Aomi à brazzaville

480 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
480
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aomi à brazzaville

  1. 1. CONGRES FRANCO-PANAFRICAINDE PATHOLOGIE VASCULAIREBrazzaville du 11 au 13 Octobre 2012Brazzaville du 11 au 13 Octobre 2012Journée du 11 Octobre 2012
  2. 2. PLANIntroductionPatients et MéthodesRésultatsDiscussionDiscussionConclusion
  3. 3. INTRODUCTIONAOMI est une complication de l’athérosclérosePerte de charge hémodynamique, chute IPSPrévalence élevée mais sous-estiméePrévalence élevée mais sous-estiméeAOMI, morbidité et mortalité lourdesPeu d’études sont disponibles en Afrique noireEvaluer la prévalence au Congo.
  4. 4. METHODES ET PATIENTS (1)l’enquête a été réalisée à Brazzaville/Moungalil’enquête a été réalisée à Brazzaville/MoungaliPorte à porteétude transversale, du 02 au 24 février 2009
  5. 5. METHODES ET PATIENTS (2)Critères d’inclusion- Age ≥ 65 ans- Résidant dans la zone d’étude- Résidant dans la zone d’étude- Asymptomatique- Disposant d’une mesure de l’IPS
  6. 6. METHODES ET PATIENTS (3)Variables d’étude:- Age, sexe, imc, tabac, alcool, HTA, FC- IPS: sonde dopplers 8-10 MHz, Dopplex HUNTLEIGHTseuil: 0,9< IPS< 1,4 → Normalseuil: 0,9< IPS< 1,4 → NormalIPS< 0,9 → AOMIIPS≥ 1,4 → Médiacalcose- Hypercholestérolémie, diabète (mesures capillaires)
  7. 7. METHODES ET PATIENTS (4)Patients:515 patientsAnalyses statistiques:- Logiciel Epi data; et S.A.S version 9.1.- Logiciel Epi data; et S.A.S version 9.1.- Univariée: Tests de Khi deux et de Student, p<0,25- Multivariée: Régression logistique, procédure pas à pasdescendanteLe seuil de significativité a été fixé à 0,05.
  8. 8. RESULTATS (1)Prévalence:Tableau I: Répartition de l’IPSNombre Pourcentage (%)AOMI 159 30,9Normal 336 65,2Médiacalcose 20 3,9Total 515 100
  9. 9. RESULTATS (2)33,8 34,969,761,255,84050607080Faible (%)Age: Moyen 74,4 ans, extrêmes de 65 et 95 ans2833,8 34,92,2 59,301020304065- 74 ans 75- 84 ans 85 ans etplusFaible (%)Normal (%)Elevé (%)Figure 1: Répartition de l’IPS par groupe d’âge
  10. 10. RESULTATS (3)Facteurs de Risque IPS faiblen (%)IPS normaln (%)P-value < 0,25AgeSexeHommesFemmesHTA159 30,955 28104 32,6336 65,2132 39,3204 60,70,090,32 (NS)0,16Tableau II: Analyse univariée des variables dont l’association a été testée avec l’AOMIPrésenceAbsenceDiabètePrésenceAbsenceIMC > 30Conso. AlcoolOuiNonConso. TabacOuiNonF.C < 80 bpmHypercholestérolémie122 76,737 23,341 25,6118 74,230 18,976 47,883 52,249 30,4110 69,266 41,56 3,8237 70,599 29,571 21,1265 78,940 12,8196 58,3140 41,7115 34,2221 65,8146 43,412 3,60,25 (NS)0,080,030,45 (NS)0,100,9 (NS)NS: Non significative
  11. 11. RESULTATS (4)Tableau III: Analyse multivariéeModèle initial Modèle finalOR ajusté IC 95% p OR ajusté IC 95% pAge Pour 10 ans 1,37 1,02-1,84 0,03 1,37 1,02-1,83 0,03Sexe Femmes vs hommes 1,04 0,68-1,59 0,87 1,02 0,67-1,56 0,92HTA Oui vs non 1,37 0,87-2,16 0,17 1,41 0,89-2,21 0,13Diabète Oui vs non 1,24 0,78-1,97 0,35IMC> 30 Oui vs non 1,63 0,95-2,80 0,07 1,64 0,96-2,81 0,07Consommation d’alcool Oui vs non 0,72 0,48-1,07 0,1 0,71 0,47-1,06 0,09Fréquence cardiaque<80 0,98 0,96-1,00 0,04 0,98 0,97-1,001 0,06OR = Odds RatioIC 95% = Intervalle de confiance à 95%Seuil de significativité à 0,05
  12. 12. DISCUSSION (1)Limites de l’étudeTaille de la population: étude ancillaire à celle de la démenceRecrutement: méfiance au début, puis dissipée.Méthode de dépistage:l’échographie doppler méthode idéale: Cout ↑↑; spécialiste.IPS: facilement applicable, peu couteux; bon outil dans nos contrées.
  13. 13. DISCUSSION (2)Données épidémiologiquesPrévalence- Prévalence varie avec le type d’étude et l’environnement- Notre étude 30,9% se rapproche des données de la littérature-KUMAR AP et al et LACROIX P et al : 29,3% et 29,0%- Par contre étude EDAC, GUERCHET M. et al à Bangui ont- Par contre étude EDAC, GUERCHET M. et al à Bangui onttrouvé 15,0% .- Prévalences plus élevées rapportées par FOWKES FGR et al;l’étude ELLIPSE et l’étude de TAIB et al.; 39,7%; 41,1% et42%.
  14. 14. DISCUSSION (3)Données épidémiologiques:Age:- seul facteur de risque p= 0,03 (p< O,05)- FOWKES FGR et al, PRIOLLET P et al, OSTCHEGA Y et al ont fait lemême constat.Sexe:Sexe:- Pas de différence significative: p= 0,92 (p< 0,05)Par contre KUMAR A P et al, association significativePas d’association avec les autres facteurs de risque vasculaires
  15. 15. CONCLUSIONLa prévalence AOMI asymptomatique↑↑ populationElle confirme le phénomène de la transition épidémiologiqueLa coexistence de lésions athéroscléreuses au niveau d’autres axesvasculaires étant fréquente, cela justifie que ces personnes une foisidentifiées par un examen non invasif comme l’IPS bénéficient d’uneidentifiées par un examen non invasif comme l’IPS bénéficient d’uneattention particulièreNos résultats insistent sur l’intérêt de la mesure de l’IPS afind’identifier et d’optimiser la prise en charge des populations à hautrisque cardiovasculaire.

×