QUELLES OPPORTUNITÉS
POUR LES ENTREPRISES
ET LES ORGANISATIONS DANS
LA TEMPÊTE DU CHANGEMENT
CLIMATIQUE ?
LA COP21 VUE PAR...
3
ÉDITO
MÉTHODOLOGIE
Linkfluence et
TBWACorporate ont
analysé l’ensemble
des conversations
en ligne du premier
semestre 20...
À PROPOS DE
TBWACORPORATE
TBWACORPORATE EST L’AGENCE
DU GROUPE TBWA QUI DÉVELOPPE
L’INFLUENCE ET LA PRÉFÉRENCE
DES ENTREPR...
7
LA COP21 VUE PAR
LE WEB SOCIAL
LES 5 KEY LEARNINGS
SUR LES CONVERSATIONS
SOCIALES AUTOUR
DE LA COP21 ET DU CLIMAT
La con...
9
QUI EN PARLE ?
UNE MOBILISATION
DES GRANDS INFLUENCEURS
EN DENTS DE SCIE
Des grands médias,
des organisations internatio...
11
COMMENT ?
QUELLES TYPOLOGIES D’ACTEURS
SONT LES PLUS MENTIONNÉES
DANS LA CONVERSATION SUR
LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ?
De...
Les producteurs d’énergie
(Areva, Total, EDF...) :
LE MONDE DU DÉBAT
De nombreux termes négatifs
dans le contexte (greenwa...
15
QUELLES SONT LES
ENTREPRISES LES PLUS
CONVERSATIONNELLES
ASSOCIÉES À LA COP21 ?
PARMI LES ACTEURS
DE L’ÉNERGIE
ET DU TR...
TBWACORPORATE
marie.trancart@tbwa-corporate.com
01.49.09.25.22
LINKFLUENCE
contact@linkfluence.com
01.80.400.800
CONTACTS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La cop21 vue par le web social

5 023 vues

Publié le

Quelles opportunités pour les entreprises et les organisations dans la tempête du changement climatique ?

2 commentaires
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • FINANCEMENT RAPIDE DE TOUT PROJET COP21 Bonjour Nous sommes un établissement financier agréé approuvé par l'union européenne . nous faisons le financement de tout projet. et aussi des prêts entre particuliers. Notre offre de prêt financier suit un taux d'intérêt de 2% et la durée de remboursement est très utile et commode client. La Période de remboursement est de 3 à 240 mois avec un délais de grâce de 6-12 mois plus tôt sans pénalité de pré paiement. Nous faisons des financements de 5000€ jusqu'à 900.000.000€ et plus, en fonction de la nature de l'entreprise. Nous finançons actuellement les entreprises existantes avec l'équipe de direction actuelle, avec des œuvres majeures de l'énergie, l'exécution des contrats, Immobilier commercial Achat, expansion de l'entreprise, Transport, Technologie, Santé, payer le loyer, les impôts, acheter des voitures, payement des factures etc. nous sommes ouverts à avoir une bonne relation d'affaires avec vous car notre système financier est très flexible. Si vous pensez que vous avez une solide expérience et l'idée de faire de bons profits dans toute entreprise, s'il vous plaît ne pas hésiter à nous contacter pour la coopération commerciale possible. pour votre demande de financement veuillez nous donner les informations suivantes. MONTANT DU PRÊT? MOTIF DU PRÊT ? DURÉE DE REMBOURSEMENT? PAYS? LE NOM DE VOTRE BANQUE? Pour toute demande contactez nous à l'adresse mail: louiscastro07@gmail.com ou sapindavid7@gmail.com Merci et en attente de vous lire.
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Bonjour, peut on télécharger quelque part le doc en format pdf ? Merci !
