquation charge / capacité. M.R.P.2 : En 1979, M.R.P. s’étend à d’autres fonctions de l’entreprise (commercial, finances,...) et intègre les différents horizons, il devient « Manufacturing Ressource Planning », la plupart des logiciels de GPAO sont de ce type. M.R.P.3 : En 1985, M.R.P. s’associe aux techniques « juste à temps » et à la « qualité totale », son appellation devient « M.R.P. à court délai ». La plupart des logiciels de GPAO s’appuie sur cette méthode. c. Objectif : Le MRP a pour objectif :  Définir les besoins en composants pour satisfaire la consommation sur une période donnée, de produit fini assemblant ces composants ;  Vérifier pour chaque article la cohérence des dates de livraison avec les dates des besoins ;  Assurer la disponibilité des ressources pour la production et pour la vente aux clients ;  Minimiser le stock ;  Est utilisée par de nombreuses organisations comme un outil pour limiter, anticipé et résoudre ces problèmes consternant l’achat
  • 22. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 22 2. Le choix des fournisseurs : Les fournisseurs sont des acteurs de première importance dans l’approvisionnement, en fait ils en sont la source. Il est, par conséquent essentiel que ceux que l’on s’adjoint soient dignes de confiance et désireux de collaborer à la réalisation des objectifs de l’entreprise. L’approvisionnement doit être vu comme un projet conjoint entre le vendeur et l’acheteur du produit. Le choix des fournisseurs constitue donc une étape cruciale du processus d’approvisionnement. Avant de procéder à ce choix, l’entreprise devrait demander s’il vaut mieux faire des affaires avec un ou plusieurs fournisseurs. a. Selon le nombre de fournisseur i. Un seul fournisseur  Les principaux avantages sont les suivants : - Les économies d’échelle réalisées par le fournisseur et qui permettront une baisse de son prix de vente. - Les remises sur quantité accordées par le fournisseur. - La diminution du travail administratif relié aux achats. -La diminution des coûts du transport parce que tout provient du même endroit. -Une qualité d'approvisionnement plus uniforme. -L'amélioration du contrôle de la qualité et la réduction du nombre de visites chez le fournisseur.  Les principaux inconvénients sont: -L'absence de concurrence permettant une négociation plus serrée des prix et des conditions d'achats. -L'absence de fournisseurs prenant la relève lorsqu'il y a une détérioration de la qualité des produits ou du service et des conditions de livraison. -Le risque d'un manque de produits advenant une augmentation imprévue de la demande.
  • 23. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 23 -On peut toutefois éviter la plupart de ces inconvénients en négociant les contrats d'approvisionnement comme il convient et en établissant de bons mécanismes de collaboration. L'entreprise aura aussi à démontrer à son fournisseur les avantages qu'il peut retirer de sa collaboration à la croissance et au succès de son client. ii. Plusieurs fournisseurs  Les avantages sont les suivants (R. Prévost et A. Vervaet, 2010) : -La concurrence qui existe entre les fournisseurs. Cette concurrence place l'entreprise en situation de force lors de la négociation des prix et des conditions d'achat. -Une plus grande information sur les nouveaux développements des produits ou des services. -Une source d'approvisionnement plus importante en cas d'augmentation imprévue de la demande. -La possibilité de changer de fournisseur si la qualité et les conditions deviennent insatisfaisantes.  L’inconvénient le plus essentiel est la dépense en achat qui sera diluée entre plusieurs fournisseurs .vous ne pourrez peut être pas exigé le même niveau de réduction.  L'examen que l'on vient de faire des avantages et des inconvénients de ces deux choix démontre qu'il est, dans la plupart des cas, plus avantageux de faire des affaires avec un seul fournisseur. Comme les biens fabriqués par les entreprises comportent souvent des composants assortis de nombreuses spécifications et que de plus en plus d'entreprises recherchent la qualité absolue dans leurs approvisionnements, on peut sans contredit affirmer que contracter auprès d'un seul fournisseur constitue presque toujours la meilleure politique d'approvisionnement.
  • 24. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 24 b. Les critères généraux de choix: Après avoir choisi les politiques générales que l'on vient de mentionner (un ou plusieurs fournisseurs), l'entreprise doit d'abord, avant de passer une commande, choisir un fournisseur répondant aux critères qu'elle juge importants. Ce choix sera beaucoup plus facile et plus rationnel si on a défini d'avance ces critères. i. La qualité C'est le principal critère à considérer. Un produit ou un service sera jugé de qualité s'il satisfait aux exigences définies par l'acheteur. Il est possible que l'on tolère un certain pourcentage de produits ou de services défectueux, mais dans le contexte de plus en plus répandu de la qualité totale, ce pourcentage tend vers zéro. Pour s'assurer de la qualité des produits fournis, il s'avère beaucoup plus efficace de vérifier a priori la qualité du processus de production du fournisseur que d'examiner après coup la qualité du produit reçu. En procédant ainsi l'on prévient les problèmes et on évite les importants retards qu'entraînent les correctifs à apporter aux produits défectueux. C'est pourquoi, aujourd'hui, les entreprises tentent d'établir leur contrôle de qualité à la source en se rendant chez le fournisseur pour examiner ses moyens de production et s'assurer que ceux-ci permettent une production de qualité presque parfaite. ii. Le contrôle des coûts de production Pour établir ce critère, on évaluera la capacité du fournisseur à contrôler ses coûts en vue d'obtenir un prix de revient lui permettant de vendre à un prix raisonnable. On note que le prix demandé par le fournisseur correspond habituellement au prix de revient du produit majoré d'une marge de profit acceptable.
