Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
1La Qualité de Vie .
CO-Générateurs de lucidité pour
Les Groupes d’Appuis ...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Il n’y a pas de total consensus sur ce concept qui intègre:
 La capacité ...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
L’OMS décrit la qualité
de vie comme un concept
multidimensionnel :
«Une p...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Corten, (1988), propose un modèle
« basé sur cet aphorisme très simple
et ...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
La question centrale est donc d’envisager quelles
sont les conditions pour...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
6
Autrement dit, faire l'expérience de
quelque chose exige de pouvoir
s'ex...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
« Le processus de construction
du sens est avant tout propre à
chaque indi...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Les individus ne peuvent utiliser activement leurs
capacités d’adaptation ...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Amartya Kumar SEN
Docteur Honoris Causa de l’U.C.L. 1989.
La « capabilité ...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Le SENS de la vie est « présent » par :
© Guy Finné 2002-2015 10
Sur SOI :...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
La lucidité des individus sur eux-mêmes, les autres
et donc les situations...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
C’est comprendre les activités du moi dans ses rapports
avec les gens, les...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
 Ne se décrète pas.
 Ne s’enseigne pas
 Ne s’apprend pas
© Guy Finné 20...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
ALBERT BANDURA:
Canadien, Prof à Stanford,
© Guy Finné 2002-2015 14
Sa thé...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
UNE PSYCHOLOGIE POUR LE XXI ièm SIÈCLE ?
C’est l’observation structurée de...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
C’est l’observation structurée des autres qui
nous renseigne sur nos impli...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
© Guy Finné 2002-2015 17
Sur
Soi.
 Les autres.
Donc les situations.
L’AG...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
COMMENT favoriser ce développement HUMAIN :
Si ce sont les autres qui nous...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Les Groupes d’Appuis et de Progrès :
Sont précisément le lieu idéal pour à...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Définition :
Un groupe de 6 à 12 personnes :
 Qui se réunissent régulière...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Soutenus par une méthodologie structurante:
L’exploration de pistes d’opti...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Des résultats concrets immédiats:
La solution la plus adaptée est envisagé...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
La démarche du PROCESSUS de réussite est concrètement perçue
et le renouve...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Groupes
d'Appuis
et de
Progrès
© Guy Finné 2002-2013 24
PHILOSOPHIE
ETHIQU...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
C'est l'interaction systémique d'une philosophie,
de l'éthique, de la méth...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
LUCIDITÉ
FLEXIBILITÉ
APPUIS
Précis, efficaces
et puissants pour progresser...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Le P.U.R.* Processus Universel de la Réussite.
Les Stratégies Cognitives d...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
28
Signaux
Sens Options
Situation
Signification Feed-back
Solution
LUCIDIT...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Méconnaissances.
C’est la Distorsion, l’Omission, la Généralisation, (D.O....
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Méconnaissances.
La méconnaissance est utilisée par les
personnes pour mai...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Une grille des méconnaissances.
L ’existence
La signification
Les
SIGNAUX
...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Méconnaissances.
C’est les regards croisés entre les
participants qui posé...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
PRO-ACTIF
PASSIF
Aller
vers
du +
Quitter
du -
Ré-Actif
Expect-Actif
Sentim...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Pour
QUI ?
Le travail « social » *
au sens large, sollicite une
attention ...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
La prévention moins chère que la sanction !
Les GAP's correspondent à cett...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Pour
QUI ?
Les équipes soignantes:
 Des Maisons Médicales.
 Des hôpitaux...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Pour
CHACUN
spécifiquement
Très rapidement chacun se
sent soutenu dans sa
...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
 Élaborer un SENS positif à sa vie actuelle et future.
© Guy Finné 2002-2...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Si nous étions plus lucides,
chaque vécu pourrait nous instruire…
et faire...
Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®
Guy Finné
Conseiller d'organisation Ecole d'Ergologie site U.L.B.
