SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
SUJET: RESUME DU CHAP. 10:
TISSU MUSCULAIRE
TITULAIRE DU COURS: Prof YASSA PIERRE
Présenté par le groupe 8
1. KOKO BASHIZI Nadège
2. KOKO NKUNZI Ignace
3. KUBUYA KIBOLO Jean de Dieu
4. KUMBUKA DUNIA Moïse
5. KYAKIMWA BRIGITTE Laetitia
6. LANGA BAHIRWE Gracien
7. LIKALIKA MUYOLOLO David
8. LUNGERE CIRIMWAMI
9. LUPEPE WILONDJA Guylain
10. GABONA DAVID Righobert
Plan
 Introduction
 Organisation des fibres du tissu musculaire squelettique
 Réticulum sarcoplasmique et système tubulaire transverse
 Mécanisme de contraction
 Fuseau musculaire et organes tendineux
 Types des fibres musculaire
 Muscle cardiaque
 Muscle lisse
 Régénération des tissus musculaires
1. INTRODUCTION
Il y a 3 principaux types de muscles : le muscle squelettique ou
strié, le muscle cardiaque et le muscle lisse ou viscéral.
Les cellules du muscle squelettique sont très longues, avec des fibres
multinucléées de forme cylindrique, avec des diamètres allant jusqu’à 100
micromètres.
Le sarcolemme de chaque fibre est entouré par une lame externe et un
tissu conjonctif mince, l’endomysium, contenant des capillaires.
2. ORGANISATION DE FIBRES MUSCULAIRES SQUELETTIQUES
 Des groupes de fibres appelés faisceaux sont entourés de
périmysium. Tous les faisceaux sont enfermés dans un
épimysium dense de tissu conjonctif.
 A l’intérieur de chaque fibre musculaire, est rempli de
myofibrilles, composés de milliers de filaments épais de
myosine et de filaments minces d’actine, hautement
organisés en unités contractiles appelées sarcomères.
 Dans les sarcomères, des filaments épais et minces
s’entremêlent, des têtes globulaires de myosine se
projettent des filaments épais vers la F-actine.
 Les sarcomères sont séparés par des disques Z qui coupent
en 2 la bande claire I qui contient principalement les
filaments minces attachés à l’α-actinine dans le disque Z.
Entre les 2 bandes I d’un sarcomère, se trouve la bande A de
coloration sombre avec des filaments épais de la myosine,
alternant les bandes claires et sombres apparaissent comme de
striations microscopiques le long des fibres.
3. RETICULUM SARCOPLASMIQUE ET SYSTEME TUBULAIRE
TRANSVERSE
 Dans le sarcoplasme entre les myofibrilles parallèles,
se trouvent des mitochondries et des citernes de
réticulum endoplasmique lisse, appelé le réticulum
sarcoplasmique spécialisé pour la séquestration et la
libération de Ca2+.
 A chaque sarcomère, deux citernes terminales de
réticulum sarcoplasmique entrent en contact avec une
profonde invagination du sarcolemme appelé tubule
transverse ou tubule T formant une triade qui
déclenche la libération de Ca2+ lorsque le sarcolemme
est dépolarisé.
4. MECANISME DE CONTRACTION
 La liaison du Ca2+ à la troponine provoque une
modification de la forme de la tropomyosine et permet aux
têtes de myosine de lier les sous-unités d’actine, formant
ainsi des ponts croisés entre les filaments épais et fins.
 Les têtes de myosine pivotent ensuite avec l’hydrolyse de
l’ATP, qui tire les filaments minces le long des filaments
épais.
 Avec le Ca2+ et l’ATP présents, un cycle de contraction
s’ensuit dans lequel les têtes de myosine se fixent, pivotent,
se détachent et reviennent à plusieurs reprises faisant
glisser les filaments l’un sur l’autre, raccourcissant le
sarcomère.
Lorsque la dépolarisation de la membrane se termine, le Ca2+ est de nouveau
séquestré, ce qui termine la contraction et permet aux sarcomères de s’allonger à
nouveau lorsque le muscle se relâche.
Les synapses des axones moteurs avec le muscle squelettique sont appelés
plaques motrices, jonctions neuromusculaires, ou des jonctions myoneurales, le
neurotransmetteur est l’acétylcholine.
Les axones moteurs peuvent former de nombreuses
branches terminales, se terminant chacune sur une
plaque motrice d’une fibre musculaire ; toutes les fibres
innervées par des branches de cet axone comprennent
une unité motrice.
5. TYPES DE FIBRES MUSCULAIRES
Les muscles squelettiques contiennent des fibres qui peuvent être
physiologiquement classifiés comme les 3 types principaux :
 Lent, oxydatif (type 1)
 Rapide, intermédiaire glycolytique oxydatif (type 2)
 Rapide, glycolytique (type 2b)
6. MUSCLE CARDIAQUE
 Les fibres musculaires cardiaques sont également
striées, mais elles sont constituées de cellules
cylindriques individuelles contenant chacune un (ou
deux) noyaux centraux et reliés par des jonctions
adhérentes et lacunaires à des disques intercalés
proéminents.
 Les sarcomères du muscle cardiaque sont organisés et
fonctionnent de la même manière que ceux du muscle
squelettique.
 La contraction du muscle cardiaque est intrinsèque
aux nœuds des fibres musculaires du stimulateur, les
nerfs automatiques régulent le taux de contraction.
7.MUSCLE LISSE
 Les fibres musculaires lisses sont de petites cellules
fusiformes(effilées) individuelles, reliées par de
nombreuses jonctions lacunaires. Les filaments minces et
épais dans les fibres musculaires lisses ne formant pas de
sarcomères, et aucune striation n’est présente.
 Les filaments d’actine minces se fixent à l’α-actinine situé
dans les corps denses qui sont situés dans le sarcoplasme et
près du sarcolemme, la contraction provoque le
raccourcissement des cellules individuellement.
 Le réticulum sarcoplasmique est moins bien organisé dans
les fibres musculaires lisses et il n’y a pas de système
tubulaire transverse.
 La troponine manque de muscle lisse, les protéines
contrôlant les filaments glissants comprennent ici la kinase
de la chaine légère de la myosine et la calmoduline.
8. REGENERATION DE TISSU MUSCULAIRE
 La réparation et la régénération peuvent se produire
dans le muscle squelettique à cause d’une population
de cellules satellites musculaires de réserve (cellules
souches) qui peuvent proliférer, fusionner et former de
nouvelles fibres musculaires.
 Le muscle cardiaque manque de cellules satellites
(cellules souches) et a une faible capacité de
régénération.
 La régénération est rapide dans les muscles lisses car
les cellules/fibres sont petites et relativement moins
différenciées, ce qui permet une activité mitotique
renouvelée après une blessure.
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Similaire à T.p histologie groupe 8

BTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesBTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesFranckRencurel
 
Histologie contraction_musculaire_cours.pptx
Histologie contraction_musculaire_cours.pptxHistologie contraction_musculaire_cours.pptx
Histologie contraction_musculaire_cours.pptxrababouerdighi
 
Anatomie physio muscles.pptx.pdf
Anatomie physio muscles.pptx.pdfAnatomie physio muscles.pptx.pdf
Anatomie physio muscles.pptx.pdfSamiraMBasskar
 
Histologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptx
Histologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptxHistologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptx
Histologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptxrababouerdighi
 
Systeme circulatoire
Systeme circulatoireSysteme circulatoire
Systeme circulatoireEgn Njeba
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxSkanderB
 
Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...
Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...
Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...Damir Vodenicarevic
 
Tp histologie corrigé
Tp histologie corrigéTp histologie corrigé
Tp histologie corrigémusaka mweze
 
BTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveuxBTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveuxFranckRencurel
 
Systeme nerveux peripherique
Systeme nerveux peripheriqueSysteme nerveux peripherique
Systeme nerveux peripheriqueEgn Njeba
 
Glande surrenale et ilots pancreatiques
Glande surrenale et ilots pancreatiquesGlande surrenale et ilots pancreatiques
Glande surrenale et ilots pancreatiquesPierrotMD
 
LE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMALE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMAWilliam A. MAHAZI
 
Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM) Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM) ROLAND MAPENDO KITSA
 
LE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMALE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMAWilliam A. MAHAZI
 
TRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTE
TRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTETRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTE
TRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTESYLVAIN KASANGANDJO
 
Anatomie vesico sphincterienne
  Anatomie vesico sphincterienne  Anatomie vesico sphincterienne
Anatomie vesico sphincterienneSoulimane Baro
 
Presentacion tema 5 naturales
Presentacion tema 5 naturalesPresentacion tema 5 naturales
Presentacion tema 5 naturalesjlealleon
 

Similaire à T.p histologie groupe 8 (20)

BTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculairesBTS diététique Tissus musculaires
BTS diététique Tissus musculaires
 
Histologie contraction_musculaire_cours.pptx
Histologie contraction_musculaire_cours.pptxHistologie contraction_musculaire_cours.pptx
Histologie contraction_musculaire_cours.pptx
 
Anatomie physio muscles.pptx.pdf
Anatomie physio muscles.pptx.pdfAnatomie physio muscles.pptx.pdf
Anatomie physio muscles.pptx.pdf
 
Histologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptx
Histologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptxHistologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptx
Histologie cours des muscles S4 2012-1-1.pptx
 
Systeme circulatoire
Systeme circulatoireSysteme circulatoire
Systeme circulatoire
 
Circulatoire tlm
Circulatoire tlmCirculatoire tlm
Circulatoire tlm
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
 
Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...
Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...
Étude du rôle des filaments intermédiaires dans la réponse mécanique de cellu...
 
