SlideShare une entreprise Scribd logo
Plan de travaille
• I-Introduction
• II-Présentation de l’architecte
• III- Présentation de la maison tristan tzara :
Fiche technique
• -Situation géographique
• -Date de construction
• -Forme du bâti
• -Surface
• -Gabarit
• IV-L’étude urbaine de la maison Tristan Tzara :
• -Intégration
• -Accessibilité
• -environnement bâti
VI-Analyse des éléments architectoniques
-Façades
VII- Système constructif
-Matériaux de constructions
VIII-Synthèse -Conclusion :
recommandations que doit on garder de notre exemple
V- Analyse architecturale:
-Analyse des espaces intérieurs
-Analyse des espaces extérieurs
Introduction:
1-Les objectifs de notre étude:
• Nous avons choisi L’ exemple ( tritan tzara ) parce que nous
voulions connaître les caractéristiques de la maison en la période
coloniale en France (1830-1930)
• 2-Pourquoi la maison tristan tzara :
• On choisi la maison Tristan Tzara presque c’est une maison ou
l’atchitecte a utilisé le Raumplan . Nous voulions savoir c’est quoi
le le Raumplan et ses principes .
Biographie
Né le 10 décembre
1870 a Brünn a
vienne est un
architecte défenseur
du dépouillement
intégral dans
l’architecture
moderne
Projets majeursAdolf Loos
Loos adolf connu par le Raumplan
*Un Raumplan est un plan en trois
dimensions; c'est une manière de projeter
spécifique à l'architecte autrichien Adolf
Loos.
*Café Muséum, Vienne, 1899
*Looshaus, immeuble de la
Michaelerplatz, Vienne, 1909-1911
*Maison Steiner, Vienne, 1910
*Maison Rufer, Vienne, 1922
« The Chicago Tribune Column » (la
Colonne du Chicago Tribune), *projet
de concours, Chicago, 1922
*Maison Tristan Tzara, Paris, 1925-
1926
*Villa Moller, Vienne, 1927-1928
*Villa Müller, Prague, 1928-1930
*Maison Moissi (projet) 1923, au
Lido de Venise
II-Présentation de l’architecte
Adolf Loos
Les principes
La situation:
La maison Tzara situé en : France ,ville de Paris ,Montmartre, Junot Numéro 15
France ‫ــ‬ Europe de l’Ouest Le Bassin Parisien
L’ile de Paris Pans intramuros
III- Présentation de la maison tristan
tzara : Fiche technique
Montmartr
e
Avenue Junot
Avenue Junot Maison de Tristan Tzara
La surface :187m² (. Le terrain sur
lequel a été construit avec 10,6
mètres de large façade donnant sur la
rue et 17,6 mètres de long, a une
légère pente. )
Style architecturale: contemporain
moderne
Date de construction : 1925-1926
Le Gabarit :R+5
LA Forme : La maison est un simple
parallélépipède
IV-L’étude urbaine de la maison Tristan
Tzara :
-Accessibilité
Acce mécanique :
_ Nord : rue Caulaincourt
_ sud : rue Lepic
_ Est: rue Girardon et rue l Abre
_ Ouest : rue Lepic
environnement bâti
Maison Tristan
Tzara
Hôtel particulier
Montmartre
Appartement
Tzara
epicierducoin.fr
Analyse des espaces intérieurs:
La maison est étonnamment mise en
scène, un collage de matériaux et la
séquence d'espaces, de balcons et de
terrasses, salles annexes symétriques et
asymétriques.
La zone de Tristan Tzara mises en
chantier au troisième étage et s'étend
dans tout le bâtiment.
Les deux portes symétriquement
situés au rez-de-chaussée de la
façade pour réaliser un garage et
l'autre à un hall d'accueil. Dans cette
salle se trouvent à seulement deux
portes, l'une au sous-sol et le moteur,
un pour le garage et les escaliers
d'accès née aux étages supérieurs.
•Rez-de-chaussée
V- Analyse
architecturale:
A cet étage est le
département qui se
consacre à louer, avec
un grand balcon sur
l'avenue. L'accès se fait
par l'intermédiaire d'un
patio couvert qui se
trouve sur la face avant
du jardin, où escaliers
descendent au ministère.
•Premier étage
L'escalier principal mène
pas sur le premier étage,
