Une école pour demain, aujourd'hui.

5 212 vues

Publié le

Rupture ou continuité ? Dynamiser ou dynamiter ?
Conférence donnée à #Clair2014

Publié dans : Formation

Une école pour demain, aujourd'hui.

  1. 1. Une école pour  demain, aujourd’hui: Rupture ou Continuité ? Dynamiser ou Dynamiter ? CLAIR 2014 Nancy Brousseau, FEEP
  2. 2. Ça va vite…
  3. 3. Trop vite?
  4. 4. LA TECHNOLOGIE EN 2020
  5. 5. L’ÉCOLE VS LE MONDE
  6. 6. « Un prof qui sait tout, pour un groupe donné  dans un lieu donné à un moment donné, c’est un  modèle hérité du Moyen‐Âge. »  – François Muller 1. ÉCOLE ACTUELLE
  7. 7. 1892: comité des 10 (Américains!) L’école pour tous, basée sur le modèle industriel : • Linéaire – Unique – Standardisée
  8. 8. LE MODÈLE PÉDAGOGIQUE  o Isolement (enseignement et apprentissage) o Presque one size fits all  o Peu de variantes dans les stratégies
  9. 9. LE CURRICULUM o Standardisé o Compétences vs connaissances disciplinaires o Trop de connaissances…mises à jour ?
  10. 10. Et son  rôle ? L’ÉVALUATION Prend trop de place      Relativement peu variée Teach to the test Savoirs essentiels?
  11. 11. L’ESPACE o Aménagement fixe et peu varié o Centré sur l’enseignant o Cloisonné à la classe
  12. 12. LE TEMPS (horaire, calendrier, rythme) o Aménagement fixe et peu varié o Cloisonné o Centré sur la pédagogie ? L’élève ?
  13. 13. LA TECHNOLOGIE Deux perspectives Formation I + C           Outil            Infrastructure
  14. 14. « Je suis très curieux, j’adore apprendre, mais  l’école n’est pas un environnement pour moi. »  ‐ Shawn, décrocheur 2. CONSTATS
  15. 15. On rit mais…
  16. 16. OBTENTION DU DIPLÔME  D’ÉTUDES SECONDAIRE EN 5 ANS Cohorte 2004‐2009:  61,2%  F: 67,5%  Cohorte 2005‐2010:  62,9%  F: 69,5%  Cohorte 2006‐2011:  63,8%  F: 70,7%   Cohorte 2007‐2012:  63,3%  F: 70,5%   Réf.: Statistiques du MELS G: 54,9% G: 56,5% G: 57,2% G: 56,4%
  17. 17. ENQUÊTE DE LA FEEP AUPRÈS  DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE Je suis motivé à l’égard de mes études 2001: 77,1% 2010: 44,6% Je fournis le maximum d’effort dans mes études 2001: 74,9% 2010: 37,1% Je possède une bonne méthode de travail 2001: 70,6% 2010: 38,6% Je suis confiant de réussir mes études 2001: 87,0% 2010: 53,5%
  18. 18. SEMAINE D’ACTIVITÉ  CÉRÉBRALE CHEZ UN ÉLÈVE •
  19. 19. Enjeu 1 Adaptation à des  changements rapides
  20. 20. Enjeu 2 Développement d'une  culture de l'innovation
  21. 21. « If education is meant to prepare these children for  their world, use of technology must become the  norm in our classrooms and schools. » – Ron Canuel 3. TECHNOLOGIE
  22. 22. « Tout ce que je dis, c’est qu’on peut mettre ça dans Excel, le laisser faire son affaire et comme ça on peut aller jouer jusqu’à midi, non ?»
  23. 23. MULTITÂCHE ?
  24. 24. Modèle SAMR Redéfinition Modification Augmentation Substitution
  25. 25. SOLOWAY & NORRIS ET LE MODÈLE 1:1 Utilisation efficace                 des technologies Changement  pédagogique Impact sur  l’apprentissage « Donnez quelque chose à faire aux élèves, pas quelque chose à apprendre; l’apprentissage viendra avec la tâche. »
  26. 26. CONTRÔLE Applications disciplinaires Techno pour techno
  27. 27. « The role of the computer is to give children a greater sense of empowerment, of being able to do more than they could do before. But too often I see the computer being used to lead the child step by step through the learning process. »  ‐Seymour Papert A Critique of Technocentrism in Thinking About the School of the Future (1990)
  28. 28. « If we teach today’s students as we taught  yesterday’s, we rob them of tomorrow. » ‐ John Dewey 4. ÉCOLE DU « 21E SIÈCLE »
  29. 29. MODÈLE PÉDAGOGIQUE • • • • • • • « Faire apprendre »  “The education that we have all Élève   experienced is no longer appropriate for preparing today’s learner for a Collaboration  global market. Interaction  Connectivité   We can no longer seek to reform education; we must transform it into PBL, CBL… something entirely different.” Personnalisé  ‐ Berry & Team, 2011; Schlechty,  2011; Jacobs, 2010
  30. 30. CURRICULUM • • • • • Souple Diversifié Compétence du 21e Mis à jour Personnalisé L’école « Pour faire place aux compétences du 21e siècle, les curricula doivent être modifiés en profondeur. La résolution de problèmes et la collaboration comptent parmi les meilleures techniques pédagogiques pour supporter leur intégration. » ‐ S. A. Hart et D. Ouellettte La vie
