Création d’entreprise 02/10/2012 B………Reprise d’entreprise => association avec l’entreprise avec des risques (cela permet d...
Le recours croissant à l’externalisation : les entreprises qui se décentralisent, (avoir            recours à une société ...
*        *        *Exploitation des idées des autres : avoir une activité de veille sur des idées qui intéresse.Il y a des...
Le PROJET PERSONNELUne idée sans marché n’a aucun intérêt pour celui qui veut crées une entreprise.Aucun créateur ne peut ...
-   La clientèle localisée : c’est le cas du commerce de la zone de chalandise :permet d’identifier    une clientèle local...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Création d'entreprise 02 octo

152 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
152
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Création d'entreprise 02 octo

  1. 1. Création d’entreprise 02/10/2012 B………Reprise d’entreprise => association avec l’entreprise avec des risques (cela permet d’entreprendreune démarche assez relative)Autodiagnostic : - Se connaître en tant qu’homme : Il est important de se connaitre par rapport au changement (est ce qu’on a une certaine aptitude à un certain changement, est ce que je suis prêt d’accepter le changement, à identifier des risques, a supporter des changements de situation à risques) une fois qu’on a crée son entreprise on est tout seul et c’est fondamental de s’imaginer sur la tête de son entreprise. Il faut se sentir capable d’identifier les priorités, de satisfaire le pouvoir, de répondre à cette satisfaction. Il est toujours difficile d’entreprendre si son conjoint n’approuve pas le projet. C fondamental de valider que l’environnement proche approuve l’idée. - Se connaître en tant qu’entrepreneur : on peut avoir le pouvoir sans détenir de l’argent Logique d’action patrimoniale : le souci de développer un patrimoine (refus d’emprunter), l’indépendance (privilégie le développement du patrimoine) A l’inverse, il ya la logique entrepreneuriale : priorité aux activités, à la croissance au profil d’une autonomie de décision. - Bien connaitre son projet : un projet scientifique s’appuiera sur un niveau de compétence requis, il faut savoir comment ca marche pour identifier les compétences du projet. Les 10 qualités du créateur d’entreprise : Ténacité : dans tout ce qu’on entreprend, bien réfléchir, tenir bon. En général il faut un pas se décourager face à des difficultés. Sens de responsabilité : il faut prendre ses responsabilités, il faut être capable de se lancer La résistance aux chocs : il faut rester optimiste La capacité de travail : pour conquérir une clientèle pour générer plus sa productivité La santé : Communiquer son enthousiasme : Avoir de l’enthousiasme et avoir une capacité à surmonter sa timidité, c fondamentale d’avoir une capacité à ê enthousiaste. Aptitude à décider : on n’a pas la possibilité d’hésiter, il faut décider car c le chef d’entreprise qui décide. Art de vendre : il faut ê capable de se vendre, de vendre son projet (montrer ses points forts) Bon sens : il suffit de prendre le temps de réfléchir Capacité d’adaptation : ca peut tempérer l’aspect de ténacité ( il faut avoir une certaine continuité tout en s’adaptant) - Les opportunités d’entrepreneuriat : le marché L’hyper segmentation des marchés permet à des petites entreprise de se développer. (Segmentation d + en + fine) c important de se référer sur les entreprises niches
  2. 2. Le recours croissant à l’externalisation : les entreprises qui se décentralisent, (avoir recours à une société à l’extérieur est plus commode qu’en avoir avec les salariés). Les coditin du marché peut Le développement d’internet : il est très demandé, mais il ya un côté léger de la logistique. - L’acte d’entrepreunariat : la création d’entreprise Les différents types de création - Les problématiques de la création d’entreprise Ce qui est long c tout le travail administratif Le contenu avant le contenant …………….Créer une entreprise - Trouver l’idée du projet - Vérifier qu’il ya une adéquation entre le projet et l’exigence qui y sont liées - Cette idée va devoir se transformer en projet à partir d’une étude de marché (tous qu’on apprend ne s’applique pas forcement) - Il faut valider la proposition commercial qu’on entreprend et c souvent l’étude de marché qui convint le banquier - La validation économique - Vérifier que le projet et faisable - Etape du business plan qui va permettre formaliser le projet sur un document (formalisation écrite du projet) sert a se convaincre que le projet est viable - Le financement - Problématique du choix du statut juridique - Les formalités d’immatriculation - Installation de l’entreprise - démarrage de l’activité (pérennisation de l’activité)Innovation et création d’entreprise :Tout projet de création commence par une idée - les différents types d’idées :
