Premier rendez-vous de l'observatoire

1 060 vues

Publié le

Premier rendez-vous de l'observatoire touristique consacré à l'hôtellerie en Haute Bretagne Ille-et-Vilaine. Etude cabinet KPMG, Mark Watkins de Coach Omnium et d'autres invités prestigieux...

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 060
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
353
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Premier rendez-vous de l'observatoire

  1. 1. Les 1ers Rendez-Vous de l’Observatoire Dans un contexte en constante évolution, quelle commercialisation pour mon hôtel ? En présence de Mark Watkins, Président de Coach Omnium et du Comité pour la modernisation de l’hôtellerie, et auteur du rapport sur « L’hôtellerie française est-elle en péril » Mercredi 21 Mai 2014 – 14h00 - Château d’Apigné
  2. 2. Programme 14h00 : Accueil café des participants 14h30 : Mot de bienvenue par Monsieur François RICHOU 14h45 : Focus sur l’hôtellerie en Ille-et-Vilaine et en France 15h15 : Focus sur l’analyse marketing des chiffres de l’hôtellerie 15h30 : Table ronde « Dans un contexte en constante évolution, quelle commercialisation pour mon hôtel ? » 17h00 : Conclusion par Madame Josiane ERMEL 17h30 : Cocktail 2
  3. 3. Mot de bienvenue par Monsieur François RICHOU Président du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine et Vice-Président du Conseil général en charge du Tourisme 3
  4. 4. Focus sur l’hôtellerie en Ille-et-Vilaine et en France Jean-Christophe NICOLLE, Chargé de Mission Développement, Filières et Territoires au CDT Haute Bretagne Ille-et-Vilaine Nathalie DELAIGUE, Responsable Réseau THL Bretagne à KPMG 4
  5. 5. Le parc hôtelier en Ille-et-Vilaine Au 1er janvier 2013 : Un parc de 293 hôtels, équivalent à 9318 chambres (soit 31,8 chambres/hôtel) L'Ille-et-Vilaine représente 36 % de la capacité hôtelière bretonne 52,9% de la capacité hôtelière sur 3 communes (Rennes, St-Malo et Dinard) 195 hôtels classés (selon normes 2011), soit 66,6% des hôtels représentant 77,5% des chambres classées 5
  6. 6. Evolution du parc hôtelier depuis 2006 Entre 2006 et 2013, on constate : Augmentation de 7,3% du nombre d’hôtels (293 hôtels contre 273 en 2006) Augmentation de 11,6 % de la capacité hôtelière Augmentation de la capacité moyenne des établissements de 3 chambres (31,8 chambres contre 28,5 en 2006) 6
  7. 7. Analyse des données hôtelières départementales Source : Enquête de fréquentation hôtelière/DGCIS/INSEE Bretagne/Réseau MORGOAT Module Hôtellerie Exploitation : Service Observation – CDT Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 7
  8. 8. Un Taux d’Occupation moyen de 55,1% 8 Un TO moyen de 55,1 %
  9. 9. Une baisse des Taux d’Occupation quelle que soit la catégorie 9 Une baisse des TO quelle que soit la catégorie
  10. 10. Une baisse des Taux d’Occupation surtout pour les hôtels de 0 à 2 * 10 Surtout pour les hôtels de 0 à 2*
  11. 11. Peu d’écart de Taux d’Occupation entre les catégories en 2013 11 Seulement 8,7pts d’écart en 2013
  12. 12. Alors que l’écart était 2 fois plus important en 2006 12 Contre 17,1pts en 2006
  13. 13. Seulement 2,7 pts d’écart de TO entre Hôtellerie de Chaîne et Indépendante 13 Depuis 2006, on constate une réduction de l’écart de TO entre Hôtellerie de Chaine et Indépendante
  14. 14. En 7 ans, une perte de 4 pts de Taux d’Occupation 14 Une perte de 4pts de TO en 7 ans
  15. 15. Avec des très fortes variations pour les hôtels 0 et 4 * 15 Avec des très fortes variations pour les 0 et 4 *
  16. 16. Alors que le TO des hôtels 3* a très peu varié 16 Mais seulement une baisse de 0,7 pts pour le 3*
