SlideShare une entreprise Scribd logo
1
PARTICIPATION DES PARENTS
ET DES FAMILLES
2
La famille est une source de soutien essentielle pour le développement de tout
enfant, et elle prend un rôle encore plus important pour les enfants avec des
TSA. Les parents devraient se renseigner et recevoir l’information adaptée aux
besoins spécifiques de son enfant. Par conséquent, vous pourriez vous mettre
en quête d’un apprentissage à la psychologie pour vous aider à mieux
comprendre comment votre enfant peut développer ses capacités.
Introduction:
3
Des mécanismes de prise en charge
Pour assurer un bon développement de l’enfant à la fois qu’un style de vie
durable et sain pour les parents, il faut bien planifier une interaction
systématique parents-enfant. En devenant le pilier principal où les enfants
cherchent guidance et soutien émotionnel, les parents endossent des rôles qui
débordent largement ceux des autres parents: intervenants, enseignants,
thérapeutes et soignants. Pour bien combiner tout cela, certains mécanismes
peuvent aider:
4
 Adapter la vie familiale à la situation
Les soins quotidiens que nécessitent les enfants autistes se prolongent bien au-
delà de ceux estimés «normales», compte tenu de leur dépendance et de leurs
demandes éducatives. À long terme, toute la distribution des responsabilités
familiales se trouve perturbé: les parents deviennent à la fois des professeurs
dans des sujets quotidiens comme se doucher, ranger les jouets et s’excuser
pour des bêtises. Cela doit être fait sans pas diminuer l’échange affectif entre
les parents et leur enfant.
5
 Être acteur dans le projet de vie de votre enfant
Le premier pas pour une bonne relation parents-enfant est que les parents
prennent partie active dans son éducation et ne la laissent exclusivement au
mains des experts, qui doivent complémenter mais jamais remplacer la figure
des parents.
 Établir ponts de communication
Dans le cas des enfants dont l’autisme affecte la capacité de communication,
les parents doivent en plus jouer les médiateurs entre l’enfant et l’entourage.
6
 Reconnaître les capacités et limites de l’enfant
Il faut avoir un diagnostic clair des troubles d’apprentissage que souffre
l’enfant; comme ça, les matériaux didactiques et les techniques
d’apprentissage peuvent être adaptés aux obstacles spécifiques que l’enfant
peut trouver. Avec l’aide des experts et psychologues, les parents doivent être
conscients des frontières naturelles de l’enfant et établir des objectifs par
rapport a celles-là, pour éviter des buts pas réalistes qui causent frustration et
sensation d’impuissance.
7
 Choisir un réseau social approprié
Les parents d’un enfant autiste sont en partie responsables de partager
l’information sur l’autisme auprès des personnes extérieures à la famille, en
sorte que ce thème ne soit pas tabou et qu’ils aussi puissent comprendre les
besoins sociaux de l’enfant. Leur réseau social doit être un environnement sûr
et confortable pour que l’enfant puisse expérimenter sans recevoir des
humiliations ou incompréhensions.
8
 Être un pilier émotionnel solide
En quête de toutes les stimulations possibles dont pourrait bénéficier un
enfant autiste, les parents doivent être conscients de leur rôle de havre psycho-
émotionnel pour ces enfants, particulièrement pour ceux qui ne se trouvent
pas à l’aise avec les personnes qui les entourent. La confiance et la liaison
parentale ne peut pas être remplacé par des sources externes, et elles sont le
rocher fondamental sur lequel l’enfant va gagner confiance et va se connaître
soi-même.
9
 Chercher un soutien psychologique qui convient à toute la famille
Les parents se butent encore trop fréquemment à l’incompréhension d’autrui
et à la méconnaissance de certains professionnels des pratiques qui favorisent
le maximum d’autonomie de leur enfant. Ces familles ont besoin des services
spécialisés supplémentaires pour l’enfant à la fois que pour eux-mêmes, point
où les parents doivent être prêts à aménager son cadre de vie et ne pas hésiter
de sacrifier des ressources pour le bien d’un soutien de qualité.
10
Les relations de fratrie
Les relations avec des frères et sœurs constituent un point de départ pour les
premières interactions de l’enfant avec son environnement, raison pour
laquelle il est important de renforcer les échanges entre les enfants et laisser
interagir spontanément toute la fratrie, même si cela entraîne une certaine
rivalité naturelle (qui doit être surveillée).
Les parents doivent veiller à la qualité de la communication au sein de la
famille et atteindre un équilibre pour éviter un dévouement disproportionné et
un aveuglement vers les besoins du reste de la famille.
11
Conclusion
L’implication des parents dans les programmes éducatifs de leurs jeunes
enfants a de toute évidence un impact considérable dans son apprentissage. Il
est indispensable de prendre un rôle actif en coordination avec les éducateurs
pour que les enfants aient un avenir meilleur. Les obstacles éducatifs tout au
long de la croissance de leur enfant ne peuvent être surmontés que par un
accompagnement pédagogique et émotionnel cohésif et solide de leur entour
familial.
12
ETIC est là, Pour vous conseiller, vous orienter, vous informer
et vous former afin de garantir un meilleur suivi du
développement.
N’hésitez pas à nous contacter !!!
MERCI
DE VOTRE AIMABLE ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

