6 étapes pour réussir le
changement des comportements
Porté par un Plan Climat Énergie
Christophe LASTENNET
Consultant sen...
2
Émotions
Temps
Acceptation
Satisfaction
Négociation
Dépression
Passif
Actif
Déni
Colère
Choc
vendredi 25 février 2011
Ce...
3
1. Instaurer le Sens de l’Urgence
vendredi 25 février 2011
Explications:
Instaurer le sens de lʼurgence revient à créer ...
4
2. Former une Équipe du Changement
vendredi 25 février 2011
Explications:
Le changement doit être guidé et impulsé par u...
5
3. Définir et Partager la Vision
vendredi 25 février 2011
Explications:
Lʼéquipe du changement et ses acteurs doivent se...
6
4. Faciliter l’Action
vendredi 25 février 2011
Explications:
Il sʼagit de faire en sorte que les acteurs aient les moyen...
7
5. Générer des Succès Rapides
vendredi 25 février 2011
Explications: En parallèle de la démarche de fonds à long terme, ...
8
6. Démultiplier, Ancrer le Changement
vendredi 25 février 2011
Explications: Les actions lancés précédemment doivent per...
9
1.
2.
3.
4.
5.
6.
vendredi 25 février 2011
Les 6 étapes forment un processus itératif, il est utile tout au long du proj...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intervention C.Lastennet Forum PCET St-Etienne 2011

495 vues

Publié le

Intervention de C.Lastennet sur la conduite du changement dans le cadre du forum PCET de St-Etienne Métropole en 2011

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
495
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
29
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intervention C.Lastennet Forum PCET St-Etienne 2011

