SlideShare une entreprise Scribd logo
L’impact de la nouvelle 
loi anti-pourriel 
Frédéric Gonzalo
C’est depuis le 1er juillet 2014, 
qu’est entrée en vigueur la 
nouvelle loi C-28, aussi appelée 
Loi canadienne sur le pourriel et 
les autres menaces 
électroniques, ou plus 
simplement, loi anti-pourriel.
Cette nouvelle loi aura une incidence 
sur toute personne, entreprise ou 
organisation qui fait usage de 
messages électroniques, incluant 
notamment l’envoi d’infolettres.
Pour le consommateur, aucun doute, il s’agit 
d’une bonne nouvelle : nous aurons désormais 
un meilleur contrôle sur les envois électroniques 
non-sollicités, que l’on pourra rapporter auprès 
du Centre de notification des pourriels (CNP), 
au même titre qu’on se fait un peu moins 
déranger au téléphone depuis qu’il existe un 
registre national « do-not-call« , connu sous 
l’acronyme LNNTE (Liste nationale de numéros 
de télécommunication exclus).
Mais pour les entreprises 
et marketeurs, ce genre 
de nouvelle loi suscite 
plusieurs interrogations, 
certaines légitimes, 
d’autre moins. 
Regardons le tout de 
plus près.
L’ESSENCE DE LA LOI C-28 
Il faut comprendre que 
cette loi découle de plaintes 
qui s’accumulaient, dès 
2008, sur le volume 
croissant de courriels reçus 
par les consommateurs 
canadiens, à l’échelle 
nationale.
Le projet de loi original a été déposée en 
2009, mais n’aura finalement été voté en 
décembre 2013, pour entrer en vigueur 
en juillet 2014. Et encore: il y aura une 
période de grâce de trois ans (juillet 
2017) avant de voir les première 
amendes décernées aux contrevenants.
Or, bien que le volume 
de courriels continue 
d’augmenter d’année 
en année, d’aucuns 
s’accordent pour dire 
que la situation s’est 
améliorée au niveau 
des pourriels. Deux 
raisons expliquent cet 
état de fait.
D’une part, les fournisseurs tels que 
Google (Gmail), Hotmail, Yahoo ou 
Microsoft ont tous développé des 
filtres anti-pourriels sophistiqués, 
tout comme les fournisseurs de 
telecom: Rogers, Videotron, Bell, etc.
D’autre part, compte tenu de l’évolution des 
pratiques dans le domaine du marketing 
relationnel au cours des 5-7 dernières années, 
plusieurs organisations ont déjà pris le virage 
afin d’avoir des bases de données plus 
fiables, et d’adopter les bonnes pratiques de 
l’industrie.
CE QU’IL FAUT SAVOIR 
Je ne prétends pas ici résumer une loi 
complexe en l’espace d’un billet de 
blogue, et je vous invite donc fortement à 
prendre le temps nécessaire pour aller 
consulter le site Combattre le pourriel qui 
offre d’ailleurs une foire aux questions 
fort utile.
Ceci étant dit, le contentieux 
potentiel le plus saillant selon moi se 
résume dans l’article 6 qui traite des 
messages commerciaux :
La question qui se pose est 
maintenant de définir la notion de 
consentement, ou permission. Ce 
consentement peut être explicite ou 
tacite. Des exemples de 
consentement EXPLICITES :
 Votre site web dispose d’un 
endroit où les gens peuvent 
s’inscrire à votre infolettre, 
en y inscrivant leur courriel. 
(Preuve de consentement 
électronique)
 À la réception de votre hôtel ou 
restaurant, vous demandez aux gens s’ils 
souhaitent recevoir vos communications 
électroniques, et vous inscrivez leur 
adresse électronique dans votre base de 
données. (Preuve de consentement verbal)
 Vous organisez un concours, et les gens 
doivent s’inscrire. Une case dédiée 
spécifiquement pour votre infolettre, ou 
offres promotionnelles, est laissée vide et 
les gens peuvent cocher s’ils souhaitent 
recevoir ladite information. (Preuve de 
consentement papier)
Vous organisez un concours, et les gens 
doivent s’inscrire. Une case dédiée 
spécifiquement pour votre infolettre, ou 
offres promotionnelles, est laissée vide 
et les gens peuvent cocher s’ils 
souhaitent recevoir ladite information. 
(Preuve de consentement papier)
D’un autre côté, on peut également fonctionner 
avec un consentement implicite, ou tacite. Par 
exemple: 
 Vous avez une relation d’affaires avec un 
consommateur, un client ou touriste. Suite à 
une transaction, vous avez jusqu’à 24 mois 
pour maintenir cette relation tacite sans avoir à 
obtenir un consentement exprès. Évidemment, 
l’idéal est donc d’obtenir ce consentement 
pendant cette période.
 Un client vous demande un renseignement ou un 
tarif. Vous pouvez le solliciter dans les six mois qui 
suivent, mais le message devrait idéalement être 
aligné avec la requête. Exemple de scénario à éviter: 
un personne contacte votre hôtel ou attrait pour 
obtenir de l’information sur la possibilité d’emploi au 
sein de l’entreprise, ne l’inscrivez pas 
automatiquement pour recevoir des offres 
promotionnelles.
 Vous obtenez la carte d’affaire de 
quelqu’un lors d’un salon, ou action 
commerciale. Ici encore, vous pouvez 
solliciter la personne mais il doit y avoir 
un lien avec l’échange de carte au 
préalable. (Lire exemple précédent)
IMPACTS POUR LES MARQUES 
