Introduction en bourse
       ENNAKL
 Le véhicule de l’investissement
         par excellence



            Souscrire



...
Introduction en bourse
       ENNAKL
 Le véhicule de l’investissement
         par excellence



            Souscrire



...
Sommaire



               Sous l’impulsion d’une privatisation salutaire… ..................................................
Introduction en bourse ENNAKL

    Prix d’introduction
10,700 DT / 64,22Dh*                                           Moda...
Sous l’impulsion d’une privatisation salutaire…
                  Historiquement orienté vers les représentants des marque...
… Ennakl a su s’imposer comme un acteur incontournable
    sur le marché de la distribution automobile…
    Ainsi, sous l’...
...et améliorer par conséquent l’ensemble de ses
                  indicateurs financiers
                  L’impact de la...
La nouvelle stratégie implémentée a certes eu des impacts positifs sur les ventes du concession-
    naire, toutefois, le ...
Une conjoncture économique favorable...
                  Ces dernières années, la conjoncture économique Tunisienne, a ét...
L’ensemble de ces facteurs devraient constituer un véritable moteur pour la croissance du sec-
     teur, dont les prévisi...
Cette réorientation stratégique a eu pour but de recentrer la stratégie commerciale de la société
                  sur so...
Dans cette optique, Ennakl a décidé d’investir dans l’ouverture de 9 nouvelles agences entre 2010
     et 2011, réparties ...
Un renforcement des accords avec son partenaire historique
                  La stratégie de développement établie par Enn...
Une valorisation basée sur un business plan réalisable
     Les atouts dont dispose aujourd’hui ENNAKL sont des éléments i...
La Valorisation du titre ENNAKL : 10,700D l’action après décote
                  Dans le cadre de la valorisation de la s...
Modalités de souscriptions
     Dans le cadre de son introduction en bourse, la société Ennakl fera l'objet d'une double c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude valeur ennakl

1 616 vues

Publié le

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 616
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
31
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude valeur ennakl

  1. 1. Introduction en bourse ENNAKL Le véhicule de l’investissement par excellence Souscrire Juin 2010
  2. 2. Introduction en bourse ENNAKL Le véhicule de l’investissement par excellence Souscrire Juin 2010
  3. 3. Sommaire Sous l’impulsion d’une privatisation salutaire… ................................................... 5 … Ennakl a su s’imposer comme un acteur incontournable sur le marché de la distribution automobile… ....................................................................... 6 ...et améliorer par conséquent l’ensemble de ses indicateurs financiers................... 7 Une conjoncture économique favorable... ......................................................... 9 … à la croissance du secteur automobile, … ....................................................... 9 ...piloté par un système de régulation spécifique... ............................................. 10 ...propice à la stratégie proactive adoptée par Ennakl.......................................... 10 Une amélioration du dispositif commercial................................................ 11 Un élargissement de la gamme de produits ............................................... 12 Un renforcement des accords avec son partenaire historique.......................... 13 Conclusion ....................................................................................... 13 Une valorisation basée sur un business plan réalisable ......................................... 14 La Valorisation du titre ENNAKL : 10,700D l’action après décote............................. 15 Modalités de souscriptions ............................................................................. 16 Introduction en bourse ENNAKL 3