  1. 1. 6 étapes pour réussir le changement des comportements Porté par un Plan Climat Énergie Christophe LASTENNET Consultant senior en conduite du changement www.appetiteforchange.net vendredi 25 février 2011 Cette démarche en 6 étapes est largement inspirée des 8 étapes du changement de John Kotter, Référence mondiale en conduite du changement, qui a longuement étudié les raisons dʼéchec ou de succès du changement. Cette méthode est applicable à tout type dʼorganisation, privée ou publique, la problématique étant la même: amener un groupe de personnes à mettre en place un changement de comportements.
  2. 2. 2 Émotions Temps Acceptation Satisfaction Négociation Dépression Passif Actif Déni Colère Choc vendredi 25 février 2011 Cette problématique est illustrée au travers de cette courbe du changement, qui indique les phases émotionnelles typiques traversées durant le changement. On remarque que des réactions souvent rencontrées dans le cadre de démarches environnementales, et plus généralement sur la question du réchauffement climatiques, comme le déni et la colère, constituent une première phase typique vers lʼacceptation du changement. Pour les meneurs de changement, ici les porteurs dʼun PCET, les actions de conduite du changement, structurées autour de la démarche en 6 étapes, auront pour but de raccourcir et minimiser les premières phases délicates représentées sur la courbe et emmener les acteurs vers la satisfaction du changement.
  3. 3. 3 1. Instaurer le Sens de l’Urgence vendredi 25 février 2011 Explications: Instaurer le sens de lʼurgence revient à créer les conditions pour que lʼensemble des acteurs se mettent en mouvement; cʼest créer lʼénergie du changement. Pour cela les études des changements montrent que cʼest avant tout lʼémotion, plus que lʼanalyse qui fait sʼactiver les individus. Le sens de lʼurgence nécessite à la fois de mettre en valeur les risques du statut-quo et les opportunités du changement. Perspective PCET Saint-Etienne: Lʼintervention du glaciologue Claude Laurius lors du premier forum PCET en 2008 est une bonne illustration de lʼinstauration de ce sens de lʼurgence. Cʼest un type de message à décliner et multiplier envers le plus possible de citoyens de la métropole, à travers des canaux (interventions, campagnes de communication) à définir, comme par exemple lors de la semaine du développement durable. Le message doit cependant être orienté et personnalisé à chaque type dʼacteurs et par exemple on pourrait imaginer des actions spécifiques envers les entreprises, en sʼappuyant sur des relais (chambres consulaires, associations) pour les inciter à prendre le train du DD tout de suite, en montrant les bénéfices possibles et les exemples de réussite.
  4. 4. 4 2. Former une Équipe du Changement vendredi 25 février 2011 Explications: Le changement doit être guidé et impulsé par une véritable équipe, et non une somme d'individualités, disposant d'un grand pouvoir et d'une pleine légitimité. Cette équipe doit être représentative de tous les principaux acteurs concernés par le changement. Perspective PCET Saint-Etienne: Les élus de la métropole, le président et le vice-président en charge du DD en tête, sont pleinement investis dans le PCET et constituent une équipe à même d'impulser la démarche. Des COPIL, dont un élargi aux signataires de la première charte ont été constitués. Points à considérer/questions: les représentants des acteurs de poids (hors-élus, ex: acteurs socio-économiques, état, secteur associatif) font-ils suffisamment partie intégrante de l'équipe du changement? Les COPILS sont-ils suffisamment actifs (fréquence de réunions?) pour que leurs membres puissent partager régulièrement le suivi des actions, les problèmes rencontrés etc.?
  5. 5. 5 3. Définir et Partager la Vision vendredi 25 février 2011 Explications: Lʼéquipe du changement et ses acteurs doivent se retrouver autour dʼune vision commune mobilisatrice pour tous. Ce peut être un objectif précis ou une image du succès de la démarche, le principal étant quʼelle «parle» à lʼensemble des acteurs. On adhère dʼautant plus à une vision quʼon a participé à son élaboration. Elle pourra alors dʼautant plus facilement être partagée, communiquée à travers différents canaux. Perspective PCET Saint-Etienne: les objectif 3*20 forment la vision de la démarche PCET. Point à considérer: cet objectif «parle»-t-il suffisamment à lʼensemble des acteurs de la démarche, lʼont-ils suffisamment compris et intégré? Une vision qualitative et/ou imagée peut aussi être définie, dans laquelle lʼensemble des acteurs se retrouvent et parfaitement compatible avec les objectifs 3*20. Quel qu'elle soit, la vision doit être omniprésente dans toute la communication autour du PCET
  6. 6. 6 4. Faciliter l’Action vendredi 25 février 2011 Explications: Il sʼagit de faire en sorte que les acteurs aient les moyens et les possibilités dʼagir pour que chacun puisse dire: «par mes actions, je contribue à lʼatteinte de la vision». Ces moyens comprennent des responsabilités, des outils, des mécanismes et des compétences. On peut aussi y ajouter les principes de la communication engageante: demande dʼengagement, actes préparatoires, haut niveau dʼidentification de lʼaction (lʼaction est prise pour une cause valorisante). Perspective PCET Saint-Etienne: Les groupes de travail thématiques autour des 6 axes prioritaires ont permis d'impliquer les acteurs dans le PCET. On peut imaginer que ces groupes de travail perdurent, ne sʼarrêtent pas à la formulation de propositions mais travaillent aussi à la mise en oeuvre, à lʼajustement des plans dʼaction, leur évaluation etc. Des chartes dʼengagement à différents niveaux ont été créées. Des mécanismes et incitations ont été mis en place. Il y a tout à gagner à ce que les acteurs puissent prendre leurs propres initiatives et en cela la métropole a un important rôle à jouer: encourager, proposer des pistes, mettre les différents acteurs en relation, le tout en sʼappuyant sur des relais efficaces comme par exemple les chambres consulaires et associations.
  7. 7. 7 5. Générer des Succès Rapides vendredi 25 février 2011 Explications: En parallèle de la démarche de fonds à long terme, il faut mettre en place des premiers pas vers la bonne direction qui, sʼils donnent de bons résultats seront autant dʼencouragements à poursuivre les efforts. Les actions suscitées au cours de lʼétape précédente peuvent nourrir ces succès rapides. Il est important de détecter en amont quelles actions pourraient donner des succès rapides et ne pas hésiter à privilégier celles-ci. Perspectives PCET: La liste des actions identifiées dans le PCET est impressionnante et ambitieuse; si cela nʼa pas déjà été fait, il serait intéressant de voir lesquelles peuvent donner des résultats concrets à court terme, en moins de 2 ans; sʼil nʼy en nʼa que très peu, il serait utile dʼimpliquer les acteurs (voir étape précédente) pour en identifier. En parallèle, la définition dʼobjectifs intermédiaires est une bonne idée pour une mobilisation à court- moyen terme. Si toutefois ces objectifs ne sont pas respectés, il sera encore plus important de pouvoir montrer avec ces succès rapides que certaines choses auront «déjà marché».
  8. 8. 8 6. Démultiplier, Ancrer le Changement vendredi 25 février 2011 Explications: Les actions lancés précédemment doivent permettre de toucher progressivement de plus en plus dʼacteurs et susciter leur envie de lancer leurs propres initiatives, générant ainsi un effet de démultiplication du changement. En même temps, il est nécessaire de mettre en place les mécanismes (systèmes, procédures, organisation) qui vont permettre dʼancrer le changement dans le fonctionnement de tous les jours. Perspectives PCET: La dimension ancrage est prise en compte avec les actions sur les politiques publiques. Un exemple dʼancrage est lʼintégration de critères environnementaux dans les PLU. La démultiplication consisterait par exemple à ce que les groupes de travail existants identifient de nouvelles pistes dʼaction donnant lieu à de nouveaux sous-groupes de travail, impliquant ainsi encore davantage dʼacteurs. A ce stade le rôle des responsables de la démarche Énergie climat nʼest plus tant dʼimpulser que de coordonner les activités, suivre la progression des actions, venir en support le cas échéant.
  9. 9. 9 1. 2. 3. 4. 5. 6. vendredi 25 février 2011 Les 6 étapes forment un processus itératif, il est utile tout au long du projet de: - prévoir des actions qui satisfont aux étapes - dʼeffectuer un diagnostic de la démarche au vu des ces étapes - de réajuster les actions Ainsi pour les responsables du PCET, il sʼagit de se poser régulièrement les questions suivantes: - Les acteurs sont-ils suffisamment conscient de lʼurgence du changement et des opportunités quʼil offre? - Lʼéquipe qui pilote le changement est-elle suffisamment soudée, diverse et active? - La vision du changement est-elle suffisamment claire, comprise et partagée par les acteurs? - Avons-nous facilité suffisamment lʼaction? - Avons-nous des actions en cours susceptibles de donner de bons résultats à court terme que nous pourrons communiquer? - Les initiatives se multiplient-elles et les critères Energie Climat sʼancrent-ils assez dans nos politiques publiques et dans le fonctionnement de lʼagglomération?

×