Journée du Collectif confédéral Recherche 
La recherche, enjeu pour la transition énergétique 
fédération de la métallurgi...
plan 
• Intro 
• Examen des enjeux dans les filières de la 
Métallurgie 
• Focus sur les Pôles de Compétitives 
• Les 34 p...
intro 
• La métallurgie représente une branche industrielle très 
diversifiée, 
– grands groupes / réseaux de PME, qui fab...
Les filières de la Métallurgie 
• Aéronautique 
• Automobile 
• Electronique 
• Energie 
• Electroménager 
• Ferroviaire 
...
Aéronautique 
• 170 000 emplois directs (23 000 emplois détruits en 15 ans) 
• 15 000 recrutements annuels 
• 600 GE de ca...
Aéronautique (2) 
Détail sur Spatial 
• Débat sur fusion ASTRIUM / SAFRAN, 
et nouvelle ARIANE 6 (quels choix 
technologiq...
Position CGT sur AERO 
pas de vrais progrès sur carburant = essentiellement, opportunité de faire des 
économies (et donc ...
Automobile 
12 millions de salariés directs et indirects en Europe 
L’automobile a un poids important dans l’économie fran...
Les enjeux de recherche dans l’Automobile 
Un kg d’essence produit 100 plus d’énergie qu’un kg de batterie … = il y a enco...
Exemple concret de Recherche en Allemagne : électrification du 
groupe Motopropulseur (recherches ELAB, Stuttgart) 
6 conc...
Focus sur « mobilité Electrique » en Allemagne 
• Rapport II plateforme nationale mobilité électrique en mai 2011 (16.05.2...
Points durs 
• Rouler 100 km en voiture électrique coûte 2 E, contre + de 9 E avec une essence 
• Zoé, de Renault, vendu à...
Propositions FTM CGT 
• Propulsion/Electrique : Porter une revendication de faire d’Angoulême un 
pôle de développement da...
la position FTM sur CO2, 
notamment concernant l'automobile 
• Nouvelles normes écologiques, les entreprises doivent payer...
Electronique 1,8 GE d’aides publiques en R&D en 2012 / 2013 
L’UE annonce 5 GE d’aides pour les 7 prochaines années (Initi...
Electronique (2) 
• Lien avec CEA-LETI, CNRS, université, beaucoup de Pôles de Compétitivité 
• Enjeux sur mécatronique, n...
Energie 
• ALSTOM 
• Un carnet de commandes important : 54 Milliards d’euros 
• Des résultats opérationnels positifs : 1,5...
Electroménager 
Fagor-Brandt 
SEB 
•Enjeu pour les nouvelles de technologies de type « Froid 
Magnétique », sans liquide c...
Ferroviaire 
• Besoins importants pour plusieurs années, avec les TER, les métros, les 
Journée d’étude 21.10.2014 – Colle...
Ferroviaire (2) 
• Proposition FTM CGT 
• Ferroviaire : Redonner au site de Belfort les capacités à 
développer les machin...
Fonderie 
• France représente 14% de la production européenne 
• Après une forte baisse en 2008 et 2009, les volumes remon...
Froid et climatisation 
• 28 350 salariés en 2011 
• Le froid représente 45% 
• Le conditionnement d’air 11% 
• 
• Lien av...
Machinisme agricole 
• Optimisation via le GPS, notamment 
• lien avec les énergies renouvelable 
localisées 
Journée d’ét...
Navale 
Construction navale et équipementiers marins 
• 40 000 emplois directs 
• CA = 7,8 GE 
Total secteur maritime 
• 3...
Navale (2) 
• Besoins de : Ferries / Méthaniers / Navires spéciaux 
• Axes de développement de la R&D 
– Réduire les émiss...
Navale (3) 
• Lancement de l'appel à manifestations d'intérêt Navires du futur 2 / le 10-2013 
• Dans le cadre des Investi...
Les 6 projets « Navale » de l’AMI 
Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu p...
Services de l’automobile et des garages 
• 410 000 salariés 
• Evolution des compétences et des métiers 
avec la montée de...
Sidérurgie 
• Filières acier aluminium cuivre 
• Un récent rapport parlementaire, préconise de : 
• Sécuriser les sites de...
Technologies de l’information et de la communication 
• Comité stratégique de filière numérique (CSF) 
• Alcatel Lucent 
=...
Technologies de l’information et de la communication (2) 
• Sur la filière, la CGT revendique : 
 Un projet industriel co...
Les 71 pôles de compétitivité (1) 
• Advancity Ile-de-France 
• Aerospace Valley Midi-Pyrénées Aquitaine 
• Agrimip Sud Ou...
Les 71 pôles de compétitivité (2) 
• Elastopole Centre Ile-de-France Auvergne Pays de la Loire 
• Elopsys Limousin Midi-Py...
Les 71 pôles de compétitivité (3) 
• Lutb Transport & Mobility Systems Rhône-Alpes 
• Materalia Lorraine Champagne- Ardenn...
Les 71 pôles de compétitivité (4) 
• SCS - Solutions Communicantes Sécurisées Provence-Alpes- Côte-d'Azur 
• System@tic Pa...
inventaire des pôles en interaction possible 
(parmi les 71 …) 
• Advancity = ville et mobilité durables 
• Aerospace Vall...
Exemple de projets au coeur de la transition énergétique 
• GreenCity : 
• Institut pour la transition Energétique (ITE) S...
Position CGT sur 
les pôles de compétitivité 
• Plus de 5 milliards et demi d’euros ont été investis sur les 71 pôles 
nat...
Position CGT (suite) 
• La CGT estime important de développer une activité de recherche 
collaborative dans les territoire...
La nouvelle France industrielle : les Chefs de projet 
• moins de 2 litres aux 100 km Gilles Le Borgne, Jean-Michel Billig...
INTERACTION Enseignement SUP / INDUSTRIE 
• Exemple type d’un regroupement d’écoles. Interaction 
formation sup et industr...
Essai de conclusion 
Beaucoup des thématiques de « La Nouvelle France Industrielle » sont déjà abordées en R&D au sein de ...
Essai de conclusion (2) 
• Froid magnétique sans caloporteur 
• Panneaux solaire de 2ème (GaAs) ou de 3ème génération (nan...
Propositions Industrielles 
• Pour la CGT, il s’agit définir quelques propositions pour travailler à plusieurs projets 
in...
• Electroménager : La France importe la plupart des équipements domestiques. Avec Fagor-Brandt il y a un risque de voir di...
Présentation FTM à la confédération 
Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu...
Proposition d’un pôle public de l’énergie en France et d’une agence européenne 
de l’énergie, qui coordonnent les probléma...
Loi sur la transition énergétique pour la 
croissance verte (en cours de vote à l’A.N.) 
• Titre I = les enjeux 
• Titre I...