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 023
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 288
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
2
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La cop21 vue par le web social

  1. 1. QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ENTREPRISES ET LES ORGANISATIONS DANS LA TEMPÊTE DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ? LA COP21 VUE PAR LE WEB SOCIAL
  2. 2. 3 ÉDITO MÉTHODOLOGIE Linkfluence et TBWACorporate ont analysé l’ensemble des conversations en ligne du premier semestre 2015 autour des principaux thèmes associés au changement climatique : les modes de production, les modes de consommation, les solutions pour s’adapter, les enjeux internationaux et les nouvelles technologies. La suite logicielle Radarly a permis d’interroger plus de 300 millions de sources et de capter plus d’un million de publications sur Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn, Youtube, Dailymotion, les blogs, les forums, les sites web et les médias en ligne. LE DÉBAT EST LANCÉ ! Si l’enjeu du changement climatique n’est plus seulement affaire d’experts mais l’affaire de tous, si l’urgence d’agir fait (enfin) consensus, alors cette COP21 doit être l’occasion d’une prise de conscience démultipliée impliquant chaque citoyen, chaque habitant d’une planète à bout de souffle. Et, si Paris sera lieu de négociation de l’ensemble des parties prenantes institutionnelles, gouvernementales, industrielles et associatives, le web, lui, composera une agora mondialisée bruissant d’une infinie diversité, où pourront naître toutes les initiatives, toutes les propositions, tous les espoirs. Et, parce que les internautes sont indisciplinés, ils n’ont pas attendu le lancement des négociations pour parler, débattre, s’engager contre le changement climatique. C’est à cette COP21 déjà bien lancée en ligne que nous avons voulu nous intéresser. Le débat fait déjà rage ! GUILHEM FOUETILLOU Co-Fondateur de LINKFLUENCE INDIFFÉRENCE, MÉCONNAISSANCE, ANXIÉTÉ, PRISE DE CONSCIENCE ? Le niveau d’implication des citoyens sur les enjeux des négociations climatiques est largement questionné à l’approche de la COP21 alors que la mobilisation de la société civile en est un des critères de réussite. Quels sont les territoires d’expression autour de la COP21 et du climat ? Quels acteurs sont les plus vocaux et quelles communautés sont au cœur de la conversation ? Les thèmes du débat public et médiatique sont-ils alignés avec ceux des conversations en ligne ? Ce premier regard sur la COP21 depuis le web social est pour TBWACorporate un formidable outil pour évaluer le retour sur investissement des communications institutionnelles et d’entreprises. Il permet de comprendre les attentes des différents publics telles qu’elles naissent sur les réseaux sociaux, de travailler les idées, affiner les messages, muscler les actions et susciter toujours plus d’engagement des parties prenantes. ANNE-CECILE THOMANN Directrice Générale Adjointe de TBWACORPORATE
