« Maîtriser l’impactde la volatilité des prixde matières premières     sur la marge »
Maîtriser l’impact de la volatilité des prix dematières premières sur la margeFace à la forte volatilité des prix des mati...
Le marché des matières premières est désormaissous haute tension…                 Evolutions                              ...
… rapprochant des acteurs aux intérêts divergeant                 Evolutions                                    Impacts3. ...
La définition d’une stratégie de gestion du risqueest indispensableLa stratégie de gestion du risque répond à un besoin de...
La gestion du risque s’appuiesur différentes stratégies d’achat…La stratégie vise à éviter l’achat d’urgence non anticipé ...
… au services de différents objectifs                   ‫ ־‬Fixer les prix dachats de matières premières de manière       ...
Nos savoir faire dans le domaine de la maîtrise du risque de prix et la gestion de position                               ...
1. Réaliser un diagnostic flashdes achats de Matières premières                                             Notre savoir f...
2. Définir la stratégie achats MPet le mode Gouvernance                                              Notre savoir faire • ...
3. Détailler la politique achats, les principesd’organisation et les principaux indicateurs                               ...
Vos INTERLOCUTEURSChristophe LopezAssociéchristophe.lopez@weave.eu+33 (0)6 12 65 60 73                                    ...
[Agri industrie] maîtriser l’impact de la volatilité des prix de matières premières sur la marge
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Agri industrie] maîtriser l’impact de la volatilité des prix de matières premières sur la marge

1 437 vues

Publié le

Face à la forte volatilité des prix des matières premières, la mise sous contrôle des marges est plus que jamais une préoccupation majeure des acteurs du secteur agroalimentaire. Cette maîtrise et la professionnalisation des acteurs de la chaîne peut permettre aux groupes coopératifs agricoles et industriels d’accroître les marges et de mieux valoriser les productions à travers l’ensemble de la filière.
- Comment améliorer significativement et préserver durablement la marge ?
- Quelles sont les meilleures pratiques à mettre en œuvre ?
- Quels moyens déployer et pour quel retour sur investissement ?
- Comment professionnaliser et impliquer l’ensemble des parties prenantes (collaborateurs, fournisseurs et clients) ?

Weave, cabinet de conseil en stratégie opérationnelle, a développé une expertise reconnue dans l’agro-industrie et la maîtrise des risques liés à la volatilité des prix des matières premières

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 437
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
579
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Agri industrie] maîtriser l’impact de la volatilité des prix de matières premières sur la marge

