SlideShare une entreprise Scribd logo
Benyounes El bouayachi
Consultant/Formateur sécurité et habilitations
SOMMAIRE
 Sauveteur Secouriste du Travail (SST)
 Techniques Universelles de Secourisme (TUS) :
1. victime inconsciente et respire,
2. victime inconsciente et ne respire pas,
3. victime consciente et ne respire pas,
4. arrêt cardiaque,
5. hémorragies,
6. saignement abondant,
7. brûlures,
8. plaies graves.
 Traumatismes et immobilisation
1. du crane,
2. de la colonne vertébrale,
3. des membres,
 Relevage et Brancardage
Un sauveteur-secouriste du travail (SST) est une personne ‘’volontaire’’
ou désigné pour porter secours en cas d’accident.
Il doit être capable de porter secours à tout moment au sein de son
entreprise ou équipe à toute victime d’un accident du travail, dans
l’attente de l’arrivée des secours spécialisés.
Définition et principe
Au delà de son savoir faire, le ‘’SST’’ est un PREVENTEUR dans
son entreprise.
PRINCIPE DU SECOURISME : (PAS)
- PROTÉGER ;
- ALERTER ;
- SECOURIR.
Définition et principe
Objectifs :
 Supprimer ou écarter le(s danger(s) pour
assurer votre protection, celle de la
victime ou des autres personnes.
 Réaliser un dégagement d’urgence d’une
victime exposée à un danger que vous
ne pouvez pas supprimer.
 Identifier les signaux d’alerte aux
populations et indiquer les mesures de
protection à prendre.
PROTÉGER
QUI PROTÉGER ?
 Soi-même,
 La victime,
 Les autres,
 Porter des gants s’il y a saignement.
DE QUOI ?
 D’un danger persistant
(électricité, incendie, explosion, atmosphère toxique ou irrespirable, chute
d’objets, de personnes…)
CONDUITE À TENIR (CAT)
 Observations,
 Approche prudente,
 Renseignement auprès des témoins,
 Analyse de la zone d’intervention,
 Délimitation de la zone de danger.
PROTÉGER
ACTIONS :
1. Supprimer le danger,
2. Dégager la victime,
3. Effectuer un bilan initial ou circonstanciel,
4. Etablir un bilan vital ou d’urgence,
5. Opérer un bilan secondaire ou lésionnel.
PROTÉGER
1- SUPPRIMER le danger
Quand cela est possible, SUPPRIMER ou ISOLER de façon permanente les dangers
2- DEGAGER LA VICTIME
Le dégagement d’urgence est une manœuvre exceptionnelle qui ne doit être utilisée que
pour soustraire une victime à UN DANGER RÉEL, VITAL, IMMÉDIAT et incontrôlable.
Devant l’impossibilité de supprimer le danger et si la victime est incapable de se
soustraire elle-même, le SST doit procéder à un dégagement d’urgence.
PROTÉGER
2- DEGAGER LA VICTIME
Cette opération peut être dangereuse
pour une victime atteinte d’un
traumatisme (rien ne doit empêcher
son dégagement)
PROTÉGER
 Examiner toujours la victime, même celle semble indemne,
(certaine pathologie se manifeste après),
 Se renseigner du maximum d’informations sur l’accident.
3- BILAN INITIAL OU CIRCONSTANCIEL :
PROTÉGER
4-1 Conscience ;
4-2 Respiration ;
4-3 Circulation.
4- BILAN VITAL (d’urgence) :
PROTÉGER
 En lui posant des questions simples ou
le stimuler :
(nom, prénom….)
 En lui demandant d’exécuter un ordre
simple :
(fermer/ouvrir les yeux, serrer la main , …)
4-1 Examen de la conscience
Une victime est consciente ou ne l’est pas du tout
PROTÉGER
 Mouvement du thorax, régularité des
mouvements,
 les bruits respiratoires (normaux ou
gêne…),
 la respiration
Une victime respire ou ne respire pas
4-2 Examen de la respiration
PROTÉGER
 La recherche du pouls carotidien est difficile ,
 Le secouriste doit commencer la réanimation cardio-
pulmonaire (RCP) devant toute victime qui ne respire pas!!!
4-3 Examen de la circulation
PROTÉGER
 surveiller en permanence les fonctions vitales
 ne négligeant aucun appareil de la tête aux pieds
 Ecouter les plaintes de la victime consciente,
 Surveiller les signes indirects chez la victime inconsciente :
plaies, déformations…
5- BILAN SECONDAIRE ET LESIONNEL :
PROTÉGER
Objectifs :
Transmettre aux services de
secours d’urgence adaptés
les informations nécessaires
à leur intervention.
ALERTER
QUOI ?
 Se présenter et donner le numéro de téléphone
 Nature du problème ( accident, maladie, feu…)
 Localisation précise ( ville, rue, étage, lieu-dit…)
 Nombre de victimes
 État des victimes
