Phosboucrâa : Investir dans l’avenir des
phosphates dans la région du Sahara
2
Histoire de Phosboucrâa
• 1962 – Phosboucraâ a été créée initialement par l’Entreprise Publique Espagnole (INI)
• 1976 –...
Une exploitation minière durable et responsable
• Le Sahara renferme environ 1,6% des réserves prouvées de phosphate au Ma...
4
Une approche d’investissements qui s’inscrit sur le long terme
• Le développement durable des ressources phosphatières d...
5
• Phosboucrâa est l’unique et le premier employeur privé de l’ensemble de la région
Saharienne
– Une masse salariale ann...
6
Prestation d’avantages aux employés et aux retraités,
ainsi qu’aux membres de leurs familles
• Prestation d’avantages so...
7
Avantages pour la Région
• 1 300 jeunes Sahraouis ont participé au programme “OCP SKILLS” pour une plus grande
employabi...
8
Une Approche Favorable au Développement Responsable
• Pour préserver les ressources hydriques de la région, Phosboucrâa ...
9
Investir dans l’avenir de Phosboucrâa
– Phosboucrâa a lancé un ambitieux programme de développement industriel et
d’inve...
10
Investir dans l’avenir de la Région
• Lors de la dernière réunion du Conseil de Phosboucrâa, il a été décidé d’allouer ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation Phosboucraa - Groupe OCP

1 149 vues

Publié le

Présentation de Phosbocraâ, Groupe OCP au territoire du Sahara Occidental au sud du Royaume du Maroc.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 149
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
170
Actions
Partages
0
Téléchargements
36
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation Phosboucraa - Groupe OCP

