Successfully reported this slideshow.
Logiques d’usages et jeux d’acteurs sur les réseaux sociaux :  Quels modèles d’innovation sur  la plateforme collaborative...
I. CLARIFICATION THEORIQUE DES CONCEPTS ET PRESENTATION DU CONTEXTE
<ul><li>Qu'est ce que... </li></ul><ul><li>les réseaux sociaux   ??? </li></ul><ul><li>le réseautage social   ???  </li></...
 
Selon Wikipédia, « Un réseau social est un  ensemble d'entités sociales  telles que des  individus  ou des  organisations ...
<ul><li>1908:  Georg Simmel, le précurseur  : père fondateur de la sociologie des réseaux (interactionnisme structural, “S...
Selon Wikipédia, « Un réseau social est un  ensemble d'entités sociales  telles que des  individus  ou des  organisations ...
«  Que ce soit par un cordon téléphonique ou par des millions,   ils sont tous interconnectés aux autres. Collectivement, ...
Source  :  http://www.oxyweb.co.uk/blog/socialnetworks-nov08.png Carte mondiale des réseaux sociaux
Quelques Sites web 2.0 & réseaux sociaux thématiques africains
La notion du «  User Generated Content (UGC)  »  <ul><li>Fondement de la philosophie du web 2.0 :  Le pouvoir aux internau...
 
Les internautes 2.0  à l'épreuve de la création  <ul><li>En juin 2008 :  95 %  des 12-17 ans sont des internautes et  68 %...
CEAN <ul><li>Mais  suffit-il de créer un blog ou un site  pour être considéré comme  créateur de contenus  sur le web ? </...
Symposium Netsuds 2009  Bordeaux 13-16 octobre  2009 CEAN II. WEB2SOLIDARITE.ORG :  De l’idée à la réalisation du projet… ...
Symposium Netsuds 2009  Bordeaux 13-16 octobre  2009 CEAN <ul><li>Genèse :  Pourquoi  créer un réseau social thématique  <...
<ul><li>La notion de solidarité en amont du processus  de création de liens sur les  réseaux sociaux </li></ul>Solidarité ...
 
<ul><li>Méthodologie :  Comment  créer un réseau social thématique ? </li></ul><ul><li>(Outils, méthodes et stratégies,…)‏...
3.  Constituer et animer des communautés  au sein  du réseau (groupes pays, groupes thématiques,…)‏ 4.  Financer le réseau...
<ul><li>Quelques résultats  </li></ul><ul><li>(chiffres clé, Octobre </li></ul><ul><li>2009)‏ </li></ul><ul><li>567  membr...
<ul><li>Représentation des membres Africains de web2solidarité par pays d'origine  </li></ul>
<ul><li>Représentation en pourcentage des Africains présents sur le réseau web2solidarité.org  </li></ul>
III. DE L'INTELLIGENCE COLLECTIVE A L'INNOVATION COLLABORATIVE : Le capital humain et social de la toile E
<ul><li>Structuration du réseau en communautés d'intérêts : Démarche fondamentale favorable à l'innovation par l'usage au ...
 
<ul><li>Fragments d’usages et participation fragmentée sur Web2solidarité.org :  La loi du 1% des médias participati fs </...
<ul><li>Profils type des utilisateurs du réseau web2solidarité en fonction de leur niveau de contribution et de leur degré...
TOUS POUR TOUS,   la force des liens faibles sur le réseau  <ul><li>Théorie de Granovetter  : “la  force d’un lien = une c...
Source  :  “ Animer un réseau au quotidien  : Synthèse de l’Atelier ThinkTank du 8 janvier 2009”, Rencontre des acteurs de...
CONCLUSION &  PERSPECTIVES   <ul><li>Les réseaux et médias sociaux constituent de  nouveaux cadres favorables à l'émergenc...
ICI AILLEURS <ul><li>Au-delà de web2solidarité, les inégalités d’accès et d’usages d’Internet persistent au sein des diffé...
  WEB 2.0, catalyseur de liens sociaux et de réseaux reliant « ici » et « ailleurs »
L'Afrique et les Africains sont-ils prêts à passer du WEB 2 Zéro (0) au  WEB 2 Héros ??? MERCI DE VOTRE ATTENTION Destiny ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Logiques d'usages et jeux d'acteurs sur les réseaux sociaux : Le cas de la plateforme Web2solidarité.org