  17. 17. La baisse des TO en 2013 confirme les difficultés observées ces dernières années… 17 59,6% 59,3% 57,6% 55,1% 53,9% 55,5% 54,2% 51,4% 50 52 54 56 58 60 62 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Tauxd'occupation Année Evolution des Taux d’Occupation depuis 2002 Ille-et-Vilaine Bretagne
  18. 18. La même tendance à la baisse entre le département et la Bretagne 18 50 52 54 56 58 60 62 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Tauxd'occupation Année Ille-et-Vilaine Bretagne Linéaire (Ille-et-Vilaine) Linéaire (Bretagne)
  19. 19. Une baisse significative depuis 2008 19 59,3% 55,1%55,5% 51,4% 50 52 54 56 58 60 62 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Tauxd'occupation Année Ille-et-Vilaine Bretagne Une baisse significative depuis 2008
  20. 20. L’écart oscille entre 3,5 et 4 points 20 46 48 50 52 54 56 58 60 62 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Tauxd'occupation Année Ille-et-Vilaine Bretagne Un écart qui oscille entre 3,5 et 4 points
  21. 21. Un écart stabilisé à 3,5 pts entre le département et la Bretagne 21 46 48 50 52 54 56 58 60 62 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Tauxd'occupation Année Ille-et-Vilaine Bretagne Un écart stabilisé à 3,5 pts depuis 2005
  22. 22. Comment s’explique cette baisse du Taux d’Occupation ? 22 2000000 2200000 2400000 2600000 2800000 3000000 3200000 3400000 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre Nuitées réalisées/chambres offertes chambres offertes nuitées réalisées Linéaire (chambres offertes) Linéaire (nuitées réalisées)
  23. 23. On constate une légère augmentation des nuitées 23 2000000 2200000 2400000 2600000 2800000 3000000 3200000 3400000 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre Nuitées réalisées/chambres offertes chambres offertes nuitées réalisées Linéaire (chambres offertes) Linéaire (nuitées réalisées) Une légère augmentation des nuitées
  24. 24. Mais une augmentation encore plus forte du nombre de chambres offertes 24 2000000 2200000 2400000 2600000 2800000 3000000 3200000 3400000 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre Nuitées réalisées/chambres offertes chambres offertes nuitées réalisées Linéaire (chambres offertes) Linéaire (nuitées réalisées) Une légère augmentation des nuitées Mais une augmentation encore plus forte du nombre de chambres offertes
  25. 25. Une variation de 25 points du TO tout au long de l’année 25 43% 67,9% 43,6% 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75 80 Tauxd'occupation Les TO selon les mois de l'année 2013 Bretagne Ille-et-Vilaine
  26. 26. Mais des TO qui évoluent différemment en fonction des territoires de Rennes et St-Malo 26 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Tauxd’occupation Les TO mensuels de Rennes Métropole et Saint-Malo Agglomération Rennes Saint Malo
  27. 27. De fortes variations de TO pour Saint-Malo Agglo 27 25,7% 89,2% 42,7% 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Tauxd’occupation Rennes Saint Malo
  28. 28. Beaucoup moins de variation de TO pour Rennes Métropole 28 51,9% 64,5% 63,1% 47,7% 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Tauxd’occupation Rennes Saint Malo
  29. 29. L’impact de Saint Malo et Rennes sur les résultats départementaux 29
  30. 30. Plus de nuitées sur Rennes Métropole et en « Saison » 30 41% 37% 22% Les nuitées par territoire Rennes métropole Saint-Malo Agglo Reste du 35 22% 24% 54% Les nuitées selon la saisonnalité Hors saison Bords de saison Saison
