SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960
Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse
d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire
Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes
a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de
vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris.
b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le
vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat.
a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop
passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites,
métaphysiques, confessionnelles […] ».
Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919.
b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour
manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement
quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées.
Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme.
Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919.
Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises
1884 : Légalisation du divorce
1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire
1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne
1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes
1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial
1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse
1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception
1970 : Autorité parentale partagée
1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale
1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine
1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
Document n°3 : Des lois pour les femmes
a. Extraits du Code civil (1804)
De la capacité des parties contractantes
Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi.
Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés
par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats.
De l’administration de la communauté
Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le
concours de la femme.
b. Extraits du Code Pénal de 1810
Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable
[…]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice,
à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable.
Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et
deux ans au plus.
Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent
francs à deux mille francs.
c. Extraits de la loi Neuwirth (1967)
Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement
d’administration publique.
Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie.
d. Extraits de la loi Veil (1975)
Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin
l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de
grossesse.
Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut
avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé.
Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail
 Répondez à la consigne suivante, sous la forme d’une réponse organisée, à l’aide des documents à
votre disposition et de vos connaissances :
Montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu
du XXe siècle.
ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960
Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse
d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire
Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes
a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de
vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris.
b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le
vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat.
a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop
passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites,
métaphysiques, confessionnelles […] ».
Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919.
b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour
manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement
quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées.
Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme.
Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919.
Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises
1884 : Légalisation du divorce
1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire
1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne
1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes
1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial
1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse
1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception
1970 : Autorité parentale partagée
1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale
1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine
1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
Document n°3 : Des lois pour les femmes
a. Extraits du Code civil (1804)
De la capacité des parties contractantes
Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi.
Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés
par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats.
De l’administration de la communauté
Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le
concours de la femme.
b. Extraits du Code Pénal de 1810
Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable
[…]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice,
à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable.
Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et
deux ans au plus.
Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent
francs à deux mille francs.
c. Extraits de la loi Neuwirth (1967)
Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement
d’administration publique.
Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie.
d. Extraits de la loi Veil (1975)
Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin
l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de
grossesse.
Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut
avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé.
Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail
 Répondez à la consigne suivante, sous la forme d’une réponse organisée, à l’aide des documents à
votre disposition et de vos connaissances :
Montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu
du XXe siècle.
Pour organiser logiquement ses idées : Après avoir présenté les nouveaux droits conquis par ces
dernières, vous préciserez à qui les femmes françaises le doivent et vous soulignerez que ce combat fut
long et difficile.
ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960
Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse
d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire
Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes
a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de
vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris.
b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le
vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat.
a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop
passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites,
métaphysiques, confessionnelles […] ».
Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919.
b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour
manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement
quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées.
Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme.
Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919.
Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises
1884 : Légalisation du divorce
1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire
1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne
1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes
1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial
1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse
1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception
1970 : Autorité parentale partagée
1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale
1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine
1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
Document n°3 : Des lois pour les femmes
a. Extraits du Code civil (1804)
De la capacité des parties contractantes
Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi.
Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés
par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats.
De l’administration de la communauté
Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le
concours de la femme.
b. Extraits du Code Pénal de 1810
Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable
[…]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice,
à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable.
Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et
deux ans au plus.
Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent
francs à deux mille francs.
c. Extraits de la loi Neuwirth (1967)
Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement
d’administration publique.
Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie.
d. Extraits de la loi Veil (1975)
Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin
l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de
grossesse.
Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut
avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé.
Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail
 Montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au
milieu du XXe siècle. Pour cela, répondez de manière rédigée et développée aux questions ci-dessous à
l’aide des documents:
1. Quels nouveaux droits les femmes ont-elles obtenu au cours du XXe siècle ?
2. Comparez-les avec les droits accordés aux hommes et avec ceux des femmes dans d’autres pays européens.
3. A qui les femmes françaises doivent-elles ces nouveaux droits ?
4. Quelles difficultés ont-elles rencontré pour leur obtention ? Présentez les arguments avancés pour leur
refuser.
5. D’après vous, l’égalité homme/femme est-elle acquise aujourd’hui dans notre pays ?
ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960
Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse
d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire
Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes
a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de
vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris.
b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le
vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat.
a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop
passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites,
métaphysiques, confessionnelles […] ».
Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919.
b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour
manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement
quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées.
Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme.
Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919.
Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises
1884 : Légalisation du divorce
1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire
1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne
1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes
1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial
1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse
1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception
1970 : Autorité parentale partagée
1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale
1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine
1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
Document n°3 : Des lois pour les femmes
a. Extraits du Code civil (1804)
De la capacité des parties contractantes
Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi.
Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés
par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats.
De l’administration de la communauté
Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le
concours de la femme.
b. Extraits du Code Pénal de 1810
Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable
[…]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice,
à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable.
Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et
deux ans au plus.
Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent
francs à deux mille francs.
c. Extraits de la loi Neuwirth (1967)
Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement
d’administration publique.
Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie.
d. Extraits de la loi Veil (1975)
Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin
l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de
grossesse.
Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut
avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé.
Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail
 Répondez aux questions de manière précise afin de répondre à la consigne suivante : montrez en quoi
le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.
1. Quels nouveaux droits les femmes ont-elles obtenu au cours du XXe siècle ? (documents 2 et 3)
Classez ces droits en fonction de leur nature (droits civils et politiques, professionnels, à disposer
librement de son corps). Vous pouvez les surligner par catégorie dans le document 2.
2. A l’aide de vos connaissances et du document 2, comparez-les avec les droits accordés aux hommes et
avec ceux des femmes dans d’autres pays européens.
3. Comment appelle-t-on les différents groupes de femmes qui se sont battus pour obtenir ces nouveaux
droits ? Quelles actions ont-elles menées ? (documents 1 et 2)
4. Quelles difficultés les femmes ont-elles rencontré pour obtenir ces droits ? Présentez les arguments
avancés pour leur refuser. (document 1)
5. D’après vous et le document 4, l’égalité homme/femme est-elle acquise aujourd’hui dans notre pays ?

