NOUVELLE RENCONTRE DU SOCIAL NEXTWORK
À la rencontre du nouveau
maire de ma ville !
Le numérique permet de dynamiser et de...
2
QUI SOMMES NOUS ?
Le Social NeXtwork a été constitué en 2011, afin de sensibiliser les élus de la République
aux enjeux ...
3
GUIDE DE L’ENTRETIEN
Questionnaire au maire ou à ses équipes
Intérêt des élus pour le numérique
Savez-vous combien d’emp...
GUIDE DE L’ENTRETIEN
Conclusion / Actions
Dans votre programme, parliez-vous du numérique pour votre ville ? Si oui, pour ...
5
BOÎTE À IDÉES ISSUE DE L’OBSERVATOIRE
NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES
Le numérique permet de moderniser et d’approfo...
6
Information
•	 Mettre en place un système d’information municipale, sur simple inscription, et par
mail
•	 Créer une app...
7
Solidarité
Le numérique est vecteur de progrès social. Parce qu’il facilite la mise en relation entre
les personnes, il ...
8
BOÎTE À IDÉES
Équipement du territoire et des habitants
Afin de développer la compétitivité de la ville, l’attractivité ...
9
BOÎTE À IDÉES
•	 Obtenir le label « French tech » - quartier numérique - pour votre ville : label attribué à
des collect...
10
•	 Développer l’accueil numérique en créant un poste d’animateur numérique du
territoire et en proposant des applicatio...
11
BOÎTE À IDÉES
•	 Organiser des visites virtuelles (sur des sites dédiés, via des applications mobiles) des
lieux insoli...
12
BOÎTE À IDÉES
•	 Déployer les technologies urbaines numériques (mobilier urbain intelligent, capteurs
etc...) pour mieu...
13
BOÎTE À IDÉES
•	 Expérimenter l’installation de mobilier urbain intelligent au service de la propreté
(poubelles dôtées...
14
BOÎTE À IDÉES
•	 Proposer des ateliers de formation aux outils numériques au sein des maisons de
quartier, en partenari...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guide d'entretien avec les maires - Social NeXtwork

3 124 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 124
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guide d'entretien avec les maires - Social NeXtwork

  1. 1. NOUVELLE RENCONTRE DU SOCIAL NEXTWORK À la rencontre du nouveau maire de ma ville ! Le numérique permet de dynamiser et de moderniser toutes les politiques de la ville : de la culture à l’éducation en passant par les transports, l’information, l’administration... C’est donc pour échanger sur ces nouvelles opportunités pour la ville permises par le numérique que les délégués du Social NeXtwork vont à la rencontre de leur maire, nouvellement élu. Pendant les Municipales 2014, le Social NeXtwork a passé au crible plus de 500 programmes de candidats afin de relever les mesures numériques présentes dans leurs projets. Retrouvez une véritable “boîte à idées” proposées dans les différents programmes. Sans couleurs politiques, ces mesures constituent une source d’inspiration pour les maires élus et leurs équipes. Les délégués du Social NeXtwork sont les interlocuteurs privilégiés pour présenter aux maires ou à leurs équipes le contenu de ces mesures et les guider dans la découverte de nouveaux enjeux et des nouvelles terminologies liées au numérique.
