SlideShare une entreprise Scribd logo
Introduction à la pratique
multimédia
1. Contexte général
2. L’écriture web
3. Outils de veille
4. Réseaux sociaux
5. Real time web
Pourquoi s’adapter?
Organiser sa rédaction plurimedia, LLLn 6/11/2015 2
Pourquoi s’adapter?
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 3
Pourquoi s’adapter?
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 4
Pourquoi s’adapter ?
- Evolution de l’offre
- Evolution des habitudes de consommation
- Evolution des parts de marché
- Nouveaux acteurs spécifiques
- Le règne de la publicité ciblée
- La crise des médias généralistes
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 5
Pourquoi s’adapter ?
Organiser sa rédaction plurimedia, LLLn 6/11/2015 6
Pourquoi s’adapter ? L’exemple du
New York Times
Organiser sa rédaction plurimedia, LLLn 6/11/2015 7
Pourquoi s’adapter? L’exemple du
New York Times
Un succès numérique
• le nombre d’abonnements
numériques a passé le million,
presque égal aux abonnements
papiers.
• 1er média à avoir instauré le
paywall
• Un public international et
intéressé par une version
numérique
Un chiffre d’affaires en baisse
• Chiffre d’affaires en baisse
malgré tout
• Un bénéfice sauvé… en rognant
sur les coûts
• La hausse de la pub numérique
ne compense toujours pas la
baisse constante de la pub
papier
1. Contexte
• 1.1. Contexte général
- Un peu d’histoire
1990: apparition du (worldwide)web
1995: premiers sites d’info dans le monde
2000: premiers sites d’info en Belgique
2011: remise en question des modèles
économiques basés sur la pub suite au
plafonnement de ces revenus
1. Contexte
• 1.1. Contexte général
- Un peu d’économie
2000-2005:
« Le Soir en Ligne » : service qui permet aux
internautes de retrouver certains articles du
papier, reproduits intégralement sans mise en
forme particulière.
IPM: mise en ligne de la quasi-totalité des
articles parus dans les journaux papier
Contexte
• 1.1. Contexte général
- Un peu d’économie
2006-2010: Croissance des sites d’actualité, qui publient désormais de
l’information « en temps réel », financent, outre le développement de
sites, des rédactions web, et se rétribuent via la publicité
2010-2012: apparition des premières formes de paiement pour accéder aux
contenus, de façon totale (L’echo) ou partielles (Le Soir, qui lance un
nouveau produit numérique payant)
2012-2013: mise en place du web « payant » pour les sites d’actualité
généralistes
Modes de financement des sites web d’actualité: uniquement pub (la
plupart), uniquement abonnements (Mediapart mais aussi…
Dijonscope), mix pub – abonnements via la mise en place d’une partie
gratuite et d’une autre payante (LeSoir)➔Voir exemple du NewYork
Times
1. Contexte
• 1.2 Situation en Belgique francophone
« Uniformisation » des medias sur le web
• Les journaux et magazines font du son, de l’image, de la
vidéo
DH.be, LaLibre.be, Lavenir.net, Lecho.be, Lesoir.be,
Levif.be, Sudpresse.be
• Les medias audiovisuels font du texte
RTBF.be, RTL.be
• « Pureplayer » lancé en Belgique francophone par HLN
7sur7.be
• Croissance importante du nombre de visiteurs mais
plafonnement des recettes➔plusieurs medias ont
abandonné la course à l’audience (lesoir.be➔abonnés,
RTL➔diversification des supports pub vidéo)
1. Contexte général
• 1.2 Situation en Belgique francophone
– Rédactions non intégrées:
La rédac web est un département à part, qui « puise » dans les
productions maison et se débrouille pour enrichir peu ou prou
l’actualité
- Rédactions intégrées:
La rédac web fait partie de la rédaction, géographiquement et
dans les faits. Les sujets et développements sur les différents
supports se décident aux mêmes réunions. Tous les journalistes
peuvent publier en ligne, mais il reste des éditeurs spécialisés
pour enrichir et hiérarchiser les sujets.
Voir: http://www.benoitraphael.com/paywall.-le-soir-propose-
unnouvelle-%C3%A9dition-de-son-quotidien-payant.-mais-en-
ligne
Les types d’organisation
de rédaction
La Newsroom 1.0 = la rédaction old school ou « multiple
media »
Chaque publication est réalisée par des départements différents, qui
éventuellement réutilisent des contenus, mais qui sont alors simplement
« dupliqués » sans contact entre les différents journalistes et éditeurs. : les
journalistes travaillent chacun de leur côté, sans grande concertation.
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 17
Les types d’organisation
de rédaction
La Newsroom 1.0 = la rédaction old school ou « multiple
media »
=Première organisation pour les médias qui sont
passés du print au digital:
c’est ce qui a donné ce mauvais signal:
« le contenu du web = le contenu du papier » mais
gratuit➔CATASTROPHIQUE
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 18
Les types d’organisation
de rédaction
La Newsroom 1.0 = la rédaction old school ou « multiple
media »
Organisation fréquente: les ressources principales,
que ce soient les journalistes-rédacteurs, les photographes ou
les graphistes travaillent quasi exclusivement pour le papier.
La rédaction « web » se contente de reprendre en les adaptant
au besoin, mais en les dupliquant le plus souvent les contenus
produits pour la publication principale.
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 19
Les types d’organisation
de rédaction
La newsroom 1.0 ou multiple media
Avantages:
journalistes et éditeurs très spécialisés
Les moyens restent concentrés sur le « core business »
Inconvénients:
perte d’efficacité: soit on manque de réactivité, soit le travail est quasiment
fait deux fois par deux personnes
peu d’innovation et de pertinence pour les produits « annexes », qui restent
le parent pauvre du produit principal
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 20
Les types d’organisation
de rédaction
La newsroom 2.0 ou « cross-media »
Les journalistes produisent indifféremment sur plusieurs
supports, et participent au besoin à des publications ou
opérations spécifiques sur un autre support
Les équipes des différents supports cohabitent et
collaborent pour créer une certaine cohérence entre le web et
le papier: certains sujets seront par exemple publiés en
urgence sur le web avant de faire l’objet d’un papier d’analyse
dans le journal du lendemain matin.
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 21
Les types d’organisation
de rédaction
La newsroom 2.0 ou « cross-media »
Des réunions cross-media (spécifiques ou non) sont
organisées afin de voir ce que chacun peut apporter à l’autre: le
sujet qui buzze ou provoque les réactions peut remonter dans le
print, le web va anticiper les gros sujets
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 22
Les types d’organisation
de rédaction
La newsroom 2.0 ou « cross-media »
Avantages :
spécialisation poussée par support,
infos importantes selon les supports
Inconvénients :
Transmission des formats parfois délicate
Risque de garder un « parent pauvre » dans la qualité
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 23
Les types d’organisation
de rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »
«Dans la newsroom 3.0, les journalistes travaillent indépendamment des types
de support.
L’organisation vise à fournir du contenu sur plusieurs canaux en intégrant le
flux complet de nouvelles à travers les médias imprimés et numériques de la
planification à la production.
➔importance des process et de la polyvalence des intervenants
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 24
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple
du Blick
«Le groupe Blick est la première marque de médias en Suisse alémanique, il
s’est lancé avec fracas en 2012 dans cette newsroom 3.0
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 25
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple
du Blick
Des journalistes polyvalents, sur tous les supports
Principe 1: on récolte l’info, sans viser un support en particulier
Les journalistes de Blick n’écrivent donc plus pour un seul titre
bien défini, mais plutôt pour un service spécifique: sport, actu,
politique, économie…
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 26
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple
du Blick
Des journalistes polyvalents, sur tous les supports
Principe 2: une répartition des sujets, pas des publications
Lors de la répartition des sujets au petit matin, les journalistes
ne savent pas encore sur quel support leur article paraitra. Ce
n’est que dans le cours de la journée que les sujets sont
redirigés vers les différentes déclinaisons de la « marque »
Blick.
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 27
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple
du Blick
Des journalistes polyvalents, sur tous les supports
Principe 3: des directeurs de publication particuliers
Seuls les quatre rédacteurs en chef continuent d’être affectés
à leur titre.
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 28
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple du Blick
Le bilan du Blick en 2014: des erreurs dans la gestion du personnel
22 postes avaient ainsi été supprimés par le groupe à la création de cette
newsroom. Pourtant, il y a un an, les dirigeants de Blick reconnaissaient
que ces licenciements avaient été une erreur.
On ne peut pas tout faire en même temps
La charge de travail était devenue trop importante pour certains
journalistes au sein de la nouvelle newsroom, amenés à pondre trois à
quatre articles par jour… et à les décliner, ce qui prend encore plus de
temps. L’année dernière, Blick avouait alors avoir recommencé à
embaucher.
Autre point noir: tous les journalistes n’étaient pas formés pour écrire sur
les différents supports de Blick. Et non seulement la formation prend du
temps, mais elle a également un coût.
➔Difficulté de la transition de la newsroom 1 ou 2 à la 3.0!!!!
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 29
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils
1°) Tout le monde n’est pas bon en tout:
Or, dans la Newsroom 3.0, tout le monde doit être polyvalent
➔recrutement adéquat
➔formation continue
➔évolution au sein du personnel
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 30
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils
2°) Difficile de transformer la citrouille en carrosse ou de faire
saigner un caillou:
La « recherche d’infos », dans l’absolu, sans lien avec la
publication est souvent une vue de l’esprit: qu’ils soient papier,
web, vidéos ou autres, le format choisi est souvent
contraignant et influera sur la recherche d’infos (ex: micro-
trottoir, map, etc.)
➔une exploitation « principale » doit être définie au plus tôt,
même si d’autres utilisations peuvent intervenir ensuite
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 31
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils
3°) On ne peut pas tout faire, être complet et le faire vite et
bien:
Impossible de se documenter sur un sujet de fond, en
collectant les avis et les analysant, tout en devant alimenter un
flux en continu!