mais un accès direct au
deuxième étage, un hall
d'entrée qui est né dans
l'escalier menant au reste
de la maison, un dressing
et une cave.
D'un côté de ce deuxième
niveau sont les cuisines
des deux maisons
•Deuxième étage
Le troisième étage est vraiment
pour le premier propriétaire de la
maison. Cette plante, principal
l'étage principal de la maison
accueille un salon à un niveau
légèrement au-dessus du reste de
la plante, avenue Junot avec
balcon et cheminée, bibliothèque,
salon pour les dames et un garde-
manger, les environnements
récents un niveau légèrement
inférieur à celui de la vie.
Dans ce jeu plante hauteurs que
les murs acquérir un caractère
spécialement marqué tectonique à
travers les colonnes, pilastres et
des peintures murales entrées
Troisième étage
A ce niveau a été
projeté un autre
étage grande plante
mais jamais achevé
complètement.
Au quatrième niveau
se trouvent les
chambres avec terrasse
Quatrième étage Cinquième étage
4 étage
5 étage
Espace nuit (couchage )
Espaces de vie
Espaces de service
Organisation des espaces
La circulation :
La circulation horizontale
Plan 4 étage
Analyse des espaces intérieurs:
Plan1 étage
plan 2 étage
RDC
Plan 5 étage
les espaces sont articuler par plusieurs escaliers de types déférents
dont les ligne prisé de chaque niveau il fonction ambigu entre la
continuité et la fragmentation de l’espace .
La circulation verticale :
Les terrasses:
Les accès au terrasse : soit par des escaliers extérieure soit par
les espaces de vie permettent en continuité entre à
l’interieure et l’extérieure .
Les terrasses
Analyse des espaces extérieure:
Escaliers
extérieur
La Façade principale
•La composition géométrique de la
façade principale est assez élémentaire.
*Il est divisé par des matériaux, une base carrée
en pierre et un plâtre blanc sur le dessus.
La façade
Une pierre
sur le
dessous
Un plâtre blanc
sur le dessus
Axe de symétrie
Balcon
_ L'élément qui domine la
composition est le grand «vide»
balcon central donnant sur la
rue Junot, sont limités à trois
ouvertures inférieures du
niveau inférieur, placé en
symétrie bilatérale absolue par
rapport à l'axe vertical.
trois
ouverturesLa Façade principale
La façade arrière
VI-Analyse des éléments architectoniques
VII- Système constructif
Comme la base inférieure de la façade donnant sur la rue, les murs de
soutènement de la colline sont en pierres apparentes.
*Les deux portes avant sont à ossature de bois avec verre opaque petite
couronne aussi le haut.
*Alors que dans les maisons viennoises Loos utilisé pour enduire les
murs avec des poutres en chêne et laisser dans son appartement
parisien est seulement limité à la muqueuse des piliers avec des plaques
de contreplaqué boulonnées. *Les murs et les plafonds ont été plâtrés
et peints avec la couleur.
*La cheminée du salon a une façade en marbre, et les sols ont été
combinées bois et céramique.
Synthèse Certes, cette composition a influencé les
conditions locales, l'avenue Junot menant à la
colline de Montmartre traverse un terrain très
escarpé qui a forcé un champ de confinement
majeur et des bases solides.
La pierre
La plâtre
Séparation par les matériaux des
différentes fonctions du bâtiment
Maison Tristan
Tzara
Hôtel particulier
Montmartre
VIII-Synthèse -Conclusion
conclusion
La maison de Tristan Tzara est bon exemple de Raumplan (Utiliser des volumes réguliers, Établir
un seuil entre les étages par des circulations verticales souvent différenciées.)
La maison de Loos sous forme régulier dans la configuration géométrique élémentaire repose sur
les règle de composition de la architecture classique .