  • 25. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 25 iii. La compétence technique La forte compétence technique d'un fournisseur comprend non seulement une assurance de qualité, mais permet également de faire bénéficier l'entreprise des améliorations qui pourraient être apportées au produit. iv. La capacité (la rapidité) de production La capacité de production constitue la principale garantie qu'il n'y aura pas rupture des approvisionnements et que les d1élais de livraison seront respectés. Elle permet aussi de s'ajuster rapidement à toute augmentation imprévue de la demande. Les critères suivants, bien qu'ils puissent sembler moins évidents devraient aussi être examinés. v. La situation financière du fournisseur Il est préférable pour l'entreprise de s'approvisionner auprès de fournisseurs dont la situation financière est saine. vi. La qualité des relations de travail chez le fournisseur Tout conflit de travail chez le fournisseur risque de ralentir ou de compromettre la production. Ils peuvent également entraîner une diminution de la qualité. Il est donc important de s'assurer que la qualité des relations de travail chez le fournisseur permette d'éviter les débrayages, les ralentissements de travail ou les grèves du zèle. vii.La conformité aux législations et aux réglementations De plus en plus de biens font l'objet de réglementations relatives notamment à la santé, à la sécurité ou à l'environnement. Il est donc essentiel de s'assurer que les fournisseurs soient en règle avec les législations concernant les produits qu'ils fournissent aux entreprises.
  • 26. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 26 c. Les étapes de choix de fournisseur i. Recherche et Consultation des fournisseurs : Il s’agit ici de déterminer la meilleure source d’approvisionnements. Le fournisseur choisi devrait être celui qui se montre le plus apte à fournir le bien requis tout en offrant les meilleurs conditions d’achat et d’escompte ainsi qu’une excellente fiabilité dans le respect des spécifications et des délais de livraison. ii. Evaluation des offres et négociation avecles fournisseurs : Après avoir choisi un fournisseur, on établira aves ce dernier une entente contractuelle sur les quantités à fournir, les conditions de livraison, le prix, les modalités de paiement et les ajustements du contrat qui pourraient être requis par la suite. iii. Choix de la meilleure offre et Suivi de bon de commande : Il faut transmettre au fournisseur les demandes pour obtenir la livraison des articles nécessaires, cette demande revêt la forme d’un papier appelé « bon de commande », il doit comportée : la description de l’article, la quantité demandée, le prix et les conditions de livraison. On doit s’assurer que le fournisseur a bien reçu le bon de commande et qu’il en accepte les conditions, l’acheteur se rendra chez le fournisseur pour vérifier l’acheminement. iv. Vérification de produits achètes : Dès la réception des articles, il faut en vérifier la conformité en examinant les spécifications inscrites sur le bon de commande. Si la vérification révèle un problème, on doit aviser immédiatement le fournisseur qui agira en conséquence. Cette vérification établie habituellement au moyen d’un document qui s’appelle « bon de réception ». v. Evaluation de fournisseur : Le responsable d’approvisionnement doit évaluer le résultat du processus d’approvisionnement. Si les résultats sont positifs : la marchandise réceptionnée sera gérée selonles règles déjà fixés. Si les résultats sont négatifs (qualité non conforme, délai non respecté, moyens des communications inefficaces, apparition d’un nouveau
  • 27. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 27 produit), le responsable des approvisionnements peut redéfinir en fonction des besoins de la situation une ou plusieurs des étapes du processus d’approvisionnement. Section 2 : Concept et méthode de gestion de stock : I. Définition : D’après le dictionnaire « LE PETIT LAROUSSE » (1997), « le stock est : - L’ensemble des marchandises, des matières, des produits semi-ouvrés, des produits finis etc.…, qui sont la propriété d’une entreprise - L’ensemble des choses possédées et gardées en réserves. » Selon Pierre ZERMATI (1985), « le stock est la provision des produits de consommation. » Quant à André RAMBAUX, il définit le stock comme « l’ensemble des marchandises ou des articles accumulés dans l’attente d’une utilisation ultérieure plus ou moins proche et qui permet d’alimenter les utilisateurs au fur et à mesure de leurs besoins sans leur imposer les délais et les à-coups d’une livraison par des fournisseurs. Un stockest placé entre deux opérations : l’une de fabrication et l’autre commerciale (de vente) ; il subit donc l’influence de ces opérations et parfois de celles situées en aval et en amont. » D’une façon générale, le stock est défini comme l’accumulation d’une différence de flux. L’image la plus courante est celle d’un réservoir, dont le niveau traduit la différence accumulée entre un flux entrant et un flux sortant. Le niveau d’un stock est souvent mesuré par une durée d’écoulement, temps nécessaire à l’épuisement du stock en cas d’arrêt total du flux entrant.