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 32
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils
4°) La monétisation de chaque support doit être optimale:
Sinon la publication anticipée sur un support moins rentable
risque de mettre à mal l’intérêt d’autres supports plus
rentables!
➔difficulté des « plus » numériques
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 33
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages
1°) Un travail collaboratif à tous niveaux:
Le point le plus positif dans ce système, c’est aussi que
chacun peut consulter/apporter des éléments :
via des outils de partage (en ligne ou logiciel dédié), ou des
outils classiques de partage, pour le travail de fond
Via l’interactivité: les réseaux, interagir, tenir compte des
remarques des lecteurs,…
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 34
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages
2°) Des compétences transversales à valoriser à tout niveau:
EX:
Partage des bonnes pratiques pour les outils de veille et de visualisation, le data
journalisme, etc.
Veille sur les réseaux: de la part du community manager, qui ne fait pas que
diffuser l'info, mais fait remonter les tendances, que ce soit sur des sujets déjà
traités ou de nouveaux sujets, mais aussi des journalistes! le reporter perd de
l'énergie s'il est retenu par des contraintes, mais il peut obtenir des infos en
passant par les forums et groupes sur les réseaux, interagir, tenir compte des
remarques des lecteurs,…
L’analyse des données est une compétence particulière, mais qui peut être
exploitée aussi bien en print qu’en web, et servir de point de départ à d’autres
investigations (mise en avant de particularités, inégalités, …)
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 35
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages
2°) Le cas particulier des graphistes: de l’importance des « process »
C’est un des points révélateurs d’où on se situe dans l’évolution de la
newsroom, car les contraintes peuvent être très différentes d’un support à
l’autre
➔le plus riche est le mieux. Souvent il vaut mieux partir des contraintes
du digital, plus complexe, et adapter éventuellement pour des publications
particulières sur papier.
Il est en général plus facile de traduire en print un document digital que
l’inverse (Vidéos, Images, animées ou non, tableaux, montages…
Ex : data➔éviter de perdre le travail de base !!! Un « tableau » à paraître
que ce soit en print ou en ligne n’est jamais qu’une extraction d’un
matériel de base beaucoup plus important + une analyse
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 36
Les types d’organisation de
rédaction
La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages
2°) Le cas particulier des graphistes: de l’importance des
« process »
➔polyvalence nécessaire (recrutement et formation continue)
➔charte graphique par support
➔travail en « agence » : réponse aux demandes + travail en
dossier au sein même de l’équipe de graphistes, de façon à
pouvoir repartir d’un matériel de base, à
reprendre/modifier/corriger/améliorer
C’est ce vers qui tend la RTBF avec son projet « 360 »
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 37
1. Contexte général
• 1.2 Situation en Belgique francophone
– Quelques profils:
– Editeurs
Sélection et mise en ligne des infos: dépêches et infos de la
rédaction, plus veille internet. Traitement, titraille et
enrichissement. 6h – 23h
– Homepage editors:
Sélection et hiérarchisation des infos produites au sein du
département, retitraille, mise en valeur graphique,
- Community manager: Service après-vente et interactivité
- JRI:
Journalistes touche-à-tout, reporters, vidéastes, monteurs, etc.:
MAIS mise en doute du modèle des « Rémy Bricka » ET plutôt
spécialisation ou outsourcing d’un département vidéo.
2. L’écriture web
• 2.1 Le paradoxe du web: une recherche
et une visibilité via l’écrit, une
attractivité et un intérêt via le
« plurimedia »
– Pour être vu sur le web, cela passe d’abord par l’écrit.
Même la meilleure vidéo du monde connaîtra difficilement
le succès si elle n’est pas au moins bien décrite, mieux,
bien référencée
– Par contre, pour informer correctement, et pour attirer, le
recours au « plurimedia », et donc à tous les autres types
d’écriture est vivement recommandé: un long texte non
illustré attire très peu
2. L’écriture web
• 2.1 Le paradoxe du web: une recherche et
une visibilité via l’écrit, une attractivité et
un intérêt via le « plurimedia »
➔ 2 points essentiels:
- Ecrire pour être lu (accroche) et retrouvé
(référencement)
- Enrichir son matériau de base pour rendre
l’information plus complète et plus attractive, ce qui
permet aussi de fidéliser son internaute.
1. L’écriture web
• 2.2 Ecrire « pour le web », ça n’existe pas
= Ecrire pour « son » lecteur, mêmes règles de
base (entonnoir inversé, phrases courtes, 5W, etc.), mais avec des
spécificités propres à chaque media, chaque ligne éditoriale
= Ecrire pour Google et pour les réseaux
Titre: avec mots clés pour Google, et suffisamment explicite
pour être lu hors contexte
➔Privilégier l’informatif au jeu de mot (éviter « Salut l’artiste »)
➔Court: oui mais pas toujours (cfr Mediapart)
➔Bien aéré, intertitre(s)
➔Hypertextualiser avec des liens: lecture infinie
2. L’ écriture web
• 2.3. Une info qui bouge… ou qu’on fait bouger
➔En apportant des précisions
➔En titrant sur ce qui est neuf
➔En variant les présentations
➔En apportant de nouveaux compléments,
de nouveaux angles
Ex. la petite amie d’Oscar Pistorius tuée➔les
tabloids changent d’angle toutes les 6
heures!!!➔ sa personnalité, l’enquête, la
famille, et varient les photos de l’accusé, la
victime, les parents,…
2. L’écriture web
• 2.4. Une info en fonction de sa ligne… et de son
public
Sélection de l’info: dépendra bien sûr de la ligne
éditoriale MAIS avantage et danger du web: l’importance
des stats (CIM, Analytics…), précises et en temps réel
➔ possibilité de “corriger” ses choix en
fonction des attentes
➔attention à la tentation d’adapter la
ligne à “ce qui fonctionne”: l’anecdote fait le clic, mais
c’est le fond qui crée la satisfaction… et ça, ça n’est pas
mesuré, si ce n’est en commentaires
2. L’écriture web
• 2.5. Pour publier sur le web: les CMS
- accessibles quel que soit le type de système d'exploitation
au moyen d'un navigateur Web ==>les utilisateurs n'ont
pas besoin d'installer de logiciels spécifiques
supplémentaires.
- Grâce aux standards du web, les CMS offrent donc un
format de données lisible (HTML et ses dérivés RIA),
imprimable et stockable par tous, ce qui facilite l'échange et
l'accessibilité des documents.
2. L’écriture web
• 2.5. Pour publier sur le web: les CMS
- le contenu est stocké le plus souvent dans une base de
données, structurée en tables et en champs. C'est le
contenu des champs de la base qui est créé/modifié par le
rédacteur, et non pas la page elle-même. On parle de site
« dynamique » ;
- la présentation est définie dans un gabarit. Le gabarit
définit deux choses : la mise en page proprement dite - via
les feuilles de style (parmi lesquelles les CSS), et la
structuration des données..
2. L’écriture web
• 2.5. Pour publier sur le web: les CMS
- Du fait du principe de séparation contenu/présentation,
les rédacteurs peuvent se concentrer sur le contenu.
- L'édition des pages se fait via une interface WYSIWYG
qui propose:
une interface graphique de mise en forme similaire à
celle qui existe dans un traitement de texte,
l'utilisation de balises simplifiées, visant à mettre le
texte en forme. Il en existe plusieurs types, dont le plus
répandu est BBCode.
2. L’écriture web
• 2.6. Les enrichissements multimedia
• Un bon récit web alterne l’écrit (essentiel pour comprendre
rapidement les enjeux et l’essentiel de l’info en peu de
temps) et les compléments multimedia (importants pour
saisir l’exacte réalité d’une situation, que ce soit pour l’image,
le son, la gélocalisation exacte,…
A part l’image, la plupart de ces compléments seront
produits dans des applications “ad hoc” et “embarqués” via
un code d’intégration ou “embed”
==>si celui-ci n’est pas disponible: embed.ly
2. L’écriture web
• 2.6. Les enrichissements multimedia
• L’image: illustrative de l’article / peut rythmer le récit
➔Diaporama (pertinence de l’image et de la légende)
intégré. Ex: les victoires de la musique en images
http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-
photo/culture/musique/victoires-de-la-musique-2013-le-
palmares-en-images-lou-doillon-c2c-shaka-
ponk_1218483.html
2. L’écriture web
• 2.6. Les enrichissements multimedia
•Vidéo: extérieure (ex. YouTube) ou personnelle, réalisée
pour l’occasion
Peut être un «reportage» spécialement réalisé pour l’occasion
… ou une simple illustration:
➔10 secondes à une minute no comment d’inondations,
effondrement, explosion:
➔micro-trottoir ou interview sur le sujet
A éviter:
- la vidéo qui dit tout, et le texte qui ne dit rien➔risque
que l’internaute n’ait pas l’information
- La vidéo qui dit exactement la même chose que le texte
➔VISER LA COMPLEMENTARITE
2. L’écriture web
• 2.6. Les enrichissements multimedia
- Les sons
Intérêt: valeur émotionnelle et/ou d’authenticité
(montrer qu’on a réellement parlé à la personne interviewée)
http://www.rtl.fr/actualites/info/article/les-parents-du-petit-
matteo-accusent-le-college-apres-le-suicide-de-leur-fils-
7758342864
Avantage: rapidité de réalisation et de mise en ligne
(interview téléphonique ou captée en live)➔Soundcloud
2. L’écriture web
• 2.6. Les enrichissements multimedia
- La géolocalisation:
Simple carte (localiser un événement, contexte
géographique) ou objet interactif (avec onglets,
photo/vidéo/texte) . Le mauvais exemple et un bon exemple
- L’infographie:
Ligne du temps (timeline.js pour les “programmeurs”,
line.do pour les amateurs), infographies (instagram,
datawrapper) , tableaux: permet de lire beaucoup
d’informations de façon claire en peu de temps. Demande des
ressources, mais colore le site, et apporte une information
“exclusive”, retravaillée
2. L’écriture web
• 2.6. Les enrichissements multimedia
- La géolocalisation+ l’infographie: la datavisualisation
Les stats d’Eurostat ou de Stabel peuvent se prêter à de
nombreuses analyses: sur le web, ça s’y prête particulièrement
bien car on a le temps, et l’espace, et surtout cela permet
l’interactivité==>accès à des données multiples via la
datavisualisation.
Exemple: https://www.rtbf.be/info/economie/detail_dans-
quelles-communes-les-revenus-sont-ils-les-plus-hauts-notre-
carte-interactive?id=9747388
2. L’écriture web
2.6. Les enrichissements multimedia
- Les appels à l’interactivité
Sondages: même si pas de valeur scientifique car pas
échantillon pertinent, permet coup de sonde et favorise la
viralisation, et permet réutilisation des résultats
Chat, qui a généralement fait place au Facebook Live :
avec un membre de la rédaction ou un spécialiste. Permet
d’offrir un service, une animation, en direct mais aussi un
