SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  97
Télécharger pour lire hors ligne
Kit de l’Ambassadeur,
l’Ambassadrice,
Sobriété Energétique
1
Ce kit d’animation a été conçu par Mon
Atelier Ecofrugal et Orange. Vous allez
découvrir comment organiser et animer l’Atelier
Sobriété Energétique avec les personnes de
votre choix : collègues, amis, voisins…
Ensemble, avec vos participants, vous
partagerez à tour de rôle vos solutions et vos
bonnes pratiques pour réduire l’impact
environnemental de vos consommations
énergétiques et faire des économies.
L’objectif est que chacun reparte avec une liste
d’actions pratiques à mettre en œuvre dans son
quotidien que ce soit chez lui ou au travail.
Pour organiser et animer un Atelier, c’est très
simple, pas besoin d’être un expert/une experte!
Notre kit d’animation vous explique comment
devenir Ambassadrice/Ambassadeur et vous
guide pas à pas. Excellente lecture et bon
Atelier !
La Team Ecofrugal & Orange
N’imprimez pas ce kit d’animation !
Sauf si vous êtes sûr(e) de vous en servir
plusieurs fois. Pour le savoir commencez par le
parcourir en ligne et si vous préférez la version
imprimée, optez pour l’option recto/verso
monochrome et sur du papier recyclé.
Bienvenue
2
Sommaire
Edito 5
Les ordres de grandeurs 7
Le format et la durée de l’Atelier 8
 En présentiel
 En distanciel
Le nombre de participants 10
Le lieu de l’Atelier 13
Les outils en distanciel 14
Votre rôle en tant qu’Ambassadrice / Ambassadeur 15
La Charte de l’Ambassadrice et de l’Ambassadeur 18
Les règles de l’Atelier 19
C’est le jour J ! 20
Le message d’accueil aux participants 21
3
Sommaire
Partie 1
Brise glace 25
Les 6 pistes d’actions
 Je réduis mes déplacements 26
 Je choisis l’autopartage/le covoiturage 31
 Je privilégie la mobilité douce et les transports en commun 35
 J’adopte l’écoconduite 40
 Je chauffe, je climatise à la bonne température 44
 J’optimise l’utilisation de mes appareils électriques et à gaz 51
Fin de la 1ère partie : message à lire aux participants 56
Mes actions à la fin de la 1ère partie 57
 La To do List & la photo souvenir
 Rédigez votre REX
 Partagez votre expérience sur les réseaux sociaux
4
Sommaire
Partie 2
Message d’accueil à lire aux participants 58
 Rappel des règles de l’Atelier
Brise glace 59
Les 6 pistes d’actions
 Je suis ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité 60
 Je débranche mes appareils en veille, inutilisés
ou lors des pics de consommation, j’éteins la lumière 65
 Je choisis bien mes appareils et équipements 72
 J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation énergétique 77
 Je réduis ma consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire 81
 Je privilégie les énergies décarbonées et l’autoconsommation 85
Fin de la 2ème partie : message à lire aux participants 91
Faîtes votre REX 92
Faîtes connaitre l’Atelier autour de vous 93
Ressources pour aller plus loin 94
Licence Créative Commons 95
Contacts 96
Selon un sondage Sopra Steria Next et les
Echos réalise en octobre 2022, ¾ des
entreprises pensent déployer un plan de
sobriété énergétique et le pourcentage monte à
79 % chez les grands groupes et les ETI
(Entreprise de Taille Intermédiaire).
Orange s’engage à tous les niveaux: effacement
de 5 à 10 % de sa consommation électrique lors
des pics de consommation, fermeture de
certains espaces de travail pour réduire la
consommation d’électricité et de chauffage,
extinction des éclairages des boutiques Orange
30 minutes après leur fermeture, signature de la
charte Ecowatt, sensibilisation aux écogestes
via l’envoi de SMS à ses salariés et clients lors
des pics de consommation...
En permettant à chacun d’être un acteur de
la sobriété énergétique, nous souhaitons
aussi faciliter le déploiement par les
organisations (entreprises : grands groupes,
ETI, PME & TPE; collectivités,
associations...) de leurs plans de sobriété
énergétique.
L’objectif de l’Etat est de parvenir de réduire
la consommation d’énergie de 10 % d’ici
2024.
En mettant en commun nos savoirs, nos bonnes
pratiques, nos solutions..., en favorisant la prise
de parole et l’implication de chacun sur ces
sujets, notre conviction intime est qu’ensemble
nous pouvons aller encore plus loin, nous avons
toutes et tous, tout à y gagner !
NB : Les connaissances scientifiques des
impacts environnementaux progressent.
5 5
Edito
Pour écrire ce kit nous nous sommes appuyés
sur des sources reconnues, les chiffres cités
sont néanmoins susceptibles d’évoluer à mesure
que les connaissances sur le sujet s’affinent.
Avec vos contributions et vos retours, nous
apprendrons aussi et actualiserons ce kit afin de
coller le plus fidèlement possible à la réalité.
Merci pour votre compréhension, nous vous
souhaitons un excellent Atelier !
6 6
Source : Ministère de la Transition Ecologique
7
Les ordres de grandeur
A garder en mémoire
8
Le format et la durée de l’Atelier
En présentiel ou distanciel
8
L’Atelier Ecofrugal Orange Sobriété
Energétique dure en tout 2 heures. Il est
divisé en 2 parties d’une heure chacune :
 la première se concentre sur la mobilité
et le chauffage via 6 pistes d’actions qui
vous sont proposées et sur lesquelles
vous échangerez avec les participants
 la deuxième concerne la réduction de la
consommation d’électricité, d’eau
chaude sanitaire et la rénovation
énergétique
En deux sessions
C’est pratique si vous ne disposez pas de
beaucoup de temps. Par exemple si vous faites
l’Atelier au travail avec vos collègues pendant
la pause déjeuner autour d’un repas Zéro
Déchet.
Vous avancerez alors à votre rythme avec vos
participants en suivant le fil conducteur.
Il faut compter environ 10 minutes par piste
d’action et autant pour l’introduction en début de
l’Atelier. A la fin de l’Atelier, pensez à fixer avec
votre groupe la date du suivant.
En une seule session
Prévoyez une pause de 10 minutes à la fin de la
première partie ou bien reprenez la deuxième
partie après la pause déjeuner.
Les durées indiquées sont indicatives, cela
peut varier en fonction des disponibilités et
de l’intérêt de chacun.
La bonne gestion de votre temps
N’hésitez pas à désigner un gardien du temps
parmi les participants pour ne pas dépasser
le temps maximum imparti par piste d’action
ou bien utilisez un minuteur.
Si les échanges sont riches, proposez à
mi-parcours aux participants de faire une
sélection des pistes d’actions qu’ils
souhaitent couvrir au cours du temps restant.
Vous pouvez aussi éluder les mini-quiz pour
gagner du temps. Autre option, prévoir avec
vos participants une autre date pour finir de
parcourir les pistes d’actions que vous n’aurez
pas eu le temps d’aborder.
A la carte
Si vous ne disposez au total que d’une heure,
il vous suffit de sélectionner vous-même ou
avec vos participants, les pistes d’actions
que vous souhaitez couvrir en priorité
parmi les 12 proposées. Le format de l’Atelier
reste le même, le kit d’animation sera là pour
vous guider pas à pas.
9 9
En présentiel, le nombre idéal de participants
est compris entre 8 et 12 personnes,
Ambassadrice et Ambassadeur inclus. Au-delà
de 12 personnes, il est difficile pour tout le monde de
prendre la parole et de s’écouter attentivement.
En deçà de 8 personnes, le potentiel de
solutions à découvrir grâce à la mutualisation
est plus restreint.
En distanciel, que ce soit en conférence
téléphonique ou en visioconférence, il est
possible d’être plus nombreux (jusqu’à 40
personnes) à condition d’être bien organisé.
Découvrez nos conseils plus loin !
Qui inviter ?
Vous êtes libre d’inviter qui vous voulez :
collègues, amis, voisins, membres d’une
association, salariés d’une entreprise
voisine, des inconnus…
Comment ?
Via le site Web monatelier-ecofrugal.fr
Si vous êtes déjà inscrit en tant
qu'Ambassadrice ou Ambassadeur : vous avez
accès aux outils (affiche, partage sur les réseaux
sociaux) pour créer votre évènement en ligne et
envoyer vos invitations.
La plateforme vous accompagne en amont de
votre événement, dans sa préparation et son
organisation.
Elle sert aussi à prolonger les échanges une
fois l’événement passé (de nouvelles idées à
partager, une nouvelle pratique, une solution
inédite...).
10
Le nombre de participants
Si vous n’êtes pas encore inscrit
Vous pouvez rejoindre la communauté
Ecofrugal en vous inscrivant sur Mon Atelier
Ecofrugal en tant qu’Ambassadrice ou
Ambassadeur.
Vous aurez ainsi accès à toutes nos ressources
: Mon Guide Ecofrugal, 400 pages de conseils
pour réduire son impact environnemental ainsi
que l’ensemble des kits d’animation : Zéro
Déchet, Alimentation, Copro/Habitat, Numérique
Responsable et à tous les outils pour faciliter
l’organisation de vos futurs Ateliers.
Les ressources pour communiquer sur votre
Atelier sont disponibles dans votre « boîte à
outils ».
Vous ne souhaitez pas rejoindre la communauté
Ecofrugal et préférez organiser votre
évènement par vos propres moyens, voici
quelques conseils:
 planifiez votre évènement suffisamment à
l’avance (au minimum 2 semaines) pour
avoir le nombre souhaité de participants le
jour J (entre 8 et 12 personnes en
présentiel)
 communiquez sur votre évènement : via
un groupe WhatsApp, via les réseaux
sociaux et/ou avec une affiche - à télécharger
dans votre espace Mes Outils si vous êtes
inscrit sur monAtelier-ecofrugal.fr. Les
personnes intéressées pourront faire une
demande d’inscription en vous contactant
par courriel
 assurez-vous que les participants confirment
bien leur venue en amont
11
Si vous organisez l’Atelier dans un cadre
professionnel, n’hésitez pas à en parler à
votre manager, à la direction RSE, RH ou
DSI de manière à bénéficier des outils de
communication interne. Sollicitez-les pour
avoir une salle de réunion mise à disposition
ou bien des outils de visioconférence et/ou
d’animation comme Klaxoon, Miro ou
Wooclap.
Certes la visioconférence a un impact
sur l’environnement comme tout outil
numérique mais utilisée à bon escient
elle sert la transition écologique : par
exemple en réduisant les déplacements
professionnels ou bien en favorisant le
partage de bonnes pratiques pour être
plus sobre énergétiquement.
12
13
Le lieu de l’Atelier
Le partage de ses bonnes pratiques
énergétiques en présentiel est très efficace
pour donner envie à d’autres de modifier de
comportements. Rien ne remplace la
dynamique de groupe en présentiel. Nous
préconisons ce mode de réunion. Le distanciel
est utile lorsqu’il existe des contraintes
sanitaires qui empêchent de se rassembler ou
quand les participants sont géographiquement
trop éloignés les uns des autres.
Trouver le bon lieu pour un Atelier présentiel
Idéalement, il faut que tous les participants
puissent être assis autour d’une table de
manière à pouvoir échanger facilement et
prendre des notes.
Il s’agit juste de permettre à chacun de
faire sa liste d’idées d’actions qu’il
souhaite mettre en place à l’issue de
l’Atelier (La To Do List) et également de
noter en cours d’Atelier toutes les
informations utiles (site internet, livre,
nom et adresse d’un commerçant, d’une
association, bon plan...).
En entreprise une salle de réunion fera
parfaitement l’affaire. Vous pouvez aussi
organiser votre Atelier Ecofrugal dans un
bar, un restaurant, une association, une
bibliothèque... où vous voulez du moment que
le lieu ne soit pas trop bruyant afin que vous puissiez
échanger et dialoguer efficacement.
Autre possibilité, en extérieur, par exemple en
proposant un pique-nique ou bien un apéro
Zéro Déchet.
Les outils en distanciel
Utilisez celui qui vous convient
Il existe de nombreuses plateformes pour
organiser gratuitement une visioconférence et
chatter avec ses amis, collègues.
Webex et Zoom sont celles qui ont l’impact
carbone le plus faible.*
Skype
Offre un temps illimité avec partage de
document à l’écran et se limite à 50
participants maximum
Facetime
Offre un temps illimité et permet de réunir
jusqu’à 32 participants qui doivent
obligatoirement disposer d’un smartphone.
Discord
Permet de réaliser des visioconférences jusqu’à 10
personnes.
Teams
Chez Microsoft existe aussi en mode gratuit et
autorise jusqu’à 250 personnes dont 49 visibles.
Webex
Chez CISCO en version gratuite est limitée à 50
minutes et autorise jusqu’à 100 participants.
Zoom
Permet de partager et d’avoir jusqu’à 100
participants, cependant la gratuité est limitée à 40
minutes.
Whatsapp
Limité à 8 participants
Jitsi
Plateforme open source, gratuite et sécurisée
pour partager un document à l’écran, enregistrer
une visioconférence et de la diffuser sur YouTube
avec l’accord des participants limités à 75.
Google Meet
En version gratuite, l’application est limitée à 1
heure et autorise jusqu’à 100 participants.
* Quelles applications mobile de visioconference pour reduire
votre-impact
14 14
En tant qu’Ambassadrice/Ambassadeur
de l’Atelier Sobriété Energétique, vous
êtes le maître/la maîtresse de
cérémonie.
Le livret d’animation est votre script !
Lisez-le à l’avance pour vous familiariser avec
le déroulement de l’Atelier et être à l’aise le
jour J. Votre rôle est principalement de lancer
les sujets, de donner la parole et plus
généralement de faciliter les échanges.
Vous pouvez aussi partager ce rôle le jour J
avec une autre personne et animer l’Atelier à
tour de rôle en binôme.
Vous vous assurerez en particulier que
chacun puisse prendre la parole et évite les
hors-sujet.
On a quelques techniques/recettes pour vous
aider comme le bâton de parole qui peut être
une simple cuillère en bois. Il circule en
passant de main en main, celui qui le tient,
prend la parole et ne peut pas être
interrompue à part seulement par vous.
En tant qu’Ambassadeur/Ambassadrice,
vous êtes autorisé à interrompre le
participant si celui-ci-monopolise la parole,
s’il lance un débat plutôt que de parler de
ses solutions concrètes ou bien s’il est hors-
sujet.
En présentiel, si tous les participants ne se
connaissent pas, prévoyez un petit panneau ou
une étiquette autocollante avec le prénom de
chacun.
15
Votre rôle
15
Conseils pour l’animation en distanciel
En visio, demandez à tous les participants de
renseigner leur prénom lorsqu’ils se connectent
et demandez-leur de laisser la caméra allumée
par défaut, c’est plus agréable de mettre un
visage sur un prénom et ça favorise la confiance
entre participants.
Pour la prise de parole, demandez que la
personne qui souhaite intervenir lève la main
ou bien se signale en utilisant le tchat
par exemple. Si vous êtes nombreux, plus
d’une quinzaine de personnes par exemple,
pour chaque piste d’actions proposez à vos
participants de soumettre d’abord leurs idées
en ligne (en tchat, post-it…) pour une
présélection puis donner leur ensuite la parole
pour développer.
Pour le mini quiz avec votre groupe, utilisez des
outils de vote en ligne. C’est plus ludique et
vous gagnerez du temps.
C’est primordial d’optimiser la visio car vous
verrez il y a plus d’inertie qu’en présentiel et le
temps passe très vite !
La To Do List
Votre défi durant cet Atelier : que chacun rédige sa
To Do List. Chaque participant devra repartir
avec une liste de 10 idées d’actions
à entreprendre pour réduire ses
consommations énergétiques. Il est donc
indispensable qu’ils notent au fur et à mesure
de l’Atelier les idées qui les inspirent et qu’ils
souhaitent mettre en place.
16 16
Vos invités peuvent vous aider
Si vous avez enregistré votre Atelier sur
monAtelier-ecofrugal.fr, vous pouvez en amont
échanger directement avec les participants sur
l’organisation de votre événement. Un encart
« Description de l’événement » vous est dédié
pour leur donner des précisions.
Demandez à l’avance s’il y a un volontaire - le
scribe - pour prendre des notes pendant
l’événement le Jour J ainsi que des captures
d’écrans (en visio), photos et vidéos.
Elles serviront à agrémenter votre Retour
d’EXpérience (REX) que vous pourrez choisir
ensuite de partager en ligne avec vos
participants. A noter que le respect du droit
à l’image est essentiel.
Au travail, le REX sera particulièrement utile
par exemple pour diffuser à l’issue de l’Atelier les
bonnes idées échangées par vos collègues et
faire remonter à votre direction des pistes
d’actions. Si vous êtes nombreux dans
votre entreprise à faire l’Atelier Sobriété
Energétique, proposez à la direction, de créer
un espace en ligne (dossier partagé, forum…)
où chacun partagera son REX.
En alimentant la réflexion sur le Sobriété
Energétique, vous poserez peut-être la
première pierre d’un futur groupe de travail
sur le sujet dans votre entreprise, votre
association ou votre administration.
17 17
Gratuité
18
18 18
La charte
En tant qu’Ambassadrice ou Ambassadeur
Ecoute
Partage
Bienveillance
Convivialité
Retour
d’expérience
 Expliquez les règles des échanges. On est
concret, on se base sur des exemples, on
essaye d’être concis car il y a beaucoup
de choses à dire
 On cherche à comprendre et enrichir les
idées des autres plutôt que de les
contredire. On est là tous ensemble pour
identifier des manières d’agir et passer un
bon moment
 Vous présentez le bâton de parole. Si
l’Atelier est en visio demandez aux
participants de lever le doigt pour prendre la
parole et éventuellement activez leur micro
 Rappelez l’un des objectifs de l’Atelier : la To
Do List. Insistez sur la nécessité de prendre
des notes en cours de route (que ce soit sur
une feuille de papier ou sur leur smartphone)
 Rappelez que pendant l’Atelier, le groupe
peut décider de futures actions à mettre en
place : une initiation à l’écoconduite, une
plateforme de covoiturage, l’affichage de la
consommation énergétique du bâtiment
 Demandez au Scribe (le volontaire qui prend
les notes) d’être le gardien du temps si
vous avez peur de dépasser le temps imparti
pour chacune des pistes d’actions. Un
temps de référence est indiqué sur le kit
d’animation
 L’Atelier Sobriété Energétique est gratuit,
les Ambassadrices et Ambassadeurs ne
reçoivent pas de contributions financières de
la part des participants ni d’Ecofrugal, ni
d’Orange
19
Les règles de l’Atelier
19
C’est le jour J !
Durée : 1h pour la 1ère partie de l’Atelier et 1h pour la 2ème
Le script
Pour vous faciliter la tâche, nous avons mis en
orange, les questions à poser à vos
participants le Jour J. Le texte est là à titre
indicatif et est souvent rédigé sous forme de
questions, vous n’êtes pas obligé de le suivre à
la lettre.
On vous demande néanmoins de lire aux
participants le texte de bienvenue d’Orange
et la Team Ecofrugal au début et les
remerciements à la fin.
Le picto ci-contre vous propose, au fur et
à mesure dans le document, des pistes
d’actions pour aller plus loin avec vos
participants.
.
20
Le message d’accueil
A lire aux participants
L’Atelier Sobriété Energétique est un
moment privilégié entre vous pour
partager ensemble vos bonnes pratiques
et en découvrir de nouvelles pour réduire
votre facture énergétique et agir pour la
transition écologique.
D’après l’étude Chiffres clés de l’énergie -
édition 2021 du Ministère de l’Ecologie un
ménage Français consacrait en moyenne
8,9 % de son budget au paiement des
factures énergétiques, soit un total de
3144 €, dont 1542 € pour ses
déplacements et 1602 € pour son
logement.
Depuis que la Russie a baissé ses
exportations de gaz vers l’Europe, les prix
de l’énergie ont fortement augmenté et
auraient explosé pour les particuliers
sans la mise en place du bouclier
tarifaire.
ll est devenu urgent d’agir non seulement
pour réduire notre facture énergétique
mais aussi réduire nos émissions
carbone. D’ici 2040, pour respecter les
accords de Paris et atteindre la neutralité
carbone, nous allons devoir
drastiquement réduire nos émissions
carbones pour passer en France de
presque 10 tonnes par habitant/an à 2
tonnes.
D’après l’étude du cabinet Carbone4, les
transports représentent le principal poste
d’émission carbone des Français (2,65
tonnes, 77 % étant liés aux véhicules
motorisés individuels), suivi du poste
alimentation (2,35 tonnes) puis du poste
logement (1,9 tonnes) qui comptabilise
les consommations d’énergie, de
chauffage, d’électricité...
21
Selon l’association Négawatt, le bâtiment
résidentiel représente 30 % de la
consommation d’énergie primaire en
France et 16 % pour les bâtiments tertiaires.
L’Atelier Sobriété Energétique va vous
donner des clés pour agir principalement
sur les postes transports et habitat. Le
temps passe vite, alors évitez les débats
clivants (le nucléaire, la faute d’untel, la
voiture électrique...).
Parlez de ce que vous faites , de ce que
vous avez testé, de ce que vous avez mis
en place chez vous ou au travail pour
réduire vos consommations énergétiques,
des solutions et rien que des solutions.
Si une des pistes d’actions que vous allez
passer en revue vous tient particulièrement
à cœur : la mobilité douce, l’écoconduite,
l’autoconsommation..., plutôt que de
déborder sur le temps imparti (environ 10
minutes par piste d’action), prévoyez de
vous revoir avec celles et ceux qui
souhaitent approfondir le sujet.
Au fur et à mesure du déroulement de
l’Atelier, faîtes votre liste à cocher de pistes
d’actions que vous voudriez mettre en place
dans votre sphère personnelle ou
professionnelle.
Notez les actions que vous souhaiteriez
proposer au sein de votre entreprise,
administration ou même à votre copro si
vous faites l’Atelier entre voisins.
Nous vous souhaitons un excellent Atelier !
22
23
Les ordres de grandeur
A garder en mémoire
Empreinte carbone moyenne en France en 2019 = 9,9 tonnes
par an et par habitant- Source : Carbone4