  • 28. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 28 Figure 3: Rôle du stock entre le flux amont et flux aval. II. Fonctions des stocks : Le stock assure dans l’entreprise 4 fonctions: régulation, économique, d’anticipation et de sécurité. Le stock coûte cher : frais financiers, espace de stockage, vieillissement. Dans ces conditions, pourquoi les entreprises conservent-elles du stock ? Les fonctions principales du stock consiste à :  Assurer une régulation entre deux flux non synchronisés qui présentent des irrégularités de débit.  Eviter une pénurie passagère (stocks de précautions).  Profiter des conditions favorables sur les prix (stocks de spéculations).  Réduire les délais de mise à disposition (produits finis, pièces de rechange). III. Les types ou catégories de stocks : Il y a deux types de stocks, selon l’usage industriel ou bien suivant le flux : 1. Stocks suivant l’usage industriel : Les stocks dans une entreprise sont constitués de stocks de production et de stocks hors production. Ce sont les stocks des  Matières premières et composants.  Encours de fabrication ; tous les articles dans le processus de transformation mais non encore terminés.  Produits finis.
  • 29. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 29 Les stocks hors production sont ceux qui n’entrent pas dans la transformation, mais accompagnent la production. On retrouve dans cette catégorie les stocks de :  Pièces de rechange  Consommables des machines (lubrifiants, carburants, nettoyants …)  Emballages 2. Stocks suivant le flux Une analyse des flux dans le magasin permet de distinguer les stocks de projet; les stocks à commandes régulières, les stocks d’usure et enfin les stocks en transit.  Les stocks de projet : Ce sont des stocks qui prennent naissance au début d’un projet et disparaissent à la fin de ce dernier.  Les stocks à commandes régulières : Ce sont les stocks d’articles régulièrement consommés. Ils sont réapprovisionnés par le gestionnaire des stocks chaque fois que le point de commande est atteint.  Les stocks d’usure : Il s’agit des articles placés en stock, qui sont sortis en cas de besoin pour réaliser un travail et qui ensuite sont retournés au magasin.  Les stocks en transit ou stock de transbordement : Il s'agit d'articles en cours de transfert entre différents postes de la chaîne de valeur physique. Une partie est considérée comme incluse au stock du cycle de commande, étant stockée dans la zone de distribution de la chaîne de valeur physique. Ce stock devra être considéré pour le calcul du coût intrinsèque des stocks. IV. Méthode ABC 1. Principe de laméthode : La méthode ABC est une méthode de classification connue aussi sous le nom loi 80-20 ou loi de PARETO. Elle permet de déterminer l’importance relative des éléments d’un ensemble dans un contexte donné en les répartissant en 3 classes d’importance : -Classe A : éléments de forte importance -Classe B : éléments d’importance normale
  • 30. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 30 -Classe C : éléments de faible importance 2. La démarche de la méthode : La méthode ABC propose de la démarche suivante :  Recherche de critère d’analyse correspondant à la classification désirée (quantité consommée, valeur de consommation …)  Classification des articles par valeur décroissante du critère d’analyse ;  Tri des produits par valeur décroissante du critère d’analyse (Xi)  Calculer de cumul des valeurs du critère d’analyse  Calculer du pourcentage d’importance  Tracé de la courbe des pourcentages cumulés du critère où  Les abscisses représentent les articles à classer  Les ordonnées représentent les pourcentages cumulés du critère  Classification des articles 3. Objectif de la méthode : La méthode ABC ou méthode 20/80 permet de :  De consacrée de temps et de moyen ou produit stratégique : catégorie A  D’évite un gaspillage de temps et ressource a cause d’une gestion excessivement fine sur de produit d’importance mineur : catégorie C.  Entre ce deux extrême il a y la catégorie B qui fera l’objet d’une attention mesurer. La courbe tracée est interpréter par rapport à 3 courbes :  La courbe théorique de PARETO: 20% des produits ont 80% de la valeur du critère et les 20% suivants 10%.  La courbe extrême 1 : 1 produit possède 100% de la valeur du critère.  La courbe extrême 2 : tous les produits ont la même importance.