Plan hse pedagogique
Plan hse pedagogiquePlan hse pedagogique
Plan hse pedagogique
hammani bachir
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Mehdi Razzok
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
Rabiaa El Khantach
 
Harcèlement moral et sexuel rousset
Harcèlement moral et sexuel   roussetHarcèlement moral et sexuel   rousset
Harcèlement moral et sexuel roussetSyl P
 
Hse 130902 pase-rev3
Hse 130902 pase-rev3Hse 130902 pase-rev3
Hse 130902 pase-rev3
Mhammed Hamdaoui
 
Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...
Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...
Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...
hammani bachir
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
Mehdi Razzok
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Mehdi Razzok
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
ssuser93dd14
 
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entrepriseLa prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
Needeo
 
Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE
hammani bachir
 
Introduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptxIntroduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptx
MajdaHelal
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Ibnelafif Samir
 
les bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleles bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleSami Lamqaddam
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Mehdi Razzok
 
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sstAqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Mario Deshaies
 
La régionalisation et la santé
La régionalisation et la santéLa régionalisation et la santé
La régionalisation et la santé
inan abbassi
 
METHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.A
METHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.AMETHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.A
METHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.A
ETIC-CAMEROUN
 
Document unique BTP
Document unique BTPDocument unique BTP
Document unique BTP
NetPME
 

Tendances (20)

Plan hse pedagogique
Plan hse pedagogiquePlan hse pedagogique
Plan hse pedagogique
 
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreusesProgramme national de lutte contre les maladies lépreuses
Programme national de lutte contre les maladies lépreuses
 
Les maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ipLes maladies transmissibles ip
Les maladies transmissibles ip
 
Harcèlement moral et sexuel rousset
Harcèlement moral et sexuel   roussetHarcèlement moral et sexuel   rousset
Harcèlement moral et sexuel rousset
 
Hse 130902 pase-rev3
Hse 130902 pase-rev3Hse 130902 pase-rev3
Hse 130902 pase-rev3
 
Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...
Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...
Guide d'elaboration du plan dhygiene et de securite specifique aux activites ...
 
Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)Plab (bilharziose)
Plab (bilharziose)
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
 
1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf1. Organisation de offre de soins.pdf
1. Organisation de offre de soins.pdf
 
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entrepriseLa prévention des risques psychosociaux en entreprise
La prévention des risques psychosociaux en entreprise
 
Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE Mission et attribution du responsable HSE
Mission et attribution du responsable HSE
 
Introduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptxIntroduction à la parasitologie (1).pptx
Introduction à la parasitologie (1).pptx
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
 
les bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelleles bases de la communication interpersonnelle
les bases de la communication interpersonnelle
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sstAqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
Aqhsst optimisez l’efficacité de la gestion des risques sst
 
