LA VALORISATION DES EAUX USÉES
PRATIQUES ET REPRÉSENTATIONS RELATIVES À L’EAU,
À L’EAU USÉE ET AUX COMBUSTIBLES DE CUISINE...
"
CONTEXTUALISATION
LE VILLAGE DE NDEM
 Un village d’agriculteurs et d’éleveurs touché par la sécheresse, la
déforestation, l’épuisement de l...
"
Le village de Ndem
LE VILLAGE DE NDEM
L’EAU ET L’ASSAINISSEMENT À NDEM
  Eau du forage = norme, eau du puits = nécessité
  Problèmes du forage au moment de l’...
OBJECTIFS DE L’ÉTUDE
Le projet de S. Niang du LATEU:
Promouvoir une gestion intégrée des ressources en eau
en optimisant l...
OBJECTIFS DE L’ÉTUDE
 Objectif ethnographique: décrire les pratiques et les représentations
 Objectif ethnologique: anal...
  Observation participante et non-participante
  Entretiens semi-directifs
  Visites de diverses structures et recueil ...
RÉSULTATS: L’EAU À NDEM
 Plusieurs types d’eau, différenciés selon leur source
Chaque pratique est associée à un ou plusi...
L’EAU À NDEM
 Pureté / impureté de l’eau: La capacité de transformation de l’eau
aux niveaux physique et /ou symbolique
...
RÉSULTATS
L’EAU USÉE À NDEM
  Hiérarchisation des différents types d’eau usée en fonction
de son degré de saleté et de la...
L’EAU USÉE À NDEM
 L’eau usée n’est pas représentée de manière intégrale comme étant
un déchet inutilisable
 Une eau sal...
RÉSULTATS
LES COMBUSTIBLES DE CUISINE À NDEM
 Le bois
 Le gaz
 Le bioterre
 Le ndef
 Combinaison la plus fréquente:
...
"
LES COMBUSTIBLES
DE CUISINE À NDEM
 Plusieurs critères influencent le choix,
l’utilisation et la combinaison des combusti...
LES COMBUSTIBLES DE CUISINE À NDEM
 Plusieurs combustibles peuvent parfois répondre à un même besoin
 Préférence majorit...
CONSTAT FINAL DE CETTE PREMIÈRE PHASE DE L’ÉTUDE
  Multiplicité des enjeux autour de l’eau, de l’eau usée et des
combusti...
APPLICATION PRATIQUE DES RÉSULTATS – EAUX GRISES
 Accueil favorable du projet, une bonne initiative pour économiser de l’...
"
Le maraîchage biologique
est la structure utilisant le
plus d’eau à Ndem
APPLICATION PRATIQUE DES RÉSULTATS – EAUX VANNES
 Accueil favorable du biogaz; a priori sa provenance n’est pas un problè...
APPLICATION PRATIQUE DES RÉSULTATS – EAUX VANNES
 Une eau impure destinée à être transformée en une autre substance
pourr...
CONCLUSION
 Etude exploratoire ayant soulevé des tendances et hypothèses utiles au projet du LATEU
 Un certain processus...
"
Merci pour votre attention !
Jam ak kheweul
www.ongndem.com
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Emilie Crittin, Univ. Lausanne

880 vues

Publié le

La valorisation des eaux usées: Pratiques et représentations relatives à l'eau, à l'eau usée et aux combustibles de cuisine dans le village sahélien de Ndem
hrpfeifer.blogspot.ch/p/conferences.html

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
880
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
237
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Emilie Crittin, Univ. Lausanne

