REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE
LA SUPPRESSION DE LA TAXE PROFESSIONNELLE 1 er  PARTIE – PRESENTATION DES GRANDS PRINCIPES DE LA REFORME 2 nd  PARTIE – LE...
1ére PARTIE <ul><li>LES GRANDS PRINCIPES DE LA REFORME </li></ul>
Présentation des grands principes <ul><li>Collectivités territoriales  </li></ul><ul><li>2010 une année de transition </li...
Les changements :  Le champ d’application <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>La Taxe Professionnelle est due p...
Les changements :  La base d’imposition « Assiette de cotisation »  <ul><li>Taxe Professionnelle (TP) </li></ul><ul><li>1....
Les changements : Réductions applicables à la base d’imposition <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>Réduction d...
Les changements :  Le régime des exonérations <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>Exonérations de droit </li></...
Les changements :  La cotisation minimum <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>Tous les redevables à la Taxe Prof...
Les changements :  le plafonnement de la valeur ajouté <ul><li>Valeur Ajoutée des entreprises =  </li></ul><ul><li>Frais d...
2nd PARTIE <ul><li>LES EFFETS DE LA REFORME </li></ul>
NOUVELLE ARCHITECTURE DE LA FISCALITE LOCALE <ul><li>A compter du 1 er  Janvier 2011 </li></ul><ul><li>Attribution de nouv...
NOUVELLES RECETTES FISCALES <ul><li>Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux IFR </li></ul><ul><li>A compter ...
<ul><li>Taxe sur les surfaces commerciales </li></ul><ul><li>La TASCOM est due par : </li></ul><ul><li>-  Les exploitants ...
<ul><li>Frais de gestion de la Fiscalité Locale </li></ul><ul><li>Une partie des frais de gestion de la fiscalité directe ...
REDISTRIBUTION DE LA FISCALITE <ul><li>Un EPCI à Taxe Professionnelle Unique devient un EPCI à CFE –Unique. En percevant l...
Part des Taxes Ménages <ul><li>Taxe d’ Habitation : </li></ul><ul><li>Les EPCI à TPU récupèrent  le taux départemental  de...
MECANISME DE GARANTIE DES RESSOURCES <ul><li>Un bilan fiscal sera établit en 2011 pour chaque collectivité et permettra de...
L’IMPACT FINANCIER DE LA REFORME <ul><li>Bilan des recettes à percevoir : </li></ul><ul><li>- 100 % CFE </li></ul><ul><li>...
BILAN PREVISONNEL – Michel KLOPFER <ul><li>Différence de 3,7 </li></ul>16,00 Total récupéré 19,8 Total Abandonnées 0,4 IFE...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La suppression de la taxe professionnelle

1 690 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 690
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La suppression de la taxe professionnelle

  1. 1. REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE
  2. 2. LA SUPPRESSION DE LA TAXE PROFESSIONNELLE 1 er PARTIE – PRESENTATION DES GRANDS PRINCIPES DE LA REFORME 2 nd PARTIE – LES EFFETS DE LA REFORME
  3. 3. 1ére PARTIE <ul><li>LES GRANDS PRINCIPES DE LA REFORME </li></ul>
  4. 4. Présentation des grands principes <ul><li>Collectivités territoriales </li></ul><ul><li>2010 une année de transition </li></ul><ul><li>L’Etat percevra le produit des nouveaux impôts. Les collectivités territoriales : </li></ul><ul><li>- Ne voteront pas de taux de TP, celle-ci étant supprimée mais voteront </li></ul><ul><li>UN TAUX DE CFE </li></ul><ul><li>Le produit de CFE de l’année 2010 sera majoritairement versé au budget de l’Etat. </li></ul><ul><li>- Recevront, à la place du produit de leur TP: </li></ul><ul><li>UNE COMPENSATION RELAIS </li></ul><ul><li>La compensation relais sera égale au plus élevé des 2 montants : </li></ul><ul><li>1 ère composante : - Produit de TP 2009 </li></ul><ul><li> - ou Produit bases TP 2010 X Taux 2009 </li></ul><ul><li> (dans la limite des taux de 2008 majorés de 1%) </li></ul><ul><li>2 nd composante : - Bases de cotisation foncière des entreprises </li></ul><ul><li> (VLF Entreprises X (taux relais – Taux TP 2009)X 0.84) </li></ul><ul><li>Taux relais : taux que voteront en 2010 les collectivités à la place du taux de TP. Il sera remplacé en 2011 par le taux