SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Passage du résultat comptable au résultat fiscal
Le calcul du résultat net fiscal et de l’impôt sur les sociétés s’effectue par voie extra - comptable
selon le schéma suivant:
. Résultat net fiscal: Résultat brut fiscal - Reports déficitaires imputés.
. Résultat brut fiscal: Résultat net comptable (avant impôts)
+ Réintégrations fiscales
- déductions fiscales
1/ Calcul du résultat brut fiscal
Le résultat brut fiscal: Résultat net comptable (avant impôt)
+ Réintégrations fiscales
- déductions fiscales
* Les réintégrations fiscales.
Sont réintégrées les charges suivantes:
- Amendes, pénalités et majorations de toute nature pour infraction aux dispositions législatives
ou réglementaires.
- A concurrence de 50% de leur montant, les dépenses dont le montant facturé est égal ou
supérieur à 10 000 DH et dont le règlement n’est pas justifié pour chèque barré non
endossable, effet de commerce, virement bancaire ou moyen monétique
- Frais généraux non afférents à l’exploitation
- Cadeaux publicitaire dont la valeur unitaire est supérieur à 100 DH ou ne portent pas soit le
nom, le sigle ou la marque que l’entreprise fabrique ou commercialise.
- Prime d’assurance vie contractée au profit de la société sur la tête de son personnel dirigeant.
- Impôts sur les sociétés.
- Dotation aux amortissements de voiture de transport de personnes dépassant 20% de la
valeur de 300 000DH (200 000 DH avant 2006), cette règle s’applique également aux
redevances de crédit bail relatives aux voitures de transport de personnes, le montant de la
redevance est limité à 60 000 DH par période de 12 mois.
Etant précisé que cette limite ne s’applique pas aux:
* Véhicules utilisés pour le transport du public.
* Véhicules utilisés pour le transport de marchandises.
* Véhicules de transport collectif du personnel de l’entreprise et de transport
scolaire.
* Véhicules appartenant aux entreprises qui pratiquent la location de voitures.
* Les provisions: Pour amendes et pénalités,pour propre assurance pour
garanties aux clients
- les fractions des dons supérieurs à 2% du CA TTC accordés aux œuvres sociales des
entreprises publiques ou privées et aux œuvres sociales des institutions qui sont autorisées par la
loi à percevoir des dons. Cette limite ne s’applique pas si le bénéficiaire est une institution
reconnue d’utilité publique.
- La rémunération des comptes courants des associés si le capital n’est pas entièrement libéré.
Etant précisé que les dépassements aux deux limites suivantes sont à réintégrer:
· La base de calcul ne doit pas dépasser le capital.
· Le taux d’intérêt maximum est fixé annuellement par arrêté.
* Déductions fiscales:
Les déductions fiscales concernant les produits non imposables en totalité ou en patrie à savoir:
- à 100% les dividendes distribués par les sociétés soumise à l’IS.
- Plus-value constatée et profits réalisés en cours d’exploitation:
Les sociétés réalisant un profit ou un plus value à l’occasion de cession d’éléments corporel ou
incorporels de l’actif immobilisé bénéficient de deux options:
1ere option: Abattement sur la plus - value nette globale selon les taux suivants:
· 25% si le délai de détention est compris entre 2 et 4 ans
· 50% si le délai de détention est supérieur à 4 ans.
2eme option: Déduction total de la plus - value nette globale si la société:
· Réinvesti le produit global de la cession dans un délai maximum de 3 ans en biens
d’équipement ou en immeuble.
· Et s’engage à conserver les équipements ou immeuble dans son actif pendant une
durée de 5 ans au minimum.
- plus value constatées et profits réalisés en fin d’exploitation.
Les abattements sont : de 50% si, le délai de détention est compris entre 4 et 8 ans
2/ Calcul du résultat net fiscal:
Résultat net fiscal: Résultat brut fiscal - Reports déficitaires imputés.
Déficit reportable:
Le déficit d’un exercice comptable est déduit du bénéfice de l’exercice suivant. Le reliquat du déficit
peut être déduit des bénéfices des exercices comptables suivants jusqu’au quatrième exercice qui suit
l’exercice déficitaire.
La limitation des 4 ans ne s’applique pas au déficit ou fraction de déficit correspondant à des
amortissements régulièrement comptabilisés et compris dans les charges déductibles de l’exercice.