  3. 3. À PROPOS DE TBWACORPORATE TBWACORPORATE EST L’AGENCE DU GROUPE TBWA QUI DÉVELOPPE L’INFLUENCE ET LA PRÉFÉRENCE DES ENTREPRISES, DE LEURS MARQUES ET LEURS DIRIGEANTS. En s’appuyant sur des spécialistes de chaque partie-prenante de l’entreprise (médias, pouvoirs publics, e-influenceurs, investisseurs, candidats...) et en développant des approches disruptives, partenariales et entrepreneuriales, l’agence conjugue focus créatif, culture de l’idée et du KPI avec 5 prix Effie au cours des 5 dernières années, et 2 Grands Prix Stratégies en 2014, l’un en Affaires Publiques, l’autre en communication RH, Sociale et Formation. LEADER FRANÇAIS DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE, LINKFLUENCE PROPOSE DES SOLUTIONS UNIQUES DE MONITORING, D’ANALYSE ET D’ACTIVATION DES MÉDIAS SOCIAUX. Linkfluence accompagne dans le monde entier marques et agences dans le déploiement de leurs stratégies marketing et communication avec Radarly, sa suite logicielle en SaaS, ses Real-Time Services (reporting, alerting, crisis management) et ses Strategic Services (Image, Explore, Impact, Engage). Chaque jour, Linkfluence capte et analyse plus de 110 millions de publications en temps réel et monitore plus de 300 millions de sources dans 60 langues pour ses 300 clients. Linkfluence est présent en France, en Allemagne et au Royaume-Uni et compte plus de 100 collaborateurs. TBWACorporate compte parmi ses clients l’Armée de Terre, BNP Paribas, easyJet, Cargill, Club Med, Airbus group, EPRUS, Google, Emirates, beIN SPORTS, Saint-Gobain. TBWA fait partie du deuxième groupe de communication au monde et compte 267 agences dans 77 pays et près de 12 000 collaborateurs. TBWAWorldwide (www.tbwa.com) crée des idées disruptives pour des clients globaux tels que Accenture, Adidas, Apple, Airbnb, Henkel, Mars, McDonald’s, Michelin, Nissan, Pernod Ricard, Samsonite, Standard Chartered Bank, Singapore Airlines. À PROPOS DE LINKFLUENCE 5
  4. 4. 7 LA COP21 VUE PAR LE WEB SOCIAL LES 5 KEY LEARNINGS SUR LES CONVERSATIONS SOCIALES AUTOUR DE LA COP21 ET DU CLIMAT La conversation autour du climat et de la COP21 est marquée par la mobilisation de très grands influenceurs, qui en font une thématique de premier plan. Elle n’en est pas moins très sectorisée avec des mots, des expressions et des territoires propres à des communautés bien spécifiques. FOCUS SUR LE VOCABULAIRE DE LA COP21 DANS LA VIE RÉELLE ET SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Le champ lexical de la solution, qui domine largement les discours des acteurs institutionnels, ne rencontre pas le même succès auprès des twittos. Les tweets relatifs aux enjeux climatiques évoquent les problèmes du « climat » et de « l’environnement » mais aussi - de façon plus inattendue - du « gaspillage alimentaire », pourtant moins présent dans le débat public. Le terme « infographie » se retrouve également au cœur de la conversation, confirmant l’intérêt du public pour un mode de communication plus ludique et pédagogique autour du changement climatique. Les communautés et les sphères sont imperméables (le monde du constat, le monde du changement, le monde des conséquences...) avec des publics et des territoires d’expression spécifiques, Inversement, les producteurs d’énergie sont largement associés au champ lexical du problème, alors même qu’ils se positionnent en tête parmi les acteurs qui proposent des solutions, 1 3 5 2 4 Les entreprises de la consommation et du service (poussées par les acteurs de la nouvelle économie) sont positivement associées à la conversation autour des solutions, La conversation est poussée par la mobilisation - pourtant sporadique - de grands influenceurs politiques et médiatiques, avec l’absence notable d’acteurs majeurs comme les collectivités, les