  1. 1. Phosboucrâa : Investir dans l’avenir des phosphates dans la région du Sahara
  2. 2. 2 Histoire de Phosboucrâa • 1962 – Phosboucraâ a été créée initialement par l’Entreprise Publique Espagnole (INI) • 1976 – Acquisition par OCP de 65% des titres Phosboucraâ auprès d’INI et lancement de l’exploitation de la mine conjointement avec INI • 2002 – Acquisition par OCP de la participation espagnole restante de 35% dans Phosboucrâa, qui continuait à engranger des pertes financières depuis sa création • Aujourd’hui – Une filiale OCP bien gérée et jouissant d’une bonne assise financière et renouant avec la croissance, après plusieurs années de pertes financières – Phosboucraâ est régie par le droit marocain des sociétés (“société anonyme”) – Le chiffre d’affaires 2011 de Phosboucrâa (revenus bruts) de 527 millions USD contribue à quelques 7,5% des recettes globales d’OCP en 2011. Entreprise durablement ancrée dans son tissu local, aujourd’hui filiale d’OCP
  3. 3. Une exploitation minière durable et responsable • Le Sahara renferme environ 1,6% des réserves prouvées de phosphate au Maroc, ce qui correspond à un peu moins d’1% des réserves mondiales connues (Sources: IFDC, USGS). • Les ressources géologiques de phosphate de la région de Boucrâa sont estimées à 1,1 milliards de m3; Phosboucraâ extrait entre 2,5 et 3,0 millions de m3 par an (approximativement 0,3% des phosphates “dans le sol”) de ces ressources. • Au taux d’extraction actuel, la région recèle l’équivalent d’environ 300 ans de réserves exploitables de phosphate 3 • Dans le cadre de son programme d’investissements à long terme, les investissements industriels destinés à renforcer la viabilité et la compétitivité de l’entreprise et sa contribution au développement économique futur de la région sont planifiés comme suit : • Des investissements miniers (dépassant 250 millions USD), comprenant la construction d’une unité de flottation/laverie et la mise à niveau de l’équipement d'extraction • La nouvelle infrastructure prolongera la durée d’exploitation des segments miniers en permettant l’extraction de couches de phosphates à faible teneur en BPL. Le devoir de promouvoir une utilisation des ressources appropriée et durable
  4. 4. 4 Une approche d’investissements qui s’inscrit sur le long terme • Le développement durable des ressources phosphatières du site de Boucrâa nécessite des infrastructures extrêmement coûteuses. Comparativement aux mines situées dans le nord marocain, les coûts d’extraction du phosphate de Boucrâa sont plus de deux fois et demi plus élevés, en raison des coûts d’entretien des équipements plus élevés et d’une durée de vie des actifs plus courte, dans une région caractérisée par des contraintes géographiques et climatiques sévères. – L’effort d’investissement pour l’exploitation durable de la mine a été maintenu par OCP, nécessitant l’engagement d'importantes dépenses d'investissement et d'exploitation de plus de 2 milliards USD sur la période de 1976 à 2010 enregistrant des pertes d’exploitation pendant 27 ans sur cette période de 34 ans. – L’intégralité des revenus de PhosBoucrâa sont réinvestis dans l’entretien et le développement de la mine de Boucrâa et du renforcement de l’activité socioéconomique régionale. Coûts d’exploitation élevés; réinvestissements à long terme pour la valorisation du phosphate
  5. 5. 5 • Phosboucrâa est l’unique et le premier employeur privé de l’ensemble de la région Saharienne – Une masse salariale annuelle d’environ 85 millions USD – 2 148 employés, dont 1 200 sont originaires de la région, avec une tendance croissante nette au recrutement local. En fait, 810 (78%) des 1 043 nouvelles recrues entre 2001 et 2011 sont originaires de la région. • Un engagement ferme en faveur du recrutement de cadres de direction locaux : – Le nombre de cadres locaux à la direction générale est passé d’1 en 2003 à 19 en 2012 • Des investissements considérables pour le développement des compétences du personnel, son employabilité et sa qualité de vie • Développement du savoir-faire minier local : – Ouverture du premier centre de formation de Lâayoune en 1995 – Le centre de formation aux métiers de la mine de Lâayoune a permis une augmentation marquée du nombre d’employés qualifiés de la région Avantages directs et indirects pour le personnel Avantages socioéconomiques pour le personnel
  6. 6. 6 Prestation d’avantages aux employés et aux retraités, ainsi qu’aux membres de leurs familles • Prestation d’avantages socioéconomiques à 1 233 familles de retraités et de bénéficiaires de Phosboucrâa • L’exploitation de Phosboucraâ contribue au développement de l’entrepreneuriat local et à la création d’emplois locaux – 50 entreprises locales opèrent comme sous traitants pour Phosboucraâ, créant ainsi 450 emplois indirects supplémentaires • Des avantages sociaux essentiels pour les collaborateurs et leurs familles : – 3 centre médicaux, 4 médecins et 18 infirmiers – Services médicaux externes – Couverture des frais médicaux et dentaires à hauteur de 2 millions USD par an – Les meilleures prestations de retraite de la région • Un budget pour 2012 de 57 millions USD alloués à des projets socioculturels : – Un ensemble résidentiel sur une superficie de 62 hectares pour les employés actifs et retraités – Construction de clubs et de centres d’estivage – IPSE (écoles parrainées par le Groupe OCP): 1,5 million USD par an • Soutien à l’accès abordable au logement pour les employés de Phosboucrâa – 334 parcelles de terrain à Lâayoune disponibles à travers Al Omrane – Possibilité d’acquérir un logement ailleurs (y compris Lâayoune) selon les besoins des employés Créer de l’emploi et stimuler l’économie de la région