sources 
• Les assises CGT du ferroviaire 20 février 2013 (présentation de SECAFI) 
• 
• Le véhicule électrique : évolutio...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Recherche, Industrie et Emploi, par Sylvain DELAITRE

1 472 vues

Publié le

+ d'infos sur http://ugict.cgt.fr/articles/references/recherche-transition-energetique

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
499
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Recherche, Industrie et Emploi, par Sylvain DELAITRE

  1. 1. Journée du Collectif confédéral Recherche La recherche, enjeu pour la transition énergétique fédération de la métallurgie CGT : Recherche, industrie et emploi Sylvain Delaître (FTM) Incluant contributions de Simone Cassette, Philippe Verbeke, Bernard Devert et Jean-Jacques Desvignes Merci à David Meyer Version V3 du 20/10/14 Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  2. 2. plan • Intro • Examen des enjeux dans les filières de la Métallurgie • Focus sur les Pôles de Compétitives • Les 34 plans de la Nouvelle France industrielle • Les liens avec la Recherche et avec l’Ecole • Les propositions CGT • ANNEXES • Sources Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  3. 3. intro • La métallurgie représente une branche industrielle très diversifiée, – grands groupes / réseaux de PME, qui fabrique des grands systèmes (aéronautique, véhicules, systèmes d’information …) – mais également des composants pour l’électrotechnique et pour les énergies durables (moteurs électriques, éoliennes, hydroliennes …) • Elle rassemble un très fort potentiel de R&D, une forte base technologique, très diversifiée : – Depuis les micromachines, MEMS, micro capteur, nanotechnologies, calcul distribué, réseaux d’information … – Jusqu’aux architectures de gros logiciels et de systèmes de systèmes • Cette branche est donc fortement reliée aux enjeux de recherche Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  4. 4. Les filières de la Métallurgie • Aéronautique • Automobile • Electronique • Energie • Electroménager • Ferroviaire • Fonderie • Froid et climatisation • Machinisme agricole • Navale • Sidérurgie • Technologies de l’information et de la communication Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  5. 5. Aéronautique • 170 000 emplois directs (23 000 emplois détruits en 15 ans) • 15 000 recrutements annuels • 600 GE de carnets de commandes SAFRAN • Environ 150 ME de CIR / an + 80 ME de subventions publiques • moteurs (ex SNECMA) • équipements aéronautiques AIRBUS • ASTRIUM Dassault Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique dont Falcon THALES environ 130 ME de CIR / an • Thales avionique • Thales Alenia Space • Liens avec ONERA, notamment sur l’étude des vortex, des difficultés de cohabitations entre champs d’Eoliennes et radars
  6. 6. Aéronautique (2) Détail sur Spatial • Débat sur fusion ASTRIUM / SAFRAN, et nouvelle ARIANE 6 (quels choix technologiques et financiers ?), liens avec ESA et CNES •Tentation de « sous-traiter au Privé » •Quelle coordination entre ASTRIUM et Thales Alenia Space (complémentarité ?) Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  7. 7. Position CGT sur AERO pas de vrais progrès sur carburant = essentiellement, opportunité de faire des économies (et donc augmenter les dividendes ...) •Déconstruction / recyclage ? – Nos patrons sont surtout intéressés par la Récupération du Titane uniquement = effet d’aubaine = Pilotage par la finance •Nous, CGT = Remettre en cause la délocalisation de la production, et les politiques de « flux tendus » = grosses génératrices d’émissions de carbone ! • « Bilan Carbone » de la production actuelle d’avions est mauvais •Utilisation des composites = effet de mode ? Quel impact sur transition énergétique ? Les avions sont allégés, baisse de la consommation, mais quel effet sur les usagers et citoyens ? •Bilan Carbone = pas bon • •Sur Spatial •Enjeux : Quelle finalité ? •Pilotage par le privé = sur quels vrais critères énergétiques = aucun ! •Les vols spatiaux privés = bilans Carbone catastrophiques • •Déconstruction = c’est notre fil rouge syndical Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  8. 8. Automobile 12 millions de salariés directs et indirects en Europe L’automobile a un poids important dans l’économie française : Voici quelques éléments qui illustrent le poids que représente l’industrie automobile dans l’économie française. · Un grand nombre d’emplois dépendent directement ou indirectement de l‘industrie automobile : o 320 000 salariés dans l’industrie automobile (constructeurs, équipementiers, cycles, motocycles et matériels de transport. o 420 000 salariés dans les services de l’automobile (commerce et réparation automobile) + 49 000 (location longue durée+ école de conduite). · L’industrie automobile génère des ressources importantes : •o Les secteurs qui sont fournisseurs de l’automobile, sidérurgie, fonderie, •informatique, électronique… Exemple : un groupe comme ST Microelectronics •réalise 15% de son chiffre d’affaires dans l’automobile. •o En 2007, 2.791 millions de véhicules ont été produits en France •o Des ressources fiscales importantes (taxes sur l’essence) •o Les 4 grands groupes français de la filière (PSA, Renault, Valeo et Faurecia) •ont réalisé plus de 23.9 milliards d’euros de bénéfices ces dernières années. Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  9. 9. Les enjeux de recherche dans l’Automobile Un kg d’essence produit 100 plus d’énergie qu’un kg de batterie … = il y a encore du chemin à faire Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique – Densité énergétique essence = 40 MJ / kg – Densité énergétique pile Li-Ion = 0,6 MJ / kg Améliorations déjà réelles en matière de dépollution = 100 véhicules de 2010 produisent autant de polluants qu’une voiture de 1970 : •Les véhicules les plus anciens (+ de 10 ans) rejettent 60% des émissions alors qu’ils ne représentent 20% du parc Décarbonisation des véhicules grâce à • Injection directe • Turbo variables – Common rail (l’essence ne passe que le temps de l’injection) Traitement des fumées • Pot catalytique • Filtre à particules •Diminuer les consommations • Downsizing • Stop & start • Augmentation du taux de compression (Mazda) • Cylindrée variable (Renault) • Optimisation systémique => 30 à 40% de réduction de la consommation sur les véhicules traditionnels d’ici 2020 Focus sur Diesel • La dépollution des particules et des HC des diesels implique souvent des rejets complémentaires d’autres substances chimiques, comme les NOx Juin 2012 = l’OMS reconnait le caractère cancérigène des motorisations Diesel Francis BACON, R&D de Nissan : « je pense que le Diesel sera mort en 2020 » Normes Euro 6 = diminution de plus de 50% des émissions en NOx des Diesel (à 0,08 g / km) Sur 80 M de véhicules au niveau mondial, seuls 50 000 véhicules électriques ont été vendus en 2012 !
  10. 10. Exemple concret de Recherche en Allemagne : électrification du groupe Motopropulseur (recherches ELAB, Stuttgart) 6 concepts alternatifs de propulsion ont été étudiés •Véhicules hybrides autonomes • HEV: véhicule électrique hybride (Hybrid Electric Vehicle), Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique Mild HEV Full HEV •Raccordement au réseau • BEV: véhicule électrique à batterie (Battery Electric Vehicle) • REX: véhicule électrique avec prolongateur d‘autonomie (Range-extended Electric Vehicle) • PHEV: véhicule hybride rechargeable (Plug-in Hybrid Electric Vehicle), •Hydrogène • FCV: véhicule à pile à combustible (Fuel Cell Vehicle) •Référence : ICE: véhicule à moteur à combustion interne (Internal Combustion Engine), •composants : • Système moteur à combustion • Système boîte automatique (référence : boîte ZF 8 vitesses) • Système boîte hybride (référence : boîte hybride ZF 8 vitesses) • Système moteur électrique • Système électronique de puissance • Système batterie « pouch cell » • Système pile à combustible • Système réservoir d‘hydrogène sous pression •Analyse comparative : • Système boîtes à deux modes (Référence : Mercedes-Benz ML 450) • Système batterie « round cell »