entreprises de nouvelles technologies, les formations et personnalités politiques de droite, Le vocabulaire de la COP21 dans le débat public offline (solutions, urgence, ambition) n’est pas repris par les internautes au global. LES MOTS DE LA COP21 POUR SES PRINCIPAUX ACTEURS LES MOTS DE LA COP21 SUR TWITTER NICOLAS HULOT URGENCE ESPOIR AMBITION LAURENCE TUBIANA TOURNANT JUSTICE SOLUTIONS ANNICK GIRARDIN ADAPTATION DÉVELOPPEMENT ÉNERGIE 1PLANÈTE GASPILLAGE ALIMENTAIRE ACTONCLIMATE AMBASSADES AXA COP21 CLIMATE ENVIRONNEMENT PARIS ECOLOGIE LOI ROYAL CULTURE DIRECT CLIMATECHANGE CLIMAT GOCOP21 FRANCE INFOGRAPHIE LAPOSTE INFOGRAPHIE ET CULTURE TRANSITIONÉNERGÉTIQUE
  5. 5. 9 QUI EN PARLE ? UNE MOBILISATION DES GRANDS INFLUENCEURS EN DENTS DE SCIE Des grands médias, des organisations internationales, des personnalités politiques et même des footballeurs - Iker Casillas, gardien de but de l’équipe nationale de football espagnole par exemple - sont mobilisés autour de l’événement. Les médias traditionnels et digitaux, ainsi que les politiques s’impliquent dans le débat : ils lui donnent une vraie résonnance, en en faisant un sujet de premier plan. Toutefois, leurs prises de parole sur le sujet sont peu récurrentes, donnant parfois le sentiment d’effets d’annonce. UNE ABSENCE NOTABLE DES ACTEURS LOCAUX ET DES PERSONNALITÉS POLITIQUES ORIENTÉES À DROITE Les collectivités locales sont peu présentes dans le débat (en particulier sur Twitter), à l’exception de la ville du Havre qui ressort dans les conversations. Les partis politiques de droite (LR) et de centre-droit (Modem, UDI) sont également très peu vocaux sur le sujet. Une COP21 qui n’a pas su mobiliser online au-delà les clivages géographiques et politiques ? La faible présence des politiques de droite, y compris parmi les personnalités traditionnellement impliquées sur les enjeux climatiques rappelle que la COP21 est un événement qui reste très fortement associé à la présidence de François Hollande. QUI SONT LES INFLUENCEURS LES PLUS MOBILISÉS SUR TWITTER ? SÉGOLÈNE ROYAL LAURENCE TUBIANA PIERRE-HENRI GUIGNARD YANNICK JADOT EMMANUELLE COSSE PASCAL CANFIN ANNE HIDALGO LES ACTEURS INSTITUTIONNELS FRANÇAIS LES PLUS MOBILISÉS PUBLIC SÉNAT L’OPINION TV5 MONDE LES MÉDIA FRANÇAIS LES PLUS MOBILISÉS EELV PS FRONT DE GAUCHE LES PARTIS POLITIQUES LES PLUS MOBILISÉS ENGIE EDF VEOLIA LES ENTREPRISES FRANÇAISES LES PLUS MOBILISÉES FONDATION NICOLAS HULOT AMIS DE LA TERRE RÉSEAU ACTION CLIMAT LES ONGs LES PLUS MOBILISÉES
  6. 6. 11 COMMENT ? QUELLES TYPOLOGIES D’ACTEURS SONT LES PLUS MENTIONNÉES DANS LA CONVERSATION SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ? De manière inattendue, le monde politique se trouve moins impliqué par les internautes sur le sujet du changement climatique que les entreprises, les organisations internationales et les cercles d’experts. INSTITUTIONS POLITIQUES 9 450 ENTREPRISES DE TRANSPORT & ÉNERGIE 51 900 EXPERTS ET INSTITUTIONS INTERNATIONALES 23 100 ENTREPRISES DE NOUVELLES TECHNOLOGIES 16 100 ENTREPRISES DE DISTRIBUTION & SERVICES 21 900 QUELLE DYNAMIQUE EST ASSOCIÉE À CHACUN DE CES ACTEURS ? Les experts, organisations internationales et ONGs (GIEC, Greenpeace, GERES...) : LE MONDE DU CONSTAT Les termes descriptifs neutres sont les plus récurrents (changement climatique, réchauffement climatique), issus le plus souvent de publications scientifiques, notamment du GIEC. Les acteurs