SlideShare une entreprise Scribd logo
Orchestrer la transformation
numérique de la supply Chain PGC
26 avril 2017
@GS1France, #gs1conf
© GS1 France 2015
Introduction
© GS1 France 2015
Introduction
© GS1 France 2015
Réunir les entreprises au sein de communautés d’intérêts
sectorielles et métiers visant à définir les standards et bonnes pratiques
GS1, une plateforme collaborative
Organisation
Neutre
Dirigée par
ses membres
Globale
 150 pays
Sans but
lucratif
© GS1 France 2015 5
Notre offre s’articule autour de 3 axes
Le Produit
Digitalisé
Le fluxL’objetLe lieu
La Supply Chain
interconnectée
Le Commerce
Omnicanal
Rendre votre produit accessible
partout, à tout moment
pour développer
vos ventes
Déployer des nouveaux
modèles logistiques
pour optimiser vos
performances
Digitaliser
votre produit
pour gagner
en visibilité
© GS1 France 2015
En résumé, comment GS1 peut vous aider ?
6
Produit
Digitalisé
Supply Chain
Interconnectée
Commerce
Omnicanal
© GS1 France 2015
10H15-10H45 Pitchs Start Up
• Benjamin de Buttet, Associé DCBrain
• Simon Pioche, CE0, Your data consulting
• Clément Bergé-Lefranc, Co Founder Ledgys Solutions
10h45-11H30 Présentation des travaux réalisés par GS1 dans la supply Chain PGC
• Le guide des bonnes pratiques logistiques pour la robotique interopérable:
• Les plateformes collaboratives: comment et pourquoi les interconnecter? Exemple sur le projet en cours sur « la prise de RDV transport »
• La "Plateforme collaborative de traçabilité". Point sur le lancement de ce nouvel outil par GS1 dans le secteur agricole et... bientôt dans la logistique
11h45- 13H00 Les ateliers thématiques: 1er Round
13H00-14H00 Cocktail déjeunatoire
14h00-15H15: Les ateliers thématiques: 2eme Round
15H45-17H30 Débriefing des ateliers, vote & clôture
7
Agenda
© GS1 France 2015 8
1.Dysfonctionnements EDI, comment les dépasser ? : les Echanges de Données Informatisés (EDI) sont massivement déployés
dans le secteur des PGC où quelques dysfonctionnements chroniques persistent. Cet atelier vise à faire le point sur les causes et
les effets de cette non-qualité et à proposer un plan d’action concret pour y remédier.
2.Interconnexion des plateformes collaboratives : dans la suite du projet sur la « prise de RDV », quelles sont les autres
priorités fonctionnelles à adresser ? Tracking transport ? Dématérialisation des documents de transport ? Drop shipping ? ...
3.Référentiel des lieux et identités numériques : l’harmonisation des référentiels des lieux logistiques apparaît comme une
condition nécessaire à l’émergence de modèles de mutualisation intelligents pour optimiser les flux. Cet atelier dressera les
contours de la problématique et formulera des axes de travail dans la perspective d’un référentiel commun des lieux et des
identités numériques.
4.Supports réutilisables : échanges autour de deux innovations de rupture sur les supports réutilisables. 1/ introduction de
conteneur (boites modulaires) dans la supply-chain terrestre dans la perspective notamment d’optimiser le remplissage de
moyens de transport et les ruptures de charges; 2/ introduction de nouvelles technologies IoT pour automatiser le suivi et le
management des supports réutilisables. Cet atelier visera à évaluer l’intérêt de lancer des initiatives collectives sur ces sujets.
Les ateliers thématiques
© GS1 France 2015
Un petit jeu pour commencer la journée
9
© GS1 France 2015 10
Pitchs start up
• @GS1France, #gs1conf
• 10H15-10H45
© GS1 France 2015 11
Clément Bergé-Lefranc
Co Founder
Ledgys Solutions
Simon Pioche
CEO
Your Data Consulting
Benjamin de Buttet
Associé
DC Brain
Les intervenants
Sponsored by : Used by :
DCbrain donne du sens aux millions de mesures remontées par les capteurs des réseaux logistiques
Notre logiciel transforme ces flux de données en un modèle temps réel des réseaux, grâce à l’utilisation du Bigdata et du
machine learning.
Cela permet de piloter et d’optimiser simplement les réseaux et les flux logistiques
…
DCbrain: Un cerveau dans vos
réseaux
Lauréat du concours IDEO
Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 13
Les acteurs logistiques doivent piloter des flux complexes
Sécuriser
les flux
Optimiser les plans de
transport
Optimiser les livraisons
(arbitrage)
Anticiper les évolutions des
réseaux / les crises

Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 14
DCbrain, la solution d’Intelligence artificielle dédiée aux flux
logistiques
3 grandes fonctionnalités
Visualisez Analysez Arbitrez
Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 15
Des technologies complexes au moderne, au service de l’efficacité
opérationnelle de nos clients
Des technologies modernes et complexes
Des interfaces simples d’utilisation pour tout
le monde
Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 16
Pilotage intégré et arbitrage de la
Supply Chain
Exemples de projet
Analyse et optimisation des plans
de transport
Fonctionnalités
• Visualisation de l’ensemble des flux logistiques en temps
réel (intégration des données WMS / TMS) : commandes,
capacités, possibilité de lissage
• BI sur l’ évolution et la répartition des flux
• Scénarisation d’évolution du réseau (ajout de capacités
de stockage, de transport, de flux, rupture de flux) et
analyse d’impact sur la supply chain
• Pilotage facilité et exhaustif de la supply chain
• Fiabilisation de la chaîne logistique via l’anticipation
d’évolutions des flux (exemple d’une grève)
Impacts
Fonctionnalités
• Optimisation des plans de transport (entrepôts – points
de livraison)
• Identification des anomalies et des parcours sous
performants
• Un plan de transport optimisé
Impacts
Mob : +33 7 81 41 82 29
Mail : Benjamin.de.buttet@DCbrain.com
Adresse : DC Brain, 23 avenue d’Italie, 75013 Paris
Benjamin de
Buttet
Associé – Business Development
Thank you !
LiveJourney
# Live Journey – Avril 2017
MONITOREZ LOCALISEZ PILOTEZ
LOGICIEL DE PILOTAGE DE FLUX
EN TEMPS RÉEL
« PILOTEZ AUTREMENT VOS PARCOURS DE SUPPLY
CHAIN »
UN LOGICIEL UNIQUE
# Live Journey – Avril 2017
LiveJourney est un logiciel révolutionnaire, permettant à la fonction logistique
de l’entreprise, de piloter la traçabilité de ses marchandises et d’interagir en
temps réel sur l’ensemble de ces flux en manipulant le temps. En effet,
LiveJourney utilise pour la première fois un algorithme temporel unique pour :
• Analyser le passé
• Monitorer le présent
• Simuler le futur
La combinaison de ces 3 axes temporels va permettre à l’utilisateur d’analyser
autrement sa chaine logistique, mais également d’agir concrètement en direct
pour mieux la rentabiliser.
Tout cela dans un environnement ludique et novateur, emprunté au ‘Gaming’,
pour mieux décider et agir en direct.
PRENEZ LE CONTROLE
LiveJourney est un logiciel de pilotage opérationnel pour
monitorer temporellement chaque produit tout au long
des processus de votre chaine logistique sur les 5 grandes
variables de la SC
CONNECTER LOCALISER ALERTER PARTAGER ANALYSER PREDIRESIMULER
TEMPS FLUX PROCESS KPI STAFF
# Live Journey – Avril 2017
SIMPLE ET OPERATIONNEL
FONCTIONS DE BASE
MONITORING
TEMPOREL ET
DYNAMIQUE DES FLUX
1
SYSTÈME D’ALERTES
INTELLIGENT2
FILTRES
MULTIDIMENSIONNELS3
SYSTÈME DE REPORTING
DYNAMIQUE ET
INTERACTIF
4
SIMULATEUR PREDICTIF
AVEC CONTRÔLE DE
CONFORMITE
5
COMMUNICATION :
PARTAGE – EXPORT -
DIFFUSION
6
# Live Journey – Avril 2017
CONNECTEZ VOS DATA
SIMPLEMENTIntégration et ingestion des data
Multi Format
# Live Journey – Avril 2017
LOGS
Json
MXML
XES
XLS
CSV
WMS ERP
API (connecteurs)
TMS
SOURCES
CRM
SCREENSHOT
# Live Journey – Avril 2017
LiveJourney
Simon Pioche, Président : simon.pioche@yourdata.fr
François Arnaud, Directeur Général: francois.arnaud@yourdata.fr
www.livejourney.com
28 Boulevard de la Bastille, 75012 Paris
# Live Journey – Avril 2017
BLOCKCHAIN INFRASTRUCTURE STARTUP
Provide Blockchain solutions for small
business to larger companies
SOLUTIONS
TURNKEY
BLOCKCHAIN SOLUTIONS
C E R T I F I C A T I O N
Time stamp
Signature
T R A C E A B I L I T Y
Tracking
IoT
T R U S T
Authentication
Exchanges
BANK - INSURANCE - INNOVATION - SUPPLYCHAIN - INDUSTRY - DEFENSE
WINNER OF THE SITL 2017
START UP CONTEST
32
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACKby Ledgys Solutions
From the brand to the end customer, through all stages of productions and transports.
CUSTOMERSSHOPSDISTRIBUTORSFACTORIESBRAND
A A A AA
TRANSPORTERS
TRACE & CERTIFY EACH STEPS OF PRODUCT’S LIFE
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACK
CRYPTOGRAPHIC TRACKER
• certificate ID
• serial number
• good details
• name
• specifications
• ….
• custom fields
A blockchain certificate is:
unique, traceable, unforgeable,
transferable and unalterable.
Asset
The certificates are secuely stored in a
numeric cryptographic wallet which is:
unique and unforgeable.
A
A
A
A
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A A A AA
TRANSPORTEUR
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A A A AA
TRANSPORTEUR
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A
TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A
TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A
TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE TRANSPORTEUR
A
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A
TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A
TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE TRANSPORTEUR
A
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE TRANSPORTEUR
A
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
TRAÇABILITÉ
PROCESSUS
CLIENTSMAGASINSDISTRIBUTEURSUSINESMARQUE
A
TRANSPORTEUR
A
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACKby Ledgys Solutions
With B-TRACK you can trace
B-TRACK
EVERY PRODUCTS
LUXURY ITEMS
COMPONENT PARTS
PALLETS & CONTAINERS
DOCUMENTS
PHARMACEUTICALS
PROCESS
FOODS
IDENTITY
VEHICULES
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACK
EASE TO USE
All actors can make
transfers from a simple
smartphone.
No physical or hardware is
required to hold these
digital assets
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACKby Ledgys Solutions
B-TRACK
ADVANTAGES
SECURED EXCHANGES
Blockchain exchanges are more secure than traditional financial transfers
NO CENTRAL CONTROL AUTHORITY
An actor will not be judge and party on the Blockchain
PROBATION VALUE
The Blockchain generates numerous sets of evidence with high probative value
A A A AA
B-TRACKby Ledgys Solutions
Clément BERGÉ-LEFRANC
cbergelefranc@ledgys.io
06 84 59 58 59
10 rue de Penthièvre
75008 Paris, France
www.ledgys.io
© GS1 France 2015 57
Présentation des travaux réalisés par GS1
• @GS1France, #gs1conf
• 10H45-11H30
© GS1 France 2015
Le guides des bonnes pratiques logistiques
pour la robotique interopérable
58
© GS1 France 2015
La robotisation des entrepôts, qu’est ce c’est?
L’utilisation d’appareils automatiques capables de manipuler des objets ou
d’exécuter des opérations selon un programme fixe, modifiable ou adaptable.
59
Contexte
Absorber la croissance
Meilleure qualité d'exécution
Améliorer la traçabilité
Lutter contre la
pénibilité
Les distributeurs font face
à 3 enjeux
Démultiplication
du nombre de
réf.
Complexité des formats
de distribution pour
1 même entrepôt
La hausse des
contraintes
légales
© GS1 France 2015
Contexte
 Allemagne
 Suisse
 Belgique
 Espagne
Part de marché des enseignes impliquées dans la robotisation
 Marché Français  Benchmark
 25% de PDM
 50% de PDM
 23% de PDM
TENDANCE GENERALE
A LA ROBOTISATION
 40% de PDM
© GS1 France 2015
61
Présentation d’un entrepôt automatisé
42
1
3
5
Zone de stockage
picking
© GS1 France 2015
Ateliers de travail avec Distributeurs, Equipementiers et Industriels
62
Pourquoi GS1 a travaillé sur un
guide des bonnes pratiques
 Plusieurs équipementiers sur le marché:
 La démarche:
Cahiers des charges des distributeurs
Mise en place d’un guide des bonnes
pratiques logistiques pour la robotique
© GS1 France 2015
63
Le support au sol
Caractéristiques
techniques
 Les palettes 100x120 ne peuvent être manipulées sur des convoyeurs conçus pour le format majoritaire 80x120 (les
palettes 100x120 représentent moins de 8% du flux).
 Les palettes doivent être systématiquement déposées sur des palettes ‘esclaves’
- Gestion d’un parc palettes spécifique
- Difficultés liées au bon positionnement
Norme NF-EN 13698-1 pour les 800 x 1200 mm
Norme NF-EN 13698-2 pour les 1000 x 1200 mm
Qualité des supports
© GS1 France 2015
64
Le plan de palettisation
Contraintes palettisation
Contraintes de dimensions
Poids de la palette
- Limiter les tunnels et cheminées
- Une couche max 250 Kg
- Homogénéité des couches
- Pas de palette hétérogène
© GS1 France 2015
65
Les accessoires de la palettisation
© GS1 France 2015
66
Les exigences des colis
Propriétés des colis
Dimension et poids
 Forme générale parallélépipédique
 La base doit être de forme rectangulaire
 Surface symétrique vue de dessus
 Poids entre 0,5 et 20Kg
 Dimensions :
© GS1 France 2015
En résumé…. disponible sur la Chaine YouTube de GS1
67
© GS1 France 2015
Les prochaines étapes
68
Validation du
document auprès des
instances de GS1
19 avril
Promotion du
document auprès des
distributeurs, des
industriels et des
associations
professionnelles: Ania
& Ilec &FCD
Q1 2017
Démarrage de la
phase 2 sur la
gestion de
l’information produit
Q2 2017
© GS1 France 2015
Interconnexion des
plateformes de prise de
rendez-vous
© GS1 France 2015
Opérations de transport : la prise de rendez-vous
collaborative
70
Le planning de
réception est
moins
perturbé
Le logisticien
gagne en
productivité et
en lissage
d’activité
Les temps
d’attente des
camions et
leur variabilité
diminuent
Moins de délais
et moins
d’incertitude
permettent au
transporteur de
livrer plus de
logisticien
Le transporteur
qui choisit un
créneau en
tenant compte
de ses
contraintes a de
meilleurs stat.
Ce processus collaboratif émerge
dans la logistique BtoB
Le rendez-vous est pris par un
transporteur pour enlever ou livrer
des biens dans le BtoB
Cela crée un cercle vertueux
© GS1 France 2015
La prise de rendez-vous : des pratiques
disparates
71
Transporteur
Sites logistiques
Plateforme X
La pratique est
minoritaire pourtant
il existe déjà de
nombreuses
plateformes.
Le transporteur doit
jongler entre
plusieurs