Contenu connexe

Tendances

TCE2-Comptabilité des sociétés
TCE2-Comptabilité des sociétésTCE2-Comptabilité des sociétés
TCE2-Comptabilité des sociétés
Abdelkhalek Kim
 
Comptabilité des sociétés au maroc
Comptabilité des sociétés  au marocComptabilité des sociétés  au maroc
Comptabilité des sociétés au maroc
Latifa El Omri
 
Cas corrigés sur le traitement fiscal 2
Cas corrigés sur le traitement fiscal 2Cas corrigés sur le traitement fiscal 2
Cas corrigés sur le traitement fiscal 2
cours fsjes
 
De la dissolution à la cloture de liquidation pdf
De la dissolution à la cloture de liquidation pdfDe la dissolution à la cloture de liquidation pdf
De la dissolution à la cloture de liquidation pdf
Allaeddine Makhlouk
 
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
cours fsjes
 

Tendances (20)

TVA Exercices résolus avec rappels du cours
TVA Exercices résolus avec rappels du cours TVA Exercices résolus avec rappels du cours
TVA Exercices résolus avec rappels du cours
 
Comptabilité approfondie
Comptabilité approfondieComptabilité approfondie
Comptabilité approfondie
 
TCE2-Comptabilité des sociétés
TCE2-Comptabilité des sociétésTCE2-Comptabilité des sociétés
TCE2-Comptabilité des sociétés
 
Comptabilité des sociétés au maroc
Comptabilité des sociétés  au marocComptabilité des sociétés  au maroc
Comptabilité des sociétés au maroc
 
Tva cours et-exercices
Tva cours et-exercicesTva cours et-exercices
Tva cours et-exercices
 
Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)Cours compta approf (ofppt)
Cours compta approf (ofppt)
 
Cas corrigés sur le traitement fiscal 2
Cas corrigés sur le traitement fiscal 2Cas corrigés sur le traitement fiscal 2
Cas corrigés sur le traitement fiscal 2
 
Fiscalité d'E/se résumé
Fiscalité d'E/se résumé Fiscalité d'E/se résumé
Fiscalité d'E/se résumé
 
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corrigesCours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
 
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdfSupport Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
 
Comptabilite approfondie : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Comptabilite approfondie  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comComptabilite approfondie  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Comptabilite approfondie : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
 
Etapes de calcul de la paie
Etapes de calcul de la paieEtapes de calcul de la paie
Etapes de calcul de la paie
 
cours TVA Maroc
cours TVA Maroccours TVA Maroc
cours TVA Maroc
 
Cours fiscalité
Cours fiscalité Cours fiscalité
Cours fiscalité
 
Budget de trésorerie
Budget de trésorerieBudget de trésorerie
Budget de trésorerie
 
Code général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptableCode général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptable
 
De la dissolution à la cloture de liquidation pdf
De la dissolution à la cloture de liquidation pdfDe la dissolution à la cloture de liquidation pdf
De la dissolution à la cloture de liquidation pdf
 
Fiscalité marocaine resumé ir et is
Fiscalité marocaine resumé  ir et isFiscalité marocaine resumé  ir et is
Fiscalité marocaine resumé ir et is
 
Cours de la fiscalité s5
Cours de la fiscalité s5Cours de la fiscalité s5
Cours de la fiscalité s5
 
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
Cas corrigés sur le traitement fiscal 1
 

Similaire à Passage du résultat comptable au résultat fiscal

Charges non déductibles les réintegrations fiscales
Charges non déductibles   les réintegrations fiscalesCharges non déductibles   les réintegrations fiscales
Charges non déductibles les réintegrations fiscales
Allaeddine Makhlouk
 
Charges non déductibles les réintegrations fiscales
Charges non déductibles   les réintegrations fiscalesCharges non déductibles   les réintegrations fiscales
Charges non déductibles les réintegrations fiscales
Allaeddine Makhlouk
 
IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...
IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...
IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...
Salahnach
 
Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01
Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01
Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01
SEPE GUY ALAIN BARGA
 
Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111
Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111
Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111
nisrinecherdal
 
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
KHARBOUCH SALAH
 
Loi de finances 2013 et rectificatives 2012
Loi de finances 2013 et rectificatives 2012Loi de finances 2013 et rectificatives 2012
Loi de finances 2013 et rectificatives 2012
Marseille Innovation
 
Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014
Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014
Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014
Guillaume Allègre
 

Similaire à Passage du résultat comptable au résultat fiscal (20)

Charges non déductibles les réintegrations fiscales
Charges non déductibles   les réintegrations fiscalesCharges non déductibles   les réintegrations fiscales
Charges non déductibles les réintegrations fiscales
 
Charges non déductibles les réintegrations fiscales
Charges non déductibles   les réintegrations fiscalesCharges non déductibles   les réintegrations fiscales
Charges non déductibles les réintegrations fiscales
 
IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...
IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...
IS.pptxl'EI.Sociétés industrielles exerçant des activités fixées par voie L’i...
 
Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01
Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01
Droitfiscalaumaroclis 131129110303-phpapp01
 
Repartition esg
Repartition esgRepartition esg
Repartition esg
 
TVA.pdf
TVA.pdfTVA.pdf
TVA.pdf
 
Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111
Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111
Impôt sur les sociétés. 111111111111111111111111111111111111111111111
 
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
 
Loi de finances 2013 et rectificatives 2012
Loi de finances 2013 et rectificatives 2012Loi de finances 2013 et rectificatives 2012
Loi de finances 2013 et rectificatives 2012
 
Les revenus professionnels rnr
Les revenus professionnels   rnrLes revenus professionnels   rnr
Les revenus professionnels rnr
 
Droit fiscal au maroc l'is
Droit fiscal au maroc l'isDroit fiscal au maroc l'is
Droit fiscal au maroc l'is
 
Is(1)
Is(1)Is(1)
Is(1)
 
Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014
Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014
Tableau sommaire: principales mesures fiscales pour les entreprises en 2014
 
Fiscalite
FiscaliteFiscalite
Fiscalite
 
Loi de finances 2014
Loi de finances 2014Loi de finances 2014
Loi de finances 2014
 
Fiscalité l'IS
Fiscalité l'ISFiscalité l'IS
Fiscalité l'IS
 
Fiscalite
FiscaliteFiscalite
Fiscalite
 
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
 
Fiscalité tce 2
Fiscalité tce 2Fiscalité tce 2
Fiscalité tce 2
 
Cas pratique-n-1-is-161226113655
Cas pratique-n-1-is-161226113655Cas pratique-n-1-is-161226113655
Cas pratique-n-1-is-161226113655
 

Plus de Allaeddine Makhlouk

Sarl sa approbation des comptes annuels
Sarl  sa  approbation des comptes annuelsSarl  sa  approbation des comptes annuels
Sarl sa approbation des comptes annuels
Allaeddine Makhlouk
 
Revenus professionnels ou fonciers dont le montant annuel net d’impôt
Revenus professionnels  ou fonciers dont le montant annuel net d’impôtRevenus professionnels  ou fonciers dont le montant annuel net d’impôt
Revenus professionnels ou fonciers dont le montant annuel net d’impôt
Allaeddine Makhlouk
 
Revenus fonciers tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ans
Revenus fonciers  tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ansRevenus fonciers  tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ans
Revenus fonciers tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ans
Allaeddine Makhlouk
 
Resume du systeme fiscal marocain
Resume du systeme fiscal marocainResume du systeme fiscal marocain
Resume du systeme fiscal marocain
Allaeddine Makhlouk
 
Resume du systeme fiscal marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Resume du systeme  fiscal  marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014Resume du systeme  fiscal  marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Resume du systeme fiscal marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Allaeddine Makhlouk
 
Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...
Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...
Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...
Allaeddine Makhlouk
 
Referentiel des prix_28_1_2015_vf_5
Referentiel des  prix_28_1_2015_vf_5Referentiel des  prix_28_1_2015_vf_5
Referentiel des prix_28_1_2015_vf_5
Allaeddine Makhlouk
 