Contenu connexe

Tendances

Les temps forts de la révolution web
Les temps forts de la révolution webLes temps forts de la révolution web
Les temps forts de la révolution web
Céline Langlet
 
Le droit de vote en france doc eleve
Le droit de vote en france doc eleveLe droit de vote en france doc eleve
Le droit de vote en france doc eleve
julienbardoux
 
Fiche 931
Fiche 931Fiche 931
Fiche 931
origene
 
La Révolution française
La Révolution françaiseLa Révolution française
La Révolution française
origene
 
1789-1791 : les temps forts de la Révolution française
1789-1791 : les temps forts de la Révolution française1789-1791 : les temps forts de la Révolution française
1789-1791 : les temps forts de la Révolution française
Sébastien Peigné
 
Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire la r...
Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire   la r...Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire   la r...
Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire la r...
Xavier Monty
 

Tendances (20)

Partie 3 1799 1804 du consulat à l'empire
Partie 3 1799 1804 du consulat à l'empirePartie 3 1799 1804 du consulat à l'empire
Partie 3 1799 1804 du consulat à l'empire
 
Les temps forts de la révolution web
Les temps forts de la révolution webLes temps forts de la révolution web
Les temps forts de la révolution web
 
La république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiques
La république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiquesLa république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiques
La république face aux enjeux du xxème siècle la république trois républiques
 
Le droit de vote en france doc eleve
Le droit de vote en france doc eleveLe droit de vote en france doc eleve
Le droit de vote en france doc eleve
 
Une difficile conquête voter de 1815 à 1870
Une difficile conquête voter de 1815 à 1870Une difficile conquête voter de 1815 à 1870
Une difficile conquête voter de 1815 à 1870
 
La Révolution française et l'Empire nouvel ordre politique et société révolut...
La Révolution française et l'Empire nouvel ordre politique et société révolut...La Révolution française et l'Empire nouvel ordre politique et société révolut...
La Révolution française et l'Empire nouvel ordre politique et société révolut...
 