  1. 1. LA VALORISATION DES EAUX USÉES PRATIQUES ET REPRÉSENTATIONS RELATIVES À L’EAU, À L’EAU USÉE ET AUX COMBUSTIBLES DE CUISINE DANS LE VILLAGE SAHÉLIEN DE NDEM Emilie CRITTIN Colloque 10 ans de partenariat de recherche UCAD - UNIL 16 juillet 2013
  2. 2. " CONTEXTUALISATION
  3. 3. LE VILLAGE DE NDEM  Un village d’agriculteurs et d’éleveurs touché par la sécheresse, la déforestation, l’épuisement de la fertilité des sols et l’exode rural  L’ONG des Villageois de Ndem et le grand projet de développement régional de Ndem  Importance de la spiritualité baye fall et présence d’un daara  Situation économique difficile au moment de l’étude
  4. 4. " Le village de Ndem LE VILLAGE DE NDEM
  5. 5. L’EAU ET L’ASSAINISSEMENT À NDEM   Eau du forage = norme, eau du puits = nécessité   Problèmes du forage au moment de l’étude   Latrines avec fosse sans fond et quelques fosses septiques avec séparation des eaux de lavage partant dans le sol à travers un puisard   Eaux grises majoritairement rejetées dans le sable   Risques de contamination de la nappe et risques sanitaires
  6. 6. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE Le projet de S. Niang du LATEU: Promouvoir une gestion intégrée des ressources en eau en optimisant les ressources déjà existantes Deux grands axes:  La réutilisation des eaux grises, traitées dans une petite station d'épuration naturelle, pour l'irrigation maraîchère et le reboisement  La réutilisation des eaux vannes pour la fabrication de biogaz et de compost prêt à l’emploi
  7. 7. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE  Objectif ethnographique: décrire les pratiques et les représentations  Objectif ethnologique: analyser les pratiques et les représentations  Objectif d’application des résultats: comprendre comment adapter le projet du LATEU au contexte local dans un esprit de collaboration avec la population  Comprendre quels sont les besoins de la population  Intégrer des éléments d’analyse socio-anthropologique au projet  Penser le déchet en tant que ressource valorisable
  8. 8.   Observation participante et non-participante   Entretiens semi-directifs   Visites de diverses structures et recueil d’informations quantitatives   Présence à un cours d’éducation sanitaire à la case des tout-petits   Présence à la réunion mensuelle de l’ONG   Présentation d’un exposé sur « Les enjeux de l’eau usée, l’assainissement et les déchets » aux habitants du daara avec Seydou Niang   … et surtout immersion et vie quotidienne avec la population de Ndem DÉROULEMENT DE L’ÉTUDE
  9. 9. RÉSULTATS: L’EAU À NDEM  Plusieurs types d’eau, différenciés selon leur source Chaque pratique est associée à un ou plusieurs type(s) d’eau « préféré(s) » en fonction de la qualité conférée à chaque type d’eau  Représentations relevées:  Aspect pratique et indispensable de l’eau  Caractère sacré de l’eau (source de vie)  L’eau comme étant en manque  L’eau comme garantie d’avoir de quoi se nourrir  Forte fonction purificatrice (corps humain / aliments)
  10. 10. L’EAU À NDEM  Pureté / impureté de l’eau: La capacité de transformation de l’eau aux niveaux physique et /ou symbolique  Situation actuelle de l’eau difficile: l’eau disponible est suffisante pour les besoins de base mais pas pour ouvrir d’autres perspectives  Perception de la situation de l’eau entre manque et abondance relative  Dynamique sociale complètement reliée à la situation de l’eau
  11. 11. RÉSULTATS L’EAU USÉE À NDEM   Hiérarchisation des différents types d’eau usée en fonction de son degré de saleté et de la nature de la saleté: 1.  Eau usée ne contenant ni savon ni eau de javel, comme l'eau de nettoyage du riz et du mil  animaux 2.  Eau usée contenant de l'eau de javel et/ou du savon mais pas en trop grande quantité et qui n'est pas trop sale  arrosage 3.  Eau usée de lavage trop sale ou contenant trop d'eau de javel et/ ou de savon  jetée dans le sable 4.  Eau usée des toilettes  évent. fertilisation des champs