  31. 31. Peu de différences entre les territoires selon la saisonnalité 31 0 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000 600 000 Rennes métropole Saint-Malo Agglo Reste du 35 Les nuitées par saison Hors saison Bords de saison Saison
  32. 32. En saison, 2 fois plus de nuitées que le reste de l’année 32 0 200 000 400 000 600 000 800 000 1 000 000 1 200 000 1 400 000 1 600 000 Hors saison Bords de saison Saison Les nuitées selon la saisonnalité Reste du 35 Saint-Malo Agglo Rennes métropole
  33. 33. Une clientèle surtout française 33 0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000 350 000 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Les Nuitées Françaises et Etrangères Nuitées étrangères Nuitées françaises
  34. 34. Une augmentation des nuitées étrangères de Juin à septembre 34 0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000 350 000 Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Nuitées étrangères Nuitées françaises De Juin à Septembre, les nuitées étrangères représentent de 25 à 43% des nuitées totales
  35. 35. Les clientèles étrangères • 18,4% nuitées hôtelières étrangères en Ille-et-Vilaine en 2013 contre 17,5% sur la même période en 2012. Pour rappel, sur l’ensemble de l’année 2002, la clientèle étrangère représentait 26,5 % du total des nuitées hôtelières ! • Sur l ’année 2013, près de 45% des nuitées étrangères bretonnes ont été enregistrées dans des hôtels d’Ille-et-Vilaine • 1ère clientèle étrangère : la Grande Bretagne, avec 22,7% des nuitées • 2nde clientèle étrangère : l’Allemagne, avec 14% des nuitées • Puis 3 clientèles européennes : les Belges, les Espagnols et les Italiens avec de 8,8 à 8% des nuitées • En 6ème position : la clientèle des USA, avec 7% des nuitées 35
  36. 36. Dept. 35 : De vraies différences de TO entre la semaine et le WE 36 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 80,00 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Tauxd'occupation Les TO suivant le type de semaine ou de week-end Dept 35 Rennes Saint-Malo
  37. 37. Mais pas différence entre WE férié et WE de vacances 37 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 80,00 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Tauxd'occupation Dept 35 Rennes Saint-Malo WE férié WE de vacances
  38. 38. Dept. 35 : Un TO équivalent quelque soit le type de semaine 38 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 80,00 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Tauxd'occupation Dept 35 Rennes Saint-Malo Dept. 35 : Un TO équivalent quelle que soit la semaine
  39. 39. Rennes: Une baisse significative du TO entre la semaine et le WE 39 75,87% 62,12% 32,64% 34,27% 35,08% 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 80,00 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Tauxd'occupation Rennes : Une baisse significative entre la semaine et le we
  40. 40. Saint-Malo : pendant les vacances, des TO semaine et WE quasi équivalents 40 49,29% 65,43% 43,72% 64,14% 64,09% 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 80,00 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Tauxd'occupation St-Malo : des TO we et semaine quasi équivalents en période de vacances
  41. 41. Saint-Malo : un meilleur TO pour les semaines de vacances que pour les semaines normales 41 49,29% 65,43% 30,00 35,00 40,00 45,00 50,00 55,00 60,00 65,00 70,00 75,00 80,00 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Tauxd'occupation St-Malo : le TO d’une semaine en vacances est supérieur à celui d’une semaine normale
  42. 42. Le même constat pour les nuitées que pour les TO 42 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Les nuitées selon les semaines ou we Dept 35 Rennes Saint-Malo