  31. 31. ÉVALUATION • • • • • • • « Évaluer pour évoluer » Aide à l’apprentissage Place à l’erreur Mesurer ce qui importe Variété Moins de place Personnalisée  “Paradoxically, if you want to be more competitive economically, you have to be more collaborative educationally .” ‐ Dr. Hargreaves 
  32. 32. ESPACE • Modulaire, adaptable,  “If we want young people to souple innovate, we need to model • Optimisé pour la  our schools after how technologie  innovation actually happens: • Extérieur de la classe active participation, social • Numérique interaction and reflection. Teaching and learning are conceptualized as linear; innovation is organic.” ‐ Dr. Sahlberg
  33. 33. TEMPS • • • • Éclaté Ouvert Souple  Personnalisé  – Grille‐horaire – Calendrier – Rythme "Web-based information is always on. Learning can now occur 24/7/365 rather than be limited to the school calendar of 5/5/180” ‐ collectif
  34. 34. LA TECHNOLOGIE Peu importe l’outil… • Élève en contrôle • BYOD • Infrastructures  performantes ‐ Bande passante +++ ‐ Stockage +++ • Les responsables TI dans  le coup ! • Formation + support des  enseignants
  35. 35. « Don’t tell me it’s not possible; if it exists, it’s possible. »  ‐ Pat Clifford 5. EXEMPLES
  36. 36. Carpe Diem, USA (4 écoles, 11-18 ans) • Apprentissage mixte – Apprentissage en  ligne en laboratoire  – Ateliers en classe
  37. 37. USC Hybrid HS, USA (14-18 ans) • Apprentissage mixte – En classe avec  enseignant – Libre à l’élève • + Technologie • Tuteur pour 4 ans
  38. 38. Essa Academy, UK (900 élèves de 11-16 ans) • Pas de livres • Tablettes • Apprentissage et  curriculum personnalisé
  39. 39. High Tech High, USA (3500 élèves de 5-18 ans) • Apprentissage par  projets (PBL) • Multidisciplinaire • École de formation  continue pour les  enseignants ‐Visitor : “Do you have  homework?”  ‐Student: “No.”  ‐Visitor: “Then what do you do  at night when you are at home?”  ‐Student: “I finish my projects.” 
  40. 40. Lumiar Institute, Brésil (170 élèves de 4-15 ans) • Pas de cours, pas de  classe, pas d’horaire,  pas d’examen • Apprentissage par  projets • Centré sur l’acquisition  de compétences • Évaluation par  observation,  interaction, dialogue • Moitié du personnel:  tuteur qui suit les  élèves dans leurs  projets • Moitié du personnel :  expert de compétences  qui planifie les projets  et soutien les élèves
  41. 41. Big Picture Learning, USA, CAN, AUS,  Israël &Pays‐Bas (131 ÉCOLES, 11-18 ans) • Curriculum ancré dans la “vraie vie” • Stages • Élève en charge de son  plan individuel d’apprentissages avec  ses parents,  enseignants et mentor  de stage
  42. 42. Kunskapsskolan, Suède & UK(10 000 élèves de 12-19 ans) • Apprentissage  personnalisé • En ligne: à la maison ou  dans les espaces  d’apprentissage • Élève en charge de son  plan d’apprentissage • Maths et langues; le  reste est  multidisciplinaire et  thématique
  43. 43. Steve Jobs Schools, Pays‐Bas (11 ÉCOLES) • Pas de tableau, pas  d’horaire, pas de livres • Tablette numérique • Par modules facultatifs sauf:  arithmétique, lecture et  compréhension de texte • Parents et élèves  déterminent programme,  planification et vacances  scolaires • Enseignant intervient  lorsque l’élève est en  difficulté
  44. 44. Colegio Cardenal de Cracovia, Chili  (925 élèves de 4-11 ans) • Déclaré “république indépendante”  démocratiquement menée par un  gouvernement d’élèves • Département de santé,  de l’éducation,  ministère de la justice,  force policière… • Les élèves sont impliqués dans la  gestion de école
  45. 45. Quest to Learn, USA (150 élèves de 11-14 ans) • Projet de gamification • Créativité et Résolution de problème à travers  10 missions • Progression calquée sur le jeu vidéo • Mission finale :  collaborative de toute l’école
  46. 46. Discovery 1, Nouvelle‐Zélande (200 élèves de 5-13 ans) • Suit le curriculum  national, mais l’élève fait son plan • Élève en charge de son  apprentissage,  enseignant en support • Tâches obligatoires et  ateliers facultatifs offerts par parents ou communauté
  47. 47. School of One, NYC, USA (1500 élèves de 11-14 ans) • Programme pour les  mathématiques • Plan personnalisé d’apprentissage (préférence et habileté)  généré par algorythme • Élève fonctionne à son  rythme en suivant son  plan
  48. 48. Qu’est‐ce que ces écoles ont en  commun ? • Grande difficulté • Clientèle très difficile • Indépendante Les innovations radicales et en rupture sont la plupart du temps vues dans les écoles en grand danger, là où un changement modeste est insuffisant…