  7. 7. 7 Avantages pour la Région • 1 300 jeunes Sahraouis ont participé au programme “OCP SKILLS” pour une plus grande employabilité (Budget 2011-2013 de plus de 7,5 millions USD) – Formation qualifiante de haut-niveau et assistance pour répondre aux besoins du marché local du travail – Budget pour 2011-2013: plus de 7,5 millions USD • Phosboucrâa affecte les ressources suffisantes à l’amélioration continue de la qualité de vie dans la communauté locale Développement socioculturel de la Région de Lâayoune • Soutien de projets dans le domaine social, environnemental, sanitaire et de loisirs pour un montant de plus de 7 millions USD, répartis sur la période 2007 – 2011 : • Espaces verts, promotion d’activités sportives, culturelles et sociales (zoo, parcs d’attraction, centres d’estivage pour 5 000 enfants /an) • Contribution à l’hémodialyse – 300 000 USD depuis 2010, augmentant de 250 000 USD par an • Contributions au Centre de Protection de l’Enfance – 400 000 USD pour les travaux d’extension – 250 000 USD annuellement pour les frais de fonctionnement • Parrainage de l’équipe locale de football masculin • Programmes de jeunes – Bibliothèque, infrastructures sportives et activités culturelles – 500 000 USD en 2012; avec reconduction du même montant pour 2013
  8. 8. 8 Une Approche Favorable au Développement Responsable • Pour préserver les ressources hydriques de la région, Phosboucrâa a acquis sa propre installation de déssalement d’eau de mer, offrant ainsi des avantages directs à la région • Production à hauteur de 4 100 mètres cubes/jour d’eau (soit 1,5 millions de mètres cubes/année) – Ceci représente une économie annuelle de jusqu’à 4% des ressources en eaux souterraines de la région, estimée à 37 millions de m3 • “Projet vert” de reboisement avec la plantation de plus de 13 000 arbres dans toute la région. • Le projet “plages propres“ de Lâayoune – Investissement de plus de 1.7million USD depuis 2007 – Plage labellisée Pavillon Bleu de 2008 à ce jour De l’eau, des arbres et des plages propres pour le plaisir de tous
  9. 9. 9 Investir dans l’avenir de Phosboucrâa – Phosboucrâa a lancé un ambitieux programme de développement industriel et d’investissements destiné à renforcer la viabilité et la compétitivité à long terme de l’entreprise, renforçant ainsi sa contribution au développement économique futur de la région. • Des investissements miniers planifiés (plus de 250 millions USD, avec 40 millions USD de frais de fonctionnement et d’entretien par an) • Englobe la construction d’une unité de laverie et la mise à niveau du matériel d’extraction • La nouvelle infrastructure prolongera la durée d’exploitation des segments miniers en rendant l’extraction de couches de phosphates à faible teneur en BPL économiquement plus viable. • Le plan englobe également une proposition pour augmenter la capacité de chargement du port en construisant un nouveau port muni d’une digue susceptible de profiter à d’autres activités locales (dans le cadre de la 2ième étude de faisabilité) – Un montant approximatif de 400 millions USD pour renforcer les activités du port de Phosboucrâa – Un montant approximatif de 200 millions USD pour l’extension des quais à d’autres activités commerciales sans rapport avec Phosboucrâa • Une deuxième phase du plan de développement (après 2015) englobe un complexe chimique intégré qui permettra à Phosboucrâa de créer une gamme élargie d’engrais (DAP/MAP et TSP) et de gagner une flexibilité accrue face aux changements des cours du marché de la roche de phosphate brute. – Investissement de 1,2 milliards USD dans une platforme multi-produits Développement industriel durable de la région (2 milliards USD)
  10. 10. 10 Investir dans l’avenir de la Région • Lors de la dernière réunion du Conseil de Phosboucrâa, il a été décidé d’allouer plus de 250 millions USD au développement social de la région pour la décennie à venir (2013- 2022). Les principaux domaines d’action sont, entre autres : o Les programme d’employabilité de la jeunesse, la réduction de la pauvreté, la santé, l’éducation, le développement d’activités génératrices de revenus o Technopôle –études de faisabilité en cours –Technologie, Pêche, Culture, Enseignement Supérieur et R&D • Un budget de 25 millions USD à été alloué au titre de l’exercice 2013 pour le lancement de ces programmes • Lors de la même réunion du Conseil, il a été décidé d’allouer plus de 140 millions USD au lancement de projets immobiliers pour le logement social à PhosBoucrâa. Parmi les projets : o Des centres de loisirs, le développement du complexe résidentiel de la ville minière, le remembrement de terrains destinés aux projets de logements futurs sur une superficie de 47 ha, un centre sportif et culturel, un Club House, un centre de conférences, IPSE (Institut de Promotion Socio-Educative), une unité de traitement des eaux usées (Boucrâa), un restaurant…. D’importants investissements sur le long-terme rendus nécessaires par les plans de développement futurs

×