  2. 2. 2 QUI SOMMES NOUS ? Le Social NeXtwork a été constitué en 2011, afin de sensibiliser les élus de la République aux enjeux du numérique pour le développement du pays et de ses territoires. Cette année, plus de 200 membres ont rejoint le réseau et plus de 60 rencontres ont été organisées entre les députés et leurs délégués. Une véritable relation de confiance a été nouée. L’objectif des délégués du Social NeXtwork est d’apporter une aide, une expertise, un témoignage sur le numérique. En aucun cas il ne s’agit de juger ou d’évaluer les élus de la République rencontrés. Il ne s’agit pas non plus pour les membres de ce réseau de défendre leur intérêt personnel, financier ou économique. Ils ont tous rejoint le Social Nextwork sur des critères de sens citoyen, d’intégrité et de responsabilité. Présentation personnelle • Votre position professionnelle et/ou associative dans le numérique • La raison de votre adhésion au SNW Présentation du SNW • Réseau constitué d’entrepreneurs, chercheurs, et citoyens impliqués dans le secteur numérique ; • Tous ont un sens citoyen, responsable et sont évidemment totalement bénévoles dans leur démarche ; • Il existera autant de membres du réseau que de députés : 577, un dans chaque circonscription ; • But de la démarche : prendre le temps de parler du numérique avec les élus, les sensibiliser aux enjeux, leur donner les clés de compréhension des mutations à l’œuvre, leur apporter conseil ; • Durant ce moi de mai, tous les délégués du Social NeXtwork ont vocation à rencontrer leur maire nouvellement élu pour leur présenter les résultats de leur enquête et la “boite à idée” qui est sortie. GUIDE DE L’ENTRETIEN Présentation du délégué
  3. 3. 3 GUIDE DE L’ENTRETIEN Questionnaire au maire ou à ses équipes Intérêt des élus pour le numérique Savez-vous combien d’emplois représente le secteur de l’Internet dans votre ville ? Quelles mesures avez-vous prises pour développer l’économique et les usages du numérique dans la ville ? Avez-vous perçu des mutations induites par la révolution numérique à l’échelle de la ville (éducation, transport, solidarité, santé…) ? Avez-vous déjà identifié des outils numériques capables de construire du lien social entre les citoyens : économie collaborative, plateforme de solidarité, échanges de services ? Avez-vous déjà identifié des outils numériques favorisant le dialogue entre le citoyen et l’élu : réseaux sociaux, forums, etc… ? Avez-vous vous-même un blog ? Utilisez-vous les réseaux sociaux ? Considérez-vous internet plutôt comme un danger ou comme une opportunité ? Êtes-vous déjà allé visiter des startups de votre ville ? Savez-vous quel est le pourcentage de foyers de votre ville est connecté à internet ?
  4. 4. GUIDE DE L’ENTRETIEN Conclusion / Actions Dans votre programme, parliez-vous du numérique pour votre ville ? Si oui, pour quelles actions ? Comment envisagez-vous de mettre en place ces actions aujourd’hui, avec quel agenda ? Dans vos équipes, avez-vous un poste dédié au numérique, comme un adjoint en charge de ces questions ? Boîte à idées : des mesures numériques pour la ville Parmi les 500 candidats passés au crible au moment des campagnes municipales 2014, nous avons relevé plusieurs mesures innovantes, prêtes à être mises en place dans la ville. Ces mesures sont classées par secteur. Le délégué présente au maire les différents secteurs dans lesquels les outils numériques influent une nouvelle dynamique. Avec lui, il regarde les différentes propositions, éclaire l’élu sur les termes avec lesquels il n’est pas familier, etc. En vert, les mesures qui exigent un moindre coût En bleu, les mesures destinées aux grandes villes
  5. 5. 5 BOÎTE À IDÉES ISSUE DE L’OBSERVATOIRE NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES MUNICIPALES Le numérique permet de moderniser et d’approfondir la relation entre les élus et les citoyens. Via les sites web de la mairie, les réseaux sociaux de l’administration et des élus, ces outils favorisent le dialogue direct, la remontée et la diffusion d’informations de façon plus fluide et à moindre coût. Renouveler la relation élus / citoyens Administration en ligne & Services • Développer les démarches administratives en ligne : par exempe, permettre l’inscription en ligne des enfants et la programmation de leurs activités périscolaires (centres de loisirs, musique, piscine…). • Sur le site de la mairie, favoriser le paiement en ligne pour l’inscription à la bibliothèque ou aux autres espaces publics. • Mettre en place la prise de rendez-vous pour l’enlèvement des encombrants des particuliers et des entreprises. • Cantine scolaire : Généraliser la carte à puce électronique permettant d’assouplir la gestion pour les parents (télépaiement) et de les rassurer en sécurisant le paiement. • Permettre la réservation en ligne d’un emplacement de stationnement pour le déménagement des particuliers. • Mettre à disposition des simulateurs permettant aux internautes de calculer le coûts de certains services de la ville ainsi que leur imposition municipale. • Organisation d’un Hackathon : lancer un concours d’applications à destination des développeurs et du grand public pour encourager la création de nouveaux outils rendant plus facile l’accès aux services publics. • Promouvoir un processus d’interpellation sur un site internet, obligeant la municipalité, au-delà d’un certain nombre de signatures et dans des délais à préciser, à fournir une réponse officielle et publique. • Renforcer l’accessibilité des sites de l’administration municipale, à destination notamment des personnes en situation de handicap.