Licenc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

G.a.p. qv 16 5-15 slidshare dropbox

329 vues

Publié le

Les groupes d'appuis et de progrès contribuent à développer les capacités à être l'agent de son propre développement par plus de lucidité sur soi, les autres et donc les situations pour une meilleure qualité de vie.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
329
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
60
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Je préfère l’expression « travail social » à secteur non marchand qui exprime négativement une tendance négationniste de la valeur sociétale ajoutée.
  • G.a.p. qv 16 5-15 slidshare dropbox

    1. 1. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® 1La Qualité de Vie . CO-Générateurs de lucidité pour Les Groupes d’Appuis et de Progrès
    2. 2. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Il n’y a pas de total consensus sur ce concept qui intègre:  La capacité fonctionnelle,  Le degré et la qualité de l’interaction sociale,  Le bien-être psychologique,  Les sensations physiques ou somatiques telle la douleur.  La satisfaction de vie. © Guy Finné 2002-2015 2 La qualité de vie est un concept plus large que la santé ou le bien-être.
    3. 3. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® L’OMS décrit la qualité de vie comme un concept multidimensionnel : «Une perception individuelle de sa position dans la vie, dans le contexte de sa culture et de son système de valeur en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses standards » © Guy Finné 2002-2015 3 C'est un concept intégrant de manière complexe  La santé physique y compris les habiletés fonctionnelles.  L’état psychologique,  Le niveau d'indépendance y compris économique.  Les relations sociales, le statut, les relations avec les évènements.  Les croyances personnelles et de l’environnement.
    4. 4. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Corten, (1988), propose un modèle « basé sur cet aphorisme très simple et évident » : © Guy Finné 2002-2015 4 Corten, Ph., (1998), Le concept de qualité de vie vu à travers la littérature anglo-saxonne. L’Information Psychiatrique, 9.
    5. 5. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® La question centrale est donc d’envisager quelles sont les conditions pour que les individus :  Trouvent du sens à leur vie C’est le « SENSE MAKING » de Karl Weick (1979, 2001).  Soient capables de réaliser le sens qu’ils souhaitent. Ce sont :  Les « CAPABILITÉS » de Amartya Sen (2000). et  « L’AGENTIVITÉ » de Albert Bandura (2003). © Guy Finné 2002-2015 5
    6. 6. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® 6 Autrement dit, faire l'expérience de quelque chose exige de pouvoir s'extraire de la situation d'expérience pour y porter attention. L'individu redonne du sens à ce qu'il a fait en « rétablissant un lien de causalité, a posteriori, entre ses actions, ses motivations et ses croyances, entre le passé et le présent.» Comme dans les G.A.P. pour le futur ! http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Karl_E._Weick&action=history Influencée par F. Varela sa théorie du sensemaking désigne un processus continu d'élaboration du sens (ongoing) dont la pensée et l'action doivent se comprendre dans leur récursivité : l'individu agit parce qu'il a pensé et pense à ce qu'il a fait. C'est ce que Weick signifie quand il dit : « Les gens ne peuvent savoir ce qu'ils sont en train de faire qu'après l'avoir fait». Karl E. Weick , né le 31 octobre 1936 à Varsovie, Indiana Professeur de psychologie à l'Université du Michigan. Il est considéré comme le théoricien les plus renommés mondialement de la théorie de la création du sens. Karl E. Weick © Guy Finné 2014
    7. 7. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® « Le processus de construction du sens est avant tout propre à chaque individu puisqu’il est marqué par des facteurs cognitifs et affectifs inhérents à l’être humain, qu’il s’agisse de sa manière de percevoir sa réalité ou encore d’analyser et d’interpréter des éléments d’information. © Guy Finné 2002-2015 7 Trouver du sens à sa vie. «L'individu agit parce qu'il a pensé et pense à ce qu'il a fait ». Et va faire . Mais ce processus est également contextuel puisqu’il prend place dans un environnement social, culturel, économique et politique qui caractérise la situation vécue par un individu, un groupe ou une organisation ». Weick, Karl E., (2001), Making Sense of the Organization, Blackwell. Ce qui lui ouvre les « capabilités » d’action.