plateformes choisies
par les donneurs
d’ordres.
Plateforme Y
© GS1 France 2015
Interconnexion des plateformes de prise de
rendez-vous
72
Transporteurs Sites logistiques
Plateforme de prise de
rendez-vous
Plateforme de prise de
rendez-vous
L’interconnexion
permettra la
rationalisation des
postes de travail.
Elle permettra
également à des
algorithmes
d’optimiser
l’allocation des
ressources, de
faciliter les
mutualisations de
type pooling, etc.
API &
Connecteur
© GS1 France 2015
Le connecteur, infrastructure d’intermédiation
• Besoins :
- Anonymisation des échanges entre
plateformes
- Monitoring du réseau de plateformes (SLA)
- Historisation des données pour le traitement
des litiges
- Codification des lieux (GLN) et identités
numériques (OpenID Connect)
73
API &
Connecteur
© GS1 France 2015
Une approche collaborative
74
Fluid-e, Mercareon, DDS, Cinatis, TesiSquare, Shippeo,
GS1 (& Talan)
2 éditeurs « Co-Chairs »
FM LogisticWKTS
Pilotage opérationnel
Pilotage tactique
Pilotage stratégique
Rotation
Des entreprises observatrices (distributeurs, industriels, transporteurs, plateformes, etc.)+
© GS1 France 2015
Où en sommes-nous ?
75
Modèle de
collaboration
Conception et
développement
Itérations
« agiles »
Standardisation
Veille / génération
et sélection d’idées
• Constitution du
groupe exploratoire
• Formalisation des
règles d’engagement
• Elaboration du
business model
• Définition d’un
périmètre fonctionnel
• Modélisation des
processus
collaboratifs
• Expression des
exigences :
fonctionnelles,
d’interopérabilité,
techniques
• Développement de
l’API et du connecteur
Un LAB à APIs pour co-construire et standardiser les outils
d’interconnexion de demain
Vous
êtes
ici
• Mise à disposition de
l’API pour
expérimentation
• Retour d’expérience :
adaptation du modèle
de collaboration,
corrections apportées
à l’API, élargissement
du périmètre
fonctionnel
• Mise à disposition
d’une nouvelle version
des API
• Etc.
T4 2017
Rex au SCE pour la
1ère itération
T2 2017
API et connecteur
V1.0
© GS1 France 2015
• Un use case interne à un industriel mais multi-plateformes
• Un use case multi-industriels, multi-distributeurs (produits électro)
• Un use case adossé à un Centre de Routage Collaboratif (2018)
• Et dans les PGC ?
Les uses-cases pilotes
76
© GS1 France 2015 77
Contact
Yacine Bouallouche
Chef de Projet Innovation &
Offre Supply Chain Interconnectée
Mobile : +33 (0)6 40 53 06 94
Email : yacine.bouallouche@gs1fr.org
© GS1 France 2015
Chiffres-clés Terrena
79
© GS1 France 2015
Créer du lien dans la filière
agroalimentaire
AUJOURD’HUI
 Diversité et multiplication des acteurs, des pratiques, des
normes, des systèmes
 Rupture de process / flux d’information entre les entreprises
 Absence de vision globale
ENJEUX STRATÉGIQUES TERRENA
 Traduire en données les bénéfices de la Nouvelle Agriculture
 Réinventer la traçabilité en construisant un nouvel écosystème
 Mettre en place une démarche de confiance et de sincérité
entre acteurs de cette chaine de valeur
© GS1 France 2015
Pourquoi une plateforme collaborative de
traçabilité?
> De l’obligation réglementaire à la différenciation…
> De la valorisation de la production agricole à la réassurance
des consommateurs…
Ne pas subir la traçabilité mais l’inscrire
dans une dynamique vertueuse
au service de la stratégie de l’entreprise
© GS1 France 2015
Une ambition d’ouverture, de
collaboration et
d’intéropérabilité
AMBITIONS DE LA
PLATEFORME
 Construire le lien entre les
acteurs de la chaine de
valeur
 Retracer l’histoire des
produits et renforcer la
proximité avec les
consommateurs
 Valoriser les produits et les
filières
POURQUOI GS1 ?
Un socle
collaboratif
interopérable
international
construit pour et par
l’ensemble des
acteurs
© GS1 France 2015
PLATEFORME COLLABORATIVE DE TRAÇABILITÉ
Fonctionnement de la plateforme
83
Données
logistiques
Données
logistiques
Données
agricoles
Données de
production
industrielle
Données
consommateur
Données
commerciales
Exploitant agricole Fabricant Distributeur
Intrants
Consommateur
© GS1 France 2015
Fonctionnement de la plateforme
84
PLATEFORME COLLABORATIVE DE TRAÇABILITÉ
Données
publiques
Données
partagées
Données
privées
Professionnels Régulateurs Consommateurs
Applications
© GS1 France 2015
Usines de transformation
Amont agricole Terrena digitalisé
Concrètement dans l’environnement Terrena
PLATEFORME COLLABORATIVE DE
TRAÇABILITÉ
© GS1 France 2015
Valorisation de l’origine des produits
& performance industrielle
AMONT ET EXPLOITANTS AGRICOLES
FABRICANTS
 Informer les consommateurs sur l’origine de leur
produit
 Démontrer et valoriser le professionnalisme des
acteurs
 Objectiver les pratiques agricoles et industrielles
 Informer et apporter des réponses aux différentes
parties prenantes
 Piloter la production industrielle et l’optimiser
 Tracer toutes les étapes de transformation du produit
© GS1 France 2015
Confiance du consommateur
& satisfaction client
DISTRIBUTEURS
RESTAURANTS
 Valoriser les produits et les filières
d’approvisionnement
 Gérer le risque sanitaire
 Authentifier simplement les produits
 Développer les Services clients
 Améliorer la disponibilité des produits
 Valoriser l’origine des produits
 Rassurer le consommateur
 Développer le marketing de l’origine
© GS1 France 2015
Transformer le système alimentaire…
© GS1 France 2015
Transformer le système alimentaire…
89
Identité de l’animal
- Race
- Sexe
- Date abattage
Lot ABC
© GS1 France 2015
S1 S2 S1 S2 S1 S2
Développement
Déploiement
Industrialisation
Plan de développement de la
plateforme de traçabilité à 3 ans
Appel à collaboration
2017 2018 2019
© GS1 France 2017
Questions / Réponses
© GS1 France 2017
07/02/2017
92
MERCI
© GS1 France 2015 93
Les ateliers thématiques: 1er round
• @GS1France, #gs1conf
• 11H45-13H00
© GS1 France 2015 94
Les ateliers thématiques
Référentiel des lieux
&
Identités numériques
Interconnexion
des plateformes
Collaborative Center
Dysfonctionnement
EDI
Salle Bruxelles
Supports réutilisables
Salle StockholmSalle Melbourne
© GS1 France 2015 95
Les ateliers thématiques: 2eme round
• @GS1France, #gs1conf
• 14H00-15H15
© GS1 France 2015 96
Restitution des ateliers
• @GS1France, #gs1conf
• 15H45-17H00
© GS1 France 2015
Dysfonctionnements
EDI, comment les
dépasser ?
97
© GS1 France 2015 98
Contexte de l’atelier
Les Echanges de Données Informatisées (EDI) sont massivement
déployés dans le secteur des PGC où quelques dysfonctionnements
chroniques persistent.
Cet atelier vise à faire le point sur les causes et les effets de cette
non-qualité et à proposer un plan d’action concret pour y remédier.
© GS1 France 2015 99
Restitution
Etablir un lien entre
les fournisseurs et
distributeurs (atelier
GS1)
Ajout des données GTIN, UC, UL,
UE et conditionnement dans la
commande
Identifier plus
clairement les données
essentielles d’un
message
Ajouter un accusé
réception avec gestion
des alertes
Mettre à jour et
communiquer
davantage sur
l’annuaire GS1 des
contacts EDI
© GS1 France 2015
Interconnexion des plateformes
collaboratives
100
© GS1 France 2015 101
Pour une co-construction de la transformation
numérique
• Trois scénarios possibles
1
0
1
Interconnexion
“Interopérabilité
& confiance”
Domination
“The winner
takes all”
Fragmentation
“Les silos”
Une évolution
ONE to ONE
ONE to MANY
MANY to
MANY
© GS1 France 2015 102
Restitution
Dématérialisation
documents de livraison
en temps réel
Tracking
réception
Données
exécution du
transport
Prise de rdv transport
Übertrack. Valorisation
des espaces camion
disponible
© GS1 France 2015
Référentiel des lieux et
identités numériques
103
© GS1 France 2015 104
Mon écosystème est
composé d’entreprises
variées et de clients finaux.
Mon écosystème ne se limite
pas aux adhérents GS1.
J’utilise plusieurs plateformes
numériques pour supporter mes
processus, en tant qu’utilisateur
j’ai besoin d’un identifiant unique
et transverse.
J’ai besoin d’un référentiel unique et
partagé avec tous les autres
adhérents GS1.
Référentiel des lieux et identités
numériques
L’harmonisation des référentiels
des lieux logistiques apparaît
comme une condition nécessaire
à l’émergence de modèles de
mutualisation intelligents pour
optimiser les flux.
Cet atelier doit dresser les
contours de la problématique et
formuler des actions prioritaires
dans la perspective d’un
référentiel commun des lieux et
des identités numériques.
© GS1 France 2015
Actions proposées
105
Ouvrir la possibilité de
récupérer ou pousser
automatiquement les
identifiants et les
informations associées
(services web/API avec
gestion des accès et des
droits
Accès gratuit au GLN
(avec un organisme garant)
pour permettre
l’identification des
entreprises non-adhérentes
Créer un référentiel
contenant des identifiants
par typologie (SIREN,
GLN,…)
Lister tous les cas
d’identification et les cas
d’usage dans le cadre d’un
système ouvert (entreprises
adhérentes / non-
adhérentes /
consommateurs)
Définir les règles de
gestion de la temporalité
des identifiants
© GS1 France 2015
Supports réutilisables
106
© GS1 France 2015
Contexte de atelier “Supports réutilisables”
• Des nouveaux formats comme moyen d’optimisation logistique
• Des nouvelles technologies pour les tracer et assurer leur gestion
• Des nouvelles pratiques pour satisfaire les exigences
qualité des processus robotisés
© GS1 France 2015
Standardiser le
dimensionnement des
colis
108
Restitution
Standardiser une fiche
descriptive du
contenant (cf. fiche
produit pour les
supports)
Standardiser les identifiants des
objets/lieux/acteurs et leurs usages dans
le cadre du transfert de propriété des
assets
Standardiser des
supports modulables et
réutilisables pour
optimiser le transport et
réduire les déchets.
Traçabilité du
contenant au lieu du
contenu, avec
appairage
contenu/contenant
© GS1 France 2015 109
Vote
• @GS1France, #gs1conf
• 17H00-17H30
© GS1 France 2015
Merci
110
@CassiBelazouz
cassi.belazouz@gs1fr.org
+33 6 77 36 95 80

