Histoire. Partie 2 :
Guerres mondiales et régimes
totalitaires (1914-1945)
• Thème 3. La République française, victorieuse...
À l’appel de M. le président de la République, j’assume à partir d’aujourd’hui la
direction du gouvernement de la France. ...
Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées
françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouverneme...
Nous, Philippe Pétain, maréchal de France […]
déclarons assumer les fonctions de chef de l'État
français.
Art. 1 – Le chef...
Français, la France a connu , il y a
quatre mois, l’une des plus grandes
défaites de son histoire. Cette défaite
a de nomb...
Art. 2 – L’accès et l’exercice des fonctions publiques et mandats énumérés ci-après sont interdits aux
Juifs : Chef de l’E...
C’est dans l’honneur et pour maintenir l’unité française
– une unité de dix siècles – dans le cadre d’une activité
constru...
Novembre 1942. La voix des ondes
stimule notre désir d’agir. […] Nous
organisons des réunions clandestines,
nous distribuo...
Mesures à appliquer dès la libération du territoire.
- Etablissement de la démocratie la plus large en rendant la parole a...
Le Gouvernement provisoire de la République
française […] ordonne :
Art. 1 – La forme du gouvernement de la France
est et ...
Il est clair et entendu que
le vote définitif des lois et
des budgets revient à une
assemblée
élue
au
suffrage
universel
e...
Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les
régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la pe...
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
06 effondrement et refondation républicaine i
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

06 effondrement et refondation républicaine i

653 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
653
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
40
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

