SlideShare une entreprise Scribd logo
SYNDROME METABOLIQUE AU COURS DU TRAITEMENT PAR LES ANTIRETROVIRAUX CHEZ LES PVVIH EN AFRIQUE NOIRE P. ZABSONRE, A. SAMADOULOUGOU, S. SAWADOGO, G. MILLOGO, J. KOLOGO, J.Y. TOGUYENI, J.P. KABORE
5 ADULTES ET ENFANTS VIVANT AVEC LE VIH  ADULTES ET ENFANTS VIVANT AVEC LE VIH  DANS LE MONDE EN  2006, (ONUSIDA,  DANS LE MONDE EN  2008, (ONUSIDA, 2008) 740 000 740 000 460 000 460 000 22 millions = 2/3 des estimations 1,7 millions 1,7 millions 7,8 millions 7,8 millions 81 000 81 000 1,4 millions 1,4 millions 250 000 250 000 1,8 millions 1,8 millions 750 000 750 000 Europe  Occidentale Afrique subsaharienne Europe  orientale &  Asie centrale Asie du Sud &  du Sud - Est Oc é anie Am é rique du Nord Cara ï bes Am é rique Latine Asie de  l ’ Est Afrique du Nord &  Moyen - Orient Total :  33 Millions [ 30  –  36 ]
Dernières estimations : net recul de la pandémie du VIH-SIDA 1997 en CI : 10% ; BF : 7% 2008 en CI : 4,8% ; BF : 2%
 