    8. 8. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Les individus ne peuvent utiliser activement leurs capacités d’adaptation que :  S’ils perçoivent quelles existent et  Qu’ils disposent des «capabilités» à les mettre en œuvre. © Guy Finné 2002-2015 8 Les capabilités Sen, A. (1993), The Quality of Life. Oxford: Clarendon Press; ONU University. Sen, Amartya, (2000), Un nouveau modèle économique: développement, justice, liberté, Odile Jacob.
    9. 9. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Amartya Kumar SEN Docteur Honoris Causa de l’U.C.L. 1989. La « capabilité » désigne la possibilité pour les individus de faire des choix parmi les biens et les actions qu’ils jugent estimables et de les atteindre effectivement. Autrement dit une extension des possibilités que l’individu a de choisir la vie qu’il souhaite mener. Le réel choix dépend de la lucidité sur :  les potentialités existantes.  les capacités à les utiliser. Les capabilités Prix Nobel d'économie en 1998. «Les «capabilités» sont, les enjeux véritables de la justice sociale et du bonheur humain». © Guy Finné 2002-2015 9
    10. 10. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Le SENS de la vie est « présent » par : © Guy Finné 2002-2015 10 Sur SOI : Qui je suis. D’où je viens. Vers quoi je souhaite aller. Les autres: La situation: La lucidité:
    11. 11. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® La lucidité des individus sur eux-mêmes, les autres et donc les situations contribue à motiver les individus à mettre en œuvre les stratégies d’adaptation cohérentes aux objectifs clairement formulés pour que leur vie évolue dans les sens qu’ils souhaitent. © Guy Finné 2002-2015 11 La lucidité:
    12. 12. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® C’est comprendre les activités du moi dans ses rapports avec les gens, les idées, les choses. C’est le processus continu d’éveil par lequel nous mettons en lumière ce que nous sommes. (Carfantan, 1992). La question qui en découle est de procurer et évaluer un dispositif de développement personnel de cette lucidité sur soi, les autres et les situations. © Guy Finné 2002-2015 12 Carfantan, Serge, (1992), Conscience et connaissance de soi, Presses universitaires de Nancy. La lucidité:
    13. 13. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®  Ne se décrète pas.  Ne s’enseigne pas  Ne s’apprend pas © Guy Finné 2002-2015 13 La lucidité: Mais se développe aisément par observation socio-cognitive structurée.
    14. 14. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® ALBERT BANDURA: Canadien, Prof à Stanford, © Guy Finné 2002-2015 14 Sa théorie est puissamment étayée et renforcée par les recherches récentes sur les neurones miroirs. Albert BANDURA Les travaux de Albert Bandura sont centrés sur le rôle proéminent du modelage social dans la motivation, la pensée et l’action humaine. Sa théorie « socio-cognitive » est bien étayée par des exemples et de nombreuses recherches tirés d’une variété de pratiques humaines (enseignement, sport, management, action politique collective). Il démontre à quel point c’est par le partage de croyances sur leur capacité à traiter les défis et les actions ensemble que les groupes soudent leur activité collective, et dès lors, déterminent une grande partie de leurs résultats. Élu en 2002, par ses pairs Nord-Américains comme « le psychologue vivant le plus émérite ». Bandura, Albert, (2003), Auto-efficacité, de Boeck.
    15. 15. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® UNE PSYCHOLOGIE POUR LE XXI ièm SIÈCLE ? C’est l’observation structurée des autres qui nous renseigne sur nos implicites limitatifs. © Guy Finné 2002-2015 15 « Le modelage a peu à voir avec la simple imitation des réponses : C’est en extrayant les règles sous-jacentes au style comportemental du modèle, que les gens produisent de nouveaux modèles comportementaux proches de ces styles, mais qui dépassent largement ce qui a simplement été vu ou entendu. En plus de permettre l’acquisition d’une nouvelle compétence, le modelage influence la motivation en instillant des attentes de résultat, nouvelles et généralement supérieures ». ALBERT BANDURA: Chacun est une ressources pour les autres par sa différence. Pour une meilleure Qualité de Vie.