La Troisième République
La Troisième RépubliqueLa Troisième République
La Troisième République
 
Une France nouvelle (1789-1815) (1)
Une France nouvelle (1789-1815) (1)Une France nouvelle (1789-1815) (1)
Une France nouvelle (1789-1815) (1)
 
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanentCommuniqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
Communiqué de la CNT sur l'état d'urgence-permanent
 
Fiche 931
Fiche 931Fiche 931
Fiche 931
 
1958 1962 : Une nouvelle République
1958 1962 : Une nouvelle République1958 1962 : Une nouvelle République
1958 1962 : Une nouvelle République
 
Les droits humains dans les siècles et dans le monde
Les droits humains dans les siècles et dans le mondeLes droits humains dans les siècles et dans le monde
Les droits humains dans les siècles et dans le monde
 
Médias2015
Médias2015Médias2015
Médias2015
 
La Révolution française
La Révolution françaiseLa Révolution française
La Révolution française
 
La revolution francaise
La revolution  francaiseLa revolution  francaise
La revolution francaise
 
Test
TestTest
Test
 
1789-1791 : les temps forts de la Révolution française
1789-1791 : les temps forts de la Révolution française1789-1791 : les temps forts de la Révolution française
1789-1791 : les temps forts de la Révolution française
 
Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire la r...
Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire   la r...Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire   la r...
Les fondations d'une france nouvelle pendant la révolution et l'empire la r...
 
La france a 360° Révolution française
La france a 360° Révolution françaiseLa france a 360° Révolution française
La france a 360° Révolution française
 
Courrier M. Masson
Courrier M. MassonCourrier M. Masson
Courrier M. Masson
 

Similaire à 7 exo differencie - femme dans soc francaise

GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
Rubin Sfadj
 
La déclaration des droits de l’homme
La déclaration des droits de l’hommeLa déclaration des droits de l’homme
La déclaration des droits de l’homme
Scuola S.B. Capitanio
 
Doc unifi 2011-1
Doc unifi  2011-1Doc unifi  2011-1
Doc unifi 2011-1
CFTCPARIS
 
Travail d'Éthique DDH Article 2
Travail d'Éthique DDH Article 2Travail d'Éthique DDH Article 2
Travail d'Éthique DDH Article 2
MarialexxSc
 
La Ve République à l'épreuve de la durée
La Ve République à l'épreuve de la duréeLa Ve République à l'épreuve de la durée
La Ve République à l'épreuve de la durée
mlaugel
 

Similaire à 7 exo differencie - femme dans soc francaise (20)

Le régime de Vichy
Le régime de VichyLe régime de Vichy
Le régime de Vichy
 
Les droits des femmes, une longue marche
Les droits des femmes, une longue marcheLes droits des femmes, une longue marche
Les droits des femmes, une longue marche
 
Ec les libertés
Ec les libertésEc les libertés
Ec les libertés
 
Democratie 01-05-12
Democratie 01-05-12Democratie 01-05-12
Democratie 01-05-12
 
La revolution francaise
La revolution  francaiseLa revolution  francaise
La revolution francaise
 
Les droits des femmes, une longue marche
Les droits des femmes, une longue marcheLes droits des femmes, une longue marche
Les droits des femmes, une longue marche
 
Chapitre 3 conditions féminines dans une société en mutation
Chapitre 3 conditions féminines dans une société en mutationChapitre 3 conditions féminines dans une société en mutation
Chapitre 3 conditions féminines dans une société en mutation
 
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
 
Les droits de l'homme 1
Les droits de l'homme 1Les droits de l'homme 1
Les droits de l'homme 1
 
Plainte contre Jean-Philippe Masson, radiologue, président de la FNMR pour in...
Plainte contre Jean-Philippe Masson, radiologue, président de la FNMR pour in...Plainte contre Jean-Philippe Masson, radiologue, président de la FNMR pour in...
Plainte contre Jean-Philippe Masson, radiologue, président de la FNMR pour in...
 