Compte tenu que ce 
projet de loi est discuté 
depuis bientôt cinq ans, 
certaines compagnies 
ont adopté de bonnes 
pratiques et pris le 
virage avant que la loi ne 
devienne effective.
Mais dans l’industrie touristique, 
comme dans plusieurs industries, on 
remarque une certaine panique face à 
la date fatidique du 1er juillet 2014. 
On se calme.
Tout ceci me rappelle le fameux bogue de l’an 
2000, vous vous souvenez? On a crié au loup, des 
agences et consultants en sécurité ont fait 
fortune, mais la vie a continué son cours. Je ne 
veux pas minimiser la situation, mais on en 
revient essentiellement à quelques bonnes 
pratiques qui devraient éviter toute possibilité 
d’amendes ou situations fâcheuses.
1. Demander la permission 
Il y a longtemps qu’on dit que le « opt-out 
» n’est pas une bonne pratique, cela 
devient dorénavant illégal. Le « opt-out 
», c’est lorsque la case pour s’inscrire 
à une communication électronique est 
déjà cochée d’avance, et que le 
consommateur doit la décocher pour NE 
PAS recevoir ladite communication. En 
allant chercher la permission explicite, 
ou « opt-in », tout le monde y gagne et 
il n’y a pas d’équivoque.
2. Solliciter votre base actuelle 
Avant le 1er juillet 2014, comme moi vous avez 
probablement reçu une quantité incroyable de 
courriels vous demandant de réitérer votre 
intérêt envers une infolettre ou une autre. C’est 
de bonne guerre, car certaines personnes se 
sont inscrites à vos communications il y a 5-6 ans 
et ne vous suivent peut-être plus depuis 
quelques temps déjà.
Sans parler des doublons, adresses qui 
rebondissent ou gens qui ont déménagés ou 
sont décédés. Bref, il est encore temps de 
solliciter votre base de données actuelle 
pour assurer que tous les gens inscrits 
ont véritablement un intérêt envers 
votre marque.
3. Mettre un lien pour le 
désabonnement 
Rien de pire, lorsqu’on souhaite se 
désabonner d’une infolettre, que de 
devoir cliquer trois fois, devoir inscrire la 
raison de notre désabonnement, puis 
devoir reconfirmer de nouveau le tout 
suite à un dernier courriel de relance.
Une bonne pratique courante est de 
fournir un lien en bas de page, clair et 
lisible, pour toute personne 
souhaitant se désabonner. Je reçois 
encore souvent des courriels non 
sollicités, n’offrant aucun lien pour 
me désabonner.
On demande parfois de 
répondre et d’inscrire 
« désabonnement » dans le 
sujet. Vraiment? Allez, la plupart 
des solutions comme 
MailChimp, CakeMail, ou 
Courrieleur vous offrent un lien 
de désabonnement simple en 
bas de page.
4. Vous identifier clairement 
Il est possible que je me sois inscrit pour 
recevoir l’infolettre de Tremblant lors de 
mon séjour dans un hôtel, mais je ne 
reconnaitrai peut-être pas un courriel 
provenant des Suites Tremblant, si je ne 
sais pas qu’il s’agit en fait de la même 
compagnie, n’est-ce pas?
Le bas de page de cet envoi est clair, et on sait qui est l’expéditeur.
Il est important de bien préciser qui 
est l’expéditeur de la communication 
électronique, soit en haut de page, 
soit en bas de page. Ceci ajoute 
également en crédibilité pour vos 
envois, alors pourquoi vous en priver?
5. Repenser votre approche 
relationnelle 
Vous connaissez peut-être 
l’adage qui dit « garbage in, 
garbage out« , comme quoi on 
a la base de données qu’on 
mérite. Si vous entrez 
correctement les noms, que les 
gens doivent s’inscrire pour 
recevoir vos communications, 
vous aurez une base de 
données fiable.
Mais encore, une base doit être nettoyée 
régulièrement, pour valider les adresses, 
enlever les doublons, corriger certains 
champs, etc. Pourquoi ne pas saisir 
l’opportunité de cette nouvelle loi pour 
revisiter votre approche relationnelle, sur 
l’ensemble de votre présence numérique?
D’ailleurs, la loi C-28 fait aussi mention des 
médias sociaux et de la messagerie texte. 
Par exemple, on ne peut considérer un 
« J’aime » sur votre page Facebook 
comme un consentement à recevoir des 
communication électroniques.
Mais alors pourquoi ne pas 
solliciter vos fans Facebook à aller 
s’inscrire à votre infolettre si vous 
ne l’avez pas encore fait? Votre 
site web fait-il la part belle à 
l’inscription à votre infolettre, ou 
s’agit-il d’un champ caché en bas 
de page où personne ne va?
Cette nouvelle loi ne révolutionnera pas 
l’industrie touristique, mais elle nous forcera à 
adopter les bons procédés et sera utile pour 
punir ceux (si, si, il y en a dans notre industrie) 
qui envoient impunément des communications 
à haute fréquence, auprès de bases de données 
n’ayant pas forcément donné leur 
consentement exprès ou tacite… 
À lire aussi: 6 trucs pour augmenter votre base de courriels
Inscrivez-vous au blogue 
http://fredericgonzalo.com 
Saisissez votre courriel pour souscrire à ce blogue et recevoir 
les notifications de nouveaux billets par courriel. 
Ebook à télécharger 
5 règles d’or pour une stratégie de contenu efficace