1 litre de pétrole contient 10 kWh
d’énergie – Source : Plan les Ouates
Présentation rapide
L’Atelier se concentre sur les principaux
postes de consommation énergétique et
d’émissions de gaz à effet de serre que sont
le transport et l’habitat. Puis pour chaque
poste, nous nous intéresserons à la
réduction de ses consommations, puis à
l’efficience et enfin à la décarbonation.
Vous listez les 12 pistes d’actions décrites ci-
contre que vous allez couvrir ensemble.
Si vous faites les parties 1 et 2, précisez l’heure
à laquelle aura lieu la pause et sa durée.
1. Je réduis mes déplacements (10 min)
2. Je choisis l’autopartage/le covoiturage (10
min)
3. Je privilégie la mobilité douce (10 min)
4. J’adopte l’écoconduite (10 min)
5. Je chauffe/Je climatise à la bonne
température (10 min)
6. J’optimise l’utilisation de mes appareils
électriques et gaz (10 min)
7. Je suis ma consommation d’eau, de gaz et
d’électricité (10 min)
8. Je débranche mes appareils en veille ou
inutilisés, j’éteins la lumière (10 min)
9. Je choisis bien mes appareils et
équipements (10 min)
10. J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation
énergétique (10 min)
11. Je réduis ma consommation d’eau et d’eau
chaude sanitaire (10 min)
12. Je privilégie les énergies décarbonées et
l’autoconsommation (10 min)
Vous expliquez aux participants
La philosophie, le fonctionnement et le déroulé de l’Atelier
24
25
25
25 25
Brise glace
Durée moyenne : 5 minutes
En présentiel chaque participant est invité à
prendre la parole.
En visio si vous êtes plus de 10, demandez aux
volontaires qui souhaitent y participer, de lever le
bras et choisissez-en 5.
Votre message « brise glace » aux
participants
Rien ne vaut un petit tour de chauffe pour se
mettre en jambe ! En 10 secondes maximum,
chacun à tour de rôle prend la parole pour
dire s’il/elle a une voiture ou plus et si oui
quel type de conducteur/conductrice il/elle
pense-être : sportif/sportive,
nerveux/nerveuse, paisible...
Une fois le tour de table effectué, demandez à
l’ensemble des participants de mettre leur
téléphone en mode avion le temps de l’Atelier.
26
26
26 26
Piste d’action n°1
Je réduis mes déplacements (10 minutes)
Vous démarrez avec un mini quiz
En moyenne combien de km un Français
parcourt-il chaque année en voiture ?
A. 8 117 km
B. 13 117 km
C. 18117 km
Réponse B - Les conducteurs de véhicules diesel
parcourent plus de km que ceux ayant un véhicule
à essence (15 895 km avec contre 8989 km).
Source : Statistica – 2018
Puis à tour de rôle, les participants répondent et
échanges sur les questions que vous posez au
groupe.
Le trajet le plus propre, s’il est
motorisé, c’est celui qu’on réussit à
éviter ! Comment faites-vous pour
réduire vos déplacements domicile/
travail ? Qui se rend au travail en
marchant, à vélo ou à trottinette ?
> Avez-vous recours au télétravail ? A quelle
fréquence ?
> Avez-vous un tiers lieu/espace de travail
partagé décentralisé pour réduire le trajet
domicile-bureau ?
> Avez-vous déménagé pour vous rapprocher
de votre lieu de travail ?
Comment faites-vous pour réduire vos
autres trajets professionnels (visite
clients, prestataires, salons...) ?
> Avez-vous recours à la visioconférence
pour réduire vos déplacements chez vos
clients ou prestataires ?
un trajet en avion si vous pouvez l’éviter ?
> A partir de quelle distance privilégiez-vous
l’avion plutôt que le train ?
> Avez-vous réduit vos déplacements en
avion ces dernières années ?
> Qu’est-ce qu’il vous manquerait pour ne
plus prendre l’avion dans vos
déplacements professionnels ?
Pour vos déplacements du quotidien
hors travail, avez-vous réduit les
distances parcourues ? Comment
faîtes-vous ?
> Vous êtes-vous organisé entre familles
pour accompagner vos enfants à tour de
rôle à l’école ou à leurs activités
périscolaires en mettant en place un
pédibus - un système de ramassage
scolaire à pied ou à vélo ?
27
27
27 27
> Pour éviter de faire vos courses en voiture,
avez-vous décidé de regrouper vos achats sur
internet pour vous vous faire livrer à domicile ou
dans un point-relais ?
> Privilégiez-vous les commerces de proximité
accessibles à pied ou à vélo ou avec un cadis ?
> Vous êtes-vous regroupés avec vos voisins
pour faire vos achats et vos courses à tour de
rôle ?
> Vous faites-vous livrer des paniers bio au
travail dans le cadre d’achats groupés ?
> Avez-vous optimisé vos déplacements en
voiture, par exemple en faisant vos courses sur
le chemin ou de retour du travail ?
Pour les vacances, avez-vous fait le choix
de réduire les distances parcourues ?
> Pour amener vos enfants par exemple en
vacances chez leurs grands-parents, utilisez-
vous des services de voyage accompagné
comme ceux de Junior Cie de la SNCF pour
éviter de vous déplacer ?
> Avez-vous décidé de privilégier des
vacances en France ou dans les pays voisins
pour éviter de prendre l’avion ?
> Avez-vous décidé de partir moins souvent
en vacances mais plus longtemps ?
> Avez-vous décidé de renoncer à prendre
l’avion ? Pour quelles raisons ? Quelles
sont les bénéfices ? Avez-vous découvert
à cette occasion d’autres formes de
vacances…
Avez-vous des conseils à partager pour
donner envie à vos collègues, amis,
membres de la famille... de réduire leurs
déplacements motorisés ?
28
28
28 28
29
29
29
29 29
 Proposer à son entreprise/administration de
donner rendez-vous ou de travailler dans des
tiers lieux/espaces de coworking près de
chez vous ou à mi-distance de votre travail
pour réduire les trajets domicile/bureau
 Demander à son entreprise de faciliter les
mutations ou d’ouvrir une bourse d’échange
de postes
 Demander à son entreprise/administration
d’avoir accès une crèche/garderie à
proximité du travail pour éviter les détours en
allant au travail
 Demander à son entreprise une mutation
pour se rapprocher de son conjoint et réduire
ainsi les déplacements en semaine ou le
week-end
 Mettre en place une charte pour limiter les
déplacements en avion et ne pas
récompenser les déplacements en avion via
des miles ou alors encourager la conversion
de miles en don aux associations
Pour aller plus loin
30
30
30 30
Source : Datagir ADEME - impact CO2e pour 1km parcouru
Les ordres de grandeur
A garder en mémoire
31
31
31 31
Piste d’action n°2
Je choisis l’autopartage / le covoiturage (10 minutes)
Mini quiz
Quel est le taux moyen de remplissage
d’un véhicule ?
A. 1,43 passager par véhicule
B. 1,63 passager par véhicule
C. 1,83 passager par véhicule
Réponse A. Selon l’étude Datalab - juillet 2022
« Se déplacer en voiture: seul, à plusieurs ou en
covoiturage, tous types de déplacements
confondus ».
Qui pratique le covoiturage comme
conducteur ou passager ?
> Faites-vous du covoiturage dans le cadre
professionnel, privé ou les deux ?
> Quels sont les avantages et inconvénients ?
Quelles plateformes utilisez-vous ?
 Exemples de plateformes : BlablaCar , la
version Daily pour les trajets courts, Karos,
Klaxit, Mobicoop...
Quelles pratiques aimeriez-vous mettre en
place au bureau ?
 Avoir une place de parking réservée pour
les conducteurs faisant du covoiturage.
 Proposer à mes collègues ou à des
salariés d’entreprises voisines de covoiturer.
Qui parmi vous a recours à la location ou à
l’autopartage ?
> Dans quel cadre professionnel, personnel, les
deux ? Quels sont les bénéfices ? Moins de
tracas, de stress, de dépenses ?
> Est-ce que cela vous a permis de ne plus
posséder de véhicule en vous en séparant ?
> Est-ce que vous vous êtes séparé de votre
deuxième voiture qui servait principalement pour
les longs trajets et les vacances ?
Quels sites /services utilisez-vous pour
l’autopartage ?
 Par exemple des loueurs avec une flotte
pro (Ubeeqo, Virtuo), location entre
particuliers (OuiCar, Getaround...) ?
> Quels sont les bénéfices ? Simplicité,
rapidité ?
32
33
Un employé habitant à 30 km de son travail qui
covoiture quotidiennement fait 2000 €
d’économies par an !
Le forfait mobilités durables pour les
déplacements domicile-travail couvre le
covoiturage et permet aux employeurs de
verser désormais jusqu’à 800 €/an (au lieu de
600 €), sans charge et sans fiscalité (jusqu’à
700 €), à leurs salariés venant au travail à vélo
ou en covoiturage (conducteur et/ou passager).
Dans le cadre de la démarche - Services
publics écoresponsables - l’État a mis en place
en 2020 le forfait mobilités durables également
pour les fonctionnaires.
L’Etat prévoit, dans le plan de Sobriété, de
verser une prime de 100 € à tous les nouveaux
inscrits sur une plateforme de covoiturage. Les
détails de la mesure doivent être précisés.
33
Le saviez-vous ?
 Proposer à son entreprise/administration
d’avoir une flotte en autopartage au lieu
d’avoir des véhicules attitrés
 Remplacer la voiture de fonction par un
bouquet de services mobilité dont une offre
de location
 Lancer un sondage dans l’entreprise pour
savoir qui serait intéressé par le covoiturage
 Faire appel à une plateforme de covoiturage
interentreprise ou à un prestataire pour
mettre en place une bourse de trajets
disponibles entre collègues
 Afficher une carte pour faciliter le
covoiturage : chacun punaise son lieu
d’habitation et laisse ses coordonnées sur
une étiquette
Pour aller plus loin
34
Piste d’action n°3
Je privilégie la mobilité douce (10 minutes)
Mini quiz
Quel est le pourcentage des actifs qui se
rendent au travail en voiture ?
A. 64 %
B. 74 %
C. 84 %
Réponse B - 16 % prennent les transports en
commun et 8 % ont recours aux modes de
transport doux (6 % à la marche et 2 % au vélo).
Source : INSEE
35
35
35 35
Qui se rend au travail en marchant, à vélo ou
à trottinette ?
> Pour quelles raisons, quels sont les
bénéfices ? Economiques, lutte contre la
sédentarité, faire de l’exercice...
Qui a bénéficié d’une prime pour l’achat d’un
vélo normal ou électrique ?
> Des aides de l’Etat, de la commune, du
département, de la région, de l’entreprise ?
Qui bénéficie du forfait mobilité pour se
rendre à vélo au travail ?
> Cumulez-vous le remboursement d’une partie
de votre abonnement aux transports en commun
(par exemple Navigo) avec le
remboursement d’un abonnement vélo (par
exemple Vélib ou Véligo ) dans le cadre du
forfait mobilité ?
Qui bénéfice d’une flotte de vélo partagés ou
d’un vélo loué par l’entreprise pour aller au
travail ?
Quelles pratiques aimeriez-vous mettre en
place au bureau ?
> Venir au travail à pied (pour une partie ou la
totalité du trajet) ?
> Pouvoir prendre une douche si je viens au
travail en vélo, en roller ou en courant ?
> Avoir un coin Atelier réparation/entretien vélo
au bureau ?
> Créer un club vélo, rencontrer d’autres
« vélotafeurs » avec qui faire le trajet
domicile/travail, organiser une bourse à vélos et
des sorties randonnée ?
36
36
36 36
37
37
37 37
Qui parmi vous utilise les transports en commun ?
Quels sont les bénéfices ?
> Est-ce que vous panachez les transports en
commun avec la marche ou le vélo ?
Avez-vous d’autres conseils à partager pour
donner envie à vos collègues, amis, membres de la
famille... pour adopter une mobilité douce ?
38
Le saviez-vous ?
Le Plan de Mobilité Employeur (anciennement
plan de déplacement entreprise) est obligatoire
pour les entreprises de plus de 100 salariés.
Il peut aussi être mis en place dans le cadre
d’une démarche volontaire.
Son objectif est de diminuer les gaz à effet de
serre liés au déplacement des salariés mais
aussi des fournisseurs, clients, visiteurs de
l’entreprise... en optimisant les déplacements et
en favorisant l’usage de modes de transport
alternatifs à la voiture individuelle.
Plus d’info sur le site de l’ADEME
39
 Proposer à son entreprise/administration la
mise en place d’horaires flexibles pour éviter
les déplacements aux heures de pointe
 Demander au RH/Services généraux
l’installation d’une douche ou d’un vestiaire si
vous êtes nombreux à vouloir vous rendre au
travail, à pied ou en courant. Cela facilite la
pratique du sport entre 12h et 14h. Cela
favorise aussi le vivre ensemble et le bien-
être en entreprise
 Calculer avec ses collègues l’impact carbone
de ses déplacements domicile/travail via le
simulateur de l’ADEME
 Proposer la mise en place d’un Plan de
Mobilité Employeur même s’il n’est pas
obligatoire
 Proposer des défis, découvrez de
nombreuses idées de défis à relever sur
mobilite-entreprise.be
 Proposer à son entreprise de mettre en place
une offre bouquet de mobilités (transports en
commun, vélo, location...) pour celles et ceux
qui ne souhaitent de voiture de fonction.
 Proposer à son entreprise/administration la
mise en place d’un défi mobilité durable par
équipes.
Pour aller plus loin
Piste d’action n°4
J’adopte l’écoconduite (10 minutes)
Mini quiz
En passant de 130 km/heure sur autoroute
à 110 km/heure, de combien réduit-on sa
consommation de carburants ?
A. 12 %
B. 16 %
C. 20 %
Réponse C - Pour les agents de l’Etat, dans le
cadre du plan de sobriété, la vitesse est limitée à
110 km/heure sauf en cas d’urgence.
Source : ADEME - 10 gestes pour économiser
de l’énergie lors de ses déplacements
40
40
40 40
41
41
41 41
Pratiquez-vous l’écoconduite ?
Que savez-vous de l’écoconduite ?
Quels sont les avantages ?
> Plus ludique, moins de stress, moins
d’accidents – baisse de la sinistralité ?
A combien estimez-vous la réduction de
consommation de carburant ?
 L’écoconduite permet de réduire votre
consommation de carburant a minima de 7
%, si vous aviez une conduite sportive, cette
baisse peut même atteindre 20 à 40 %.
Où avez-vous appris l’écoconduite ?
> Sur le web, grâce à un application ou à des
proches qui m’ont initié ?
> Grâce à mon entreprise qui m’a formé ?
> En observant en temps réel la consommation
de carburant sur mon tableau de bord et en
ajustant ma conduite en conséquence ?
 La plupart des véhicules affichent la
consommation en temps réel, voir les
options affichage du tableau de bord.
42
42
42 42
Connaissez-vous les règles de base de
l’écoconduite ?
 Limiter sa vitesse à 110 km/h sur
autoroute.
 Faire l’éco-entretien du véhicule.
 Vérifier la pression des pneus, vérifier les
filtres à air.
 Optimiser l’aérodynamique du véhicule
(galerie, coffre de toit, porte-vélo).
 Anticiper les démarrages et les freinages,
respecter les distances de sécurité, démarrer
progressivement, passer les vitesses en
douceur à 2000 tours.
 Avoir un Stop and Start (arrêt automatique
du moteur à l’arrêt ) ou bien le couper soi-
même si vous anticipez un arrêt de plus de
10 secondes.
 Eteindre la climatisation, c’est jusqu’à 7 %
d’économies sur la facture de carburant.
43
 Proposer à son entreprise/administration de
former les collaborateurs à l’écoconduite. La
Poste a formé plus de 60 000 collaborateurs
et obtenu une réduction de de 5 à 8 % de la
consommation de carburant et des gaz à
effet de serre générés
 Proposer à son entreprise de volontairement
limiter sa vitesse sur l’autoroute à 110 km/h
 Proposer à la communication interne/RSE de
diffuser sur son intranet les principes de
l’écoconduite de la Prévention Routière
 Faire connaître dans son entreprise : coopits
l’application gratuite (disponible sur Android),
du Ministère chargé des transports pour
mieux conduire
Pour aller plus loin
Piste d’action n°5
Je chauffe, je climatise à la bonne température (10 minutes)
Mini quiz
En réduisant d’un degré la température de
référence pour le chauffage, de combien
diminuera la facture ?
A. 3 %
B. 4 %
C. 7 %
Réponse C - Source : ADEME
Réduire sa consommation de chauffage c’est agir
sur le premier poste des dépenses d’énergie d’un
ménage à hauteur de 66 % selon l’ADEME.
44
44
44 44
45
45
45 45
Connaissez-vous la température intérieure
recommandée par l’ADEME dans les pièces à
vivre et au bureau en hiver ?
 19 degrés
Source : ADEME - Guide Un hiver tout confort
Connaissez-vous la température intérieure
recommandée dans les chambres en hiver ?
 17 degrés
Source : ADEME - Guide Un hiver tout confort
Quels sont pour vous les avantages de ces
préconisations ?
> Des économies sur la facture, une meilleure
qualité de sommeil ?
Au bureau ou chez vous connaissez-vous la
température intérieure ?
> Est-elle affichée dans votre pièce à vivre ou
votre bureau ?
> Suivez-vous la température à distance ?
 Par exemple grâce une application web
reliée au thermostat intérieur connecté :
Netatmo, Nest...
 Le ressenti d’une température varie d’une
personne à l’autre. Le thermomètre permet
d’objectiver les discussions. Au travail si le
sujet est sensible cela pacifie les relations
entre collègues.
 Au travail mettre en place une plage de
température de référence connu de tous
désamorce les conflits. Par exemple, dans
des bureaux tertiaires, le chauffage se met en
route à 19 degrés et la climatisation à partir
de 26 degrés. Chacun peut ainsi s’organiser
en connaissance de cause, si j’ai froid,
j’ajuste ma température avec une couche de
textile, si j’ai chaud, je retire mon pull ou ma
veste.
 En entreprise évitez d’ouvrir les fenêtres
en hiver pour abaisser la température si la
température intérieure est trop élevée, ou a
contrario en été pour élever la température si
elle est trop basse, contacter le gestionnaire
technique du bâtiment.
Si vous avez froid quand vous travaillez dans
une pièce à 19 degrés comment faites-vous ?
> Vous vous arrangez pour être près du
radiateur ? Vous portez un sous-pull, une
doudoune d’intérieur ou une écharpe ? Vous
vous éloignez des fenêtres quand la température
baisse ?
Appliquez-vous les consignes de
température de chauffage chez vous ?
> Si oui, comment vous organisez-vous ?
> Quels sont les bénéfices ?
> Vous n’avez pas la main sur la température de
chauffage car il est collectif ?
Qui a le réflexe d’aérer son logement ?
 Le ressenti d’une température est liée
aussi à la teneur de l’air en humidité.
 Dans les logements particuliers il est
recommandé d’aérer les pièces à vivre, 10
minutes par jour, cela réduit l’humidité. Pour
se sentir bien, le taux d’humidité doit être
compris entre 40 et 60 %.
Cela améliore aussi la qualité de l’air
intérieur, un air plus sec est plus rapide à
chauffer. Au bureau cela n’est généralement
pas nécessaire grâce aux systèmes de
ventilation.
 Penser à dépoussiérer régulièrement les
bouches de ventilation.
 Ne pas boucher les grilles de ventilation.
Consulter le guide de l’ADEME - Rénovation -
Bien ventiler son logement
46
46
46 46
Qui utilise un thermostat programmable voir
connecté pour moduler la température de
chauffage en particulier quand le logement
est vide en journée ?
Qui évite de recourir à la climatisation chez
lui ou au travail ?
> Comment faites-vous ? Utilisez-vous des
protections solaires (stores, volets…) pour
conserver le froid ?
> Privilégiez-vous la ventilation naturelle en
faisant un appel d’air ou utilisez-vous un
ventilateur ?
Comment faites-vous pour donner envie à
votre entourage, vos collègues... de
respecter les consignes de température de
l’ADEME ?
Qui a le réflexe de couper ou de baisser le
chauffage – en position hors gel - de son
logement s’il s’absente quelques jours y
compris s’il habite dans une résidence
collective sans individualisation de la facture
de chauffage, en fermant le robinet
thermostatique ?
> Quels systèmes utilisez-vous ? Est-ce facile
d’utilisation ? A combien estimez-vous les
économies sur votre facture ?
 Selon l’ADEME, installer un thermostat
programmé permet de réduire ses
consommations d’énergie jusqu’à 15 % par
an. Source: ADEME - chaque geste compte
Pour aller plus loin, consultez l’infographie
Pourquoi passer au thermostat programmable
47
47
47 47
Comment faites-vous pour éviter les
déperditions d’énergie chez vous ou travail ?
 Par exemple toujours refermer derrière soi
la porte des pièces chauffées, calfeutrer les
ports installer des bas de porte, aussi
appelés boudins, pour éviter les courants
d’air (portes donnant à l’extérieur, cave,
sous-sol, garage...), fermer les inserts de
cheminée. En revanche ne jamais boucher
les grilles de ventilation.
Qui pense à faire l’entretien annuel des
systèmes de chauffage et de climatisation
afin d’éviter la déperdition d’énergie ?
 Par exemple purger ses radiateurs pour
évacuer l’air ou la poussière qui s’y est
accumulé avant de rallumer sa chaudière.
Qui a le réflexe de fermer les rideaux, stores,
volets... pendant la nuit dans son logement
ou au travail en partant ?
 Des rideaux épais réduisent la
consommation de chauffage, toutefois il faut
éviter de les faire pendre devant les
radiateurs. Evitez également de placer des
meubles devant vos radiateurs.
Qui évite de recourir à la climatisation chez
lui ou au travail ?
> Comment faites-vous? Utilisez-vous des
protections solaires (stores,volets…) pour
conserver le froid?
> Privilégiez vous la ventilation naturelle en
faisant un appel d’air ou utilisez-vous un
ventilateur ?
Comment faites vous pour donner envie à
votre entourage, vos collègues... de
respecter les consignes de température de
l’ADEME ?
48
48
48 48
49
 Proposer à son entreprise/administration de
se mettre d’accord avec ses collègues sur
une température de référence pour le
chauffage et la climatisation (inférieure ou
égale à 19 degrés pour le chauffage,
supérieure ou égale à 26 degrés pour la
climatisation par exemple dans un bureau
tertiaire) et afficher la chartre des
températures
 Afficher la température dans les bureaux,
salle de réunion, hall (thermostat numérique
ou thermomètre à alcool) pour objectiver la
température
 Proposer d’utiliser les protections solaires
(stores, volets...) et des ventilateurs en été