La régionalisation et la santé
La régionalisation et la santéLa régionalisation et la santé
La régionalisation et la santé
 
autisme
autismeautisme
autisme
 
METHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.A
METHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.AMETHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.A
METHODE DE PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUTISTES: L’ A.B.A
 
Document unique BTP
Document unique BTPDocument unique BTP
Document unique BTP
 

Similaire à Participation des parents et des familles dans la prise en charge éducative

Communication entre la maison et l'école: les règles d'or
Communication entre la maison et l'école: les règles d'orCommunication entre la maison et l'école: les règles d'or
Communication entre la maison et l'école: les règles d'or
ETIC-CAMEROUN
 
B prot dossier
B prot dossierB prot dossier
B prot dossier
Khaled Naas
 
Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007
Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007
Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007
Annaba Autisme
 
IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE
IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE
IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE
ETIC-CAMEROUN
 
Le guide international_educationetsante_1ereedition
Le guide international_educationetsante_1ereeditionLe guide international_educationetsante_1ereedition
Le guide international_educationetsante_1ereedition
م م أولاد سيدي عبد النبي
 
Parents (dé)connectés a. zarbo colloque cultures médiatiques_ paris 2016
Parents (dé)connectés  a. zarbo  colloque cultures médiatiques_ paris 2016Parents (dé)connectés  a. zarbo  colloque cultures médiatiques_ paris 2016
Parents (dé)connectés a. zarbo colloque cultures médiatiques_ paris 2016
Arnaud Zarbo
 
Information de l'enfant
Information de l'enfantInformation de l'enfant
Information de l'enfantRachid AOURAGH
 
Collaboration école-famille à l'ère du numérique
Collaboration école-famille à l'ère du numériqueCollaboration école-famille à l'ère du numérique
Collaboration école-famille à l'ère du numérique
UdeM
 
Bulletin MeM janvier 2015
Bulletin MeM janvier 2015Bulletin MeM janvier 2015
Bulletin MeM janvier 2015
Memphré en Mouvement
 
Baromètre relation parents-enfants Ipsos Kinder
Baromètre relation parents-enfants Ipsos KinderBaromètre relation parents-enfants Ipsos Kinder
Baromètre relation parents-enfants Ipsos Kinder
Ipsos France
 
Vecu des enfants et des parents
Vecu des enfants et des parentsVecu des enfants et des parents
Vecu des enfants et des parentsRachid AOURAGH
 
Plaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie française
Plaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie françaisePlaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie française
Plaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie française
ciane
 
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201
 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201Christophe Lemesre
 
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de PaixConférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Université de Paix Asbl
 
Les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance
Les Grands Rendez-vous de la Petite EnfanceLes Grands Rendez-vous de la Petite Enfance
Les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance
Mathilde Texier
 
Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »
Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »
Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »
contactOpinionWay
 
Parents-réalité-ce qu’ils ont à nous dire
Parents-réalité-ce qu’ils ont à nous direParents-réalité-ce qu’ils ont à nous dire
Parents-réalité-ce qu’ils ont à nous dire
Fondation Chagnon
 

Similaire à Participation des parents et des familles dans la prise en charge éducative (20)

Communication entre la maison et l'école: les règles d'or
Communication entre la maison et l'école: les règles d'orCommunication entre la maison et l'école: les règles d'or
Communication entre la maison et l'école: les règles d'or
 
B prot dossier
B prot dossierB prot dossier
B prot dossier
 
Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007
Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007
Annaba autisme. votre enfant est different ... 2007
 
IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE
IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE
IMPACT DE L’ENFANT AUTISTE DANS UN COUPLE
 
Le guide international_educationetsante_1ereedition
Le guide international_educationetsante_1ereeditionLe guide international_educationetsante_1ereedition
Le guide international_educationetsante_1ereedition
 
Parents (dé)connectés a. zarbo colloque cultures médiatiques_ paris 2016
Parents (dé)connectés  a. zarbo  colloque cultures médiatiques_ paris 2016Parents (dé)connectés  a. zarbo  colloque cultures médiatiques_ paris 2016
Parents (dé)connectés a. zarbo colloque cultures médiatiques_ paris 2016
 
