SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Télécharger pour lire hors ligne
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
1
Tester son product / market fit
Méthode user research
Le studio
étude de cas : nutz
les usages de la prise de notes
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
2
_hello nutz !
_Qu’est ce que c’est ?
un produit issu du startup studio unknowns : nutz est une
application qui permet de garder en favoris des découvertes
quotidiennes (musique, restaurant, bar, films…).
_Pourquoi parler de nutz ?
Pour savoir s’il existe un marché intéressé par notre produit,
nous avons mis en place une méthode user research
innovante que nous allons détailler.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
3
_sommaire
1. Approche du startup studio
1. Protocole mis en place
1. Enseignements de l’étude sur la prise de notes
1. Interprétations des résultats
1. Bilan
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
4
notre approche
qu’est-ce qui nous différencie ?1.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
5
_avantages de cette approche
_tester l’appétence des utilisateurs
pour le service
_décadrer le sujet à la prise de notes
pour ne pas oublier un besoin
_expérimenter de nouvelles
méthodes de travail et de recherche
utilisateurs
_comprendre profondément les
besoins, les habitudes et les
problèmes des individus
_co-conception avec les utilisateurs
_mieux segmenter les profils qui
utilisent l’application
_méthode agile
_aligner le MVP aux besoins
utilisateurs
_mesurer rapidement l’adoption
du produit
Empirique Hybride Rétro-recherche
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
6
_ pour tester notre product / market fit, nous nous sommes tout d’abord intéressés aux
gestes de la prise de notes.
_ pourquoi ? Parce qu’il n’y a rien de plus difficile que de remplacer un geste par un autre
geste. Quand bien même il y aurait mille raisons valables de le faire.
_ avant de tester nutz, il fallait donc que l’on comprenne avec quels gestes nous étions en
“concurrence”.
_par où commencer ?
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
7
notre protocole
concrètement, comment avons-nous fait ?2.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
8
_notre protocole
Rencontre
informelle
_____________
Remise diary 1
Phase ‘user research’
(2 semaines)
Cerner les habitudes de
mémorisation et de prise de notes
orientées vers les loisirs
Entretiens
avec diary 1
_____________
Mini test nutz
_____________
Remise diary 2
Entretiens
avec diary 2
_____________
Exercice
d’idéation
Phase d’utilisation de Nutz
(3 semaines)
Tester la capacité de Nutz à devenir support de
mémorisation et de prise de notes orientés sur
les loisirs + UX
Présentation Diary 1 Guide
d’entretien
Guide de test
Guide
d’analyse
Diary 2
ProcessOutils
Guide
d’entretien
Guide
d’analyse
Etude menée sur 12 répondants
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
9
_1 / initialiser l’étude
_ Dans un premier temps, nous avons recruté 12 répondants
issus de nos cercles de connaissances. Pour être en
cohérence avec l’application que nous souhaitions tester,
nous avons ciblé des jeunes actifs de profils variés, ayant
une forte appétence pour le numérique.
_ Lors d’une première rencontre informelle, nous leur avons
confié un “diary”, c’est-à-dire un carnet de bord pour mener
une étude ethnographique.
Rencontre
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
10
_2 / étudier les usages de prise de notes
_ Nous avons construit ce diary autour de questions et
petits exercices ludiques relatifs à la prise de note dans le
cadre des loisirs.
_ Pendant 2 semaines, les 12 participants ont alimenté ce
livret de chez eux.
_ A l’issue des 2 semaines, nous avons dépouillé le diary
avec les répondants, autour d’un entretien d’1h30 environ.
Phase user research Entretien
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
11
_3 / tester la prise en main de l’application
_ Puis, lors du même entretien nous leur avons demandé
d’installer nutz. Nous avons alors mené un mini test
utilisateur avec eux : comment ils interagissent avec
l’application ? les fonctionnalités sont-elles comprises ?
_ Enfin, nous leur avons confié un deuxième diary, cette
fois-ci axé sur l’utilisation de nutz.
Mini test
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
12
_4 / tester sur la durée et formuler des hypothèses
Phase d’utilisation de nutz
_ Pendant 3 semaines, les participants ont alimenté ce
deuxième diary, composé de questions relatives à
l’utilisation de nutz et de petits challenges réguliers.
_ De notre côté, nous avons retranscrit les entretiens de mi-
parcours, procédé à une analyse et créé de petites fiches
synthèses pour chaque participant. Cela nous a aidé à
formuler des hypothèses.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
13
_5 / valider ou invalider nos hypothèses
_ A l’issue des 3 semaines, nous avons rencontré une
dernière fois les participants pour dépouiller le diary 2.
Nous avions préparé un guide d’entretien à partir de
l’analyse que nous avions menée précédemment.
_ Nous avons proposé aux participants un exercice
d’idéation, lors duquel ils ont designé la boîte qui
emballerait nutz si c’était un produit physique : quelles
fonctionnalités seraient mises en avant sur la boîte ? quel
slogan apparaîtrait ?
Entretien
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
14
enseignements
quels sont les usages de prise de notes ?3.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
15
_pourquoi prend-on des notes ?
_ la prise de notes est un geste qui produit des effets différents, voire contradictoires :