Contenu connexe

En vedette

Top 5 Video Marketing Trends in 2016
Top 5 Video Marketing Trends in 2016Top 5 Video Marketing Trends in 2016
Top 5 Video Marketing Trends in 2016
Blue Mail Media Inc
 
HUB Report - Future of Video & Digital Creativity
HUB Report - Future of Video & Digital CreativityHUB Report - Future of Video & Digital Creativity
HUB Report - Future of Video & Digital Creativity
HUB INSTITUTE
 
Pixelis présente les Tendances 2015-2016
Pixelis présente les Tendances 2015-2016Pixelis présente les Tendances 2015-2016
Pixelis présente les Tendances 2015-2016
Pixelis
 
10 tendances digitales pour 2016
10 tendances digitales pour 201610 tendances digitales pour 2016
10 tendances digitales pour 2016
NiceToMeetYou
 
Red bull - Présentation Marketing et innovations
Red bull - Présentation Marketing et innovationsRed bull - Présentation Marketing et innovations
Red bull - Présentation Marketing et innovations
Arthur Hazan
 
Video social marketing et cv - les bases
Video social marketing et cv - les basesVideo social marketing et cv - les bases
Video social marketing et cv - les bases
Erwan Tanguy
 
Presentacion
PresentacionPresentacion
Presentacion
sico75
 
Roams Dossier de prensa 2013
Roams Dossier de prensa 2013Roams Dossier de prensa 2013
Roams Dossier de prensa 2013
roamstic
 
M4 sii
M4 siiM4 sii
M4 sii
EJesusSando
 
Usage des réseaux sociaux en bibliothèque
Usage des réseaux sociaux en bibliothèqueUsage des réseaux sociaux en bibliothèque
Usage des réseaux sociaux en bibliothèquePauline Moirez
 
Double Vision
Double VisionDouble Vision
Double Vision
Matthew Huish
 
Impress 01
Impress 01Impress 01
Impress 01
AngelaPozo11
 
Comment dynamiser une plénière avec le sms ?
Comment dynamiser une plénière avec le sms ?Comment dynamiser une plénière avec le sms ?
Comment dynamiser une plénière avec le sms ?
MobilActif
 