Information de l'enfant
Information de l'enfantInformation de l'enfant
Information de l'enfant
 
Collaboration école-famille à l'ère du numérique
Collaboration école-famille à l'ère du numériqueCollaboration école-famille à l'ère du numérique
Collaboration école-famille à l'ère du numérique
 
Bulletin MeM janvier 2015
Bulletin MeM janvier 2015Bulletin MeM janvier 2015
Bulletin MeM janvier 2015
 
Baromètre relation parents-enfants Ipsos Kinder
Baromètre relation parents-enfants Ipsos KinderBaromètre relation parents-enfants Ipsos Kinder
Baromètre relation parents-enfants Ipsos Kinder
 
Vecu des enfants et des parents
Vecu des enfants et des parentsVecu des enfants et des parents
Vecu des enfants et des parents
 
Plaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie française
Plaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie françaisePlaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie française
Plaidoyer Pour Une Naissance RespectéE en Polynésie française
 
Fiche pratique générale
Fiche pratique généraleFiche pratique générale
Fiche pratique générale
 
Fiche pratique générale
Fiche pratique généraleFiche pratique générale
Fiche pratique générale
 
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201
 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201 Evaluation de l’impact du Plan  Autisme 2008-201
Evaluation de l’impact du Plan Autisme 2008-201
 
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de PaixConférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
Conférences et ateliers 2014-2015 à l'Université de Paix
 
Les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance
Les Grands Rendez-vous de la Petite EnfanceLes Grands Rendez-vous de la Petite Enfance
Les Grands Rendez-vous de la Petite Enfance
 
Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »
Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »
Opinionway APEL / La Croix - « Parent d’élève, un métier pour l'avenir »
 
Ws07 anke moors_fr
Ws07 anke moors_frWs07 anke moors_fr
Ws07 anke moors_fr
 
Parents-réalité-ce qu’ils ont à nous dire
Parents-réalité-ce qu’ils ont à nous direParents-réalité-ce qu’ils ont à nous dire
Parents-réalité-ce qu’ils ont à nous dire
 

Plus de ETIC-CAMEROUN

Methodes devaluation des enfants TSA
Methodes devaluation des enfants TSAMethodes devaluation des enfants TSA
Methodes devaluation des enfants TSA
ETIC-CAMEROUN
 
COMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENT
COMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENTCOMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENT
COMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENT
ETIC-CAMEROUN
 
PROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTES
PROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTESPROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTES
PROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTES
ETIC-CAMEROUN
 
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTESLES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
ETIC-CAMEROUN
 
LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES
LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES
LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES
ETIC-CAMEROUN
 
LES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTES
LES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTESLES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTES
LES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTES
ETIC-CAMEROUN
 
DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME (TSA)
DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME  (TSA) DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME  (TSA)
DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME (TSA)
ETIC-CAMEROUN
 
TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ
TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ
TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ
ETIC-CAMEROUN
 
MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)
MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)
MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)
ETIC-CAMEROUN
 
syndrome d'asperger: TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT
syndrome d'asperger:          	TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENTsyndrome d'asperger:          	TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT
syndrome d'asperger: TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT
ETIC-CAMEROUN
 
Les Troubles Envahissant du Développement (TED)
Les Troubles Envahissant du Développement (TED)Les Troubles Envahissant du Développement (TED)
Les Troubles Envahissant du Développement (TED)
ETIC-CAMEROUN
 
TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITION
TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITIONTROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITION
TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITION
ETIC-CAMEROUN
 
Les mythes de l'autisme
Les mythes de l'autismeLes mythes de l'autisme
Les mythes de l'autisme
ETIC-CAMEROUN
 
COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?
COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?
COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?
ETIC-CAMEROUN
 
Le mythe de l'autisme
Le mythe de l'autismeLe mythe de l'autisme
Le mythe de l'autisme
ETIC-CAMEROUN
 
LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.
LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.
LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.
ETIC-CAMEROUN
 
QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?
QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?
QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?
ETIC-CAMEROUN
 
COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?
COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?
COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?
ETIC-CAMEROUN
 
Le syndrome de rett
Le syndrome de rettLe syndrome de rett
Le syndrome de rett
ETIC-CAMEROUN
 
INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.
INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.
INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.
ETIC-CAMEROUN
 

Plus de ETIC-CAMEROUN (20)

Methodes devaluation des enfants TSA
Methodes devaluation des enfants TSAMethodes devaluation des enfants TSA
Methodes devaluation des enfants TSA
 
COMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENT
COMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENTCOMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENT
COMMUNICATION DES PROBLEMES DE COMPORTEMENT
 
PROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTES
PROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTESPROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTES
PROBLEMES DE SANTE DES ENFANTS AUTISTES
 
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTESLES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
LES TROUBLES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS AUTISTES
 
LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES
LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES
LES HABILETÉS DE COMMUNICATION CHEZ LES AUTISTES
 
LES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTES
LES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTESLES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTES
LES HABILETÉS SOCIALES DES AUTISTES
 
DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME (TSA)
DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME  (TSA) DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME  (TSA)
DIAGNOSTIQUE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME (TSA)
 
TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ
TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ
TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT NON SPÉCIFIÉ
 
MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)
MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)
MANIFESTATIONS DU TROUBLE DU SPECTRE DE L'AUTISME (TSA)
 
syndrome d'asperger: TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT
syndrome d'asperger:          	TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENTsyndrome d'asperger:          	TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT
syndrome d'asperger: TROUBLE ENVAHISSANT DU DÉVELOPPEMENT
 
Les Troubles Envahissant du Développement (TED)
Les Troubles Envahissant du Développement (TED)Les Troubles Envahissant du Développement (TED)
Les Troubles Envahissant du Développement (TED)
 
TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITION
TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITIONTROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITION
TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE: HISTORIQUE ET DEFINITION
 
Les mythes de l'autisme
Les mythes de l'autismeLes mythes de l'autisme
Les mythes de l'autisme
 
COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?
COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?
COMMENT RECONNAITRE LES SIGNES DE L’AUTISME ?
 
Le mythe de l'autisme
Le mythe de l'autismeLe mythe de l'autisme
Le mythe de l'autisme
 
LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.
LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.
LE TROUBLE DU DÉFICIT DE L’ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ.
 
QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?
QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?
QU’EST CE QUE LA LEUCODYSTROPHIE ?
 
COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?
COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?
COMMENT ENSEIGNER LES MATHÉMATIQUES À UN ENFANT AUTISTE?
 
Le syndrome de rett
Le syndrome de rettLe syndrome de rett
Le syndrome de rett
 
INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.
INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.
INTERACTION ENTRE LES ENFANTS AUTISTES ET LES ENFANTS NON AUTISTES.
 