  6. 6. 6 Information • Mettre en place un système d’information municipale, sur simple inscription, et par mail • Créer une application mobile à l’usage des citoyens pour signaler les anomalies constatées sur la voirie, afin d’accélérer les délais d’intervention. • Instaurer une permanence numérique sur les médias sociaux de la ville, chargée de répondre aux questions des internautes. • Faciliter pour les parents la recherche d’une solution de garde en leur permettant de géolocaliser en ligne les lieux d’accueil et les assistantes maternelles situés dans le périmètre de leur domicile ou de leur lieu de travail. • Développer une application pour smartphone dédiée aux jeunes : évènements, actualités, projets jeunes, études, sorties... • Implanter des kiosques numériques interactifs accessibles à tous et pour tous. • Créer une web-tv et radio dédiée à la ville. Transparence & Open Data BOÎTE À IDÉES Pour les élus, les outils numériques sont aussi un levier d’ouverture et de transparence. Parce que la distribution de l’information est large est à moindre coût sur Internet, il est le lieu par excellence où la mairie peut libérer de nouvelles informations : que ce soit des jeux de données (relatifs aux transports, aux lieux publics, etc.) comme des moments de démocratie (conseils municipaux, réunions, etc.). • Promouvoir la démocratie locale grâce la retransmission en direct sur Internet des conseils municipaux. • en complément : mise en ligne après chaque conseil municipal d’un compte-rendu vidéo court et pédagogique qui présente aux habitants les sujets abordés, les décisions et les résultats des votes clés ainsi que les éléments d’agenda et de rendez-vous. • Élaborer, en concertation avec toutes les parties, une charte de l’open-data qui aura pour but d’encadrer la libération des données d’intérêt général. • Rendre toute l’information relative au budget accessible en ligne. • Nommer un « responsable de la transparence numérique », élu parmi les conseillers municipaux d’opposition, qui veillera à la qualité de l’information transmise. • Pacte du logiciel libre : «Faire développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards ouverts dans les établissements, administrations, services et lieux publics placés sous l’autorité de la collectivité ou gérés par des partenaires».
  7. 7. 7 Solidarité Le numérique est vecteur de progrès social. Parce qu’il facilite la mise en relation entre les personnes, il permet également de créer de nouvelles plateformes de solidarité, d’échanges de services, de rencontre. Pour les associations mais aussi les personnes isolées ou fragilisées, le numérique peut être un vrai levier d’insertion ou un moyen de faire connaître ses actions. BOÎTE À IDÉES • Créer une plate-forme « Tous solidaires », recensant les bonnes volontés et les besoins des habitants afin de rompre l’isolement et de développer l’entraide entre les générations. • Mise en place d’un site Internet «Nouvelle Génération», à destination des jeunes pour qu’ils puissent échanger leurs projets, leurs idées et entreprendre ensemble. • Mettre des espaces numériques à disposition des citoyens pour lutter contre fracture numérique. • Mettre en place un dispositif d’appel à projets pour accompagner toutes personnes qui se proposent de créer du lien social et d’innover. • Au sein des quartiers, des “médiateurs numériques” peuvent accompagner la construction de projets, afin de transformer les « envies de faire » en phase concrète, en soutenant : • la logique des logiciels libres et contenus réutilisables, • la mutualisation • l’économie non marchande et le partage afin d’élargir les biens communs • Vie associative : développer la notoriété des associations en valorisant leurs actions via la création d’un portail internet dédié. e-Démocratie Le numérique renforce la démocratie dans le sens où il donne la possibilité à tous de discuter directement avec les élus et de s’impliquer ainsi dans la gouvernance de la ville. Celle-ci est favorisée par les outils numériques qui permettent à tous d’entrer en contact les uns avec les autres, à moindre coût. Cette nouvelle gouvernance demande que l’élu soit prêt à laisser une place définie aux citoyens et aux considérations qu’ils expriment. • L’utilisation des réseaux sociaux par la mairie : Facebook, Twitter, Instagram, Google + etc. • Mise en place de dispositifs de e-pétitions et de procédures d’alertes citoyennes. • Mise en place d’un forum d’échange avec le Maire sur internet, où l’on puisse interroger le Maire en direct une fois par mois. • Mise en place d’une plateforme collaborative pour que les habitants puissent exprimer leur avis sur les projets de la ville. • Créer un wikipedia pour la ville : proposer une application géolocalisée et participative permettant aux habitants de partager leurs connaissances sur les lieux et l’histoire de leur ville.