Java uik-chap4-poo3
Java uik-chap4-poo3Java uik-chap4-poo3
Java uik-chap4-poo3Amel Morchdi
 
Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)
Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)
Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)
xavierPN
 
France(s), territoire liquide
France(s), territoire liquideFrance(s), territoire liquide
France(s), territoire liquideRaphaële Bertho
 
Peuples du monde
Peuples du mondePeuples du monde
Peuples du mondefilipj2000
 
Chinese postcards bb
Chinese postcards bbChinese postcards bb
Chinese postcards bbfilipj2000
 
L'interprétation du catharisme (herve rousseau)
L'interprétation du catharisme (herve rousseau)L'interprétation du catharisme (herve rousseau)
L'interprétation du catharisme (herve rousseau)Gerry Benedict
 

En vedette (20)

Top 5 Video Marketing Trends in 2016
Top 5 Video Marketing Trends in 2016Top 5 Video Marketing Trends in 2016
Top 5 Video Marketing Trends in 2016
 
HUB Report - Future of Video & Digital Creativity
HUB Report - Future of Video & Digital CreativityHUB Report - Future of Video & Digital Creativity
HUB Report - Future of Video & Digital Creativity
 
Pixelis présente les Tendances 2015-2016
Pixelis présente les Tendances 2015-2016Pixelis présente les Tendances 2015-2016
Pixelis présente les Tendances 2015-2016
 
10 tendances digitales pour 2016
10 tendances digitales pour 201610 tendances digitales pour 2016
10 tendances digitales pour 2016
 
Red bull - Présentation Marketing et innovations
Red bull - Présentation Marketing et innovationsRed bull - Présentation Marketing et innovations
Red bull - Présentation Marketing et innovations
 
Video social marketing et cv - les bases
Video social marketing et cv - les basesVideo social marketing et cv - les bases
Video social marketing et cv - les bases
 
Presentacion
PresentacionPresentacion
Presentacion
 
Roams Dossier de prensa 2013
Roams Dossier de prensa 2013Roams Dossier de prensa 2013
Roams Dossier de prensa 2013
 
M4 sii
M4 siiM4 sii
M4 sii
 
Usage des réseaux sociaux en bibliothèque
Usage des réseaux sociaux en bibliothèqueUsage des réseaux sociaux en bibliothèque
Usage des réseaux sociaux en bibliothèque
 
Double Vision
Double VisionDouble Vision
Double Vision
 
Impress 01
Impress 01Impress 01
Impress 01
 
Comment dynamiser une plénière avec le sms ?
Comment dynamiser une plénière avec le sms ?Comment dynamiser une plénière avec le sms ?
Comment dynamiser une plénière avec le sms ?
 
Lyon 2
Lyon 2Lyon 2
Lyon 2
 
Java uik-chap4-poo3
Java uik-chap4-poo3Java uik-chap4-poo3
Java uik-chap4-poo3
 
Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)
Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)
Dossier : la Concertation ZAC Part-Dieu Ouest (Lyon, janvier 2015)
 
France(s), territoire liquide
France(s), territoire liquideFrance(s), territoire liquide
France(s), territoire liquide
 
Peuples du monde
Peuples du mondePeuples du monde
Peuples du monde
 
Chinese postcards bb
Chinese postcards bbChinese postcards bb
Chinese postcards bb
 
L'interprétation du catharisme (herve rousseau)
L'interprétation du catharisme (herve rousseau)L'interprétation du catharisme (herve rousseau)
L'interprétation du catharisme (herve rousseau)
 

Similaire à L’impact de la nouvelle loi anti courriel

GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL
AkimELSIKAMEYA
 
Colloque tendances numériques 2018
Colloque tendances numériques 2018Colloque tendances numériques 2018
Colloque tendances numériques 2018
Benoit Gaillat
 
Sendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletter
Sendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletterSendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletter
Sendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletter
Erwan Tanguy
 
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Lilian White
 
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
Alban Jarry
 
2014-02-10 Gérez votre e-reputation
2014-02-10 Gérez votre e-reputation2014-02-10 Gérez votre e-reputation
2014-02-10 Gérez votre e-reputation
COMPETITIC
 
Audition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familiales
Audition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familialesAudition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familiales
Audition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familiales
Olivier_envo
 
Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014
Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014
Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014
Pascale Dubouis Patat
 