plutôt que de mettre la climatisation
 Proposer à son entreprise/administration de
relever un défi énergie comme le concours
CUBE 2020 de l’IFPEB qui s’adresse aux
salariés du tertiaire
Pour aller plus loin
 Proposer aux RH d’avoir un code vestimentaire
adapté aux grosses chaleurs ou à l’hiver : par
exemple le col roulé pour les messieurs au lieu
de la chemise, se balader en pull, à l’inverse
faire tomber la cravate en été pendant la
canicule...
 Proposer d’acheter des plaids, des polaires ou
des doudounes pour celles et ceux qui ont froid
plutôt que l’installation de radiateurs d’appoint en
hiver qui doivent être évités, idem pour les
climatiseurs mobiles (en plus d’être énergivore ils
nécessitent de laisser une porte ou une fenêtre
ouverte pour faire passer la gaine d'évacuation)
 Proposer de réduire les plages/jours d'ouverture
de l'entreprise lors des canicules ou de grand
froid
 Repenser l’occupation de l’espace pour proposer
aux salariés les plus frileux que leur poste de
travail soit proche du radiateur
50
Piste d’action n°6
J’optimise l’utilisation de mes appareils électriques et à gaz (10 minutes)
Mini quiz
En mettant un couvercle sur la casserole ou
sur les poêles pendant la cuisson, de
combien je réduis la consommation
d’énergie ?
A. 10 %
B. 15 %
C. 25 %
Réponse C - Source: ADEME - Réduire sa facture
d’électricité
Avec une marmite norvégienne, il est même
possible de faire beaucoup plus d’économies. Elle
permet de poursuivre la cuisson plusieurs heures
après avoir éteint la plaque (gaz ou électricité)
sans apport supplémentaire d’énergie autre que
l’apport de chaleur initial.
.
51
51
51 51
Pouvez-vous citer des bonnes pratiques pour
optimiser l’utilisation des appareils
électroménagers et réduire la facture
énergétique chez soi et/ou au travail ?
 Utiliser des casseroles adaptées à la taille
des plaques pour optimiser la cuisson.
 Optimiser la cuisson en regroupant la
préparation de plusieurs repas pour la
semaine, en utilisant par exemple son four
pour plusieurs cuissons simultanées, c’est
aussi un gain de temps.
 Lancer votre machine à laver ou le lave-
vaisselle uniquement quand il est plein et en
heures creuses.
 Lavez le linge à 30/40 degrés, 30 degrés
c’est 3 fois moins d’énergie consommée qu’à
90 degrés et 2 fois moins qu’un lavage à 60
degrés.
 Utiliser le mode Eco pour le lave-linge et le
lave-vaisselle.
Selon l’ADEME le programme Eco, pour le
lave-vaisselle c’est jusqu’à 45 % d’électricité
en moins par rapport au programme intensif.
 Eviter de prélaver la vaisselle avant de la
mettre au lave-vaisselle. Si la vaisselle est
vraiment sale, brossez là pour retirer les
dépôts de nourriture plutôt que de la passer
sous l’eau chaude.
 Utiliser l’essorage de la machine à laver
avant de mettre votre linge à sécher (de
préférence à l’air libre).
 Eviter une température trop froide pour le
réfrigérateur (idéalement entre +4 et + 5
degrés ) et le congélateur (-18 degrés).
 Placer ses appareils à froid loin des
sources de chaleur (four, radiateur...) pour
éviter qu’ils ne surconsomment et dans une
pièce peu chauffée pour le réfrigérateur (par
exemple le sous-sol ou le garage).
 Eviter les abat-jours opaques ou les
caches occultants pour les luminaires.
52
52
52 52
 Laisser suffisamment d’espace derrière le
réfrigérateur pour que l’air chaud expulsé
circule.
Prendre soin et entretenir ses équipements,
c’est non seulement faire durer ses appareils
mais aussi faire des économies d’énergies,
avez-vous des exemples de bonnes
pratiques ?
 Dégivrer régulièrement le congélateur et le
réfrigérateur (environ une fois tous les 6
mois), 2 mm de givre c'est environ 10 % de
consommation supplémentaire et 5 mm de
givre c'est + 30 % de consommation.
 Détartrer ses appareils (tous ceux qui
utilisent de l’eau sont exposés au tartre :
machine à café, bouilloire, fer à repasser,
lave-linge, lave-vaisselle, chauffe-eau...).
 Dépoussiérer la grille arrière du
réfrigérateur, ses lampes, le filtre de son
aspirateur, nettoyer les joints et s’assurer
qu’ils sont encore hermétiques.
 Démarrer le nettoyage par pyrolyse de son
four après une cuisson, le four est déjà
chaud, ce qui économise de l’énergie. Cette
manipulation est préconisée une fois par an.
 Entretenir sa chaudière (révision annuelle
obligatoire), pour la pompe à chaleur la
révision est conseillée tous les ans, le
ramonage du conduit de cheminée est
obligatoire chaque année, 1 mm de suie c’est
+ 10 % de consommation de bois. Source :
ADEME - Un hiver tout confort
53
53
53 53
Comment faites-vous pour donner envie à
votre entourage, vos collègues... d’adopter
des pratiques plus économes ?
 Découvrir en image les écogestes du
numérique sur le site d’Orange
 Proposer à ses collègues de faire l’Atelier
Numérique Responsable proposé par Orange
& Mon Atelier Ecofrugal afin de partager ses
bonnes pratiques pour réduire l’impact
environnemental du numérique.
 Les appareils numériques représentent 10
% de la consommation d’électricité en
France.
54
54
54 54
 Proposer à ses collègues dans son
entreprise/administration de fabriquer
ensemble une marmite norvégienne avec
des éléments de récupération
 Mettre un écriteau sur le lave-vaisselle
pour inviter les utilisateurs à ne le lancer
que lorsqu’il est plein et en mode Eco de
préférence (attention c’est contre-intuitif, le
cycle dure plus longtemps, privilégier le
soir après 20 heures ou l’après-midi entre
14 heures et 18 heures en dehors des pics
de consommation d’électricité)
Pour aller plus loin
55
55
55 55
Fin de la 1ère partie de l’Atelier
Message à lire aux participants
Merci pour votre participation, vous faites
désormais partie de la communauté
Ecofrugal.
Nous sommes tous porteurs et porteuses de
solutions, en les partageant tous ensemble
on va plus vite et plus loin !
A présent une pause s’impose si vous avez
prévu d’enchainer ensuite avec la deuxième
partie sinon à très vite à tous pour la
deuxième partie !
56
56
56 56
Mes actions à la fin de la 1ère partie
La to do List & la photo souvenir
Si vous en avez fini pour aujourd’hui, prenez 5
minutes pour que chacun puisse lire à tour
de rôle les 2 actions prioritaires de sa To
Do List qu’il entend mettre en place.
Avant de vous séparer, fixez ensemble la
date pour faire la deuxième partie de
l’Atelier Sobriété Energétique. Avec l’accord
de vos participants, faites la photo souvenir ou
la capture d’écran (si vous êtes en visio) de
votre groupe.
Rédigez votre REX
Le retour d’expérience, c’est le compte rendu
en ligne de votre Atelier. En le partageant
avec la communauté Ecofrugal, vous
permettrez à d’autres de bénéficier de vos
savoirs.
Pour savoir comment faire, rendez-vous à
la fin de ce kit.
Donner envie aux autres de partager à
leur tour leurs bonnes pratiques ?
En échangeant les photos de votre Atelier et
vos impressions sur vos réseaux sociaux
avec le hashtag #AtelierSobriétéEnergétique
Vous donnerez envie à d’autres de s’intéresser
au sujet et qui sait de rejoindre la
communauté des porteurs et porteuses de
solutions.
57
57
57 57
Votre message d’accueil
A lire aux participants
Rappel des règles et de la philosophie de
l’Atelier
Si la deuxième partie n’a pas lieu dans la foulée
de la première partie ou que des nouveaux
participants vous ont rejoint, relisez notre
message d’accueil et rappelez les règles de
l’Atelier.
Durée de l’atelier : 1 heure
Message de Mon Atelier Ecofrugal &
Orange
La première partie de l'Atelier était
consacrée à la mobilité, au chauffage et à
l'optimisation de ses appareils électriques.
A présent nous allons échanger ensemble
sur la 2ème partie avec les 6 pistes
d’actions ci-contre :
1. Je suis ma consommation d’eau, de gaz et
d’électricité
2. Je débranche mes appareils en veille,
inutilisés ou lors des pics de
consommation, j’éteins la lumière
3. Je choisis bien mes appareils et
équipements
4. J’améliore l’isolation, j’étudie une
rénovation énergétique
5. Je réduis ma consommation d’eau et d’eau
chaude sanitaire
6. Je privilégie les énergies décarbonées et
l’autoconsommation
58
58
58 58
59
59
59 59
Brise glace
Durée moyenne : 5 minutes
Si vous enchaînez cet Atelier à la suite du
premier, passez cette étape !
On brise la glace ! En présentiel chaque
participant est invité à prendre la parole.
En distantiel, si vous êtes plus de 10, demandez
aux volontaires qui souhaitent participer de lever
le bras et choisissez-en 5.
Avant de commencer, rien ne vaut un petit
tour de chauffe pour se mettre en jambe !
En un mot maximum chacun dit à tour de rôle
quel type de consommateur/consommatrice
d’énergie il pense être : économe, frugal,
énergivore, normal...
Piste d’action n°1
Je suis ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité (10 minutes)
Vous démarrez avec un mini quiz
Connaissez-vous le prix du kWh (tarifs
réglementés d'EDF) dans le cadre d’un
abonnement de 6 kVA avec option de base
(l’abonnement le plus répandu pour les
particuliers) ?
A. 0,1440 €
B. 0,1640 €
C. 0,1740 €
Réponse C - Le prix de l’électricité (tarif
réglementé) a augmenté de 65 % depuis 2010,
elle reste néanmoins largement moins chère que
dans les autres pays européens.
Puis à tour de rôle, les participants répondent et
échanges sur les questions que vous posez au
groupe.
60
60
60 60
61
61
61
61 61
Selon l’ADEME, grâce à une meilleure
information de l’usager le compteur Linky
générerait ainsi des économies d’énergie
allant jusqu’à 8 % en moyenne et même 10 %
pour les gros consommateurs.
Il est difficile de maitriser sa consommation
sans la connaître précisément. Comment
faites-vous pour garder un œil sur votre
consommation d’électricité ?
> Consultez-vous régulièrement l’es pace en
ligne de votre fournisseur d’électricité (par
exemple : EDF & MOI) ?
> Utilisez-vous l’application de votre fournisseur
d’électricité (exemple : Enedis à mes côtés) qui
vous indique la consommation d’électricité dans
votre logement heure par heure ou par demi-
heure - via votre compteur Linky ?
> Utilisez-vous le simulateur proposé par votre
fournisseur d’électricité ?
> Utilisez-vous une application de
domotique pour connaître et piloter en temps
réel votre consommation d’électricité ?
> Relevez-vous la consommation de votre
compteur électrique ? Si oui à quelle
fréquence ?
Quels sont les bénéfices ?
> Faites-vous des économies ?
> Payez-vous que ce que vous avez
consommé ? La facture est-elle établie par
rapport à votre consommation réelle et non sur
la base d’une estimation ?
Avez-vous créé des alertes pour être
prévenu en cas de dépassement de seuils de
consommation ?
62
62
62
62 62
Comment faites-vous pour connaître la
consommation d’un appareil spécifique ?
> Consultez-vous les caractéristiques
techniques du mode d’emploi ?
> Mesurez-vous sa consommation via un
wattmètre que vous avez emprunté à un voisin
ou à un collègue ?
> Utilisez-vous une prise connectée type
Zigbee ou une application connectée pour
piloter l’appareil à distance ? Voir aussi piste
d’action : Je débranche mes appareils...
Comment suivez-vous votre consommation
de gaz ?
> Faites-vous un relevé de votre compteur ?
> Vous connectez-vous régulièrement à
l’espace en ligne de votre fournisseur de gaz,
qui vous remonte vos données de
consommation via le compteur communicant
Gazpar ?
> Utilisez-vous une application de domotique
pour connaître et aussi piloter en temps réel
votre consommation de gaz pour le chauffage ?
Voir aussi la piste d’action 2 : Je débranche mes
appareils...
 Si vous habitez dans un logement collectif
(propriétaire ou locataire) et que le chauffage
est collectif, vous ne pourrez pas suivre
votre consommation de gaz, la facture étant
mutualisée, le principe de la répartition selon
la surface habitée l’emporte sur la réalité des
consommations. Vous aurez néanmoins une
idée de la consommation énergétique
globale du bâtiment via la régularisation
annuelle détaillée des charges effectuées par
la copropriété.
 Pour les bâtiment collectifs, chauffés
collectivement, à usage d’habitation ou
mixte (professionnel et habitation),
l’individualisation des frais de chauffage est
obligatoire via la pause de compteurs
individuels ou le cas échéant de répartiteurs
avec toutefois de nombreux cas de dispense
(consommation énergétique du bâtiment,
coût d’installation...).
Plus d’infos sur ecologie.gouv.fr
La facture est alors calculée en fonction de
la consommation réelle, la
responsabilisation des usagers réduit en
moyenne de 15 % la consommation
énergétique selon l’ADEME
Source : Infographie Individualisation des
frais de chauffage
Comment suivez-vous votre consommation
d’eau et d’eau chaude sanitaire ?
> Habitez-vous dans un logement collective
sans compteur individuel ?
> Faites-vous un relevé manuel de votre
compteur d’eau ?
> Avez-vous un compteur d’eau communicant ?
Bien qu’encore peu fréquents, les fournisseurs
d’eau commencent à en installer.
 Un relevé le soir de votre compteur d’eau
avant de vous coucher et un deuxième
relevé au réveil ou après vous êtes absenté
quelques jours de votre domicile vous
permettent de détecter d’éventuelles fuites.
 Suivre sa consommation d’eau chaude
sanitaire n’est pas chose aisée. Vous pouvez
néanmoins faire une estimation de la
consommation d’énergie de votre chauffe-
eau. S’il fonctionne à l’électricité - c’est le
cas pour 49 % de ménages - et que la
capacité du ballon est de 200 litres, le coût
annuel par ménage est en moyenne de 292 €.
Source : ADEME – Réduire sa facture
d’électricité
63
63
63
63 63
64 64
 Proposer à son entreprise/administration de
faire l’acquisition de wattmètres que les
salariés peuvent emprunter
 Proposer à son entreprise/administration
d’afficher la consommation du bâtiment dans
lequel vous travaillez (eau, énergie, chauffage)
et communiquer sur l’évolution des
consommations avec l’année précédente
Pour aller plus loin
Piste d’action n°2
Je débranche mes appareils en veille, inutilisés ou lors des pics de
consommation, j’éteins la lumière (10 minutes)
Mini quiz
En débranchant les appareils en veille chez
soi, combien économise-t-on en moyenne sur
une année ?
A. 60 €
B. 70 €
C. 80 €
Réponse C - Selon l’ADEME, éteindre tous les
appareils électriques inutilisés, permettrait de
faire 10 % d’économies sur sa facture
d’électricité. Source : ADEME - Chaque geste
compte.
Les Français pensent posséder 34 appareils
électriques par foyer, en réalité ils en possèdent 3
fois plus (99).
65 65
66 66
Qui a le réflexe de débrancher ou d’éteindre
ses appareils en veille chez lui ?
> Comment faites-vous ? Utilisez-vous des
blocs multiprises ?
> Utilisez-vous par exemple une prise
programmable pour éteindre votre box et votre
décodeur TV entre 00h00 et 6 heures du matin ?
Au travail, qui parmi vous a le réflexe
d’éteindre son ordinateur et ses
périphériques (écran, imprimante, scanner…)
en partant déjeuner ou le soir ?
 La bonne gestion de l’offre et de la
demande sont critiques pour un réseau
électrique. Par nature un réseau est
systématiquement dimensionné pour gérer
la pointe de consommation. En agissant sur
la demande, vous lissez le pic de
consommation, vous réduisez les risques de
tensions sur le réseau et de coupure. Vous
réduisez aussi pour la collectivité, les coûts
liés à la construction et l’entretien d’un
système énergétique surdimensionné.
Enfin vous réduisez le recours à des
approvisionnements énergétiques d’appoint
qui sont souvent d’origine fossile : pétrole,
gaz et charbon. En raison des tensions
actuelles sur le marché de l’électricité, l’Etat
a été contraint de réouvrir la dernière
centrale française a charbon pour faire face à
des pics de consommation et assurer la
stabilité du réseau électrique.
Avez-vous souscrit un abonnement heure
pleine/heure creuse ?
 Les heures creuses sont définies par
Enedis, le gestionnaire du réseau,
généralement entre 22h00 et 6h00 du matin.
67 67
Quels en sont les avantages ?
 Pour savoir si le passage à l’abonnement
heure pleine/heure creuse est financièrement
intéressant pour vous, faites une simulation
au préalable sur le site du Médiateur National
de l’énergie
Connaissez-vous d’autres offres similaires ?
Par exemple l’offre Tempo, heures week-end,
EJP chez EDF ?
 Des options similaires existent aussi
chez Engie.
Utilisez-vous des services d’effacement
comme ceux de Voltalis, qui vous propose
des outils de pilotage et de suivi pour mieux
gérer votre consommation d’énergie en
échange de réduction temporaire de
consommation ?
Même sans être abonné au tarif heure
pleine / heure creuse, avez-vous le réflexe de
décaler l’utilisation de vos appareils
électriques en
dehors des heures de pointe : 8h-13h puis
18h-20h ?
> Comment faites-vous ?
> Utilisez-vous une prise programmable
mécanique ou connectée pour automatiser la
mise en marche et arrêt de vos appareils ?
 Planifier l’utilisation de ses appareils
électriques permettrait d’éviter la
consommation électrique d’une ville comme
Marseille. Source : ADEME - chaque geste
compte
Utilisez-vous l’application Ecowatt, la météo
de l’énergie pour connaître les prévisions de
consommation d’électricité et agir en
conséquence ?
 Pour vous inscrire et recevoir les alertes,
rendez-vous sur monecowatt.fret découvrir
comment consommer au meilleur moment.
68
 L’application Ecowatt s’adresse aux
citoyens mais aussi aux entreprises et
collectivités. Orange est signataire de la
charte Ecowatt dans le cadre de son plan de
sobriété énergétique. En cas de pic de
consommation Orange s’engage à
reprogrammer les plages horaires de ses
consommations de chauffage.
Grâce à ce dispositif vous savez quand
réduire ou décaler votre consommation
d’électricité. Ecogaz est l’équivalent pour le
gaz, il indique à 5 jours les prévisions de
consommation de gaz en France
Avez-vous le réflexe d’éteindre les lumières
inutilement allumées chez vous ou au travail ?
Avez-vous remplacé chez vous vos dernières
ampoules halogènes et incandescentes par
des LED ?
 Les LED consomment 10 fois moins
d’électricité que des ampoules
incandescentes.
68 68
69
Le saviez-vous ?
Si vous avez souscrit un abonnement heure
pleine-heure creuse avec un tarif préférentiel
entre 12h00 et 17h00 puis entre 20h00 et 8h00,
et que vous avez un chauffe-eau avec un
contacteur en position AUTO sur votre tableau
électrique vous êtes concerné - comme 4 autres
millions de Français par le nouveau décret du
gouvernement. Les entreprises et collectivité
ayant souscrit une puissance inférieure ou
égale à 36kVA le sont également.
Ce décret autorise ENEDIS, le gestionnaire du
réseau via votre compteur Linky à décaler les
l’horaire de déclenchement automatiquement de
votre ballon d’eau pour éviter la plage horaire :
12h00 - 14h00 et ce du 15 octobre et 15 avril.
Vous conserverez toutefois votre consommation
préférentielle pour toutes les autres
consommations pendant cet horaire. Cette
mesure a été prise pour écrêter le pic de
consommation électrique de la pause
méridienne.
Si votre ballon d’eau chaude est bien
dimensionné et grâce à son inertie, cela n’aura
aucun impact sur la température de l’eau, 6
heures suffisent pour qu’il se recharge la nuit.
Selon le gouvernement, cette mesure libérerait
2,5 GW de capacité de production d'électricité,
soit presque la production de 3 tranches de
réacteurs nucléaires ou l’équivalent de la
consommation de Paris.
70
 Proposer à son entreprise/collectivité de
s’inscrire à des concours/défis énergie
comme CUBE 2020
 Généraliser les barres multiprises avec
interrupteur pour éteindre facilement
l’ensemble des appareils numériques à son
bureau en partant (imprimante, chargeur,
écran, ordinateur...)
 Proposer au gestionnaire du bâtiment la mise
en place de détecteurs de présence pour
l’éclairage et la régulation de l’intensité
lumineuse en fonction de la lumière du jour
 Proposer la mise en place de détecteurs de
présence (sonde CO2) pour réguler la
température et arrêter la ventilation lorsque
les bâtiments sont inoccupés
 Proposer à son entreprise/collectivité de
sensibiliser les salariés à l’extinction des
veilles et des lumières, former des référents
Pour aller plus loin
71
 Affichez des consignes claires pour que le
dernier salarié qui parte sache comment
éteindre toutes les lumières. En mettant par
exemple un écriteau sur la porte de sortie
pour rappeler la nécessité d’ éteindre la
lumière et les appareils en veille et étiqueter
les interrupteurs pour simplifier la tâche de la
personne
 Proposer de faire un audit énergétique
volontaire. Il est obligatoire pour les
entreprises qui ont plus de 250 salariés, plus
de 50 millions d’Euros de CA ou 43 millions
d’Euros de bilan sauf si l’entreprise a une
certification ISO 50001
 Etudier la possibilité de décaler dans une
entreprise les périodes consommatrices
d’électricité, par exemple la maintenance
industrielle et être rémunéré en retour.
L'accélérateur de particules du CERN - client
d'EDF - a accepté de prolonger un arrêt
technique prévu cet hiver pour générer
85 MW d'économies
 Proposer à son entreprise /collectivité de
signer la charte Ecowatt et s’engager à agir
en cas de pic de consommation an arrêtant
temporairement par exemple les appels en
visioconférence ou en modulant la recharge
de sa flotte de voiture électriques
 Proposer d’aménager les horaires d’ouverture
en cas de tension sur l’approvisionnement
électrique, en demandant à tous les salariés
de télétravailler le lundi ou le vendredi pour
fermer l’entreprise trois jours consécutifs
Piste d’action n°3
Je choisis bien mes appareils et équipements (10 minutes)
Mini quiz
