Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation,
Volume 32, Supplement 1, 

September 2013, Pages A182-A183

!
Prise en ...
INTRODUCTION
1-La gestion pour protection des voies aériennes supérieures est
devenue rare en fin d’accouchement car au pr...
PROBLEMATIQUE
1-Discordance majeure entre dogme et pratique clinique
« vraie vie » des praticiens expérimentés dans la plu...
Parturientes et méthodes : CHU Rouen
1- Etude Multicentrique , Observationnelle, Rétrospective sur 3
maternités de type 1,...
Etude observationnelle rétrospective sur trois
maternités de Haute Normandie : 2009-2010
p TOTAL

(n=118)
CHU!
(n=56)
CHBe...
Discussion
1-Toutes les IOT (19%) ont été réalisées en séquence rapide , les 81 %
autres bénéficiaient le plus souvent d’u...
POURQUOI DES RECOMMANDATIONS ADAPTEES? 

Même si le succès des IOT est mieux maîtrisé, l’augmentation du
taux d’IOT non ob...
ATTENTE DE L’AVIS!
DES SOCIETES SAVANTES!
POUR VALIDATION EPP
LOGIGRAMME INSPIRE!
PAR LES
RECOMMANDATIONS
DE L’ASA
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Protocole CHU REUNION Protection voies aeriennes superieures pour anesthesies de fin d'accouchement 3

586 vues

Publié le

Pour la Gestion des Voies Aeriennes Supérieures lors d'Anesthesie en urgence en fin d'Accouchement, il n'y a hélas toujours pas, début 2014, de recommandations spécifiques des sociétés savantes françaises CARO -SFAR -HAS .Les experts de l'American Society of Anesthesiologists ont admis que le dogme de l'AG-IOT pour tous les gestes
dans ce contexte spécifique est inadapté, car cette technique n'est utilisée en pratique clinique que dans moins de 8 à 25 % des cas selon les publications récentes .Un logigramme décisionnel et thérapeutique clair peut et doit être réalisé ensemble . Voici donc en fichier PDF notre proposition "CHU REUNION" 2014 , que nous allons faire passer au crible de notre Cellule Qualité et nous serions heureux de l'avis et des conseils de nos experts pour le valider...

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
586
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Protocole CHU REUNION Protection voies aeriennes superieures pour anesthesies de fin d'accouchement 3

  1. 1. Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation, Volume 32, Supplement 1, 
 September 2013, Pages A182-A183
 ! Prise en charge des voies aériennes supérieures au cours de l’anesthésie générale en fin de travail ! Etude multicentrique rétrospective! ! M. Enser, F. Tourrel, M. Rieu, S. Leroy, P. Morin, V. Compère, B. Dureuil ! SFAR Septembre 2013 Session Obstétrique! 

  2. 2. INTRODUCTION 1-La gestion pour protection des voies aériennes supérieures est devenue rare en fin d’accouchement car au préalable 60 à 80 % d’ « péridurales »  ou rachianalgésies ,parfois de PCA remifentanil.! ! 2- 10 à 15% des accouchements : RU+DA+EXTRACTION! Soit 400 à 800 à la Reunion par an, 30 à 40 % sans APD ou RACHI…! (X 100 pour la France et X 1000 pour l’Europe = Sante Publique) ! 3-actuellement en France AUCUNE RECOMMANDATION! SPECIFIQUE CARO-SFAR-HAS et ESA pour la protection des VAS : dilemme pour les équipes (EPP?) , pour les apprenants DESAR +élèves IADE… Seulement celle des experts ASA….
  3. 3. PROBLEMATIQUE 1-Discordance majeure entre dogme et pratique clinique « vraie vie » des praticiens expérimentés dans la plupart de études internationales. ! 2-Enquête «  Trois jours » SFAR en 1996 : taux IOT 8% chez 30 000 parturientes. ! 3- En 2008, CHU de Marseille : 111 parturientes : 5% IOT/ ! NOTA BENE : dans ces deux études, aucune complication !
  4. 4. Parturientes et méthodes : CHU Rouen 1- Etude Multicentrique , Observationnelle, Rétrospective sur 3 maternités de type 1, 2 , 3 de janvier 2009 à décembre 2010. ! 2- Inclusion de toutes patientes (118) ayant nécessité un acte d’anesthésie –analgésie : Délivrance Artificielle et/ou Revision Utérine, Révision sous Valve, Extraction Instrumentale… ! 3-Le critère de jugement principal étant le taux d’IOT. Le critère de jugement secondaire : survenue de complications. ! 4- Données quantitatives : moyenne +/- écart-type Données qualitative : pourcentage.
  5. 5. Etude observationnelle rétrospective sur trois maternités de Haute Normandie : 2009-2010 p TOTAL
 (n=118) CHU! (n=56) CHBelvedere! (n=48) CHElbeuf! (n=14) NS AGE 29.8+/-5.2 29.4+/-5.6 31+/-4.5 27.4+/-5 NS TERME 38.4+/-4.2 37+/-5.1 39.8+/-2.9 39.2+/2 NS IMC 27.7+/-4.1 27.5+/-4.1 27.8+/-4.2 26.5+/-8.6 ** IOT 19% 30% 10% 7%
  6. 6. Discussion 1-Toutes les IOT (19%) ont été réalisées en séquence rapide , les 81 % autres bénéficiaient le plus souvent d’une anesthésie spontanée au masque par kétamine et/ou propofol.! 2- Deux incidents chez les 22 patientes IOT Crush ( risque =11% soit haute criticité…) et aucun chez les 98 non intubées en VS O2 . 3- Il s’agissait de vomissements sans inhalation pour l’une et pour l’autre de pneumopathie d’inhalation ( 36% surviennent à l’extubation +++) ! 4-aucune intubation difficile (en règle 1/250 chez la parturiente) Mais faible effective : manque de puissance de l’étude… Réalisation d’un fichier selon des recommandations « pragmatiques » de type ceux de l’ASA.
  7. 7. POURQUOI DES RECOMMANDATIONS ADAPTEES? 
 Même si le succès des IOT est mieux maîtrisé, l’augmentation du taux d’IOT non obligatoire augmente la criticité .
 ● 1980 6 % 14% 75-95 ! ● 1990 8 % 12% 85-105 ! ● 2000 16 % 11% 160-190 ● 2010 20 % 10% 180-220! ! ● 2020 30 %! 9 % 250-290! Les Taux d’IOT (et d’APD)montent et le Risque d’EIG baisse : mais pas la Criticité la Criticité est le produit de la fréquence du risque et de sa gravité .
  8. 8. ATTENTE DE L’AVIS! DES SOCIETES SAVANTES! POUR VALIDATION EPP LOGIGRAMME INSPIRE! PAR LES RECOMMANDATIONS DE L’ASA

×