 Gestes effectués
 Présence de risques persistants
ALERTER
QUI ?
 Le (s) responsable hiérarchique (s) ;
 Le Poste de secours;
 I’ Assistance ;
 Le ‘’SAMU’’ (Service d’Aide Médicale d’Urgence) ;
 Le cas échéant, appeler aussi l’autorité compétente
concernée (police, gendarmerie……)
15
19
177
Les Sapeurs Pompiers pour tout problème de secours
La Police Secours
La Gendarmerie Royale
ALERTER
SECOURIR
 Dégagement d’urgence (vérifier)
 Bilan : initial, vital et lésionnel (le confirmer)
 Rétablir la ventilation (RCP, MCP, DEA)
 Arrêter une éventuelle hémorragie
 Mettre en position latérale de sécurité (PLS)
 Pratiquer la réanimation
(Bouche à bouche ou massage cardiaque )
Règles fondamentales de secourisme :
Objectifs :
 Maintenir libres les voies aériennes
d’une victime inconsciente qui respire.
 Positionner la victime en sécurité en
attendant les secours.
VICTIME EST INCONSCIENTE
Toutes les personnes inconscientes, laissées sur le dos peuvent être exposées à
une détresse respiratoire :
 par obstruction des voies aériennes du fait de la chute de la langue en arrière.
 par encombrement de ces voies par des liquides (sang, salive…)
Après avoir constaté l’inconscience le SST doit :
 Appeler « à l’aide »
 Desserrer les Cols, Cravates et Ceintures.
 Basculer prudemment la tête en arrière et élever le menton
 Apprécier la respiration pendant 10 secondes.
 Mettre la victime en POSITION LATERALE DE SECURITE
1- VICTIME EST INCONSCIENTE et respire
La victime ne répond pas, reste immobile et respire
Mette la victime en PLS
1- VICTIME EST INCONSCIENTE et respire
Mette la victime en PLS
1 2 3
4 5 6
1- VICTIME EST INCONSCIENTE et respire
 Mettre en œuvre une Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP).
 Réaliser, si nécessaire et en toute sécurité une défibrillation
automatisée externe (DAE).
La victime ne répond pas, reste immobile et ne respire pas
2- VICTIME EST INCONSCIENTE et ne respire pas
Fréquence (respiration normale) :
chez l’adulte
environ 12 à 20 mvts/mn
La respiration est anormale si :
 Bruit
 Tirage
 Balancement thoraco- abdominal
2- VICTIME EST INCONSCIENTE et ne respire pas
INSUFFLATIONS - BOUCHE à BOUCHE
Insufflateur manuel
Canule ‘’oro-pharyngée’’
Pratiquer la réanimation
2- VICTIME EST INCONSCIENTE et ne respire pas
La victime s’étouffe
Signes :
La victime :
 Porte la main à sa gorge
 Ne peut plus parler
 Garde la bouche ouverte
 Fait des efforts pour respirer sans que l’air
n’entre ni ne sorte
 Ne peut plus tousser
3- VICTIME EST CONSCIENTE et ne respire pas
 Donner de 1 à 5 claques vigoureuses dans
le dos de la victime, entre les deux
omoplates, avec le talon de l’autre main.
 Arrêter les claques dans le dos dès que la
désobstruction est constatée
En cas d’inefficacité, après 5 claques dans le
dos, réaliser des compressions abdominales
ou thoraciques.
1
3
2
La victime s’étouffe
3- VICTIME EST CONSCIENTE et ne respire pas
 Se placer derrière la victime, contre son dos (en
fléchissant les genoux pour être à sa hauteur si la
victime est assise), passer les bras sous les siens de
part et d’autre de la partie supérieure de son
abdomen.
 S’assurer que la victime est bien penchée en avant
pour que l’obstacle dégagé sorte de la bouche plutôt
que de retourner dans les voies aériennes.
 Mettre le poing sur la partie supérieure de
l’abdomen, au creux de l’estomac, en dessous du
sternum : Ce poing doit être horizontal, le dos de la
main tourné vers le haut.
La méthode décrite par HEIMLICH :
La victime s’étouffe
3- VICTIME EST CONSCIENTE et ne respire pas
 L’apport d’oxygène est essentiel
au fonctionnement du cerveau,
son manque peut provoquer des
lésions irréversibles
 L’arrêt respiratoire peut être à
l’origine de l’arrêt cardiaque
(électrisation, obstruction des
voies aériennes…)
 50 % des cas, sont liés à une
anomalie du fonctionnement du
cœur (fibrillation ventriculaire par
exemple)
Oreillettes
Ventricules
4- ARRET CARDIAQUE
Carotidien
Radial
Pédieux
Chez l’adulte
 Rythme Irrégulier
 Pâleur
 100 < Pouls < 40
(pulsations/mn)
Pouls carotidien
1
3
2
Huméral
Fémoral
4- ARRET CARDIAQUE
‘’DU CRANE’’
‘’DE LA COLONNE’’
‘’DES MEMBRES’’