  • 31. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 31 Figure 4: forme générale de courbe ABC Pour étudier l’emplacement de la courbe, on utilise le ratio de discrimination (RD)  La ration RD permet de déterminer les classes de répartition des produits : Valeur de RD Zone A B C 1>RD>0.9 1 10 10 80 0.9>RD>0.85 2 10 20 70 0.85>RD>0.75 3 20 20 60 0.75>RD>0.65 4 20 30 50 0.65>RD 5 Non interprétable Tableau 1: les intervalles du ratio de discrimination La pertinence de la méthode peut être teste a travers la RD Permet de déterminer, avec l’aide de graphique, si le critère retenu est pertinent. Pour l’être l’indice doit être > a 0.6
  • 32. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 32 RD / Coefficient de Gini= [(Somme des achats consommée cumulées en % * % d’un seul produit)-5000]/5000
  • 33. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 33 Chapitre 3 : Approvisionnement et gestion de stock « cas INPACKT » Dans ce chapitre on va présenter dans un premier lieu comment la société Inpackt faire le calcul de besoin en achat on utilisant la méthode MRP avec le logiciel Storm. Dans un deuxième lieu on va montrer le principe de choix de fournisseur et dans un troisième lieu on va classer l’article consomme avec la méthode ABC Section 1 : Processus d’approvisionnent : I. Besoinen achat : (on va choisir 3 produit à savoir un préforme pour l’eau et un pour gazeuses et autre pour huile) 1. Calcul de besoin avec méthode MRP a. Application de MRP dans Inpackt :  Préforme pour eau : exemple 32 bleu Furat : La nomenclature de produit prend cette forme : Figure 5 : nomenclature de produit 32 bleu Furat Préforme grain colorant 230.4 kg 3 kg
  • 34. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 34 Vente unitaire réalise en 2013 : 2 0 1 3 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 4000000 4000000 4000000 4500000 2000000 1000000 Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 6000000 5000000 3500000 10000000 3000000 2000000 Tableau 2: vente unitaire en 2013 Sachant que le taux de croissance annuelle de vente = 5% Alors le vente unitaire prévisionnel pour 2014 : 2 0 1 4 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 4200000 4200000 4200000 4725000 2100000 1050000 Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 6300000 5250000 3675000 10500000 3150000 2100000 Tableau 3: vente prévisionnel en 2014 Vente prévisionnel par unité pour 2015 est : 2 0 1 5 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 4410000 4410000 4410000 4961250 2205000 1102500 Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 6615000 5512500 3858750 11025000 3307500 2205000 Tableau 4: vente prévisionnel en 2015 Sachant que l’entreprise vente le préforme sous forme de carton comprend l’une 7200 donc le vente prévisionnel par carton pour 2015 : 2 0 1 5 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 613 613 613 689 306 153 Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 919 766 536 1531 459 306 Tableau 5: vente prévisionnel par carton en 2015
  • 35. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 35 Les informations nécessaires sont les suivants : Préforme (carton) Colorant Grain Stock initial 451 100 Kg 380000Kg Délai d’obtention 0 0 2 Mois Matière fabrique Ou bien acheter 1 20 kg 1100 Kg Tableau 6: le composant de préforme 32 bleu furat
  • 36. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 36 Application de MRP : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Préforme besoinbrut 613 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306 Réception 162 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306 Stock 451 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 besoinnet 162 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306 lancement 162 613 613 689 306 153 919 766 536 1531 459 306 Colorants besoinbrut 486 1839 1839 2067 918 459 2756 2297 1608 4594 1378 919 livraison attendu 400 1840 1840 2060 920 460 2760 2300 1600 4600 1380 900 Stock 100 14 15 16 9 11 12 15 19 11 17 19 0 besoinnet 386 1825 1824 2051 909 448 2745 2282 1589 4583 1361 900 lancement 400 1840 1840 2060 920 460 2760 2300 1600 4600 1380 900 Grain besoinbrut 37325 141235 141235 158746 70502 35280 211680 176400 123480 352800 105840 70560 livraison attendu 0 0 0 99000 70400 35200 212300 176000 123200 353100 105600 70400 Stock 380000 342675 201440 60205 459 357 277 897 497 217 517 277 117 besoinnet 0 0 0 98541 70043 34923 211403 175503 122983 352583 105323 70283 lancement 99000 70400 35200 212300 176000 123200 353100 105600 70400 Tableau 7: MRP 32 bleu furat
  • 37. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 37  Préforme pour boissons gazeuses : exemple 48 GR Cristale Figure 6: nomenclature de 48 GR cristale Vente unitaire réalise en 2013 : 2 0 1 3 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 5105600 3400000 3691200 4381300 6564800 4691200 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 3365000 6412200 5200000 3832500 2323700 500000 Tableau 8: vente en 2013 Sachant que le taux de croissance annuelle de vente = 5% Alors le vente unitaire prévisionnel pour 2014 : 2 0 1 4 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 5360880 3570000 3875760 4600365 6893040 4925760 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 3533250 6732810 5460000 4024125 2439885 525000 Tableau 9: vente prévisionnel en 2014 Préforme grain 268.8
  • 38. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 38 Vente prévisionnel par unité pour 2015 est 2 0 1 5 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 5628924 3748500 4069658 4830383 7237692 5172048 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 3709913 7069450 5733000 4225331 2561879 551250 Tableau 10: vente prévisionnel 2015 Sachant que l’entreprise vente le préforme sous forme de carton comprend l’une 5600 Vente prévisionnel par carton pour 2015 : 2 0 1 5 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 1005 669 727 863 1292 924 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 662 1262 1024 755 457 98 Tableau 11: vente prévisionnel par carton en 2015  Les informations nécessaires sont les suivants : Préforme (carton) Grain Stock initiale 829 265000 KG Délai d’obtention 0 2 mois Matière fabrique Ou bien acheter 1 1100 KG Tableau 12: le composant de préforme 48 GR cristale
