SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Les coopératives: entités économiques basées sur
la coopération dans le but de servir au mieux ses
sociétaires (adhérents). 1844
Les Familistères: l’entreprise fournit à ses employés
« tout » ce dont ils ont besoin (école, magasins,
dispensaires, attractions, culture, etc.). Vers 1850
Les Kolkhozes: fermes collectives dans lesquelles
les outils, terres, cheptels étaient mis en commun et
dont le partage final dépendait de la contribution
individuelle. Vers 1920
Un peu d’histoire récente d’évolution structurelle
des entreprises
Déviations mercantiles et technocratiques
Difficultés de financement
Dilution de la responsabilité
Apologie du système paternaliste
Aliénation de l’ouvrier aux valeurs du patron
Peu ou pas d’ouverture à la nouveauté (sang neuf)
Aliénation de l’ouvrier aux valeurs du parti
Pas ou peu de motivation naturelle
Apologie du système collectiviste
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
Fil rouge de ces tentatives!
Auto-centrage sur les systèmes mis en place (pour
ceux qui les ont construits)
Systèmes exclusifs (il faut en faire partie)
Systèmes intégrant une idéologie marquée
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
Systèmes n’ayant pas besoin de remise en cause sociétale
Aujourd’hui l’entreprise … c’est déjà demain
Les évolutions passées se sont faites grâce à des visionnaires, mais dans des
environnements stables. (technologiques, comportementaux, structurels)
Les évolutions d’aujourd’hui se font et se feront sous des pressions hexogènes à l’entreprise.
L’évolution des besoins, des désirs et leurs capacités d’assouvissement sont devenus les
moteurs de l’offre et de la gouvernance des entreprises de demain.
Les entrepreneurs de la génération d’après guerre (Baby-Boomers) n’offrent plus ce
qu’attendent les générations X, Y et Z.
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
« On pourra vivre avec 4% de déficit mais pas avec 4 degrés de plus » – Claude Bartolone
Prendre en compte les évolutions 1/2
Les clients ont changé: Le poids du service associé égale ou dépasse le produit.
La deuxième vie ou la longévité du produit est un critère du choix.
L’impact du produit et de son enveloppe sur l’écosystème devient
un incontournable.
Les employés ont changé: L’équilibre entre vie privée et temps de travail est essentiel.
Les conditions de travail sont un critère de choix d’entreprise.
La capacité de créativité et de participation sont des éléments
constitutifs de fidélité à l’entreprise.
La proximité est un élément déterminant.
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
Prendre en compte les évolutions 2/2
Les produits ont changé: Le mode d’acheminement et le lieu de production sont
constitutifs d’attrait.
La nature des composants est un critère de choix.
La nouveauté « utile » intéresse.
Les entreprises ont changé: Les structures capitalistiques évoluent. (immatériel/matériel)
Les modes de financement évoluent. (crowdfundind)
Les répartitions de résultats évoluent. (participation active)
Les modes hiérarchiques évoluent. (entreprise « libérée)
Les impacts sociétaux sont pris en compte. (empreinte carbone)
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
De la nécessité d’inclure dans les structures des
entreprises les modes de management et les offres
propres à assurer leurs pérennités.
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
Les entrepreneurs ont-ils changé ? Pas tous !
Certains ne savent pas comment faire (il existe un
nouveau C.A.S sur le sujet)
Certains n’en saisissent pas la nécessité alors qu’il
est difficile de trouver des repreneurs !
Certains le font et réussissent !
de demain:
Biose (Santé)
Ima Ben ( Assurances)
Poult (Biscuiterie)
Mecabor (Serrures)
Loyco (Externalisation des fonctions support)
Mobility (Eco partage véhicules)
Avele (Location de bijoux)
Kisskissbank (banque de crowdfunding)
Blablacar (Covoiturage)
CtoC (Vente d’artisanat)
Etc.
Etc.
Demain l’entreprise !
Sera :
Membre d’un réseau, avec une forte valeur ajoutée de service,
proche de ses clients, locataire de ses emplacements,
avec un management participatif,
gérante de son impact environnemental,
Multi-sites,
garante de bonnes conditions
de travail, contributrice
au développement local, dispensatrice en « open source »
des best practices, rentable et équitable.
Henri Jean Tolone www.henritolone.com
connectée,
Merci
Henri Jean Tolone www.henritolone.com

Contenu connexe

Similaire à Henri Tolone : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui réussissent ?"