  4. 4. Introduction en bourse ENNAKL Prix d’introduction 10,700 DT / 64,22Dh* Modalités de souscription Principaux indicateurs Principaux indicateurs Cours 10,700 DT Nombre de titres 12 000 000 Capitalisation (MDT) 321 Principaux actionnaires Princesse Holding 99,9 % Flottant 40,0 % Montant de l’opération 128 400 000 DT P/E 10e 11,6x Date de jouissance 1er janvier 2010 P/B 10e 4,6x Date de souscription Juin 2010 D/Y 10e 2,8 % Date de cotation Juillet 2010 Argumentaire d’investissement • Depuis sa privatisation en 2006, et l’arrivée du groupe Princesse Holding dans le tour de table, l’activité de la société Ennakl a connu une nouvelle dynamique qui s’est traduite par le ren- forcement de son partenariat avec le groupe Volkswagen, l’élargissement de son réseau de dis- tribution et la diversification de sa gamme de produits. • En l’espace de trois ans, l’opérateur a réussi à asseoir sa position de leader sur le marché de la distribution de véhicules légers tunisien, avec une PDM de 21,8 %. Dans ce contexte, les prin- cipaux indicateurs financiers de la société s’inscrivent en hausse : le chiffre d’affaires croît de 22,1 % en moyenne par an pour atteindre 316MDT en 2009 et la marge commerciale s’apprécie de 2,8 points à 12,0 %. • Stimulé par un taux de pénétration relativement faible et par une demande structurellement supérieure à l’offre, et malgré un système de quotas limitant le nombre de véhicules importés, le secteur automobile national a su démontrer une forte résilience face à la crise internatio- nale et a affiché une croissance annuelle moyenne de 11,4 % sur les cinq dernières années. • Aussi, la population relativement jeune et l’évolution du pouvoir d’achat, militent pour une poursuite de la tendance de fond positive, amorcée depuis quelques années. • Au sein de cet environnement porteur, la société Ennakl, afin de consolider sa position de leader, a décliné une stratégie de développement articulée autour de trois axes majeurs : - l’élargissement de sa gamme, grâce au lancement des marques Seat et Skoda ; - l’amélioration du dispositif commercial et de la qualité de service, à travers l’ouverture de 9 nouvelles agences entre 2010 et 2011 ; - le renforcement de son partenariat avec le constructeur Volkswagen, qui planifie le tri- plement de ses investissements sur le sol tunisien à l’horizon 2014 à 484 KDT. • L’ensemble des éléments précités devraient permettre au groupe d’inscrire un chiffre d’af- faires en croissance annuelle moyenne de 9,2 % à l’horizon 2014 à 506 MDT et d’améliorer sa rentabilité opérationnelle de 1,4 pts à 9,7 %. • Dans ces conditions, les projections admises pour l’élaboration du business plan de la société nous semblent réalisables. Sur cette base, en tenant compte d’un coût des fonds propres rela- tivement élevé de 13,3 %, et d’une décote de 21,0 % sur la méthode des DCF, la valorisation de la société ressort à 321 MDT. * Sur la base du cours de change virement banque du 10 juin 2010 qui est de 6,0012 Dh/DT 4 Mehdi Smires • m.smires@attijari.ma Introduction en bourse ENNAKL
  5. 5. Sous l’impulsion d’une privatisation salutaire… Historiquement orienté vers les représentants des marques françaises, le secteur automobile a longtemps été caractérisé par l’assemblage au niveau national de la totalité des véhicules com- mercialisés sur le marché Tunisien. Cette configuration s’avérant de moins en moins compétitive, le Gouvernement Tunisien a entrepris une mutation graduelle, consistant en l’abandon de l’as- semblage local au profit de l’importation de « véhicules finis ». Le succès fut immédiat, toute- fois la « démocratisation » de la voiture, à travers le poids des importations, eut un impact néga- tif sur la balance commerciale. Dans cette optique, un système de quotas, consistant à fixer le volume annuel d’importation de véhicules neufs, a été mis en place. Récapitulatif des grandes phases de régulation du marché de la distribution automobile 1961 Création de la STIA Réforme majeure du secteur de la distribution automobile : 1987 • Lancement des importations des véhicules légers “Built up” • Maintien de l’assemblage des véhicules industriels sur les sites tunisiens 