de cotisation foncière des entreprises </li></ul><ul><li>0.84 : coefficient destiné à corriger la suppression de l’abattement de 16% des bases de CFE </li></ul><ul><li>Entreprises : </li></ul><ul><li>Acquittement d’ une nouvelle imposition </li></ul><ul><li>LA CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE (CET) </li></ul><ul><li>1. LA COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES (CFE) </li></ul><ul><li>La fraction de l’assiette de TP reposant sur les équipements et biens mobiliers est supprimée. </li></ul><ul><li>Les valeurs locatives foncières deviennent </li></ul><ul><li>l’assiette de cotisation foncière des entreprises </li></ul><ul><li>2. LA COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES (CVAE) </li></ul><ul><li>Théoriquement due par toutes les entreprises dont le CA est supérieur à 152 500 € </li></ul><ul><li>- Taux est fixé à 1.5 % </li></ul><ul><li>- VA taxable est plafonnée à </li></ul><ul><li>80% du CA pour les entreprises de moins de 7.6 millions d’euros </li></ul><ul><li>85% du CA pour les autres </li></ul><ul><li>Dégrèvement : Les entreprises peuvent demander à bénéficier d'un dégrèvement de leur CVAE. </li></ul><ul><li>Ce dernier est égal à la différence entre 1,5 % de la valeur ajoutée produite par l'entreprise et un pourcentage appliqué à la valeur ajoutée qui s'obtient en appliquant une formule définie par la loi. </li></ul><ul><li>Dans les faits, ce pourcentage est progressif et variable selon le chiffre d'affaires réalisé </li></ul>
  5. 5. Les changements : Le champ d’application <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>La Taxe Professionnelle est due par toutes personnes physiques ou morales qui exercent à titre habituel une activité non salariée revêtant un caractère professionnel localisée en France. </li></ul><ul><li>Cotisation Foncière des Entreprises </li></ul><ul><li>Due par toutes personnes physiques ou morales exerçant une activité non salariée. </li></ul><ul><li>L’activité de location ou de sous-location d’immeubles nus à usage autre que l’habitation est désormais soumise, à compter de 100 000 € de recettes par an à la CFE. </li></ul><ul><li>Cotisation sur la valeur ajoutée des Entreprises </li></ul><ul><li>La cotisation sur la VA (CVAE) est le 2nd élément de la CET. </li></ul><ul><li>Due par les assujettis à la CFE qui exercent au 1er janvier une activité en France. </li></ul>
  6. 6. Les changements : La base d’imposition « Assiette de cotisation » <ul><li>Taxe Professionnelle (TP) </li></ul><ul><li>1. Valeur locative de l’ensemble des immobilisations corporelles : </li></ul><ul><ul><li>VL Locaux commerciaux </li></ul></ul><ul><ul><li> VL locaux professionnels </li></ul></ul><ul><ul><li>VL Bâtiments et terrains industriels </li></ul></ul><ul><ul><li>2. VL Equipement et Bien mobilier </li></ul></ul><ul><ul><li>3. Fraction des recettes pour les Bénéfices non Commerciaux </li></ul></ul><ul><li>Contribution Economique Territoriale (CET) </li></ul><ul><ul><li>1. VL passible d’une Taxe Foncière se transforme en cotisation Foncière des Entreprises CFE : </li></ul></ul><ul><ul><li>VL Locaux commerciaux </li></ul></ul><ul><ul><li>VL locaux professionnels </li></ul></ul><ul><ul><li>VL Bâtiments et terrains industriels </li></ul></ul><ul><ul><li>- Abattement de 30 % la VL industrielles </li></ul></ul><ul><ul><li>2. VLEBM disparaît </li></ul></ul><ul><ul><li>3. Fraction des recettes des BNC disparaît, mais entreprises assujetties à la CVAE </li></ul></ul><ul><ul><li>Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises </li></ul></ul><ul><ul><li>Entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 152 500.00 €. </li></ul></ul><ul><ul><li>- Déterminée en fonction du CA réalisé et de la VA produite au cours de l’année d’imposition. </li></ul></ul>