Noter pour se souvenir :
noter quelque chose
pour s’assurer de ne pas
l’oublier
Noter pour oublier :
noter pour se
décharger, se vider
la tête
Noter pour noter :
fonction mémo-
technique de la note
Ne pas noter :
pour se forcer à se
souvenir
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
16
_une note est toujours une construction
_ une note n’est jamais “pure”, objective. Elle est de l’information qui porte la marque
d’une subjectivité, parce qu’elle a fait l’objet d’une réappropriation (prélèvement, sélection,
reformulation…) en fonction d’un usage potentiel dans lequel la personne se projette.
_ selon son degré d’élaboration et d’appropriation, une note est donc plus ou moins
partageable, plus ou moins compréhensible par autrui.
NOTE
USAGE POTENTIEL
= INFORMATION RÉAPPROPRIATION+
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
17
_la prise de notes est une économie
_ les individus gèrent leurs « viviers de notes » de façon plus ou moins complexe. En fonction
des personnes et de la typologie des notes concernées, les comportements varient.
_ certaines notes sont « thésaurisées » et jalousement gardées par leur propriétaire.
_ d’autres notes, en revanche, ne sont jamais consultées a posteriori, ni même supprimées ou
jetées lorsqu’elles sont “périmées”. Ainsi, on peut aimer le geste de noter pour lui-même,
pour profiter de ses effets immédiats, et non en vue d’un trésor de notes capitalisable.
THÉSAURISATION IMMÉDIATETÉ
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
18
_la prise de notes est soumise à des injonctions sociales
_ si les comportements de prise de notes sont hétérogènes d’un individu à l’autre, tout le
monde semble s’accorder sur un point : il faut prendre des notes !
_ la prise de note est un travail, et un travail inscrit socialement. C’est le rôle de chacun de trier
et gérer l’information qui lui parvient.
_ celui qui ne prend pas de notes se met en position de dépendance vis-à-vis des autres. On le
suspecte éventuellement d’irresponsabilité et/ou de sur-confiance en ses capacités de
mémorisation.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
19
_en fait, tout le monde prend des notes
_ il existe de nombreuses stratégies d’évitement permettant aux individus d’échapper à la
prise de note (parfois vécue comme aliénante).
_ cependant, il semble que personne ne puisse véritablement échapper à cette tâche, en la
pratiquant de façon détournée ou en la déléguant à quelqu’un d’autre :
Prendre une photo, par exemple, n’est-ce
pas prendre une note de manière
détournée ?
Demander à tiers de nous rappeler quelque
chose, n’est-ce pas prendre une note de
façon “déléguée” ?
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
20
_en résumé
_ nous prenons tous des notes, de diverses manières et
dans des objectifs parfois différents.
_ qu’elle soit corvée ou plaisir, la prise de notes témoigne
de notre rapport au temps, à la thésaurisation, à
l’organisation, au socius, etc.
_ qu’elle soit assumée ou contournée, elle est un marqueur
identitaire et social.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
21
interprétation
élaboration de la matrice comportementale4.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
22
_élaboration de la matrice comportementale…
_l’observation de différents cas de prise de notes nous a permis de dégager des lignes
comportementales fortes. Il s’agit d’une schématisation de pratiques en réalité plus
complexe. Cependant, cette schématisation nous a permis de mieux comprendre les raisons
de l’adoption ou du rejet de nutz par les répondants.
_la matrice est structurée autour de deux axes :
• la dimension identitaire de la note : passant par l’intériorisation (plus ou moins forte) de la contrainte.
• le caractère partageable de la note : la note comme élaboration plus ou moins objectivée et partageable
avec autrui.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
23
_la matrice comportementale
Identité
Subjectivation
Objectivation
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
Aliénation
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
24
_la matrice comportementale
Identité
Subjectivation
Objectivation
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
Aliénation
La prise de notes est un
besoin. Elle est identitaire.
La prise de notes est sur-
objectivée.
La prise de notes est vécue
comme une véritable
contrainte. Des stratégies de
contournement sont adoptés. L’organisation des notes
s’effectue selon des critères
entièrement personnels.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
25
_le positionnement des testeurs sur la matrice
Identité
Subjectivation
Objectivation
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
Aliénation
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
26
_étude de deux profils extrêmes
_parmi les testeurs, nous identifions deux profils extrêmes particulièrement intéressants
compte tenu de leurs gestes :
• le stratège heuristique situé sur l’axe “Heuristique / Besoin”.
• l’organisatrice compulsive située sur l’axe “Rationnalisant / Besoin”.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
27
« J’écris, je fais des petits dessins. J’ai
tout le temps un petit calepin sur moi.
[...] il y a un peu tout, il y a un peu ta
vie dedans. [...] il y a beaucoup de
choses qui se mélangent mais je sais
ce que je mets dedans. ». I.
« Il y a des choses qui marchent bien
avec moi mais ne marcheraient pas
avec tout le monde. (…) Je
m’approprie un peu les systèmes. ». I.
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
_un profil extrême : le stratège heuristique
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
