Le diagnosticLe diagnosticd’espècesd’espècesPrésenté par Solo. ANDRIANOROSOADe la DPSPF de Mahajanga / MADAGASIKARAsoloand...
REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodiumPlasmodium vivaxvivax
REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodiumPlasmodium falciparumfalciparum
REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodiumPlasmodium malariaemalariae
REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodium ovale
BUTS du DIAGNOSTIC D’ESPÈCES
IDENTIFICATION DES ESPECES
Diagnostic direct
METHODE DIRECTE :Caractéristiques des hématozoaires2 %2 %2 %> 40 %Maximale0.1 %0.05 %0.5 %1 %MoyenneParasitémiesphériquesp...
IDENTIFICATION DES ESPECES!" # $ %&#%(
IDENTIFICATION DES ESPECES• LA METHODE INDIRECTETest rapide multi espèce (récent)
IDENTIFICATION DES ESPECES)" # * +, -,. /
Les méthodes de diagnostic d’espècesChèreLa plus sûreAgent trèsqualifiéLaboratoire derechercheUrgence (- -)BIOLOGIEMOLECUL...
MERCIMERCI((misaotramisaotra))IPM/Atelier paludisme 2005 11/03/2005
REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE! "#$$"#% $& # $ ( &)*+# % !,-.- $. $/"# 0 #, $!1".#$, 0$"# , $ & % # ! *23& $&% # &!% 4( &$) # &...
DIAGNOSTIC D’DIAGNOSTIC D’ESPESPÈÈCES :CES :PLANPLANINTRODUCTION :INTRODUCTION :Répartition géographique des PlasmodiumsRé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le diagnostic d'espèces

137 vues

Publié le

Le diagnostic d'espèces - Présentation de la 3e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - SOLOMAPIONONA ANDRIANOROSOA RATELOLAHY Fidélys - Service Médico - Social Direction provinciale de la santé et du planning Familial (DPSPF) - Responsable Provincial de programmes Paludisme et IST/SIDA - MAHAJANGA / MADAGASCAR

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
137
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le diagnostic d'espèces

  1. 1. Le diagnosticLe diagnosticd’espècesd’espècesPrésenté par Solo. ANDRIANOROSOADe la DPSPF de Mahajanga / MADAGASIKARAsoloandr@yahoo.frIPM/Atelier paludisme 2005 11/03/2005
  2. 2. REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodiumPlasmodium vivaxvivax
  3. 3. REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodiumPlasmodium falciparumfalciparum
  4. 4. REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodiumPlasmodium malariaemalariae
  5. 5. REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES ESPECESPlasmodium ovale
  6. 6. BUTS du DIAGNOSTIC D’ESPÈCES
  7. 7. IDENTIFICATION DES ESPECES
  8. 8. Diagnostic direct
  9. 9. METHODE DIRECTE :Caractéristiques des hématozoaires2 %2 %2 %> 40 %Maximale0.1 %0.05 %0.5 %1 %MoyenneParasitémiesphériquesphériquesphériqueEn fauxGamétocyteBandeéquatorialeMarguerite(6-8 nx)AmœboïdeIrrégulière(8-10 nx)AmœboïdeIrrégulière(16-24 nx)SchizontepigmentébinucléeTrophozoïte11 ou 211 à 3NombreHématozoaireSchüffner +Schüffner ++Maurer +GranulationFormeTailleGRP malariaeP ovaleP vivaxP falcip.
  10. 10. IDENTIFICATION DES ESPECES!" # $ %&#%(
  11. 11. IDENTIFICATION DES ESPECES• LA METHODE INDIRECTETest rapide multi espèce (récent)
  12. 12. IDENTIFICATION DES ESPECES)" # * +, -,. /
  13. 13. Les méthodes de diagnostic d’espècesChèreLa plus sûreAgent trèsqualifiéLaboratoire derechercheUrgence (- -)BIOLOGIEMOLECULAIRE~ 7000Ariary /bandeletteMême agentmoins forméManipulation facileBientôt disponibleUrgence (+++)LDH1000 -2000Ariary(sansmicrosc.)PersonnelforméFaisable en SantépubliqueUrgence (++)MICROSCOPIECoûtFiabilitéFaisabilité
  14. 14. MERCIMERCI((misaotramisaotra))IPM/Atelier paludisme 2005 11/03/2005
  15. 15. REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE! "#$$"#% $& # $ ( &)*+# % !,-.- $. $/"# 0 #, $!1".#$, 0$"# , $ & % # ! *23& $&% # &!% 4( &$) # &5 &)233, --#, $#, , # 01$% "!& $( # $ , (667 !# , $#, , !# # ,&$, 8(*99:.9;( , ! &$ 8&$%,$ # % $#,%$ 8 & , $# $, <$=!$
  16. 16. DIAGNOSTIC D’DIAGNOSTIC D’ESPESPÈÈCES :CES :PLANPLANINTRODUCTION :INTRODUCTION :Répartition géographique des PlasmodiumsRépartition géographique des PlasmodiumsPOURQUOI FAIRE UN DIAGNOSTIC D’POURQUOI FAIRE UN DIAGNOSTIC D’ESPESPÈÈCE ?CE ?MOYENS et METHODES :MOYENS et METHODES :11 -- Diagnostic direct : ( la microscopie : F et GE )Diagnostic direct : ( la microscopie : F et GE )22 -- Diagnostic indirect :Diagnostic indirect :-- La mise en évidence du LDH (enzyme parasitaire)La mise en évidence du LDH (enzyme parasitaire)-- Par la biologie moléculairePar la biologie moléculaireDISCUSSION / CONCLUSIONDISCUSSION / CONCLUSION

×