Tirez le meilleur de vos operations emailing
Tirez le meilleur de vos operations emailingTirez le meilleur de vos operations emailing
Tirez le meilleur de vos operations emailing
Sparklane
 
Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?
Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?
Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?
CYB@RDECHE
 
earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !
earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !
earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !
Lexing - Belgium
 
Les 5 Visages Du Mail Marketing
Les 5 Visages Du Mail MarketingLes 5 Visages Du Mail Marketing
Les 5 Visages Du Mail MarketingAlain Planger
 
Comment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapes
Comment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapesComment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapes
Comment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapes
cyboolo
 
Constat email 2010-2011
Constat email 2010-2011Constat email 2010-2011
Constat email 2010-2011Michel Marvin
 
Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?
Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?
Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?
CYB@RDECHE
 
Guide anti arnaque du dépannage à domicile - par truster
Guide anti arnaque du dépannage à domicile - par trusterGuide anti arnaque du dépannage à domicile - par truster
Guide anti arnaque du dépannage à domicile - par truster
Jean-François Drweski
 
Présentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing Relationnel
Présentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing RelationnelPrésentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing Relationnel
Présentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing Relationnel
Philippe Le Roux
 
Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...
Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...
Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...
Guillaume Dumas
 
La digitalisation de_la_relation_client
La digitalisation de_la_relation_clientLa digitalisation de_la_relation_client
La digitalisation de_la_relation_clientinovenaltenor_1
 
02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge
02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge
02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge
Cyril Marsaud
 

Similaire à L’impact de la nouvelle loi anti courriel (20)

GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL
 
Colloque tendances numériques 2018
Colloque tendances numériques 2018Colloque tendances numériques 2018
Colloque tendances numériques 2018
 
Sendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletter
Sendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletterSendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletter
Sendinblue : la plateforme française pour l'emailing et la newsletter
 
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013Blog White Copywriting Rétrospective 2013
Blog White Copywriting Rétrospective 2013
 
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
L evolution des comportements avec les reseaux et medias sociaux florian vagn...
 
2014-02-10 Gérez votre e-reputation
2014-02-10 Gérez votre e-reputation2014-02-10 Gérez votre e-reputation
2014-02-10 Gérez votre e-reputation
 
Audition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familiales
Audition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familialesAudition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familiales
Audition n°11 : Caisse Nationale des Allocations familiales
 
Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014
Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014
Guide d' utilisation des réseaux sociaux Hygena_2014
 
Tirez le meilleur de vos operations emailing
Tirez le meilleur de vos operations emailingTirez le meilleur de vos operations emailing
Tirez le meilleur de vos operations emailing
 
Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?
Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?
Comment être à l'écoute du Web et développer sa e-Réputation ?
 
earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !
earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !
earlegal #5 - Votre entreprise est dénigrée en ligne ? (Ré-)Agissez !
 
Les 5 Visages Du Mail Marketing
Les 5 Visages Du Mail MarketingLes 5 Visages Du Mail Marketing
Les 5 Visages Du Mail Marketing
 
Comment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapes
Comment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapesComment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapes
Comment cyboolo.io s'est mise en conformité avec le RGPD en 6 étapes
 
Constat email 2010-2011
Constat email 2010-2011Constat email 2010-2011
Constat email 2010-2011
 
Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?
Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?
Quelles sont les règles pour mettre en oeuvre son site e-Commerce ?
 
Guide anti arnaque du dépannage à domicile - par truster
Guide anti arnaque du dépannage à domicile - par trusterGuide anti arnaque du dépannage à domicile - par truster
Guide anti arnaque du dépannage à domicile - par truster
 
Présentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing Relationnel
Présentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing RelationnelPrésentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing Relationnel
Présentation sur la Loi C28 à l'Association du Marketing Relationnel
 
Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...
Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...
Enjeux et réglementations numériques en matière de données de santé et de soi...
 