28
_un profil extrême : le stratège heuristique
_la contrainte comme levier d’action (1/2) :
L’utilisateur a un usage original de l’application
“Note” de son téléphone : il se contraint à n’utiliser
qu’un seul mono post-it sur lequel il note tout. Cette
habitude, qui le contraint à un nombre limité de
caractères, l’oblige à régulièrement supprimer des
tâches et à les re-prioriser. C’est la façon la plus
efficace qu’il a trouvé pour lutter contre la
procrastination !
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
29
_un profil extrême : le stratège heuristique
_la contrainte comme levier d’action (2/2) :
Le même utilisateur utilise l’image de fond de son
écran d’ordinateur comme un repère lui signalant le
moment où il doit ranger son bureau : lorsque des
icônes s’affichent sur la partie noire de l’image, c’est
qu’il est temps de ranger !
L’utilisateur a donc mis spontanément en place un
système d’auto-régulation performant, qui lui permet
de ranger régulièrement et de ne pas se laisser
déborder.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
30
_un profil extrême : le stratège heuristique
_le flux comme un mode d’archive :
Twitter est utilisé comme un moyen d’archivage
de notes partageables. Revenir sur ses propres
tweets est un geste naturel pour se rappeler de
ce qui doit être fait, ce qui doit être essayé ou ce
qui a été recommandé.
« Twitter fait déjà une sorte de backlog, c’est
un petit peu une sorte de journal. En premier
lieu c’est pour partager avec les gens sur
Twitter mais ça m’aide aussi. Tout ce qui est
sur Twitter je le retrouve, dans le bloc note
pas forcément. ». I.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
31
« Je note toujours, j’ai peur d’oublier.
J’ai trop de choses à penser. ». S.
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
_un profil extrême : l’organisatrice compulsive
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
32
_un profil extrême : l’organisatrice compulsive
_l’organisation comme identité sociale :
Pour chaque sortie qu’elle organise, l’utilisatrice
classe l’ensemble des personnes conviées en
trois catégories : “Oui” (si la personne vient),
“Non” (si la personne ne vient pas) et “Peut-être”
(si la personne est encore indécise).
À mesure des réponses qu’elle reçoit, l’utilisatrice
déplace les personnes d’une catégorie à une
autre. Cette fiche bristol est mise à jour jusqu’au
jour de l’événement et ce, même si la personne
conviée est en face d’elle.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
33
_un profil extrême : l’organisatrice compulsive
_consultation des notes sur les périodes
de creux :
L’utilisatrice a adopté le réflexe de consulter ses
notes dès qu’elle s’ennuie. Plus que pour se
rappeler d’une information, il y a la question de la
mémoriser, de la retenir.
« Je regarde ma liste quand je m’ennuie.
Quand je suis là avec mon téléphone et que je
n’ai rien à faire je regarde ma liste ou mon
agenda. (...) Je relis souvent mes notes et le
fait de le relire ça me permet de le mémoriser.
A force de le relire, je le mémorise sinon je ne
le retiendrai pas. J’ai une mémoire visuelle,
plus je vois quelque chose, plus je le retiens. ».
S.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
34
_à quoi servent les profils extrêmes ?
_les profils extrêmes ne sont pas concernés par nutz a priori. Cependant, il se sont révélés
très utiles à l’élaboration de la matrice.
• Parce qu’ils nous ont permis de craquer la matrice !
• Parce qu’ils nous ont permis d’observer des comportements particulièrement intéressant et inventifs, qui
pourront être ré-exploités plus tard.
• Parce que ces comportements extrêmes agissent comme une loupe grossissante sur des pratiques que l’on
peut retrouver, dans une moindre mesure, chez des utilisateurs plus banales.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
35
_les utilisateurs toujours actifs sur nutz après le test
Identité
Subjectivation
Objectivation
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
Aliénation
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
36
_qu’observe-t-on ?
_un maximum d’utilisateurs qui
continuent d’utiliser nutz sont situés
dans le « carré central » de la matrice,
avec une concentration supérieure dans
le carré « Devoir / Rationnel ».
SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN
RATIONNEL
EMPIRIQUE
HEURISTIQUE
RATIONNALISANT
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
37
_qu’en déduit-on pour ces potentiels utilisateurs de nutz ?
Pas d’attachement
affectif et identitaire
particulier à la note
Pas d’outil ni de
geste dominant
Pas besoin d’un
outil offrant une
grande
sophistication
fonctionnelle
Besoin de répondre
à un besoin assez
simple
Recherche des
raccourcis vers des
actions
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
38
_le bilan de tout ça
And so ?
qu’est ce que nous en retenons ?5.
_Cliquez pour modifier les styles du texte du masque
_Deuxième niveau
39
_and so ?
_notre méthode de user research a permis de pallier à l’absence d’une étude de marché menée
au préalable. Elle est également complémentaire à une étude ethnographique.
_elle a permis de déduire que nutz est un produit de niche, destiné à un public trop spécifique
pour en faire un business viable.
_nous remarquons chez les utilisateurs que les gestes liés à la prise de notes sont déjà très
ancrés. Ils ont des habitudes qui restent difficilement remplaçables.
_la prise de notes est un sujet transversal. L’approche que nous avons eu a permis de générer
beaucoup d’insights ré-exploitables pour d’autres sujets.
Tester son product / market fit grâce à la recherche utilisateur

