Poster 36 biochimie

794 vues

Publié le

APPROCHE MULTIMARQUEURS: PREDICTION DU SEJOUR EN REANIMATION APRES CHIRURGIE CARDIAQUE

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
794
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
198
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Poster 36 biochimie

  1. 1. 2011 Poster 36 Biochimie Biochemistry APPROCHE MULTIMARQUEURS: PREDICTION DU SEJOUR ENREANIMATION APRES CHIRURGIE CARDIAQUETurki M., Mnif E., Naifar M., Houidi I., Elleuch A., Jamoussi K., Ayedi FLaboratoire de Biochimie, CHU Habib Bourguiba - Sfax – Tunisie
  2. 2. 2011 Poster 36 INTRODUCTIONLa durée de séjour en réanimation après chirurgie cardiaquereflète la gravité des complications postopératoiresimmédiates. Sa prédiction permet une meilleure planificationet prise en charge des patients.Notre objectif a été d’étudier l’intérêt d’une approchebiologique multimarqueurs dans la prédiction de la durée deséjour en réanimation après chirurgie cardiaque aveccirculation extracorporelle (CEC) et la comparer à l’approchemonomarqueur classique.
  3. 3. 2011 Poster 36 PATIENTS ET METHODES Etude prospective ayant porté sur les patients opérés dechirurgie cardiaque avec CEC. Critères de non inclusion: les patients opérés en urgence oud’âge < 18 ans ou ayant une insuffisance rénale ou hépatiquesévères préopératoires.Tous les patients ont bénéficié d’un dosage du Nt-proBNP,de la procalcitonine (PCT), de la troponine I cardiaque (TnIc)et de la protéine C-réactive (CRP) avant et après la CEC (H0),4 heures après (H4) puis le premier jour postopératoire.
  4. 4. 2011 Poster 36 PATIENTS ET METHODESL’analyse statistique a été réalisé par le logiciel SPSS11.Dans le but d`évaluer l’apport des différents marqueursbiologiques dans la prédiction du séjour en réanimation, nousavons utilisé la régression linéaire pour calculer le séjourprédit par chaque marqueur seul puis associé à d’autresmarqueurs et nous avons comparé les séjours prédits avec leséjour observé.
  5. 5. 2011 RESULTATS Poster 36Au total, 40 patients ont été retenusAge moyen: 56.1±15 ansSex ratio: 1,3.La répartition selon le type de chirurgie: 23 pontages aorto-coronariens, 17 remplacements valvulaires.La durée moyenne de séjour en réanimation: 5,4 ± 4,6 jours.D’après l’étude des courbes ROC aux différents tempsétudiés, les meilleurs sensibilités et spécificités pour laprédiction d’un séjour de plus de 3 jours sont retrouvés à J1;c’est pour cela qu’on a utilisé les valeurs mesurés à J1 pour lecalcul du séjour prédit.
  6. 6. 2011 RESULTATS Poster 36Les séjours en réanimation prédits par chaque marqueurbiologique seul ou associé à d’autres marqueurs calculés parrégression linéaire sont résumés dans le tableau ci-dessous. Tableau I : Séjours en réanimation prédits par les différents marqueurs étudiés et corrélation entre ces séjours et le séjour en réanimation observé. Marqueur Séjour prédit Séjour observé Corrélation (SP) (SO) SP-SO PCT 4,7 (0,84) 5,4 (4,60) r = 0,360 p = 0,02 Nt-proBNP 5,4 (1,20) 5,4 (4,60) r = 0,343 p = 0,03 PCT + Nt-proBNP 4,7 (0,96) 5,4 (4,60) r = 0,414 p = 0,009 PCT + Nt-proBNP + CRP 4,7 (0,99) 5,4 (4,60) r = 0,425 p = 0,007 PCT + Nt-proBNP + TnIc 4,7 (0,97) 5,4 (4,60) r = 0,414 p = 0,009 PCT + Nt-proBNP r = 0,425 4,7 (0,99) 5,4 (4,60) + CRP + TnIc p = 0,007 Les variables sont exprimées en moyenne (écart type) ; r = coefficient de corrélation.
  7. 7. 2011 Poster 36 RESULTATSL’association du Nt-proBNP à la procalcitonine (p=0,009)prédit mieux le séjour en réanimation que la PCT seule(p=0,02) ou le Nt-proBNP seul (p=0,03). La meilleureassociation est PCT + Nt-proBNP + CRP (p = 0,007).L’association de la TnIc à cette combinaison ne modifie rien (p= 0,007).
  8. 8. DISCUSSION ET CONCLUSIONLa supériorité d’une approche biologique multimarqueursassociant troponine I (TnIc), BNP et CRP sur une approchetraditionnelle monomarqueur a été démontrée dans lessyndromes coronariens aigus [1]. Notre étude a montré qu’uneapproche trimarqueurs associant PCT, Nt-proBNP et CRP permetde prédire la durée de séjour en réanimation et s’avère supérieureà une approche traditionnelle monomarqueur. L’adjonction de laTnIc ne semble pas nécessaire.Une étude récente a montré également que le dosage simultanéde BNP, TnIc et CRP permet une meilleure prédiction descomplications cardiaques à long terme après chirurgie cardiaque[2].[1]Sabatine M, Morrow D, Lemos J et al. Multimarker approch to risk stratification in non-ST elevation acutecoronary syndromes. Circulation 2002;105:1760-3..[2] Fellahi JL, Hanouz JL, Manach Y et al. Simultaneous measurment of cardiac Troponin I BNP,and C-reactiveprotein for prediction of long term cardiac outcome after cardiac surgery.Anesthesiology 2009;111:250-7.

×