1995 Instauration du système de quotas d’importation Lancement de la voiture populaire Source : Groupe Ennakl En dépit de ces barrières à l’entrée, force est de constater que la croissance du secteur a été au rendez-vous. Sur les cinq dernières années, et malgré le déclenchement d’une crise internatio- nale historique, le nombre de véhicules légers importés enregistre une croissance annuelle moyenne de 11,4 %. Évolution des importations de véhicules légers sur la période 2005-2009 (en unités) Véhicules légers Tcam 11,4% 44 542 43 765 39 350 36 335 28 890 2005 2006 2007 2008 2009 Source : INS Cette libéralisation du secteur a conduit les opérateurs à se doter de nouvelles stratégies com- merciales afin d’accompagner les incessantes innovations des constructeurs étrangers. C’est dans ce contexte, qu’est intervenue en 2006, la privatisation de la société Ennakl, par l’entrée dans son capital du groupe Princesse Holding. Introduction en bourse ENNAKL 5
  6. 6. … Ennakl a su s’imposer comme un acteur incontournable sur le marché de la distribution automobile… Ainsi, sous l’impulsion du nouvel actionnaire, l’opérateur a pu entamer une véritable stratégie d’expansion, à travers : • l’ouverture de 10 nouvelles agences optimisant sa couverture territoriale et améliorant la qua- lité de service grâce à une meilleure proximité avec le client ; • le renforcement du partenariat avec le groupe Volkswagen, qui s’est traduit par l’importation de la marque Porsche mais également par une plus grande diversité de la gamme des marques Volkswagen et Audi, permettant au concessionnaire d’étoffer son portefeuille et d’élargir son mix produit. Grâce à ses différents leviers, Ennakl a su s’imposer dans un marché fortement concurrentiel. En l’espace de trois années, le concessionnaire a acquis un nouveau statut, celui de leader. Dans ce contexte, la société a inscrit un gain de 1,2 pts de PDM entre 2007 et 2009 à 21,6 % avec 9 617 unités vendues, devançant son principal concurrent Artes, représentant de la marque Renault. Ventilation des ventes de véhicules légers Ventilation des ventes de véhicules légers en 2008 (en unités) en 2009 (en unités) 8 806 9 617 9 042 7 672 6 303 5 991 5 500 4 850 3 978 4 417 4 242 3 397 3 264 3 695 3 227 2 808 Autres Autres Part de marché en 2008 (en %) Part de marché en 2009 (en %) Autres 7,7% 6,2% 9,4% 8,1% 13,3% 13,1% 8,3% 7,7% 9,5% 21,6% 14,9% 20,9% 9,9% Autres 18,2% 10,9% 20,3% Source : ATTT et Ennakl S.A. 6 Introduction en bourse ENNAKL
  7. 7. ...et améliorer par conséquent l’ensemble de ses indicateurs financiers L’impact de la stratégie adoptée par le nouvel actionnariat se lit sur les principaux agrégats finan- ciers publiés par la société. L’élargissement du réseau et la promotion de nouvelles marques sur le marché tunisien ont contribué d’une manière directe dans l’amélioration des ventes du groupe, puisque le nombre de véhicules légers commercialisés inscrit une croissance annuelle moyenne de 9,4 % entre 2007 et 2009 passant de 8 032 à 9 617 unités, sur performant la croissance moyenne sectorielle qui s’affiche à 6,6 % sur la même période. Évolution des ventes de véhicules légers du groupe Ennakl et du secteur entre 2007 et 2009 % Ventes VL sectoriels Ventes VL Ennakl Tcam 6,6 44 662 42 147 39 323 % Tcam 9,4 8 806 9 617 8 032 2007 2008 2009 Source : Groupe Ennakl, Attijari Finances La hausse du nombre de véhicules commercialisés, combinée à une progression moyenne des prix de vente de 12,7 % entre 2007 et 2009 a conduit à une hausse moyenne de 22,1 % du chiffre d’af- faires de 212 MDT à 316 MDT. Évolution du chiffre d’affaires du groupe ENNAKL entre 2007 et 2009 (en MDT) ,1% 316 Tcam 22 265 212 2007 2008 2009 Source : Groupe Ennakl S.A. Il est à signaler que la contribution du réseau de distribution dans le chiffre d’affaires global passe de 8,9 % en 2007 à 21,9 % en 2009, attestant de la force de frappe des agences nouvelle- ment ouvertes. Introduction en bourse ENNAKL 7