objet qui restera consultable par la suite
2. L’écriture web
2.6. Les enrichissements multimedia
- Les outils d’agrégation de ce qui se passe “en temps réel”
sur le web
Real time web ou LIVE (suivi minute par minute d’un
événément) ex.: match de foot, Conférence de Presse, grève
générale, manifestation, intempéries,…
Avantage: suivi hyper rapide de l’info, au plus près des
événements, interactivité, réponse aux questions
Inconvénient: manque de recul, de hiérarchisation➔ rendu
parfois un peu brouillon
2. L’écriture web
2.6. Les enrichissements multimedia
Storify: mis en ligne et en récit APRES les interventions.
Avantage: permet une meilleure mise en récit, une
meilleure présentation, plus cohérente
Inconvénient: met plus de temps à être réalisé et mis
en ligne
EX: https://storify.com/gregienco/commission-d-
enquete-du-samusocial-retour-sur-les-
3. Outils de veille
• LA PREMIERE qualité du
journaliste web, c’est la
réactivité.
Plus que les autres départements
multimédia, les équipes web se
doivent d’être en veille permanente.
Pour cela, ils bénéficient :
3. Outils de veille
• Des outils classiques de tout journaliste:
– les fils de dépêches,
– les sources entrantes au journal (communiqués, etc.), les
newsletters
– la consultation de sites favoris
• Les alertes (dont Google) : au départ de n’importe
quelle recherche, être averti en permanence de
l’actualité d’un domaine particulier (démo)
• Ex: mariage homosexuel➔recherche actualités
➔créer une alerte
➔possibilité de les gérer
3. Outils de veille
• Les outils qui utilisent les notions de flux RSS
• Définition:
On désigne par « flux RSS » un fichier dont le contenu est
produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en
fonction des mises à jour d’un site Web. Les flux RSS sont
souvent utilisés par les sites d'actualité ou les blogs pour
présenter les titres des dernières informations consultables
en ligne.
Notion très importante qui permet de présenter le contenu
d’un site, d’un blog, d’une section à un autre endroit que son
emplacement originel.
3. Outils de veille
• Les outils qui utilisent les notions de flux RSS
• Quelques outils utiles pour consulter de
nombreux flux en un minimum de temps :
– feedly
– Netvibes.com : avantage , beaucoup de
personnalisation
– Twitter, qui mêle « vrais » flux et « flux
personnel »
– Les réseaux sociaux en tant qu’outils de veille
3. Outils de veille
• Les outils qui utilisent les notions de flux
RSS
• Netvibes.com et feedly
Avantages: permet vue « reader » mais aussi
pages personnelles, construites en mosaiques, plus
onglets thématiques
Inconvénient: demande un peu plus de
paramétrage
3. Outils de veille
• Les outils qui utilisent les notions de flux
RSS
• Les réseaux sociaux en tant qu’outils de veille
➔En suivant des comptes Twitter et des pages
Facebook de medias, on s’abonne souvent à des flux
RSS de ces medias
➔Twitter en particulier mêle « vrais » flux et
« flux personnel ». Démo : la plupart des medias
publient en fait sur Twitter via un flux RSS configuré
de telle ou telle façon.
La boîte à
outils
La boîte à outils
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 63
La boîte à outils
Préambule : Google est notre ami… plus qu’on ne le pense
Pour le travail journalistique de base, ne pas hésiter à utiliser
https://newslab.withgoogle.com/ , de quoi rendre plus
performante son utilisation de Google
Ex: Recherche avancée + dans les archives (vie Google
News ou "site:google.com/newspapers)
Image inversée
Public data➔graphiques sur base de données
publiques
Google maps
Google analytics….
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 64
La boîte à outils
Outils de veille et d’alerte
Google alertes
Gopress + alertes
Twitter
➔= la base d’une redaction, à partager et enricher !
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 65
La boîte à outils
Outils de veille et d’alerte
Feedly
Tweetdeck: arège des listes de recherché
Google + et ses communautés
➔= la base d’une redaction, à partager et enricher !
Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 66
4. Réseaux sociaux
• Les grandes différences entre
Twitter et Facebook
Facebook Twitter
Privé par défaut Ouvert par défaut
Amis Intérets
Utile pour la diffusion Utile pour la veille
Propagation boule de neige Propagation rapide
Recherches limitées Recherche facile
Mises à jour espacées Mises à jour permanentes
Interactivité directe si amis Dialogue toujours possible
4. Réseaux sociaux
• Les avantages de Twitter et Facebook
• Facebook: outil très communautaire. Bon
outil pour recueillir réactions ou lancer
un appel par exemple… et diffuser l’info,
qui fera boule de neige au sein des
communautés visées.
4. Réseaux sociaux
• Les avantages de Twitter et
Facebook
• Twitter: outil très ouvert et très rapide. Si
quelqu’un a vu un fait divers, a pris une
image ou une vidéo, c’est sur Twitter
qu’on le trouvera le plus rapidement
(Buizingen, drames à Liège, cachalot…)
Tweeter, c’est le nouveau
journalisme… même pour Pivot!
• http://www.dailymotion.com/video/xp0pve_
bernard-pivot-tweeter-c-est-revenir-au-
journalisme_news
4. Réseaux sociaux
• Twitter :
• Principe = réseau ouvert à messages de
140 caractères… au début !
• Modes de consultation:
– La timeline = le fil mixé et mis à jour en temps
réel des publication des comptes suivis = LE
système de base de suivi de la majorité des
Twittos + sélection sur base d’un algorithme
4. Réseaux sociaux
• Twitter :
• Modes de consultation:
– Les listes: possibilité de placer les comptes suivis
dans une liste particulière
– Les recherches simples: (ex. Pistorius)
– Les recherches via hashtags, temporaires ou sur
le moyen-long terme (ex: #Begov,
#communales2012)
4. Réseaux sociaux
• Twitter :
• Modes de consultation:
- Medias photos et/ou vidéo parfois
directement ajoutés avec message
==>possible de paramétrer la recherche
- Possibilité de mêler ces différents types de
recherches ainsi que d’autres (Mentions, fils
Facebook par exemple) dans un outil du type
« Tweetdeck » ou Seesmic.org
4. Réseaux sociaux
• Facebook:
– Comptes ➔pages: les medias sont désormais organisés en
pages, ce qui permet:
• Plusieurs administrateurs
• Pas de limites de fans vs 5.000 amis
• Publications automatiques (mais à éviter: mieux de personnaliser),
statistiques, publicité, etc.
• Possibilité de lancer des « appels » officiels (recherche de témoins,
avis, solidarité, etc?)
4. Réseaux sociaux
• Facebook:
– Intérêts pour le journaliste:
• diffusion en boule de neige: ex. papier sur le blocus sur
Sudpresse s’est répandu pendant une semaine , sans
intervention de notre part
• intérêt de toucher des communautés: ex. les fans d’un
people, d’un club, mais aussi l’école (grèves à
l’Athénée, victimes à Liège, etc.)
• interactivité poussée: possibilité de vraiment dialoguer
avec des internautes, de tenir compte des remarques.
4. Réseaux sociaux
• Un nouveau type de journaliste: le
community manager:
– Nouvelle fonction née de l’importance des réseaux:
• Veille: repère les « phénomènes » et nouveaux outils
du web, ce qui buzze
• Service après-vente : c’est la « voix » du media, celui
qui va surveiller ce qui se dit en réaction aux infos sur le
site (modération), mais aussi sur les réseaux, et va
apporter des réponses le cas échéant, après avoir
consulté la rédaction
4. Réseaux sociaux
• Un nouveau type de journaliste: le
community manager:
– Nouvelle fonction née de l’importance des réseaux:
- Diffusion: une rédaction web ne peut plus se
contenter de « produire » des informations, elle soit
aussi se préoccuper de faire parvenir ces informations )
l’internaute via:
- réseaux
- newsletters
- flux
4. Réseaux sociaux
• Un nouveau type de journaliste: le
community manager:
– Nouvelle fonction née de l’importance des réseaux:
= Fonction qui demande énormément de qualités
journalistiques ( sens du titre, de l’accroche, écriture
correcte, vérification des infos… ) mais est un peu à cheval
avec des aspects « marketing » du journalisme online (il
faut « vendre » son info… comme un responsable d’édition
cherche à vendre sa une)
5. Le « real time web » ou live
• Quelques moyens privilégiés:
– Les réseaux sociaux et en particulier Twitter vu son
« ouverture »
– Les outils spécialisés en « liveblogging », comme Coverit
ou Scribblelive
• Avantage pour les médias: ces outils sont directement
« intégrables » et paramétrables, tout en étant abrités
par le fournisseur, permettant de délivrer l’info en
temps réel
- Facebook live, qui a l’avantage de proposer images ET
commentaires, et les autres outils de live vidéo
5. Le « real time web » ou live
- Le liveblogging, un outil en voie d’expansion sur tous les
sites d’infos:
- A l’origine: comptes-rendus sportifs, avec réactions, puis
chat, avec journaliste ou spécialiste
- De plus en plus: événements particuliers attendus (ex.:
audience DSK) ou inattendus (ex: explosion à Liège, prise
d’otage en Algérie, intempéries…)➔reste alors à définir
et/ou trouver « le » bon hashtag
- Nouveau: le grand live de l’actu==>Toute l’info du jour en
“live”
5. Liveblogging
• Un outil en voie d’expansion sur tous les sites
d’infos:
– De plus en plus: commentaires en direct sur une
émission télé, un événement diffusé par un autre
media (ex: Superbowl, Di Rupo invité d’un grand
débat, Miss Belgique, The Voice, La Nouvelle Star)
– Déclic en France: l’affaire DSK ➔ beaucoup de
sites ont « découvert » Coverit Live et ses
possibilités d’être informé en instantané
5. Live
• Un outil en voie d’expansion sur tous les sites
d’infos:
– Intérêts pour une rédaction web:
• Facilité de mise en place via un « iframe »
• Instantanéité de la publication de l’information
• Facilité de connexion via n’importe quel ordinateur ou
mobile
• Possibilité d’intervenir et/ou modérer à plusieurs dans
un même live
• Possibilité d’intégrer les infos et/ou photos des
internautes APRES LES AVOIR VERIFIEES !
5. Live
• Un outil en voie d’expansion sur tous les sites
d’infos:
– Possibilité d’intégrer:
• Images (surtout via applications mobiles)
• Sons, vidéos (webcam: intéressant pour chat)
• Sondages et/ou quizs
• Utilisateur non modéré➔promu spécialiste
• Tweets, via recherche et sélection, OU via hashtags
et/ou auteurs prédéfinis
5. Real time web
• Le live-tweet et sa déclinaison en Coverit-Live
• Live-tweet= suivi en live via Twitter d’un sujet via une
recherche sur un hashtag particulier (ex: TheVoiceBe)
• L’audience DSK: à voir sur
http://www.dhnet.be/infos/monde/article/365880/classer-
l-affaire-dsk-etait-la-bonne-decision-selon-le-
procureur.html
– Intégration de tous les tweets des journalistes identifiés présents
sur place (BalasseNY, de Radio France, TV5, AFP…)
– Intégration des questions et commentaires des internautes +
interactivité via sondage
– Synthèses et flashes par la rédaction web
– Intégration de CERTAINS tweets sélectionnés via recherche
5. Real time web
• Le live-tweet et sa déclinaison en scribble ou
Coverit live
• Démo sur http://bit.ly/Y57QFz
➔publication simple
➔Commentaires
➔Photos
➔Vidéos
➔Tweets
➔news et sondages