 
INTRODUCTION Conséquence de la réduction de la mortalité et de l’augmentation de l’espérance de vie du fait des ARV =  désordres métaboliques chroniques (IP, INTI)  (Bergensen BM Eur J Clin Microbiol Infect Dis 2004, Boccara F Heart 2006)   : - Accidents aigus (AVC, IDM, AMI, MVTE) - Sujets jeunes  (< 40-50 ans)
INTRODUCTION Pour le clinicien, ces perturbations sont :
INTRODUCTION 20 ans d’histoire : passage  des complications cardiologiques liées à l’état d’immunodépression  à des complications liées à une athérosclérose accélérée  4 ème  cause de décès et d’hospitalisation  des  PVVIH dans les PI   [ Kwong GPS , AIDS 2006]
INTRODUCTION PED : peu de données sur le niveau du RCV global des PVVIH 12842 PVVIH sous ARV au BF  (SP/CNLS – IST, mars 2007) dans les PI   [SP/CNLS-IST, mars 2007]
INTRODUCTION Objectifs spécifiques Estimer la prévalence du syndrome métabolique (SM) et des autres FRCV, Analyser les facteurs favorisant la survenue de ce SM,  Evaluer le risque cardiovasculaire Décrire les éventuelles morbidités  associé à ce SM
METHODOLOGIE Type et période  :  enquête transversale  01/05 –31/07 2009 Population : taille présumée = 174  selon la formule n0 = Z² 1- α/2  pq/e² Z1- α/2 = 1,96  (α = 5%)  e = 0,05 p = 0,13  (étude  LIPOCOT à Cotonou  : SM chez 13% des PVVIH sous ARV)
METHODOLOGIE Population effective : 100 PVVIH  ≥ 18 ans,  sous ARV ≥ 3 mois, sans hyperlipidémie primaire connue,  sans oestrogènes,  ni corticoïdes ;  Echantillonnage aléatoire simple Considérations éthiques :  anonymat, conidentialité
METHODOLOGIE Variables étudiées  : - épidémiologiques : age, sexe, - cliniques : anthropométriques (P,T, IMC, TT,TH), PA, FRCV, stade OMS VIHSIDA  - paracliniques : CD4, chol T, LDL, HDL, TG, glycémie, uricémie, CRP, EIM, ECG, échocoeur - thérapeutiques : durée du traitement ARV, schéma et type de combinaison
METHODOLOGIE Définitions opérationnelles  : - Age FRCV si ≥ 45 ans (H) ou 55 ans (F),  - Obésité : androide si TT/TH ≥ 0,95 (H) ou ≥  0,.85 (F)  [Balkau, Revue Prat, 2001] - HTA  [OMS/ISH 2003] - Diabète : glycémie ≥ 7 mmol/l - Dyslipidémie  [AFSSAPS 2005]  : CT > 5,1, LDL > 4,1, HDL < 1 (H) ou 1,3 (F), TG > 1,7
METHODOLOGIE Définitions opérationnelles  : SM si 3 éléments au moins des critères suivants   [National CholesTerol  Education Program, Spectra Biologie 2005]  : -  TT > 102 cm (H) ou > 88 cm (F) - TG > 1,7 mmoles/l - HDL < 1 mmol/l,  - HTA  - Glycémie ≥ 6,1 mmol/l ASCL carotidienne si  EIM ≥ 1 mm ou plaque carotidienne  [Touboul, Cerebrovasc Dis 2004]
METHODOLOGIE Définitions opérationnelles  : Risque CV   [ANAES 2005, OMS 2000]  : Tests statistiques  : Khi² simple, corrigé, tendance linéaire, écart réduit avec p < 0,005.
RESULTAT Aspects sociodémographiques Age moyen = 39,83 ans Sex ratio = 0,45  Femmes = 69%
RESULTAT Aspects sociodémographiques Age moyen = 39,83 ans Sex ratio = 0,45  Femmes = 69%
RESULTAT Prévalence FRCV Age : 15% Obésité
RESULTAT Prévalence FRCV Tabagisme = 2% HTA = 6% ;  Méconnue = 50% Diabète = 3%  ;
RESULTAT Dyslipidémie = 41%
RESULTAT SM = 14% EIM ≥ 1 mm = 32% Plaques d’athérome = 7%
RESULTAT
RESULTAT Etude analytique du SM -  Age  : la moyenne d’âge des patients avec SM était de   40,36 ± 8,89  ans versus  39,74 ± 9,30  ans pour ceux indemnes de SM (NS) Sexe  : il y avait trois hommes sur 31  (9,7%)  contre 11 femmes sur 69 ( 15,9%)  qui ont présenté un SM (NS)
RESULTAT Etude a nalytique du SM -  Durée du traitement ARV ARV ≥ 30 mois -> SM  (Chi 2  = 7,1374 ;   p = 0,0282 ) .
RESULTAT Etude a nalytique du SM -  SM et présence d’ inhibiteur de la Protéase  : il y avait neuf cas de SM  (60%)   chez 15 patients sous IP versus cinq cas  (5,9%)  chez 85 patients qui n’en prenaient pas (p <0,0001).
RESULTAT Etude a nalytique du SM -  Stade évolutif du SIDA STADE OMS  Effectif (n)  SM  Pourcentage (%)  I  73  9  12,33 II  16  2  12,50 III  11  3  27,27 IV  --  --   --
RESULTAT Etude a nalytique du SM -  SM et taux de CD4  : 8 cas de SM sur 85  (9,9%)  avec CD4  ≥ 200 vs 6 cas de SM sur 19  (31.6%)  avec CD4 < 200 (p < 0,05) SM et CRP  : 2 cas de SM sur 15  (13%)  avec CRP élevée vs 12 cas sur 85  (14%)  avec CRP normale (NS)
RESULTAT Etude a nalytique du SM -  SM/IP  :  RTV  = 63,64%  ;  Autre IP = 50% -  SM/INTI  :  d4T  = 9,30%  ;  AZT = 2,38%
RESULTAT p = 0,000046  (Fisher) Etude analytique de l’ASCL carotidienne Combinaisons  Epaisseur intima-média ARV  < 1 mm  ≥ 1 mm   TOTAL AVEC IP   3  12  15 SANS IP   65  20  85 TOTAL  68  32  100
RESULTAT p = 0,0013 Etude analytique de l’ASCL carotidienne Syndrome  Epaisseur intima-média métabolique  < 1 mm  ≥ 1 mm   TOTAL NON  64  22  86 OUI  4  10  14 TOTAL  68  32  100