Un téléviseur de 160 cm de diagonale
consomme autant d’électricité que combien
de téléviseurs de 80 cm ?
A. 1,5 à 2
B. 2 à 3
C. 3 à 4
Réponse C - Source ADEME- Réduire sa facture
d’électricité.
En plus d’une consommation nettement
supérieure, l’empreinte carbone est également
beaucoup plus élevée. Un vidéo projecteur ou
Home Cinéma consommera nettement moins
qu’un téléviseur et aura une empreinte carbone
nettement plus réduite - 153 kgCO2e au lieu de
568 kgCO2e pour un téléviseur de 124 cm.
Source ADEME
72 72
Avant de prendre la décision d’acheter un
équipement électrique ou numérique chez
vous ou au travail, quelles questions vous
posez-vous ?
 Par exemple en ai-je vraiment besoin ?
 Est-ce que quelqu’un dans mon
entourage/famille pourrait m’en donner ou
prêter un ?
 Est-ce que je pourrais trouver ce bien
d’occasion ?
 Ai-je déjà un appareil qui puisse rendre le
même service ? Par exemple le scanner de
mon téléphone portable, l’enregistreur
intégré... plutôt que d’en acheter un
séparément ?
 Puis-je obtenir un service rendu
équivalent sans électricité ? Par exemple
utiliser un séchoir plutôt qu’un sèche-linge,
entreposer son vin dans son sous-sol plutôt
que dans une cave réfrigérée ?
Comment faites-vous ensuite pour bien
choisir vos équipements et appareils
électriques ?
> Tenez-vous compte de la taille, du poids, du
volume ? Par exemple avez-vous besoin d’un
chauffe-eau avec un gros cumulus de 200 ou
300 litres sachant qu’il fonctionnera ensuite
pendant des années 24 heures sur 24.
 Selon l’ADEME, 30 % des chauffe-eau
sont surdimensionnés. Source : Guide
Rénovation – Changer de chauffage
73
73
73
73 73
 Idem pour les réfrigérateurs : un
réfrigérateur américain qui fait des glaçons
est nettement plus énergivore.
 Idem pour les voitures : avez-vous besoin
d’une voiture électrique lourde et
volumineuse, plus chère à l’achat et dont la
recharge électrique sera aussi nettement
plus coûteuse qu’une petite voiture
électrique légère ?
 Selon un avis rendu par l’ADEME en
octobre 2022, sur l’ensemble de sa durée de
vie, une voiture électrique roulant en France
a un impact carbone 2 à 3 fois inférieur à
celui d’un modèle similaire thermique, à
condition que sa batterie soit de capacité
raisonnable (< 60 kWh).
Elle rembourse alors sa dette carbone : pour
un petit véhicule de type citadine électrique
comparé à un véhicule diesel - au bout
d’environ 15 000 km contre 100 000 km pour
un SUV électrique.
Tenez-vous compte de la consommation
électrique ?
> Choisissez-vous une technologie plus
économe en énergie ? Par exemple pour un
appareil de cuisson, si vous optez pour
l’électrique, préférez-vous des plaques à
induction qui consomment 30 à 40 % moins que
les plaques en vitrocéramique ?
> Préférez-vous un chauffe-eau
thermodynamique qui consomme en moyenne
2,2 fois moins que les chauffe-eau électrique
grâce à sa technologie qui intègre une pompe à
chaleur ?
Prenez-vous en compte l’étiquetage
énergétique ?
74
75
Quels sont les bénéfices ?
 Par exemple pour sécher son linge le plus
économique c’est la corde à ligne, si
toutefois un sèche-linge est indispensable
(pour des questions de temps, de praticité...),
sachez qu’un sèche-linge de classe A vous
coûtera 34 € par an, un sèche-linge de classe
B 110 €.
Source ADEME - Guide 40 trucs et astuces
pour économiser l’eau et l’énergie
 L’étiquetage énergétique a été simplifié,
depuis mars 2021 les lettres A+++,A++,A+
disparaissent et sont remplacés
respectivement par A, B et C. Les catégories
vont du moins énergivore A à la plus
énergivore G. Pour en savoir plus consultez
le guide de l’ADEME - L’étiquette énergie
pour l’équipement de la maison.
 Selon une étude reprise par l’ADEME,
avec la nouvelle étiquette énergie, chaque
ménage européen pourrait économiser en
moyenne 150 € / an.
Utilisez-vous des comparateurs comme le
Guide Top Ten pour savoir précisément
combien vous coûtera l’appareil en
consommation énergétique (électricité, eau
chaude...) sur sa durée de vie ?
 Les convecteurs électriques n’ont pas
d’étiquetage énergétique. Si vous avez des
vieux convecteurs du type “grille-pain”, qui
sont des chauffages peu efficaces et très
consommateurs, optez pour des radiateurs à
basse consommation : à inertie ou à
accumulation.
75
76
 Proposer à son entreprise/collectivité de
prendre en compte l’étiquetage énergétique
dans sa politique d’achat
 Négocier des prix préférentiels pour acquérir
des équipements électriques économes via le
CSE
Pour aller plus loin
Piste d’action n°4
J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation énergétique (10 minutes)
Mini quiz
En moyenne pour un ménage Français sa
facture de chauffage représente quel
pourcentage de la facture énergétique du
logement ?
A. 46 %
B. 56 %
C. 66 %
Réponse C - Source : ADEME
Si on rajoute l’eau chaude sanitaire soit 11 % de
la consommation, la génération de chaleur
représente à elle seule 77 % de la facture
énergétique d’un foyer.
77 77
78 78
Avant de changer votre chaudière, vérifiez
d’abord l’efficacité énergétique de votre
logement, priorité doit-être donnée à sa
bonne isolation thermique.
Qui connaît la notation énergétique de son
logement, du moins énergivore A au plus
énergivore F ?
> En avez-vous pris connaissance lors de votre
emménagement ?
> Avez-vous fait réaliser un DPE (diagnostic de
performance énergétique) ou audit thermique de
votre logement ?
Quels sont les bénéfices du DPE ?
Connaissez-vous la notation énergétique du
bâtiment dans lequel vous travaillez ?
Avez-vous effectué une rénovation
thermique de votre logement ?
> Non car vous êtes locataire ?
> Oui, vous avez entrepris une rénovation
thermique globale, partielle ?
> Quels types de travaux : isolation des
combles, des sols, des murs par l’extérieur, le
remplacement des fenêtres... ?
> Quels sont les bénéfices ?
> Que recommanderiez-vous à un ami qui
souhaite se lancer ?
 Une rénovation par petites touches est
moins efficace qu’une rénovation globale.
 La France compte 9,7 millions de
logements en copropriété, soit 28 % du parc
total. La rénovation thermique d’une
copropriété est complexe car elle nécessite
l’aval du syndic. Pensez à vous faire
accompagner, il existe un dispositif gratuit et
indépendant : CoachCopro.
Pensez aussi à consulter coprovertes.fr, une
initiative de la Fédération Nationale de
l’Immobilier pour accompagner les syndics et
les copropriétaires. Il existe des aides de l’Etat
spécifique telles que la prime Coup de pouce
Rénovation performande de bâtiment
résidentiel collectif et MaPrimeRenov'
Copropriétés.
Avez-vous consulté au préalable le site france-
renov.gouv.fr et pris rendez-vous avec un
conseiller France Rénov’ pour déterminer les
travaux prioritaires et les aides financières
disponibles ?
 France Rénov’ c'est le service public de la
rénovation de l'habitat, neutre et gratuit,
pour vous aider à préparer et financer votre
projet de travaux en toute sérénité. Quels
travaux réaliser ? Quelles aides financières
sont disponibles et où les demander ?
 France-renov.gouv.fr vous propose
Simul’aides un outil en ligne pour estimer les
aides financières nationales auxquelles vous
avez droit : MaPrimeRénov’, les Certificats
d’Economie, d’Energie (CEE)...
 Pour connaître les conditions d’une
isolation réussie, les types d’isolants, les
différentes techniques... consultez le Guide de
l’ADEME - Rénovation Isoler sa maison .
Comment se sont passés vos travaux ?
> A qui avez-vous fait appel ? Un artisan qualifié
RGE ?
De quelles aides avez-vous bénéficiées ?
Quel est votre retour sur investissement ?
Quels sont les bénéfices autres que
financiers ?
Quels conseils donneriez-vous à celles et
ceux qui souhaitent se lancer ?
79
79
79
79 79
80
 Proposer à son entreprise/administration de
faire un audit thermique, d’étudier une
rénovation thermique du bâtiment
 Se rendre sur Place des Entreprises pour un
accompagnement gratuit par un agent de l’Etat
 Proposer à son entreprise de faire un Diag
Eco-Flux, c’est une étude fouillée de le
consommation énergétique pour détecter des
gisements d’économies. Créé par l’ADEME et
Bpifrance, il s’adresse aux PME de 20 à 250
salariés et une partie son coût est pris en
charge. Pour les TPE de moins de 20 salariés,
un dispositif similaire existe intitulé : TPE &
PME gagnantes sur tous les coûts
Pour aller plus loin
Piste d’action n°5
Je réduis ma consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire
(10 minutes)
Mini quiz
Avec un chauffage électrique à combien
revient le m3 d’eau chauffé, prix de l’eau
inclus ?
A. 4,88 €
B. 6,88 €
C. 9,88 €
Réponse C - En moyenne chauffer 1 m3 d’eau
coûte 5,74 € (33 kWh à 0,174 € le kWh - hors
tarif préférentiel) auquel il convient de rajouter le
prix du m3 d’eau - en moyenne 4,14 € - soit un
total de 9,88 €. Sachant qu’un bain représente
150 à 200 litres d’eau, il coûte entre 1,48 € et
1,98 €.
81 81
Selon l’ADEME, un tiers de l’eau est chauffée
sans nécessité, c’est un gisement
d’économies.
Source : ADEME - Réduire sa facture
d’électricité
Comment faites-vous pour réduire le coût
énergétique de l’eau chaude sanitaire ?
> Vous avez réduit la température du chauffe-
eau à 50 - 55 degrés au lieu de 80 degrés ?
 En plus d’être économique - 31 €
d’économies en moyenne par an selon
l’ADEME - vous réduisez aussi le risque de
brûlure. Souce : Infographie chauffe-eau -
comment éviter les surconsommations ?
 Si vous habitez dans une copropriété, si
vous n’avez pas la main pour baisser la
température de l’eau chaude collective,
demandez alors au syndic de réduire la
température à 55 degrés.
> Avez-vous décidé de vous passer de votre
chauffe-eau et de ne prendre plus que des
douches froides ?
> Coupez-vous votre chauffe-eau dès que vous
vous absentez plus de 2 jours ? Vous l’éteignez
la veille de votre départ pour profiter de l’eau
chaude déjà produite et ne pas la gaspiller ?
> Avez-vous calorifugé les tuyaux et le ballon
d’eau chaude en installant une housse
isolante ?
 C’est 21 € par an d’économies en
moyenne selon l’ADEME.
Source : Infographie Chauffe-eau - comment
éviter les surconsommations ?
82 82
83 83
Avez-vous également diminué le volume
d’eau chaude sanitaire utilisé ?
> Comment ?
> Avez-vous installé des mousseurs sur les
robinets ? D’après l’ADEME « Des gestes pour
faire des économies d’énergie au quotidien » ,
c’est une réduction de 30 à 50 % du débit du
robinet.
 En remplaçant votre pommeau de douche
pour une douchette économe (débit réduit à
5 litres/min) ? La douche de 5 minutes (25
litres) vous revient à 25 centimes.
Selon l’ADEME, une douche dont le débit est
réduit de 50 % c’est jusqu’à 160 €
d’économies par an.
> Avez-vous réduit la durée de vos douches à 3
- 5 minutes ? Utilisez-vous un minuteur/un
sablier ou écoutez-vous 2 morceaux de musique
- ça marche bien avec les ados ?
> Coupez-vous l’eau pendant que vous vous
savonnez ?
> Avez-vous arrêté de prendre des bains ?
Faite-vous couler le même bain pour tous vos
enfants ?
> Fermez-vous les robinets mitigeurs en position
froide ? Cela permet d’éviter de solliciter
inutilement le chauffe-eau quand vous ouvrez le
robinet.
> A combien estimez-vous vos économies ?
Comment faites-vous pour amener votre
entourage à adopter des pratiques plus
économes ?
84
 Proposer à son entreprise/administration
d’abaisser la température de l’eau chaude
sanitaire ou même d’arrêter de chauffer l’eau si
elle n’est utilisée que pour se laver les mains
 Afficher/diffuser une liste de bonnes pratiques
économes en eau et énergie avec des
témoignages
 Proposer à son entreprise/administration la
mise en place d’économiseurs d’eau et de
robinets avec détecteurs de mouvement. Cela
évite de laisser couler l’eau et c’est aussi plus
hygiénique
 Signaler au gestionnaire du bâtiment les fuites
d’eau (robinet, chasse d’eau qui coule...)
Pour aller plus loin
Piste d’action n°6
Je privilégie les énergies décarbonées et l’autoconsommation
(10 minutes)
Mini quiz
En 2020, les énergies renouvelables ont
couvert quel pourcentage de l’électricité
consommée en France ?
A. 23,1 %
B. 26,9 %
C. 29,1 %
Réponse C – Source RTE
85 85
Avez-vous recours chez vous aux énergies
renouvelables pour la production
d’électricité ?
> Avez-vous installé des panneaux solaires pour
l’autoconsommation ?
> Quels sont les bénéfices ? Le retour sur
investissement ? Avez-vous bénéficié d’aides ?
> Que recommanderiez-vous à un ami qui
souhaite se lancer ?
 Au premier semestre 2022, le solaire
photovoltaïque représentait 3,6 % de la
production française d’électricité. Le 7 août
2022, le record de production d’énergie
solaire a été battu - 10,7 gigawatts - soit plus
de 20 % de l’électricité produite en France,
l’équivalent de la production de 10 réacteurs
nucléaires.
 Pour voir le mix énergétique en temps réel
et les émissions de Co2 par kWh, consultez
le site de RTE Eco2Mix .
 Se chauffer aux énergies renouvelables
est de plus en plus avantageux. Selon
l’ADEME, remplacer sa veille chaudière gaz
par une pompe à chaleur air/eau, c’est 1500
€/an économisés et demain bien plus sans le
bouclier tarifaire (3200 €).
Source ADEME : Infographie - chauffage -
Pourquoi passer aux énergies
renouvelables ?
Avez-vous recours chez vous aux énergies
renouvelables pour vous chauffer ?
> Avez-vous changé votre système de
chauffage (fioul, gaz) pour une chaudière à
condensation au bois (pellets, granulés), une
pompe à chaleur (chauffage thermodynamique à
énergie renouvelable), un système solaire
combiné (SSC) qui assure à la fois le chauffage
et la production d’eau chaude sanitaire ?
> Avez-vous changé vos vieux radiateurs
électriques pour une pompe à chaleur air/air ?
86 86
87 87
> Etes-vous raccordé à un réseau de chaleur ?
> Quels sont les bénéfices ? Le retour sur
investissement ?
> Avez-vous bénéficié d’aides ? La prime à
conversion ?
> Que recommanderiez-vous à un ami qui
souhaite se lancer ?
Avant d’installer des équipements utilisant
des énergies renouvelables, avez-vous
consulté au préalable le site france-
renov.gouv.fr et pris rendez-vous avec un
conseiller France Rénov’ pour déterminer
les différents équipements possibles et les
aides financières disponibles ?
Avez-vous recours chez vous aux énergies
renouvelables pour la production d’eau
chaude sanitaire ?
Utilisez-vous un chauffe-eau solaire
individuel (CESI) ?
> Quels sont les bénéfices ? Le retour sur
investissement ? Avez-vous bénéficié d’aides ?
> Que recommanderiez-vous à un ami qui
souhaite se lancer ?
 Pour connaître les différents types de
chauffe-eau solaire, consultez le guide de
l’ADEME : le chauffage et l’eau chaude
solaires
Avez-vous réalisé une rénovation
énergétique de votre copro ?
> Par exemple installer une toiture solaire
photovoltaïques pour produire de l’électricité,
installer une pompe à chaleur, mettre en place
le solaire thermique combiné pour subvenir à
une partie des besoins en eau chaude et aussi
chauffer l’immeuble ?
 Pour avoir une bonne compréhension
des différents systèmes de chauffage,
consultez le Guide de l’ADEME: Rénovation
- Changer de chauffage ?
Savez-vous si votre entreprise ou votre
administration a recours aux énergies
renouvelables pour sa production
d’électricité, son chauffage ou l’eau chaude
sanitaire ?
 Les énergies renouvelables nous
entourent : l’eau, l’air, le vent et le soleil.
Nous baignons dedans. Parfois la capter n’a
aucun coût ! Quand c’est possible profitons
de cette manne gratuite qui évite de
consommer de l’électricité !
Qui parmi vous utilise les calories gratuites
de l’air ambiant ?
> Avez-vous un puits canadien aussi appelé
aussi puits provençal chez vous ?
 C’est un système de ventilation et
d’aération qui puise l’air extérieur et qui -
grâce à la géothermie, réchauffe votre
logement en hiver et le rafraîchit en été.
> Faite-vous sécher votre linge à l’extérieur ou
sur un étendoir dans une pièce bien ventilée ?
> Avez-vous le réflexe de sortir les aliments
surgelés pour les laisser décongeler à l’air
ambiant plutôt que de les faire réchauffer
directement au micro-onde/four ? Inversement
laissez-vous les aliments chauds refroidir à
l’extérieur avant de les placer au
réfrigérateur/congélateur ?
> Conservez-vous votre vin à l’air ambiant
dans une cave plutôt que d’utiliser une cave
réfrigérée ? Une cave à vin, c’est en moyenne
193 KWh par an soit 34 €.
> En hiver, profitez-vous de l’air plus froid
pour conserver certains aliments à l’extérieur ?
Qui privilégie le recours à son énergie
métabolique en prenant l’escalier plutôt que
l’ascenseur ?
88
Pour vos déplacements également, c’est
marche et vélo plutôt que des déplacements
motorisés ?
Qui préfère des stores manuels qui
fonctionnent à l’huile de coude plutôt que
des stores motorisés ?
Qui parmi vous privilégie un éclairage
naturel en positionnant par exemple son
bureau au bon endroit quand c’est
possible ?
> Décorez-vous votre intérieur (murs, sols,
abats jour...) avec des couleurs claires qui
réfléchissent mieux la lumière, mettez-vous
des miroirs ?
Connaissez-vous des logements, bâtiments
dont l’architecture et l’agencement suivent
les principes bioclimatiques ?
 Le bâtiment est pensé pour tirer profit au
maximum de son environnement naturel :
comme la chaleur et la lumière du soleil au
sud, la ventilation naturelle grâce au vent,
l’ombre des arbres en été...
89
90
 Proposer à son entreprise/administration de
recourir à l’autoconsommation
 Proposer à son entreprise/administration de se
raccorder à un réseau de chaleur urbain
(chauffage et eau chaude sanitaire) ou réseau
de froid (climatisation)
 Organiser pour ses collègues la visite d’une
maison témoin, d’une collectivité, d’une
entreprise ou d’un site industriel qui est en
pointe sur l’utilisation des énergies
renouvelables
Pour aller plus loin
91
Fin de la 2ème partie de l’Atelier
Message à lire aux participants
Merci à vous toutes et tous,
Ambassadrice, Ambassadeur, d’avoir
participé à l’Atelier Sobriété Energétique !
Nous espérons que l’Atelier vous aura plu
et que vous repartirez avec de nombreuses
pistes d’actions à mettre en place.
La communauté Ecofrugal réunit les
porteuses et porteurs de solutions,
celles et ceux qui mettent en commun et
partagent leurs connaissances pour
accélérer la transition écologique.
Faites votre REX
Via votre espace en ligne
Si vous êtes passé par monAtelier-
ecofrugal.fr pour l’organisation de votre Atelier,
dès la fin de votre Atelier, l’onglet - Retour
d’Expérience - apparaîtra sur votre page
Atelier.
Ne tardez pas pour faire votre REX car les
souvenirs de l’Atelier s’amenuisent avec le
temps qui passe. Avant de vous lancer
dans votre REX, demandez au Scribe de
vous fournir ses notes.
Le REX sert à faire un compte-rendu de
votre Atelier par écrit et en images.
Partagez aussi vos impressions et celles du
groupe.
Faites un point sur la To Do List, expliquez
quelles sont les actions et les initiatives
mises en place à la suite de l’Atelier. Il est
aussi utile pour poser les bases d’un futur
plan d’action à proposer à votre entreprise
ou votre administration.
Vous pouvez choisir de rendre le REX visible
à toute la communauté Ecofrugal ou de le
réserver uniquement aux participants à votre
Atelier.
N’hésitez pas à nous faire des
suggestions et des commentaires sur le
déroulé pour nous puissions en tenir
compte dans les prochaines versions du
kit de l’Atelier Sobriété Energétique. Avec
vos retours nous améliorerons ce kit,
merci !
92
93
Faites connaître l’Atelier autour de vous
En partageant les photos de votre Atelier et vos
impressions sur vos réseaux sociaux avec le
hashtag : #AtelierSobriétéEnergétique
Vous donnerez envie à d’autres de
s’intéresser à la Sobriété Energétique et de
partager leurs solutions sur le sujet mais aussi
sur le Zéro Déchet, l’Alimentation, l’Habitat, la
Mobilité, le Numérique Responsable.
93
Voici une sélection de sites ressources pour
aller plus loin et approfondir le Sobriété
Energétique :
 Le site incontournable de l’ADEME
avec ses guides très utiles
 Les mini-affiches 10 gestes pour faire
des économies de l’ADEME à poster
chez soi ou au travail
 Le site du Ministère de la Transition
Ecologique
 lesentreprises-sengagent.gouv.fr , une
feuille de route pour agir et rejoindre une
communauté d’entreprises engagées
 Le plan de sobriété énergétique du
gouvernement par secteurs d’activités avec
une multitude de solutions à adopter
 statistiques.developpement-durable.gouv.fr
pour découvrir les données et études
statistiques du Ministère de la Transition
Ecologique
 Le site de l’association négaWatt.
Pionnière sur la sobriété, elle propose de
parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050,
via 3 axes dans l’ordre suivant : réduire sa
consommation d’énergie, augmenter
l’efficacité, accroître les renouvelables.
Découvrez ses 51 mesure chiffrées de
sobriété.
Ressources pour aller plus loin
94
Licence Créative Commons
Ce travail est diffusé sous licence Creative
Commons CC-By-NC-ND.
Vous êtes tenu de transmettre ce document en
l’état, sans modification, intégralement, en incluant
les informations contenues sur cette page. Vous
ne pouvez pas modifier ce document et en faire
une utilisation commerciale.
Ce kit d’animation est réutilisable à l’infini.
Ne le jetez pas, donnez-le !
95
96
Contacts
Mon Atelier Ecofrugal
Philippe Lévêque
team@monAtelier-ecofrugal.fr
01 53 76 04 42
Orange
Emmanuelle Temkine
emmanuelle.temkine@orange.com
Carine Cauchard
carine.cauchard@orange.com
Contactez-nous si vous souhaitez
contribuer à ce kit pour l’enrichir et
l’améliorer.
96