Contenu connexe

Tendances

Formation aux Premiers secours
Formation aux Premiers secoursFormation aux Premiers secours
Formation aux Premiers secours
Egn Njeba
 
2014 évacuation - tous établissements - 01
2014 évacuation - tous établissements - 012014 évacuation - tous établissements - 01
2014 évacuation - tous établissements - 01
APS&I - Formations
 
Support de cours évacuation
Support de cours évacuationSupport de cours évacuation
Support de cours évacuation
APS&I - Formations
 
Guide technique-sst
Guide technique-sstGuide technique-sst
Guide technique-sstSUMPPS
 
2014 - formation à la manipulation des extincteurs
2014 - formation à la manipulation des extincteurs2014 - formation à la manipulation des extincteurs
2014 - formation à la manipulation des extincteurs
APS&I - Formations
 
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...
Islem Soualhi
 
Formation sst (tres interessant)
Formation sst (tres interessant)Formation sst (tres interessant)
Formation sst (tres interessant)pascalbaudin
 
Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail  Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Formation incendie
Formation incendieFormation incendie
Formation incendie
Kévin Dessin
 
Document unique BTP
Document unique BTPDocument unique BTP
Document unique BTP
NetPME
 
Incendie .ppt
Incendie .pptIncendie .ppt
Incendie .ppt
MoussaAbbas
 
Présentation brûlures
Présentation brûluresPrésentation brûlures
Présentation brûlures
Marwa ELZini
 
AIDE MÉMOIRE SST 2021.pdf
AIDE MÉMOIRE SST 2021.pdfAIDE MÉMOIRE SST 2021.pdf
AIDE MÉMOIRE SST 2021.pdf
JoseFernandez364749
 
Formation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardFormation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe Bernard
SamuelCharmolue
 
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)pascalbaudin
 
Triage Start
Triage StartTriage Start
Triage Start
Arnaud Depil-Duval
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securite
Anis Souissi
 
Prevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteurPrevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteurFFSNW Formation
 
Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
hammani bachir
 

Tendances (20)

Formation aux Premiers secours
Formation aux Premiers secoursFormation aux Premiers secours
Formation aux Premiers secours
 
2014 évacuation - tous établissements - 01
2014 évacuation - tous établissements - 012014 évacuation - tous établissements - 01
2014 évacuation - tous établissements - 01
 
Support de cours évacuation
Support de cours évacuationSupport de cours évacuation
Support de cours évacuation
 
Guide technique-sst
Guide technique-sstGuide technique-sst
Guide technique-sst
 
2014 - formation à la manipulation des extincteurs
2014 - formation à la manipulation des extincteurs2014 - formation à la manipulation des extincteurs
2014 - formation à la manipulation des extincteurs
 
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...
Réanimation Cardio pulmonaire de base (RCP) par :Groupe Algérien de Médecine ...
 