Referentiel des prix_2_3_2015_vf
Referentiel des  prix_2_3_2015_vfReferentiel des  prix_2_3_2015_vf
Referentiel des prix_2_3_2015_vf
Allaeddine Makhlouk
 

Plus de Allaeddine Makhlouk (20)

Travailleurs indépendants quel régime fiscal choisir
Travailleurs indépendants  quel régime fiscal choisirTravailleurs indépendants  quel régime fiscal choisir
Travailleurs indépendants quel régime fiscal choisir
 
Toutes les questions que vous vous posez sur votre retraite cimr
Toutes les questions que vous vous posez sur votre retraite cimrToutes les questions que vous vous posez sur votre retraite cimr
Toutes les questions que vous vous posez sur votre retraite cimr
 
Timbres fiscaux-etat-adc 310f-15i
Timbres fiscaux-etat-adc 310f-15iTimbres fiscaux-etat-adc 310f-15i
Timbres fiscaux-etat-adc 310f-15i
 
Taxe professionnelle
Taxe professionnelleTaxe professionnelle
Taxe professionnelle
 
Taux change 2014
Taux change 2014Taux change 2014
Taux change 2014
 
Société anonyme
Société anonymeSociété anonyme
Société anonyme
 
Simpl ir cc_declaration_traitements_salaires_déclaration des traitements et s...
Simpl ir cc_declaration_traitements_salaires_déclaration des traitements et s...Simpl ir cc_declaration_traitements_salaires_déclaration des traitements et s...
Simpl ir cc_declaration_traitements_salaires_déclaration des traitements et s...
 
Sarl, sa approbation des comptes annuels
Sarl, sa   approbation des comptes annuelsSarl, sa   approbation des comptes annuels
Sarl, sa approbation des comptes annuels
 
Sarl sa approbation des comptes annuels
Sarl  sa  approbation des comptes annuelsSarl  sa  approbation des comptes annuels
Sarl sa approbation des comptes annuels
 
Sage simp ecv 2014
Sage simp ecv 2014Sage simp ecv 2014
Sage simp ecv 2014
 
Tutoriel excel
Tutoriel excelTutoriel excel
Tutoriel excel
 
Revenus agricoles 2015_fr
Revenus agricoles 2015_frRevenus agricoles 2015_fr
Revenus agricoles 2015_fr
 
Revenus professionnels ou fonciers dont le montant annuel net d’impôt
Revenus professionnels  ou fonciers dont le montant annuel net d’impôtRevenus professionnels  ou fonciers dont le montant annuel net d’impôt
Revenus professionnels ou fonciers dont le montant annuel net d’impôt
 
Revenus fonciers tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ans
Revenus fonciers  tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ansRevenus fonciers  tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ans
Revenus fonciers tpi, imposition des loyers... ce qui a changé en vingt ans
 
Resume du systeme fiscal marocain
Resume du systeme fiscal marocainResume du systeme fiscal marocain
Resume du systeme fiscal marocain
 
Resume du systeme fiscal marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Resume du systeme  fiscal  marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014Resume du systeme  fiscal  marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Resume du systeme fiscal marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
 
Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...
Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...
Réglementant la profession d'expert comptable et instituant un ordre des expe...
 
Referentiel des prix_28_1_2015_vf_5
Referentiel des  prix_28_1_2015_vf_5Referentiel des  prix_28_1_2015_vf_5
Referentiel des prix_28_1_2015_vf_5
 
Refonte de la loi 10 94 medcin
Refonte de la loi 10 94 medcinRefonte de la loi 10 94 medcin
Refonte de la loi 10 94 medcin
 
Referentiel des prix_2_3_2015_vf
Referentiel des  prix_2_3_2015_vfReferentiel des  prix_2_3_2015_vf
Referentiel des prix_2_3_2015_vf
 