Contenu connexe

Tendances

Restitution enquête Track & Trace
Restitution enquête Track & TraceRestitution enquête Track & Trace
Restitution enquête Track & Trace
Talan Consulting
 
La digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistique
La digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistiqueLa digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistique
La digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistique
Mondher Khanfir
 
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marchéLogistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
PoleNumeriqueNormand
 
Logistique et Flux d'information e-commerce
Logistique et Flux d'information e-commerceLogistique et Flux d'information e-commerce
Logistique et Flux d'information e-commerce
Woomeet
 
E-commerce (5) - J.Folon - logistique
E-commerce (5) - J.Folon - logistiqueE-commerce (5) - J.Folon - logistique
E-commerce (5) - J.Folon - logistique
Université de Metz
 
Le Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigme
Le Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigmeLe Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigme
Le Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigme
Fabien Riou
 
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
TechnoMontréal
 
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
TechnoMontréal
 

Tendances (8)

Restitution enquête Track & Trace
Restitution enquête Track & TraceRestitution enquête Track & Trace
Restitution enquête Track & Trace
 
La digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistique
La digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistiqueLa digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistique
La digitalisation comme défi majeur dans la chaîne logistique
 
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marchéLogistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
Logistique et numerique - Se transformer ou s'exclure du marché
 
Logistique et Flux d'information e-commerce
Logistique et Flux d'information e-commerceLogistique et Flux d'information e-commerce
Logistique et Flux d'information e-commerce
 
E-commerce (5) - J.Folon - logistique
E-commerce (5) - J.Folon - logistiqueE-commerce (5) - J.Folon - logistique
E-commerce (5) - J.Folon - logistique
 
Le Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigme
Le Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigmeLe Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigme
Le Digital et le Supply chain, vers un nouveau paradigme
 
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
Mmn - AMT - les sti , outils d'incitation à l’utilisation des transports coll...
 
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
MMN - Introduction atelier 2 - Transports intelligents (STI)
 

Similaire à Orchestrer la transformation numérique de la supply Chain, Réunion GS1 du 26 avril

Colloque Big Data Martinique 2017
Colloque Big Data Martinique 2017Colloque Big Data Martinique 2017
Colloque Big Data Martinique 2017
omsrp
 
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériquesCci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Club Nelson - CCI des Hauts-de-Seine
 
Plaquette BI
Plaquette BIPlaquette BI
Plaquette BI
Comarch ERP-BI
 
Pilotage & Performance 2012
Pilotage & Performance 2012Pilotage & Performance 2012
Pilotage & Performance 2012
Business & Decision
 
Présentation Voirin Club DSI EST 150217
Présentation Voirin Club DSI EST 150217Présentation Voirin Club DSI EST 150217
Présentation Voirin Club DSI EST 150217
VOIRIN Consultants
 
Ateliers
AteliersAteliers
Ateliers
pimp uncle
 
marcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programme
marcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programmemarcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programme
marcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programmeEmmanuel Gachet
 
Silex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmenté
Silex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmentéSilex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmenté
Silex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmenté
Benoit Larrieu
 
Petit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutes
Petit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutesPetit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutes
Petit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutes
Galigeo
 
Déploiement de services OGC à la FADQ
Déploiement de services OGC à la FADQDéploiement de services OGC à la FADQ
Déploiement de services OGC à la FADQ
ACSG Section Montréal
 
2014-05-AMfine-offre-Communication
2014-05-AMfine-offre-Communication2014-05-AMfine-offre-Communication
2014-05-AMfine-offre-Communication
AMfine Services & Software
 
Presentation abeca fr
Presentation abeca frPresentation abeca fr
Presentation abeca fr
Bernard Fradin
 
BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...
BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...
BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...
Guilhem GLEIZES
 
2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale
2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale
2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale
AMfine Services & Software
 
Restitution enquete Track & Trace 2017
Restitution enquete Track & Trace 2017Restitution enquete Track & Trace 2017
Restitution enquete Track & Trace 2017
Talan Consulting
 
Trophees ECR Elementum
Trophees ECR ElementumTrophees ECR Elementum
Trophees ECR Elementum
Clotilde Chenevoy
 
Interconnecter les agendas logistiques !
Interconnecter les agendas logistiques !Interconnecter les agendas logistiques !
Interconnecter les agendas logistiques !
Yacine Bouallouche
 
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entrepriseCompetitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
COMPETITIC
 
Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014
Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014
Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014
Micropole Group
 

Similaire à Orchestrer la transformation numérique de la supply Chain, Réunion GS1 du 26 avril (20)