RESULTAT p = 0,015  Etude analytique de l’ASCL carotidienne Combinaisons  Plaque d’athérome ARV  NON  OUI   TOTAL AVEC IP   12  3  15 SANS IP   81  4  85 TOTAL  93  7  100
RESULTAT p = 0,0005 Etude analytique de l’ASCL carotidienne Syndrome  Plaque d’athérome métabolique  NON  OUI   TOTAL NON  84  2  86 OUI  9  5  14 TOTAL  93  7  100
RESULTAT Evaluation du RCV RCVG avant et après ARV
DISCUSSION Limites et contraintes de l’étude Type d’étude d’observation Taille de l’échantillon Aucun patient avec bilan lipidique avant ARV -> RCVG avant ARV sous-estimé
DISCUSSION Prévalence du SM Notre étude :   14% Bénin : 13%  [Zannou Antiviral Therapy 2009]  , Espagne : 17%  [Jerico, Diabetes Care, 2005],  SYMET France : 19,9%  [Biron, Mal Infect 2008] Italie  : 33,1%  [Gazzaruzo, J Hypertens, 2003],   USA : 24%  [Jacobson , JAIDS 2006])   Deux dernières études  ->   inclusion ≥ 1 an
DISCUSSION Association  ARV et SM - Durée  ≥ 30 mois   [Mary-Krause, AIDS 2003,  Capeau Medecine Sciences 2006 ] - IP :  dyslipidémie 50% IP+ vs 12% IP  [Carr, AIDS 2000, APROCO par Capeau, Savès, Medecines Sciences 2006],   -  RTV  ( 63,64% ),  autre IP IDV  ( 50% ) Belgique : RTV 66%, IDV 32%  [Ducobu, Rev Med Bruxelle 2000] France IDV incriminé  [Chironi,Med Therapeutique 2004]
DISCUSSION Association  ARV, SM et EIM - IP; SM-> EIM ≥ 1 mm ou plaque d’athérome  ( p= 0,0013 ) Italie : idem  [Seminari, Atheroscerosis, 2002] France : EIM non associée ARV  [Mercié, Annal Med 2002] ->   Etudes nécessaires
DISCUSSION Particularité thérapeutique = interaction médicamenteuse   :  IP (RTV) et statines métabolisées par le CYP 450/3A4 avec risque de toxicité musculaire et hépatique (Simva, atorvastatine) ;  préférer la fluvastatine  et la pravastatine (CYP 450/2C9)
DISCUSSION Particularités thérapeutiques = interactions médicamenteuses : EFV augmente l’effet ATCG d’acénocoumarol IP (RTV, NFV) diminue l’effet ATCG de warfarine et acénocoumarol
Ces anomalies  MB évoluent dans le temps : Au cours de l’infection à VIH non traitée  fréquentes chez ces patients dénutris et cachectiques. Avec l’introduction des ARV Après plusieurs mois d’ARV (IP++) : nombre croissant de PVVIH  présente des troubles métaboliques.
Causes moléculaires Les premiers mécanismes ont été identifiés sur des facteurs nucléaires (facteurs de transcription) qui relayent les messages nutritionnels et hormonaux ou ceux des cytokines et contrôlent la synthèse protéique au niveau de l’ADN
Les IP en inhibant la fraction 20s du protéasome entrainent une sécrétion permanente des VLDL dans la circulation 2. Causes pharmacologiques
Les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse altèrent l’ADN mitochondrial dont les lésions induisent des maladies métaboliques. 2. Causes pharmacologiques
3. Causes viro-immunitaires Les anomalies métaboliques (baisse du HDL-c ou la lipoatrophie) peuvent persister malgré des modifications des régimes de traitement ou même l’arrêt des ARV ; d’où l’hypothèse de  désordres métaboliques induits par le portage intracellulaire chronique du virus dans le système lymphomonocytaire.
4. Facteurs liés au patient Certaines variations génétiques pourraient contribuer au risque métabolique.
5.  Conséquences pour le risque cardiovasculaire: Risques à moyen terme d’IDM ou d’AVC mal précisés . Mais, les ARV (IP+++) majorent le RCV car les anomalies MB qu’ils provoquent sont reconnues pourvoyeuses d’un sur-risque dans la population générale. Enfin l’infection chronique peut entretenir un état inflammatoire de la paroi artérielle, reconnues  comme pro-thrombogènes  au long cours
QUE RETENIR ? Problème nouveau et complexe   lié à l’augmentation des complications CV du fait d’une  athérosclérose accélérée aux mécanismes multiples et complexes Nécessité d’études cliniques et expérimentales pour comprendre ces mécanismes Développer des stratégies thérapeutiques spécifiques de prévention chez les PVVIH
QUE RETENIR ? Prise en charge des FRCV par la stratification afin de réduire la fréquence des évènements CV chez les PVVIH. Nécessité d’une collaboration étroite entre infectiologue, médecin interniste et cardiologue  (confidentialité partagée) Aucune remise en cause de l’efficacité des ARV en termes de bénéfice de survie.
PROJET POUR L’AVENIR
PROJET POUR L’AVENIR Evaluer le RCV implique de dépister les patients à risques accrus  (Boccara F vih- Doin Edition 2004) . PVVIH symptomatique : Hospitaliser en cardiologie, coronarographie
Pour une victoire globale contre le VIH
Prendre courage et s’épanouir grâce aux ARV   Lilian Mworeko, coordinatrice régionale pour l’Afrique du comité international des femmes vivant avec le VIH et le SIDA.  ONUSIDA 2008

