BourbaKeM 5 - Définition et gestion de l’expert

472 vues

Publié le

BourbaKeM n° 5 – Définition et gestion de l’expert, par J-P Bootz

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
472
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
104
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BourbaKeM 5 - Définition et gestion de l’expert

  1. 1. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 1 Projet BourbaKeM Elément n° 5 : Définition et gestion de l’expert Jean-Philippe Bootz
  2. 2. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 2 Introduction • Constat : Expert = figure incontournable de l’économie fondée sur les connaissances • Gestion de l’expert crée des problèmes nouveaux • Définir cet acteur complexe : • 2 dimensions : cognitive et sociale • Gestion de l’expertise • Gestion classique : outils RH standards • Gestion cognitive : par le biais des communautés de pratique
  3. 3. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 3 Dimension cognitive Connaissances expérientielles Connaissances scientifiques Connaissances expérientielles Connaissances scientifiques SAVANT o Intervient dans le cadre de la compréhension de problèmes généraux et universels o Objectif : création de connaissances  apprentissage en double boucle o Compétences : savoirs théoriques et savoir-faire cognitifs o Connaissance codifiée extériorisation/combinaison
  4. 4. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 4 Dimension cognitive Connaissances expérientielles Connaissances scientifiques Connaissances expérientielles connaissances scientifiques SPECIALISTE o Intervient dans un domaine précis et circonscrit o Apprentissage répétitif  apprentissage en simple boucle o Connaissances expérientielles o connaissance tacite  socialisation/intériorisation
  5. 5. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 5 Dimension cognitive Connaissances expérientielles Connaissances scientifiques Connaissances expérientielles connaissances scientifiques EXPERT o Intervient dans le cadre de la résolution de situations problèmes et/ou complexes o comparaison entre la situation et une classe de situations antérieures o Combinaison des connaissances théoriques avec la variété et la richesse des expériences vécues o habilité cognitive qui le distingue du novice
  6. 6. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 6 1.2. La dimension sociale Est avant tout expert, un individu reconnu comme tel par un acteur qui le sollicite dans une situation problématique Compétence ne peut être évaluée ex ante par le demandeur d’expertise  reconnaissance a priori : légitimité L’expert peut tenir sa légitimité d’une institution qui lui attribue un statut explicite (titre, label…)  expert institutionnel (signal fort) Légitimité : un phénomène émergent au sein de groupes sociaux : repose sur son expérience, sur son image et relève du tacite expert émergent (signal faible)
  7. 7. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 7 2. Management de l’expertise : vers une gestion duale de l’expert 7 Organisation = lieu de cohabitation entre communautés d’apprentissage hétérogènes (Cohendet et al., 2006) Distinction entre : Communautés autonomes (communauté de pratique, communauté épistémique) Communautés hiérarchiques (groupe fonctionnel, équipe) Gestion classique de l’expertise Gestion cognitive de l’expertise Projet BourbaKeM,L'expert,J.P. Bootz, 2014
  8. 8. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 8 2.1. Gestion classique de l’expertise 1) Identification et évaluation des compétences expertes 2) Développement de compétences expertes 3) Légitimation des compétences expertes
  9. 9. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 9 CoPs et dimension cognitive de l’expertise Objectif : amélioration de l’activité à travers une réflexion sur les pratiques Rassemble des membres homogènes (engagées dans la même pratique) Permet le développement des compétences individuelles de ses membres (auto- organisation) 2.2. Gestion « cognitive » de l’expert via les communautés de pratique (CoPs)
  10. 10. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 10 CoP et dimension sociale de l’expertise Engagement mutuel : relation d’entraide, confiance  environnement social propice au développement des compétences expertes L’aspect social est a priori limité au périmètre de la communauté  CoP = incubateur de spécialistes Mais en réalité niveaux de compétences hétérogènes au sein des CoPs : - à sa périphérie  nouveaux entrants - au niveau intermédiaire  praticiens confirmés - en son cœur  pairs jouissant d’une légitimité et d’une réputation LPP (legitimate peripheral participation)  experts : se distinguent de ceux qui émergent des structures hiérarchiques classiques par rapport au processus de construction de ses compétences (learning-by-doing vs. formation) et du type de reconnaissance (hiérarchique et codifiée vs. communautaire et tacite).
  11. 11. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 11 Risques d’une politique non-interventionniste - Biais pouvant apparaître dans le cas de CPs isolées (l’enlisement dans la routine, la création de rigidités, les risques d’aveuglement ou de fausses croyances ) - CPs restent invisibles  risque d’hyperspécialisation du fait de la non-sollicitation extérieure Solution : Piloter les CoPs et les articuler au reste de l’organisation (Siemens, British Petroleum, IBM, Conseil de l’Europe, GDF-Suez, Schlumberger, Essilor, Ubisoft, Solvay, ...)  Communautés de Pratique Pilotées (CoPPs)
  12. 12. Licence « Creative Commons » (CC-BY-NC-SA) Jean-Philippe Bootz, Projet BourbaKeM, élément n°5, 2014 12 Projet BourbaKeM Elément n° 5 : Définition et gestion de l’expert Merci pour votre attention

×