CONVERSATION PRISM
Votre entreprise a besoin d’aide pour définir sa stratégie digitale ?
Visio-conférence de Brian SOLIS
T...
Se présentant lui-même comme un geek, attiré par la technologie et la
programmation, Brian SOLIS (son blog est consultable...
_ DIGITAL DARWINISM
The evolution of society and technology and its impact on
behavior, expectations and customs.
_ ENGAGE...
_ DIGITAL DARWINISM
The evolution of society and technology and its
impact on behavior, expectations and customs.
La première idée retenue de cet échange
est l’existence d’un digital darwinism,
mécanisme moteur de l’évolution, ou au-
tr...
_ ENGAGEMENT IS NOW
A WAY OF BUSINESS
Armed with new methods of gathering, information
and interacting with retailers, con...
Cette évolution, que ne pourrons parer
les entreprises, les obligent à refondre
leur communication en profondeur et à
s’ad...
Et c’est ici même qu’intervient l’importance
des médias sociaux et des opportunités
qu’ils offrent pour devenir de meilleu...
_ ADAPT OR DIE
Start with why and create a true digital consumer
experience
Beaucoup d’entreprises ne comprennent
pas le « pourquoi » des réseaux sociaux et
les utilisent de manière traditionnelle.
...
ISTA - BUSINESS SCHOOL TEXTILE,
MODE, CUIR
Evènement organisé dans le cadre du Master of Science e-Bu-
siness Manager de l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

The Conversation Prism : vision prospective des réseaux sociaux

138 vues

Publié le

Se présentant lui-même comme un geek, attiré par la technologie et la programmation, Brian SOLIS (son blog est consultable ici), Principal analyst chez ALTIMETER GROUP, nous a fait l’immense plaisir d’intervenir lors d’une visio-conférence organisée dans le cadre du MSc e-Business Manager de l’ISTA.
Tenue au campus de la Fonderie à Mulhouse, le thème de l’échange était le suivant : Vision prospective des réseaux sociaux.
Retour sur 3 idées clés...

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
138
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