2 281 vues

Publié le

Communication lors des 2èmes rencontres e-Atlas / Atelier : le Web 2.0 au service des ONG

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Logiques d'usages et jeux d'acteurs sur les réseaux sociaux : Le cas de la plateforme Web2solidarité.org

  1. 1. Logiques d’usages et jeux d’acteurs sur les réseaux sociaux : Quels modèles d’innovation sur la plateforme collaborative Web2solidarité.org ? Destiny TCHEHOUALI Chargé d'études TIC – Agence mondiale de solidarité numérique (Lyon)‏ Doctorant en géographie (TIC, territoires et sociétés de l'information), Lisst-Cieu / Université de Toulouse le Mirail
  2. 2. I. CLARIFICATION THEORIQUE DES CONCEPTS ET PRESENTATION DU CONTEXTE
  3. 3. <ul><li>Qu'est ce que... </li></ul><ul><li>les réseaux sociaux ??? </li></ul><ul><li>le réseautage social ??? </li></ul><ul><li>le social networking ??? </li></ul>
  4. 5. Selon Wikipédia, « Un réseau social est un ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales . Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social . »
  5. 6. <ul><li>1908: Georg Simmel, le précurseur : père fondateur de la sociologie des réseaux (interactionnisme structural, “Science des formes de l'action réciproque”)‏ </li></ul><ul><li>1954: John Barnes, l'inventeur : le premier à avoir introduit la notion de social network dans les sciences sociales)‏ </li></ul><ul><li>1967: Stanley Milgram, le théoricien : théorie des six degrés ; le petit monde (“Small world”)‏ </li></ul><ul><li>Anthropologie structurale + Théorie des graphes </li></ul><ul><li>Les pionniers avec qui l'histoire commença... </li></ul><ul><li>1994: Maryann Feldmann, : The geography of innovation </li></ul><ul><li>2002: Henry Bakis, Gabriel Dupuy, Daniel Latouche, Emmanuel Eveno ,... : géographie des réseaux et du cyberespace, sociétés de l'information, ... </li></ul><ul><li>Et ceux dont les travaux récents permettent de questionner l'histoire... à travers une approche géographique de l'innovation sociale des réseaux </li></ul>
  6. 7. Selon Wikipédia, « Un réseau social est un ensemble d'entités sociales telles que des individus ou des organisations sociales reliées entre elles par des liens créés lors des interactions sociales . Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social . »
  7. 8. «  Que ce soit par un cordon téléphonique ou par des millions, ils sont tous interconnectés aux autres. Collectivement, ils forment ce que leurs habitants appellent le Réseau . Il s'étend au travers de cette immense région d'états électroniques, de micro-ondes, de champs magnétiques de lumières pulsées et au travers de ce que l'écrivain de science-fiction William Ginson a appelé le CyberEspace .  » BARLOW John Perry, Crime & Puzzlement, 1990. <ul><li>Chronologie, typologie et répartition géographique des réseaux sociaux </li></ul>
  8. 9. Source : http://www.oxyweb.co.uk/blog/socialnetworks-nov08.png Carte mondiale des réseaux sociaux
  9. 10. Quelques Sites web 2.0 & réseaux sociaux thématiques africains
  10. 11. La notion du «  User Generated Content (UGC) » <ul><li>Fondement de la philosophie du web 2.0 : Le pouvoir aux internautes, les internautes au pouvoir !!! </li></ul><ul><li>D'un point de vue technique : UNE EVOLUTION DU WEB MAIS PAS UNE REVOLUTION : Passage du modèle d'une application unique (1) pour N utilisateurs (one-to-many / Web 1.0) au modèle N utilisateurs servis par N applications produites par N utilisateurs (many-to-many, everybody-to-everybody / Web 2.0) . </li></ul><ul><li>D'un point de vue sociale : UN CHANGEMENT DU STATUT DE L'UTILISATEUR : De leur statut de simples récepteurs-lecteurs , les internautes ont dorénavant la possibilité d’être aussi des émetteurs-créateurs </li></ul>