Passage du résultat comptable au résultat fiscal

  • 1. Passage du résultat comptable au résultat fiscal Le calcul du résultat net fiscal et de l’impôt sur les sociétés s’effectue par voie extra - comptable selon le schéma suivant: . Résultat net fiscal: Résultat brut fiscal - Reports déficitaires imputés. . Résultat brut fiscal: Résultat net comptable (avant impôts) + Réintégrations fiscales - déductions fiscales 1/ Calcul du résultat brut fiscal Le résultat brut fiscal: Résultat net comptable (avant impôt) + Réintégrations fiscales - déductions fiscales * Les réintégrations fiscales. Sont réintégrées les charges suivantes: - Amendes, pénalités et majorations de toute nature pour infraction aux dispositions législatives ou réglementaires. - A concurrence de 50% de leur montant, les dépenses dont le montant facturé est égal ou supérieur à 10 000 DH et dont le règlement n’est pas justifié pour chèque barré non endossable, effet de commerce, virement bancaire ou moyen monétique
  • 2. - Frais généraux non afférents à l’exploitation - Cadeaux publicitaire dont la valeur unitaire est supérieur à 100 DH ou ne portent pas soit le nom, le sigle ou la marque que l’entreprise fabrique ou commercialise. - Prime d’assurance vie contractée au profit de la société sur la tête de son personnel dirigeant. - Impôts sur les sociétés. - Dotation aux amortissements de voiture de transport de personnes dépassant 20% de la valeur de 300 000DH (200 000 DH avant 2006), cette règle s’applique également aux redevances de crédit bail relatives aux voitures de transport de personnes, le montant de la redevance est limité à 60 000 DH par période de 12 mois. Etant précisé que cette limite ne s’applique pas aux: * Véhicules utilisés pour le transport du public. * Véhicules utilisés pour le transport de marchandises. * Véhicules de transport collectif du personnel de l’entreprise et de transport scolaire. * Véhicules appartenant aux entreprises qui pratiquent la location de voitures. * Les provisions: Pour amendes et pénalités,pour propre assurance pour garanties aux clients - les fractions des dons supérieurs à 2% du CA TTC accordés aux œuvres sociales des entreprises publiques ou privées et aux œuvres sociales des institutions qui sont autorisées par la loi à percevoir des dons. Cette limite ne s’applique pas si le bénéficiaire est une institution reconnue d’utilité publique. - La rémunération des comptes courants des associés si le capital n’est pas entièrement libéré. Etant précisé que les dépassements aux deux limites suivantes sont à réintégrer: · La base de calcul ne doit pas dépasser le capital. · Le taux d’intérêt maximum est fixé annuellement par arrêté.
  • 3. * Déductions fiscales: Les déductions fiscales concernant les produits non imposables en totalité ou en patrie à savoir: - à 100% les dividendes distribués par les sociétés soumise à l’IS. - Plus-value constatée et profits réalisés en cours d’exploitation: Les sociétés réalisant un profit ou un plus value à l’occasion de cession d’éléments corporel ou incorporels de l’actif immobilisé bénéficient de deux options: 1ere option: Abattement sur la plus - value nette globale selon les taux suivants: · 25% si le délai de détention est compris entre 2 et 4 ans · 50% si le délai de détention est supérieur à 4 ans. 2eme option: Déduction total de la plus - value nette globale si la société: · Réinvesti le produit global de la cession dans un délai maximum de 3 ans en biens d’équipement ou en immeuble. · Et s’engage à conserver les équipements ou immeuble dans son actif pendant une durée de 5 ans au minimum. - plus value constatées et profits réalisés en fin d’exploitation. Les abattements sont : de 50% si, le délai de détention est compris entre 4 et 8 ans 2/ Calcul du résultat net fiscal: Résultat net fiscal: Résultat brut fiscal - Reports déficitaires imputés. Déficit reportable: Le déficit d’un exercice comptable est déduit du bénéfice de l’exercice suivant. Le reliquat du déficit peut être déduit des bénéfices des exercices comptables suivants jusqu’au quatrième exercice qui suit l’exercice déficitaire.
  • 4. La limitation des 4 ans ne s’applique pas au déficit ou fraction de déficit correspondant à des amortissements régulièrement comptabilisés et compris dans les charges déductibles de l’exercice.