  8. 8. 8 BOÎTE À IDÉES Équipement du territoire et des habitants Afin de développer la compétitivité de la ville, l’attractivité du territoire et de favoriser un écosystème propice à l’innovation, il est important que la ville garantisse l’accès au réseau et favorise la montée en débits. • Accompagner le déploiement de la 4G et du très haut débit en collaboration avec les opérateurs. • Le déploiement de la fibre optique afin de permettre l’accès du numérique sur tout le territoire. • Un service wifi gratuit pour permettre aux habitants et aux touristes d’accéder à Internet dans l’espace public. • Un accès WIFI dans tous les lieux étudiants. • Équiper la ville de bornes solaires de recharge pour appareils numériques avec accès wifi gratuit. Dynamiser l’économie de la ville • Désigner un conseiller dédié à l’économie numérique au sein de l’équipe • Développer et faire émerger des entreprises de haute technicité dans les secteurs du numérique, de l’aéronautique et de l’écoconstruction. • Création de nouvelles zones d’activité pour favoriser l’essor des technopoles • Développer les secteurs de l’industrie de pointe, du traitement de l’eau et des déchets en facilitant l’accès aux nouvelles technologies comme le très haut débit. • Développement du secteur de l’impression 3D. • Création d’un «Fab Lab» : un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets.. • Encourager le marché du logiciel libre et interopérable pour générer des emplois et services innovants, peu polluants et non délocalisables sur tout le territoire. • Développement d’échanges économiques numériques avec des villes pionnières comme Tel Aviv, Montréal ou Shanghaï en vue de développer le savoir et les échanges économiques. Créer de la richesse avec le numérique
  9. 9. 9 BOÎTE À IDÉES • Obtenir le label « French tech » - quartier numérique - pour votre ville : label attribué à des collectivités particulièrement actives dans le numérique. • Mettre à disposition des start-ups le plus grand nombre de données publiques qu’elles pourront exploiter, afin de créer des applications innovantes au service des habitants. • Aider les jeunes entreprises numériques, par la création de pépinières, par la mise en réseau et le financement participatif des initiatives créatives. • Création d’un espace dédié à l’économie numérique «webtech», une «maison du numérique» comprenant des espaces partagés et notamment un atelier de type FabLab, un show room de la créativité. • Développer un “Quartier numérique” consacré aux nouvelles technologies, à l’open innovation et à la création numérique. Accueillir les Start-ups du numérique • Créer une Résidence numérique, sur le mode des résidences d’artistes, destinée à accueillir des porteurs de projets issus de la région, afin de leur permettre de mener à bien leur projet dans les meilleures conditions et de faire bénéficier de leur créativité la ville et l’écosystème local. • Création de «cantine numérique» pour faciliter les échanges entre acteurs et utilisateurs des services numériques. • Encourager le développement du télétravail en créeant des lieux de travail partagés. • Développer les espaces de co-working dans les bibliothèques. De nouveaux espaces de travail • Lancer une “plate-forme de l’emploi” sur Internet où les habitants en recherche d’emploi, de stage, ou de changement d’orientation professionnelle, pourront gratuitement entrer en relation avec les entreprises du territoire. Emploi • Proposer un dispositif d’aide aux commerçants pour intégrer les Technologies de l’Information et de la Communication dans leurs activités et créer leur propre site web. • Construire une plateforme internet dédiée aux commerçants de la ville. Sur cette plateforme, les habitants pourront visiter sur un seul site les offres commerciales de toutes les enseignes partenaires (offres particulières, coupons de réduction), réserver des articles, les payer en ligne et venir ensuite les retirer en magasin. • Une gestion de l’attractivité commerciale par la mise en oeuvre d’applications comme le paiement sans contact ou les promotions en alertes géolocalisées sur Smartphone. Encourager le petit commerce de la ville grâce au numérique
  10. 10. 10 • Développer l’accueil numérique en créant un poste d’animateur numérique du territoire et en proposant des applications à la disposition des visiteurs. • S’engager dans une véritable stratégie du e-tourisme, grâce aux applications sur tablettes et smartphones : vitrine pour les hôtels, les maisons d’hôtes, les commerces touristiques, etc. • Création d’un centre regroupant des commerces high-tech, des galeries d’artistes et des boutiques (pop-up store) et appliquant le concept de vitrines web (web-to-store : commande sur internet, livraison en magasin). Développement du tourisme BOÎTE À IDÉES • Développement de la e-santé : aide au diagnostic, échanges d’informations médicales entre un soignant en visite au domicile et les spécialistes : le numérique devient alors un support de santé publique. • Soutien à la silver economy (notamment via la domotique, le soin à domicile (homecare), les déplacements et l’assistance numérique des personnes âgées pour maintenir leur autonomie) • Équiper les nouvelles résidences pour personnes âgées de nouvelles technologies • Développer un pôle e-santé de haute technologie générant des activités professionnelles innovantes dans les cliniques, axées sur le handicap et le vieillissement par exemple • Développer des lieux d’incubation dans les entreprises spécialisées dans les biotechnologies et la e-santé. • Plateformes numériques pour soutenir les projets innovants et la télémédecine sur le territoire de la ville. • Une gestion de la santé par la télémédecine et téléassistance pour accompagner le vieillissement des habitants Santé & numérique La e-santé fait partie des Programmes d’investissemesnt d’avenir. Par le gouvernement français comme par les institutions européennes, ce secteur est identifié comme un des principaux leviers de croissances pour les années à venir.