Contenu connexe

Similaire à Kit Sobriété Energétique_Ecofrugal.pdf

Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"
Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"
Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"
Ireps
 

Similaire à Kit Sobriété Energétique_Ecofrugal.pdf (20)

L'iNattendu Client
L'iNattendu ClientL'iNattendu Client
L'iNattendu Client
 
Vademecum ecocomm
Vademecum ecocommVademecum ecocomm
Vademecum ecocomm
 
14 actions pour reduire les dechets en entreprise
14 actions pour reduire les dechets en entreprise 14 actions pour reduire les dechets en entreprise
14 actions pour reduire les dechets en entreprise
 
Guide associations-durables
Guide associations-durablesGuide associations-durables
Guide associations-durables
 
Programme ccipdl rdv_2021_economie_circulaire_vf
Programme ccipdl rdv_2021_economie_circulaire_vfProgramme ccipdl rdv_2021_economie_circulaire_vf
Programme ccipdl rdv_2021_economie_circulaire_vf
 
Programme ccipdl rdv_2021_ec_vf
Programme ccipdl rdv_2021_ec_vfProgramme ccipdl rdv_2021_ec_vf
Programme ccipdl rdv_2021_ec_vf
 
Catalogue de formations : 1er semestre 2015
Catalogue de formations : 1er semestre 2015Catalogue de formations : 1er semestre 2015
Catalogue de formations : 1er semestre 2015
 
Communication durable nespresso
Communication durable nespresso  Communication durable nespresso
Communication durable nespresso
 
Solution de team buildings et de sport solidaire 2021
Solution de team buildings et de sport solidaire 2021Solution de team buildings et de sport solidaire 2021
Solution de team buildings et de sport solidaire 2021
 
Solution de team buildings et de sport solidaire
Solution de team buildings et de sport solidaire Solution de team buildings et de sport solidaire
Solution de team buildings et de sport solidaire
 
e-Green_Lucile-Vannier_2021-03
e-Green_Lucile-Vannier_2021-03e-Green_Lucile-Vannier_2021-03
e-Green_Lucile-Vannier_2021-03
 
Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"
Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"
Des clefs pour vos actions "Spécial Tabac"
 
Séminaire: utilisation d'outils pedagogiques en milieu scolaire
Séminaire: utilisation d'outils pedagogiques en milieu scolaireSéminaire: utilisation d'outils pedagogiques en milieu scolaire
Séminaire: utilisation d'outils pedagogiques en milieu scolaire
 
00 cr-eco-lycée-13 11-2014 v1
00 cr-eco-lycée-13 11-2014 v100 cr-eco-lycée-13 11-2014 v1
00 cr-eco-lycée-13 11-2014 v1
 
Dossier de partenariat passion d'apprendre
Dossier de partenariat passion d'apprendreDossier de partenariat passion d'apprendre
Dossier de partenariat passion d'apprendre
 
La forge d'adaptations au changement climatique
La forge d'adaptations au changement climatiqueLa forge d'adaptations au changement climatique
La forge d'adaptations au changement climatique
 
Greenselipar ecobiz_210510
Greenselipar ecobiz_210510Greenselipar ecobiz_210510
Greenselipar ecobiz_210510
 
Teamotivation presentation
Teamotivation presentation Teamotivation presentation
Teamotivation presentation
 
Les ateliers du super collectif des professionnels de innovation & transforma...
Les ateliers du super collectif des professionnels de innovation & transforma...Les ateliers du super collectif des professionnels de innovation & transforma...
Les ateliers du super collectif des professionnels de innovation & transforma...
 
Green IT et développement durable
Green IT et développement durableGreen IT et développement durable
Green IT et développement durable
 

Dernier

Dernier (13)

Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
complement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptxcomplement de agri cours irrigation.pptx
complement de agri cours irrigation.pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptxSaint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
Saint Damien, missionnaire auprès des lépreux de Molokai, Hawaï.pptx
 
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptxChapitre3-Classififcation des structures de  chaussu00E9e.pptx
Chapitre3-Classififcation des structures de chaussu00E9e.pptx
 