  8. 8. La nouvelle stratégie implémentée a certes eu des impacts positifs sur les ventes du concession- naire, toutefois, le poids des investissements (dotations aux amortissements suite à l’élargisse- ment du réseau et hausse de la masse salariale suite au recrutement de nouvelles compétences) a eu un impact négatif sur la rentabilité de la société. Évolution des investissements et de la masse salariale entre 2007 et 2009 14 771 Investissements Masse salariale % 96,8 Tcam 0,1% Tcam 2 7365 6 125 5689 5106 3 814 2007 2008 2009 Source : Groupe Ennakl En effet, l’analyse des comptes à court terme ne permet pas d’appréhender les effets bénéfiques de cette réorientation stratégique sur la rentabilité du Groupe, la marge opérationnelle ne s’améliorant que de 0,3 pts, toutefois l’évolution de la marge commerciale démontre l’efficacité du nouveau plan. En effet, entre 2007 et 2009, celle-ci s’apprécie de 2,8 pts ! Évolution de la marge opérationnelle et de la marge commerciale entre 2007 et 2009 Marge commerciale 12,5% Marge opérationnelle 12,0% 9,2% 8,7% 7,2% 7,6% 2007 2008 2009 Source : Groupe Ennakl 8 Introduction en bourse ENNAKL
  9. 9. Une conjoncture économique favorable... Ces dernières années, la conjoncture économique Tunisienne, a été marquée par une apprécia- tion générale du pouvoir d’achat, conséquence d’une quasi stabilité de la croissance démogra- phique conjuguée à une évolution du PIB par habitant, fruit d’une amélioration significative des salaires moyens et d’une bonne maîtrise du niveau général d’inflation. Évolution de la population Évolution des salaires moyens et du PIB/habitant et de l’inflation Tcam 1,0% 5,8% 10 029 10 128 10 225 10 329 10 433 5,4% 5,1% 4,7% 4,5% 5,0% 3,7% Tcam 8,0% 3,1% 4 883 5 120 4 086 4 463 3 764 2,0% 2005 2006 2007 2008 2009 2005 2006 2007 2008 2009 Population PIB/habitant Taux de croissance des salaires moyens Taux d'inflation Source : INS … à la croissance du secteur automobile, … En général, l’amélioration des conditions de vie de la population tunisienne, a drainé un afflux de capitaux en direction de l’équipement des ménages et tout naturellement une part importante de ces dépenses a été consacrée au budget des transports. C’est dans ce contexte que le nombre des 1res immatriculations de véhicules légers a connu un bond de près de 37 % entre 2005 et 2009, soit une croissance annuelle moyenne de près de 8,2 %. Aussi, pour les années à venir, la demande devrait continuer d’être soutenue, notamment grâce à: • une population relativement jeune, dont la tranche d’âge à près des 2/3 est comprise entre 15 et 59 ans, représentant un débouché indéniable pour les ventes de véhicules ; • un taux de pénétration, certes en hausse de 1,1 points sur les cinq dernières années à 5,6 %, au demeurant assez faible comparé à des pays voisins comme la Turquie ; • une croissance prévisionnelle du PIB de près de 6 % sur les cinq prochaines années. Benchmark régional des taux Répartition de la population de pénétration en 2009 par tranche d’âge en 2008 12,0% 10,4% <60 ans 9,7% 5,6% 30-59 ans 36,8 4,0% 15-29 ans 29,3% 2,4% 5-14 ans 16,2% 0-4 ans 8,0% Egypte Maroc Tunisie Afrique de sud Turquie Source : ATTT et Business Monitor Source : INS Introduction en bourse ENNAKL 9
  10. 10. L’ensemble de ces facteurs devraient constituer un véritable moteur pour la croissance du sec- teur, dont les prévisions font état pour la période 2010-2014, d’une hausse annuelle moyenne de 5,8 %, à 62 740 unités, parfaitement indexée à la croissance prévisionnelle du PIB. Croissance des ventes de véhicules légers indexé à celle du PIB sur la période 2009-2014e Tcam 5,8% 62 740 56 254 59 478 53 065 49 977 44 622 32 355 34 129 28 866 30 601 25 850 27 186 2009 2010e 2011e 2012e 2013e 2014e Véhicules légers (unités) PIB (MDT) Source : Business Monitor, Attijari finances et Ennakl S.A ...piloté par un système de régulation spécifique... Certes les paramètres précités laissent présager des perspectives de croissance prometteuses pour le secteur automobile, toutefois, au vue de la réglementation en vigueur en Tunisie, les concessionnaires ne sont pas tous logés à la même enseigne. En effet, au lendemain de la libéralisation du secteur, le Gouvernement