  11. 11. Focus sur « mobilité Electrique » en Allemagne • Rapport II plateforme nationale mobilité électrique en mai 2011 (16.05.2011) – Investissements définis en R&D, env. 4 mrd. d‘€ (dont 40% d’aides étatiques) – Emploi avec intervention étatique : + 30.000 emplois – « Phares » et 4 à 5 « vitrines » • Publication mi-juin 2012 : l‘économie allemande investira au total 17 milliards d‘€ Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique dans l‘E-mobilité d‘ici 2014 • Phares (projets approuvés de R & D) – Développement de batteries: 21 consortiums avec 600 Mio. € – Technologie de propulsion : 26 projets avec 230 mio. d‘€ – Construction légère : 8 projets de 100 Mio. € – Infrastructure : 175 Mio. € • Autre piste = électrification de la chaine cinétique • Rendement élevé du moteur électrique (90% au lieu de 35% pour les thermiques) • Récupération d’énergie au freinage • Système de refroidissement simple • Moins de pièces mécaniques moteur • La commande électronique de puissance devient le « coeur de métier »
  12. 12. Points durs • Rouler 100 km en voiture électrique coûte 2 E, contre + de 9 E avec une essence • Zoé, de Renault, vendu à seulement 5 500 ex. en 2013, malgré un bonus de 6300 E • Autonomie entre 150 et 200 km • Enjeu de sureté de la batterie Lithium Ion, au-delà que quelques kW (exemple des problèmes du Boeing 787) = 2 à 3 W pour un téléphone, 24 KW pour la Nissan Leaf ! • Enjeu de sureté de la pile à combustible, avec le stockage de l’hydrogène • Les alliances de R&D entre industriels ont tendance à se casser, avec la maturité des développements, car on rentre alors dans des logiques concurrentielles • Les seules qui perdurent sont celles de type « capitalistiques » comme Renault – Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique Nissan • Impacts sur emploi • Exemple des décisions gouvernementales sur le Diesel, et fermeture Federal MORGUL à Tours, alors que c’est une usine complètement robotisée (alors que la vraie question est « quel diesel » ?) • Exemple du renoncement de Renault sur l’usine de batteries à Cléon • Filières de recyclage de véhicule (dépollution – réutilisation) • Renault et Sita ont l’objectif de traiter 150 000 véhicules dès 2015 • Enjeu de nouvelles compétences techniques et création d’un réseau de déconstruction sur le territoire (impact sur emplois)
  13. 13. Propositions FTM CGT • Propulsion/Electrique : Porter une revendication de faire d’Angoulême un pôle de développement dans le domaine de la batterie, des moteurs électriques. • Réunion des syndicats des constructeurs automobiles, de SFAT, LEROY SOMER… Coopération avec la fédération des transports. • • Véhicules hybrides: Dans le domaine des cars de la RATP et d’IRISBUS, avoir une exigence commune avec la fédération des transports. • • Recherche combustion carburant : Travailler a un projet de développement dans le domaine des injecteurs (Renault, Bosch, Delphi), en lien avec le captage des particules (pots catalytiques). • • Hydrogène : Projet de produire de l’hydrogène pour véhicule à partir d’une réflexion en coopération avec la FNCI. • • Auto : Lancement d’un véhicule « populaire » par Renault et PSA. Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  14. 14. la position FTM sur CO2, notamment concernant l'automobile • Nouvelles normes écologiques, les entreprises doivent payer la facture • la FTM-CGT s’est prononcée en faveur d’une norme d’émission de CO² pour les Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique véhicules neufs à 130g/km • Néanmoins cette nouvelle norme est loin d’être suffisante et ne s’attaque qu’à la partie visible de l’iceberg. En effet, le CO² n’est pas la seule pollution générée par les transports • De plus, les constructeurs disposent déjà de nombreuses technologies permettant de réduire les émissions de CO² et les autres nuisances environnementales, mais ces derniers ne veulent pas payer pour ces technologies qu’ils ne jugent pas assez rentables. • C’est inacceptable ! • Aucune mesure n’est prévue pour le renouvellement du parc automobile. Or, étant donné que celui-ci est de plus en plus vieillissant, la FTM-CGT affirme que ces normes doivent être accompagnées d’un renouvellement du parc automobile pour que ces normes écologiques soient efficaces. • Enfin, s’attaquer à la réduction des émissions de CO² n’a aucun sens si il n’y a pas de remise en cause du processus de production industrielle actuel. En effet avec le développement de l’externalisation et de l’organisation en Juste à Temps les stocks ne se trouvent plus dans des entrepôts mais sur les routes dans des camions. • L’intensification des délocalisations conduit également à augmenter fortement les flux de transport routiers de marchandises. • Hélas, sur ces points les réglementations françaises et européennes sont silencieuses…
  15. 15. Electronique 1,8 GE d’aides publiques en R&D en 2012 / 2013 L’UE annonce 5 GE d’aides pour les 7 prochaines années (Initiative ECSEL) Augmenter des 10% la production / an ne suffira pas à répondre aux besoins de composants micro et nano en Europe •SOITEC •Lfoundry sabotée … •Schneider Electric • Focus sur région Bretagne- Val de Loire (hyper-concurrence dans les télécoms, et lien avec plan Cyber) •FREESCALE MOLEX VALEO ST Microélectronique … • un groupe comme ST Microelectronics réalise 15% de son chiffre d’affaires dans l’automobile. • THALES • Thales transportation : métro du futur, optimisation trafic ferroviaire (billettique / signalétique), gestion intégrée de l’ensemble d’un aéroport et de ses moyens d’accès … – Lire la plaquette CGT sur Filière microélectronique Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  16. 16. Electronique (2) • Lien avec CEA-LETI, CNRS, université, beaucoup de Pôles de Compétitivité • Enjeux sur mécatronique, nouvelles piles et stockage d’énergie / Recyclage des batteries • Enjeux sur les batteries • Batterie Li-ion monte à 200 Wh /kg • Technologies émergentes à base d’oxyde de Manganèse ou Nickel (LiMnO2, Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique LiNiO2) ou de Carbone (Lithium Air) • IBM pense que la techno Lithium Air atteindra une densité d’énergie 1000 fois plus importante que Li-ion ou LiMnO2, et que cela permettra une autonomie de 800 km • Passage d’un électrolyte liquide vers un électrolyte solide pour éviter tout risque d’explosion • Fort potentiel de la batterie Lithium – polymère (HydroQuébec, Bolloré …) • La FTM propose ; • Table numérique : Alors qu’il existe une entreprise qui a développé une tablette pour l’éducation. Réfléchir à définir un projet de développement dans ce secteur en y associant le collectif électronique. • • Téléphonie : Au regard des évolutions technologiques et les compétences existantes (BULL, ALCATEL-LUCENT). Coopération avec les syndicats de la FAPT et de la Recherche. •
  17. 17. Energie • ALSTOM • Un carnet de commandes important : 54 Milliards d’euros • Des résultats opérationnels positifs : 1,53 Milliards d’euros • Une taille critique suffisante dans l’énergie comme dans le ferroviaire, au Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique regard des concurrents • AREVA – Avec AREVA, open-innovation = consolider la sûreté et la compétitivité du nucléaire • Constructions de filières dans les Eoliennes, Hydroliennes et panneaux photovoltaïques : Avoir une rencontre avec les syndicats et la FNME. • Super-Grid : En s’appuyant sur la rencontre de Lyon, besoin d’élaborer un projet sur le transport de l’énergie en Europe. Avec la fédération de l’Energie avoir une initiative avec les syndicats concernés (Alstom-Power, Nexans, GE..). • STEP : Avec les syndicats d’EDF, bataille pour le développement sur le site en Aveyron, pour produire de l’énergie à partir d’un barrage et d’un système de pompage, permettant la production d’électricité en fonction de la consommation. (énergie stockée).