La définition de la création d’entreprise (2)
La définition de la création d’entreprise (2)La définition de la création d’entreprise (2)
La définition de la création d’entreprise (2)
Abdelhamid BOUROUAHA
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Dr Sebastien Poulain
 
"Entreprendre autrement"
"Entreprendre autrement""Entreprendre autrement"
"Entreprendre autrement"
segoleneroyal
 
2012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 268
2012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 2682012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 268
2012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 268
eforum
 
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailFlexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Philippe Porta
 

Similaire à Henri Tolone : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui réussissent ?" (20)

Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarismeRapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
Rapport Jean-Charles Simon sur le paritarisme
 
La définition de la création d’entreprise (2)
La définition de la création d’entreprise (2)La définition de la création d’entreprise (2)
La définition de la création d’entreprise (2)
 
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
Quelle strategie adopter face a la crise ? Par le super collectif #lesupercol...
 
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
Baromètre des Entreprises Sociales en Belgique 2015
 
Edith ARCHAMBAULT : La concentration dans le secteur social et médico-social ...
Edith ARCHAMBAULT : La concentration dans le secteur social et médico-social ...Edith ARCHAMBAULT : La concentration dans le secteur social et médico-social ...
Edith ARCHAMBAULT : La concentration dans le secteur social et médico-social ...
 
Modèles organisationnels centrés sur l'humain
Modèles organisationnels centrés sur l'humainModèles organisationnels centrés sur l'humain
Modèles organisationnels centrés sur l'humain
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
 
Pierre Pezziardi - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Vive les ent...
Pierre Pezziardi - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Vive les ent...Pierre Pezziardi - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Vive les ent...
Pierre Pezziardi - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Vive les ent...
 
Découvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat socialDécouvrir l'entrepreneuriat social
Découvrir l'entrepreneuriat social
 
Ethique et Commerce - Petit-Déjeuner du Commerce 4.0 - Chaire "Prospective du...
Ethique et Commerce - Petit-Déjeuner du Commerce 4.0 - Chaire "Prospective du...Ethique et Commerce - Petit-Déjeuner du Commerce 4.0 - Chaire "Prospective du...
Ethique et Commerce - Petit-Déjeuner du Commerce 4.0 - Chaire "Prospective du...
 
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
ASIS - Training #8 - Formation des formateurs – Comment soutenir l’entreprene...
 
RSE et dialogue social
RSE et dialogue socialRSE et dialogue social
RSE et dialogue social
 
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
Vincent Auriac - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Un tournant hi...
 
"Entreprendre autrement"
"Entreprendre autrement""Entreprendre autrement"
"Entreprendre autrement"
 
2012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 268
2012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 2682012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 268
2012 03-06-entrepreneuriatsocial-na 268
 
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au TravailDossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
Dossier Institut du Leadership - Qualite de Vie au Travail
 
ASIS - Training #7 - Innovation et défis sociétaux
ASIS - Training #7 - Innovation et défis sociétauxASIS - Training #7 - Innovation et défis sociétaux
ASIS - Training #7 - Innovation et défis sociétaux
 
Entrepreneurs libres et solidaires en Rhone-Alpes - Diapos
Entrepreneurs libres et solidaires en Rhone-Alpes - DiaposEntrepreneurs libres et solidaires en Rhone-Alpes - Diapos
Entrepreneurs libres et solidaires en Rhone-Alpes - Diapos
 
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travailFlexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
Flexibilite responsable depasser_dualisme_du_marche_du_travail
 
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
Vers un statut pour l'entreprise à mission ?
 

Plus de Rezonance

Plus de Rezonance (20)

Valérie et Laurent Schütz : « Comment devenir un Leader authentique ? »,
Valérie et Laurent Schütz : « Comment devenir un Leader authentique ? », Valérie et Laurent Schütz : « Comment devenir un Leader authentique ? »,
Valérie et Laurent Schütz : « Comment devenir un Leader authentique ? »,
 
Laurent houmard : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui ré...
Laurent houmard : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui ré...Laurent houmard : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui ré...
Laurent houmard : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui ré...
 
Vincent Adatte : "Comment devenir un Leader authentique ?"
Vincent Adatte : "Comment devenir un Leader authentique ?"Vincent Adatte : "Comment devenir un Leader authentique ?"
Vincent Adatte : "Comment devenir un Leader authentique ?"
 
Corentin Orsini : "Oser se raconter"
Corentin Orsini : "Oser se raconter"Corentin Orsini : "Oser se raconter"
Corentin Orsini : "Oser se raconter"
 
Frederika Van Ingen : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du m...
Frederika Van Ingen : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du m...Frederika Van Ingen : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du m...
Frederika Van Ingen : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du m...
 