tunisien, et dans un souci de maîtrise du déficit de la balance commerciale, a mis en place un système de quotas consis- tant en la fixation du volume annuel d’importations de véhicules neufs. Ainsi, chaque opérateur se voit attribuer un pourcentage du quotas global en fonction d’un cri- tère absolu : la coopération industrielle des constructeurs étrangers avec les industriels tunisiens, matérialisé par le volume d’exportation des IME*. Concrètement, plus un constructeur étranger investit sur le sol tunisien, plus sa part dans le quotas global croît. C’est dans cette optique que la société Ennakl a renforcé son partenariat avec le groupe Volkswagen à travers le lancement de 7 nouveaux projets industriels, se matérialisant par un investissement de près de 500 MDT en 2014 contre 150 MDT en 2009. ...propice à la stratégie proactive adoptée par Ennakl L’évolution de l’activité de la société Ennakl l’a conduit au fil du temps à cumuler plusieurs activités: • Distribution de véhicules légers et industriels ; • Ventes en gros et en détail des pièces de rechange. Dans un souci de conformité avec la législation en vigueur et surtout d’un recentrage autour de son cœur de métier, Ennakl a transféré son activité de pièces en gros à la société Car Gros et a cédé son stock de véhicules industriels à une filiale du groupe Princesse Holding. * Industries mécaniques et électriques 10 Introduction en bourse ENNAKL
  11. 11. Cette réorientation stratégique a eu pour but de recentrer la stratégie commerciale de la société sur son cœur de métier, la vente de véhicules légers et améliorer ainsi son image auprès de la clientèle. A cet effet, au vue de la situation actuelle du marché, des perspectives d’évolution prometteuses précitées et des caractéristiques spécifiques liées au partenariat noué avec le groupe Volkswagen, la société Ennakl a élaboré sa stratégie autour de 3 axes de développement majeurs : • le renforcement du réseau de distribution à travers l’ouverture de 9 nouvelles agences pour les 2 années à venir ; • l’élargissement de la gamme de produits offerts, grâce à la commercialisation des marques Skoda et Seat mais également à la diversification des modèles des marques actuelles (Volkswagen, Audi et Porsche) ; • la poursuite de l’effort d’investissement de son principal partenaire, gage d’un taux d’attri- bution du quotas global élevé. Une amélioration du dispositif commercial Depuis la privatisation de la société, le réseau de distribution n’a cessé de se développer passant de 4 agences seulement en 2006 à 20 agences en 2009. La société prévoit d’atteindre un nombre de 25 agences à la fin de l’année 2010 et 29 agences en 2011. L’élargissement du réseau d’agences a pour finalité l’accompagnement de la croissance de la société et la mise en place d’un service après vente de proximité pour les clients. Segmentation du chiffre d’affaires par canal de distribution 2007 2008 2009 Ennakl 18,90% Ennakl 20,50% Ennakl 21,90% Réseau de distribution Réseau de distribution Réseau de distribution 79,50% 78,10% 81,10% Source : Groupe Ennakl Comme le montre le graphique ci-dessus, le renforcement de la présence de la société ENNAKL sur le territoire national a largement contribué au chiffre d’affaires. Ainsi, au niveau des ventes de véhicules neufs, Ennakl a réalisé 21,9 % des ventes en 2009 contre 8,9 % en 2008. Introduction en bourse ENNAKL 11
  12. 12. Dans cette optique, Ennakl a décidé d’investir dans l’ouverture de 9 nouvelles agences entre 2010 et 2011, réparties sur l’ensemble du territoire. Répartition du réseau de distribution de la société ENNAKL entre 2009 et 2011e Agences opérationnelles Projets en cours de réalisation Projets en cours d’étude Source : Groupe Ennakl Un élargissement de la gamme de produits Dans un marché de plus en plus concurrentiel et marqué par une innovation permanente des constructeurs automobiles, la société ENNAKL mise sur l’élargissement de sa gamme de produits pour préserver et consolider ses parts de marché durant les cinq prochaines années. Ainsi, le développement du mix produit demeure une des