Contenu connexe

Tendances

Centre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaCentre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwa
Marwa Larabi
 
Walter gropius
Walter gropiusWalter gropius
Walter gropius
Slimane Kemiha
 
Fleur de seine.pptnn
Fleur de seine.pptnnFleur de seine.pptnn
Fleur de seine.pptnn
Mohamed Ziane
 
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTCentre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
AMINFERNANE
 
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architectureExposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Archi Guelma
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Analyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascadeAnalyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascade
Roumaissa Saib
 
Analyse thematique sur musée
Analyse thematique sur muséeAnalyse thematique sur musée
Analyse thematique sur musée
Moumou AzOo
 
la tendance Futuriste en architecture
la tendance Futuriste  en architecturela tendance Futuriste  en architecture
la tendance Futuriste en architecture
ToubaBenterki
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
Archi Guelma
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
Archi UHBBC
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a paris
Mohamed Ziane
 
Affichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectifAffichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectif
student
 
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
archi Mouna
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
ghafour abdou
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
ILYES MHAMMEDIA
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Centre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwaCentre culturel havre larabi marwa
Centre culturel havre larabi marwa
 
Walter gropius
Walter gropiusWalter gropius
Walter gropius
 
Fleur de seine.pptnn
Fleur de seine.pptnnFleur de seine.pptnn
Fleur de seine.pptnn
 
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPTCentre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
Centre Culturel Recherche Thématique 03.PPT
 
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architectureExposée sur le Mouvement moderne en architecture
Exposée sur le Mouvement moderne en architecture
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Deconstructivisme
DeconstructivismeDeconstructivisme
Deconstructivisme
 
Analyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascadeAnalyse de la maison sur la cascade
Analyse de la maison sur la cascade
 
Analyse thematique sur musée
Analyse thematique sur muséeAnalyse thematique sur musée
Analyse thematique sur musée
 
la tendance Futuriste en architecture
la tendance Futuriste  en architecturela tendance Futuriste  en architecture
la tendance Futuriste en architecture
 
Pouillon
PouillonPouillon
Pouillon
 
Comment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de siteComment faire une bonne analyse de site
Comment faire une bonne analyse de site
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a paris
 
Affichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectifAffichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectif
 
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
Musée d’art contemporaine à Denver Daniel Libeskind
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 
Analyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturaleAnalyse urbaine et architecturale
Analyse urbaine et architecturale
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 

En vedette

L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
hafouu
 
07 10 l3-v_cours4
07 10 l3-v_cours407 10 l3-v_cours4
07 10 l3-v_cours4
Loudjaine Loulou
 
Maison traditionelle au mzab
Maison traditionelle au mzab Maison traditionelle au mzab
Maison traditionelle au mzab
hafouu
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3
hafouu
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
hafouu
 
Le m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architectureLe m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architecture
hafouu
 
Forme urbaine et mobilité durable à Yaoundé
Forme urbaine et mobilité durable à YaoundéForme urbaine et mobilité durable à Yaoundé
Forme urbaine et mobilité durable à Yaoundé
Université de Dschang
 
La villa radieuse
La villa radieuseLa villa radieuse
La villa radieuse
Almada Ever
 
Utopías u 3pág.
Utopías u 3pág.Utopías u 3pág.
Utopías u 3pág.
Andrés Aguilar
 
Marga ppt 10 nov 8 part ii
Marga ppt 10 nov 8 part iiMarga ppt 10 nov 8 part ii
Marga ppt 10 nov 8 part ii
mandygood
 
Utopias
UtopiasUtopias
Arcology
ArcologyArcology
Arcology
Akhil Thomas
 
Le corbsuier and Constantin Brancusi
Le corbsuier and Constantin BrancusiLe corbsuier and Constantin Brancusi
Le corbsuier and Constantin Brancusi
lydia3136
 