Contenu connexe

Tendances

Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmiCarence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
SMMI2015
 
Hyperferritinemie lr 22 03 11
Hyperferritinemie lr 22 03 11Hyperferritinemie lr 22 03 11
Hyperferritinemie lr 22 03 11
raymondteyrouz
 
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALEDr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
BENAOUDA67
 
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémieDémarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
Fafy Ait
 
Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...
Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...
Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Pharmacogénétique des avk vf
Pharmacogénétique des avk vfPharmacogénétique des avk vf
Pharmacogénétique des avk vf
Aimane Bouazzaoui
 
Conduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLY
Conduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLYConduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLY
Conduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLY
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Obesitethsnaveau
ObesitethsnaveauObesitethsnaveau
Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09
Medif
 
Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...
Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...
Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUXCas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Membranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLite
Membranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLiteMembranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLite
Membranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLite
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009
odeckmyn
 
Depistage cirrhose
Depistage cirrhoseDepistage cirrhose
Depistage cirrhose
Vincent Di Martino
 
Les biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaquesLes biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaques
SALIM ABDALLAH EL HADJ
 
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)
STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)
STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)
Claude EUGENE
 
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Autoimmune hepatitis
Autoimmune hepatitisAutoimmune hepatitis
Autoimmune hepatitis
merdaci dhia elhak
 

Tendances (20)

Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmiCarence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
Carence martiale du sujet agé Z. Tazi 2017 smmi
 
Hyperferritinemie lr 22 03 11
Hyperferritinemie lr 22 03 11Hyperferritinemie lr 22 03 11
Hyperferritinemie lr 22 03 11
 
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALEDr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
Dr Hitache DT2 PRISE EN CHARGE GLOBALE
 
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémieDémarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
 
Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...
Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...
Nutrition du cirrhotique : comment l’évaluer, comment l’optimiser, quel impac...
 
Pharmacogénétique des avk vf
Pharmacogénétique des avk vfPharmacogénétique des avk vf
Pharmacogénétique des avk vf
 
Conduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLY
Conduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLYConduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLY
Conduite à tenir devant une hépatite indéterminée - Audrey COILLY
 
Obesitethsnaveau
ObesitethsnaveauObesitethsnaveau
Obesitethsnaveau
 
Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09
 
Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...
Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...
Transplantation pour cirrhose alcoolique, quelle durée d’abstinence ? - Georg...
 
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUXCas clinique interactif - Sophie SACLEUX
Cas clinique interactif - Sophie SACLEUX
 
Membranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLite
Membranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLiteMembranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLite
Membranes HCO : intérêt dans la dialyse NCM, MYRE vs EuLite
 
Johanne silvain
Johanne silvainJohanne silvain
Johanne silvain
 
Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009Serfaty Du 2009
Serfaty Du 2009
 
Depistage cirrhose
Depistage cirrhoseDepistage cirrhose
Depistage cirrhose
 
Les biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaquesLes biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaques
 
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...
Faut-il traiter tous les patients porteurs de l’antigène HBs ? - Pr Didier Sa...
 
STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)
STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)
STEATOSE ET STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUES (NAFLD, NASH)
 
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
 
Autoimmune hepatitis
Autoimmune hepatitisAutoimmune hepatitis
Autoimmune hepatitis
 

Similaire à Zabsonre Jifa Sm Vih

Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine KatlamaCasablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Vih.org
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Dr A. ILBOUDO
 
Etude parité
Etude paritéEtude parité
Etude parité
Jc Templar
 
Moussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcudMoussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcud
odeckmyn
 
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick RayBNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
odeckmyn
 
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicaleL’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
François PARANT
 
Poster 18 biochimie
Poster 18 biochimiePoster 18 biochimie
Poster 18 biochimie
JIB Congress
 
