!!!"!#$%&(!)(*+,!-$*./)(*-(!"0!1,2*!34"0!5!!6!7$,!89:$2)!8,)!;(!<2=!>99!&$,)!-$%&)(*+)(!?,2!8$*!%(8!-;2(*8!@!!!!!!!!!!!!!!...
 	  	  2	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
 	  	  3	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
 	  	  4	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
 	  	  5	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
 	  	  6	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
 	  	  7	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
 	  	  8	  Compte	  rendu	  conférence	  13	  juin	  2013	  :	  	  «	  Tout	  savoir	  sur	  le	  Big	  Data	  pour	  comp...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte rendu de la conférence marketing & business sur le big data

1 065 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 065
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
221
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compte rendu de la conférence marketing & business sur le big data

  1. 1. !!!"!#$%&(!)(*+,!-$*./)(*-(!"0!1,2*!34"0!5!!6!7$,!89:$2)!8,)!;(!<2=!>99!&$,)!-$%&)(*+)(!?,2!8$*!%(8!-;2(*8!@!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!SKEMABUSINESS SCHOOLAvenue Willy Brandt59777 EURALILLETout savoir sur le Big Data pourcomprendre qui sont mes clientsLavènement des NTIC et des outils digitaux transforme nosmétiers en profondeur. La révolution digitale a donné dupouvoir au consommateur pour communiquer sur lesentreprises qui le servent.Mais elle a aussi apporté des difficultés aux dirigeantsmarketing pour leur répondre.!Les entreprises sont maintenantconfrontées à lexplosion de la data, à limpact desmédias sociaux et à la démultiplication descanaux de communication et de vente.Ces nouvelles tendances remettent le client au cœur de lastratégie marketing.Compte-rendu!!13 juin 201318H30SOMMAIREPortraits des intervenantsPortraits des animateursConférence, Débat et Échanges
  2. 2.      2  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »                                                                                                        Gilles  VENTURI  :    Gilles   Venturi   est   le   cofondateur   et   directeur   général   de   Soft  Computing,   société   de   référence   en   matière   de   conseil,  Data.  Intervenant  depuis  plus  de  20  ans  sur  des  problématiques  de  Relation  Client  dans  les  secteurs  financiers,  de  la  distribution  et   des   télécoms,   il   a   accumulé   une   large   expérience   des  meilleures  pratiques  en  la  matière.  Mines  de  Paris.          Caroline  VALENT  :      Diplômée   de   la   SKEMA   Business   School,   elle   est   fondatrice   et  consultante   associée   de   BEEZ,   cabinet   de   conseil   et  daccompagnement  en  stratégies  de  développement.  Forte  dune  expérience   de   vingt   ans   en   tant   que   Business   développeur   et  dirigeante,  Caroline  Valent  est  experte  en  marketing  des  services  aux   entreprises   dans   le   domaine   stratégique,   organisationnel   et  relation   client.  Elle   est   aussi   co-­fondatrice   du   programme   de   contenus   en  stratégies   marketing   Marketing   &   Business,   co-­fondatrice   du  cercle  de  réflexion  BEEZ&CO,  Le  Business  sous  un  autre  regard.      Damien  SELOSSE  :      Dans   le   web   depuis   1997.   Successivement,   chef   de   projet   web  puis  SEO,  puis  Génération  de  Trafic,  puis  Innovation  Manager.  Désormais,  il  des  canaux.    Sa   mission   est   de   travailler   au   rapprochement   du   web   et   des  autres   canaux,   particulièrement   des   magasins.   Les   canaux   de     rôle   est   den   organiser   les  complémentarités.          Profil  Linkedin    PORTRAITS  DES  INTERVENANTS  Profil  Linkedin  Profil  Linkedin  