  3. 3. * * *Exploitation des idées des autres : avoir une activité de veille sur des idées qui intéresse.Il y a des gens qui vendent leur brevet et il ……… cela nécessite les mm démarche - INNOVATION Une idée peut avoir et déboucher sur une invention et peut à son tour devenir une innovation On distingue - les innovations dites de rupture :- Les innovation incrémentales : adaptation, c la démarche d’innovation, elle peut partir d’un pro existant que l’on cherche a améliorer, à faire mieux, à faire autrement, plus solide, plus vite, moins cher. Il ya plus de possibilité d’améliorer à la marge des produits qui existe.- Une idée n’est pertinente que si elle est capable de générer une opportunité de business. Il est fondamental qu’une idée rencontre un marché et il faut la confronter à la réalité.- Une idée en soi ne peut ê protégé : la propriété intellectuelle c la protection des idées des inventions (œuvre d’art, d’esprit) mais il faut qu’ils soient susceptible d’ê crée dans l’industrie. On peut aussi déposer une marque mais il faut vérifier que la marque n’a pas encore été pris par d’autre personne. Le brevet sert à protéger l’inventeur, il achète et c une arme défensive pour donner la possibilité d’obtenir une invention rien qu’à soi. Les conditions pour déposer une invention : Ca doit être nouveau Le caractère inventif Susceptible d’une application industrielleLa bonne idée c celle qui génère des clients
  4. 4. Le PROJET PERSONNELUne idée sans marché n’a aucun intérêt pour celui qui veut crées une entreprise.Aucun créateur ne peut réussir s’il ne propose pas un pro capable de répondre à un besoin insatisfait.Vendre ce pro ou service à un prix acceptable pour ses clients et à un prix rentable pour l’entreprise(notion de demande solvable).Il faut vérifier si les …………………………..Elaborer une étude de marché (identifier les clients, les cibler les convaincre par une offre de serviceattractive)Il est primordial de répondre a 2 question : - est ce qu’il y a un marché ? - y a-t-il un créneau potentiel pour mon marché ?L’étude de marché répond à 3 questions : - votre idée répond à un besoin chez un nombre suffisant de clients solvable ? (clients qui vous paye) - l’idée peut telle s’insérer sur le marché et se différencier des offres existantes ? - Est ce qu’on dispose des atouts nécessaires pour attirer des nouveaux clients ?L’étude de marché a pet de chose a voir par les études régulièrement rencontré, quand on crée uneentreprise on n’est pas dans cette démarche là.Par définition : l’étude de marché est une construction subjective car expliquer un marché estcompliqué. En général, on se met sur un créneau. Il est souvent difficile d’évaluer le potentiel et lataille du marché va être réalisé essentiellement par le créateur de l’entreprise.C’est un processus interactif où l’on pose des questions. En général on est plus dans le qualitatif etdans des questions dont les réponses appellent à de nouvelles questions.Les grands types de marché : - Marché de consommateur : On vend au consommateur final, il est important de se focaliser sur l’étude du consommateur et de comprendre ses motivations d’achat. Vendre à une organisation pose un problème comparé à la vente à un consommateur car l’acte d’achat est plus réglementé. Il peut y avoir plusieurs intervenants dans un processus d’achat (utilisateur, prescripteur,…) il est important de bien identifier, selon le marché auquel on s’adresse quel est le processus d’achat et qui décide de l’achat. Contrainte : les différents services publiques paient à des délais très longs. Il est important de se positionner par rapport à ce type de clients. Il y a la clientèle identifiable c’est le cas où il est possible de lister les clients de manière précise.
  5. 5. - La clientèle localisée : c’est le cas du commerce de la zone de chalandise :permet d’identifier une clientèle localisée, donc les consommateurs qui résident ou transitent dans cette zone. On peut savoir combien de gens qui passent, qui habitent… la clientèle localisée permet d’avoir une approche plus précise de sa taille et de son existence.- La clientèle diffuse : elle n’est ni identifiable ni localisée et qui s’intéresse à une offre d’opportunités (ex : les offres de clôture, de mode, de tourisme,…).- Clientèle de la grande consommation : des produits et des services qu’on vent au grand public dans uen zone géographique étendue et l’étude de marché est complexe.

×