LE CORBUSIER
LE CORBUSIERLE CORBUSIER
LE CORBUSIER
kalpana gupta
 
FRANK LLOYD WRIGHT_Utopias Urbanas
FRANK LLOYD WRIGHT_Utopias UrbanasFRANK LLOYD WRIGHT_Utopias Urbanas
FRANK LLOYD WRIGHT_Utopias Urbanas
Instituto de Práctica Empresarial
 
La cité radieuse
La cité radieuseLa cité radieuse
La cité radieuseSalle212
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Sami Sahli
 
Le corbusier in planning
Le corbusier in planningLe corbusier in planning
Le corbusier in planning
Gayathri Kumari
 

En vedette (20)

L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
 
07 10 l3-v_cours4
07 10 l3-v_cours407 10 l3-v_cours4
07 10 l3-v_cours4
 
Maison traditionelle au mzab
Maison traditionelle au mzab Maison traditionelle au mzab
Maison traditionelle au mzab
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
 
Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3Maison traditionelle à mzab 3
Maison traditionelle à mzab 3
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
 
Le m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architectureLe m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architecture
 
Forme urbaine et mobilité durable à Yaoundé
Forme urbaine et mobilité durable à YaoundéForme urbaine et mobilité durable à Yaoundé
Forme urbaine et mobilité durable à Yaoundé
 
La villa radieuse
La villa radieuseLa villa radieuse
La villa radieuse
 
Utopías u 3pág.
Utopías u 3pág.Utopías u 3pág.
Utopías u 3pág.
 
Marga ppt 10 nov 8 part ii
Marga ppt 10 nov 8 part iiMarga ppt 10 nov 8 part ii
Marga ppt 10 nov 8 part ii
 
Utopias
UtopiasUtopias
Utopias
 
Arcology
ArcologyArcology
Arcology
 
Le corbsuier and Constantin Brancusi
Le corbsuier and Constantin BrancusiLe corbsuier and Constantin Brancusi
Le corbsuier and Constantin Brancusi
 
LE CORBUSIER
LE CORBUSIERLE CORBUSIER
LE CORBUSIER
 
FRANK LLOYD WRIGHT_Utopias Urbanas
FRANK LLOYD WRIGHT_Utopias UrbanasFRANK LLOYD WRIGHT_Utopias Urbanas
FRANK LLOYD WRIGHT_Utopias Urbanas
 
La cité radieuse
La cité radieuseLa cité radieuse
La cité radieuse
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
 
Le corbusier in planning
Le corbusier in planningLe corbusier in planning
Le corbusier in planning
 

Similaire à Maison tristan tzara

Maison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptx
Maison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptxMaison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptx
Maison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptx
CherifiMedben
 
Hearst tower by maroua smara
Hearst tower by maroua smaraHearst tower by maroua smara
Hearst tower by maroua smara
marouasmara
 
Les villas romaines de la colline de l’odeon
Les villas romaines de la colline de l’odeonLes villas romaines de la colline de l’odeon
Les villas romaines de la colline de l’odeon
Khalil Gaâloul
 
Analyse de la maison fisher
Analyse de la maison fisherAnalyse de la maison fisher
Analyse de la maison fisher
SerineChelghoum
 
Maison chinoise
Maison chinoiseMaison chinoise
Maison chinoiseSami Sahli
 
villa tugendhat
villa tugendhatvilla tugendhat
villa tugendhat
picturedz
 
analyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar House
analyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar Houseanalyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar House
analyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar House
sabrine58
 
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdfmaison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
amineyassinehichame2
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 

Similaire à Maison tristan tzara (9)

Maison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptx
Maison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptxMaison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptx
Maison-Sur-La-Cascade-3 analyse thé.pptx
 
Hearst tower by maroua smara
Hearst tower by maroua smaraHearst tower by maroua smara
Hearst tower by maroua smara
 
Les villas romaines de la colline de l’odeon
Les villas romaines de la colline de l’odeonLes villas romaines de la colline de l’odeon
Les villas romaines de la colline de l’odeon
 
Analyse de la maison fisher
Analyse de la maison fisherAnalyse de la maison fisher
Analyse de la maison fisher
 