  18. 18. Electroménager Fagor-Brandt SEB •Enjeu pour les nouvelles de technologies de type « Froid Magnétique », sans liquide caloporteur … •Electroménager : La France importe la plupart des équipements domestiques. Avec Fagor-Brandt il y a un risque de voir disparaitre les productions de machines à laver. Relancer ce secteur à partir des atouts existants. • •Télévision : On ne produit plus de télévision, alors que les besoins restent importants. Reconquérir ce marché se pose ! • Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  19. 19. Ferroviaire • Besoins importants pour plusieurs années, avec les TER, les métros, les Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique trams, les TGV, le Fret • Sur 10 ans : croissance de 2% par an, 6 à 7 GE d’investissements par an • (France = 3ème marché mondial dans ces activités de transport) • 21 000 emplois dans les études et la production • 24 000 dans le MCO • 37 000 dans les infrastructures • CA de plus de 4 GE (dont 1 GE à l’export) • Il faut y ajouter 2,5 GE de CA pour la construction d’infrastructures ferroviaires • Pôle de compétitivité I-Trans (créé en 2005) • CS2F = Comité stratégique de la filière ferroviaire, créé en août 2010 • Mecateamcluster de Bourgogne, qui inclut le ferroviaire • • Vieillissement de la population dans ce secteur • Disparation des innovations technologiques majeures sur le matériel roulant, mais à l’inverse, montée de la part de l’électronique embarquée et de la signalisation • Solutions : . – Renforcer la capacité et la stratégie de R&D et d’innovation partagées,
  20. 20. Ferroviaire (2) • Proposition FTM CGT • Ferroviaire : Redonner au site de Belfort les capacités à développer les machines nécessaires aux transports ferroviaires (TER, FRET, TGV…). Aller vers une initiative commune avec les fédérations de cheminots et du transport. • • DRAISINE : A partir du projet engagé avec les cheminots, développer une bataille pour relancer la production et l’emploi sur le site de Brive, et RVI. • • Fret en zones urbaines : Elaboration d’un plan de développement du fret autour d’un mix ferroviaire/routier. Réduire le transport routier par le développement de gares de tirages et du développement du wagon isolé. Coopération autour des métropoles (Paris, Lyon, Marseille) avec la fédération du transport et des cheminots. Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  21. 21. Fonderie • France représente 14% de la production européenne • Après une forte baisse en 2008 et 2009, les volumes remontent en 2011, mais rebaissent Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique en 2012 • 35% de la production se fait vers l’export • En 2000 à 2010, les emplois sont passés de 54 500 à 38 400 pour l'aluminium c'est : • Rio Tinto (ex Pechiney, ex Alcan), notamment à St Jean de Maurienne et Dunkerque pour la production en tant que telle. ET • Constellium développe des produits en aluminium destinées à différents secteurs industriels civils et militaires, comme l’aéronautique, le transport (les TGV d’Alstom notamment3), l’automobile, l’emballage, l’énergie et le bâtiment. Les 3 principaux axes de développement du groupe sont : • l’automobile, • l’emballage (no 1 mondial de la production de cannettes), • l’industrie aéronautique. CO2 : gros lobbying actuellement des groupes concernés (comme ArcelorMittal gros émetteur avec les hauts fourneaux : 1 tonne d'acier = 2 tonnes de CO2 rejeté). Ils veulent, si les contraintes européennes se resserrent, obtenir une compensation notamment sur le prix de l'électricité. Or il faut voir le peu d'effort R&D des groupes sur ces questions. ArcelorMittal a abandonné le projet ULCOS (captage et stockage souterrain du CO2 ) depuis "mise en cocon" des hauts fourneaux de Florange. • Le budget R&D d'ArcelorMittal = à peine 0,35% du CA !!!
  22. 22. Froid et climatisation • 28 350 salariés en 2011 • Le froid représente 45% • Le conditionnement d’air 11% • • Lien avec la gestion énergétique de la maison, et des locaux industriels • Nouvelles technologies, sans liquide caloporteur (froid magnétique) Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  23. 23. Machinisme agricole • Optimisation via le GPS, notamment • lien avec les énergies renouvelable localisées Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  24. 24. Navale Construction navale et équipementiers marins • 40 000 emplois directs • CA = 7,8 GE Total secteur maritime • 300 780 emplois directs / CA de 52,2 GE 1 tonne équivalent pétrole permet de transporter : • 50 000 T en camions de plus de 26 T • 90 000 T en ferroviaire à traction diesel • 200 000 T en navires de plus de 30 000 T Pour le fret européen (intra européen) • 47,3 % du fret se fait par route • 38,2 % par mer • 10,5 % par rail • 4% par fleuve Niveaux d’émission de CO2 = g par T / Km : • Avion-cargo = 570 • Poids lourds = 104,5 • Porte-containers 1600 EVP = 17,1 • Petit cargo fluvio maritime = 15,9 • Navire de transport GNL = 13,3 • Porte containers 9 500 EVP = 8,3 • Supertanker = 3,4 • Vraquiers Capesize 180 000 TLP = 3,2 Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  25. 25. Navale (2) • Besoins de : Ferries / Méthaniers / Navires spéciaux • Axes de développement de la R&D – Réduire les émissions de CO2 de 30% – Réduction des NOx et SOx de 80% – Peinture 100% dégradables – Réduction du bruit • Optimiser l’énergie utilisée par les navires • Nouvelles générations de moteurs et de propulsions hybrides notamment • Stockage de l’énergie (super condensateur) • STX Saint-Nazaire • Navale : Les besoins futurs sont importants. Il est l’occasion de remettre à l’ordre du jour une industrie navale, dynamique répondant aux besoins multiples, en lien avec le développement technologique. • Mettre l’ensemble des syndicats des chantiers et avec des compagnies Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique Ferry, EDF, GDF, Telecom etc. • Avoir un objectif d’une grande initiative à St Nazaire.
  26. 26. Navale (3) • Lancement de l'appel à manifestations d'intérêt Navires du futur 2 / le 10-2013 • Dans le cadre des Investissements d’Avenir, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Frédéric Cuvillier, ministre délégué auprès du ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche et Louis Gallois, Commissaire général à l’Investissement annoncent le lancement d’un nouvel appel à manifestations d’intérêt dédié aux navires du futur opéré par l’ADEME, pour le compte de l’Etat, dans le cadre des investissements d’avenir. Ce nouvel appel à manifestations d’intérêt s’inscrit dans le cadre du programme des investissements d'avenir, qui consacre un total de 100 millions d'euros à la thématique "Navires du futur". Il constitue un outil sur lequel pourront s’appuyer les projets issus du plan "Navires Ecologiques" de la nouvelle France industrielle annoncé le 12 septembre par le Président de la République. • Placée au 6e rang mondial et dans un contexte de forte concurrence, l’industrie navale française restera compétitive en accompagnant des projets de recherche et développement débouchant sur des réalisations concrètes et commercialisables. Cette action doit permettre de développer des navires plus économes en énergie, grâce à de nouveaux modes de propulsion, comme le gaz naturel liquéfié (GNL) ; plus intelligents grâce à l’utilisation renforcée des nouvelles technologies de l’information à bord ; plus propres, en réduisant l’ensemble des rejets ; plus sûrs, pour les personnels navigants et les passagers, en renforçant la sûreté et la sécurité à bord. Ce nouvel appel à manifestations d’intérêt (AMI) s’inscrit dans le cadre de l’action des Investissements d‘avenir dédiée aux navires du futur et dotée de 100 millions d'euros. Il concerne les bateaux et navires du domaine civil ayant une fonction commerciale de transport maritime ou fluvial (personnes, marchandises, etc.), ou encore une fonction de travail (pêche, maintenance, surveillance, etc.) ou enfin une fonction sportive ou de loisir (plaisance, compétition). Les avances remboursables constituent deux tiers des crédits affectés à cet AMI. Dans l’objectif de renforcer et structurer la filière, les projets devront, dans le cas général, être collaboratifs, associant grandes entreprises, P.M.E. et laboratoires, et se développer dans le cadre d’un accord de consortium. L’Etat a, d’ores et déjà, soutenu 6 projets, pour un montant total de 35 millions d'euros, caractérisant le dynamisme et la variété de la filière navale française dans le cadre du premier appel à manifestations d’intérêt du Programme d’Investissements d’Avenir : Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  27. 27. Les 6 projets « Navale » de l’AMI Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique • ARPEGE – Ce projet propose le développement d’un concept de navire de pêche particulièrement performant en terme de consommation de carburant, d’une longueur d’environ 24m. Ces gains de consommation seront possibles grâce à une forme de carène plus performante ainsi que par une motorisation diesel-électrique. • AUTOPROTECTION – Son objectif est de concevoir, réaliser et expérimenter un nouveau concept de protection non létal et plus sûr contre la piraterie maritime tout en prenant en compte les contraintes d’exploitation des navires de commerce (système modulaire dédié à l’autoprotection avec une automatisation d’un ensemble de capteurs et de systèmes actifs, règles de détection de comportement agressif, protection par blindage-masquage des zones sensibles et des accès). • NAVALIS – Ce projet vise à améliorer des opérations de transfert de personnel entre le navire et les plateformes d’accès aux éoliennes, via notamment une passerelle robotisée permettant de compenser les effets de la houle. Navalis a pour objectif de réduire la consommation énergétique et les émissions de polluants grâce à l’utilisation du moteur GNL (gaz naturel liquéfié) et réduire les nuisances sonores à l’intérieur du navire en utilisant des technologies d’isolation et de contrôle des vibrations. • WINDKEEPER – Le projet WINDKEEPER est axé sur le segment des navires dédiés à plein temps à la maintenance et à l’entretien des fermes éoliennes offshore. Il a pour objectif de proposer sur le marché, dès la fin de la phase d’expérimentation, un nouveau concept de navire spécialisé, économe et éco-conçu permettant de doubler la capacité d’intervention annuelle sur les éoliennes par rapport aux solutions existantes et d’augmenter ainsi sensiblement la production électrique par une disponibilité croissante d’éoliennes en état de marche. • VOILIER DU FUTUR – Le projet Voilier du Futur vise à réaliser à la fois une plateforme technologique innovante éco-conçue (navire démonstrateur de 13 m à coque aluminium) servant de vitrine au projet et un ensemble d’innovations dans le domaine des équipements de navire avec deux principaux objectifs : la diminution de l’impact environnemental des voiliers de plaisance, sur l’ensemble de leur cycle de vie avec en conséquence une amélioration de la compétitivité des entreprises et l’amélioration de la sécurité à bord des voiliers et les conditions de pratique de la voile. • GENESIS – Le projet GENESIS vise à améliorer les caractéristiques techniques, opérationnelles et financières des paquebots de nouvelle génération, par une réduction de la consommation en combustible de 10% par rapport au navire de référence , une réduction des rejets d’oxyde de soufre, au-delà des normes communautaires actuelles, grâce à l’intégration d’une solution de lavage de fumées des gaz d’échappement des moteurs diesels et le développement d’applications permettant d’augmenter la sécurité et la sûreté à bord (dont un système intégré et centralisé d’hypervision ou un système de géolocalisation des personnes permettant d’automatiser les opérations en cas d’incident ou d’accident).