  7. 7. Les changements : Réductions applicables à la base d’imposition <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>Réduction de moitié des bases imposables la 1ère année d’imposition </li></ul><ul><li>Réduction en faveur des artisans : cette réduction est réservée aux artisans qui emploient au plus 3 salariés. </li></ul><ul><li>Abattement Général de 16%  </li></ul><ul><li>l’Abattement de 25% sur la base nette de tous les établissements situés en Corse </li></ul><ul><li>Abattement au profit du secteur de diffusion de la presse écrite </li></ul><ul><li>Cotisation Foncière Entreprise </li></ul><ul><li>Réduction de moitié des bases imposables la 1ère année d’imposition </li></ul><ul><li>Réduction en faveur des coopératives agricoles, des artisans et des sociétés coopératives , </li></ul><ul><li>Abattement général de 16% à la base est abrogé mais abattement lui-même est maintenu en étant incorporé aux taux de référence qui sont multipliés par un coefficient de 0,84 </li></ul><ul><li>Abattement spécifique aux établissements situés en Corses </li></ul><ul><li>Abattement facultatif des diffuseurs de presse </li></ul>
  8. 8. Les changements : Le régime des exonérations <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>Exonérations de droit </li></ul><ul><li>Exonérations par délibération </li></ul><ul><li>Cotisation Foncière des Entrepises </li></ul><ul><li>Toutes les exonérations de droit ou sur délibération sont maintenues. </li></ul><ul><li>Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises </li></ul><ul><li>Les activités exonérées de plein droit de la CFE sont également exonérées de CVAE. </li></ul><ul><li>Les exonérations de CFE décidées par les collectivités sont applicables à la CVAE. </li></ul>
  9. 9. Les changements : La cotisation minimum <ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>Tous les redevables à la Taxe Professionnelle sont assujettis à la cotisation minimum : </li></ul><ul><li>Elle est déterminée à partir de la taxe d’habitation théorique de l’année précédente : </li></ul><ul><li>d’un logement de référence retenu par l’organe délibérant, </li></ul><ul><li>ou à défaut de décision, d’un logement dont la valeur locative est égale : </li></ul><ul><li>* au 2/3 de la valeur locative moyenne des habitations de la commune (généralité des redevables) </li></ul><ul><li>* au 1/3 de la valeur locative moyenne des habitations de la commune (redevables exerçant leurs activités à temps partiel ou pendant moins de 9 mois) </li></ul><ul><li>Dans le cadre de la CAPA, un logement de référence est pris en compte. </li></ul><ul><li>Contribution Economique Territoriale </li></ul><ul><li>Tous les redevables à la CFE sont assujettis à la cotisation minimum : </li></ul><ul><li>- calculée à partir d’une base dont le montant est fixé par l’organe délibérant </li></ul><ul><li>doit être compris entre 200.00 et 2000.00 €. </li></ul><ul><li>Faculté de réduire de ½ ce montant pour les assujettis n’exerçant leur activité professionnelle qu’à temps partiel ou pendant moins de 9 mois de l’année. </li></ul><ul><li>A défaut de délibération, le montant de la base minimum est le montant de la base minimum de TP appliqué en 2009. </li></ul>
  10. 10. Les changements : le plafonnement de la valeur ajouté <ul><li>Valeur Ajoutée des entreprises = </li></ul><ul><li>Frais de personnel + Dotations aux amortissements + </li></ul><ul><li>Taxe Professionnelle </li></ul><ul><li>La taxe professionnelle était plafonnée à 3,5 % du chiffre d’affaire. </li></ul><ul><li>Frais financiers + Impôts + Résultat net </li></ul><ul><li>Contribution Economique Territoriale </li></ul><ul><li>La somme des 2 impôts ne pourra pas représenter plus de 3 % de la valeur ajoutée d’une entreprise. </li></ul>
  11. 11. 2nd PARTIE <ul><li>LES EFFETS DE LA REFORME </li></ul>
  12. 12. NOUVELLE ARCHITECTURE DE LA FISCALITE LOCALE <ul><li>A compter du 1 er Janvier 2011 </li></ul><ul><li>Attribution de nouvelles recettes fiscales auparavant imposées au profit de l’Etat </li></ul><ul><li>Redistribution de la fiscalité entre les collectivités locales. </li></ul>