Kit Sobriété Energétique_Ecofrugal.pdf

  • 2. 1 Ce kit d’animation a été conçu par Mon Atelier Ecofrugal et Orange. Vous allez découvrir comment organiser et animer l’Atelier Sobriété Energétique avec les personnes de votre choix : collègues, amis, voisins… Ensemble, avec vos participants, vous partagerez à tour de rôle vos solutions et vos bonnes pratiques pour réduire l’impact environnemental de vos consommations énergétiques et faire des économies. L’objectif est que chacun reparte avec une liste d’actions pratiques à mettre en œuvre dans son quotidien que ce soit chez lui ou au travail. Pour organiser et animer un Atelier, c’est très simple, pas besoin d’être un expert/une experte! Notre kit d’animation vous explique comment devenir Ambassadrice/Ambassadeur et vous guide pas à pas. Excellente lecture et bon Atelier ! La Team Ecofrugal & Orange N’imprimez pas ce kit d’animation ! Sauf si vous êtes sûr(e) de vous en servir plusieurs fois. Pour le savoir commencez par le parcourir en ligne et si vous préférez la version imprimée, optez pour l’option recto/verso monochrome et sur du papier recyclé. Bienvenue
  • 3. 2 Sommaire Edito 5 Les ordres de grandeurs 7 Le format et la durée de l’Atelier 8  En présentiel  En distanciel Le nombre de participants 10 Le lieu de l’Atelier 13 Les outils en distanciel 14 Votre rôle en tant qu’Ambassadrice / Ambassadeur 15 La Charte de l’Ambassadrice et de l’Ambassadeur 18 Les règles de l’Atelier 19 C’est le jour J ! 20 Le message d’accueil aux participants 21
  • 4. 3 Sommaire Partie 1 Brise glace 25 Les 6 pistes d’actions  Je réduis mes déplacements 26  Je choisis l’autopartage/le covoiturage 31  Je privilégie la mobilité douce et les transports en commun 35  J’adopte l’écoconduite 40  Je chauffe, je climatise à la bonne température 44  J’optimise l’utilisation de mes appareils électriques et à gaz 51 Fin de la 1ère partie : message à lire aux participants 56 Mes actions à la fin de la 1ère partie 57  La To do List & la photo souvenir  Rédigez votre REX  Partagez votre expérience sur les réseaux sociaux
  • 5. 4 Sommaire Partie 2 Message d’accueil à lire aux participants 58  Rappel des règles de l’Atelier Brise glace 59 Les 6 pistes d’actions  Je suis ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité 60  Je débranche mes appareils en veille, inutilisés ou lors des pics de consommation, j’éteins la lumière 65  Je choisis bien mes appareils et équipements 72  J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation énergétique 77  Je réduis ma consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire 81  Je privilégie les énergies décarbonées et l’autoconsommation 85 Fin de la 2ème partie : message à lire aux participants 91 Faîtes votre REX 92 Faîtes connaitre l’Atelier autour de vous 93 Ressources pour aller plus loin 94 Licence Créative Commons 95 Contacts 96
  • 6. Selon un sondage Sopra Steria Next et les Echos réalise en octobre 2022, ¾ des entreprises pensent déployer un plan de sobriété énergétique et le pourcentage monte à 79 % chez les grands groupes et les ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire). Orange s’engage à tous les niveaux: effacement de 5 à 10 % de sa consommation électrique lors des pics de consommation, fermeture de certains espaces de travail pour réduire la consommation d’électricité et de chauffage, extinction des éclairages des boutiques Orange 30 minutes après leur fermeture, signature de la charte Ecowatt, sensibilisation aux écogestes via l’envoi de SMS à ses salariés et clients lors des pics de consommation... En permettant à chacun d’être un acteur de la sobriété énergétique, nous souhaitons aussi faciliter le déploiement par les organisations (entreprises : grands groupes, ETI, PME & TPE; collectivités, associations...) de leurs plans de sobriété énergétique. L’objectif de l’Etat est de parvenir de réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici 2024. En mettant en commun nos savoirs, nos bonnes pratiques, nos solutions..., en favorisant la prise de parole et l’implication de chacun sur ces sujets, notre conviction intime est qu’ensemble nous pouvons aller encore plus loin, nous avons toutes et tous, tout à y gagner ! NB : Les connaissances scientifiques des impacts environnementaux progressent. 5 5 Edito
  • 7. Pour écrire ce kit nous nous sommes appuyés sur des sources reconnues, les chiffres cités sont néanmoins susceptibles d’évoluer à mesure que les connaissances sur le sujet s’affinent. Avec vos contributions et vos retours, nous apprendrons aussi et actualiserons ce kit afin de coller le plus fidèlement possible à la réalité. Merci pour votre compréhension, nous vous souhaitons un excellent Atelier ! 6 6
  • 8. Source : Ministère de la Transition Ecologique 7 Les ordres de grandeur A garder en mémoire
  • 9. 8 Le format et la durée de l’Atelier En présentiel ou distanciel 8 L’Atelier Ecofrugal Orange Sobriété Energétique dure en tout 2 heures. Il est divisé en 2 parties d’une heure chacune :  la première se concentre sur la mobilité et le chauffage via 6 pistes d’actions qui vous sont proposées et sur lesquelles vous échangerez avec les participants  la deuxième concerne la réduction de la consommation d’électricité, d’eau chaude sanitaire et la rénovation énergétique En deux sessions C’est pratique si vous ne disposez pas de beaucoup de temps. Par exemple si vous faites l’Atelier au travail avec vos collègues pendant la pause déjeuner autour d’un repas Zéro Déchet. Vous avancerez alors à votre rythme avec vos participants en suivant le fil conducteur. Il faut compter environ 10 minutes par piste d’action et autant pour l’introduction en début de l’Atelier. A la fin de l’Atelier, pensez à fixer avec votre groupe la date du suivant. En une seule session Prévoyez une pause de 10 minutes à la fin de la première partie ou bien reprenez la deuxième partie après la pause déjeuner. Les durées indiquées sont indicatives, cela peut varier en fonction des disponibilités et de l’intérêt de chacun.
  • 10. La bonne gestion de votre temps N’hésitez pas à désigner un gardien du temps parmi les participants pour ne pas dépasser le temps maximum imparti par piste d’action ou bien utilisez un minuteur. Si les échanges sont riches, proposez à mi-parcours aux participants de faire une sélection des pistes d’actions qu’ils souhaitent couvrir au cours du temps restant. Vous pouvez aussi éluder les mini-quiz pour gagner du temps. Autre option, prévoir avec vos participants une autre date pour finir de parcourir les pistes d’actions que vous n’aurez pas eu le temps d’aborder. A la carte Si vous ne disposez au total que d’une heure, il vous suffit de sélectionner vous-même ou avec vos participants, les pistes d’actions que vous souhaitez couvrir en priorité parmi les 12 proposées. Le format de l’Atelier reste le même, le kit d’animation sera là pour vous guider pas à pas. 9 9
  • 11. En présentiel, le nombre idéal de participants est compris entre 8 et 12 personnes, Ambassadrice et Ambassadeur inclus. Au-delà de 12 personnes, il est difficile pour tout le monde de prendre la parole et de s’écouter attentivement. En deçà de 8 personnes, le potentiel de solutions à découvrir grâce à la mutualisation est plus restreint. En distanciel, que ce soit en conférence téléphonique ou en visioconférence, il est possible d’être plus nombreux (jusqu’à 40 personnes) à condition d’être bien organisé. Découvrez nos conseils plus loin ! Qui inviter ? Vous êtes libre d’inviter qui vous voulez : collègues, amis, voisins, membres d’une association, salariés d’une entreprise voisine, des inconnus… Comment ? Via le site Web monatelier-ecofrugal.fr Si vous êtes déjà inscrit en tant qu'Ambassadrice ou Ambassadeur : vous avez accès aux outils (affiche, partage sur les réseaux sociaux) pour créer votre évènement en ligne et envoyer vos invitations. La plateforme vous accompagne en amont de votre événement, dans sa préparation et son organisation. Elle sert aussi à prolonger les échanges une fois l’événement passé (de nouvelles idées à partager, une nouvelle pratique, une solution inédite...). 10 Le nombre de participants
  • 12. Si vous n’êtes pas encore inscrit Vous pouvez rejoindre la communauté Ecofrugal en vous inscrivant sur Mon Atelier Ecofrugal en tant qu’Ambassadrice ou Ambassadeur. Vous aurez ainsi accès à toutes nos ressources : Mon Guide Ecofrugal, 400 pages de conseils pour réduire son impact environnemental ainsi que l’ensemble des kits d’animation : Zéro Déchet, Alimentation, Copro/Habitat, Numérique Responsable et à tous les outils pour faciliter l’organisation de vos futurs Ateliers. Les ressources pour communiquer sur votre Atelier sont disponibles dans votre « boîte à outils ». Vous ne souhaitez pas rejoindre la communauté Ecofrugal et préférez organiser votre évènement par vos propres moyens, voici quelques conseils:  planifiez votre évènement suffisamment à l’avance (au minimum 2 semaines) pour avoir le nombre souhaité de participants le jour J (entre 8 et 12 personnes en présentiel)  communiquez sur votre évènement : via un groupe WhatsApp, via les réseaux sociaux et/ou avec une affiche - à télécharger dans votre espace Mes Outils si vous êtes inscrit sur monAtelier-ecofrugal.fr. Les personnes intéressées pourront faire une demande d’inscription en vous contactant par courriel  assurez-vous que les participants confirment bien leur venue en amont 11
  • 13. Si vous organisez l’Atelier dans un cadre professionnel, n’hésitez pas à en parler à votre manager, à la direction RSE, RH ou DSI de manière à bénéficier des outils de communication interne. Sollicitez-les pour avoir une salle de réunion mise à disposition ou bien des outils de visioconférence et/ou d’animation comme Klaxoon, Miro ou Wooclap. Certes la visioconférence a un impact sur l’environnement comme tout outil numérique mais utilisée à bon escient elle sert la transition écologique : par exemple en réduisant les déplacements professionnels ou bien en favorisant le partage de bonnes pratiques pour être plus sobre énergétiquement. 12
  • 14. 13 Le lieu de l’Atelier Le partage de ses bonnes pratiques énergétiques en présentiel est très efficace pour donner envie à d’autres de modifier de comportements. Rien ne remplace la dynamique de groupe en présentiel. Nous préconisons ce mode de réunion. Le distanciel est utile lorsqu’il existe des contraintes sanitaires qui empêchent de se rassembler ou quand les participants sont géographiquement trop éloignés les uns des autres. Trouver le bon lieu pour un Atelier présentiel Idéalement, il faut que tous les participants puissent être assis autour d’une table de manière à pouvoir échanger facilement et prendre des notes. Il s’agit juste de permettre à chacun de faire sa liste d’idées d’actions qu’il souhaite mettre en place à l’issue de l’Atelier (La To Do List) et également de noter en cours d’Atelier toutes les informations utiles (site internet, livre, nom et adresse d’un commerçant, d’une association, bon plan...). En entreprise une salle de réunion fera parfaitement l’affaire. Vous pouvez aussi organiser votre Atelier Ecofrugal dans un bar, un restaurant, une association, une bibliothèque... où vous voulez du moment que le lieu ne soit pas trop bruyant afin que vous puissiez échanger et dialoguer efficacement. Autre possibilité, en extérieur, par exemple en proposant un pique-nique ou bien un apéro Zéro Déchet.
  • 15. Les outils en distanciel Utilisez celui qui vous convient Il existe de nombreuses plateformes pour organiser gratuitement une visioconférence et chatter avec ses amis, collègues. Webex et Zoom sont celles qui ont l’impact carbone le plus faible.* Skype Offre un temps illimité avec partage de document à l’écran et se limite à 50 participants maximum Facetime Offre un temps illimité et permet de réunir jusqu’à 32 participants qui doivent obligatoirement disposer d’un smartphone. Discord Permet de réaliser des visioconférences jusqu’à 10 personnes. Teams Chez Microsoft existe aussi en mode gratuit et autorise jusqu’à 250 personnes dont 49 visibles. Webex Chez CISCO en version gratuite est limitée à 50 minutes et autorise jusqu’à 100 participants. Zoom Permet de partager et d’avoir jusqu’à 100 participants, cependant la gratuité est limitée à 40 minutes. Whatsapp Limité à 8 participants Jitsi Plateforme open source, gratuite et sécurisée pour partager un document à l’écran, enregistrer une visioconférence et de la diffuser sur YouTube avec l’accord des participants limités à 75. Google Meet En version gratuite, l’application est limitée à 1 heure et autorise jusqu’à 100 participants. * Quelles applications mobile de visioconference pour reduire votre-impact 14 14
  • 16. En tant qu’Ambassadrice/Ambassadeur de l’Atelier Sobriété Energétique, vous êtes le maître/la maîtresse de cérémonie. Le livret d’animation est votre script ! Lisez-le à l’avance pour vous familiariser avec le déroulement de l’Atelier et être à l’aise le jour J. Votre rôle est principalement de lancer les sujets, de donner la parole et plus généralement de faciliter les échanges. Vous pouvez aussi partager ce rôle le jour J avec une autre personne et animer l’Atelier à tour de rôle en binôme. Vous vous assurerez en particulier que chacun puisse prendre la parole et évite les hors-sujet. On a quelques techniques/recettes pour vous aider comme le bâton de parole qui peut être une simple cuillère en bois. Il circule en passant de main en main, celui qui le tient, prend la parole et ne peut pas être interrompue à part seulement par vous. En tant qu’Ambassadeur/Ambassadrice, vous êtes autorisé à interrompre le participant si celui-ci-monopolise la parole, s’il lance un débat plutôt que de parler de ses solutions concrètes ou bien s’il est hors- sujet. En présentiel, si tous les participants ne se connaissent pas, prévoyez un petit panneau ou une étiquette autocollante avec le prénom de chacun. 15 Votre rôle 15
  • 17. Conseils pour l’animation en distanciel En visio, demandez à tous les participants de renseigner leur prénom lorsqu’ils se connectent et demandez-leur de laisser la caméra allumée par défaut, c’est plus agréable de mettre un visage sur un prénom et ça favorise la confiance entre participants. Pour la prise de parole, demandez que la personne qui souhaite intervenir lève la main ou bien se signale en utilisant le tchat par exemple. Si vous êtes nombreux, plus d’une quinzaine de personnes par exemple, pour chaque piste d’actions proposez à vos participants de soumettre d’abord leurs idées en ligne (en tchat, post-it…) pour une présélection puis donner leur ensuite la parole pour développer. Pour le mini quiz avec votre groupe, utilisez des outils de vote en ligne. C’est plus ludique et vous gagnerez du temps. C’est primordial d’optimiser la visio car vous verrez il y a plus d’inertie qu’en présentiel et le temps passe très vite ! La To Do List Votre défi durant cet Atelier : que chacun rédige sa To Do List. Chaque participant devra repartir avec une liste de 10 idées d’actions à entreprendre pour réduire ses consommations énergétiques. Il est donc indispensable qu’ils notent au fur et à mesure de l’Atelier les idées qui les inspirent et qu’ils souhaitent mettre en place. 16 16
  • 18. Vos invités peuvent vous aider Si vous avez enregistré votre Atelier sur monAtelier-ecofrugal.fr, vous pouvez en amont échanger directement avec les participants sur l’organisation de votre événement. Un encart « Description de l’événement » vous est dédié pour leur donner des précisions. Demandez à l’avance s’il y a un volontaire - le scribe - pour prendre des notes pendant l’événement le Jour J ainsi que des captures d’écrans (en visio), photos et vidéos. Elles serviront à agrémenter votre Retour d’EXpérience (REX) que vous pourrez choisir ensuite de partager en ligne avec vos participants. A noter que le respect du droit à l’image est essentiel. Au travail, le REX sera particulièrement utile par exemple pour diffuser à l’issue de l’Atelier les bonnes idées échangées par vos collègues et faire remonter à votre direction des pistes d’actions. Si vous êtes nombreux dans votre entreprise à faire l’Atelier Sobriété Energétique, proposez à la direction, de créer un espace en ligne (dossier partagé, forum…) où chacun partagera son REX. En alimentant la réflexion sur le Sobriété Energétique, vous poserez peut-être la première pierre d’un futur groupe de travail sur le sujet dans votre entreprise, votre association ou votre administration. 17 17
  • 19. Gratuité 18 18 18 La charte En tant qu’Ambassadrice ou Ambassadeur Ecoute Partage Bienveillance Convivialité Retour d’expérience
  • 20.  Expliquez les règles des échanges. On est concret, on se base sur des exemples, on essaye d’être concis car il y a beaucoup de choses à dire  On cherche à comprendre et enrichir les idées des autres plutôt que de les contredire. On est là tous ensemble pour identifier des manières d’agir et passer un bon moment  Vous présentez le bâton de parole. Si l’Atelier est en visio demandez aux participants de lever le doigt pour prendre la parole et éventuellement activez leur micro  Rappelez l’un des objectifs de l’Atelier : la To Do List. Insistez sur la nécessité de prendre des notes en cours de route (que ce soit sur une feuille de papier ou sur leur smartphone)  Rappelez que pendant l’Atelier, le groupe peut décider de futures actions à mettre en place : une initiation à l’écoconduite, une plateforme de covoiturage, l’affichage de la consommation énergétique du bâtiment  Demandez au Scribe (le volontaire qui prend les notes) d’être le gardien du temps si vous avez peur de dépasser le temps imparti pour chacune des pistes d’actions. Un temps de référence est indiqué sur le kit d’animation  L’Atelier Sobriété Energétique est gratuit, les Ambassadrices et Ambassadeurs ne reçoivent pas de contributions financières de la part des participants ni d’Ecofrugal, ni d’Orange 19 Les règles de l’Atelier 19
  • 21. C’est le jour J ! Durée : 1h pour la 1ère partie de l’Atelier et 1h pour la 2ème Le script Pour vous faciliter la tâche, nous avons mis en orange, les questions à poser à vos participants le Jour J. Le texte est là à titre indicatif et est souvent rédigé sous forme de questions, vous n’êtes pas obligé de le suivre à la lettre. On vous demande néanmoins de lire aux participants le texte de bienvenue d’Orange et la Team Ecofrugal au début et les remerciements à la fin. Le picto ci-contre vous propose, au fur et à mesure dans le document, des pistes d’actions pour aller plus loin avec vos participants. . 20
  • 22. Le message d’accueil A lire aux participants L’Atelier Sobriété Energétique est un moment privilégié entre vous pour partager ensemble vos bonnes pratiques et en découvrir de nouvelles pour réduire votre facture énergétique et agir pour la transition écologique. D’après l’étude Chiffres clés de l’énergie - édition 2021 du Ministère de l’Ecologie un ménage Français consacrait en moyenne 8,9 % de son budget au paiement des factures énergétiques, soit un total de 3144 €, dont 1542 € pour ses déplacements et 1602 € pour son logement. Depuis que la Russie a baissé ses exportations de gaz vers l’Europe, les prix de l’énergie ont fortement augmenté et auraient explosé pour les particuliers sans la mise en place du bouclier tarifaire. ll est devenu urgent d’agir non seulement pour réduire notre facture énergétique mais aussi réduire nos émissions carbone. D’ici 2040, pour respecter les accords de Paris et atteindre la neutralité carbone, nous allons devoir drastiquement réduire nos émissions carbones pour passer en France de presque 10 tonnes par habitant/an à 2 tonnes. D’après l’étude du cabinet Carbone4, les transports représentent le principal poste d’émission carbone des Français (2,65 tonnes, 77 % étant liés aux véhicules motorisés individuels), suivi du poste alimentation (2,35 tonnes) puis du poste logement (1,9 tonnes) qui comptabilise les consommations d’énergie, de chauffage, d’électricité... 21
  • 23. Selon l’association Négawatt, le bâtiment résidentiel représente 30 % de la consommation d’énergie primaire en France et 16 % pour les bâtiments tertiaires. L’Atelier Sobriété Energétique va vous donner des clés pour agir principalement sur les postes transports et habitat. Le temps passe vite, alors évitez les débats clivants (le nucléaire, la faute d’untel, la voiture électrique...). Parlez de ce que vous faites , de ce que vous avez testé, de ce que vous avez mis en place chez vous ou au travail pour réduire vos consommations énergétiques, des solutions et rien que des solutions. Si une des pistes d’actions que vous allez passer en revue vous tient particulièrement à cœur : la mobilité douce, l’écoconduite, l’autoconsommation..., plutôt que de déborder sur le temps imparti (environ 10 minutes par piste d’action), prévoyez de vous revoir avec celles et ceux qui souhaitent approfondir le sujet. Au fur et à mesure du déroulement de l’Atelier, faîtes votre liste à cocher de pistes d’actions que vous voudriez mettre en place dans votre sphère personnelle ou professionnelle. Notez les actions que vous souhaiteriez proposer au sein de votre entreprise, administration ou même à votre copro si vous faites l’Atelier entre voisins. Nous vous souhaitons un excellent Atelier ! 22
  • 24. 23 Les ordres de grandeur A garder en mémoire Empreinte carbone moyenne en France en 2019 = 9,9 tonnes par an et par habitant- Source : Carbone4 1 litre de pétrole contient 10 kWh d’énergie – Source : Plan les Ouates
  • 25. Présentation rapide L’Atelier se concentre sur les principaux postes de consommation énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre que sont le transport et l’habitat. Puis pour chaque poste, nous nous intéresserons à la réduction de ses consommations, puis à l’efficience et enfin à la décarbonation. Vous listez les 12 pistes d’actions décrites ci- contre que vous allez couvrir ensemble. Si vous faites les parties 1 et 2, précisez l’heure à laquelle aura lieu la pause et sa durée. 1. Je réduis mes déplacements (10 min) 2. Je choisis l’autopartage/le covoiturage (10 min) 3. Je privilégie la mobilité douce (10 min) 4. J’adopte l’écoconduite (10 min) 5. Je chauffe/Je climatise à la bonne température (10 min) 6. J’optimise l’utilisation de mes appareils électriques et gaz (10 min) 7. Je suis ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité (10 min) 8. Je débranche mes appareils en veille ou inutilisés, j’éteins la lumière (10 min) 9. Je choisis bien mes appareils et équipements (10 min) 10. J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation énergétique (10 min) 11. Je réduis ma consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire (10 min) 12. Je privilégie les énergies décarbonées et l’autoconsommation (10 min) Vous expliquez aux participants La philosophie, le fonctionnement et le déroulé de l’Atelier 24
  • 26. 25 25 25 25 Brise glace Durée moyenne : 5 minutes En présentiel chaque participant est invité à prendre la parole. En visio si vous êtes plus de 10, demandez aux volontaires qui souhaitent y participer, de lever le bras et choisissez-en 5. Votre message « brise glace » aux participants Rien ne vaut un petit tour de chauffe pour se mettre en jambe ! En 10 secondes maximum, chacun à tour de rôle prend la parole pour dire s’il/elle a une voiture ou plus et si oui quel type de conducteur/conductrice il/elle pense-être : sportif/sportive, nerveux/nerveuse, paisible... Une fois le tour de table effectué, demandez à l’ensemble des participants de mettre leur téléphone en mode avion le temps de l’Atelier.
  • 27. 26 26 26 26 Piste d’action n°1 Je réduis mes déplacements (10 minutes) Vous démarrez avec un mini quiz En moyenne combien de km un Français parcourt-il chaque année en voiture ? A. 8 117 km B. 13 117 km C. 18117 km Réponse B - Les conducteurs de véhicules diesel parcourent plus de km que ceux ayant un véhicule à essence (15 895 km avec contre 8989 km). Source : Statistica – 2018 Puis à tour de rôle, les participants répondent et échanges sur les questions que vous posez au groupe.
  • 28. Le trajet le plus propre, s’il est motorisé, c’est celui qu’on réussit à éviter ! Comment faites-vous pour réduire vos déplacements domicile/ travail ? Qui se rend au travail en marchant, à vélo ou à trottinette ? > Avez-vous recours au télétravail ? A quelle fréquence ? > Avez-vous un tiers lieu/espace de travail partagé décentralisé pour réduire le trajet domicile-bureau ? > Avez-vous déménagé pour vous rapprocher de votre lieu de travail ? Comment faites-vous pour réduire vos autres trajets professionnels (visite clients, prestataires, salons...) ? > Avez-vous recours à la visioconférence pour réduire vos déplacements chez vos clients ou prestataires ? un trajet en avion si vous pouvez l’éviter ? > A partir de quelle distance privilégiez-vous l’avion plutôt que le train ? > Avez-vous réduit vos déplacements en avion ces dernières années ? > Qu’est-ce qu’il vous manquerait pour ne plus prendre l’avion dans vos déplacements professionnels ? Pour vos déplacements du quotidien hors travail, avez-vous réduit les distances parcourues ? Comment faîtes-vous ? > Vous êtes-vous organisé entre familles pour accompagner vos enfants à tour de rôle à l’école ou à leurs activités périscolaires en mettant en place un pédibus - un système de ramassage scolaire à pied ou à vélo ? 27 27 27 27
  • 29. > Pour éviter de faire vos courses en voiture, avez-vous décidé de regrouper vos achats sur internet pour vous vous faire livrer à domicile ou dans un point-relais ? > Privilégiez-vous les commerces de proximité accessibles à pied ou à vélo ou avec un cadis ? > Vous êtes-vous regroupés avec vos voisins pour faire vos achats et vos courses à tour de rôle ? > Vous faites-vous livrer des paniers bio au travail dans le cadre d’achats groupés ? > Avez-vous optimisé vos déplacements en voiture, par exemple en faisant vos courses sur le chemin ou de retour du travail ? Pour les vacances, avez-vous fait le choix de réduire les distances parcourues ? > Pour amener vos enfants par exemple en vacances chez leurs grands-parents, utilisez- vous des services de voyage accompagné comme ceux de Junior Cie de la SNCF pour éviter de vous déplacer ? > Avez-vous décidé de privilégier des vacances en France ou dans les pays voisins pour éviter de prendre l’avion ? > Avez-vous décidé de partir moins souvent en vacances mais plus longtemps ? > Avez-vous décidé de renoncer à prendre l’avion ? Pour quelles raisons ? Quelles sont les bénéfices ? Avez-vous découvert à cette occasion d’autres formes de vacances… Avez-vous des conseils à partager pour donner envie à vos collègues, amis, membres de la famille... de réduire leurs déplacements motorisés ? 28 28 28 28
  • 30. 29 29 29 29 29  Proposer à son entreprise/administration de donner rendez-vous ou de travailler dans des tiers lieux/espaces de coworking près de chez vous ou à mi-distance de votre travail pour réduire les trajets domicile/bureau  Demander à son entreprise de faciliter les mutations ou d’ouvrir une bourse d’échange de postes  Demander à son entreprise/administration d’avoir accès une crèche/garderie à proximité du travail pour éviter les détours en allant au travail  Demander à son entreprise une mutation pour se rapprocher de son conjoint et réduire ainsi les déplacements en semaine ou le week-end  Mettre en place une charte pour limiter les déplacements en avion et ne pas récompenser les déplacements en avion via des miles ou alors encourager la conversion de miles en don aux associations Pour aller plus loin
  • 31. 30 30 30 30 Source : Datagir ADEME - impact CO2e pour 1km parcouru Les ordres de grandeur A garder en mémoire
  • 32. 31 31 31 31 Piste d’action n°2 Je choisis l’autopartage / le covoiturage (10 minutes) Mini quiz Quel est le taux moyen de remplissage d’un véhicule ? A. 1,43 passager par véhicule B. 1,63 passager par véhicule C. 1,83 passager par véhicule Réponse A. Selon l’étude Datalab - juillet 2022 « Se déplacer en voiture: seul, à plusieurs ou en covoiturage, tous types de déplacements confondus ».