Maison chinoise
Maison chinoiseMaison chinoise
Maison chinoise
 
villa tugendhat
villa tugendhatvilla tugendhat
villa tugendhat
 
analyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar House
analyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar Houseanalyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar House
analyse-architectural-des-maison-house-on-the-hills-and-Charred Cedar House
 
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdfmaison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 

Maison tristan tzara

  • 1. Plan de travaille • I-Introduction • II-Présentation de l’architecte • III- Présentation de la maison tristan tzara : Fiche technique • -Situation géographique • -Date de construction • -Forme du bâti • -Surface • -Gabarit • IV-L’étude urbaine de la maison Tristan Tzara : • -Intégration • -Accessibilité • -environnement bâti
  • 2. VI-Analyse des éléments architectoniques -Façades VII- Système constructif -Matériaux de constructions VIII-Synthèse -Conclusion : recommandations que doit on garder de notre exemple V- Analyse architecturale: -Analyse des espaces intérieurs -Analyse des espaces extérieurs
  • 3. Introduction: 1-Les objectifs de notre étude: • Nous avons choisi L’ exemple ( tritan tzara ) parce que nous voulions connaître les caractéristiques de la maison en la période coloniale en France (1830-1930) • 2-Pourquoi la maison tristan tzara : • On choisi la maison Tristan Tzara presque c’est une maison ou l’atchitecte a utilisé le Raumplan . Nous voulions savoir c’est quoi le le Raumplan et ses principes .
  • 4. Biographie Né le 10 décembre 1870 a Brünn a vienne est un architecte défenseur du dépouillement intégral dans l’architecture moderne Projets majeursAdolf Loos Loos adolf connu par le Raumplan *Un Raumplan est un plan en trois dimensions; c'est une manière de projeter spécifique à l'architecte autrichien Adolf Loos. *Café Muséum, Vienne, 1899 *Looshaus, immeuble de la Michaelerplatz, Vienne, 1909-1911 *Maison Steiner, Vienne, 1910 *Maison Rufer, Vienne, 1922 « The Chicago Tribune Column » (la Colonne du Chicago Tribune), *projet de concours, Chicago, 1922 *Maison Tristan Tzara, Paris, 1925- 1926 *Villa Moller, Vienne, 1927-1928 *Villa Müller, Prague, 1928-1930 *Maison Moissi (projet) 1923, au Lido de Venise II-Présentation de l’architecte Adolf Loos Les principes
  • 5. La situation: La maison Tzara situé en : France ,ville de Paris ,Montmartre, Junot Numéro 15 France ‫ــ‬ Europe de l’Ouest Le Bassin Parisien L’ile de Paris Pans intramuros III- Présentation de la maison tristan tzara : Fiche technique
  • 6. Montmartr e Avenue Junot Avenue Junot Maison de Tristan Tzara
  • 7. La surface :187m² (. Le terrain sur lequel a été construit avec 10,6 mètres de large façade donnant sur la rue et 17,6 mètres de long, a une légère pente. ) Style architecturale: contemporain moderne Date de construction : 1925-1926 Le Gabarit :R+5 LA Forme : La maison est un simple parallélépipède
  • 8. IV-L’étude urbaine de la maison Tristan Tzara : -Accessibilité Acce mécanique : _ Nord : rue Caulaincourt _ sud : rue Lepic _ Est: rue Girardon et rue l Abre _ Ouest : rue Lepic
  • 9. environnement bâti Maison Tristan Tzara Hôtel particulier Montmartre Appartement Tzara epicierducoin.fr
  • 10. Analyse des espaces intérieurs: La maison est étonnamment mise en scène, un collage de matériaux et la séquence d'espaces, de balcons et de terrasses, salles annexes symétriques et asymétriques. La zone de Tristan Tzara mises en chantier au troisième étage et s'étend dans tout le bâtiment. Les deux portes symétriquement situés au rez-de-chaussée de la façade pour réaliser un garage et l'autre à un hall d'accueil. Dans cette salle se trouvent à seulement deux portes, l'une au sous-sol et le moteur, un pour le garage et les escaliers d'accès née aux étages supérieurs. •Rez-de-chaussée V- Analyse architecturale:
  • 11. A cet étage est le département qui se consacre à louer, avec un grand balcon sur l'avenue. L'accès se fait par l'intermédiaire d'un patio couvert qui se trouve sur la face avant du jardin, où escaliers descendent au ministère. •Premier étage L'escalier principal mène pas sur le premier étage, mais un accès direct au deuxième étage, un hall d'entrée qui est né dans l'escalier menant au reste de la maison, un dressing et une cave. D'un côté de ce deuxième niveau sont les cuisines des deux maisons •Deuxième étage
  • 12. Le troisième étage est vraiment pour le premier propriétaire de la maison. Cette plante, principal l'étage principal de la maison accueille un salon à un niveau légèrement au-dessus du reste de la plante, avenue Junot avec balcon et cheminée, bibliothèque, salon pour les dames et un garde- manger, les environnements récents un niveau légèrement inférieur à celui de la vie. Dans ce jeu plante hauteurs que les murs acquérir un caractère spécialement marqué tectonique à travers les colonnes, pilastres et des peintures murales entrées Troisième étage
  • 13. A ce niveau a été projeté un autre étage grande plante mais jamais achevé complètement. Au quatrième niveau se trouvent les chambres avec terrasse Quatrième étage Cinquième étage 4 étage 5 étage
  • 14. Espace nuit (couchage ) Espaces de vie Espaces de service Organisation des espaces
  • 15. La circulation : La circulation horizontale Plan 4 étage Analyse des espaces intérieurs: Plan1 étage plan 2 étage RDC Plan 5 étage
  • 16. les espaces sont articuler par plusieurs escaliers de types déférents dont les ligne prisé de chaque niveau il fonction ambigu entre la continuité et la fragmentation de l’espace . La circulation verticale :
  • 17. Les terrasses: Les accès au terrasse : soit par des escaliers extérieure soit par les espaces de vie permettent en continuité entre à l’interieure et l’extérieure . Les terrasses Analyse des espaces extérieure: Escaliers extérieur
  • 18. La Façade principale •La composition géométrique de la façade principale est assez élémentaire. *Il est divisé par des matériaux, une base carrée en pierre et un plâtre blanc sur le dessus. La façade Une pierre sur le dessous Un plâtre blanc sur le dessus Axe de symétrie Balcon _ L'élément qui domine la composition est le grand «vide» balcon central donnant sur la rue Junot, sont limités à trois ouvertures inférieures du niveau inférieur, placé en symétrie bilatérale absolue par rapport à l'axe vertical. trois ouverturesLa Façade principale La façade arrière VI-Analyse des éléments architectoniques
  • 19. VII- Système constructif Comme la base inférieure de la façade donnant sur la rue, les murs de soutènement de la colline sont en pierres apparentes. *Les deux portes avant sont à ossature de bois avec verre opaque petite couronne aussi le haut. *Alors que dans les maisons viennoises Loos utilisé pour enduire les murs avec des poutres en chêne et laisser dans son appartement parisien est seulement limité à la muqueuse des piliers avec des plaques de contreplaqué boulonnées. *Les murs et les plafonds ont été plâtrés et peints avec la couleur. *La cheminée du salon a une façade en marbre, et les sols ont été combinées bois et céramique.
  • 20. Synthèse Certes, cette composition a influencé les conditions locales, l'avenue Junot menant à la colline de Montmartre traverse un terrain très escarpé qui a forcé un champ de confinement majeur et des bases solides. La pierre La plâtre Séparation par les matériaux des différentes fonctions du bâtiment Maison Tristan Tzara Hôtel particulier Montmartre VIII-Synthèse -Conclusion
  • 21. conclusion La maison de Tristan Tzara est bon exemple de Raumplan (Utiliser des volumes réguliers, Établir un seuil entre les étages par des circulations verticales souvent différenciées.) La maison de Loos sous forme régulier dans la configuration géométrique élémentaire repose sur les règle de composition de la architecture classique .