Colloque Big Data Martinique 2017
Colloque Big Data Martinique 2017Colloque Big Data Martinique 2017
Colloque Big Data Martinique 2017
 
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériquesCci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
 
Plaquette BI
Plaquette BIPlaquette BI
Plaquette BI
 
Pilotage & Performance 2012
Pilotage & Performance 2012Pilotage & Performance 2012
Pilotage & Performance 2012
 
Présentation Voirin Club DSI EST 150217
Présentation Voirin Club DSI EST 150217Présentation Voirin Club DSI EST 150217
Présentation Voirin Club DSI EST 150217
 
Ateliers
AteliersAteliers
Ateliers
 
marcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programme
marcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programmemarcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programme
marcusevans-conference-evolution-architecture-entreprise-programme
 
gazetier_200612
gazetier_200612gazetier_200612
gazetier_200612
 
Silex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmenté
Silex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmentéSilex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmenté
Silex x Altaris : Les prémices de l'acheteur augmenté
 
Petit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutes
Petit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutesPetit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutes
Petit déjeuner Galigeo 2018 - Témoignage 20 minutes
 
Déploiement de services OGC à la FADQ
Déploiement de services OGC à la FADQDéploiement de services OGC à la FADQ
Déploiement de services OGC à la FADQ
 
2014-05-AMfine-offre-Communication
2014-05-AMfine-offre-Communication2014-05-AMfine-offre-Communication
2014-05-AMfine-offre-Communication
 
Presentation abeca fr
Presentation abeca frPresentation abeca fr
Presentation abeca fr
 
BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...
BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...
BoutiqueBuilder, Morin logistique, rueducommerc et cibleweb convention ecomme...
 
2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale
2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale
2014-05-AMfine-Offre-SGEntrepreneuriale
 
Restitution enquete Track & Trace 2017
Restitution enquete Track & Trace 2017Restitution enquete Track & Trace 2017
Restitution enquete Track & Trace 2017
 
Trophees ECR Elementum
Trophees ECR ElementumTrophees ECR Elementum
Trophees ECR Elementum
 
Interconnecter les agendas logistiques !
Interconnecter les agendas logistiques !Interconnecter les agendas logistiques !
Interconnecter les agendas logistiques !
 
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entrepriseCompetitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
 
Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014
Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014
Présentation Micropole 3eme Forum MDM - 19 novembre 2014
 

Orchestrer la transformation numérique de la supply Chain, Réunion GS1 du 26 avril