Formation sst (tres interessant)
Formation sst (tres interessant)Formation sst (tres interessant)
Formation sst (tres interessant)
 
Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail  Secourisme en milieu de travail
Secourisme en milieu de travail
 
Gestes de 1ers secours
Gestes de 1ers secoursGestes de 1ers secours
Gestes de 1ers secours
 
Formation incendie
Formation incendieFormation incendie
Formation incendie
 
Document unique BTP
Document unique BTPDocument unique BTP
Document unique BTP
 
Incendie .ppt
Incendie .pptIncendie .ppt
Incendie .ppt
 
Présentation brûlures
Présentation brûluresPrésentation brûlures
Présentation brûlures
 
AIDE MÉMOIRE SST 2021.pdf
AIDE MÉMOIRE SST 2021.pdfAIDE MÉMOIRE SST 2021.pdf
AIDE MÉMOIRE SST 2021.pdf
 
Formation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe BernardFormation évacuation Groupe Bernard
Formation évacuation Groupe Bernard
 
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
Programme formation sst (sauveteur secourisme du travail)
 
Triage Start
Triage StartTriage Start
Triage Start
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securite
 
Prevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteurPrevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteur
 
Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 

Similaire à SECOURISME.pdf

Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secours
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secoursFiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secours
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secours
CCMO Mutuelle
 
SOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdf
SOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdfSOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdf
SOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdf
ThierrySam1
 
07.gestes
07.gestes07.gestes
07.gestes
rabhservices
 
Manouvres principales en secourisme.pdf
Manouvres principales en  secourisme.pdfManouvres principales en  secourisme.pdf
Manouvres principales en secourisme.pdf
Billal Khaldi
 
Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...
Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...
Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...
SidahmedZerroukisba
 
URGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.ppt
URGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.pptURGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.ppt
URGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.ppt
RabKant
 
URGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.ppt
URGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.pptURGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.ppt
URGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.ppt
RabKant
 
Clarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptx
Clarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptxClarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptx
Clarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptx
ChokriBesbes
 
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionelHemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
ishakgm
 
Blessure et chute
Blessure et chuteBlessure et chute
Blessure et chute
centhypatie
 
Sauvetage au combat
Sauvetage au combatSauvetage au combat
Sauvetage au combat
Arnaud Depil-Duval
 
Le Damage Control à la phase Préhospitalière
Le Damage Control à la phase Préhospitalière Le Damage Control à la phase Préhospitalière
Le Damage Control à la phase Préhospitalière
Réseau Pro Santé
 
Cir532007annexe2a
Cir532007annexe2aCir532007annexe2a
Cir532007annexe2ayouri59490
 
406 Cir532007annexe2a
406 Cir532007annexe2a406 Cir532007annexe2a
406 Cir532007annexe2ayouri59490
 
Montage aps à l'école
Montage aps à l'écoleMontage aps à l'école
Montage aps à l'école
EREA Isoard
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrisson
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrissonFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrisson
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrisson
CCMO Mutuelle
 
Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016
Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016
Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016
Islem Soualhi
 

Similaire à SECOURISME.pdf (20)

Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secours
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secoursFiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secours
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - Les premiers secours
 
Fr primeros auxilios-2
Fr primeros auxilios-2Fr primeros auxilios-2
Fr primeros auxilios-2
 
SOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdf
SOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdfSOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdf
SOINS DE 1er SECOURS_14 Janv. 2020.pdf
 
07.gestes
07.gestes07.gestes
07.gestes
 
Manouvres principales en secourisme.pdf
Manouvres principales en  secourisme.pdfManouvres principales en  secourisme.pdf
Manouvres principales en secourisme.pdf
 
Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...
Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...
Lever de l'opéré . Nous avons constaté que le risque infectieux est omniprése...
 
URGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.ppt
URGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.pptURGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.ppt
URGENCES ET SECOURS IS-IP-SF.ppt
 
URGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.ppt
URGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.pptURGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.ppt
URGENCES_ET_SECOURS_IS-IP-SF.ppt
 
Clarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptx
Clarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptxClarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptx
Clarke Enrgie Le 15 avril 2022.pptx
 
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionelHemoragie et secourisme au niveau professionel
Hemoragie et secourisme au niveau professionel
 
Reftech Sst2
Reftech Sst2Reftech Sst2
Reftech Sst2
 
Reftech Sst2
Reftech Sst2Reftech Sst2
Reftech Sst2
 
Blessure et chute
Blessure et chuteBlessure et chute
Blessure et chute
 
Sauvetage au combat
Sauvetage au combatSauvetage au combat
Sauvetage au combat
 
Le Damage Control à la phase Préhospitalière
Le Damage Control à la phase Préhospitalière Le Damage Control à la phase Préhospitalière
Le Damage Control à la phase Préhospitalière
 