priorités du concessionnaire et se traduit par le lancement des nouvelles marques SEAT et SKODA. Cette diversification devrait permettre à la société de cibler un nouveau type de clientèle et de se démarquer en positionnant son offre sur l’ensemble de la chaîne de produits. Évolution du mix produit d’ENNAKL entre 2009 et 2014e 2009 2010e 2011p 2012p 2013p 2014p 8 371 8 832 9 200 9 482 9 670 9 830 En % du total 87,0 % 80,0 % 75,2% 72,8% 70,3% 67,7% 838 1 192 1 320 1 397 1 497 1 526 Utilitaires En % du total 8,7 % 10,8 % 10,8 % 10,7 % 10,6 % 10,5 % 393 496 575 649 683 716 En % du total 4,1 % 4,5 % 4,7 % 5,0 % 5,0 % 4,9 % 15 29 40 45 50 56 En % du total 0,2 % 0,3 % 0,3 % 0,3 % 0,4 % 0,4 % - 496 600 798 1 018 1 258 En % du total - 4,5 % 4,9 % 6,1 % 7,4 % 8,7 % - - 500 649 876 1 127 En % du total - - 4,1 % 5,0 % 6,4 % 7,8 % Groupe Ennakl 9 617 11 045 12 235 13 020 13 759 14 513 Source : Attijari Finances Tunisie et AMC E&Y 12 Introduction en bourse ENNAKL
  13. 13. Un renforcement des accords avec son partenaire historique La stratégie de développement établie par Ennakl s’articule en grande partie sur les perspectives d’évolution de son partenaire historique, qui ambitionne de briguer la première place des constructeurs au niveau mondial à l’horizon 2018. Afin d’atteindre cet objectif, Volkswagen mise essentiellement sur la croissance des pays émergents, dont la contribution dans le poids total des ventes devrait passer de 47 % en 2009 à 52 % en 2018. Dans cette optique, le marché tunisien fait partie de ses marchés prioritaires et justifie le ren- forcement de sa présence à travers notamment : • le lancement de la marque SEAT en 2010 et SKODA en 2011 ; • un plan d’investissement quinquennale qui se traduit par le lancement de 7 nouveaux projets dans l’industrie de composants automobiles en Tunisie, pour une enveloppe de 300 KDT en 2010 et en croissance annuelle moyenne de 34,1 % jusqu’en 2014 à 484 KDT. Évolution des investissements du groupe Volkswagen en Tunisie entre 2009 et 2014e (en KDT) Investissement Volkswagen 484 000 Tcam 34,1% 444 000 400 000 350 000 300 000 150 000 2009 2010e 2011e 2012e 2013e 2014e Source : Groupe Ennakl Conclusion L’ensemble des éléments précités, devraient contribuer à l’amélioration des ventes du groupe. À cet effet, le management fait état d’une croissance moyenne prévisionnelle de 5,6 % entre 2010 et 2014 à 14 513 véhicules, soit une stabilisation de la PDM à 23,1 %. Évolution des ventes en unités et des PDM entre 2009 et 2014e 16 000 23,1% 23,1% 23,1% 23,1% 24,00% 21,6% 22,1% 14 000 20,00% 12 000 16,00% 10 000 8 000 12,00% 13 020 13 759 14 513 6 000 11 045 12 235 8,00% 4 000 9 617 4,00% 2 000 0 0,00% 2009 2010e 2011e 2012e 2013e 2014e Nombre de véhicules vendus Part de marché Source : Groupe Ennakl Introduction en bourse ENNAKL 13
  14. 14. Une valorisation basée sur un business plan réalisable Les atouts dont dispose aujourd’hui ENNAKL sont des éléments incontournables pour juger de la faisabilité de son business plan : • la société dispose d’un réseau commercial étendu sur les plus grandes villes tunisiennes et pré- tend à un élargissement conséquent dans les années à venir ; • une montée en puissance des modèles proposés par les marques Volkswagen, Audi et Porsche ; • la diversification du portefeuille à travers l’avènement de deux nouvelles marques, Skoda et Seat, permettant de cibler une part plus importante de la population ; • l’adossement à un constructeur mondial, dont l’objectif affiché est d’augmenter ses investis- sements sur le sol tunisien, avantage compétitif certain pour Ennakl, eu égard au système d’at- tribution des quotas. Ainsi, le busines plan avancé par la société fait état d’une croissance prévisionnelle moyenne du chiffre d’affaires de l’ordre de 9,2 % au cours des cinq prochaines années, pour atteindre 506 MDT en 2014. Cette évolution positive devrait être accompagnée d’une légère progression du taux de marge brute à 13,8 % en 2014 contre 13,0 % en 2009. Par conséquent, la marge opérationnelle ainsi que la marge nette devraient suivre la même tendance. Recommandation