Contenu connexe

Similaire à Tester son product / market fit grâce à la recherche utilisateur

conduite_et_management_de_projet_9.pdf
conduite_et_management_de_projet_9.pdfconduite_et_management_de_projet_9.pdf
conduite_et_management_de_projet_9.pdf
KawtarBahlouLi1
 
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Fabrice Bronsart
 
CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16
maudpuaud
 

Similaire à Tester son product / market fit grâce à la recherche utilisateur (20)

conduite_et_management_de_projet_9.pdf
conduite_et_management_de_projet_9.pdfconduite_et_management_de_projet_9.pdf
conduite_et_management_de_projet_9.pdf
 
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
 
Formateur facilitateur occasionel 201712
Formateur facilitateur occasionel 201712 Formateur facilitateur occasionel 201712
Formateur facilitateur occasionel 201712
 
Minke training sessions
Minke training sessionsMinke training sessions
Minke training sessions
 
Atelier apprentissage par objectifs
Atelier apprentissage par objectifsAtelier apprentissage par objectifs
Atelier apprentissage par objectifs
 
Initiation à l’utilisation des mind maps
Initiation à l’utilisation des mind mapsInitiation à l’utilisation des mind maps
Initiation à l’utilisation des mind maps
 
Guide d'évaluation des préférences d'apprentissage
Guide d'évaluation des préférences d'apprentissageGuide d'évaluation des préférences d'apprentissage
Guide d'évaluation des préférences d'apprentissage
 
Guide d'évaluation des préférences d'apprentissage
Guide d'évaluation des préférences d'apprentissageGuide d'évaluation des préférences d'apprentissage
Guide d'évaluation des préférences d'apprentissage
 
MagiKLAP _ Workbook V2
MagiKLAP _ Workbook V2MagiKLAP _ Workbook V2
MagiKLAP _ Workbook V2
 
Analyse et conception des scénarios d’apprentissage - Activité 2 séminaire ec...
Analyse et conception des scénarios d’apprentissage - Activité 2 séminaire ec...Analyse et conception des scénarios d’apprentissage - Activité 2 séminaire ec...
Analyse et conception des scénarios d’apprentissage - Activité 2 séminaire ec...
 
le design thinking.pptx
le design thinking.pptxle design thinking.pptx
le design thinking.pptx
 
Prise_notes.pdf
Prise_notes.pdfPrise_notes.pdf
Prise_notes.pdf
 
YouMeO design sprint
YouMeO design sprintYouMeO design sprint
YouMeO design sprint
 
01_Comp_tence_et_savoir_faire. à developperppt
01_Comp_tence_et_savoir_faire. à developperppt01_Comp_tence_et_savoir_faire. à developperppt
01_Comp_tence_et_savoir_faire. à developperppt
 
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
Formuler son objectif, l'évaluer et tracer le plan d'action optimal: Un trava...
 