    16. 16. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® C’est l’observation structurée des autres qui nous renseigne sur nos implicites limitatifs de notre . © Guy Finné 2002-2015 16 ALBERT BANDURA AGENTIVITÉ Être l’AGENT ACTIF de son propre développement. «La capacité humaine à influer intentionnellement sur le cours de sa vie et de ses actions». UNE PSYCHOLOGIE POUR LE XXI ièm SIÈCLE ?
    17. 17. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® © Guy Finné 2002-2015 17 Sur Soi.  Les autres. Donc les situations. L’AGENTIVITÉ COMMENT développer ces ressources ? Les CAPABILITÉS PLUS DE LUCIDITÉ PAR
    18. 18. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® COMMENT favoriser ce développement HUMAIN : Si ce sont les autres qui nous informent sur:  QUI nous sommes.  COMMENT réussir. © Guy Finné 2002-2015 18 COMMENT trouver l’appui convivial qui motive le progrès vers plus de bien-être et de Qualité de Vie.
    19. 19. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès : Sont précisément le lieu idéal pour à la fois être soutenu, appuyé et trouver les moyens et le ressort pour progresser. Sans stress, sans pression du quotidien avec l’appui de pairs disposés à être une ressource par leur différence chacun découvre  Ses processus cognitifs, (y compris son agentivité).  Ceux des autres et  Peut les intégrer dans une nouvelle spontanéité  plus rassurante et performante,  pour répondre plus aisément aux situations variées. © Guy Finné 2002-2015 19C’est plus de Qualité de Vie avec moins d’efforts.
    20. 20. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Définition : Un groupe de 6 à 12 personnes :  Qui se réunissent régulièrement pendant 3 heures  Selon leur décision de fréquence et d’horaire  Dans un climat de confiance et de respect  Chacun étant une ressource pour les autres par sa différence.  Soutenus par une méthodologie structurante  Pour élargir le cadre de perception de chacun sur ses stratégies implicites d’adaptation aux situations variées. © Guy Finné 2002-2015 20
    21. 21. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Soutenus par une méthodologie structurante: L’exploration de pistes d’options novatrices ouvre le champs des possibles. Parmi ces options la solution la plus adaptées est aisément proposée et les moyens de vérifier sa cohérence sont précisés. © Guy Finné 2002-2013 21 Chaque participant ( à tour de rôle) propose un sujet qu’il souhaite faire évoluer positivement. Chacun pose une attention différente sur cette situation et c’est la confrontation cordiale de ces différents « points de vue » qui fait émerger une perception plus complète, chacun étant une ressource pour les autres par sa différence. Les cadres de perception implicites s’élargissent. Les différentes facettes de la situation étant perçues:
    22. 22. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Des résultats concrets immédiats: La solution la plus adaptée est envisagée avec la certitude de sa cohérence au contexte. Chaque participant envisage sa « capabilité » à contribuer à sa réussite par cette dynamique de CO-GÉNÉRATION DE LUCIDITÉ. Les objectifs du court terme sont clairement définis. Les résultats escomptés sont :  Réalistes,  Atteignables,  Écologiques. (respectent les intérêts légitimes de toutes les parties prenantes). © Guy Finné 2002-2015 22
    23. 23. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® La démarche du PROCESSUS de réussite est concrètement perçue et le renouvellement de l’expérience appliquée à des contextes différents structure une appropriation certaine de L’AGENTIVITÉ ouvrant la « CAPABILITÉ » vers d’autres contextes. C’est une compétence : Transversale, qui transcende les disciplines. Transférable à tous les contextes. Générique de capacités d’adaptation « universelles ». © Guy Finné 2002-2013 23 Le développement d’une «expertise» de la réussite. Mais c’est surtout Le plus petit changement qui génère la plus grande différence.