  1. 1. « Maîtriser l’impactde la volatilité des prixde matières premières sur la marge »
  2. 2. Maîtriser l’impact de la volatilité des prix dematières premières sur la margeFace à la forte volatilité des prix des matières premières, la mise sous contrôle des margesest plus que jamais une préoccupation majeure des acteurs du secteur agroalimentaire.Cette maîtrise et la professionnalisation des acteurs de la chaîne peut permettre auxgroupes coopératifs agricoles et industriels d’accroître les marges et de mieux valoriser lesproductions à travers l’ensemble de la filière.« • Comment améliorer significativement et préserver durablement la marge ? • Quelles sont les meilleures pratiques à mettre en œuvre ? • Quels moyens déployer et pour quel retour sur investissement ? • Comment professionnaliser et impliquer l’ensemble des parties prenantes, collaborateurs, fournisseurs et clients »Weave, cabinet de conseil en stratégie opérationnelle, a développé une expertisereconnue dans l’agro-industrie et la maîtrise des risques liés à la volatilité des prixdes matières premières.
  3. 3. Le marché des matières premières est désormaissous haute tension… Evolutions Impacts1. Volatilité importante des cours de matières premières > Difficulté à anticiper et prédire les évolutions de prix > Opacité des performances Les cours de matières premières varient du commerciales réelles simple au triple à l’image du pic historique en 2007-2008. Ces fluctuations sont constatés à > Besoin de gouvernance pour court et moyen termes. maîtriser les risques d’exposition2. Volatilité importante des parités monétaires à l’international > Besoin de couverture systématique avec suivi et rapprochement de positions La récente faiblesse de l’euro par rapport au > Besoin de flux d’information dollar favorise les exportations ce qui peut informant en temps réel des fortement entamer les marges en cas de évolutions de cours retournement du marché des changes. > Justification des opérations demandées par les CAC Source : BCE
  4. 4. … rapprochant des acteurs aux intérêts divergeant Evolutions Impacts3. Attente d’intéressement aux fluctuations de prix exprimée par les > Négociations tarifaires de plus en plus complexes acteurs amont de la filière à concilier > Difficulté à fidéliser des acteurs avec un besoin de stabilité des prix amont et sécuriser les demandé par les industriels approvisionnements Les contrats à prime permettent de sécuriser le flux physique tout en laissant libre choix de couverture aux contreparties.4. Développement de nouveaux outils et pratiques de couverture issus du > Formation des traders et acheteurs de matières premières à l’ingénierie financière secteur financier > Développement de nouvelles Les outils de couverture offres accéléré par l’introduction traditionnels, matérialisés par des contrats ou de ces outils options physiques de reventes, reposent sur des supports peu liquides, susceptibles de > Creusement des écarts entre les générer un fort risque de marge en cas groupes maîtrisant ces pratiques d’indisponibilité. et entreprises de tailles moyennes s’interrogeant sur l’utilité d’investir
  5. 5. La définition d’une stratégie de gestion du risqueest indispensableLa stratégie de gestion du risque répond à un besoin de limiter les conséquencesnégatives des fluctuations des cours sur l’activité de l’entreprise : > Diminution de l’exposition > Amélioration des capacités d’anticipation > Création d’un avantage concurrentielCette stratégie de gestion du risque sera nécessairement :  clairement établie et partagée tout en restant « flexible » dans un cadre donné  adaptée aux capacités de l’entreprise, à ses besoins en terme de couverture et à son appétence au risque  déclinée par matière en fonction de paramètres structurels, conjoncturels et circonstanciels du marché En avril 2010, le cours du colza a violemment chuté (plus de 8%) suite à lincendie dune usine de trituration en Allemagne, qui consommait quotidiennement 1 500t de colza. 150 000t se sont ainsi retrouvées en 3 mois sur le marché. Toute entreprise dont la position était longue de 50 000t à cette période a vu son stock de matières premières se dévaloriser rapidement de plus d’un million d’euros.
  6. 6. La gestion du risque s’appuiesur différentes stratégies d’achat…La stratégie vise à éviter l’achat d’urgence non anticipé pour une orientationpouvant être soit opportuniste, soit totalement sécurisée par les contrats àterme :