  • 39. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 39 Application MRP : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Préforme besoin brut 1005 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98 Réception 176 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98 Stock 829 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 besoin net 176 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98 lancement 176 669 727 863 1292 924 662 1262 1024 755 457 98 Grain besoin brut 47309 179827 195418 231974 347290 248371 177946 339226 275251 202944 122842 26342 livraison attendu 0 0 158400 232100 346500 248600 178200 338800 276100 202400 123200 26400 Stock 265000 217691 37864 846 972 182 411 666 240 1089 545 903 961 besoin net 0 0 157554 231128 346318 248189 177534 338560 275011 201855 122297 25439 lancement 158400 232100 346500 248600 178200 338800 276100 202400 123200 26400 Tableau 13: MRP 48 GR cristale
  • 40. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 40  Préforme pour huile : 25.5 GR cristal Figure 7 : Nomenclature 25,5 GR cristal Vente unitaire réalise en 2013 : 2 0 1 3 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 3646720 2735040 1000000 0 4000000 0 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 0 3500000 1500000 1500000 3000000 4000000 Tableau 14: vente en 2013 Sachant que le taux de croissance annuelle de vente = 5% Alors le vente unitaire prévisionnel pour 2014 2 0 1 4 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 3829056 2871792 1050000 0 4200000 0 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 0 3675000 1575000 1575000 3150000 4200000 Tableau 15:Vente prévisionnel en 2014 Vente prévisionnel par unité pour 2015 est Préforme Grain 264.2
  • 41. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 41 2 0 1 5 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 4020509 3015382 1102500 0 4410000 0 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 0 3858750 1653750 1102500 3307500 4410000 Tableau 16: vente prévisionnel en 2015 Sachant que l’entreprise vente le préforme sous forme de carton comprend l’une 10360 Vente prévisionnel par carton pour 2015 : 2 0 1 5 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 388 291 106 0 426 0 Juillet Aout Septembre Octobre Novembre Décembre 0 372 160 106 319 426 Tableau 17: vente prévisionnel par carton en 2015 Les informations nécessaires sont les suivants : Préforme (carton) Grain Stock initial 201 380000kg Délai d’obtention - 2 mois Matière fabrique Ou bien acheter 1 1100 kg Tableau 18: les composants de 25,5 GR cristal
  • 42. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 42 Application MRP 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Préforme besoin brut 388 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426 Réception 187 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426 Stock 201 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 besoin net 187 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426 lancement 187 291 106 0 426 0 0 372 160 106 319 426 Grain besoin brut 49405 76882 28005 0 112549 0 0 98282 42272 28005 84280 112549 livraison attendu 0 0 0 0 0 0 0 0 27500 28600 83600 113300 Stock 380000 330595 253712 225707 225707 113158 113158 113158 14876 104 698 19 769 besoin net 0 0 0 0 0 0 0 0 27396 27902 83581 112531 lancement 0 0 0 0 0 0 27500 28600 83600 113300 0 0 Tableau 19: MRP 25 ,5 GR cristal
  • 43. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 43 2. SolutionMRP avec Storm : a. Définition et composants de logiciel Storm i. Définition : STORM est un progiciel intégré de la technique la plus fréquemment utilisée de la modélisation quantitative de commerce et des ingénieurs problèmes. il est piloté par menu pour plus de commodité et de flexibilité, et se compose de:  Un éditeur flexible et facile à utiliser pour la saisie des données et la modification  Dix-huit modules de calcul  Une variété d'utilisateurs sorties sélectionnées pour l'affichage des résultats de calcul Les modules de calcules sont : 1. Programmation linéaire et entier 2. affectation 3. transport 4. réseaux à grande distance 5. les réseaux d'écoulement 6. gestion de projet 7. analyse des files d'attente 8. la gestion des stocks 9. l'aménagement des installations 10. ligne d'assemblage équilibrage 11. analyse des investissements 12. prévision 13. ordonnancement de la production 14. planification des besoins en matière 15. contrôle statistique du processus 16. statistique 17. analyse de la décision 18. arbres de décision
  • 44. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 44 ii. Composants : Pour ouvrir nouveau fichier Pour ouvrir un fichier déjà existe Pour enregistrer Pour enregistrer sous Pour insérer une ligne Pour supprimer une ligne Pour insérer une colonne Pour supprimer une colonne Pour modifier la donnée Pour reporter la donnée Pour aider b. Démarche a suivie :  Etape 1 : - Ouvrir le dossier Storm - Clique deux fois sur le fichier
  • 45. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 45 Figure 8: logo de STORM Figure 9: page principale de STORM - Choisir file new
  • 46. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 46 Figure 10: menue file (fichier) - Sélectionner MRP Figure 11: menu principale - Sélectionner Bill off Material et clique sur OK
  • 47. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 47 Figure 12: Bill of material (nomenclature) de MRP - Remplir le tableau Figure 13: fênetre bill of matrial Et clique sur ok - Remplir le tableau :
  • 48. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 48 Figure 14: tableau des composants - Clique une seule fois au dehors de tableau - Faire l’enregistrement - Choisir File Save As Figure 15: menue enregistrement