Participation des parents et des familles dans la prise en charge éducative

  • 2. 2 La famille est une source de soutien essentielle pour le développement de tout enfant, et elle prend un rôle encore plus important pour les enfants avec des TSA. Les parents devraient se renseigner et recevoir l’information adaptée aux besoins spécifiques de son enfant. Par conséquent, vous pourriez vous mettre en quête d’un apprentissage à la psychologie pour vous aider à mieux comprendre comment votre enfant peut développer ses capacités. Introduction:
  • 3. 3 Des mécanismes de prise en charge Pour assurer un bon développement de l’enfant à la fois qu’un style de vie durable et sain pour les parents, il faut bien planifier une interaction systématique parents-enfant. En devenant le pilier principal où les enfants cherchent guidance et soutien émotionnel, les parents endossent des rôles qui débordent largement ceux des autres parents: intervenants, enseignants, thérapeutes et soignants. Pour bien combiner tout cela, certains mécanismes peuvent aider:
  • 4. 4  Adapter la vie familiale à la situation Les soins quotidiens que nécessitent les enfants autistes se prolongent bien au- delà de ceux estimés «normales», compte tenu de leur dépendance et de leurs demandes éducatives. À long terme, toute la distribution des responsabilités familiales se trouve perturbé: les parents deviennent à la fois des professeurs dans des sujets quotidiens comme se doucher, ranger les jouets et s’excuser pour des bêtises. Cela doit être fait sans pas diminuer l’échange affectif entre les parents et leur enfant.
  • 5. 5  Être acteur dans le projet de vie de votre enfant Le premier pas pour une bonne relation parents-enfant est que les parents prennent partie active dans son éducation et ne la laissent exclusivement au mains des experts, qui doivent complémenter mais jamais remplacer la figure des parents.  Établir ponts de communication Dans le cas des enfants dont l’autisme affecte la capacité de communication, les parents doivent en plus jouer les médiateurs entre l’enfant et l’entourage.
  • 6. 6  Reconnaître les capacités et limites de l’enfant Il faut avoir un diagnostic clair des troubles d’apprentissage que souffre l’enfant; comme ça, les matériaux didactiques et les techniques d’apprentissage peuvent être adaptés aux obstacles spécifiques que l’enfant peut trouver. Avec l’aide des experts et psychologues, les parents doivent être conscients des frontières naturelles de l’enfant et établir des objectifs par rapport a celles-là, pour éviter des buts pas réalistes qui causent frustration et sensation d’impuissance.
  • 7. 7  Choisir un réseau social approprié Les parents d’un enfant autiste sont en partie responsables de partager l’information sur l’autisme auprès des personnes extérieures à la famille, en sorte que ce thème ne soit pas tabou et qu’ils aussi puissent comprendre les besoins sociaux de l’enfant. Leur réseau social doit être un environnement sûr et confortable pour que l’enfant puisse expérimenter sans recevoir des humiliations ou incompréhensions.
  • 8. 8  Être un pilier émotionnel solide En quête de toutes les stimulations possibles dont pourrait bénéficier un enfant autiste, les parents doivent être conscients de leur rôle de havre psycho- émotionnel pour ces enfants, particulièrement pour ceux qui ne se trouvent pas à l’aise avec les personnes qui les entourent. La confiance et la liaison parentale ne peut pas être remplacé par des sources externes, et elles sont le rocher fondamental sur lequel l’enfant va gagner confiance et va se connaître soi-même.
  • 9. 9  Chercher un soutien psychologique qui convient à toute la famille Les parents se butent encore trop fréquemment à l’incompréhension d’autrui et à la méconnaissance de certains professionnels des pratiques qui favorisent le maximum d’autonomie de leur enfant. Ces familles ont besoin des services spécialisés supplémentaires pour l’enfant à la fois que pour eux-mêmes, point où les parents doivent être prêts à aménager son cadre de vie et ne pas hésiter de sacrifier des ressources pour le bien d’un soutien de qualité.
  • 10. 10 Les relations de fratrie Les relations avec des frères et sœurs constituent un point de départ pour les premières interactions de l’enfant avec son environnement, raison pour laquelle il est important de renforcer les échanges entre les enfants et laisser interagir spontanément toute la fratrie, même si cela entraîne une certaine rivalité naturelle (qui doit être surveillée). Les parents doivent veiller à la qualité de la communication au sein de la famille et atteindre un équilibre pour éviter un dévouement disproportionné et un aveuglement vers les besoins du reste de la famille.
  • 11. 11 Conclusion L’implication des parents dans les programmes éducatifs de leurs jeunes enfants a de toute évidence un impact considérable dans son apprentissage. Il est indispensable de prendre un rôle actif en coordination avec les éducateurs pour que les enfants aient un avenir meilleur. Les obstacles éducatifs tout au long de la croissance de leur enfant ne peuvent être surmontés que par un accompagnement pédagogique et émotionnel cohésif et solide de leur entour familial.
  • 12. 12 ETIC est là, Pour vous conseiller, vous orienter, vous informer et vous former afin de garantir un meilleur suivi du développement. N’hésitez pas à nous contacter !!! MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION