QUEL AVENIR POUR L’ALTERNANCE
EN FRANCE ?
L’opinion des entreprises, des étudiants et des diplômés
Avril 2014 - Une enquêt...
Introduction & Méthodologie 3
Qu’entend-on en France par « alternance » ? 4
Ce qu’il faut retenir de l’enquête 5
Les entre...
l’occasion de l’ouverture de son campus parisien dédié à
l’alternance, l’EM Normandie a souhaité interroger les entreprise...
La formation par alternance désigne l’ensemble des formations qui intègrent une
expérience de travail où l’étudiant se for...
LES GRANDES ENTREPRISES ENCORE PRINCIPAL MOTEUR DE L’ALTERNANCE
 Malgré la prédominance du modèle du stage, ¼ des entrepr...
LES PISTES POUR AMÉLIORER LE DISPOSITIF DE L’ALTERNANCE
 Les entreprises comme les étudiants et diplômés proposent la mis...
Les entreprises
face à l’alternance
en école de
commerce
7
L’alternance gagne du terrain
Aux entreprises : Combien comptez-vous recruter d’étudiants
d’école de commerce en alternanc...
Les Grandes Entreprises principal moteur de l’alternance
Si 40 % des entreprises interrogées lors de l’enquête sont des PM...
Un manque global d’information sur l’alternance
Pour les entreprises interrogées qui ne souhaitent pas recruter
d’alternan...
Créer des outils de communication pratiques et clairs
32%
16%
12%
12%
8%
8%
8%
4%
Des outils de communication pratiques et...
Du côté des étudiants et diplômés, les opinions sont également partagées quand l’information délivrée
auprès des entrepris...
Des entreprises sensibles aux politiques gouvernementales
82 % des entreprises interrogées se déclarent sensibles aux poli...
Pourquoi choisir
l’alternance ?
14
Former des futurs salariés et minimiser les risques à l’embauche
Pour 44 % des entreprises répondantes qui font le choix d...
L’importance de la formation pour recruter un alternant
Indéniablement, les entreprises interrogées recrutent leurs altern...
L’alternance : une porte d’entrée royale vers le CDI
Ces 2 dernières années, elles sont 56 % des entreprises sondées à avo...
Une expérience professionnelle qui donne confiance aux recruteurs
En ce qui concerne l’évolution de carrière, les avis son...
Une bonne évolution des salaires pour les alternants
56 % des étudiants et diplômés embauchés en CDI interrogés ont été em...
Les attentes vis-
à-vis de l’école
de commerce
20
48%
23%
20%
6%
3%
Une formation qui soit utile sur le terrain
Un suivi régulier tout au long du contrat
Un aide dans la re...
Le besoin d’une école proche de l’entreprise
Pour de nombreux répondants, le choix d’un alternant provenant d’une école se...
L’EM Normandie : 1ère école de commerce citée
Une grande partie des entreprises sondées a cité l’EM Normandie parmi les pr...
Les pistes pour
améliorer le
dispositif de
l’alternance
24
Les entreprises souhaitent renforcer leurs réseaux
75 % des entreprises sondées estiment que les contrats en
alternance po...
Les étudiants veulent être valorisés auprès des entreprises
Du côté des étudiants et diplômés, ils sont 74 % à penser que ...
Adapter le rythme de l’alternant à l’emploi qu’il occupe
De nombreux professionnels interrogés expliquent que le rythme de...
9%
59%
25%
7%
Très simple
Simple
Moyennement simple
Complexe
Une mise en place des contrats moyennement simple
Pour 54 % d...
Alléger les processus et améliorer l’aspect financier des contrats
Selon certaines entreprises interrogées, pour améliorer...
NOIR SUR BLANC PARIS
30, avenue Edouard Belin
92566 Rueil-Malmaison Cedex
Tel. +33 1 41 43 72 70
Fax. +33 1 41 43 72 71
ww...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quel avenir pour l’alternance final

137 vues

Publié le

A l’occasion de l’ouverture de son campus parisien dédié à l’alternance, l’EM Normandie a souhaité interroger les entreprises ainsi que ses étudiants et diplômés en alternance afin de connaître leur point de vue sur l’alternance en école de commerce ainsi que les pistes d’améliorations possible selon ces publics.
Afin de mener à bien ce projet, l’Ecole a mandaté Noir sur Blanc, agence de communication créée en 1990 et leader sur le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Pour cette enquête, 140 entreprises basées en France ont répondu à un questionnaire auto-administré sur internet. Parmi ces entreprises, 91 % sont des structures privées. On trouve 40 % de PME (de 10 à 250 salariés), 25 % de ETI (de 250 à 5000 salariés), 19 % de TPE (moins de 10 salariés) et 16 % de Grandes Entreprises (plus de 5000 salariés).
Pour enrichir l’enquête, 70 étudiants et diplômés en alternance des 7 dernières promotions de l’EM Normandie ont également répondu via un questionnaire auto-administré sur internet.

L’enquête a été administrée entre le 6 mars 2014 et le 21 mars 2014.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
137
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quel avenir pour l’alternance final

  1. 1. QUEL AVENIR POUR L’ALTERNANCE EN FRANCE ? L’opinion des entreprises, des étudiants et des diplômés Avril 2014 - Une enquête de Sarah Philippe - Agence Noir sur Blanc pour l’EM Normandie
  2. 2. Introduction & Méthodologie 3 Qu’entend-on en France par « alternance » ? 4 Ce qu’il faut retenir de l’enquête 5 Les entreprises face à l’alternance en école de commerce 7 • L’alternance gagne du terrain 8 • Les Grandes Entreprises principal moteur de l’alternance 9 • Un manque global d’information sur l’alternance 10 • Créer des outils de communication pratiques et clairs 11 • Lutter contre les préjugés 12 • Des entreprises sensibles aux politiques gouvernementales 13 Pourquoi choisir l’alternance ? 14 • Former des futurs salariés et minimiser les risques à l’embauche 15 • L’importance de la formation pour recruter un alternant 16 • L’alternance : une porte d’entrée royale vers le CDI 17 • Une expérience professionnelle qui donne confiance aux recruteurs 18 • Une bonne évolution des salaires pour les alternants 19 Les attentes vis-à-vis de l’école de commerce 20 • La recherche d’une formation utile sur le terrain et d’un suivi régulier 21 • Le besoin d’une école proche de l’entreprise 22 • L’EM Normandie : 1ère école de commerce citée pour le recrutement d’alternants 23 Les pistes pour améliorer le dispositif de l’alternance 24 • Aider les réseaux d’entreprises 25 • Valoriser les étudiants auprès des entreprises 26 • Adapter le rythme de l’alternant à l’emploi qu’il occupe 27 • Une mise en place des contrats moyennement simple 28 • Alléger les processus et améliorer l’aspect financier des contrats 29 Sommaire 215/02/2016 © 2014 Agence Noir sur Blanc www.noirsurblanc.com
  3. 3. l’occasion de l’ouverture de son campus parisien dédié à l’alternance, l’EM Normandie a souhaité interroger les entreprises ainsi que ses étudiants et diplômés en alternance afin de connaître leur point de vue sur l’alternance en école de commerce ainsi que les pistes d’améliorations possible selon ces publics. Afin de mener à bien ce projet, l’Ecole a mandaté Noir sur Blanc, agence de communication créée en 1990 et leader sur le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche. Pour cette enquête, 140 entreprises basées en France ont répondu à un questionnaire auto-administré sur internet. Parmi ces entreprises, 91 % sont des structures privées. On trouve 40 % de PME (de 10 à 250 salariés), 25 % de ETI (de 250 à 5000 salariés), 19 % de TPE (moins de 10 salariés) et 16 % de Grandes Entreprises (plus de 5000 salariés). Pour enrichir l’enquête, 70 étudiants et diplômés en alternance des 7 dernières promotions de l’EM Normandie ont également répondu via un questionnaire auto-administré sur internet. L’enquête a été administrée entre le 6 mars 2014 et le 21 mars 2014. A Introduction & Méthodologie 15/02/2016 © 2014 Agence Noir sur Blanc www.noirsurblanc.com
  4. 4. La formation par alternance désigne l’ensemble des formations qui intègrent une expérience de travail où l’étudiant se forme à la fois au sein d’une entreprise privée ou publique et dans un établissement d'enseignement. Si autrefois la formation en alternance était souvent employée dans l’enseignement secondaire, depuis la loi Seguin de 1987, elle s’est beaucoup développée à l’enseignement supérieur, auprès de tous les niveaux de diplôme, que ce soit le BTS, la licence, le master et même le doctorat. En France, la formation par alternance recouvre deux types de contrat :  Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. La rémunération, calculée en pourcentage du SMIC (de 55 à 100%), varie selon l’âge et le niveau de formation de l’alternant. Le coût de la formation est pris en charge par l’OPCA de l’entreprise selon les accords et peut être complété par une prise en charge sur le Plan de Formation.  Le contrat d’apprentissage Le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus. La rémunération, calculée en pourcentage du SMIC (de 25 à 78%), varie selon l’âge et le niveau de formation de l’apprenti. Le coût de la formation est pris en charge par la taxe d’apprentissage de l’entreprise. Ces deux contrats sont soumis à la législation du Code du Travail. Qu’entend-on en France par « alternance » ? 415/02/2016 © 2014 Agence Noir sur Blanc www.noirsurblanc.com
  5. 5. LES GRANDES ENTREPRISES ENCORE PRINCIPAL MOTEUR DE L’ALTERNANCE  Malgré la prédominance du modèle du stage, ¼ des entreprises interrogées lors de cette enquête souhaite recruter de 1 à 15 alternants pour 2014.  Les Grandes Entreprises seront, dans 95,8 % des cas, à l’origine des recrutements d’alternants pour l’année 2014. LES RAISONS DU CHOIX DE L’ALTERNANCE  Les entreprises interrogées choisissent l’alternance avant tout pour former de futurs salariés (46 % des réponses) et minimiser les risques à l’embauche (31 % des réponses).  L’alternance facilite l’insertion professionnelle : 56 % des entreprises sondées déclarent avoir proposé un CDI à au moins un étudiant en alternance ces 2 dernières années.  Pour 49 % d’étudiants et diplômés interrogés, l’alternance permet une évolution de carrière plus rapide, notamment car les alternants ont déjà acquis de l’expérience professionnelle et que les employeurs ont donc confiance en eux.  La moitié des étudiants / diplômés interrogés qui ont été embauchés en CDI suite à leur alternance ont vu leur salaire évoluer de manière intéressante : pour 28 % de 2100 à 4000€ brut/an et pour 21 % de plus de 9000 € brut/an. LES ATTENTES VIS-À-VIS DES ÉCOLES DE COMMERCE  44 % des entreprises et 48 % des étudiants et diplômés interrogés attendent principalement de l’école de commerce une formation utile sur le terrain.  25 % des entreprises et 23 % des étudiants et diplômés interrogés recherchent un suivi régulier de l'alternant comme du tuteur, et ce tout au long du contrat.  30 % des entreprises interrogées recrutent des alternants d’une école en fonction de la situation géographique de cette dernière.  Avec 11% des écoles les plus citées, l’EM Normandie arrive en tête des écoles de commerce auprès desquelles les entreprises interrogées recrutent des alternants. Viennent très près derrière Skema Business School (10 % des écoles les plus citées), ainsi que l’INSEEC Bordeaux Paris (9 % des écoles les plus citées). Ce qu’il faut retenir de l’enquête 515/02/2016 © 2014 Agence Noir sur Blanc www.noirsurblanc.com
  6. 6. LES PISTES POUR AMÉLIORER LE DISPOSITIF DE L’ALTERNANCE  Les entreprises comme les étudiants et diplômés proposent la mise en place d’outils de communication pratiques et clairs qui permettraient de mettre en relation les entreprises et les étudiants, de clarifier les aspects financiers et de déverrouiller les préjugés et les appréhensions sur l’alternance.  Pour améliorer les contrats en alternance, les entreprises souhaiteraient avant tout renforcer le réseau d’entreprises et d’acteurs afin de pouvoir partager leurs informations et leur expérience (23 % des pistes d’amélioration les plus citées).  Les étudiants et diplômés ne se sentent pas toujours appréciés à leur juste valeur puisqu’ils ont souvent exprimé leur volonté d’être valorisés à travers une campagne de communication auprès des entreprises (28 % des pistes d’amélioration les plus citées).  Les entreprises comme les étudiants / diplômés insistent sur l’importance de renforcer l’accompagnement pour chacun (environ 20 % des pistes d’amélioration les plus citées pour chacun).  23 % des entreprises répondantes optent pour un rythme d’alternance idéal d’1 semaine à l’école et de 3 semaines en entreprise. Mais elles ont été nombreuses à expliquer que le rythme dépend de l’emploi occupé par l’alternant.  54 % des entreprises sondées trouvent la mise en place des contrats moyennement simple. Les pistes d’amélioration les plus souvent proposées ont été l’allégement des processus administratifs (37 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées) et l’amélioration de l’aspect financier des contrats (18 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées). Ce qu’il faut retenir de l’enquête 615/02/2016 © 2014 Agence Noir sur Blanc www.noirsurblanc.com
  7. 7. Les entreprises face à l’alternance en école de commerce 7
  8. 8. L’alternance gagne du terrain Aux entreprises : Combien comptez-vous recruter d’étudiants d’école de commerce en alternance pour l’année 2014 ? Plus d’1/4 des entreprises interrogées lors de cette enquête déclare vouloir recruter de 1 à 15 étudiants en alternance durant l’année 2014. Il s’agit d’un chiffre encourageant dans l’environnement des écoles de commerce, le plus souvent dominé par les conventions de stage. Question des entreprises interrogées souhaitent recruter de 1 à 15 étudiants en alternance durant l’année 2014. 8 71% 3% Aucun De 1 à 15 Plus de 15 + d’1/4
  9. 9. Les Grandes Entreprises principal moteur de l’alternance Si 40 % des entreprises interrogées lors de l’enquête sont des PME, ce sont en très grande majorité les Grandes Entreprises qui recruteront des alternants en 2014. En effet, les Grandes Entreprises, qui ne représentent « que » 16 % des entreprises interrogées, représentent 95,8 % des recrutements d’alternants estimés pour l’année 2014. Aux entreprises : Quelle masse salariale représente votre structure ?Question 9 40% 25,00% 19,00% 16,00% PME (de 10 à 250 salariés) ETI (de 250 à 5000 salariés) TPE (moins de 10 salariés) GE (plus de 5000 salariés) des entreprises sondées sont des PME présentant une masse salariale entre 10 et 250 salariés. 95,8% 2% 2% 0,20% Grandes entreprises PME ETI TPE des recrutements d’alternants en 2014 se feront via les Grandes Entreprises de + de 5000 salariés.
  10. 10. Un manque global d’information sur l’alternance Pour les entreprises interrogées qui ne souhaitent pas recruter d’alternants en 2014, plusieurs points permettent d’expliquer ces réticences. Certaines raisons sont internes à l’entreprise : par exemple, le manque de budget et de ressources humaines pour encadrer l’alternant ont été les freins les plus souvent cités (22 % des arguments les plus cités en principaux freins). Mais d’autres raisons sont externes à l’entreprise. Par exemple, au cours de l’enquête, les entreprises interrogées ont eu des opinions partagées quant à l’information délivrée sur l’alternance. Ils sont tout de même 40 % à l’estimer insuffisante, ce qui peut représenter un frein important au recrutement d’alternants. 40% 60% oui non Aux entreprises : Pensez-vous que l'information sur l'alternance auprès des entreprises est suffisante en France ? Aux entreprises : Quels sont vos principaux freins à employer des jeunes d'école de commerce en alternance ? Question Question Des entreprises répondantes estiment l’information sur l’alternance insuffisante. 10 22% 22% 20% 14% 13% 6% 3% Trop de contraintes budgétaires Le manque de ressources humaines nécessaires pour encadrer correctement l'alternant L'incapacité à transformer l'alternance en emploi dans l'avenir La crise économique empêche d'investir sur le long terme Trop de contraintes d'organisation La paperasse que cela entraîne La peur du manque de sérieux et de motivation de l'alternant
  11. 11. Créer des outils de communication pratiques et clairs 32% 16% 12% 12% 8% 8% 8% 4% Des outils de communication pratiques et clairs Des rencontres et des journées de recrutement Renforcer le suivi et l'accompagnement Pas d'idées La simplification des démarches Valoriser l'alternance Renforcer les liens et les synergies entre les différents acteurs de l'alternance Des actions d'information sur le terrain Aux entreprises : Comment améliorer l'information sur l’alternance auprès des entreprises ?Question Les entreprises interrogées pensent que les outils d’information et de communication sur le sujet de l’alternance doivent être clarifiés et gagner en simplicité (32 % des améliorations les plus souvent citées). Certains insistent notamment sur la clarification des informations financières. « Il faudrait des outils qui répertorient toutes les formations en alternance sur un site gouv.fr, toutes les infos qui s’y rapportent et une mise à jour annuelle. » 11
  12. 12. Du côté des étudiants et diplômés, les opinions sont également partagées quand l’information délivrée auprès des entreprises. Ils sont 41 % à l’estimer insuffisante. Tout comme les entreprises, ils insistent sur le fait qu’il faille communiquer davantage sur l’alternance et ses avantages, notamment financier (32 % des améliorations les plus souvent citées). Plus intéressant encore, les étudiants et diplômés estiment qu’il faut lutter contre les préjugés et les incompréhensions sur l’alternance auprès des entreprises (28 % des améliorations les plus souvent citées). Selon eux, l’alternance est encore trop souvent vue comme un dispositif réservé aux « métiers manuels » ou comme « une deuxième chance lorsqu’on a eu des difficultés scolaires ». Selon les étudiants et diplômés, il faut lutter contre les préjugés Aux étudiants / diplômés : Comment améliorer l'information sur l’alternance auprès des entreprises ? Question 32% 28% 16% 12% 8% 4% Communiquer sur les avantages (notamment financiers) Lutter contre les préjugés et les incompréhensions Construire une relation plus étroite entre école et entreprise Légiférer pour rendre l’alternance attractive et simple Communiquer sur les partenariats Communiquer sur l’alternance en Master Aux étudiants / diplômés : Pensez-vous que l'information sur l'alternance auprès des entreprises est suffisante en France ? Question 41% 59% oui non Des étudiants et diplômés répondants estiment l’information sur l’alternance auprès des entreprises insuffisante. 12 « L'intérêt financier de l'alternance n'est pas négligeable et des petites structures sont frileuses car elles pensent que cela est trop couteux. Mais avec des explications, elles le seraient moins… »
  13. 13. Des entreprises sensibles aux politiques gouvernementales 82 % des entreprises interrogées se déclarent sensibles aux politiques gouvernementales mises en place en faveur de l’alternance. D’ailleurs, ils sont 85,8 % à estimer que la suppression de l’indemnité versée aux entreprises qui accueillent les apprentis entraine un recul général de ce type de contrat. Aux entreprises : Êtes-vous sensible aux politiques gouvernementales mises en place en faveur de l'alternance ? 82%18% oui non 86%14% oui non Aux entreprises : Pensez-vous que la suppression de l'indemnité versée aux entreprises qui accueillent des apprentis entraine un recul général de ce type de contrat ? des entreprises sondées sont sensibles aux politiques gouvernementales mises en faveur de l’alternance. Question Question des entreprises sondées pensent que la suppression de l'indemnité versée aux entreprises qui accueillent des apprentis entraine un recul général de l’alternance. 13
  14. 14. Pourquoi choisir l’alternance ? 14
  15. 15. Former des futurs salariés et minimiser les risques à l’embauche Pour 44 % des entreprises répondantes qui font le choix de l’alternance auprès d’écoles de commerce, il s’agit avant tout de former de futurs salariés à leurs méthodes de travail et aux valeurs de leur entreprise. Vient ensuite la volonté de pré-recruter de manière plus sûre, pour 31 % des sondés. A noter que cette raison a également été la plus souvent citée dans les raisons secondaires (24 % des raisons secondaires les plus souvent citées). Aux entreprises : Quelle est la raison principale pour laquelle vous avez choisi la formation en alternance ? 44% 31% 9% 8% 6% 2% Pour former vos futurs salariés à vos méthodes de travail et aux valeurs de votre entreprise Pour pouvoir pré-recruter de manière plus sûre Pour avoir de la force de travail à coût modéré Pour transférer votre savoir-faire et votre expérience Pour pallier les besoins de main d'œuvre de l'entreprise Autre Question 24% 20% 18% 17% 10% 9% 2% Pour pouvoir pré-recruter de manière plus sûre Pour transférer votre savoir-faire et votre expérience Pour former vos futurs salariés à vos méthodes de travail et aux valeurs de votre entreprise Pour donner une image dynamique de l'entreprise Pour pallier les besoins de main d'œuvre de l'entreprise Pour avoir de la force de travail à coût modéré Autre Aux entreprises : Quelles sont les raisons secondaires pour lesquelles vous avez choisi la formation en alternance ? Question 15
  16. 16. L’importance de la formation pour recruter un alternant Indéniablement, les entreprises interrogées recrutent leurs alternants provenant d’école de commerce avant tout par rapport à la formation qu’ils ont suivie (63 % des occurrences). Aux entreprises : Comment sélectionnez-vous un étudiant en alternance ? 29% 20% 19% 14% 12% 5% 1% Par sa formation Par annonce Par candidature spontannée Par recommandations Par un organisme de formation Via les réseaux sociaux Autre Question 16
  17. 17. L’alternance : une porte d’entrée royale vers le CDI Ces 2 dernières années, elles sont 56 % des entreprises sondées à avoir proposé un CDI à un étudiant suite à sa formation en alternance dans l’entreprise. Parmi celles-là, elles sont 86 % à avoir proposé des CDI pour 1 à 10 étudiants en alternance, et même 14 % à plus de 10 étudiants en alternance. Aux entreprises : Ces 2 dernières années, avez-vous proposé un CDI à un étudiant suite à sa formation en alternance dans votre entreprise ? Aux entreprises : Pouvez-vous indiquer le nombre d’étudiants à qui vous avez proposé un CDI ces 2 dernières années ? 56% 44% oui non 86%14% De 1 à 10 Plus de 10 QuestionQuestion des entreprises sondées ont proposé des CDI pour 1 à 10 étudiants suite à leur alternance dans l’entreprise. des entreprises sondées ont, au cours de ces 2 dernières années, proposé un CDI à un étudiant en alternance dans l’entreprise. 17
  18. 18. Une expérience professionnelle qui donne confiance aux recruteurs En ce qui concerne l’évolution de carrière, les avis sont partagés. Les étudiants et diplômés sont 49 % à penser que l’évolution de leur carrière a été plus rapide que les autres étudiants de leur âge qui n’ont pas fait de cursus en alternance. La raison principale de cette affirmation est l’expérience professionnelle acquise pour 45 % d’entre eux, qui permet d’évoluer plus vite au sein de l’entreprise. Ils expliquent également que la période d’alternance permet d’acquérir la confiance de son employeur, ce qui facilite ensuite les évolutions de carrière au sein de la structure. Les personnes sont déjà « intégrées aux équipes » et « opérationnelles ». Aux étudiants / diplômés : Depuis que vous avez été embauché(e) en CDI, pensez-vous que l’évolution de votre carrière professionnelle a été plus rapide que les autres étudiants de votre âge qui n’ont pas fait de cursus en alternance ? Question 49% 51% oui non des étudiants et diplômés interrogés pensent que l’évolution de leur carrière a été plus rapide que les autres étudiants de leur âge qui n’ont pas fait de cursus en alternance. Aux étudiants / diplômés : Selon vous, pour quelles raisons les jeunes qui ont été recrutés après une alternance évoluent-ils plus vite ? Question 45% 22% 13% 10% 10% L’expérience professionnelle La confiance des employeurs L’intégration à l’équipe / à l’entreprise L’adaptation / l’opérationnalité L’alternance : de l’ancienneté dans l’entreprise 18
  19. 19. Une bonne évolution des salaires pour les alternants 56 % des étudiants et diplômés embauchés en CDI interrogés ont été embauchés avec un salaire compris entre 30 et 35 KE brut à l’année, ce qui représente un salaire correct pour un junior. 57 % ont vu leur salaire évoluer depuis leur embauche. Pour 36 %, ce salaire a évolué de 1 000 à 2 000 euros brut/an. Pour 29 %, de 2 100 à 4 000 euros brut/an et pour 21 % de plus de 9 000 euros brut/an. Aux étudiants / diplômés : Salaire d’embauche Aux étudiants / diplômés : Votre salaire a-t-il évolué depuis votre embauche ? Aux étudiants / diplômés : Evolution du salaire annuel brut / an en euros depuis l'embauche 56% 22% 11% 11% Entre 30 et 35 KE brut / an Entre 20 et 25 KE brut / an Entre 35 et 40 KE brut / an Entre 25 et 30 KE brut / an 57% 43% oui non 36% 29% 21% 14% Entre 1000 et 2000 € inclus Entre 2100 et 4000 € inclus Plus de 9000 € inclus Entre 4100 et 9000 € inclus Question Question Question des étudiants embauchés en CDI interrogés ont été embauchés avec un salaire compris entre 30 et 35 KE brut à l’année. des étudiants et diplômés interrogés ont vu leur salaire évoluer depuis leur embauche. des étudiants embauchés en CDI interrogés ont vu leur salaire évolué de plus de 9000€ brut/an. 19
  20. 20. Les attentes vis- à-vis de l’école de commerce 20
  21. 21. 48% 23% 20% 6% 3% Une formation qui soit utile sur le terrain Un suivi régulier tout au long du contrat Un aide dans la recherche d'entreprises Un contact facile en cas de problème Une aide pour les démarches administratives et la négociation du contrat 44% 25% 19% 6% 4% 2% Une formation qui soit utile sur le terrain Un suivi régulier du tuteur comme de l'alternant Un aide au recrutement d'étudiants en alternance Une aide pour les démarches administratives Un contact facile en cas de problème Autre La recherche d’une formation utile sur le terrain et d’un suivi régulier Avant toute chose, les entreprises attendent une formation utile sur le terrain de la part des écoles de commerce (44 % des réponses données). En deuxième position, c’est le suivi de l’alternant comme du tuteur qui prime avec 25 % des réponses. Du côté des étudiants et diplômés, ce sont les mêmes attentes qui sont ressorties. Aux entreprises : Qu’attendez-vous en priorité de la part de l’école de votre alternant ? Aux étudiants / diplômés : Qu’attendez- vous en priorité de la part de votre école ? des étudiants et diplômés sondés attendent de leur école de commerce une formation utile sur le terrain. des entreprises sondées attendent de l’école de commerce une formation utile sur le terrain. Question Question 21
  22. 22. Le besoin d’une école proche de l’entreprise Pour de nombreux répondants, le choix d’un alternant provenant d’une école se fait avant tout par rapport à la situation géographique de cette dernière (pour 30 % des sondés). Ce qui rejoint le besoin de se sentir accompagné et suivi dans la démarche de l’alternance. Ensuite, c’est le rythme proposé par l’école qui oriente le choix de l’entreprise pour 26 % des sondés. En ce qui concerne les étudiants et diplômés, c’est également la situation géographique qui arrive en tête des raisons du choix de leur école avec 26 % des interrogés. Aux entreprises : Pour quelle raison principale recrutez- vous vos alternants auprès de ces écoles ? Aux étudiants / diplômés : Pourquoi avoir choisi l’EM Normandie pour faire votre cursus en alternance ? 30% 26% 18% 15% 11% La situation géographique de l'école Le rythme adapté entre l'école et l'entreprise La qualité des étudiants La qualité de la formation La notoriété de l'école Question Question des entreprises interrogées recrutent des alternants d’une école en fonction de la situation géographique de cette dernière. 22 26% 15% 10% 10% 9% 8% 5% 5% 4% 3% 3% 2% La situation géographique de l'Ecole Des étudiants déjà en formation à l'EM Normandie Le rythme proposé en alternance Un cursus en apprentissage en 2 ans Divers autres La seule école à proposer une formation / spécialisation La réputation de l'Ecole Une suite logique après les concours La qualité et le sérieux de la formation Les valeurs promulguées par l'Ecole Suite à un séjour à l'étranger Par non choix
  23. 23. L’EM Normandie : 1ère école de commerce citée Une grande partie des entreprises sondées a cité l’EM Normandie parmi les principales écoles de commerce auprès desquelles ils recrutent leurs alternants (11 % des écoles les plus souvent citées). Viennent ensuite Skema Business School puis l’INSEEC Bordeaux-Paris. Aux étudiants / diplômés : Quelles sont les principales écoles de commerce auprès desquelles vous recrutez vos alternants ? Question 23 11% 10% 9% 6% 6% 5% 5% 5% 5% 4% 4% 4% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% EM Normandie SKEMA (Lille-Paris-Nice) INSEEC Bordeaux-Paris NEOMA Business School Kedge Business School ESC Montpellier ESSEC Paris EDHEC LiIlle-Nice France Business School PPA Paris ESC La Rochelle Toulouse Business School Grenoble EM EM Lyon ESC Pau ESCP Europe Novancia Paris ICN Nancy-Metz Pigier
  24. 24. Les pistes pour améliorer le dispositif de l’alternance 24
  25. 25. Les entreprises souhaitent renforcer leurs réseaux 75 % des entreprises sondées estiment que les contrats en alternance pourraient être améliorés. De nombreuses manières d’y parvenir ont été mises en avant par les entreprises répondantes, avec en tête la mise en place d’un réseau d’entreprises et d’acteurs partageant leurs informations et leurs expériences (23 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées). L’accompagnement renforcé dans la recherche d’alternants a également été cité : les entreprises souhaitent que les écoles renforcent leur rôle de « trait d’union » entre les entreprises et les étudiants en recherche d’une alternance (17 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées). Enfin, la création d’une campagne de valorisation des tuteurs/maîtres d’apprentissage arrive en 3ème position des pistes d’amélioration les plus citées. Aux entreprises : Comment améliorer les contrats en alternance ? 23% 17% 16% 14% 11% 11% 4% 4% Réseau d'entreprises et d'acteurs partageant leurs informations et leurs expériences Accompagnement renforcé dans la recherche d’alternants Campagne de valorisation des tuteurs/maîtres d'apprentissage Démarche de validation des acquis et de l'expérience des tuteurs/maîtres d'apprentissage Formation de "tuteur", dédiée aux salariés assurant le tutorat des jeunes en alternance Autre Accompagnement renforcé dans les démarches administratives Assistance juridique Question 25
  26. 26. Les étudiants veulent être valorisés auprès des entreprises Du côté des étudiants et diplômés, ils sont 74 % à penser que les contrats en alternance pourraient être améliorés. Et la piste d’amélioration la plus souvent citée est la mise en place d’une campagne de valorisation des étudiants en alternance auprès des entreprises (28 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées). En seconde position, on trouve un meilleur accompagnement dans la recherche d’entreprises (22 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées). Ainsi, chez les étudiants/diplômés comme chez les entreprises, le suivi et l’accompagnement représente une piste d’amélioration commune. Aux étudiants / diplômés : Comment améliorer les contrats en alternance ?Question 28% 22% 16% 15% 7% 7% 5% Campagne de valorisation des étudiants en alternance auprès entreprises Accompagnement renforcé dans la recherche d'entreprises Organiser davantage de rencontres/salons étudiants et entreprises Améliorer la gestion et la formations des étudiants en alternance au sein des entreprises Assistance juridique Accompagnement renforcé dans les démarches administratives Autre 26
  27. 27. Adapter le rythme de l’alternant à l’emploi qu’il occupe De nombreux professionnels interrogés expliquent que le rythme de l’alternance est à adapter à la situation de travail. Cependant, une grande partie des répondants optent pour 1 semaine à l’école et 3 semaines en entreprise (23 %). Ils expliquent que le rythme choisi doit privilégier les longues périodes en entreprise pour habituer l’alternant à un nouvel environnement (28 % des arguments les plus cités) et encourager la continuité dans le travail (20 % des arguments les plus cités), tout en évitant une absence trop longue de l’alternant (13 % des arguments les plus cités). Aux entreprises : Les raisons du rythme idéal Aux entreprises : Quel est selon vous le rythme idéal pour une formation en alternance ? 23% 21% 8% 8% 8% 32% 1 semaine à l'école / 3 semaines en entreprise Ca dépend du contexte 1 semaine à l'école / 2 semaines en entreprise 1 jour par semaine à l'école 3 jours en entreprise / 2 jours à l'école Divers autres 28% 20% 13% 8% 11% 8% 8% 4% Privilégier les longues périodes en entreprise pour… Encourager la continuité dans le travail Eviter une absence trop longue de l’alternant Trouver le bon équilibre entre théorie et pratique Le niveau de l'alternant et les missions déterminent le… Permettre un suivi régulier des dossiers Pouvoir attribuer un certain type de missions à… Ne sait pas Question Question « Tout dépend de la fonction. Le rythme doit être adapté aux attentes du poste pour lequel l’alternant candidate ». 27
  28. 28. 9% 59% 25% 7% Très simple Simple Moyennement simple Complexe Une mise en place des contrats moyennement simple Pour 54 % des entreprises interrogées, la mise en place d’un contrat en alternance en France est moyennement simple. Au contraire, du côté des étudiants et diplômés, 59 % des interrogés estiment que la mise en place d’un contrat en alternance en France est simple. Ils estiment le plus souvent qu’il n’y aurait pas vraiment de point à améliorer sur ce sujet. Et pour cause, ils avouent ne pas eu avoir à s’en occuper : « Personnellement, je n'ai rien eu à gérer en direct. Tout est passé par l'entreprise et l'école. » Aux entreprises : Comment jugez-vous la mise en place d’un contrat en alternance en France ? 1% 35% 54% 8% 2% Très simple Simple Moyennement simple Complexe Très complexe des entreprises interrogées jugent la mise en place des contrats en alternance moyennement simple. Question Aux étudiants / diplômés : Comment jugez-vous la mise en place d’un contrat en alternance en France ? Question des étudiants et diplômés interrogés jugent la mise en place des contrats en alternance simple. 28 Un étudiants/diplômé : « Personnellement, je n'ai rien eu à gérer en direct. Tout est passé par l'entreprise et l'école. »
  29. 29. Alléger les processus et améliorer l’aspect financier des contrats Selon certaines entreprises interrogées, pour améliorer la mise en place des contrats en alternance, il faut avant tout alléger les processus administratifs (37 % des pistes d’amélioration les plus souvent citées), notamment à travers la « réduction de documents à remplir ». Par exemple, certains émettent l’idée d’« imprimés pré-remplis ». Dans le même but, d’autres proposent la digitalisation des démarches et surtout la simplification des contrats, notamment par la réduction des types de contrats « 1 seul type de contrat au lieu de 2 aujourd'hui ». Enfin, de nombreux professionnels sondés ont exprimé leur volonté de voir les charges financières de ces contrats s’alléger pour l’entreprise. Aux entreprises : Comment améliorer la mise en place d’un contrat en alternance en France ? Question « Il faudrait moins de gestion administrative des dossiers (surtout pour le contrat de professionnalisation). » « Il faudrait rendre les coûts plus lisibles, bénéficier d'aides directes et claires. » 29 37% 18% 17% 17% 8% 3% Alléger les processus administratifs Améliorer l'aspect financier pour les entreprises Améliorer la relation entreprise / école Simplifier les contrats (passer de 2 types à 1 seul type de contrat) Digitaliser les démarches Mieux informer les entreprises
  30. 30. NOIR SUR BLANC PARIS 30, avenue Edouard Belin 92566 Rueil-Malmaison Cedex Tel. +33 1 41 43 72 70 Fax. +33 1 41 43 72 71 www.noirsurblanc.com Suivez Noir sur Blanc sur Twitter @NSBParis et sur Facebook htt://www.facebook.com/NSBagency 30

×