de la nouvelle économie : LE MONDE DU CHANGEMENT De nombreuses références aux solutions offertes par la digitalisation de la consommation : internet, web, plateformes , réseaux, start-ups. ALLEMAGNE AMERICIAN CHAUFFEUR COMMUNICATION COÛT CRISE DÉVELOPPEMENT DISTRIBUTION DOLLARS DROIT EAU EMPLOI ENTREPRISE EUROS ETATS-UNIS FRANÇAIS FRANÇAISES GAZ GENS INERNET LIGNE LOI MUSIQUE NON NOUVELLE PAYS PHOTO PLATEFORME POLICE POLITIQUE PROBLÈME PROJET QUALITÉ RELATION RÉSEAUX RISQUE ROUTE SANTÉ SÉCURITÉ SEMAINE SERVICE SERVICES SOCIÉTÉ SOCIÉTÉS START-UP TÉLÉPHONE TOUS TRAVAIL VILLE WEB ACCORD ALLEMAGNE ATMOSPHERE CANADA CHANGEMENT CLIMATIQUE CHARBON CHINE CLIMATIQUES DÉVELOPPEMENT ÉMISSIONS DÉVELOPPEMENT DURABLE DOLLARS ENERGÉTIQUE ENTREPRISES ETATS- UNIS EUROPE ÉVOLUTION FRANÇAIS FRANÇAISES GAZ GREC GOUVERNEMENTS LUTTE MARCHÉ MATIÈRE NATIONS UNIES NORD ONU PARIS PÉTROLE PLACE PLANÈTE POLITIQUE POLLUTION PRIX PROBLÈME PRODUCTION PROTECTION RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE RECHERCHE RISQUE SANTÉ SCIENTIFIQUE
  7. 7. Les producteurs d’énergie (Areva, Total, EDF...) : LE MONDE DU DÉBAT De nombreux termes négatifs dans le contexte (greenwashing, risque, santé, problème, sécurité, coût) mais aussi des liens avec des thèmes sensibles comme  l’EPR, les émissions de GES. Par ailleurs, les producteurs d’énergie et les transporteurs sont à la fois les principaux contributeurs du débat et ceux qui sont le plus pris à parti. Les acteurs politiques : LE MONDE DES CONSÉQUENCES Dans cet univers, l’accent est mis par les internautes sur les conséquences concrètes du changement climatique et de la pollution : émissions, particules, gaz, qui influent sur la santé dans la capitale ou les départements. Les entreprises de nouvelles technologies : LES ABSENTS DU DÉBAT ? Les GAFA sont peu visibles et associées de manière marginale au sujet. Elles ne sont pas mentionnées dans les titres des retombées les plus influentes et génèrent très peu de publications. 1000INITIATIVES AFP AIRFRANCE AREVA CLIMATESUMMIT BORDEAUX BOURDINDIRECT BUSINESSCLIMATE CLIMAT CLIMATECHANGE COP21 ECOLOGIE ECONOMIE ECONOMIECIRCULAIRE EDF EMPLÉO ENERGIE ENGIE ENR ENVIRONNEMENT ÉTATS FAILLITENUCLÉAIRE FRANCE FRET GAZDECHISTE GES GREENWASHING INDUSTRIEDUFUTUR JOBOFFER LYONTURIN MANILLE NEXCIS NUCLÉAIRE OBJECTIF2C OIL PARIS PARIS2015 PETROLE RENAULT RUSSIE SALONDUBOURGET SANTÉ SNCF SOLAIRE SOLUTIONCLIMAT TDFCLIMAT TOTAL TOUTVABIEN VEOLIA ALLEMAGNE ANNEHIDALGO APPEL CAPITALE DÉVELOPPEMENT DÉVELOPPEMENTDURABLE DROITE EDF ÉLECTRICITÉ ÉMISSIONS ENERGÉTIQUE ÉTAT ÉTATS-UNIS EUROPE FRANÇAIS FRANÇAISES FRANÇOISHOLLANDE GAUCHE GAZ ILE-DE-FRANCE INFORMATION LOI LUNDI MANUELVALLS MARCHE MARDI MINISTRE NOUVELLE NUCLÉAIRE ORDRE PARTICULES POIDS POLICE POLITIQUE PRÉFECTURE PRIX PRODUCTION QUALITÉ RECHERCHE RISQUE SANTÉ SÉCURITÉ SÉGOLÈNEROYAL SUJET TOUS QUAND ET OÙ ? UN AGENDA MAÎTRISÉ PAR LES INSTITUTIONNELS Des pics de conversations sur le web social qui correspondent aux dates clés de la COP21. Les institutions gardent la main sur l’agenda, les internautes ne parlent pas du changement climatique « dans leur coin » mais réagissent au contraire à l’actualité. 