VHC chez les UDIV.ppt
VHC chez les UDIV.pptVHC chez les UDIV.ppt
VHC chez les UDIV.ppt
odeckmyn
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
rebas
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
rebas
 
Serfaty du 2012
Serfaty du  2012Serfaty du  2012
Serfaty du 2012
odeckmyn
 
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer ColorectauxMétastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Eric Vibert, MD, PhD
 
Cancer Prostate
Cancer Prostate Cancer Prostate
Cancer Prostate
urologiebj
 
Co-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHCCo-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHC
Vih.org
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
coutte
 
Transplantation et chc
Transplantation et chcTransplantation et chc
Transplantation et chc
Vincent Di Martino
 
Addictions Du2009
Addictions Du2009Addictions Du2009
Addictions Du2009
odeckmyn
 

Similaire à Zabsonre Jifa Sm Vih (20)

Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine KatlamaCasablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
Etude parité
Etude paritéEtude parité
Etude parité
 
Moussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcudMoussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcud
 
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick RayBNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
 
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009M. Beaugrand 16 Janvier 2009
M. Beaugrand 16 Janvier 2009
 
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicaleL’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
 
Poster 18 biochimie
Poster 18 biochimiePoster 18 biochimie
Poster 18 biochimie
 
VHC chez les UDIV.ppt
VHC chez les UDIV.pptVHC chez les UDIV.ppt
VHC chez les UDIV.ppt
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
Serfaty du 2012
Serfaty du  2012Serfaty du  2012
Serfaty du 2012
 
Hta fdr cv
Hta fdr cvHta fdr cv
Hta fdr cv
 
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer ColorectauxMétastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
Métastases Hépatiques de Cancer Colorectaux
 
Cancer Prostate
Cancer Prostate Cancer Prostate
Cancer Prostate
 
Co-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHCCo-infection VIH-VHC
Co-infection VIH-VHC
 
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
Radiothérapie Amiens Actualités VADS 2015
 
Philippe levy
Philippe levyPhilippe levy
Philippe levy
 
Transplantation et chc
Transplantation et chcTransplantation et chc
Transplantation et chc
 
Addictions Du2009
Addictions Du2009Addictions Du2009
Addictions Du2009
 

Plus de sfa_angeiologie

Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
sfa_angeiologie
 
Bilan congres congo
Bilan congres congoBilan congres congo
Bilan congres congo
sfa_angeiologie
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
sfa_angeiologie
 
Jifa 2014
Jifa 2014Jifa 2014
Jifa 2014
sfa_angeiologie
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
sfa_angeiologie
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienne
sfa_angeiologie
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
sfa_angeiologie
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
sfa_angeiologie
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinaba
sfa_angeiologie
 
Poplitee
PopliteePoplitee
Poplitee
sfa_angeiologie
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
sfa_angeiologie
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbal
sfa_angeiologie
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slide
sfa_angeiologie
 

Plus de sfa_angeiologie (20)

Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26
 
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
 
Bilan congres congo
Bilan congres congoBilan congres congo
Bilan congres congo
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
 
Jifa 2014
Jifa 2014Jifa 2014
Jifa 2014
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienne
 
Article compression sib
Article compression sibArticle compression sib
Article compression sib
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinaba
 
Poplitee
PopliteePoplitee
Poplitee
 
Cotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpgCotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpg
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
 
Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014
 
2014 sfa
2014 sfa2014 sfa
2014 sfa
 
Radiofreq vd
Radiofreq vdRadiofreq vd
Radiofreq vd
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbal
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slide
 

Dernier

A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
TarikBouchala
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 

Dernier (10)

A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..Droits et devoirs, éthique universitaire..
Droits et devoirs, éthique universitaire..
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 