  11. 13. Les internautes 2.0 à l'épreuve de la création <ul><li>En juin 2008 : 95 % des 12-17 ans sont des internautes et 68 % d’entre eux déclarent se connecter tous les jours à Internet. (Enquête CREDOC, 2008)‏ </li></ul><ul><li>22% des internautes français, soit un peu plus de 7 millions de personnes se disent auteurs d’un blog ou d’un site . (Enquête CREDOC, 2008)‏ </li></ul><ul><li>Services les plus fréquentés par les Adolescents français, par ordre décroissant : YouTube , Google et FaceBook . (Enquête Nouvel Obs, Août 2009)‏ </li></ul>
  12. 14. CEAN <ul><li>Mais suffit-il de créer un blog ou un site pour être considéré comme créateur de contenus sur le web ? </li></ul><ul><li>Quelles sont les logiques d'usages et les logiques d'acteurs sur les réseaux et médias sociaux ? </li></ul><ul><li>Quelle place pour l'innovation à travers des usages porteurs de sens et vecteurs d’action ? </li></ul><ul><li>Dans quelle proportion la rédaction de billets de blog ou la publication de vidéos témoignent du potentiel créatif d'un usager du web 2.0, appartenant à une communauté profesionnelle en ligne? </li></ul>
  13. 15. Symposium Netsuds 2009 Bordeaux 13-16 octobre 2009 CEAN II. WEB2SOLIDARITE.ORG : De l’idée à la réalisation du projet…  (ETUDE DE CAS & RETOUR D’EXPERIENCE)
  14. 16. Symposium Netsuds 2009 Bordeaux 13-16 octobre 2009 CEAN <ul><li>Genèse : Pourquoi créer un réseau social thématique </li></ul><ul><li>3 bonnes raisons de créer un réseau social thématique </li></ul><ul><li>Constituer un important capital social et humain : les “amis de mes amis sont mes amis”, “ l'union fait la force”... </li></ul><ul><li>Développer l'intelligence collective et l’intelligence collaborative </li></ul><ul><li>Favoriser l'innovation sociale, créatrice de biens immatériels et de richesses </li></ul>
  15. 17. <ul><li>La notion de solidarité en amont du processus de création de liens sur les réseaux sociaux </li></ul>Solidarité mécanique <ul><li>« Société organisée autour d’un ensemble de croyances et de sentiments communs , où la place accordée à l’autonomie individuelle est faible et où le rapport de l’individu au groupe social est direct . </li></ul><ul><li>Forte conscience collective </li></ul>Solidarité organique <ul><li>« Société qui repose sur la différenciation des tâches et des individus qui les accomplissent.» </li></ul><ul><li>La place accordée à l’autonomie individuelle y est grande et les rapports de l’individu au groupe social passe par l’intermédiaire de groupes spécialisés comme par exemple les groupes professionnels . </li></ul>Emile Durkheim LIEN SOCIAL SOLIDARITE INTEGRATION SOCIALE RESEAUX COMMUNAUTES, GROUPES, SOCIETES Symposium Netsuds 2009 Bordeaux 13-16 octobre 2009 CEAN
  16. 19. <ul><li>Méthodologie : Comment créer un réseau social thématique ? </li></ul><ul><li>(Outils, méthodes et stratégies,…)‏ </li></ul>1. Choisir un outil collaboratif parmi la multitude de solutions web 2.0 existantes 2. Produire des contenus et des livrables en mobilisant les universitaires, les webjournalistes, les blogueurs, etc…
  17. 20. 3. Constituer et animer des communautés au sein du réseau (groupes pays, groupes thématiques,…)‏ 4. Financer le réseau en trouvant des bailleurs, nouer des partenariats pour élargir le réseau et le promouvoir , faire émerger des projets d’intérêts communs…