La digitalisation de_la_relation_client
La digitalisation de_la_relation_clientLa digitalisation de_la_relation_client
La digitalisation de_la_relation_client
 
02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge
02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge
02 mdn2018 - table ronde rgpd - odette amann - henri de la motte rouge
 

Plus de Frederic Gonzalo

TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019
Frederic Gonzalo
 
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociauxAtelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Frederic Gonzalo
 
Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018
Frederic Gonzalo
 
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influenceLes bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
Frederic Gonzalo
 
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeuxVotre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Frederic Gonzalo
 
Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017
Frederic Gonzalo
 
Travel Brand Storytelling
Travel Brand StorytellingTravel Brand Storytelling
Travel Brand Storytelling
Frederic Gonzalo
 
Innovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email MarketingInnovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email Marketing
Frederic Gonzalo
 
Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016
Frederic Gonzalo
 
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging MarketsOnline Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
Frederic Gonzalo
 
Outils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociauxOutils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociaux
Frederic Gonzalo
 
5 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 20165 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 2016
Frederic Gonzalo
 
Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015
Frederic Gonzalo
 
Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!
Frederic Gonzalo
 
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marqueLe storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Frederic Gonzalo
 
Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?
Frederic Gonzalo
 
Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015
Frederic Gonzalo
 
Social media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketingSocial media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketing
Frederic Gonzalo
 
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Frederic Gonzalo
 
Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?
Frederic Gonzalo
 

Plus de Frederic Gonzalo (20)

TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019TXTI Keynote - October 18, 2019
TXTI Keynote - October 18, 2019
 
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociauxAtelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
Atelier Storytelling - Meilleures pratiques sur les réseaux sociaux
 
Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018Conference marketing influence mai 2018
Conference marketing influence mai 2018
 
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influenceLes bonnes pratiques du marketing d'influence
Les bonnes pratiques du marketing d'influence
 
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeuxVotre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
Votre réalité d'entreprise à l'ère numérique: défis et enjeux
 
Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017Formation Linkedin 2017
Formation Linkedin 2017
 
Travel Brand Storytelling
Travel Brand StorytellingTravel Brand Storytelling
Travel Brand Storytelling
 
Innovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email MarketingInnovative Right-Time Email Marketing
Innovative Right-Time Email Marketing
 
Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016Facebook Advertising TBEX May 2016
Facebook Advertising TBEX May 2016
 
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging MarketsOnline Behaviors in Key International & Emerging Markets
Online Behaviors in Key International & Emerging Markets
 
Outils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociauxOutils pour gérer vos médias sociaux
Outils pour gérer vos médias sociaux
 
5 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 20165 Online Marketing Trends for 2016
5 Online Marketing Trends for 2016
 
Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015Storytelling TBEX North America 2015
Storytelling TBEX North America 2015
 
Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!Communications Reinvented: Adapt or Die!
Communications Reinvented: Adapt or Die!
 
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marqueLe storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
Le storytelling par l'image, ou comment humaniser sa marque
 
Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?Hostels and OTA: Friends or Foes?
Hostels and OTA: Friends or Foes?
 
Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015Tendances emarketing 2015
Tendances emarketing 2015
 
Social media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketingSocial media challenges in destination marketing
Social media challenges in destination marketing
 
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
Manage Your Ereputation and TripAdvisor presence for better results!
 
Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?Will there be ‘content shock’ in travel?
Will there be ‘content shock’ in travel?
 