  • 1. Orchestrer la transformation numérique de la supply Chain PGC 26 avril 2017 @GS1France, #gs1conf
  • 2. © GS1 France 2015 Introduction
  • 3. © GS1 France 2015 Introduction
  • 4. © GS1 France 2015 Réunir les entreprises au sein de communautés d’intérêts sectorielles et métiers visant à définir les standards et bonnes pratiques GS1, une plateforme collaborative Organisation Neutre Dirigée par ses membres Globale  150 pays Sans but lucratif
  • 5. © GS1 France 2015 5 Notre offre s’articule autour de 3 axes Le Produit Digitalisé Le fluxL’objetLe lieu La Supply Chain interconnectée Le Commerce Omnicanal Rendre votre produit accessible partout, à tout moment pour développer vos ventes Déployer des nouveaux modèles logistiques pour optimiser vos performances Digitaliser votre produit pour gagner en visibilité
  • 6. © GS1 France 2015 En résumé, comment GS1 peut vous aider ? 6 Produit Digitalisé Supply Chain Interconnectée Commerce Omnicanal
  • 7. © GS1 France 2015 10H15-10H45 Pitchs Start Up • Benjamin de Buttet, Associé DCBrain • Simon Pioche, CE0, Your data consulting • Clément Bergé-Lefranc, Co Founder Ledgys Solutions 10h45-11H30 Présentation des travaux réalisés par GS1 dans la supply Chain PGC • Le guide des bonnes pratiques logistiques pour la robotique interopérable: • Les plateformes collaboratives: comment et pourquoi les interconnecter? Exemple sur le projet en cours sur « la prise de RDV transport » • La "Plateforme collaborative de traçabilité". Point sur le lancement de ce nouvel outil par GS1 dans le secteur agricole et... bientôt dans la logistique 11h45- 13H00 Les ateliers thématiques: 1er Round 13H00-14H00 Cocktail déjeunatoire 14h00-15H15: Les ateliers thématiques: 2eme Round 15H45-17H30 Débriefing des ateliers, vote & clôture 7 Agenda
  • 8. © GS1 France 2015 8 1.Dysfonctionnements EDI, comment les dépasser ? : les Echanges de Données Informatisés (EDI) sont massivement déployés dans le secteur des PGC où quelques dysfonctionnements chroniques persistent. Cet atelier vise à faire le point sur les causes et les effets de cette non-qualité et à proposer un plan d’action concret pour y remédier. 2.Interconnexion des plateformes collaboratives : dans la suite du projet sur la « prise de RDV », quelles sont les autres priorités fonctionnelles à adresser ? Tracking transport ? Dématérialisation des documents de transport ? Drop shipping ? ... 3.Référentiel des lieux et identités numériques : l’harmonisation des référentiels des lieux logistiques apparaît comme une condition nécessaire à l’émergence de modèles de mutualisation intelligents pour optimiser les flux. Cet atelier dressera les contours de la problématique et formulera des axes de travail dans la perspective d’un référentiel commun des lieux et des identités numériques. 4.Supports réutilisables : échanges autour de deux innovations de rupture sur les supports réutilisables. 1/ introduction de conteneur (boites modulaires) dans la supply-chain terrestre dans la perspective notamment d’optimiser le remplissage de moyens de transport et les ruptures de charges; 2/ introduction de nouvelles technologies IoT pour automatiser le suivi et le management des supports réutilisables. Cet atelier visera à évaluer l’intérêt de lancer des initiatives collectives sur ces sujets. Les ateliers thématiques
  • 9. © GS1 France 2015 Un petit jeu pour commencer la journée 9
  • 10. © GS1 France 2015 10 Pitchs start up • @GS1France, #gs1conf • 10H15-10H45
  • 11. © GS1 France 2015 11 Clément Bergé-Lefranc Co Founder Ledgys Solutions Simon Pioche CEO Your Data Consulting Benjamin de Buttet Associé DC Brain Les intervenants
  • 12. Sponsored by : Used by : DCbrain donne du sens aux millions de mesures remontées par les capteurs des réseaux logistiques Notre logiciel transforme ces flux de données en un modèle temps réel des réseaux, grâce à l’utilisation du Bigdata et du machine learning. Cela permet de piloter et d’optimiser simplement les réseaux et les flux logistiques … DCbrain: Un cerveau dans vos réseaux Lauréat du concours IDEO
  • 13. Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 13 Les acteurs logistiques doivent piloter des flux complexes Sécuriser les flux Optimiser les plans de transport Optimiser les livraisons (arbitrage) Anticiper les évolutions des réseaux / les crises 
  • 14. Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 14 DCbrain, la solution d’Intelligence artificielle dédiée aux flux logistiques 3 grandes fonctionnalités Visualisez Analysez Arbitrez
  • 15. Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 15 Des technologies complexes au moderne, au service de l’efficacité opérationnelle de nos clients Des technologies modernes et complexes Des interfaces simples d’utilisation pour tout le monde
  • 16. Confidentiel. © 2016 DCBrain SAS | 16 Pilotage intégré et arbitrage de la Supply Chain Exemples de projet Analyse et optimisation des plans de transport Fonctionnalités • Visualisation de l’ensemble des flux logistiques en temps réel (intégration des données WMS / TMS) : commandes, capacités, possibilité de lissage • BI sur l’ évolution et la répartition des flux • Scénarisation d’évolution du réseau (ajout de capacités de stockage, de transport, de flux, rupture de flux) et analyse d’impact sur la supply chain • Pilotage facilité et exhaustif de la supply chain • Fiabilisation de la chaîne logistique via l’anticipation d’évolutions des flux (exemple d’une grève) Impacts Fonctionnalités • Optimisation des plans de transport (entrepôts – points de livraison) • Identification des anomalies et des parcours sous performants • Un plan de transport optimisé Impacts
  • 17. Mob : +33 7 81 41 82 29 Mail : Benjamin.de.buttet@DCbrain.com Adresse : DC Brain, 23 avenue d’Italie, 75013 Paris Benjamin de Buttet Associé – Business Development Thank you !
  • 18. LiveJourney # Live Journey – Avril 2017 MONITOREZ LOCALISEZ PILOTEZ LOGICIEL DE PILOTAGE DE FLUX EN TEMPS RÉEL « PILOTEZ AUTREMENT VOS PARCOURS DE SUPPLY CHAIN »
  • 19. UN LOGICIEL UNIQUE # Live Journey – Avril 2017 LiveJourney est un logiciel révolutionnaire, permettant à la fonction logistique de l’entreprise, de piloter la traçabilité de ses marchandises et d’interagir en temps réel sur l’ensemble de ces flux en manipulant le temps. En effet, LiveJourney utilise pour la première fois un algorithme temporel unique pour : • Analyser le passé • Monitorer le présent • Simuler le futur La combinaison de ces 3 axes temporels va permettre à l’utilisateur d’analyser autrement sa chaine logistique, mais également d’agir concrètement en direct pour mieux la rentabiliser. Tout cela dans un environnement ludique et novateur, emprunté au ‘Gaming’, pour mieux décider et agir en direct.
  • 20. PRENEZ LE CONTROLE LiveJourney est un logiciel de pilotage opérationnel pour monitorer temporellement chaque produit tout au long des processus de votre chaine logistique sur les 5 grandes variables de la SC CONNECTER LOCALISER ALERTER PARTAGER ANALYSER PREDIRESIMULER TEMPS FLUX PROCESS KPI STAFF # Live Journey – Avril 2017
  • 21. SIMPLE ET OPERATIONNEL FONCTIONS DE BASE MONITORING TEMPOREL ET DYNAMIQUE DES FLUX 1 SYSTÈME D’ALERTES INTELLIGENT2 FILTRES MULTIDIMENSIONNELS3 SYSTÈME DE REPORTING DYNAMIQUE ET INTERACTIF 4 SIMULATEUR PREDICTIF AVEC CONTRÔLE DE CONFORMITE 5 COMMUNICATION : PARTAGE – EXPORT - DIFFUSION 6 # Live Journey – Avril 2017
  • 22. CONNECTEZ VOS DATA SIMPLEMENTIntégration et ingestion des data Multi Format # Live Journey – Avril 2017 LOGS Json MXML XES XLS CSV WMS ERP API (connecteurs) TMS SOURCES CRM
  • 23. SCREENSHOT # Live Journey – Avril 2017
  • 24. LiveJourney Simon Pioche, Président : simon.pioche@yourdata.fr François Arnaud, Directeur Général: francois.arnaud@yourdata.fr www.livejourney.com 28 Boulevard de la Bastille, 75012 Paris # Live Journey – Avril 2017
  • 25. BLOCKCHAIN INFRASTRUCTURE STARTUP Provide Blockchain solutions for small business to larger companies
  • 27. TURNKEY BLOCKCHAIN SOLUTIONS C E R T I F I C A T I O N Time stamp Signature T R A C E A B I L I T Y Tracking IoT T R U S T Authentication Exchanges BANK - INSURANCE - INNOVATION - SUPPLYCHAIN - INDUSTRY - DEFENSE
  • 28. WINNER OF THE SITL 2017 START UP CONTEST 32 B-TRACKby Ledgys Solutions
  • 29. B-TRACKby Ledgys Solutions From the brand to the end customer, through all stages of productions and transports. CUSTOMERSSHOPSDISTRIBUTORSFACTORIESBRAND A A A AA TRANSPORTERS TRACE & CERTIFY EACH STEPS OF PRODUCT’S LIFE
  • 30. B-TRACKby Ledgys Solutions B-TRACK CRYPTOGRAPHIC TRACKER • certificate ID • serial number • good details • name • specifications • …. • custom fields A blockchain certificate is: unique, traceable, unforgeable, transferable and unalterable. Asset The certificates are secuely stored in a numeric cryptographic wallet which is: unique and unforgeable. A A A A
  • 44. B-TRACKby Ledgys Solutions With B-TRACK you can trace B-TRACK EVERY PRODUCTS LUXURY ITEMS COMPONENT PARTS PALLETS & CONTAINERS DOCUMENTS PHARMACEUTICALS PROCESS FOODS IDENTITY VEHICULES
  • 45. B-TRACKby Ledgys Solutions B-TRACK EASE TO USE All actors can make transfers from a simple smartphone. No physical or hardware is required to hold these digital assets
  • 51. B-TRACK ADVANTAGES SECURED EXCHANGES Blockchain exchanges are more secure than traditional financial transfers NO CENTRAL CONTROL AUTHORITY An actor will not be judge and party on the Blockchain PROBATION VALUE The Blockchain generates numerous sets of evidence with high probative value A A A AA B-TRACKby Ledgys Solutions
  • 52. Clément BERGÉ-LEFRANC cbergelefranc@ledgys.io 06 84 59 58 59 10 rue de Penthièvre 75008 Paris, France www.ledgys.io
  • 53. © GS1 France 2015 57 Présentation des travaux réalisés par GS1 • @GS1France, #gs1conf • 10H45-11H30
  • 54. © GS1 France 2015 Le guides des bonnes pratiques logistiques pour la robotique interopérable 58
  • 55. © GS1 France 2015 La robotisation des entrepôts, qu’est ce c’est? L’utilisation d’appareils automatiques capables de manipuler des objets ou d’exécuter des opérations selon un programme fixe, modifiable ou adaptable. 59 Contexte Absorber la croissance Meilleure qualité d'exécution Améliorer la traçabilité Lutter contre la pénibilité Les distributeurs font face à 3 enjeux Démultiplication du nombre de réf. Complexité des formats de distribution pour 1 même entrepôt La hausse des contraintes légales
  • 56. © GS1 France 2015 Contexte  Allemagne  Suisse  Belgique  Espagne Part de marché des enseignes impliquées dans la robotisation  Marché Français  Benchmark  25% de PDM  50% de PDM  23% de PDM TENDANCE GENERALE A LA ROBOTISATION  40% de PDM
  • 57. © GS1 France 2015 61 Présentation d’un entrepôt automatisé 42 1 3 5 Zone de stockage picking
  • 58. © GS1 France 2015 Ateliers de travail avec Distributeurs, Equipementiers et Industriels 62 Pourquoi GS1 a travaillé sur un guide des bonnes pratiques  Plusieurs équipementiers sur le marché:  La démarche: Cahiers des charges des distributeurs Mise en place d’un guide des bonnes pratiques logistiques pour la robotique
  • 59. © GS1 France 2015 63 Le support au sol Caractéristiques techniques  Les palettes 100x120 ne peuvent être manipulées sur des convoyeurs conçus pour le format majoritaire 80x120 (les palettes 100x120 représentent moins de 8% du flux).  Les palettes doivent être systématiquement déposées sur des palettes ‘esclaves’ - Gestion d’un parc palettes spécifique - Difficultés liées au bon positionnement Norme NF-EN 13698-1 pour les 800 x 1200 mm Norme NF-EN 13698-2 pour les 1000 x 1200 mm Qualité des supports
  • 60. © GS1 France 2015 64 Le plan de palettisation Contraintes palettisation Contraintes de dimensions Poids de la palette - Limiter les tunnels et cheminées - Une couche max 250 Kg - Homogénéité des couches - Pas de palette hétérogène