Zabsonre Jifa Sm Vih

  • 1. SYNDROME METABOLIQUE AU COURS DU TRAITEMENT PAR LES ANTIRETROVIRAUX CHEZ LES PVVIH EN AFRIQUE NOIRE P. ZABSONRE, A. SAMADOULOUGOU, S. SAWADOGO, G. MILLOGO, J. KOLOGO, J.Y. TOGUYENI, J.P. KABORE
  • 2. 5 ADULTES ET ENFANTS VIVANT AVEC LE VIH ADULTES ET ENFANTS VIVANT AVEC LE VIH DANS LE MONDE EN 2006, (ONUSIDA, DANS LE MONDE EN 2008, (ONUSIDA, 2008) 740 000 740 000 460 000 460 000 22 millions = 2/3 des estimations 1,7 millions 1,7 millions 7,8 millions 7,8 millions 81 000 81 000 1,4 millions 1,4 millions 250 000 250 000 1,8 millions 1,8 millions 750 000 750 000 Europe Occidentale Afrique subsaharienne Europe orientale & Asie centrale Asie du Sud & du Sud - Est Oc é anie Am é rique du Nord Cara ï bes Am é rique Latine Asie de l ’ Est Afrique du Nord & Moyen - Orient Total : 33 Millions [ 30 – 36 ]
  • 3. Dernières estimations : net recul de la pandémie du VIH-SIDA 1997 en CI : 10% ; BF : 7% 2008 en CI : 4,8% ; BF : 2%
  • 4.  
  • 5.  
  • 6. INTRODUCTION Conséquence de la réduction de la mortalité et de l’augmentation de l’espérance de vie du fait des ARV = désordres métaboliques chroniques (IP, INTI) (Bergensen BM Eur J Clin Microbiol Infect Dis 2004, Boccara F Heart 2006) : - Accidents aigus (AVC, IDM, AMI, MVTE) - Sujets jeunes (< 40-50 ans)
  • 7. INTRODUCTION Pour le clinicien, ces perturbations sont :
  • 8. INTRODUCTION 20 ans d’histoire : passage des complications cardiologiques liées à l’état d’immunodépression à des complications liées à une athérosclérose accélérée 4 ème cause de décès et d’hospitalisation des PVVIH dans les PI [ Kwong GPS , AIDS 2006]
  • 9. INTRODUCTION PED : peu de données sur le niveau du RCV global des PVVIH 12842 PVVIH sous ARV au BF (SP/CNLS – IST, mars 2007) dans les PI [SP/CNLS-IST, mars 2007]
  • 10. INTRODUCTION Objectifs spécifiques Estimer la prévalence du syndrome métabolique (SM) et des autres FRCV, Analyser les facteurs favorisant la survenue de ce SM, Evaluer le risque cardiovasculaire Décrire les éventuelles morbidités associé à ce SM
  • 11. METHODOLOGIE Type et période : enquête transversale 01/05 –31/07 2009 Population : taille présumée = 174 selon la formule n0 = Z² 1- α/2 pq/e² Z1- α/2 = 1,96 (α = 5%) e = 0,05 p = 0,13 (étude LIPOCOT à Cotonou : SM chez 13% des PVVIH sous ARV)
  • 12. METHODOLOGIE Population effective : 100 PVVIH ≥ 18 ans, sous ARV ≥ 3 mois, sans hyperlipidémie primaire connue, sans oestrogènes, ni corticoïdes ; Echantillonnage aléatoire simple Considérations éthiques : anonymat, conidentialité
  • 13. METHODOLOGIE Variables étudiées : - épidémiologiques : age, sexe, - cliniques : anthropométriques (P,T, IMC, TT,TH), PA, FRCV, stade OMS VIHSIDA - paracliniques : CD4, chol T, LDL, HDL, TG, glycémie, uricémie, CRP, EIM, ECG, échocoeur - thérapeutiques : durée du traitement ARV, schéma et type de combinaison
  • 14. METHODOLOGIE Définitions opérationnelles : - Age FRCV si ≥ 45 ans (H) ou 55 ans (F), - Obésité : androide si TT/TH ≥ 0,95 (H) ou ≥ 0,.85 (F) [Balkau, Revue Prat, 2001] - HTA [OMS/ISH 2003] - Diabète : glycémie ≥ 7 mmol/l - Dyslipidémie [AFSSAPS 2005] : CT > 5,1, LDL > 4,1, HDL < 1 (H) ou 1,3 (F), TG > 1,7
  • 15. METHODOLOGIE Définitions opérationnelles : SM si 3 éléments au moins des critères suivants [National CholesTerol Education Program, Spectra Biologie 2005] : - TT > 102 cm (H) ou > 88 cm (F) - TG > 1,7 mmoles/l - HDL < 1 mmol/l, - HTA - Glycémie ≥ 6,1 mmol/l ASCL carotidienne si EIM ≥ 1 mm ou plaque carotidienne [Touboul, Cerebrovasc Dis 2004]