David Denis Hertz : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"
David Denis Hertz : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"David Denis Hertz : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"
David Denis Hertz : "Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"
 
"René Longet : Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"
"René Longet : Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde""René Longet : Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"
"René Longet : Entreprendre autrement : s'inspirer de la sagesse du monde"
 
Étude de Cas RSE : Montreux Jazz Festival - Mathieu Jaton
Étude de Cas RSE : Montreux Jazz Festival - Mathieu JatonÉtude de Cas RSE : Montreux Jazz Festival - Mathieu Jaton
Étude de Cas RSE : Montreux Jazz Festival - Mathieu Jaton
 
Intranet 2.0 et RSE - Du centre de ressources au centre de vie - Raphaël Briner
Intranet 2.0 et RSE - Du centre de ressources au centre de vie - Raphaël BrinerIntranet 2.0 et RSE - Du centre de ressources au centre de vie - Raphaël Briner
Intranet 2.0 et RSE - Du centre de ressources au centre de vie - Raphaël Briner
 
Edith Nuss - Médias sociaux : De la diffusion à la conversation
Edith Nuss - Médias sociaux : De la diffusion à la conversationEdith Nuss - Médias sociaux : De la diffusion à la conversation
Edith Nuss - Médias sociaux : De la diffusion à la conversation
 
Marika Fenley : Femmes et charisme
Marika Fenley : Femmes et charismeMarika Fenley : Femmes et charisme
Marika Fenley : Femmes et charisme
 
Jochen Peter Breuer : Le management de l’émotionnel
Jochen Peter Breuer : Le management de l’émotionnelJochen Peter Breuer : Le management de l’émotionnel
Jochen Peter Breuer : Le management de l’émotionnel
 
Luc Texier : Créer une start-up et savoir s'arrêter à temps
Luc Texier : Créer une start-up et savoir s'arrêter à tempsLuc Texier : Créer une start-up et savoir s'arrêter à temps
Luc Texier : Créer une start-up et savoir s'arrêter à temps
 
Xavier Mazingue Desailly : L'échec... étape vertueuse vers la réussite
Xavier Mazingue Desailly : L'échec... étape vertueuse vers la réussiteXavier Mazingue Desailly : L'échec... étape vertueuse vers la réussite
Xavier Mazingue Desailly : L'échec... étape vertueuse vers la réussite
 
Lorenzo Pestalozzi : Pas d'omelette sans casser des oeufs
Lorenzo Pestalozzi : Pas d'omelette sans casser des oeufsLorenzo Pestalozzi : Pas d'omelette sans casser des oeufs
Lorenzo Pestalozzi : Pas d'omelette sans casser des oeufs
 
Sébastien Jeanneret : Le succès est une conséquence et non un but
Sébastien Jeanneret : Le succès est une conséquence et non un butSébastien Jeanneret : Le succès est une conséquence et non un but
Sébastien Jeanneret : Le succès est une conséquence et non un but
 
Yan Luong : Mise en place d'une stratégie de gestion de la réputation en lign...
Yan Luong : Mise en place d'une stratégie de gestion de la réputation en lign...Yan Luong : Mise en place d'une stratégie de gestion de la réputation en lign...
Yan Luong : Mise en place d'une stratégie de gestion de la réputation en lign...
 
Garder son autonomie chez soi, un challenge pour la société - Edouard Goupy, ...
Garder son autonomie chez soi, un challenge pour la société - Edouard Goupy, ...Garder son autonomie chez soi, un challenge pour la société - Edouard Goupy, ...
Garder son autonomie chez soi, un challenge pour la société - Edouard Goupy, ...
 
EcoWizz, consommation électrique maîtrisée et responsable - Michael Dupertuis...
EcoWizz, consommation électrique maîtrisée et responsable - Michael Dupertuis...EcoWizz, consommation électrique maîtrisée et responsable - Michael Dupertuis...
EcoWizz, consommation électrique maîtrisée et responsable - Michael Dupertuis...
 
Gestion éergétique prédictive et autodidacte - Rodrigue Zbinden, Softcom Tech...
Gestion éergétique prédictive et autodidacte - Rodrigue Zbinden, Softcom Tech...Gestion éergétique prédictive et autodidacte - Rodrigue Zbinden, Softcom Tech...
Gestion éergétique prédictive et autodidacte - Rodrigue Zbinden, Softcom Tech...
 

Henri Tolone : "L'entreprise de demain : Comment s’inspirer de ceux qui réussissent ?"

