Faits saillants session_image_st-elie

352 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
352
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
191
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Faits saillants session_image_st-elie

  1. 1.   Faits saillants – Session image secteur Saint-Élie – 20 janvier 2010   Faits saillants – Session image du secteur Saint-Élie Tenue le 19 janvier 2010 Les forces du secteur de Saint-Élie ‐ Situé entre Sherbrooke et le Mont-Orford ; ‐ Une diversité commerciale (commerces) ; ‐ Le secteur du vieux village (patrimoine, noyau villageois) ; ‐ Une route historique (chemin de Saint-Élie) qui reliait Sherbrooke à Montréal ; ‐ Un patrimoine bâti encore présent ; ‐ Un secteur champêtre avec des vues sur le Mont-Orford; ‐ Un potentiel récré touristique ; ‐ Un réseau cyclable à proximité ; ‐ Une population qui s’implique (bénévolat) ; ‐ Des organismes de loisir actifs ; ‐ Des lampadaires décoratifs sur le boulevard Circé ; ‐ Un centre communautaire où plusieurs activités y sont tenues ; ‐ Un relais de ski de fond ; ‐ Les circuits de motoneige et de VTT qui passent dans le secteur; ‐ Le terrain de golf Le Bosquet ; ‐ Une piste d’accélération reconnue ; ‐ Un journal communautaire L’info présent depuis près de 25 ans. Végétation, aménagement ‐ Avoir accès au ruisseau Meadow et au lac artificiel privé ; ‐ Végétation : o Émonder les arbres matures, planter de nouveaux arbres ; o Ajouter des plantes horticoles et des aménagements. ‐ Le panneau de Bienvenue n’est pas installé au bon endroit afin d’indiquer l’entrée de Saint-Élie ; ‐ Les croix de chemin ne sont pas mises en valeur ; ‐ Terrain du cimetière : o Y aménager des glissades sur le terrain du cimetière ; o Améliorer le stationnement car il y a un manque de places. L’animation ‐ Plusieurs activités, forts populaires, sont disparues avec le temps (épuisement des bénévoles, fusion, etc.) ; ‐ L’histoire et le patrimoine bâti ne sont pas suffisamment mis en valeur ; ‐ Il n’y a pas de vie de quartier (ville dortoir, doit sortir du quartier pour du divertissement ou certains achats) ; ‐ Il existe deux clans dans ce secteur : les « anciens citoyens » et les nouveaux résidents ; ‐ Il n’y a pas de place public (extérieur) où se rassembler, socialiser ;
  2. 2.   Faits saillants – Session image secteur Saint-Élie – 20 janvier 2010   Transport ‐ Circulation et excès de vitesse. Une zone de 90 km est située entre le vieux-village et le secteur commercial qui eux sont à 50 km ; ‐ Vitesse sur le chemin Saint-Élie dans le secteur de l’école ; ‐ Congestion de la circulation vis-à-vis les développements ; ‐ Voie centrale dangereuse car elle est mal utilisée ; ‐ Intersection dangereuse près de l’autoroute ; ‐ Synchroniser les feux de circulation. Autres usagers ‐ On ne peut se déplacer en vélo ou à pied de manière sécuritaire ; ‐ Chemin Saint-Élie : dangereux pour les piétons et les écoliers car il manque des trottoirs et la circulation est rapide ; ‐ Il n’y a pas de lien piétonnier aménagé entre le secteur de l’église et le Centre Richard-Gingras ‐ Chemin Dion et rue Croteau : difficile de marcher vers le chemin Saint-Élie ; ‐ Rue Croteau : dangereux pour les enfants qui attendent l’autobus ; ‐ Les développements résidentiels ont besoin d’un trottoir ; Au niveau commercial ‐ L’affichage commercial est disparate ; ‐ Plusieurs bungalows ont été convertis en commerce ce qui n’améliore pas toujours leur aspect. ‐ Les lumières du camionnage éclairent trop ; o mettre de la végétation afin de cacher les vues sur ce terrain commercial et mettre en valeur