  • 49. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 49 Figure 16: l’enregistrement de BOM.DAT Ferme sortir  Etape 2 : - Ouvrir storm et ouvrir MRP (File, New, MRP) Figure 17: Master schedule (Le schéma directeur) de MRP
  • 50. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 50 - Clique sur Browse (feuilleter), dans le nom de fichier il faut avoir BOM.dat et clique sur OK - Clique sur Selected. Figure 18: créer à fichier partir de BOM.DAT - Clique sur OK - On sélection Préforme seulement et clique sur OK Figure 19: sélection des composants
  • 51. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 51 Figure 20: insérer le période de prévision Remplir le tableau (vente prévisionnel) Figure 21: tableau de vente prévisionnel - Clique une seule fois au dehors de table
  • 52. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 52 - Faire l’enregistrement (File, Save as) Figure 22: enregistrement MAST.DAT  Etape 3 : - Ouvrir Storm et ouvrir MRP (File, New, MRP) Figure 23: inventory status (l'état des stocks) de MRP
  • 53. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 53 - Ok et Remplir le tableau Figure 24: période maximale de planification prévisionnel - Remplir seulement le stock initial (on Hand) Figure 25: Remplir le colonne On hand (sur la main) - File Save as « MRPINV.dat»
  • 54. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 54 Figure 26: enregistrement MRPINV.DAT - Fermer Quitter  Etape 4 : - Ouvrir Storm et ouvrir MRP Figure 27: item master (maître de l'article) de MRP Et clique sur OK
  • 55. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 55 Figure 28: MRP ITEM - Remplir le tableau colonne 4, 5 et 6 Figure 29:multiple et période de composant - Clique une seule fois au dehors de tableau - Faire l’enregistrement (file, Save as « Item.dat »)
  • 56. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 56 Figure 30: enregistrement de ITEM.DAT  Etape 5 : Pour trouver la solution : - File open Figure 31: menu File, open (Fichier, ouvrir)
  • 57. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 57 - « BOM.dat » et clique sur ok Figure 32: sélectionner le dossier BOM.DAT - Choisir Bill of Material et clique sur ok Figure 33: choisir nomenclature
  • 58. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 58 Choisir : Process Execute Figure 34: Process, execute (Processus, exécuté) Figure 35: configuration de nom de fichier
  • 59. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 59 - Clique sur Report Figure 36: option de rapport - Et Clique sur OK c. Solution pour 32 bleu furat :
  • 60. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 60
  • 61. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 61 d. Solution pour 48 GR Cristale:
  • 62. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 62 e. Solution pour 25.5 GR Cristale: On peut conclure que le logiciel Storm est plus détaillé que le calcul manuel de MRP.
  • 63. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 63 II. Choix de fournisseur : Pour tous les achats effectuent, la société INPACKT applique une instruction de travail concernant le produit suivant : - Matière première (résine) - Carton d’emballage - Sac d’emballage - Colorant - L’achat de PET liée a fluctuation de prix de pétrole donc son prix varié d’une période à une autre ce pour cela son achat se fait après la négociation avec plusieurs fournisseurs soit que ces fournisseurs situé dans la liste des fournisseurs approuves ou des nouveaux fournisseurs, alors que l’achat de les autres produits (carton d’emballage, sac d’emballage, colorant) se fait avec un seul fournisseur qui était choisi par l’entreprise qui peut garantir les besoin de INPACKT pendant une période. 1. Sélection de nouveau fournisseur : Il s'agit d'un élément essentiel pour assurer votre propre compétitivité. Le choix de vos fournisseurs est déterminant pour développer une activité rentable. Il s'agit d'ailleurs de la mission principale des acheteurs ; Dans la société INPACKT la sélectiond’un nouveau fournisseur se fait par le responsable d’achat et le responsable de qualité selon des critères bien déterminer Ces critères sont situé dans une fiche qu’appelle fiche de sélectiond’un nouveau fournisseur (voir annexe 2) Une note qualité est attribuée aux nouveaux fournisseurs pour favoriser ceux qui ont un système qualité ou un produit de bonne qualité... Cette note est attribuée suivants les critères mentionnés sur la fiche de sélectiondes nouveaux fournisseurs. En peut remplir cette fiche en mettant une croit devant 0 si le critère et mouvais ou devant 1 si le critère est moyenne et en fin devant 2 si le critère est de bonne qualité, en
  • 64. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 64 suite nous faisons la somme et en donne une note sur 20 : Si la somme est supérieur à 10 en sélectionne le fournisseur si non en le rejeter Une fois sélectionné, le fournisseur va être inséré dans la liste des fournisseurs approuvés. 2. Choix de meilleures offres : Après avoir calculé les besoins de la matière première(PET) qui représente presque 90% de l’achat de société INPACKT, nous recevons quatre demandes d’offre de quatre fournisseurs: LG, ACI, SABIC et GC. Parmi ces fournisseurs nous avons choisissons le meilleur fournisseur selon des critères qui sont essentielle pour le choix de fournisseur : Prix, quantité fournie, délai de livraison. La société INPACKT a besoin d’acheter une quantité de PET de 1540 a. Choix par quantité fournie : En premier lieu nous effectuons un choix du fournisseur qui peut nous offrir la totalité de notre demande Fournisseurs Quantité fournie (T) LG 1500 ACI 1000 SABIC 1540 GC 1540 Tableau 20: la quantité fournie par les fournisseurs En élimine les deux premier fournisseurs (LG et ACI) car ne peuvent pas nous offrir tous la quantité demandée. Seulement deux fournisseurs (SABIC et GC) peuvent nous offrir tous la quantité demandée. Dans ce qui suit nous choisissons le fournisseur qui offre notre demande au plus bas prix.