Faciliter la collaboration sur les tests utilisateurs en mode guérilla
Faciliter la collaboration sur les tests utilisateurs en mode guérillaFaciliter la collaboration sur les tests utilisateurs en mode guérilla
Faciliter la collaboration sur les tests utilisateurs en mode guérilla
 
Atelier apprentissage par objectifs
Atelier apprentissage par objectifsAtelier apprentissage par objectifs
Atelier apprentissage par objectifs
 
Centrale Cooperatique07
Centrale Cooperatique07Centrale Cooperatique07
Centrale Cooperatique07
 
CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16
 
#Good Morning UX #2 : Grands principes du design thinking
#Good Morning UX #2 : Grands principes du design thinking#Good Morning UX #2 : Grands principes du design thinking
#Good Morning UX #2 : Grands principes du design thinking
 

Plus de _unknowns

Plus de _unknowns (7)

C'est quoi le RGPD ?
C'est quoi le RGPD ?C'est quoi le RGPD ?
C'est quoi le RGPD ?
 
C'est quoi un chatbot ?
C'est quoi un chatbot ?C'est quoi un chatbot ?
C'est quoi un chatbot ?
 
Qu'est-ce que le SXSW 2017 nous dit du futur ?
Qu'est-ce que le SXSW 2017 nous dit du futur ? Qu'est-ce que le SXSW 2017 nous dit du futur ?
Qu'est-ce que le SXSW 2017 nous dit du futur ?
 
#stillhuman : how ethnography makes sense of data @sxsw2017
#stillhuman : how ethnography makes sense of data @sxsw2017 #stillhuman : how ethnography makes sense of data @sxsw2017
#stillhuman : how ethnography makes sense of data @sxsw2017
 
Etude ethnographique : les usages de l'argent #Unknowns
Etude ethnographique : les usages de l'argent #UnknownsEtude ethnographique : les usages de l'argent #Unknowns
Etude ethnographique : les usages de l'argent #Unknowns
 
unknowns futurology sxsw15
unknowns futurology sxsw15unknowns futurology sxsw15
unknowns futurology sxsw15
 
Who is watson?
Who is watson?Who is watson?
Who is watson?
 

Tester son product / market fit grâce à la recherche utilisateur

  • 1. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 1 Tester son product / market fit Méthode user research Le studio étude de cas : nutz les usages de la prise de notes
  • 2. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 2 _hello nutz ! _Qu’est ce que c’est ? un produit issu du startup studio unknowns : nutz est une application qui permet de garder en favoris des découvertes quotidiennes (musique, restaurant, bar, films…). _Pourquoi parler de nutz ? Pour savoir s’il existe un marché intéressé par notre produit, nous avons mis en place une méthode user research innovante que nous allons détailler.
  • 3. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 3 _sommaire 1. Approche du startup studio 1. Protocole mis en place 1. Enseignements de l’étude sur la prise de notes 1. Interprétations des résultats 1. Bilan
  • 4. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 4 notre approche qu’est-ce qui nous différencie ?1.
  • 5. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 5 _avantages de cette approche _tester l’appétence des utilisateurs pour le service _décadrer le sujet à la prise de notes pour ne pas oublier un besoin _expérimenter de nouvelles méthodes de travail et de recherche utilisateurs _comprendre profondément les besoins, les habitudes et les problèmes des individus _co-conception avec les utilisateurs _mieux segmenter les profils qui utilisent l’application _méthode agile _aligner le MVP aux besoins utilisateurs _mesurer rapidement l’adoption du produit Empirique Hybride Rétro-recherche
  • 6. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 6 _ pour tester notre product / market fit, nous nous sommes tout d’abord intéressés aux gestes de la prise de notes. _ pourquoi ? Parce qu’il n’y a rien de plus difficile que de remplacer un geste par un autre geste. Quand bien même il y aurait mille raisons valables de le faire. _ avant de tester nutz, il fallait donc que l’on comprenne avec quels gestes nous étions en “concurrence”. _par où commencer ?
  • 7. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 7 notre protocole concrètement, comment avons-nous fait ?2.
  • 8. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 8 _notre protocole Rencontre informelle _____________ Remise diary 1 Phase ‘user research’ (2 semaines) Cerner les habitudes de mémorisation et de prise de notes orientées vers les loisirs Entretiens avec diary 1 _____________ Mini test nutz _____________ Remise diary 2 Entretiens avec diary 2 _____________ Exercice d’idéation Phase d’utilisation de Nutz (3 semaines) Tester la capacité de Nutz à devenir support de mémorisation et de prise de notes orientés sur les loisirs + UX Présentation Diary 1 Guide d’entretien Guide de test Guide d’analyse Diary 2 ProcessOutils Guide d’entretien Guide d’analyse Etude menée sur 12 répondants
  • 9. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 9 _1 / initialiser l’étude _ Dans un premier temps, nous avons recruté 12 répondants issus de nos cercles de connaissances. Pour être en cohérence avec l’application que nous souhaitions tester, nous avons ciblé des jeunes actifs de profils variés, ayant une forte appétence pour le numérique. _ Lors d’une première rencontre informelle, nous leur avons confié un “diary”, c’est-à-dire un carnet de bord pour mener une étude ethnographique. Rencontre
  • 10. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 10 _2 / étudier les usages de prise de notes _ Nous avons construit ce diary autour de questions et petits exercices ludiques relatifs à la prise de note dans le cadre des loisirs. _ Pendant 2 semaines, les 12 participants ont alimenté ce livret de chez eux. _ A l’issue des 2 semaines, nous avons dépouillé le diary avec les répondants, autour d’un entretien d’1h30 environ. Phase user research Entretien
  • 11. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 11 _3 / tester la prise en main de l’application _ Puis, lors du même entretien nous leur avons demandé d’installer nutz. Nous avons alors mené un mini test utilisateur avec eux : comment ils interagissent avec l’application ? les fonctionnalités sont-elles comprises ? _ Enfin, nous leur avons confié un deuxième diary, cette fois-ci axé sur l’utilisation de nutz. Mini test
  • 12. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 12 _4 / tester sur la durée et formuler des hypothèses Phase d’utilisation de nutz _ Pendant 3 semaines, les participants ont alimenté ce deuxième diary, composé de questions relatives à l’utilisation de nutz et de petits challenges réguliers. _ De notre côté, nous avons retranscrit les entretiens de mi- parcours, procédé à une analyse et créé de petites fiches synthèses pour chaque participant. Cela nous a aidé à formuler des hypothèses.
  • 13. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 13 _5 / valider ou invalider nos hypothèses _ A l’issue des 3 semaines, nous avons rencontré une dernière fois les participants pour dépouiller le diary 2. Nous avions préparé un guide d’entretien à partir de l’analyse que nous avions menée précédemment. _ Nous avons proposé aux participants un exercice d’idéation, lors duquel ils ont designé la boîte qui emballerait nutz si c’était un produit physique : quelles fonctionnalités seraient mises en avant sur la boîte ? quel slogan apparaîtrait ? Entretien
  • 14. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 14 enseignements quels sont les usages de prise de notes ?3.
