Le rêve de l'automatisation
Processus d'archivage et place de l'archiviste
Qu'entend-on par « automatisation » ?
- Le passage d'une gestion humaine à une gestion par la
machine
- La mise en œuvre d...
Caractéristiques du processus à
automatiser
- Des objets fragiles, nécessitant une intervention
rapide
- Des objets comple...
Enjeux de l'automatisation dans la chaîne
de l'archivage
- Collecte : traiter une production de masse, non
standardisée (n...
L'automatisation dans les actes (1)
- Un champ partagé avec les informaticiens : dialogue,
confiance, compromis
- Face à l...
L'automatisation dans les actes (2)
- L'archiviste comme acteur de la standardisation :
standardiser les outils de référen...
La poursuite d'une logique tayloriste...
jusqu'à son dépassement
- Standardiser davantage ?
- Intégrer les leçons du taylo...
Automatiser à bon escient
- Possibilité de faire de l'archivage électronique non
automatisé
- Possibilité de maintenir des...
L'homme remplacé par la machine ?
- La gestion des tâches répétitives et/ou mécaniques
- Le développement de l'intelligenc...
Le débat est ouvert...
La première machine ultraintelligente sera la dernière
invention que l'homme doit
jamais faire
(Irv...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation de Thomas Van de Walle

3 754 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 754
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 260
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation de Thomas Van de Walle

  1. 1. Le rêve de l'automatisation Processus d'archivage et place de l'archiviste
  2. 2. Qu'entend-on par « automatisation » ? - Le passage d'une gestion humaine à une gestion par la machine - La mise en œuvre d'une organisation organisée des tâches → taylorisme → Dimension verticale → Dimension horizontale → Standardisation
  3. 3. Caractéristiques du processus à automatiser - Des objets fragiles, nécessitant une intervention rapide - Des objets complexes : données et métadonnées - L'automatisation concerne toutes les étapes de la chaîne d'archivage  : collecte, conservation, communication
  4. 4. Enjeux de l'automatisation dans la chaîne de l'archivage - Collecte : traiter une production de masse, non standardisée (non standardisable ?) - Conservation : permettre la pérennisation (formats, supports) - Communication : répondre aux attentes des utilisateurs, d'un service rapide et facile L'automatisation apparaît comme une obligation technique, politique, sociale
  5. 5. L'automatisation dans les actes (1) - Un champ partagé avec les informaticiens : dialogue, confiance, compromis - Face à la diversité de l'information et des contextes de production, des approches pragmatiques, au cas par cas - La possibilité de recourir à des outils de référence (méthodologies, référentiels généraux, normes et standards...)
  6. 6. L'automatisation dans les actes (2) - L'archiviste comme acteur de la standardisation : standardiser les outils de référence, les processus, les objets collectés - L'automatisation est aujourd'hui possible, mais une standardisation manuelle et individualisée reste nécessaire pour la mettre en œuvre
  7. 7. La poursuite d'une logique tayloriste... jusqu'à son dépassement - Standardiser davantage ? - Intégrer les leçons du taylorisme : → Dimension verticale : entretenir le dialogue entre ingénierie et gestion → Dimension horizontale : tout archivage doit-il être pensé en termes d'automatisation ?
  8. 8. Automatiser à bon escient - Possibilité de faire de l'archivage électronique non automatisé - Possibilité de maintenir des actions non automatisées à côté d'un archivage automatisé - Nécessité vitale de l'évaluation et de la sélection : rôle fondamental de l'archiviste, contribuant à la qualité de l'information archivée - Nécessité de documenter son action
  9. 9. L'homme remplacé par la machine ? - La gestion des tâches répétitives et/ou mécaniques - Le développement de l'intelligence artificielle → D'un traitement plus efficace de l'information numérique... → … jusqu'à la prise en main complète par les machines, quand surviendra la singularité technologique ?
  10. 10. Le débat est ouvert... La première machine ultraintelligente sera la dernière invention que l'homme doit jamais faire (Irving John Good, 1965) Les ordinateurs sont des serviteurs excellents et efficaces, mais je n'ai aucune envie de servir sous leurs ordres (Dr Spock, ca 2270) Cité sur le blog de TNA, 13/07/2013

×