  • 16. METHODOLOGIE Définitions opérationnelles : Risque CV [ANAES 2005, OMS 2000] : Tests statistiques : Khi² simple, corrigé, tendance linéaire, écart réduit avec p < 0,005.
  • 17. RESULTAT Aspects sociodémographiques Age moyen = 39,83 ans Sex ratio = 0,45 Femmes = 69%
  • 18. RESULTAT Aspects sociodémographiques Age moyen = 39,83 ans Sex ratio = 0,45 Femmes = 69%
  • 19. RESULTAT Prévalence FRCV Age : 15% Obésité
  • 20. RESULTAT Prévalence FRCV Tabagisme = 2% HTA = 6% ; Méconnue = 50% Diabète = 3% ;
  • 22. RESULTAT SM = 14% EIM ≥ 1 mm = 32% Plaques d’athérome = 7%
  • 24. RESULTAT Etude analytique du SM - Age : la moyenne d’âge des patients avec SM était de 40,36 ± 8,89 ans versus 39,74 ± 9,30 ans pour ceux indemnes de SM (NS) Sexe : il y avait trois hommes sur 31 (9,7%) contre 11 femmes sur 69 ( 15,9%) qui ont présenté un SM (NS)
  • 25. RESULTAT Etude a nalytique du SM - Durée du traitement ARV ARV ≥ 30 mois -> SM (Chi 2 = 7,1374 ; p = 0,0282 ) .
  • 26. RESULTAT Etude a nalytique du SM - SM et présence d’ inhibiteur de la Protéase : il y avait neuf cas de SM (60%) chez 15 patients sous IP versus cinq cas (5,9%) chez 85 patients qui n’en prenaient pas (p <0,0001).
  • 27. RESULTAT Etude a nalytique du SM - Stade évolutif du SIDA STADE OMS Effectif (n) SM Pourcentage (%) I 73 9 12,33 II 16 2 12,50 III 11 3 27,27 IV -- --  --
  • 28. RESULTAT Etude a nalytique du SM - SM et taux de CD4 : 8 cas de SM sur 85 (9,9%) avec CD4 ≥ 200 vs 6 cas de SM sur 19 (31.6%) avec CD4 < 200 (p < 0,05) SM et CRP : 2 cas de SM sur 15 (13%) avec CRP élevée vs 12 cas sur 85 (14%) avec CRP normale (NS)
  • 29. RESULTAT Etude a nalytique du SM - SM/IP : RTV = 63,64% ; Autre IP = 50% - SM/INTI : d4T = 9,30% ; AZT = 2,38%
  • 30. RESULTAT p = 0,000046 (Fisher) Etude analytique de l’ASCL carotidienne Combinaisons Epaisseur intima-média ARV < 1 mm ≥ 1 mm TOTAL AVEC IP 3 12 15 SANS IP 65 20 85 TOTAL 68 32 100
  • 31. RESULTAT p = 0,0013 Etude analytique de l’ASCL carotidienne Syndrome Epaisseur intima-média métabolique < 1 mm ≥ 1 mm TOTAL NON 64 22 86 OUI 4 10 14 TOTAL 68 32 100
  • 32. RESULTAT p = 0,015 Etude analytique de l’ASCL carotidienne Combinaisons Plaque d’athérome ARV NON OUI TOTAL AVEC IP 12 3 15 SANS IP 81 4 85 TOTAL 93 7 100
  • 33. RESULTAT p = 0,0005 Etude analytique de l’ASCL carotidienne Syndrome Plaque d’athérome métabolique NON OUI TOTAL NON 84 2 86 OUI 9 5 14 TOTAL 93 7 100
  • 34. RESULTAT Evaluation du RCV RCVG avant et après ARV
  • 35. DISCUSSION Limites et contraintes de l’étude Type d’étude d’observation Taille de l’échantillon Aucun patient avec bilan lipidique avant ARV -> RCVG avant ARV sous-estimé
  • 36. DISCUSSION Prévalence du SM Notre étude : 14% Bénin : 13% [Zannou Antiviral Therapy 2009] , Espagne : 17% [Jerico, Diabetes Care, 2005], SYMET France : 19,9% [Biron, Mal Infect 2008] Italie : 33,1% [Gazzaruzo, J Hypertens, 2003], USA : 24% [Jacobson , JAIDS 2006]) Deux dernières études -> inclusion ≥ 1 an
  • 37. DISCUSSION Association ARV et SM - Durée ≥ 30 mois [Mary-Krause, AIDS 2003, Capeau Medecine Sciences 2006 ] - IP : dyslipidémie 50% IP+ vs 12% IP [Carr, AIDS 2000, APROCO par Capeau, Savès, Medecines Sciences 2006], - RTV ( 63,64% ), autre IP IDV ( 50% ) Belgique : RTV 66%, IDV 32% [Ducobu, Rev Med Bruxelle 2000] France IDV incriminé [Chironi,Med Therapeutique 2004]