  43. 43. Une clientèle d’affaires sur Rennes 43 2964 2371 1261 1280 1322 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Rennes : une clientèle d’affaires en semaine, avec des difficultés le we
  44. 44. Une clientèle d’agrément sur Saint-Malo 44 1784 2435 1561 2404 2380 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 Semaine normale Semaine vacances scolaires we normal we férié we vacances Saint-Malo : Une clientèle d’agrément avec de bons résultats pendant les vacances
  45. 45. Dept.35 : De meilleurs TO en semaine 45 0,00 10,00 20,00 30,00 40,00 50,00 60,00 70,00 80,00 Lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi Dimanche Le TO en Ille-et-Vilaine selon les jours de la semaine Un meilleur TO en semaine que le we
  46. 46. Le milieu de semaine privilégié 46 67,37% 69,27% 64,39% 0,00 10,00 20,00 30,00 40,00 50,00 60,00 70,00 80,00 Lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi Dimanche Mardi, Mercredi et Jeudi, les 3 meilleurs jours de la semaine
  47. 47. Le samedi, le meilleur jour du WE 47 51,99% 33,13% 0,00 10,00 20,00 30,00 40,00 50,00 60,00 70,00 80,00 Lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi Dimanche Le samedi, le meilleur jour du WE
  48. 48. Rennes : de meilleurs résultats pendant la semaine 48 0,00 10,00 20,00 30,00 40,00 50,00 60,00 70,00 80,00 90,00 Lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi Dimanche Rennes Saint-Malo Rennes : de meilleurs résultats en semaine
  49. 49. Saint-Malo : de meilleurs résultats le WE 49 0,00 10,00 20,00 30,00 40,00 50,00 60,00 70,00 80,00 90,00 Lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi Dimanche Rennes Saint-Malo Saint-Malo : de meilleurs résultats le WE
  50. 50. Focus sur l’analyse marketing des chiffres de l’hôtellerie Anthony LE DANIEL, Manager Pôle Développement, Filières et Territoires au CDT Haute Bretagne Ille-et-Vilaine Anne RICHARD, Responsable plateforme de disponibilités et mise en marché des professionnels au CDT Haute Bretagne Ille-et- Vilaine 50
  51. 51. Analyse marketing des chiffres de l’hôtellerie Source : Enquête de fréquentation hôtelière/DGCIS/INSEE Bretagne/Réseau MORGOAT Module Hôtellerie Source : Plateforme du CDT Exploitation : Service Observation – CDT Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 51
  52. 52. 52  Réflexion menée dans le cadre du réseau MORGOAT : influence des prestations proposées dans le taux d’occupation  Croisement des bases de données du CDT (Tourinsoft) et des données de fréquentation (INSEE)  Analyse sur différentes variables de l’offre a été réalisée • Localisation (campagne, bord de mer, ville,…) • Taille de l’hôtel • Equipement présent ou absent (salle séminaire, restaurant, internet, sport/bien-être, parking…) • Prestation accueil présente ou absente (anglais parlé, site internet, réservation en ligne,…) Un nouveau regard sur la fréquentation des hôtels
  53. 53. 53 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation 50,00% 52,00% 54,00% 56,00% 58,00% 60,00% 62,00% 64,00% 66,00% 68,00% 70,00% Chaîne Hors Chaîne plus de 40 chambres De 26 à 40 chambres De 16 à 25 chambres De 5 à 15 chambres Périphérie de ville Ville Mer Campagne Moyenne TO : 61,4 %
  54. 54. 54 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation  D’avril à septembre, les caractéristiques favorisant une occupation des hôtels supérieur à la moyenne : Hôtels situés en ville ou en bord de mer Hôtels de chaîne intégrée Hôtels de grande taille (plus de 40 chambres)