  11. 11. 11 BOÎTE À IDÉES • Organiser des visites virtuelles (sur des sites dédiés, via des applications mobiles) des lieux insolites et privés, par la mise en place d’un circuit «découverte numérique». • Numérisation et mise en ligne des collections municipales sur des portails publics de qualité, afin de rendre accessible la richesse et la diversité du patrimoine. • Mise en place d’un centre de ressources virtuel (référencement des différents artistes de la ville). Le patrimoine accessible à tous, partout Le numérique est un atout pour le patrimoine et l’activité culturels de la ville. Il permet en premier lieu de rendre plus accessibles les richesses du territoires, en les rendant plus visibles sur le web. Il permet également d’associer tous les citoyens aux processus de création en valorisant ainsi leur participation au renforcement de la richesse de la ville et à son rayonnement culturel. Faire rayonner la culture du territoire • Une ville dotée de QR Codes pour recevoir les informations sur les monuments et les rues historiques sur son mobile directement. • Recenser, géopositionner et sensibiliser au patrimoine existant, sur une carte interactive par exemple, disponible sur le site de la mairie. • S’appuyer sur le patrimoine comme support de communication pour les produits innovants et les objets connectés : un panneau connecté à proximité d’un lieu historique permettrait par exemple de fournir beaucoup d’informations sur le monument. • Création d’un “Itinéraire du savoir patrimonial” et d’un pôle muséal adossé aux nouvelles technologies et accessible gratuitement depuis l’Office du Tourisme sur Iphone et Androïd. Une visite numérique de la ville Grâce aux technologies de réalité augmentée, les touristes mais aussi les habitants de la ville pourront découvrir le patrimoine sous un autre jour. Il est possible ainsi de faire parler les monuments et les rues de la ville, de les présenter sous une nouvelle image, notamment, depuis un simple téléphone mobile.
  12. 12. 12 BOÎTE À IDÉES • Déployer les technologies urbaines numériques (mobilier urbain intelligent, capteurs etc...) pour mieux réguler les flux et optimiser l’usage des ressources. • Création d’une «Maison du numérique» qui sera un espace d’échanges et d’innovations où se retrouveront collectivités, architectes, urbanistes, chercheurs, citoyens pour envisager une ville intelligente. • Impulser la création d’un laboratoire de la ville intelligente associant grandes entreprises de service urbain et startup et faire de la ville un terrain d’expérimentation. Énergie La ville intelligente concerne tous les territoires, de toutes les tailles. Elle est un moteur extraordinaire pour moderniser la ville mais aussi pour améliorer les services au citoyen, et ce à moindre coût. Avec les baisses des prix des nanotechnologies, il n’y a pas que les grandes villes qui sont destinées à être intelligentes ! Pour les petites villes, équiper la ville d’outils numériques peut s’avérer être un formidable gain économique. Faire émerger la ville intelligente • Soutenir et développer les projets d’ateliers associatifs et de Fab’Lab pour diffuser la culture manuelle et technique. • Transformer les bibliothèques en médiathèques reliées en réseau élargi aux communes environnantes • Valoriser les nouvelles écritures type web-documentaires. • Mise en place au sein de l’agglomération un «cluster» : espace de travail collaboratif pour les Industries Culturelles et Créatives. • Favoriser la formation de communautés virtuelles et salles de concert virtuelles. • Mettre en place le prêt de livres numériques dans les bibliothèques. Soutenir la création • Construire des immeubles intelligents pour réduire leur consommation énergétique. • Doter la ville d’outils numériques (capteurs, puces) pour mesurer et contrôler la gestion de l’énergie. • Capteurs dans le mobilier urbain : mesurer la qualité de l’air, le bruit de la rue, la luminosité des lampadaires, etc / services pour dysfonctionnement.