  • 65. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 65 b. Choix par prix : Fournisseurs Prix(usd/T) LG (international corp) 1025 ACI (chemical asciainc) 1100 SABIC 990 GC 1020 Tableau 21: prix de la tonne grain D’après ce tableau en constate que les deux fournisseurs choisis selon la quantité fournie ne demandent pas le même prix :  SABIC offre une quantité de 1540 T avec 990 (USD /t)  GC offre cette quantité avec un prix plus cher que SABIC Dans ce cas le responsable d’achat dans la société doit choisi le fournisseur le moins cher : Donc en choisi SABIC. D’après ce critère de choix, il est clair que le choix par prix est mieux que le choix par quantité fournie. c. Choix par délai de livraison : Nous intégrons dans la procédure de choix de fournisseur un troisième critère de choix celle de la date de livraison Fournisseurs Délai de livraison LG 1 mois ACI 1 mois SABIC 21 jours GC 1 mois Tableau 22: délai de livraison par chaque fournisseur Nous avons choisi le fournisseur qui peut fournir la quantité avant la durée de consommation du stock disponible Après le prix d’achat le fournisseur SABIC est le fournisseur qui au délai de livraison la plus courte.
  • 66. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 66 Il a été convenu sur le fournisseur SABIC car il était le seul fournisseur qui offre à la société la quantité demandé avec un prix moins cher que les autres fournisseurs et à un délai ne passe pas 21 jours.  Pour l’achat de carton et sac d’emballage et colorant la société INPACKT choisie un seul fournisseur qui fournie leur besoin en ces matières pendant une ou deux années. 3. Evaluation de fournisseur :(SABIC): a. Critères de choix et leurs poids : Chaque fournisseur est évalué sur la base de la qualité de son produit, son respect des délais de livraison et le prix de son produit par rapport au prix le plus bas, lorsque c’est applicable. Critère de choix Poids du critère (ni) Qualité du produit (respect de critères d’acceptation mentionné à la fiche technique et au certificat Alimentaire) 40% Respect des délais de livraison 30% Prix 30% Total : 100% Tableau 23: les poids de critères de choix b. Valorisation des critères de choix des fournisseurs : Les critères de choix revêtent des significations différentes. Soit xi la note relative au critère de choix et ni son poids. i. Qualité du produit : La note xi est attribuée selon la qualité du produit livré, elle est fixée comme suit
  • 67. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 67 Tableau24:note de critère qualité Chaque livraison est notée par le responsable de contrôle qualité comme c’est indiquée ci-dessus, cette note est attribuée à la réception du produit au niveau magasin MP et enregistrée dans la fiche « Fiche d’évaluation fournisseur ». Dans ce cas, le responsable de contrôle qualité fixe xi = 5 car le Grain est de très bonne qualité. ii. Respect des délais de livraison : Note (xi) Critères 5 Livraison dans les délais 4 Retard acceptable 3 Retard moyennement acceptable 2 Retard grave 1 Retard inacceptable Tableau 25: note de critère de livraison Pour chaque livraison, le responsable achats procède à l’attribution de la note relative au délai de livraison et ce dans la fiche « Fiche d’évaluation fournisseur » Dans notre cas dans la société INPACKT le fournisseur choisi (SABIC) fait un retard acceptable (xi= 4) Note (xi) Critères « qualité » 5 Très bonne qualité 4 Bonne qualité 3 Acceptable 2 Mauvaise qualité 1 Très mauvaise qualité
  • 68. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 68 iii. Prix : Cette note est aussi attribuée par le responsable achats, elle est fixée comme suit : Soit P1 = le prix le plus bas et P = le prix de l’offre  E = ((P - P1)/P1) x 100, l’écart en % par rapport au prix le plus bas La note xi est fixée comme suit : E = 0  xi = 5 0  E  2%  xi = 4 2  E  4 %  xi = 3 4  E  6 %  xi = 2 E  6 %  xi = 1 Remarque : Lorsque le produit est fourni par un fournisseur unique, le responsable achats attribue par défaut la note 5. Application : On a : Le prix le plus bas = 990 Le prix de l’offre= 990 990−990 990 × 100 = 0 E = 0 donc xi = 5 c. Méthode de calcul : Soit M la note relative à l’évaluation du fournisseur  Formule M =  (xi x ni)