Contenu connexe

Tendances

Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Florence Bride Consult
 
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGILe phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Paul Richiardi
 
Enseigner la veille informationnelle à la technique en documentation
Enseigner la veille informationnelle à la technique en documentationEnseigner la veille informationnelle à la technique en documentation
Enseigner la veille informationnelle à la technique en documentation
Elsa Drevon
 
Le journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJ
Le journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJLe journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJ
Le journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJ
Clara Delcroix
 
Typologie des réseaux sociaux
Typologie des réseaux sociauxTypologie des réseaux sociaux
Typologie des réseaux sociaux
KDerraze
 
La communication politique et internet
La communication politique et internetLa communication politique et internet
La communication politique et internetAlexandre Martin
 
L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)
L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)
L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)Amar LAKEL, PhD
 
Fake news
Fake newsFake news
Conférence veille informationnelle BTS
Conférence veille informationnelle BTSConférence veille informationnelle BTS
Conférence veille informationnelle BTS
cdicuvier
 
Web1.0.web2.0 web3.0 et web invisible
Web1.0.web2.0 web3.0 et web invisibleWeb1.0.web2.0 web3.0 et web invisible
Web1.0.web2.0 web3.0 et web invisible
tassadit ALLOUNE
 
méthode push et méthode pull
méthode push et méthode pullméthode push et méthode pull
méthode push et méthode pull
AmaniFarhati
 
La communication interne en entreprise
La communication interne en entrepriseLa communication interne en entreprise
La communication interne en entreprise
PRECILIA KASSA
 
Strategies de communication
Strategies de communicationStrategies de communication
Strategies de communication
Brahim Zoghlami
 
Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia
 Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia
Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia
wallace04
 
Publicité
PublicitéPublicité
Publicité
Marie Przysiuda
 
Transformation digitale de la fonction rh
Transformation digitale de la fonction rhTransformation digitale de la fonction rh
Transformation digitale de la fonction rh
Antoine ANGLADE
 
HOP3 Des idées pour renouveler sa com print
HOP3 Des idées pour renouveler sa com printHOP3 Des idées pour renouveler sa com print
HOP3 Des idées pour renouveler sa com print
Cap'Com
 
Cours n°3 : communication digitale // ISIC université Montaigne Bordeaux 3
Cours n°3 : communication digitale  // ISIC université Montaigne Bordeaux 3 Cours n°3 : communication digitale  // ISIC université Montaigne Bordeaux 3
Cours n°3 : communication digitale // ISIC université Montaigne Bordeaux 3
Hashtag Machine
 
Diapo : la veille informationnelle
Diapo : la veille informationnelleDiapo : la veille informationnelle
Diapo : la veille informationnelle
sarah1721
 
Cours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux SociauxCours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux Sociaux
Rémi Bachelet
 

Tendances (20)

Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
Formation "Les Réseaux sociaux et leur fondamentaux"
 
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGILe phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
 
Enseigner la veille informationnelle à la technique en documentation
Enseigner la veille informationnelle à la technique en documentationEnseigner la veille informationnelle à la technique en documentation
Enseigner la veille informationnelle à la technique en documentation
 
Le journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJ
Le journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJLe journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJ
Le journalisme cross-média, dossier pour l'Académie ESJ
 
Typologie des réseaux sociaux
Typologie des réseaux sociauxTypologie des réseaux sociaux
Typologie des réseaux sociaux
 
La communication politique et internet
La communication politique et internetLa communication politique et internet
La communication politique et internet
 
L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)
L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)
L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)
 
Fake news
Fake newsFake news
Fake news
 
Conférence veille informationnelle BTS
Conférence veille informationnelle BTSConférence veille informationnelle BTS
Conférence veille informationnelle BTS
 
Web1.0.web2.0 web3.0 et web invisible
Web1.0.web2.0 web3.0 et web invisibleWeb1.0.web2.0 web3.0 et web invisible
Web1.0.web2.0 web3.0 et web invisible
 
méthode push et méthode pull
méthode push et méthode pullméthode push et méthode pull
méthode push et méthode pull
 
La communication interne en entreprise
La communication interne en entrepriseLa communication interne en entreprise
La communication interne en entreprise
 
Strategies de communication
Strategies de communicationStrategies de communication
Strategies de communication
 
Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia
 Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia
Comment bâtir une stratégie de communication corporate multimedia
 
Publicité
PublicitéPublicité
Publicité
 
Transformation digitale de la fonction rh
Transformation digitale de la fonction rhTransformation digitale de la fonction rh
Transformation digitale de la fonction rh
 
HOP3 Des idées pour renouveler sa com print
HOP3 Des idées pour renouveler sa com printHOP3 Des idées pour renouveler sa com print
HOP3 Des idées pour renouveler sa com print
 
Cours n°3 : communication digitale // ISIC université Montaigne Bordeaux 3
Cours n°3 : communication digitale  // ISIC université Montaigne Bordeaux 3 Cours n°3 : communication digitale  // ISIC université Montaigne Bordeaux 3
Cours n°3 : communication digitale // ISIC université Montaigne Bordeaux 3
 
Diapo : la veille informationnelle
Diapo : la veille informationnelleDiapo : la veille informationnelle
Diapo : la veille informationnelle
 
Cours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux SociauxCours Socio Reseaux Sociaux
Cours Socio Reseaux Sociaux
 

Similaire à Introduction au journalisme web

Organiser sa rédaction plurimédia
Organiser sa rédaction plurimédiaOrganiser sa rédaction plurimédia
Organiser sa rédaction plurimédia
Xavier Lambert
 
Introduction à la pratique multimédia ok
Introduction à la pratique multimédia okIntroduction à la pratique multimédia ok
Introduction à la pratique multimédia okXavier Lambert
 
Organiser son comité de rédaction print et web
Organiser son comité de rédaction print et webOrganiser son comité de rédaction print et web
Organiser son comité de rédaction print et web
Cap'Com
 
Innovation blog
Innovation blogInnovation blog
Innovation blog
Eric Mettout
 
Workshop rp 2.0 oct 2012
Workshop rp 2.0 oct 2012Workshop rp 2.0 oct 2012
Workshop rp 2.0 oct 2012
Jessica Tc
 
Diapositives du cours #8 (hiver 2012)
Diapositives du cours #8 (hiver 2012)Diapositives du cours #8 (hiver 2012)
Diapositives du cours #8 (hiver 2012)
Mario tout de go Inc.
 
Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...
Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...
Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...
Guilhem Bertholet
 
La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...
La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...
La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...
Louis Pénisson
 
Diapo du cours #8 (automne 2011)
Diapo du cours #8 (automne 2011)Diapo du cours #8 (automne 2011)
Diapo du cours #8 (automne 2011)
Mario tout de go Inc.
 