  • 61. © GS1 France 2015 65 Les accessoires de la palettisation
  • 62. © GS1 France 2015 66 Les exigences des colis Propriétés des colis Dimension et poids  Forme générale parallélépipédique  La base doit être de forme rectangulaire  Surface symétrique vue de dessus  Poids entre 0,5 et 20Kg  Dimensions :
  • 63. © GS1 France 2015 En résumé…. disponible sur la Chaine YouTube de GS1 67
  • 64. © GS1 France 2015 Les prochaines étapes 68 Validation du document auprès des instances de GS1 19 avril Promotion du document auprès des distributeurs, des industriels et des associations professionnelles: Ania & Ilec &FCD Q1 2017 Démarrage de la phase 2 sur la gestion de l’information produit Q2 2017
  • 65. © GS1 France 2015 Interconnexion des plateformes de prise de rendez-vous
  • 66. © GS1 France 2015 Opérations de transport : la prise de rendez-vous collaborative 70 Le planning de réception est moins perturbé Le logisticien gagne en productivité et en lissage d’activité Les temps d’attente des camions et leur variabilité diminuent Moins de délais et moins d’incertitude permettent au transporteur de livrer plus de logisticien Le transporteur qui choisit un créneau en tenant compte de ses contraintes a de meilleurs stat. Ce processus collaboratif émerge dans la logistique BtoB Le rendez-vous est pris par un transporteur pour enlever ou livrer des biens dans le BtoB Cela crée un cercle vertueux
  • 67. © GS1 France 2015 La prise de rendez-vous : des pratiques disparates 71 Transporteur Sites logistiques Plateforme X La pratique est minoritaire pourtant il existe déjà de nombreuses plateformes. Le transporteur doit jongler entre plusieurs plateformes choisies par les donneurs d’ordres. Plateforme Y
  • 68. © GS1 France 2015 Interconnexion des plateformes de prise de rendez-vous 72 Transporteurs Sites logistiques Plateforme de prise de rendez-vous Plateforme de prise de rendez-vous L’interconnexion permettra la rationalisation des postes de travail. Elle permettra également à des algorithmes d’optimiser l’allocation des ressources, de faciliter les mutualisations de type pooling, etc. API & Connecteur
  • 69. © GS1 France 2015 Le connecteur, infrastructure d’intermédiation • Besoins : - Anonymisation des échanges entre plateformes - Monitoring du réseau de plateformes (SLA) - Historisation des données pour le traitement des litiges - Codification des lieux (GLN) et identités numériques (OpenID Connect) 73 API & Connecteur
  • 70. © GS1 France 2015 Une approche collaborative 74 Fluid-e, Mercareon, DDS, Cinatis, TesiSquare, Shippeo, GS1 (& Talan) 2 éditeurs « Co-Chairs » FM LogisticWKTS Pilotage opérationnel Pilotage tactique Pilotage stratégique Rotation Des entreprises observatrices (distributeurs, industriels, transporteurs, plateformes, etc.)+
  • 71. © GS1 France 2015 Où en sommes-nous ? 75 Modèle de collaboration Conception et développement Itérations « agiles » Standardisation Veille / génération et sélection d’idées • Constitution du groupe exploratoire • Formalisation des règles d’engagement • Elaboration du business model • Définition d’un périmètre fonctionnel • Modélisation des processus collaboratifs • Expression des exigences : fonctionnelles, d’interopérabilité, techniques • Développement de l’API et du connecteur Un LAB à APIs pour co-construire et standardiser les outils d’interconnexion de demain Vous êtes ici • Mise à disposition de l’API pour expérimentation • Retour d’expérience : adaptation du modèle de collaboration, corrections apportées à l’API, élargissement du périmètre fonctionnel • Mise à disposition d’une nouvelle version des API • Etc. T4 2017 Rex au SCE pour la 1ère itération T2 2017 API et connecteur V1.0
  • 72. © GS1 France 2015 • Un use case interne à un industriel mais multi-plateformes • Un use case multi-industriels, multi-distributeurs (produits électro) • Un use case adossé à un Centre de Routage Collaboratif (2018) • Et dans les PGC ? Les uses-cases pilotes 76
  • 73. © GS1 France 2015 77 Contact Yacine Bouallouche Chef de Projet Innovation & Offre Supply Chain Interconnectée Mobile : +33 (0)6 40 53 06 94 Email : yacine.bouallouche@gs1fr.org
  • 74.
  • 75. © GS1 France 2015 Chiffres-clés Terrena 79
  • 76. © GS1 France 2015 Créer du lien dans la filière agroalimentaire AUJOURD’HUI  Diversité et multiplication des acteurs, des pratiques, des normes, des systèmes  Rupture de process / flux d’information entre les entreprises  Absence de vision globale ENJEUX STRATÉGIQUES TERRENA  Traduire en données les bénéfices de la Nouvelle Agriculture  Réinventer la traçabilité en construisant un nouvel écosystème  Mettre en place une démarche de confiance et de sincérité entre acteurs de cette chaine de valeur
  • 77. © GS1 France 2015 Pourquoi une plateforme collaborative de traçabilité? > De l’obligation réglementaire à la différenciation… > De la valorisation de la production agricole à la réassurance des consommateurs… Ne pas subir la traçabilité mais l’inscrire dans une dynamique vertueuse au service de la stratégie de l’entreprise
  • 78. © GS1 France 2015 Une ambition d’ouverture, de collaboration et d’intéropérabilité AMBITIONS DE LA PLATEFORME  Construire le lien entre les acteurs de la chaine de valeur  Retracer l’histoire des produits et renforcer la proximité avec les consommateurs  Valoriser les produits et les filières POURQUOI GS1 ? Un socle collaboratif interopérable international construit pour et par l’ensemble des acteurs
  • 79. © GS1 France 2015 PLATEFORME COLLABORATIVE DE TRAÇABILITÉ Fonctionnement de la plateforme 83 Données logistiques Données logistiques Données agricoles Données de production industrielle Données consommateur Données commerciales Exploitant agricole Fabricant Distributeur Intrants Consommateur
  • 80. © GS1 France 2015 Fonctionnement de la plateforme 84 PLATEFORME COLLABORATIVE DE TRAÇABILITÉ Données publiques Données partagées Données privées Professionnels Régulateurs Consommateurs Applications
  • 81. © GS1 France 2015 Usines de transformation Amont agricole Terrena digitalisé Concrètement dans l’environnement Terrena PLATEFORME COLLABORATIVE DE TRAÇABILITÉ
  • 82. © GS1 France 2015 Valorisation de l’origine des produits & performance industrielle AMONT ET EXPLOITANTS AGRICOLES FABRICANTS  Informer les consommateurs sur l’origine de leur produit  Démontrer et valoriser le professionnalisme des acteurs  Objectiver les pratiques agricoles et industrielles  Informer et apporter des réponses aux différentes parties prenantes  Piloter la production industrielle et l’optimiser  Tracer toutes les étapes de transformation du produit
  • 83. © GS1 France 2015 Confiance du consommateur & satisfaction client DISTRIBUTEURS RESTAURANTS  Valoriser les produits et les filières d’approvisionnement  Gérer le risque sanitaire  Authentifier simplement les produits  Développer les Services clients  Améliorer la disponibilité des produits  Valoriser l’origine des produits  Rassurer le consommateur  Développer le marketing de l’origine
  • 84. © GS1 France 2015 Transformer le système alimentaire…
  • 85. © GS1 France 2015 Transformer le système alimentaire… 89 Identité de l’animal - Race - Sexe - Date abattage Lot ABC
  • 86. © GS1 France 2015 S1 S2 S1 S2 S1 S2 Développement Déploiement Industrialisation Plan de développement de la plateforme de traçabilité à 3 ans Appel à collaboration 2017 2018 2019
  • 87. © GS1 France 2017 Questions / Réponses
  • 88. © GS1 France 2017 07/02/2017 92 MERCI
  • 89. © GS1 France 2015 93 Les ateliers thématiques: 1er round • @GS1France, #gs1conf • 11H45-13H00
  • 90. © GS1 France 2015 94 Les ateliers thématiques Référentiel des lieux & Identités numériques Interconnexion des plateformes Collaborative Center Dysfonctionnement EDI Salle Bruxelles Supports réutilisables Salle StockholmSalle Melbourne
  • 91. © GS1 France 2015 95 Les ateliers thématiques: 2eme round • @GS1France, #gs1conf • 14H00-15H15
  • 92. © GS1 France 2015 96 Restitution des ateliers • @GS1France, #gs1conf • 15H45-17H00
  • 93. © GS1 France 2015 Dysfonctionnements EDI, comment les dépasser ? 97
  • 94. © GS1 France 2015 98 Contexte de l’atelier Les Echanges de Données Informatisées (EDI) sont massivement déployés dans le secteur des PGC où quelques dysfonctionnements chroniques persistent. Cet atelier vise à faire le point sur les causes et les effets de cette non-qualité et à proposer un plan d’action concret pour y remédier.
  • 95. © GS1 France 2015 99 Restitution Etablir un lien entre les fournisseurs et distributeurs (atelier GS1) Ajout des données GTIN, UC, UL, UE et conditionnement dans la commande Identifier plus clairement les données essentielles d’un message Ajouter un accusé réception avec gestion des alertes Mettre à jour et communiquer davantage sur l’annuaire GS1 des contacts EDI
  • 96. © GS1 France 2015 Interconnexion des plateformes collaboratives 100
  • 97. © GS1 France 2015 101 Pour une co-construction de la transformation numérique • Trois scénarios possibles 1 0 1 Interconnexion “Interopérabilité & confiance” Domination “The winner takes all” Fragmentation “Les silos” Une évolution ONE to ONE ONE to MANY MANY to MANY
  • 98. © GS1 France 2015 102 Restitution Dématérialisation documents de livraison en temps réel Tracking réception Données exécution du transport Prise de rdv transport Übertrack. Valorisation des espaces camion disponible
  • 99. © GS1 France 2015 Référentiel des lieux et identités numériques 103
  • 100. © GS1 France 2015 104 Mon écosystème est composé d’entreprises variées et de clients finaux. Mon écosystème ne se limite pas aux adhérents GS1. J’utilise plusieurs plateformes numériques pour supporter mes processus, en tant qu’utilisateur j’ai besoin d’un identifiant unique et transverse. J’ai besoin d’un référentiel unique et partagé avec tous les autres adhérents GS1. Référentiel des lieux et identités numériques L’harmonisation des référentiels des lieux logistiques apparaît comme une condition nécessaire à l’émergence de modèles de mutualisation intelligents pour optimiser les flux. Cet atelier doit dresser les contours de la problématique et formuler des actions prioritaires dans la perspective d’un référentiel commun des lieux et des identités numériques.
  • 101. © GS1 France 2015 Actions proposées 105 Ouvrir la possibilité de récupérer ou pousser automatiquement les identifiants et les informations associées (services web/API avec gestion des accès et des droits Accès gratuit au GLN (avec un organisme garant) pour permettre l’identification des entreprises non-adhérentes Créer un référentiel contenant des identifiants par typologie (SIREN, GLN,…) Lister tous les cas d’identification et les cas d’usage dans le cadre d’un système ouvert (entreprises adhérentes / non- adhérentes / consommateurs) Définir les règles de gestion de la temporalité des identifiants
  • 102. © GS1 France 2015 Supports réutilisables 106
  • 103. © GS1 France 2015 Contexte de atelier “Supports réutilisables” • Des nouveaux formats comme moyen d’optimisation logistique • Des nouvelles technologies pour les tracer et assurer leur gestion • Des nouvelles pratiques pour satisfaire les exigences qualité des processus robotisés
  • 104. © GS1 France 2015 Standardiser le dimensionnement des colis 108 Restitution Standardiser une fiche descriptive du contenant (cf. fiche produit pour les supports) Standardiser les identifiants des objets/lieux/acteurs et leurs usages dans le cadre du transfert de propriété des assets Standardiser des supports modulables et réutilisables pour optimiser le transport et réduire les déchets. Traçabilité du contenant au lieu du contenu, avec appairage contenu/contenant
  • 105. © GS1 France 2015 109 Vote • @GS1France, #gs1conf • 17H00-17H30
  • 106. © GS1 France 2015 Merci 110 @CassiBelazouz cassi.belazouz@gs1fr.org +33 6 77 36 95 80