  12. 12. L’EAU USÉE À NDEM  L’eau usée n’est pas représentée de manière intégrale comme étant un déchet inutilisable  Une eau sale ou impure est utilisable pour certaines activités n’ayant pas trait au corps humain   Le savon et l’eau de javel en trop grandes quantités sont perçus comme tuant le sol et les plantes
  13. 13. RÉSULTATS LES COMBUSTIBLES DE CUISINE À NDEM  Le bois  Le gaz  Le bioterre  Le ndef  Combinaison la plus fréquente:  Gaz pour le petit-déjeuner (café) ou utilisation occasionnelle  Bois (évent. mélangé avec du ndef) pour les repas de midi et du soir  Bioterre pour les grandes cérémonies ou autres grandes cuisines
  14. 14. "
  15. 15. LES COMBUSTIBLES DE CUISINE À NDEM  Plusieurs critères influencent le choix, l’utilisation et la combinaison des combustibles:  Moyens financiers à disposition  Habitudes de cuisine (organisation de la cuisine)  Usage final du combustible (goût, vitesse de cuisson, chaleur dégagée)  Matériel de cuisine  Habitudes d’approvisionnement et d’utilisation d’un combustible  Disponibilité  Aspect générationnel et temporel
  16. 16. LES COMBUSTIBLES DE CUISINE À NDEM  Plusieurs combustibles peuvent parfois répondre à un même besoin  Préférence majoritaire pour le gaz  Réappropriation du combustible alternatif (bioterre) pour l’usage pour lequel il s’est montré le plus en adéquation avec les pratiques et besoins de la population
  17. 17. CONSTAT FINAL DE CETTE PREMIÈRE PHASE DE L’ÉTUDE   Multiplicité des enjeux autour de l’eau, de l’eau usée et des combustibles de cuisine   Nombreux facteurs d’influence derrière les pratiques et les représentations   Une situation de survie prévaut toujours à Ndem  Priorités = enjeux à court terme relatifs aux besoins vitaux
  18. 18. APPLICATION PRATIQUE DES RÉSULTATS – EAUX GRISES  Accueil favorable du projet, une bonne initiative pour économiser de l’eau  L’irrigation (arbres, plantes, maraîchage) est l’activité pour laquelle cette eau serait la plus utile la plus fréquemment citée  Le développement maraîcher (consommation personnelle + vente de légumes) est un désir existant au sein de la population  La population est a priori favorable à l’idée de consommer des légumes irrigués avec de l’eau usée traitée  Démonstration que l’eau ne présente pas de danger pour la santé  Nettoyage des aliments à l’eau de javel  La capacité de l’eau à se transformer, une clé de l’acceptabilité de la réutilisation des eaux grises traitées
  19. 19. " Le maraîchage biologique est la structure utilisant le plus d’eau à Ndem
  20. 20. APPLICATION PRATIQUE DES RÉSULTATS – EAUX VANNES  Accueil favorable du biogaz; a priori sa provenance n’est pas un problème  Le biogaz doit pour la population:  Etre sûr  Etre sécurisé  Ne pas présenter de danger pour la santé  Ne pas contenir de microbes  Ne pas dégager d’odeur désagréable  Etre moins cher, meilleur et plus pratique que les autres combustibles  Le bois devrait représenter un plus gros effort que la contribution d’une petite somme d’argent pour le biogaz
  21. 21. APPLICATION PRATIQUE DES RÉSULTATS – EAUX VANNES  Une eau impure destinée à être transformée en une autre substance pourra perdre son caractère impur lors de sa transformation et être dissociée symboliquement de son origine impure  Proposer le biogaz en complémentarité avec le bioterre  Proposer un seul et unique combustible ne serait pas adapté aux besoins et habitudes; le biogaz pourrait dans un premier temps remplacer le bois (et le gaz conventionnel) pour certains usages
  22. 22. CONCLUSION  Etude exploratoire ayant soulevé des tendances et hypothèses utiles au projet du LATEU  Un certain processus de valorisation des déchets est déjà en cours  La mise en place d’un projet de développement ne saurait se limiter à ses aspects techniques et pratiques, tout un système symbolique est à prendre en compte  Ndem, un exemple de développement local géré par la communauté pour une transition vers un mode de vie plus durable  L’importance de tendre vers l’autosuffisance (alimentaire, énergétique, …) pour atteindre un véritable bien-être socio-économique et lutter contre les diverses dégradations environnementales  « L’amour au service de l’économie »
  23. 23. " Merci pour votre attention ! Jam ak kheweul www.ongndem.com

×