  28. 28. Services de l’automobile et des garages • 410 000 salariés • Evolution des compétences et des métiers avec la montée de l’électrification des moteurs, et des motorisations hybrides Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  29. 29. Sidérurgie • Filières acier aluminium cuivre • Un récent rapport parlementaire, préconise de : • Sécuriser les sites de production et unités de recherche • Favoriser le recyclage, transformation en fin de vie • Sites de Saint-Jean de Maurienne, Dunkerque, pour Aluminium (ARCELOR MITTAL), de Givet pour KME • Sidérurgie : Remise en fonctionnement de la filière liquide à Florange avec investissements, formation et mise en oeuvre du projet de captage carbone. • • Sidérurgie/récupération : Investissement dans l’aciérie électrique de Gandrange en complémentarité avec la filière ferraille. Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  30. 30. Technologies de l’information et de la communication • Comité stratégique de filière numérique (CSF) • Alcatel Lucent => 6ème plan de restructuration • BULL • THALES • ST MICRO • Privatisation accrue • Nano 2017 • La Commission a approuvé une aide de 400 millions d’euros à STMicroelectronics pour le programme de recherche Nano2017 ; • Lien avec les micromoteurs ou micro-actuateurs • Energie produite en nomade (vêtements tribologie, …) • Nouveaux matériaux pour condensateur efficaces ou stockage d’énergie • aller vers un Modèle « Rifkin » = combiner la transition énergétique et la révolution du système de l’information (Internet …) • Un ordinateur portable consomme 100 kWh, contre 5 kWh pour un Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique terminal léger (type Wyse)
  31. 31. Technologies de l’information et de la communication (2) • Sur la filière, la CGT revendique :  Un projet industriel cohérent de reconquête dans les domaines des technologies matériels Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique et des logiciels.  La mise en place d’un comité national du contrôle des aides publiques.  Un droit suspensif pour les Comités d’Entreprises et les Comités Européens sur les aides allouées aux entreprises.  Une réorientation du Crédit Impôt Recherche (CIR), tout en maintenant son opposition au principe du CIR, qui contribue à amplifier l’effort de R&D en France.  Pour les grands groupes, le CIR ne peut être attribué qu’après examen de sa stratégie et conditionné à un effort propre accru en R&D et de création d’emplois autour de projets socialement utiles.  Pour les PME, des dispositifs donnant une vision sur le moyen terme dès lors qu’il y a engagement de création d’emplois.  La mise en place de Comités InterEntreprises (CIE) pour renforcer les droits des salariés et les dispositifs d’information/consultation donneurs d’ordres/sous‐traitants.  Au minimum 10% du temps de travail, payé comme tel, consacré à la formation qualifiante des travailleuses et travailleurs pour faire face aux besoins d’emplois qualifiés du secteur. Propositions FTM CGT • Industrie médicale : A partir du projet sur l’imagerie médicale porté par les syndicats de Thales. Organiser une initiative sur le thème de l’industrie médicale répondant aux besoins des hôpitaux. Coopération avec la fédération de la santé. • Machine outils /robots : En lien avec le développement du parc machine qui nécessite un renouvellement important, un plan de relance de la production d’équipements/robots en lien avec l’ingénierie, nécessité investissement et évolutions des emplois en qualifications. •
  32. 32. Les 71 pôles de compétitivité (1) • Advancity Ile-de-France • Aerospace Valley Midi-Pyrénées Aquitaine • Agrimip Sud Ouest Innovation Midi-Pyrénées Aquitaine • Alsace Biovalley Alsace • Alsace Energivie Alsace • Aquimer Nord-Pas-de-Calais • Arve Industries Rhône-Alpes • Astech Ile-de-France • Atlanpôle Biothérapies Pays de la Loire • Avenia Aquitaine • Axelera Rhône-Alpes • Cancer-Bio-Santé Midi-Pyrénées Limousin • Cap Digital Paris-Région Ile-de-France • Capenergies Provence-Alpes- Côte-d'Azur Guadeloupe Zones de R&D en Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique Corse • Céréales Vallée Auvergne • Cosmetic valley Centre Haute-Normandie Ile-de-France • Derbi Languedoc- Roussillon Midi-Pyrénées • Dream Centre • Eau Languedoc- Roussillon Provence-Alpes- Côte-d'Azur Midi-Pyrénées
  33. 33. Les 71 pôles de compétitivité (2) • Elastopole Centre Ile-de-France Auvergne Pays de la Loire • Elopsys Limousin Midi-Pyrénées • EMC2 Pays de la Loire Bretagne • Eurobiomed Provence-Alpes- Côte-d'Azur Languedoc- Roussillon • Fibres Grand Est Lorraine Alsace • Finance Innovation Ile-de-France • Hippolia (ex Filière équine) Basse-Normandie • Hydreos Lorraine Alsace • iDfor CAR Pays de la Loire Bretagne Poitou-Charentes • Images & Réseaux Bretagne Pays de la Loire • Imaginove Rhône-Alpes • Industries du Commerce Nord-Pas-de-Calais • Industries et Agro-Ressources Champagne- Ardenne Picardie • I-Trans Nord-Pas-de-Calais Picardie • Lyon Biopole Rhône-Alpes Guyane • La répartition officielle des territoires d'intervention des 71 pôles de compétitivité Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  34. 34. Les 71 pôles de compétitivité (3) • Lutb Transport & Mobility Systems Rhône-Alpes • Materalia Lorraine Champagne- Ardenne • Maud Nord-Pas-de-Calais • Medicen Ile-de-France • Mer Bretagne Bretagne • Mer Méditerranée Provence-Alpes- Côte-d'Azur Languedoc- Roussillon • Microtechniques Franche-Comté • Minalogic Rhône-Alpes • Mov'eo Haute-Normandie Ile-de-France Basse-Normandie • Nov@log Haute-Normandie Basse-Normandie Ile-de-France • Nutrition Santé Longévité Nord-Pas-de-Calais • Optitec Provence-Alpes- Côte-d'Azur Languedoc- Roussillon • Parfums, arômes, senteurs, saveurs Provence-Alpes- Côte-d'Azur • Pegase Provence-Alpes- Côte-d'Azur • Plastipolis Rhône-Alpes Franche-Comté • Pôle Européen de la Céramique Limousin Midi-Pyrénées Centre • Pôle Nucléaire Bourgogne Bourgogne • Qualiméditerranée Languedoc- Roussillon • Qualitropic La Réunion • Risques Provence-Alpes- Côte-d'Azur Languedoc- Roussillon • Route des Lasers Aquitaine • S2E2 - Sciences et Systèmes de l'Energie Electrique Centre Limousin Pays de la Loire Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  35. 35. Les 71 pôles de compétitivité (4) • SCS - Solutions Communicantes Sécurisées Provence-Alpes- Côte-d'Azur • System@tic Paris-Région Ile-de-France • Team² Nord-Pas-de-Calais • Techtera Rhône-Alpes • Tenerrdis Rhône-Alpes • Terralia Provence-Alpes- Côte-d'Azur Rhône-Alpes Languedoc- Roussillon • TES - Transactions Electroniques Sécurisées Basse-Normandie • Trimatec Languedoc-Roussillon Rhône-Alpes Provence-Alpes- Côte-d'Azur • Up-Tex Nord-Pas-de-Calais • Valorial - l'Aliment de demain Bretagne Pays de Loire Basse-Normandie • Vegepolys Pays de la Loire • Véhicule du futur Franche-Comté Alsace • Viameca Rhône-Alpes Auvergne Limousin • Vitagora Bourgogne Franche-Comté Ile-de-France • Zones de R&D en Franche-Comté • Xylofutur Aquitaine • Le territoire d'un pôle correspond à la ou les régions validées en Comité interministériel de l'Aménagement et de la Compétitivité des Territoires (CIACT) lors de la labellisation du pôle, éventuellement • complétées des communes situées en dehors de ces régions mais qui sont incluses dans le Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique zonage R&D du pôle défini par décret. • (Classement alphabétique des pôles). Mise à jour, le 1er décembre 2013