Ecjs
EcjsEcjs
Ecjs
 
La déclaration des droits de l’homme
La déclaration des droits de l’hommeLa déclaration des droits de l’homme
La déclaration des droits de l’homme
 
Révolution : 1789 1792
Révolution : 1789 1792Révolution : 1789 1792
Révolution : 1789 1792
 
Doc unifi 2011-1
Doc unifi  2011-1Doc unifi  2011-1
Doc unifi 2011-1
 
Vote et apprentissage du suffrage universel
Vote et apprentissage du suffrage universelVote et apprentissage du suffrage universel
Vote et apprentissage du suffrage universel
 
Travail d'Éthique DDH Article 2
Travail d'Éthique DDH Article 2Travail d'Éthique DDH Article 2
Travail d'Éthique DDH Article 2
 
La Ve République à l'épreuve de la durée
La Ve République à l'épreuve de la duréeLa Ve République à l'épreuve de la durée
La Ve République à l'épreuve de la durée
 
Livret Constituante : changer de République pour faire place au Peuple
Livret Constituante : changer de République pour faire place au PeupleLivret Constituante : changer de République pour faire place au Peuple
Livret Constituante : changer de République pour faire place au Peuple
 
Republique Francaise[1]
Republique Francaise[1]Republique Francaise[1]
Republique Francaise[1]
 
Chapitre 3 de la "Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solu...
Chapitre 3 de la "Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solu...Chapitre 3 de la "Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solu...
Chapitre 3 de la "Lettre à tous les résignés et indignés qui veulent des solu...
 

Plus de Académie de Dijon - Histoire-géo

Plus de Académie de Dijon - Histoire-géo (20)

Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
 
Doc opex
Doc opexDoc opex
Doc opex
 
Cahier de la Revue Défense Nationale
Cahier de la Revue Défense Nationale Cahier de la Revue Défense Nationale
Cahier de la Revue Défense Nationale
 
Bilan académique des TraAM
Bilan académique des TraAMBilan académique des TraAM
Bilan académique des TraAM
 
Etude de cas Bora Bora partie 2
Etude de cas Bora Bora partie 2Etude de cas Bora Bora partie 2
Etude de cas Bora Bora partie 2
 
Etude de cas Bora Bora partie 1
Etude de cas Bora Bora partie 1Etude de cas Bora Bora partie 1
Etude de cas Bora Bora partie 1
 
Edc vb
Edc vbEdc vb
Edc vb
 
Mk
MkMk
Mk
 
Amazonie et coronavirus 1
Amazonie et coronavirus 1Amazonie et coronavirus 1
Amazonie et coronavirus 1
 
Hg 1ere g
Hg 1ere gHg 1ere g
Hg 1ere g
 
Hg 1ere techno
Hg 1ere technoHg 1ere techno
Hg 1ere techno
 
Hg3eme
Hg3emeHg3eme
Hg3eme
 
Classe virtuelle trame de cours
Classe virtuelle trame de cours Classe virtuelle trame de cours
Classe virtuelle trame de cours
 
Dijoncooperation
DijoncooperationDijoncooperation
Dijoncooperation
 
Le changement climatique.
Le changement climatique.Le changement climatique.
Le changement climatique.
 
Les campagnes xvi ie et xviiie
Les campagnes xvi ie et xviiieLes campagnes xvi ie et xviiie
Les campagnes xvi ie et xviiie
 
Les espaces ruraux.
Les espaces ruraux.Les espaces ruraux.
Les espaces ruraux.
 
Les villes
Les villesLes villes
Les villes
 
Tensions, mutations..t berthot
Tensions, mutations..t berthotTensions, mutations..t berthot
Tensions, mutations..t berthot
 
Notion transition diapo site acad
Notion transition diapo site acadNotion transition diapo site acad
Notion transition diapo site acad
 

Dernier

Dernier (11)

Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 

7 exo differencie - femme dans soc francaise

  • 1. ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960 Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris. b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat. a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites, métaphysiques, confessionnelles […] ». Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919. b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées. Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme. Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919. Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises 1884 : Légalisation du divorce 1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire 1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne 1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes 1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial 1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse 1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception 1970 : Autorité parentale partagée 1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale 1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine 1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
  • 2. Document n°3 : Des lois pour les femmes a. Extraits du Code civil (1804) De la capacité des parties contractantes Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi. Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats. De l’administration de la communauté Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le concours de la femme. b. Extraits du Code Pénal de 1810 Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable […]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice, à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable. Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et deux ans au plus. Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent francs à deux mille francs. c. Extraits de la loi Neuwirth (1967) Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement d’administration publique. Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie. d. Extraits de la loi Veil (1975) Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de grossesse. Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé. Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail  Répondez à la consigne suivante, sous la forme d’une réponse organisée, à l’aide des documents à votre disposition et de vos connaissances : Montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle.
  • 3. ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960 Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris. b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat. a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites, métaphysiques, confessionnelles […] ». Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919. b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées. Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme. Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919. Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises 1884 : Légalisation du divorce 1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire 1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne 1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes 1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial 1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse 1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception 1970 : Autorité parentale partagée 1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale 1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine 1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
  • 4. Document n°3 : Des lois pour les femmes a. Extraits du Code civil (1804) De la capacité des parties contractantes Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi. Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats. De l’administration de la communauté Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le concours de la femme. b. Extraits du Code Pénal de 1810 Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable […]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice, à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable. Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et deux ans au plus. Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent francs à deux mille francs. c. Extraits de la loi Neuwirth (1967) Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement d’administration publique. Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie. d. Extraits de la loi Veil (1975) Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de grossesse. Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé. Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail  Répondez à la consigne suivante, sous la forme d’une réponse organisée, à l’aide des documents à votre disposition et de vos connaissances : Montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle. Pour organiser logiquement ses idées : Après avoir présenté les nouveaux droits conquis par ces dernières, vous préciserez à qui les femmes françaises le doivent et vous soulignerez que ce combat fut long et difficile.
  • 5. ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960 Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris. b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat. a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites, métaphysiques, confessionnelles […] ». Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919. b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées. Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme. Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919. Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises 1884 : Légalisation du divorce 1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire 1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne 1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes 1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial 1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse 1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception 1970 : Autorité parentale partagée 1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale 1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine 1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