  13. 13. 13 BOÎTE À IDÉES • Expérimenter l’installation de mobilier urbain intelligent au service de la propreté (poubelles dôtées de capteurs de remplissage...). Propreté • Développer une gestion intelligente du trafic : feux tricolores dynamiques, système de délestage intelligent, panneaux numériques d’information sur les temps de parcours et Trafic • Équiper les écoles en tablettes numériques et tableaux interactifs. • Promotion de méthodes pédagogiques intégrant les nouvelles technologies dans l’acquisition du savoir, comme par exemple le tableau blanc interactif ou «l’espace numérique de travail ». • Création de centre socio-culturels avec l’accès au multimédia pour les jeunes. • Former les professeurs aux nouveaux outils technologiques de l’éducation afin qu’ils puissent utiliser les nouvelles pratiques en cours. L’éducation au numérique consiste à diffuser, auprès de tous les publics, notamment les plus éloignés, une véritable « culture générale du numérique », permettant à chacun de disposer des clés de compréhension de cet univers, aussi bien en termes scientifiques, informatiques, juridiques, mais aussi économiques, sociaux ou encore éthiques. L’éducation au numérique est donc pertinente au sein de l’école, mais aussi pour les associations et leur public, pour les entrepreneurs et les patrons d’entreprise, pour tous les citoyens, enfin, qui doivent faire face à de nouvelles techniques et de nouveaux usages inscrits partout dans leur environnement. Éducation au numérique Équipement des écoles et des écoliers • Équiper les écoles d’un site Internet pour faciliter l’échange d’informations et la communication entre les équipes pédagogiques et les parents d’élèves et écoliers. • Créer un site internet d’information pour être l’outil de liaison parents / enseignants et qui délivrerait différents supports pédagogiques : carnet de notes virtuel, échanges, espaces pédagogiques etc. • Créer un centre d’enseignement à distance à installer sur le campus universitaire pour permettre aux étudiants d’accéder à une offre de formation numérique diversifiée et de qualité. Informations : parents / enfants / professeurs
  14. 14. 14 BOÎTE À IDÉES • Proposer des ateliers de formation aux outils numériques au sein des maisons de quartier, en partenariat avec les associations locales. • Mise en place d’une offre périscolaire “innovation et numérique”, rendue possible par la généralisation de l’accès à internet dans les écoles de la ville, articulée autour de 3 piliers : • favoriser une culture du “faire”, autour notamment de la réalisation d’objets connectés ; • sensibiliser à l’apprentissage des langages informatiques par des réalisations simples et préparer ainsi les jeunes à la société et aux métiers du numérique ; • enseigner la présentation d’une idée, d’un projet à l’oral face à un groupe de pairs. • Organiser dans les écoles des cours du soir destinés aux adultes, libres et accessibles en ligne. • Un abonnement d’un an à internet (équipement et connexion) mis à disposition de chaque nouveau bachelier afin de lui permettre de se familiariser avec ce nouvel outil du savoir et de la connaissance. • Création d’un «passeport internet», c’est-à-dire d’un accès pour un certain nombre d’heures d’apprentissage, à un ordinateur personnel relié à internet dans le réseau d’équipements publics de la ville. • Ateliers de formation prolongés au cœur de la famille, des formations numériques parents-enfants, des dotations en matériel, des contenus e-learning validés avec l’Éducation Nationale et les enseignants. • Réaliser sur le temps périscolaire des espaces de découverte graphique et audiovisuelle par le numérique avec un équipement adapté. • L’accès à des certifications internationales dans les TIC grâce aux partenariats avec les grandes entreprises du secteur (Google, Microsoft, etc.). Formation aux outils numériques À faire parvenir à Renaissance Numérique : clotilde@renaissancenumerique.org Présentation du candidat • Nom et fonction de la personne que vous avez rencontré • Date de la rencontre Social NeXtwork Restitution des réponses aux différentes questions • Restitution des questions 1 à 12 • Intérêt pour la présentation des différentes mesures identifiées dans les programmes • Engagement pris par le maire ou ses équipes et éléments d’agenda RESTITUTION DE LA RENCONTRE

×