  • 69. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 69  Chaque fournisseur ayant une note M  2/5 avec xi pour la qualité du produit  3 sera retenu pour approbation et sera maintenu dans la « Liste des fournisseurs approuvés ». Le responsable achats établit et met à jour la liste des fournisseurs approuvés. Application : M= (4×40%) + (4 ×30%) + (5× 30%) = (4 × 0,4) + (4×0,3) + (5×0,3) =1,6 + 1,2 + 1,5 =4,3 On a M = 4,3 ≥ 2/5 Donc le fournisseur SABIC sera maintenu Xi (qualité)= 4>3 dans la « Liste des fournisseurs approuvés ». III. Méthode ABC : Les articles et la consommation en valeur Article consommation en valeur Grain 21573532 Colorant 231654 Emballage 663213 pièce de rechange 775 000 Energie 1572586 Autre 540000 Total 25355985 Tableau 26: le consommation en valeur par article
  • 70. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 70 Etape 1 : classement et calculs articles consommation en valeur pourcentage d'importance d'article pourcentage cumul croissante d'importance consommatio n en valeur cumul croissante pourcentage cumul croissante de consommation en valeur Grain 21573532 85 85 21573532 85 énergie 1572586 1 86 23146118 91 pièce de rechange 775 000 3 89 23921118 94 emballage 663213 3 92 24584331 97 autre 540000 6 98 25124331 99 Colorant 231654 2 100 25355985 100 Total 25355985 100 567 Tableau 27: calcul de valeurs cumulées décroissante et leur pourcentage Pourcentage d’article = 1 𝑛𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑠𝑡𝑜𝑐𝑘 × 100 Pourcentage d’article = 1 6 × 100 = 16.66 {toujours constante} RD / Coefficient de Gini= [(Somme des achats consommes cumulées en % × % d’un seul produit) – 5000] /5000 = [(567 × 16.66) – 5000] /5000 = 0.89> 0.6 0.85 < RD = 0.89 < 0.9 La courbe suite dans la zone 2 Zone 3 : Classe A : pourcentage * nombre des articles : 0.1* 6 = 0.6 ≈ 1 Classe B : pourcentage * nombre des articles : 0.2* 6 = 1.2 ≈ 1 Classe C : pourcentage * nombre des articles : 0.6* 6 = 3.6 ≈ 4 Etape 2 : Graphique et découpage des classes - En va tracer la courbe pour calculer le ratio discrimination (RD). Ce coefficient RD est calculé en traçant la droite AB (à noter que l’axe X et Y doivent présenter la même échelle)
  • 71. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 71 Figure 37:courbe de pourcentage cumul croissante de consommation en valeur La courbe se suite dans la zone 3 : on a { 20% 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑛 𝑐𝑙𝑎𝑠𝑠𝑒 𝐴: 𝐺𝑟𝑎𝑖𝑛 20% 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑛 𝑐𝑙𝑎𝑠𝑠𝑒𝑟 𝐵: 𝑒𝑛𝑒𝑟𝑔𝑖𝑒 60% 𝑑𝑒𝑠 𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑙𝑒𝑠 𝑒𝑛 𝑐𝑙𝑎𝑠𝑠𝑒 𝐶: 𝑙𝑒𝑠 𝑎𝑢𝑡𝑟𝑒𝑠 85% 91% 94% 97% 99% 100% 75% 80% 85% 90% 95% 100% 105% Pourcentage cumul croissante de consommation en valeur Pourcentage cumul croissante de consommation en valeur A C B
  • 72. Projet fin d’étude ISET Mé denine Farah & Mariem Page 72 Conclusion Grace à la formation que nous avons obtenus dans notre institut supérieur des études technologiques de Médenine de l’assistance contenue des nous enseignants, nous avons pu réaliser notre projet de fin d’étude qui porte sur l’approvisionnement et gestion de stock Notre projet au sein de la société INPACKT nous a mis en face avec la réalité de la vie professionnelle. Ces projet nous a permis d’acquérir des nouvelles compétences constructives en terme de savoir faire et de savoir être. Tout au long de ce projet, nous avons essayé de faire une démarche d’approvisionnement. Pour ce faire nous avons utilisé MRP pour calculer les besoins en matière première. Ensuite nous avons faire le démarche de choix de fournisseurs pour choisir le meilleur offre. Ces matières premières acheter on droit de stocker par la méthode ABC. L’expérience au sein d'un cadre professionnel nous à été bénéfique. Ce stage nous a permis de nous familiariser à la vie professionnelle, d'exploiter des notions fondamentales dans l'orienté object et d'approfondie nos connaissances théorique.