  • 6. Document n°3 : Des lois pour les femmes a. Extraits du Code civil (1804) De la capacité des parties contractantes Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi. Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats. De l’administration de la communauté Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le concours de la femme. b. Extraits du Code Pénal de 1810 Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable […]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice, à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable. Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et deux ans au plus. Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent francs à deux mille francs. c. Extraits de la loi Neuwirth (1967) Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement d’administration publique. Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie. d. Extraits de la loi Veil (1975) Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de grossesse. Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé. Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail  Montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle. Pour cela, répondez de manière rédigée et développée aux questions ci-dessous à l’aide des documents: 1. Quels nouveaux droits les femmes ont-elles obtenu au cours du XXe siècle ? 2. Comparez-les avec les droits accordés aux hommes et avec ceux des femmes dans d’autres pays européens. 3. A qui les femmes françaises doivent-elles ces nouveaux droits ? 4. Quelles difficultés ont-elles rencontré pour leur obtention ? Présentez les arguments avancés pour leur refuser. 5. D’après vous, l’égalité homme/femme est-elle acquise aujourd’hui dans notre pays ?
  • 7. ETUDE : LES FEMMES DANS LA SOCIETE FRANÇAISE DU MILIEU DU XIXe SIECLE AUX ANNEES 1960 Première initiation à la méthode de la partie B de l’épreuve du baccalauréat : analyse d’un document au travers l’étude d’un ensemble documentaire Document n°1 : Le combat pour le vote des femmes a. Des militantes féministes, désignées sous le nom péjoratif de « suffragettes », organisent un bureau de vote illégal pour les femmes lors des élections législatives de 1914 à Paris. b. La chambre des députés adopte pour la première fois le 20 mai 1919 une proposition de loi instaurant le vote des femmes. Elle est rejetée à six reprises, entre 1920 et 1936, par le Sénat. a. « Pour la tranquillité de ce pays, il nous paraît inutile de susciter de nouveaux électeurs un peu trop passionnés, ayant une trop grande tendance à se regrouper autour d’idées théoriques abstraites, métaphysiques, confessionnelles […] ». Intervention du député socialiste anticlérical Victor Augagneur, en mai 1919. b. « Les mains des femmes sont-elles bien faites pour le pugilat de l’arène publique ? Plus que pour manier le bulletin de vote, les mains des femmes sont faites pour être baisées, baisées dévotement quand ce sont celles des mères, amoureusement quand ce sont elles des femmes et des fiancées. Séduire et être mère, c’est pour cela qu’est faite la femme. Rapport du sénateur Alexandre Bérard, en octobre 1919. Document n°2 : Une lente émancipation des femmes françaises 1884 : Légalisation du divorce 1907 : La loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire 1918 : Droit de vote accordé aux femmes en Grande-Bretagne, en Suède et en Allemagne 1944 : Droit de vote (et d’éligibilité) accordé aux femmes 1956 : Création du Mouvement français pour le planning familial 1965 : Le mari ne peut plus s’opposer à l’exercice de l’activité professionnelle de son épouse 1967 : Loi Neuwirth autorisant la contraception 1970 : Autorité parentale partagée 1972 : Loi posant le principe de l’égalité des salaires pour les travaux de valeur égale 1974 : Création du secrétariat d’Etat à la condition féminine 1975 : Loi Veil autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG)
  • 8. Document n°3 : Des lois pour les femmes a. Extraits du Code civil (1804) De la capacité des parties contractantes Art 1 123. Toute personne peut contracter si elle n’en est pas déclarée incapable par la loi. Art 1 124. Les incapables de contracter sont, les mineurs, les interdits, les femmes mariées, dans les cas exprimés par la loi, et généralement tous ceux auxquels la loi a interdit certains contrats. De l’administration de la communauté Art 1 421. Le mari administre seul les biens de la communauté. Il peut les vendre, aliéner, hypothéquer sans le concours de la femme. b. Extraits du Code Pénal de 1810 Art 324. Le meurtre commis par l’époux sur l’épouse ou par celle-ci sur son époux n’est pas excusable […]. Néanmoins, dans le cas d’adultère, le meurtre commis par l’époux sur son épouse, ainsi que sur le complice, à l’instant où il les surprend en flagrant délit dans la maison conjugale, est excusable. Art 337. La femme convaincue d’adultère subira la peine de l’emprisonnement pendant trois mois au moins et deux ans au plus. Art 339. Le mari qui aura entretenu une concubine dans la maison conjugale […] sera puni d’une amende de cent francs à deux mille francs. c. Extraits de la loi Neuwirth (1967) Art 2. La fabrication et l’importation des contraceptifs sont autorisées dans les conditions fixées par un règlement d’administration publique. Art 3. La vente des produits, médicaments et objets contraceptifs […] est exclusivement effectuée en pharmacie. d. Extraits de la loi Veil (1975) Art. L. 162-1 : La femme enceinte que son état place dans une situation de détresse peut demander à un médecin l’interruption de grossesse. Cette interruption ne peut être pratiquée qu’avant la fin de la dixième semaine de grossesse. Art. L. 162-2 : L’interruption volontaire d’une grossesse ne peut être pratiquée que par un médecin. Elle ne peut avoir lieu que dans un établissement d’hospitalisation public ou dans un établissement d’hospitalisation privé. Document n°4 : Les femmes sur le marché du travail  Répondez aux questions de manière précise afin de répondre à la consigne suivante : montrez en quoi le mode de vie des femmes a fortement évolué en France du milieu du XIXe au milieu du XXe siècle. 1. Quels nouveaux droits les femmes ont-elles obtenu au cours du XXe siècle ? (documents 2 et 3) Classez ces droits en fonction de leur nature (droits civils et politiques, professionnels, à disposer librement de son corps). Vous pouvez les surligner par catégorie dans le document 2. 2. A l’aide de vos connaissances et du document 2, comparez-les avec les droits accordés aux hommes et avec ceux des femmes dans d’autres pays européens. 3. Comment appelle-t-on les différents groupes de femmes qui se sont battus pour obtenir ces nouveaux droits ? Quelles actions ont-elles menées ? (documents 1 et 2) 4. Quelles difficultés les femmes ont-elles rencontré pour obtenir ces droits ? Présentez les arguments avancés pour leur refuser. (document 1) 5. D’après vous et le document 4, l’égalité homme/femme est-elle acquise aujourd’hui dans notre pays ?