    24. 24. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Groupes d'Appuis et de Progrès © Guy Finné 2002-2013 24 PHILOSOPHIE ETHIQUE RÉSULTATS OBJECTIFS DISPOSITIF SYSTÉMIQUE OUTILS MÉTHODOLOGIE COHERENCE ORGANISATIONNELLE
    25. 25. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® C'est l'interaction systémique d'une philosophie, de l'éthique, de la méthodologie, des outils, de la cohérence organisationnelle qui génère les résultats conformes aux objectifs. Les objectifs bien structurés orientent l'action vers des résultats cohérents aux besoins actuels et futurs. UN DISPOSITIF SYSTEMIQUE LUCIDITÉ FLEXIBILITÉ APPUIS PLUS QUE LA SOMME des parties, © Guy Finné 2002-2013 25
    26. 26. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® LUCIDITÉ FLEXIBILITÉ APPUIS Précis, efficaces et puissants pour progresser Seuls les obstacles en sont individuels ! Le P.U.R.* Processus Universel de la Réussite. Modélise les stratégies cognitives idéales conduisant immanquablement à l'atteinte des objectifs bien formulés. *Dérivé du General Problem Solving de Newell et Simon Nobel 1978 Des outils © Guy Finné 2002-2013 26
    27. 27. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Le P.U.R.* Processus Universel de la Réussite. Les Stratégies Cognitives de la Réussite. ignaux ituation olution Signification Sens Feed-back Options S S S © Guy Finné 2002-2013 27
    28. 28. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® 28 Signaux Sens Options Situation Signification Feed-back Solution LUCIDITÉ Cette double boucle « infinie » modélise les 2 dynamiques de la psychologie cognitive Sens Options
    29. 29. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Méconnaissances. C’est la Distorsion, l’Omission, la Généralisation, (D.O.G.) inconsciente d’une information utile à la résolution d’un problème, ce mécanisme nous conduit à ne pas voir la réalité telle qu’elle est, et/ou, se présente, la personne fait une « méconnaissance » d’un ou quelques aspects de soi, des autres ou de la situation. C’est la LUCIDITÉ sur ses propres obstacles implicites qui ouvre le champ des possibles. Le Processus est UNIVERSEL. © Guy Finné 2002-2015 29 Les obstacles sont INDIVIDUELS. Ne vous laissez pas « mordre » par ce chien !
    30. 30. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Méconnaissances. La méconnaissance est utilisée par les personnes pour maintenir leur point de vue sur elles-mêmes, les autres et le monde, dans le but d’entretenir son fonctionnement, ses zones de confort. C’est la manière dont les gens se défendent eux-mêmes contre les stimuli qui sont incompatibles avec leurs cadres de référence, en les re- définissant elles les intègrent dans leur cadre. Le Processus est UNIVERSEL. © Guy Finné 2002-2015 30 Les obstacles sont INDIVIDUELS. Ne vous laissez pas « mordre » par ce chien ! Il ne faut pas confondre manque d’informations sur la réalité et méconnaissance qui est argumentée pour cadrer avec les croyances. La personne va « construire » SA réalité personnelle de façon à valider ses croyances. c’est à dire que la personne va gommer, exagérer ou minimiser (d.o.g.) la réalité.
    31. 31. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Une grille des méconnaissances. L ’existence La signification Les SIGNAUX LA SITUATION construction d'OPTIONS LA SOLUTION La capacité d’action sur R.A.I.D. V.A.K.O.G. Méconnaissances D.O.G. Recherche Active des Informations Décisives
    32. 32. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Méconnaissances. C’est les regards croisés entre les participants qui posé cordialement «confronte» chacun à ses spécificités cognitives, ses stratégies implicites d’adaptation aux situations, ses zones de confort. Ces stratégies sont indispensables pour s’adapter en temps réel aux situations banales mais limitatives pour faire évoluer les cadres de perception. Expliciter © Guy Finné 2002-2015 32 L’implicite. Ne vous laissez pas « mordre » par ce chien ! Partiellement génétiques, elles s’élaborent in utérus et par les expériences précoces d’adaptation dans le milieu familial et social. Elles sont « explicitées » par le modèle Brain UP des stratégies cognitives d’adaptation.
    33. 33. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® PRO-ACTIF PASSIF Aller vers du + Quitter du - Ré-Actif Expect-Actif Sentiments extériorisés intériorisés analytique synthétique ACTION SEDUCTION CROYANCES =PULSIONS 1 2 3 7 6 5 4 8 Hyper-Actif Pensées Le Modèle Brain UP ® Les stratégies cognitives d’adaptation COMMENT chacun s’adapte aux situations.