  36. 36. inventaire des pôles en interaction possible (parmi les 71 …) • Advancity = ville et mobilité durables • Aerospace Valley = aéronautique Espace TIC • Alsace énergivie = écotechnologie environnement énergie • Astech = aéronautique Espace • Avenia = écotechnologie environnement énergie • Cap digital Paris Région • Derbi = énergie • DREAM = Eau & Milieu • EAU = écotechnologie environnement • Elastople = chimie matériaux • Elopsys = optique photonique TIC • EMC2 = matériaux Microtechnique / mécanique • Hydreos = écotechnologie environnement • IDforCAR = transports • TUTB Transport & Mobility Systems = transports • Materalia = matériaux • Mer Bretagne Atlantique = Energie TIC Transports • Mer Méditerranée = Energie TIC Transports • Microtechniques = microtechnique / mécanique • Minalogic = microtechnique / mécanique TIC (MEMS) • Mont-blanc industries = microtechnique / mécanique • Move o = transport • Nucléaire Bourgogne = énergie microtechnique / mécanique • Optitec = optique / photonique • Pegase = aéronautique / espace • Plastipolis = matériaux • Pole européen de la céramique = matériaux • Route des lasers = optique / photonique • S2E2 = Energie • SYSTEMATIC Paris Region = TIC • TEAM2 = écotechnologies / environnement • TEnerrdis = énergie • Trimatec = énergie ingénierie / services • UP Tex = matériaux • Véhicule du futur Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  37. 37. Exemple de projets au coeur de la transition énergétique • GreenCity : • Institut pour la transition Energétique (ITE) SuperGrid • La bâtiment au coeur de la transition énergétique • Avec AREVA, open-innovation = consolider la sûreté et la compétitivité du nucléaire • Valoriser le sous-sol dans la transition énergétique = développer les technos des Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique géosciences, • Et construire des partenariats sur Pétrole / Gaz Amont, géothermies, stockage souterrain des gaz et CO2 … • SmartCity avec SYSTEMATIC • Critiques CGT : Les 67 nouveaux projets du 18ème appel à projets du FUI Régions = aides de l’état de 42,8 ME • Permettent un 1er niveau de réponses en transverse, mais très insuffisant (et effet d’aubaine sur les subventions = il faut un contrôle citoyen !) • Réponses partielles, Balkanisation, lobbies régionaux … • Les limites des financements européens, MINISTERES France et des pôles de compétitivité (effet d’aubaine, et faible efficacité) • Tableau des aides au titre du CIR versées aux grandes entreprises dans la métallurgie = effet d’aubaine, voire baisse de la Recherche autofinancée • Un tableau du cout du capital et des dividendes versés pour les entreprises du CAC40 = démontrent qu’ils limitent fortement l’investissement en R&D
  38. 38. Position CGT sur les pôles de compétitivité • Plus de 5 milliards et demi d’euros ont été investis sur les 71 pôles nationaux. • S’ils ont permis la labellisation de 3 748 projets de R&D et 2 500 innovations, seuls 977 brevets ont été déposés entre 2008 et 201, alors que 16 700 brevets ont été enregistrés par l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) rien qu’en 2011. Même maigre résultat aussi pour la valorisation industrielle qui a vu la création de 93 start-up Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique issues de la R&D. • La transformation des pôles de compétitivité en pôles de coopérations et de développement se pose clairement, ainsi que la surveillance des aides publiques. La cohérence du pilotage de la Recherche qu’elle soit publique ou privée devient urgente et décisive dans notre pays. La place des salariés n’est pas reconnue. Rares sont ceux qui associent les organisations représentatives des personnels à leurs structures de décision ou de contrôle. Les rapports entre grands groupes et PME sont trop marqués par la domination des grands groupes
  39. 39. Position CGT (suite) • La CGT estime important de développer une activité de recherche collaborative dans les territoires, à condition de développer les coopérations équilibrées et de redonner leur place aux salariés et à leurs représentants. • Elle propose de transformer les pôles de compétitivité en véritables pôles de coopération et de développement territorial, pour y développer une activité de recherche collaborative sur les territoires entre le monde industriel et l’enseignement supérieur et la recherche dans le cadre d’une gouvernance équilibrée Formation-Recherche-Industrie et de redonner la place aux représentants des salariés dans les instances de gouvernance et de décisions des pôles. • Le premier objectif de ces pôles de coopération et de développement territorial serait de permettre aux PME-PMI qui disposent de peu de moyens (financements, capacités, temps…) à consacrer à la recherche long terme d’accéder aux fruits de ce type de recherche pour développer des produits qui sont spécifiques à leur marché. Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  40. 40. La nouvelle France industrielle : les Chefs de projet • moins de 2 litres aux 100 km Gilles Le Borgne, Jean-Michel Billig • Bornes électriques de recharge Francis Vuibert • Autonomie et Puissance des Batteries Florence Lambert • Véhicules à Pilotage Automatique Carlos Ghosn • Avion électrique et nouvelle génération d’aéronefs Jean Botti • Dirigeables – Charges lourdes Jean-Yves Longère • Logiciels et systèmes embarqués Éric Bantegnie • Satellites à Propulsion électrique Jean-Yves Le Gall • TGV du futur Jérôme Wallut • Navires écologiques Laurent Castaing • Textiles techniques et intelligents Yves Dubief • Industries du Bois Franck Mathis, Dominique Weber • Recyclage et Matériaux Verts Antoine Frérot • Rénovation Thermique des Bâtiments Jacques Pestre, Marcel Torrents • Réseaux Électriques IntelligentS Dominique Maillard • Qualité de l’eau et gestion de la rareté Christophe Chevillion, Jean-Louis Chaussade • Chimie Verte et Biocarburants Pascal Barthélémy • Biotechnologies médicales André Choulika • Hôpital numérique Christian Niebourel, Mireille Faugères • Dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé Sacha Loiseau, André-Michel Ballester • Produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable Jean-Philippe Girard • Big data Paul Hermelin, François Bourdoncle • cloud computing Thierry Breton, Octave Klaba • e-Éducation Déborah Elalouf, Jean- Yves Hepp Souveraineté Télécoms Philippe Keryer Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique Nanoélectronique Laurent Malier • Objets Connectés Éric Carreel Réalité augmentée Vincent Marcatté • Services sans contact Olivier Piou Supercalculateurs Gérard Roucairol • Robotique Bruno Bonnell • Cybersécurité Guillaume Poupard (ANSSI) • Usine du Futur Frédéric Sanchez, Bernard Charlès