Tableau récapitulatif des résultats consolidés prévisionnels entre 2010e et 2014e MDT 2010e 2011e 2012e 2013e 2014e Chiffre d'affaires 377 992 400 555 437 843 471 028 506 440 Résultat d'exploitation 32 931 37 554 41 775 45 142 49 148 REX/CA 8,7 % 9,4 % 9,5 % 9,6 % 9,7 % Résultat net 27 561 31 605 35 095 38 206 41 906 Marge nette 7,3 % 7,9 % 8,0 % 8,1 % 8,3 % Source : Groupe Ennakl Eu égard aux réalisations de la société Ennakl sur les trois dernières années et au vu de l’en- semble des paramètres cités dans cette note, nous estimons que le business plan affiché par le management, est réalisable. De plus, la société offre une décote de près de 21 % sur la méthode des DCF. Dans ces conditions, nous conseillons vivement de souscrire à l’opération d’introduction du groupe Ennakl. 14 Introduction en bourse ENNAKL
  15. 15. La Valorisation du titre ENNAKL : 10,700D l’action après décote Dans le cadre de la valorisation de la société ENNAKL par Attijari Finances et le cabinet EY, trois méthodes d’évaluation ont été retenues : Méthode Discounted Cash Fows, Méthode des Multiples Boursiers et Méthode Patrimoniale. • Méthode DCF La valeur de 100% des Fonds Propres du groupe ENNAKL, selon la méthode des DCF, s’inscrit à 407MDT. L’actualisation des DCF a été faite compte tenu d’un taux d’actualisation « CMPC » de 13,33% et qui a été calculé en fonction des éléments suivants : • Taux de croissance à l’infini (g) : 2% • Taux sans risque (rf) : 5,161% • Rendement moyen du marché (rm) : 10,21% • Risque systémique du secteur de la distribution automobile estimé à 0,8. • Méthode des Multiples Boursiers L’approche par l’application de P/E sectoriel issu d’un échantillon d’entreprises comparables au résultat net prévisionnel 2010 du groupe ENNAKL, fait ressortir une valorisation des fonds propres de 287MDT. • Méthode patrimoniale La valeur de 100 % des fonds propres du groupe ENNAKL, selon la méthode patrimoniale, fait res- sortir une valorisation de 269MDT. • Synthèse - Fourchette des valorisations La valorisation de 100% des fonds propres du groupe ENNAKL s’établit à 362MDT. Cette valorisa- tion a été effectuée suite à la pondération des trois méthodes précitées de la façon suivante : DT DCF Multiples boursiers Patrimoniale Valorisation moyenne 406 617 672 287 614 756 268 874 172 Pondération 65,0% 17,5% 17,5% Valorisation des fonds propres 361 687 049 Décote proposée 11,2% Valorisation après décote 321 000 000 Source : Groupe Ennakl La valeur du titre ENNAKL, après décote de 11,2%, s’établit à 321MDT soit 10,700DT par action. Principaux multiples boursiers 2010 2011 2012 2013 2014 P/E 11,6x 10,2x 9,1x 8,4x 7,7x P/B 4,6x 3,8x 3,3x 2,8x 2,5x VE/EBITDA 7,7x 6,8x 6,2x 5,7x 5,3x D/Y 2,8 % 5,4 % 6,5 % 7,2 % 7,9 % Source : Groupe Ennakl Introduction en bourse ENNAKL 15
  16. 16. Modalités de souscriptions Dans le cadre de son introduction en bourse, la société Ennakl fera l'objet d'une double cotation à la bourse de Tunis (30 % du capital) et de Casablanca (10 % du capital). La structure de l'offre se déclinera comme suit : Pourcentage Pourcentage Nombre de l’opération du capital d’actions Placement garanti (Place de Tunis) Institutionnels étrangers 25,0 % 10,0 % 3 000 000 Institutionnels tunisiens autres que les OPCVM 11,7 % 4,7 % 1 400 000 Total 36,7 % 14,7 % 4 400 000 Offre à prix ferme (Place de Tunis) Catégorie A* (50-999) Personnes physiques tunisiennes 11,9 % 4,8 % 1 432 000 et étrangères Catégorie B* (1 000– 14 999) Personnes physiques tunisiennes 12,6 % 5,0 % 1 508 197 et étrangères Catégorie C* (15 000-150 000) Personnes 7,5 % 3,0 % 1 200 000 physiques et morales tunisiennes autres que les investisseurs institutionnels Catégorie D* (50-150 000) OPCVM tunisiens 6,3 % 2,5 % 754 098 Total 38,3 % 15,3 % 4 600 000 * La modalité d'allocation pour la catégorie A se fera de manière égalitaire, pour la catégorie B, C et D, elle sera allouée selon la méthode du prorata L'introduction des titres sur la place de Casablanca concernera 10 % du capital social de la société, soit 3 000 000 de titres. 16 Introduction en bourse ENNAKL

×