  • 15. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 15 _pourquoi prend-on des notes ? _ la prise de notes est un geste qui produit des effets différents, voire contradictoires : Noter pour se souvenir : noter quelque chose pour s’assurer de ne pas l’oublier Noter pour oublier : noter pour se décharger, se vider la tête Noter pour noter : fonction mémo- technique de la note Ne pas noter : pour se forcer à se souvenir
  • 16. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 16 _une note est toujours une construction _ une note n’est jamais “pure”, objective. Elle est de l’information qui porte la marque d’une subjectivité, parce qu’elle a fait l’objet d’une réappropriation (prélèvement, sélection, reformulation…) en fonction d’un usage potentiel dans lequel la personne se projette. _ selon son degré d’élaboration et d’appropriation, une note est donc plus ou moins partageable, plus ou moins compréhensible par autrui. NOTE USAGE POTENTIEL = INFORMATION RÉAPPROPRIATION+
  • 17. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 17 _la prise de notes est une économie _ les individus gèrent leurs « viviers de notes » de façon plus ou moins complexe. En fonction des personnes et de la typologie des notes concernées, les comportements varient. _ certaines notes sont « thésaurisées » et jalousement gardées par leur propriétaire. _ d’autres notes, en revanche, ne sont jamais consultées a posteriori, ni même supprimées ou jetées lorsqu’elles sont “périmées”. Ainsi, on peut aimer le geste de noter pour lui-même, pour profiter de ses effets immédiats, et non en vue d’un trésor de notes capitalisable. THÉSAURISATION IMMÉDIATETÉ
  • 18. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 18 _la prise de notes est soumise à des injonctions sociales _ si les comportements de prise de notes sont hétérogènes d’un individu à l’autre, tout le monde semble s’accorder sur un point : il faut prendre des notes ! _ la prise de note est un travail, et un travail inscrit socialement. C’est le rôle de chacun de trier et gérer l’information qui lui parvient. _ celui qui ne prend pas de notes se met en position de dépendance vis-à-vis des autres. On le suspecte éventuellement d’irresponsabilité et/ou de sur-confiance en ses capacités de mémorisation.
  • 19. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 19 _en fait, tout le monde prend des notes _ il existe de nombreuses stratégies d’évitement permettant aux individus d’échapper à la prise de note (parfois vécue comme aliénante). _ cependant, il semble que personne ne puisse véritablement échapper à cette tâche, en la pratiquant de façon détournée ou en la déléguant à quelqu’un d’autre : Prendre une photo, par exemple, n’est-ce pas prendre une note de manière détournée ? Demander à tiers de nous rappeler quelque chose, n’est-ce pas prendre une note de façon “déléguée” ?
  • 20. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 20 _en résumé _ nous prenons tous des notes, de diverses manières et dans des objectifs parfois différents. _ qu’elle soit corvée ou plaisir, la prise de notes témoigne de notre rapport au temps, à la thésaurisation, à l’organisation, au socius, etc. _ qu’elle soit assumée ou contournée, elle est un marqueur identitaire et social.
  • 21. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 21 interprétation élaboration de la matrice comportementale4.
  • 22. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 22 _élaboration de la matrice comportementale… _l’observation de différents cas de prise de notes nous a permis de dégager des lignes comportementales fortes. Il s’agit d’une schématisation de pratiques en réalité plus complexe. Cependant, cette schématisation nous a permis de mieux comprendre les raisons de l’adoption ou du rejet de nutz par les répondants. _la matrice est structurée autour de deux axes : • la dimension identitaire de la note : passant par l’intériorisation (plus ou moins forte) de la contrainte. • le caractère partageable de la note : la note comme élaboration plus ou moins objectivée et partageable avec autrui.
  • 23. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 23 _la matrice comportementale Identité Subjectivation Objectivation SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT Aliénation
  • 24. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 24 _la matrice comportementale Identité Subjectivation Objectivation SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT Aliénation La prise de notes est un besoin. Elle est identitaire. La prise de notes est sur- objectivée. La prise de notes est vécue comme une véritable contrainte. Des stratégies de contournement sont adoptés. L’organisation des notes s’effectue selon des critères entièrement personnels.
  • 25. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 25 _le positionnement des testeurs sur la matrice Identité Subjectivation Objectivation SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT Aliénation
  • 26. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 26 _étude de deux profils extrêmes _parmi les testeurs, nous identifions deux profils extrêmes particulièrement intéressants compte tenu de leurs gestes : • le stratège heuristique situé sur l’axe “Heuristique / Besoin”. • l’organisatrice compulsive située sur l’axe “Rationnalisant / Besoin”.
  • 27. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 27 « J’écris, je fais des petits dessins. J’ai tout le temps un petit calepin sur moi. [...] il y a un peu tout, il y a un peu ta vie dedans. [...] il y a beaucoup de choses qui se mélangent mais je sais ce que je mets dedans. ». I. « Il y a des choses qui marchent bien avec moi mais ne marcheraient pas avec tout le monde. (…) Je m’approprie un peu les systèmes. ». I. SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT _un profil extrême : le stratège heuristique