Présentation concepts travail collaboratif
Présentation concepts travail collaboratifPrésentation concepts travail collaboratif
Présentation concepts travail collaboratif
loubnayacoubi
 
Le e-guide mononews
Le e-guide mononewsLe e-guide mononews
Le e-guide mononews
Gaven Dumont
 
Réussir son journal en ligne
Réussir son journal en ligneRéussir son journal en ligne
Réussir son journal en ligne
Nastassja Korichi
 
Réussir son magazine en ligne
Réussir son magazine en ligneRéussir son magazine en ligne
Réussir son magazine en ligne
Ultramedia
 
Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...
Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...
Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...
Marc Mentré
 
Présentation de glifpix
Présentation de glifpixPrésentation de glifpix
Présentation de glifpixHelene Huby
 
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.itPresentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
scoopit_fr
 
Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...
Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...
Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...
Le_GFII
 
Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...
Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...
Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...
Wiztopic
 
Publicis Consultants lance l'offre Newsroom
Publicis Consultants lance l'offre NewsroomPublicis Consultants lance l'offre Newsroom
Publicis Consultants lance l'offre NewsroomPublicis Consultants
 
Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?
Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?
Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?
Nadia Seraiocco
 

Similaire à Introduction au journalisme web (20)

Organiser sa rédaction plurimédia
Organiser sa rédaction plurimédiaOrganiser sa rédaction plurimédia
Organiser sa rédaction plurimédia
 
Introduction à la pratique multimédia ok
Introduction à la pratique multimédia okIntroduction à la pratique multimédia ok
Introduction à la pratique multimédia ok
 
Organiser son comité de rédaction print et web
Organiser son comité de rédaction print et webOrganiser son comité de rédaction print et web
Organiser son comité de rédaction print et web
 
Innovation blog
Innovation blogInnovation blog
Innovation blog
 
Workshop rp 2.0 oct 2012
Workshop rp 2.0 oct 2012Workshop rp 2.0 oct 2012
Workshop rp 2.0 oct 2012
 
Diapositives du cours #8 (hiver 2012)
Diapositives du cours #8 (hiver 2012)Diapositives du cours #8 (hiver 2012)
Diapositives du cours #8 (hiver 2012)
 
Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...
Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...
Ebook - Les grands types de contenus du Content Marketing ! - By Invox - Agen...
 
La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...
La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...
La presse face à la crise. Comment la presse peut-elle sortir de la crise grâ...
 
Diapo du cours #8 (automne 2011)
Diapo du cours #8 (automne 2011)Diapo du cours #8 (automne 2011)
Diapo du cours #8 (automne 2011)
 
Présentation concepts travail collaboratif
Présentation concepts travail collaboratifPrésentation concepts travail collaboratif
Présentation concepts travail collaboratif
 
Le e-guide mononews
Le e-guide mononewsLe e-guide mononews
Le e-guide mononews
 
Réussir son journal en ligne
Réussir son journal en ligneRéussir son journal en ligne
Réussir son journal en ligne
 
Réussir son magazine en ligne
Réussir son magazine en ligneRéussir son magazine en ligne
Réussir son magazine en ligne
 
Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...
Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...
Rapport Jean-Marie Charon : Presse et numérique, l'invention d'un nouvel écos...
 
Présentation de glifpix
Présentation de glifpixPrésentation de glifpix
Présentation de glifpix
 
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.itPresentation & Tour d'horizon scoop.it
Presentation & Tour d'horizon scoop.it
 
Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...
Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...
Le passage au numérique chez Uni-Editions - Ignace Manca - Uni-Editions - For...
 
Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...
Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...
Etude sur la communication digitale des sociétés du CAC 40 : mutants ou trans...
 
Publicis Consultants lance l'offre Newsroom
Publicis Consultants lance l'offre NewsroomPublicis Consultants lance l'offre Newsroom
Publicis Consultants lance l'offre Newsroom
 
Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?
Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?
Les relations avec les médias : de quels médias parle-t-on?
 

Plus de Xavier Lambert

Press release 26-10-2023.pdf
Press release 26-10-2023.pdfPress release 26-10-2023.pdf
Press release 26-10-2023.pdf
Xavier Lambert
 
liste de prix
liste de prixliste de prix
liste de prix
Xavier Lambert
 
Communiqué de presse
Communiqué de presseCommuniqué de presse
Communiqué de presse
Xavier Lambert
 
HELHA-ecrituredigitale-2022.pptx
HELHA-ecrituredigitale-2022.pptxHELHA-ecrituredigitale-2022.pptx
HELHA-ecrituredigitale-2022.pptx
Xavier Lambert
 
Stratégie digitale: écrire pour le web - Copywriting
Stratégie digitale: écrire pour le web - CopywritingStratégie digitale: écrire pour le web - Copywriting
Stratégie digitale: écrire pour le web - Copywriting
Xavier Lambert
 
Introduction au cours d'écriture numérique
Introduction au cours d'écriture numériqueIntroduction au cours d'écriture numérique
Introduction au cours d'écriture numérique
Xavier Lambert
 
Ecrire pour internet et les blogs
Ecrire pour internet et les blogsEcrire pour internet et les blogs
Ecrire pour internet et les blogs
Xavier Lambert
 
Ecrire pour le web: comment, pourquoi?
Ecrire pour le web: comment, pourquoi?Ecrire pour le web: comment, pourquoi?
Ecrire pour le web: comment, pourquoi?
Xavier Lambert
 
Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?
Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?
Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?
Xavier Lambert
 
Ecrire pour le web: quelques balises
Ecrire pour le web: quelques balisesEcrire pour le web: quelques balises
Ecrire pour le web: quelques balises
Xavier Lambert
 
Seminaire Web Journalisme HELHA 2018
Seminaire Web Journalisme HELHA 2018Seminaire Web Journalisme HELHA 2018
Seminaire Web Journalisme HELHA 2018
Xavier Lambert
 

Plus de Xavier Lambert (11)

Press release 26-10-2023.pdf
Press release 26-10-2023.pdfPress release 26-10-2023.pdf
Press release 26-10-2023.pdf
 
liste de prix
liste de prixliste de prix
liste de prix
 
Communiqué de presse
Communiqué de presseCommuniqué de presse
Communiqué de presse
 
HELHA-ecrituredigitale-2022.pptx
HELHA-ecrituredigitale-2022.pptxHELHA-ecrituredigitale-2022.pptx
HELHA-ecrituredigitale-2022.pptx
 
Stratégie digitale: écrire pour le web - Copywriting
Stratégie digitale: écrire pour le web - CopywritingStratégie digitale: écrire pour le web - Copywriting
Stratégie digitale: écrire pour le web - Copywriting
 
Introduction au cours d'écriture numérique
Introduction au cours d'écriture numériqueIntroduction au cours d'écriture numérique
Introduction au cours d'écriture numérique
 
Ecrire pour internet et les blogs
Ecrire pour internet et les blogsEcrire pour internet et les blogs
Ecrire pour internet et les blogs
 
Ecrire pour le web: comment, pourquoi?
Ecrire pour le web: comment, pourquoi?Ecrire pour le web: comment, pourquoi?
Ecrire pour le web: comment, pourquoi?
 
Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?
Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?
Ecriture digitale: quoi, comment, pourquoi ?
 
Ecrire pour le web: quelques balises
Ecrire pour le web: quelques balisesEcrire pour le web: quelques balises
Ecrire pour le web: quelques balises
 
Seminaire Web Journalisme HELHA 2018
Seminaire Web Journalisme HELHA 2018Seminaire Web Journalisme HELHA 2018
Seminaire Web Journalisme HELHA 2018
 

Dernier

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 

Dernier (13)