  • 33. Qui pratique le covoiturage comme conducteur ou passager ? > Faites-vous du covoiturage dans le cadre professionnel, privé ou les deux ? > Quels sont les avantages et inconvénients ? Quelles plateformes utilisez-vous ?  Exemples de plateformes : BlablaCar , la version Daily pour les trajets courts, Karos, Klaxit, Mobicoop... Quelles pratiques aimeriez-vous mettre en place au bureau ?  Avoir une place de parking réservée pour les conducteurs faisant du covoiturage.  Proposer à mes collègues ou à des salariés d’entreprises voisines de covoiturer. Qui parmi vous a recours à la location ou à l’autopartage ? > Dans quel cadre professionnel, personnel, les deux ? Quels sont les bénéfices ? Moins de tracas, de stress, de dépenses ? > Est-ce que cela vous a permis de ne plus posséder de véhicule en vous en séparant ? > Est-ce que vous vous êtes séparé de votre deuxième voiture qui servait principalement pour les longs trajets et les vacances ? Quels sites /services utilisez-vous pour l’autopartage ?  Par exemple des loueurs avec une flotte pro (Ubeeqo, Virtuo), location entre particuliers (OuiCar, Getaround...) ? > Quels sont les bénéfices ? Simplicité, rapidité ? 32
  • 34. 33 Un employé habitant à 30 km de son travail qui covoiture quotidiennement fait 2000 € d’économies par an ! Le forfait mobilités durables pour les déplacements domicile-travail couvre le covoiturage et permet aux employeurs de verser désormais jusqu’à 800 €/an (au lieu de 600 €), sans charge et sans fiscalité (jusqu’à 700 €), à leurs salariés venant au travail à vélo ou en covoiturage (conducteur et/ou passager). Dans le cadre de la démarche - Services publics écoresponsables - l’État a mis en place en 2020 le forfait mobilités durables également pour les fonctionnaires. L’Etat prévoit, dans le plan de Sobriété, de verser une prime de 100 € à tous les nouveaux inscrits sur une plateforme de covoiturage. Les détails de la mesure doivent être précisés. 33 Le saviez-vous ?
  • 35.  Proposer à son entreprise/administration d’avoir une flotte en autopartage au lieu d’avoir des véhicules attitrés  Remplacer la voiture de fonction par un bouquet de services mobilité dont une offre de location  Lancer un sondage dans l’entreprise pour savoir qui serait intéressé par le covoiturage  Faire appel à une plateforme de covoiturage interentreprise ou à un prestataire pour mettre en place une bourse de trajets disponibles entre collègues  Afficher une carte pour faciliter le covoiturage : chacun punaise son lieu d’habitation et laisse ses coordonnées sur une étiquette Pour aller plus loin 34
  • 36. Piste d’action n°3 Je privilégie la mobilité douce (10 minutes) Mini quiz Quel est le pourcentage des actifs qui se rendent au travail en voiture ? A. 64 % B. 74 % C. 84 % Réponse B - 16 % prennent les transports en commun et 8 % ont recours aux modes de transport doux (6 % à la marche et 2 % au vélo). Source : INSEE 35 35 35 35
  • 37. Qui se rend au travail en marchant, à vélo ou à trottinette ? > Pour quelles raisons, quels sont les bénéfices ? Economiques, lutte contre la sédentarité, faire de l’exercice... Qui a bénéficié d’une prime pour l’achat d’un vélo normal ou électrique ? > Des aides de l’Etat, de la commune, du département, de la région, de l’entreprise ? Qui bénéficie du forfait mobilité pour se rendre à vélo au travail ? > Cumulez-vous le remboursement d’une partie de votre abonnement aux transports en commun (par exemple Navigo) avec le remboursement d’un abonnement vélo (par exemple Vélib ou Véligo ) dans le cadre du forfait mobilité ? Qui bénéfice d’une flotte de vélo partagés ou d’un vélo loué par l’entreprise pour aller au travail ? Quelles pratiques aimeriez-vous mettre en place au bureau ? > Venir au travail à pied (pour une partie ou la totalité du trajet) ? > Pouvoir prendre une douche si je viens au travail en vélo, en roller ou en courant ? > Avoir un coin Atelier réparation/entretien vélo au bureau ? > Créer un club vélo, rencontrer d’autres « vélotafeurs » avec qui faire le trajet domicile/travail, organiser une bourse à vélos et des sorties randonnée ? 36 36 36 36
  • 38. 37 37 37 37 Qui parmi vous utilise les transports en commun ? Quels sont les bénéfices ? > Est-ce que vous panachez les transports en commun avec la marche ou le vélo ? Avez-vous d’autres conseils à partager pour donner envie à vos collègues, amis, membres de la famille... pour adopter une mobilité douce ?
  • 39. 38 Le saviez-vous ? Le Plan de Mobilité Employeur (anciennement plan de déplacement entreprise) est obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés. Il peut aussi être mis en place dans le cadre d’une démarche volontaire. Son objectif est de diminuer les gaz à effet de serre liés au déplacement des salariés mais aussi des fournisseurs, clients, visiteurs de l’entreprise... en optimisant les déplacements et en favorisant l’usage de modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Plus d’info sur le site de l’ADEME
  • 40. 39  Proposer à son entreprise/administration la mise en place d’horaires flexibles pour éviter les déplacements aux heures de pointe  Demander au RH/Services généraux l’installation d’une douche ou d’un vestiaire si vous êtes nombreux à vouloir vous rendre au travail, à pied ou en courant. Cela facilite la pratique du sport entre 12h et 14h. Cela favorise aussi le vivre ensemble et le bien- être en entreprise  Calculer avec ses collègues l’impact carbone de ses déplacements domicile/travail via le simulateur de l’ADEME  Proposer la mise en place d’un Plan de Mobilité Employeur même s’il n’est pas obligatoire  Proposer des défis, découvrez de nombreuses idées de défis à relever sur mobilite-entreprise.be  Proposer à son entreprise de mettre en place une offre bouquet de mobilités (transports en commun, vélo, location...) pour celles et ceux qui ne souhaitent de voiture de fonction.  Proposer à son entreprise/administration la mise en place d’un défi mobilité durable par équipes. Pour aller plus loin
  • 41. Piste d’action n°4 J’adopte l’écoconduite (10 minutes) Mini quiz En passant de 130 km/heure sur autoroute à 110 km/heure, de combien réduit-on sa consommation de carburants ? A. 12 % B. 16 % C. 20 % Réponse C - Pour les agents de l’Etat, dans le cadre du plan de sobriété, la vitesse est limitée à 110 km/heure sauf en cas d’urgence. Source : ADEME - 10 gestes pour économiser de l’énergie lors de ses déplacements 40 40 40 40
  • 42. 41 41 41 41 Pratiquez-vous l’écoconduite ? Que savez-vous de l’écoconduite ? Quels sont les avantages ? > Plus ludique, moins de stress, moins d’accidents – baisse de la sinistralité ? A combien estimez-vous la réduction de consommation de carburant ?  L’écoconduite permet de réduire votre consommation de carburant a minima de 7 %, si vous aviez une conduite sportive, cette baisse peut même atteindre 20 à 40 %. Où avez-vous appris l’écoconduite ? > Sur le web, grâce à un application ou à des proches qui m’ont initié ? > Grâce à mon entreprise qui m’a formé ? > En observant en temps réel la consommation de carburant sur mon tableau de bord et en ajustant ma conduite en conséquence ?  La plupart des véhicules affichent la consommation en temps réel, voir les options affichage du tableau de bord.
  • 43. 42 42 42 42 Connaissez-vous les règles de base de l’écoconduite ?  Limiter sa vitesse à 110 km/h sur autoroute.  Faire l’éco-entretien du véhicule.  Vérifier la pression des pneus, vérifier les filtres à air.  Optimiser l’aérodynamique du véhicule (galerie, coffre de toit, porte-vélo).  Anticiper les démarrages et les freinages, respecter les distances de sécurité, démarrer progressivement, passer les vitesses en douceur à 2000 tours.  Avoir un Stop and Start (arrêt automatique du moteur à l’arrêt ) ou bien le couper soi- même si vous anticipez un arrêt de plus de 10 secondes.  Eteindre la climatisation, c’est jusqu’à 7 % d’économies sur la facture de carburant.
  • 44. 43  Proposer à son entreprise/administration de former les collaborateurs à l’écoconduite. La Poste a formé plus de 60 000 collaborateurs et obtenu une réduction de de 5 à 8 % de la consommation de carburant et des gaz à effet de serre générés  Proposer à son entreprise de volontairement limiter sa vitesse sur l’autoroute à 110 km/h  Proposer à la communication interne/RSE de diffuser sur son intranet les principes de l’écoconduite de la Prévention Routière  Faire connaître dans son entreprise : coopits l’application gratuite (disponible sur Android), du Ministère chargé des transports pour mieux conduire Pour aller plus loin
  • 45. Piste d’action n°5 Je chauffe, je climatise à la bonne température (10 minutes) Mini quiz En réduisant d’un degré la température de référence pour le chauffage, de combien diminuera la facture ? A. 3 % B. 4 % C. 7 % Réponse C - Source : ADEME Réduire sa consommation de chauffage c’est agir sur le premier poste des dépenses d’énergie d’un ménage à hauteur de 66 % selon l’ADEME. 44 44 44 44
  • 46. 45 45 45 45 Connaissez-vous la température intérieure recommandée par l’ADEME dans les pièces à vivre et au bureau en hiver ?  19 degrés Source : ADEME - Guide Un hiver tout confort Connaissez-vous la température intérieure recommandée dans les chambres en hiver ?  17 degrés Source : ADEME - Guide Un hiver tout confort Quels sont pour vous les avantages de ces préconisations ? > Des économies sur la facture, une meilleure qualité de sommeil ? Au bureau ou chez vous connaissez-vous la température intérieure ? > Est-elle affichée dans votre pièce à vivre ou votre bureau ? > Suivez-vous la température à distance ?  Par exemple grâce une application web reliée au thermostat intérieur connecté : Netatmo, Nest...  Le ressenti d’une température varie d’une personne à l’autre. Le thermomètre permet d’objectiver les discussions. Au travail si le sujet est sensible cela pacifie les relations entre collègues.  Au travail mettre en place une plage de température de référence connu de tous désamorce les conflits. Par exemple, dans des bureaux tertiaires, le chauffage se met en route à 19 degrés et la climatisation à partir de 26 degrés. Chacun peut ainsi s’organiser en connaissance de cause, si j’ai froid, j’ajuste ma température avec une couche de textile, si j’ai chaud, je retire mon pull ou ma veste.
  • 47.  En entreprise évitez d’ouvrir les fenêtres en hiver pour abaisser la température si la température intérieure est trop élevée, ou a contrario en été pour élever la température si elle est trop basse, contacter le gestionnaire technique du bâtiment. Si vous avez froid quand vous travaillez dans une pièce à 19 degrés comment faites-vous ? > Vous vous arrangez pour être près du radiateur ? Vous portez un sous-pull, une doudoune d’intérieur ou une écharpe ? Vous vous éloignez des fenêtres quand la température baisse ? Appliquez-vous les consignes de température de chauffage chez vous ? > Si oui, comment vous organisez-vous ? > Quels sont les bénéfices ? > Vous n’avez pas la main sur la température de chauffage car il est collectif ? Qui a le réflexe d’aérer son logement ?  Le ressenti d’une température est liée aussi à la teneur de l’air en humidité.  Dans les logements particuliers il est recommandé d’aérer les pièces à vivre, 10 minutes par jour, cela réduit l’humidité. Pour se sentir bien, le taux d’humidité doit être compris entre 40 et 60 %. Cela améliore aussi la qualité de l’air intérieur, un air plus sec est plus rapide à chauffer. Au bureau cela n’est généralement pas nécessaire grâce aux systèmes de ventilation.  Penser à dépoussiérer régulièrement les bouches de ventilation.  Ne pas boucher les grilles de ventilation. Consulter le guide de l’ADEME - Rénovation - Bien ventiler son logement 46 46 46 46
  • 48. Qui utilise un thermostat programmable voir connecté pour moduler la température de chauffage en particulier quand le logement est vide en journée ? Qui évite de recourir à la climatisation chez lui ou au travail ? > Comment faites-vous ? Utilisez-vous des protections solaires (stores, volets…) pour conserver le froid ? > Privilégiez-vous la ventilation naturelle en faisant un appel d’air ou utilisez-vous un ventilateur ? Comment faites-vous pour donner envie à votre entourage, vos collègues... de respecter les consignes de température de l’ADEME ? Qui a le réflexe de couper ou de baisser le chauffage – en position hors gel - de son logement s’il s’absente quelques jours y compris s’il habite dans une résidence collective sans individualisation de la facture de chauffage, en fermant le robinet thermostatique ? > Quels systèmes utilisez-vous ? Est-ce facile d’utilisation ? A combien estimez-vous les économies sur votre facture ?  Selon l’ADEME, installer un thermostat programmé permet de réduire ses consommations d’énergie jusqu’à 15 % par an. Source: ADEME - chaque geste compte Pour aller plus loin, consultez l’infographie Pourquoi passer au thermostat programmable 47 47 47 47
  • 49. Comment faites-vous pour éviter les déperditions d’énergie chez vous ou travail ?  Par exemple toujours refermer derrière soi la porte des pièces chauffées, calfeutrer les ports installer des bas de porte, aussi appelés boudins, pour éviter les courants d’air (portes donnant à l’extérieur, cave, sous-sol, garage...), fermer les inserts de cheminée. En revanche ne jamais boucher les grilles de ventilation. Qui pense à faire l’entretien annuel des systèmes de chauffage et de climatisation afin d’éviter la déperdition d’énergie ?  Par exemple purger ses radiateurs pour évacuer l’air ou la poussière qui s’y est accumulé avant de rallumer sa chaudière. Qui a le réflexe de fermer les rideaux, stores, volets... pendant la nuit dans son logement ou au travail en partant ?  Des rideaux épais réduisent la consommation de chauffage, toutefois il faut éviter de les faire pendre devant les radiateurs. Evitez également de placer des meubles devant vos radiateurs. Qui évite de recourir à la climatisation chez lui ou au travail ? > Comment faites-vous? Utilisez-vous des protections solaires (stores,volets…) pour conserver le froid? > Privilégiez vous la ventilation naturelle en faisant un appel d’air ou utilisez-vous un ventilateur ? Comment faites vous pour donner envie à votre entourage, vos collègues... de respecter les consignes de température de l’ADEME ? 48 48 48 48
  • 50. 49  Proposer à son entreprise/administration de se mettre d’accord avec ses collègues sur une température de référence pour le chauffage et la climatisation (inférieure ou égale à 19 degrés pour le chauffage, supérieure ou égale à 26 degrés pour la climatisation par exemple dans un bureau tertiaire) et afficher la chartre des températures  Afficher la température dans les bureaux, salle de réunion, hall (thermostat numérique ou thermomètre à alcool) pour objectiver la température  Proposer d’utiliser les protections solaires (stores, volets...) et des ventilateurs en été plutôt que de mettre la climatisation  Proposer à son entreprise/administration de relever un défi énergie comme le concours CUBE 2020 de l’IFPEB qui s’adresse aux salariés du tertiaire Pour aller plus loin
  • 51.  Proposer aux RH d’avoir un code vestimentaire adapté aux grosses chaleurs ou à l’hiver : par exemple le col roulé pour les messieurs au lieu de la chemise, se balader en pull, à l’inverse faire tomber la cravate en été pendant la canicule...  Proposer d’acheter des plaids, des polaires ou des doudounes pour celles et ceux qui ont froid plutôt que l’installation de radiateurs d’appoint en hiver qui doivent être évités, idem pour les climatiseurs mobiles (en plus d’être énergivore ils nécessitent de laisser une porte ou une fenêtre ouverte pour faire passer la gaine d'évacuation)  Proposer de réduire les plages/jours d'ouverture de l'entreprise lors des canicules ou de grand froid  Repenser l’occupation de l’espace pour proposer aux salariés les plus frileux que leur poste de travail soit proche du radiateur 50
  • 52. Piste d’action n°6 J’optimise l’utilisation de mes appareils électriques et à gaz (10 minutes) Mini quiz En mettant un couvercle sur la casserole ou sur les poêles pendant la cuisson, de combien je réduis la consommation d’énergie ? A. 10 % B. 15 % C. 25 % Réponse C - Source: ADEME - Réduire sa facture d’électricité Avec une marmite norvégienne, il est même possible de faire beaucoup plus d’économies. Elle permet de poursuivre la cuisson plusieurs heures après avoir éteint la plaque (gaz ou électricité) sans apport supplémentaire d’énergie autre que l’apport de chaleur initial. . 51 51 51 51
  • 53. Pouvez-vous citer des bonnes pratiques pour optimiser l’utilisation des appareils électroménagers et réduire la facture énergétique chez soi et/ou au travail ?  Utiliser des casseroles adaptées à la taille des plaques pour optimiser la cuisson.  Optimiser la cuisson en regroupant la préparation de plusieurs repas pour la semaine, en utilisant par exemple son four pour plusieurs cuissons simultanées, c’est aussi un gain de temps.  Lancer votre machine à laver ou le lave- vaisselle uniquement quand il est plein et en heures creuses.  Lavez le linge à 30/40 degrés, 30 degrés c’est 3 fois moins d’énergie consommée qu’à 90 degrés et 2 fois moins qu’un lavage à 60 degrés.  Utiliser le mode Eco pour le lave-linge et le lave-vaisselle. Selon l’ADEME le programme Eco, pour le lave-vaisselle c’est jusqu’à 45 % d’électricité en moins par rapport au programme intensif.  Eviter de prélaver la vaisselle avant de la mettre au lave-vaisselle. Si la vaisselle est vraiment sale, brossez là pour retirer les dépôts de nourriture plutôt que de la passer sous l’eau chaude.  Utiliser l’essorage de la machine à laver avant de mettre votre linge à sécher (de préférence à l’air libre).  Eviter une température trop froide pour le réfrigérateur (idéalement entre +4 et + 5 degrés ) et le congélateur (-18 degrés).  Placer ses appareils à froid loin des sources de chaleur (four, radiateur...) pour éviter qu’ils ne surconsomment et dans une pièce peu chauffée pour le réfrigérateur (par exemple le sous-sol ou le garage).  Eviter les abat-jours opaques ou les caches occultants pour les luminaires. 52 52 52 52
  • 54.  Laisser suffisamment d’espace derrière le réfrigérateur pour que l’air chaud expulsé circule. Prendre soin et entretenir ses équipements, c’est non seulement faire durer ses appareils mais aussi faire des économies d’énergies, avez-vous des exemples de bonnes pratiques ?  Dégivrer régulièrement le congélateur et le réfrigérateur (environ une fois tous les 6 mois), 2 mm de givre c'est environ 10 % de consommation supplémentaire et 5 mm de givre c'est + 30 % de consommation.  Détartrer ses appareils (tous ceux qui utilisent de l’eau sont exposés au tartre : machine à café, bouilloire, fer à repasser, lave-linge, lave-vaisselle, chauffe-eau...).  Dépoussiérer la grille arrière du réfrigérateur, ses lampes, le filtre de son aspirateur, nettoyer les joints et s’assurer qu’ils sont encore hermétiques.  Démarrer le nettoyage par pyrolyse de son four après une cuisson, le four est déjà chaud, ce qui économise de l’énergie. Cette manipulation est préconisée une fois par an.  Entretenir sa chaudière (révision annuelle obligatoire), pour la pompe à chaleur la révision est conseillée tous les ans, le ramonage du conduit de cheminée est obligatoire chaque année, 1 mm de suie c’est + 10 % de consommation de bois. Source : ADEME - Un hiver tout confort 53 53 53 53
  • 55. Comment faites-vous pour donner envie à votre entourage, vos collègues... d’adopter des pratiques plus économes ?  Découvrir en image les écogestes du numérique sur le site d’Orange  Proposer à ses collègues de faire l’Atelier Numérique Responsable proposé par Orange & Mon Atelier Ecofrugal afin de partager ses bonnes pratiques pour réduire l’impact environnemental du numérique.  Les appareils numériques représentent 10 % de la consommation d’électricité en France. 54 54 54 54
  • 56.  Proposer à ses collègues dans son entreprise/administration de fabriquer ensemble une marmite norvégienne avec des éléments de récupération  Mettre un écriteau sur le lave-vaisselle pour inviter les utilisateurs à ne le lancer que lorsqu’il est plein et en mode Eco de préférence (attention c’est contre-intuitif, le cycle dure plus longtemps, privilégier le soir après 20 heures ou l’après-midi entre 14 heures et 18 heures en dehors des pics de consommation d’électricité) Pour aller plus loin 55 55 55 55
  • 57. Fin de la 1ère partie de l’Atelier Message à lire aux participants Merci pour votre participation, vous faites désormais partie de la communauté Ecofrugal. Nous sommes tous porteurs et porteuses de solutions, en les partageant tous ensemble on va plus vite et plus loin ! A présent une pause s’impose si vous avez prévu d’enchainer ensuite avec la deuxième partie sinon à très vite à tous pour la deuxième partie ! 56 56 56 56
  • 58. Mes actions à la fin de la 1ère partie La to do List & la photo souvenir Si vous en avez fini pour aujourd’hui, prenez 5 minutes pour que chacun puisse lire à tour de rôle les 2 actions prioritaires de sa To Do List qu’il entend mettre en place. Avant de vous séparer, fixez ensemble la date pour faire la deuxième partie de l’Atelier Sobriété Energétique. Avec l’accord de vos participants, faites la photo souvenir ou la capture d’écran (si vous êtes en visio) de votre groupe. Rédigez votre REX Le retour d’expérience, c’est le compte rendu en ligne de votre Atelier. En le partageant avec la communauté Ecofrugal, vous permettrez à d’autres de bénéficier de vos savoirs. Pour savoir comment faire, rendez-vous à la fin de ce kit. Donner envie aux autres de partager à leur tour leurs bonnes pratiques ? En échangeant les photos de votre Atelier et vos impressions sur vos réseaux sociaux avec le hashtag #AtelierSobriétéEnergétique Vous donnerez envie à d’autres de s’intéresser au sujet et qui sait de rejoindre la communauté des porteurs et porteuses de solutions. 57 57 57 57
  • 59. Votre message d’accueil A lire aux participants Rappel des règles et de la philosophie de l’Atelier Si la deuxième partie n’a pas lieu dans la foulée de la première partie ou que des nouveaux participants vous ont rejoint, relisez notre message d’accueil et rappelez les règles de l’Atelier. Durée de l’atelier : 1 heure Message de Mon Atelier Ecofrugal & Orange La première partie de l'Atelier était consacrée à la mobilité, au chauffage et à l'optimisation de ses appareils électriques. A présent nous allons échanger ensemble sur la 2ème partie avec les 6 pistes d’actions ci-contre : 1. Je suis ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité 2. Je débranche mes appareils en veille, inutilisés ou lors des pics de consommation, j’éteins la lumière 3. Je choisis bien mes appareils et équipements 4. J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation énergétique 5. Je réduis ma consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire 6. Je privilégie les énergies décarbonées et l’autoconsommation 58 58 58 58
  • 60. 59 59 59 59 Brise glace Durée moyenne : 5 minutes Si vous enchaînez cet Atelier à la suite du premier, passez cette étape ! On brise la glace ! En présentiel chaque participant est invité à prendre la parole. En distantiel, si vous êtes plus de 10, demandez aux volontaires qui souhaitent participer de lever le bras et choisissez-en 5. Avant de commencer, rien ne vaut un petit tour de chauffe pour se mettre en jambe ! En un mot maximum chacun dit à tour de rôle quel type de consommateur/consommatrice d’énergie il pense être : économe, frugal, énergivore, normal...
  • 61. Piste d’action n°1 Je suis ma consommation d’eau, de gaz et d’électricité (10 minutes) Vous démarrez avec un mini quiz Connaissez-vous le prix du kWh (tarifs réglementés d'EDF) dans le cadre d’un abonnement de 6 kVA avec option de base (l’abonnement le plus répandu pour les particuliers) ? A. 0,1440 € B. 0,1640 € C. 0,1740 € Réponse C - Le prix de l’électricité (tarif réglementé) a augmenté de 65 % depuis 2010, elle reste néanmoins largement moins chère que dans les autres pays européens. Puis à tour de rôle, les participants répondent et échanges sur les questions que vous posez au groupe. 60 60 60 60
  • 62. 61 61 61 61 61 Selon l’ADEME, grâce à une meilleure information de l’usager le compteur Linky générerait ainsi des économies d’énergie allant jusqu’à 8 % en moyenne et même 10 % pour les gros consommateurs. Il est difficile de maitriser sa consommation sans la connaître précisément. Comment faites-vous pour garder un œil sur votre consommation d’électricité ? > Consultez-vous régulièrement l’es pace en ligne de votre fournisseur d’électricité (par exemple : EDF & MOI) ? > Utilisez-vous l’application de votre fournisseur d’électricité (exemple : Enedis à mes côtés) qui vous indique la consommation d’électricité dans votre logement heure par heure ou par demi- heure - via votre compteur Linky ? > Utilisez-vous le simulateur proposé par votre fournisseur d’électricité ? > Utilisez-vous une application de domotique pour connaître et piloter en temps réel votre consommation d’électricité ? > Relevez-vous la consommation de votre compteur électrique ? Si oui à quelle fréquence ? Quels sont les bénéfices ? > Faites-vous des économies ? > Payez-vous que ce que vous avez consommé ? La facture est-elle établie par rapport à votre consommation réelle et non sur la base d’une estimation ? Avez-vous créé des alertes pour être prévenu en cas de dépassement de seuils de consommation ?
  • 63. 62 62 62 62 62 Comment faites-vous pour connaître la consommation d’un appareil spécifique ? > Consultez-vous les caractéristiques techniques du mode d’emploi ? > Mesurez-vous sa consommation via un wattmètre que vous avez emprunté à un voisin ou à un collègue ? > Utilisez-vous une prise connectée type Zigbee ou une application connectée pour piloter l’appareil à distance ? Voir aussi piste d’action : Je débranche mes appareils... Comment suivez-vous votre consommation de gaz ? > Faites-vous un relevé de votre compteur ? > Vous connectez-vous régulièrement à l’espace en ligne de votre fournisseur de gaz, qui vous remonte vos données de consommation via le compteur communicant Gazpar ? > Utilisez-vous une application de domotique pour connaître et aussi piloter en temps réel votre consommation de gaz pour le chauffage ? Voir aussi la piste d’action 2 : Je débranche mes appareils...  Si vous habitez dans un logement collectif (propriétaire ou locataire) et que le chauffage est collectif, vous ne pourrez pas suivre votre consommation de gaz, la facture étant mutualisée, le principe de la répartition selon la surface habitée l’emporte sur la réalité des consommations. Vous aurez néanmoins une idée de la consommation énergétique globale du bâtiment via la régularisation annuelle détaillée des charges effectuées par la copropriété.
  • 64.  Pour les bâtiment collectifs, chauffés collectivement, à usage d’habitation ou mixte (professionnel et habitation), l’individualisation des frais de chauffage est obligatoire via la pause de compteurs individuels ou le cas échéant de répartiteurs avec toutefois de nombreux cas de dispense (consommation énergétique du bâtiment, coût d’installation...). Plus d’infos sur ecologie.gouv.fr La facture est alors calculée en fonction de la consommation réelle, la responsabilisation des usagers réduit en moyenne de 15 % la consommation énergétique selon l’ADEME Source : Infographie Individualisation des frais de chauffage Comment suivez-vous votre consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire ? > Habitez-vous dans un logement collective sans compteur individuel ? > Faites-vous un relevé manuel de votre compteur d’eau ? > Avez-vous un compteur d’eau communicant ? Bien qu’encore peu fréquents, les fournisseurs d’eau commencent à en installer.  Un relevé le soir de votre compteur d’eau avant de vous coucher et un deuxième relevé au réveil ou après vous êtes absenté quelques jours de votre domicile vous permettent de détecter d’éventuelles fuites.  Suivre sa consommation d’eau chaude sanitaire n’est pas chose aisée. Vous pouvez néanmoins faire une estimation de la consommation d’énergie de votre chauffe- eau. S’il fonctionne à l’électricité - c’est le cas pour 49 % de ménages - et que la capacité du ballon est de 200 litres, le coût annuel par ménage est en moyenne de 292 €. Source : ADEME – Réduire sa facture d’électricité 63 63 63 63 63
  • 65. 64 64  Proposer à son entreprise/administration de faire l’acquisition de wattmètres que les salariés peuvent emprunter  Proposer à son entreprise/administration d’afficher la consommation du bâtiment dans lequel vous travaillez (eau, énergie, chauffage) et communiquer sur l’évolution des consommations avec l’année précédente Pour aller plus loin
  • 66. Piste d’action n°2 Je débranche mes appareils en veille, inutilisés ou lors des pics de consommation, j’éteins la lumière (10 minutes) Mini quiz En débranchant les appareils en veille chez soi, combien économise-t-on en moyenne sur une année ? A. 60 € B. 70 € C. 80 € Réponse C - Selon l’ADEME, éteindre tous les appareils électriques inutilisés, permettrait de faire 10 % d’économies sur sa facture d’électricité. Source : ADEME - Chaque geste compte. Les Français pensent posséder 34 appareils électriques par foyer, en réalité ils en possèdent 3 fois plus (99). 65 65