13 D’un point de vue géographique, la conversation reste très massivement parisienne, suivie par des pôles régionaux comme les Régions Rhône - Alpes et Pays de la Loire. En ligne, le changement climatique est avant tout l’affaire des grands pôles urbains d’activité économique. ÎLE-DE-FRANCE 88 285 CONVERSATIONS RÉGION RHÔNE-ALPES 8 431 CONVERSATIONS RÉGION PAYS DE LA LOIRE 7 045 CONVERSATIONS JUILLET 2015 1er et 2 juillet : Sommet mondial Climat & Territoires : plus de 10 000 conversations enregistrées. 26 AOÛT 2015 Journée de la Semaine des Ambassadeurs sur les enjeux de la COP21 avec comme invité d’honneur Ban Ki-Moon : près de 20 000 conversations enregistrées. 10 SEPTEMBRE 2015 Lancement officiel de la COP21 à l’Elysée : près de 30 000 conversations. 21 juillet : Premières “consultations ministérielles informelles” pour préparer la Conférence “Paris Climat 2015” : près de 10 000 conversations enregistrées. UNE UNITÉ DE LIEU
  8. 8. 15 QUELLES SONT LES ENTREPRISES LES PLUS CONVERSATIONNELLES ASSOCIÉES À LA COP21 ? PARMI LES ACTEURS DE L’ÉNERGIE ET DU TRANSPORT Parmi les acteurs économiques liés aux secteurs de l’énergie et du transport, Total est au centre des débats sur le double discours des entreprises en matière environnementale. Clairement identifié comme sponsor de la COP21, EDF est au cœur des interrogations autour de la politique énergétique française et plus particulièrement de la transition énergétique. Son engagement officiel est source de vives critiques de la part d’ONG de défense de l’environnement et de leurs relais d’opinion. À contrario, le statut de sponsor n’a pas eu le même impact pour Engie, moins visible globalement en ligne sur les sujets environnementaux. PARMI LES ACTEURS DE LA NOUVELLE ÉCONOMIE Les acteurs de l’économie collaborative sont les plus cités online parmi les entreprises liées aux modes de consommation. Résolument inscrite dans l’univers digitale et maitrisant les codes de TOTAL 24,1K EDF 14,4K RENAULT 9,44K AREVA 5,5K SNCF 5,26K VEOLIA 2,51K SUEZ ENVIRONNEMENT 2,44K ENGIE 2,42K ALSTOM 1,7K BLABLACAR 8,26K UBER 7,95K VELIB 1,03K AIRBNB 3,84K AMAP 877 BIOCOP 150 la communication sur le web social, Blablacar voit ses communautés échanger sur les solutions apportées par son modèle en matière d’innovation ou de services. La start-up française est associée positivement à la question environ- nementale, sous-tendue dans de nombreuses conversations sociales. Ce sont principalement les impacts sociétaux du modèle économique proposé par Uber qui agitent les communautés en ligne. Évoquée à la marge, la question environnementale ne représente pas un enjeu d’influence pour la startup américaine. En revanche, c’est un enjeu clé pour Velib. L’intérêt des inter- nautes se porte principalement sur les impacts positifs de ce service sur le paysage urbain contemporain, mais aussi sur son impact énergétique. PARMI LES ACTEURS DES NOUVELLES TECHNOLOGIES Peu associés aux questions environnementales, les acteurs des nouvelles technologies sont assez peu sollicités sur les enjeux de la COP21. Malgré des attaques de plus en plus nombreuses à l’égard d’un secteur qualifié d’énergivore et des réponses tendant vers plus de transparence énergétique, rares sont les communautés à interpeller ou à défendre les GAFA. La French Tech, malgré la promotion de la part du gouvernement français, n’est pas encore identifiée comme concernée par cet enjeu de société. FACEBOOK 1,14K GOOGLE 629 FRENCH TECH 240 APPLE 187 FREE 183 AMAZON 75 SAMSUNG 29 SONY 11 NOKIA 8
  9. 9. TBWACORPORATE marie.trancart@tbwa-corporate.com 01.49.09.25.22 LINKFLUENCE contact@linkfluence.com 01.80.400.800 CONTACTS

×