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 

Introduction au journalisme web

  • 1. Introduction à la pratique multimédia 1. Contexte général 2. L’écriture web 3. Outils de veille 4. Réseaux sociaux 5. Real time web
  • 2. Pourquoi s’adapter? Organiser sa rédaction plurimedia, LLLn 6/11/2015 2
  • 3. Pourquoi s’adapter? Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 3
  • 4. Pourquoi s’adapter? Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 4
  • 5. Pourquoi s’adapter ? - Evolution de l’offre - Evolution des habitudes de consommation - Evolution des parts de marché - Nouveaux acteurs spécifiques - Le règne de la publicité ciblée - La crise des médias généralistes Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 5
  • 6. Pourquoi s’adapter ? Organiser sa rédaction plurimedia, LLLn 6/11/2015 6
  • 7. Pourquoi s’adapter ? L’exemple du New York Times Organiser sa rédaction plurimedia, LLLn 6/11/2015 7
  • 8. Pourquoi s’adapter? L’exemple du New York Times Un succès numérique • le nombre d’abonnements numériques a passé le million, presque égal aux abonnements papiers. • 1er média à avoir instauré le paywall • Un public international et intéressé par une version numérique Un chiffre d’affaires en baisse • Chiffre d’affaires en baisse malgré tout • Un bénéfice sauvé… en rognant sur les coûts • La hausse de la pub numérique ne compense toujours pas la baisse constante de la pub papier
  • 9. 1. Contexte • 1.1. Contexte général - Un peu d’histoire 1990: apparition du (worldwide)web 1995: premiers sites d’info dans le monde 2000: premiers sites d’info en Belgique 2011: remise en question des modèles économiques basés sur la pub suite au plafonnement de ces revenus
  • 10. 1. Contexte • 1.1. Contexte général - Un peu d’économie 2000-2005: « Le Soir en Ligne » : service qui permet aux internautes de retrouver certains articles du papier, reproduits intégralement sans mise en forme particulière. IPM: mise en ligne de la quasi-totalité des articles parus dans les journaux papier
  • 11. Contexte • 1.1. Contexte général - Un peu d’économie 2006-2010: Croissance des sites d’actualité, qui publient désormais de l’information « en temps réel », financent, outre le développement de sites, des rédactions web, et se rétribuent via la publicité 2010-2012: apparition des premières formes de paiement pour accéder aux contenus, de façon totale (L’echo) ou partielles (Le Soir, qui lance un nouveau produit numérique payant) 2012-2013: mise en place du web « payant » pour les sites d’actualité généralistes Modes de financement des sites web d’actualité: uniquement pub (la plupart), uniquement abonnements (Mediapart mais aussi… Dijonscope), mix pub – abonnements via la mise en place d’une partie gratuite et d’une autre payante (LeSoir)➔Voir exemple du NewYork Times
  • 12.
  • 13.
  • 14.
  • 15. 1. Contexte • 1.2 Situation en Belgique francophone « Uniformisation » des medias sur le web • Les journaux et magazines font du son, de l’image, de la vidéo DH.be, LaLibre.be, Lavenir.net, Lecho.be, Lesoir.be, Levif.be, Sudpresse.be • Les medias audiovisuels font du texte RTBF.be, RTL.be • « Pureplayer » lancé en Belgique francophone par HLN 7sur7.be • Croissance importante du nombre de visiteurs mais plafonnement des recettes➔plusieurs medias ont abandonné la course à l’audience (lesoir.be➔abonnés, RTL➔diversification des supports pub vidéo)
  • 16. 1. Contexte général • 1.2 Situation en Belgique francophone – Rédactions non intégrées: La rédac web est un département à part, qui « puise » dans les productions maison et se débrouille pour enrichir peu ou prou l’actualité - Rédactions intégrées: La rédac web fait partie de la rédaction, géographiquement et dans les faits. Les sujets et développements sur les différents supports se décident aux mêmes réunions. Tous les journalistes peuvent publier en ligne, mais il reste des éditeurs spécialisés pour enrichir et hiérarchiser les sujets. Voir: http://www.benoitraphael.com/paywall.-le-soir-propose- unnouvelle-%C3%A9dition-de-son-quotidien-payant.-mais-en- ligne
  • 17. Les types d’organisation de rédaction La Newsroom 1.0 = la rédaction old school ou « multiple media » Chaque publication est réalisée par des départements différents, qui éventuellement réutilisent des contenus, mais qui sont alors simplement « dupliqués » sans contact entre les différents journalistes et éditeurs. : les journalistes travaillent chacun de leur côté, sans grande concertation. Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 17
  • 18. Les types d’organisation de rédaction La Newsroom 1.0 = la rédaction old school ou « multiple media » =Première organisation pour les médias qui sont passés du print au digital: c’est ce qui a donné ce mauvais signal: « le contenu du web = le contenu du papier » mais gratuit➔CATASTROPHIQUE Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 18
  • 19. Les types d’organisation de rédaction La Newsroom 1.0 = la rédaction old school ou « multiple media » Organisation fréquente: les ressources principales, que ce soient les journalistes-rédacteurs, les photographes ou les graphistes travaillent quasi exclusivement pour le papier. La rédaction « web » se contente de reprendre en les adaptant au besoin, mais en les dupliquant le plus souvent les contenus produits pour la publication principale. Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 19
  • 20. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 1.0 ou multiple media Avantages: journalistes et éditeurs très spécialisés Les moyens restent concentrés sur le « core business » Inconvénients: perte d’efficacité: soit on manque de réactivité, soit le travail est quasiment fait deux fois par deux personnes peu d’innovation et de pertinence pour les produits « annexes », qui restent le parent pauvre du produit principal Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 20
  • 21. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 2.0 ou « cross-media » Les journalistes produisent indifféremment sur plusieurs supports, et participent au besoin à des publications ou opérations spécifiques sur un autre support Les équipes des différents supports cohabitent et collaborent pour créer une certaine cohérence entre le web et le papier: certains sujets seront par exemple publiés en urgence sur le web avant de faire l’objet d’un papier d’analyse dans le journal du lendemain matin. Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 21
  • 22. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 2.0 ou « cross-media » Des réunions cross-media (spécifiques ou non) sont organisées afin de voir ce que chacun peut apporter à l’autre: le sujet qui buzze ou provoque les réactions peut remonter dans le print, le web va anticiper les gros sujets Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 22
  • 23. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 2.0 ou « cross-media » Avantages : spécialisation poussée par support, infos importantes selon les supports Inconvénients : Transmission des formats parfois délicate Risque de garder un « parent pauvre » dans la qualité Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 23
  • 24. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée » «Dans la newsroom 3.0, les journalistes travaillent indépendamment des types de support. L’organisation vise à fournir du contenu sur plusieurs canaux en intégrant le flux complet de nouvelles à travers les médias imprimés et numériques de la planification à la production. ➔importance des process et de la polyvalence des intervenants Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 24
  • 25. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple du Blick «Le groupe Blick est la première marque de médias en Suisse alémanique, il s’est lancé avec fracas en 2012 dans cette newsroom 3.0 Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 25
  • 26. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple du Blick Des journalistes polyvalents, sur tous les supports Principe 1: on récolte l’info, sans viser un support en particulier Les journalistes de Blick n’écrivent donc plus pour un seul titre bien défini, mais plutôt pour un service spécifique: sport, actu, politique, économie… Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 26
  • 27. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple du Blick Des journalistes polyvalents, sur tous les supports Principe 2: une répartition des sujets, pas des publications Lors de la répartition des sujets au petit matin, les journalistes ne savent pas encore sur quel support leur article paraitra. Ce n’est que dans le cours de la journée que les sujets sont redirigés vers les différentes déclinaisons de la « marque » Blick. Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 27
  • 28. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple du Blick Des journalistes polyvalents, sur tous les supports Principe 3: des directeurs de publication particuliers Seuls les quatre rédacteurs en chef continuent d’être affectés à leur titre. Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 28
  • 29. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: l’exemple du Blick Le bilan du Blick en 2014: des erreurs dans la gestion du personnel 22 postes avaient ainsi été supprimés par le groupe à la création de cette newsroom. Pourtant, il y a un an, les dirigeants de Blick reconnaissaient que ces licenciements avaient été une erreur. On ne peut pas tout faire en même temps La charge de travail était devenue trop importante pour certains journalistes au sein de la nouvelle newsroom, amenés à pondre trois à quatre articles par jour… et à les décliner, ce qui prend encore plus de temps. L’année dernière, Blick avouait alors avoir recommencé à embaucher. Autre point noir: tous les journalistes n’étaient pas formés pour écrire sur les différents supports de Blick. Et non seulement la formation prend du temps, mais elle a également un coût. ➔Difficulté de la transition de la newsroom 1 ou 2 à la 3.0!!!! Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 29
  • 30. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils 1°) Tout le monde n’est pas bon en tout: Or, dans la Newsroom 3.0, tout le monde doit être polyvalent ➔recrutement adéquat ➔formation continue ➔évolution au sein du personnel Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 30
  • 31. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils 2°) Difficile de transformer la citrouille en carrosse ou de faire saigner un caillou: La « recherche d’infos », dans l’absolu, sans lien avec la publication est souvent une vue de l’esprit: qu’ils soient papier, web, vidéos ou autres, le format choisi est souvent contraignant et influera sur la recherche d’infos (ex: micro- trottoir, map, etc.) ➔une exploitation « principale » doit être définie au plus tôt, même si d’autres utilisations peuvent intervenir ensuite Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 31
  • 32. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils 3°) On ne peut pas tout faire, être complet et le faire vite et bien: Impossible de se documenter sur un sujet de fond, en collectant les avis et les analysant, tout en devant alimenter un flux en continu! Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 32