Cir532007annexe2a
Cir532007annexe2aCir532007annexe2a
Cir532007annexe2a
 
406 Cir532007annexe2a
406 Cir532007annexe2a406 Cir532007annexe2a
406 Cir532007annexe2a
 
Montage aps à l'école
Montage aps à l'écoleMontage aps à l'école
Montage aps à l'école
 
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrisson
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrissonFiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrisson
Fiche essentielle - CCMO Mutuelle - La sécurité du nourrisson
 
Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016
Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016
Sauvetage nautique et noyade cmpn fassas 2016
 

Plus de sciencedufutur

Methode 5S - support de formation -.pdf
Methode 5S  - support de formation -.pdfMethode 5S  - support de formation -.pdf
Methode 5S - support de formation -.pdf
sciencedufutur
 
Uber_2018.pdf
Uber_2018.pdfUber_2018.pdf
Uber_2018.pdf
sciencedufutur
 
Quelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedIn
Quelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedInQuelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedIn
Quelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedIn
sciencedufutur
 
Beignets BASSY
Beignets BASSY Beignets BASSY
Beignets BASSY
sciencedufutur
 
2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt
2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt
2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt
sciencedufutur
 
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.pptcours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
sciencedufutur
 
Exo-Plannification.pdf
Exo-Plannification.pdfExo-Plannification.pdf
Exo-Plannification.pdf
sciencedufutur
 
VENTE ET NEGOCIATION.pdf
VENTE ET NEGOCIATION.pdfVENTE ET NEGOCIATION.pdf
VENTE ET NEGOCIATION.pdf
sciencedufutur
 
Presenter_un_projet.ppt
Presenter_un_projet.pptPresenter_un_projet.ppt
Presenter_un_projet.ppt
sciencedufutur
 

Plus de sciencedufutur (9)

Methode 5S - support de formation -.pdf
Methode 5S  - support de formation -.pdfMethode 5S  - support de formation -.pdf
Methode 5S - support de formation -.pdf
 
Uber_2018.pdf
Uber_2018.pdfUber_2018.pdf
Uber_2018.pdf
 
Quelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedIn
Quelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedInQuelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedIn
Quelles sont les couleurs qui attirent sur LinkedIn
 
Beignets BASSY
Beignets BASSY Beignets BASSY
Beignets BASSY
 
2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt
2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt
2_1_Apprendre_devenir_bon_leader (2).ppt
 
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.pptcours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
cours M5-M6 QIAT EIES 2.ppt
 
Exo-Plannification.pdf
Exo-Plannification.pdfExo-Plannification.pdf
Exo-Plannification.pdf
 
VENTE ET NEGOCIATION.pdf
VENTE ET NEGOCIATION.pdfVENTE ET NEGOCIATION.pdf
VENTE ET NEGOCIATION.pdf
 
Presenter_un_projet.ppt
Presenter_un_projet.pptPresenter_un_projet.ppt
Presenter_un_projet.ppt
 