Tp histologie corrigé
Tp histologie corrigéTp histologie corrigé
Tp histologie corrigé
 
BTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveuxBTS diététique Le systeme nerveux
BTS diététique Le systeme nerveux
 
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMEDTRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
TRAVAIL PRATIQUE DE l'HISTOLOGIE-UNIVERSITE DE KOLWEZI-G2-BIOMED
 
Systeme nerveux peripherique
Systeme nerveux peripheriqueSysteme nerveux peripherique
Systeme nerveux peripherique
 
Glande surrenale et ilots pancreatiques
Glande surrenale et ilots pancreatiquesGlande surrenale et ilots pancreatiques
Glande surrenale et ilots pancreatiques
 
LE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMALE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE CYTOSQUELETTE/ UNIVERSITE DE GOMA
 
Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM) Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
Travail pratique d'histologie Générale G2 Bio-Med. UNIVERSITE DE GOMA (UNIGOM)
 
LE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMALE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMA
LE MITOCHONDRIE/ UNIVERSITE DE GOMA
 
TRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTE
TRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTETRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTE
TRAVAIL PRATIQUE D'HISTOLOGIE GENERALE SUR LE CYTOSQUELETTE
 
7tissuosseux
7tissuosseux7tissuosseux
7tissuosseux
 
Anatomie vesico sphincterienne
  Anatomie vesico sphincterienne  Anatomie vesico sphincterienne
Anatomie vesico sphincterienne
 
Presentacion tema 5 naturales
Presentacion tema 5 naturalesPresentacion tema 5 naturales
Presentacion tema 5 naturales
 

Dernier

Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesHamdConseil
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...zidani2
 

Dernier (11)

Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 

T.p histologie groupe 8

  • 1. SUJET: RESUME DU CHAP. 10: TISSU MUSCULAIRE TITULAIRE DU COURS: Prof YASSA PIERRE
  • 2. Présenté par le groupe 8 1. KOKO BASHIZI Nadège 2. KOKO NKUNZI Ignace 3. KUBUYA KIBOLO Jean de Dieu 4. KUMBUKA DUNIA Moïse 5. KYAKIMWA BRIGITTE Laetitia 6. LANGA BAHIRWE Gracien 7. LIKALIKA MUYOLOLO David 8. LUNGERE CIRIMWAMI 9. LUPEPE WILONDJA Guylain 10. GABONA DAVID Righobert
  • 3. Plan  Introduction  Organisation des fibres du tissu musculaire squelettique  Réticulum sarcoplasmique et système tubulaire transverse  Mécanisme de contraction  Fuseau musculaire et organes tendineux  Types des fibres musculaire  Muscle cardiaque  Muscle lisse  Régénération des tissus musculaires
  • 4. 1. INTRODUCTION Il y a 3 principaux types de muscles : le muscle squelettique ou strié, le muscle cardiaque et le muscle lisse ou viscéral. Les cellules du muscle squelettique sont très longues, avec des fibres multinucléées de forme cylindrique, avec des diamètres allant jusqu’à 100 micromètres. Le sarcolemme de chaque fibre est entouré par une lame externe et un tissu conjonctif mince, l’endomysium, contenant des capillaires.
  • 5. 2. ORGANISATION DE FIBRES MUSCULAIRES SQUELETTIQUES  Des groupes de fibres appelés faisceaux sont entourés de périmysium. Tous les faisceaux sont enfermés dans un épimysium dense de tissu conjonctif.  A l’intérieur de chaque fibre musculaire, est rempli de myofibrilles, composés de milliers de filaments épais de myosine et de filaments minces d’actine, hautement organisés en unités contractiles appelées sarcomères.  Dans les sarcomères, des filaments épais et minces s’entremêlent, des têtes globulaires de myosine se projettent des filaments épais vers la F-actine.  Les sarcomères sont séparés par des disques Z qui coupent en 2 la bande claire I qui contient principalement les filaments minces attachés à l’α-actinine dans le disque Z.
  • 6. Entre les 2 bandes I d’un sarcomère, se trouve la bande A de coloration sombre avec des filaments épais de la myosine, alternant les bandes claires et sombres apparaissent comme de striations microscopiques le long des fibres.
  • 7. 3. RETICULUM SARCOPLASMIQUE ET SYSTEME TUBULAIRE TRANSVERSE  Dans le sarcoplasme entre les myofibrilles parallèles, se trouvent des mitochondries et des citernes de réticulum endoplasmique lisse, appelé le réticulum sarcoplasmique spécialisé pour la séquestration et la libération de Ca2+.  A chaque sarcomère, deux citernes terminales de réticulum sarcoplasmique entrent en contact avec une profonde invagination du sarcolemme appelé tubule transverse ou tubule T formant une triade qui déclenche la libération de Ca2+ lorsque le sarcolemme est dépolarisé.
  • 8. 4. MECANISME DE CONTRACTION  La liaison du Ca2+ à la troponine provoque une modification de la forme de la tropomyosine et permet aux têtes de myosine de lier les sous-unités d’actine, formant ainsi des ponts croisés entre les filaments épais et fins.  Les têtes de myosine pivotent ensuite avec l’hydrolyse de l’ATP, qui tire les filaments minces le long des filaments épais.  Avec le Ca2+ et l’ATP présents, un cycle de contraction s’ensuit dans lequel les têtes de myosine se fixent, pivotent, se détachent et reviennent à plusieurs reprises faisant glisser les filaments l’un sur l’autre, raccourcissant le sarcomère.
  • 9. Lorsque la dépolarisation de la membrane se termine, le Ca2+ est de nouveau séquestré, ce qui termine la contraction et permet aux sarcomères de s’allonger à nouveau lorsque le muscle se relâche. Les synapses des axones moteurs avec le muscle squelettique sont appelés plaques motrices, jonctions neuromusculaires, ou des jonctions myoneurales, le neurotransmetteur est l’acétylcholine.
  • 10.
  • 11. Les axones moteurs peuvent former de nombreuses branches terminales, se terminant chacune sur une plaque motrice d’une fibre musculaire ; toutes les fibres innervées par des branches de cet axone comprennent une unité motrice.
  • 12. 5. TYPES DE FIBRES MUSCULAIRES Les muscles squelettiques contiennent des fibres qui peuvent être physiologiquement classifiés comme les 3 types principaux :  Lent, oxydatif (type 1)  Rapide, intermédiaire glycolytique oxydatif (type 2)  Rapide, glycolytique (type 2b)
  • 13. 6. MUSCLE CARDIAQUE  Les fibres musculaires cardiaques sont également striées, mais elles sont constituées de cellules cylindriques individuelles contenant chacune un (ou deux) noyaux centraux et reliés par des jonctions adhérentes et lacunaires à des disques intercalés proéminents.  Les sarcomères du muscle cardiaque sont organisés et fonctionnent de la même manière que ceux du muscle squelettique.  La contraction du muscle cardiaque est intrinsèque aux nœuds des fibres musculaires du stimulateur, les nerfs automatiques régulent le taux de contraction.
  • 14.
  • 15. 7.MUSCLE LISSE  Les fibres musculaires lisses sont de petites cellules fusiformes(effilées) individuelles, reliées par de nombreuses jonctions lacunaires. Les filaments minces et épais dans les fibres musculaires lisses ne formant pas de sarcomères, et aucune striation n’est présente.  Les filaments d’actine minces se fixent à l’α-actinine situé dans les corps denses qui sont situés dans le sarcoplasme et près du sarcolemme, la contraction provoque le raccourcissement des cellules individuellement.  Le réticulum sarcoplasmique est moins bien organisé dans les fibres musculaires lisses et il n’y a pas de système tubulaire transverse.  La troponine manque de muscle lisse, les protéines contrôlant les filaments glissants comprennent ici la kinase de la chaine légère de la myosine et la calmoduline.
  • 16.
  • 17. 8. REGENERATION DE TISSU MUSCULAIRE  La réparation et la régénération peuvent se produire dans le muscle squelettique à cause d’une population de cellules satellites musculaires de réserve (cellules souches) qui peuvent proliférer, fusionner et former de nouvelles fibres musculaires.  Le muscle cardiaque manque de cellules satellites (cellules souches) et a une faible capacité de régénération.  La régénération est rapide dans les muscles lisses car les cellules/fibres sont petites et relativement moins différenciées, ce qui permet une activité mitotique renouvelée après une blessure.
  • 18. MERCI POUR VOTRE ATTENTION