L’impact de la nouvelle loi anti courriel

  • 1. L’impact de la nouvelle loi anti-pourriel Frédéric Gonzalo
  • 2. C’est depuis le 1er juillet 2014, qu’est entrée en vigueur la nouvelle loi C-28, aussi appelée Loi canadienne sur le pourriel et les autres menaces électroniques, ou plus simplement, loi anti-pourriel.
  • 3. Cette nouvelle loi aura une incidence sur toute personne, entreprise ou organisation qui fait usage de messages électroniques, incluant notamment l’envoi d’infolettres.
  • 4. Pour le consommateur, aucun doute, il s’agit d’une bonne nouvelle : nous aurons désormais un meilleur contrôle sur les envois électroniques non-sollicités, que l’on pourra rapporter auprès du Centre de notification des pourriels (CNP), au même titre qu’on se fait un peu moins déranger au téléphone depuis qu’il existe un registre national « do-not-call« , connu sous l’acronyme LNNTE (Liste nationale de numéros de télécommunication exclus).
  • 5. Mais pour les entreprises et marketeurs, ce genre de nouvelle loi suscite plusieurs interrogations, certaines légitimes, d’autre moins. Regardons le tout de plus près.
  • 6. L’ESSENCE DE LA LOI C-28 Il faut comprendre que cette loi découle de plaintes qui s’accumulaient, dès 2008, sur le volume croissant de courriels reçus par les consommateurs canadiens, à l’échelle nationale.
  • 7. Le projet de loi original a été déposée en 2009, mais n’aura finalement été voté en décembre 2013, pour entrer en vigueur en juillet 2014. Et encore: il y aura une période de grâce de trois ans (juillet 2017) avant de voir les première amendes décernées aux contrevenants.
  • 8. Or, bien que le volume de courriels continue d’augmenter d’année en année, d’aucuns s’accordent pour dire que la situation s’est améliorée au niveau des pourriels. Deux raisons expliquent cet état de fait.
  • 9. D’une part, les fournisseurs tels que Google (Gmail), Hotmail, Yahoo ou Microsoft ont tous développé des filtres anti-pourriels sophistiqués, tout comme les fournisseurs de telecom: Rogers, Videotron, Bell, etc.
  • 10. D’autre part, compte tenu de l’évolution des pratiques dans le domaine du marketing relationnel au cours des 5-7 dernières années, plusieurs organisations ont déjà pris le virage afin d’avoir des bases de données plus fiables, et d’adopter les bonnes pratiques de l’industrie.
  • 11. CE QU’IL FAUT SAVOIR Je ne prétends pas ici résumer une loi complexe en l’espace d’un billet de blogue, et je vous invite donc fortement à prendre le temps nécessaire pour aller consulter le site Combattre le pourriel qui offre d’ailleurs une foire aux questions fort utile.
  • 12. Ceci étant dit, le contentieux potentiel le plus saillant selon moi se résume dans l’article 6 qui traite des messages commerciaux :
  • 13. La question qui se pose est maintenant de définir la notion de consentement, ou permission. Ce consentement peut être explicite ou tacite. Des exemples de consentement EXPLICITES :
  • 14.  Votre site web dispose d’un endroit où les gens peuvent s’inscrire à votre infolettre, en y inscrivant leur courriel. (Preuve de consentement électronique)
  • 15.  À la réception de votre hôtel ou restaurant, vous demandez aux gens s’ils souhaitent recevoir vos communications électroniques, et vous inscrivez leur adresse électronique dans votre base de données. (Preuve de consentement verbal)
  • 16.  Vous organisez un concours, et les gens doivent s’inscrire. Une case dédiée spécifiquement pour votre infolettre, ou offres promotionnelles, est laissée vide et les gens peuvent cocher s’ils souhaitent recevoir ladite information. (Preuve de consentement papier)
  • 17. Vous organisez un concours, et les gens doivent s’inscrire. Une case dédiée spécifiquement pour votre infolettre, ou offres promotionnelles, est laissée vide et les gens peuvent cocher s’ils souhaitent recevoir ladite information. (Preuve de consentement papier)
  • 18. D’un autre côté, on peut également fonctionner avec un consentement implicite, ou tacite. Par exemple:  Vous avez une relation d’affaires avec un consommateur, un client ou touriste. Suite à une transaction, vous avez jusqu’à 24 mois pour maintenir cette relation tacite sans avoir à obtenir un consentement exprès. Évidemment, l’idéal est donc d’obtenir ce consentement pendant cette période.
  • 19.  Un client vous demande un renseignement ou un tarif. Vous pouvez le solliciter dans les six mois qui suivent, mais le message devrait idéalement être aligné avec la requête. Exemple de scénario à éviter: un personne contacte votre hôtel ou attrait pour obtenir de l’information sur la possibilité d’emploi au sein de l’entreprise, ne l’inscrivez pas automatiquement pour recevoir des offres promotionnelles.
  • 20.  Vous obtenez la carte d’affaire de quelqu’un lors d’un salon, ou action commerciale. Ici encore, vous pouvez solliciter la personne mais il doit y avoir un lien avec l’échange de carte au préalable. (Lire exemple précédent)