  41. 41. INTERACTION Enseignement SUP / INDUSTRIE • Exemple type d’un regroupement d’écoles. Interaction formation sup et industrie • sur les besoins de transversalité entre nouvelles technos, les Ecoles sont amenées à se regrouper AU SERVICE des grands groupes industriels, afin d’alimenter des Filières d’ingénieurs, à disposition de ces groupes. • La motivation étant le reversement de la taxe d’apprentissage et la labellisation des « laboratoires d’excellence », via des Communautés d’Universités et d’Etablissements • Les responsables d’établissement pointent ouvertement le risque de « délocalisation de la production », si la filière n’est pas « organisée dans le sens » voulu par l’Industrie. • La course à la notoriété (comme dans les pôles de compétitivité) est le principal moteur de cette évolution. Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  42. 42. Essai de conclusion Beaucoup des thématiques de « La Nouvelle France Industrielle » sont déjà abordées en R&D au sein de la Métallurgie, via les pôles, l’ANR ou les financements européens, et croisent celle du développement durable et de la transition énergétique Exemples : Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique Pilotage intelligent d’un réseau distribué • Smart grid (réseaux intelligents et réactifs), IA (intelligence artificielle, systèmes experts), cybersécurité (intégrité / garantie de fonctionnement / protection des données personnelles et du citoyen) • Equation à résoudre = diminuer les gaz à effets de serre, diminuer l’empreinte énergétique, tout en assurant les besoins (qui vont continuer à croitre …) Solutions = Nouvelles énergies, énergies renouvelables / meilleure distribution, production en local (au plus près de l’utilisateur), réseaux commutables agiles et distribués, économie circulaire, relocalisation … Problème= les énergies renouvelables sont aléatoires dans le temps, et souvent sont produites loin de l’utilisateur • Problème du stockage d’une énergie variable dans le temps, sur la durée • Problème de la distribution au plus près, avec le moins de pertes possibles Nouvelles pistes sur le stockage = intérêt de l’électronique et de la micromécanique •Idem pour la distribution optimisée = réseaux intelligents, nouveaux matériaux, faisceaux d’énergie (pour le solaire) ? • Cartographie de ce qui existe = « la transition énergétique, combien de divisions ? » Les solutions, les briques technos = beaucoup relève de la Métallurgie •Equipements de la maison • Puits canadien • Pompe à chaleur • Chafaud solaire (efficacité proche de 90%) / Panneaux solaire non voltaïque • Nouveaux matériaux isolants • Constructions enfouies (thermostat de 12°), murs végétaux • Infrastructures • Réseaux de géothermie • Réseaux de Transports (architecture) • Aérien : exemple de l’Optimisation du roulage d’un avion (aéroport) et de la fréquence de décollage (étude sur les vortex) •• Micromoteurs (énergie distribuée, moteurs indépendants sur les roues, …) • capture d’énergie = éolienne, hydrolienne, différentiels de températures (eau, sol, …), revisiter la géothermie … • Stockage énergie (mobile ou statique) • Vêtement triboélectrique, lien avec micro et nano • Nouvelle conception des réseaux informatiques (« Coeurs » délocalisés, terminaux légers type Wyse) • Les Mega Data centers, et la structure actuelle d’Internet en général, consomment énormément (on se rapproche dangereusement du niveau de la consommation des transports aériens …)
  43. 43. Essai de conclusion (2) • Froid magnétique sans caloporteur • Panneaux solaire de 2ème (GaAs) ou de 3ème génération (nano) avec des Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique rendements durables de 25 à 30% • Véhicules à roues motorisées et décentralisées • Habitat à énergie positive • Convoyages véhicules roues / extension du FRET • Faisceau d’énergie EM ou lumineux • Mais au-delà des recherches sur les technologies et les filières, il faut se poser la question globale de l’organisation mondiale de la production : la généralisation systématique de de la délocalisation de productions (et conceptions) vers l’Asie engendre un bilan carboné très négatif ! Parce que l’on démultiplie les coûts et les impacts dus aux transports – flux tendus, et parce que ces pays sont très peu soucieux des contraintes environnementales • Pole public de Recherche, avec pilotage des PdC, et banque d’investissement au service des Besoins, et avec contrôle salariés et citoyens
  44. 44. Propositions Industrielles • Pour la CGT, il s’agit définir quelques propositions pour travailler à plusieurs projets industriels qui permettent de mettre en avant la nécessité de reconquête de l’activité industrielle en France, avec la création de milliers d’emplois. • • Alors que 48% des produits manufacturés sont importés, si on en produisait ne serait-ce qu’un tiers, combien d’emplois à créer, à produire sur le territoire seraient nécessaires ? • C’est bien le besoin de production que nous avons à porter, en lien avec les capacités de recherche, d’innovations, d’études, de services publics. • • Revendiquer des projets industriels, demande des liens entre les syndicats sous-traitants et donneurs d’ordres, avec ceux de l’enseignement, de la finance etc.… • • A partir de chaque filière industrielle, des atouts dans les entreprises, en matière de savoir-faire et du potentiel existant, de la place des territoires en particulier les régions, il est proposé d’élaborer des exigences conjuguant le besoin de reconquêtes industrielles et projets industriels. • Cela nécessite une véritable campagne dans le temps, afin de rendre visible ces projets, de prendre des initiatives dans les bassins d’emplois, de mettre en débat des perspectives d’actions qui portent notre démarche de contestation et de mobilisation dans le prolongement de la campagne du coût du capital. Elaborer des projets industriels, des exigences d’emplois, des tracts et affiches. • • Voici une première approche de ce que la Fédération avec ses USTM, syndicats, collectifs régionaux et des filières pourraient porter, en travaillant en coopération avec les fédérations et structures CGT concernées. On ne part pas de rien, il faut maintenant élargir la dynamique ! Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  45. 45. • Electroménager : La France importe la plupart des équipements domestiques. Avec Fagor-Brandt il y a un risque de voir disparaitre les productions de machines à laver. Relancer ce secteur à partir des atouts existants. • Télévision : On ne produit plus de télévision, alors que les besoins restent importants. Reconquérir ce marché se pose ! • Table numérique : Alors qu’il existe une entreprise qui a développé une tablette pour l’éducation. Réfléchir à définir un projet de développement dans ce secteur en y associant le collectif électronique. • Téléphonie : Au regard des évolutions technologiques et les compétences existantes (BULL, ALCATEL). Coopération avec les syndicats Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique de la FAPT et de la Recherche. • Ferroviaire : Redonner au site de Belfort les capacités à développer les machines nécessaires aux transports ferroviaires (TER, FRET, TGV…). Aller vers une initiative commune avec les fédérations de cheminots et du transport. • Navale : Les besoins futurs sont importants. Il est l’occasion de remettre à l’ordre du jour une industrie navale, dynamique répondant aux besoins multiples, en lien avec le développement technologique. • Mettre l’ensemble des syndicats des chantiers et avec des compagnies Ferry, EDF, GDF, Telecom etc. • Avoir un objectif d’une grande initiative à St Nazaire. • DRAISINE : A partir du projet engagé avec les cheminots, développer une bataille pour relancer la production et l’emploi sur le site de Brive, et RVI. • Propulsion/Electrique : Porter une revendication de faire d’Angoulême un pôle de développement dans le domaine de la batterie, des moteurs électriques. • Réunion des syndicats des constructeurs automobiles, de SFAT, LEROY SOMER… Coopération avec la fédération des transports. • Véhicules hybrides: Dans le domaine des cars de la RATP et d’IRISBUS, avoir une exigence commune avec la fédération des transports. • Recherche combustion carburant : Travailler a un projet de développement dans le domaine des injecteurs (Renault, Bosch, Delphi), en lien avec le captage des particules (pots catalytiques). • Hydrogène : Projet de produire de l’hydrogène pour véhicule à