    34. 34. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Pour QUI ? Le travail « social » * au sens large, sollicite une attention et un investissement personnel de plus en plus intense souvent générateur de risques psychosociaux. Une attention aux conditions favorables à une Qualité de Vie équilibrée entre Travail et Vie privée devient indispensable pour limiter les risques. C’est aussi la LOI ! © Guy Finné 2002-2015 34 Les patients (clients). Cette lucidité sur le SENS réaliste de sa vie actuelle et celle souhaitée pour l’avenir ouvre des cadres de perception et d’action générateurs d’une meilleure Qualité de Vie. C’est l’apport « essentiel » du travail social. Les membres des équipes.
    35. 35. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® La prévention moins chère que la sanction ! Les GAP's correspondent à cette définition de système dynamique….. obligatoire .... ....mais quasiment inexistant dans les faits. Au moyen d’un système dynamique de gestion des risques ! «Tout employeur est responsable de l’approche planifiée et structurée de la prévention du bien-être au travail de tous ses collaborateurs: » Conformément aux dispositions de l’article 5, § 1er, de la Loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail, renforcée par les dispositions financières pénalisantes du 1-9- 2014. Transformez une contrainte en opportunité de Qualité de Vie 35
    36. 36. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Pour QUI ? Les équipes soignantes:  Des Maisons Médicales.  Des hôpitaux et cliniques.  Des MRS. Etc… Les équipes d’assistance:  Des CPAS.  Des associations d’aide.  Des associations d’animation. Les équipes pédagogiques:  Enseignants et formateurs. Etc… Les membres des équipes. © Guy Finné 2002-2015 36 Du travail social. * Je préfère l’expression « travail social » à secteur non marchand qui exprime une tendance négationniste de la valeur sociétale ajoutée.
    37. 37. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Pour CHACUN spécifiquement Très rapidement chacun se sent soutenu dans sa recherche de motivation. C’est la satisfaction des fondamentaux de la Qualité de Vie. PLUS DE SENS = Plus de Qualité de Vie. © Guy Finné 2002-2015 37 Plus serein par plus de lucidité. Plus de flexibilité dans sa perception et dans ses choix d’action, induisent pour chacun une garantie de pouvoir faire face –coping- aux évolutions incertaines dans toutes les circonstances. Les 7’ UP
    38. 38. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ®  Élaborer un SENS positif à sa vie actuelle et future. © Guy Finné 2002-2015 38 Plus serein par plus de lucidité. Les 7’ UP De la Qualité de Vie.  Avoir le sentiment de «piloter» plus que subir. –coping-  Gérer un état de confort physique & psychologique.  Gérer un état de confort matériel minimal.  Établir et entretenir des relations sociales cordiales.  Envisager un avenir serein étant lucide des obstacles.  Jouir des plaisirs accessibles au temps présent.
    39. 39. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Si nous étions plus lucides, chaque vécu pourrait nous instruire… et faire fructifier la connaissance de soi. Si notre conscience était plus éveillée et notre cœur plus sensible… nous apprendrions de chaque passant. Serge Carfantan Conscience et connaissance de soi Presse Universitaire de Nancy, 1992
    40. 40. Brain UP ® Les Groupes d’Appuis et de Progrès ® Guy Finné Conseiller d'organisation Ecole d'Ergologie site U.L.B. Licence en sciences du travail U.C.L.  20 ans d'expériences variées de cadre dans l'industrie pharmaceutique. En usine, labo, marketing et expérimentations cliniques (U.C.B., Glaxo, Syntex)  20 ans d'expériences variées d'enseignant universitaire, de consultant R.H. et de formateur dans divers pays de la francophonie européenne et africaine.  Plus de 25 ans d'implication dans le développement et la formation des approches pratiques de l'Humain tels l'A.T., La P.N.L., L‘Inter Personal Process Recall, etc… Psycho-Cogniticien doctorant en psychologie de la santé. D.E.A sciences cognitives U.L.B.- U.Lg. Son cadre de référence essentiel c’est la pensée systémique. Biochimiste de première formation. © Guy Finné 2002-2015 40

    ×