  • 28. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 28 _un profil extrême : le stratège heuristique _la contrainte comme levier d’action (1/2) : L’utilisateur a un usage original de l’application “Note” de son téléphone : il se contraint à n’utiliser qu’un seul mono post-it sur lequel il note tout. Cette habitude, qui le contraint à un nombre limité de caractères, l’oblige à régulièrement supprimer des tâches et à les re-prioriser. C’est la façon la plus efficace qu’il a trouvé pour lutter contre la procrastination !
  • 29. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 29 _un profil extrême : le stratège heuristique _la contrainte comme levier d’action (2/2) : Le même utilisateur utilise l’image de fond de son écran d’ordinateur comme un repère lui signalant le moment où il doit ranger son bureau : lorsque des icônes s’affichent sur la partie noire de l’image, c’est qu’il est temps de ranger ! L’utilisateur a donc mis spontanément en place un système d’auto-régulation performant, qui lui permet de ranger régulièrement et de ne pas se laisser déborder.
  • 30. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 30 _un profil extrême : le stratège heuristique _le flux comme un mode d’archive : Twitter est utilisé comme un moyen d’archivage de notes partageables. Revenir sur ses propres tweets est un geste naturel pour se rappeler de ce qui doit être fait, ce qui doit être essayé ou ce qui a été recommandé. « Twitter fait déjà une sorte de backlog, c’est un petit peu une sorte de journal. En premier lieu c’est pour partager avec les gens sur Twitter mais ça m’aide aussi. Tout ce qui est sur Twitter je le retrouve, dans le bloc note pas forcément. ». I.
  • 31. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 31 « Je note toujours, j’ai peur d’oublier. J’ai trop de choses à penser. ». S. SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT _un profil extrême : l’organisatrice compulsive
  • 32. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 32 _un profil extrême : l’organisatrice compulsive _l’organisation comme identité sociale : Pour chaque sortie qu’elle organise, l’utilisatrice classe l’ensemble des personnes conviées en trois catégories : “Oui” (si la personne vient), “Non” (si la personne ne vient pas) et “Peut-être” (si la personne est encore indécise). À mesure des réponses qu’elle reçoit, l’utilisatrice déplace les personnes d’une catégorie à une autre. Cette fiche bristol est mise à jour jusqu’au jour de l’événement et ce, même si la personne conviée est en face d’elle.
  • 33. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 33 _un profil extrême : l’organisatrice compulsive _consultation des notes sur les périodes de creux : L’utilisatrice a adopté le réflexe de consulter ses notes dès qu’elle s’ennuie. Plus que pour se rappeler d’une information, il y a la question de la mémoriser, de la retenir. « Je regarde ma liste quand je m’ennuie. Quand je suis là avec mon téléphone et que je n’ai rien à faire je regarde ma liste ou mon agenda. (...) Je relis souvent mes notes et le fait de le relire ça me permet de le mémoriser. A force de le relire, je le mémorise sinon je ne le retiendrai pas. J’ai une mémoire visuelle, plus je vois quelque chose, plus je le retiens. ». S.
  • 34. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 34 _à quoi servent les profils extrêmes ? _les profils extrêmes ne sont pas concernés par nutz a priori. Cependant, il se sont révélés très utiles à l’élaboration de la matrice. • Parce qu’ils nous ont permis de craquer la matrice ! • Parce qu’ils nous ont permis d’observer des comportements particulièrement intéressant et inventifs, qui pourront être ré-exploités plus tard. • Parce que ces comportements extrêmes agissent comme une loupe grossissante sur des pratiques que l’on peut retrouver, dans une moindre mesure, chez des utilisateurs plus banales.
  • 35. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 35 _les utilisateurs toujours actifs sur nutz après le test Identité Subjectivation Objectivation SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT Aliénation
  • 36. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 36 _qu’observe-t-on ? _un maximum d’utilisateurs qui continuent d’utiliser nutz sont situés dans le « carré central » de la matrice, avec une concentration supérieure dans le carré « Devoir / Rationnel ». SERVITUDE DEVOIR PLAISIR BESOIN RATIONNEL EMPIRIQUE HEURISTIQUE RATIONNALISANT
  • 37. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 37 _qu’en déduit-on pour ces potentiels utilisateurs de nutz ? Pas d’attachement affectif et identitaire particulier à la note Pas d’outil ni de geste dominant Pas besoin d’un outil offrant une grande sophistication fonctionnelle Besoin de répondre à un besoin assez simple Recherche des raccourcis vers des actions
  • 38. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 38 _le bilan de tout ça And so ? qu’est ce que nous en retenons ?5.
  • 39. _Cliquez pour modifier les styles du texte du masque _Deuxième niveau 39 _and so ? _notre méthode de user research a permis de pallier à l’absence d’une étude de marché menée au préalable. Elle est également complémentaire à une étude ethnographique. _elle a permis de déduire que nutz est un produit de niche, destiné à un public trop spécifique pour en faire un business viable. _nous remarquons chez les utilisateurs que les gestes liés à la prise de notes sont déjà très ancrés. Ils ont des habitudes qui restent difficilement remplaçables. _la prise de notes est un sujet transversal. L’approche que nous avons eu a permis de générer beaucoup d’insights ré-exploitables pour d’autres sujets.