  55. 55. 55 Les prestations des hôtels influent sur leur fréquentation 60,0% 60,5% 61,0% 61,5% 62,0% 62,5% 63,0% Label Qualité Tourisme Espace Sport/Bien Etre Salle de réunion/séminaire Espace extérieur Restaurant dans l'hôtel Absence Présence
  56. 56. 56 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation  Des caractéristiques véritablement « influentes » sur l’occupation d’un hôtel :  Présence, ou plutôt l’absence de restaurant  Label « qualité tourisme »  Disposer d’un espace extérieur (terrasse, parc ou jardin)  Des caractéristiques appréciées mais à l’influence limitée  Espace sport/bien-être (tennis, piscine, spa)  Salle de réunion/séminaires
  57. 57. 57 Les prestations des hôtels influent sur leur fréquentation 52 54 56 58 60 62 64 Ni TIC, ni Resa TIC ou Resa TIC et Resa
  58. 58. 58 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation  Les hôtels offrant des services de communication numérique (accès internet, réservation en ligne) ont des meilleurs taux d’occupation.  En 2013, 10 % des hôteliers d’Ille-et-Vilaine ne proposait ni l’un ni l’autre de ces services, et 32 % soit l’un ou l’autre  En 2010, la même étude avait également mis en exergue la nécessité de maîtriser l’anglais (environ 12 pts de TO d’écart)
  59. 59. 59 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation 30,00% 35,00% 40,00% 45,00% 50,00% 55,00% 60,00% 65,00% 1 point 2 points 3 points 4 points 5 points 6 points 7 points 23 points de taux d’occupation de différence
  60. 60. 60 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation  Un effet multiplicateur lorsque les hôteliers cumulent les critères favorables : 23 points de TO de différence !  Pourtant, 1/3 du parc hôtelier ne remplit que 3 critères favorables maximum.  Seulement 25 % des hôteliers bretons remplissent plus de 6 critères, et obtiennent un taux d’occupation supérieur à 60 % sur la période avril à septembre
  61. 61. 61 6 Profils types  Classe A - Petits hôtels de campagne : 6 % du parc en Ille-et-Vilaine – TO (Bretagne) = 45,2 %  Classe B – Petits hôtels de bord de mer : 22,8 % du parc en Ille-et-Vilaine – TO = 58,2 %  Classe C – Hôtels restaurants de moyenne gamme : 6,7 % du parc – TO = 61,4 %  Classe D – Hôtels-restaurants très bien équipés : 19,3 % du parc – TO = 62,7 %  Classe E – Grands hôtels de périphérie de ville : 23,0 % du parc – TO = 65,0 %  Classe F – Hôtels bureaux urbains : 22,0 % du parc –TO = 60,0 %
  62. 62. 62 Les caractéristiques des hôtels influent sur leur fréquentation Classe A Classe B Classe C Classe D Classe E Classe F 40 45 50 55 60 65 70
  63. 63. Place de marché du CDT : une forte disparité dans la pratique et dans les résultats 63
  64. 64. Place de marché du CDT : une forte disparité dans la pratique et dans les résultats 64
  65. 65. Place de marché du CDT : une forte disparité dans la pratique et dans les résultats  Ouverture juin 2006  Depuis l’ouverture : près de 3 000 ventes pour un volume d’affaires généré de près de 380 000 euros au seul bénéfice des hôteliers  Une centaine d’hôtels en 2013, dont environ 30% d’actifs dans l’utilisation de l’outil  504 ventes directes et sans commission en 2013 pour un volume d’affaires généré de 65 357,02 €  Tous secteurs confondus : 3 810 ventes = 525 089,56 €  Incluant tous les canaux de distribution (CDT, OT, prestataires)  Hôtel ayant enregistré le plus de réservations : 205 ventes = 29 157 € 65
  66. 66. Evolution du nombre de ventes et du volume d’affaires généré depuis l’ouverture 66 0 100 200 300 400 500 600 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre de ventes Nombre de ventes