  49. 49. « The biggest obstacle to school change is our memories » – Allen Glenn 6. OBSTACLES
  50. 50. DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL  DES ENSEIGNANTS • • • • • • • Formation initiale déjà dépassée  Supervision  Peu de formation continue pédagogique Peu de supervision pédagogique Manque de temps et $ Temps  Peu d’utilisation des données de la recherche Résistance au changement Roulement de personnel
  51. 51. LEADERSHIP PÉDAGOGIQUE • Manque de courage, de constance, de  communication • Roulement de personnel • Manque de synergie pédagogique ‐ technologie • Objectifs à courte vue • Lenteur du milieu universitaire • Peu d’utilisation des données de la recherche
  52. 52. STRUCTURE • • • • • • • Lois, règlements, programmes… Sous financement Commandes politiques Lourdeur administrative Rigidité des conventions collectives Évaluations nationales Manque de concertation, de vision, de  courage
  53. 53. SOCIÉTÉ • Résistance des parents • Difficile d’imaginer un modèle d’école  différent  • Tous des « experts » de l’éducation • Manque de soutien et de collaboration • Pas grand intérêt politique
  54. 54. « Good leaders make every decision based on  their best people.»   ‐ Todd Whitaker 7. LEVIERS
  55. 55. SIMILITUDES CHEZ  LES ÉCOLES INNOVANTES Autonomie Ressources suffisantes et stables Développement professionnel et temps Support et encouragement de la prise de risque Reconnaissance de la prise de risque, pas de punition à  l’erreur • Communauté d’apprentissage ouverte sur le monde • Culture d’innovation, pas des expériences successives • Objectifs locaux • • • • •
  56. 56. LEVIER #1 « La qualité des enseignants est le premier levier  d’amélioration de l’efficacité des systèmes  d’éducation. »  ‐ OCDE Développement professionnel des enseignants Prise en charge personnelle d’un développement   professionnel continu (et supervisé)
  57. 57. Non à la nostalgique à temps plein ! Non, je ne sais pas tout ! Oui à l’erreur ! À bas l’isolation ! Je ne suis pas un délivreur ! Je suis un apprenant modèle! Je suis prêt à essayer ! Je suis ouvert et positif ! Oui à l’avis des élèves ! Le gars IT, c’est  mon ami ! J’aime mes élèves ! J’ai un réseau ! Yes, une formation ! Je partage ! Vive le travail d’équipe ! Oui à la recherche ! Je suis le maître de mon  développement professionnel !
  58. 58. LEVIER #2 Leadership pédagogique transformatif et éclairé Oui au temps ! Bravo à la prise  de risque ! Oui à la  recherche! Oui, aux  ressources ! Je modélise ! Je partage ! Oui à l’erreur ! Je supporte ! Oui à l’innovation ! Je communique ! J’ai un réseau ! J’ai du courage ! J’ai de la vision !  Je me tiens à jour ! Oui à la confiance ! (et pas à court  Go Go Go !  Oui à l’avis des élèves ! terme) J’encourage !
  59. 59. AUTRES LEVIERS Prise de conscience des enjeux locaux, nationaux  et internationaux par TOUS les acteurs Briser l’isolement, se réseauter, partager Diminuer la standardisation Autonomie et imputabilité à chaque palier Impliquer les familles et les communautés Impliquer les élèves
  60. 60. « We can’t accept what’s been done in the  past as the only way to do things in the  future.»   ‐ Justin Tarte 8. CONCLUSION
  61. 61. Nouveau paradigme de l’école Moderniser les pratiques DYNAMIQUE DE CLASSE Engagement EMPOWERMENT Motivation
  62. 62. Ce que les gens  pensent Ce que les gens qui ont  du succès savent
  63. 63. « Dans l’évolution de l’école tout est touché: système de notation, rapport entre élèves, façon de travailler des enseignants... Le numérique participa à cette évolution mais il n’est pas l’ensemble. Il sera un vecteur de transformation s’il est accompagné de variables dans une équation plus complexe. » ‐ François Muller
  64. 64. Conclusion de Sir Ken Robinson Les points communs des meilleurs systèmes d’éducation 1. La personnalisation de l’apprentissage 2. La professionnalisation des enseignants 3. La responsabilité et l’autonomie des écoles « Aucune école n’est meilleure que ses enseignants. »
  65. 65. Rupture ou Continuité ?  Dynamiser ou Dynamiter ?      Vision – Leadership – Courage Ça viendra de la base : classe, école Fin du modèle unique Éducation de + en + personnalisée Au cœur: relation enseignant‐élève
  66. 66. Invitation à l’interprétation…
  67. 67. Merci beaucoup       de votre écoute ! @nancybrousseau www.nancybrousseau.com ©feep

×