  • 1. Les coopératives: entités économiques basées sur la coopération dans le but de servir au mieux ses sociétaires (adhérents). 1844 Les Familistères: l’entreprise fournit à ses employés « tout » ce dont ils ont besoin (école, magasins, dispensaires, attractions, culture, etc.). Vers 1850 Les Kolkhozes: fermes collectives dans lesquelles les outils, terres, cheptels étaient mis en commun et dont le partage final dépendait de la contribution individuelle. Vers 1920 Un peu d’histoire récente d’évolution structurelle des entreprises Déviations mercantiles et technocratiques Difficultés de financement Dilution de la responsabilité Apologie du système paternaliste Aliénation de l’ouvrier aux valeurs du patron Peu ou pas d’ouverture à la nouveauté (sang neuf) Aliénation de l’ouvrier aux valeurs du parti Pas ou peu de motivation naturelle Apologie du système collectiviste Henri Jean Tolone www.henritolone.com
  • 2. Fil rouge de ces tentatives! Auto-centrage sur les systèmes mis en place (pour ceux qui les ont construits) Systèmes exclusifs (il faut en faire partie) Systèmes intégrant une idéologie marquée Henri Jean Tolone www.henritolone.com Systèmes n’ayant pas besoin de remise en cause sociétale
  • 3. Aujourd’hui l’entreprise … c’est déjà demain Les évolutions passées se sont faites grâce à des visionnaires, mais dans des environnements stables. (technologiques, comportementaux, structurels) Les évolutions d’aujourd’hui se font et se feront sous des pressions hexogènes à l’entreprise. L’évolution des besoins, des désirs et leurs capacités d’assouvissement sont devenus les moteurs de l’offre et de la gouvernance des entreprises de demain. Les entrepreneurs de la génération d’après guerre (Baby-Boomers) n’offrent plus ce qu’attendent les générations X, Y et Z. Henri Jean Tolone www.henritolone.com « On pourra vivre avec 4% de déficit mais pas avec 4 degrés de plus » – Claude Bartolone
  • 4. Prendre en compte les évolutions 1/2 Les clients ont changé: Le poids du service associé égale ou dépasse le produit. La deuxième vie ou la longévité du produit est un critère du choix. L’impact du produit et de son enveloppe sur l’écosystème devient un incontournable. Les employés ont changé: L’équilibre entre vie privée et temps de travail est essentiel. Les conditions de travail sont un critère de choix d’entreprise. La capacité de créativité et de participation sont des éléments constitutifs de fidélité à l’entreprise. La proximité est un élément déterminant. Henri Jean Tolone www.henritolone.com
  • 5. Prendre en compte les évolutions 2/2 Les produits ont changé: Le mode d’acheminement et le lieu de production sont constitutifs d’attrait. La nature des composants est un critère de choix. La nouveauté « utile » intéresse. Les entreprises ont changé: Les structures capitalistiques évoluent. (immatériel/matériel) Les modes de financement évoluent. (crowdfundind) Les répartitions de résultats évoluent. (participation active) Les modes hiérarchiques évoluent. (entreprise « libérée) Les impacts sociétaux sont pris en compte. (empreinte carbone) Henri Jean Tolone www.henritolone.com
  • 6. De la nécessité d’inclure dans les structures des entreprises les modes de management et les offres propres à assurer leurs pérennités. Henri Jean Tolone www.henritolone.com Les entrepreneurs ont-ils changé ? Pas tous ! Certains ne savent pas comment faire (il existe un nouveau C.A.S sur le sujet) Certains n’en saisissent pas la nécessité alors qu’il est difficile de trouver des repreneurs ! Certains le font et réussissent ! de demain: Biose (Santé) Ima Ben ( Assurances) Poult (Biscuiterie) Mecabor (Serrures) Loyco (Externalisation des fonctions support) Mobility (Eco partage véhicules) Avele (Location de bijoux) Kisskissbank (banque de crowdfunding) Blablacar (Covoiturage) CtoC (Vente d’artisanat) Etc. Etc.
  • 7. Demain l’entreprise ! Sera : Membre d’un réseau, avec une forte valeur ajoutée de service, proche de ses clients, locataire de ses emplacements, avec un management participatif, gérante de son impact environnemental, Multi-sites, garante de bonnes conditions de travail, contributrice au développement local, dispensatrice en « open source » des best practices, rentable et équitable. Henri Jean Tolone www.henritolone.com connectée,
  • 8. Merci Henri Jean Tolone www.henritolone.com