  • 21. IMPACTS POUR LES MARQUES Compte tenu que ce projet de loi est discuté depuis bientôt cinq ans, certaines compagnies ont adopté de bonnes pratiques et pris le virage avant que la loi ne devienne effective.
  • 22. Mais dans l’industrie touristique, comme dans plusieurs industries, on remarque une certaine panique face à la date fatidique du 1er juillet 2014. On se calme.
  • 23. Tout ceci me rappelle le fameux bogue de l’an 2000, vous vous souvenez? On a crié au loup, des agences et consultants en sécurité ont fait fortune, mais la vie a continué son cours. Je ne veux pas minimiser la situation, mais on en revient essentiellement à quelques bonnes pratiques qui devraient éviter toute possibilité d’amendes ou situations fâcheuses.
  • 24. 1. Demander la permission Il y a longtemps qu’on dit que le « opt-out » n’est pas une bonne pratique, cela devient dorénavant illégal. Le « opt-out », c’est lorsque la case pour s’inscrire à une communication électronique est déjà cochée d’avance, et que le consommateur doit la décocher pour NE PAS recevoir ladite communication. En allant chercher la permission explicite, ou « opt-in », tout le monde y gagne et il n’y a pas d’équivoque.
  • 25. 2. Solliciter votre base actuelle Avant le 1er juillet 2014, comme moi vous avez probablement reçu une quantité incroyable de courriels vous demandant de réitérer votre intérêt envers une infolettre ou une autre. C’est de bonne guerre, car certaines personnes se sont inscrites à vos communications il y a 5-6 ans et ne vous suivent peut-être plus depuis quelques temps déjà.
  • 26. Sans parler des doublons, adresses qui rebondissent ou gens qui ont déménagés ou sont décédés. Bref, il est encore temps de solliciter votre base de données actuelle pour assurer que tous les gens inscrits ont véritablement un intérêt envers votre marque.
  • 27.
  • 28. 3. Mettre un lien pour le désabonnement Rien de pire, lorsqu’on souhaite se désabonner d’une infolettre, que de devoir cliquer trois fois, devoir inscrire la raison de notre désabonnement, puis devoir reconfirmer de nouveau le tout suite à un dernier courriel de relance.
  • 29. Une bonne pratique courante est de fournir un lien en bas de page, clair et lisible, pour toute personne souhaitant se désabonner. Je reçois encore souvent des courriels non sollicités, n’offrant aucun lien pour me désabonner.
  • 30. On demande parfois de répondre et d’inscrire « désabonnement » dans le sujet. Vraiment? Allez, la plupart des solutions comme MailChimp, CakeMail, ou Courrieleur vous offrent un lien de désabonnement simple en bas de page.
  • 31. 4. Vous identifier clairement Il est possible que je me sois inscrit pour recevoir l’infolettre de Tremblant lors de mon séjour dans un hôtel, mais je ne reconnaitrai peut-être pas un courriel provenant des Suites Tremblant, si je ne sais pas qu’il s’agit en fait de la même compagnie, n’est-ce pas?
  • 32. Le bas de page de cet envoi est clair, et on sait qui est l’expéditeur.
  • 33. Il est important de bien préciser qui est l’expéditeur de la communication électronique, soit en haut de page, soit en bas de page. Ceci ajoute également en crédibilité pour vos envois, alors pourquoi vous en priver?
  • 34. 5. Repenser votre approche relationnelle Vous connaissez peut-être l’adage qui dit « garbage in, garbage out« , comme quoi on a la base de données qu’on mérite. Si vous entrez correctement les noms, que les gens doivent s’inscrire pour recevoir vos communications, vous aurez une base de données fiable.
  • 35. Mais encore, une base doit être nettoyée régulièrement, pour valider les adresses, enlever les doublons, corriger certains champs, etc. Pourquoi ne pas saisir l’opportunité de cette nouvelle loi pour revisiter votre approche relationnelle, sur l’ensemble de votre présence numérique?
  • 36. D’ailleurs, la loi C-28 fait aussi mention des médias sociaux et de la messagerie texte. Par exemple, on ne peut considérer un « J’aime » sur votre page Facebook comme un consentement à recevoir des communication électroniques.
  • 37. Mais alors pourquoi ne pas solliciter vos fans Facebook à aller s’inscrire à votre infolettre si vous ne l’avez pas encore fait? Votre site web fait-il la part belle à l’inscription à votre infolettre, ou s’agit-il d’un champ caché en bas de page où personne ne va?
  • 38. Cette nouvelle loi ne révolutionnera pas l’industrie touristique, mais elle nous forcera à adopter les bons procédés et sera utile pour punir ceux (si, si, il y en a dans notre industrie) qui envoient impunément des communications à haute fréquence, auprès de bases de données n’ayant pas forcément donné leur consentement exprès ou tacite… À lire aussi: 6 trucs pour augmenter votre base de courriels
  • 39. Inscrivez-vous au blogue http://fredericgonzalo.com Saisissez votre courriel pour souscrire à ce blogue et recevoir les notifications de nouveaux billets par courriel. Ebook à télécharger 5 règles d’or pour une stratégie de contenu efficace