  3. 3.      3  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »                                                                                                Bruno  WALTHER:      Bruno  Walther  est  le  co-­fondateur  et  CEO  de  Captain  Dash,  une  startup,  synchronise    décisise  passionne  pour  le  marketing  et  le  digital  depuis  15  ans.  Avant  de   fonder   CaptaOgilvyInteractive,   de   DraftFCB   et   co-­    Profil  Linkedin    PORTRAITS  DES  ANIMATEURS  Aurélie  IZAMBERT-­DUQUENNOY  Forte  dune  expérience  de  8  ans  au  sein  du  groupe  Nestlé,  et  de  13  ans  aux  Etats-­Unis  et  en  Asie  (dont  5  au  Japon),  Aurélie  Izambert-­Duquennoy  est  experte  en  marketing  produits  et  passionnée  par  le  comportement   du   consommateur   et   la   relation   client.  Naturellement   attirée   par   les   nouvelles   technologies,   le   Big   Data  représente  pour  elle  lun  des  enjeux  majeurs  du  marketing  face  au  changement  profond  du  consommateur.  Aurélie   est   aussi   co-­fondatrice   du   programme   Marketing   &  Business   et   co-­fondatrice   du   cercle   de   réflexion   BEEZ&CO,   Le  Business  sous  un  autre  regard.      Profil  Linkedin  Profil  Linkedin  Jean-­Dominique  LAVAZAIS  Directeur  Marketing  et  Communication  du  Groupe  La  Voix      Profil  Viadéo  
  4. 4.      4  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »            Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  était  le   thème   de   la   nouvelle   conférence   organisée   par   Marketing   et   Business,   cercle   de  réflexion  autour  du  marketing.    Le   monde   du  marketing  au  sens  large   a  profondément   changé  :  les   professionnels  du  marketing   utilisent   en   moyenne   7   canaux   et   26%   en   utilisent   plus   de   10.   Les  par   rapport   aux   anciens  canaux  de  communication  et  de  commercialisation.  Les  grosses  sociétés  rachètent  le  petites  spécialisées  dans  la  data.  Il  y  a  donc  un  intérêt  grandissant  pour  le  traitement  des  data.                                            Gilles  Venturi  :    Le  digital  a  chamboulé  des  pans  entiers    :  Deezer  vs  Virgin).  En  parallèle,  on  assiste  à  une  explosion  de  toutes  les  données  disponibles,  leur  volume  sera  multiplié  par  6  ou  7  dans  les  prochaines  années.  Les  données  sont  de  plus  en  plus  volumineuses  et  de  plus  en  plus  variées  (images,  commentaires   )  et  non  structurées.    De  multiples  solutions  ont  été  développées  pour  pouvoir  collecter,  traiter  et  analyser  ces  données.    Le  Big  Data   plique  à  de  multiples  domaines  :  maintenance  industrielle,  suivi  qualité,  e-­‐reputation,  mais  aussi  fraude  et  surveillance  de  la  circulation.  Dans  le  marketing,  il  est  surtout  utilisé  pour  le  consumer  insight.      CONFERENCE,  DEBATS  ET  ECHANGES  
  5. 5.      5  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »        Ex  :    -­‐ le  parcours  client  (e  commerce    media)  -­‐  -­‐ les  recommandations  personnalisées      Il  faut  utiliser   le  Big  Data  ROI.   Pour   utiliser   le   Big   Data,   on   a   besoin   de   solutions   technologiques   et   des  compétences  métier.      :  ptre  lancé,  il  faut  un  ROI  dans  les  6  mois  et  surtout  le  ticket  jour  en  jour.  Ce  qui  veut  dire  que  les  PME  sont  également  concernées.                                                Caroline  Valent  :    Le  client  se  connaît-­‐il  lui  même  ?  .   La  nt  essentielle  et  elle  est  personnelle,  chacun  a  la  sienne.  plus   représentatif   de   cette   nouvelle   situation   est   le   Smartphone.   En   Europe   en  moyenne,  57%  de  la  population  possède  un  mobile.    main,   ne   pas   être   connecté   devient   déclare   Eric   Schmidt,   président   de  Google  .  En  2012,  il  y  a  sur  Terre  7,1    ;  1,5  milliards  de  personnes  sont  sur  les  réseaux  sociaux  au  moins  1  fois  par  jour.    
  6. 6.      6  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »    Nous  sommes  SOLOMO  =  social,  local,  mobile    Le  client  est  entouré  de  multiples  devices.       ma   situation,  anecdotique =   comportements  chat  influencés  par  les  outils  digitaux  connectés   probable .  On        Le  client  est  à  la  fois  on  line  et  off  line.  Il  communique  des  données  et  des  données  lui  sont  communiquées  dans  son  environnement.      Damien  Selosse:    Schéma  de  Damien  :    Abscisse  :  espérance  de  gain  Ordonnée   :   quantité   de  données    1ère  partie  :  données  =  je  sais  que  je  sais  sais   que   je   ne   sais   pas.   Ces  teront  rien   de   plus   donc   je   ne   vais  pas  chercher  à  les  utiliser.  Entre   les   2   :   données   =   je   ne  sais  pas  que  je  ne  sais  pas                Laissons  les  algorithmes  aller  chercher  des  corrélations  dans  ces  données  du  milieu  pour  les  classer  ensuite  dans  les  parties  1  ou  3    Bigger  is  better  ?