Notes de l'éditeur

  1. Ex: Un robot sera, par exemple, capable de constituer une palette en tenant compte des différents types colis qu’il doit y positionner cette robotisation de la chaîne d’approvisionnement 65 représente sans doute un des moyens efficaces pour répondre aux défis de la digitalisation du 66 commerce et de ses conséquences sur la chaîne d’approvisionnement (besoin de gagner en 67 rapidité, en qualité, en rentabilité,…) Les entreprises qui se lancent dans la robotisation de leur logistique doivent cependant 89 intégrer un certain nombre de paramètres afin de rentabiliser et pérenniser leurs 90 investissements. Outre la nécessité de penser son organisation interne en fonction de ses 91 besoins, la robotisation demande également de revoir l’interface avec la logistique de ses 92 partenaires. De ce point de vue, il est important que les demandes des différents acteurs 93 envers leurs partenaires soient harmonisées et se basent sur un cahier des charges commun. Galec => 13 SCA sur 16 U => SU ouest a date, les autres regions à venir ITM => en cours Auchan en cours de onsultation
  2. L’objectif du guide GS1 est d’apporter un référentiel commun à l’ensemble des opérateurs de la chaîne logistique: équipementiers, distributeurs et industriels
  3. Zone de stockage picking
  4. Vous l’avez compris, les distributeurs arrivent avec des entrepôts automatisés élaborés par différents équipementiers, donc avec des contraintes plus ou moins variables. Vonderland et Ulma
  5. Les palettes 100x120 ne peuvent être manipulées sur des convoyeurs conçus pour le format majoritaire 80x120 (les palettes 100x120 représentent moins de 8% du flux). Les palettes doivent être d’abord systématiquement déposées sur des palettes support 80x120 Consommation supplémentaire de palettes bois 80x120. Difficultés liées au bon positionnement de la palette 100x120 sur la palette 80x120. Si le positionnement n’est pas correct risques de déclenchement de capteurs arrêtant le système. Nécessité d’utiliser un chariot spécifique pour poser la palette 100x120 sur la palette support 80x120 (contrainte de la planche du bas sur le côté 100)
  6. On reste dans le cadre général mais je me doute que vous commencez à pressentir quels sont les sujets sensibles pour BK
  7. Intégration des données Les contributeurs (producteurs agro-alimentaires, partenaires supply-chain…) déclarent leurs données sur la plateforme et décident quels partenaires peut y accéder. Accès aux données En fonction des droits définis par les contributeurs, les données sont accessibles aux différents partenaires à travers leurs applications connectées à la plateforme. Utilisation des données Les utilisateurs finaux (consommateurs, professionnels, régulateurs..) exploitent les données via les applications connectées.
  8. Intégration des données Les contributeurs (producteurs agro-alimentaires, partenaires supply-chain…) déclarent leurs données sur la plateforme et décident quels partenaires peut y accéder. Accès aux données En fonction des droits définis par les contributeurs, les données sont accessibles aux différents partenaires à travers leurs applications connectées à la plateforme. Utilisation des données Les utilisateurs finaux (consommateurs, professionnels, régulateurs..) exploitent les données via les applications connectées.
  9. Session PROD (Amont et Industriels)
  10. Session Distri
  11. Des attentes consommateurs Des besoins métiers des professionnels