  18. 21. <ul><li>Quelques résultats </li></ul><ul><li>(chiffres clé, Octobre </li></ul><ul><li>2009)‏ </li></ul><ul><li>567 membres </li></ul><ul><li>17 groupes </li></ul><ul><li>256 billets de blogs </li></ul><ul><li>156 photos </li></ul><ul><li>60 vidéos </li></ul><ul><li>50 documents de référence (rapports, référentiels, guides, livres blancs,…)‏ </li></ul>Le réseau Web2solidarité aujourd'hui !
  19. 22. <ul><li>Représentation des membres Africains de web2solidarité par pays d'origine </li></ul>
  20. 23. <ul><li>Représentation en pourcentage des Africains présents sur le réseau web2solidarité.org </li></ul>
  21. 24. III. DE L'INTELLIGENCE COLLECTIVE A L'INNOVATION COLLABORATIVE : Le capital humain et social de la toile E
  22. 25. <ul><li>Structuration du réseau en communautés d'intérêts : Démarche fondamentale favorable à l'innovation par l'usage au sein d'une communauté naissante (Forming)‏ </li></ul>Le modèle de construction de la cohésion d’un petit groupe en qautre étapes (“team-building”) selon Bruce Tuckman 1- Formation   : aller vers les autres  ; 2- Lancement   : abaissement des barrières de la politesse et tentative d'aller dans le vif du sujet même si cela engendre quelques altercations  ; 3- Régularisation   : s'habituer à chacun, et développer la confiance et la productivité  ; 4- Exécution  : travailler dans un groupe avec un but commun sur une base hautement efficace et coopérative.
  23. 27. <ul><li>Fragments d’usages et participation fragmentée sur Web2solidarité.org : La loi du 1% des médias participati fs </li></ul>
  24. 28. <ul><li>Profils type des utilisateurs du réseau web2solidarité en fonction de leur niveau de contribution et de leur degré “d'adoption” de la technologie du web 2.0 (Juxtaposition avec la courbe en S du modèle d'adoption de l'innovation de Rogers)‏ </li></ul>
  25. 29. TOUS POUR TOUS, la force des liens faibles sur le réseau <ul><li>Théorie de Granovetter : “la force d’un lien = une combinaison (probablement linéaire) de la quantité de temps, de l’ intensité émotionnelle, de l’ intimité (la confiance mutuelle) et des services réciproques qui caractérisent ce lien”. </li></ul><ul><li>Loi de Metcalfe </li></ul><ul><li>L'innovation collaborative, fruit de l'Intelligence collective : 1+1=3 </li></ul>
  26. 30. Source : “ Animer un réseau au quotidien : Synthèse de l’Atelier ThinkTank du 8 janvier 2009”, Rencontre des acteurs de l’Internet à Autrans.
  27. 31. CONCLUSION & PERSPECTIVES <ul><li>Les réseaux et médias sociaux constituent de nouveaux cadres favorables à l'émergence de véritables processus d'innovation par l'usage . (cf. Travaux d'Eric Von Hippel, Dominique Cardon,..)‏ </li></ul><ul><li>Les nouvelles dynamiques relationnelles (Francis Pisani) privilégient l'approche bottom-up et placent la participation comme la clé de réussite de tout processus d'innovation ascendante basée sur la coopération. </li></ul>
  28. 32. ICI AILLEURS <ul><li>Au-delà de web2solidarité, les inégalités d’accès et d’usages d’Internet persistent au sein des différents modèles de sociétés de l'information .... </li></ul>
  29. 33. WEB 2.0, catalyseur de liens sociaux et de réseaux reliant « ici » et « ailleurs »
  30. 34. L'Afrique et les Africains sont-ils prêts à passer du WEB 2 Zéro (0) au WEB 2 Héros ??? MERCI DE VOTRE ATTENTION Destiny Tchehouali [email_address] [email_address]

×