 Ny  a-­‐t-­‐il  pas  un  risque  de  se  «  noyer  »  dans  la  donnée  ?      Deux  business  models  sopposent  :        «  old  school  »  :  données  validées  par  le  traitement,  on  garde  si  ROI  possible          moderne  :  tout  garder,  car  cela  aura  peut  être  un  jour  de  la  valeur  (dautant  possible  que  coût  
 de  stockage  du  Giga  divisé  par  100  en  10  ans)    Ebay  ne  jette  aucune  donnée  et  cherche  des  corrélations  en  espérant  un  jour  pouvoir  les  utiliser.    
  7. 7.      7  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »    «   data   agnostique   »  :   pas   de   vérité   absolue   immédiate,   la   data   finira   bien   par  «parler».
 La  relation  à  la  donnée  sest  en  quelque  sorte  inversée  :  donnée  pour  faire  de  la  Business  Intelligence  mais  aussi  pour  inventer  de  nouveaux  produits/services  avec  une  couche  supplémentaire  dintelligence      Bruno  Walter  :      Il   existe   2   nouveaux  comportements  :    -­‐   Apprendre   à   stocker  des   données   sans   savoir  tout  de  suite  -­‐   laisser   la   donnée   nous  faire   nous   interroger   et  remettre   en   question  notre  Business  Model.      produits   data  driven  qui  sont  développés  (ex  :  Nike  développe  des  baskets  intelligentes).  Le  produit  arrive  avec  de  la  donnée  associée.    La  donnée  est  une    Il  faut  désormais  accepter  de  ne  pas  savoir  exactement  où  lon  va  :  plus  de  plan  marketing  figé  sur  1  ou  2  ans.    Avec  le  Big  data,  on  teste  et  on  apprend  en  avançant.    -­‐ Exemple  de  NETFLIX  :  Location   à   distance   de   DVD,   puis   VOD.   Analyse   des   comportements   en   fonction   de  critères  (quel  film  ?  Où  ?  À  quelle  heure?)  :  le  système  est  capable  de  «  pousser  »  le  bon  film  au  bon  moment.  Utilise  60%  des  flux  et  données  disponibles  sur  le  web  aux  USA.    Le  trio  magique  pour  que  le  big  data  fonctionne  :  il  faut  des  gens  :  -­‐  Très  forts  en  math  -­‐  Très  fort  en  informatique  -­‐  Très  forts  en  métier  et  business    Qui  peut  s le  Big  Data  ?  du  Big  Data  apporte  très  vite  un  ROI.  C tre  en  place  un  process  Big  Data  quanquestion   tou   Donc   plus   facile   dans   les   petites  structures  ou  structures  récentes.    peut  aller  directement  vers  le  Big  Data.  Avec   le   Big   Data   :
 on   peut   mieux   connaître   son   marché,   doncmieux   connaître   ses  clients,  donc   plus  forcément  besoin  de  solution  CRM  
  8. 8.      8  Compte  rendu  conférence  13  juin  2013  :    «  Tout  savoir  sur  le  Big  Data  pour  comprendre  qui  sont  mes  clients  »        Les  enjeux  sont  moins  sur  le  coût  que  sur  la  nécessité  de  changer  de  regard    Il  faut  commencer      données  :    as  de  contrainte  si  on  est  sur  la  modélisation.  Il  faudra  être  vigilants  quand  on  va  passer  à   .  En  constante      données  va  bouleverser  encore  davantage  notre  économie  que    Ex  :  -­‐  l -­‐ménager  :      -­‐  les  données  autours  des  dépenses  énergétiques  et  de  leur  maitrise    La  donnée  permet  daméliorer  lexpérience  client.  Le  Big  Data      Les  utilisateurs  du   merce,  tel  &  co  et  banques,  media  online  st  plus  facile  de  trouver  du  ROI  quand  il  y  a  un    «  ticket  de  caisse  ».      Conclusion  :    -­‐ le  CRM  et  le  Big  Data  sont  2  choses  différentes.  Big  Data  est  une  autre  façon  de  voir   les   choses   :   lien   de   causalité   mais   dans   le   lien   de  corrélation.  -­‐ Certains  qualifient  le  Big  Data  de  «  nouvel  or  noir  »  :  on  est  plus  dans  le  raffinage  que  dans  la  disponibilité    la  collecte  de  données  mais  la  façon  de  les  interpréter  et  de  les  utiliser.  -­‐ Il  faut  accepter  la  méconnaissance  du  client.                                

×