  • 33. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: écueils 4°) La monétisation de chaque support doit être optimale: Sinon la publication anticipée sur un support moins rentable risque de mettre à mal l’intérêt d’autres supports plus rentables! ➔difficulté des « plus » numériques Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 33
  • 34. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages 1°) Un travail collaboratif à tous niveaux: Le point le plus positif dans ce système, c’est aussi que chacun peut consulter/apporter des éléments : via des outils de partage (en ligne ou logiciel dédié), ou des outils classiques de partage, pour le travail de fond Via l’interactivité: les réseaux, interagir, tenir compte des remarques des lecteurs,… Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 34
  • 35. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages 2°) Des compétences transversales à valoriser à tout niveau: EX: Partage des bonnes pratiques pour les outils de veille et de visualisation, le data journalisme, etc. Veille sur les réseaux: de la part du community manager, qui ne fait pas que diffuser l'info, mais fait remonter les tendances, que ce soit sur des sujets déjà traités ou de nouveaux sujets, mais aussi des journalistes! le reporter perd de l'énergie s'il est retenu par des contraintes, mais il peut obtenir des infos en passant par les forums et groupes sur les réseaux, interagir, tenir compte des remarques des lecteurs,… L’analyse des données est une compétence particulière, mais qui peut être exploitée aussi bien en print qu’en web, et servir de point de départ à d’autres investigations (mise en avant de particularités, inégalités, …) Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 35
  • 36. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages 2°) Le cas particulier des graphistes: de l’importance des « process » C’est un des points révélateurs d’où on se situe dans l’évolution de la newsroom, car les contraintes peuvent être très différentes d’un support à l’autre ➔le plus riche est le mieux. Souvent il vaut mieux partir des contraintes du digital, plus complexe, et adapter éventuellement pour des publications particulières sur papier. Il est en général plus facile de traduire en print un document digital que l’inverse (Vidéos, Images, animées ou non, tableaux, montages… Ex : data➔éviter de perdre le travail de base !!! Un « tableau » à paraître que ce soit en print ou en ligne n’est jamais qu’une extraction d’un matériel de base beaucoup plus important + une analyse Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 36
  • 37. Les types d’organisation de rédaction La newsroom 3.0 ou « salle de rédaction intégrée »: avantages 2°) Le cas particulier des graphistes: de l’importance des « process » ➔polyvalence nécessaire (recrutement et formation continue) ➔charte graphique par support ➔travail en « agence » : réponse aux demandes + travail en dossier au sein même de l’équipe de graphistes, de façon à pouvoir repartir d’un matériel de base, à reprendre/modifier/corriger/améliorer C’est ce vers qui tend la RTBF avec son projet « 360 » Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 37
  • 38. 1. Contexte général • 1.2 Situation en Belgique francophone – Quelques profils: – Editeurs Sélection et mise en ligne des infos: dépêches et infos de la rédaction, plus veille internet. Traitement, titraille et enrichissement. 6h – 23h – Homepage editors: Sélection et hiérarchisation des infos produites au sein du département, retitraille, mise en valeur graphique, - Community manager: Service après-vente et interactivité - JRI: Journalistes touche-à-tout, reporters, vidéastes, monteurs, etc.: MAIS mise en doute du modèle des « Rémy Bricka » ET plutôt spécialisation ou outsourcing d’un département vidéo.
  • 39. 2. L’écriture web • 2.1 Le paradoxe du web: une recherche et une visibilité via l’écrit, une attractivité et un intérêt via le « plurimedia » – Pour être vu sur le web, cela passe d’abord par l’écrit. Même la meilleure vidéo du monde connaîtra difficilement le succès si elle n’est pas au moins bien décrite, mieux, bien référencée – Par contre, pour informer correctement, et pour attirer, le recours au « plurimedia », et donc à tous les autres types d’écriture est vivement recommandé: un long texte non illustré attire très peu
  • 40. 2. L’écriture web • 2.1 Le paradoxe du web: une recherche et une visibilité via l’écrit, une attractivité et un intérêt via le « plurimedia » ➔ 2 points essentiels: - Ecrire pour être lu (accroche) et retrouvé (référencement) - Enrichir son matériau de base pour rendre l’information plus complète et plus attractive, ce qui permet aussi de fidéliser son internaute.
  • 41. 1. L’écriture web • 2.2 Ecrire « pour le web », ça n’existe pas = Ecrire pour « son » lecteur, mêmes règles de base (entonnoir inversé, phrases courtes, 5W, etc.), mais avec des spécificités propres à chaque media, chaque ligne éditoriale = Ecrire pour Google et pour les réseaux Titre: avec mots clés pour Google, et suffisamment explicite pour être lu hors contexte ➔Privilégier l’informatif au jeu de mot (éviter « Salut l’artiste ») ➔Court: oui mais pas toujours (cfr Mediapart) ➔Bien aéré, intertitre(s) ➔Hypertextualiser avec des liens: lecture infinie
  • 42. 2. L’ écriture web • 2.3. Une info qui bouge… ou qu’on fait bouger ➔En apportant des précisions ➔En titrant sur ce qui est neuf ➔En variant les présentations ➔En apportant de nouveaux compléments, de nouveaux angles Ex. la petite amie d’Oscar Pistorius tuée➔les tabloids changent d’angle toutes les 6 heures!!!➔ sa personnalité, l’enquête, la famille, et varient les photos de l’accusé, la victime, les parents,…
  • 43. 2. L’écriture web • 2.4. Une info en fonction de sa ligne… et de son public Sélection de l’info: dépendra bien sûr de la ligne éditoriale MAIS avantage et danger du web: l’importance des stats (CIM, Analytics…), précises et en temps réel ➔ possibilité de “corriger” ses choix en fonction des attentes ➔attention à la tentation d’adapter la ligne à “ce qui fonctionne”: l’anecdote fait le clic, mais c’est le fond qui crée la satisfaction… et ça, ça n’est pas mesuré, si ce n’est en commentaires
  • 44. 2. L’écriture web • 2.5. Pour publier sur le web: les CMS - accessibles quel que soit le type de système d'exploitation au moyen d'un navigateur Web ==>les utilisateurs n'ont pas besoin d'installer de logiciels spécifiques supplémentaires. - Grâce aux standards du web, les CMS offrent donc un format de données lisible (HTML et ses dérivés RIA), imprimable et stockable par tous, ce qui facilite l'échange et l'accessibilité des documents.
  • 45. 2. L’écriture web • 2.5. Pour publier sur le web: les CMS - le contenu est stocké le plus souvent dans une base de données, structurée en tables et en champs. C'est le contenu des champs de la base qui est créé/modifié par le rédacteur, et non pas la page elle-même. On parle de site « dynamique » ; - la présentation est définie dans un gabarit. Le gabarit définit deux choses : la mise en page proprement dite - via les feuilles de style (parmi lesquelles les CSS), et la structuration des données..
  • 46. 2. L’écriture web • 2.5. Pour publier sur le web: les CMS - Du fait du principe de séparation contenu/présentation, les rédacteurs peuvent se concentrer sur le contenu. - L'édition des pages se fait via une interface WYSIWYG qui propose: une interface graphique de mise en forme similaire à celle qui existe dans un traitement de texte, l'utilisation de balises simplifiées, visant à mettre le texte en forme. Il en existe plusieurs types, dont le plus répandu est BBCode.
  • 47. 2. L’écriture web • 2.6. Les enrichissements multimedia • Un bon récit web alterne l’écrit (essentiel pour comprendre rapidement les enjeux et l’essentiel de l’info en peu de temps) et les compléments multimedia (importants pour saisir l’exacte réalité d’une situation, que ce soit pour l’image, le son, la gélocalisation exacte,… A part l’image, la plupart de ces compléments seront produits dans des applications “ad hoc” et “embarqués” via un code d’intégration ou “embed” ==>si celui-ci n’est pas disponible: embed.ly
  • 48. 2. L’écriture web • 2.6. Les enrichissements multimedia • L’image: illustrative de l’article / peut rythmer le récit ➔Diaporama (pertinence de l’image et de la légende) intégré. Ex: les victoires de la musique en images http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo- photo/culture/musique/victoires-de-la-musique-2013-le- palmares-en-images-lou-doillon-c2c-shaka- ponk_1218483.html
  • 49. 2. L’écriture web • 2.6. Les enrichissements multimedia •Vidéo: extérieure (ex. YouTube) ou personnelle, réalisée pour l’occasion Peut être un «reportage» spécialement réalisé pour l’occasion … ou une simple illustration: ➔10 secondes à une minute no comment d’inondations, effondrement, explosion: ➔micro-trottoir ou interview sur le sujet A éviter: - la vidéo qui dit tout, et le texte qui ne dit rien➔risque que l’internaute n’ait pas l’information - La vidéo qui dit exactement la même chose que le texte ➔VISER LA COMPLEMENTARITE
  • 50. 2. L’écriture web • 2.6. Les enrichissements multimedia - Les sons Intérêt: valeur émotionnelle et/ou d’authenticité (montrer qu’on a réellement parlé à la personne interviewée) http://www.rtl.fr/actualites/info/article/les-parents-du-petit- matteo-accusent-le-college-apres-le-suicide-de-leur-fils- 7758342864 Avantage: rapidité de réalisation et de mise en ligne (interview téléphonique ou captée en live)➔Soundcloud
  • 51. 2. L’écriture web • 2.6. Les enrichissements multimedia - La géolocalisation: Simple carte (localiser un événement, contexte géographique) ou objet interactif (avec onglets, photo/vidéo/texte) . Le mauvais exemple et un bon exemple - L’infographie: Ligne du temps (timeline.js pour les “programmeurs”, line.do pour les amateurs), infographies (instagram, datawrapper) , tableaux: permet de lire beaucoup d’informations de façon claire en peu de temps. Demande des ressources, mais colore le site, et apporte une information “exclusive”, retravaillée
  • 52. 2. L’écriture web • 2.6. Les enrichissements multimedia - La géolocalisation+ l’infographie: la datavisualisation Les stats d’Eurostat ou de Stabel peuvent se prêter à de nombreuses analyses: sur le web, ça s’y prête particulièrement bien car on a le temps, et l’espace, et surtout cela permet l’interactivité==>accès à des données multiples via la datavisualisation. Exemple: https://www.rtbf.be/info/economie/detail_dans- quelles-communes-les-revenus-sont-ils-les-plus-hauts-notre- carte-interactive?id=9747388
  • 53. 2. L’écriture web 2.6. Les enrichissements multimedia - Les appels à l’interactivité Sondages: même si pas de valeur scientifique car pas échantillon pertinent, permet coup de sonde et favorise la viralisation, et permet réutilisation des résultats Chat, qui a généralement fait place au Facebook Live : avec un membre de la rédaction ou un spécialiste. Permet d’offrir un service, une animation, en direct mais aussi un objet qui restera consultable par la suite