06 effondrement et refondation républicaine i

  1. 1. Histoire. Partie 2 : Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) • Thème 3. La République française, victorieuse et fragilisée • Thème 4. Le régime totalitaire nazi • Thème 5. La Seconde guerre mondiale : une guerre d’anéantissement • Thème 6. Effondrement et refondation républicaine
  2. 2. À l’appel de M. le président de la République, j’assume à partir d’aujourd’hui la direction du gouvernement de la France. Sûr de l’affection de notre admirable armée qui lutte, avec héroïsme […], contre un ennemi supérieur en nombre et en armes ; […] sûr de l’appui des anciens combattants que j’ai eu la fierté de commander ; sûr de la confiance du peuple tout entier, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur. En ces heures douloureuses, je pense aux malheureux réfugiés qui, dans un dénuement extrême, sillonnent nos routes. […] C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat. Je me suis adressé cette nuit à l’adversaire pour lui demander s’il est prêt à rechercher avec nous […] les moyens de mettre un terme aux hostilités. Que tous les Français se groupent autour du gouvernement que je préside pendant ces dures épreuves et fassent taire leur angoisse pour n’écouter que leur foi dans le destin de la patrie. Allocution radiodiffusée du maréchal Pétain, chef du gouvernement,17 juin 1940
  3. 3. Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat. Certes, […] nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre, aérienne de l’ennemi. […] Mais la défaite est-elle définitive ? Non ! […] La France n’est pas seule ! […] Elle a un vaste empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser […] l’immense industrie des États-Unis. […] Cette guerre est une guerre mondiale. […] Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français, […] les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Discours radiodiffusé du général de Gaulle, 18 juin 1940
  4. 4. Nous, Philippe Pétain, maréchal de France […] déclarons assumer les fonctions de chef de l'État français. Art. 1 – Le chef de l'État français a la plénitude du pouvoir gouvernemental, il nomme et révoque les ministres […] qui ne sont responsables que devant lui. Il exerce le pouvoir législatif, en conseil des ministres. Il promulgue les lois et assure leur exécution. Art. 2 – Le Sénat et la Chambre des députés sont ajournés jusqu'à nouvel ordre. Ils ne pourront désormais se réunir que sur convocation du chef de l'État.
  5. 5. Français, la France a connu , il y a quatre mois, l’une des plus grandes défaites de son histoire. Cette défaite a de nombreuses causes, mais toutes ne sont pas d’ordre technique. Le désastre n’est, en réalité, que le reflet sur le plan militaire des faiblesses et des tares de l’ancien régime politique. Ce régime, pourtant, beaucoup d’entre vous l’aimaient. Votant tous les quatre ans, vous vous donniez l’impression d’être les citoyens d’un Etat libre. […] C’est sur cet amas de ruines qu’il faut aujourd’hui reconstruire la France. […] L’autorité est nécessaire pour sauvegarder la liberté et l’Etat. Extrait du discours radiodiffusé du maréchal PÉTAIN, le 11 octobre 1940
  6. 6. Art. 2 – L’accès et l’exercice des fonctions publiques et mandats énumérés ci-après sont interdits aux Juifs : Chef de l’Etat, membre du gouvernement ; fonctionnaire de tout grade attaché aux services de police ; membre des corps enseignants ; officiers et sous-officiers des armées. Art. 5 – Les Juifs ne pourront exercer l’une des professions suivantes : directeur et rédacteurs de journaux, metteurs en scène, entrepreneurs de spectacles ; gérants de toutes entreprises se rapportant à la radiodiffusion. Fait à Vichy, le 3 octobre 1940
  7. 7. C’est dans l’honneur et pour maintenir l’unité française – une unité de dix siècles – dans le cadre d’une activité constructive du nouvel ordre européen, que j’entre aujourd’hui dans la voie de la collaboration. Ainsi, dans un avenir prochain, pourrait être allégé le poids des souffrances de notre pays, amélioré le sort de nos prisonniers, atténuée la charge des frais d’occupation. Ainsi pourrait être assouplie la ligne de démarcation et facilités l’administration et le ravitaillement du territoire. Cette collaboration doit être sincère. […] L’armistice, au demeurant, n’est pas la paix. La France est tenue par des obligations nombreuses vis-à-vis du vainqueur. Du moins reste-t-elle souveraine. Cette souveraineté lui impose de défendre son sol, d’éteindre les divergences de l’opinion, de réduire les dissidences de ses colonies. Cette politique est la mienne. Les ministres ne sont responsables que devant moi. C’est moi seul que l’histoire jugera. Je vous ai tenu jusqu’ici le langage d’un père. Je vous tiens aujourd’hui le langage du chef. Suivez-moi. Gardez votre confiance en la France éternelle. Message radiodiffusé du maréchal PÉTAIN, 30 octobre 1940
  8. 8. Novembre 1942. La voix des ondes stimule notre désir d’agir. […] Nous organisons des réunions clandestines, nous distribuons des tracts ; la nuit tombante, munies de pots de peinture, nous faisons fleurir sur les places et les murs de notre ville des slogans anti-Allemands. […] Notre action porte ; nous atteignons notre but, celui de semer le doute dans l’esprit de notre ennemi et de lui faire savoir que la victoire nazie n’est pas acquise, que notre sol est jonché de dynamites: la Résistance. Nous savons que notre engagement n’est pas sans risque. Ch. BENOITS-LUCY (résistante), témoignage cité dans Paroles de l’ombre, 2009
  9. 9. Mesures à appliquer dès la libération du territoire. - Etablissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français par le rétablissement du suffrage universel. - Retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d’énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d’assurances et des grandes banques. Sur le plan social : - le droit au travail et le droit au repos ; - un rajustement important des salaires et la garantie d’un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité et la possibilité d’une vie pleinement humaine ; - un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État. Ainsi sera fondée une République nouvelle qui balaiera le régime de basse réaction instauré par Vichy.. En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du C.F.L.N et de son président le général de Gaulle ! En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que VIVE LA FRANCE ! Programme du CNR (extraits), 15 mars 1944
  10. 10. Le Gouvernement provisoire de la République française […] ordonne : Art. 1 – La forme du gouvernement de la France est et demeure la république. En droit, celle-ci n’a pas cessé d’exister. Art 2 – Sont, en conséquence, nuls et de nul effet tous les actes constitutionnels, législatifs ou réglementaires, ainsi que les arrêtés pris pour leur exécution, […] postérieurement au 16 juin 1940 et jusqu’au rétablissement du Gouvernement provisoire de la République française.
  11. 11. Il est clair et entendu que le vote définitif des lois et des budgets revient à une assemblée élue au suffrage universel et direct. [...] C’est donc du chef de l’Etat, placé au-dessus des partis que doit procéder le pouvoir exécutif. A lui la mission de nommer les ministres et d’abord, bien entendu, le Premier qui devra diriger la politique et le travail du Gouvernement. de Gaulle, discours de Bayeux, 16 juin 1946
  12. 12. Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. […] - La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme. - Tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d'asile sur les territoires de la République. - Tout bien, toute entreprise, dont l'exploitation a ou acquiert les caractères d'un service public national ou d'un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité. - La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement.

×