  67. 67. Evolution du nombre de ventes et du volume d’affaires généré depuis l’ouverture 67 0 100 200 300 400 500 600 0 10000 20000 30000 40000 50000 60000 70000 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Volume d'affaires généré Nombre de ventes
  68. 68. La réservation en ligne : un mode de réservation qui ne faiblit pas DE JANVIER A AVRIL 2014 (évolution par rapport à 2013) + 35,6 % en nombre de ventes + 37,0 % en volume d’affaires généré 68
  69. 69. Des réservations effectuées majoritairement moins d’une semaine, et, entre 1 semaine et un mois à l’avance 69 0 5 10 15 20 25 30 35 40 Dernière minute (J et J-1) Moins d'une semaine à l'avance Entre 1 semaine et 1 mois à l'avance Entre 1 mois et 3 mois à l'avance Entre 3 mois et 6 mois à l'avance Entre 6 mois et 1 an à l'avance Plus d'un an à l'avance 2010 2013
  70. 70. Une réduction de la durée moyenne du séjour 70 0 10 20 30 40 50 60 70 80 1 nuit De 2 à 4 nuits De 5 à 7 nuits De 8 à 14 nuits Plus de 14 nuits 2010 2013
  71. 71. Une augmentation du prix du panier moyen (petits déjeuners compris) 2010 : 125,59 euros 2011 : 131,40 euros 2012 : 129,63 euros 2013 : 129,77 euros 71
  72. 72. De nouvelles clientèles… Clientèles françaises : Clientèles étrangères : 1ère : Ile de France 1ère : Grande-Bretagne 2ème : Bretagne 2ème : Belgique 3ème : Pays de la Loire 3ème : Suisse 4ème : Rhône-Alpes 4ème : Etats-Unis 5ème : Centre 5ème : Allemagne 72
  73. 73. Table Ronde « Dans un contexte en constante évolution, quelle commercialisation pour mon hôtel ? » • Thierry AMIRAULT, Président fédération internationale des Logis et propriétaire de l'Hôtel Les Palis SPA au Grand Fougeray • Nathalie DELAIGUE, Responsable Réseau THL Bretagne à KPMG • Karim KHAN, Président de l’UMIH 35 et propriétaire du Château d’Apigné au Rheu • Serge RAULIC, Président Directeur Général Thermes Marins Saint-Malo • Mark WATKINS, Président de Coach Omnium et Président du Comité pour la modernisation de l’hôtellerie 73
  74. 74. Thierry AMIRAULT • Président fédération internationale des Logis depuis 2011 • Propriétaire de l'Hôtel Les Palis SPA au Grand Fougeray depuis 2007 • Présentation des Palis : – Hôtel 3 * : 13 chambres + 3 suites – 1 restaurant de 90 couverts + 2 salons – Des salles de séminaire de 10 à 40 personnes – Un SPA – 9 salariés – Un CA de 780 K€ en 2013 – Tourisme et handicap, Ecolabel Européen, Maître Restaurateur, PQT 74
  75. 75. Nathalie DELAIGUE • Chez KPMG depuis 2001 • Responsable réseau THL Bretagne KPMG depuis 2007 • Présentation du réseau THL Bretagne – Conseil à la création/reprise/transmission – Etude de marché, de positionnement, tableau de bord Uniform System, suivi de yield – 150 clients en Bretagne (entreprises de 1 à + de 400 salariés) – 10 collaborateurs animent le réseau en Bretagne 75
  76. 76. Karim KHAN • Président de l’UMIH 35 depuis Décembre 2012 • Propriétaire exploitant du Château d’Apigné au Rheu depuis 2009 • Présentation du Château d’Apigné – Hôtel 5 * : 16 chambres – 1 restaurant de 40 couverts – Des salles de séminaire de 10 à 350 personnes – 27 salariés – Un CA de 2 300 K€ en 2013 – Tourisme et handicap 76
  77. 77. Serge RAULIC • Président Directeur Général Thermes Marins Saint-Malo depuis 1987 • Présentation des Thermes Marins – 10 hôtels et résidences – 3 Aquatonic – 1 blanchisserie – 1 plateforme de production : boulangerie, pâtisserie, chocolats – 750 salariés 77
  78. 78. Mark WATKINS • Président de Coach Omnium • Président du Comité pour la modernisation de l’hôtellerie 78
  79. 79. Conclusion par Madame Josiane ERMEL,Directrice du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine
  80. 80. Nous vous remercions de votre participation

×