l’entrée du quartier. ‐ Présence de nombreux blocs de ciment dans des stationnements commerciaux ; ‐ Plusieurs terrains sont abandonnés ; Proposition Aménagement ‐ Avoir un cachet particulier pour Saint-Élie ; ‐ Mettre en valeur les percées visuelles sur le Mont-Orford ; ‐ Ajouter de la végétation et des aménagements à différents endroits ; ‐ Créer un lien entre le secteur commercial et le village ; ‐ Créer un lien entre le secteur du village et le centre Richard-Gingras ‐ Centre communautaire : o Refaire l’aménagement extérieur ; o Voir la possibilité de faire une corvée. ‐ Aménager des lieux de rassemblement extérieur ; ‐ Ajouter du mobilier urbain ; ‐ Près du viaduc de l’autoroute, aménager des bancs ; ‐ Sur le chemin St-Élie, équilibrer la végétation des deux côtés de la rue : o Ajouter des arbres et des lampadaires afin de créer un effet comme sur le boulevard Circé.
  3. 3.   Faits saillants – Session image secteur Saint-Élie – 20 janvier 2010   ‐ Voir la possibilité d’enfuir les fils électriques qui sont très apparents ou les déplacer en arrière lot ; ‐ Changer l’éclairage, mettre des beaux lampadaires ; Proposition Aménagement (suite) ‐ Développer un réseau de trottoirs dans les développements résidentiels ; ‐ Uniformiser les bords de la rue avec un abord sécuritaire pour les piétons ; ‐ Lac artificiel privé : o permettre l’accès public aux citoyens du secteur ; o à exploiter au niveau récréo touristique. ‐ Protéger les arbres centenaires ; ‐ Aménager un accès en vélo sur la piste cyclable ; ‐ Aménager une voie cyclable et piétonnière entre le village et le secteur commercial (voie protégée par des délinéateurs (piquets)) ; ‐ Prévoir un aménagement pour les écoliers qui attendent l’autobus (coin Croteau, Chemin Saint- Élie) ; ‐ Aménager des trottoirs afin de sécuriser les piétons (secteur de l’école, chemin Saint-Élie et certains développements résidentiels) ; ‐ Uniformiser les bords de la rue avec un abord sécuritaire pour les piétons ; ‐ En face de la rue Croteau, ajouter une traverse pour les piétons ; ‐ En face du Subway, ajouter une traverse pour les piétons ; ‐ Revoir l’aménagement de la voie centrale, sensibiliser les utilisateurs à une utilisation adaptée ; ‐ Voir la possibilité d’ajouter un feu de circulation près du Subway et du nouveau carrefour commercial afin d’améliorer la circulation ; ‐ Synchroniser les feux de circulation ; ‐ Secteur du parc à roulottes : mettre de la végétation pour cacher les derrières de cours des roulottes afin d’améliorer l’aspect esthétique et l’intimité des résidents ; ‐ Mettre en valeur les croix de chemin. Secteur commercial ‐ Consolider les commerces existants ; ‐ Uniformiser l’affichage ; ‐ Un entretien des terrains et des bâtiments commerciaux seraient à faire afin d’améliorer l’image de certains commerces et du secteur ; ‐ Développer des incitatifs pour les commerçants (rénovation, concours d’embellissement, etc.) ; ‐ Mettre en valeur les bungalows qui ont été convertis en commerces avec des matériaux de qualité ; ‐ Créer des liens entre le moderne et l’ancien (architecture). Développement ‐ Conserver son nom d’origine : Saint-Élie D’Orford ; ‐ Faire connaître les bâtiments patrimoniaux et l’histoire du secteur ; ‐ Développer le volet touristique afin de stimuler l’économie locale ; ‐ Développer un évènement annuel à caractère familiale afin d’augmenter les occasions d’échange entre les citoyens du secteur et d’accroitre le sentiment d’appartenance ;
  4. 4.   Faits saillants – Session image secteur Saint-Élie – 20 janvier 2010   ‐ Améliorer l’offre commerciale.

×