« Mémoire du web »
 La MÉMOIRE DU WEB est indissociable de la problématique des
traces :ce sont nos traces qu'internet garde en mémoire
Le web garde en mémoire chacune de nos actions :
 Les actions de publication (réseaux sociaux, blogs…)
 Les actions de c...
Une évidence...
 Retrouver ses courriels dans sa boite de réception.
Pratique, mais cela veut dire que nos courriels sont...
La mémoire du réseau est
inexorable...
Donc il va falloir gérer :
● Ce qu'on peut retrouver
● Ce sur quoi on n'a plus de c...
Dès qu'on clique, c'est
enregistré !
Mais le plus souvent, à des endroits inaccessibles pour vous
– Chez votre Fournisseur...
Ce qu'on peut retrouver...
● Ce sont des photos, des vidéos, des posts… auxquels on peut avoir
accès par l'intermédiaire d...
Mémoire sans accès
● Ce que les sites retiennent pour nous profiler…
● Ce qui est passé dans le web invisible
● Ce qui a d...
En résumé
 Mettre en ligne, c'est accepter que ses documents soient
enregistrés et conservés
 Etre sur le web, c'est acc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La mémoire du web

319 vues

Publié le

Diaporama d'auto-formation réalisé par Johann Jambu dans le cadre du groupe d'impulsion et de mutualisation des ressources et des usages des professeurs documentalistes pour le numérique (Académie de Dijon).

TraAm documentation 2014-2015

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
319
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
59
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La mémoire du web

  1. 1. « Mémoire du web »
  2. 2.  La MÉMOIRE DU WEB est indissociable de la problématique des traces :ce sont nos traces qu'internet garde en mémoire
  3. 3. Le web garde en mémoire chacune de nos actions :  Les actions de publication (réseaux sociaux, blogs…)  Les actions de communication (courriel, tchat…)  Chaque interaction avec le réseau Chaque fois qu'on appuie sur une touche, le réseau l'enregistre… et le garde en mémoire)
  4. 4. Une évidence...  Retrouver ses courriels dans sa boite de réception. Pratique, mais cela veut dire que nos courriels sont enregistrés quelque part…  Content de retrouver ses photos dans le cloud… Elles sont dans la mémoire du web…  Bienheureux de consulter les archives en ligne des journaux… Heureusement que le web a une mémoire...
  5. 5. La mémoire du réseau est inexorable... Donc il va falloir gérer : ● Ce qu'on peut retrouver ● Ce sur quoi on n'a plus de contrôle
  6. 6. Dès qu'on clique, c'est enregistré ! Mais le plus souvent, à des endroits inaccessibles pour vous – Chez votre Fournisseur d'accès – Dans les serveurs du service que vous avez utilisé – Dans les serveurs des moteurs de recherche
  7. 7. Ce qu'on peut retrouver... ● Ce sont des photos, des vidéos, des posts… auxquels on peut avoir accès par l'intermédiaire d'un moteur de recherche. ● C'est la partie de la mémoire du web, composante de notre identité numérique, « gérable » : on peut supprimer, voire exiger une suppression. ● Etre conscient qu'elle peut exister depuis notre première connexion, aussi loin qu'elle soit.
  8. 8. Mémoire sans accès ● Ce que les sites retiennent pour nous profiler… ● Ce qui est passé dans le web invisible ● Ce qui a disparu du réseau mais va y revenir (stocké sur des disques durs personnels par exemple)
  9. 9. En résumé  Mettre en ligne, c'est accepter que ses documents soient enregistrés et conservés  Etre sur le web, c'est accepter que sa navigation puisse ou doive (pour les FAI) être enregistrée.  Les paroles s'envolent, les écrits restent.  Et les écrits numériques restent toujours plus longtemps.

×