  7. 7. … au services de différents objectifs ‫ ־‬Fixer les prix dachats de matières premières de manière synchrone avec ses ventes, en faisant appel au marché à terme si besoin. Ex: Je couvre ma production de farine en achetant dès maintenant le tonnage de blé nécessaire sur le marché à terme. ‫־‬ Permet de se protéger contre le risque de variation de prix (marge sécurisée) et d’indisponibilité de marchandise. Réaliser l’opération de couverture au plus vite pour éviter de s’exposer ‫ ־‬Consiste à prendre une option de rachat de sa marchandise sur le marché à terme à un prix fixé (inférieur au cours de revente) pour générer un gain supplémentaire en cas de variation favorable des cours. Ex: pour couvrir un contrat d’achat de 100t, je vends à terme à 190€/t et j’achète une option de rachat (call) sur 100t pour 10€/t avec un seuil de déclenchement à 190€/t. Si le marché à terme monte à 205€/t, j’exerce cette option pour racheter ma position à terme à 190€/t et la revendre à 205€/t. Cette opération génère un gain de 15–10=5€/t. ‫־‬ Permet d’augmenter la marge en risquant le seul coût de l’option S’organiser pour suivre régulièrement les cours et détecter les opportunités ‫־‬ Arbitrer consiste à tirer profit d’écarts jugés anormaux entre deux cotations en vue de réaliser un gain Ex: Le Blé Euronext Échéance Mars se retrouve surévalué de 3 points par rapport au Blé Euronext Mai. Je me positionne à l’achat sur Mars, à la vente du Mai et je déboucle mes positions dès que le marché compense cet écart. ‫־‬ Spéculer consiste à prendre une position à l’achat ou à la vente sur le marché physique ou à terme sans aucune couverture, en pariant sur les variations du marché Ex: J’achète 400t de colza maintenant sur le Marché à terme pour revente dans 3 mois, en pariant sur la hausse des cours. ‫־‬ Expose fortement la marge aux fluctuations de prix Respecter les limites de position définie (stop-loss)
  8. 8. Nos savoir faire dans le domaine de la maîtrise du risque de prix et la gestion de position 2 Définir la stratégie 1 d’achat et le mode Réaliser un diagnostic de gouvernance flash des achats de Matières premières « Savoir évaluer la pertinence des risques« Analyser la sensibilité pris pour ne pas exposer des contrats d’achats son entrepriseaux évolutions des prix dangereusement » de marché » 3 Détailler la politique achats, « Mettre en place une l’organisation organisation efficiente et les indicateurs évitant tout conflit interne »
  9. 9. 1. Réaliser un diagnostic flashdes achats de Matières premières Notre savoir faire • Quel est le niveau de sensibilité • Apprécier l’exposition au risque sur l’ensemble des de mes contrats d’achat aux grandes familles d’achats évolutions des prix du marché? • Analyser le fonctionnement entre les différentes • Quels sont les éléments parties prenantes concourant à la fixation des prix d’achat ? • Analyser la performance sur les achats de Matières Premières des exercices précédents • Quels sont les familles d’achats exposées aux mêmes risques ? • En déduire une analyse force/faiblesse et la faire partager par les membres du comité de direction IllustrationIdentifier les principaux segmentsd’achats de matières premières,comprendre les principes de fixationde prix et expliciter les opérations àrisque en proposant des solutionsalternatives.
  10. 10. 2. Définir la stratégie achats MPet le mode Gouvernance Notre savoir faire • Comment sécuriser la marge ? • Définir le niveau de risque souhaité par la Direction Générale • Quel risque accepte-on pour optimiser cette marge ? • Définir le lien entre la stratégie achats et la vision budgétaire propre à un industriel • Quels sont les rituels de management à mettre en place • Définir les principes de gouvernance sur les achats et comment les animer ? MP • Qui doit contrôler qui ? • Rôles et responsabilités • Instances de pilotage • Principe des outils de contrôles de gestion du risque IllustrationExpliciter à l’aide de diagrammes lesschémas de sécurisation de marge liantles stratégies d’achats et de ventes.
  11. 11. 3. Détailler la politique achats, les principesd’organisation et les principaux indicateurs Notre savoir faire • Comment organiser le reporting vers les différents organes de • Description du fonctionnement et de l’organisation direction de l’entreprise ? • Formalisation des rôles et procédures • Comment produire une synthèse du reporting de risque • Formalisation des instances facilement accessible aux • Formalisation des indicateurs et tableaux de bord dirigeants ? • Quels scénarios d’anticipation • Description des macro processus et procédures de risques mettre en place ? majeures IllustrationDéfinir les processus régissant lala fixation de prix, la couverture,le contrôle et la production dureporting synthétique sur le niveaud’exposition financière du groupe.
  12. 12. Vos INTERLOCUTEURSChristophe LopezAssociéchristophe.lopez@weave.eu+33 (0)6 12 65 60 73 chaîne TV page weave @weaveconseil blog.weave.eu Weave – 20 rue Auguste Vacquerie – 75116 Paris – 01 58 44 58 44

×