  • 54. 2. L’écriture web 2.6. Les enrichissements multimedia - Les outils d’agrégation de ce qui se passe “en temps réel” sur le web Real time web ou LIVE (suivi minute par minute d’un événément) ex.: match de foot, Conférence de Presse, grève générale, manifestation, intempéries,… Avantage: suivi hyper rapide de l’info, au plus près des événements, interactivité, réponse aux questions Inconvénient: manque de recul, de hiérarchisation➔ rendu parfois un peu brouillon
  • 55. 2. L’écriture web 2.6. Les enrichissements multimedia Storify: mis en ligne et en récit APRES les interventions. Avantage: permet une meilleure mise en récit, une meilleure présentation, plus cohérente Inconvénient: met plus de temps à être réalisé et mis en ligne EX: https://storify.com/gregienco/commission-d- enquete-du-samusocial-retour-sur-les-
  • 56. 3. Outils de veille • LA PREMIERE qualité du journaliste web, c’est la réactivité. Plus que les autres départements multimédia, les équipes web se doivent d’être en veille permanente. Pour cela, ils bénéficient :
  • 57. 3. Outils de veille • Des outils classiques de tout journaliste: – les fils de dépêches, – les sources entrantes au journal (communiqués, etc.), les newsletters – la consultation de sites favoris • Les alertes (dont Google) : au départ de n’importe quelle recherche, être averti en permanence de l’actualité d’un domaine particulier (démo) • Ex: mariage homosexuel➔recherche actualités ➔créer une alerte ➔possibilité de les gérer
  • 58. 3. Outils de veille • Les outils qui utilisent les notions de flux RSS • Définition: On désigne par « flux RSS » un fichier dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d’un site Web. Les flux RSS sont souvent utilisés par les sites d'actualité ou les blogs pour présenter les titres des dernières informations consultables en ligne. Notion très importante qui permet de présenter le contenu d’un site, d’un blog, d’une section à un autre endroit que son emplacement originel.
  • 59. 3. Outils de veille • Les outils qui utilisent les notions de flux RSS • Quelques outils utiles pour consulter de nombreux flux en un minimum de temps : – feedly – Netvibes.com : avantage , beaucoup de personnalisation – Twitter, qui mêle « vrais » flux et « flux personnel » – Les réseaux sociaux en tant qu’outils de veille
  • 60. 3. Outils de veille • Les outils qui utilisent les notions de flux RSS • Netvibes.com et feedly Avantages: permet vue « reader » mais aussi pages personnelles, construites en mosaiques, plus onglets thématiques Inconvénient: demande un peu plus de paramétrage
  • 61. 3. Outils de veille • Les outils qui utilisent les notions de flux RSS • Les réseaux sociaux en tant qu’outils de veille ➔En suivant des comptes Twitter et des pages Facebook de medias, on s’abonne souvent à des flux RSS de ces medias ➔Twitter en particulier mêle « vrais » flux et « flux personnel ». Démo : la plupart des medias publient en fait sur Twitter via un flux RSS configuré de telle ou telle façon.
  • 63. La boîte à outils Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 63
  • 64. La boîte à outils Préambule : Google est notre ami… plus qu’on ne le pense Pour le travail journalistique de base, ne pas hésiter à utiliser https://newslab.withgoogle.com/ , de quoi rendre plus performante son utilisation de Google Ex: Recherche avancée + dans les archives (vie Google News ou "site:google.com/newspapers) Image inversée Public data➔graphiques sur base de données publiques Google maps Google analytics…. Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 64
  • 65. La boîte à outils Outils de veille et d’alerte Google alertes Gopress + alertes Twitter ➔= la base d’une redaction, à partager et enricher ! Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 65
  • 66. La boîte à outils Outils de veille et d’alerte Feedly Tweetdeck: arège des listes de recherché Google + et ses communautés ➔= la base d’une redaction, à partager et enricher ! Organiser sa rédaction plurimedia, LLN 6/11/2015 66
  • 67. 4. Réseaux sociaux • Les grandes différences entre Twitter et Facebook Facebook Twitter Privé par défaut Ouvert par défaut Amis Intérets Utile pour la diffusion Utile pour la veille Propagation boule de neige Propagation rapide Recherches limitées Recherche facile Mises à jour espacées Mises à jour permanentes Interactivité directe si amis Dialogue toujours possible
  • 68. 4. Réseaux sociaux • Les avantages de Twitter et Facebook • Facebook: outil très communautaire. Bon outil pour recueillir réactions ou lancer un appel par exemple… et diffuser l’info, qui fera boule de neige au sein des communautés visées.
  • 69. 4. Réseaux sociaux • Les avantages de Twitter et Facebook • Twitter: outil très ouvert et très rapide. Si quelqu’un a vu un fait divers, a pris une image ou une vidéo, c’est sur Twitter qu’on le trouvera le plus rapidement (Buizingen, drames à Liège, cachalot…)
  • 70. Tweeter, c’est le nouveau journalisme… même pour Pivot! • http://www.dailymotion.com/video/xp0pve_ bernard-pivot-tweeter-c-est-revenir-au- journalisme_news
  • 71. 4. Réseaux sociaux • Twitter : • Principe = réseau ouvert à messages de 140 caractères… au début ! • Modes de consultation: – La timeline = le fil mixé et mis à jour en temps réel des publication des comptes suivis = LE système de base de suivi de la majorité des Twittos + sélection sur base d’un algorithme
  • 72. 4. Réseaux sociaux • Twitter : • Modes de consultation: – Les listes: possibilité de placer les comptes suivis dans une liste particulière – Les recherches simples: (ex. Pistorius) – Les recherches via hashtags, temporaires ou sur le moyen-long terme (ex: #Begov, #communales2012)
  • 73. 4. Réseaux sociaux • Twitter : • Modes de consultation: - Medias photos et/ou vidéo parfois directement ajoutés avec message ==>possible de paramétrer la recherche - Possibilité de mêler ces différents types de recherches ainsi que d’autres (Mentions, fils Facebook par exemple) dans un outil du type « Tweetdeck » ou Seesmic.org
  • 74. 4. Réseaux sociaux • Facebook: – Comptes ➔pages: les medias sont désormais organisés en pages, ce qui permet: • Plusieurs administrateurs • Pas de limites de fans vs 5.000 amis • Publications automatiques (mais à éviter: mieux de personnaliser), statistiques, publicité, etc. • Possibilité de lancer des « appels » officiels (recherche de témoins, avis, solidarité, etc?)
  • 75. 4. Réseaux sociaux • Facebook: – Intérêts pour le journaliste: • diffusion en boule de neige: ex. papier sur le blocus sur Sudpresse s’est répandu pendant une semaine , sans intervention de notre part • intérêt de toucher des communautés: ex. les fans d’un people, d’un club, mais aussi l’école (grèves à l’Athénée, victimes à Liège, etc.) • interactivité poussée: possibilité de vraiment dialoguer avec des internautes, de tenir compte des remarques.
  • 76. 4. Réseaux sociaux • Un nouveau type de journaliste: le community manager: – Nouvelle fonction née de l’importance des réseaux: • Veille: repère les « phénomènes » et nouveaux outils du web, ce qui buzze • Service après-vente : c’est la « voix » du media, celui qui va surveiller ce qui se dit en réaction aux infos sur le site (modération), mais aussi sur les réseaux, et va apporter des réponses le cas échéant, après avoir consulté la rédaction
  • 77. 4. Réseaux sociaux • Un nouveau type de journaliste: le community manager: – Nouvelle fonction née de l’importance des réseaux: - Diffusion: une rédaction web ne peut plus se contenter de « produire » des informations, elle soit aussi se préoccuper de faire parvenir ces informations ) l’internaute via: - réseaux - newsletters - flux
  • 78. 4. Réseaux sociaux • Un nouveau type de journaliste: le community manager: – Nouvelle fonction née de l’importance des réseaux: = Fonction qui demande énormément de qualités journalistiques ( sens du titre, de l’accroche, écriture correcte, vérification des infos… ) mais est un peu à cheval avec des aspects « marketing » du journalisme online (il faut « vendre » son info… comme un responsable d’édition cherche à vendre sa une)
  • 79. 5. Le « real time web » ou live • Quelques moyens privilégiés: – Les réseaux sociaux et en particulier Twitter vu son « ouverture » – Les outils spécialisés en « liveblogging », comme Coverit ou Scribblelive • Avantage pour les médias: ces outils sont directement « intégrables » et paramétrables, tout en étant abrités par le fournisseur, permettant de délivrer l’info en temps réel - Facebook live, qui a l’avantage de proposer images ET commentaires, et les autres outils de live vidéo
  • 80. 5. Le « real time web » ou live - Le liveblogging, un outil en voie d’expansion sur tous les sites d’infos: - A l’origine: comptes-rendus sportifs, avec réactions, puis chat, avec journaliste ou spécialiste - De plus en plus: événements particuliers attendus (ex.: audience DSK) ou inattendus (ex: explosion à Liège, prise d’otage en Algérie, intempéries…)➔reste alors à définir et/ou trouver « le » bon hashtag - Nouveau: le grand live de l’actu==>Toute l’info du jour en “live”
  • 81. 5. Liveblogging • Un outil en voie d’expansion sur tous les sites d’infos: – De plus en plus: commentaires en direct sur une émission télé, un événement diffusé par un autre media (ex: Superbowl, Di Rupo invité d’un grand débat, Miss Belgique, The Voice, La Nouvelle Star) – Déclic en France: l’affaire DSK ➔ beaucoup de sites ont « découvert » Coverit Live et ses possibilités d’être informé en instantané
  • 82. 5. Live • Un outil en voie d’expansion sur tous les sites d’infos: – Intérêts pour une rédaction web: • Facilité de mise en place via un « iframe » • Instantanéité de la publication de l’information • Facilité de connexion via n’importe quel ordinateur ou mobile • Possibilité d’intervenir et/ou modérer à plusieurs dans un même live • Possibilité d’intégrer les infos et/ou photos des internautes APRES LES AVOIR VERIFIEES !
  • 83. 5. Live • Un outil en voie d’expansion sur tous les sites d’infos: – Possibilité d’intégrer: • Images (surtout via applications mobiles) • Sons, vidéos (webcam: intéressant pour chat) • Sondages et/ou quizs • Utilisateur non modéré➔promu spécialiste • Tweets, via recherche et sélection, OU via hashtags et/ou auteurs prédéfinis
  • 84. 5. Real time web • Le live-tweet et sa déclinaison en Coverit-Live • Live-tweet= suivi en live via Twitter d’un sujet via une recherche sur un hashtag particulier (ex: TheVoiceBe) • L’audience DSK: à voir sur http://www.dhnet.be/infos/monde/article/365880/classer- l-affaire-dsk-etait-la-bonne-decision-selon-le- procureur.html – Intégration de tous les tweets des journalistes identifiés présents sur place (BalasseNY, de Radio France, TV5, AFP…) – Intégration des questions et commentaires des internautes + interactivité via sondage – Synthèses et flashes par la rédaction web – Intégration de CERTAINS tweets sélectionnés via recherche
  • 85. 5. Real time web • Le live-tweet et sa déclinaison en scribble ou Coverit live • Démo sur http://bit.ly/Y57QFz ➔publication simple ➔Commentaires ➔Photos ➔Vidéos ➔Tweets ➔news et sondages