  13. 13. NOUVELLES RECETTES FISCALES <ul><li>Imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux IFR </li></ul><ul><li>A compter de 2010, la loi institue une imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux au profit des collectivités et des EPCI. </li></ul><ul><li>Cette imposition s’applique :- aux éoliennes et aux hydroliennes,- aux installations de production d’énergie d’origine nucléaire ou thermique,- aux installations photovoltaïques et hydrauliques,- aux transformateurs électriques, - aux stations radioélectriques, - aux répartiteurs principaux. </li></ul><ul><li>Récupération par la CAPA : </li></ul><ul><li>- ½ IFER sur les Hydroliennes, les centrales électriques et les installations photovoltaïques et hydrauliques, </li></ul><ul><li>- 2/ 3 IFER sur les antennes relais, </li></ul><ul><li>- 100 % IFER sur les transformateurs électriques </li></ul>
  14. 14. <ul><li>Taxe sur les surfaces commerciales </li></ul><ul><li>La TASCOM est due par : </li></ul><ul><li>- Les exploitants de surfaces commerciales de plus de 400 m2 et dont les chiffre d’affaire est supérieur à 460 000 €, </li></ul><ul><li>- Les exploitants dont la surface de vente cumulée de l’ensemble des entreprises et/ou des établissements excède 4 000 m2. </li></ul><ul><li>Le montant de la TASCOM est calculé en fonction du CA au m2. (déclaration 3350) </li></ul><ul><li>Le tarif de la TASCOM est fixé nationalement mais les collectivités pourront moduler le tarif central de plus ou moins 5% par an dans la limite de 20%. </li></ul>
  15. 15. <ul><li>Frais de gestion de la Fiscalité Locale </li></ul><ul><li>Une partie des frais de gestion de la fiscalité directe locale revenant à l’Etat est rétrocédée aux collectivités locales. </li></ul><ul><li>Le transfert du produit correspondant est opéré via une augmentation du taux de référence 2010 qui sera calculé pour chaque collectivité par les services de l’Etat. </li></ul>
  16. 16. REDISTRIBUTION DE LA FISCALITE <ul><li>Un EPCI à Taxe Professionnelle Unique devient un EPCI à CFE –Unique. En percevant l’intégralité des nouvelles ressources, il devient un EPCI à fiscalité mixte. </li></ul><ul><li>Les communes qui en font partie conservent les mêmes ressources avant et après la réforme. </li></ul>
  17. 17. Part des Taxes Ménages <ul><li>Taxe d’ Habitation : </li></ul><ul><li>Les EPCI à TPU récupèrent le taux départemental de la Taxe d’habitation. </li></ul><ul><li>Taxe Fonciere Propriétés Non Bâties : </li></ul><ul><li>Les EPCI à TPU perçoivent également le produit départemental et régional de la taxe foncière sur les propriétés non bâties qui constituent désormais la Taxe additionnelle sur le foncier non bâti. </li></ul>
  18. 18. MECANISME DE GARANTIE DES RESSOURCES <ul><li>Un bilan fiscal sera établit en 2011 pour chaque collectivité et permettra de comparer le montant des ressources fiscales avant et après la réforme. </li></ul><ul><li>Certaines collectivités seront en position excédentaire avec de nouvelles ressources fiscales attribuées en 2011, d’autres en position déficitaires. Deux mécanismes seront mis en œuvre pour restaurer l’équilibre : </li></ul><ul><li>Un Fonds National de Garantie des Ressources (FNGIR) : </li></ul><ul><li>Distribution horizontale des ressources au sein de chaque catégorie de collectivités </li></ul><ul><li>Dotation de compensation de la réforme de la Taxe Professionnelle (DCRTP) : </li></ul><ul><li>Si la perte de ressources est supérieure à 50 000€ une partie de la compensation viendra de la DCRTP. </li></ul>
  19. 19. L’IMPACT FINANCIER DE LA REFORME <ul><li>Bilan des recettes à percevoir : </li></ul><ul><li>- 100 % CFE </li></ul><ul><li>- 26,5 % CVAE </li></ul><ul><li>- TH : Part CG + Part Frais de l’Etat </li></ul><ul><li>- TFNB : Parts CG et CTC + Part Frais de Gestion Etat </li></ul><ul><li>- Parts IFER </li></ul><ul><li>- TASCOM </li></ul>
  20. 20. BILAN PREVISONNEL – Michel KLOPFER <ul><li>Différence de 3,7 </li></ul>16,00 Total récupéré 19,8 Total Abandonnées 0,4 IFER 2,7 Concours Etat 0,1 TFPNB CG CTC + Frais 9,3 TH CG + frais 5,2 Compensation Exonération 3,5 Cotisation VA 14,5 EBM Recettes récupérées Recettes abandonnées

×