SECOURISME.pdf

  • 1. Benyounes El bouayachi Consultant/Formateur sécurité et habilitations
  • 2. SOMMAIRE  Sauveteur Secouriste du Travail (SST)  Techniques Universelles de Secourisme (TUS) : 1. victime inconsciente et respire, 2. victime inconsciente et ne respire pas, 3. victime consciente et ne respire pas, 4. arrêt cardiaque, 5. hémorragies, 6. saignement abondant, 7. brûlures, 8. plaies graves.  Traumatismes et immobilisation 1. du crane, 2. de la colonne vertébrale, 3. des membres,  Relevage et Brancardage
  • 3.
  • 4. Un sauveteur-secouriste du travail (SST) est une personne ‘’volontaire’’ ou désigné pour porter secours en cas d’accident. Il doit être capable de porter secours à tout moment au sein de son entreprise ou équipe à toute victime d’un accident du travail, dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés. Définition et principe Au delà de son savoir faire, le ‘’SST’’ est un PREVENTEUR dans son entreprise.
  • 5. PRINCIPE DU SECOURISME : (PAS) - PROTÉGER ; - ALERTER ; - SECOURIR. Définition et principe
  • 6. Objectifs :  Supprimer ou écarter le(s danger(s) pour assurer votre protection, celle de la victime ou des autres personnes.  Réaliser un dégagement d’urgence d’une victime exposée à un danger que vous ne pouvez pas supprimer.  Identifier les signaux d’alerte aux populations et indiquer les mesures de protection à prendre. PROTÉGER
  • 7. QUI PROTÉGER ?  Soi-même,  La victime,  Les autres,  Porter des gants s’il y a saignement. DE QUOI ?  D’un danger persistant (électricité, incendie, explosion, atmosphère toxique ou irrespirable, chute d’objets, de personnes…) CONDUITE À TENIR (CAT)  Observations,  Approche prudente,  Renseignement auprès des témoins,  Analyse de la zone d’intervention,  Délimitation de la zone de danger. PROTÉGER
  • 8. ACTIONS : 1. Supprimer le danger, 2. Dégager la victime, 3. Effectuer un bilan initial ou circonstanciel, 4. Etablir un bilan vital ou d’urgence, 5. Opérer un bilan secondaire ou lésionnel. PROTÉGER
  • 9. 1- SUPPRIMER le danger Quand cela est possible, SUPPRIMER ou ISOLER de façon permanente les dangers 2- DEGAGER LA VICTIME Le dégagement d’urgence est une manœuvre exceptionnelle qui ne doit être utilisée que pour soustraire une victime à UN DANGER RÉEL, VITAL, IMMÉDIAT et incontrôlable. Devant l’impossibilité de supprimer le danger et si la victime est incapable de se soustraire elle-même, le SST doit procéder à un dégagement d’urgence. PROTÉGER
  • 10. 2- DEGAGER LA VICTIME Cette opération peut être dangereuse pour une victime atteinte d’un traumatisme (rien ne doit empêcher son dégagement) PROTÉGER
  • 11.  Examiner toujours la victime, même celle semble indemne, (certaine pathologie se manifeste après),  Se renseigner du maximum d’informations sur l’accident. 3- BILAN INITIAL OU CIRCONSTANCIEL : PROTÉGER
  • 12. 4-1 Conscience ; 4-2 Respiration ; 4-3 Circulation. 4- BILAN VITAL (d’urgence) : PROTÉGER
  • 13.  En lui posant des questions simples ou le stimuler : (nom, prénom….)  En lui demandant d’exécuter un ordre simple : (fermer/ouvrir les yeux, serrer la main , …) 4-1 Examen de la conscience Une victime est consciente ou ne l’est pas du tout PROTÉGER
  • 14.  Mouvement du thorax, régularité des mouvements,  les bruits respiratoires (normaux ou gêne…),  la respiration Une victime respire ou ne respire pas 4-2 Examen de la respiration PROTÉGER
  • 15.  La recherche du pouls carotidien est difficile ,  Le secouriste doit commencer la réanimation cardio- pulmonaire (RCP) devant toute victime qui ne respire pas!!! 4-3 Examen de la circulation PROTÉGER
  • 16.  surveiller en permanence les fonctions vitales  ne négligeant aucun appareil de la tête aux pieds  Ecouter les plaintes de la victime consciente,  Surveiller les signes indirects chez la victime inconsciente : plaies, déformations… 5- BILAN SECONDAIRE ET LESIONNEL : PROTÉGER
  • 17. Objectifs : Transmettre aux services de secours d’urgence adaptés les informations nécessaires à leur intervention. ALERTER
  • 18. QUOI ?  Se présenter et donner le numéro de téléphone  Nature du problème ( accident, maladie, feu…)  Localisation précise ( ville, rue, étage, lieu-dit…)  Nombre de victimes  État des victimes  Gestes effectués  Présence de risques persistants ALERTER