  • 38. DISCUSSION Association ARV, SM et EIM - IP; SM-> EIM ≥ 1 mm ou plaque d’athérome ( p= 0,0013 ) Italie : idem [Seminari, Atheroscerosis, 2002] France : EIM non associée ARV [Mercié, Annal Med 2002] -> Etudes nécessaires
  • 39. DISCUSSION Particularité thérapeutique = interaction médicamenteuse : IP (RTV) et statines métabolisées par le CYP 450/3A4 avec risque de toxicité musculaire et hépatique (Simva, atorvastatine) ; préférer la fluvastatine et la pravastatine (CYP 450/2C9)
  • 40. DISCUSSION Particularités thérapeutiques = interactions médicamenteuses : EFV augmente l’effet ATCG d’acénocoumarol IP (RTV, NFV) diminue l’effet ATCG de warfarine et acénocoumarol
  • 41. Ces anomalies MB évoluent dans le temps : Au cours de l’infection à VIH non traitée fréquentes chez ces patients dénutris et cachectiques. Avec l’introduction des ARV Après plusieurs mois d’ARV (IP++) : nombre croissant de PVVIH présente des troubles métaboliques.
  • 42. Causes moléculaires Les premiers mécanismes ont été identifiés sur des facteurs nucléaires (facteurs de transcription) qui relayent les messages nutritionnels et hormonaux ou ceux des cytokines et contrôlent la synthèse protéique au niveau de l’ADN
  • 43. Les IP en inhibant la fraction 20s du protéasome entrainent une sécrétion permanente des VLDL dans la circulation 2. Causes pharmacologiques
  • 44. Les inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse altèrent l’ADN mitochondrial dont les lésions induisent des maladies métaboliques. 2. Causes pharmacologiques
  • 45. 3. Causes viro-immunitaires Les anomalies métaboliques (baisse du HDL-c ou la lipoatrophie) peuvent persister malgré des modifications des régimes de traitement ou même l’arrêt des ARV ; d’où l’hypothèse de désordres métaboliques induits par le portage intracellulaire chronique du virus dans le système lymphomonocytaire.
  • 46. 4. Facteurs liés au patient Certaines variations génétiques pourraient contribuer au risque métabolique.
  • 47. 5. Conséquences pour le risque cardiovasculaire: Risques à moyen terme d’IDM ou d’AVC mal précisés . Mais, les ARV (IP+++) majorent le RCV car les anomalies MB qu’ils provoquent sont reconnues pourvoyeuses d’un sur-risque dans la population générale. Enfin l’infection chronique peut entretenir un état inflammatoire de la paroi artérielle, reconnues comme pro-thrombogènes au long cours
  • 48. QUE RETENIR ? Problème nouveau et complexe lié à l’augmentation des complications CV du fait d’une athérosclérose accélérée aux mécanismes multiples et complexes Nécessité d’études cliniques et expérimentales pour comprendre ces mécanismes Développer des stratégies thérapeutiques spécifiques de prévention chez les PVVIH
  • 49. QUE RETENIR ? Prise en charge des FRCV par la stratification afin de réduire la fréquence des évènements CV chez les PVVIH. Nécessité d’une collaboration étroite entre infectiologue, médecin interniste et cardiologue (confidentialité partagée) Aucune remise en cause de l’efficacité des ARV en termes de bénéfice de survie.
  • 51. PROJET POUR L’AVENIR Evaluer le RCV implique de dépister les patients à risques accrus (Boccara F vih- Doin Edition 2004) . PVVIH symptomatique : Hospitaliser en cardiologie, coronarographie
  • 52. Pour une victoire globale contre le VIH
  • 53. Prendre courage et s’épanouir grâce aux ARV Lilian Mworeko, coordinatrice régionale pour l’Afrique du comité international des femmes vivant avec le VIH et le SIDA. ONUSIDA 2008