  • 67. 66 66 Qui a le réflexe de débrancher ou d’éteindre ses appareils en veille chez lui ? > Comment faites-vous ? Utilisez-vous des blocs multiprises ? > Utilisez-vous par exemple une prise programmable pour éteindre votre box et votre décodeur TV entre 00h00 et 6 heures du matin ? Au travail, qui parmi vous a le réflexe d’éteindre son ordinateur et ses périphériques (écran, imprimante, scanner…) en partant déjeuner ou le soir ?  La bonne gestion de l’offre et de la demande sont critiques pour un réseau électrique. Par nature un réseau est systématiquement dimensionné pour gérer la pointe de consommation. En agissant sur la demande, vous lissez le pic de consommation, vous réduisez les risques de tensions sur le réseau et de coupure. Vous réduisez aussi pour la collectivité, les coûts liés à la construction et l’entretien d’un système énergétique surdimensionné. Enfin vous réduisez le recours à des approvisionnements énergétiques d’appoint qui sont souvent d’origine fossile : pétrole, gaz et charbon. En raison des tensions actuelles sur le marché de l’électricité, l’Etat a été contraint de réouvrir la dernière centrale française a charbon pour faire face à des pics de consommation et assurer la stabilité du réseau électrique. Avez-vous souscrit un abonnement heure pleine/heure creuse ?  Les heures creuses sont définies par Enedis, le gestionnaire du réseau, généralement entre 22h00 et 6h00 du matin.
  • 68. 67 67 Quels en sont les avantages ?  Pour savoir si le passage à l’abonnement heure pleine/heure creuse est financièrement intéressant pour vous, faites une simulation au préalable sur le site du Médiateur National de l’énergie Connaissez-vous d’autres offres similaires ? Par exemple l’offre Tempo, heures week-end, EJP chez EDF ?  Des options similaires existent aussi chez Engie. Utilisez-vous des services d’effacement comme ceux de Voltalis, qui vous propose des outils de pilotage et de suivi pour mieux gérer votre consommation d’énergie en échange de réduction temporaire de consommation ? Même sans être abonné au tarif heure pleine / heure creuse, avez-vous le réflexe de décaler l’utilisation de vos appareils électriques en dehors des heures de pointe : 8h-13h puis 18h-20h ? > Comment faites-vous ? > Utilisez-vous une prise programmable mécanique ou connectée pour automatiser la mise en marche et arrêt de vos appareils ?  Planifier l’utilisation de ses appareils électriques permettrait d’éviter la consommation électrique d’une ville comme Marseille. Source : ADEME - chaque geste compte Utilisez-vous l’application Ecowatt, la météo de l’énergie pour connaître les prévisions de consommation d’électricité et agir en conséquence ?  Pour vous inscrire et recevoir les alertes, rendez-vous sur monecowatt.fret découvrir comment consommer au meilleur moment.
  • 69. 68  L’application Ecowatt s’adresse aux citoyens mais aussi aux entreprises et collectivités. Orange est signataire de la charte Ecowatt dans le cadre de son plan de sobriété énergétique. En cas de pic de consommation Orange s’engage à reprogrammer les plages horaires de ses consommations de chauffage. Grâce à ce dispositif vous savez quand réduire ou décaler votre consommation d’électricité. Ecogaz est l’équivalent pour le gaz, il indique à 5 jours les prévisions de consommation de gaz en France Avez-vous le réflexe d’éteindre les lumières inutilement allumées chez vous ou au travail ? Avez-vous remplacé chez vous vos dernières ampoules halogènes et incandescentes par des LED ?  Les LED consomment 10 fois moins d’électricité que des ampoules incandescentes. 68 68
  • 70. 69 Le saviez-vous ? Si vous avez souscrit un abonnement heure pleine-heure creuse avec un tarif préférentiel entre 12h00 et 17h00 puis entre 20h00 et 8h00, et que vous avez un chauffe-eau avec un contacteur en position AUTO sur votre tableau électrique vous êtes concerné - comme 4 autres millions de Français par le nouveau décret du gouvernement. Les entreprises et collectivité ayant souscrit une puissance inférieure ou égale à 36kVA le sont également. Ce décret autorise ENEDIS, le gestionnaire du réseau via votre compteur Linky à décaler les l’horaire de déclenchement automatiquement de votre ballon d’eau pour éviter la plage horaire : 12h00 - 14h00 et ce du 15 octobre et 15 avril. Vous conserverez toutefois votre consommation préférentielle pour toutes les autres consommations pendant cet horaire. Cette mesure a été prise pour écrêter le pic de consommation électrique de la pause méridienne. Si votre ballon d’eau chaude est bien dimensionné et grâce à son inertie, cela n’aura aucun impact sur la température de l’eau, 6 heures suffisent pour qu’il se recharge la nuit. Selon le gouvernement, cette mesure libérerait 2,5 GW de capacité de production d'électricité, soit presque la production de 3 tranches de réacteurs nucléaires ou l’équivalent de la consommation de Paris.
  • 71. 70  Proposer à son entreprise/collectivité de s’inscrire à des concours/défis énergie comme CUBE 2020  Généraliser les barres multiprises avec interrupteur pour éteindre facilement l’ensemble des appareils numériques à son bureau en partant (imprimante, chargeur, écran, ordinateur...)  Proposer au gestionnaire du bâtiment la mise en place de détecteurs de présence pour l’éclairage et la régulation de l’intensité lumineuse en fonction de la lumière du jour  Proposer la mise en place de détecteurs de présence (sonde CO2) pour réguler la température et arrêter la ventilation lorsque les bâtiments sont inoccupés  Proposer à son entreprise/collectivité de sensibiliser les salariés à l’extinction des veilles et des lumières, former des référents Pour aller plus loin
  • 72. 71  Affichez des consignes claires pour que le dernier salarié qui parte sache comment éteindre toutes les lumières. En mettant par exemple un écriteau sur la porte de sortie pour rappeler la nécessité d’ éteindre la lumière et les appareils en veille et étiqueter les interrupteurs pour simplifier la tâche de la personne  Proposer de faire un audit énergétique volontaire. Il est obligatoire pour les entreprises qui ont plus de 250 salariés, plus de 50 millions d’Euros de CA ou 43 millions d’Euros de bilan sauf si l’entreprise a une certification ISO 50001  Etudier la possibilité de décaler dans une entreprise les périodes consommatrices d’électricité, par exemple la maintenance industrielle et être rémunéré en retour. L'accélérateur de particules du CERN - client d'EDF - a accepté de prolonger un arrêt technique prévu cet hiver pour générer 85 MW d'économies  Proposer à son entreprise /collectivité de signer la charte Ecowatt et s’engager à agir en cas de pic de consommation an arrêtant temporairement par exemple les appels en visioconférence ou en modulant la recharge de sa flotte de voiture électriques  Proposer d’aménager les horaires d’ouverture en cas de tension sur l’approvisionnement électrique, en demandant à tous les salariés de télétravailler le lundi ou le vendredi pour fermer l’entreprise trois jours consécutifs
  • 73. Piste d’action n°3 Je choisis bien mes appareils et équipements (10 minutes) Mini quiz Un téléviseur de 160 cm de diagonale consomme autant d’électricité que combien de téléviseurs de 80 cm ? A. 1,5 à 2 B. 2 à 3 C. 3 à 4 Réponse C - Source ADEME- Réduire sa facture d’électricité. En plus d’une consommation nettement supérieure, l’empreinte carbone est également beaucoup plus élevée. Un vidéo projecteur ou Home Cinéma consommera nettement moins qu’un téléviseur et aura une empreinte carbone nettement plus réduite - 153 kgCO2e au lieu de 568 kgCO2e pour un téléviseur de 124 cm. Source ADEME 72 72
  • 74. Avant de prendre la décision d’acheter un équipement électrique ou numérique chez vous ou au travail, quelles questions vous posez-vous ?  Par exemple en ai-je vraiment besoin ?  Est-ce que quelqu’un dans mon entourage/famille pourrait m’en donner ou prêter un ?  Est-ce que je pourrais trouver ce bien d’occasion ?  Ai-je déjà un appareil qui puisse rendre le même service ? Par exemple le scanner de mon téléphone portable, l’enregistreur intégré... plutôt que d’en acheter un séparément ?  Puis-je obtenir un service rendu équivalent sans électricité ? Par exemple utiliser un séchoir plutôt qu’un sèche-linge, entreposer son vin dans son sous-sol plutôt que dans une cave réfrigérée ? Comment faites-vous ensuite pour bien choisir vos équipements et appareils électriques ? > Tenez-vous compte de la taille, du poids, du volume ? Par exemple avez-vous besoin d’un chauffe-eau avec un gros cumulus de 200 ou 300 litres sachant qu’il fonctionnera ensuite pendant des années 24 heures sur 24.  Selon l’ADEME, 30 % des chauffe-eau sont surdimensionnés. Source : Guide Rénovation – Changer de chauffage 73 73 73 73 73
  • 75.  Idem pour les réfrigérateurs : un réfrigérateur américain qui fait des glaçons est nettement plus énergivore.  Idem pour les voitures : avez-vous besoin d’une voiture électrique lourde et volumineuse, plus chère à l’achat et dont la recharge électrique sera aussi nettement plus coûteuse qu’une petite voiture électrique légère ?  Selon un avis rendu par l’ADEME en octobre 2022, sur l’ensemble de sa durée de vie, une voiture électrique roulant en France a un impact carbone 2 à 3 fois inférieur à celui d’un modèle similaire thermique, à condition que sa batterie soit de capacité raisonnable (< 60 kWh). Elle rembourse alors sa dette carbone : pour un petit véhicule de type citadine électrique comparé à un véhicule diesel - au bout d’environ 15 000 km contre 100 000 km pour un SUV électrique. Tenez-vous compte de la consommation électrique ? > Choisissez-vous une technologie plus économe en énergie ? Par exemple pour un appareil de cuisson, si vous optez pour l’électrique, préférez-vous des plaques à induction qui consomment 30 à 40 % moins que les plaques en vitrocéramique ? > Préférez-vous un chauffe-eau thermodynamique qui consomme en moyenne 2,2 fois moins que les chauffe-eau électrique grâce à sa technologie qui intègre une pompe à chaleur ? Prenez-vous en compte l’étiquetage énergétique ? 74
  • 76. 75 Quels sont les bénéfices ?  Par exemple pour sécher son linge le plus économique c’est la corde à ligne, si toutefois un sèche-linge est indispensable (pour des questions de temps, de praticité...), sachez qu’un sèche-linge de classe A vous coûtera 34 € par an, un sèche-linge de classe B 110 €. Source ADEME - Guide 40 trucs et astuces pour économiser l’eau et l’énergie  L’étiquetage énergétique a été simplifié, depuis mars 2021 les lettres A+++,A++,A+ disparaissent et sont remplacés respectivement par A, B et C. Les catégories vont du moins énergivore A à la plus énergivore G. Pour en savoir plus consultez le guide de l’ADEME - L’étiquette énergie pour l’équipement de la maison.  Selon une étude reprise par l’ADEME, avec la nouvelle étiquette énergie, chaque ménage européen pourrait économiser en moyenne 150 € / an. Utilisez-vous des comparateurs comme le Guide Top Ten pour savoir précisément combien vous coûtera l’appareil en consommation énergétique (électricité, eau chaude...) sur sa durée de vie ?  Les convecteurs électriques n’ont pas d’étiquetage énergétique. Si vous avez des vieux convecteurs du type “grille-pain”, qui sont des chauffages peu efficaces et très consommateurs, optez pour des radiateurs à basse consommation : à inertie ou à accumulation. 75
  • 77. 76  Proposer à son entreprise/collectivité de prendre en compte l’étiquetage énergétique dans sa politique d’achat  Négocier des prix préférentiels pour acquérir des équipements électriques économes via le CSE Pour aller plus loin
  • 78. Piste d’action n°4 J’améliore l’isolation, j’étudie une rénovation énergétique (10 minutes) Mini quiz En moyenne pour un ménage Français sa facture de chauffage représente quel pourcentage de la facture énergétique du logement ? A. 46 % B. 56 % C. 66 % Réponse C - Source : ADEME Si on rajoute l’eau chaude sanitaire soit 11 % de la consommation, la génération de chaleur représente à elle seule 77 % de la facture énergétique d’un foyer. 77 77
  • 79. 78 78 Avant de changer votre chaudière, vérifiez d’abord l’efficacité énergétique de votre logement, priorité doit-être donnée à sa bonne isolation thermique. Qui connaît la notation énergétique de son logement, du moins énergivore A au plus énergivore F ? > En avez-vous pris connaissance lors de votre emménagement ? > Avez-vous fait réaliser un DPE (diagnostic de performance énergétique) ou audit thermique de votre logement ? Quels sont les bénéfices du DPE ? Connaissez-vous la notation énergétique du bâtiment dans lequel vous travaillez ? Avez-vous effectué une rénovation thermique de votre logement ? > Non car vous êtes locataire ? > Oui, vous avez entrepris une rénovation thermique globale, partielle ? > Quels types de travaux : isolation des combles, des sols, des murs par l’extérieur, le remplacement des fenêtres... ? > Quels sont les bénéfices ? > Que recommanderiez-vous à un ami qui souhaite se lancer ?  Une rénovation par petites touches est moins efficace qu’une rénovation globale.  La France compte 9,7 millions de logements en copropriété, soit 28 % du parc total. La rénovation thermique d’une copropriété est complexe car elle nécessite l’aval du syndic. Pensez à vous faire accompagner, il existe un dispositif gratuit et indépendant : CoachCopro.
  • 80. Pensez aussi à consulter coprovertes.fr, une initiative de la Fédération Nationale de l’Immobilier pour accompagner les syndics et les copropriétaires. Il existe des aides de l’Etat spécifique telles que la prime Coup de pouce Rénovation performande de bâtiment résidentiel collectif et MaPrimeRenov' Copropriétés. Avez-vous consulté au préalable le site france- renov.gouv.fr et pris rendez-vous avec un conseiller France Rénov’ pour déterminer les travaux prioritaires et les aides financières disponibles ?  France Rénov’ c'est le service public de la rénovation de l'habitat, neutre et gratuit, pour vous aider à préparer et financer votre projet de travaux en toute sérénité. Quels travaux réaliser ? Quelles aides financières sont disponibles et où les demander ?  France-renov.gouv.fr vous propose Simul’aides un outil en ligne pour estimer les aides financières nationales auxquelles vous avez droit : MaPrimeRénov’, les Certificats d’Economie, d’Energie (CEE)...  Pour connaître les conditions d’une isolation réussie, les types d’isolants, les différentes techniques... consultez le Guide de l’ADEME - Rénovation Isoler sa maison . Comment se sont passés vos travaux ? > A qui avez-vous fait appel ? Un artisan qualifié RGE ? De quelles aides avez-vous bénéficiées ? Quel est votre retour sur investissement ? Quels sont les bénéfices autres que financiers ? Quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui souhaitent se lancer ? 79 79 79 79 79
  • 81. 80  Proposer à son entreprise/administration de faire un audit thermique, d’étudier une rénovation thermique du bâtiment  Se rendre sur Place des Entreprises pour un accompagnement gratuit par un agent de l’Etat  Proposer à son entreprise de faire un Diag Eco-Flux, c’est une étude fouillée de le consommation énergétique pour détecter des gisements d’économies. Créé par l’ADEME et Bpifrance, il s’adresse aux PME de 20 à 250 salariés et une partie son coût est pris en charge. Pour les TPE de moins de 20 salariés, un dispositif similaire existe intitulé : TPE & PME gagnantes sur tous les coûts Pour aller plus loin
  • 82. Piste d’action n°5 Je réduis ma consommation d’eau et d’eau chaude sanitaire (10 minutes) Mini quiz Avec un chauffage électrique à combien revient le m3 d’eau chauffé, prix de l’eau inclus ? A. 4,88 € B. 6,88 € C. 9,88 € Réponse C - En moyenne chauffer 1 m3 d’eau coûte 5,74 € (33 kWh à 0,174 € le kWh - hors tarif préférentiel) auquel il convient de rajouter le prix du m3 d’eau - en moyenne 4,14 € - soit un total de 9,88 €. Sachant qu’un bain représente 150 à 200 litres d’eau, il coûte entre 1,48 € et 1,98 €. 81 81
  • 83. Selon l’ADEME, un tiers de l’eau est chauffée sans nécessité, c’est un gisement d’économies. Source : ADEME - Réduire sa facture d’électricité Comment faites-vous pour réduire le coût énergétique de l’eau chaude sanitaire ? > Vous avez réduit la température du chauffe- eau à 50 - 55 degrés au lieu de 80 degrés ?  En plus d’être économique - 31 € d’économies en moyenne par an selon l’ADEME - vous réduisez aussi le risque de brûlure. Souce : Infographie chauffe-eau - comment éviter les surconsommations ?  Si vous habitez dans une copropriété, si vous n’avez pas la main pour baisser la température de l’eau chaude collective, demandez alors au syndic de réduire la température à 55 degrés. > Avez-vous décidé de vous passer de votre chauffe-eau et de ne prendre plus que des douches froides ? > Coupez-vous votre chauffe-eau dès que vous vous absentez plus de 2 jours ? Vous l’éteignez la veille de votre départ pour profiter de l’eau chaude déjà produite et ne pas la gaspiller ? > Avez-vous calorifugé les tuyaux et le ballon d’eau chaude en installant une housse isolante ?  C’est 21 € par an d’économies en moyenne selon l’ADEME. Source : Infographie Chauffe-eau - comment éviter les surconsommations ? 82 82
  • 84. 83 83 Avez-vous également diminué le volume d’eau chaude sanitaire utilisé ? > Comment ? > Avez-vous installé des mousseurs sur les robinets ? D’après l’ADEME « Des gestes pour faire des économies d’énergie au quotidien » , c’est une réduction de 30 à 50 % du débit du robinet.  En remplaçant votre pommeau de douche pour une douchette économe (débit réduit à 5 litres/min) ? La douche de 5 minutes (25 litres) vous revient à 25 centimes. Selon l’ADEME, une douche dont le débit est réduit de 50 % c’est jusqu’à 160 € d’économies par an. > Avez-vous réduit la durée de vos douches à 3 - 5 minutes ? Utilisez-vous un minuteur/un sablier ou écoutez-vous 2 morceaux de musique - ça marche bien avec les ados ? > Coupez-vous l’eau pendant que vous vous savonnez ? > Avez-vous arrêté de prendre des bains ? Faite-vous couler le même bain pour tous vos enfants ? > Fermez-vous les robinets mitigeurs en position froide ? Cela permet d’éviter de solliciter inutilement le chauffe-eau quand vous ouvrez le robinet. > A combien estimez-vous vos économies ? Comment faites-vous pour amener votre entourage à adopter des pratiques plus économes ?
  • 85. 84  Proposer à son entreprise/administration d’abaisser la température de l’eau chaude sanitaire ou même d’arrêter de chauffer l’eau si elle n’est utilisée que pour se laver les mains  Afficher/diffuser une liste de bonnes pratiques économes en eau et énergie avec des témoignages  Proposer à son entreprise/administration la mise en place d’économiseurs d’eau et de robinets avec détecteurs de mouvement. Cela évite de laisser couler l’eau et c’est aussi plus hygiénique  Signaler au gestionnaire du bâtiment les fuites d’eau (robinet, chasse d’eau qui coule...) Pour aller plus loin
  • 86. Piste d’action n°6 Je privilégie les énergies décarbonées et l’autoconsommation (10 minutes) Mini quiz En 2020, les énergies renouvelables ont couvert quel pourcentage de l’électricité consommée en France ? A. 23,1 % B. 26,9 % C. 29,1 % Réponse C – Source RTE 85 85
  • 87. Avez-vous recours chez vous aux énergies renouvelables pour la production d’électricité ? > Avez-vous installé des panneaux solaires pour l’autoconsommation ? > Quels sont les bénéfices ? Le retour sur investissement ? Avez-vous bénéficié d’aides ? > Que recommanderiez-vous à un ami qui souhaite se lancer ?  Au premier semestre 2022, le solaire photovoltaïque représentait 3,6 % de la production française d’électricité. Le 7 août 2022, le record de production d’énergie solaire a été battu - 10,7 gigawatts - soit plus de 20 % de l’électricité produite en France, l’équivalent de la production de 10 réacteurs nucléaires.  Pour voir le mix énergétique en temps réel et les émissions de Co2 par kWh, consultez le site de RTE Eco2Mix .  Se chauffer aux énergies renouvelables est de plus en plus avantageux. Selon l’ADEME, remplacer sa veille chaudière gaz par une pompe à chaleur air/eau, c’est 1500 €/an économisés et demain bien plus sans le bouclier tarifaire (3200 €). Source ADEME : Infographie - chauffage - Pourquoi passer aux énergies renouvelables ? Avez-vous recours chez vous aux énergies renouvelables pour vous chauffer ? > Avez-vous changé votre système de chauffage (fioul, gaz) pour une chaudière à condensation au bois (pellets, granulés), une pompe à chaleur (chauffage thermodynamique à énergie renouvelable), un système solaire combiné (SSC) qui assure à la fois le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire ? > Avez-vous changé vos vieux radiateurs électriques pour une pompe à chaleur air/air ? 86 86
  • 88. 87 87 > Etes-vous raccordé à un réseau de chaleur ? > Quels sont les bénéfices ? Le retour sur investissement ? > Avez-vous bénéficié d’aides ? La prime à conversion ? > Que recommanderiez-vous à un ami qui souhaite se lancer ? Avant d’installer des équipements utilisant des énergies renouvelables, avez-vous consulté au préalable le site france- renov.gouv.fr et pris rendez-vous avec un conseiller France Rénov’ pour déterminer les différents équipements possibles et les aides financières disponibles ? Avez-vous recours chez vous aux énergies renouvelables pour la production d’eau chaude sanitaire ? Utilisez-vous un chauffe-eau solaire individuel (CESI) ? > Quels sont les bénéfices ? Le retour sur investissement ? Avez-vous bénéficié d’aides ? > Que recommanderiez-vous à un ami qui souhaite se lancer ?  Pour connaître les différents types de chauffe-eau solaire, consultez le guide de l’ADEME : le chauffage et l’eau chaude solaires Avez-vous réalisé une rénovation énergétique de votre copro ? > Par exemple installer une toiture solaire photovoltaïques pour produire de l’électricité, installer une pompe à chaleur, mettre en place le solaire thermique combiné pour subvenir à une partie des besoins en eau chaude et aussi chauffer l’immeuble ?
  • 89.  Pour avoir une bonne compréhension des différents systèmes de chauffage, consultez le Guide de l’ADEME: Rénovation - Changer de chauffage ? Savez-vous si votre entreprise ou votre administration a recours aux énergies renouvelables pour sa production d’électricité, son chauffage ou l’eau chaude sanitaire ?  Les énergies renouvelables nous entourent : l’eau, l’air, le vent et le soleil. Nous baignons dedans. Parfois la capter n’a aucun coût ! Quand c’est possible profitons de cette manne gratuite qui évite de consommer de l’électricité ! Qui parmi vous utilise les calories gratuites de l’air ambiant ? > Avez-vous un puits canadien aussi appelé aussi puits provençal chez vous ?  C’est un système de ventilation et d’aération qui puise l’air extérieur et qui - grâce à la géothermie, réchauffe votre logement en hiver et le rafraîchit en été. > Faite-vous sécher votre linge à l’extérieur ou sur un étendoir dans une pièce bien ventilée ? > Avez-vous le réflexe de sortir les aliments surgelés pour les laisser décongeler à l’air ambiant plutôt que de les faire réchauffer directement au micro-onde/four ? Inversement laissez-vous les aliments chauds refroidir à l’extérieur avant de les placer au réfrigérateur/congélateur ? > Conservez-vous votre vin à l’air ambiant dans une cave plutôt que d’utiliser une cave réfrigérée ? Une cave à vin, c’est en moyenne 193 KWh par an soit 34 €. > En hiver, profitez-vous de l’air plus froid pour conserver certains aliments à l’extérieur ? Qui privilégie le recours à son énergie métabolique en prenant l’escalier plutôt que l’ascenseur ? 88
  • 90. Pour vos déplacements également, c’est marche et vélo plutôt que des déplacements motorisés ? Qui préfère des stores manuels qui fonctionnent à l’huile de coude plutôt que des stores motorisés ? Qui parmi vous privilégie un éclairage naturel en positionnant par exemple son bureau au bon endroit quand c’est possible ? > Décorez-vous votre intérieur (murs, sols, abats jour...) avec des couleurs claires qui réfléchissent mieux la lumière, mettez-vous des miroirs ? Connaissez-vous des logements, bâtiments dont l’architecture et l’agencement suivent les principes bioclimatiques ?  Le bâtiment est pensé pour tirer profit au maximum de son environnement naturel : comme la chaleur et la lumière du soleil au sud, la ventilation naturelle grâce au vent, l’ombre des arbres en été... 89
  • 91. 90  Proposer à son entreprise/administration de recourir à l’autoconsommation  Proposer à son entreprise/administration de se raccorder à un réseau de chaleur urbain (chauffage et eau chaude sanitaire) ou réseau de froid (climatisation)  Organiser pour ses collègues la visite d’une maison témoin, d’une collectivité, d’une entreprise ou d’un site industriel qui est en pointe sur l’utilisation des énergies renouvelables Pour aller plus loin
  • 92. 91 Fin de la 2ème partie de l’Atelier Message à lire aux participants Merci à vous toutes et tous, Ambassadrice, Ambassadeur, d’avoir participé à l’Atelier Sobriété Energétique ! Nous espérons que l’Atelier vous aura plu et que vous repartirez avec de nombreuses pistes d’actions à mettre en place. La communauté Ecofrugal réunit les porteuses et porteurs de solutions, celles et ceux qui mettent en commun et partagent leurs connaissances pour accélérer la transition écologique.
  • 93. Faites votre REX Via votre espace en ligne Si vous êtes passé par monAtelier- ecofrugal.fr pour l’organisation de votre Atelier, dès la fin de votre Atelier, l’onglet - Retour d’Expérience - apparaîtra sur votre page Atelier. Ne tardez pas pour faire votre REX car les souvenirs de l’Atelier s’amenuisent avec le temps qui passe. Avant de vous lancer dans votre REX, demandez au Scribe de vous fournir ses notes. Le REX sert à faire un compte-rendu de votre Atelier par écrit et en images. Partagez aussi vos impressions et celles du groupe. Faites un point sur la To Do List, expliquez quelles sont les actions et les initiatives mises en place à la suite de l’Atelier. Il est aussi utile pour poser les bases d’un futur plan d’action à proposer à votre entreprise ou votre administration. Vous pouvez choisir de rendre le REX visible à toute la communauté Ecofrugal ou de le réserver uniquement aux participants à votre Atelier. N’hésitez pas à nous faire des suggestions et des commentaires sur le déroulé pour nous puissions en tenir compte dans les prochaines versions du kit de l’Atelier Sobriété Energétique. Avec vos retours nous améliorerons ce kit, merci ! 92
  • 94. 93 Faites connaître l’Atelier autour de vous En partageant les photos de votre Atelier et vos impressions sur vos réseaux sociaux avec le hashtag : #AtelierSobriétéEnergétique Vous donnerez envie à d’autres de s’intéresser à la Sobriété Energétique et de partager leurs solutions sur le sujet mais aussi sur le Zéro Déchet, l’Alimentation, l’Habitat, la Mobilité, le Numérique Responsable. 93
  • 95. Voici une sélection de sites ressources pour aller plus loin et approfondir le Sobriété Energétique :  Le site incontournable de l’ADEME avec ses guides très utiles  Les mini-affiches 10 gestes pour faire des économies de l’ADEME à poster chez soi ou au travail  Le site du Ministère de la Transition Ecologique  lesentreprises-sengagent.gouv.fr , une feuille de route pour agir et rejoindre une communauté d’entreprises engagées  Le plan de sobriété énergétique du gouvernement par secteurs d’activités avec une multitude de solutions à adopter  statistiques.developpement-durable.gouv.fr pour découvrir les données et études statistiques du Ministère de la Transition Ecologique  Le site de l’association négaWatt. Pionnière sur la sobriété, elle propose de parvenir à la neutralité carbone d’ici 2050, via 3 axes dans l’ordre suivant : réduire sa consommation d’énergie, augmenter l’efficacité, accroître les renouvelables. Découvrez ses 51 mesure chiffrées de sobriété. Ressources pour aller plus loin 94
  • 96. Licence Créative Commons Ce travail est diffusé sous licence Creative Commons CC-By-NC-ND. Vous êtes tenu de transmettre ce document en l’état, sans modification, intégralement, en incluant les informations contenues sur cette page. Vous ne pouvez pas modifier ce document et en faire une utilisation commerciale. Ce kit d’animation est réutilisable à l’infini. Ne le jetez pas, donnez-le ! 95
  • 97. 96 Contacts Mon Atelier Ecofrugal Philippe Lévêque team@monAtelier-ecofrugal.fr 01 53 76 04 42 Orange Emmanuelle Temkine emmanuelle.temkine@orange.com Carine Cauchard carine.cauchard@orange.com Contactez-nous si vous souhaitez contribuer à ce kit pour l’enrichir et l’améliorer. 96