partir d’une réflexion en coopération avec la FNCI. • Avion régional : Elargissement de la gamme des ATR par un nouveau projet ATR 90. Pourquoi ne pas lancer une nouvelle ligne d’assemblage, en Picardie ? • Sidérurgie : Remise en fonctionnement de la filière liquide à Florange avec investissements, formation et mise en oeuvre du projet de captage carbone. • Sidérurgie/récupération : Investissement dans l’aciérie électrique de Gandrange en complémentarité avec la filière ferraille. • Auto : Lancement d’un véhicule « populaire » par Renault et PSA. • Industrie médicale : A partir du projet sur l’imagerie médicale porté par les syndicats de Thales. Organiser une initiative sur le thème de l’industrie médicale répondant aux besoins des hôpitaux. Coopération avec la fédération de la santé. • Super-Grid : En s’appuyant sur la rencontre de Lyon, besoin d’élaborer un projet sur le transport de l’énergie en Europe. Avec la fédération de l’Energie avoir une initiative avec les syndicats concernés (Alstom-Power, Nexans, GE..). • STEP : Avec les syndicats d’EDF, bataille pour le développement sur le site en Aveyron, pour produire de l’énergie à partir d’un barrage et d’un système de pompage, permettant la production d’électricité en fonction de la consommation. (énergie stockée). • Constructions de filières dans les Eoliennes, Hydroliennes et panneaux photovoltaïques : Avoir une rencontre avec les syndicats et la FNME. • Fret en zones urbaines : Elaboration d’un plan de développement du fret autour d’un mix ferroviaire/routier. Réduire le transport routier par le développement de gares de tirages et du développement du wagon isolé. Coopération autour des métropoles (Paris, Lyon, Marseille) avec la fédération du transport et des cheminots. • Machine outils /robots : En lien avec le développement du parc machine qui nécessite un renouvellement important, un plan de relance de la production d’équipements/robots en lien avec l’ingénierie, nécessité investissement et évolutions des emplois en qualifications.
  46. 46. Présentation FTM à la confédération Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique • Enjeux et perspectives – Les engagements internationaux de la France (paquet Energie-Climat) • 3 piliers : – Réduction de la consommation énergétique – Efficacité énergétique – Augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique • Analyse de la CGT – 1°) place de l’énergie et état des lieux • Nécessaire au développement humain (bien-être, mais aussi accès à la culture, santé, éducation, mobilité), mais Inégalité insupportable • 3 milliards de personnes n’ont que des moyens rudimentaires en énergie • 8 millions de personnes en précarité énergétique en France – 2°) ressources fossiles et réchauffement climatique • Raréfaction • Conséquence du réchauffement climatique – 3°) propositions CGT Autour de 3 points • Recherche de l’efficacité énergétique • Equilibre (mix) des différentes sources d’énergies • Maîtrise publique du secteur Les secteurs les + consommateurs d’énergie = en 1er le bâtiment, en 2ème les transports Les + émetteurs de GES = en 1er les transports, en 2ème le bâtiment • Or, le bâtiment a perdu 70 000 salariés en 2 ans, et besoin de 500 000 logements !) • Qui peut financer les 250 E / M2 pour mettre aux normes son logement ancien ? – Exemple d’économie circulaire = les haut fourneaux électriques pour recycler l’acier = il faut relocaliser ce type d’activités industrielles • Mais pour pouvoir relocaliser, il faut un accès à une énergie fiable à un coût abordable – Nouvelles filières industrielles pour des énergies renouvelables – Charbon avec captage et stockage de CO2, en utilisation directe (pas de conversion en centrales électriques thermique s= car mauvais rendement) – Nucléaire = nouvelle filière à haut niveau de sécurité, sous maîtrise publique, avec des garanties collectives pour les salariés – Nouvelle génération de réacteurs (4ème), en donnant des moyens au CEA – Nouvelles technologies sur Batteries, Convertisseurs d’éolienne (aimants), cellules + efficaces et + durable sur le photovoltaïque, …
  47. 47. Proposition d’un pôle public de l’énergie en France et d’une agence européenne de l’énergie, qui coordonnent les problématiques (orientation des recherches, évolution des émissions des GES, groupements d’achats, mise en réseaux …), le tout sous contrôle social et citoyen. Pour la prospective, il faut tenir compte de l’accroissement démographique et surtout ne pas renoncer à une industrie de haut niveau dans notre pays = donc prévoir une certaine croissance des besoins. Paradoxalement, les nouvelles technologies (dont les serveurs Internet) consomment énormément d’énergie = le Cloud n’est pas dématérialisé et a un impact énergétique important. Cas de la voiture électrique : Attention au transfert d’usage = sous-estimé Faire en sorte que l’on privilégie la voiture électrique pour les déplacements courts (peu émettrice de GES en France, grâce au mix avec Nucléaire, mais beaucoup + polluante en Allemagne …) Quel financement pour mettre en place et entretenir les 7 millions de bornes de recharge ? Par contre, pour d’autres usages (trajets longs) le moteur thermique reste indispensable (utiliser l’Hydride = mais il faut développer cette filière) Isolement des bâtiments = regarder quel modèle de SEM –sociétés d’économie mixte – on se donne, et éviter la privatisation pure et simple (mise en concurrence uniquement sur la base des profits court terme), refuser de limiter la part des organismes publiques à 34% Le tri des déchets, et la généralisation du recyclage = en faire de vrais emplois Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  48. 48. Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (en cours de vote à l’A.N.) • Titre I = les enjeux • Titre II = bâtiment (objectif de rénover 500 000 logements par an et de créer 75 000 emplois) • Titre III = transports (réduire la pollution, protéger la santé des Français et baisser la facture énergétique de la France) • Titre IV = lutte contre les gaspillages et la promotion de l’économie circulaire • Titre V = les énergies renouvelables (levier majeur de croissance verte) • Titre VI =sûreté nucléaire et information des citoyens Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique
  49. 49. sources • Les assises CGT du ferroviaire 20 février 2013 (présentation de SECAFI) • • Le véhicule électrique : évolution de l’emploi et des compétences, SYNTEX, octobre 2012 • • INDUSTRIAL : • Compte rendu du comité de politique industrielle ROME du 16 au 19 septembre (2012 ?) • Cercle de travail Politique industrielle, IG Metall et FGMM-CFDT/ FO Métaux/ FTM-CGT, Paris, le Journée d’étude 21.10.2014 – Collectif confédéral « Recherche » - La recherche, enjeu pour la transition énergétique 25.10.2012 • Réunion Electro-mobilité Montreuil 25 26 Octobre 2012 • • Expressions CGT par filières • Déclaration de la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT du 21 février 14 • • Mars 2014 FTM : Plan de travail pour construire les initiatives pour l’emploi et l’activité productive dans l’industrie • Position FTM-CGT CO2 • • Contribution de la Confédération Générale du Travail aux « Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche » • Audition du 17 septembre 2012 • • Repères CGT sur le paysage de la recherche en France • • Sites gouvernementaux (NFI, pôles de compétitivité) • Institut pour la Transition Energétique (I.T.E.) : signature du nouveau projet VeDeCoM • Lancement de l'appel à manifestations d'intérêt Navires du futur 2 •

×