  • 19. QUI ?  Le (s) responsable hiérarchique (s) ;  Le Poste de secours;  I’ Assistance ;  Le ‘’SAMU’’ (Service d’Aide Médicale d’Urgence) ;  Le cas échéant, appeler aussi l’autorité compétente concernée (police, gendarmerie……) 15 19 177 Les Sapeurs Pompiers pour tout problème de secours La Police Secours La Gendarmerie Royale ALERTER
  • 20. SECOURIR  Dégagement d’urgence (vérifier)  Bilan : initial, vital et lésionnel (le confirmer)  Rétablir la ventilation (RCP, MCP, DEA)  Arrêter une éventuelle hémorragie  Mettre en position latérale de sécurité (PLS)  Pratiquer la réanimation (Bouche à bouche ou massage cardiaque ) Règles fondamentales de secourisme :
  • 21.
  • 22. Objectifs :  Maintenir libres les voies aériennes d’une victime inconsciente qui respire.  Positionner la victime en sécurité en attendant les secours. VICTIME EST INCONSCIENTE
  • 23. Toutes les personnes inconscientes, laissées sur le dos peuvent être exposées à une détresse respiratoire :  par obstruction des voies aériennes du fait de la chute de la langue en arrière.  par encombrement de ces voies par des liquides (sang, salive…) Après avoir constaté l’inconscience le SST doit :  Appeler « à l’aide »  Desserrer les Cols, Cravates et Ceintures.  Basculer prudemment la tête en arrière et élever le menton  Apprécier la respiration pendant 10 secondes.  Mettre la victime en POSITION LATERALE DE SECURITE 1- VICTIME EST INCONSCIENTE et respire La victime ne répond pas, reste immobile et respire
  • 24. Mette la victime en PLS 1- VICTIME EST INCONSCIENTE et respire
  • 25. Mette la victime en PLS 1 2 3 4 5 6 1- VICTIME EST INCONSCIENTE et respire
  • 26.  Mettre en œuvre une Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP).  Réaliser, si nécessaire et en toute sécurité une défibrillation automatisée externe (DAE). La victime ne répond pas, reste immobile et ne respire pas 2- VICTIME EST INCONSCIENTE et ne respire pas
  • 27. Fréquence (respiration normale) : chez l’adulte environ 12 à 20 mvts/mn La respiration est anormale si :  Bruit  Tirage  Balancement thoraco- abdominal 2- VICTIME EST INCONSCIENTE et ne respire pas
  • 28. INSUFFLATIONS - BOUCHE à BOUCHE Insufflateur manuel Canule ‘’oro-pharyngée’’ Pratiquer la réanimation 2- VICTIME EST INCONSCIENTE et ne respire pas
  • 29. La victime s’étouffe Signes : La victime :  Porte la main à sa gorge  Ne peut plus parler  Garde la bouche ouverte  Fait des efforts pour respirer sans que l’air n’entre ni ne sorte  Ne peut plus tousser 3- VICTIME EST CONSCIENTE et ne respire pas
  • 30.  Donner de 1 à 5 claques vigoureuses dans le dos de la victime, entre les deux omoplates, avec le talon de l’autre main.  Arrêter les claques dans le dos dès que la désobstruction est constatée En cas d’inefficacité, après 5 claques dans le dos, réaliser des compressions abdominales ou thoraciques. 1 3 2 La victime s’étouffe 3- VICTIME EST CONSCIENTE et ne respire pas
  • 31.  Se placer derrière la victime, contre son dos (en fléchissant les genoux pour être à sa hauteur si la victime est assise), passer les bras sous les siens de part et d’autre de la partie supérieure de son abdomen.  S’assurer que la victime est bien penchée en avant pour que l’obstacle dégagé sorte de la bouche plutôt que de retourner dans les voies aériennes.  Mettre le poing sur la partie supérieure de l’abdomen, au creux de l’estomac, en dessous du sternum : Ce poing doit être horizontal, le dos de la main tourné vers le haut. La méthode décrite par HEIMLICH : La victime s’étouffe 3- VICTIME EST CONSCIENTE et ne respire pas
  • 32.  L’apport d’oxygène est essentiel au fonctionnement du cerveau, son manque peut provoquer des lésions irréversibles  L’arrêt respiratoire peut être à l’origine de l’arrêt cardiaque (électrisation, obstruction des voies aériennes…)  50 % des cas, sont liés à une anomalie du fonctionnement du cœur (fibrillation ventriculaire par exemple) Oreillettes Ventricules 4- ARRET CARDIAQUE
  • 33. Carotidien Radial Pédieux Chez l’adulte  Rythme Irrégulier  Pâleur  100 < Pouls < 40 (pulsations/mn) Pouls carotidien 1 3 2 Huméral Fémoral 4- ARRET CARDIAQUE
  • 34. ‘’DU CRANE’’ ‘’DE LA COLONNE’’ ‘’DES MEMBRES’’