The Conversation Prism : vision prospective des réseaux sociaux

  1. 1. CONVERSATION PRISM Votre entreprise a besoin d’aide pour définir sa stratégie digitale ? Visio-conférence de Brian SOLIS THE VISION PROSPECTIVE DES RESEAUX SOCIAUX
  2. 2. Se présentant lui-même comme un geek, attiré par la technologie et la programmation, Brian SOLIS (son blog est consultable ici), Principal analyst chez ALTIMETER GROUP, nous a fait l’immense plaisir d’intervenir lors d’une visio-conférence organisée dans le cadre du MSc e-Business Manager de l’ISTA. Tenue au campus de la Fonderie à Mulhouse, le thème de l’échange était le suivant : Vision prospective des réseaux sociaux. Retour sur 3 idées clés...
  3. 3. _ DIGITAL DARWINISM The evolution of society and technology and its impact on behavior, expectations and customs. _ ENGAGEMENT IS NOW A WAY OF BUSINESS Armed with new methods of gathering, information and interacting with retailers, consumers are becoming increasingly informed, empowered and demanding. _ ADAPT OR DIE Start with why and create a true digital consumer experience.
  4. 4. _ DIGITAL DARWINISM The evolution of society and technology and its impact on behavior, expectations and customs.
  5. 5. La première idée retenue de cet échange est l’existence d’un digital darwinism, mécanisme moteur de l’évolution, ou au- trement-dit, le principe de sélection na- turelle appliqué aux entreprises. C’est un fait, les technologies et la société évoluent plus rapidement que les entreprises ne peuvent s’adapter. Distinguant ainsi deux niveaux de maturité pour ces dernières : 1. Faire du business de manière classique 2. Evoluer « Human Empathy to be effective » Principe vers lequel elles doivent se diri- ger, afin de : . Comprendre les gens ; . Comment ils utilisent la technolo- gie pour apprendre ; . Comprendre ce qu’ils recherchent. Pour trouver une information en 2015, le réflexe devenu commun est d’utiliser d’internet, les médias sociaux ainsi que notre smartphone. L’information trou- vée est alors très facilement, et en seu- lement quelques secondes, partageable sur l’ensemble de la planète. Modifiant ainsi profondément le comportement des individus, en face duquel les entreprises peinent à suivre. Brian SOLIS nous indique même que nous vivons dans une économie « à la demande », où nous voulons une voiture, nous vou- lons une rencontre, … Le digital darwinisme n’est pas un mythe, c’est le résultat des décisions prisent par les entreprise qui ratent des opportunités.
  6. 6. _ ENGAGEMENT IS NOW A WAY OF BUSINESS Armed with new methods of gathering, information and interacting with retailers, consumers are becoming in- creasingly informed, empowered and demanding.
  7. 7. Cette évolution, que ne pourrons parer les entreprises, les obligent à refondre leur communication en profondeur et à s’adonner notamment à ce nouveau prin- cipe: l’engagement. L’émergence et la multiplication des réseaux sociaux et des smartphones y est pour quelque chose. Tellement qu’aujourd’hui, chaque média a sa propre utilisation, catégorisées ainsi : . Ressources humaines . Marque . Communauté . Service . Développement . Marketing . Ventes . Communication Et résumées comme ceci : Ecoute - Apprentissage - Adaptation La finalité : comprendre où vont les gens ainsi que leurs intentions de recherche. Brian SOLIS qualifie la nouvelle génération de connectée – génération C, et rebon- dit sur les changements opérés par ces nouveaux consommateurs aux habitudes différentes. Indiquant clairement que les entreprises ont toujours leurs clients tra- ditionnels, mais qu’elles ne peuvent pas se limiter à cette cible. « Armed with new methods of gathe- ring, information and interacting with retailers, consumers are be- coming increasingly informed, em- powered and demanding » Cela renforce la nécessité de se position- ner comme un expert car aujourd’hui les consommateurs ont la capacité d’en sa- voir toujours plus. Regardons ensemble les résultats de l’étude Trust Barometer d’Edelman intitulée « Who do you trust ? » : . 67% : les experts et les institutions académiques (études, sources universi- taires, recherches,…) . 66% : les spécialistes techniques . 62% : une personne qui vous res- semble. Et non pas les chefs d’entreprises ni l’Etat (autorité ou directions gouvernementales) ! « People don’t trust business ».
  8. 8. Et c’est ici même qu’intervient l’importance des médias sociaux et des opportunités qu’ils offrent pour devenir de meilleurs business. « Think like a customer » Cela nécessite de se poser les bonnes questions. Vous pouvez consulter notre article complet sur la création de personas marketing. Autre concept à utiliser dans la communication d’entreprise : the influence loop, composée de 4 étapes : 1. Formulation 2. Pré-commerce 3. Commerce 4. Post-commerce Aujourd’hui, les entreprises se doivent de créer, ou maintenir, une relation avec les experts et autres spécialistes sinon ils risquent de s’écarter de cette nouvelle fa- çon d’entrer en contact avec les gens. « Website don’t show empathy » Dans la plupart des cas, le design des sites web et leurs contenus sont créés dans le but de plaire aux personnes qui valideront l’ensemble du projet et rarement à ceux qui utiliseront le site. Brian SOLIS nous dit également que les consommateurs consultent en moyenne entre 11 et 15 sources d’informations avant de procéder à l’acte d’achat. Les consommateurs souhaitent que les inte- ractions soient plus naturelles, person- nelles et immédiates. Notamment via les médias sociaux, les discussions, les vidéos ou le mobile. Pour terminer, la recette pour devenir un bon marketeur connecté : écoute, apprentissage, engagement, adapta- tion.
  9. 9. _ ADAPT OR DIE Start with why and create a true digital consumer experience
  10. 10. Beaucoup d’entreprises ne comprennent pas le « pourquoi » des réseaux sociaux et les utilisent de manière traditionnelle. Deux pistes. La première : Start with why (« Comment les grands leaders inspirent l’action »), concept de Simon SINEK, et la seconde : l’expérience digitale du consom- mateur. À la question « Allez-vous procéder à une transformation digitale ? », 88% des entre- prises interrogées répondent oui. Alors qu’à la question « Etudiez-vous le comporte- ment de votre client digital pour évoluer ? », seulement 25% répondent oui. Une personne de l’audience a posé la question suivante à Brian SOLIS : « Est-ce que les magasins physiques sont susceptibles de disparaître dans les 10 années à venir ou vont-ils évo- luer ? » Ce à quoi Brian SOLIS répond que les ma- gasins physiques vont toujours exister mais que c’est le concept tout entier de la boutique qui devra changer et deviendra un élément crucial et social dans l’expé- rience d’achat. L’espace (du magasin) est à repenser com- plètement. Il nous donne l’exemple de TELSTRA, société de télécommunications fixes et mobiles, leader en Australie qui propose déjà un magasin connecté, où la technologie est reine. Il nous explique que sur une table, les clients peuvent faire jaillir un hologramme des produits, bascu- ler d’un produit à un autre, comparer plu- sieurs produits, etc… Pour lui, le magasin devient un lieu où l’imagination doit faire parler d’elle.
  11. 11. ISTA - BUSINESS SCHOOL TEXTILE, MODE, CUIR Evènement organisé dans le cadre du Master of Science e-Bu- siness Manager de l’ISTA, cursus proposé en formation intiale ainsi qu’en formation continue. Pour plus d’informations et nous contacter : www.master-ebusiness.fr Facebook : ISTA - Institut Supérieur Textile d’Alsace Twitter : @istaformation frederic.mougin@ista.asso.fr 21 rue Alfred Werner 68058 MULHOUSE +33 (0)3.89.60.84.90 THE CONVERSATION PRISM Visio-conférence de Brian SOLIS, Digital ana- lyst, anthropologist and futurist briansolis.com Twitter : @briansolis Votre entreprise a besoin d’aide pour définir sa stratégie digitale ?

×